Vous êtes sur la page 1sur 34

LYCEE RASPAIL

LA VENTILATION
1. Fonction de la ventilation
2. Historique de la réglementation
3. Débit d’air réglementaire
4. Ventilation naturelle
5. VMC simple flux
6. VMC double flux
7. Puits canadien, puits provençal
8. VMC Thermodynamique
9. Consommation d’énergie
Préparé par Alix DESSONS, Gilles 2
CAMBILLAU, David DESSONS
1. Fonction de la ventilation

La ventilation des locaux a pour objectifs de répondre à quatre préoccupations


majeures :

• L’hygiène de l’air que nous respirons :


– extraction de l’air vicié des locaux pour éliminer les pollutions (gaz toxiques, odeurs,…),
– amenée d’air neuf extérieur selon des débits suffisants (réglementation).
• Le confort des occupants :
– amenée d’air traité à une température de soufflage confortable.
• La préservation du bâtiment contre les risques de condensation :
– La suppression des condensations internes (dégradation de la paroi par formation de
moisissures).
• Réaliser des économies d’énergie

Préparé par Alix DESSONS, Gilles 3


CAMBILLAU, David DESSONS 05/11/2011
1. Fonction de la ventilation

On passe 80 à 90 % de notre temps à l’intérieur : de la maison


du bureaux
de l’usine
Donc dans un espace confiné de la voiture
de l’autobus …
La ventilation en apportant de l’Air neuf combat :
Les pollens et la pollution
La fumée de tabac
Le gaz carbonique
L’humidité
Les pesticides et fongicides
(contenus dans les matériaux de construction et de décoration)
Préparé par Alix DESSONS, Gilles 4
CAMBILLAU, David DESSONS 05/11/2011
1. Fonction de la ventilation

Préparé par Alix DESSONS, Gilles 5


CAMBILLAU, David DESSONS
1. Fonction de la ventilation

Les pollutions perceptibles Les pollutions cachées

Préparé par Alix DESSONS, Gilles 6


CAMBILLAU, David DESSONS
1. Fonction de la ventilation

Les risques liés à la pollution

Pour la santé : Pour le bâti :


• Maux de tête et • Condensation
irritations • Moisissures
• Allergies
• Cancers

Préparé par Alix DESSONS, Gilles 7


CAMBILLAU, David DESSONS
2. Historique de la réglementation
• Avant 1958 : pas de réglementation. L’aération est aléatoire.

• 1958 : Code de la construction et de l’habitation. Ventilation pièce par pièce,


pièces techniques uniquement (arrêté du 14/11/1958).
– un système d'aération par pièce
– grilles de ventilation basse et haute
– définition des Pièces Techniques et Pièces Principales

• 1968 : parution des DTU 68.1 (XP P50-410) – Installations de ventilation


mécanique contrôlée – règles de conception et de mise en œuvre ; DTU 68.2
(NF P50-411) – Exécution des installations de ventilation mécanique.

• 1969 : 1ére réglementation ventilation avec introduction de la VMC (arrêté


du 22/10/1969). Ventilation générale par balayage et permanente. Pièces
techniques et pièces principales.

• 1982 : 2éme réglementation ventilation avec généralisation de la VMC


(arrêtés du 24/03/1982 et du 28/10/1983). Ventilation générale et
permanente contrôlée. Pièces techniques et pièces principales. Débit
d’extraction minimum par pièce.
Préparé par Alix DESSONS, Gilles 8
CAMBILLAU, David DESSONS
3. Débit d’air réglementaire
Débits d'extraction en m3/h par type de logement
Type de logement Cuisine Salle de bain Autre WC WC
(nbr de Pièces min/Max avec WC ou salle unique multiple
Principales) non d’eau

