P. 1
LE BUTEUR PDF du 17/01/2009

LE BUTEUR PDF du 17/01/2009

4.5

|Views: 712|Likes:
Publié parPDF Journal
Journal le buteur édition PDF du 17/01/2009
Journal le buteur édition PDF du 17/01/2009

More info:

Published by: PDF Journal on Jan 17, 2009
Droits d'auteur :Public Domain

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

05/10/2014

pdf

text

original

Trois footballeurs palestiniens tués à Ghaza

JSK 0 - ASO 0 (Chlef qualifié aux tirs au but)

Il ne reste que le championnat aux Kabyles

Hannachi «J’exige une place parmi les 5 premiers»
«Les joueurs sont avertis, ils doivent battre Sétif»
«Berrefane, Berchiche et Belkalem sont l’avenir de la JSK»
SAMEDI

Le Buteur aux quatre coins du pays

JANVIER 2009

QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N°755 PRIX 20 DA

Revivez tous les matchs de la Coupe d’Algérie avec nous !

Le CRB, ce sera une autre histoire 5
MCA
buts

9 - IRB Aïn D’heb 0

pour Boumechra !

Yacef revient sur son accrochage avec Badji

«J’espère être aussi efficace face au Chabab»

«Je lui ai demandé de défendre les jeunes»

PAC 2 - USMA 1 (a.p.)

Fullone limogé «Il n’y a pas de !» joueurs à l’USMA
NRBR Tazeguert 0 - CRB 2

ESS 1 - USMH 0

craque
Djediat «Non, je n’ai pas provoqué les Harrachis»

117’, El Harrach

Berradja «Maintenant, on veut notre revanche sur le MCA»

2

Le Buteur N° 755 Samedi 17 janvier 2009

JSK-ASO 32es de finale

JSK 0 - ASO 0 (ASO qualifiée aux tab 4-1)
Amrani : «Cette victoire a un goût particulier»

Bis repetita, les Kabyles ne passent pas
Stade : Koléa
Affluence : nombreuse Arbitres : Houasnia, Boulekrinet, Badache Avertissements : Oussalah (105’) (JSK) ; Biyaga (58’) (ASO) Expulsion : Sellama (65’) (ASO) JSK : Berrefane, Meftah, Oussalah, Berchiche, Belkalem, Dehouche, Abdeslam (Amaouche 62’), Maroci (Douicher 71’), Bensaïd, Derrag, Achiou. Entraîneur : Lang ASO : Maâmar Kouadri, Fellag Chebira (Bentayeb 119’), Cheklam, Ziane Chérif, Sidibé, Slimi, Sellama, Soudani (Gouaïche 75’), Messaoud, Biyaga, Mekioui Entraîneur : Amrani

«Il est clair que ce fut une rencontre très difficile, face à une équipe de la JSK qui n’est pas à présenter. Mes joueurs se sont battus jusqu’à la fin, même en étant en infériorité numérique. Et je les félicite pour leurs efforts. Je ne vous cache pas qu’il y avait une énorme pression durant toute la semaine. De plus, nous avons été amoindris de pas moins de 10 titulaires. Et Dieu sait combien j’ai galéré pour établir le onze de départ. C’est pour cela que je dirai que cette qualification a un goût particulier. Maintenant que nous avons franchi ce cap avec brio, nous allons tout faire pour remporter le titre. J’estime que nous avons les moyens pour cela.»

Bentayeb a séduit le coach
En parlant de la prestation des jeunes joueurs qui ont fait leur apparition dans cette rencontre, l’entraîneur en chef n’a pas pu s’en empêcher de citer le nom de Bentayeb en déclarant à son sujet : «En voyant la pression exercée par les joueur de la JSK sur le côté droit, j’étais dans l’obligation de faire confiance au jeune Bentayeb. Je ne vous cache pas que j’ai été séduit par sa prestation. C’est pour cela que j’ai toujours dit que les jeunes joueurs sont l’une des forces de cette équipe.»

P

our la deuxième fois d’affilée, la JSK doit faire ses adieux à la Coupe d’Algérie dès son entrée en lice dans la compétition. Cette élimination, les Kabyles la regretteront fort longtemps au vu des nombreuses occasions qu’ils se sont créées, mais aussi de l’infériorité numérique de leur adversaire qui aura joué à dix presque la moitié du temps. D’entrée de jeu, la JSK a failli trouver la faille à deux reprises par le biais de Bensaïd et Derrag. Celui-ci aura la plus belle occasion à la 11’. Dehouche centre pour Derrag qui était tout seul face aux bois adverses. Après avoir bien fixé le gardien Maâmar Kouadri, il tire, mais sa balle va s’écraser sur le poteau. Avant la pause, les Kabyles se sont offert plusieurs autres

opportunités, mais toutes sont restées vaines, tout comme celles de l’ASO. En seconde mi-temps, ce seront les Chélifiens qui ouvriront les hostilités à deux reprises par le biais du virevoltant Messaoud. Les Kabyles ne réagiront qu’à la 76’ sur un tir de Dehouche qui passera audessus. Deux minutes plus tard, Messaoud, encore lui, crée un vent de panique dans la surface de réparation kabyle et il aura fallu l’intervention énergique de Oussalah pour éloigner le danger. Les choses en resteront là, ce qui obligera les deux équipes à passer aux prolongations. Le moins qu’on puisse dire, c’est que cette demi-heure supplémentaire a été plus intéressante et plus disputée que le temps réglementaire. Aux 100’ et 101’, Bensaïd rate deux occasions nettes. Deux

minutes seulement plus tard, Derrag transperce la défense chélifienne avant de centrer sur Bensaïd qui reprend à bout portant de la tête, mais d’une superbe parade, le gardien chélifien sauve sur sa ligne. A la 110’, sur une contre-attaque, Biyaga se débarrasse de son vis-à-vis avant de se présenter seul face à Berrefane, mais son boulet de canon passe juste à côté. Quelques minutes plus tard, sur un corner de Messaoud, Biyaga en bonne position reprend puissamment, mais son tir passe juste au-dessus. A la dernière minute, les Kabyles ont cru à la délivrance. Douicher lance en profondeur Bensaïd qui s’est présenté seul face au gardien. Celui-ci a bien fermé son angle, ce qui lui a permis de s’interposer et de diminuer de la puissance de la frappe de

l’attaquant kabyle, mais cela n’empêchera pas la balle de poursuivre son chemin vers les filets avant que Cheklam ne vienne énergiquement mettre en corner. C’était la dernière action du match avant de passer à la série fatidique des tirs au but. A cet exercice, les Chélifiens auront été plus adroits en mettant au fond quatre tirs au but, alors que les Kabyles passeront complètement à côté de leur sujet en ne marquant qu’un seul tir sur trois. Eliminés de toutes les compétitions dans lesquelles ils étaient engagés jusqu’à cette moitié de saison, les Kabyles peuvent se tourner maintenant vers ce qui sera leur seul objectif cette saison : sauver les meubles en championnat. Abdelatif Azibi

Maâmar Kouadri

Zaoui dans les tribunes

«J’ai pris ma revanche sur la JSK»
aidé, surtout lorsque nous étions en difficulté. C’est pour cela que je leur dédie cette belle qualification, et je les remercie d’avoir fait des centaines de kilomètres pour nous soutenir. Vous avez trouvé d’énormes difficultés durant les 20 premières minutes de la première mi-temps ; comment expliquez-vous cela ? Il est vrai que nous avons été dominés en début de partie. La raison est que nous ne sommes pas bien rentrés dans la partie. De plus, les absences enregistrées dans ce match nous ont quelque peu perturbé. Mais par la suite, nous avons repris la possession du ballon en nous créant quelques occasions devant les buts. Vous avez failli faire une bourde à seulement 20 secondes de la partie ; expliquez-nous ce qui c’est passé ? Avant tout, j’ai reçu le ballon dans une position quelque peu difficile, et avec le pressing exercé sur moi de la part de l’attaquant kabyle, j’ai vraiment paniqué. J’ai trouvé des difficultés à dégager le ballon. Mais heureusement que je me suis bien débrouillé sur cette action, sinon s’était la catastrophe. Mais pour ne rien vous cacher, c’est cette action là qui m’a permit d’être plus vigilant durant l’intégralité de la partie. Quel est, selon vous, l’arrêt décisif que vous avez effectué durant de la partie ? J’estime que j’ai effectué deux interventions décisives. La première fût la frappe de la tête de Bensaïd qui ma obligé à dégager le cuir sur la ligne, et la seconde fut le face- à-face avec le même joueur qui a essayé d’enrouler sa frappe, mais j’ai bien fermé l’angle en déviant la balle. Pour tout vous dire, je suis assez satisfait de ma prestation. J’espère être aussi efficace dans l’avenir. Vous avez été l’homme du match en arrêtant deux tirs au but, un commentaire ? Pour tout vous dire, je voulais vraiment qu’on arrive aux séances de tirs au but. D’ailleurs, à la fin des 90 minutes j’ai dit à mes coéquipiers de ne pas trop se prendre la tête en essayant de marquer, mais de se concentrer beaucoup plus derrière afin d’arriver aux séances des tirs au but. J’était en confiance et je suis heureux d’avoir fait ce qu’il fallait. Peut-on dire que vous avez pris votre revanche sur la JSK ? Oui. Je ne vous cache pas que je n’ai pas oublié ce qui s’est passé la saison dernière à Tizi Ouzou lorsque j’ai été agressé. Et cette saison, lors du match aller, mon coéquipier Zaoui à lui été agressé aussi. Ce paramètre a constitué une source de motivation pour moi. Désormais, je suis vraiment soulagé, car c’est nous qui avons eu le dernier mot. Il est clair que cette victoire face à la JSK va vous donner du goût pour poursuivre l’aventure, n’estce pas ? Certainement. Nous avons éliminé une grosse cylindrée, et cela va nous encourager à aller le plus loin possible dans cette compétition, bien que ce ne sera pas une tâche facile, dans le fait où nous allons affronter une autre formation de première division, en l’occurrence le RCK. Toutefois, nous devons remettre les pieds sur terre afin de ne pas être en excès de confiance, car le chemin est encore long. Entretien réalisé par B. S. Le défenseur chéliffien Samir Zaoui a suivi l’intégralité de la rencontre à partir de la tribune d’honneur, car étant suspendu. Il faut dire qu’il était sur les nerfs jusqu’au dernier tir au but.

Une minute de silence a été observée
A l’instar des autres stades d’Algérie, une minute de silence a été observée avant le début de la rencontre, en hommage aux victimes de Ghaza.

Achiou-Amrani, les retrouvailles
Le milieu de terrain kabyle Hocine Achiou a retrouvé son ancien entraîneur à l’USMA, Abdelkader Amrani, jeudi passé. En effet, l’actuel entraîneur de l’ASO a eu sous sa coupe le joueur kabyle la saison passée, avant qu’il ne démissionne juste après la rencontre face au Mouloudia d’Alger.

Un mot sur cette qualification bien méritée ? Effectivement, c’est une qualification bien méritée, car nous avons fourni d’énormes efforts durant les 120 minutes de jeu, et notamment lors de la séance des tirs au but. Je dirai aussi que prendre le dessus face à une grande équipe comme la JSK n’est pas une performance facile à réaliser. Je ne cache pas aussi que notre public nous a beaucoup

Le Buteur N° 755 Samedi 17 janvier 2009

3

JSK-ASO 32es de finale

Il n’a pas assisté à la séance des tirs au but
Le président de la JSK, i, n’a Mohand Cherif Hannach tirs au pas suivi la séance des iaire but. Il est rentré au vest juste après la fin de la e prolongation. Ce deuxièm pour n’est pas une première nachi n’a le boss, puisque Han ces de jamais regardé les séan ipe. tirs au but de son équ

Hannachi

«Objectif : finir parmi les cinq premiers en championnat»

Lang

«Ce match était à notre portée»
la fin de la rencontre, l’entraîneur en chef des Canaris, Jean-Christian Lang, a affiché en premier lieu sa déception suite à cette élimination précoce de son équipe face à l’ASO. Il a dit à ce sujet : «Je ne trouve pas les mots pour exprimer ma déception suite à cette élimination. C’est vraiment dommage de sortir dès ce tour de la Coupe d’Algérie, alors qu’on avait les moyens d’aller plus loin.» Et d’enchaîner : «Nous n’avons pas su profiter de notre supériorité numérique. Même à 11 contre 10, mes hommes n’ont pas pu atteindre le chemin des filets adverses. J’ajouterai aussi que nous n’avons pas été chanceux dans la séance des tirs au but qui nous a été fatale. Toutefois, je remercie les joueurs pour leurs efforts, car ils n’ont pas démérité.»

A

Achiou-supporters kabyles

pour une première

A

près la Coupe de la CAF, la Coupe nord-africaine, voilà que la JSK se voit écartée également de la Coupe d’Algérie. Désormais, il ne reste que le championnat pour les Kabyles pour sauver l’honneur. Actuellement, leur objectif est de sortir de la zone rouge. «Sincèrement, je crois qu’il ne faut pas donner à nos supporters des promesses qu’on ne pourra pas tenir. La saison dernière, nous leur avons promis le titre et finalement nous avons fini premiers. Je crois que pour cette saison, nous devons terminer le championnat parmi les cinq premiers pour espérer participer à l’une des compétitions internationales. Je crois que nous avons les moyens de réaliser une telle performances», annoncera le président kabyle.

le procédé : «Aujourd’hui, plusieurs clubs de la première division ont été éliminés, je crois qu’il faut adopter le mode des chapeaux pour éviter que des grosses cylindrées sortent de cette compétition dès les 32es de finale. Il faut en finir avec la politique du bricolage.»

«Nous avons perdu trop de ballons au milieu du terrain»

«Berrefane, Berchiche et Belkalem sont l’avenir de la JSK»
De l’avis de tous, les deux jeunes éléments incorporés par Lang lors de cette rencontre, à savoir Berchiche et Belkalem, ont fait l’effet d’une belle surprise au vu de la bonne prestation qu’ils ont fournie. «Nous avons été éliminés, mais nous avons gagné des joueurs qui ont donné pleine satisfaction et là je veux bien évidemment parler de Berchiche, Belkalem et Berrefane qui ont fait montre d’une grande volonté sur le terrain, ce qui fait que je suis rassuré par rapport à l’avenir du club. Je suis sûr et certain que ces trois éléments constitueront des piliers de l’équipe. Ce qui fait plaisir, ce sont des enfants du club. En plus de leurs qualités, je n’oublie pas d’évoquer le fait que ce soit des enfants de bonne famille», affirmera Hannachi.

Le milieu de terrain kabyle Hocine Achiou a joué pour la première fois en présence des supporters kabyles jeudi dernier au stade de Koléa. En effet, Achiou avait fait trois apparitions sans la présence du 12e homme. La première fois, c’était à Rabat face aux FAR, la seconde à Batna face aux MSPB et la troisième en Libye face à l’Ittihad.

«Je félicite l’ASO»
A l’issue de la rencontre, le premier responsable kabyle ne paraissait pas en colère contre ses joueurs. «Les plus grands joueurs du monde ont raté des penalties et dans des rencontres plus qu’importantes. Je ne vais pas en vouloir à mes joueurs d’être passés à côté lors de cet exercice. La chance était du côté de l’ASO, tant mieux pour ce club qui a tenu la dragée haute à mon équipe. Je la félicite et je lui souhaite d’aller le plus loin possible dans cette compétition», lâchera encore le président de la JSK.

Les Koléens avec les Kabyles
En plus des nombreux supporters kabyles qui se sont déplacés jeudi dernier au stade de Koléa, les fans de l’ESMK présents au stade ont soutenu les Vert et Jaune jusqu’à la fin de la rencontre.

«L’arbitre nous a privés d’un penalty, mais je ne le critiquerai pas»
Dès l’apparition de l’arbitre dans le couloir menant au vestiaire, certains s’attendaient à ce que le président de la JSK fasse remarquer au referee le penalty qu’il n’a pas sifflé en faveur de Derrag suite à la faute commise sur lui. Au contraire, Hannachi est allé le saluer et le féliciter pour le match qu’il a dirigé. «Des personnes veulent faire croire à l’opinion publique que je suis un mauvais perdant et que je trouve dans les arbitres le bouc émissaire idéal pour expliquer nos défaites. Au sujet de l’arbitrage de M. Houasnia, je dirai qu’il a été excellent, excepté ce penalty qu’il n’a pas sifflé en notre faveur à la dernière minute après la faute commise sur Derrag dans la surface de réparation. Je crois qu’en Algérie, il est difficile pour un arbitre de siffler un penalty dans le temps additionnel suite à une friction entre un attaquant et un défenseur. Malgré cela, je m’abstiendrai de critiquer cet arbitre», dira Hannachi.

«Les joueurs sont avertis : la victoire et rien que la victoire face à l’ESS»
Le président kabyle a insisté sur le fait que les joueurs doivent oublier cette élimination et se concentrer sur la prochaine échéance, une échéance qui approche à grands pas puisqu’elle interviendra dans deux jours. «Il faut que les joueurs évacuent de leur tête cette contre-performance et songer à la rencontre de l’ESS. Là, pas question de perdre ce match. Je ne veux pas entendre parler d’autre chose que la victoire. Les joueurs et le staff technique doivent assumer leurs responsabilités. La balle est dans le camp des joueurs, ils doivent réagir car une autre contre-performance à domicile serait inacceptable», menace-t-il.

Amaouche refait son apparition
L’attaquant kabyle Yacine Amaouche a renoué avec la compétition à l’occasion de la rencontre de jeudi dernier face à l’ASO.

Par la suite, l’entraîneur en chef des Vert et Jaune a procédé à l’analyse de la rencontre. Il est revenu sur les différentes occasions de son équipe en première période, mais aussi dans la deuxième prolongation. Il a déclaré à ce sujet : «Nous avons raté une énorme occasion dans les vingt premières minute de la partie. Par la suite, mes hommes se sont repliés en défense, perdant ainsi la possession du ballon. Par la suite, ils ont essayé de reprendre le jeu à leur compte, mais sans pouvoir concrétiser, notamment en seconde période des prolongations, où on avait l’occasion de tuer le match.» Et de préciser : «L’une des lacunes de cette rencontre reste ces balles ratées au milieu du terrain, ce qui a mis notre adversaire en confiance.»

«Certains veulent casser la JSK»
A la fin de son intervention, le président de la JSK fera allusion à une tentative pour casser la JSK : «Il y a des personnes qui se sont alliées pour casser la JSK. Ces personnes utilisent la carte de l’argent pour nous déstabiliser. Seul, je ne peux pas affronter ces gens-là. Les supporters de la JSK doivent m’aider car la JSK n’est pas Hannachi, mais c’est toute la Kabylie. La JSK gêne beaucoup de personnes, c’est pour cela qu’on ne lui veut pas de bien.» A. A.

«Le problème offensif existe toujours»
Après les nombreuses occasions que son équipe a ratées au cours de cette confrontation, le technicien français ne s’est pas empêché de faire la remarque suivante : «Le problème offensif persiste toujours. Le compartiment offensif est vierge. Je ne cache pas que c’est mon souci numéro 1, car qui n’avance pas recule. Cette lacune pourra nous jouer de mauvais tours dans le futur. Il est impératif de trouver des solutions dans les plus brefs délais.»

La bourde de Maâmar
Le portier de l’ASO Laïd Kouadri Maâmar a failli commettre une erreur qui aurait pu lui coûté d’encaisser un but. En effet, après le pressing de Bensaïd, il ratera complètement son dégagement.

«On doit revoir les modalités du tirage au sort de la coupe»
Après en avoir parlé lors de l’opération du tirage au sort, le président de la JSK est revenu sur

Maroci incertain
Sorti en cours de jeu jeudi dernier face à l’ASO, le milieu de terrain Tayeb Maroci souffre de douleurs au genou et au dos. Il sera soumis à des soins dès ce début de semaine. Il est incertain pour la rencontre d’après-demain face à l’ESS.

◗ ◗

Reprise ce matin
C’est cette matinée que les joueurs de la JSK reprendront le chemin des entraînements. Au menu, la préparation de la rencontre de lundi prochain face à l’ESS. C’est dire que Lang ne dispose que de deux jours pour remettre ses hommes sur les rails.

Mise au vert juste après
Juste après la séance d’entraînement, les joueurs de la JSK se déplaceront à l’hôtel pour la traditionnelle mise au vert en prévision de leur match en retard (9e journée) face à l’ESS.

«Une victoire s’imposera ce lundi»
En dernier lieu, Jean-Christian Lang est revenu sur la prochaine rencontre importante d’après-demain face au leader du championnat. Il dit que pour bien aborder cette rencontre face à l’ESS, «son équipe devrait oublier cette élimination en Coupe d’Algérie». «Je dois parler beaucoup aux joueurs lors de la reprise afin de leur remonter le moral. Nous devons arracher à tout prix les trois points de la victoire, car ce sera un tournant important pour revenir sur le haut du tableau», a-t-il conclu. L M.

Des soucis pour Oussalah
En plus de Maroci, le latéral gauche des Canaris Nacim Oussalah est lui aussi incertain pour le match de lundi prochain face à l’ESS. En effet, Oussalah souffre de douleurs à la cheville gauche.

4

Le Buteur N° 755 Samedi 17 janvier 2009

JSK-ASO 32es de finale

«Seule une victoire lundi pourrait effacer notre déception»
Un mot sur cette élimination précoce en Coupe d’Algérie face à l’ASO ? Tout ce que je peux vous dire c’est que cette élimination au premier tour est vraiment amère. Surtout lorsqu’on sait que le match était à notre portée. Nous avons raté l’occasion d’ouvrir la marque durant les vingts premières minutes de la première mi-temps. Par la suite, notre adversaire a repris quelque peu confiance. Mais en revoyant la physionomie de la rencontre, nous pouvons dire que nous étions largement supérieurs. Vous auriez pu pourtant tuer le match avant les prolongations... Il est vrai que nous avons eu plusieurs occasions de scorer, mais croyez-moi, la balle ne voulait pas rentrer. Nous avons fourni de gros efforts durant les 120’, mais sans pour autant arriver à inscrire le moindre but. J’estime que dans ce genre de rencontres, la chance joue un grand rôle et ma foi, elle n’était pas de notre côté. Même en étant en supériorité numérique, vous n’êtes pas parvenus à prendre le dessus ? Dans une rencontre de ce genre où deux grands clubs s’affrontent en coupe, il est très difficile de parler de supériorité ou d’infériorité numérique. La rencontre fut très serrée. J’estime que les Chéliffiens ont su fermer toutes les issues, malgré leur infériorité numérique et ce, jusqu’à la fin de la rencontre. Aux tirs au but, c’était du 50/50. Ne pensez-vous pas que l’action de Derrag et les trois occasions qui se sont présentées à vous en première période ont été le tournant du match ? Je ne vous cache pas que nous avons eu une nette occasion d’ouvrir le score en première mi-temps. L’action de Derrag et les balles que j’ai ratées en attaque ont été fatales. Mais j’estime qu’en coupe, il y a la chance qui joue un grand rôle. Et comme je l’ai dit précédemment. C’est ce qui nous a manqué. Les supporters kabyles ont été une fois de plus déçus de votre prestation, car cela fait longtemps qu’ils n’ont pas goûté à la victoire. Un commentaire ? Nous aussi sommes très déçus de cette élimination, même si la coupe n’était pas un objectif pour nous. Nous aurions aimé faire plaisir à nos supporters, mais cela ne fut pas le cas. J’estime que nous devons oublier ce match au plus vite et penser au prochain. Nous avons une importante rencontre face à l’ESS et seule la victoire pourrait effacer cette déception. Avec un moral à plat ? Nous n’avons plus le choix, nous sommes dans l’obligation de gagner lundi prochain. N’oublions pas que notre principal objectif est d’améliorer notre place au classement. C’est dire qu’une victoire est impérative face à l’ESS, avant notre déplacement à El Eulma. Après cette élimination, il faut reconnaître que ce ne sera pas chose aisée, car il y aura en face l’Entente qui elle, s’est qualifiée ? Un match de championnat est totalement différent. Les choses se resserrent pour nous et nous devons gagner. Face à l’ESS, on se transcendera pour rendre le sourire à nos supporters. Entretien réalisé par Abdelatif Azibi

Bensaïd

Fair-play total

Abdeslam capitaine
Le milieu de terrain kabyle Cherif Abdeslam a repris le brassard de capitaine après plusieurs mois, à l’occasion de la rencontre de jeudi passé, face à l’ASO. Et cela, malgré la présence sur le terrain du premier capitaine, Rabie Meftah.

Zaoui

a été un La rencontre JSK-ASO de fair-play. exemple en matière y a eu de l’engagement Même s’il n’ont pas physique, les débats tif. Le seul geste dépassé le cadre spor des ux à noter est ce tacle dangere sur Achiou qui deux pieds de Sellama n un carton rouge. a valu au Chéliffie tivité, à la fin de Autre marque de spor urs se sont la rencontre les 22 acte Les deux salués mutuellement. nt donné présidents ont égaleme la main dans l’exemple en se serrant s. le couloir des vestiaire

«Les meilleures équipes peuvent perdre par penalties»
Présent au stade de Koléa, Samir Zaoui était certes content que son équipe se soit qualifiée pour le prochain tour de la Coupe d’Algérie, mais il était aussi navré pour la JSK. «Il est difficile pour une équipe de se voir écartée de la course aux tirs au but. Une équipe, aussi grande soit-elle, peut perdre suite à des penalties. Aujourd’hui, nous avons assisté à un beau match de football. Nous aurions pu voir des buts de part et d’autres durant le match. Finalement, ça s’est joué aux penalties. Cela fait partie du charme de la Coupe d’Algérie», dira le défenseur chéliffien. A. A.

Il a salué le banc de l’ASO
Sorti en cours de jeu, plus précisément à la 62’, le capitaine kabyle Cherif Abdeslam a salué le banc des remplaçants de l’ASO, juste avant de regagner les vestiaires. Un geste très apprécié par les Chéliffiens.

2

titularisation pour Belkalem

e

Bonne note pour les organisateurs n

Le jeune défenseur central kabyle Saïd Belkalem a connu sa deuxième titularisation, jeudi passé, face à l’ASO. Saïd a joué l’intégralité de la rencontre. Il a brillé par ses interventions justes et décisives, à la grande satisfaction du staff technique.

l’organisatio Les responsables de Koléa sont à au niveau du stade de leurs preuves féliciter Après avoir fait ontres du MCA, à l’occasion des renc montré une les organisateurs ont ir-faire avantnouvelle fois leur savo ontre de Coupe hier lors de la renc et la JSK. d’Algérie entre l’ASO

La coupe ne sourit plus aux Kabyles
course dès son entrée en lice à quatre reprises : en 2001 et en 2005 face au CRB et lors de la saison passée face au MCEE et cette fois-ci contre l’ASO. En outre, l’exercice des tirs au but n’est pas une spécialité kabyle. La saison écoulée, la JSK a été éliminée aux tirs au but, en demi-finales face à l’USMA en 2006. Cet exercice lui a été fatidique aussi un an auparavant. C’était en finale face à l’USMA. Il faut dire qu’une équipe ne peut pas se fixer comme objectif de remporter la Coupe d’Algérie car parfois, une qualification se joue sur un coup de dés. A. A

Cheklam-Belkalem, un duel de géants urs de
joue Les deux plus grands ent bien taille sur le terrain étai et Belkalem. évidemment Cheklam coups franc Sur les corners et les joueurs se dangereux, les deux osés l’un à trouvaient souvent opp l’autre.

Benali
dans les tribunes
L’ancien meneur de jeu de l’ASO et du MCA Amer Benali était présent au stade de Koléa, jeudi dernier. Il a suivi l’intégralité de la rencontre à partir de la tribune d’honneur. Il n’a d’ailleurs pas caché sa joie, après la victoire de son ancienne formation.

Que de passes mauvaises ! pe

e de Cou Lors de cette rencontr relever le d’Algérie,il y a lieu de ratées incalculable de passes nombre de la JSK qui de la part des joueurs d’un manque flagrant ont fait preuve d’application.

Le moins qu’on puisse dire est que la Coupe d’Algérie n’est pas une compétition qui réussit à la JSK. Qu’on en juge. En championnat, le club kabyle reste le plus titré du pays avec 14 titres. Mais en coupe, les Kabyles n’ont eu le

privilège de soulever le trophée qu’à quatre reprises seulement face au NAHD, l’EC, l’ASO et l’ASAM. Ce nombre de consécration est identique aux ratages enregistrés par les Kabyles en finales de cette compétition face au NAHD, l’USMBA, et à deux

reprises face à l’USMA. La JSK a également calé plusieurs fois à une marche de la finale. Les deux dernières fois, c’était en 2006 et 2007 face à l’USMA au même stade de la compétition. Lors des huit dernières années, le club kabyle a été écarté de la

Le Buteur N° 755 Samedi 17 janvier 2009

5

PAC-USMA 32
es

de finale PAC 2 - USMA 1 (AP)
Tedjar touché au mollet

Paradou, la gifle de trop
Stade : Benhaddad (Kouba) Affluence : moyenne Arbitres : Haddada, Belagoun, Yahi Avertissements : Benyettou (68'), Herrouche (81'), Belaïd (89') (PAC) ; Moncharé (83'), Khoualed (119') (USMA) Buts : Maïdi (9'), Moncharé (106' csc) (PAC) ; Ammour (90+4') (USMA) PAC : Ferchichi, Boughendja, USMA : Zemmamouche, Benyettou, Chetih, Bouchaier, Hebbache (Meklouche 33'), Aït Klahenmer, Tedjar (Belaïd 62'), Ali Yahia (Khoualed 91'), Rial, Bouaïcha (Malika 90'), Moncharé, Herkat, Benaldjia Herrouche, Touati (Benachour (Sayah 65'), Ghazi, Ammour, 90+2'), Maïdi Anderson, Hamidi Entraîneur : Bouhellal Entraîneur : Fullone

Le milieu de terrain récupérateur du PAC, Saâd Tedjar, a dû quitter ses partenaires à l’heure de jeu (60’) alors que son équipe menait toujours par 1 à 0 suite à un méchant coup reçu au niveau du mollet gauche. D’ailleurs, il n’a pas pu terminer la partie, et c’est fort logiquement qu’il a été remplacé par Belaïd.

Accrochage MekkaouiFerchichi

U

ne fois de plus très décevants, les Usmistes ont essuyé avanthier une nouvelle défaite sur le score de deux buts à un. Cette fois, le tombeur des Rouge et Noir n'est autre que le Paradou AC. Une équipe qui a non seulement réussit à s'imposer, mais aussi de créer une surprise de taille à l'occasion en sortant de ces 32es de finale de la Coupe d'Algérie l'une des équipes favorites pour remporter ce trophée. Lors de cette rencontre, il nous a fallu attendre neuf minutes seulement pour voir le premier but de la partie. Profitant d'un bon centre de Touati, Maïdi ne s'est pas fait prier pour donner l'avantage à son équipe. Très actif, le même joueur a failli doubler la mise à la 13', mais son tir pas assez armé a été repoussé par le gardien usmiste. Sentant le danger, les Rouge et Noir ont essayé de répliquer, ce qui a failli

Ammour

porter ses fruits. Sur une sortie hasardeuse de Ferchichi, le centre de Herkat a failli être repris par Hamidi qui filait seul au but, c'était à la 17'. Après cette action, nous avons vu une avalanche de tentatives des protégés de Bouhellal qui ont dominé complètement leur vis à Le milieu du terrain usmiste, Billel Benaldjia, vis. Malchanceux, Touati a vu sa Pacistes pouvaient assurer la une seconde fois, à la 106' exacn’a pas apprécié le changement opéré par son reprise repoussée par le portier qualif' à la 82', mais tement. Moncharé impuissant entraîneur qui a préféré le sortir à l’heure de jeu de l'USMA à la demi-heure de Zemmamouche repousse à deux détourne le cuir dans son propre pour faire entrer à sa place Sayah. Sentant qu’il jeu. Sept minutes plus tard, reprises le danger. Alors qu'on but suite à un centre de Maïdi. pouvait donner un plus à son équipe qui était Touati encore lui, s'est vu offrir pensait que l'arbitre allait siffler Cette réalisation a scié les menée au score, Benaldjia n’a pas caché sa décepune nouvelle occasion en or la fin de la partie sur ce score, jambes des Usmistes, dont la tion en allant rejoindre le banc des remplaçants. pour corser la bote mais sans Ammour qui a repris un centre dernière élimination dans ce succès. La dernière action de de Meklouche remet les pen- tour remonte à dix ans. Une élicette mi-temps était signée dules à l'heure dans l'ultime mination qui pourra faire entrer Herrouche qui a vu son tir per- minute de jeu. Un but qui n'a l'USMA dans une autre crise… cuter le poteau avant d'aller pas changé grand-chose puisque Adel C. Eliminé avec l’équipe seniors, Saïd mourir dans le décor. Incorporé les poulains de Fullone vont finir Sayah et Mouaouia Meklouche se à la place de Hebbache, par craquer sont qualifiés hier dans leur catégorie en Meklouche au prix d'un battant le NAHD. Le premier a été l’autrès beau travail individuel teur de l’unique but de son équipe, tanélimine deux joueurs ; il dis que le second qui était l’un des rsaire qui n’a pas tire mais rate le cadre, bien joué face à un adve mi-temps vu les meilleurs éléments de l’équipe première match plein, on a très ière c'était à l'heure de jeu. «On a fait un match en prem ure où nos On aurait pu tuer le Opérant par des contre lors montré grand-chose. est méritée dans la mes n’ai pas face au Paradou AC, a offert la qualif’ à tion son équipe en réussissant son penalty que je Je pense que la qualifica de la seconde période, les occasions créées. in que l’adversaire volontaires sur le terra lors de la série de tirs au but. joueurs ont été plus A. C. reconnu.»

