Vous êtes sur la page 1sur 11

La guerre de Porsenna, Tite Live, II, 10-15

(II, 10) Horatius Coclès au pont Sublicius

(1) À l'approche des ennemis, les habitants de la


[10] (1) Cum hostes adessent, pro se quisque in
campagne se réfugient dans la ville. L'enceinte de
Rome est garnie de postes nombreux. Elle paraissait urbem ex agris demigrant; urbem ipsam
bien défendue d'un côté par ses murailles, et de saepiunt praesidiis. Alia muris, alia Tiberi
l'autre par le Tibre qui se trouvait entre elle et obiecto uidebantur tuta: (2) pons sublicius iter
l'ennemi; (2) cependant un pont de bois allait donner
paene hostibus dedit, ni unus uir fuisset,
passage à l'ennemi, sans un seul homme, Horatius
Coclès, qui, dans ce jour, fut l'unique rempart de la Horatius Cocles; id munimentum illo die
fortune de Rome. (3) Il se trouvait par hasard chargé fortuna urbis Romanae habuit. (3) Qui positus
de la garde du pont; lorsqu'il s'aperçoit que le Janicule forte in statione pontis cum captum repentino
avait été emporté par surprise, que les ennemis
impetu Ianiculum atque inde citatos decurrere
accouraient à pas précipités, et que ses compagnons
effrayés quittaient leurs rangs et leurs armes, il en hostes uidisset trepidamque turbam suorum
arrête quelques-uns, s'oppose à leur retraite, et, arma ordinesque relinquere, reprehensans
attestant les dieux et les hommes, leur représente (4) singulos, obsistens obtestansque deum et
que "c'est en vain qu'ils abandonnent leur poste; que
la fuite ne peut les sauver; s'ils laissent derrière eux le hominum fidem testabatur (4) nequiquam
passage du pont libre, ils verront bientôt plus deserto praesidio eos fugere; si transitum ponte
d'ennemis sur le Palatin et sur le Capitole qu'il n'y en a tergo reliquissent, iam plus hostium in
a sur le Janicule. Qu'il leur recommande donc, qu'il Palatio Capitolioque quam in Ianiculo fore.
leur ordonne de mettre en usage le fer, le feu et tous
les moyens possibles pour couper le pont. Quant à Itaque monere, praedicere ut pontem ferro,
lui, autant que peut le faire un seul homme, il igni, quacumque ui possint, interrumpant: se
soutiendra le choc des ennemis. " impetum hostium, quantum corpore uno posset
(5) Il s'élance aussitôt à la tête du pont, et d'autant obsisti, excepturum. (5) Vadit inde in primum
plus remarquable qu'on le voyait, au milieu des siens
qui tournaient le dos et abandonnaient le combat, se aditum pontis, insignisque inter conspecta
présenter, les armes en avant, pour résister aux cedentium pugna terga obuersis comminus ad
Étrusques, il frappe les ennemis de stupeur par ce ineundum proelium armis, ipso miraculo
prodige d'audace. (6) Cependant l'honneur avait audaciae obstupefecit hostes. (6) Duos tamen
retenu près de lui Spurius Larcius et Titus Herminius,
tous deux distingués par leur naissance et par leur cum eo pudor tenuit, Sp. Larcium ac T.
courage. (7) Il soutint d'abord avec eux le premier Herminium, ambos claros genere factisque. (7)
choc et la première fureur des assaillants; mais Cum his primam periculi procellam et quod
bientôt ceux qui rompaient le pont les ayant rappelés,
tumultuosissimum pugnae erat parumper
il force ses deux compagnons de se retirer par un
étroit passage qu'on avait conservé à dessein. (8) sustinuit; deinde eos quoque ipsos exigua parte
Ensuite, jetant sur les chefs des Étrusques des pontis relicta reuocantibus qui rescindebant
regards menaçants et terribles, tantôt il les provoque cedere in tutum coegit. (8) Circumferens inde
l'un après l'autre, tantôt il les accuse tous ensemble de
truces minaciter oculos ad proceres Etruscorum
lâcheté, leur reprochant "d'être les esclaves
d'orgueilleux tyrans, et d'oublier le soin de leur propre nunc singulos prouocare, nunc increpare omnes:
liberté pour venir attaquer la liberté d'autrui." seruitia regum superborum, suae libertatis
immemores alienam oppugnatum uenire.
La guerre de Porsenna, Tite Live, II, 10-15

