Vous êtes sur la page 1sur 1

www.biblio-scientifique.

net
1 • Les moyens de mesurage 1.1 Le tube de Pitot double

Certains constructeurs de matériels de mesure intègrent un coefficient dans le


calcul de la vitesse de l’air pour tenir compte du coefficient  définit par la norme
NF X 10-112 comme le « coefficient d’étalonnage du tube de Pitot ». La valeur de
ce coefficient est très proche de l’unité et prise généralement égale à 1,0015.
C’est pourquoi il est souvent négligé lors de la détermination de la vitesse de l’air.

15 d 8d

0,8 d

0,4 d

d
R
R A =
= 0,
3 5
d d

1° COUPE AA
°± 8 trous de diamètre 0,13 d
90
(1 mm au maximum) exempts
de bavures, et également disposés

Tube intérieur ∅ = 0,4 d

Tube extérieur ∅ = d

Figure 1.2 – Tube de Pitot AMCA (doc. AFNOR)

8d Antenne nd
Raccordement
di

coudé
d

Trous de Trous de
2d prises de Entretoise
oy d

prises de
m ,5
en

pression pression
0

Étrave
yo ±

totale statique
ra 3 d

ellipsoïdale Hampe
n

modifiée

Raccordement
cintré
(variante)

Pression
Bras d’alignement statique

Figure 1.3 – Tube de Pitot NPL


Pression
(doc. AFNOR)
totale