T1 20/75 15 15 15 15

T2 30/90 15 15 15 15

T3 45/105 30 15 15 15

T4 45/120 30 15 30 15

T5 et + 45/135 30 15 30 15

Réglementation concernant les locaux d’habitation


Cette réglementation a pour but de fixer les débits d’air extraits dans chaque pièce de service.
Extraits de Code de la Construction et de l’Habitation (CCH) :
Article 1er (extrait)
- L’aération doit être générale et permanente.
- La circulation d’air doit pouvoir se faire par des entrées d’air dans les pièces
principales et sorties d’air dans les pièces de services.
Préparé par Alix DESSONS, Gilles 9
CAMBILLAU, David DESSONS
3. Débit d’air réglementaire

DR = 0.34 (Qs + Qv)


Avec :
0.34 chaleur volumique de l’air [Wh/m3°C]
Qv débit spécifique de ventilation [m3/h]
Qs débit supplémentaire dû à l’effet du vent [m3/h]

Préparé par Alix DESSONS, Gilles 10


CAMBILLAU, David DESSONS
4. Ventilation naturelle

Le mouvement de l’air dans les locaux se fait sans l’intervention d’un moyen mécanique. Il est dû :
soit à des différences de pression d’air : c’est l’effet du vent,
soit à des différences de densité d’air, elles-mêmes dues à des différences de températures, c’est le
tirage thermique. Il ne permet pas la maîtrise du renouvellement d’air.

Préparé par Alix DESSONS, Gilles 11


CAMBILLAU, David DESSONS
5. VMC Simple Flux

L'air neuf est admis dans les pièces principales ou pièces de vie (salon, chambres, bureau...) par des
entrées d'air. L'air traverse le logement vers les pièces les plus polluées par un détalonnage des portes
en partie basse.

L'air vicié est évacué par des bouches d'extraction situées dans les pièces de service (cuisine, salles
de bain, WC...).

La VMC dispose d'une 2ème vitesse (grande vitesse) commandée par un interrupteur 2 vitesses.
Le caisson d'extraction est généralement situé dans les combles et fonctionne 24h/24h, 365 j/an
Préparé par Alix DESSONS, Gilles 12
CAMBILLAU, David DESSONS 05/11/2011
5. VMC Simple Flux
Système autoréglable

Système hygroréglable

Les bouches d'extraction hygroréglables


régulent le débit extrait en fonction de
l'hygrométrie de la pièce.

(Source : Atlantic)
Préparé par Alix DESSONS, Gilles 13
CAMBILLAU, David DESSONS
5. VMC Simple Flux
Ventilation Autoréglable Ventilation hygroréglable

Le débit s'adapte en fonction des besoins.


Débit unique quels que soient
La qualité d'air est contrôlée
les occupants et les pollutions.
pour chaque pièce.

Préparé par Alix DESSONS, Gilles 14


CAMBILLAU, David DESSONS
5. VMC Simple Flux
Exemple : Entrée d’air hygroréglable
Répartition de l’air dans le logement 24h/24h

Occupation de jour Occupation de nuit


Grâce aux entrées d’air hygroréglables, les pièces sont ventilées automatiquement en fonction du taux
d’occupation
Contrôle du débit = moins de déperditions par le renouvellement d’air
Préparé par Alix DESSONS, Gilles 15
CAMBILLAU, David DESSONS
5. VMC Simple Flux
Comparatif économique des différentes techniques
de VMC : Déperditions par renouvellement d’air
Autoréglable : entrée d’air à débit d’air constant
Hygro A : bouche d’extraction hygroréglable, entrée d’air autoréglable
Hygro B : bouche d’extraction hygroréglable, entrée d’air hygroréglable

Exemple pour un logement F4 ( avec 1 Sdb et 1 WC)


AUTOREGLABLE HYGRO A HYGRO B
débit moyen extrait
112 69.6 58.1
(m3/h) *

Déperditions 2669 1658 1384


annuelles (kWh)

Coût annuel 290 € 180 € 150 €


(0,1085€TTC/kWh)
Chauffage Elec
Préparé par Alix DESSONS, Gilles 16
CAMBILLAU, David DESSONS
5. VMC Simple Flux

ANALYSE DU SYSTEME
AVANTAGES INCONVENIENTS

 simplicité de conception et  pas adapté aux environnements


d’installation, bruyants et pollués : air neuf ni filtré,
ni traité, isolement acoustique limité
VMC SIMPLE FLUX

 maîtrise des débits extraits,


 mauvaise maîtrise des débits d’air
 modulation des débits possible neuf,
(économies d’énergie),
 répercussion directe des débits de
 investissement limité. renouvellement d’air sur le
dimensionnement du chauffage.