(9) Ils hésitent quelque temps, se regardant les uns les


(9) Cunctati aliquamdiu sunt, dum alius alium,
autres, comme pour voir qui commencerait le
combat; mais enfin la honte s'empare de la troupe ut proelium incipiant, circumspectant; pudor
entière; ils poussent un grand cri et font pleuvoir sur deinde commouit aciem, et clamore sublato
un seul homme une nuée de javelots : tous les traits undique in unum hostem tela coniciunt. (10)
demeurent attachés au bouclier dont il se couvre. (10)
Quae cum in obiecto cuncta scuto haesissent,
Quand ils voient qu'inébranlable dans ses résolutions
et ferme dans sa résistance, il demeure maître du neque ille minus obstinatus ingenti pontem
pont qu'il parcourt à grands pas, les ennemis obtineret gradu, iam impetu conabantur
cherchent, en se jetant sur lui, à le précipiter dans le detrudere uirum, cum simul fragor rupti
fleuve; mais tout à coup le fracas du pont qui se brise,
pontis, simul clamor Romanorum, alacritate
et les cris que poussent les Romains, joyeux du succès
de leurs efforts, les glacent d'épouvante, et arrêtent perfecti operis sublatus, pauore subito
leur impétuosité. (11) Alors Coclès : "Dieu du Tibre, impetum sustinuit. (11) Tum Cocles "Tiberine
s'écrie-t-il, père de Rome, je t'implore. Reçois avec pater" inquit, "te sancte precor, haec arma et
bonté dans tes flots ces armes et ce soldat." Il dit, se
précipite tout armé dans le fleuve, et, le traversant à la hunc militem propitio flumine accipias." Ita sic
nage, au milieu d'une grêle de flèches qu'on lui lance armatus in Tiberim desiluit multisque
de l'autre rive sans pouvoir l'atteindre, il rejoint ses superincidentibus telis incolumis ad suos
concitoyens, après avoir osé un exploit qui trouvera tranauit, rem ausus plus famae habituram ad
dans la postérité plus d'admiration que de croyance.
(12) Rome se montra reconnaissante d'une aussi posteros quam fidei. (12) Grata erga tantam
haute valeur. Elle lui fit ériger une statue sur le uirtutem ciuitas fuit; statua in comitio posita;
Comitium, et on lui donna autant de terres que put agri quantum uno die circumarauit, datum.
en renfermer un cercle tracé par une charrue dans (13) Priuata quoque inter publicos honores
l'espace d'un jour. (13) À ces honneurs publics les
particuliers voulurent ajouter un témoignage de leur studia eminebant; nam in magna inopia pro
gratitude, et, dans la disette générale, chacun domesticis copiis unusquisque ei aliquid,
retrancha sur sa propre nourriture, pour contribuer, fraudans se ipse uictu suo, contulit.
en proportion de ses ressources, à la subsistance de
ce héros.
La guerre de Porsenna, Tite Live, II, 10-15