La fin de la rencontre qui a mis aux prises l'USMA au PAC a été marquée par une altercation entre le gardien de but des Pacistes, Ferchichi, et un joueur usmiste, Mekkaoui en l’occurrence. A en croire une source bien informée, l'ex-portier international a insulté les joueurs de l'USMA, ce qui n'a pas été du goût de Mekkaoui. Enfant du club, le latéral gauche déçu par l’élimination de son équipe a failli en venir aux mains avec Ferchichi, si ce n'est l'intervention de leurs coéquipiers.

Benaldjia déçu de son changement

Sayah et Meklouche qualifient les juniors

Benla

l’équipe de l’USMA» redj : «Je n’ai pas reconnu

«La situation est grave, il faut vite réagir»
Une explication sur l’élimination d’aujourd’hui ? Sincèrement, je ne sais quoi dire. Après neuf matches sans victoire, je pense qu’il était temps de renouer avec le succès, malheureusement ce n’est pas le cas. Avec tout mon respect pour notre adversaire, je pense qu’on pouvait gagner et décrocher un billet pour le prochain tour. Méconnaissable aujourd’hui, je pense que notre équipe souffre sur le plan moral. Nous avons beaucoup de jeunes joueurs qui sont talentueux certes, mais fragiles. Ils ont un problème de confiance et en tant qu’anciens joueurs nous devrons les aider. Que pouvez-vous nous dire sur les choix tactiques de votre entraîneur ? Je ne peux rien vous dire, car je ne suis pas bien placé pour ce genre d’analyses. Je vais me contenter de dire que c’est avec les choix de ce même entraîneur que nous avons réalisé une série de 10 matches sans défaite. Ce match de coupe devrait être le déclic, mais ce n’est pas le cas… Oui, effectivement. Nous n’avons plus gagné depuis trop longtemps. Je pense que maintenant la situation est grave, ce qui me laisse dire qu’il faute vite réagir. Un déclic s’impose vraiment, un changement est plus que nécessaire. Des rencontres très difficiles nous attendent Entretien réalisé par Adel Cheraki

Fullone démis de ses fonctions

D

ésormais c’est officiel, Oscar Fullone qui a pris les règnes de l’USMA l’été dernier a été démis de ses fonctions hier après que son équipe s’est fait éliminé en Coupe d’Algérie, une compétition qui d’habitude réussit bien pourtant aux Usmistes qui détiennent d’ailleurs le record avec sept titres remportés. Déjà sur la sellette ces derniers temps après son élimination de la Ligue des champions arabe face aux Egyptiens d’Al Ismaïli, le technicien argentin, qui n’arrive plus à trouver la bonne formule pour que son équipe réaprenne à gagner, devra en fin de compte faire ses valises pour rentrer chez lui. Plus de deux mois sans le moindre succès, le désormais ex-entraîneur des Rouge et Noir, qui ne faisait plus l’unanimité dans l’entourage du club, a été limogé. A

croire une source bien informée, ce sont ses adjoints Aksouh et Meftah qui assureront l’intérim.

«L'USMA n'a pas de joueurs»
Très en colère par l’élimination de son équipe jeudi, l’ex-entraîneur du Widad de Casablanca, qui espérait que ce match de coupe allait être une occasion pour ses protégés de renouer avec le succès, n’a pas accepté cet énième échec. Dans tous ses états, l’Argentin, vibiblement affecté par ce revers a sermonné ses joueurs dans le vestiaire avant d’aller rejoindre Meftah, l’un de ses adjoins, dans le couloir. C’est à ce moment-là qu’un supporter s’est adressé directement au premier responsable de la barre technique en lui disant : «A l’USMA, on n’a pas d’entraîneur. Il faut que vous démissionner.» Exaspéré par cette attitude, Fullone lui rétorque : «A l’USMA, il n’y a pas de joueurs», puis

regagne le vestiaire. N’ayant pas fait de déclaration d’après-match, il s’est contenté de dire hier sur les ondes de la radio que certains joueurs l’ont déçu : «Il y avait des joueurs qui marchaient sur le terrain alors que leurs camarades se donnaient à fond. Cette situation a affecté le moral du groupe et nui au rendement de l’équipe.» Avant de prendre la défense de son capitaine du jour, Ammour : «C’est un joueur exceptionnel. Bien que toute l’équipe soit out, Ammour était l’un des rares joueurs à s’être bien battus.»

acceptera sûrement pas de laisser tomber ses cinq mois de salaire. Ce qui mettra sans doute Allik dans l’embarras. Par ailleurs, nous avons appris que le président Allik devra rencontrer Fullone pour essayer de trouver un terrain d’entente pour que les deux parties se séparent à l’amiable. Affaire à suivre.

Allik songe à Fergani
A croire une source bien informée, nous avons appris que le premier responsable du club usmiste, Saïd Allik, a déjà en tête le nom d’un entraîneur qui pourrait bien remplacer l’Argentin à la tête du staff technique des Rouge et Noir. Ce technicien n’est autre que Ali Fergani. Actuellement libre, l’ancien sélectionneur de la Mauritanie pourrait bien être contacté dans les prochaines heures. Il est à noter que Fergani a déjà entraîné l’USMA il y a de cela moins d’une année. Adel C.

Son limogeage coûtera cher à l’USMA
Allik acceptera-t-il de payer le reste du contrat de son entraîneur ? C’est la question qui se pose actuellement après le limogeage de Fullone. En effet, le technicien argentin, dont le contrat court jusqu’au moins de juin prochain, n’a

Maïdi : «Notre victoire est méritée»
Vos impressions sur la victoire face à l’USMA ? La rencontre a été difficile face à un adversaire qui nous a causé beaucoup de problèmes surtout en deuxième mi-temps. Mais je pense que le match était à notre portée surtout dans le premier half, où on a raté des buts tout faits. Justement, a quoi sont dus ces ratages ? Sincèrement, je n’ai pas de réponse précise, on avait l’occasion de faire le break à plusieurs reprises, mais la chance nous tourné le dos à chaque fois. Vous avez été l’auteur du premier but du Paradou et à l’origine du second, un commentaire ? Dieu merci, j’ai pu marquer le premier but de mon équipe suite à un joli service de mon coéquipier Touati. D’ailleurs je voulais marquer pour montrer mon soutien avec le peuple palestinéen à travers mon t-shirt. Pour le second, j’ai centré au point de penalty, heureusement pour nous que le défenseur usmiste a touché le ballon pour le mettre au fond des filets. Un dernier mot pour conclure ? J’espère qu’on ira le plus loin possible dans cette épreuve et qu’on réalisera notre objectif principal qui est l’accession en première division. Entretien réalisé par Sofiane Mehenni

Palestine Maïdi dédie son but à la Saâd Edine Maïdi, qui a ouvert ou,

L’attaquant du Parad a célébré son but en soule score pour son équipe à la 10’, ce qui a été écrit sur son levant son maillot pour montrer ine!» Maïdi a exprimé maillot de corps «Avec vous Palest n indéfectible au peuple palespar son attitude son soutie es en ce moment. tinéen qui vit des moments difficil

... Il était l’homme du match na, Saâd Edine Maïdi, a été au

L’enfant de Khemis Khech face à l’USMA. En effet, il a four et au moulin, jeudi dernier, se noir et rouge et à l’oriété un vrai poison pour la défen équipe à la 10’. Maïdi aurait pu gine du premier but de son buts s’il avait fait preuve à plusieurs reprises ajouter des t les buts adverses. beaucoup plus de sang-froid devan Sofiane Mehenni

6

Le Buteur N° 755 Samedi 17 janvier 2009

IRB Aïn D’heb-MCA 32es de finale

MCA 9 - IRBAD 0
Bentocha retrouve son stade fétiche
Maâmar Bentocha était tout ému en foulant la pelouse du stade de Oued R’hiou. Et pour cause, l’enfant de Chlef a évolué quatre saisons durant au sein du RCBOR local avant de rejoindre le Mouloudia de Saïda puis celui d’Alger. Inutile de vous préciser l’accueil chaleureux auquel il a eu droit le demi défensif des Vert et Rouge.

Aïn D’heb gagne sa séance de photos souvenirs
Stade : Maghreb-Araba (Oud R’hiou) Affluence : nombreuse Arbitres : Benbrahim, Belkheir, Graïdi Buts : Bentriba (24’ c.s.c.), Belkheir (26’ et 41’), Boumechra (39’, 47’, 65’, 76’ et 80’), Babouche (70’) (MCA) MCA : Benhamou, Besseghir (Bouchama 71’), Babouche, Chaoui, Coulibaly, Badji (Daoud 61’), Hadjadj, Bentocha, Bouguèche (Younès 53’), Belkheir, Boumechra Entraîneur : Michel IRBAD : Alaoui, Chérif, Fatmi, Taleb, Bentriba, Mimouni (Fellah 66’), Slimani (Lazreg 77’), Bekkali, Bentrad (Benhabra 46’), Koubouche, Aouadi Entraîneur : Zaoui

De nouveaux maillots pour Bentocha et Besseghir

Maâmar Bentocha et Abdelkader Besseghir se sont rendu compte qu’ils devaient enfiler des maillots bien trop grands pour leur taille. Une situation qui a nécessité l’intervention des dirigeants du club qui ont demandé aux responsables qui étaient à Alger de ramener avec eux deux nouveaux maillots. C’est finalement avec un équipement adéquat que Bentocha et Besseghir ont pu fouler la pelouse avant-hier.

L

Une première pour Bouchama et Daoud

Les deux jeunes joueurs du MCA, Nacim Bouchama et Farid Daoud, ont fait leur première apparition en match officiel depuis le début de la saison. Le premier a été incorporé à la 71’ au poste de latéral droit à la place de Besseghir, alors que le second a remplacé Badji à l’heure de jeu. Daoud aurait même pu inscrire un but après le missile qu’il a décoché des 20 mètres et qui a été repoussé par le poteau droit de Alaoui. A l’affût, Boumechra profitera de cette inspiration pour soigner ses statistiques.

Les supporters de Oued R’hiou aux couleurs du Doyen

’élimination concédée face à El Ouenza aura servi de leçon pour les Mouloudéens qui ont attaqué leur match face à la modeste équipe de Aïn D’heb avec le plus grand sérieux jeudi dernier. Après avoir fait de la résistance durant vingt minutes, les partenaires de Koubouche vont commencer à prendre l’eau de toutes parts. La symphonie offensive des Vert et Rouge débutera à la 22’ lorsque sur un centre-tir de Besseghir, celui-ci verra son essai prendre le chemin des filets avec l’aide de Bentriba qui marque contre son camp. Deux minutes plus tard, Belkheir dans ses œuvres double la mise d’une jolie tête plongeante. C’était le début d’une journée folle pour l’enfant d’Oran qui sera l’auteur de deux passes décisives et d’un autre but à la 41’. Cela dit, le héros du jour

à pour nom Salim Boumechra auteur d’un quintuplé (39’, 47’, 65’, 76’, 80’) qui restera à jamais gravé dans les annales du club. Et pour ne pas être en reste, Réda Babouche marquera ce rendezvous de son empreinte en inscrivant un but de toute beauté à la 70’ après un slalom d’une cinquantaine de mètres ponctué par une balle piquée plein de sangfroid. Une fois n’est pas coutume, le Mouloudia a fait respecter la hiérarchie en donnant une leçon de football à son modeste adversaire qui n’a rien pu faire face à la furia des Vert et Rouge. Malgré l’ampleur du score, les gars de Aïn D’heb étaient tout heureux de se photographier avec des joueurs qu’ils avaient l’habitude de voir se produire sur le petit écran. C’est cela aussi la magie de Dame coupe. T. Che

Michel «Mes joueurs ont fait respecter la hiérarchie»

«Même si je ne peux qu’être satisfait de la production de mon groupe, il ne faut pas s’enflammer pour autant car nous avons réalisé une victoire contre un adversaire inférieur à nous. Mes joueurs ont fait respecter cette hiérarchie. Dans ce type de match, il faut éviter de sous-estimer l’adversaire, sinon on risque de se mettre en difficulté. Se donnant à fond malgré l’écart de niveau est la plus belle forme de respect qu’on pouvait témoigner à notre adversaire. Cette rencontre m’a permis aussi de faire jouer certains éléments pour la première fois.» «Face au CRB, ce sera une autre paire de manches» «A présent, nous allons devoir nous préparer au prochain match de coupe face au CRB. Ce sera une autre paire de manches face à un adversaire d’un autre calibre. On fera tout pour passer ce tour-là, même si le CRB reste sur une large victoire sur nous en match amical.» C’est avec ce zeste d’humour que Michel a conclu ses impressions d’après-match. T. Che

Même lorsque les Chnaoua ne font pas le déplacement, les partenaires de Badji peuvent compter sur le soutien et les encouragements des supporters d’autres clubs. Cela a été le cas avant-hier avec la présence en force des fans de l’équipe de Oued R’hiou qui ont soutenu le Mouloudia munis des drapeaux du Doyen.

C’est le troisième succès

sur un score aussi large

ttu l’ICMA 9-2 Moulo 1970, ia loud ait ba score simi Doyà avait infligé Ledébut des années udle Mouavia avait gagnéAsur unépoque, lelaire encelui d’avantcette
Au d’Alger. l’Idéal Club Musulman hier face à l’équipe de adversaire. un sanglant 9-2 à son

Bouguèche sort ses griffes

Le fair-play des fans de Aïn D’heb

SAM ctoire 7-1 contre le le score à 1 la aller le MCA SAM Une ,viMouloudia de Zoubir Bachi avait écrasé sur 5-Juillet.de 7match form,ation du Au le

Présents en nombre pour encourager leur équipe, les supporters de Aïn D’heb ont fait montre de beaucoup de fair-play en applaudissant les buts du Mouloudia. Au coup de sifflet final, malgré l’ampleur du score, les supporters de l’IRBAD ont longuement applaudi leur équipe pour les efforts consentis durant cette partie. Un geste rarissime dans nos stades surtout en cette période où il y a une recrudescence de la violence dans les différents stades du pays.

En 1976 au stade du ée-là de la Coupe d’Algérie avait brandi cette ann en demi-finale retour ire, les Vert et Rouge à 1. Pour la petite histo le score de 2 buts à 0. s’était imposé 3 buts le MOC en finale sur T. Che après avoir battu le trophée tant convoité

● Belkheir

«C’est bon pour le moral avant d’affronter le CRB»
Titularisé dans ce match de coupe, Abdenour Belkheir a fait étalage de toutes ses qualités techniques qui ont fait beaucoup de mal à l’équipe adverse. Passeur, puis buteur, il aura produit un match plein et solide avec deux passes décisives et un doublé qui auront contribué dans le large succès des Vert et Rouge. De quoi faire gagner des points à Belkheir qui pourrait être l’une des forces de frappe du Mouloudia face au CRB le week-end prochain. «Même si l’adversaire n’est pas un gros calibre, il fallait s’arracher pour réussir une victoire sur un tel score. Personnellement, je ne peux qu’être satisfait de ma production même si j’ai eu l’opportunité de marquer d’autres buts. Un doublé et deux passes décisives ne peuvent que me mettre en confiance pour la suite de la compétition. J’espère que je serai aligné face au CRB, le match que je ne voudrais manquer pour rien au monde», dira Belkheir qui, pour la circonstance, a débloqué son compteur.

Badji, Coulibaly, Babouche et Benhamou très sollicités
Avant de quitter l’enceinte du stade, Badji, Coulibaly, Babouche et Benhamou ont été les joueurs les plus sollicités par les supporters et par les joueurs de l’IRBAD. Les hommes de Zaoui n’ont pas laissé échapper une telle occasion pour se faire prendre en photo en compagnie de leurs «homologues» du MCA, question d’immortaliser ces moments inoubliables qui resteront à jamais gravés dans leur mémoire. Certains éléments du Mouloudia, à l’image de Hadjadj, n’ont pas hésité à offrir leur maillot aux joueurs de Aïn D’heb qui étaient tout heureux de cette marque de sympathie.

Photos souvenirs avec le drapeau de la Palestine
A quelques minutes du coup d’envoi, les joueurs du Mouloudia et ceux de Aïn D’heb ont tenu à se faire prendre tous ensemble en photo pour la postérité. Et pour marquer l’événement dans un contexte assez particulier, les vingt-deux acteurs se sont photographiés avec le drapeau de la Palestine.

Alors qu’on s’attendait à la titularisation de Farid Daoud, c’est Hadj Bouguèche qui sera finalement aligné dans le onze de départ. Malgré les critiques dont il a fait l’objet ces derniers temps, Hadj a produit 53 minutes de jeu de toute beauté avant de céder sa place à Sofiane Younès. Il aura été l’auteur de deux passes décisives qui ont permis à Boumechra et Belkheir de se mettre en évidence (39’ et 41’). La deuxième passe a été réalisée suite à un geste technique de toute beauté qui a d’ailleurs fait se lever les supporters du Mouloudia. Hadj a démontré qu’il restait une valeur sûre dans cette équipe mouloudéenne qui aura bien besoin de son «Hadjou» pour le derby face au Chabab. «Je ne peux qu’être content de retrouver une place de titulaire. Même si je n’ai pas marqué, j’ai réussi à mettre mes partenaires sur orbite. Cette victoire ne pourra que nous mettre dans les meilleures dispositions avant d’affronter le CRB», nous confiait Bouguèche qui pourrait se voir reconduit le week-end prochain contre les Belouizdadis. T. Che

Le Buteur N° 755 Samedi 17 janvier 2009

7

IRB Aïn D’heb-MCA 32
es

de finale

Quintuplé historique de Boumechra
Auteur de deux buts en championnat, Salim Boumechra aura réussi avant-hier à Oued R’hiou un exploit rarement réalisé dans l’histoire de l’épreuve populaire. En effet, l’enfant d’Oran était bien loin de penser avant le coup d’envoi qu’il allait marquer l’histoire du club en plantant cinq banderilles, rien que ça, au fond des filets du gardien Alaoui. Tout a commencé à la 26’ lorsque Boumechra met sur orbite Belkheir. 13 minutes plus tard, c’est Salim qui se met en évidence en inscrivant le troisième but de sa formation. C’était le début d’une folle journée avec quatre buts autres inscrits par l’enfant d’Oran. Avec cette performance, il aura porté son total à sept réalisations depuis le début de la saison, toutes compétitions confondue, faisant de lui le meilleur buteur de son équipe.

Il a obtenu sa lettre de libération

Chérif Touré, c'est désormais du passé
Le divorce a bel et bien été consommé entre l'international togolais Maman Chérif Touré et le Mouloudia d'Alger. Le joueur est venu, en effet, mardi passé, à Alger en provenance de Lomé via Casablanca afin de discuter avec les dirigeants du club, notamment le président Sadek Amrous, à propos de sa lettre de libération. Le Togolais ne voulait en effet plus remettre les pieds au Mouloudia à cause de cette histoire d'argent que le club lui doit. Cette rencontre a eu lieu mardi en fin d'après-midi au siège du club à Chéraga. Les deux parties ont abordé le sujet du probable divorce entre le milieu de terrain des Éperviers et le vieux club de la capitale. Le président mouloudéen a demandé dans un premier temps au joueur d'essayer de revoir sa position, voire de changer d’avis et poursuivre son aventure avec les Vert et Rouge. De son côté, le joueur a refusé catégoriquement cette proposition, étant donné que le Mouloudia dispose de trois joueurs étrangers, à savoir le Malien Coulibaly, l'Ivoirien Bénié et enfin le Tunisien Lachkham. Cette proposition avait intrigué le joueur ainsi que beaucoup de personnes dans l'entourage du club du fait que le Mouloudia avait déjà épuisé ses trois licences étrangères.

«Je tâcherai d’être décisif face au Chabab»
On imagine que vous devez être aux anges après cet exploit réalisé en Coupe d’Algérie… C’est toujours bon pour le moral de gagner un match officiel même si en face c’était une modeste équipe qui a essayé de se battre avec ses propres armes. Pour nous, il était hors de question de sousestimer l’adversaire, il fallait jouer à fond pour éviter de se mettre en difficulté, car c’est avec un état d’esprit de supériorité qu’on perd des matches face à des petites équipes qui, au contraire de nous, n’ont rien à perdre. On a constaté que vous avez justement attaqué cette partie avec le plus grand sérieux. C’est ce qui explique l’ampleur du score, non ? Absolument, on a décidé d’attaquer le match en étant hyper concentrés. Pas question de baisser de rythme, du moins pas avant d’avoir fait la différence. En ce qui vous concerne, vous avez été particulièrement inspiré en inscrivant cinq buts. Quel effet cela vous fait-il de réussir une telle performance ? C’est fabuleux de marquer cinq buts lors d’un seul et même match. Malgré la qualité de l’adversaire, il fallait tout de même mettre autant de buts dans une rencontre. Mais le mérite revient avant tout à mes partenaires qui ont su me mettre dans des situations favorables. A présent que vous êtes le meilleur buteur de votre équipe avec sept réalisations à votre actif,

vous serez très attendu le weekend prochain face au CRB dans un rendez-vous qui s’annonce chaud et palpitant… Les matches face au CRB ont de tout temps été très disputés. On va se rencontrer en Coupe d’Algérie et une des deux équipes quittera inévitablement la compétition. On va tout faire pour se qualifier au prochain tour, même si notre mission ne s’annonce pas de tout repos. Personnellement, je voudrais bien être une nouvelle fois décisif. Votre futur adversaire voudrait

Une minute de silence

bien prendre sa revanche après l’avoir battu en championnat chez lui dans son antre du 20-Août ? Il est certain que le CRB veut prendre sa revanche sur nous, même si nous restons, il ne faut pas l’oublier, sur une défaite par 3 à 0 en match amical. Je suis convaincu que ce match se jouera sur un détail, à nous donc de faire en sorte que ce détail nous soit favorable. Nous aurons une semaine pour bien préparer ce rendez-vous que tous les amateurs de la balle ronde attendent avec impatience. Une dernière question avant de conclure. Vous

avez dû être très touché par le fait que les supporters de Oued R’hiou viennent en nombre au stade afin de vous soutenir et vous encourager… C’est une preuve supplémentaire de la popularité de ce club qui a des fans partout dans le pays. Nous avons été encouragés par les supporters de Oued R’hiou qui ont partagé notre joie. Je tiens à rendre un vibrant hommage à notre adversaire qui s’est battu pour faire honneur aux couleurs de son club. Entretien réalisé par Tarek Che

Il va renoncer à une partie de son dû
Après avoir buté sur le refus catégorique du joueur de rester au Mouloudia, au moins jusqu'à la fin de cette saison, le président Amrous a renoué le contact avec l'international togolais mercredi passé. Les deux parties ont convenu d’un accord pour que le joueur quitte le club. En effet, Touré va renoncer à une partie de la somme que le club lui doit contre le fameux sésame. Ainsi, le joueur a obtenu sa lettre de libération mercredi passé à sa grande joie, surtout qu'il vit une période très difficile à cause de sa non-régularisation sur le plan financier. Rappelons que le club doit au joueur une somme très importante, à savoir 84 000 euros. Toutefois, il attend sa régularisation d'un moment à l'autre, surtout que le joueur ne compte pas céder. Il a même entrepris les démarches nécessaires auprès de la FIFA pour obtenir ses droits.

Le petit pont de Aouadi sur Coulibaly

Juste avant le coup d’envoi, une minute de silence a été observée en guise de soutien avec le Alors qu’on jouait la demi-heure de jeu, l’atpeuple palestinien qui subit taquant de l’IRBAD, Aouadi, a réussi, en tenles assauts incessants de tant de percer l’arrière-garde mouloudéenne, un l’armée israélienne. geste technique qui a suscité les applaudissements des supporters de Aïn D’heb. En effet, Aouadi est parvenu tout simplement à faire un petit pont sur Coulibaly ● Après quelques qui a été surpris par l’audace de son adversaire. jours de silence, Yacef a décidé de sortir de son mutisme pour expliLe MOB pour préparer le Chabab quer l’attitude qu’il a Pour préparer le match choc de jeudi prochain face au CRB, les gars eue envers son capidu Mouloudia devront disputer un match d’application demain taine Badji. «Je veux face au MOB. L’occasion pour Michel de faire tourner son effectif quesexpliquer les raisons qui tion de garder tout le monde bien en jambes pour l’affiche du weekm’ont incité à interveend. nir auprès de Badji qui en sa qualité de capiVendredi relâche taine, doit intercéder Hier, les hommes de Badji ont bénéficié d’une journée de repos en faveur de tout le avant de reprendre le travail dès ce matin à l’annexe du 5-Juillet. monde sans aucune distinction ni favoritisme. Biquotidien à partir d’aujourd’hui Ayant eu vent que cerLes trois prochains jours seront très chargés pour les partenaires de tains joueurs avaient Badji qui s’entraîneront à raison de deux séances par jour jusqu’à perçu leur dû avant le lundi. Alain Michel veut donc mettre tous les atouts de son côté afin de départ en Tunisie, j’ai préparer comme il se doit le match de coupe face au Chabab. voulu avoir plus d’explications auprès de Badji Younès retrouve la compétition puisque c’est lui le capiLongtemps absent en raison d’une blessure à l’épaule droite, taine. Je lui ai d’ailleurs Sofiane Younès a goûté à nouveau aux joies de la compétition demandé de défendre avant-hier à l’occasion de la rencontre de Coupe d’Algérie. Incorporé à tout le monde sans la 53’ à la place de Bouguèche, Sofiane a montré de belles choses penaucun favoritisme, dant le temps qui lui a été imparti malgré son manque de compétition. puisque nous jouons «C’est bon de reprendre la compétition après une si longue absence. tous pour les mêmes Après cette qualification, nous allons devoir nous préparer pour le choc couleurs. Le ton est face au CRB qui s’annonce palpitant», nous confiait Sofiane. monté, mais les choses sont restées dans les

Suite à son altercation avec Badji

Yacef «J’ai demandé à Badji de défendre tout le monde sans distinction»
limites de la correction. Je tiens à préciser que je ne suis pas un joueur à problèmes, je suis quelqu’un de franc qui dit les vérités en face. J’ai voulu savoir pourquoi certains on touché leur argent alors que d’autres non.» ne suis pas un simulateur encore moins un tricheur. Si j’ai quelque chose sur le cœur, je le dis en face. Je suis blessé, j’ai une échographie qui prouve ce que j’avance. De ce fait, j’étais dans l’incapacité de jouer le match de coupe. Ce n’est pas un boycott comme certains le prétendent. Certes, je n’ai toujours pas perçu la deuxième tranche de ma prime de signature que je devais toucher à une date précise, mais ce n’est pas cette nonrégularisation qui va me faire perdre mon sens du professionnalisme. Je ne l’ai pas fait lorsque j’étais à l’USMA, à la JSK et au Widad de Casablanca, alors ce n’est pas maintenant que je vais faire tout un plat pour l’obtention de mon dû.»

Neuchâtel Xamax, sa prochaine destination
On croit savoir que la prochaine destination de Maman Chérif Touré serait bien le club suisse de première division Neuchâtel Xamax. On se souvient que le directeur sportif de ce club, Alain Geiger, était sur le point de venir en Algérie pour superviser le joueur lors du match face à la JSK, avant de reporter son voyage pour le match de Blida à Mouzaïa et y renoncer carrément par la suite. Le joueur devait rejoindre Lomé jeudi passé avant de partir pour la Suisse. Pour l’instant, il a quitté le Mouloudia et c’est déjà un premier pas pour lui. Hamza R.

◗ ◗ ◗ ◗

«Je ne suis pas un simulateur, encore moins un tricheur»
Yacef, qui s’est blessé à l’épaule, a été vite accusé de simulation dans le but de ne pas prendre part au match de coupe de jeudi dernier. La raison selon ses détracteurs : la nonrégularisation de sa situation financière. En ce qui le concerne, l’attaquant mouloudéen a tenu à remettre les choses à leur place : «Je

Condoléances
Les responsables de la SARL Mistral Sport ainsi que l’ensemble des employés présentent leurs sincères condoléances à leur collègue et responsable M. Bouiche Nasser, ex- joueur international et meneur de jeu de MCA, suite au décès de son père Bouiche Saci après une longue maladie. Puise Dieu le Tout-Puissant l’accueillir en Son vaste paradis. A Dieu nous appartenons à Lui nous retournons.

8

Le Buteur N° 755 Samedi 17 janvier 2009

COUPE D’ALGERIE

ESS 1 - USMH 0

32es de finale
(A. P.)

El Harrach sort la tête haute
Stade : Opow de Bouira Affluence : nombreuse Arbitres : Bennouza, Meknous, Ouadah Avertissements : Aïssaoui (28’) (USMH) ; Seguer (92’) (ESS) But : Djediat (115’) (ESS)

USMH : Ghoul, T. Guessoum, Briki, Benabderahmane, Griche, Djeghbala, Naïli, Aïssaoui (Okbi115’), H. Guessoum (Bourekba 97’), Saïbi, Souakir (Touahri 105’) Entraîneur : Charef ESS : Feradji, Raho (Benchaïra 50’) Benchadi, Diss, Laïfaoui, Delhoum, Adiko (Seguer 54’) Lamouchia, Djediat, Hadj Aïssa, Ziaya (Bouazza 90’) Entraîneur : Aït Djoudi

T

ant attendue par les amateurs de la balle ronde, la rencontre ESSUSMH comptant pour des 32es de finale de la Coupe d’Algérie a tenu toutes ses promesses. Les Sétifiens ont dû suer pour l’emporter par la plus petite des marges, un but arrivé à la... la 115’ de jeu grâce à Djediat, suite à un corner de Bouazza. Dans l’ensemble, la partie était équilibrée et chacune des deux équipes pouvait arracher la qualification. Ce sont les Sétifiens qui, à la 15’, inquiéteront les premiers leur adversaire sur une tentative de Djediat d’un tir puissant des 18 mètres, n’était le bel arrêt du gardien de but Ghoul. Nullement impressionnés, les Harrachis vont à leur tour inquiéter l’arrière-

garde sétifienne qui passera quelques moments difficiles face aux tentatives de Saïbi et surtout de Souakir sur le côté gauche. Le buteur harrachi a même réussi à ouvrir la marque à la 33’ de jeu suite à une belle action de Aïssaoui mais l’arbitre refuse le but pour un hors-jeu pas très évident. Ce qui donna lieu aux contestations des Harrachis mais sans faire revenir M. Benouza sur sa décision. Peu avant la mi-temps, Djediat, encore lui, sur coup franc, oblige Ghoul à étaler toute sa classe pour repousser le cuir. Après la pause, confiants en leurs capacités, les Jaune et Noir reviennent avec plus de détermination qu’en première mitemps. Dès la reprise, ils vont imposer une légère domination. Sentant le danger, les Sétifiens se regroupent dans leur camp pour faire face aux velléités adverses. Ces derniers parviennent malgré tout à se créer la plus nette occasion de la seconde mi-temps. A l’origine de cette action, Aïssaoui qui démarque intelligemment Saïbi qui se retrouve seul face à Ferradji qui sauve son équipe d’un but tout fait. Dix minutes plus tard, Seguer reprend de la tête un centre de la droite qui a failli surprendre Ghoul. Sur leur lancée, les Sétifiens imposent un rythme infernal à la partie. Les Harrachis sont acculés face aux tentatives de Seguer, Djediat et autre Hadj Aïssa. Mais c’est le Harrachi Aïssaoui qui inquiète Ferradji suite à une belle action individuelle ponctuée d’un tir puissant. Deux minutes avant la fin du match, Sétif a failli surprendre son adversaire par Laïfaoui dont la reprise de la tête touche le montant droit de Ghoul. Benouza siffle la fin du temps réglementaire. C’est les prolon-

«On a assisté match entre deux bonnes équipes. La rencontre s’est déroulée dans un bon esprit sportif sur le terrain et dans les gradins. Pour moi, le seul point noir a été l’arbitrage de Bennouza qui a non seulement avantagé les Sétifiens, mais nous a aussi privés d’un but valable pour un hors-jeu que seul lui a vu. Cela dit, nous n’avons pas à rougir de cette défaite. L’équipe est jeune et continuera à jouer avec le même état esprit. L’objectif du maintien sera atteint et person nellement, je reste très optiNous avons déjà un miste. match difficile à jouer ce lundi contre le RCK sur lequel on doit se concentrer.»

