Vous êtes sur la page 1sur 2

Toutelaculture

Soyez libre, Cultivez-vous !


http://toutelaculture.com

La liste de mes envies, Grégoire Delacourt : Canevas d'une


femme bouleversante

Jocelyne Guerbette, 47 ans, dite Jo, mène une vie simple à Arras. Un quotidien ponctué de
petits bonheurs glanés entre son travail à la mercerie, son blog dixdoigtsdor, sa vie de couple,
ses enfants devenus grands, les potins du coin échangés avec ses amies du salon de coiffure.
Jusqu'à ce jour où une nouvelle susceptible de bouleverser son existence tombe : elle gagne à
l'Euro Millions. Une somme mirobolante. De quoi s'acheter et offrir tant de choses ! Liste de ses
besoins, de ses envies, de ses folies, une fois ces trois listes dressées, quels choix opérer?
Dépenser tout ou partie de cet argent pour exaucer ses rêves ? Mais exauce t-on ses rêves les
plus chers avec de l'argent? Le bonheur, le temps, l'amour, la confiance, la présence, tout ce
qui nous est essentiel s'achète t-il seulement...?

Avec une sensibilité à fleur de plume, un style d'une extraordinaire épure, Grégoire Delacourt
nous entraine dans le sillage de Jocelyne. Une femme bouleversante, que l'on suit de fil en
aiguille avec une indicible émotion. Pas de patron tout tracé dans ce roman qui à l'image de la
vie, n'est que rebondissements. Pas de broderie ni de dentelle inutile, pas plus que de galons ni
de rubans. Non, Jo la mercière d'Arras, a l'étoffe d'une femme ancrée dans le réel, authentique,
humaine, courageuse. Une femme qui décide de devenir actrice de sa vie, qui fait le choix
d'être à un moment où l'argent lui permet d'avoir. Une femme aimante que l'on ne peut
qu'aimer. Et à travers elle, au point de croix, l'auteur réalise pour nous un sublime canevas :
celui d'un hommage vibrant aux femmes.

1/2
Toutelaculture
Soyez libre, Cultivez-vous !
http://toutelaculture.com

« Il n'y a que dans les livres qu'on peut changer de vie. Que l'on peut tout effacer d'un mot.
Faire disparaître le poids des choses. Gommer les vilénies et au bout d'une phrase, se
retrouver soudain au bout du monde » (P.35). Si vous souhaitez vous évader dans un monde
de douceur, de bienveillance, de sensibilité, de générosité, si vous avez envie de découvrir
l'univers de Jo, cette femme d'une si grande noblesse de cœur et d 'âme, alors n'hésitez pas.
N'hésitez plus. Ajoutez en tête de la liste de VOS envies, celle de vous ruer sur l'éblouissant
roman de Grégoire Delacourt !

P. 101 : « Être riche, c'est voir tout ce qui est laid puisqu'on a l'arrogance de penser qu'on peut
changer les choses. Qu'il suffit de payer pour ça. »

Karine Flejo

2/2
Powered by TCPDF (www.tcpdf.org)