Vous êtes sur la page 1sur 59

Université Mohammed V – Agdal Faculté des Sciences Juridiques, Économiques et Sociales RABAT

لا آا – ا د او ا م ا آ او

ط اا

http://www.fsjesr.ac.ma

Filière de Science Économiques et de Gestion

Semestre d’étude :

Module M10 :

Matière :

S 3 Méthodes Quantitatives II Mathématiques II

Mathématiques II

Annales :

2004-2005 à 2007-2008 & 2009-2010

Sujets d'examens dont certains sont avec correction

SalmaSalmaSalmaSalma DASSERDASSERDASSERDASSER

Dernière mise à jour Juin 2010

Université Mohammed V – Agdal Faculté des Sciences Juridiques, Économiques et Sociales RABAT

http://www.fsjesr.ac.ma

لا آا – ا د او ا م ا آ او

ط اا

Filière de Sciences Économiques et de Gestion

Semestre

:

Module

:

Matière

:

S 3 M 10 (Méthodes Quantitatives II) Mathématiques II

S 3 M 10 (Méthodes Quantitatives II) Mathématiques II Objectif du cours Introduire l’étudiant à l’algèbre

Objectif du cours

Introduire l’étudiant à l’algèbre linéaire par des notions sur les espaces vectoriels et le calcul matriciel ainsi qu’en termes de résolution de systèmes linéaires.

ainsi qu’en termes de résolution de systèmes linéaires. Pré-reqcuis recommandé Calcul dans Notions
ainsi qu’en termes de résolution de systèmes linéaires. Pré-reqcuis recommandé Calcul dans Notions
ainsi qu’en termes de résolution de systèmes linéaires. Pré-reqcuis recommandé Calcul dans Notions

Pré-reqcuis recommandé

Calcul dans Notions élémentaires sur les ensembles

Déroulement du cours

Cours magistraux (25h) Travaux dirigés (15h)

Mode d’évaluation

Contrôle final (2h) contrôle de rattrapage (1h30)

Support du cours

Polycopié du cours Séries d’exercices corrigés

Contenu du cours

Chapitre 1 : espaces vectoriels réels

I-

LCI et LCE

II-

Structure d’espace vectoriel réel

III- Sous espaces vectoriels

IV- Combinaison linéaire - Système générateur V- Système libre - système lié VI- Ordre et rang d’un système de vecteurs

VII- Base d’un espace vectoriel

VIII- Espace vectoriel de dimension fini

Chapitre 2 : applications linéaires

I- Définitions et généralités II- Opérations sur les applications linéaires

III- Image et image réciproque

IV- Noyau et image d’une application linéaire

V- Applications linéaires injectives et surjectives

VI- Rang d’une application linéaire

Chapitre 3 : Matrices

I-

Généralités (définition, matrices particulières)

II-

Matrices carrées

1. Matrice diagonale, Matrice triangulaire

2. Matrice symétrique, Matrice antisymétrique

III- Opérations sur les matrices

1. Addition, Multiplication, Puissance

2. Propriétés de l’ensemble des matrices

3. Matrice inversible

IV- Matrice inverse : Méthode de Gauss-Jordan V- Matrice associée à un système de vecteurs VI- Matrice d’une application linéaire

VII- Changement de base

Chapitre 4 : déterminants

I-

Calcul d’un déterminant d’ordre n

II-

Propriétés des déterminants

III- Inversion

cofacteurs

d’une

matrice

par

IV- Rang

d’une

linéaire

matrice,

Rang

la

méthode

des

d’une

application

Chapitre 5 : systèmes linéaires

I-

Généralités (définition, écriture, rang)

