Vous êtes sur la page 1sur 3

69) Calculer la différence de chemin optique L entre

le rayon réfléchi par le dioptre inférieur d'une lame à


faces parallèles et le rayon réfléchi par le dioptre
supérieur ( voir fig. ci-contre ) . On ne prendra pas en
compte les déphasages supplémentaires égaux à π qui
interviennent lorsque la lumière pénètre dans un milieu
plus réfringent . L'indice de la lame est n = 1,6,
l'épaisseur 2 = 2 mm et l'angle d'incidence i = π .
6

70) Une lentille plan convexe L est placée dans un tube


coulissant, permettant de former une image nette d'un point à
l'infini sur un écran translucide E . L'ensemble constitue un
récipient étanche pouvant contenir un liquide . Lorsque le
récipient est vide, il faut mettre la lentille à la distance Lo de E
pour obtenir une image nette . Lorsqu'il est rempli d'un liquide
d'indice n, on doit donner à cette distance la valeur L .
Calculer n en fonction de L et Lo .

71) A l'aide d'une lentille convergente de 20 cm de distance focale, on photographie une tour de 30 m de haut
située à une distance de 3 km .
1) Quelle sera, sur le cliché, la hauteur h'1 de l'image obtenue ?
2) On place à 15,5 cm en arrière de la première lentille, une lentille mince divergente de distance focale 5 cm .
L'ensemble de ces deux lentilles constitue un téléobjectif . Quelle est la hauteur h'2 de cette nouvelle image ?
Quelle est la distance de la première lentille à la plaque photographique ( encombrement ) ?
3) Quelle serait la distance focale d'une lentille mince convergente qui donnerait, à elle seule, une image de
même dimension que la précédente ? Quel serait alors l'encombrement ?

72) On réalise une expérience d'interférences avec des fentes d'Young dans l'air .
On obtient un interfrange de 2 mm . Le dispositif est alors immergé totalement dans l'eau d'indice n = 1,33 .
Quelle est la nouvelle valeur de l'interfrange ?

73) L'interféromètre de Rayleigh (dérivé


du dispositif d'Young) est représenté sur le
schéma ci-contre . Lorsque les tubes T1 et
T2 sont remplis d'air dans les conditions
normale, le montage est symétrique et on
observe une frange brillante I au centre de
l'écran E . La source S émet une radiation
de longueur d'onde de 0,577 µm, la
longueur commune des tubes est
L = 20 cm, T2 étant toujours rempli d'air
dans les conditions normales, on fait
progressivement le vide dans T1.
1) Dans quel sens défilent les franges en I ?
2) Pendant le pompage, 101 franges brillantes défilent en I et, lorsque la pression dans T1 est quasi nulle, on
observe en I une frange sombre. En déduire l'indice absolu n de l'air dans les conditions normales.

74) On éclaire deux fentes d'Young F1 et F2 en lumière parallèle. Pour cela, la source ponctuelle
monochromatique S, de longueur d'onde λ, est placée dans le plan focal objet d'une lentille L de distance focale f ;
on observe les franges sur un écran (E) placé dans le plan focal image d'une lentille L' de centre O', de distance
focale f' et de même axe optique O'x que L. Un écran opaque, placé entre L et L' perpendiculairement à l'axe
optique O'x est percé de deux fentes très fines F1 et F2 identiques distantes de a et symétrique par rapport à O'x .
1.a) Déterminer, en fonction de λ, a, f' et z l'ordre d'interférence au point M de l'écran (E) de côte z ( z << f' ) par
rapport au foyer F' de L' .
b) Calculer l'interfrange sachant que f' = 1 m, a = 3 mm et λ = 0,55 µm .
2) On place dans le plan focal de L une seconde source S' identique à S, de même intensité et de même
longueur d'onde, à la distance SS' = Z de S .
a) Exprimer l'intensité lumineuse I(z,Z) au point M de côte z .
I −I
b) En déduire le contraste des fentes observées : V = max min . A quelle distance minimale Zmin doit-on placer
Imax + Imin
S' pour que la figure d'interférences disparaisse complètement ?
3) Application : Pour mesurer la distance angulaire α de deux étoiles, Fizeau a proposé de placer un écran percé
de deux fentes d'écartement a variable devant l'objectif d'un télescope à lentilles. On augmente progressivement a
jusqu'à la valeur a1 pour laquelle les franges sont complètement brouillées pour la première fois . En déduire la
distance angulaire α des deux étoiles, en fonction de λ et a1 .
A.N. λ = 0,55 µm et a1 = 9,8 cm :Calculer α .

