Vous êtes sur la page 1sur 6

Chronique et résumé du livre

STRATEGIE DE PROSPERITE
L’auteur est sorti de l’université un an après y être entré en pensant qu’il en savait suffisamment : il
avait hâte de travailler. Il reconnait que ce fût une de ses grosses erreurs de jeunesse.

A 25 ans Jim Rohn était sans ressources, sa vie était semblable à la majorité. Il travaillait déjà
depuis 6 ans, et a décidé de faire un bilan : il avait des dettes, était marié, son salaire n’était que de
57$ par semaine et n’augmentait pas. Les promesses qu’il avait faites à sa femme n’étaient qu’un
souvenir. Il était ambitieux et travaillait fort, il a cru que cela lui assurait le succès : deuxième
erreur.

Il songeait à se lancer en affaire, mais ne passait pas à l’action car il n’avait pas de capital. C’est là
qu’il fit une rencontre qui changea le cours de sa vie : Mr Earl Shoaff.

Mr Shoaff lui a enseigné toutes ses stratégies pour réussir dans la vie, et il les a mises en
application. Il est devenu un conférencier émérite, connu dans le monde.

Dans son livre, il nous enseigne donc les 7 stratégies qui lui ont permis de réussir.

Les conseils évoqués sont tirés de 5 mot-clés : les principes fondamentaux, le bonheur, la
prospérité, le succès et la discipline.

1ère stratégie : Libérez le pouvoir des objectifs.


Les objectifs sont des rêves  clairement définis, et vous aident à trouver des motifs qui vous
poussent à agir. Si vous savez ce que vous voulez, et que vous le voulez vraiment, vous trouverez
inévitablement le moyen de l’obtenir.

Posez-vous la question suivante : “Qu’est-ce qui me motive vraiment?”.

Jim Rohn distingue 4 facteurs de motivation :

1. La reconnaissance
2. Eprouver le sentiment de réussite
3. La famille
4. La générosité

Se fixer des objectifs : il y a 2 types d’objectifs selon lui.

– Les objectifs à long terme :Qu’est-ce que je désire faire durant les 10 prochaines années? Dès
qu’un objectif est atteint, il faut en fixer un nouveau.

– Les objectifs à court terme.

Faites en sorte que vos échecs soient douloureux. Nous pouvons comprendre que si ça fait mal,
nous n’ayons plus envie d’en subir un à nouveau, tandis que si c’est anodin, alors subir un échec
sera une formalité.

Il faut viser haut, suffisamment pour exiger de nous un effort, motiver à l’action mais il ne doit
pas être dans les nuages pour ne pas nous décourager.

1
Demandez ! Demandez ce que vous désirez, mais faites le de façon intelligente. Ayez foi en vous-
même et en vos objectifs.

Les priorités : lorsque vous déterminez des objectifs, il en faut des prioritaires et des secondaires. A
chaque fois que vous vous posez un objectif, demandez-vous : “Est-ce un objectif majeur ou
mineur?” afin de bien identifier la priorité de cet objectif.

La concentration : accordez un maximum de concentration à tout ce que vous faites. Si vous voulez
rêvasser (et c’est important) faites le dans les plages de temps que vous vous êtes réservé pour ça.
Le reste du temps, concentrez-vous. Vous n’imaginez pas quel effet cela aura sur votre vie.

2ème stratégie : Etendez la sphère de vos connaissances.


Il est important d’apprendre à ce saisir de tout ce qui a une réelle valeur autour de soi

Etudiez ! L’arrêt de l’école n’est pas un prétexte pour arrêter d’apprendre ! Créez un journal
intime. A la fin de chaque semaine, passez du temps à réfléchir à ce qu’il s’est passé ces 7 derniers
jours. Analysez vos échecs.