II-

Résolution d’un système linéaire triangulaire

III- Résolution d’un système linéaire de Cramer

1. Par l’inversion de la matrice du système

2. Par la méthode de Cramer

IV- Résolution d’un système linéaire non de Cramer

1. Système avec second membre

2. Cas particulier d’un système homogène

[S3, Module M10, Matière : Mathématiques II] Année académique : 2004-2005 Année académique : 2004-2005
[S3, Module M10, Matière : Mathématiques II]
Année académique : 2004-2005
Année académique : 2004-2005
Session : Automne-hiver
ContrôleContrôleContrôleContrôle continucontinucontinucontinu
2222
ContrôleContrôleContrôleContrôle finalfinalfinalfinal
ContrôleContrôleContrôleContrôle dededede rattrapagerattrapagerattrapagerattrapage
10101010
12121212
Professeure Salma DASSER
Session Automne-hiver 2004
[1]
Université Mohammed V – Agdal Faculté des Sciences Juridiques, Économiques et Sociales RABAT لا آا
Université Mohammed V – Agdal
Faculté des Sciences Juridiques,
Économiques et Sociales
RABAT
لا آا – ا
او د او ا م ا آ
ط
اا
http://www.fsjesr.ac.ma
CONTROLE CONTINU
Durée : 1h30
Filière
: Sciences Economiques et de Gestion
Semestre
: S 3
Module
: M 10 (Méthodes Quantitatives II)
Matière
: Mathématiques II
Session
: Automne – hiver, 2004-2005
Sections
: C & D
Professeure
: Salma DASSER
Les documents et les portables ne sont pas autorisés.
La calculatrice est à usage strictement personnel.
Toute réponse doit être justifiée.
La présentation de la copie est notée sur 2 points.
Exercice 1 : (2 points)
3
2
On considère l’application linéaire
f
définie de
IR
vers
IR
par :
3
m
m
m
A-t-on Ker( f ) = {(0,0,0)} ?
(
x
,
y z
,
)
IR
:
f
((
x
,
y z
,
))
=
(
x
+
e
. y
+
z e
,
.
x
+
y
+
e
.
z
)
,
m
IR
Exercice 2 : (3 points)
Soit (G, ) un groupe et f un endomorphisme de (G, ) .
Montrer que l’ensemble
H
=
{
x
G
/
f
(
x
)
=
x}
est un sous groupe de (G, ) .
Exercice 3 : (4 points)
3
Dans
IR , on considère les sous espaces vectoriels
V
et
V
définis par :
1
2
3
0}
3
V
=
{( ,
x
y z
,
)
IR
/
x + y + z =
et V
= {(x, y, z)
IR
/ x = y = z}
1
2
1)
Trouver une base de chacun des sous espaces vectoriels
V
et
V .
1,5 pts
1
2
3
2)
Déterminer V
V . A-t-on
V ≈
V
=
IR
?
2,5 pts
1
2
1
2
Exercice 4 : (11 points)
(Les parties I et II peuvent être traitées séparément)
3
I) Dans
IR , on considère les vecteurs
v
=
(1,1,1) ,
v
=
(1,1,
a et v =
)
(1,
a a
,
)
.
1
2
3
Discuter suivant le paramètre a
IR :
1)
La dépendance des vecteurs
v
, v
et v
.
3 pts
1
2
3
2)
Le rang du système
S =
{
v
,v ,v
}
.
2 pts
1
2
3
3
II) On considère l’endomorphisme
f
de
IR
défini par :
3
(
x
,
y z
,
)
IR
:
f
((
x
,
y z
,
))
=
(
x
+
y
+
z x
,
+
y
+
mz x
,
+
my
+
mz
)
,
( m
IR )
1)
Pour m = 1, déterminer une base de Ker( f ) et en déduire le rang de
f .
1,5 pts
2)
Pour m = 1, déterminer une base de Im f
et en déduire le rang de
f .
1,5 pts
3)
Pour quelle(s) valeur(s) du paramètre m
IR , l’application f
est-elle bijective ?
3 pts
Professeure Salma DASSER
Session Automne-hiver 2004
[2]
[S3, Module M10, Matière : Mathématiques II] Correction du contrôle continu Exercice 1 Enoncé :
[S3, Module M10, Matière : Mathématiques II]
Correction du contrôle continu
Exercice 1
Enoncé :
3
2
On considère l’application linéaire f
définie de
IR
vers
IR
par :
3
m
m
m
,
A-t-on Ker( f ) = {(0,0,0)} ?
(
x
y z
,
)
IR
:
f
((
x
,
y z
,
))
=
(
x
+
e
.
y
+
z e
,
.
x
+
y
+
e
.
z
)
,
m
IR
Solution :
On suppose que Ker( f ) = {(0,0,0)}.
Si Ker( f ) = {(0,0,0)}, alors f est injective (car une application linéaire f
de E
vers F
est
injective ssi
Ker( f ) = 0
{
}
).
E
3
2
f
est injective implique que
dim IR
dim IR
( car si une application linéaire
f
de E vers
Ce qui absurde car on sait que dim
F
est injective alors
dim
E
dim
F
).
3
2
IR
(
=
3)
>
dim
IR
=
2)
Ou bien :
(x, y, z) Ker( f )
ssi
f
((x, y, z)) = (0,0,0)
m
m
m
ssi
(
x
+ e
.
y + z e
,
.
x + y + e
.
z
)
=
(0,0,0)
m
e
x
+
e
.
y
+
z
=
0
1
ssi
m
m
e
e
.
x
+
y
+
e
.
z
=
0
2
m
2 m
e
.
e
e
(
e
1).
y
=
0
1
2
ssi
m
2 m
e
.
e
e
(
e
1).(
x
+
z
)
=
0
2
1
2
m
Si (
e
1)
π
0 (
m π
0)
alors
y = 0
(x, y, z) Ker( f )
ssi
(
x
+
z
)
=
0
D’où
ssi
ssi
ssi
Ker( f ) =< ( 1,0,1) > et alors
(x, y, z) = (z,0, z),
z
IR
(x, y, z) = z.( 1,0,1)
!
(= z)
IR /(x, y, z) =
.( 1,0,1)
Ker( f ) π {(0,0,0)}
2
m
Si (
e
1)
=
0 (
m =
0)
alors
(x, y, z) Ker( f )
ssi
f
((x, y, z)) = (0,0,0)
ssi
(
x
+ y + z x + y + z
,
)
=
(0,0,0)
ssi
x
ssi
x =
+ y + z = 0
y
z
ssi
(
x
,
y
, z
) = (
y
z
,
y z
,
),
y z
,
IR
ssi
(
x
,
y
,
z
)
= y
.( 1,1,0)
+ z
.( 1,0,1)
D’où Ker( f ) =< ( 1,1,0),( 1,0,1) > et alors
ssi
!
(
=
y
),
(
=
z
Ker( f ) π {(0,0,0)}
)
IR
/(
x
,
y z
,
)
=
.( 1,1,0)
+
.( 1,0,1)
Professeure Salma DASSER
Session Automne-hiver 2004
[3]
[S3, Module M10, Matière : Mathématiques II] Correction du contrôle continu Exercice 2 Enoncé :
[S3, Module M10, Matière : Mathématiques II]
Correction du contrôle continu
Exercice 2
Enoncé :
Soit (G, ) un groupe et f un endomorphisme de (G, ) .
Montrer que l’ensemble
H
=
{
x
G
/
f
(
x
)
=
x}
est un sous groupe de (G, ) .
Solution :
Montrons que H = {x G / f (x) = x} est un sous groupe de (G, ) .
H π /
:
e
H ( e étant l’élément neutre de (G, ) ) car :
f (e) = e ( f est un endomorphisme ⇒ f (e) = e )
x
H :
x'
H ( x' étant le symétrique de x dans le groupe (G, ) ) car :
f (x') = ( f (x))'
(
f
est un endomorphisme ⇒ f (x') = ( f (x))' )
f (x') = x'
(
x
H ⇒ f (x) = x )
x, y
H :
x + y
H
car :
f
(
x + y
f
)
= f
(
x
)
+
f
(
y
)
est un endomorphisme)
(
x
+
y
)
=
x
+
y
( f
( x, y
H ⇒ f (x) = x et
f ( y) = y )
H = {x G / f (x) = x} est alors un sous
