Vous êtes sur la page 1sur 10

Fiche 050-Météorologie

satellites dʼobservation: - humidité absolue: Ha


- géostationnaire: météosat - humidité relative: U
36000km dʼaltitude (5 satellites dans le monde)
- non géostationnaire: metOp • Tension de vapeur dʼeau
830km dʼaltitude à orbite polaire Phumide = Psec + e
passe 2 fois par jour au-dessus du même point e = tension de vapeur = pression partielle de
plus précis vapeur dʼeau
- caractérise le contenu en vapeur dʼeau de lʼair
Echelles de mesure météorologiques: - près de la surface aux latitudes tempérées:
- micro-échelle 1 < e < 10 g/Kg
- échelle aérologique - près de la surface aux hautes latitudes:
- meso-échelle 0,1 < e < 1 g/Kg
- échelle aérologique - en haute atmosphère, 0,01 < e < 0,1 g/Kg
- échelle synoptique Rmq: ρ air ≈ 1,2 kg/m3
- circulation générale
- échelle climatique • Teneur en eau liquide dʼun nuage
- nuage instable: 2 à 5g/m3
Atmosphère terrestre - nuage stable: 0,2 à 0,5g/m3
- troposphère - brume et brouillard: 0,1 à 2g/m3
température et altitude de la tropopause:
-45°C au pôle (6km) • rapport de mélange:
-56°C dans nos régions tempérées (11km) r = mvapeur
-75°C à lʼéquateur (18km) mair sec
- stratosphère (isothermie jusquʼà 20km, puis masse dʼair ayant le plus grand rapport:
réchauffement jusquʼà 50km) - à Td élevé (forte quantité de vapeur pour le
- mésosphère (jusquʼà 80km): reffroidissement numérateur)
- thermosphère (de 50km jusquʼà lʼespace): - à T élevée (à masse volumique faible pour le
réchauffement dénominateur)

gradients de température: • Humidité abolue


- atmosphère std: -2°C/1000ft Ha = mvapeur = ρvapeur
- soulèvement adiabatique sec: -3°C/1000ft V
- soulèvement pseudo-adiabatique (adiabatique • Humidité relative
saturé): non constant car dépend de la quantité U(%) = e(T)
dʼeau condensée, toujours plus faible que le e(Td)
gradient adiabatique saturé: -2°C/1000ft dans les ☝ew nʼest pas la notation pour e(Td)
basses couches pour rejoindre lʼadiabatique sec
- Suradiabatique: qui décroît plus vite quʼune
adiabatique
• Rapport de mélange saturant:
rw(P,T) = 0,622 × e(T)
Mécanisme de saturation P - e(T)
- refroidissement isobare: à tension de vapeur
( e ) constant, saturation à Td Atmosphère standart
- refroidissement adiabatique: saturation à Tc
• Relation des gaz parfaits
- par mélange: P=ρ×R×T
horizontalement: moyenne des tensions de
vapeur avec e(T) courbe concave
• Effet de la température:
verticalement: par turbulence, homogénéisation Tvm = ΔZ
donc courbe dʼisomélange et gradient adiabatique Tstd ΔH
donc refroidissement et humidification au sommet
de la couche ou règle du pouce:
+4% pour de lʼair plus chaud de 10°C
Mesure de lʼhumidité
- tension de vapeur: e Saturation
- rapport de mélange: r
• Différentes températures:
Fiche 050-Météorologie
T condensation < T rosée < T thermomètre saturé

