Vous êtes sur la page 1sur 20

Institut d’architecture et d’urbanisme

Option : habitat et paysage


Module : Génie Urbain
Présenté par : Mme HAMOUDI IMAN

L’Alimentation en Eau Potable


AEP

2016/2017
Introduction :

-Actuellement pour pouvoir alimenter une localité en eau, il faut que cette eau
soit:
-apte à être consommée, c’est à dire potable .Qui devra satisfaire à certaines
normes de qualité
- en quantité suffisante (pour satisfaire aux besoins de la localité)
-Fournit sous une pression minimale.

Le réseau de l 'A.E.P: Ensemble des ouvrages(installations) et appareillages à


mettre en place pour traiter et transporter ces besoins en eau à satisfaire
,depuis la ressource en eau jusqu’aux abonnés
Deux types d'ouvrages sont devenus nécessaires ; les stations des
traitement des eaux de surface et les stations d´épuration des eaux
usées .
En général l’Alimentation en eau potable d’une agglomération quelconque
Comporte les éléments suivants :
Le petit cycle de l’eau désigne l’ensemble des étapes intervenant depuis le
captage de l’eau à l’état brut jusqu'à son retour dans le milieu naturel après
usage. Les différentes étapes du petit cycle de l’eau sont les suivantes : le
captage, la production, la distribution d'eau potable puis la collecte et le transport
des eaux usées, leur traitement et la restitution au milieu naturel.
INSTALLATIONS DE CAPTAGE:

-Ensemble des ouvrages qui permettent de capter de l’eau (au


niveau de la ressource en eau) et qui peut être :

-Une eau de surface telle qu’une rivière, source non captée sur
place, …retenue de barrage

- Une eau de profondeur telle qu’un puits ou forage , source captée sur place,

INSTALLATIONS DE TRAITEMENT

Ensemble des ouvrages qui permettent de traiter (rendre potable) une eau naturelle
qui vient d’être captée.

Le traitement :
peut être très simple, par exemple pour le cas d’une eau de profondeur;
ou éventuellement complexe, et c’est le cas d’une eau de surface
INSTALLATIONS L ’ADDUCTION/ CONDUITE D'AMENÉE

Ensemble des conduites, ouvrages et appareillages permettant le transport


de l’eau captée, jusqu’à son lieu de stockage au niveau du village.

Et/ c’est le transport de l’eau depuis la zone de captage jusqu’à proximité de la zone
d’utilisation (distribution) . Cette adduction peut s’effectuer par un écoulement en charge,
c’est-à-dire dans les conduites sous pression
INSTALLATIONS : LE STOCKAGE
Accumulation

-Ensemble des ouvrages du génie civil qui assurent


principalement L’emmagasinement de l’eau dans le (ou les)
réservoir(s).
On a souvent besoin de mettre en réserve une partie de l’eau, soit pour régulariser
le débit dans les ouvrages qui précédent, soit pour assurer une sécurité en cas de
panne, on l’accumule alors dans des réservoirs spéciaux .

-Pour assurer la régularité du débit capté et pour avoir des réserves


d’eau en cas d’indisponibilité de la conduite d'amenée La mise en pression de cette
eau
Accumulation
LA DISTRIBUTION

C’est l’ensemble des conduites et appareillages permettant la distribution de l’eau


stockée aux abonnés.
1/ Elle peut être gravitaire, : lorsque la cote de captage de l’eau est largement
supérieure à celle du stockage (au niveau du village). Par suite, l’eau coule dans
des conduites sous pression et non à surface libre.