groupe de (G, ) .
Exercice 3
Enoncé :
3
Dans
IR , on considère les sous espaces vectoriels
V et
V
définis par :
1
2
{
3
}
3
V
=
(
x
,
y z
,
)
IR
/
x + y + z =
0
et V
= {(x, y, z)
IR
/ x = y = z}
1
2
Trouver une base de chacun des sous espaces vectoriels
V
et
V
.
1
2
3
Déterminer
V
V . A-t-on V ≈ V
=
IR
?
1
2
1
2
Solution :
{
3
0}
3
1)
Déterminons une base de
V
=
(
x
,
y z
,
)
IR
/
x
+
y
+
z
=
et V
= {(x, y, z)
IR
/ x = y = z}
1
2
{
3
0}
a.
V 1 y z
=
(
x
,
,
)
IR
/
x
+
y
+
z =
(
x
,
y z
,
)
V
:
x
+
y
+
z
=
0
1
z
=
x
y
(
x
,
y
,
z
)
= (
x
,
y
,
x
y
),
x
,
y
IR
(
x
,
y
,
z
)
= x
.(1,0, 1)
+
y
.(0,1, 1)
!
(
=
x
),
(
=
y
)
IR
/(
x
,
y z
,
)
=
.(1,0, 1)
+
.(0,1, 1)
{(1,0, 1), (0,1, 1)} est alors une base de
V .
1
Professeure Salma DASSER
Session Automne-hiver 2004
[4]
[S3, Module M10, Matière : Mathématiques II] Correction du contrôle continu Remarque : Cette base
[S3, Module M10, Matière : Mathématiques II]
Correction du contrôle continu
Remarque : Cette base n’est pas unique. On peut en trouver d’autres :
Par exemple :
(
x
,
y z
,
)
V
:
x
+
y
+
z
= 0
1
x
=
y
z
(
x
,
y
,
z
)
=
(
y
z
,
y z
,
),
y z
,
IR
(
x
,
y
,
z
)
=
y
.( 1,1,0)
+
z
.( 1,0,1)
{( 1,1,0), ( 1,0,1)} est alors une autre base de
!
(
=
y
),
(
=
z
)
IR
/(
x
,
y z
,
)
=
.( 1,1,0)
+
.( 1,0,1)
V .
1
{
3
z}
b.
V
=
(x, y, z)
IR
/ x = y =
2
(
x
,
y
,
z
)
V
: x
=
y
=
z
2
(
x
,
y
,
z
)
=
(
x x x
,
,
),
x
IR
(
x
,
y
,
z
)
=
x
.(1,1,1)
!
(
=
x
)
IR
/(
x
,
y
,
z
)
=
.(1,1,1)
{(1,1,1)} est alors une base de
V
.
2
2)
a.
Déterminons
V 1
V
2
(
x
,
y
,
z
)
V
V
(
x
,
y
,
z
)
V et
(
x
,
y
,
z
)
V
1
2
1
2
€ y
x
+
+
z
=
0
et x
=
y
=
z
€ z
x
=
y
=
= 0
(
x
,
y
,
z
)
=
(0,0,0)
On en conclut que
V 1
V
=
{
(0, 0,0)}
2
3
b. Vérifions si
V ≈ V
= IR
.
1
2
3
3
V
≈ =
V
IR
(
x
,
y z
,
)
IR
:
!(
x
,
y
,
z
)
V et
(
x
,
y
,
z
)
V
/(
x
,
y z
,
)
=
(
x
,
y
,
z
)
+
(
x
,
y
,
z
)
1
2
1
1
1
1
2
2
2
2
1
1
1
2
2
2
Or {
u
=
(1,0, 1),
u
=
(0,1
, 1)}
est une base de
V ,
1
2
1
ce qui implique que :
( x
,
y
,
z
)
V
!
,
IR
/(
x
,
y
,
z
)
=
u
+
u
1
1
1
1
1
2
1
1
1
1
1
2
2
et { u
=
(1,1,1)} est une base de
V ,
3
2
ce qui implique que :
( x
,
y
,
z
)
V
!
IR
/(
x
,
y
,
z
)
=
u
2
2
2
2
3
2
2
2
3
3
On en déduit alors que :
3
3
V
V
=
IR
(
x
,
y
,
z
)
IR
:
!
,
,
IR
/(
x
,
y
,
z
)
=
.
u
+
.
u
+
.
u
1
2
1
2
3
1
1
2
2
3
3
3
(
u
,
u
, u
) est une base de
IR
1
2
3
}
3
Il suffit alors de vérifier que { u
,
u
, u
est une base de
IR .
1
2
3
{
3
u ,u ,u
}
est une base de
IR
ssi { u ,u ,u
}
est un système libre
1
2
3
1
2
3
{
3
(car
Ordre
u
,
u
,
u
}
= dim
IR
=
3
)
1
2
3
Professeure Salma DASSER
Session Automne-hiver 2004
[5]
[S3, Module M10, Matière : Mathématiques II] Correction du contrôle continu { u ,u ,u
[S3, Module M10, Matière : Mathématiques II]
Correction du contrôle continu
{
u ,u ,u
}
est un système libre ssi
.
u
+
.
u
+
.
u
=
(0,0,0)
=
=
=
0
1
2
3
1
1
2
2
3
3
1
2
3
.
u
+
.
u
+
.
u
=
(0,0,0) ⇒
.(1,0, 1)
+
.(0,1, 1)
+
.(1,1,1)
=
(0,0,0)
1
1
2
2
3
3
1
2
3
(
+
,
+
,
+
)
=
(0,0,0)
1
3
2
3
1
2
3
e
+
=
0
e
+
e
+
e
 3
=
0
1
1
3
1
2
3
3
⇒ e
+
=
0 ⇒
e
1 = ⇒
= 0
=
=
= 0
2
2
3
1
3
1
2
3
e
+
=
0
e
=
= 0
3
1
2
3
2
2
3
3
3
{
u ,u ,u
}
est alors un système libre donc une base de
IR
et V ≈ V
= IR
.
1
2
3
1
2
Exercice 4
Enoncé :
3
I) Dans
IR , on considère les vecteurs
v
=
(1,1,1)
,
v
=
(1,1,
a
)
et v
=
(1,
a a
,
)
.
1
2
3
Discuter suivant le paramètre
a
IR
:
1)
La dépendance des vecteurs
v ,v
et v
.
1
2
3
2)
Le rang du système
S =
{
v
, v
,
v
}
.
1
2
3
3
On considère l’endomorphisme
f
de
IR
défini par :
3
(
x
,
Pour m = 1, déterminer une
,
y z
,
)
IR
:
f
((
x
,
y z
))
=
(
x
,
base de Ker( f ) et en déduire le rang de f .
+
y
+
z x
+
y
+
mz x
,
+
my
+
mz
)
,
( m
IR )
1)
2)
et en déduire le rang de f .
3)
Pour m = 1, déterminer une base de Im f
Pour quelle(s) valeur(s) du paramètre m
IR , l’application f
est-elle bijective ?
Solution :
I)
v
=
(1,1,1)
,
v
=
(1,1,
a
)
et v
=
(1,
a a
,
)
.
1
2
3
1)
Discutons la dépendance des vecteurs
v
, v
et v
, suivant le paramètre a
IR .
1
2
3
{
v ,v ,v
}
est un système libre ssi
.
v
+
.
v
+
.
v
=
(0,0,0)
=
=
=
0
1
2
3
1
1
2
2
3
3
1
2
3
.
v
+
.
v
+
.
v
=
(0,0,0)
.(1,1,1)
+
.(1,1,
a
)
+
.(1,
a a
,
)
=
(0,0,0)
1
1
2
2
3
3
1
2
3
(
+
+
,
+
+
a
,
+
a
+
a
)
=
(0,0,0)
1
2
3
1
2
3
1
2
3
e
+
+
= 0
1
1
2
3
e
+
+
a
= 0
2
1
2
3
e
+
a
+
a
= 0
3
1
2
3
e 
+
+
= 0
1
1
2
3
e 1 e
(1
a
)
=
0
2
3
e
e
(1
a
)
=
0
2
3
2
Professeure Salma DASSER
Session Automne-hiver 2004
[6]
[S3, Module M10, Matière : Mathématiques II] Correction du contrôle continu Si (1 a) π
[S3, Module M10, Matière : Mathématiques II]
Correction du contrôle continu
Si (1
a) π 0 (a π 1) alors
+
+
= 0
1
2
3
.
v
+
.
v
+
.
v
=
(0, 0,0)
=
0
1 =
=
= 0
1
1
2
2
3
3
3
2
3
=
0
2
{
v ,v ,v
}
est alors un système libre.
1
2
3
Si (1
a) = 0 (a = 1) alors
+
+
= 0
1
2
3
.
v
+
.
v
+
.
v
=
(0, 0,0)
+
IR
1 +
= 0
1
1
2
2
3
3
3
2
3
IR
2
{
v ,v ,v
}
est alors un système lié car (
v
= v
= v
)
1
2
3
1
2
3
(
,
,
)
=
(1, 0,
1)
π
(0,0,0)/
.
v
+
.
v
+
.
v
=
(0,0,0)
1
2
3
1
1
2
2
3
3
2)
Discutons le rang du système
S =
{
v ,v ,v
}
, suivant le paramètre a IR :
1
rg(S)
3
1
2
3
Si (1
a) π 0 (a π 1) alors
S =
{
v ,v ,v
}
est un système libre et rg(S) = 3
1
2
3
Si (1
a) = 0 (a = 1) alors
S
=
{
v ,v ,v
}
et rg(S) = 1
1
1
1
3
II)
(
x
,
y z
,
)
IR
:
f
((
x
,
y z
,
))
=
(
x
+ y
+
z x
,
+
y
+
mz x
,
+
my
+
mz
)
,
( m
IR )
1)
Pour m =1
f
((
x
,
y z
,
))
=
(
x
+
y
+
z x
,
+
y
+
z x
,
+
y
+
z
)
(x, y, z) Ker( f )
ssi
ssi
ssi
ssi
ssi
ssi
ssi
f
((x, y, z)) = (0,0,0)
(
x
+
y
+
z
,
x
+
y
+
z x
,
+
y
+
z
)
=
(0,0,0)
x + y + z
= 0
x = y
z
(
x
,