L'évaporation à la surface de lʼeau est dʼautant


- T thermomètre saturé: température prise par
plus importante que:
une particule d'air atmosphérique pseudo-
- lʼair est plus froid que lʼeau
adiabatiquement de son point de condensation
- la force du vent est grande
jusqu'à 1000 hPa, en lui fournissant constamment
de l'eau liquide pour qu'elle reste juste saturée.
Le brouillard dʼévaporation a pour conditions
favorables: masse dʼair froide sur une surface
- T psychromètre à miroir: cʼest la température du humide et chaude
point de rosée (refroidissement isobare)
Le brouillard dʼadvection a pour conditions
favorables la pénétration dʼun secteur chaud
- Température potentielle: température quʼaurait humide sur des terres froides ou la brise de mer.
la particule si elle était amenée adiabatiquement au Sa dissipation est rendue difficile par sa forte
niveau de référence 1000hpa épaisseur. Sa dissipation rapide reste possible par
un changement de masse dʼair.
• Distance à la saturation
- couple (T,Td) en aéronautique Conditions pour la formation de pluie:
T représente le potentiel en vapeur dʼeau - gouttelettes dʼeau
Td indique son contenu réel en vapeur dʼeau - cristaux de glace
- U(%) - épaisseur nuageuse dʼau moins 1500m

• formation des précipitations: Base des cumulus: loi dʼEpsy


- processus de Begeron: grossissement des 400m par écart de 1°C du couple (T,Td)
cristaux de glace aux dépend des gouttelettes
surfondues Conditions de Brume et Brouillard:
-> à lʼorigine de toutes les précipitations Humidité relative de 70% à 100%: brume
- accrétion: cristal de glace + eau surfondue (1km<Visi<5Km)
-> grésil, grêle puis neige roulée Humidité relative de 100%: brouillard (Visi<1Km
- coalescence: gouttelette + gouttelette avec le < strict)
-> pluie
- agrégation: cristal de galce + cristal de glace Radar météorologiques: détecte toutes le
-> neige précipitations avec une certaine marge dʼerreur
- congélation de gouttes de pluie cependant.
-> granules de glaces (PL)
Différentiation des nuages:
Ne pas confondre: - SC/St: le SC est plus ou moins soudé
- sursaturation: rare, hautes couches, dans air À - conditions de vol dans un CI: givrage nul,
faible potentiel et très humide, cause des COTRA. turbulence faible à nule, visibilite moyenne
- surfusion: fréquent, dans le milieux nuageux (>1000ft)
entre 0°C et -20°C.
Epaisseurs des nuages:
Evolutions des températures: - NS, AS, TCu: > 5000ft
- minimales 30 mins après le levé du soleil - St: 1000ft
- maximales 2H après le zénith - Cu humilis: 500ft
- brouillard de rayonnement: 100ft à 200ft
Interprétation de la persistance des COTRA - brouillard dʼadvection: 500ft à 1000ft
persiste lorsque le potentiel en vapeur dʼeau est
faible donc en air froid donc en masse dʼair Condition de formation du brouillard de
tropicale. rayonnement:
- ciel clair
mesure de la température dans un écran - Très faible ventilation
Stevenson: les mesures sont prises à partir dʼune (☝et non pas une ventilation nulle)
hauteur de 2m

°C = 5/9 × (°F - 32) Les conditions de formation de brouillard ne sont


pratiquement jamais réunies autour des petites
☝Attention aux critères de stabilité avec les îles de mers chaudes

courbes! processus du aux différents brouillard:


Fiche 050-Météorologie
- dʼadvection: refroidissement isobare vitesses de 120kts à 140kts en hiver (échanges de
- de rayonnement: idem chaleurs accrues dans la cellule de Hadley)
- frontal: enrichissement en eau par le haut moins de 60kts en été, voir disparition
de dessous de 20° en hiver
Diamètres des précipitations: en dessous de 40° en été
- gouttelettes non précipitantes: 0,01mm à 0,1mm au dessus de 35000ft
- bruine: 0,2mm à 0,5mm le JET subtropical est le plus fort à la sortie de
- pluie: 0,5mm à 5mm lʼAsie
- grésil: 0,1cm à 0,5cm
- grêle: 0,5mm à 5cm • Courant jet dʼest (TEJ):
cellule de Hadley + équateur météo en haute lat
Précipitations qui ne sont pas associées à des Vitesses de 80kts à 90kts
AS, NS, SC et ST: pas plus haut que 20° en latitude
- grêle entre Afrique et Asie (renforcé par la mousson)
- grésil au dessus de 45000ft
- averses en été boréal
forme: symétrique et aplati
Anticyclones semi-permanents
- anticyclone de Sibérie -> dépression du SE • Courant jet polaires
(hiver) asiatique (été) flux ondulant dʼouest
vitesses de 120kts à 200kts (hiver) à <60kts(été)
Centres dʼactions vers 40° en hiver
Listing des perturbations classiques: (hiver/été) vers 70° en été
(cf p156 livre météorologie générale) en dessous du 35000ft
- thermiques: est à lʼorigine de la formation des perturbations
anticyclone des USA extra-tropicales
anticyclone de Sibérie (très marquée -> record) forme: bien vertical et à fort gradient du côté
dépression du SE asiatique dépressionnaire (vers les pôles) et sʼentendant du
anticyclone polaire côté anti-cyclonique (vers lʼéquateur)
équateur météorologique gradients horizontaux:
- dynamiques: - 20kt à 50kt/100Nm du côté cyclonique
anticyclone des Açores (été: zone descendante de - 10kt à 20kt/100Nm du côté anti-cyclonique
la cellule de Hadley) gradients verticaux:
anticyclone de Saint Hélène (idem) - 7kt à 10kt/1000ft au-dessus du coeur
dépression d'Islande (du à lʼanticyclone des USA) - 5kt à 6kt/1000ft au-dessous du coeur
(très marquée -> record) trajectoire moyenne:
dépression des Aléoutiennes (pacifique nord) (du à Hiver: Floride jusquʼau sud ouest de lʼAngleterre
lʼanticylcone de sibérie) Eté: Terre Neuve jusquʼau nord de lʼAngleterre

Profil vertical des tourbillons: • Courants jets arctiques


- tropicaux: (Latitude des tropiques: 23°26ʼ) nait à la frontière enre de lʼaire arctique (extrême
du à la baroclinité-> mouvement ascendant incliné nord) et de lʼair polaire (entre lʼair arctique et lʼair
rotation identique en haute et basse couche tropical)
à lʼorigine de la frontogénèse
épaisseur: 30000ft • Courants jet frontaux
- extra-tropicaux vitesses de 50kts
du à la convection-> mouvement ascendant vertical dessous et devant le front froid
rotation opposée en haute et basse couche
(dépression thermique-> H pression en altitude) Le vent Jet créant une perturbation extra-
épaisseur 40000ft tropicale se situe toujours:
en amont du front froid
Courants JET
Epaisseur moyenne:
• Dimensions dʼun JET - JET: 3000ft
- 10Nm de largeur - des courant d'Alizés: de 3000ft à 15000ft
- 200Nm à 300Nm de longueur - des moussons dʼété actives: plus de 25000ft
- 3000ft dʼépaisseur - de la brise de mer: 1500ft
- de la brise de terre: quelque centaines de ft
• Courant jet sub-tropical dʼouest - brises de pentes et de vallée: quelques
cellule de Hadley centaines de ft
Fiche 050-Météorologie
les isobares sont courbées si la courbure est
valeur de 350kts: rare mais possible anticyclonique
- cet effet est plus faible aux hautes lattitudes
Vents moyens les plus forts
mesuré le long de 45°S (pointe afrique du sud) Force de corriolis
océan -> moins de frottement et courant plus direct - proportionnelle à la vitesse
- perpendiculaire à la trajectoire et à droite dans
Situations de marais barométriques: lʼhémisphère nord
courantes en été accompagnées dʼorages - nulle à lʼéquateur et augmente aux pôles