75) On considère deux faces non parallèles d'une lame mince . On prendra
l'angle A entre les deux faces petits et on éclaire au dessus par un faisceau
lumineux parallèle tombant normalement sur la première surface .
1) Montrer que les interférences sont localisées au voisinage de la lame .
2) Calculer la différence de marche géométrique entre les deux rayons, en
considérant l'angle d'incidence petit .
3) Calculer l'interfrange . Si A diminue, que fait l'interfrange .

76) L'interféromètre de Michelson est utilisé en lumière monochromatique dans la configuration lame à faces
parallèles ( épaisseur e ) .
Dans le plan focal de la lentille d'observation ( distance focale f ) on place un récepteur sensible à l'intensité : il
s'agit d'une cellule dont la face d'entrée centrée sur le foyer de la lentille possède un diamètre 2R .
1) Faire un schéma précis du système et donner l’éclairement sur l’écran .
1) Déterminer le signal S délivré par la cellule .
S − Smin
2) On fait varier e très lentement ( moteur ) . Comment évolue le contraste défini par : C = max
Smax + Smin

77) Un réseau plan, utilisé par transmission, est formé de traits fins parallèles équidistants de a, gravés sur un
support de verre . Le pinceau incident a une direction fixe et fait l'angle variable io avec la normale au réseau qui
peut tourner autour d'un axe parallèle aux traits .
1) Le réseau est éclairé en lumière monochromatique de longueur d'onde λ . On observe les maxima de lumière
diffractée d'ordre k dans la direction qui fait l'angle i avec la normale au réseau. Exprimer sin(i) en fonction de io, k,
λ et a .
2) On mesure avec ce réseau la déviation minimale Dmo = 31° 42' de la raie verte du mercure ( λo = 546,1 nm )
pour le spectre d'ordre 2, puis la déviation minimale Dm1 = 18° 32' de la raie rouge du cadmium pour le spectre
d'ordre 1 . Calculer :
a) L'angle d'incidence correspondant à la déviation minimale de la raie verte .
b) La longueur d'onde de la raie rouge du cadmium .
c) Le nombre n de traits par mm et le pas a du réseau utilisé .
78) On négligera tous les défauts du Michelson ( tels que l’épaisseur de la séparatrice qu’on suppose
parfaitement compensée par la compensatrice )
1) On souhaite observer les franges de même épaisseur. Préciser l’éclairement du Michelson, la position des
miroirs, l’observation ( lentille, écran ... ) ; donner un protocole expérimental pour obtenir cette position des miroirs ;
décrire comment on peut obtenir l’ordre 0 .
2) La source lumineuse correspond en fait à un doublet à 546,10 nm et 546,11 nm . Que vaut l’éclairement sur
l’écran ? Pour quels ordres d’interférence on observe un brouillage sur l’écran ?

79) Une onde monochromatique arrive en incidence quasi-


normale sur une lentille sphérique de rayon de courbure R posée
sur une lame de verre .
A chaque réflexion, l’intensité de l’onde réfléchie représente 5%
de celle de l’onde incidente ; La source lumineuse et l’écran ne
sont pas représentés .
On souhaite étudier dans les cas (1) et (2), les interférences
créées par ce système .
1) Pourquoi les autres ondes réfléchies ne sont-elles pas
étudiées ?
2) Où doit-on placer l’écran pour observer les franges
d’interférences ?
3) Décrire le système de franges observé.
4) A partir des réponses précédentes donner une
explication aux franges colorées qui apparaissent sur le
dispositif ci-contre.