Comment acquérir la sagesse ? Il y a deux voies :

1. La réflexion : regardez les évènements qui se sont déroulés dans votre vie et tirez en des leçons.
Ainsi vous apprendrez énormément. Un expérience peut devenir une denrée monnayable, une
source de richesse, mais il n’en sera ainsi que si vous prenez le temps de réfléchir à cette expérience
et de la noter dans votre esprit. Un fois que vous ferez cela, vous transformerez vos expériences en
quelque chose de valable.
2. Apprendre à partir de l’expérience d’autrui : apprenez des échecs d’autrui, et ne reproduisez
pas leurs erreurs. Il y a plusieurs façon d’apprendre d’autrui :

– Livres et cassettes : toutes les personnes qui réussissent lisent, lisent et relisent. C’est leur
curiosité qui les pousse à lire, elles veulent savoir et sont constamment en quête de nouvelles façon
de s’épanouir. Les leaders sont des lecteurs (Note d’Olivier : et si vous n’avez pas le temps de lire,
consultez ma vidéo Comment lire sans lire).
– Ecouter les sagesses des uns et les folies des autres : choisissez une personne couronnée de succès
et invitez-là à dîner. Posez lui des questions, et écoutez.
– Observez les gagnants et les perdants : vous désirez obtenir une promotion ? Observez vos
supérieurs. Observez la manière de se comporter des gens qui ont réussi.

Si vous n’avez pas beaucoup de temps, essayer de consacrer 30 min par jour à apprendre.

“La répétition est mère de l’habileté”.

Chaque mois, mettez de côté une partie de votre revenu pour l’investir dans votre recherche de
connaissances. Utilisez cet argent dans le but de cultiver le géant qui dort en vous.

3ème stratégie : Apprendre à changer.


Si quelqu’un vous donne un million de dollars, alors vous feriez bien de vous efforcer à devenir
millionnaire. Un homme très prospère disait : “Si vous preniez tout l’argent qu’il y a dans le monde
pour le diviser en parts égales et le redistribuer à chacun, ce même argent retournerai dans les
poches de ceux qui le possédaient auparavant”.

2
Surpassez vous pour obtenir plus que vous n’avez déjà. Pour gagner plus, il faut montrer sa valeur
et en acquérir. Vous désirez être supérieur à la moyenne ? Alors affichez un sourire supérieur à la
moyenne, souciez vous de votre prochain et développez un désir intense de gagner.

Nous ne souhaitons pas que quelque chose de meilleur, nous le devenons. Le problème est en nous
alors arrêtons de blâmer les autres !

Voici 3 restrictions que l’on s’impose à soi-même :

– La procrastination : elle est dangereuse, elle entraîne la stagnation. Tout remettre au lendemain est
dangereux car au bout du compte les journées s’accumulent et le résultat est catastrophique à la fin
de l’année.

– Le blâme : nous pointons du doigt alors que le problème est en nous même, tout cela pour
défendre notre égo, nous n’avons pas à faire face à nos faiblesses ni nos défaites.
– L’excuse : les gens font d’incroyables détours pour ne pas faire face à la réalité. Il faut se poser
une question : “Qu’allez-vous faire à partir d’aujourd’hui pour vous améliorer et améliorer votre
vie?”.

Si vous ne vous débarrassez pas de certaines restrictions que vous vous êtes imposées, les 5
prochaines années seront semblables aux 5 dernières.

Pour progresser, il faut être discipliné ! Nous ne pouvons pas changer quelqu’un, c’est lui qui
décide de changer.

Comment changer ? Nous ne pouvons pas changer du jour au lendemain, mais c’est un processus
évolutionnaire composé de petits changements quasiment imperceptibles.

Apprenez à vous discipliner : seule la discipline vous permettra de faire des efforts constants
pouvant former les habitudes qui vous mèneront à la réussite. Commencez par relever des petits
défis, et enchaînez-les, puis augmentez petit à petit la difficulté. Par exemple, si vous souhaitez
perdre du poids, alors mangez votre pain sans beurre : “Petit à petit, l’oiseau fait son nid”.

4ème stratégie : Occupez-vous de vos finances.


Si l’argent devient l’objet de votre amour, et que vous poursuivez la recherche de la fortune au
dépens d’autres valeurs, vous aurez perdu et non gagné. Nos actes en disent long sur nous-même.
Jim Rohn dit qu’il faut être heureux de payer ses taxes : sans elle le gouvernement n’aurait aucun
équilibre : pas de défense, de recherches et tous les services publics. En revanche il précise qu’il ne
faut pas en payer de trop !

La règle des 70/30 :

Dépensez en taxes 70% de vos revenus (il parle en fait de tout ce qui est nécessaire pour vivre,
comme son loyer, la nourriture, et aussi des taxes de l’Etat). Pour les 30% restants, faire comme suit
:
– 10% en charité,
– 10% en investissement de capital : se lancer en affaire, même à temps partiel,
– 10% en épargne : cela vous permet d’affronter les hivers de la vie.