Facteurs indiquant une inversion de Régime général de vent sur la côte sud de
température en basse couche: lʼAfrique occidentale: du Sud Ouest toute lʼannée.
- absence de vent en surface (lors dʼune inversion
de rayonnement, ralentissement de lʼair plus froid Moussons sur lʼInde:
donc plus dense à la surface) avec un - dʼété du SW avec la déviation des Alizés
cisaillement de vent dans les moyennes couches - dʼhiver du NE
- couche de brume dense en surface ou
- brouillards ou stratus bas Effet de dorsale:
hautes pressions -> atténuation des perturbations
isallobares: courbes sur les cartes d'analyse en Effet de talweg:
surface reliant les points de même valeur de basses pressions -> ré-activation des perturbations
tendance barométrique
isohyétes: courbes sur les cartes d'analyse en Atmosphère radiative:
surface reliant les points de même valeur de inversion de température -> brouillard / stratus
quantité dʼeau précipitée Atmosphère convective:
isohypses: courbes sur les cartes dʼanalyse en réchauffement de la masse dʼair par le sol
altitude reliant les points de même altitude -> ascendances
géopotentielle.
Classification des cyclones tropicaux
Au passage dʼun relief: - dépression tropicale: Vw<33kts
- En amont: ralentissement du vent - tempête tropicale: 33kts<Vw<48kts
- En aval: accélération du vent, P et T diminuent - tempête tropicale forte: 48kts<Vw<64kts
(effet Venturi)
différence cyclone/typhon/ourangan
Différents types de vents: - ourgan: nom donné aux cyclones dans le golf du
- vent géostrophique: vent // aux isobares (hors mexique
de la couche de frottement, latitudes >20° - typhon: nom donné aux cyclones dans lʼouest de
Vg = 1/(ρf) × grad P lʼocéan pacifique
Vg = 9,8/f × grad Z
ou f=2Ωsin(L)
- vent du gradient: vent parallèle aux isobares en Vitesse des déplacements de perturbations:
tenant compte de la force centrifuge - extra-tropicales: variable (10kts à 40kts)
- vent thermique: vent supplémentaire entre 2 plus fort hiver quʼen été
surfaces isopotentielles // aux isothermes (du à de direction le vent géostrophique en surface dans
lʼinclinaison des isothermes qui renforce le le secteur chaud et de 70% de sa vitesse
gradient de température avec lʼaltitude) - tropicale: 15/20kts
- vent cyclostrophique: vent // aux isobares se
formant autour des dépressions (exclusivement!) Axes de pression:
au niveau de lʼéquateur ou Coriolis est inexistant. - des pôles: talwegs
(dépression car il faut que la force de pression - de lʼéquateur: dorsales
équilibre la force centrifuge)
- vent synoptique: vent à lʼéchelle générale Goutte froide
- vent anabatique: qui monte la pente le jour dans les latitudes tempérées, perturbée mais peu
- vent catabatique: qui descend la pente la nuit durable

force du vent relativement à la courbure des Bilan radiatif:


isobares: déséquilibre quelque soit la latitude:
- à espacement des isaobares identique, la force - terre excédentaire
du vent dans un zone ou les isobares sont - atmosphère déficitaire
parallèles est plus faible que dans une zones ou
Fiche 050-Météorologie
phénomène de refroidissement de lʼatmosphère - VAAC -> ASHTAM ou SPECI
la nuit: - TCAC
- sol qui rayonne et se refroidit
- sol qui refroidit lʼair par conduction - nationaux
MWO (météorlogical watch office = centre de veille
absorption du rayonnement émis par le sol sur météo) -> SIGMET
une journée: principalement absorbé par AMO (aerodrom météorological office = centre
lʼatmosphère, en infime partie émis vers lʼespace. météorologique dʼaérodrome) -> METAR, SPECI,
TEND, PREDEC, TAF, MAA
En Europe de lʼouest, lʼaire polaire continental
provient de: la Russie. - réseaux et banques de données:
Banque de données OPMET (météorologique
Sur une carte dʼanalyse en surface, pour situer oppérationnel)
les fronts on utilise de préférence: Réseau MOTNE (meteorolgical operational
- la tendance barométrique (et non pas la pression) telecomunication network europe) = réseau
- la direction du vent dʼinformation (répondeurs, télécopie, internet)
- la température du point de rosée (et non pas la
température) carte de prévision pour un instant T fixé
- SIGWX (carte TEMSI)
Effet sur lʼaltitude pression % altitude réelle: 4 échéances (00 - 06 - 12 -18)
Plus froid et dépression -> danger car altitude disponible au plus tard 12h avant validité
réelle plus faible que altitude pression 2 couvertures:
haute altitude: FL250 au FL630
Cartes: moyenne altitude: FL100 au FL450
Cartes dʼanalyse: approche la plus fidèle possible
de l'atmosphère à un temps t - carte des vents en température:
Cartes prévisionnelles: cartes de prévision par 4 échéances par jour (00 - 6 - 12 - 18)
ordinateur donne des cartes valables pour H+6, 12, 18, 24, 36
disponible au plus tard 6h avant validité
Principaux mécanismes de transferts méridiens niveaux couverts du FL020 au FL600
dʼénergie (dans lʼordre décroissant):
- courants marins - Carte SIGWX EUROC
- mouvements atmosphériques 8 échéances par jour toutes les 3h (00 - 03 - 06 -
- cycle de lʼeau 09 - 12 - 15 - 18 - 21)
(et non pas le rayonnement terrestre!) disponible 4h avant lʼheure de validité
de SFC au FL450
Une particule devient instable si:
- poussée dans un mouvement ascendant elle Carte SIGWX FRANCE
continue à monter 4 échéance par jour toutes les 3h (09 - 12 -15 - 18
- poussée dans un mouvement descendant elle UTC)
continue à descendre disponible au plus tard 2h avant validité
de SFC à 15000ft (infos en altitude MSL)
Variations de latitude de lʼéquateur météo en
Inde: Messages météorologiques
- 15°S en hiver pour la sécurité des vols:
- 30°N en été - SIGMET: produit par les MWO après un rapport
des pilotes où la prévision dʼun prévisionniste
L'occurrence de lignes de grains est favorisé en concernant l'occurrence ou l'occurrence prévue
présence de vent synoptique en été sur les régions dʼun phénomène météorologique significatif en
tropicales continentales. vol mettant en jeux la sécurité des aéronefs en
route
Utilisation de la réchauffe carburateur: - AIRMET: idem mais en route à basse altitude
- toujours utiliser ne -5°C et 20°C (<FL100)
- ne jamais utiliser entre -15°C et -20°C - MAA: (message dʼavertissement dʼaérodrome)
On peut givrer au ralenti à 20°C et à un humidité de message en clair abrégé concernant l'occurrence
40% ou l'occurrence prévu de phénomène pouvant
nuire aux aéronefs au sol ou aux installations
centres météo: dʼaérodrome
- internationaux
- WAFC (Londres et Washington) messages dʼobservation:
Fiche 050-Météorologie
- METAR: observation météorologique sur AD semblables mais codage différent
fréquence horaire ou semi-horaire - message spécial
- SPECI: observation spéciale sur AD dès quʼil y un AIREP SPECIAL
changement significatif entre 2 METARs. Il se lorsquʼun phénomène météorologique significatif
présente sous la même forme quʼun METAR mais est observé par le pilote. Permet la rédaction de
contient un supplément sous la forme Mx SIGMET par les MWO si remet en cause la
(dégradation) ou Bx (amélioration) ou x est un sécurité des vols
chiffre entre 1 et 9 codant la nature de la
dégradation ou de lʼamélioration (vent, visibilité, information envoyé vers les avions en vol:
nébulosité, précipitation, ... ) - depuis TWR ou APP: ATIS, OBSMET (VHF)
- Compléments divers dʼun METAR - depuis le SIV: VOLMET (VHF ou HF)
Phénomènes météorologiques récents: - depuis la banque OPMET: tout (données