«L’arbitre a faussé la partie»un beau à

«Nous méritons tion» cette equalificala maîtrise si on a eu
gations. Epuisées, les deux équipes essayent tant bien que mal de trouver des brèches. A la 107’, Saïbi d’un tir puissant met Ferradji en difficulté. Mais l’action de Bouazza, à la 115’, sera celle qui mettra fin aux espoirs harrachis. Ce dernier botte un corner qui provoque un cafouillage devant le but de Ghoul. Djediat, à l’affût, n’a qu’à pousser le ballon au fond des filets. Dans le camp harrachi, c’est la consternation. N. R.

Seguer suspendu face à la JSK
le carOn jouait la 92’ du match ESS-USMH, lorsque l’arbitre a brandi cela ton jaune à la face de Mohamed Seguer qui comptabilisait avant ement deux avertissements déjà. Par conséquent, il sera automatiqu match lundi face à la JSK dans le cadre de suspendu pour le prochain la mise à jour du calendrier.

«Mêm du ballon dans la majeure partie du temps, je préfère dire que dans l’ensemble, la partie était équilibrée. Mais je trouve tout de même notre qualification méritée. Certes, cela n’a pas été facile face à l’équipe d’El Harrach qui nous a posé des r problèmes. Sans vouloir justifie notre prestation moyenne, je l’équipe a passé des précise que moments difficiles durant la semaine qui a précédé le match.»

Djediat à la baguette, Sétif fait la fête

D

jediat n’en est pas à sa première réalisation de la saison, mais ce dixième but inscrit jeudi à Bouira face aux Harrachis en 32es de finale de la Coupe d’Algérie, il s’en souviendra certainement longtemps tant il a une saveur particulière. Son coup de patte victorieux a, en effet, libéré les milliers d’inconditionnels des Noir et Blanc qui commençaient à perdre patience jusqu’à cette 115’ quand le stratège sétifien s’est retrouvé à point nommé pour pousser le cuir dans les filets de l’infortuné Ghoul et propulser l’Entente au prochain tour de l’épreuve populaire pour

laquelle du côté de Aïn El Foura on prend plus que jamais goût. Pour l’anecdote, l’enfant de Sour El Ghozlane a toujours connu la réussite face aux Harrachis, et ce depuis son premier match en senior sous les couleurs de l’ESG alors qu’il était encore junior, il y a dix ans de cela, plus précisément lors de la saison 1998/1999 et ce fut le cas aussi du temps où il portait les couleurs du PAC. Elu meilleur joueur lors de la précédente édition de la Ligue des champions arabe, Djediat a donc été à la hauteur de sa réputation de véritable chef d’orchestre de cette formation sétifienne qu’il a tant de fois tiré d’embarras à la

grande joie des supporters qui ont fait la fête jeudi jusque tard dans la nuit.

Il a été honoré par le wali de Bouira
En tant qu’enfant de la wilaya de Bouira de laquelle relève la ville de Sour El Ghozlane où il est né, Djediat a reçu les honneurs du wali de Bouira qui a tenu à lui dire combien on était fier de lui à Bouira. Une courte cérémonie qui a eu lieu avant le coup d’envoi du match et qui a aussi concerné le joueur harrachi Gharbi qui est lui aussi natif de la wilaya de Bouira.

«Cette qualification est le fruit de toute notre détermination»
C’est une qualification qui a été vraiment difficile à arracher, n’est-ce pas ? Effectivement et cela se comprend aisément quand on sait qu’on a eu affaire à une courageuse équipe d’El Harrach qui nous a posé beaucoup de problèmes. Néanmoins, je pense qu’on a su gérer les débats malgré la mauvaise qualité de la pelouse qui nous a beaucoup gênés. Cela dit, même si elle n’a été acquise que difficilement, notre qualification est méritée. Avez-vous douté à un moment de la rencontre ? Dans un match de football, tout est possible. D’ailleurs les Harrachis auraient tout aussi bien pu scorer à une ou deux occasions, mais ils se sont heurtés à Ferradji qui était dans son jour et grâce à lui on a pu avoir cette assurance qui nous a permis de croire en nos chances et d’éviter de douter. En tout cas, moi, personnellement, je n’ai pas douté un instant en nos capacités d’arracher cette qualification qui est le fruit de notre volonté et de toute la détermination dont on a fait preuve du début jusqu’à la fin du match. Quel est votre sentiment d’avoir été l’auteur du but de la qualification ? Je remercie Dieu d’avoir été l’auteur du but qui a libéré mes camarades et surtout nos supporters qui priaient pour que le match n’aille pas jusqu’à la série des tirs au but. Bien sûr après avoir vu le ballon s’engouffrer dans les filets, j’ai ressenti un immense bonheur surtout que ce but a plus de valeur que mes autres réalisations en championnat car il permet à l’Entente de poursuivre l’aventure en coupe comme il est du vœu de tous les Sétifiens. Comment expliquez-vous cette réussite que vous avez à chaque fois contre les Harrachis auxquels vous avez toujours réussi à marquer et ce depuis que vous étiez au PAC ? C’est vrai que cela a toujours été le cas, même avant que je ne signe au PAC, car je leur avais déjà marqué du temps où je jouais à Sour El Ghozlane alors que j’étais encore junior. Maintenant pour vous donner une explication, je ne sais vraiment que dire si ce n’est que c’est le hasard, sans plus. Ou alors je dirai que l’équipe d’El Harrach me réussit c’est tout. Sinon, mo quand j’affronte les Harrachis, je me contente de jouer comme je le fais face à n’importe quel adversaire. Les supporters harrachis vous accusent de les avoir provoqués au moment où vous manifestiez votre joie après marqué le but, est-ce vrai ? Oui, je sais, ils sont même venus vers moi au parking pour me demander des explications et je leur ai répondu qu’il n’était nullement dans mes intentions de les provoquer et que c’était seulement ma façon à moi de célébrer mon but. Ils ont semblé convaincus et ça s’est arrêté là. Au prochain tour, vous aurez à affronter le MC Saïda ; comment voyez- vous cette rencontre ? Je pense que les données ne seront pas différentes de celles qui ont préludé à notre match face à El Harrach. Toutefois, nous aurons l’avantage de nous présenter avec un effectif plus au complet que ce ne fut le cas ce jeudi et donc nous aurons encore plus de chance de passer et de poursuivre l’aventurer. Enfin, pour le moment, on n’en est pas encore là et on aura tout le temps d’y penser. Entreetien réalisé par S. B.

Le Buteur N° 755 Samedi 17 janvier 2009

9

COUPE D’ALGERIE 32es de finale ESS-USMH
Les Harrachis pointent du doigt Benouza
Même si les Harrachis ont accepté sportivement leur élimination, cela ne les a pas empêchés de pointer du doigt l’arbitre Benouza qu’ils accusent d’avoir avantagé les Sétifiens. Tous les dirigeants qui étaient aux alentours des vestiaires après la fin du match commentaient la prestation de Benouza, et surtout le but de Saïbi refusé mais que les responsables de l’USMH et les supporters trouvent très valable. «Saïbi a marqué alors qu’il n’était pas hors-jeu. C’est Souakir qui était en position de hors-jeu mais il n’a pas touché la balle avant Saïbi, le but étant donc valable», nous dira Mohamed Rahem, ancien joueur international actuellement entraîneur des juniors de l’USMH, qui a fait le déplacement à Bouira pour assister au match.

USMAn 3 - ESSA 0

Et c’est pas cher payé
Stade : Souidani-Boudjemaâ (Guelma) Affluence : nombreuse Arbitres : Benbaka, Chaâbane, Seghiri Avertissements : Selmi (43’) (USMAn) ; Ouali (88’) (ESSA) Buts : El Hadi Adel (41’), Fadiga (48’), Mekhout (90’)

USMAn : Gaouaoui, Remache, Zazou, Bouacida, Selmi, Fadiga, Hamlaoui, Bouder (Chahloul 66’), Rebbih (Mekhout 75’), El Hadi Adel (Athmani 79’), Aoudia Entraîneur : Ifticen ESSA : Selmi, Merrouche, Laâlaïbiya, Dendani, Allout, Guidoum (Bensoltane 87’), Bourekba (Djaballah 65’), Bouziane (Ouali 65’), Ouhiba, Tay, Bentorki Entraîneur : Hami

Quatre juniors sur le banc
Même si cela n’a pas attiré l’attention des supporters, un fait ne pouvait pas passer inaperçu et cela concerne le banc de touche de l’USMH où on a constaté la présence de pas moins de quatre juniors, à savoir Touahri, Okbi, Mazari et Limane. Les deux premier cités ont même participé à la rencontre dans les dernières minutes, aux prolongations.

L’

Laïb et Serrar absents
Mohamed Laïb et Abdelhakim Serrar, respectivement président de l’USMH et de l’Entente de Sétif, ont brillé par leur absence au stade de Bouira. Pour le premier responsable de l’USMH, ce n’est pas une surprise puisque depuis le début de saison il n’a assisté qu’à une ou deux rencontres seulement. Concernant Serrar, selon les accompagnateurs de l’équipe sétifienne, il se sentait un peu fatigué par une grippe et a préféré suivre le match sur le petit écran à partir de l’hôtel où son équipe a passé la nuit, la veille de la rencontre.

USMAn s’est baladée jeudi aprèsmidi sur le terrain du stade de Guelma devant une Espérance de Souk Ahras qui n’a pas pu faire mieux que subir la furia d’El Hadi Adel et consorts et leur supériorité aussi dans un 32e de finale à leur strict avantage. Trois buts à zéro, c’est le smig pour cette équipe de la Régionale Annaba qui aurait pu repartir avec une défaite plus lourde n’était le nombre incalculable d’occasions ratées par l’attaquant Aoudia, mais également la visite de leur gardien Selmi. Dès la 3’, les protégés de Ifticen annoncent la couleur par Rebbih qui, se retrouvant étrangement seul face au gardien adverse suite à un centre millimétré de Bouder, adresse un tir canon que Allout, heureusement pour lui et son équipe, dégage en corner. Ce n’était que partie remise puisque après une belle passe en profondeur de Hamlaoui, le fer de lance Aoudia se présente seul face au portier Selmi, mais son tir un peu trop mou ira mourir dans les bras de ce dernier (14’). Juste après, Hamlaoui botte un corner à droite de la cage adverse, mais Aoudia, qui venait de mettre sa tête, verra sa balle passer à côté. Annaba ne

s’arrête pas et se rue toujours en attaque. 29’, Remache adresse un centre-tir qui a failli tromper la vigilance du jeune Selmi. Arrive la 35’ et tous les présents se disent que ça y est, l’USMAn va réussir à débloquer la situation, mais le même Aoudia ratera une occasion en or, plutôt l’excellent Selmi sauvera son équipe d’un but certain. Il venait de dégager en corner une balle quasi impossible après une tête rageuse de l’attaquant des Tuniques rouges. Enfin, la délivrance pour les Annabis viendra à la 41’ par l’entremise d’El Hadi Adel qui place une belle tête au fond des filets suite à un centre intelligent de Hamlaoui. On entame la seconde période et c’est le même scénario, la réussite en plus, qui se pro-

duit côté annabi. Cette fois, l’Ivoirien Fadiga se met de la partie et pour un premier touché, c’était coulé. Sa frappe violente des vingt mètres a fait mouche (48’) à la grande joie de ses camarades et du public présent. Avec un avantage de deux buts, Annaba ne pouvait que bien entrevoir la suite des opérations, mais le jeu baissa subitement d’intensité. Quelques offensives sont menées de-ci, de-là par Aoudia et Mekhout, entré à la place de Rebbih à quinze minutes de la fin. D’ailleurs, c’est ce dernier qui corsera la note pour Souk Ahras en mettant un troisième but dans la cage de l’infortuné Selmi suite à une frappe magnifique des 35 mètres (90’). Mehdi T.

Les fans de l’USMH en force
Décidément, les fans de l’USMH ne ratent jamais l’occasion de venir encourager leur équipe. Ils ont encore une fois prouvé leur fidélité en se déplaçant en force à Bouira malgré l’annonce, la veille, de la retransmission en direct de la rencontre sur le petit écran. La preuve, ils étaient dix à douze mille supporters à avoir fait le déplacement à Bouira bravant le froid et la neige pour envahir les gradins du stade de l’Opow de Bouira

«Il nous reste du travail en attaque»
«Mon équipe s’est créé de nombreuses occasions dès le coup d’envoi de la partie, mais on aurait dit qu’elle appréhendait un peu trop la réaction de Souk Ahras et qu’elle était quelque peu crispée. Si une seule occasion avait été concrétisée en début de match, je crois que les joueurs se seraient facilité la tâche davantage dans ce match. Il n’empêche, on inscrit trois buts tous aussi beaux les uns que les autres et on se qualifie au prochain tour. Il reste du travail à faire en attaque quand même.»

«Ils étaient plus forts»
«On doit reconnaître que Annaba était plus forte que nous sur tous les plans. Ils ont des joueurs connus pour leur niveau élevé et leur grande expérience. Ils méritent leur qualification. Quant à nous, nous nous sommes déplacés à Guelma dans l’objectif de faire un grand match, surtout qu’on n’avait rien à perdre. Cela dit, en dépit du score, on pu faire une partie acceptable. Cette élimination ne va nous atteindre car notre objectif cette saison reste de nous classer parmi les trois premiers. Il ne me reste plus qu’à souhaiter bonne chance à l’USMAn dans son parcours en coupe.»

Djediat et Gharbi honorés par la wilaya de Bouira
Fiers d’avoir un joueur originaire de la région de Bouira dans chaque équipe, les représentants de cette wilaya ont, avant le coup d’envoi du match, honoré Djediat (ESS) natif de la commune de Sour El Ghozlane, et Gharbi (USMH) qui est de la commune Djebahia située à quelques encablures de la gare Aomar. Les deux joueurs ont reçu des cadeaux que leur a remis madame la directrice de la Jeunesse et des Sports de la wilaya de Bouira.

«J’espère que ce ne sera pas le dernier»
Vous venez d’arracher une brillante qualification devant l’équipe de Souk Ahras ; un commentaire ? Oui, notre qualification est méritée au vu de ce qu’on a montré aujourd’hui devant une équipe de Souk Ahras qui quoi qu’on dise nous a causé pas mal de problèmes. Voilà, on a joué sans les sousestimer et nous avons pu marquer trois merveilleux buts. Oui, mais l’ouverture du score n’est intervenue qu’en fin de première mitemps ; comment l’expliquez-vous ? On s’est créé plusieurs occasions avant d’ouvrir la marque. L’essentiel est qu’on ait continué à pousser et à construire tout en essayant d’avoir le plus de concentration possible. La preuve, on est arrivés à notre fin même si on a dû attendre toute une mi-temps. Vous rencontrerez l’Olympique d’Arzew au prochain tour ; que connaissez-vous de cette équipe ? Je sais déjà que c’est une équipe de la Régionale 1 (Régionale Oran, ndlr, ce même palier où évolue Souk Ahras. Cela dit, on ne va pas déroger à la règle et nous allons continuer à prendre tous nos matches au sérieux quel que soit le niveau de l’adversaire. On peut dire que votre incorporation en cours de jeu vous a souri puisque vous avez été l’auteur du troisième but de votre équipe ; un petit mot làdessus ? Oui, j’ai été très heureux de pouvoir marquer en faveur de mon équipe et ma joie est d’autant plus grande que c’est mon premier but sous le maillot de l’USMAn. J’espère que je connaîtrai d’autres réussites du genre dans nos prochains matches. Entretien réalisé par Mehdi T.

10

Le Buteur N° 755 Samedi 17 janvier 2009

COUPE D’ALGÉRIE 32es de finale

ASK 0 - NAHD 0 (t.a.b 5 à 4)

Khroub a joué avec le feu
Stade : 20-Août Bordj Bou Arréridj Assistance : faible Arbitres : Ouchene, Berouane, Megreh Avertissements : Derardja (37’) Jimmy Bulus (78’ et 115’) Bourahli (108’) Expulsion : Jimmy Bulus (115’) ASK : Belhani, AliMessiad, Namoune, Benchergui, Bendridi, Hamani, Tilbi (Bourahli 60’), Daoudi, (Tammoura 80’), Benarfa (Lourassi 70’), Aihar, Fassi. Entraîneur : Boughrara NAHD : Asselah, Allag (Bulus 54’), Sedkaoui, Galoul, Khedis, Hafid R. (Hafid M. 92’), Derardja, Abdat, Hammaden, Camara, Attafen (Abbas 75’) Entraîneur : Benzekri

Une première pour Hamadane
Le défenseur Lamine Hamadane a été utilisé pour la première depuis le début de saison. Jeudi, contre l’AS Khroub en coupe d’Algérie, il a été aligné au poste d’arrière droit et il a joué tout le match. Hamadane a trouvé beaucoup de difficultés en défense à cause des choix tactiques de Benzekri, qui a opté pour un 3-5-2. A contrario, le milieu de terrain Fouad Alleg a disputé son deuxième match de la saison après celui contre le RC Kouba. Alleg a paru loin de sa forme habituelle en raison, vraisemblablement, du manque de compétition.

Les choix tactiques de Benzekri contestés
Le coach Benzekri a pris beaucoup de risques lors de la rencontre face à l’AS Khroub en optant pour un 3-5-2. Un choix qui a laissé des vides en défense, ce qui a failli profiter à l’équipe adverse et tuer le match durant les 90 minutes. Les poulains de Boughrara ont raté plusieurs occasions de but. Les choix de Benzekri n’ont pas plu à certains supporters présents, surtout qu’il a laissé sur le banc le défenseur axial Nehari et aligner Mohamed Hafid pour s’occuper de tout le flanc gauche. Ce n’est que plus tard que l’entraîneur du Nasria a décidé d’incorporer Abbas pour combler le vide constaté.

L

es protégés de Boughrara ont attendu la série fatidique des tirs au but pour s’imposer, et ainsi passer au prochain tour, alors qu’ils pouvaient tuer le match au cours des 90 minutes durant lesquelles ils ont dominé leur adversaire du jour qui était, lui, méconnaissable. En effet, dès l’entame de la partie, les Khroubis visiblement mieux en jambes, ont pratiqué un jeu résolument porté vers l’offensive, acculant les Sang et Or dans leurs derniers retranchements. Benarfa était à deux doigts d’ouvrir la marque d’un tir aussi puissant que précis n’était le brio du portier Asselah qui a repoussé le cuir avec beaucoup de difficultés. Une minute plus tard, un centre de Namoune a trouvé Tilbi qui a repris de la tête mais Asselah, encore lui, s’est dressé en rempart infranchissable en déviant le cuir en corner. La

domination des Khroubis s’est accentuée avec d’autres occasions nettes de scorer devant une équipe du NAHD méconnaissable qui aurait pu encaisser au moins un but au cours de cette première tranche de jeu sans que personne crie au scandale. Le début de la seconde mitemps a été le remake de la première période, avec cependant un semblant de réveil des algérois, mais qui ne se sont créés aucune occasion digne de mention ; c’était plutôt l’ASK qui aurait pu prendre l’ascendant par le biais de Benarfa qui a déclenché un tir puissant à l’intérieur même de la surface de réparation qui a trouvé Asselah, encore une fois, à la parade (55’). Il faut reconnaître que le portier du NAHD a évité un véri-

paru en nette perte de vitesse table naufrage à son équipe par ses interventions qui ont décou- sur tous les plans. Abderahmane Benbacha ragé les attaquants khroubis. Ces derniers ont joué avec le feu puisqu’ils ont permis à leur adversaire d’aller aux tirs au but, et si par malheur ils avaient raté cet exercice, ils ne s’en seraient pris qu’à eux-mêmes. Les Algérois ont occupé la tribune couHeureusement, verte du stade du 20-Août, car plus nomleurs tireurs ont breux que les Khroubis. Leurs tentatives de été adroits en réasecouer les leurs se sont avérées vaines, lisant un carton puisque leur équipe n’est jamais arrivée à plein. En somme, sortir le grand jeu. Certains sont même desune qualification cendus sur le terrain pour faire entendre amplement méritée leurs voix, et ainsi marquer leur méconde l’ASK qui a montentement, au moment où Benzekri tré un visage séduisant était sollicité par la télévision. qui peut lui valoir des satisfactions cette saison, contrairement au NAHD qui a

Toumi pris à parti
Le président du club, Mohamed Toumi a été pris à parti par quelques supporters ayant fait le déplacement. Mécontents de l’élimination précoce de leur équipe, les supporters se sont dirigés, à la fin de la rencontre, aux vestiaires des Sang et Or pour manifester leur colère contre l’entraîneur Benzekri, et surtout le président Toumi. Ils reprochaient, selon des présents, à l’entraîneur ses choix de joueurs et au président son refus de garder le Nigérian Edwing. Selon notre source, Toumi a été insulté par certains supporters surexcités, demandant son départ pur et simple.

Les supporters du NAHD en colère

Boughrara : «Nous méritons cette qualification»
«Nous avons dominé la majeure partie de la rencontre et on aurait pu éviter les tirs au but si nos attaquants s’étaient montrés adroits devant les buts. Néanmoins, je les félicite pour leur rendement tout au long des 120 minutes malgré leur manque de réalisme. D’autre part, le NAHD n’a pu nous inquiéter ne serait ce qu’une seule fois, grâce à une organisation défensive sans faille.»

Benzekri : «Nous sommes passés à côté»
«L’ASK a mieux joué que mon équipe, et mérite de se qualifier. Nous n’avons rien fait pour en sortir vainqueurs car mes joueurs ont paru fébriles devant un adversaire qui a paru plus motivé. Le fait qu’ils aient manqué de fraîcheur est dû en partie à la charge de travail à laquelle ils ont été soumis au cours du stage en Tunisie. Cette élimination ne remet pas en cause le travail effectué jusque-là, et je suis sûr que lors des prochaines rencontres nous serons meilleurs.»

Nehari toujours sur le banc
L’entraîneur Benzekri continue de laisser sur le banc le défenseur Youcef Nehari, malgré que celui-ci affirme qu’il est complètement rétabli de sa blessure. «Je suis complètement rétabli de ma blessure et ce, depuis le match contre le MSP Batna. Cependant, le choix revient à l’entraîneur et je respect sa décision. J’attends l’occasion propice pour retrouver ma place de titulaire.»

M. Hafid : «L’adversaire était plus adroit»
Comment expliquez-vous l’élimination en Coupe ? Durant le match chaque équipe pouvait prétendre à la qualification ; mais à la série des tirs au but, Dame coupe a choisi l’adversaire qui s’est montré plus adroit. Mais au-delà des tirs au but, l’adversaire a eu plus d’occasions de but C’est vrai que l’ASK a failli marquer à maintes reprises, mais nous aussi on a eu des occasions de buts. Dans l’ensemble, je pense qu’on n’a pas bien joué et je pense que les joueurs sont toujours atteints psychologiquement et sont dans le doute. Cette élimination précoce risque donc de compliquer davantage votre situation ? Non, je ne pense pas. La coupe se joue sur un seul match et tout peut arriver. On voit toujours de grandes équipes se faire éliminer par des novices. Nous, nous avons été éliminés par une équipe du même palier. Pour le reste du championnat, nous allons faire le maximum pour redresser la barre et terminer dans une position honorable pour sauver la saison. Vous concernant, vous avez occupé un poste inhabituel ; un commentaire ? Je joue souvent sur le flanc gauche, ce n’est pas nouveau pour moi, sauf que cette fois j’ai eu plus de responsabilités aussi bien en attaque qu’en défense. J’ai essayé de faire de mon mieux pour remplir mon rôle et respecter les consignes du coach. Propos recueillis par Slimane H.

Jimmy suspendu face à la JSK
Le milieu de terrain Bulus Jimmy qui a remplacé Alleg en cours de jeu, a été expulsé pour cumul de cartons. Il a laissé son équipe terminer la partie à 10 à cinq minutes de la fin des prolongations. Ainsi, Jimmy sera le grand absent contre la JS Kabylie pour le premier match de la phase retour. S. H.

Le Buteur N° 755 Samedi 17 janvier 2009

11

WRB-MCO 32
es

de finale

WRB 0 - MCO 3
Belatoui : «C’est le scénario souhaité»
Très heureux était l’entraîneur des Rouge et Blanc à l’issue de la victoire écrasante de son équipe face à Bentalha.
Votre équipe vient de se qualifier brillamment en étrillant Bentalha. Un commentaire ? Sans chauvinisme aucun, je dirais que nous méritons amplement cette qualification dans la mesure où nous avons dominé de bout en bout cette rencontre comme en témoigne d’ailleurs le score. Sincèrement, je ne m’attendais pas à un tel score mais je félicite mes joueurs qui ont fait un match parfait. Cette qualification ne pourra que nous remonter le moral avant la reprise du championnat. Justement, vous allez prendre part à un autre tour avant le début de la phase retour en donnant la réplique à l’équipe de Koléa. Un match dans vos cordes, n’est-ce pas ? Nous allons aborder ce match avec le même état d’esprit, c'està-dire arracher la qualification. On doit rester sur cette dynamique avant d’accueillir le WAT. Je dirais aussi qu’on ne doit pas sous-estimer l’adversaire et tomber dans les erreurs faites en championnat. A vous entendre, on dirait que vous auriez aimé jouer la semaine prochaine face au WAT… C’est sûr, après ce large succès, j’aurais bien aimé qu’on joue à domicile face au WAT. Mais la programmation est ainsi faite. Cela ne nous dérange pas pour autant. On va se préparer bien comme il faut durant cette semaine, notamment sur le plan psychologique, pour arracher une autre qualification. Après, on aura le temps d’entrer dans la préparation du match contre le WAT. Peut-on dire que la victoire du MCO face à Bentalha est le fruit du stage effectué à Maghnia ? Avant même de prendre part à cette rencontre, j’avais dit que le stage de Maghnia a été bénéfique pour le groupe sur tous les plans. Dieu merci, cette victoire vient confirmer ce que j’avais avancé. Mais le chemin est encore long, on doit confirmer tout cela en championnat. Même le secteur offensif s’est réveillé au lendemain de la venue de trois attaquants… C’est l‘effet de la concurrence. Cela n’est pas pour me déranger. Au contraire, je suis ravi de constater que le secteur offensif s’est révolté au cours de ce match. Comme je vous l’ai déjà dit, on aura l’occasion de confirmer tout cela durant le prochain match contre Koléa car il est très important pour nous de rester sur cette dynamique des bons résultats avant la réception du WAT. Entretien réalisé par Amine L.

Les Hamraoua euphoriques
Stade : OPOW Kaïd-Ahmed Affluence : nombreuse Arbitres : Ferradji, Djahnine, Belekhal Avertissements : Bengorine (72’), Kechamli (68’) (MCO) Buts : Balegh (35’), Kechamli (66’), Larabi (72’ csc) MCO : Mezaïr, Boussaâda, Bengorine (Sirat 79’), Kechamli, Ouasti, Benatia, Chérif El Ouazzani, Benayada, Chaïb ( Ta h r a o u i 7 3 ’ ) , B a l e g h , Medjahed Entraîneur : Belatoui WRB : Boufrit, Toubel, Larabi, Deghmani, Bouzar (Mansour 56’), Chakir, Benkedjoun, Boularès (Rahmani 69’), Maouche, Boukarroum (Aït Hamlet 50’), Lazaref Entraîneur : Biskri

L

a rencontre ayant mis aux prises les Widadis de Bentalha et les Hamraoua a mis bien du temps pour s’emballer, les vingt-deux protagonistes ne se laissant pas d’espaces à exploiter. Il aura fallu atteindre la 15’ pour assister à la première chaude action de la part de l’Oranais Benayada dont le tir cadré fut capté par Boufrit. Profitant d’un mouvement collectif, les coéquipiers de ce dernier répliquèrent par l’intermédiaire de leur meneur de jeu Chakir qui malheureusement échoua dans le dernier geste (16’). La demi-heure de jeu n’apportant rien de nouveau, c’est à la 35’ que le cours de la partie changea en faveur des Ouled Sid El Houari. Ces derniers prenant bien la conduite des opérations offrirent à l’homme du match, le jeune émergent Balegh, l’opportunité de battre l'infortuné Boufrit qui ne put que constater les dégâts.

Avec ce retard à rattraper, Benkedjoun et consorts redoublèrent d’efforts mettant à leur tour ce même Benkedjoun en position de remettre les pendules à l’heure juste avant la pause (43’). Durant le second half, on attendait le retour en force des Banlieusards d’Alger, mais c’était compter sans la détermination des Mouloudéens qui résistent aux rushes adverses, Benkedjoun offrant la balle d’égalisation à son compère Mansour entré en cours de jeu dont la pichenette a failli faire mouche (59’). Le match bascula définitivement au profit des Oranais lorsque Bengoreine exécutant une balle de coin mettant en pole position son

capitaine Kechamli qui, d’une tête piquée, aggrava la marque, ouvrant ainsi le chemin à ses autres camarades pour sceller la rencontre lorsque le défenseur Larabi mit le ballon hors de portée de son gardien Boufrit (72’) sur une reprise en coin toujours de Bengoreine. Ne pouChaque joueur du MCO devra toucher 15 000 vant sauver l’hondinars en guise de qualification obtenue neur, les Widadis baisjeudi face à Bentalha. Cela prouve bien sèrent pavillon et que l’équipe commence à prendre goût cédèrent le chemin aux à cette compétition et que les diriOranais qui s’offrent logigeants s’intéressent aussi à quement le ticket au proce trophée. chain tour. M. Mihoubi

15 000 dinars comme prime de match

Kechamli et Bengorine suspendus
Les deux buteurs des Rouge et Blanc, Kada Kechamli et Sofiane Bengorine, ne devront pas prendre part au prochain tour de la coupe face à Koléa. Les deux éléments ont été avertis au cours de ce match contre Bentalha. Il faut dire que ces deux joueurs ont provoqué ce troisième carton afin qu’ils assurent leur participation pour le derby de l’Ouest face au Widad de Tlemcen. Par contre, l’équipe devra récupérer Sebbah Abidine qui a purgé sa suspension et pourra de ce fait faire son come-back à l’occasion des 16es de finale de la coupe d’Algérie.

Les nouvelles recrues opérationnelles face à Koléa
Selon le secrétaire général du Mouloudia d’Oran, les trois nouvelles recrues que sont Safi Belghomari, Amine Aïni et Mohamed Boujenah ont été qualifiés mercredi à la Ligue nationale. Les trois joueurs seront opérationnels dès le prochain match de coupe face à Koléa. Si Aïni et Boujenah, en manque de compétition, risquent de ne pas être alignés au cours de ce match, il y aura de fortes chances de voir Belghomari à l’œuvre puisque cet élément est non seulement compétitif, mais aussi il a pris part au stage d’intersaison avec le MCA à Sousse. Il est d’ailleurs considéré comme l’homme de la situation par les Hamraoua. Belatoui pourrait bien le mettre dans le bain de la compétition dès ce match contre Koléa pour évaluer sa forme et lui donner l’occasion de s’adapter au jeu du Mouloudia. M. Mihoubi

Reprise des entraînements à la forêt de Canastel
C’est ce matin que les Hamraoua devront reprendre le chemin des entraînements. Cette séance consacrée à l’oxygénation devra avoir lieu du côté de la forêt de Canastel.