3
Sachez rajuster votre tir.

Il se peut que l’on dévie de notre chemin comme une fusée que l’on envoie sur la lune, et dans ce
cas là, il faut rajuster son tir, se remettre dans le bon chemin. C’est humain de dévier, il faut savoir
se remettre sur les rails.

Faites un décompte.

Faites un état financier : inscrivez la liste de vos biens sur la moitié d’une feuille, et de vos
obligations sur l’autre moitié, et soustrayez le montant de vos obligations à celui de vos biens.

Il faut avoir une certaine attitude : celle de la prospérité et du bonheur. Pour ça il faut apprendre à
aimer plutôt qu’a détester, même s’il s’agit de donner de l’argent.

5ème stratégie : La maîtrise du temps.


Il faut que vous gériez intelligemment votre emploi du temps :

Votre temps est la plus précieuse de vos possessions. Elle est limitée et il est impossible d’en
acquérir plus.

Il répertorie 4 attitudes vis-à-vis de la gestion de son emploi du temps :

– Se laisser aller, être en retard : nous ne pouvons pas nous laisser aller vers une vie meilleure,
– Mentalité du 9 à 5 : osciller entre le laisser aller et le travail de bourreau,
– Le bourreau du travail : provoque l’éloignement de la famille,
– Une gestion intelligente de son temps : accorder de l’importance à tous les éléments de notre vie.
Travailler en mettant l’accent sur la productivité et non pas le nombre d’heure (comme nous avons
tendance à le faire en étant salarié).

La maîtrise de votre temps :

Il faut apprendre à dire NON. Il est important de bien scinder le travail et l’amusement, il faut
bosser quand nous sommes au travail, mais ne plus y penser lors de nos repos.

Apprenez à vous connaître : il faut savoir l’heure à laquelle nous sommes plus productifs. Jim Rohn
conseille d’écrire ses idées noir sur blanc. Il faut tout coucher sur un papier et planifier ses journées.
Il préconise 4 outils importants :

– Un journal : informations utiles, bonnes idées et bons conseils,


– Un classe projet : allouez une section à chaque projet,
– Un calendrier : registre des RDV, notez vos frais, le contenu des rencontres et les choses à faire,
– Un plan d’attaque : ne commencez pas une journée sans l’avoir planifiée, puis une semaine :
“Qu’est-ce que je veux accomplir cette semaine?”, et enfin un mois.

6ème stratégie : S’entourer de gagnants.


Nous sommes comme les gens qui nous entourent : s’ils dépensent tous leurs revenus alors nous
ferons pareil.

Nous agissons comme les personnes qui nous entourent, il faut donc toujours se demander :

4
– Quel effet a cette personne sur moi ?
– Suis-je d’accord de me trouver en compagnie de ces personnes?

Si vous ne savez pas trop, alors posez vous ces questions supplémentaires :

– Que vous font-elles faire?


– Que vous font-elles écouter?
– Que vous font-elles lire?
– Où vous font-elles sortir?
– Que vous font-elles penser?
– Comment vous font-elles parler?
– Comment vous font-elles vous sentir?
– Que vous font-elles dire?

Demandez vous si vos connaissances vous rapprochent ou vous éloignent des buts que vous vous
êtes fixés.

Si quelqu’un essaye de vous arracher à vos rêves, alors il faut se débarrasser de son influence. Si
nous ne pouvons pas (collègues …) alors il faut la limiter au maximum !

En revanche passez plus de temps avec les bonnes personnes! Trouvez des gens qui ont réussi et qui
vous aideront à dresser un plan du succès.

7ème stratégie : Apprendre l’art de bien vivre.


Pour enrichir sa vie, il faut déjà privilégier la qualité à la quantité. Il ne faut pas accorder plus de
pouvoir à l’argent qu’il n’en possède. Il faut savoir que l’argent amplifie. Par exemple quelqu’un
qui boit, s’il possède plus d’argent se noiera dans l’alcool, pour quelqu’un qui est heureux, plus
d’argent lui permettra d’amplifier son bonheur.

L’amour et l’amitié : il est très important d’aimer et d’être aimé, cela permet de vivre pleinement.
Nous sommes faits pour avoir des relations. Les amis sont aussi très importants !

