Vous êtes sur la page 1sur 22

République tunisienne

Ministère de Ecole national


l'Enseignement Supérieur d’ingénieur de Sfax
Et recherche scientifique

RAPPORT DE STAGE

Installations intérieures électriques


Conducteurs, Isolants et équipements électriques

Elaboré par : khlif ismail


Encadrant académique : KRICHEN NAJLA
Encadrant industriel : hentati faycal

Période de stage : de 01/08/2017 à 30/08/2017


sommaire
• 1. Remerciements
• 2. Introduction
• 3. produit
• 4. Installation électrique
• 1* Conduites
• 2* Dispositifs de sécurité
• 3* Disjoncteurs
• 4* Armoire de distribution
• 5. Nature des circuits
• 6. Schéma d’installations électriques
• 7. Les Règles d’installation
• 8. Raccordement prises
remerciement

• Mes remerciements s’adressent en premier lieu à


mon maître de stage, Monsieur faycal hentati, pour
sa confiance et ses conseils qui m’ont permis de
progresser sans cesse durant ce mois de stage.

• En effet, c’est grâce aux missions que l’on m’a


confiées que j’ai choisi d’aborder dans mon rapport
de stage ce sujet.
Introduction

• Le stage d’initiation (stage d’ouvrier) est une initiation à la vie professionnelle, car
dans ce stage j’ai découvert des nouvelles connaissances que je n’ai pas vues durant
mes études théoriques dans les laboratoires au sein de l’institut.

• Il me permet de connecter le monde industriel, de découvrir et vivre la réalité du


terrain et savoir les contraintes liées à l’entreprise. Ce stage permet de faire la jonction
entre la vie académique et la vie professionnelle.

• J’ai choisi le sujet Installations électriques car elle peut se situer partout : dans un
bâtiment ou un ensemble de bâtiments à usage d'habitation, industriel, commercial,
ou de bureaux. cette expérience est indispensable pour chaque ingénieur en électrique
produit

• Forts d'une grande expérience et d'un savoir faire, l’équipe de Mr faycal réalisent
l'étude et la conception ainsi que la mise en service des :

• * Tableaux et armoires électriques


• * câblage des armoires électriques
• * Travaux électriques
• * Postes de transformation
• * Pupitres et synoptiques
• * Efficacité énergétique
• * Maintenance et Assistance technique
Conduits électriques
Les canalisations en conduits peuvent être montées en apparent ou en
encastré.
Conduits apparents : tous les conduits sont autorisés à condition qu’ils
soient non propagateurs de la flamme ; donc seuls les conduits jaune ;
orange qui n’ont pas cette qualité sont interdits.
Conduits encastrés : les conduits de protection faible ne peuvent être
posés avant la construction de la maçonnerie que s’ils sont à l’abri de
toute contrainte mécanique importante pendant les travaux de
construction. Les conduits de degré de protection supérieur sont posés :
soit avant la construction de la maçonnerie, soit après. Les conduits qui
ne possèdent pas la qualité de non propagation de la flamme (jaune,
orange) doivent être complètement enrobés dans des matériaux
incombustibles.
Dispositifs de sécurité
Dans une installation, même réalisé conformément aux règlement on a
toujours besoins de dispositifs de protections contre :
Les courts-circuits (surintensités rapides)
Les surcharges (surintensités lentes)
Les baisses de tensions
Cas de surintensités rapides : ça peut provenir d’un contact direct entre
deux conducteurs actifs (phase-phase ou phase-neutre), ou bien lors d’un
défaut d’isolement dans la structure métallique d’une machine électrique.
Cas des surcharges : ça survient lorsqu’un récepteur consomme une
puissance supérieure à la puissance nominale dans l’installation, ou dans
le cas d’un moteur surchargé.
Cas de baisse de tension : ça peut y arriver lors d’un déséquilibre d’un
réseau triphasé, une mauvaise répartition des charges ou par suite de la
rupture d’une phase. Ceci entraîne un mauvais fonctionnement des
récepteurs, et un risque d’échauffement des moteurs.
Dispositifs de sécurité
Fusible : c’est un dispositif de connexion dont la fonction
est d’ouvrir le circuit électrique par la fusion d’un ou
de plusieurs de ses éléments conçus et calibrés à cet
effet ; dans lequel il est inséré et d’interrompre ainsi le
courant lorsque celui-ci dépasse pendant un temps
suffisant une valeur précise (courant autorisé pour le
circuit). Il est caractérisé par :
Tension nominale : c’est la tension sous laquelle le Fusible cylindrique
fusible peut fonctionner.
Courant de non fusion Inf : c’est la valeur du courant
qui peut être supporté par l’élément fusible, pendant
un temps conventionnel sans fondre.
Courant de fusion If : c’est la valeur du courant qui
provoque la fusion du fusible avant la fin du temps
conventionnel..
Disjoncteurs
c’est un appareil électromécanique de connexion
capable d’établir, de supporter et d’interrompre des
courants dans les conditions normales du circuit, ainsi
que d’établir, de supporter pendant une période
spécifique et d’interrompre des courants dans des
conditions anormales spécifiées telles que celles des
courts-circuits.
Il remplit toutes les conditions d’interrupteur, et il est muni
d’un système de déclenchement qui provoque son
ouverture automatiquement et qui, de plus, a un
pouvoir de coupure capable de supporter les fortes
intensités.
Ce qui le caractérise c’est le système de coupure brusque
nécessaire pour les forts pouvoirs de coupure, qui est
obtenu avec des forces très faibles de
déclenchement.
Disjoncteurs