Possible regroupement en fin de semaine
Il se pourrait bien que les Hamraoua prennent part à un regroupement de trois jours juste avant d’aborder ce match des 16es de finale de la coupe face à Koléa. On attend seulement la désignation des terrains pour confirmer ce mini-stage.

12

Le Buteur N° 755 Samedi 17 janvier 2009

USMB

En amical : USMB 2 - WAR 1
Boumsong, Bellinga, Ould Zmirli, Saâdi et Ghalem à l’USMB Loin de faire l’unanimité chez les supporters
Le club de Blida a recruté cinq joueurs à l’occasion du mercato, c’est-à-dire le nombre maximum autorisé. Les joueurs que Zaïm a fait venir ne font pas, et c’est le moins que l’on puisse dire, l’unanimité chez les supporters. Nous avons voulu savoir ce que pensaient justement quelques-uns des fans blidéens de cette opération recrutement et la plupart de ceux que nous avons interrogés ne nous ont pas caché leur déception.

Ezechiel for ever !
ment un centre de Abdellali (1-1). Le Tchadien déchaîné donnera l’avantage à son équipe trois minutes plus tard sur une action personnelle qui sera ponctuée par un tir en coin (2-1). Tout s’est joué en première période puisque plus rien ne sera marqué et lors de la seconde mi-temps, il y eut, certes, du beau jeu, mais sans que l’une des deux équipes arrive à scorer.Ce sera un bon galop d’entraînement pour la troupe de Hamouche qui aura fait tourner tout son effectif. Le coach a en plus eu l’occasion de superviser les nouvelles recrues comme Ould Zmirli, Belinga et Boumsong. Ce dernier ayant été impérial dans son rôle de libero. Le coach blidéen aura, après ce match, à dégager le onze qui sera sur le terrain jeudi prochain pour le match de reprise et là, il s’agira de faire les meilleurs choix. Slimane B.

Mehdaoui blessé L’attaquant blidéen,

Mohamed Mehdaoui, n’a pas pris part au match amical disputé par son équipe face au WAR. Il était cependant présent à Mouzaïa et nous a dit qu’il ressentait des douleurs au niveau de la cuisse. Il aura à consulter un médecin dès aujourd’hui.

Oussad absent

«Ezechiel la meilleure recrue»
Incontestablement, ce qui a fait le plus plaisir aux supporters est le retour au bercail d’Ezechiel. On parle beaucoup du Tchadien à Blida et très peu des joueurs qui sont venus renforcer l’effectif. Nous nous sommes installés au café Robinson, du côté de Bab Dzaïer, et, là, inévitablement, la discussion ne peut tourner qu’autour de l’USMB, car nous nous trouvions dans l’un des fiefs les plus chauds de la capitale de la Mitidja. Hamid, la quarantaine et un amour fou pour l’USMB, nous dira : «Les deux Camerounais, vu leur jeune âge, sont au début de leur carrière et le fait qu’ils soient champions d’Afrique militaire, c’est d’ailleurs leur seul titre, n’est pas en soi une référence. Nous n’avons pas encore vu Ghalem à Blida et la venue de Ould Zmirli, un joueur qui manque terriblement de compétition, n’a pas de quoi nous faire sauter au plafond de joie. Saâdi, lui, est un jeune joueur et ce n’est pas exactement ce qu’il faut pour sauver le club de la relégation.» Abdelkader, un voisin de table et non moins mordu du club phare du pied du mont Chréa, nous dira : «Moi, ce qui m’a fait le plus plaisir, c’est le retour d’Ezechiel et d’après ce que vous dites dans vos journaux, c’est qu’il a décidé de se consacrer totalement à l’USMB et de ne plus fuguer. Quand ce joueur a réellement envie de se donner à fond, il est inarrétable et il n’y a pas actuellement en Algérie un défenseur capable de l’empêcher de sévir. Pour moi, c’est la meilleure nouvelle à l’occasion de ce mercato.»

Comme rapporté dans notre précédente édition, le défenseur latéral Oussad a quitté le groupe pour se rendre chez lui à Remchi et cela suite à un désaccord avec l’administration. Depuis Vendredi dernier, tout est rencontré dans l’ordre puisque Zaïm a rencontré Oussad et un accord a été trouvé entre les deux hommes. Le joueur pourra reprendre les entraînements dès ce matin.

d’autre, l’ex-El Biarois, Ayad, trouvera la faille à la 35’ suite à une action collective (0-1). Ce sera Ezechiel qui sonnera la révolte, lui qui avait raté de peu le cadre juste avant le but de Rouïba la 40’, il Après le coup de sifflet final du match amical, livré reprenpar son équipe face au WAR, nous nous sommes rapdra de prochés de Hamouche pour avoir ses impressions. Il nous volée et dira : «J’ai tenu à ce que l’équipe joue un match amical victopour meubler le repos imposé après le report de notre rieusematch de coupe face à la JSMB. Nous avons eu affaire à une belle opposition et j’ai pu jauger l’état de forme de L’équipe alignée : mes joueurs. En même temps, la prestation de certains éléments m’a conforté dans certains de mes choix en 1re mi-temps : Toual, Ould Zmirli, ce qui concerne le onze qui aura à être aligné lors du Boumsong, Belahouel, Senouci, Zmit, Ounas, match de reprise. J’ai bien sûr en tête les noms Abdellali, Saâdi, Hamiti, Ezechiel des joueurs sur qui j’aurais à compter en match officiel et je peux vous dire que ce 2e mi-temps : Toual, Meziane, Boumsong, seront les meilleurs et les mieux préZemmouchi, Chebira, Benmeghith, Ounas, Herbache, parés qui seront alignés.» Hadj Saâd, Ezechiel, Bellinga

Dispensée de match de Coupe d’Algérie, l’équipe de Blida s’est quand même donné du temps de jeu, jeudi passé. C’est sur le tartan du stade de Mouzaïa que les Blidéens ont reçu l’équipe du WAR pour une confrontation amicale. La partie fut assez plaisante et il ne faut pas croire que les camarades de Zemmouchi ont eu la partie facile. En effet, Rouïba a fait mieux que de se défendre en début de match et après plusieurs tentatives de part et

Chameni était à Mouzaïa

Hamouche

«J’ai en tête l’équipe type»

Libéré dès le début du mercato, Chameni a, comme rapporté par nos soins, exigé le paiement de la deuxième tranche de sa prime de signature et a menacé de recourir aux instances nationales et internationales pour avoir réparation. Chameni était à Mouzaïa et a pu s’entretenir avec Zaïm et un compromis semble avoir été trouvé entre les deux hommes.

Il jouera probablement au Cameroun
La piste El Harrach pour l’exmilieu blidéen n’en a finalement pas été une puisque Chameni doit se rendre des ce dimanche au Cameroun. C’est là, nous a-til dit, qu’il terminera la saison si un accord est trouvé avec le club de son pays qui veut le recruter. S. B.

«Des joueurs qui se battent sur les terrains»
Au fil de la discussion, les supporters de l’USMB nous diront qu’ils s’attendaient à ce que soient recrutés des joueurs qui mouillent le maillot et qui se battent, que ce soit à Blida ou à l’extérieur. A ce sujet, Mohamed, qui travaille dans une entreprise privée, nous dira : «Nous occupons l’avant-dernière place du classement et il est vital de gagner des points si nous ne voulons pas nous retrouver en D2. Il faut pour cela des joueurs qui font preuve de courage et qui se battent sur tous les terrains. Dans la situation actuelle du club, il faut des joueurs qui se font respecter et qui s’imposent et les jeunes que nous avons recrutés, même s’ils sont pétris de qualités peuvent manquer de métier car tous les matchs qui attendent l’USMB se joueront au couteau.»

Senouci«Nousle jour J» «Nous serons prêts serons
Le latéral blidéen, comme à son habitude, a été l’auteur d’une belle prestation en amical face au WAR. C’est à la fin de ce match qu’il nous a accordé l’entretien qui suit.
Elle vous a fait souffrir, cette équipe de Rouïba, n’est-ce pas ? C’est une bonne équipe qui a joué avec beaucoup de volonté. Cela nous a d’ailleurs été très utile car nous ne pouvons que progresser face à une telle opposition. En ce qui nous concerne, nous avons cherché autre chose que le résultat. Quoi, par exemple ? Surtout gagner en cohésion et améliorer les automatismes. Je pense que nous avons quand même développé un jeu intéressant. Il ne faut pas oublier que lors d’un match amical, l’engagement n’est pas le même que pour un match officiel. Parlons de ce stage que vous effectuez en Tunisie. Est-il une réussite ? Tout stage ne peut être que bénéfique dans la mesure où il nous permet de travailler dans de bonnes conditions et de bien récupérer. Il y a aussi le fait de vivre ensemble, ce qui renforce la solidarité entre les joueurs. Pensez-vous que votre équipe sera prête le jour de la reprise ? Elle le sera, c’est certain et c’est pour cela que nous sommes là en Tunisie. Nous voulons réussir de belles choses lors de la phase retour et terminer à une place honorable. Beaucoup de personnes font de l’USMB un potentiel relégable et c’est à nous de les contredire. Vous voulez dire qu’il n’y a aucune inquiétude à avoir en ce qui concerne l’avenir ? Absolument, le championnat de cette saison est très ouvert et plusieurs équipes sont comme nous sous la menace. Il faudra se battre et c’est ce que nous voulons faire. Des joueurs sont arrivés pour renforcer des compartiments qui avaient besoin de l’être et il est certain que nous allons moins souffrir lors de la phase retour. Quel est le message que vous voulez transmettre à vos supporters ? Je veux surtout leur dire que nous ferons les sacrifices qu’il faut pour qu’ils puissent être fiers de leur équipe. Pour cela, nous comptons sur leur soutien. Il faut qu’ils croient en leur équipe. Je veux leur dire aussi que nous serons prêts le jour J. Une dernière question. Qu’avez-vous à dire sur les massacres de Ghaza ? J’en suis personnellement malade et je peux vous dire que j’ai constamment en tête les images d’enfants et d’innocents assassinés. C’est le plus horrible des crimes que l’humanité ait connu. Entretien réalisé par Slimane Baghdali

Hamouche : «Ils ont tous le profil que nous recherchions»
Nous avons fait part des inquiétudes des supporters au coach de l’USMB, Saïd Hamouche, au sujet des joueurs qui ont été recrutés à l’occasion du mercato. Le coach blidéen nous a dit que les fans font partie intégrante de la grande famille de l’USMB et qu’ils ont parfaitement le droit de demander des explications aux membres du staff. Au sujet du recrutement, Hamouche nous déclara : «Je ne vous cache pas qu’il y a des joueurs, inutile de citer leurs noms maintenant, que nous aurions voulu avoir avec nous. Cela ne s’est pas fait pour une raison ou une autre. Nous nous sommes rabattus sur d’autres éléments sans perdre de vue le profil exact de ce que nous voulions. Il nous fallait un libero, un latéral, un gardien de but et un attaquant. Ce sont des joueurs qui ont le profil que nous recherchions.» Slimane B.

Le Buteur N° 755 Samedi 17 janvier 2009

13

DIVISION 1

JSMB

Un dirigeant à Tunis en éclaireur
S
oucieux de p r e n d r e toutes les dispositions nécessaires et ne rien laisser au hasard pour garantir à leur équipe les meilleures conditions de séjour à Tunis, en prévision de la finale retour de la Coupe nordafricaine des clubs vainqueurs de coupe, les Béjaoui ont dépêché dès aujourd’hui un éclaireur dans la capitale tunisienne en la personne du chargé de communication du club, Nacer Yahioui, qui précédera donc d’un jour la délégation des Vert et Rouge qui devra s’envoler le lendemain à 10h à destination de Tunis. Concernant l’objet de sa mission, Nacer Yahioui nous dira : «Je me rendrai en Tunisie un jour avant la délégation pour préparer le terrain à notre équipe. J’essayerai de trouver un bon hôtel pour l’hébergement. Dès leur arrivée, les membres de la

En stage bloqué depuis jeudi

Les Béjaouis prêts à relever le défi
n stage bloqué depuis jeudi matin lequel durera jusqu’à l’heure du départ vers Tunis dimanche matin, les Béjaouis affûtent leurs armes en prévision de la manche retour de la finale de la Coupe nord-africaine des clubs vainqueurs de coupe qui aura lieu mardi prochain à 15 heures au stade de Rades dans la banlieue tunisoise. L’entraîneur tunisien n’avait pas tort dans sa déclaration de fin de match lors de la manche aller de dire que ce résultat est un score piège. Effectivement, le nul 0 à 0 est un résultat plus ou moins favorable aux Vert et Rouge, dans la mesure où la pression sera sur les épaules des Tunisiens et cela pourrait faire l’affaire des Béjaouis qui excellent dans les contres. Après le report de leur match de Coupe d’Algérie, les Vert et Rouge ne peuvent que se réjouir évitant ainsi d’éventuels blessés dans leur effectif amoindri déjà par l’absence de quatre à cinq joueurs qui ne

E

prendront pas part à cet important rendezvous pour blessures pour certains et suspensions pour d’autres. Ceci ne peut toutefois constituer un handicap à en croire l’entraîneur Menad qui n’a pas tari d’éloges sur les remplaçants qui avaient pris la place des titulaires habituels lors de la première rencontre livrée face aux Tunisiens au stade de l’Unité maghrébine de Béjaïa. Disposant d’un groupe assez expérimenté maintenant, Djamel Menad peut aisément composer son équipe selon sa stratégie du jour.

Beaucoup d’absents face aux Tunisiens
En plus de Deghiche et Bellatreche toujours convalescents, le staff béjaoui sera obligé de se passer aussi lors de cette finale retour des services de Mehia et Lahmar suspendus pour cumul de cartons. Pas moins de quatre joueurs seront donc absents lors de ce match sans compter Megatli qui reste incertain .

délégation seront acheminés directement à leur lieu de résidence et auront le temps de programmer un entraînement le jour même à l’heure du match au stade de Rades», a laissé entendre le chargé de la communication de la JSMB. Les Béjaouis passeront deux journées à Tunis avant de jouer leur match prévu mardi prochain. Massi G.

Boukemacha et Zafour de retour
Même si à la JSMB on déplore l’absence de beaucoup de joueurs, on s’estime satisfait de pouvoir compter sur le retour de Boukemacha et Zafour. Ces deux éléments expérimentés reviennent de suspension et seront à coup sûr d’un apport certain pour leur équipe. Massi G.

SUPER D2

MOB
Meroufel a eu ses papiers
Ayant réclamé sa lettre de libération auprès des dirigeants du MOB afin d'opter pour l'équipe qui a sollicité ses services, l'attaquant Sid Ahmed Meroufel a eu finalement ses papiers dans la journée de jeudi dernier, soit le dernier jour de la période des transferts à minuit. D'ailleurs, il est fort probable qu'il ait signé pour l'équipe de son choix.

ASMO
«Instaurer une nouvelle dynamique»
C
omme il fallait s’y attendre, les membres constituant l’assemblée générale du club de M’dina J’dida ont élu à l’unanimité Mohamed El Moro à la tête de l’ASMO. Le scrutin, qui s’est déroulé sous l’œil vigilant d’un représentant de la DJSL, a permis aux 56 membres présents à ce rendez-vous de donner leurs voix à l’unique candidat. Dans une brève allocution, le nouveau boss des Vert et Blanc a tracé les grandes lignes de sa feuille de route qui se résume en deux points. Il dira à cet effet : «Si je suis revenu c’est pour instaurer une nouvelle dynamique qui doit être restructurée à tous les niveaux. C’est dans cette optique que j’interpelle les bonnes volontés afin de prêter mainforte à leur club qui a besoin maintenant plus que jamais de leur aide. Je tiens aussi à rassurer les personnes désireuses de contribuer au renouveau de l’ASMO qu’aucune exclusion ne sera tolérée.» Poursuivant son discours, El Moro nous annonça qu’il reconduira les membres qui constituent actuellement le comité asémiste. Il n’écarte pas toutefois la possibilité d’élargir son bureau par l’arrivée de quatre ou cinq nouveaux membres. Avant de lever la séance, le nouveau président n’a pas manqué de fustiger les membres qui ont manqué à l’appel durant cette AG : «Dorénavant, nous ne tolérerons plus la politique de la chaise vide. Toutes les personnes qui cumulent des absences injustifiées devront rendre des comptes. Si tel n’est pas le cas, ils perdront leur qualité de membre.» M. Dani

Les rabes à pied d’œuvre à Alger
C
omme attendu, les Crabes du MO Béjaïa se trouvent depuis mercredi dernier à Alger où ils ont entamé la deuxième phase de leur préparation et ce, en prévision de la reprise du championnat. Ainsi donc, après avoir rejoint la capitale dans la journée de mercredi dernier, les camarades de Sofiane Djabaret ont commencé la préparation depuis jeudi avec un biquotidien entamé dimanche. D'ailleurs, une bonne ambiance règne au sein du groupe selon les nombreux joueurs qui se préparent dans la sérénité la plus totale pour être prêts le jour J. Un programme spécial a été tracé par le staff technique afin que le groupe puisse entamer la compétition dans les meilleures conditions, dans le souci de réaliser son objectif, à savoir le maintien en Super D 2.

El Moro

Des réglages à tous les niveaux
En attendant la reprise du championnat la semaine prochaine, le coach Mehdaoui aura à travailler beaucoup pour rendre l'équipe plus compétitive. Les réglages vont toucher tous les compartiments qui ont affiché déjà des lacunes lors de la phase aller. Lahcène H.

Match amical demain contre le MCA
Profitant du regroupement d'une semaine qu'ils sont en train d'effectuer actuellement à Alger, les poulains de Mehdaoui devraient donner la réplique en amical demain dimanche au MC Alger. Un match qui sera bénéfique pour les Béjaouis dans la mesure où il leur permettra de tester leurs véritables capacités et surtout offrir une opportunité au staff technique de s'arrêter sur les capacités de chaque élément avant la reprise de la compétition. Lahcène H.

Marek et Aït Zeggach signent leurs contrats
Comme déjà annoncé dans nos colonnes, l'effectif du MOB s'est renforcé avec l'arrivée officielle des deux dernières recrues en ce mercato. Il s'agit de Kamel Marek, prêté par la JSMB et qui a signé un contrat de six mois, et du gardien de but Aït Zeggach. Avec ces deux joueurs, le volet recrutement est désormais clos par les dirigeants qui ont fait venir cinq nouveaux éléments. Il s'agit de Djouder, Kerraghel, Farès El Aouni, Marek et Aït Zeggach. D'ailleurs, ils ont tous entamé les entraînements à l'exception d'Aït Zeggach qui était attendu hier vendredi.

Rezig opte s pour l'USM Bel Abbèle mercato, nt

dura Ayant quitté le club , Rezig, a opté offil'ex-défenseur du MOB formation de l'USM Bel ciellement pour la a rejoint cette ville Abbès. D'ailleurs, il ière où il se prédepuis la semaine dern x coéquipiers. Pour pare avec ses nouveau mé la saison avec le rappel, Rezig a enta der l'équipe, après MOB avant de bou championnat pour quelques matches de des raisons inconnues.

Vers le retour de Mazari et Sanâa ?
A quelques heures seulement de la fermeture du marché des transferts, les deux joueurs Mazari et Sanâa n’avaient toujours pas trouvé de club preneur. A rappeler que ces deux éléments avaient été mis sur la liste des départs par la direction asémiste dès l’ouverture du mercato. Aux dernières nouvelles, les négociations engagées entre Billel Sanâa et le WA Rouiba n’auraient pas abouti. Même son de cloche pour le latéral droit asémiste, Ali Mazari, qui devait, croit-on savoir, rejoindre les rangs du pensionnaire de l’Inter-régions ouest, le CR Témouchent.

14

Le Buteur N° 755 Samedi 17 janvier 2009

COUPE D’ALGERIE 32es de finale

MSPB 1 - IRBM 1 (tab 3-5)
Premier but de Alili en seniors
Le jeune Allili qui a été promu en seniors depuis l’arrivée de Mouassa a joué pour la première fois de la saison en championnat face au MCA à Bologhine. Il avait remplacé Chaouche en fin de match. Il vient de marquer le premier but de sa carrière chez les seniors en Coupe d’Algérie.

Le Mouloudia fait naufrage
Stade : Tissemsilt Affluence : nombreuse Arbitres : Bichari, Tahir, Azrine Buts : Alili (95’) (MSPB) ; Belmiloud (120’) (IRBM) Avertissements : YagoubiI (42’) (IRBM) ; Alili (95’), Chaouche (105’) (MSPB) MSPB : Malonga, Bouaraba, Belaoui, Loukili, Reziou (Bitam 46’), Guenifi (Alili 87’), Amrane, Ziad (Boulanceur 73’), Bendebka, Medjdoub, Braham-Chaouch Entraîneur : Mouassa IRBM : Kadouci, Yagoub, Mehiedine, Hachi, Mebarki, Serir, Benaïssa (Tahar 101’), Belmiloud, Mehia, Moussaoui (Lakhder 70’), Mebarki Entraîneur : Djerradi

Amrane à la récupération
Dans le onze rentrant du coach Kamel Mouassa, il y a eu un léger remaniement. En l’absence de Adel Younès, suspendu, c’est Mounir Amrane qui a été aligné comme second récupérateur aux côtés de Zoubir Guenifi. Adel Bouaraba, lui, a joué sur le flanc droit de la défense.

E

Sidibé était suspendu
Le Malien du Mouloudia de Batna, Rafan Sidibé, n’était pas autorisé à jouer en Coupe d’Algérie, car étant sous le coup d’une suspension automatique d’un match. Il avait écopé du troisième carton face à la JSK. Sidibé avait ôté son maillot, après avoir réussi son penalty. De là à penser que son geste était délibéré pour purger en Coupe d’Algérie et profiter de la trêve pour rentrer au Mali pour une semaine est un pas que nous ne franchirons pas.

voluant un cran au-dessous par rapport à leur vis-à-vis du jour pourtant d’un palier inférieur, les poulains de Mouassa n’ont pas réussi à passer ce tour qui, force est de le dire, ont été hors sujet. Les Maghnaoui dès l’annonce des hostilités ont exercé un pressing et pratiqué un bon jeu. La première période fut un peu équilibrée. Maghnia a raté l’ouverture du score à la 4’ par Mebarki puis Mahiedine (10’) et dire qu’ils se trouvaient devant un Malonga des grand jours. Le Mouloudia n’a répliqué que par une seule action, à la 20’, par Amrane. En seconde période et contre toute attente, ce

Bon débarras la coupe, l’objectif est le maintien
fut encore une fois les Maghnaoui qui font le jeu et Malonga sauve les Mouloudéens d’un but tout fait à la 82’ par Mahiedine. Le premier temps additionnel apportera du nouveau à la 95’ quand Alili grâce à un travail individuel réussira à ouvrir la marque. Nullement découragés, les Maghnaouis poussèrent encore de l’avant et leurs efforts seront récompensés à la dernière minute du jeu lorsque les La ville de Batna regrettera une seule chose, c’est sans doute la ferveur populaire que peut engendrer la Coupe d’Algérie chez la population. Mouloudéens Le MSPB est maintenant éliminé, il va devoir se commirent la consacrer au championnat. Et comme à son arrifaute de baisvée il y a trois mois, Kamel Mouassa aura une ser la garde. fois de plus de la veine. Le championnat sera C’est Belmiloud encore à l’arrêt pour une semaine. Ce qui veut qui d’une tête dire que les joueurs vont bénéficier de deux arriva à égaliser. semaines en principe pour s’y préparer. Les tirs au but ont C’était à peu près la même situation souri à cette couraqui prévalait lorsque l’équipe avait geuse équipe de réussi à remonter au classeMaghnia. ment. A. Nadour

Mouassa : «Maghnia est à féliciter»
«Je félicite cette courageuse équipe de Maghnia. Ses joueurs pratiquent un bon jeu et voulaient cette qualification. Ce qui est regrettable, c’est le fait qu’ils nous aient marqué un but à la dernière minute.» Interrogé sur son absence pendant les derniers jours, il a dit «Tout le monde est au courant de la situation du club. J’ai demandé qu’on prenne en charge les joueurs et que chacun dans son poste assume sa responsabilité.»

Loukili : «Ils étaient plus volontaires»
«Nous étions dans un jour sans. Je pense qu’on les a un peu sous-estimés. Ils étaient plus volontiers que nous, nous avons manqué de réussite. J’ajouterai que cette équipe a pu faire jeu égal avec nous. La coupe nous réserve toujours des surprises. En tous les cas, je les félicite et je leur souhaite une bonne continuation»

Zemani : «Ils nous ont sous-estimés»
«On a fait un grand match. C’est le fruit de notre bonne préparation au mercato. Comme vous l’avez constaté, nous avons dominé la partie et nous n’avons pas désespéré après le but encaissé. C’est l’esprit de combativité qui nous a permis de revenir et d’égaliser. Je pense qu’ils nous ont sous-estimés.»

Il sera présent contre la JSMB
En tout état de cause, Rafan Sidibé aura purgé son match de suspension contre Maghnia, tout comme Boukos et Younès. Le Mouloudia de Batna récupérera tout son effectif à l’occasion de la reprise du championnat. Sidibé devrait regagner le pays vendredi et entamer de nouveau les entraînements avec son équipe.

Une semaine difficile conséquence de l’élimination
Selon les échos parvenus de Tissemsilt, c’est Kamel Mouassa qui a drivé le MSPB et composé l’effectif face à Maghnia. Il est clair que si l’élimination est ressentie de manière très amère par la famille du Boubiya, il n’en demeure pas moins que la cause de cette sortie prématurée en Coupe d’Algérie a une explication très simple. Le MSPB a passé une semaine délicate. Les joueurs se sont retrouvés sans le coach et quand bien même Rachid Soualah s’est démené comme il le pouvait, l’absence de Mouassa a perturbé le groupe. Il n’y avait plus le même état d’esprit, nous confiait-on. On ne jettera la pierre à personne, ce sont uniquement des faits qui se sont déroulés la semaine dernière à Alger et que nous avons tenté de rapporter, sans parti pris. Nous tentons tous les jours de solliciter tous les responsables du Boubiya, sans aucune exception ni préférence, pour éclairer l’opinion sportive en général. Une partie de l’entourage du MSPB dit que le coach a déplacé l’équipe à Alger et l’a laissée sur place, mais une autre partie affirme que Mouassa était sur le point de voyager avec ses joueurs de Batna à Alger, quand il a constaté que les choses n’avaient pas bougé et les promesses de payer tous les joueurs n’avaient pas été tenues. En effet, on ne nous démentira pas quand on dira que la subvention de Sonatrach avait été utilisée pour régler une partie des joueurs, quatre ou cinq tout au plus et le chiffre nous semble exagéré. Une source très crédible nous confiait que le coach était présent quand les responsables du club avaient assuré les joueurs de les payer tous sans distinction de statut. Mais au retour, après les quelques jours de congé avant la reprise, le coach aurait appris de la bouche même de certains joueurs qu’ils n’avaient pas touché leur argent. Du coup, la même source nous a confié que le coach est allé dire aux dirigeants du MSPB qu’il ne sera pas présent au stage. La suite, tout le monde la connaît. Il y aurait eu, semble-til, l’intervention de certaines autorités de la vile de Batna pour pousser l’entraîneur à revenir à de meilleurs sentiments. Aujourd’hui, c’est un secret de Polichinelle que de dire que dans le comité, il y a eu des membres qui étaient contre le retour du coach à la barre technique. Malgré la défaite en Coupe d’Algérie, tout semble rentrer dans l’ordre. Mouloud B.

O Arzew 3 - USMK 1
La coupe choisit son camp
Stade : 20-Août-55 d'Alger Affluence : faible Arbitres : Douala, Meziani et Kentache Avertissement : Barka (36') (USMK) Buts : Samer (50') (USMK), Zaïd (75'), Touati (104'), Riri (114') (sp) (OARE) OARE : Mezouar, Belgoua, Benyoub (Abed 74'), Benamala, Riri, Aliane, Bouzaour, Bey Boumezrag, Touati (Amrani 117'), Kadem (Drif 72'), Zaïd Entraîneur : Merabet USMK : Djabelkheïr, Belafdal, Barka (Samer 46'), Smaïli, Lagha, Boudeouaeur, Agaba, Bourouba, Demane (Bendekiche 71'), Boukhebalte (Djebaïli 115'), Chekiret Entraîneur : Laghrour. L'Olympique d'Arzew a arraché une brillante qualification jeudi passé aux dépens de l'USM Khenchela. Le match s'est soldé par une victoire de l'OARE sur le score de trois buts à un. Il faut dire que les prolongations étaient intenses au cours desquelles beaucoup de choses se sont passées. L'USM Khenchla a ouvert le score par le jeune Samer à la 50' suite à une tête plongeante. L'OARE a égalisé par l'intermédiaire de Zaïdi, l'attaquant qui a fait des misères à la défense adverse. L'égalisation a galvanisé les gars d'Arzew qui se sont rués vers l'attaque. Ils auraient pu inscrire un second but dans le temps additionnel. Lors des prolongations, Touati a doublé le score à la 104' d’une belle tête, suite à un centre de Bey. Les Khenchelis vont bénéficier d'un penalty qui sera raté par Boukhebalte à la 112'. Trois minutes plus tard, l'OARE bénéficie d'un autre penalty marqué par Riri. Une qualification bien méritée pour l'OARE qui a été sous-estimé par les Khenchelis. H. R.

Jérôme touchera 30 000 DA/mois
Jérôme Vouemebou touchera un salaire de 30 000 dinars et non pas 60 000 dinars. Ce qui revient à dire que le joueur ivoirien est salarié uniquement jusqu’au mois de juin. Autrement dit jusqu’à la fin du championnat. On est loin des milliers d’euros qu’auraient touchés les Azuka ou Adiko et autres. Peut-on convaincre un coach, peu importe qu’il s’appelle Mouassa ou autre, de la qualité d’un joueur à ce prix ? D’ailleurs, des confrères de notre quotidien et celui d’El Heddaf, qui couvrent les activités de l’USMH, sont tous unanimes à dire que c’est un gâchis pour le club d’El Harrach d’avoir laissé partir Jérôme.

Le Buteur N° 755 Samedi 17 janvier 2009

15

COUPE D’ALGÉRIE 32
es

de finale

OCB 1 - MCS 2
Amoura «Ils nous ont eus par leur expérience» sans com«Mon équipe a joué
plexe devant un grand club de D1, nous avons pris l'avantage en début de match mais on a subi le cours du jeu en seconde période. Alors qu’il fallait oser davantage pour tuer le match, on s'est contentés de surveiller nos arrières. L'égalisation a été le tournant du match. A partir de ce moment, mes joueurs ont commencé à douter et finiront par ne plus y croire. Au final, c’est Saïda qui nous a eus par son expérience. Pour notre prestation d’ensemble, je crois qu’on a montré de très belles choses aujourd’hui.»

Beaulieu n’y a pas cru
Stade : Boumezrag (Chlef) Affluence : très faible Arbitres : Babou, Bouzaghou, Attou Avertissements : Harkas (66’), Bouhafs (33’) Buts : Sahraoui (7’) (OCB) ; Bouhafs (66’), Haddad (87’) (MCS) MCS : Dahmani, Haddad, Ghenaïa, Driouèche, Maïchi, Foussini, Harkas, Moumen, Ould Téguédi (Seddik 46’, Sahraoui (Hamdoune 61’), Bouhafs (Belhadj 89’). Entraîneur : Mechiche OCB : Sefioun, Lahcen, Mesbah, Harkas, Sahraoui, Belhouari (Tafzi 89’), Frahna, Bouafia, Hadj Kaci (Benmohamed 71’), Mehadjri, Baouch (Kouadri 70’).