(II, 11) Le blocus de Rome

(1) Porsenna, repoussé dans cette première attaque, et


[11] (1) Porsenna primo conatu repulsus,
renonçant au dessein de prendre la ville d'assaut,
convertit le siège en blocus, laissa un corps consiliis ab oppugnanda urbe ad obsidendam
d'observation sur le Janicule, et vint camper dans la uersis, praesidio in Ianiculo locato, ipse in
plaine aux bords du Tibre. (2) Puis il rassemble des plano ripisque Tiberis castra posuit, (2)
barques de tous côtés pour s'opposer à ce qu'on
nauibus undique accitis et ad custodiam ne
introduise du blé dans la ville, et se ménager la
possibilité de faire, sur différents points, passer ses quid Romam frumenti subuehi sineret, et ut
troupes de l'une à l'autre rive, toutes les fois qu'il praedatum milites trans flumen per occasiones
s'offrirait une occasion favorable pour le pillage. (3) aliis atque aliis locis traiceret; (3) breuique
Bientôt il rendit les environs de Rome si peu sûrs,
adeo infestum omnem Romanum agrum
que les habitants ne se bornèrent pas à transporter
dans la ville tous leurs effets, ils y firent aussi entrer reddidit ut non cetera solum ex agris sed pecus
leurs troupeaux, et personne n'osa plus les envoyer quoque omne in urbem compelleretur, neque
hors des portes. quisquam extra portas propellere auderet. (4)
(4) Au reste, cette grande liberté que les Romains
laissaient aux Étrusques était moins l'effet de la peur Hoc tantum licentiae Etruscis non metu magis
que de la ruse; le consul Valérius, qui épiait l'instant quam consilio concessum. Namque Valerius
de les attaquer à l'improviste lorsqu'ils seraient consul intentus in occasionem multos simul et
dispersés en nombreux détachements, laissait impunis effusos improuiso adoriundi, in paruis rebus
les pillages de peu d'importance, réservant tout le
poids de sa vengeance pour des occasions plus neglegens ultor, grauem se ad maiora uindicem
sérieuses. (5) Dans l'intention d'attirer les pillards, il seruabat. (5) Itaque ut eliceret praedatores,
ordonne aux Romains de sortir en grand nombre, le edicit suis postero die frequentes porta
jour suivant, par la porte Esquiline, la plus éloignée Esquilina, quae auersissima ab hoste erat,
de l'ennemi, et de chasser devant eux leurs troupeaux;
persuadé que les ennemis en seraient instruits par les expellerent pecus, scituros id hostes ratus,
esclaves infidèles que le siège et la famine faisaient quod in obsidione et fame seruitia infida
passer dans leur camp. (6) Les Étrusques en furent transfugerent. (6) Et sciere perfugae indicio;
effectivement informés par un transfuge, et multoque plures, ut in spem uniuersae praedae,
traversèrent le fleuve en plus grand nombre que de
coutume, espérant s'emparer de tout ce butin. flumen traiciunt. (7) P. Valerius inde T.
(7) Cependant Publius Valérius envoie Titus Herminium cum modicis copiis ad secundum
Herminius avec quelques troupes s'embusquer à deux lapidem Gabina uia occultum considere iubet,
milles de Rome sur la route de Gabies, et ordonne à
Sp. Larcium cum expedita iuuentute ad
Spurius Larcius de se tenir à la porte Colline avec ce
qu'il y avait de plus agile dans la jeunesse, d'y rester portam Collinam stare donec hostis praetereat;
jusqu'à ce que les ennemis aient passé outre, et de se inde se obicere ne sit ad flumen reditus..
jeter ensuite entre lui et le fleuve pour leur fermer la
retraite.
La guerre de Porsenna, Tite Live, II, 10-15

(8) L'autre consul, Titus Lucrétius, sort par la porte (8) Consulum alter T. Lucretius porta Naeuia
Naevia avec quelques manipules de légionnaires, cum aliquot manipulis militum egressus; ipse
tandis que Valérius lui-même descend le mont
Caelius avec des cohortes d'élite. Ce fut ce corps Valerius Caelio monte cohortes delectas educit,
qui, le premier, se présenta à l'ennemi. (9) hique primi apparuere hosti. (9) Herminius ubi
Herminius, dès qu'il entend le bruit de tumultum sensit, concurrit ex insidiis,
l'engagement, accourt de son embuscade, prend en uersisque in Lucretium Etruscis terga caedit;
queue les Étrusques qui résistaient à Valérius, et en
dextra laeuaque, hinc a porta Collina, illinc ab
fait un grand carnage. Dans le même temps, à
droite et à gauche du côté de la porte Colline et du Naeuia, redditus clamor; (10) ita caesi in medio
côté de la porte Naevia, on répond à ses cris. (10) praedatores, neque ad pugnam uiribus pares et
Ainsi enveloppés, les pillards, qui n'étaient pas ad fugam saeptis omnibus uiis. Finisque ille
égaux en force, et à qui tout moyen de fuir était
tam effuse euagandi Etruscis fuit
enlevé, furent taillés en pièces par les Romains.
Cette affaire mit fin aux incursions des Étrusques.
La guerre de Porsenna, Tite Live, II, 10-15