Préparé par Alix DESSONS, Gilles 17


CAMBILLAU, David DESSONS 05/11/2011
6. VMC Double Flux
Système qui assure l’extraction de l’air vicié de la cuisine, la salle de bains et
des WC et, simultanément, la prise d’air neuf à l’extérieur et l’insufflation dans
les chambres et le séjour.
L’air insufflé dans les pièces principales peut-être préchauffé par un échangeur
récupérant les calories de l’air vicié.
Avec ce système, l’air neuf est filtré.

(Source : Atlantic)
Préparé par Alix DESSONS, Gilles 18
CAMBILLAU, David DESSONS
6. VMC Double Flux
Principe en hiver
L’air neuf entre préchauffé en 250 m3/h
hiver grâce à l’échangeur -5°C
On récupère les calories de l’air
extrait

Gain énergétique

Idem en été si la différence de


température entre l’intérieur et
l’extérieur est conséquente.

20°C

Préparé par Alix DESSONS, Gilles 19


CAMBILLAU, David DESSONS 250 m3/h
6. VMC Double Flux

ANALYSE DU SYSTEME
AVANTAGES INCONVENIENTS
 maîtrise des débits soufflés et • coûts d’installation et d’exploitation
extraits (influence du vent réduite), plus élevés que pour système simple
flux (installation doublée entraînant un
VMC DOUBLE FLUX  possibilité de mise en surpression, investissement pratiquement double),
INDEPENDANT
 isolement acoustique par rapport à • encombrement des réseaux,
l’extérieur,
• répercussion directe des débits de
 possibilité de filtrer l’air neuf, renouvellement d’air sur le
dimensionnement du chauffage.
 modulation des débits possible
(économies d’énergie et confort).

 confort thermique (traitement de l’air  investissement initial plus important.


soufflé),
VMC DOUBLE FLUX AVEC

 possibilité de préchauffer l’air neuf


RECUPERATION

avec une batterie chaude,

 possibilité de rafraîchir l’air neuf


avec une batterie froide,

 économies d’énergie,

 système favorable vis à vis de la


référence RT 2005.

Préparé par Alix DESSONS, Gilles 20


CAMBILLAU, David DESSONS 05/11/2011
7. Puits canadien, puits provençal

Le puits canadien est un système géothermique. Il consiste à utiliser l’inertie


thermique du sol pour pré traiter l’air neuf de la maison en permettant ainsi :
• de réduire l’énergie pour notre chauffage en hiver (puits canadien)
• d’apporter un confort en été (puits provençal)

Préparé par Alix DESSONS, Gilles 21


CAMBILLAU, David DESSONS 05/11/2011
7. Puits canadien, puits provençal

Evolution de la température du sol

Préparé par Alix DESSONS, Gilles 22


CAMBILLAU, David DESSONS 05/11/2011
7. Puits canadien, puits provençal

L'air extérieur circule via des canalisations enterrées, se réchauffe en


hiver pour atteindre une température de 2°C à 5°C même par -15°C.

Préparé par Alix DESSONS, Gilles 23


CAMBILLAU, David DESSONS 05/11/2011
7. Puits canadien, puits provençal

En été, l’air récupère la fraîcheur du sol et l’introduit dans la maison.


Par 30°C extérieur, l’air peut être ainsi introduit entre 15°C et 20°C.