Mechiche «Mes joueurs ont manqué de concentration»
«Mes joueurs ont mal entamé la partie. D’ailleurs, ils manquaient cruellement de concentration et donnaient l’air de ne pas prendre cet adversaire au sérieux. C’est cela la mentalité du joueur algérien. Lorsqu’il est en face d’une équipe qui vient des divisions inférieures, la première chose qu’il fait est de la sous-estimer. Après l'ouverture du score en faveur de Beaulieu, on a essayé de reprendre les choses en main, mais cela devenait difficile devant un adversaire qui a commencé à gagner en confiance. A la pause, j’ai donné des consignes strictes aux joueurs en plus des changements qu’on a effectués. Finalement, notre stratégie a fini par payer. On marque deux buts et on se qualifie.»

D

ans ce qui aura été un véritable match de coupe tellement le suspense aura été entier, le scénario redouté par Mechiche et ses protégés est arrivé dès la 7’ par l'intermédiaire de Sahraoui qui ouvre la marque pour l’Olympique de Beaulieu suite à une belle combinaison collective qui a atterri dans les pieds de Sahraoui à l'intérieur de la surface de réparation saïdie. D’une frappe croisée, ce dernier met superbement le cuir dans les filets de Dahmani. Une ouverture du score qui donnera du rythme à cette rencontre qui fera tôt de s'enflammer côté MCS, les Vert et Rouge

essayant coûte que coûte de revenir à la marque, mais c’était compter sans l’excellente organisation de son adversaire sur le terrain. A partir de là, le jeu se concentrera au milieu du terrain. Profitant d’un manque de vigilance de la défense de Saïda, l’OCB aurait pu corser la note lorsque Baouch s'est retrouvé face à face avec Dahmani qui sauvera ses bois (22’). La première grosse occasion de Saïda interviendra par l’entremise de l’attaquant Bouhafs qui rate le cadre (23’), alors que Mesbah côté OCB a man-

qué de justesse le deuxième but pour son équipe (30’). Après la pause, Saïda met une grosse pression sur la défense adverse, à telle enseigne que même les joueurs du milieu ont reculé d’un cran pour conserver cet écart, minime certes, mais combien précieux pour un onze qualifié jusque-là aux 16es de finale. Bouhafs pénètre dans la surface, tire et égalise enfin (66’). Après un court intermède au milieu du terrain, Saïda emballe le match et domine copieusement cet outsider

venu du championnat de l’Interrégions. Au prix d’un joli contrôle de la poitrine, Haddad met la balle dans la lucarne et offre la qualification à son équipe à trois minutes de la fin du temps réglementaire. L’honneur est sauf devant un adversaire qui aura donné bien du fil à retordre à Bouhafs et consorts. Beaulieu, joueurs et entraîneur, ont quitté le stade sous les applaudissements du public de Boumezrag venu assister, pas en grand nombre il est vrai, à cette affiche. Ahmed Feknous

CABBA 1 - SCAF 0

Miliana sort avec les honneurs
Stade : OPOW de Rouiba Affluence : moyenne Arbitres : Mial, Ikhlef et Messaoudi Avert : Akouchi (29’) (SKAF) But : Bouharbit (8’) (CABBA) CABBA : Kial, Hachoud, Belouahem, Loucif, Ali, Linares, Mohamed Rabah (Dembri 58’), Bakha, Bitam (Illoul 58’), Bentayeb, Bouharbit (Deffaf 88’) Entraîneur : Iaïche SKAF : Khedim, Lefras, Tabti, Hariche, Nahar, Akouchi (Berrahia 84’), Bakor (Kasdi 85‘), Larabi, Athmani (Boudiaf 58’), Belaoura, Mimoun. Entraîneur : Boudjemaâ Le match opposant, dans le cadre des 32es de finale de la coupe d’Algérie, l’un des ténors cette saison de la Nationale une à une modeste équipe du SCAF, pensionnaire de la Régionale 1 de la wilaya de Blida, a ravi le public assez nombreux qui est venu beaucoup plus pour assister à une avalanche de buts, eu égard à la différence de niveau des deux équipes. Mais sur le terrain et au vu de la physionomie de la rencontre, on ne savait pas s’il fallait penser que le CABBA était trop faible ou que c’est cette équipe de Miliana qui était forte. Les Milianis ont, de toute évidence, montré un visage très séduisant allant jusqu’à faire douter Kial et consorts. On pensait que les Bitam, Bentayeb et autres n’allaient faire qu’une bouchée des gars de l’Ouarsenis, puisqu’ils arrivèrent très tôt à marquer par Bouharbit qui profitera d’un joli service de Bentayeb qui a fait le ménage sur son aile avant d’adresser un joli centre à son compère de l’attaque. A partir de là, les hommes de Boudjemaâ, qui n’avaient rien à perdre, sortiront de leur coquille pour tenir la dragée haute à des Bordjis qui ne comprenaient pas comment ce «Petit Poucet» arrivait à les tenir en respect. Les camarades de l’excellent Akouchi bousculèrent l’équipe du CABBA, mais péchèrent par excès de précipitation devant les buts. Les gars des Hauts Plateaux sortirent de leur léthargie et dominèrent pendant un bon quart d’heure les Milianis qui arrivaient chaque fois à s’en sortir grâce à la volonté farouche qui les caractérisait et aussi à leur esprit de groupe. Il faut signaler ce ratage de Bentayeb qui n’a pas su, ou pu, concrétiser le joli travail, sur le flanc gauche, de Bouharbit. Les camarades de Bitam tentèrent dans le dernier quart d’heure du premier half de se mettre à l’abri d’un éventuel retour des Milianis, et passèrent à la vitesse supérieure dans le but de désarçonner une nouvelle fois la citadelle milianie avant la pause. Cela aurait pu arriver sur le corner de Mohamed Rabah qui mit la balle sur la tête de Linares monté en attaque, mais le heading du Portugais est somptueusement arrêté par le courageux Khedim. De retour des vestiaires, les hommes de Iaïche, voulant se mettre à l’abri d’une mauvaise surprise, pressèrent leurs adversaires du jour et ratèrent le coche à la cinquantième minute sur un tir fulgurant des vingt mètres de Mohamed Rabah qui percutera le montant droit du keeper miliani. Nullement impressionnés par le semblant de débauche d’énergie des joueurs du CABBA, les hommes de Boudjemaâ sortent de leur coquille et s’en vont prendre la température de Kial, qui se voit sauvé par un de ses défenseurs qui se sert de sa main pour éloigner le danger, sur une tête de Belaoura suite à un corner très bien botté par Kasdi ; le referee laisse jouer sous les huées des supporters milianis. Loin de baisser les bras, les gars de Miliana pressent leurs adversaires du jour et passent tout près de la matérialisation de leur dessein quand Laribi envoie un bolide des vingt mètres qui oblige Kial à étaler toute sa classe. Sentant le danger, Iaïche demande à ses protégés de veiller au grain et de jouer le contre. Sur l’un d’eux, Bouharbit s’échappe sur la droite et sert convenablement Bentayeb ; ce dernier contrôle le cuir mais l’envoie dans les décors alors qu’il se trouvait face aux buts. L’arbitre ne tardera d’ailleurs pas à siffler la fin des débats au grand soulagement des Bordjis qui ont eu vraiment le plus grand mal à se défaire de cette équipe de Miliana, qui est à féliciter. A. Ahnia

«Je pense que ce match a donné lieu à des débats très intéressants. La rencontre a été disputée, en dépit de la différence de niveau, de bout en bout. Nous avons su gérer le match après la réalisation de Bouharbit à la huitième minute car nous nous sommes rendus compte que ce team du SCAF n’était pas facile à manier. Notre objectif étant le championnat, la coupe pour nous n’est qu’un bonus et c’est pour cette raison que nous ne nous sommes pas donnés à fond face à une équipe qui était très bien organisée. Au vu de la physionomie de la rencontre, j’estime que le résultat est logique même si quelque part les Milianis pouvaient nous surprendre à tout moment. Je dois avouer que mon équipe était vraiment fatiguée parce qu’il ne faut pas oublier que les joueurs n’ont pas encore récupéré du long voyage Tunis-Bordj, en sus des efforts fournis lors du stage en terre tunisienne. Je félicite les joueurs du SCAF pour leur belle prestation et leur débauche d’énergie. Je leur souhaite bonne chance.»

Abbas : «Mes joueurs étaient fatigués»

Boudjemaâ : «Mestrès satisfait par la prestationfait poulains qui ont faitàhonneur à la ville de Miliana. Je suis joueurs ont de mes honneur Miliana» «Je suis
persuadé qu’avec un peu plus de réussite, nous aurions peut-être pu créer la surprise. Après le but que nous avons encaissé prématurément, j’ai demandé à mes protégés de jouer libérés et de se faire plaisir parce que nous n’avions rien à perdre, plutôt tout à gagner. A partir de là, les joueurs se sont appliqués car ils ne sentaient aucun fardeau sur leurs épaules. En deuxième période, nous avons opté pour l’offensive à outrance pour tenter de surprendre notre adversaire qui était sur ses gardes. Ceci dit, c’est une bonne expérience que d’avoir affronté une des meilleures équipes de notre championnat national. Cela nous a permis de jauger réellement nos capacités. Maintenant, nous devons nous rabattre sur la compétition de la Régionale car nous avons de grandes chances d’accéder. Nous talonnons de près Larbaâ qui nous devance certes de quatre points, mais que nous recevrons dans les tout prochains jours.»

16

Le Buteur N° 755 Samedi 17 janvier 2009

COUPE D’ALGÉRIE 32es de finale

WAT 2 - NRBT 0
Stade : Omar-Hamadi (Bologhine) Affluence : faible Arbitres : Debichi, Kebaili, Yamani Buts : Chaïb 28’), Tebal (36’) Avertissements : Benmoussa ( 42’), Boukhiar ( 81’) WAT : Benmoussa, Kherris (Hadji 76’), Boukhiar, Bachiri, Boudjakdji, Belgherbi (Kada Benyacine 63’), Tebal, Ghezzali, Boulahia, Dif, Chaïb Entraîneur : Bouali NRBT : Benmehdi, Faci, Deba, Teboucha (Saïdi 46’), Zeroual, Bakhta, Amichi, (Benhamida 46’), Kadri, Zennou, Bendjeroua, Ilichéne ( Rabhi 66’) Entraîneur : Boubzari

L’EXPÉRIENCE DES WIDADIS A PRÉVALU
C
ontrairement à ce que certains ont pu penser, les poulains de Bouali n’ont pas eu la tâche facile face à la modeste formation du NRBT qui, malgré son élimination, a montré tout de même un beau visage face à une équipe dont l’expérience a faitla différence jeudi dernier à Bologhine. Les vingts premières minutes de cette rencontre étaient équilibrées. Par la suite, ce sera le NRBT qui donnera des sueurs froides à leur adversaire du jour par Ilichéne à la 13’dont le tir a failli faire mouche. Ce sera au tour de Kadri de manquer une occasion en or d’ouvrir la marque à la 21’ lorsque, seul face à Benmoussa, il rate de peu le cadre. Avertis, les Tlemcéniens essayent de réorganiser leur jeu. A la 26’, Chaïb, d’un puissant tir à l’approche de la surface de réparation, réussit à tromper le portier du NRBT. Les joueurs de Touggourt tentent de revenir à la marque, mais en vain. Deux minutes plus tard, Tebal, lancé par Dif, parvient à ajouter un deuxième but en se présentant seul face au gardien. Le NRBT a failli réduire le score par Bendjeroua à la 41’, n’était la vigilance de Benmoussa qui s’interpose avec brio. En seconde période, le WAT se contente de gérer son avantage en se permettant même de manquer plusieurs occasions d’aggraver le score. notamment par le jeune Ghezzali qui manque son tir devant une cage vide à la 63’. Le directeur du jeu met fin aux débats sur une qualification du WAT au prochain tour de la Coupe d’Algérie, alors que les poulains de Boubzari n’ont pas démérité. K. M.

MCEE 3 ASBG 0
El Eulma sans surprise
Stade : 8-Mai-45 (Sétif) Affluence : moyenne Arbitres : Amalou, Talbi, Achour Buts : Gasmi (28’, 49’), Bekrar (88’) (MCEE) MCEE : Sahraoui, Bouhafer, Hebbaïche, Boutabia (Khelfaoui 69’), Mellouli, Camara, Bourenane, Cheraïtia, Gasmi, Belhamel, Chellali (Bekrar 54’) Entraîneur : Belhout ASBG : Torki, Hmimid (Bensaïd 61’), Brahimi, Athamena, Fatahine, Lagoun (Djoudar 84’), Ziani, Kheddour, Athmani, Ghazi (Merouche 79’), Maïreche Entraîneur : Benroudda Sans la moindre surprise, la rencontre qui a opposé le MCEE à l’AS Bordj Ghedir s’est achevée en faveur des pensionnaires de la D1 qui ont réussi à s’imposer sur le score de trois buts à zéro. Après une domination des Vert et Rouge, c’est l’attaquant Gasmi qui réussit à ouvrir le score à la 28’ de jeu d’une belle tête, suite à un centre précis de Bouhafer sur le côté droit. Après la pause, les données n’ont pas changé avec une équipe d’El Eulma toujours d’attaque. D’ailleurs, le même Gasmi va s’illustrer à la 49’ en creusant l’écart pour son équipe. L’ex-attaquant du CRB, à la suite d’un travail individuel, réussit avec l’aide du poteau à corser l’addition pour son équipe signant à l’occasion un doublé. Menés au score, les coéquipiers de Torki tentent de réduire la marque, mais sans succès. Alors qu’on pensait que le match allait se terminer sur le score de deux buts à zéro, le rentrant Bekrar, d’une belle tête, réussit à tromper la vigilance du gardien de but adverse pour la troisième fois durant cette partie et ce, à deux minutes du coup de sifflet final. Le MCEE devra donc affronter jeudi prochain l’équipe de Collo à l’occasion des 16es de finale de la Coupe d’Algérie. R. K.

«On a montré un beau visage»
«Nous avons évolué sans complexe face à une bonne équipe du WAT en ayant fourni une bonne prestation. Je pense que l’adversaire a réussi à faire la différence grâce à son expérience, car nous avons commis certaines erreurs que nous avons payées cash. Si on avait fait preuve de réalisme devant le but, la partie aurait peut-être connu un autre sort. Nous avons une jeune équipe dont l’objectif cette saison reste le maintien.»

«On va jouer à fond nos chances en Coupe d’Algérie»
«On a eu affaire à une équipe respectable qui a pratiqué du beau football. Pour notre part, nous avons su comment prendre les choses en main pour nous qualifier au prochain tour de la Coupe d’Algérie. Une épreuve dans laquelle on jouera nos chances à fond. Toutefois, on ne compte pas effectuer de préparation spéciale pour notre prochain match.»

Il y avait bel et bien carton rouge, M. Debichi
A l’approche de la fin de la première période de jeu, et sur un long centre de Zeroual, son coéquipier Ilichene allait se présenter seul face à Benmoussa. Ce dernier, qui voulait devancer le joueur, avait mal apprécié la trajectoire de la balle en la saisissant de ses deux mains en dehors de la surface de réparation. Le directeur du jeu, au lieu d’appliquer la réglementation à la lettre et expulser Benmoussa, s’est contenté de lui infliger un avertissement.

Six Widadis absents
La formation du NRBT, qui occupe la septième position au classement dans son championnat, s’est déplacée à Alger avec l’ensemble de son effectif, à l’exception de Djeghbala qui ne pouvait prendre part à cette confrontation pour cause de suspension. Contrairement à son adversaire du jour, le WAT était privé des services de six joueurs. Il s’agit de Djellit et Ayati grippés, Tiouli et Benarach qui souffrent de légères blessures, Abdelaoui suspendu pour cette rencontre et enfin Laâlaoui qui est en période de convalescence, après une intervention chirurgicale.

«L’essentiel est la qualification»
«Malgré notre qualification, je tiens à souligner que je ne suis pas trop satisfait de la prestation de mon équipe. Nous avons affronté une bonne équipe qui cherchait à créer la surprise. Mais heureusement que notre réalisme a fait la différence au final. Maintenant que nous avons assuré notre billet pour le prochain tour, nous allons vite nous remettre au travail pour préparer notre prochain rendez-vous.»

«Notre objectif reste l’accession»
fond, ce qui est à son honneur. Mais on a su gérer cette rencontre et prendre l’avantage en première période de jeu pour se mettre à l’abri de toute mauvaise surprise. Ne pensez-vous pas que vous avez sous-estimé l’adversaire qui a réussi à vous créer des problèmes en début de rencontre ? Au contraire, on savait bien qu’en coupe, toutes les équipes se valent. Si tel était le cas, on se serait fait surprendre. Si le NRBT a réussi un début de rencontre, c’est pour la simple raison qu’il est entré très vite dans le match. Mais nous avons su gérer cette rencontre et prendre les choses en main. N’avez-vous pas douté à un certain moment de la partie ? On savait bien que cette rencontre allait être difficile, car le NRBT n’avait rien à perdre dans cette rencontre, mais tout à gagner. Donc même lorsque notre adversaire a eu quelques occasions de scorer, on n’avait à aucun moment douté. Le WAT est une formation habituée à goûter au sacre de la Coupe d’Algérie ; peut-on dire que cette épreuve figure parmi vos objectifs ? La coupe ne peut être un objectif, car il y a le facteur chance qui joue un rôle important. Mais on va jouer nos chances à fond en négociant match par match. Cependant, notre objectif principal reste l’accession parmi l’élite. K. M.

Les deux équipes se sont déjà affrontées en coupe
Ce n’est pas la première fois que les deux équipe se sont rencontrées en Coupe d’Algérie. En 1998, les deux formations s’étaient affrontées lors des 32es de finale à Touggourt. Cette rencontre s’était soldée sur le score de deux buts à zéro. Le WAT, il faut le souligner, avait gagné le trophée.

«On n’a pas réussi à créer la surprise»
«Nous avons eu affaire aujourd’hui à une équipe très coriace qui était supérieure que se soit sur les plans technique et physique. Mes joueurs se sont donnés à fond. Mais en fin de compte, cela n’a pas suffi pour accrocher une équipe comme celle du MCEE. On aurait aimé aller le plus loin possible dans cette compétition, mais cela n’a pas été le cas. Désormais, nous allons nous concentrer sur le championnat.»

Le WAT et le NRBT dans le même hôtelaire

du Le WAT et son advers ont jour, en l’occurrence le NRBT, dans passé la nuitée du mercredi a le même l’hôtel Mehdi. Le NRBT la fait tout un périple pour rallier quelques supporters capitale où étaient du voyage avec la déléga tion de leur équipe.

Vous êtes qualifiés au prochain tour de la Coupe d’Algérie ; une réaction ? C’était une bonne partie face à un adversaire qui a cru en ses chances. Comme vous l’avez constaté, Touggourt a joué le jeu à

Le Buteur N° 755 Samedi 17 janvier 2009

17

COUPE D’ALGÉRIE 32
es

de finale

MCM 2 - RCK 4

Yahia Chérif sauve la mise
Stader : 18-Février (Biskra) Affluence : faible Arbitres : Abid Charef, Boughera et Zelaghi Buts : Sako (17’), Bouzama (50’), Yahia Chérif (54’ et 80’) (RCK) ; Guerab (28’), Benrabah (33’) (MCM) Avertissements : Benchihem (24’) Marghadi (34’) (MCM) ; Madi (42’) (RCK). RCK : Benzidane, Assad, Khellaf, Kaddour (Denden 82’), Bouzama, Adjou (Saoud 75’), Benyahia, Bessaïd, Sako, Madi (Henifi 62’), Yahia Cherif. Entraîneur : Hamened et Remane MCM : Boukri, Benrabah, Makhloufi, Gaha, Chiha, Benzid, Benchihem, Marghadi (Benai 84’), Houssini (Kebbous 65’), Zaatout (Chelgham 64’), Guerab. Entraîneur : Azeroual de Sako contre le cours du jeu dès la 17’. Bousculés par cette réalisation, les Ouarglis se ruent à l’attaque et Guerab parvient à égaliser à la 28’. Continuant sur leur lancée, les Sudistes assomment Kouba par un coup franc direct de Benrabah à la 33’. A 2-1, la mitemps est sifflée en faveur de Mekhadma. A la reprise, les poulains du duo Hamenad-Remane se réorganisent et montrent qu’ils sont capables de revenir à la marque. Des relances orchestrées par Assad et Bouzama permettent à ce dernier de tromper le gardien Boukri et de rétablir ainsi l’équilibre (50’). Neuf minutes plus tard, Yahia Chérif intercepte un mauvais renvoi du gardien adverse et met le ballon dans la cage vide. A 3-2, les Ouarglis s’énervent et s’en vont jouer le tout pour le tout. L’entrée de Chalgham et de Kebbous redonnera un plus en attaque, mais fera découvrir la défense ouarglie qui encaissera un autre but à la 80’ par Yahia Cherif. Désespérés par cette quatrième banderille, les

USMS 1 ES BÉCHAR 0
A l’arraché !
Stade : 13-Avril-1958 Affluence : très faible Abrites : Meriah, Sebaa, Hamdi Buts : Louadj (86’) (USMS) Avertissement : Kara (83’) (USMS) ES Béchar : Merrah, Bouziane, Benyahia, Allaoui, Yakoubi, Seboudj (Khouni 88’), Fethi, Khellaf, Fettah, Choubane (Bencherif 14’), Moussaoui. Entraîneur : Gourari USMS : Natèche, Brakni, Ghenai (Foudia 89’), Louadj, Abdiche (Acid 81’), Boutaleb (Della 64’), Ziad, Kara, Settiti, Fellahi, Beraïs. Entraîneur : Sefih La rencontre de Coupe d’Algérie ayant opposé l’USMS et l’ESB n’aura pas été d’un bon niveau tant le jeu s’est concentré au milieu du terrain tout au long du match. Bien que l’USMS évolue en Super D2, l’ESB, elle, a tenu le coup quatrevingt-six minutes durant. Mieux, les poulains de Gourari auraient même pu ouvrir le score en première période, mais le manque d’expérience des joueurs de Béchar a fait le reste. La première occasion de la rencontre s’était présentée à la 6’ suite à une contre-attaque de l’USMS. Kara au milieu du terrain se débarrasse de Bouziane et sert Fellahi qui adresse un tir qui passe à quelques centimètres des bois de Merrah. L’ESB réplique par une action individuelle de Choubane qui déborde dans le couloir droit, se débarrasse de Ghenaï et tire en pleine course, mais Natèche dévie en corner. A la 20’, belle combinaison Fellahi-Yakoubi. Ce dernier dribble Benyahia et ajuste un tir qui passe à quelques centimes de la cage de Merrah. L’ESB réagira à la 29’ par l’intermédiaire de Benyahia qui tente sa chance des 25 mètres mais Natèche veillait au grain. Durant toute la première mi-temps, les deux équipes répondent du tac au tac sans pouvoir concrétiser. L’action la plus dangereuse des Bécharis se situera à la 75’. Long dégagement du gardien Merrah qui lobe toute la défense de l’USMS. Le ballon atterrit sur la tête de Bencherif qui a failli tromper le gardien de Sétif. Viendra la fatidique 86’. L’USMS bénéficie d’un corner. Ziad centre sur Louadj et d’un tir puissant ne laisse aucune chance au gardien béchari. Après cette réalisation, l’équipe sétifienne a su gérer la rencontre jusqu'au coup de sifflet final. Même si Dame coupe a choisi l’USMS pour le prochain tour, l’ESB n’a pas démérité. Amar Bensadek

F

ace à une formation koubéenne rajeunie à près de 80%, le MC Mekhadma, qui évolue en Régionale Centre, a tenté de surprendre son vis-à-vis en première mitemps, mais encaissera un but

poulains d’Azeroual, qui a été Des supporters contraint de suivre le koubéens aperçus à Biskra match à partir Quelques supporters du RCK ont quand même des tribunes, fait le voyage à Biskra en dépit de la distance qui baisseront les sépare les deux villes (500 km). Le moins qu’on bras. puisse dire, c’est que ce long détour n’aura pas été vain au final pour ces mordus Toufik Serouta du club banlieusard.

Yahia Chérif : «J’ai réussi grâce à mes coéquipiers»
Un commentaire après cette qualification ? Difficile première mitemps, mais on s’est repris en seconde période grâce aux consignes des entraîneurs. L’absence de pas moins de huit éléments dans votre équipe a pesé dans ce match, n’est-ce pas ? Nous avons des joueurs blessés et d’autres suspendus qui n’ont pas pu jouer, mais il va sans dire que notre objectif reste de maintenir Kouba en D1. Que pensez-vous des jeunes qui ont joué pour la première fois dans ce match de coupe ? Ils se sont bien intégrés grâce à leurs grandes capacités. La Coupe d’Algérie reste pour nous comme pour eux un moyen de combler le vide. Vous avez inscrit un doublé dans ce match ; allons-nous mettre ça sur le compte du facteur chance ou plutôt sur le compte de votre virtuosité ? C’est surtout le résultat d’un travail collectif bien assimilé après de nombreuses séances de travail. Je suis très heureux d’avoir inscrit deux jolis buts mais je souhaite faire la même chose en championnat et faire éloigner mon club de la zone rouge. La direction a-t-elle renforcé l’équipe durant ce mercato ? On parle de l’arrivée de certains joueurs qui apporteront un plus. Comme vous savez, notre objectif demeure le maintien parmi l’élite cette saison. Entretien réalisé par Toufik Serouta

Remane
«Nos consignes ont été suivies»
«Nous avons été face à un adversaire coriace qui tenait à se qualifier et c’est ce qui explique ses deux buts marqués en première mi-temps. En seconde période, nous avons donné de nouvelles orientations à nos jeunes qui ont réussi à surpasser Mekhadma dans le rythme du jeu et à offrir deux buts à notre capitaine Yahia Cherif. Nous avons mis au repos beaucoup de nos titulaires, près de 8 éléments, pour faire face au difficile calendrier du championnat car pour le RCK le championnat passe avant la coupe cette saison.»

Rebrab revient sur sa démission «La correspondance de Mme Bounab est l’une des raisons de mon départ»
Le désormais ex-président du RCK, Omar Rebrab, a confirmé vendredi matin sur les ondes de la Chaîne 3 que son départ était irrévocable, même s’il va continuer à apporter son aide au club en tant que sponsor majeur. Par ailleurs, il a confirmé ce que Le Buteur avait révélé dans ces mêmes colonnes, c’est-à-dire que la présidente de l’APC, Mme Bounab, a appelé la direction koubéenne à enlever certains panneaux publicitaires du stade Benhaddad. D’ailleurs, Rebrab avait déclaré que cette correspondance émanant de l’exécutif communal l’a poussé à déposer sa démission. «La dernière correspondance de l’APC ne nous a pas laissé le choix. Vous savez, ce n’est pas facile d’enlever un panneau de l’un de nos sponsors majeurs sans motif convaincant. Mme Bounab nous a ordonné, d’une façon indirecte, de revoir nos contrats de sponsoring avec certains de nos partenaires. Au moment où j’ai reçu la correspondance, j’ai songé sérieusement à quitter le club, même si au fond de moi, je voulais continuer ma mission», dira Rebrab.

Azeroual «A chacun sa mi-temps»
«Ce qui nous a joué un mauvais tour aujourd’hui, c’est notre manque de compétition. Mon équipe n’a joué aucun match depuis la fin de la phase aller dans notre championnat. Pour ce match, je pense que chaque équipe a eu sa mi-temps. Kouba semblait mieux préparée. Sa victoire est donc logique et méritée.» T. S.

Gourari : «Nous
leur avons tenu tête»
«Je félicite mes joueurs pour leur rendement dans cette rencontre. L’USMS a été meilleure que nous sur le plan physique car notre équipe n’a joué que cinq rencontres depuis le début de la saison. Malgré cela, nous avons tenu tête à une équipe de la Division 2. Je dirai que c’est un exploit en soi. Cette équipe n’a inscrit qu’un seul but et presque à la fin de la rencontre. Cela prouve que nous avons bien géré ce match.»

«L’agression de mon comptable a été la goutte qui a fait déborder le vase»
«Ce qui s’est passé avec mon comptable ne m’a pas laissé trop le choix. Agresser une personne qui n’a fait de mal à personne demeure intolérable. Je ne veux pas revenir sur cette agression qui m’a fait de la peine, mais cela a été la goutte qui a fait déborder le vase. Aujourd’hui c’est lui, demain ce sera un autre ; donc je ne pouvais cautionner ces pratiques. Il faut mettre fin à ces actes de violences», enchaîne Rebrab.

«Rebrab m’a promis de rester derrière le club»
Le président intérimaire, Merzak Touchi, confirme que Omar Rebrab continuera à aider le RCK jusqu’à la fin de l’exercice actuel. Lors de son intervention sur les ondes de la Chaîne 1, Touchi a déclaré qu’il a reçu des garanties de la part de Rebrab de rester le sponsor major du Raed. «Certes, Omar Rebrab a déposé sa démission à la DJSL et son retour à la tête du club n’est pas d’actualité, mais nous sommes persuadés qu’il restera à la disposition du RCK. Il m’a donné des assurances. Il m’a promis de ne pas laisser tomber le club et qu’il continuera son sponsoring jusqu'à la fin du championnat», dira en substance Touchi. Youcef M.

Sefih : «Notre
qualification est méritée»
«Je pense que nous méritons la victoire car nous avons dominé notre adversaire. Si nous n’avons pas pu débloquer la situation plus tôt dans ce match, c’est parce que mes joueurs ont sous-estimé cette équipe de l’ESB. Cela dit, en seconde période, après quelques réglages, notre équipe a pris les choses en main. Nous étions meilleurs physiquement, ce qui nous a permis de l’emporter et de nous qualifier.»

«Je resterai le premier sponsor du RCK à condition…»
Omar Rebrab a confirmé qu’il restera à la disposition du club et qu’il continuera à sponsoriser le RCK jusqu'à la fin de la saison. «Ce ne serait pas juste de ma part de laisser tomber le club dans de telles circonstances. Le RCK a besoin de ses enfants et tous ceux qui peuvent apporter un plus à l’équipe. Je serai toujours près du Raed et prêt à apporter ma contribution sous certaines conditions. Je vais d’abord voir la nouvelle équipe dirigeante avant d’agir. Il n’est pas question de gaspiller mon argent. Je vais attendre quelques jours afin de connaître les hommes qui devront prendre l’équipe en main, ensuite je prendrai une décision», conclut Rebrab. Youcef Mimoune

18

Le Buteur N° 755 Samedi 17 janvier 2009

COUPE D’ALGÉRIE 32es de finale

NRBR Tazeguert 0 - CRB 2
Stade : Ahmed-Khalfa (M’sila) Arbitres : Aouiti, Bitam, Abdouni. Avertissements : Reghis 1 (26’), Reghis 2 (70’) (NRBT), Akniouène (17’) (CRB) Buts : Berradja (32’), Berguiga (87’) (CRB) NRBT : Koucha, Bediar, Daoud, Reghis 1, Zermani, Hezil (Adjroud 70’), Hettak, Litim (Reghis 2 (76’), El Rim (Taleb 78’), Bouziane 1, Bouziane 2 Entraîneur : Hezil CRB : Fellah, Akniouène, Boukedjane, Mameri, Maâziz, Lahmar, Benabdallah (Bey 58’), Alex, Berguiga, Aouad (Aït Ouamar 68’ puis Boudina 85’), Berradja Entraîneur : Henkouche

LE CHABAB SANS FORCER
L
a formation du Chabab de Belouizdad s’est logiquement qualifiée au prochain tour de la Coupe d’Algérie en s’imposant facilement contre son adversaire du jour, le NRB Tazeguert, pensionnaire de la division Régionale 2, Ligue de Batna sur le score de 2 à 0. La première occasion de la rencontre a été toutefois l’œuvre de l’équipe de Tazeguert par l’intermédiaire de Hettak qui a failli faire mouche sur un tir puissant. Les Belouizdadis ont repris les choses en main et se créent plusieurs occasions qu’ils ont ratées. Alex et Berguiga à deux reprises ont manqué l’immanquable. Les efforts des Rouge et Blanc ont été récompensés à la 32e minute de jeu. C’est l’attaquant Berradja, qui d’un tir puissant des 30 m, réussit à trouver le chemin des filets. La réaction du NRBT ne s’est pas fait trop attendre puisque quatre minutes plus tard, Azedine Bouziane décoche un tir puissant que Fellah détourne difficilement en corner. A cinq minutes de la fin de la première mi-temps, c’est l’Ivoirien Alex qui a failli ajouter un deuxième but, mais le portier Kouche veillait au grain. En deuxième période, on assistera au même scénario avec une équipe du Chabab qui domine mais qui rate énormément d’occasions, à l’instar de Berguiga et Berradja, qui ont péché par excès de précipitation (52’, 77’). Il fallait attendre les ultimes moments pour voir l’équipe belouizdadie se mettre à l’abri en ajoutant un deuxième but. Le CRB devra donc affronter comme attendu le MCA en 16es de finale jeudi prochain. Une rencontre que tout Belouizdad attend avec impatience. Ce sera une occasion pour les poulains de Henkouche de prendre leur revanche sur le Mouloudia d’Alger qui les a battus chez eux en championnat lors de la phase aller. S. Harizi

Aït Ouamar évacué à l’hôpital
Incorporé à la 68’ à la place de Aouad, Hamza Aït Ouamar a contarcté une blessure, après dix minutes seulement passées sur le terrain. En disputant une balle aérienne, le milieu belouizdadi a été mis à terre suite à un télescopage avec son visà-vis. En restant allongé sur le terrain après une chute dangereuse, Aït Ouamar a provoqué une panique chez ses camarades qui ont eu peur pour lui. C’est ainsi qu’il a été évacué en urgence à l’hôpital. Après avoir reçu les soins nécessaires, il a quitté l’hôpital et est rentré à la maison en compagnie de son père.