y z
,
)
=
(
y
z
,
y z
,
),
y z
,
IR
(
x
,
y z
,
)
=
y
.( 1,1,0)
+
z
.( 1,0,1)
!
(
= y
),
(
=
z
)
IR
/(
x
,
y z
,
)
=
.( 1,1,0)
+
.( 1,0,1)
{( 1,1,0), ( 1,0,1)} est alors une base de Ker( f ) et dim Ker( f ) = 2
3
On sait que
rg
(
f
)
+
dim
Ker f
(
)
=
dim
IR
⇒ rg( f ) = 1
Remarque :
Ker( f ) = V (cf. Exercice 3) et alors Ker( f ) =< ( 1,1,0),( 1,0,1) > .
1
2)
Pour m = 1
f
((
x
,
y z
,
))
=
(
x
+
y
+
z
,
x
+
y
z x
,
y
z
)
3
On sait que si { e ,e ,e
} est une base de
IR
alors Im(
f
) =<
f
(
e
),
f
(
e
),
f
(
e
) >
et
1
2
3
1
2
3
dimIm(
f
)
= rg
{
f
(
e
),
f
(
e
),
f
(
e
)}
.
1
2
3
Professeure Salma DASSER
Session Automne-hiver 2004
[7]
[S3, Module M10, Matière : Mathématiques II] Correction du contrôle continu Pour déterminer une base
[S3, Module M10, Matière : Mathématiques II]
Correction du contrôle continu
Pour déterminer une base de Im( f ) , il suffit alors d’extraire du système { f (
e
),
f
(
e
),
f
(
e
)} un
1
2
3
système libre d’ordre égal au
rg
{
f
(
e
),
f
(
e
),
f
(
e
)}
1
2
3
 f
(
e
)
=
(1,1,1)
1
On considère la base canonique
{
e ,e ,e
}
3
de
IR
:
f
(
e
)
=
(1,1,
1)
1
2
3
2
f
(
e
)
=
(1,
1,
1)
3
On commence par déterminer le
rg
{
f
(
e
),
f
(
e
),
f
(
e
)}
:
1
rg
{
f
(
e
),
f
(
e
),
f
(
e
)}
3
1
2
3
1
2
3
rg
{
f
(
e
),
f
(
e
),
f
(
e
)}
=
3
ssi {
f
(
e
),
f
(
e
),
f
(
e
)}
est un système libre
1
2
3
1
2
3
{ (
f
e
),
f
(
e
),
f
(
e
)} est un système libre ssi
1
2
3
.
f
(
e
)
+
.
f
(
e
)
+
.
f
(
e
)
=
(0,0,0)
=
=
=
0
1
1
2
2
3
3
1
2
3
.
f
(
e
)
+
.
f
(
e
)
+
.
f
(
e
)
=
(0,0,0)
.(1,1,1)
+
.(1,1, 1)
+
.(1,
1,
1)
=
(0,0,0)
1
1
2
2
3
3
1
2
3
(
+
+
,
+
,
)
=
(0,0,0)
1
2
3
1
2
3
1
2
3
e
+
+
= 0
1
1
2
3
⇒ e
+
= 0
2
1
2
3
e
= 0
3
1
2
3
e 
+
+
= 0
1
1
2
3
e
e
2
= 0
1
2
3
e
e
2
= 0
2
3
2
.
v
+
.
v
+
.
v
=
(0,0,0)
=
=
= 0
1
1
2
2
3
3
1
2
3
{
f
(
e
),
f
(
e
),
f
(
e
)} est alors un
système libre et
rg
{
f
(
e
),
f
(
e
),
f
(
e
)}
=
3
1
2
3
1
2
3
3
{
f
(
e
),
f
(
e
),
f
(
e
)} est alors une base de Im( f ) et dim Im( f ) = 3 . D’où
Im( f ) = IR
1
2
3
Remarque : {
f
(
e
),
f
(
e
),
f
(
e
)
}
=
{
v
,
v
,
v
}
, avec a = 1
1
2
3
1
2
3
Comme (a π 1) alors
S =
{
v ,v ,v
}
est
un système libre et rg(S ) = 3 (cf. I- 2))
1
2
3
3)
Déterminons les valeurs du paramètre m IR pour lesquelles l’application f est bijective.
On sait qu’une application linéaire définie d’un espace vectoriel E vers un espace vectoriel F de
même dimension est bijective ssi elle injective ssi elle est surjective.
Pour montrer que l’endomorphisme f
surjectif.
est bijectif, il suffit alors de montrer qu’il est injectif ou
f
est injective ssi
Ker( f ) = (0,
{
0,0)}
.
Pour montrer que f est injective, il suffit alors de déterminer le noyau de f suivant les valeurs
du paramètre m IR .
Professeure Salma DASSER
Session Automne-hiver 2004
[8]
[S3, Module M10, Matière : Mathématiques II] Correction du contrôle continu (x, y, z) Ker(
[S3, Module M10, Matière : Mathématiques II]
Correction du contrôle continu
(x, y, z) Ker( f )
ssi
f
((x, y, z)) = (0,0,0)
ssi
(
x
+ y + z x + y + mz x + my + mz
,
,
)
=
(0,0,0)
e
x
+
y
+
z
= 0
1
ssi
e
x
+
y
+
mz
= 0
2
e
x
+
my
+
mz
= 0
3
e 1  x
+
y
+
z
= 0
ssi
e
e
(1
m
)
z
=
0
1
2
e
e
(1
m
)
y
=
0
2
3
Si (1
m) π 0 (m π 1) alors
 x
+
y
+
z
= 0
(x, y, z) Ker( f )
ssi
z
= 0
ssi
x = y = z = 0
y
= 0
D’où
Ker( f ) = {(0,0,0)}
Si (1
m) = 0 (m = 1) alors
Ker( f ) =< ( 1,1,0),( 1,0,1) > (cf. 1))
Professeure Salma DASSER
Session Automne-hiver 2004
[9]
Université Mohammed V – Agdal Faculté des Sciences Juridiques, Économiques et Sociales RABAT لا آا
Université Mohammed V – Agdal
Faculté des Sciences Juridiques,
Économiques et Sociales
RABAT
لا آا – ا
او د او ا م ا آ
ط
اا
http://www.fsjesr.ac.ma
CONTROLE FINAL
Durée : 2h
Filière
: Sciences Economiques et de Gestion
Semestre
: S 3
Module
: M 10 (Méthodes Quantitatives II)
Matière
: Mathématiques II
Session
: Automne – hiver, 2004-2005
Sections
: C & D
Professeure
: Salma DASSER
Les documents et les portables ne sont pas autorisés.
La calculatrice est à usage strictement personnel.
Toute réponse doit être justifiée.
La présentation de la copie est notée sur 2 points.
Exercice 1 : (2 points)
Soit E l’ensemble des matrices M
de MMMM (3) qui ont la forme suivante :
 a
+
b
c
b 
M =
c
a
+
c
c
,
a,b,c
IR
b
c
a
+
b
1)
Montrer que toute matrice M
de
E
J
et K sont à déterminer.
peut s’écrire sous la forme M = aI + bJ + cK , où les matrices I ,
0,5 pt
2)
En déduire que E est un sous espace vectoriel de MMMM (3) dont on donnera une base.
1 pt
1
1
1 
3)
La matrice
1
1
1
est-elle dans E ?
0,5 pt
1
1
1
Exercice 2 : (3 points)
On considère les vecteurs
u
=
(1,0,0,1)
, u
(0,1,1,0)
,
u
=
(0, 1,1,0)
et
u
=
( 1,0,0,1)
.
2 =
1
3
4
4
1)
Montrer que
B'=
{
u ,u ,u ,u
}
est une base de
IR
.
1 pt
1
2
3
4
4
2)
On considère l’endomorphisme
f
de
IR
défini par :
4
(
x
,
y z t
,
,
)
IR
:
f
(
x
,
y z t
,
,
)
=
(
x
t
,
y
z z
,
+
y t
,
+
x
)
4
a. Que représente la matrice
P
pour
f , B étant la base canonique de
IR
?
1pt
BB'
b. En déduire que
M
(
f
/
B
',
B
')
=
M
(
f
/
B B
,
)
.
1 pt
Exercice 3 : (5 points)
(
m
1)
x
+
2
y
+
2
z
=
m
1
On considère le système linéaire
(
S
)
2
x
+
(
m
+
1)
y
+
z
=
m
2
,
m
IR
2
x
3
y
+
(
m
3)
z
=
m
3
1)
3 pts
2)
Pour quelle(s) valeur(s) du paramètre m , le système (S) est-il de Cramer ?
Le résoudre pour m = 3 .
2 pts
Professeure Salma DASSER
Session Automne-hiver 2004
[10]
[S3, Module M10, Matière : Mathématiques II] Contrôle final Exercice 4 : (10 points) 3
[S3, Module M10, Matière : Mathématiques II]
Contrôle final
Exercice 4 : (10 points)
3
