Vous êtes sur la page 1sur 3
QCM d ’ histologie : Appareil cardiovasculaire II Histologie, 2 e année de médecine 1-

QCM dhistologie : Appareil cardiovasculaire II

Histologie, 2 e année de médecine

1- Les artères musculaires

4- Les artères de type élastique

A-

sont des artères de moyen calibre (par rapport

A-

sont toujours à disposition infra-cardiaque,

aux artères de type élastique),

B-

sont en général des artères de distribution,

B-

présentent des limitantes élastiques interne et

C-

ont une intima proportionnellement plus

externe bien visibles,

C- sont toujours à disposition infra-cardiaque,

D- ont une intima plus développée que celle des artères de type élastique,

E- ont une média plus développée que celle des

artères de type élastique.

--> ABE 2- Les artères de type musculaire

A- sont des artères de moyen calibre,

B- ont une intima riche en cellules musculaires lisses,

épaisse que celle des artères de type musculaire,

D- ont une média proportionnellement moins

développé que celle des artères de type musculaire,

E- sont, an général, des artères de gros calibre.

--> CDE 5- Les artères de type élastique se caractérisent

par

A- leur localisation prés du cœur

B- l’existence d’une limitante élastique interne nette C- l’absence de limitante élastique externe

C-

présentent des limitantes élastiques interne et

D-

leur petit calibre (en général)

externe bien individualisées,

E-

l’absence de cellules musculaires lisses dans

D-

sont en général des artères de distribution,

l’intima

E-

cardiaque.

sont essentiellement à disposition supra-

--> AC 6- CS : Concernant les veines supra-cardiaques

--> ADE

A-

présentent des valvules,

3- Les artères de type élastique

B-

leur paroi est plus épaisse que celle des veines

A-

sont situées près du cœur,

infra-cardiaques,

B-

sont en général des artères de gros calibre,

C- contiennent dans leur paroi de nombreuses

C- ont une intima plus épaisse que celle des

cellules musculaires lisses,

artères musculaires,

D- présentent des limitantes élastiques interne et

externe bien visibles,

E- ne contiennent pas de cellules musculaires

lisses dans leur paroi.

--> ABC

D- présentent des tuniques (intima, média,

adventice) bien individualisées, E- leur paroi est riche en fibres collagènes. --> E

www.hyperqcm.com

7- Parmi les caractéristiques suivantes, lesquelles entrent en jeu dans le retour du sang veineux ? A- la présence de valvules dans les veines

B- la compression extrinsèque des veines par les

masses musculaires en mouvement

E- la présence dans les cellules endothéliales de mitochondries --> ADE 12- Dans les capillaires fenêtrés :

A- la lame basale est discontinue B- les cellules endothéliales sont jointives

C-

les mouvements respiratoires

C-

les cellules endothéliales sont percées de pores

D- la pompe cardiaque

D-

les péricytes sont toujours absents

E-

la présence des cellules musculaires, lisses dans

E-

des vésicules de pinocytoses sont observées

la paroi veineuse

--> ABCD 8- Au sujet des veines :

A- ont une paroi plus mince que celle des artères de même calibre,

B- présentent une paroi avec des tuniques bien

individualisées,

C- sont munies de valvules quand elles se situent

au dessus du cœur, D- jouent un rôle de réservoir sanguin, E- ont un endothélium constitué de cellules jointives. --> ADE

9- A diamètre égal, les veines se différencient des artères par

--> BCE 13- La cellule endothéliale :

A- synthétise une prostaglandine à propriété vasoconstrictrice,

B- peut, dans les conditions physiologiques

favoriser les phénomènes de coagulation, C- peut se diviser rapidement lorsqu’il existe une

lésion endothéliale, D- intervient dans la synthèse de certains constituants de la lame basale,

E- contient des filaments intermédiaires, certains

àpropriété contractile. -->CDE

14- Les cellules endothéliales des vaisseaux sanguins :

A-

une paroi proportionnellement plus épaisse

A-

présentent un ergastoplasme développé,

B-

des vasa vasorum plus nombreux

B-

contiennent des corps de WEIBEL et PALADE,

C-

des tuniques moins nettement individualisées

C-

sont riches en vésicules de pinocytose,

D- la présence fréquente de valvules

D-

peuvent se diviser rapidement en cas de lésions

E- un plus grand développement des formations

de l’endothélium,

élastiques

E-

synthétisent de la prostacycline.

