Vous êtes sur la page 1sur 62

1.

Flux Financiers
• Un projet d’investissement peut se décrire par
échéancier de flux financier net c'est-à-dire une
succession annuelle de somme algébrique
• des Recettes espérées Rt,
• des Charges d’exploitation CEt
• des Investissements It
• t désigne le temps ou année de référence
• Σ indique somme

1
1. Flux Financiers

n
∑ (Rt - CEt - It)
t=0
2
1. Flux Financiers

• Tout projet peut se présenter de façon


synthétique sous la forme d’un tableau
récapitulant année par année les recettes
les charges d’exploitation, les dépenses
d’investissement et renouvellement

3
1. Flux Financiers -Tableau 01 Répartition
annuel des flux financiers

Années Recettes Investissements Charges Flux Financier =


(1) (2) (3) d'exploitation Solde(5) =(2) - (3) - (4)
(4)
0 100 -100
1 60 10 50
2 60 10 50
3 60 10 50
4 60 10 50
5 40 15 25
6 40 15 25
4
1. Flux Financiers
• Tableau d’échéancier élaboré de façon
sommaire puis affiné progressivement
au fur et à mesure du développement
des études facilitant ainsi :
• - les différentes études techniques
• - la synthèse ordonnée de tous les
éléments techniques
• - l’analyse de l’impact des points
d’incertitude
• - les discussions et les négociations
avec les techniciens 5
1. Flux Financiers
• Ne pas omettre dans le tableau d’échéancier
les besoins de fonds de roulement
permanent qui correspondent à une
rubrique du poste d’investissement.
• Les produits finis peuvent ne pas être
vendus immédiatement, en outre il y aura
- des marchandises ou de matières premières
en stock
- des crédits exigés par les clients à financer
- des charges salariales nécessitant un volant
6
de trésorerie.
2. TECHNIQUE CONTOURNANT LE
RECOURS A L’ACTUALISATION
• 2.1 Critère du temps de récupération
du capital
• - Délai nécessaire pour que les recettes du
projet s’équilibrent avec les dépenses
• - Critère Insuffisant

7
Exemples
Tableau 01. Temps de Récupération du Capital pour un Projet de 5 Ans (en Million Ariary)
Flux
Charges Flux
Années Recettes Investissements Financiers
dexploitation Financiers
Cumulé
0 50 -50 -50
1 31 6 25 -25
2 31 6 25 0
3 31 6 25 25
4 31 6 25 50
5 31 6 25 75
Total 155 50 30 75
Tableau 02. Temps de Récupération du Capital pour un Projet de 6 Ans (en Million Ariary)
Flux
Charges Flux
Années Recettes Investissements Financiers
dexploitation Financiers
Cumulés
0 100 -100 -100
1 60 10 50 -50
2 60 10 50 0
3 60 10 50 50
4 60 10 50 100
5 40 15 25 125
6 40 15 25 150 8
Total 320 100 70 150
2.2 Critère de rendement de l’unité
monétaire investi « r »

n
r= ∑ Rt - CEt
It
t=0
9
2.2 Critère de rendement de
l’unité monétaire investi « r »
• Inconvénient : Pondération de
façon identique des recettes,et des
charges quel que soit la période à
laquelle elles surviennent
• Exemple

155 -30 320 - 70


r1 = = 2,5 r2 = =2,5
50 100
10
3. ACTUALISATION

• Principe
• Une somme d’argent
immédiatement disponible est
préférable à cette somme
disponible dans 1 an ou 2 ans
ou 10 ans …etc.

11
3. ACTUALISATION
Valeur actuelle V d’une unité A de
capital que l’on recevra dans 1 an
avec un taux d’intérêt i

A
V=
(1+i) 12
3. ACTUALISATION
Valeur actuelle V d’une unité A
de capital que l’on recevra dans
n années avec un taux d’intérêt i

A
V= n
(1+i)
13
3. ACTUALISATION
Revenu actualisé R d’un échéancier
des recettes R1, R2, …Rn perçues pour
les années 1, 2,…n avec un taux
d’actualisation ou taux d’intérêt i

R0 + R1 + R2 + -- + Rn
R= 0 1 2 n
(1+ i) (1+i) (1+i) (1+i)
14
3. ACTUALISATION
Choix du taux d’actualisation

• Principe : Même taux


d’actualisation « i » pour tous les
investissements d’un même projet
quelque soit le mode de
financement et le type
d’investissement

15
3. ACTUALISATION
• Désignations
• Rt: Recettes espérées actualisées,
• CEt: Charges d’Exploitation
actualisées
• It: Investissements actualisées
• t: Temps ou année de référence
• n: est la durée du projet.
• ∑: Somme
16
3. ACTUALISATION
Présentation de la somme des flux
financiers actualisés sous forme de ratio
« r ».