I) On considère l’endomorphisme
f
de
IR
défini par :
3
(
x
,
y z
,
)
IR
:
f
((
x
,
y z
,
))
=
(
x
+
my
+
mz mx
,
+
y
+
mz mx
,
+
my
+
z
)
( m IR )
1)
Discuter, selon le paramètre m
, le rang de
f .
3 pts
2)
Pour m = 1/ 2 , déterminer une base de Ker( f ) et une base de Im f .
2 pts
3
II) Dans
IR , on considère les vecteurs
v
=
(
2
a a
,
,2
a
)
,
v
=
(
a
,
2
a
,2
a et v =
)
(2
a
,2
a a
,
) , a
IR .
1
2
3
1)
Montrer que si a π 0 alors
B =
'
{
v
,
v
,
v
}
3
est une base de
IR
.
1,5 pt
1
2
3
2)
On prend a = 1/ 3
2
3
a. Calculer
(
P
)
, B étant la base canonique de
IR
.
1 pt
BB
'
b. En déduire
P
.
0,5 pt
B B
'
III)
On prend m = 1et a = 1/ 3 .
1)
Ecrire M ( f / B, B) .
0,5 pt
2)
Déterminer M ( f / B', B) ,
M
( f / B,B') et M ( f / B', B') .
1,5 pts
Professeure Salma DASSER
Session Automne-hiver 2004
[11]
Université Mohammed V – Agdal Faculté des Sciences Juridiques, Économiques et Sociales RABAT لا آا
Université Mohammed V – Agdal
Faculté des Sciences Juridiques,
Économiques et Sociales
RABAT
لا آا – ا
او د او ا م ا آ
ط
اا
http://www.fsjesr.ac.ma
CONTROLE DE RATTRAPAGE
Durée : 1h30
Filière
:
Sciences Economiques et de Gestion
Semestre
:
S 3
Module
:
M 10 (Méthodes Quantitatives II)
Matière
:
Mathématiques II
Session
:
Automne – hiver, 2004-2005
Sections
:
C & D
Professeure
:
Salma DASSER
Les documents et les portables ne sont pas autorisés.
La calculatrice est à usage strictement personnel.
Toute réponse doit être justifiée.
La présentation de la copie est notée sur 2 points.
Exercice 1 : (2 points)
2
a
ab
c
a
b
c
2
a
2
a
2
3
Montrer que :
ab
b
bc
= 0
et
2
b
b
c
a
2
b
=
(
a
+
b
+
c
)
2
ac
bc
c
2
c 2
c
c
a
b
Exercice 2 : (3 points)
2
x
+
y
+
2
z
=
1
On considère le système linéaire
(
S
)
x
2
y
+
2
z
=
1
2
x
+
2
y
+
z
=
5
1)
Ecrire le système (S) sous sa forme matricielle
A.X = b
0,5 pt
2
1
2)
Calculer
A
et en déduire
A
.
1 pt
3)
4)
En déduire la solution du système (S) .
Résoudre le système (S) par la méthode des déterminants de Cramer.
0,5 pt
1 pt
Exercice 3 : (5 points)
4
Dans
IR , on considère les sous ensembles
V et
V
définis par :
1
2
{
4
0}
4
V 1 x
=
(
,
y z t
,
,
)
IR
/
x
y
=
z
t =
et V
= {(x, y, z,t)
IR
/ x
t = y
z = m} ,( m
IR )
2
4
1)
Vérifier que
V est un sous espace vectoriel de
IR et en donner une base.
1 pt
1
4
2)
Pour quelle(s) valeur(s) du paramètre m ,
Pour m = 0
V
est-il un sous espace vectoriel de IR ?
1 pt
2
3)
a. Trouver une base de
V
.
1 pt
2
4
b. A-t-on
V ≈ V
= IR
?
2 pt
1
2
Professeure Salma DASSER
Session Automne-hiver 2004
[12]
[S3, Module M10, Matière : Mathématiques II] Contrôle de rattrapage Exercice 4 : (10 points)
[S3, Module M10, Matière : Mathématiques II]
Contrôle de rattrapage
Exercice 4 : (10 points)
3
1)
Dans
IR
muni de sa base canonique
B =
{
e ,e ,e
}
, on considère les vecteurs :
1
2
3
e
'
=
e
+
e
+
e
,
e'
= e
et e' = e
1
1
2
3
2
2
3
3
a. Vérifier que
B'=
{
e' ,e'
,e
'
}
3
est une base de
IR
.
1 pt
1
2
3
b. Déterminer les matrices de
passage
P
et
P
.
1,5 pts
BB'
B B
'
3
2)
On considère l’endomorphisme
f
de
IR
défini par :
3
(
x
,
y z
,
)
IR
:
f
((
x
,
y z
,
))
= (
ax
+
by
+
cz bx
,
+
cy
+
az cx
,
+
ay
+
bz
)
( a,b,c
IR * )
a. Ecrire M ( f / B, B) .
0,5 pt
b. Déterminer M ( f / B', B') .
1
pt
3)
On prend a = b
a. Calculer det A' ,
A = M
'
(
f
/
B
',
B
')
0,5 pt
b. En déduire det A ,
A = M
( f / B,B)
0,5 pt
c. Retrouver det A par un calcul direct du déterminant.
1 pt
4)
On prend a = b
et c = 2a
a. Déterminer le rang de
f .
1
pt
b. f
est-il un automorphisme ?
0,5 pt
5)
On prend a = b = 1/ 2
et
c =
1
a. Déterminer une base de Ker( f ) et une base de Im f .
2 pts
b. En déduire le rang de
f .
0,5 pt
Professeure Salma DASSER
Session Automne-hiver 2004
[13]
[S1, Module M4, Matière : Instruments d’analyse économique] Année académique : 2005-2006 Année académique :
[S1, Module M4, Matière : Instruments d’analyse économique]
Année académique : 2005-2006
Année académique : 2005-2006
Session : Automne-hiver
ContrôleContrôleContrôleContrôle finalfinalfinalfinal
ContrôleContrôleContrôleContrôle dededede rattrapagerattrapagerattrapagerattrapage
15151515
17171717
Professeure Salma DASSER
Session Automne-hiver 2005
[14]
Université Mohammed V – Agdal Faculté des Sciences Juridiques, Économiques et Sociales RABAT لا آا
Université Mohammed V – Agdal
Faculté des Sciences Juridiques,
Économiques et Sociales
RABAT
لا آا – ا
او د او ا م ا آ
ط
اا
http://www.fsjesr.ac.ma
CONTROLE FINAL
Durée : 1h30
Filière
:
Sciences Economiques et de Gestion
Semestre
:
S 3
Module
:
M 10 (Méthodes Quantitatives II)
Matière
:
Mathématiques II
Session
:
Automne – hiver, 2005-2006
Sections
:
A & B
Professeure
:
Salma DASSER
Les documents et les portables ne sont pas autorisés.
La calculatrice est à usage strictement personnel.
Toute réponse doit être justifiée.
La présentation de la copie est notée sur 2 points.
ExerciceExerciceExerciceExercice 1111 :::: (2(2(2(2 points)points)points)points)
L'ensemble
E
=
   a b  
M
a +
d
b
+
c
 =
est-il un sous espace vectoriel de M (2) ?
c
d
(2)/
(Si oui, on donnera une base et la dimension de E )
ExerciceExerciceExerciceExercice 2222 :::: (3(3(3(3 points)points)points)points)
3
Sur
IR , on définit l’endomorphisme
f
par :
3
X
=
(
x
,
y z
,
)
IR
:
f
(
X
)
=
f
((
x
,
y z
,
))
=
(
y
+
z
,
x
+
z z
,
)
1)
On considère les ensembles
V
et
V
définis par :
1
2
{
3
X}
3
V 1 =
X
IR
/ f (X ) =
et
V
= {X
IR / f (X )=
X}
2
3
a. Montrer que
V
et
V
sont deux sous espaces vectoriels de
IR .
1 pt
1
2
b. Déterminer une base de
V 1 et une base de
V .
1 pt
2
3
c. A-t-on
V ≈ V
= IR