Disjoncteur Divisionnaire
Disjoncteur Différentiel
Armoire de distribution
(Tableau de distribution)

Le tableau de distribution, est nécessaire pour :


- protéger l’installation contre les surcharges et
les courts-circuits (il comporte les dispositifs de
protection)
- protéger l’utilisateur contre les risques
électriques.
-Assurer les diverses fonctions de commande,
signalisation et d’automatisation
- Permettre les modifications éventuelles sur
l’installation électriques
Armoire de distribution
(Tableau de distribution)
Le tableau est un boîtier qui protège un
ensemble d’organes électrique des chocs
mécaniques et des agents atmosphériques et
chimiques, ces organes sont destinés à la :
- protection : fusible, relais, disjoncteur
- la commande : coupe-circuit, sectionneur et
disjoncteur principal
- la signalisation : bouton lumineux
- le raccordement des connexions : jeu de
barres de connexions, câbles souples
préfabriqués, connecteurs, répartiteurs
- l’adaptation : transfo
- Circuit d’installation : ensemble de

Nature des matériels électriques (conducteur,


appareillages,…) de différentes phases
circuits (ou polarités) alimentés par la même
source d’énergie et protégés contre les
surintensités par des dispositifs de
protection.
- Circuit de distribution : (principal ou
divisionnaire) circuit alimentant un ou
plusieurs tableau de distribution ou
circuits terminaux.
- Circuit terminal : circuit protégé contre
les surintensités par le dernier dispositif
de protection.
Schéma d’installations électriques
Tracés autorisés dans des cloisons non
porteuses

ETB_IFEG Conformité des Installations


intérieures électriques
Tracés interdits dans une installation
encastrée

Deux saignées sur un


même axe interdit
Interdit

Saignée oblique
Interdite

Saignées interdites
Règles d’installation
Identification et repérage :
Le repérage des conducteurs par leur couleur est impératif pour
l’installateur électricien, il peut ainsi vérifier la polarité des conducteurs
avant toute intervention :
-Bleu pour le conducteur neutre
-Vert/Jaune pour le conducteur de protection électrique (terre)
-Les conducteurs de phase peuvent être repérés par n’importe quelle
couleur sauf celles citées précédemment.
Section des conducteurs :
Elle exprime l’aire de la section droite du conducteur. En général, les
conducteurs sont cylindriques :
-pour les circuits d’éclairage : 1,5mm²
-pour les circuit de prises de courant : 2,5mm²
les sections standardisées qu’on retrouve dans le commerce : 0,5-0,7-1-
1,5-2,5-4-6-10-16-25-35….
Dispositifs de protection
Raccordement prises
Dispositifs de protection