IL EST INCERTAIN FACE AU MCA
La participation de Hamza Aït Ouamar à la prochaine rencontre contre le MCA demeure incertaine. Le milieu de terrain du CRB devra effectuer des test médicaux pour se fixer sur la nature de sa blessure. Pour rappel, Aït Ouamar était absent contre le MCA à l’occasion de la rencontre de championnat de la phase aller pour cause de suspension.

«L’expérience a fait la différence»
«Je félicite d’abord le Chabab pour sa qualification méritée ainsi que mes joueurs qui n’ont pas démérités. Il y avait une différence flagrante entre les deux équipes où l’expérience a prévalu. Cela dit, cette rencontre nous servira pour la suite de notre parcours, car nous ambitionnons d’accéder en Régionale 1.»

Edwin et Nibié présents
Les deux nouvelles recrues du Chabab, Edwin et Nibié, ont fait le déplacement avec leurs nouveaux coéquipiers à M’sila où ils ont assisté à la rencontre de leur équipe.

«On a gagné un match mais perdu un joueur»
«Aujourd’hui, on a gagné un match, mais on a malheureusement perdu un joueur, Aït Ouamar en l’occurrence qui s’est blessé. Nous avons géré le match devant une équipe modeste qui nous a permis de nous qualifier au prochain tour et continuer notre aventure en Coupe d’Algérie avec un moral au beau fixe. Je profite de l’occasion pour remercier les gens de M’sila qui nous ont bien accueillis.»

«Pas le droit de perdre encore contre le Mouloudia»
Quel commentaire faites-vous sur la rencontre contre l’équipe de Tazeguert ? Les matches de coupe ont toujours été difficiles, car ils se caractérisent par une grande combativité sur le terrain. C’est ce qui s’est passé contre cette équipe qui a joué à fond jusqu’à la dernière minute de la rencontre. Mais nous avons su toutefois comment gérer le match à notre guise et nous assurer la qualification pour le prochain tour. Vous avez ajouté un but à votre compteur ; un commentaire ? Je suis heureux d’avoir réussi à marquer un but. En réussissant à scorer, on est bien moralement. Vous allez affronter le Mouloudia d’Alger au prochain tour ; comment voyez-vous cette confrontation ? La rencontre sera difficile, surtout qu’il s’agit d’un derby. Le fait qu’on ait perdu lors de la phase aller en championnat sur notre terrain donnera plus de piment à la rencontre. Serait-ce une occasion pour vous de prendre une revanche ? On n’a pas oublié notre défaite contre le MCA encore moins la déception de nos supporters. C’est pour cette raison qu’on n’a pas le droit à l’erreur pour une deuxième fois consécutive. Nous allons nous préparer en perspective pour nous qualifier. Pour répondre à votre question, je ne pense pas qu’il y a aura un air de revanche. Entretien réalisé par N. B.

Maziz retourne à l’EN Espoirs
Après avoir pris part à la rencontre de son équipe contre le NRB Tazeguert, le jeune défenseur du Chabab, Nadjib Maâziz, a rejoint hier la sélection Espoirs qui se trouve en regroupement à Palm Beach pour préparer le prochain match contre la sélection libyenne prévu dans le courant de la semaine.

Akniouène suspendu

pas jouer Redoune Akniouène ne pourra e contre le le prochain match de son équip suspension, après MCA pour cause de jaune avoir écopé d’un troisième carton le NRB lors de la rencontre de jeudi contre ailleurs, Boushaba et Tazeguert. Par r, après Bendahmane seront de retou atique. avoir purgé leur sanction autom

USMM Hadjout 3 - OMR 2
Stade : Tipaza Affluence : record Arbitres : Mansour, Chahi, Merabtine Buts : Kherrif (4’), Kaddaï (33’), Badni (47’) (USMMH) ; Ragdi (11’ sp), Makhlouf (44’) (OMR) Avertissements : Kherrif (11’), Bouikni (76’) USMMH ; Bencherifa (19’) (OMR) USMM Hadjout : Bouikni, Kherrif, Laïmouche, Ghanem (Bahi 4’), Hadalène, Benaïssi, Chikhi (Abdou 83), Kaddaï, Rebbih, Badni (Hadj Sadok 74’), Benchergui Entraîneurs : Maghraoui et Arbouche OMR : Belhani, Chaoui (Messadi 85’), Mouaci, Nasri, Ragdi, Zerrouki, Nedjari, Bencherifa, Makhlouf (Boussaïd 67’), Ouhada, Benbouzid Entraîneur : Slimani

Marengo, le panache en plus
C’est avec l’art et la manière que les joueurs de Hadjout ont écarté une formation de l’OMR, il est vrai, pas dans un très bon jour. Dès les premières minutes, les camarades de Benaïssi prendront le jeu à leur compte et s’installeront dans le camp olympien. Quatre minutes venaient de s’écouler quand le maître artificier Benaïssi, suite à un coup franc des 25 mètres, déposera le ballon sur la tête de Kherrif qui est monté plus que tout le monde pour mettre le cuir hors de portée de Belhani (1-0). A la 8’, Benchergui, bien lancé par Rebbih, a failli doubler la mise. Ce seront les Olympiens qui, dès leur première incursion à la 11’ minute, parviendront à égaliser. Benbouzid se laissera tomber dans la surface après avoir été «effleuré» par Kherrif. Le penalty sera admirablement transformé par Ragdi (1-1). Les Hadjoutis ne baissent pas les bras et repartent de plus belle à l’assaut des bois adverses. Ils mèneront la vie dure à une formation de l’OMR qui ne fera que défendre. On jouait la 33’ quand le milieu de terrain de l’USMM reprend victorieusement un ballon mal renvoyé par la défense de l’OMR (2-1). Alors qu’on se dirigeait vers la fin de la première période, Bouikni, le keeper hadjouti, relâchera un ballon facile dans les pieds de Makhlouf qui, à son grand bonheur, n’aura qu’à pousser le cuir dans les filets (2-2). La seconde période verra une nette domination de l’équipe de Marengo dont les attaquants aurait pu trouver à plusieurs reprises le chemin des filets de Belhani. Il n’empêche, ce dernier s’avérera impuissant à la 47’ suite à une reprise de volée de Badni qui profitera d’un joli travail de Benchergui sur l’aile droite (3-2). Les joueurs de Slimani tenteront tant bien que mal de réagir, mais ils le feront de façon désordonnée devant un bloc défensif dirigé d’une main de maître par Hadalène. Les actions les plus tranchantes de cette fin de match seront plutôt hadjouties, comme sur ce terrible tir de Rebbih difficilement détourné par Belhani (85’). L’USMM, qui domine le championnat de l’Inter-Régions, s’est qualifiée pour les 16es de finale avec panache devant une formation du Ruisseau qui a beaucoup de choses à revoir. Slimane Baghdali

«Plutôt le championnat»
«Honnêtement, je pense que nous méritons cette qualification, au vu de notre mainmise sur le cours de ce match. Je suis très content pour ce succès. D’ailleurs, nous le dédions à nos supporters qui sont toujours avec nous, quel que soit le stade où nous jouons. C’est plutôt le championnat qui est le plus important pour nous, car nous voulons que Hadjout retrouve la place qui est la sienne au plus vite…» Approché pour nous donner son commentaire d’après-match, l’entraîneur Slimani de l’OMR s’est refusé à toute déclaration, après s’être enfermé avec ses joueurs pendant plus d’une demi-heure dans le vestiaire.

Le Buteur N° 755 Samedi 17 janvier 2009

19

COUPE D’ALGÉRIE 32
es

de finale

ES Guelma 3 HB Ghardaïa 0
Stade : Abdellatif Mokhtar Arbitres : Guitoum, Debiche, Zid Avertissement : Zitoun (85’) (ESG) Buts : Dâas (10’), Chekati (55’), Yahiaoui (89’) (ESG) ESG : Torchi, Bezzaz, Bouhessane, Bouteldja, Zitoun, Dâas, Hadji, Boukhelouf, (Yahiaoui 80’), Harhouz (Oudina 56’), Bouchahda, Chekati. Entraîneur : Belaribi HBG : Hanani, Guesir (Mehiri 36’), Bahoura, Bounoua, Touiti, Gasmi, Chedad, Lemboula (Kebir 59’), H’mida, Bouhdiba, Douadi. Entraîneur : Djidjane

ESM 2 - CRBBK 1 Qualification laborieuse
Stade : Abdelkader Khellal (Aïn Defla) Arbitres : Ammour, Etchiali, Benmansour Avertissements : Belarbi (47’), Kechaïri (85’), Kraouda (87’) (CRBBK), Bendjemaâ (100’) (ESM). Buts : Touaouala (69’), Boussaâdi (87’), Medjahed (93’). ESM : Belarbi, Kraouda, Kechaïri, Boulemdaïs, Henni, Meguenni, Yazid, Mana (Saïhi 99’), (Boukerche 110’), Touaoula, Medjahed (Amrane 86’), Beloufa. Entraîneur : Cherif El Ouazzani CRBBK : Kara, Bouslama, Laïchi, Naceri, Mouhous, Boussaâd, Bouhila, Maâchou, Benamriou (Bendjemaâ 46’), Zadi (Briki 75’), Boussaâdi. Entraîneur : Madi

L

La formation de Guelma n’a fait qu’une bouchée de son adversaire, le HB Ghardaïa, en le battant sur le score de 3 à 0, décrochant par là même son billet qualificatif pour les 16es de finale. Après seulement dix minutes, l’attaquant guelmi Daâs a ouvert le score d’un heading bien ajusté. La première mi-temps se termine sur ce petit avantage des Guelmis. Même scénario en seconde période, puisque dix minutes après Chekati réussira à corser l’addition. Dans les ultimes moments de la rencontre, c’est le rentrant Yahiaoui qui ajoute un troisième but pour son équipe. Brahim B.

Les Guelmis sans difficulté

es Mostaganémois de l’Espérance ont eu bien du mal à éliminer une jeune et fringante formation du CRB Bordj El Kiffan qui joue en Régionale 1. En effet, les Rouge et Vert ont opposé une bonne résistance aux Espérantistes, ne s’avouant vaincus qu’à l’issue des prolongations. A noter qu’au sein de l’ESM étaient absents Benamara et Henni Sofiane alors que du côté de l’ex-Fort de-l’Eau manquaient Alloune, Badis, Sami et le gardien

Hassani. La première période fut équilibrée nonobstant les ratés de Beloufa à la 14’ sur passe de Kraouda et à la 33’ celui de Medjahed dont le tir fut dévié par Kara au prix d’une belle parade. La mitemps survint sur un score vierge. Après la pause-citron, contre toute attente, ce sont les banlieusards d’Alger qui firent pression sur les Vert et Blanc de Mostaganem afin de trouver la faille. Mais ces derniers furent les plus dangereux. Beloufa offrit des cadeaux à

Mana (57’) et Medjahed (59’) mais ses coéquipiers firent montre de précipitation devant les bois du vigilant Kara. Le jeu gagne en intensité et c’est finalement Mostaganem qui arrive à surprendre son adversaire à la 69’. Sur un corner tiré par Medjahed, Touaoula parvient à tromper de la tête la vigilance de l’arrière-garde du CRBBK. Les poulains de Madi résistent tant bien que mal aux assauts des gars de l’Ouest et créent même la surprise en parvenant à niveler la marque à la 87’ par

Boussaâdi posté aux 6 m après un centre de la gauche de Bendjemaâ. Tout était à refaire pour les protégés de Chérif El Ouazzani qui, à la 93’, inscrivent leur seconde réalisation synonyme de qualification par l’opportuniste Medjahed embusqué dans les 5,50 m et qui a su saisir l’aubaine suite à un centre de Kraouda. L’ESM sut gérer son acquis jusqu’à l’ultime seconde de jeu. Si l’ESM passe ce tour, le CRBBK sort avec les honneurs. A. S.

Cherif El Ouazzani (ent. ESM) : «Notre qualification est méritée»
«Mon équipe a joué comme il fallait ce match de coupe où il y avait une parfaite osmose entre les trois compartiments de jeu. Au vu des 120’ de jeu, c’est ma formation qui s’est créé le plus grand nombre d’occasions et je pense que notre qualification est méritée. Ce succès en coupe nous sera d’un bon apport moral pour préparer la phase retour où nous devons cravacher dur pour assurer notre maintien en Superdivision 2. Je félicite l’équipe du CRBBK pour sa sportivité, sa belle prestation et son courage.»

Madi (ent. CRBBK) : «L’expérience a prévalu»
«Pour ces 32es de finale de la Coupe d’Algérie, mes joueurs ont fourni du beau jeu et ce, malgré l’absence de plusieurs titulaires. Face à un onze de l’ESM aguerri, c’est l’’expérience qui a prévalu du fait que la moyenne d’âge de mon équipe avoisine les 22 ans. Désormais, on visera l’accession. Bon vent à l’ESM.»

ROC Ras El Oued 0 - GC Mascara 2
Stade : Fergani et Guernina (Berrouaghia) Avertissement : Nouara (ROC) Expulsion : Haddad (65’) (GCM) Buts : Abdaoui (48’), Chabi (85’) (GCM) ROC : Messadia, Kerma, Zeghdat, Tibermacine (Tlidjane), Boutalaâ, Djaref, Meddas, (Djellad), Nouara, Hamedi (Zoubiri), Belayati, Nezari. Entraîneur : Hamadir GCM : Gariche, Hamri, Haddad, Gaïd, Marif, Abdaoui, Cherfaoui, Douicher (Guerouaz), Behilil, Zougagh, Benyamina (Bellakhdar) Entraîneur : Arab

E Collo 0 - 0 IBKEK (tab 4-3)
Collo à l’arraché
Stade : Mohamed-Kessab (Sétif) Affluence : moyenne Arbitres : Djarboua, Djafar, Ameghar E Collo : Chebbal, Cheniguer, Bounmour, Djidja, Bouchouka, Zeroual, Khoudja, Kerrout (Kechir 84’), Boutit (Lounis 84’), Bourbie (Mekhebi 38’), Chiab Entraîneur : Neghiz IBKEK : Abadli, Nakib, Mekrani, Zemmour, Djabri (Hamidi 105’), Hirache, Tirsan, Wali, Behlouli, Boumenad (Ghodbane 87’), Hamadi (Djaoudi 65’) Entraîneur : Seddiki On ne dira pas qu’on a été servi par E Collo-IBKEK qui n’a jamais réussi à se hisser à un meilleur niveau qu’à ce duel physique, parfois à la limite de le correction qui a caractérisé les débats. L’enjeu de la rencontre a sans doute pesé lourd sur la prestation des deux équipes qui ont préféré opérer avec une certaine prudence qui a fait que l’on s’est aventuré dans le camp de l’autre que très rarement et encore il fallait bien plus que ces tentatives bien timides pour espérer titiller la défense adverse. Du coup, c’est à une véritable bataille du milieu à laquelle nous avions assisté durant les 90 minutes du temps réglementaire et les trente minutes qui s’en suivront en guise de prolongations. Résultat, il fallait aller aux tirs au but pour départager les deux équipes et c’est le E Collo qui s’est montré plus adroit dans cette épreuve en l’emportant par quatre tirs réussis contre trois. Il faut dire que ça s’est joué très serré entre les deux équipes qui, en dépit de l’excès de prudence affichée, en voulaient vraiment. Ramzi T.

ES Ben Aknoun 2 CRB Aïn Sefra 1
Sur un doublé de Abed
Stade : Aoued Meflah Affluence : faible Arbitres : Hedia assisté de Bouharous et Bouanani Buts : Abed (27’ et 73’ sp) (ESBA); Aït Oum El Saoui (60') (CRBAF) CRB Aïn Sefra : Gorba, Benbakhani, Halaloui, Soudou, Bougholifa, Grari, Amri, Azedine, Chikaoui (Belbia 52’), Smir (Chiha 85'), Bouzarouche Entraîneur : Merabet ES Ben Aknoun : Megazi, Mekoura, Allali, Benamar, Belhinous, Rachid, Aït Oum El Saoui, Kaboul (Romba 88’), Maïzia (Metahri 60'), Gherbi (Mustapha 60'), Bougueria Entraîneur : Derouaz Face à des gradins presque vides s’est déroulée la rencontre entre Ben Aknoun et Aïn Sefra. Les deux équipes ont pratiqué un jeu ouvert. A ce jeu-là, c’est la formation algéroise qui s’est montrée la plus efficace en ouvrant le score par Abed. Ce but a fait réagir les Sudistes qui se sont portés vers l’attaque avec la ferme intention de remettre les pendules à l’heure, mais en vain. Ce n’est qu’en seconde mi-temps que l’équipe de Aïn Sefra a pu niveler le score par l’intermédiaire de Oum El Saoui. Mais la joie des Sudistes a été de courte durée puisque Abed est revenu pour porter l’estocade et donner par là même un avantage définitif pour les siens qui se sont montrés plus réalistes dans cette partie. A. K.

Le Ghali Mascara s’est qualifié au prochain tour de la Coupe d’Algérie en battant l’équipe de Ras El Oued sur le score de 2 à 0. Les Mascaréens ont su gérer le match en dominant les débats de bout en bout. La première mitemps s’est achevée sur un score nul et vierge, en dépit des multiples occasions procurées par les poulains de Arab. En seconde période, et après trois minutes seulement, les Mascaréens ouvrent le score par l’intermédiaire de Abdaoui d’un tir puissant des 30 mètres. Les joueurs de Ras El Oued ont failli remettre les pendules à l’heure par Nouara qui a trouvé le poteau d’un tir puissant. A cinq minutes de la fin de la rencontre, le rentrant Chabi ajoute un deuxième but pour son équipe qui se qualifie ainsi pour les 16es de finale de la Coupe d’Algérie. Salah M.

Mascara logiquement

NT Oued Souf 0 - IRBS 3
Stade communal de Meguera Affluence : faible Arbitres : Zouaoui, Boughelam, Aouina Avertissements : Belabassi (65’), Kenioua (84’) (NT Oued Souf) Buts : Djelti (65’), Benouali (67’), Bourahla (80’) (IRBS) NT Oued Souf : Zebidi, DjarAllah, Hamani, Dris, Toumi, Kadiri 1, Bekakra (Knioua 75’), Kadiri 2, Bekkar (Belabassi 52’), Ghaoui (Salami 25’), Midoune Entraîneur : Abdou IRBS : Hemza, Hami, Bensalah, Oukri, Mimouni, Tadjer, Kerrad, Amani (Benouali 46’), Chiekh (Kettaf 46’), Djelti (Guourari 75’), Bourahla Entraîneur : Oundadji

US Remchi 1 - NRB Cheréa 0
Stade : 1er-Novembre (El Mohammadia) Affluence : faible Arbitres : Bouchelouche, Chambi, Hammou. Avertissements : Benlaredj (39') (USR) ; Khaldi (32'), Toualbia (78') (NRBC) But : Rahou (65') (USR) USR : Bendahmane, Hadj Cheikh, Djellidi, Messaoud, Benayadi, Belkadi, Benlaredj (Djalel 80'), Hamadèche, Mokadem, Rahou (Zemmani 86'), Soltani Entraîneur : Khellad<i NRBC : Aïssani, Khoudir (Malaïka 36'), Toualbia, Benkhadra, Boursas, Malaïka 2, Khaldi, Loussia (Nouiri 86'), Remache (Rezkellah 71'), Hamidi, Toumi Entraîneur : Boulaïnine

Sougueur en seconde mi-temps
Les gars de Oued Souf n’auront tenu qu’une mi-temps, avant de s’écrouler littéralement en seconde période. Trois buts encaissés et ce n’est pas cher payé si l’on se fie aux nombreuses occasions ratées par les protégés de Oundadji. Djelti (65’) était le premier à ouvrir le score d’un tir puissant à la limite des six mètres, montrant ainsi la voie à ses coéquipiers. Deux minutes plus tard, Benouali d’une frappe sèche des 25 mètres aggrave la score. Ce second but portera un sérieux coup au moral des joueurs de Oued Souf qui baisseront complètement pavillon vers la fin avec ce troisième but signé Bourahla (80’) suite à une grossière erreur de la défense centrale. Score final, trois buts à zéro. L’IRBS affrontera l’ES Mostaganem au prochain tour. B. R.

Victoire méritée de Remchi

L'US Remchi n'a pas trouvé de difficultés pour passer aux 16es de finale de la Coupe d'Algérie en battant le NRB Cheréa sur le score d'un but à zéro. L'USR a failli ouvrir le score par l'intermédiaire de Hamadèche, mais la défense du NRBC s'en sort miraculeusement. Le jeu s'équilibre avec une légère domination de l'USR. La première mitemps s'achève ainsi sur un score vierge. En seconde période, les données changent complètement puisque les joueurs de Remchi reviennent sur le terrain avec la ferme intention de marquer. Et c'est ce qui arriva à la 65' lorsque l'attaquant Rahou est parvenu à ouvrir le score pour son équipe d’une une belle tête croisée. Le score restera inchangé jusqu'au coup de sifflet final de l'arbitre. Même si Remchi a gagné par la plus petite des marges, il faut dire que son succès est mérité. A. Y.

20

Le Buteur N° 755 Samedi 17 janvier 2009

COUPE D’ALGÉRIE 32
es

de finale CAB 8 - MBB 0

CC Rouina 3 - CSC 2

Ce sera la rouina à Constantine
Stade : Sour El Ghozlane Arbitres : Saâdi, Tebbani, Khaled Avertissement : Khellaf (17’) (CSC) Buts : Loula (17’, 88’), Bradia (38’) (CCR) ; Dob (51’), Boulemdaïs (90’ sp) (CSC)

C

CSC : Dif, Chaouaou, Nehili, Benabdallah, Boulemdaïs, Khellaf (Harzi 62’), Belhamadi, Meziani, Dob, Staïfi, Rabta (Amrane 75’) Entraîneur : Cuckovic CCR : Haddad, Mechta, Zeroual, Boukhetach, Loula, Benmoussa, Miet, Beradia (Chaïb 70’), Zerouati, Benchouia, Ali Rached (El Hadi 90’) Entraîneur : Chaïb

ontre toute attente, le CSC s’est fait éliminer en Coupe d’Algérie par la modeste équipe du CC Rouina qui a réussi à ouvrir le score à la 17’ par l’intermédiaire de Loula qui a repris victorieusement un centre de Zerouati. Les poulains de Chaïb ont même failli ajouter un deuxième but par Beradia qui, seul face au gardien Dif, perd son duel. Mais ce n’était que partie remise puisque le même joueur réussira à trouver le chemin des filets à la 38’, au grand étonnement des Constantinois. En deuxième période, ces derniers réduiront la marque grâce à Dob. Leurs attaques se font de plus en plus nombreuses, dans l’espoir de rattraper leur retard. Mais le CSC encaissera un troisième but, à deux minutes de la fin du temps réglementaire. Dans les arrêts du jeu, le CSC par le biais de Boulemdaïs réduit le score. Mais ce sont les gars de Rouina qui arracheront leur qualification au prochain tour. K. Samir

Le CAB sans pitié
Stade : Abdelatif Mokhtar (Boussaâda) Affluence : moyenne Arbitres : Bouhini, Mezroua et Dahmache Buts : Boukhelouf (8'), Lemouade (14', 19'), Tebia (40'), Rouaïghia (45'+2), Messaâdia (48', 62'), Bouraoui (79') (CAB).

L

CAB : Bezouir, Meziani, Benmili, Ghennam (Ghodbane 65'), Djilalli, Tebia, Bahloul, Rouaïghia, Lemouade (Bouraoui 59'), Messaâdia, Boukhelouf (Hamdaoui 53') Entraîneur : Benyellès MBB : Baba, Adjalti, Faghali, Zidi, Mezendi 1, Allal, Mehouissi, Khellouli, Benacer (Smaïli 79'), Belabbès, Mezendi 2 (Bellabès 55') Entraîneur : Selih

e CA Batna n'a pas éprouvé beaucoup de difficultés pour arracher son billet qualificatif aux 16es de finale de la Coupe d'Algérie, après son large succès face au MB Beïda sur le score de huit buts à zéro. Boukhelouf à la 8', Lemouade aux 14' et 19', Tebia à la 40', Rouaïghia à la 45'+2, Messaâdia aux 48' et 62' et enfin le nouveau rentrant Bouraoui à la 79’ ont été les réalisateurs batnéens. Le CAB affrontera au prochain tour l'USM Hadjout. A. B.

JSMS 1 - NRB Bekouche Lakhdar 0

WNMT 0 - WABT 2

Un but puis plus rien
Stade : Boutias (Milia) Affluence : moyenne Arbitres : Hbibatni, Rebae, Ben Mouloud Avertissements : Lemaissi (28’), Methani (53’) (JSMS) But : Boumediène (43’) (JSMS)

Tissemsilt en deuxième mi-temps
Stade : 20-Août 55 de Bordj Bou-Arréridj Affluence : faible Avertissements : Zaoui (43'), Abdellaoui (79') (WABT) ; Cherki (67') (WNMT) Buts : Abdellaoui (57' et 65') (WBAT)

S

JSMS : Damas, Guerili, Cheikhi, Lemaissi, Defnoun, Beloucif, Bettal, Djeffal (Toumi 65’), Naceri (Messadi 83’), Methani, Boumediène (Karboua 70’) Entraîneur : Boufenara NRB Bekouche Lakhdar : Souissi, Zeradi, Abdi, Dabache (Mihoub 43’), Chaoui, Boulekrouche (Lilouche 72’), Yakoub 1, Bougherara, Rotba (Yakoub 2 56’), Boungoura, Rahmouni Entraîneur : Khemissi

imple formalité pour Skikda qui n’a pas eu à forcer sur le champignon pour venir à bout de son voisin du NRB Bekouche Lakhdar qu’il a battu par la plus petites des marges. Le but de la rencontre a été inscrit à deux minutes de la fin de la première période par l’entremise de Boumediène. C’était tout ce qu’il y a à signaler de cette rencontre pratiquement terne, où la prudence a été de mise de part et d’autre durant la majeure partie du temps. A. C.

L

WNMT : Lemmouchi, Bekhouche (Ferhat 62'), Charef, Attia, Hachichi, Noura (Fetni 70'), Brahimi, Guidouche, Boudrâa, Merzouki, Cherki (Bendjedda 68'). Entraîneur : Belhout WBAT : Boukacem, Benabi, Zaoui, Kherroubi, Kacem, Khadim, Mahi, Abdellaoui, Khettal (Kembour 46' puis Aït Hammou 75'), Slimane (Boukhatem 88'), Sahraoui Entraîneur : Sennour

e Widad de Tissemsilt a arraché son billet pour les 16es de finale de la coupe d'Algérie après une victoire face au WNM Tébessa sur le score de deux buts à zéro. Les deux buts ont été inscrits par Abdellaoui à la 57' et à la 65' de la rencontre. Le WABT affrontera lors du prochain tour le GC Mascara. A. M.

SAM 1 - ASO Ouargla 0

Résultats des 32es de finale
01- CABB Arréridj - SKAF Khemis Miliana 02- ES Sétif - USM El Harrach 03- MC Saïda - OC Beaulieu 04- JS Kabylie - ASO Chlef 05- ES Guelma - HB Ghardaïa 06- O Arzew 3 - USM Khenchela 07- USM Blida - JSM Béjaïa 08- ES Mostaganem - CRB Bordj El Kiffan 09- WA Tlemcen - NRB Tougourt 10- MC Oran - WR Bentalha 11- JSM Skikda - NR Bekouche Lakhdar 12- MC El Eulma - AS Bordj Ghedir 13- ES Ben Aknoun - CRB Aïn Sefra 14- E Collo - IB Khemis El Khechna 15- GC Mascara - ROC Ras El Oued 16- SA Mohamadia - ASC Ouragla 17- NA Hussein Dey - AS Khroub 18- ESM Koléa - SC Aïn Defla 19- USMM Hadjout - OMR El Annasser 20- IRB El Hadjar - Jijel SD 21- IRB Maghnia - MSP Batna 22- CR Belouizdad - NRB Tazeguert 23- USM Sétif - ES Béchar 24- IRB Sougueur - NT Souf 25- RC Kouba - MC Mekhadma 26- WMM Tébessa WAB Tissemsilt 27- CC Rouina - CS Constantine 28- MC Alger - IRB Aïn D’heb 29- USM Alger - Paradou AC 30- US Remchi - NRB Cheréa 31- CA Batna - MB Beïda 32- USM Annaba - ES Souk Ahras 1/0 1/0 (après prolongations) 2/1 0/0 (ASO Chlef aux penalties) 1/0 3/1 Reporté au 26 janvier 2/1 2/0 3/0 1/0 2/0 1/0 0/0 (E Collo aux penalties) 1/0 1/0 0/0 (AS Khroub aux penalties) 3/0 3/2 Non joué pour impraticabilité du terrain 1/1 2/0 1/0 3/0 4/2 0/2 3/2 9/0 2/1 2/1 8/0 3/0

Le SAM s’est fait peur
Stade : 18-Février Laghouat Affluence : faible Arbitrage : Bouali, Doulach, Karoui. But : Radjâa ( 98’) Avertissement : Demou (18’) Mecherfi (33’) Radjâa (117’) SAM Zekziki ( 22’) Zouaid ( 30’) ASO Ouergla

C

SAM : Zaïdi, Bhilil, Demou, Douar, Aïssani, Bouchiba, Moufek, Mecherfi, El Far, Sedjal ( Radjaâa 46’), Benyetou ( Tlemcani 65’) Entraîneur : Benfeta ASO Ouergla : Zouaouid (Bouchkif 84’), S. Setal, Benmahrouz (Kourini112’), Touazi (Benabdelhafid 76’), Bensaci, Abderahim, T. Setal, Zekziki , Saih, Azi, Bensalem Entraîneur : Tria

eux qui pensaient que le SAM n’allait accomplir qu’une simple formalité pour se qualifier au prochain tour de Dame coupe se sont énormément trompés, car les poulains de Benfeta ont trouvé de grandes difficultés pour venir à bout de cette modeste formation de l’ASO Ouergla Les camarades de Zaidi se sont confrontés à une équipe bien organisée en défense. La première alerte fut donné par Benyetou à la 18’qui décroche une puissante frappe, mais sa balle s’écrase sur la barre transversale. Six minutes plus tard, s’est Mecherfi qui a failli ouvrir la marque s’il avait bien ajusté sa frappe. L’occasion la plus nette dans cette première période était toujours à l’actif du SAM, à la 36’ un joueur s’est présenté seul face au gardien mais il a trop temporisé avant d’armer son tir, ce qui a permis à Zouaouid de sauver son équipe. La seconde partie du jeu n’apporta rien de nouveau et nous avons vu presque le même scénario que celui de la première mi-temps, et le SAM a manqué une balle de match à deux minutes de la fin du temps réglementaire par Demou. Toutefois les efforts du SAM ont été récompensés à la 8’ du temps additionnel par Radjâa, suite à une remise de la tête par son coéquipier Douar. Ce but a d’ailleurs libéré le SAM qui a su préserver son acquis jusqu'à la fin du temps additionnel.