?
1 pt
1
2
3
2)
On considère dans
IR
les vecteurs :
u = (a 1,2
a,1) , v = (2
a, a 1,1) et w = (a,a,0) ,
a
IR
a. Vérifier que a IR :
u
V , v
V
et
w
V .
0,5 pt
1
1
2
3
b. Pour quelles valeurs du
paramètre a IR , {u,v, w}est-elle une base de IR ?
1 pt
3)
On prend a = 1
3
a. Vérifier que {u,v, w} est une base de IR .
0,5 pt
b. Ecrire les matrices de passage
P
et
P
.
1,5 pt
BB'
B B
'
c. En déduire les matrices
M id
(
/
B
',
B
)
et
M id
(
/
B B
,
')
.
0,5 pt
3
3
IR
IR
d. Déterminer la matrice M ( f / B', B') .
1 pt
Professeure Salma DASSER
Session Automne-hiver 2005
[15]
[S3, Module M10, Matière : Mathématiques II] Contrôle final ExerciceExerciceExerciceExercice 3333 :::: (10(10(10(10
[S3, Module M10, Matière : Mathématiques II]
Contrôle final
ExerciceExerciceExerciceExercice 3333 :::: (10(10(10(10 points)points)points)points)
N.B.
Les parties I,
II et III peuvent être traitées indépendamment.
 m
0
1
2
m
1
m
0
0
I) Dans M (4) , on considère la matrice
A =
,
m
IR
0
2(1
+ m
)
m
1
m
0
0
m
2
1)
Montrer que
det
A
=
m
(2
m
)(1
+
m
)
.
2,5 pts
2)
Discuter le rang de la matrice A selon les valeurs du paramètre m
IR .
1 pt
4
4
II) On considère l’application linéaire
f
définie de
IR
vers
IR
par :
4
(
x
,
y z t
,
,
)
IR
:
f
((
x
,
y z t
,
, ))
=
(
mx
+
z
+
2
mt x
,
+
my
,(2
m
+
2)
y
+
mz
+
t mx
,
+
mt
)
1)
Ecrire la matrices
M
(
f
/
B
,
B
)
.
0,5 pt
2) On prend m = 1
a. Donner une base de Im( f ) et une base de Ker( f ) .
2 pts
b. En déduire le rang de
f .
0,5 pt
 mx
+
z
+
2
mt
=
m
x
+
my
=
m
1
III) On considère le système linéaire
(
S
)
2
my
+
2
y
+
mz
+
t
=
m
mx
+
mt
=
m
1
1) Ecrire le système (S) sous
la forme matricielle A.X = b .
0,5 pt
2)
On prend m = 1
a. Vérifier que le système est de Cramer.
1 pt
b. Résoudre le système (S) .
2 pts
(Utiliser la méthode d'inversion de la matrice ou la méthode des déterminants de Cramer)
Professeure Salma DASSER
Session Automne-hiver 2005
[16]
Université Mohammed V – Agdal Faculté des Sciences Juridiques, Économiques et Sociales RABAT لا آا
Université Mohammed V – Agdal
Faculté des Sciences Juridiques,
Économiques et Sociales
RABAT
لا آا – ا
او د او ا م ا آ
ط
اا
http://www.fsjesr.ac.ma
CONTROLE DE RATTRAPAGE
Durée : 1h30
Filière
: Sciences Economiques et de Gestion
Semestre
: S 3
Module
: M 10 (Méthodes Quantitatives II)
Matière
: Mathématiques II
Session
: Automne – hiver, 2005-2006
Sections
: A & B
Professeure
: Salma DASSER
Les documents et les portables ne sont pas autorisés.
La calculatrice est à usage strictement personnel.
Toute réponse doit être justifiée.
La présentation de la copie est notée sur 2 points.
Exercice 1 : (4 points)
1)
L'ensemble
E
=
   a b  
M (2
)/ a
+
d
=
b
+
c
est-il un sous espace vectoriel de M (2) ?
1
c
d
(Si oui, on donnera une base et la dimension de
E )
2 pts
1
2)
Même question pour
E
=
   a b  
M
(2)/
ad
=
bc
2 pts
2
c
d
Exercice 2 : (16 points)
N.B.
Les parties I, II, III et IV peuvent être traitées indépendamment.
 1
1
m 
I) Dans M (3) , on considère la matrice
A =
1
m
1
,
m
IR
m
1
m
1)
Montrer que la matrice A est inversible si et seulement si m
{ 1,1}.
1,5 pts
2)
Discuter le rang de la matrice A selon les valeurs du paramètre m
IR .
1,5 pts
3
3
II) On considère l’application linéaire
f
définie de
IR
vers
IR
par :
3
(
x
,
y z
,
)
IR
:
f
((
x
,
y z
,
))
=
(
x
+
y
+
mz x
,
+
my
+
z mx
,
+
y
+
mz
)
3
1)
Calculer l’image de la base canonique B de
IR
par
f .
0,5 pt
2)
En déduire une base de Im( f ) selon les valeurs du paramètre m .
2 pts
3)
Déterminer le noyau de
f , selon les valeurs du paramètre m .
2 pts
4)
En déduire le rang de
f , selon les valeurs du paramètre m .
1 pt
Professeure Salma DASSER
Session Automne-hiver 2005
[17]
[S3, Module M10, Matière : Mathématiques II] Contrôle de rattrapage III) On prend m =
[S3, Module M10, Matière : Mathématiques II]
Contrôle de rattrapage
III) On prend m = 1
1) Donner une base de Ker( f ) et une base de Im( f ) . 1 pt
3
2) A-t-on
Ker( f ) ≈ Im( f ) = IR ?
1 pt
3
3)
En déduire une base B' de
IR .
0,5 pt
4)
Déterminer les matrices de passage
P
et
P
.
1,5 pts
BB'
B B
'
5) Donner les matrices M ( f / B, B) et M ( f / B', B') .
1 pt
x
+ mz
y
+
=
m
+ 1
IV) On considère le système linéaire
(
S
)
x
+ +
my
z
=
m
+ 1
mx
+ y
+
mz
=
m
+ 1
1)
0,5 pt
2)
3)
Ecrire le système (S) sous la forme matricielle A.X = b .
On prend m = 2
Vérifier que le système est de Cramer.
0,5 pt
4) Résoudre le système (S) .
1,5 pts
(Utiliser la méthode d'inversion de la matrice ou la méthode des déterminants de Cramer)
Professeure Salma DASSER
Session Automne-hiver 2005
[18]
[S3, Module M10, Matière : Mathématiques II] Année académique : 2006-2007 Année académique : 2006-2007
[S3, Module M10, Matière : Mathématiques II]
Année académique : 2006-2007
Année académique : 2006-2007
Session : Automne-hiver
ContrôleContrôleContrôleContrôle finalfinalfinalfinal
ContrôleContrôleContrôleContrôle dededede rattrapagerattrapagerattrapagerattrapage
22022000
22222222
Professeure Salma DASSER
Session Automne-hiver 2006
[19]
Université Mohammed V – Agdal Faculté des Sciences Juridiques, Économiques et Sociales RABAT لا آا
Université Mohammed V – Agdal
Faculté des Sciences Juridiques,
Économiques et Sociales
RABAT
لا آا – ا
او د او ا م ا آ
ط
اا
http://www.fsjesr.ac.ma
CONTROLE FINAL
Durée : 2h
Filière
: Sciences Economiques et de Gestion
Semestre
: S 3
Module
: M 10 (Méthodes Quantitatives II)
Matière
: Mathématiques II
Session
: Automne – hiver, 2006-2007
Sections
: A & B
Professeure
: Salma DASSER