Les forces les plus puissantes qui sont en nous sont les émotions, voici les 5 principales :

1. Le dégoût : il peut changer une vie s’il est bien orienté. Dès que nous atteignons un point de non
retour, nous pouvons vouloir tout changer et trouver la motivation pour.
2. La décision : une décision qui peut changer le cours de notre vie peut se vivre comme une guerre
civile intérieure. Quoi que vous fassiez, nous vous arrêtez jamais à la croisée de deux chemins.
Décidez : mieux vaut faire un mauvais choix que aucun.

3. Le désir : il vient de l’intérieur de nous, et non pas de l’extérieur, mais il peut être activé par des
éléments venus de l’extérieur. N’importe quoi peut déclencher le désir, donc il ne faut pas ériger des
murs pour se protéger, mais se laisser envelopper par sa vie.

4. La détermination : vous devez être capable de dire “Je veux”, “Rien ne peut résister à la
volonté humaine prête à mettre en jeu sa propre existence pour atteindre son but” – B. Disraeli.
La détermination c’est se promettre de ne jamais abandonner.

“Pendant combien de temps essayerai-je encore de réaliser mes rêves?”. A cette question nous
devons répondre “Tant et aussi longtemps que je n’y serai arrivé”.
5. L’action : C’est l’ingrédient qui assure le résultat. Seule l’action peut provoquer une réaction
positive.

5
“La foi sans l’action n’est d’aucune utilité."

Les affirmations sont utiles si l’on s’en sert comme un outil pour créer l’action.

Pour finir, Jim Rohn propose de se poser toujours ces 4 questions :

– Pourquoi essayer ?
– Pourquoi ne pas essayer ?
– Pourquoi pas vous ?
– Pourquoi pas maintenant ?

Conclusion
Ce livre apporte vraiment toutes les bases en terme de développement personnel. Derrière un titre
qui fait penser à l’argent, en fait ce sont 7 stratégies à mettre en place pour réussir dans tous les
domaines.

Etant fan de développement personnel depuis quelques années, j’ai vraiment reconnu les préceptes
indispensables que j’ai pu apprendre jusque là et j’ai aussi beaucoup appris.

J’avais déjà mis en pratique la création d’objectifs (ceux-ci n’étant pas trop détaillés sur mon blog),
la gestion de mes finances via le placement sur une assurance-vie, j’essaye aussi de toujours
apprendre mais je mets actuellement en pratique la stratégie n°6 : s’entourer de gagnants et ce n’est
pas chose évidente. Avec ses méthodes, nous nous rendons très vite compte que certaines personnes
de notre entourage nous prennent toute notre énergie. Le fait de moins les fréquenter aide vraiment
à penser plus positivement et aller de l’avant.

La stratégie 5 : la maîtrise de son temps est aussi très importante, et je m’efforce via des méthodes
d’organisations à mieux gérer mon temps afin d’en avoir plus de disponible.

Si je devais conseiller sur les stratégies à appliquer tout de suite, pour ma part ce serait d’abord se
fixer des objectifs comme J.Rohn le préconise, toujours apprendre, et s’occuper de ses finances !
Depuis que je les mets en application, ma vie a pris un autre tournant.

Par exemple, me fixer des objectifs m’a permis de perdre du poids (11 kgs au total en 12 semaines),
de développer mon business (j’ai fait croître mon trafic au dessus des 100 visites journalière, et je
commence à gagner de l’argent via mon blog), et de devenir extrêmement plus sociable (je peux
maintenant parler beaucoup plus facilement avec des personnes que je ne connais ni d’Eve ni
d’Adam)! Vos objectifs doivent être précis et datés, et décomposés en plus petits objectifs s’ils vous
semblent trop gros. Ecrivez-les pour 1 an, 5 ans et 10 ans, mais engagez vous à les tenir et ne pas les
laisser trainer. Un conseil, affichez les à un endroit où vous pourrez les lire tous les jours. Autre
chose, n’essayez pas d’en avoir trop, prenez les plus importants à vos yeux, si vous en avez trop
vous ne ferez rien. C’est ce que j’en tire de mon “expérience” dans ce domaine.

Il s’agit d’un excellent ouvrage contenant vraiment toutes les bases pour réussir, surtout lorsque
l’on débute en développement personnel. C’est un livre à offrir pour changer une vie.