--> BCD

--> BCDE

10- L’un des caractères suivants est spécifique des capillaires fenêtrés. Lequel ? A- présence de cellules endothéliales non jointives

15- Les capillaires lymphatiques se différencient des capillaires sanguins classiques par

B- présence de vésicules de pinocytose dans les

A-

leur calibre plus irrégulier

cellules endothéliales

B-

des cellules endothéliales jointives

C- présence d’une lame basale discontinue D- présence de pores dans le cytoplasme des cellules endothéliales E- absence de péricytes --> D 11- Dans la paroi d’un capillaire de type fenêtré

C- une lame basale mal définie voire absente D- l’absence de péricytes E- la présence de valvules --> ADE 16- Les capillaires lymphatiques sont caractérisés par certaines des propositions suivantes.

on note :

Lesquelles ?

A- la présence d’une lame basale continue

A-

leur calibre est irrégulier,

B- la présence de cellules endothéliales non

B-

leur paroi contient des péricytes,

jointives C- l’absence de péricytes D- la présence dans les cellules endothéliales de pores diaphrag

C- ils ne présentent pas de valvules comme les capillaires sanguins, D- les cellules endothéliales sont jointives, E- la lame basale est souvent mal définie. --> ADE

www.hyperqcm.com

17- Parmi les éléments suivants, indiquer ceux qui peuvent être présents dans la paroi externe du cœur. A- épithélium pavimenteux simple B- lobules adipeux C- couche fibro-élastique

C- la couche sous-mésothéliale se situe du côté interne, D- de nombreux lobules adipeux sont observés dans la couche sous-épicardique, E- une limitante élastique externe sépare le myocarde du péricarde viscéral.

D-

tissu nodal du réseau de PURKINJE

--> BD 23- CS : les veines supra-cardiaques se

E-

limitante élastique externe

caractérisent par la présence de valvules parce

--> ABC

18- CS : Le tissu nodal qui forme le réseau de PURKINJE est situé :

qu'elles assurent une circulation de retour gênée par la pesanteur.

A-

dans l’endocarde

A- Vrai B- Faux

B-

sous l’endocarde

--> A

C-

dans la région moyenne du myocarde

24- CS: A propos du tissu musculaire

D- entre le myocarde et l’épicarde

myocardique :

E-

dans l’épicarde

--> B 19- CS : Certaines des structures suivantes ne

A- Les cellules myocardiques sont agencées de façon à former un réseau tridimensionnel. B- La face interne du myocarde est tapissée en

sont rencontrées dans l'épicarde. Lesquelles ?

A-

des fibres élastiques

dedans par l’intima et en dehors par le péricarde sereux.

B-

des cellules adipeuses

C- Les invaginations membranaires des cellules

C-

des capillaires

myocardiques ont un diamètre inférieur à celles

D-

du tissu nodal

des cellules musculaires squelettiques.

E-

des éléments nerveux

--> D 20- Parmi les éléments suivants, indiquer ceux qui peuvent être présents dans la paroi

externe du cœur.

D- Comme pour le tissu musculaire squelettique on observe la présence de multiples noyaux. E- Toutes les réponses suscitées sont vraies

--> A 25- A propos du tissu cardionecteur :

A- épithélium pavimenteux simple B- lobules adipeux C- couche fibro-élastique

A- L’ensemble des cellules cardionectrices constitue le tissu nodal, il compose des nœuds et des voies de conduction de l’influx nerveux.

D-

tissu nodal du tissu de PURKINJE

B- Les cellules cardionectrices ont la particularité

E-

limitante élastique externe

de posséder un potentiel de membrane instable :

--> ABC

ainsi,le nœud sinusal ou nœud d’Aschoff-Tawara

21- Dans l’épicarde on rencontre :

A-

des fibres élastiques

peut émettre 120 potentiels d’actions par minute. C- Les cellules nodales paraissent plus pâles en

B-

des cellules adipeuses

MO car elles possèdent moins de myofibrilles que

C-

des capillaires

le reste des cellules myocardiques.

D-

du tissu nodal

D- L’action du système ortho-sympathique permet

E-

des éléments nerveux

--> ABCE 22- Dans la paroi cardiaque :

A- une couche musculo-élastique d’importance variable peut exister entre le myocarde et l’épicarde, B- la couche sous-endocardique contient le tissu nodal du réseau de PURKINJE,

de diminuer la fréquence des potentiels d’action émis par le nœud sinusal.

E- Le tissu nodal forme au niveau des ventricules le réseau de Purkinje dont le diamètre des fibres est supérieur au diamètre des cellules myocardiques. --> ACE

www.hyperqcm.com