Les documents et les portables ne sont pas autorisés.
La calculatrice est à usage strictement personnel.
Toute réponse doit être justifiée.
La présentation de la copie est notée sur 2 points.
Les parties I, II, III, IV et V peuvent être traitées indépendamment.
3
I) Dans
IR , on considère les sous espaces vectoriels
V
et
V
suivants :
1
2
{
3
0}
V 1 x
=
(
,
y z
,
)
IR
/
x
y
+
z
=
0,
x
y
+
2
z
=
et
V
=
(1, 1,1),(1, 2,2),(
1,1,
1)
2
1)
Trouver une base de chacun des sous espaces vectoriels ci-dessus.
1 pt
3
2)
A-t-on
V ≈ V
= IR
?
2
pts
1
2
 1
1
1 
II) Dans M (3) , on donne la matrice
M =
1 1
0
1 0
0
1)
Montrer que la matrice M
Calculer sa matrice inverse
est inversible.
0,5 pt
1
2)
Dans
.
IR , on considère les vecteurs
M
1
pt
3
3)
v
=
(1,1,1)
,
v
=
(1,1,0)
et v =
(1,0,0)
.
1
2
3
a.
Que représente la matrice
M
pour le système {
v ,v ,v
} ?
0,5 pt
1
2
3
b.
En déduire que
B =
'
{
3
v
,
v
,v
}
est une base de
IR .
0,5 pt
1
2
3
c.
Déduire des questions précédentes les matrices de passage
P
et
P
, B étant la base
BB'
B B
'
3
canonique de
IR .
0,5 pt
2
0
1 
III) Dans M (3) , on donne la matrice
C
=
2
m
2
m
+
1
m
1
,
m
IR
2
m
0
1
m
1) Montrer que la matrice C est inversible si et seulement si m {0, 1}.
1 pt
2)
Discuter le rang de la matrice C selon les valeurs du paramètre m .
2 pts
Professeure Salma DASSER
Session Automne-hiver 2006
[20]
[S3, Module M10, Matière : Mathématiques II] Contrôle final  x + my + z
[S3, Module M10, Matière : Mathématiques II]
Contrôle final
 x
+
my
+
z
=
m m
(
+
1)
IV) On considère le système linéaire
(
S
)
mx
+
y
+
(
m
1)
z
=
0
x
y
+
2
z
=
m
+
1
1)
Pour quelle(s) du paramètre m , le
système (S) est-il de Cramer?
1,5 pts
2)
On prend m = 1
a. Vérifier que le système (S) est de Cramer.
0,5 pt
b. Résoudre le système (S) .
1,5 pt
(Utiliser la méthode d'inversion de la matrice ou la méthode des déterminants de Cramer)
3) On prend m = 1.
a. Quel est le rang du système (S) ?
0,5 pt
b. Résoudre le système (S) .
1 pt
2
0
1 
V) Dans M (3) , on considère la matrice
C
=
2
m
2
m
+
1
m
1
,
m
IR
2
m
0
1
m
Soit
f
l'endomorphisme dont la matrice relativement à la base
B'=
{
v ,v ,v
}
est égale à C
:
1
2
3
C = M ( f / B', B') . ( B'
est la base du II)3)b. :
v
=
(1,1,1)
,
v
=
(1,1,0)
et v = (1,0,0)
).
1
2
3
1)
Discuter, suivant le paramètre m , le rang de
f .
1 pt
(Sans écrire l'expression analytique
de
f ).
3
2)
Donner les matrices de passage
P
et
P
, B étant la base canonique de
IR .
1 pt
BB'
B B
'
1
m
1 
3)
En déduire que
M
(
f
/
B B
,
) =
A =
m
1
m
1
,
1 pt
1
1
2
( A est la matrice du système (S) du IV).
4)
Déterminer le rang de la matrice A suivant le paramètre m .
1 pt
5) Pour m = 1, donner une base de
Im( f ) et une base de ker( f ) .
2 pts
Professeure Salma DASSER
Session Automne-hiver 2006
[21]
Université Mohammed V – Agdal Faculté des Sciences Juridiques, Économiques et Sociales RABAT لا آا
Université Mohammed V – Agdal
Faculté des Sciences Juridiques,
Économiques et Sociales
RABAT
لا آا – ا
او د او ا م ا آ
ط
اا
http://www.fsjesr.ac.ma
CONTROLE DE RATTRAPAGE
Durée : 1h30
Filière
: Sciences Economiques et de Gestion
Semestre
: S 3
Module
: M 10 (Méthodes Quantitatives II)
Matière
: Mathématiques II
Session
: Automne – hiver, 2006-2007
Sections
: A & B
Professeure
: Salma DASSER
Les documents et les portables ne sont pas autorisés.
La calculatrice est à usage strictement personnel.
Toute réponse doit être justifiée.
La présentation de la copie est notée sur 2 points.
Les parties I, II, III et IV peuvent être traitées indépendamment.
3
I) Dans
IR , on considère les sous espaces vectoriels
V ,
V
et
V
suivants :
1
2
3
{
3
0}
V
=
(
x
,
y z
,
)
IR
/
x
+
2
y
+
2
z
=
0,2
x
+
y
+
z
=
0,
2
x
3
y
3
z
=
,
1
V
=
(
1,2, 2),(2,1, 3)
et
V
=
( 3,1,1)
2
3
1)
Trouver une base de chacun des sous espaces vectoriels ci-dessus.
A-t-on
1,5 pts
2)
3
a. V
≈ V
= IR
?
1
pt
1
3
3
b. ≈ V
V
= IR
(On peut remarquer que
V
V
= V
)?
1,5pt
2
3
3
2
3
3
c. V ≈ V
= IR
?
2
pts
1
2
3
II) Sur
IR , on définit l’endomorphisme
f
par :
3
(
x
,
y
,
z
)
IR
:
f
((
x
,
y
,
z
))
=
(
(
m
1)
x
+
2
y
+
2
z
,2
x
+
(
m
+
1)
y
+
z
,
2
x
3
y
+
(
m
3)
z)
3
1)
Dans IR , on considère les vecteurs
v
=
(0,1,
1)
,
v
=
(1, 2,2)
et v =
(4, 3,1)
.
1
2
3
3
a. Vérifier que
B'=
{
v ,v ,v
}
est une base de
IR .
0,5 pt
1
2
3
b. Déterminer par un calcul direct C = M ( f / B', B') .
2 pts
c. Discuter le rang de la matrice C selon les valeurs du paramètre m .
1 pt
d. En déduire le rang de
f , suivant le paramètre m .
0,5 pt
2) Pour m = 0 , donner une base de Im( f ) et une base de ker( f ) .
2 pts
 m
1
2
2
III) Dans M (3) , on donne la matrice
A
=
2
m +
1
1
,
m
IR
2
3
m
3
1) Montrer que la matrice A est inversible si et seulement si m {0,1,2}.
1,5 pt
2)
Discuter le rang de la matrice A selon les valeurs du paramètre m .
2 pts
3)
Comparer rg(A) et rg(C) , pour
m IR ?, avec C = M ( f / B', B') (voir II)2)c.).
0,5 pt
Professeure Salma DASSER
Session Automne-hiver 2006
[22]
[S3, Module M10, Matière : Mathématiques II] Contrôle final  ( m 1) x +
[S3, Module M10, Matière : Mathématiques II]
Contrôle final
 (
m
1)
x
+
2
y
+
2
z
=
b
IV) On considère le système linéaire
(
S
)
2
x
+
(
m
+
1)
y
+
z
=
b
2
x
3
y
+
(
m
3)
z
=
b
1)
On prend m = 1 et b = 2 .
a. Vérifier que le système (S) est de Cramer.
0,5 pt
b. Résoudre le système (S) .
1,5 pt
2)
(Utiliser la méthode d'inversion de la matrice ou la méthode des déterminants de Cramer)
On prend b = 0 .
a. Pour quelle(s) du paramètre m , le système (S) est-il de Cramer?
0,5 pt
b. On prend m = 0 .
i. Quel est le rang du
système (S) .