(II, 12) Héroïsme de Mucius Scaevola [12] (1) Obsidio erat nihilo minus et frumenti
cum summa caritate inopia, sedendoque
(1) Cependant le blocus continuait toujours, et la
cherté des grains augmentait la disette. Porsenna se expugnaturum se urbem spem Porsinna
flattait de prendre la ville sans quitter ses positions, habebat, (2) cum C. Mucius, adulescens
(2) lorsque Gaius Mucius, jeune patricien, indigné de nobilis, cui indignum uidebatur populum
voir que le peuple romain, alors qu'il était esclave et Romanum seruientem cum sub regibus esset
sous des rois, n'avait jamais été, dans aucune guerre,
assiégé par aucun ennemi, tandis qu'à présent qu'il nullo bello nec ab hostibus ullis obsessum esse,
était libre, il était bloqué par ces mêmes Étrusques liberum eundem populum ab iisdem Etruscis
dont il avait si souvent mis les armées en déroute, (3) obsideri quorum saepe exercitus fuderit,—
entreprit de venger, par une action grande et
(3) itaque magno audacique aliquo facinore
audacieuse, la honte de ses concitoyens. D'abord il
voulait, de son propre mouvement, pénétrer dans le eam indignitatem uindicandam ratus, primo
camp des ennemis; (4) mais, craignant que, s'il sortait sua sponte penetrare in hostium castra
sans l'ordre des consuls et sans que personne en eût constituit; (4) dein metuens ne si consulum
connaissance, il ne fût arrêté par les sentinelles
iniussu et ignaris omnibus iret, forte
romaines et ramené dans la ville comme un transfuge,
accusation que le sort de Rome ne rendait que trop deprehensus a custodibus Romanis retraheretur
vraisemblable, il se rendit au sénat, (5) et là : "Pères ut transfuga, fortuna tum urbis crimen
conscrits, dit-il, je veux traverser le Tibre et entrer, si adfirmante, senatum adit. (5) "Transire
je le puis, dans le camp des ennemis, non pour y faire
Tiberim" inquit, "patres, et intrare, si possim,
du butin et tirer vengeance de leurs pillages; j'ai, si les
dieux me secondent, un plus noble dessein." castra hostium uolo, non praedo nec
Autorisé par le sénat, il cache un poignard sous ses populationum in uicem ultor; maius si di
vêtements, et part. (6) Dès qu'il est arrivé, il se jette iuuant in animo est facinus." Adprobant patres;
dans le plus épais de la foule qui se tenait près du
tribunal de Porsenna. (7) On distribuait alors la solde abdito intra uestem ferro proficiscitur. (6) Vbi
aux troupes; un secrétaire était assis près du roi, vêtu eo uenit, in confertissima turba prope regium
à peu près de la même manière, et, comme il tribunal constitit. (7) Ibi cum stipendium
expédiait beaucoup d'affaires, que c'était à lui que les militibus forte daretur et scriba cum rege
soldats s'adressaient, Mucius, craignant que s'il
demandait qui des deux était Porsenna, il ne se fît sedens pari fere ornatu multa ageret eumque
découvrir en laissant voir son ignorance, s'abandonna milites uolgo adirent, timens sciscitari uter
au caprice de la fortune, et tua le secrétaire au lieu du Porsinna esset, ne ignorando regem semet ipse
prince. (8) Il se retirait au milieu de la foule effrayée, aperiret quis esset, quo temere traxit fortuna
s'ouvrant un chemin avec son fer ensanglanté,
lorsque, au cri qui s'éleva au moment du meurtre, les facinus, scribam pro rege obtruncat.
gardes du roi accoururent, le saisirent, et le menèrent (8) Vadentem inde qua per trepidam turbam
devant le tribunal. Là, sans défense et au milieu des cruento mucrone sibi ipse fecerat uiam, cum
plus terribles menaces du destin, bien loin d'être concursu ad clamorem facto comprehensum
intimidé, il était encore un objet de terreur. (9) "Je
suis un citoyen romain, dit-il; on m'appelle Gaius regii satellites retraxissent, ante tribunal regis
Mucius. Ennemi, j'ai voulu tuer un ennemi, et je ne destitutus, tum quoque inter tantas fortunae
suis pas moins prêt à recevoir la mort que je ne l'étais minas metuendus magis quam metuens,
à la donner. Agir et souffrir en homme de coeur est le
(9) "Romanus sum" inquit, "ciuis; C. Mucium
propre d'un Romain.
uocant. Hostis hostem occidere uolui, nec ad
mortem minus animi est, quam fuit ad caedem;
et facere et pati fortia Romanum est.
La guerre de Porsenna, Tite Live, II, 10-15