ESMK 3 - SCAD 0

Aït Tahar bourreau d'Aïn Defla
Stade : Imam-Lyes (Médéa) Affluence : moyenne Arbitres : Mansouri, Benaboune, Aïssani Avertissements : Kechtoul (23'), Djemaâoui (65') (SCAD) ; Bella (59') (ESMK) Buts : Aït Tahar (72', 82') (ESMK) ; Chaouchi (80') (SCAD) ESMK : Benrabah, Bella, Djahnine, Kerrama, Chibane, Kediane, Setti, Allali (Amrouche 83'), Chaouchi, Aït Tahar, Mekhtiche Entraîneur : Akli SCAD : Arab, Lasbat, Kalloua, Kechtoul (Lagoune 46'), Bouamrane, Aouameur, Hamadèche, Djemmaâoui, Hammou, Amairi (Kestali 62'), Keddour Salah Entraîneur : Ismaïli

L'

ESM Koléa a arraché une précieuse victoire avec l'art et la manière contre l'équipe d'Aïn Defla sur le score de trois buts à zéro. Un succès qui a permis aux protégés de Nassereddine Akli de se qualifier au prochain tour de l'épreuve populaire. Le match fut équilibré jusqu'au vingt dernières minutes, où les données ont complètement changé. Le premier but de la rencontre a été inscrit à la 72' par le jeune Aït Tahar qui a profité d'un beau centre de son coéquipier Setti. Huit minutes plus tard, l'inévitable Chaouchi double la mise sur une belle tête après un corner bien botté par Mekhtiche. A la 82', Aït Tahar a aggravé la marque pour son équipe, inscrivant ainsi un doublé lors de cette rencontre. A. Y.

16es de finale
USM Annaba - O Arzew IRB El Hadjar ou Jijel SD - CABB Arréridj WA Tlemcen - AS Khroub ES Guelma - IRB Maghnia ES Mostaganem - IRB Sougeur US Remchi - USM Sétif USMM Hadjout - CA Batna MC El Eulma - E Collo CC Rouina - SA Mohammadia ESM Koléa - MC Oran CR Bélouizdad - MC Alger GC Mascara - WAB Tissemsilt Paradou AC - USM Blida ou JSM Béjaïa ES Ben Aknoun - JSM Skikda RC Kouba - ASO Chlef MC Saïda - ES Sétif

Le Buteur N° 755 Samedi 17 janvier 2009

21

INTER-REGIONS
CRBAT JSEB

Les Balnéaires s’inclinent en amical face à l’OMA
Les gars de la corniche oranaise se sont inclinés avant- hier en amical face à l’Olympique d’Arzew par deux buts à un. Cette rencontre qui s’est déroulée sur le revêtement synthétique du stade AhmedZabana de Aïn Turck a été d’un bon niveau, et a permis à l’entraîneur Drid d’avoir une idée sur la préparation de ses joueurs à moins de deux semaines avant la reprise du championnat. Pour rappel, l’unique but des Balnéaires a été l’œuvre du centre-avant Benhamou.

Guira
«Laisser les conflits personnels de côté»
Comment se sont déroulées les négociations avec les responsables du CRBAT ? Après avoir quitté le Mouloudia d’Oran l’été dernier, je suis resté sans club car je n’avais pas eu assez de temps pour m’engager avec une autre équipe, c’est alors que j’ai commencé à m’entraîner seul afin de garder la forme. Lors de ce mercato, j’ai reçu plusieurs offres, notamment du MO Bejaïa, mais les responsables de cette équipe n’avaient apparemment pas les moyens pour satisfaire mes exigences, c’est alors que j’ai reçu l’offre du président du CRBAT qui, je dois l’avouer, a tout fait pour me convaincre, c’est ainsi que j’ai signé au CRB Aïn Turck. Êtes-vous satisfait de votre choix ? Oui bien sûr, sinon je n’aurais jamais accepté de signer avec le CRBAT. J’ai été bien accueilli par les dirigeants de l’équipe, et je ferai tout pour leur rendre la monnaie de leur pièce. Comment avez-vous trouvé votre nouvelle équipe ? Même si je n’ai pas eu encore le temps de connaître parfaitement le groupe, je dois dire qu’il existe de la qualité au sein de ce groupe, seulement nous devons tous travailler dans le même sens pour l’intérêt de l’équipe qui s’apprête a jouer gros lors de la phase retour. Voulez-vous être plus explicite ? Ce que je veux dire, c’est que les choses ne vont pas très bien au sein de l’équipe, il y a des tensions entre les joueurs et ce n’est surtout pas de cette façon que nous allons accéder en Division deux, nous devons tous être solidaires et laisser les conflits de côté. Etes-vous concerné par ces conflits ? Malheureusement oui, j’ai constaté lors des séances d’entraînements que ma présence semble déranger certains. Or, si je suis à Aïn Turck, c’est uniquement pour donner un plus à l’équipe qui a fait appel à moi. Dans quel état de forme êtes-vous ? Franchement, je ne me sens pas encore à 100% de mes moyens physiques, cela est à mon sens quelque chose de tout à fait normal, car je suis resté sans compétition plus d’une année, il faut être un peu patient avec moi, car je suis sûr de retrouver mes marques dans les prochaines semaines. Votre équipe a-t-elle les moyens de jouer les premiers rôles en championnat ? Tout dépendra de notre entame de la phase retour. Je crois que si nous parvenons à gagner nos trois premières rencontres de cette seconde manche, nous aurons sûrement notre mot à dire. Entretien réalisé par Sofiane T.

Keddou s’en va
Il semble que l’entraîneur Djamel Keddou ne serait pas trop chaud d’aller au bout de ses engagements avec les responsables de la JSEB. Connu pour son sérieux et surtout sa discipline dans le travail, la situation chaotique qui prévaut à El Biar depuis son intronisation au mois de décembre passé l’aurait découragé à continuer l’aventure à El Biar. Keddou qui avait, rappelons-le, élaboré un plan de travail pour cette période de repos hivernal, était très déçu de ne pouvoir l’exécuter en raison de cette grève enclenchée par certains cadres de l’équipe et qui s’est généralisée par la suite. Le recrutement opéré sans son consentement semble l’avoir aussi persuadé de mettre un terme à sa relation de travail avec le bureau actuel. Voulant connaître son avis, le président Talahadj s’est contenté de dire : «Pour le moment, je ne sais pour quelle raison il s’est absenté tant je n’ai eu aucune discussion avec lui à ce propos. C’est pourquoi je préfère n’émettre aucun commentaire pour le moment.» Moumen A.

Mekki rejoint le RC Relizane
Ce n’est qu’avant-hier que le milieu de terrain du CRB Aïn Turck, Mekki, a obtenu sa lettre de libération. Ce joueur, qui a été d’un bon niveau durant ses apparitions dans la phase aller du championnat, s’est montré décidé a quitter son team. «Je ne voulais pas rester à Aïn Turck, surtout après avoir appris de la part de certains proches de l’équipe que mon nom a été mis sur la liste des libérables. C’est vrai que le président ainsi que le manager du CRBAT ont tout fait pour me convaincre de rester, mais mon choix avait été déjà fait et je ne pouvais en aucun cas faire machine arrière», nous a déclaré Mekki en marge de la rencontre amicale de son ex-équipe face a l’OMA. A la question de connaître sa prochaine destination, Mekki nous a fait savoir qu’il avait tout conclu avec les responsables du RC Relizane : «J’ai tout conclu avec les responsables du RC Relizane, d’ailleurs je devrai rejoindre la ville de Relizane aujourd’hui (hier), pour parapher mon contrat et entamer les entraînements.» Le départ de Mekki, de l’avis des observateurs, constitue une grande perte pour les Balnéaires vu ses grandes qualités techniques et physiques. Sofiane T.

Soltani pressenti
Les dirigeants d’El Biar pensent sérieusement à renforcer la barre technique afin de pallier le départ quasi consommé de Djamel Keddou. C’est ainsi que nous apprenons que l’ex-driver du CRB, Abdelkader Soltani, serait pressenti à la JSEB. C’est en tout cas le seul nom d’entraîneur qui a été évoqué lors d’une réunion restreinte qui a regroupé mardi le bureau exécutif de la JSEB.

Cherif El Ouezzani boude l’équipe
A en croire une source autorisée, Cherif El Ouezzani aurait décidé de bouder les entraînements de son équipe. Absent depuis plus de trois jours, le milieu de terrain des Balnéaires n’a pas apprécié les remarques faites par son entraîneur Drid lors de la séance d’entraînement de mardi passé. D’ailleurs, le joueur n’a pas hésité à quitter le terrain au milieu de la séance. Depuis, Cherif El Ouezzani n’a plus donné signe de vie, ce qui laisse une parenthèse ouverte, malgré que l’entraîneur adjoint Toufik Bendimia nous a affirmé qu’il n’existait pas de cas Cherif El Ouezzani. «Contrairement à ce que beaucoup pensent, il n’existe pas de cas Cherif El Ouezzani. Ce qui s’est passé mardi, arrive dans toutes les équipes du monde. L’histoire est simple, ce joueur a des problèmes d’ordre personnel, et lors de cette séance l’entraîneur Drid, après avoir constaté que le joueur avait l’esprit ailleurs, lui a demandé de faire des tours de piste ou bien d’aller prendre sa douche. Le joueur n’a pas hésité à opter pour le second choix, mais je tiens à rassurer tout le monde que nous avons rencontré le joueur mercredi passé et il nous a expliqué la nature de son problème et tout est rentré dans l’ordre, il devrait reprendre les entraînements demain», nous a déclaré Bendimia qui a tenté par cette déclaration d’apaiser les tensions qui existent ces derniers temps dans la bâtisse de Aïn Turck. Sofiane T.

Les salaires cette semaine
L’on apprend que la direction du club el biarois procédera bientôt à la régularisation partielle de la situation financière des joueurs. Ainsi, après leur avoir octroyé lundi passé les primes de match, le président du CSA, Kamel Talahadj, compte profiter de l’arrivée imminente de la subvention communale, prévue pour au plus tard mercredi, pour verser à ses protégés les salaires en suspens depuis plusieurs mois. Une nouvelle qui a n’a pas été sans faire des heureux du côté des joueurs.

Reprise des entraînements demain
L’entraîneur du CRBAT a donné deux jours de repos a ses joueurs, ces derniers devront reprendre les entraînements demain matin a partir de 9 heure au stade Ahmed Zabana.

SCMO

Belkacem : «Si on ne me paye pas, je ne remettrai plus les pieds à Médioni»
Après la clôture du mercato, y a-t-il du nouveau dans votre affaire ? A l’heure où je vous parle, il n’y a rien de nouveau, je suis toujours chez moi en train d’attendre un appel du président pour me convaincre avec du concret. Justement, vous deviez rencontrer votre président en fin de semaine… Non je ne l’ai pas rencontré, car on m’a fait savoir qu’il ne se trouvait pas a Oran. D’ailleurs, cela fait maintenant plusieurs semaines que je veux le rencontrer, mais on me fait toujours savoir qu’il est hors d’Oran pour des affaires personnelles. Que comptez-vous faire maintenant ? Cette question, vous devriez plutôt la poser au président, car ce que je veux c’est mon argent de la deuxième tranche de la prime du signature… Si le président me paie, je retournerai aux entraînements sans aucun problème, mais dans le cas contraire je resterai chez moi. Même si cela vous contraint à rester sans compétition ? Oui, je suis prêt à ne pas jouer les 6 prochains mois. Il faut que les supporters de Médioni sachent que je ne fait que réclamer mon argent. J’ai toujours été au service de l’équipe, en étant le meilleur buteur durant la phase aller du championnat, donc il est temps pour mes dirigeants de me payer car le football est mon gagne-pain. Revenons un peu en arrière, vous étiez sur le point de vous engager avec le CRB, que s’est-il passé au juste ? Effectivement. J’ai été contacté par l’entraîneur Mohamed Henkouche ainsi que par des dirigeants belouizdadis. Toutefois, me sachant déjà sous contrat, ils ont essayé de joindre le président pour négocier ma lettre de libération. Mais le président ne se trouvant pas à Oran, ils n’ont rien pu faire. la première fois que je décide de bouder mon équipe, mais ce n’est pas de ma faute. Si j’avais été payé rubis sur l’ongle, je ne serais jamais arrivé à ce stade. Entretien réalisé par Sofiane T.

Dali opte pour l’OMR
Comme révélé par nos soins, le gardien de but d’El Biar, Mohamed-Brahim Dali, n’ira pas au bout de son contrat à El Biar. Ayant reçu ses papiers en début de semaine, il est parvenu à un accord avec les dirigeants olympiens de Ruisseau. Un choix qu’il a privilégié en dépit des offres alléchantes qu’il a reçues de l’USMB et du CSC notamment.

Ne pensezAlors qu’il devait reprendre les entraînevous pas que ments avec ses coéquipiers en fin de la semaine cette dernière, Ammour Sofiane s’est de nouveau fait mal situation à la cuisse droite. L’ex- sociétaire de l’ASMO devra est mal observer une période de dix jours avant d’effectuer son tombée retour. Contacté avant-hier, Ammour avait le moral à pour vous zéro. «Je suis vraiment abattu moralement, car je voulais ? reprendre les entraînements pour être prêt le jour de la J’aurais reprise du championnat, cela fait maintenant plusieurs voulu ne semaines que je suis blessé et cela me préoccupe pas vivre énormément», nous a déclaré Ammour au bout du cette situafil. Cependant, et selon le kiné, Ammour devra tion, tout le être d’attaque lors de la première journée monde sait de la phase retour du championnat que je ne suis pas prévu le 29 de ce mois face à un type à prol’IRB Timimoun. blèmes, d’ailleurs c’est

Ammour rechute

Les cinq recrues connues
La JSEB vient de s’assurer les services de cinq nouvelles recrues cet hiver. Afin de consolider ses chances de maintien lors de cette phase retour, les responsables el biarois ont fait appel aux services de l’ex-stratège du MCA, Ameur Benali, qui a été engagé en licence A. Un jeune qui répond au nom de Lahdad, et un ex-portier harrachi, Deboussi, ont été aussi recrutés. Quant à Juba (IBKEK) et Bouterfasse (USMMH), ils ont été engagés sous forme de prêt. Moumen A.

Le Buteur N° 755 Samedi 17 janvier 2009

21

CLUBS DE KABYLIE

RÉGIONALE 2
CRB Kherrata 3 - MB Bouira 1

Boudjellal «tue» le Mouloudia
Stade : Kherrata Affluence : record Arbitres : Tebani, Aktadar, Talbi Expulsions : Talbi (CRBK), Brahimi (MBB) Avertissements : Boudjellal (CRBK), Abdelaziz (MBB) Buts : Boudjellal ( 10’ , 15’ , 60’ ) CRBK, Guifouf ( 30’ ) MBB CRB Kherrata : Habi, Tazarat (Senoussi), Achab, Samahi, Messar, Messali (Zemouchi), Kheldoune, Bahri, Laidani, Boudjellal (Hachemi), Talbi Entraîneurs : Louahche et Hadjrioua MB Bouira : Kébir, Hamoudi, Madani, Abdelaziz, Boukharouba, Bounoua, Gani (Amrioui), Saoud (Ait Said), Guifouf, Brahimi, Messadki (Belloumi) Entraîneur : Rouabah de leur dernier déplacement où ils ont affronté l’équipe de Ain Bessam. Les inconditionnels du CRB Kherrata ont à l’occasion montré encore une fois leur attachement à la bande à Louahche qui le leur a bien rendu. Alors que les hommes de Louahche et Hadjrioua n’avaient pas d’autre choix que de confirmer la belle santé affichée depuis quelques journées en recevant le MB Bouira pour espérer regagner quelques places au classement et se rapprocher du peloton de tête pour garder par la même leurs chances intactes pour le sacre final. Les gars de Kherrata ont réjoui leurs supporteurs par le résultat final du match et surtout par leur très bonne prestation. Tous les ingrédients étaient réunis pour un match plein : un stade archicomble, un temps ensoleillé et une pelouse en bon état. L’entame du match sera marquée du sceau des gars de Kherrata qui ont manqué plusieurs belles opportunités de prendre l’avantage avant que Boudjellal ne trouve l’ouverture à la 10’ . Ce diable de Boudjellal qui, 5’ après son premier but, a réussi à planter la deuxième banderille des Kherratis qui jouèrent dès lors extrêmement libérés, et donner du coup un cours unique au match. Libérés, mais à un certain moment, ils se sont tellement oubliés qu’ils donnèrent l’opportunité à Guifouf de profiter de l’un des rares mouvements offensifs des siens pour réduire la marque à la 30’ . Le seul point noir de cette première mi-temps a été l’expulsion de Talbi du côté du CRB Kherrata et de Brahimi du côté du MB Bouira, les deux ayant cumulé deux cartons jaunes. Leur avantage d’un seul but, les Kherratis le sauvegarderont sans trop de problème jusqu’à la pause. Dès l’entame du deuxième half, les locaux, cherchant à marquer le troisième but et éviter ainsi toute mauvaise surprise, continuèrent à exercer un pressing haut sur leurs vis-àvis qui seront contraints de rompre à l’heure de jeu sur une action conclue par le virevoltant Boudjellal qui, ainsi, a réussi à signer son premier triplé de la saison. Ce sera sur le score de 3 à 1 en faveur des locaux que l’arbitre mit fin aux débats largement dominés par le CRBK. Hafit Zaouche

JS M’Chedallah 3 OS El Kseur 0 La révolte des Maillotins
Stade : M’Chedallah Affluence : faible Arbitres : Benakouche, Sadoune, Setti Buts : Saoudi (22`), Mikireche (48`) Achiou (66`) JSM Avertis : Mechnane (43`) Lekrar (57`) JSM, Benyoub (56`) OSEK JSM : Badji, Lekrar, Boukrif, Mikireche (Allili 57`), Laouhid, Mechnane, Saoudi, Nait Youcef (Achiou 45`), Khellal, Allem (Ider 68`), Barbari Entraîneur : Mira OSEK : Hammouche, Ouanoughi (Abedeladim 74`), Benyoub, Ait Henia, Sellami, Kedjoual, Kaloune, Mouloudj (Boumraou 64`), Amedjkouh (Amara 59`), Zouaghi, Dekimeche. Entraîneur : Zerrari Les Maillotins ont lâché un grand ouf de soulagement au coup de sifflet final de la rencontre qui a opposé leur équipe à celle de l’OS El Kseur pour le compte de l’avant-dernière journée du championnat de la Régionale 2, groupe de Kabylie. Ça se comprend bien évidement dans la mesure où les coéquipiers de Barbari n’avaient pas connu la joie de la victoire à domicile depuis la 4ème journée lorsqu’ils avaient gagné devant le MC Bouira. L’OS El Kseur débutait bien l’entame du match en quadrillant le terrain avec une bonne organisation, mais cela n’a pas empêché la JSM ’Chedallah de trouver quelques brèches pour lancer ses raids, notamment par les côtés. D’ailleurs, la première chaude action viendra à la 5’ lorsque Saoudi conclut par un retourné acrobatique un très beau mouvement collectif orchestré par le trio Barbari, Allem et Mekireche. L’OSEK répliquera à la 10’ par l’entremise du capitaine Zouaghi qui à tenté sa chance par un tir à ras de tir, facilement capté par le gardien Badji. Passé le quart d’heure de jeu, les Maillotins haussaient le ton en exerçant une pression permanente sur l’arrière-garde olympienne. Ainsi, à la 20’ , Nait Youcef sera frustré par la sortie du gardien qui le privera d’un but certain, mais juste deux minutes après, Saoudi réussira à donner l’avantage à son équipe en profitant de la bévue commise par le gardien Hammouche qui à lâché le ballon après un corner botté par Barbari. La réaction de la formation d’El Kseur n’était pas du genre à inquiéter la défense de la JSM qui veillait au grain jusqu’à la fin de la première mi-temps. Les hommes de Mira vont débuter la seconde manche sur le meilleur scénario, puisque après à peine trois minutes, ils ont réussi à doubler la mise par un but d’école. C’était sur une action rapide menée par Saoudi qui s’échappait du flanc gauche avant de centrer parfaitement pour Mekireche qui, bien embusqué, reprenait victorieusement de la tête. Un but qui libérera totalement les locaux même si de temps en temps, on enregistra des attaques sporadiques de la bande à Zerrari. Ceci dit, la JSM ’Chedallah va enfoncer le clou à la 66’ par l’intermédiaire de M’hena Achiou qui, de l’extérieur du pied, parviendra d’un tir des 20 mètres à tromper la vigilance du keeper d’El Kseur. A 3 à 0, les carottes étaient bien cuites, mais les Maillotins avaient plusieurs opportunités de saler la note par Ider (70`), et Barbari (76`). Ainsi donc, l’essentiel à été fait et c’est sur cette bonne note que les Maillotins ont bouclé à domicile la phase aller après une longue sérié de contre-performances. Idir Mameri

L

es gars de Kherrata viennent de confirmer tout le bien qu’on dit d’eux depuis plusieurs journées en écrasant avec l’art et la manière le MB Bouira. Ils confirment ainsi de façon éclatante les trois points qu’ils ont ramenés

Louahche (ent. CRBK) : «Nous aurons notre mot à dire dans la course au titre»
«On a livré un bon match. Je pense qu’on a dominé complètement notre adversaire. On veut terminer la phase aller en beauté pour pouvoir préparer la phase retour, qui sera sûrement très rude, en toute quiétude. Les joueurs sont à féliciter pour tous les efforts qu’ils ont fournis. Notre équipe aura son mot à dire durant la deuxième moitié du championnat.»

Rouabah (ent. MBB) : «Nous avons été trop naïfs»
«Je prendrai officiellement le club ce samedi. Pour ce déplacement à Kherrata, je suis venu superviser ma nouvelle équipe. Le CRB Kherrata mérite amplement sa victoire et je tiens à le féliciter. Concernant mon équipe, je dirais que c’est une équipe jeune qui manque de maturité. Mes joueurs sont trop naïfs et je ferai tout pour remédier à toutes les lacunes que j’ai pu déceler. J’ai ramené de l’Oranie avec moi trois joueurs d’expérience, je suis sûr qu’ils donneront du sang neuf au MBB. Concernant l’objectif du club, je dirais que le club a les moyens de se maintenir en Régionale 2, à condition que chacun de nous assume comme il faut sa responsabilité.»

ES Azeffoun 1 - JS Tichy 0
Il a fallu tout le savoir-faire des Ivahriyen
Stade : Aït Amer (Azeffoun) Affluence : faible Arbitres : Sabri - Bougache- Saadalli But : Baour ( 84’ ) pour l’ESA ESA : Sayhi, Tobbal, Berrichi, Belkaïd, Touri, Boudjemia, Slamani, Haddouche, (Baour), Abidri, Chellabi, Dahoumane (Zerouali) Entraîneurs : Karim Kaced et Chaïb JST : Ariche, Mezreb, Haddadi (Aïbèche), K. Adrar, Djaoua, Bourenane (F. Adrar), Saïdani, Messaoudi, Hellal, Khelfaoui, Ziani (Laroubi) Entraîneur : Adrar Mourad L’ESA, dirigée à l’occasion par le nouveau coach Karim Kaced, a dans une très large mesure dominé cette rencontre qui l’a vu être opposée à la JS Tichy, mais sans concrétiser cette domination au tableau d’affichage. Il a fallu la persévérance des coéquipiers de Berrichi et l’incorporation de Baour pour venir à bout d’une formidable équipe de Tichy portée à bras le corps par deux remarquables joueurs que sont Aibeche et khelfaoui. Pourtant, les fans de l’équipe locale avaient pensé que les leurs n’en feraient qu’une bouchée des Tichiotes notamment après la première action signée Tobbal à la première minute. C’était une jolie transversale qui augurait une belle confrontation en perspective. On ne s’est pas trompé d’ailleurs sur la qualité du jeu, les deux équipes l’ont démontré tout le long du match : un jeu propre et limpide. Devant la bonne défense des visiteurs, bien articulée autour d’un irréprochable Ariche, les locaux n’avaient pour alternative que les tirs de loin à l’image de Abidri et Slamani qui se sont distingués par de forts jolis bolides sans pour autant tromper la vigilance de Ariche, c’était à la 13’ et à la 40’ . En seconde période, le seul haut fait enregistré était cette belle combinaison entre Chellabi et Slamani qui, toutefois, n’influera pas sur le score. Excepté cette occasion, les deux parties peinaient à violer les barrières défensives dressées par chacune des deux équipes. Il a fallu prendre son mal en patience jusqu’à six minutes de la fin du match lorsqu’un tir de Boudjemia, pourtant anodin d’apparence, trouva le pied de Baour qui le dévia dans la cage de l’infortuné Ariche pour ce qui allait être la délivrance pour une équipe d’Azeffoun qui courrait derrière un succès depuis de nombreuses journées. F. Boudjema

Mira (ent. JSM) : «C’est la victoire du cœur»
«C’est une victoire amplement méritée pour mon équipe, sans diminuer de la capacité de l’adversaire qui sur certaines actions méritait mieux. Nous avons tenu vraiment à nous débarrasser de la malchance qui nous poursuivait à domicile. Nous sommes parvenus à nos fins grâce à notre cœur et à la grande volonté des joueurs qui méritent d’être remerciés. Aujourd’hui, nous avons évolué comme il le fallait, individuellement et collectivement. Dieu merci, nous avons réussi à vaincre le signe indien et nous tenons à confirmer prochainement»

Naït Kaci (pdt. ESA) : «Je confirme l’installation de Kaced et j’affirme qu’il n’a jamais été question du retour de Bouakouk»
Il semble que vous avez finalement trouvé celui qui remplacera Chennafi à la tête de la barre technique. En effet, je confirme l’installation de Karim Kaced à la barre technique. Certes, on a tardé un peu, mais c’était juste pour trouver la bonne chaussure à notre pied comme on dit, mais, permettez-moi en cette occasion de clarifier certaines choses que j’avais à cœur de dire notamment après les déclaration de notre exentraîneur, Bouakouk. Quelles clarifications ? Il n’a jamais été question de son retour comme il l’avait déclaré sur ces mêmes colonnes. Chaib avait assuré l’intérim à barre technique juste après le départ de Chennafi et il en est resté le temps que l’équipe trouve un autre entraîneur. Ce qui s’est fait mardi dernier. Pourtant, il nous a assuré une séance d’entraînement … Bouakouk est un ami de longue date, et c’est d’ailleurs en cette qualité qu’il nous a rendu visite il y a 15 jours. Disons que pour nous, c’était une visite de courtoisie sans plus, mais de là à dire qu’il avait assuré un entraînement l’écart est énorme. Pour vous dire vrai, on n’a jamais songé à le reprendre. Parmi la liste des noms à contacter il n’y figurait pas en tout cas. La page, nous l’avons tournée ensemble après la formidable accession de la saison dernière. Propos recueillis par F. B.

Zerrari (entr OSEK) : «C’est frustrant !»
«C’est vraiment frustrant de perdre avec cette manière. Nous avons bien débuté la rencontre avant que mes joueurs ne tombent dans la facilité. Ils ont commis beaucoup d’erreurs que nous avons payées cash et ce, par manque de la discipline dans le jeu. Il faut savoir également que mon équipe était amoindrie par l’absence de quelques éléments clé de l’effectif. En tout cas, il nous reste beaucoup de travail à faire.»

22

Le Buteur N° 755 Samedi 17 janvier 2009

INTERNATIONAL
Marseille Arsenal CAF

D i o u f se dit prêt à partir
En réponse aux mises en garde de l'actionnaire majoritaire de l'Olympique de Marseille, Robert Louis-Dreyfus, publiées mercredi dans L'Equipe, Pape Diouf a accordé une interview au quotidien régional La Provence jeudi. Le président du club phocéen s'est montré «surpris par le ton et l'agressivité employés» par «RLD», avant de déclarer : «Nous avons tenté de redonner une crédibilité à ce club, en constituant une équipe sans jamais solliciter l'actionnaire. (...) Si l'actionnaire pense que je ne suis plus en situation de remplir mon rôle tel que lui le conçoit, je suis prêt à partir.» L’entraîneur Erik Gerets, de son côté, a confié son étonnement dans le même journal. «Il faut faire la différence entre une équipe de foot et une entreprise. Si on nous casse en deux en fin de saison, au cas où l'on n'a pas atteint les objectifs, je peux comprendre. Je ne vois pas l'intérêt de le faire aujourd'hui. Il y a aussi des injustices dans ce que dit Robert Louis-Dreyfus», a répondu le Belge, aussi agacé que Pape Diouf.

We n g e r critique Manchester City

Z a k i e t D ro g b a éliminés pour le trophée de meilleur joueur Drogba ne figure pas dans la liste L'Ivoirien Didier
des trois candidats au titre de joueur africain de l'année 2008, au contraire de son coéquipier ghanéen de Chelsea, Michael Essien et de l'attaquant togolais d'Arsenal, Emmanuel Adebayor. La liste a été publiée mercredi par la Confédération africaine de football (CAF). Outre Drogba, l'Egyptien Amr Zaki, attaquant du Zamalek du Caire prêté à Wigan, qui figurait aussi dans la précédente liste, a disparu, alors que son compatriote Mohamed Abou Trika, meneur de jeu d'Al Ahly, reste en course pour succéder au Malien Frédéric Kanouté. Drogba avait gagné le titre en 2006. L'Egypte, qui a conservé la Coupe d'Afrique des nations début 2008, est favorite pour le titre de l'équipe de l'année. Le Cameroun et le Nigeria sont les deux autres candidats. Ce sont les entraîneurs des 53 sélections nationales affiliées à la CAF qui désigneront le joueur africain de l'année qui doit être annoncé le 10 février à Lagos.

W i l t o r d s'engage pour signature de Brandao mercredi, 6 mois Après la
l'Olympique de Marseille enregistre un deuxième renfort de poids en attaque avec la signature de Sylvain Wiltord. Jeudi aprèsmidi, l'attaquant international français, 34 ans, s'est engagé pour 6 mois avec le club phocéen après avoir été laissé libre par le Stade Rennais. Le joueur passé par Bordeaux, Arsenal et Rennes a disputé 114 minutes de Ligue 1 depuis le début de la saison.

G i v e t prêté à Blackburn
L'Olympique de Marseille a annoncé jeudi, via son site officiel, qu'un accord avait été trouvé avec Blackburn pour le prêt de l'international français, Gaël Givet. L'ancien Monégasque, qui n'a pris part à aucune rencontre officielle sous le maillot phocéen cette saison, rejoint le club de Premier League pour 6 mois. Les Rovers disposent d'une option d'achat dont le montant n'a pas été communiqué.

Le manager français d'Arsenal, Arsène Wenger, a commenté avec un certain recul l'offre de 110 millions d'euros de Manchester City pour s'attacher les services du milieu du Milan AC, Kaka. Pour le technicien, les Citizens ne vivent tout simplement pas dans le monde réel. «Je ne me sens pas concerné par les enchères effectuées par City tout simplement parce que je dirige un club qui, lui, vit dans le monde réel», a-t-il confié sur le site du club londonien. «Nous, nous sommes dans un monde où nous vivons de trois sortes de revenu : la billetterie, les sponsors et les droits télé. City, lui, ne vit pas de ses propres revenus.» Si ce transfert venait à aboutir, Wenger estime que cela aurait «des conséquences sur le marché».

Manchester United

R o o n e y absent trois semaines
Unique buteur mercredi soir du match en retard de la 18e journée de Premier League entre Manchester United et Wigan, Wayne Rooney est sorti sur blessure en première période. Touché aux ischio-jambiers, l'attaquant des Red Devils devrait être écarté des terrains pour trois semaines. A noter que Carlos Tevez, lui aussi blessé, est incertain pour le déplacement à Bolton ce samedi.

Lyon

B e n z e m a rassure A u l a s
Annoncé l'été prochain à Manchester United par la presse anglaise, Karim Benzema devrait rester à l'Olympique Lyonnais. Le président Jean-Michel Aulas ne compte pas lâcher aussi rapidement son attaquant prodige et s'est entretenu avec lui jeudi à midi. «Avec Claude Puel et Bernard Lacombe, nous avons déjeuné en compagnie de Karim Benzema, son père et son agent pour évoquer l'avenir de Karim. Tout s'est très bien passé. Karim nous a fait part de son amour pour le club et de la confiance qu'il accorde à l'ambition du projet de l'OL», explique le président sur le site du club.

