Vous êtes sur la page 1sur 1

Conclusion :

La puissance délivrée par les panneaux PV dépend de l’éclairement, de la température et de la


tension aux bornes. Pour optimiser le rendement énergétique du système PV, une solution est
l’utilisation d’un MPPT (Maximum Power Point Tracker). Celui-ci permet de suivre le point de
puissance maximale. De plus l’énergie produite par le photovoltaïque est de nature continue donc
pour qu’elle soit compatible avec le réseau dans le cas où on veut injecter cette électricité dans ce
dernier il insérer un onduleur entre le champ de production et le réseau. La technologie des
onduleurs repose sur un principe électronique simple de conversion de l’énergie électrique. Cette
technologie devient, en réalité, de plus en plus complexe au fur et à mesure des avancées
technologiques et des innovations qui lui sont apportées, et des exigences des systèmes PV
(photovoltaïques).

L’orientation des sociétés qu’elles soient développées, émergentes ou sous développées vers le
développement durable est devenu comme un impératif. Cela passe forcément par le
développement des ressources d’énergies renouvelables. Chacun dans sa situation, suivant la
disponibilité de la source, les distributeurs d’énergie sont confrontés à la problématique de
l’insertion de ces sources aux réseaux d’électricité conventionnels. Les plus avancés ont déjà effectué
un grand pas dans l’intégration des technologies nouvelles de communication et d’information aux
réseaux donnant ainsi naissance aux smart grids. Ce passage est obligatoire car il offre l’opportunité
d’exploiter d’une manière aisée les sources suscitées et encourage le développement de la
production décentralisée. Nous assistons ainsi à un changement catégorique dans la conception
même des réseaux. Comme indiqué dans l’intitulé de notre projet, portant sur la maitrise de cette
thématique, nous avons tenté d’apporter une modeste contribution, à savoir : la vulgarisation des
énergies renouvelables, par l’accès à la connaissances des aboutissements actuels donnés sous forme
d’état d’art, la mise en exergue des caractéristiques de trois principales sources, eu égards à leur
disponibilité dans notre pays, et enfin la mise en exergue des motivations réelles qui poussent un
jeune universitaires à mettre à profit la société de par l’apport de cette énergie dans des conditions
de vie quotidienne. Certes, la valorisation passe essentiellement par la mise en pratique des
recommandations sur des cas réels, mais il ya lieu de souligner l’intérêt de la simulation en passant
par l’implémentation de certains modèles sous logiciel Matlab. Ce modeste travail, ouvre une voie
parmi d’autres pour mieux comprendre l’impact des sources volatiles et instables sur le réseau
électrique déjà mis en place. Il ya lieu de souligner que des perspectives de recherches se dégagent
ayant trait à l’impact de ces sources sur la tarification de l’énergie ou en général sur le marché
d’électricité, sur la contribution du consommateur en devenant un consom-acteur et surtout les
différents impacts sur les côtés social et environnemental qui de par nature sont des chasses gardées
des spécialistes de l’environnement et du social.

normalement emmagasinée dans le réseau même, les accumulateurs ne sont pas nécessaires à
moins que vous ne vouliez une forme autonome d’énergie pendant les pannes d’électricité. Ces
systèmes sont utilisés dans les immeubles, les domiciles ou les chalets déjà reliés au réseau
électrique