(10) Et je ne suis pas le seul que ces sentiments (10) Nec unus in te ego hos animos gessi;
animent. Beaucoup d'autres, après moi, aspirent au
longus post me ordo est idem petentium decus.
même honneur. Apprête-toi donc, si tu crois devoir le
faire, à combattre pour ta vie à chaque heure du jour. Proinde in hoc discrimen, si iuuat, accingere,
Tu rencontreras un poignard et un ennemi jusque ut in singulas horas capite dimices tuo, ferrum
sous le vestibule de ton palais. (11) Cette guerre, c'est hostemque in uestibulo habeas regiae. (11) Hoc
la jeunesse de Rome, c'est nous qui te la déclarons. Tu
tibi iuuentus Romana indicimus bellum.
n'as à craindre aucun combat, aucune bataille. Tout se
passera de toi à chacun de nous." Nullam aciem, nullum proelium timueris; uni
tibi et cum singulis res erit."
(12) Alors le roi, tout à la fois enflammé de colère et (12) Cum rex simul ira infensus periculoque
épouvanté du danger qu'il court, ordonne que Mucius
soit environné de flammes, et le menace de l'y faire conterritus circumdari ignes minitabundus
périr s'il ne se hâte de lui découvrir le complot iuberet nisi expromeret propere quas
mystérieux dont il cherche à l'effrayer. (13) "Vois, lui insidiarum sibi minas per ambages iaceret,
répliqua Mucius, vois combien le corps est peu de (13) "en tibi" inquit, "ut sentias quam uile
chose pour ceux qui n'ont en vue que la gloire." Et en
même temps il pose sa main sur un brasier allumé corpus sit iis qui magnam gloriam uident";
pour le sacrifice, et la laisse brûler comme s'il eût été dextramque accenso ad sacrificium foculo
insensible à la douleur. Étonné de ce prodige de inicit. Quam cum uelut alienato ab sensu
courage, le roi s'élance de son trône, et, ordonnant torreret animo, prope attonitus miraculo rex
qu'on éloigne Mucius de l'autel : (14) "Pars, lui dit-il,
toi qui ne crains pas de te montrer encore plus ton cum ab sede sua prosiluisset amouerique ab
ennemi que le mien. J'applaudirais à ton courage s'il altaribus iuuenem iussisset, (14) "tu uero abi"
était destiné à servir ma patrie. Va, je n'userai point inquit, "in te magis quam in me hostilia ausus.
des droits que me donne la guerre : je te renvoie libre, Iuberem macte uirtute esse, si pro mea patria
ta personne est désormais inviolable." (15) Alors
Mucius, comme pour reconnaître tant de générosité : ista uirtus staret; nunc iure belli liberum te,
"Puisque tu sais, dit-il, honorer le courage, tu intactum inuiolatumque hinc dimitto."
obtiendras de moi, par tes bienfaits, ce que tu n'as pu (15) Tunc Mucius, quasi remunerans meritum,
obtenir par tes menaces. Nous sommes trois cents,
"quando quidem" inquit, "est apud te uirtuti
l'élite de la jeunesse romaine, qui avons juré ta mort.
(16) Le sort m'a désigné le premier; les autres honos, ut beneficio tuleris a me quod minis
viendront à leur tour, et tu les verras tous nequisti, trecenti coniurauimus principes
successivement, jusqu'à ce que l'un d'eux ait trouvé iuuentutis Romanae ut in te hac uia
l'occasion favorable."
grassaremur. (16) Mea prima sors fuit; ceteri ut
cuiusque ceciderit primi quoad te opportunum
fortuna dederit, suo quisque tempore aderunt."
La guerre de Porsenna, Tite Live, II, 10-15

