Vous êtes sur la page 1sur 2

Châteauguay, le 2 septembre 2021

Ministère de l'Économie et de l'Innovation


M. Éric Girard
710, place D'Youville
6e étage
Québec (Québec), G1R 4Y4
Téléphone : 418 691-5650
ministre@economie.gouv.qc.ca

Objet : Ade financière

Monsieur le Ministre,

Je suis le Président du conseil d’administration de la Corporation des propriétaires des bars,


brasseries et tavernes du Québec ci-après appelée CPBBTQ, je vous transmets au nom de nos
membres une demande de prolongation du programme d’aide financière provinciale appelé
AERAM.

Notre industrie a été l’une des plus affectés par les restrictions sanitaires. Fermetures de nos
établissements pendant plusieurs mois, réouverture avec des mesures sanitaires
contraignantes qui nous ont été imposées. Ces mesures ont considérablement affecté la
rentabilité de tous nos commerces. Sans les programmes d’aides des deux paliers
gouvernementaux, nous aurions assisté à une faillite massive de notre secteur d’activité. Malgré
cette aide financière, nous évaluons approximativement à 10 % les entreprises qui ont dû cesser
définitivement leurs activités.

Avec l’entrée du passeport vaccinal qui permet seulement aux personnes doublement
vaccinées d’avoir accès aux établissements, nous espérions que les mesures sanitaires
existantes seraient abolies ce qui n’est pas le cas.

Si l’implantation du passeport vaccinal permet d’éviter une nouvelle fermeture des commerces,
elle a aussi un impact à la baisse sur la fréquentation à court et à moyen terme. Une nouvelle
diminution de notre chiffre d’affaires même minime serait difficile financièrement pour tous les
établissements. Mettre fin abruptement à l’aide financière équivaut à pousser des centaines
d’établissements à la faillite.
Nous sommes conscients que l’intention de la direction générale de la santé publique dans la
mise en place de mesure de restriction vise la prévention de la transmission du virus de la
COVID 19 dans la population. Cependant, avec l’entrée en vigueur du passeport vaccinal est-il
vraiment nécessaire de maintenir les restrictions suivantes :

• 50 % de la capacité maximale prévue au permis d'alcool;


• les clients doivent demeurer assis à leur table;
• pas de danse ni de chant (karaoké);
• obligation de tenir un registre des clients;
• fermeture à 2 h du matin (la vente d'alcool doit cesser à 1 h du matin).

Toutefois, si vous jugez que les restrictions ci-haut mentionnées soient prolongées au- au-delà
du 30 septembre, nous vous demandons de prolonger aussi le programme d’aide financière
provinciale AERAM

Monsieur Jean-Jacques Beauchamp,


Président du C.A.,
Corporation des Propriétaires de
Bars, Brasseries et Tavernes du Québec

130, rue Principale


Châteauguay Qc J6J 3H1
Tél: (450) 692-8443 ou sans frais 1-(800) 691-8443
Courriel: cpbbtq@videotron.ca