comprend des phénomènes récents jugés ARCARS)
significatifs ayant eu lieu dans les 60 dernières
minutes précédant lʼobservation. Situé à la fin dʼun
METAR METAR
État de la piste: donne lʼétat de pistes - vent:
contaminées. Situé à la fin dʼun METAR, moyenné sur 10min
commence par RWY et comporte 8 caractères rafale apparait si >10kts
signifiant: le QFU concerné, la nature du dépôt, son VRB = direction variable (si >3kts balayage dʼau
étendue, son épaisseur, et le coefficient de freinage moins 180° dans les 10 dernière minutes, si <3kts
TEND: dit «prévision pour lʼatterrissage» balayage dʼau moins 60°)
ou «tendance», prévision faite sur les 2h qui vent calme: pour <1kt
suivent lʼobservation, signale un dépassement de
seuil significatif dans les 2 prochaines heures. Il se - visibilité:
présente comme un complément du METAR, et visibilité dominante = dans plus de la moitié du
commence par BECMG, TEMPO... secteur ou recouvrant plus de la moitié de lʼAD
entre 50m et 800m: arrodi aux 50m
entre 800m et 5000m: arronid aux 100m
messages de prévision: entre 5km et 10km, arrondi au 1km
- TAF: disponible au plus tard 1h avant validité visibilité par secteur si <1/2 visi dominante et
court (validité <12h): 9h en général restant < 5000m ou si <1500m
renouvelés toutes les 3h
long (validité >12h): 24h et 30h en général - visibilité de piste:
renouvelés toutes les 6h moyenné sur 10min
indiqué si <1500m
entre 50m et 400m: arrodi aux 25m
observation et informations diverses entre 400m et 800m: arronid aux 50m
- ATIS plus de 800m, arrondi au 100m
- VOLMET: regroupement en vocal de METAR, U = amélioration (up)
SPECI, TAF, TEND, SIGMET et comptes rendus D = aggravation (down)
si non sujets à un SIGMET N = pas de changement (neutral)
- OBSMET: langage clair et abrégé, informations il est recommandé de mesurer la RVR entre 50m et
locales pour les avion au départ et à lʼarrivée, 1500m
consitué dʼobservation auto (toutes les mins) et
humaines (horaires ou semi horaires) - temps présent significatif (= observé dans les
- PREDEC: 10 dernières minutes)
prévision de décollage, langage clair abrégé, fourni VC = vicinity: à une distance de 8km du périmètre
sur demande dans un OBSMET dʼaérodrom (ce dernier étan un cercle de rayon
disponible 3h avant lʼheure de décollage 8km centré sur lʼaérdrome)
DR: chasse ... à moins de 2m de haut
Messages envoyés par les pilotes pour le BL: chasse ... à plus de 2m de haut
réseaux: MI: mince (brouillard): moins de 2m de haut
- messages réguliers: PR: partiellement
transmis automatiquement en vol par liaison de DZ: drizzle = bruine
données (toutes les 30s en montée, toutes les HZ: haze = brume sèche
15min en vol) SG: snow grain = neige en grain
AIREP PL: ice pellets = granules de glace
PIREP IC: ice cristal = cristal de glace
AMDAR UP: unidentified precipitations
Fiche 050-Météorologie
FC: funnel cloud = trombes (marine par exemple) si Vmoyenne>15kt et si Vmax > 10 + Vmoyenne
SQ: squall line = ligne de grains diffusée dans le précédent message
TC: cyclone tropical ou Vmoyenne a augmenté de 10kt
NSW: il nʼa plus de temps significatif ou passant par des valeurs oppérationnelles
OBSC: obscurcis (caché par une baisse locale de - direction de vent:
la luminosité) si V>10kt et si changement de direction de 60° par
ISOL: isolés (moins de 50% de la région est rapport la direction du précédent message
recouverte)
OCN: occasionnel (entre 50% et 75%, possibilité
de contourner)
FRQ: fréquent (plus de 75%, aucun possbilité de TAF
contourner) structurés en parties autonome:
groupes de temps significatif: - séparées par des FM + heure
1° précipitation - contient des BECMG(longeur: 2h), TEMPO ,
2° visibilité PROBXX
3° autres temps présent probabilités:
- TEMPO et BECMG: (prob > 50%)
- nuages (dans un TEMPO la durée du phénomène doit
NSC: (pas de CB/TCU et pas de nuages en durer moins de la moitié de la durée du TEMPO)
dessous de 5000ft ou altitude minimale de secteur - PROB40: prob 40%
si supérieure) - PROB30: prob 30%
NCD: no cloud detected (une probabilité de moins de 30% nʼest pas
VV///: ciel invisible significative)
///: on ne peut pas savoir sʼil y a des CB/TCU
FEW: 1 à 2 octats groupe température
SCT: 3 à 4 octats facultatif
BKN: 5 à 7 octats TX: température max de la journée suivi de lʼheure
OVC: 8 octats de mesure
plafond: base de la première couche de nuage en TN: tempérture minimale de la journée suivi de
dessous de 20000ft recouvrant plus de la moitié du lʼheure de mesure
ciel
- CAVOK Types de prévision:
visi > 10km FM 131012
NSC TEMPO 1310/1312
NSW BECMG 1310/1312