(II, 13) Exploit de Clélie

(1) En renvoyant Mucius, à qui la perte de sa main [13] (1) Mucium dimissum, cui postea
droite fit donner, dans la suite, le nom de Scaevola,
Scaeuolae a clade dextrae manus cognomen
Porsenna ordonne à des ambassadeurs de le suivre à
Rome. (2) Le danger qu'il venait de courir, et dont la inditum, legati a Porsinna Romam secuti sunt;
méprise de son meurtrier l'avait seule préservé, et (2) adeo mouerat eum et primi periculi casus, a
plus encore ce combat qu'il aurait à soutenir tant qu'il quo nihil se praeter errorem insidiatoris
resterait un seul des conjurés, l'avaient tellement ému
texisset, et subeunda dimicatio totiens quot
qu'il fit, de son propre mouvement, des propositions
de paix aux Romains. (3) Il chercha vainement à coniurati superessent, ut pacis condiciones
mettre au nombre des conditions le rétablissement de ultro ferret Romanis. (3) Iactatum in
la famille royale, et, s'il le fit, ce fut plutôt parce qu'il condicionibus nequiquam de Tarquiniis in
ne pouvait refuser cette démarche aux Tarquins, que
dans la conviction qu'il n'éprouverait point un refus. regnum restituendis, magis quia id negare ipse
(4) La restitution du territoire de Véies fut consentie, nequiuerat Tarquiniis quam quod negatum iri
et les Romains se virent obligés de livrer des otages sibi ab Romanis ignoraret. (4) De agro
pour obtenir l'évacuation du Janicule. La paix conclue Veientibus restituendo impetratum,
à ces conditions, Porsenna retira ses troupes de ce
poste, et sortit du territoire de Rome. expressaque necessitas obsides dandi Romanis,
(5) Le sénat, pour récompenser l'héroïsme de Gaius si Ianiculo praesidium deduci uellent. His
Mucius, lui donna, au-delà du Tibre, des terres qui, condicionibus composita pace, exercitum ab
depuis, ont été appelées de son nom, prés de Mucius. Ianiculo deduxit Porsinna et agro Romano
(6) Cet honneur, accordé au courage, excita les
femmes à mériter aussi les distinctions publiques. excessit.
Comme le camp des Étrusques n'était pas très (5) Patres C. Mucio uirtutis causa trans
éloigné des bords du Tibre, Clélie, l'une des jeunes Tiberim agrum dono dedere, quae postea sunt
Romaines livrées en otage, trompe les sentinelles, et, Mucia prata appellata. (6) Ergo ita honorata
se mettant à la tête de ses compagnes, traverse le
fleuve au milieu des traits ennemis, et, sans qu'aucune uirtute, feminae quoque ad publica decora
d'elles eût été blessée, elle les ramène à Rome, et les excitatae, et Cloelia uirgo una ex obsidibus,
rend à leurs familles. (7) À la nouvelle de cette cum castra Etruscorum forte haud procul ripa
évasion, le roi, indigné, envoie à Rome pour réclamer
Tiberis locata essent, frustrata custodes, dux
Clélie, sans paraître tenir beaucoup aux autres; (8)
mais bientôt, passant de la colère à l'admiration, et agminis uirginum inter tela hostium Tiberim
mettant ce trait d'audace au-dessus des actions des tranauit, sospitesque omnes Romam ad
Coclès et des Mucius, il déclare que si on ne lui rend propinquos restituit. (7) Quod ubi regi
pas son otage, il regardera le traité comme rompu;
nuntiatum est, primo incensus ira oratores
mais que si on la remet en son pouvoir, il la renverra
à ses concitoyens sans lui faire essuyer aucun mauvais Romam misit ad Cloeliam obsidem
traitement. deposcendam: alias haud magni facere. (8)
Deinde in admirationem uersus, supra Coclites
Muciosque dicere id facinus esse, et prae se
ferre quemadmodum si non dedatur obses, pro
rupto foedus se habiturum, sic deditam
intactam inuiolatamque ad suos remissurum.
La guerre de Porsenna, Tite Live, II, 10-15

(9) On tint parole de part et d'autre : les Romains,


(9)Vtrimque constitit fides; et Romani pignus
conformément au traité, rendirent à Porsenna les
gages de la paix; et de son côté, le roi des Étrusques pacis ex foedere restituerunt, et apud regem
voulut que non seulement la vertu fût en sûreté Etruscum non tuta solum sed honorata etiam
auprès de lui, mais qu'elle y fût même honorée. Après uirtus fuit, laudatamque uirginem parte
avoir donné des éloges à Clélie, il lui fit présent d'une
obsidum se donare dixit; ipsa quos uellet
partie des otages, et lui en abandonna le choix. (10)
Lorsqu'on les eut tous amenés en sa présence, elle legeret. (10) Productis omnibus elegisse
choisit, dit-on, les plus jeunes, croyant, par respect impubes dicitur; quod et uirginitati decorum et
pour la pudeur, (et elle obtint, à cet égard, l'entier consensu obsidum ipsorum probabile erat eam
consentement des otages eux-mêmes) devoir
soustraire avant tout aux ennemis celles que leur âge aetatem potissimum liberari ab hoste quae
exposait le plus aux outrages. (11) La paix rétablie, les maxime opportuna iniuriae esset. (11) Pace
Romains récompensèrent, par un genre d'honneur redintegrata Romani nouam in femina
extraordinaire, un courage aussi extraordinaire dans uirtutem nouo genere honoris, statua equestri,
une femme; on lui décerna une statue équestre; et
l'on plaça au haut de la voie sacrée l'image de Clélie à donauere; in summa Sacra uia fuit posita uirgo
cheval. insidens equo.
La guerre de Porsenna, Tite Live, II, 10-15