Préparé par Alix DESSONS, Gilles 24


CAMBILLAU, David DESSONS 05/11/2011
7. Puits canadien, puits provençal

Associé un puits canadien avec une VMC double flux permet de


faire plus d’économie d’énergie

Préparé par Alix DESSONS, Gilles 25


CAMBILLAU, David DESSONS 05/11/2011
7. Puits canadien, puits provençal

Système DUOLIX
D’ATLANTIC

Préparé par Alix DESSONS, Gilles 26


CAMBILLAU, David DESSONS 05/11/2011
8. VMC Thermodynamique

Un système qui s'apparente au double flux mais la présence de l'échangeur


thermodynamique lui permet de dépasser le seul dispositif de
renouvellement d'air pour s'approcher davantage d'un générateur
performant de chaleur par l'optimisation de la récupération des calories de
l'air extrait, qui assure de surcroît le rafraîchissement l'été.
Préparé par Alix DESSONS, Gilles 27
CAMBILLAU, David DESSONS 05/11/2011
8. VMC Thermodynamique

Préparé par Alix DESSONS, Gilles 28


CAMBILLAU, David DESSONS 05/11/2011
9. Consommation d’énergie

Consommation liée à chaque système pour le chauffage de l’air neuf et le fonctionnement des ventilateurs pour
un logement de 3 pièces principales, de 60 à 80 m², chauffage combustible, zone H1, construit avant 1975 en
ventilation naturelle ou entre 1982 et 1988 en VMC auto réglable et pour un coût d’énergie de 0.1 €/kWh.
Préparé par Alix DESSONS, Gilles 29
CAMBILLAU, David DESSONS
Exercice d’application

Un pavillon équipé d’une VMC simple flux a un débit d’extraction de 105 m3/h
(dans les pièces de service) et des entrées d’air neuf dans les pièces
principales (chambres, séjour) de 105 m3/h.

• Calculer les déperditions par renouvellement d’air pour une Text de –10°C
et une Tint de 20°C.
• DR = 0,34 x 105 x [20 - (-10)] = 1071 W

Préparé par Alix DESSONS, Gilles 30


CAMBILLAU, David DESSONS 05/11/2011
Exercice d’application

On équipe le pavillon d’une VMC double flux équipée d’un


échangeur permettant de préchauffer l’air neuf à 5 °C.

• Calculer les déperditions par renouvellement d’air pour


une Text de –10°C et une Tint de 20°C.

• DR = 0,34 x 105 x (20 - 5) = 535.5 W

• Conclusion : on peut donc dire que la VMC double flux


avec échangeur a permis de diviser par 2 les déperditions
par renouvellement d’air par rapport à la VMC simple
flux.

31
8) Coût moyen d’une installation (matériel
et pose) en neuf et en existant

Préparé par Alix DESSONS, Gilles 32


CAMBILLAU, David DESSONS
CARACTERISTIQUES MINIMALES
Ventilation
Articles 48 à 56 de l’arrêté du 13 juin 2008
• Les travaux de rénovation doivent s’accompagner du
maintien ou de la mise en place d’un système
permettant d’assurer un renouvellement d’air
minimum :
o soit une ventilation par pièce de service, mécanique ou
par grilles d’aération dans les pièces donnant sur
l’extérieur. Dans les deux cas les pièces de vie sont munies
d’entrées d’air de module minimum 45 pour les chambres
et 90 pour les séjours ;
o soit un système assurant une ventilation générale et
permanente.
Préparé par Alix DESSONS, Gilles 33
CAMBILLAU, David DESSONS
BATIMENT DE REFERENCE
Articles 17 à 40 de l’arrêté du 13 juin 2008

• Equipements de référence pour la ventilation :


• Consommation maximale de 0.25 Wh/m3
par ventilateur (0.40 Wh/m3 si filtres F5 à F9)
en résidentiel.
• Consommation maximale de 0.30 Wh/m3
par ventilateur (0.45 Wh/m3 si filtres F5 à F9)
en non résidentiel.

Préparé par Alix DESSONS, Gilles 34


CAMBILLAU, David DESSONS