r= ∑ Rt - CEt
It
t=0 17
3. ACTUALISATION

• Les projets pour lesquels « r »


est supérieur à 1 pour le taux
d’actualisation i retenu est
intéressant

18
4. VAN
Valeur actualisée nette du flux
financier d’un projet
d’investissement
n
Rt - Dt
VAN = ∑ (1 + i) t

t=0 19
4. VAN
• Désignations
• Rt: Recettes espérées
• Dt: Toutes les Dépenses
• i :Taux d’actualisation ou
intérêt retenu
• t: Temps ou année de référence
• n: est la durée du projet.
• ∑: Somme
20
4. VAN
• VAN > 0 pour un certain taux i:
étude financière plus poussée
à entreprendre
• VAN < 0 quelque soit i ≥ 0:
étude financière à réviser ou
encore projet à rejeter

21
5. PRESENTATION GENERAL
DES FLUX FINANCIERS

22
5. SOMME DES FLUX FINANCIERS
ACTUALISES

S
Ft
F0 + t
(1+i)
t=1
23
CALCUL DES FLUX FINANCIERS

24
25
CALCUL DES FLUX FINANCIERS AVEC LES
BESOINS DE FONDS DE ROULEMENT

26
27
28
6. Taux de Rentabilité Interne
- TRI -
• Taux de rentabilité interne d’un
projet TRI c’est le taux (i) pour
lequel la valeur actuelle nette
VAN est nulle
• VAN = 0
• i taux d’actualisation rendant la
valeur des Revenus égale à celle
des Dépenses
29
6. Taux de Rentabilité Interne
TRI

n n
Rt Dt
∑ (1 + i)t = ∑ (1 + i)t
t=0 t=0
30
6. Taux de Rentabilité Interne
TRI


Rt - CEt - It
t =0
(1 + i)
t=0 31
6. Taux de Rentabilité Interne
TRI
• Désignations
• Rt: Recettes espérées
• CEt: Toutes les charges d’exploitation
• It : Investissements
• i :Taux d’actualisation ou intérêt retenu
• t: Temps ou année de référence
• n: est la durée du projet.
• ∑: Somme
32
6.1 CALCUL ET NOTE SUR LE TRI
• Calcul du TRI difficile
• Le taux i correspond à la racine d’une
équation au tième degré
• Choisir un taux de départ arbitraire « i »
et calculer une série de VAN en
changeant « i » successivement jusqu’à
ce qu’on trouve des taux consécutifs
« iG » et « iH » fournissant l’un, une VANG
positive proche de zéro, et l’autre une
VANH négative également proche de zéro
33
6.1 CALCUL ET NOTE SUR LE TRI
• Déterminer ensuite la valeur exacte
du TRI par interpolation linéaire
• Si le TRI de l'investissement est
supérieur au taux de rentabilité
qu'exige l'investisseur, ce dernier
décidera de l'entreprendre. Dans le
cas contraire, il y renoncera.

34
6.1 CALCUL ET NOTE SUR LE TRI
• Le TRI donne une indication sur le taux
maximum d’intérêt que le projet peut
supporter si la totalité des besoins de
financements est couverte par des
emprunts.
• Enfin le TRI exprime l’intérêt maximum
qu’un projet puisse rapporter, compte
tenu des ressources engagées.

35
6.1 CALCUL ET NOTE SUR LE TRI

• Ex. Calculer la valeur actualisée nette du


flux financier en millier d’Ar au taux de 20%

Année 0 1 2 3 4 5
Flux Financier non actualisé -50 728 802 18 247 23 801 36 388 39 955

36
6.1 CALCUL ET NOTE SUR LE TRI
• Tableau 03. Exemple calcul VAN en (millier
Ar)
Année 0 1 2 3 4 5 VAN
Flux Financier non actualisé -50 728 802 18 247 23 801 36 388 39 955

Coefficient d'actualisation à 20% 1,000 0,833 0,694 0,579 0,482 0,402


Flux Financier actualisé à 20% -50 728 668 12 671 13 774 17 548 16 057 9 991
Coefficient d'actualisation à 25% 1,000 0,800 0,640 0,512 0,410 0,328
Flux Financier actualisé à 25% -50 728 642 11 678 12 186 14 904 13 092 1 775
Coefficient d'actualisation à 30% 1,000 0,769 0,592 0,455 0,350 0,269
Flux Financier actualisé à 30% -50 728 617 10 797 10 834 12 740 10 761 -4 37
979
6.1 CALCUL ET NOTE SUR LE TRI
• Schéma 01. VAN & TRI
12 000
10 000
8 000
6 000
4 000 iG
VAN

Série1
2 000
TRI = io
0
-2 000 0% 5% 10% 15% 20% 25% 30% 35%
Intérêts "i"
-4 000
iH
-6 000