- QNH SIGMET
arrondi à lʼhectopascal inférieur validité:
rappel de valeurs de référence: - 6h si VA ou TC
1013,25 hPa - 4h dans le cas contraire
29,92 in de mercure notations particulières
760 mm de mercure - turbulences:
SEV TURB
- QFF SEV MTW
Attention à lʼexercice de comparaison du QFF mais CAT nʼest pas utilisé
lorsque le terrain est situé sous le niveau de la mer

- informations supplémentaires Cartes SIGWX


phénomènes significatifs récents non porté dans le connaître:
temps présent car non observé dans les 10 - ligne de grain
dernière minutes - cyclone tropical
+ cisaillement de vent - tempête de sable
+ état de la piste (QFU: marqué +50 pour piste R) - chasse neige / poussière
- pluie se congelant
- bruine
Critères dʼémission dʼun SPECI: - obscurcissement des montagnes
immédiatement si aggravation, ou après 10min - brume sèche
dʼamélioration) - brouillard de sable
- brouillard givrant
- vitesse de vent: - fumée
Fiche 050-Météorologie
- front stationnaire
5000ft 850hPa
- front occlus
- ZCIT
0ft 1013hPa 27ft
- zone de convergence
- talweg
- dorsale
Spectre du visible:
de 400nm à 700nm

Modèles numériques pour la France


- monde: Arpège (15km de maille sur la France)
- France: Aladin (8,5km)
Arome (2,5km)

Albedo (capacité à renvoyer lʼénergie)


zone de convergence: caractérisé par un taweg et océan: 5%
une basse pression forêt: 15%
rochers: 25%
Cisaillement sous un orage: neige: 80%
- macroburst: 40km de large, ΔV = 50kt, ΔT=
5mins à 10min Atmosphère standard:
- microburts: 4km de large, ΔV = 100kt, ΔT= 2min tropopause à 36000ft
son diamètre ne dépasse pas 4km puis croissance à nouveau à 11km dʼaltitude
ne nait pas uniquement sous de fortes pluies
- burst swath: 400m de large, ΔV = 150kt ΔT= Date des évènements:
1min - mousson dʼhiver (inde):
- mousson dʼété (inde): juin à octobre (5mois)
front: - activité cyclonique: toute lʼannée avec un max
- front polaire: sépare de lʼair polaire et de lʼair de juillet à novembre (5mois)
tropical - tornades: principalement de mars à aout avec un
- front arctique: sépare de lʼair polaire et de lʼair pic en mai
tropical
Lien entre vent réel au sol et vent géostrophique
pentes des fronts:
continents océans
- front chaud: 1%
- front froid: 2%
V réel 50% de Vg 75% de Vg
zone de transition:
- front chaud: 10km de long
la zone de précipitation la plus large dans une déviation 30° 10°
perturbation se trouve en avant du front chaud
- front froid: 1km de long
vitesse de déplacement des perturbations:
sublimation: 15kts en été
transformation de lʼétat de vapeur dʼeau ou dʼeau 25kts en hiver
liquide à lʼétat solide plus généralement, 70% du vent géostrophique

Atmosphère brise de mer et brise de terre:


brise de mer:
Altitude Pression Ecart pour - peut atteindre 20kt
1hPa - peut rentrer jusquʼà 30Nm dans les terres
- extension verticale: 1500ft
53000ft 1000hPa 200ft
brise de terre:
- peut atteindre 10kt
30000ft 300hPa 75ft
- peut rentrer jusquʼà quelques Nm dans les terres
18000ft 500hPa 50ft - extension verticale: 100ft à 200ft