0,5 pt
ii. Résoudre le système (S) .
1 pt
Professeure Salma DASSER
Session Automne-hiver 2006
[23]
[S3, Module M10, Matière : Mathématiques II] Année académique : 2007-2008 Année académique : 2007-2008
[S3, Module M10, Matière : Mathématiques II]
Année académique : 2007-2008
Année académique : 2007-2008
Session : Automne-hiver
ContrôleContrôleContrôleContrôle finalfinalfinalfinal
ContrôleContrôleContrôleContrôle dededede rattrapagerattrapagerattrapagerattrapage
25252525
35353535
Professeure Salma DASSER
Session Automne-hiver 2007
[24]
Université Mohammed V – Agdal Faculté des Sciences Juridiques, Économiques et Sociales RABAT لا آا
Université Mohammed V – Agdal
Faculté des Sciences Juridiques,
Économiques et Sociales
RABAT
لا آا – ا
او د او ا م ا آ
ط
اا
http://www.fsjesr.ac.ma
CONTROLE FINAL
Durée : 2h
Filière
: Sciences Economiques et de Gestion
Semestre
: S 3
Module
: M 10 (Méthodes Quantitatives II)
Matière
: Mathématiques II
Session
: Automne – hiver, 2007-2008
Sections
: A & B
Professeure
: Salma DASSER
Les documents et les portables ne sont pas autorisés.
La calculatrice est à usage strictement personnel.
Toute réponse doit être justifiée.
La présentation de la copie est notée sur 2 points.
Les parties I, II, III
et IV peuvent être traitées indépendamment.
Partie I
(3 points)
 1
m
1
1
Dans M (3) , on donne la matrice
A
=
1
1
m
1
, m
IR
m
1
1
1
m
1) Calculer le rang des matrices
A
( m = 2 ) et
A
( m = 1).
2 pts
2
1
2) Montrer que la matrice
A
est inversible si et seulement si m
{2, 1}.
1 pt
m
Partie II
(6 points)
 (1
m x
)
+
y
z
=
m
(2
m
)
On considère le système linéaire
(
S
)
x
+
(1
m
)
y
+
z
=
m
(2
m
)
m 
x
+
y
+
(1
m z
)
=
m
(2
m
)
1) Pour quelle(s) valeur(s) du paramètre m , le système (
S
)
est-il de Cramer ?
1,5 pt
m
2) Résoudre le système (
S
)
pour :
m
a. m
= 0
1,5 pt
b. m
= 1
1,5 pt
c. m
=
1
1,5 pt
(Utiliser uniquement la méthode d'inversion de la matrice ou la méthode des déterminants de Cramer pour la
résolution de tout système de Cramer)
Professeure Salma DASSER
Session Automne-hiver 2007
[25]
[S3, Module M10, Matière : Mathématiques II] Contrôle final Partie III (3 points) 3 Dans
[S3, Module M10, Matière : Mathématiques II]
Contrôle final
Partie III
(3 points)
3
Dans
IR , on considère les sous espaces vectoriels
V ,
V
et
V
suivants :
1
2
3
{(
)
3
0}
V
=
x
,
y z
,
IR
/2
x
+
y
z
=
0,
x
+
2
y
+
z
=
0 et
x
+
y
+
2
z
=
1
{(
V
=
x
,
y z
,
)
3
0}
{( ,
3
0}
IR
/2
x
+
y
z
=
0,
x
+
2
y
+
z
=
et
V
=
x
y
,
z
)
IR
/ 2
x + y
z =
2
3
1) Trouver une base de chacun des sous espaces vectoriels ci-dessus.
1,5 pts
3
3
2) A-t-on
V ≈ V
= IR
?
V
≈ V
=
IR
?
1,5 pts
1
2
1
3
Partie IV
(8 points)
3
3
Soit
f
l'endomorphisme de
IR
dont la matrice relativement à la base canonique B de
IR
est donnée
 1
m
1
1
par :
M
(
f
/
B , B
) =
=
1
1
m
1
A m
 1
1
m
 1
1) Discuter, suivant le paramètre m , le rang de
f .
1,5 pts
2) Pour
m = 1, donner une base de Im( f ) et une base de ker( f ) .
2 pts
3
3) Dans
IR , on donne les vecteurs
v
=
(1,
1,1)
,
v
=
(1,1,0)
et v =
(0,1,1)
.
1
2
3
{
3
a.
Vérifier que
B'=
v ,v ,v
}
est une base de
IR .
0,5 pt
1
2
3
b.
Déterminer les matrices de
passage
P
et
P
.
1,5 pt
BB'
B B
'
4)
On prend m = 0 .
a. Déterminer par un calcul direct M ( f / B', B') .
1,5 pts
b. Retrouver M ( f / B', B') par la formule de changement de base.
1 pt
Professeure Salma DASSER
Session Automne-hiver 2007
[26]
[S3, Module M10, Matière : Mathématiques II] Correction du contrôle final Partie 1 Enoncé :
[S3, Module M10, Matière : Mathématiques II]
Correction du contrôle final
Partie 1
Enoncé :
 1
m
1
1 
Dans M (3) , on donne la matrice
=
A m
1
1
m
1
,
m
IR
1
1
1
m
1)
Calculer le rang des matrices
A
( m = 2 ) et
A
( m = 1).
2
1
2)
Montrer que la matrice
A
est inversible si et seulement si m {2, 1}.
m
Solution :
1)
Calcul du rang de
A
pour
m
 2
1
1 
a.
m
=
1
:
A
=
1
2
1
,
1
rg A
(
)
3
1
1
1
1
2
La méthode "matricielle":
rg A
(
)
=
3
ssi la matrice
A
est inversible. On calcule alors son déterminant :
1
1
2
1
1
det A
=
1
2
1
= 0
puisque
L
= L + L
ou
C
= C
+ C
1
2
1
3
2
1
3
1
1
2
Donc
rg A
(
)
<
3
1
On cherche une sous matrice carrée inversible d’ordre 2 extraite de la matrice
A
:
1
2
1
La matrice
est une matrice carrée inversible d’ordre 2 extraite de la
1
2
2
1
matrice
A
(
det
=
3(
π
0)
).
1
1
2
Donc
rg A
(
)
=
2
.
1
1
1
1
b.
m
= 2
:
A
=
1
1
1
,
1
rg A
(
)
3
2
2
1
1
1
La méthode "vectorielle":
On considère le système S formé de vecteurs lignes de la matrice
A
:
rg A
(
)
= rg
(
S
)
2
2
S = {u,v, w}, avec u = ( 1,1, 1)
rg(S) = 3 ssi le système S est
, v = (1, 1,1) et w = ( 1,1, 1) .
libre :
Puisque
u = w =
rg(S)
( 1,1, 1)
alors le système S = {u,v, w} n’est pas libre
Donc
1
2
.
Professeure Salma DASSER
Session Automne-hiver 2007
[27]
[S3, Module M10, Matière : Mathématiques II] Correction du contrôle final On cherche parmi les
[S3, Module M10, Matière : Mathématiques II]
Correction du contrôle final
On cherche parmi les vecteurs
du système S , 2 vecteurs linéairement indépendants :
Les systèmes d’ordre 2 extraits du système S sont : {u,v}, {u, w} et {v, w} :
u = v alors le système {u,v}n’est pas libre
u = w alors le système {u, w}n’est pas libre
w = v alors le système {v, w}n’est pas libre
Donc rg(S) = 1
Donc
rg
(
A
)
=
1
.
2
1
m
1
1
2)
La matrice
A
est inversible ssi
det
=
1
1
m
1
π 0
:
A m
m
1
1
1
m
Calcul du
det A
:
m
1
m
1
1
1
m
1
1
1
m
1
1
1
1
m
1
L
L
+
L
1
1
m
1
=
(2
m
)
1
1
m
1
3
3
2
1
1
1
m
0
2
m
2
m
0
1
1
1
m
1
1
1
m
2
1
1
m
2
Or
1
1
m
1
C
C
C
1
m
1
suivant L
2
2
3
3
1
m
0
1
1
0