38
6.1 CALCUL ET NOTE SUR LE TRI
• Interpolation linéaire

io - iG io - 25% 0 - 1775
= =
iH - io 30% - io - 4979 - 0
(io - 25%) x (- 4979 - 0)
=
(30% - io) x (0 - 1775)

io = 26,31% 39
7. Taux de Rentabilité Interne et
Inflation
b = taux de rentabilité
interne en monnaie
courante
a = taux d’inflation moyen
applicable à tous les
postes de l’échéancier
i = taux de rentabilité
interne en monnaie
constante 40
7. Taux de Rentabilité Interne et
Inflation

β= α+i(1+α)
41
8. RATIO BENEFICE COUT
Taux d’Enrichissement du Capital

n
Rt - CEt - It
r= ∑ It
t=0 42
8.1 RATIO BENEFICE COUT
Taux d’Enrichissement du Capital
n
Rt - CEt - It
r= ∑ It + CEt
t=0
43
9. INDICE DE PROFITABILITE IP

• L’indice de profitabilité IP est la


somme des flux financiers actualisés
rapportés à la somme des
investissements actualisés

IP =1 + VAN
n
ΣIt
t=0
44
10. PRIX D’EQUILIBRE

• Prix d’équilibre pour un projet


est égal au Prix de vente « p »
des produits fournis pour
lequel la somme des flux
financiers actualisés devient
positive à un taux
d’actualisation donné « i »
45
10. PRIX D’EQUILIBRE

46
10. PRIX D’EQUILIBRE

• Le prix d’équilibre est déterminé


par interpolation linéaire sur un
graphique à partir de 2 prix de
vente P1 et P2 choisis
arbitrairement

47
11. SEUIL DE RENTABILITE
POINT MORT

• Chiffre d’affaire minimum à


atteindre annuellement pour
couvrir les charges sans
dégager des bénéfices

48
11. SEUIL DE RENTABILITE
POINT MORT
BN : Bénéfice total
RT : Recette totale
CT : Coût total
A : Amortissement
Ru : Recette par unité de
produit vendu
Q : Quantité de produit
CF : Coût fixe
CVT : Coût variable total
CVu : Coût variable par unité
49
de produit
11. SEUIL DE RENTABILITE
POINT MORT

BN = RT - CT - A = 0
BN= RT - CT = 0 50
11. SEUIL DE RENTABILITE
POINT MORT

RT = RU x Q
51
11. SEUIL DE RENTABILITE
POINT MORT

CT = CF + CVT = CF + (CVu x Q)
52
11. SEUIL DE RENTABILITE
POINT MORT

CF = (Ru - Cvu) x Q
53
11. SEUIL DE RENTABILITE
POINT MORT

CF
Q = R - CV
u u
54
11. SEUIL DE RENTABILITE
POINT MORT

CF + A
Q=
Ru - CVu
55
11. SEUIL DE RENTABILITE
POINT MORT

• Si un projet n’atteint pas le


point mort comptable, il n’en
vaudra pas la peine

56
11.1 SEUIL DE RENTABILITE POINT MORT
• Exemple : Production d’un bien
• Investissement initial Ar 10 000 000
• Durée de vie de l’investissement 5
ans avec amortissement linéaire A
• Prix unitaire du nouveau produit
• Ar 15 000
• Coût variable unitaire Ar 10 000
• Coûts fixes Ar 1 000 000
• Calculer le seuil de rentabilité 57
11.1 SEUIL DE RENTABILITE
POINT MORT

Q= CF + A
Ru - CVu

Amortissement = 10 000 000 = 2 000 000 Ar


5

Q = 1 000 000 + 2 000 000 = 600 U


15 000 - 10 000 58
11.1 SEUIL DE RENTABILITE
POINT MORT

Désignation Montant
Recette totale 600 x 15 000 = 9 000 000
- Coût variable 600 x 10 000 = - 6 000 000
- Coût fixe - 1 000 000
- Amortissement 10 000 000 / 5 = - 2 000 000
Bénéfice 0
59
12. Concordance et Comparaison
entre les Projets
• 2 Projets incompatibles : réalisation de l’un
exclut celle de l’autre.
• 2 Projets compatibles : projets
techniquement réalisables simultanément.
• Projets dépendants : la réalisation de l’un
dépend la réalisation de l’autre.
• Projets indépendants : projets
techniquement réalisables séparément ou
simultanément.
60
12. Concordance et Comparaison
entre les Projets
• La comparaison de divers projets
consiste à confronter la valeur actuelle
nette de leurs échéanciers des flux
financiers
• Cas de 2 projets indépendants B et C :
- étudier successivement B puis C et
B+C
- retenir la meilleure des 3 possibilités
compte tenu des ressources
financières disponibles permettant de
réaliser l’une des 3 alternatives
61
13. Concordance et Comparaison
entre les Projets
• Comparaison de 2 ou plusieurs projets
incompatibles : le choix portera sur le
projet ayant le flux financier actualisé
cumulé le plus élevé
• Comparaison sur des projets
compatibles : il est souhaitable de
réaliser tous les projets présentant une
somme de flux financiers actualisés
positive en tenant compte des
ressources financières disponibles
62