10000ft 700hPa 37ft Surfaces de la planète:


- extra tropical: L>30° -> 50% de la planète
- polaire: L>65° -> 15% de la planète
Fiche 050-Météorologie
plus leur masse est importante et plus elles auront
Nuages rencontrés dans les alizé: de facilité rester sur leur trajectoire et quitter les
grandes nappes de stratus filets dʼair pour atteindre le bord dʼattaque
(vent -> mélange -> nuages) - de la géométrie de lʼaile
profil épais -> créé une forte déviation des filets
Tropiques: dʼair en amont -> peu de collection
- du Cancer (au Nord) et inversement
- du Capricorne (au Sud)

Balancement de lʼéquateur météorolofique: stades dʼun nuage convectif:


présente un maximum à une interface - formation: il nʼy a que des courants ascendants
océan/continent (Afrique de lʼouest ou inde) (humilis, médiocris, congestus)
- maturité (au bout dʼ1h): il y a des courants
Ondes dʼest ascendants et des courants descendants,
déformation du champ de vent du aux lignes de apparition de cristaux de galce au sommet
convection, qui sʼemplifie en voyageant sur le flouttant le nuage (cabus et capilatus)
contient. - dissipation: il nʼy a que des courants descendant
avec de la pluie
cyclones tropicaux
- Condition à la naissance une eau de lʼocéan Nom des nuages (lattitudes tempérées)
>26°C sur une épaisseur de plus de 50m, - inféreur: sol à 2km
5°<L<15° et un convergence dans les basses - moyen: 2km à 7km
couches - supérieur: 5km à 13km
- activité maximale au Japon
- activité umpossible au sud ouest de lʼAfrique orages se déplaçant le plus rapidement:
(eaux trop froides) en relation avec un front
- se voient donnés un nom dans une liste pré-
établie par ordre alphabétique avec une Mesure du vent:
alternance de noms fémininse et masculins sur un mat de 8m à 10m de haut avec un
anémomètre
moyennes de précipitation:
- 800mm en France Souce des vents en Europe:
- 10m sur lʼHimalaya - vents continental tropical en été: balkan du sud et
extrême orient
activité convective et orageuse (saison des ZCIT:
pluies) sur lʼAfrique: - zone de convergence des alizés
légèrement décallé au sud par rapport à la ZCIT - forte humidité (alizés très humides)
ZCIT se déplaçant: - forte convection
- de 0° à 30°N (sud de lʼAlgérie) en Afrique de - formation courante de CB
lʼouest
- de -15°N (Somalie) à 15°S (Madagascar) en Basses pressions instables:
Afrique de lʼest basse pression recevant de lʼénergie de la
condensation
différentes moussons:
- inde (alizés déviés du sud ouest ou alizés du sud Echanges thermiques avec lʼatmosphère
est) - lʼatmosphère renvoit plus à la Terre quʼelle
- ouest de lʼAfrique: (alizé déviés du sud ouest) nʼabsorbe -> lʼabsorbtion des rayon solaires et
Te r r e s t r e n ʼ e s t p a s u n p r o c e s s u s d e
Types de givre: réchauffement de lʼatmosphère (sauf dans les très
- givre blanc (mou): petites goutelettes en basses couches de jours...)
surfusion dans nuage stables -> à 0°C - chaleur sensible (convection): facteur 10
- givre transparent (dur): grosses goutelettes en - chaleur latente (chargement en vapeyr dʼeau et
surfusion dans des nuages instables -> de 0°C à évaportation): facteur 20
-15°C
- gelée blanche: en dehores de nuage, dodrum = pot au noir
transformation directe de vapeur en cristal - zone de convergence intertropicale ou les vents
sont calmes
influence: - concerne lʼocéan atlantique, lʼocéan indien,
- de la taille des goutelettes: lʼocéan pacifique
Fiche 050-Météorologie
- si les vents sont en général calme, la météo
dominante de la ZCIT revient régulièrment (CB,
SQL...)