2/Comme elle peut être une adduction par refoulement (c’est à dire non
gravitaire), dans ce dernier cas, il faudra installer une station de pompage. La dite
station de pompage se compose de :

1/ L’ensemble des pompes qui donnent l’énergie de pression nécessaire à l’eau pour
être refoulée.
2/L’ensemble des moteurs qui font fonctionner (tourner) les pompes.
3/ Les accessoires nécessaires à la station de pompage tel que tableau de
commande, anti bélier, …
Le bâtiment qui abrite l’ensemble de ces appareils et pièces de rechange.
Station de pompage
Classement des réseaux :
Les réseaux de distribution peuvent être classés comme suit :
· Les réseaux ramifiés.
· Les réseaux maillés.
· Les réseaux à plusieurs alimentations (eau potable, eau industrielle,...)

Le réseau ramifié dans lequel les conditions de desserte ne comportent aucune


alimentation de retour, présente l’avantage d’être économique, mais il manque de
sécurité et de souplesse en cas de rupture. Un accident sur la conduite principale
prive les abonnés en aval.
Le réseau maillé permet, au contraire, une alimentation en retour et donc
il évite l’inconvénient du réseau ramifié. Une simple manœuvre de vanne
permet d’isoler le tronçon endommagé. Il est bien entendu plus coûteux
d’établissement, mais en raison de la sécurité qu’il procure, il doit être
préféré au réseau ramifié.
Dans le cas d’une agglomération présentant des différences de niveau
topographiques importantes, une distribution élevée devient parfois
nécessaire pour éviter des pressions trop fortes sur le réseau
Les réseaux à alimentation distincte distribuent l’un l’eau potable destinée
à tous les besoins domestiques et l’autre l’eau non potable réservée aux
usages industriels et au lavage et arrosage des rues et des plantations.
Ces réseaux ne se justifient que dans les installations extrêmement
importantes. ( Paris dispose d’un tel réseau ).
Réseau mixte

Le plus souvent le réseau est en partie maillé (dans les centres villes
ou s’il y a une forte densité d’habitats) et en partie ramifié (dans les
périphéries). Cette combinaison est connue sous le nom de réseau
mixte.
DIFFÉRENTS CATÉGORIES DE CONSOMMATION

On distingue 4 catégories de consommation de l’eau :


1-La consommation domestique :
C’est la consommation en eau de la population branchée au réseau ou non
branchée mais qui profite des bornes fontaines pour
s'alimenter en eau. à cela s’ajoute la consommation des petites
industries (cafés, stations d’essence,...)
2· La consommation industrielle :
Elle correspond aux besoins en eau des établissements industriels
implantés dans la ville .
3· La consommation touristique :
La consommation touristique englobe la consommation de toutes les
infrastructures touristiques telles que les hôtels classés, les
complexes touristiques, Les villages de vacances et les campings.
4· La consommation administrative et communale :
C’est la consommation des bureaux, casernes, écoles, souks,
abattoirs...
Facteurs influençant la
Consommation
Correspond aux quantités d'eau utilisés par les habitants
dépend de(s) : -
Gros consommateurs
- la taille de l’agglomération
- Evolution de la population
- la qualité du réseau de distribution
- Niveau de vie; type d´habitat..
-des exigences de pressions élevées
Et tenir compte de:
Cons.Population.branchée
Cons.Population. Non branchée

Définition :
La consommation est définie comme étant la quantité d’eau facturé aux
usagers
MÉTHODOLOGIE SUIVI DANS LES
ÉTUDES D’AEP
ETAPE 1 :
- Appréciation des besoins unitaires actuels relatifs à chaque catégorie de
consommation
-Evaluation des besoins globaux actuels du périmètre d´aménagement

o ETAPE 2:
- Prévisions des besoins pour différents horizons : il faut tenir compte
d'une double augmentation : - celle des besoins unitaire
- - celle du nombre habitants
Jusqu'au compteur (celui-ci
compris), l'installation est la
propriété du concessionnaire
d'eau potable de la commune.

Ce dernier peut être situé dans


un coffret en limite de propriété,
en regard enterré ou dans
l'habitation. Il est conseillé
d'isoler thermiquement
l'installation.

Bon à savoir :
Le propriétaire est responsable
du compteur.