(II, 14) Fin de la guerre contre les Étrusques


[14] (1) Huic tam pacatae profectioni ab urbe
(1) On ne saurait concilier, avec cette retraite si
regis Etrusci abhorrens mos traditus ab
pacifique du roi des Étrusques, un ancien usage qui
s'est conservé jusqu'à nos jours, et qui consiste à antiquis usque ad nostram aetatem inter cetera
proclamer la vente des biens du roi Porsenna, toutes sollemnia manet, bona Porsennae regis
les fois qu'on met des biens à l'encan. (2) Il faut ou uendendi. (2) Cuius originem moris necesse est
que cette coutume se soit établie pendant la guerre, et
aut inter bellum natam esse neque omissam in
qu'ensuite elle se soit perpétuée après la paix, ou
qu'elle doive son origine à des sentiments plus pace, aut a mitiore creuisse principio quam hic
pacifiques que ne semble l'indiquer cette formule de prae se ferat titulus bona hostiliter uendendi.
vente si hostile. (3) La conjecture la plus (3) Proximum uero est ex iis quae traduntur
vraisemblable qui nous ait été transmise, c'est que
Porsennam discedentem ab Ianiculo castra
Porsenna, lorsqu'il évacua le Janicule, avait un camp
abondamment pourvu de vivres, tirés des campagnes opulenta, conuecto ex propinquis ac fertilibus
fertiles de l'Étrurie, peu distantes de Rome, et qu'il fit Etruriae aruis commeatu, Romanis dono
don de tous ces approvisionnements aux Romains, dedisse, inopi tum urbe ab longinqua obsidione;
qu'un long siège avait réduits à la disette; (4) que ces
vivres, afin d'éviter que le peuple ne les pillât si on les (4) ea deinde, ne populo immisso diriperentur
lui abandonnait, furent vendus et appelés 'biens du hostiliter, uenisse, bonaque Porsennae
roi Porsenna', et que cette formule exprimait plutôt la appellata, gratiam muneris magis significante
reconnaissance d'un bienfait, qu'un acte d'autorité titulo quam auctionem fortunae regiae quae ne
exercé sur des propriétés royales qui n'étaient pas au
pouvoir du peuple romain. in potestate quidem populi Romani esset.
(5) Ayant renoncé à la guerre contre Rome, Porsenna, (5) Omisso Romano bello Porsenna, ne frustra
pour ne pas paraître avoir inutilement amené son in ea loca exercitus adductus uideretur, cum
armée sur ce point, envoya son fils Arruns, avec une parte copiarum filium Arruntem Ariciam
partie de ses troupes, faire le siège d'Aricie. (6) Les
habitants de cette ville furent d'abord consternés oppugnatum mittit. (6) Primo Aricinos res
d'une attaque aussi imprévue. Mais les secours qu'ils necopinata perculerat; arcessita deinde auxilia
obtinrent des peuples latins et de Cumes leur et a Latinis populis et a Cumis tantum spei
rendirent tant de confiance, qu'ils osèrent livrer une fecere, ut acie decernere auderent. Proelio
bataille. Dès que l'on en vint aux mains, les Étrusques
se précipitèrent avec une telle impétuosité que leur inito, adeo concitato impetu se intulerant
choc suffit pour disperser les Ariciniens. (7) Les Etrusci ut funderent ipso incursu Aricinos:
cohortes de Cumes opposant l'habileté à la force (7) Cumanae cohortes arte aduersus uim usae
firent un mouvement oblique, puis changeant de
declinauere paululum, effuseque praelatos
front tout à coup, tombèrent sur les derrières de
l'ennemi, que l'ardeur de la poursuite avaient emporté hostes conuersis signis ab tergo adortae sunt.
et mis en désordre. Grâce à cette manoeuvre, les Ita in medio prope iam uictores caesi Etrusci.
Étrusques, au moment d'être victorieux, furent
enveloppés et taillés en pièces.
La guerre de Porsenna, Tite Live, II, 10-15

(8) Le peu qui s'échappa, ayant perdu leur chef, et ne (8) Pars perexigua, duce amisso, quia nullum
voyant pas de refuge plus proche, se retirèrent, sans
propius perfugium erat, Romam inermes et
armes, à Rome, où ils se présentèrent dans l'attitude
de suppliants. Ils y furent accueillis avec bienveillance; fortuna et specie supplicum delati sunt. Ibi
chacun s'empressa de leur donner l'hospitalité. benigne excepti diuisique in hospitia.
(9) Leurs blessures guéries, les uns retournèrent dans (9) Curatis uolneribus, alii profecti domos,
leur patrie, où ils vantèrent l'hospitalité et les bienfaits
nuntii hospitalium beneficiorum: multos Romae
qu'ils avaient reçus, beaucoup d'autres furent retenus
à Rome par l'attachement qu'ils portaient à la ville et hospitum urbisque caritas tenuit. His locus ad
à leurs hôtes. On leur assigna pour demeure le terrain habitandum datus quem deinde Tuscum uicum
qui, dans la suite, s'est appelé de leur nom, 'Quartier appellarunt.
des Étrusques'.
La guerre de Porsenna, Tite Live, II, 10-15