Manchester sur Palacios
Les Red Devils ont pu observer le milieu de terrain de Wigan, Wilson Palacios, lors de leur confrontation mercredi soir. Selon The Sun, le club d’Alex Ferguson serait sur le point de transmettre une offre de 17 millions d’euros pour s’attacher les services du joueur hondurien. Wigan a récemment rejeté une offre de 12 millions d’euros de Tottenham pour son joueur.

Liverpool
Selon le Liverpool Echo, Rafael Benitez a rejetté un nouveau contrat avec les Reds. L'entraîneur espagnol, arrivé en juin 2004, veut plus de pouvoir décisionnel que celui qu'il ne possède actuellement. «Les dirigeants estiment que mes décisions doivent être soumises à l'avis du directeur exécutif», a déclaré le manager de Liverpool au journal. «Moi, je sais surtout que ce sont les résultats qui me jugent, mais aussi nos supporters qui sont les meilleurs pour savoir ce qui est bon pour le club.»

B e n i t e z rejette le contrat

G o v o u out jusqu’à la fin de la saison

Hoffenheim

Victime d'une rupture totale du tendon d'Achille droit mercredi à l'entraînement, S i d n e y Govou a été opéré hier par le professeur Moyen. L'attaquant lyonnais restera trois jours à l'hôpital Lyon Sud et sera immobilisé six semaines. Son retour sur le terrain est prévu en juillet.

Quel coup dur pour Hoffenheim ! Le leader de la Bundesliga à la trêve a perdu son attaquant, Vedad Ibisevic, meilleur buteur du championnat avec 18 réalisations. Blessé lors d'un match amical contre Hambourg mercredi en Espagne, le Bosniaque souffre d'une rupture du ligament croisé antérieur, confirmée jeudi après-midi en Allemagne, et qui l'écartera des terrains pour les six prochains mois.

Fin de saison pour I b i s e v i c

Milan AC

M a t t i o n i a signé
Le quotidien sportif italien La Corriere dello Sport a annoncé jeudi la signature au Milan AC du défenseur brésilien Felipe Mattioni. Mino Raiola, son agent, a déclaré dans les colonnes du journal italien : «Il est déjà en Italie pour passer la visite médicale. Il a signé pour quatre ans et demi.» L'ancien joueur du Gremio Porto Alegre pourra disputer la Coupe de l'UEFA avec les Rossoneri. Détenteur d'un passeport européen, le joueur de 20 ans ne sera pas considéré comme extracommunautaire.

France

V i e ientretien exclusif accordéarrêter jeudi, Patrick Vieira laisse r a pense à L'Equipe et publié Dans un
filtrer une réelle incompréhension face à la persistance de sa blessure au tendon d'Achille, qui l'a encore obligé à arrêter sa saison sept semaines en novembre dernier. Le capitaine des Bleus, âgé de 32 ans, va même plus loin : «Il est certain que si mes blessures venaient à persister, il faudra que je prenne une décision (...), sûrement d'arrêter l'équipe de France.» Le milieu défensif aux 106 sélections n'a pu disputer que deux rencontres, amicales, avec les Bleus en 2008. «Je ressens un ras-le-bol des blessures à répétition», confie-t-il. «Si cela se reproduit, il faudra bien que je regarde la vérité en face. Je ne me vois pas rejouer cinq et six matches, revenir en sélection, puis m'arrêter à nouveau deux ou trois mois sur blessure.» QUOTIDIEN SPORTIF ANNEXE DE PANORAMA

Real Madrid

C a l d e r o n démissionne Ramon Calderon a présenté sa démission de la présidence du Real
Madrid hier après s'être réuni avec la junte directive du club espagnol. Accusé d'avoir manipulé la composition de l'assemblée des délégués appelée à ratifier le budget du Real lors de l'assemblée générale du club madrilène, réunie le 7 décembre dernier, l'avocat de formation n'a pas survécu à ce scandale. En attendant l'organisation de nouvelles élections, le vice-président du club, Vicente Boluda, devrait assurer l'intérim.

✆ Tél. (021) 73-15-73 / Fax : (021) 73-16-47 Maison de la Presse Tahar Djaout 01, Rue Bachir Attar - Alger e-mail : lebuteurdz@yahoo.fr

Contact@lebuteur.com

Directeur de la publication : Boussaâd Kahel - Rédacteur en chef : Mohamed Saâd - Rédacteur en chef adjoint : Ali Hamouche - Rédaction : Achour Aït Ali, Noureddine Benazzou, Tarek Bouchikhi, Adel Cheraki, Kamel Manane, Abdelbasset Mogdad, Mustapha Ouaïl, Mohamed Raber, Hamza Rahmouni, Nacer Eddine Ratni. Imprimerie : SIA - Distribution : Entreprise Nationale de Distribution.

Pour vos insertions publicitaires, contactez notre service publicité. Tél : 021 73 14 37 / Fax : 021 73 14 17 ou bien contactez l’ANEP : 1, avenue Pasteur - Alger Tél : 021 73 76 78 Fax : 021 73 95 59 / Télex : 56150

e par e-mail : Réagissez à cette pag eur.com jeux-santé@lebut

Le proverbe du jour
«Toute personne trop bavarde ne se fait que du tort»
Proverbe Kabyle

Le Buteur N° 755 Samedi 17 janvier 2009

23

Santé

✭✭

Cheb Mami est renvoyé devant le tribunal correctionnel de Bobigny, dans l’affaire de la tentative d’avortement forcé de son ancienne compagne. Le juge d’instruction a signé mercredi une ordonnance de renvoi des quatre hommes mis en examen, dont le chanteur de raï âgé de 42 ans en fuite en Algérie et qui nie son implication, et son manageur. Le procès pourrait avoir lieu en septembre 2009 si aucun avocat ne faisait appel de l’ordonnance, conforme aux réquisitions prises en octobre par le parquet de Bobigny. A l’été 2005, la victime avait été droguée et séquestrée dans la villa algéroise du chanteur, où deux femmes et un homme de main auraient pratiqué sur elle un curetage, sans parvenir à leurs fins, selon la même source.

C'

est le principal risque du banal rhume que l'on attrape tous en hiver : l'agression virale donne lieu à une surinfection bactérienne des sinus. Le plus souvent, rhume et sinusite sont bénins. Il suffit de surveiller et de consulter si ça s'éternise. Quelques astuces pour prévenir.

Dimanche
Fedjr : 06.28 Chourouk : 07.58

Matin : 10°C A-M : 13°C Vent : 22 km/h Direction : SE

Matin : 7°C A-M : 12°C Vent : 7 km/h Direction : S

COMMENT PRÉVENIR UNE SINUSITE ?
● Dans les chambres et les pièces principales, veillez à ce que la température ne soit pas excessive (19°C maxi) et que l'air ne soit pas trop sec. Employez des humidificateurs si nécessaire. ● Lorsqu'il fait froid et humide, sortez la tête couverte et le nez protégé par une écharpe. ● Se moucher correctement (une narine puis l'autre) et l'apprendre aux enfants. ● En cas de rhume, se laver le nez à l'eau de mer pour décongestionner les narines et évacuer les sécrétions. ● Si le rhume se prolonge, consultez afin de bénéficier d'un traitement adapté. ● Et enfin, pas de tabac ni d'exposition passive. Les enfants exposés au tabagisme de leurs parents présentent un risque accru de sinusite.

Recette
Spaghettis aux carottes
INGRÉDIENTS

◗ 4 belles carottes ◗ 1 petit oignon ◗ 1 cuil à café d'huile ◗ 200 g de spaghettis ◗ 1 cuil à café de moutarde ◗ 10 cl de lait ◗ 1 cuil à café de fécule de ◗ 1 branche de basilic ◗ Sel, poivre du moulin
maïs d'olive

La première voiture volante est née
Elle s'appelle Transition et devrait effectuer ses premiers essais de vol en février. Quelques explications en images et vidéo sur le fonctionnement de la première flying car. C'est la société américaine Terrafugia qui pourrait commercialiser le premier modèle de véhicule volant. Son premier vol pourrait avoir lieu courant février. On estime que Transition pourrait parcourir 800 kilomètres d'une traite, et ce à plus de 185 kmh. Un Paris Marseille en moins de cinq heures. Un seul moteur permet de faire fonctionner à la fois la voiture et l'avion. Une fois qu'elle a atterri, la voiture volante replie ses ailes en 15 secondes et devient un véhicule routier classique, qu'on peut garer devant chez soi. Seul hic, la caisse ailée coûte tout de même 200.000 dollars et n'est pas à la portée de toutes les bourses.

Neuf conseils pour vivre centenaire
Manger moins, mieux, et surtout des aliments protecteurs... Voici neuf conseils pour vivre plus longtemps et rester en parfaite santé.

Un homme parcourt plus de 4.000 km en courant avec une brouette
Australie - Un Anglais de 65 ans se prépare à terminer sa traversée de l'Australie d'Ouest en Est en courant avec une brouette. David Baird, originaire du Somerset en Angleterre, a commencé sa course à Perth le 21 septembre 2008. Il devrait arriver à destination (Manly Beach, au nord de Sydney) le samedi 17 janvier. Quand il sera arrivé, il aura parcouru l'équivalent de 100 marathons complets en 112 jours. S'il a couru sous des températures pouvant atteindre 46°C avec une brouette, ce n'était pas pour tenir debout même avec la fatigue mais pour ramasser des fonds au profit d'associations caritatives contre les cancers du sein et de la prostate. Il a d'ailleurs récolté 10.000 euros. Durant cette course, David Baird a perdu 7 kg et gagné deux pointures de chaussures.

Mastiquez longuement
Il faut mâcher au moins trente fois chaque bouchée avant de l’avaler. Le travail fait par les mâchoires facilite la digestion des aliments et favorise l’absorption des vitamines et autres nutriments. Demain : Avalez des soupes

1 Grattez les carottes et taillez-les en fins spaghettis. Épluchez et ciselez l'oignon. 2 Dans un sautoir, faites-le blondir avec une goutte d'huile d'olive. Ajoutez les spaghettis de carotte, remuez bien. Cuisez à feu moyen pendant 10 à 15 min. Salez et poivrez. 3 En même temps, mettez les spaghettis à cuire dans de l'eau bouillante salée. 4 Quand les carottes sont tendres, ajoutez la moutarde et mélangez. 5 Mélangez le lait et la fécule de maïs et versez dans les carottes. Remuez et cuisez encore 5 min. Rectifiez l'assaisonnement en sel et poivre. 6 Égouttez les spaghettis. Versez-les dans le sautoir, remuez. 7 Ciselez les feuilles de basilic et ajoutez-les au dernier moment. 8 Servez bien chaud.

Un homme survit après avoir été poignardé à la tête
Chine - Un homme a été poignardé à la tête par son père avec une lame de 13 cm. Wen Wen, 38 ans, est entré dans l'hôpital de Xi'an avec la lame d'un couteau entièrement enfoncée dans son crâne. Seul le manche dépassait. Une infirmière des urgences s'est évanouie quand elle l'a vu à la réception avec l'objet sortant de sa tête. L'homme totalement conscient répondait à des questions concernant l'accident. La lame du couteau était entrée au-dessus de l'oreille droite, passée près de la cavité nasale avant de ressortir par la bouche. Aucun vaisseau sanguin, artère ou nerf important n'a été touché. «Il est incroyablement chanceux. Il pouvait marcher et parler à la perfection et se remettra sûrement totalement. Un centimètre ou deux dans une autre direction et il aurait été mort», raconte un aide-soignant.

● Remplacer votre savon quotidien par un savon surgras enrichi en agents lipidiques. ● Eviter les bains trop chauds, ou compenser en versant un bouchon d'huile de bain dans l'eau. ● Enduisez-vous de votre soin hydratant à la sortie de votre douche ou bain quand la peau est encore un peu humide, il pénétrera mieux. ● Buvez beaucoup d'eau pour compenser la déperdition naturelle due au froid. ● Consommez des aliments riches en acides gras, ils aident à fixer l'eau dans l'organisme. ● Si votre peau se desquame, faites un gommage de temps en temps pour éliminer les petites peaux mortes et enduisezvous d'une couche épaisse d'un émollient le temps de finir votre toilette, en attendant d'enfiler vos vêtements.

Conseils et réflexes pour garder la peau douce en hiver

La question
LA TOMATE PEUT FAVORISER LE REFLUX ACIDE

VRAI
La tomate peut poser problème aux personnes souffrant d’aigreurs d’estomac. Sa saveur acide irrite les muqueuses altérées par les reflux. En cas de brûlures d’estomac, mieux vaut consommer les tomates pelées et épépinées. Les parties les moins digestes du fruit restent en effet la peau et les graines. NOTRE CONSEIL : ne limitez la consommation de tomates qu’en fonction de votre tolérance. Elles restent très intéressantes pour la santé grâce à leurs apports en antioxydants notamment. La consommation de fruits et légumes s’avère indispensable pour fortifier la muqueuse de l’œsophage.

News Santé Une découverte encourageante découverte pour les malades du Sida et les patients greffés gref
Canada - Le Dr Martin Guimond a découvert le mécanisme qui empêche la régénération des lymphocytes T de type CD4+, des globules blancs essentiels au bon fonctionnement du système immunitaire. Publiés dans la prestigieuse revue Nature Immunology, ces résultats ouvrent de nouvelles pistes en faveur des patients infectés par le VIH mais également pour ceux ayant reçu de la chimiothérapie intensive ou des greffes de moelle osseuse. La chimiothérapie et la greffe de moelle osseuse sont des méthodes efficaces pour traiter les patients atteints de leucémie ou d'autres cancers du sang. Malheureusement, en raison de la destruction importante des lymphocytes T, ce type de traitement entraîne un affaiblissement majeur du système immunitaire. La reconstitution de ce dernier peut souvent prendre plusieurs années, laissant les patients dans un état de grande vulnérabilité face aux infections.De même, les malades du Sida (Syndrome d'immunodeficience acquise) souffrent d'un ensemble de symptômes résultant de la destruction de leur système immunitaire par un rétrovirus. L'étude du Dr Guimond a permis d'identifier une boucle de régulation négative qui limite la capacité des lymphocytes T à se diviser. «En agissant sur cette boucle, on peut entraîner une prolifération des lymphocytes T CD4+, ce qui permet de régénérer le système immunitaire», a expliqué son auteur. Une découverte qui ouvre des perspectives encourageantes.

Une mère se fait passer pour sa fille pour intégrer une équipe de pom-pom girls
États-Unis - Une mère qui avait essayé de se faire passer pour sa fille de 15 ans pour retourner à l'école et tenter d'intégrer l'équipe des pom-pom girls, a été jugée mentalement instable. Wendy Brown est parvenue à suivre une journée de cours. Elle a également reçu son casier de membre de l'équipe des pom-pom girls et a même participé à une fête dans la piscine avec d'autres élèves. Elle a été démasquée plus tard par des professeurs et a été arrêtée.

Astuce du jour
Pieds fatigués
Vous avez peut-être cette sensation, à la fin de la journée, que vos pieds vous brûlent. En début de journée, mettez quelques gouttes d'huile essentielle de menthe. En fin de journée, trempez vos pieds dans une bassine d'eau très froide et appliquez une crème très hydratante.

Le chiffre du jour

100.000.000.000.000
Le Zimbabwe dévoile un nouveau billet de cent mille milliards de dollars
Le Zimbabwe mettra prochainement en circulation un billet de cent mille milliards de dollars zimbabwéens, pour contrer la pénurie d'argent liquide dans un contexte d'hyperinflation délirante, rapporte vendredi le quotidien d'Etat The Herald. «Afin d'assurer que le public puisse accéder à son argent dans les banques, la Banque centrale du Zimbabwe a imprimé une nouvelle série de billets qui vont progressivement entrer en circulation», indique le Herald. Les billets ont une valeur de dix, vingt, cinquante et cent mille milliards de zim dollars. Le billet de 100.000.000.000.000 zim dollars représentait jeudi environ 30 dollars américains au marché noir, où se concentrent la plupart des échanges, mais le cours de la devise nationale s'effrite chaque jour un peu plus. Au quotidien, la grande majorité des échanges se font aujourd'hui en devises étrangères, aussi bien au niveau des échoppes de rues que pour les abonnements de téléphones portables ou les frais médicaux.

Samedi 17 janvier

SI CE JOUR EST VOTRE ANNIVERSAIRE :
10h00 : Aâlem Wimba D.Animés 10h30 : El wahimoune 11h30 : documentaire 12h30 : Khousoussiat Min Aâlem 13h30 : El-Taghelibiya EL-Falastiniya 17h00 : El-Djawal D.Animés 17h30 : Maouide Maâ Qanoun Emission 19h00 : Qissat wa tarikhe Documentaire 19h00 : Rassael ElHoub Wa Harb 21h00 : Film 11h00 : 10h le mag 11h55 : Attention à la marche! 13h00 : Journal 13h25 : Reportages 14h00 : Randonnée à haut risque 16h00 : Les frères Scott 17h50 : La vie est à nous 18h45 : 50 mn inside 20h00 : Journal 20h50 : NRJ Music Awards 23h35 : New York unité spéciale 00h25 : L’insoutenable 01h20 : Affaires non classées 12h00 : Tout le monde veut prendre sa place 13h00 : Journal 14h00 : Faits divers, le mag 14h55 : Nestor Burma 16h25 : Rugby : Coupe d’Europe, USA Perpignan/Ospreys 18h25 : Dakar 2009, sur la route des Andes 18h55 : Mot de passe 20h00 : Journal 20h35 : Le plus grand cabaret du monde 22h55 : On n’est pas couché 01h55 : Météo 11h45 : Un dîner presque parfait 13h55 : 66 minutes 15h00 : On a échangé nos mamans 16h15 : C’est du propre! 17h10 : Bien dans ma vie 17h55 : Accès privé 19h00 : Turbo 20h00 : Bon.. et à savoir 20h45 : Médium 23h50 : Dead zone 00h35 : Le génie 01h25 : Météo 01h30 : Club 16h30 : Questions pour un champion 17h00 : Né plus ultra 17h30 : Cité Guide 18h00 : TV5MONDE, le journal 18h20 : Vivement dimanche 20h00 : Journal (TSR) 20h30 : Journal (France 2) 21h00 : Pas de panique 22h35 : L’or sauvage 23h00 : V5MONDE, le journal 23h10 : TV56MONDE, le journal Afrique 23h20 : Acoustic 23h45 : Envoyé spécial une année plus mouvementée. Vous aurez des problèmes dans votre entourage et la situation professionnelle risque d'être inquiétante. Vous garderez le moral, étant aimé et soutenu.

LES ENFANTS NES CE JOUR :
leur capacité d'abstraction en fera des êtres doués pour les sciences, la philosophie ou les arts. Peu réalistes, ils seront maternés, donc très aimés... mais peu attachés!

M0@@M0@4I?@4V? @@@@@@ ?YY0@@@@@@@@@@@@'VV? (@@@@@@@@@@@@@@' Y(@@@@@@@@@@@@@@@@'V 5@@@@@@@@@@@@@@@@@@3 @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@N? ?H@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@3? M0@@@@@@@4I?e?5@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@?gM0@@@@4I ?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@N gh?Y0@@@@@@@@@@@@4I??@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@3e?M0@@@@@@@@@@4V? ghY(@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@?M0@@@@@@@@@@@@@'V fh?Y(@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@'V? fh?5@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@'V fh?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@3 fhH@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ fh5@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@N? fh@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@3? fh@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@? fh@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@? fh@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@? fh@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@? fh1@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@7? fhL@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@J? fh?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ fh?1@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@7 fh?L1@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@7? gh@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@J ghX@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@W?4I fhM0@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ ehM0@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@4VI? hM0@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@' gY0@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@4V? f?Y(@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@3? f?5@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@N f?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@3 fH@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@N? f5@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@3? f@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@? f@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@? f@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@? f@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@? f@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@? f1@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@7? fL@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ f?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@J? f?1@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@7 f?X)@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@&W gX)@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@J? g?X)@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ hX6@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@2 eh?K)@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@2O?O? fhX6@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@2 gh?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@V?O? ghH@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@3? gh5@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@N fh?H@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@3 fh?5@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ fh?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@N? fhH@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@3? fh5@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@? fh@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@? fh@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@? fh1@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@? fhL@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@7? fh?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@J? fh?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ fh?1@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@7 fh?XX)@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@7? gh)@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@J gh?X)@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@&W? X6@@@@@@@@@@@@2O?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@eK6@@@@@@@@@@@@&W K6@@@@@@@@2Oe?1@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@Jg?K6@@2O?@2W? ?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@7fK6@@@@@@@@ ?L1@@@@@@@@@@@@@@@@@@@J? @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@7? L@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ ?1@@@@@@@@@@@@@@@@@7 ?XX)@@@@@@@@@@@@@&W? )@@@@@@@@@@@@@@@&W ?X6@K6@@@@@2O?2W @@@@@@@@@@

M0@@@@@@@4I? Y0@@@@@@@@@@@4V? ?Y(@@@@@@@@@@@@@'V Y(@@@@@@@@@@@@@@@'V? ?Y(@@@@@@@@@@@@@@@@@'V ?5@@@@@@@@@@@@@@@@@@@3 ?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ H@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@N? M0@@@@@4I?f5@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@'VgM0@@4I gh?Y0@@@@@@@@@@@4Ie@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@3e?M0@@@@@@@@@4V ghY(@@@@@@@@@@@@@@4V@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@?M0@@@@@@@@@@@@'V? fh?Y(@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@'V fhY(@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@'V? fh5@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@3? fh@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@N eh?H@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@3 eh?5@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ eh?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ eh?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ eh?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ eh?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ eh?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ eh?1@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ eh?X@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ h?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@7 h?X@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@J g?Y0@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@7? gY(@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@W? f?Y(@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@4I? fY(@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@4V e?Y(@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@'I? e?5@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@4V? eH@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@'V e5@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@3 ?H@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@N? ?5@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@3? ?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@N ?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@3 ?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ ?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ ?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ ?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@N? ?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@3? ?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@7? ?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@J? ?1@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ ?L@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ e1@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ eL@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@7 e?1@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@J e?X?K)@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@&W? f6@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@7? gX)@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@J g?X)@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@7? hX)@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@&W? h?L@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@&W eh@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@&W? eh1@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@2W ehX)@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@&O fh@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@2W? eh?5@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ eh?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@2O? eh?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ eh?1@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ eh?L@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ fh@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ fh@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@7 fh1@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@J fhX)@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@7? fh?X)@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@&W? ghX)@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@&W gh?X6@@@@@@@@@@@@2O?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@?K6@@@@@@@@@@@@&W? ?K6@@@@@@@@2O?e@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@7e?K6@@@@@@@@@2W 1@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@&WgK6@@2O L@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@J? ?1@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ ?L@@@@@@@@@@@@@@@@@@@7 1@@@@@@@@@@@@@@@@@&W X)@@@@@@@@@@@@@@@&W? ?X)@@@@@@@@@@@@@&W X6@@@@@@@@@@@2W? ?K6@@@@@2O

Le procès de Cheb Mami prévu en septembre 2009

QUAND LE RHUME SE TRANSFORME EN SINUSITE

Horaires des prières

Prévisions météo pour Alger et ses environs

Samedi
Dohr Asr Maghreb Icha : 13.00 : 15.37 : 17.59 : 19.22

SAMEDI
Ensoleillé

DIMANCHE
Beau temps

Trois footballeurs

martyrs à Ghaza
au pays des

Suzanne
merveilles

LES MASSACRES
perpétrés par Israël à Ghaza touchent même les sportifs. Ainsi, trois footballeurs palestiniens sont tombés en martyrs sous les bombes et les balles de l’armée israélienne. Ayman Al-Kurd, ancien international, Wajeh Moshtahi, ancien international espoir, et Shadi Sbakhe appartiennent à trois clubs de la bande de Ghaza. Wajeh Moshtahi est un combattant du Djihad Islamique qui est tombé en martyr sur le front, les armes à la main. Cette nouvelle a bouleversé le monde sportif palestinien. Même les footballeurs évoluant en Cisjordanie réfléchissent à arrêter le championnat. «La mort de Ayman est une perte pour le football palestinien. Ses coéquipiers sont sous le choc», a déclaré Ghassane Belaoui, ancien sélectionneur de la Palestine.

l’Arabie Saoudite, de la France et de la Confédération asiatique de football. D’ailleurs, c’est ce stade, situé à Rafah aux abords de la frontière avec l’Egypte, qui a été bombardé il y a quelques jours par l’aviation israélienne à Ghaza, sous prétexte qu’il abrite des meetings des combattants du Hamas.

180e au classement FIFA
Le stade de Ghaza où les Ghazaouis prient pour leurs morts.
pétitions internationales et fédérant une quarantaine de clubs, mais il y a même un championnat de 22 clubs qui en est déjà à sa 21e journée et dont les journées se disputent chaque semaine depuis le début de la saison. D’ailleurs, le championnat ne s’est pas arrêté, en dépit des massacres perpétrés par l’armée israélienne à Ghaza. contrôlé par l’Autorité palestinienne président par Mahmoud Abbas, alors que la bande de Ghaza est sous le contrôle du mouvement Hamas, opposé à l’Autorité palestinienne. Au départ, il y avait un critérium, c’est-àdire un championnat dans chaque territoire, conclu par une finale entre les champions zonaux, mais ce système a été abandonné depuis que le Hamas contrôle Ghaza. Même le siège de la Fédération palestinienne de football, que la FIFA, en vertu du programme Goal, avait érigé à Ghaza, a été délaissé par l’Autorité palestinienne qui a délocalisé le siège à Ramallah, en Cisjordanie. Le président de la fédération n’est autre que le chef du service des renseignements, le général Jibril Al Rajub. La Palestine a pris part au tour préliminaire des éliminatoires de la Coupe du monde 2010 dans la zone Asie. Elle a été éliminée par Singapour (défaite 0-4 au match aller qui a eu lieu à Doha, au Qatar, et défaite au match retour 3-0 à Singapour). Reconnue par la Fédération internationale de football il y a dix ans, la Palestine occupe actuellement la 180e place au classement FIFA et la 39e dans la zone Asie à laquelle elle est affiliée. Son meilleur classement mondial a été réalisé en avril 2006 : 115e. Le pire a été à sa reconnaissance par la FIFA en 1999 où elle avait débuté au bas l’échelle, soit à la 191e place.

Pourquoi pas un geste pour la Palestine chez nous ?
Après la parution de la chronique du célèbre journaliste catalan Emilio Pérez de Rozas invitant les joueurs du Barça à être plus que des footballeurs, en soutenant la Palestine comme l’avait fait Frédéric Kanouté, l’équipe basque de l’Atletic Bilbao a devancé toutes les autres de ses semblables en affichant un soutien indéfectible au peuple palestinien. Les joueurs basques ont montré que le peuple qu’ils représentent est bien plus mûr, bien plus sensibilisé que les autres en allant partager leurs deux buts marqués contre Osasuna dans la tribune la plus chaude du stade San Mames surnommée "la cathédrale". La communion qui a duré quelques secondes avait de quoi réchauffer le cœur de tous les défenseurs de la cause palestinienne. Pendant ce temps-là dans les stades d’Algérie, nos footballeurs étaient inscrits aux abonnés absents. Aucune action spectaculaire à même de montrer qu’ils sont également dans l’air du temps et qu’ils sont aussi sensibles que leurs supporters qui affichaient pratiquement tous des drapeaux palestiniens. Pourtant, nos footballeurs ne pouvaient pas craindre d’être sanctionnés par la LNF et un geste en faveur de la Palestine aurait sans doute gagné une large médiatisation à la télé nationale et ses semblables des pays arabes. Mais leur mentalité d’Algériens a voulu qu’ils se contentent comme toujours de la réaction des autres qu’ils aiment bien commenter en s’enflammant comme s’ils l’avaient fait eux-mêmes. La seule satisfaction du week-end nous est parvenue, hélas, de cette équipe d’Aïn Dhab dont les joueurs ont eu un geste pour la Palestine qui les honorera pour longtemps. Face à eux, les joueurs du MCA, dont les racines sont profondément nationalistes, sont restés muets comme les autres. Dommage ! Suzanne Amokrane suzanneamokrane@yahoo.fr

Le stade de Ghaza endommagé par des bombardements
Avec 92 160 footballeurs, dont 19 060 (chiffres FIFA), les Palestiniens sont de grands amateurs de football. En plus des stades de fortune aménagés à partir de terrains vagues, les territoires palestiniens comptent deux stades, l’un à Ghaza et l’autre pas loin d’Al Qods, construits grâce au programme Goal de la FIFA avec le concours de

En Palestine, le championnat ne s’est pas arrêté
Contrairement à ce que beaucoup pourraient penser, le football est structuré en Palestine. Non seulement il existe une fédération, de surcroît reconnue par la FIFA, participant aux com-

L’Autorité palestinienne opposée à Hamas même dans le foot
La raison ? Le championnat concerne essentiellement des clubs de la Cisjordanie, territoire

Galliani
menacé de mort

Cameron Gascoigne,

7
ans

fait des étincelles

Ismaël Bouzid

RETOURNE EN TURQUIE

Adriano Galliani, l'administrateurdélégué du Milan AC, a été menacé de mort par des tifosi milanais, selon The Daily Mail. C’est la conséquence, selon le tabloïd britannique, d'avoir autorisé Manchester City, qui a offert 110 millions d’euros, à négocier avec le milieu de terrain brésilien, Kaka. Des gardes du corps assurent désormais la protection de l'homme fort des Rossoneri dans ses déplacements. La colère des supporters milanais est d’autant plus grande que le joueur lui-même a déclaré ne pas vouloir quitter le Milan AC.

Cameron Gascoigne s'est engagé avec Newcastle, alors qu'il n'a que 7 ans. Le neveu de l'enfant terrible du football anglais, Paul Gascoigne, a été repéré par les Magpies lors d'un match de son club, Rutheford Swifts, où il a marqué… 22 buts en 30 minutes ! La mère de Cameron est ravie : «Paul veut du bien à Cameron et il est prêt à l'aider à devenir un champion. Peut-être qu'un jour, on aura un nouveau Gascoigne en équipe d'Angleterre.»

L

e défenseur troyen, Ismaël Bouzid, arrivé cet été dans l’Aube en provenance de Galatasaray, vient de regagner la Turquie. Il s’est engagé pour une durée de deux ans avec la formation d’Ankaraguçu. L’international algérien (25 ans) n’entrait pas dans les plans de l’entraîneur de

l’ESTAC. Ses dirigeants ont donc décidé de le laisser partir durant ce mercato hivernal. Le natif de Nancy, qui a porté les couleurs de l’Union Berlin, de Kaiserslautern, du MC Alger et de Galatasaray, va à présent évoluer pour l’équipe d’Ankaraguçu.

bat le Mouloudia et tous les clubs de D1

Aïn Dheb

Alain Michel récupère son permis de conduire grâce à des flics chnaoua
Il y a quelques semaines, nous avons eu une discussion avec le coach mouloudéen Alain Michel pour parler du recrutement. Subitement, Michel a coupé court à l’entretien en s’écriant : «Je dois raccrocher, il y a un barrage !» Il nous apprendra plus tard soit durant le stage de Sousse que ce jour-là, on lui avait confisqué son permis de conduire pour avoir parlé au téléphone en conduisant. Heureusement pour lui, le flic qui avait récupéré le permis était un mordu du Mouloudia… La suite, vous la connaissez. Le flic en question a vite restitué le permis à Alain Michel en lui demandant bien sûr de battre l’USMA et de ramener un titre en fin de saison. A ce moment-là, Michel était même prêt à promettre de gagner le doublé pour récupérer son permis de conduire.

C’est vrai que sur le terrain, la sympathique équipe de Aïn Dheb a perdu par un score fleuve face au Mouloudia d’Alger, mais cela ne l’a pas empêché de gagner l’estime des présents au stade de Oued R’hiou et de tous ceux qui suivront les commentaires et les images de ce match de coupe. Les joueurs ont fait mieux que les 64 équipes y compris celles dites grandes qui

ont pris part à ces 32es de finale de la Coupe d’Algérie en exhibant avant le coup d’envoi des teeshirts avec l’inscription : «Soutien à Ghaza.» Ces braves joueurs n’ont pas voulu rater l’occasion que représente médiatiquement un match face au Mouloudia d’Alger pour dénoncer publiquement les massacres perpétrés par l’armée sioniste à Ghaza.

You're Reading a Free Preview

Télécharger
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->