(II, 15) Conclusion d'une paix durable avec


Porsenna (506)

(1) Spurius Larcius et Titus Herminius, puis Publius [15] (1) Sp. Larcius inde et T. Herminius, P.
Lucrétius et Publius Valérius Publicola sont ensuite
nommés consuls. Ce fut dans le cours de cette année Lucretius inde et P. Valerius Publicola consules
que, pour la dernière fois, des ambassadeurs de facti. Eo anno postremum legati a Porsenna de
Porsenna vinrent à Rome demander le rétablissement reducendo in regnum Tarquinio uenerunt;
des Tarquins. On leur répondit que le sénat enverrait quibus cum responsum esset missurum ad
de son côté auprès du roi, et l'on fit partir sur-le-
champ les plus distingués d'entre les sénateurs, avec regem senatum legatos, missi confestim
ordre de lui dire : (2) "Que sans doute on aurait pu honoratissimus quisque ex patribus. (2) Non
déclarer brièvement qu'on se refusait au retour des quin breuiter reddi responsum potuerit non
rois; mais que si l'on avait préféré députer auprès de
recipi reges, ideo potius delectos patrum ad
lui les principaux du sénat, plutôt que de faire à Rome
même cette réponse à ses ambassadeurs, c'était pour eum missos quam legatis eius Romae daretur
que, désormais, il ne fût plus mention de cette affaire responsum, sed ut in perpetuum mentio eius
qui, après tant de bons rapports, ne pouvait qu'irriter, rei finiretur, neu in tantis mutuis beneficiis in
de part et d'autre, les esprits; que la demande du roi
uicem animi sollicitarentur, cum ille peteret
était contraire à la liberté du peuple romain, et que les
Romains, à moins de consentir aveuglément à leur quod contra libertatem populi Romani esset,
perte, se voyaient dans la nécessité de répondre par Romani, nisi in perniciem suam faciles esse
nu refus à un prince auquel ils ne voudraient rien uellent, negarent cui nihil negatum uellent.
refuser; (3) que Rome n'était plus une monarchie,
(3) Non in regno populum Romanum sed in
mais un état libre, et qu'elle était fermement résolue à
ouvrir ses portes plutôt à ses ennemis qu'à ses rois; libertate esse. Ita induxisse in animum,
que telle est la volonté de tous : le dernier jour de la hostibus portas potius quam regibus
liberté sera celui de Rome. (4) Que si donc il veut que patefacere; ea esse uota omnium ut qui
Rome existe, ils le conjurent de souffrir qu'elle soit
libre." libertati erit in illa urbe finis, idem urbi sit.
(5) Le roi, honteux de sa démarche, répondit : (4) Proinde si saluam esse uellet Romam, ut
"Puisque c'est une résolution irrévocablement prise. patiatur liberam esse orare.
Je ne vous fatiguerai plus d'inutiles importunités; mais (5) Rex uerecundia uictus "quando id certum
je n'abuserai plus les Tarquins par l'espoir d'un
secours qu'ils ne peuvent attendre de moi. Que, s'ils atque obstinatum est" inquit, "neque ego
songent à la guerre, ou au repos, ils devront chercher obtundam saepius eadem nequiquam agendo,
ailleurs un lieu d'exil; rien ne doit plus troubler la paix nec Tarquinios spe auxilii, quod nullum in me
que j'ai faite avec vous." (6) Sa conduite, plus encore est, frustrabor. Alium hinc, seu bello opus est
que ses paroles, prouva ses intentions amicales; il
rendit ce qui lui restait d'otages, et restitua le territoire seu quiete, exsilio quaerant locum, ne quid
de Véies que le traité du Janicule avait enlevé aux meam uobiscum pacem distineat." (6) Dictis
Romains. (7) Tarquin, voyant tout espoir de retour facta amiciora adiecit; obsidum quod reliquum
perdu pour lui, s'exila à Tusculum, auprès de son erat reddidit; agrum Veientem, foedere ad
gendre Mamilius Octavius. Une paix durable s'établit
ainsi entre les Romains et Porsenna. Ianiculum icto ademptum, restituit.
(7) Tarquinius spe omni reditus incisa
exsulatum ad generum Mamilium Octauium
Tusculum abiit. Romanis pax fida cum
Porsenna fuit.