Vous êtes sur la page 1sur 22

Ecole Supérieure Polytechnique

RAPPORT DE STAGE

Nom de l’élève : SIDI EL MOKHTAR MED KEBAD


Matricule : 13010
Département : Génie Electrique
Société Mauritanienne d’Electricité

Période de Stage : (01) mois du 1er Août au 31 Août 2016


Date du Rapport : 1er Septembre 2016
Sommaire

I. INTRODUCTION
A. Objectif du stage
B. Présentations de la SOMELEC
C. Présentation de la direction transport et distribution
II. SERVICE D’EXPLOITATION
III. SERVICE DE PROGRAMATION ET ETUDES
IV. SERVICE DE COORDINATION EXPLOITATION
INTERIEURES
V. RESEAU DE DISTRIBUTION
VI. LES EQUIPEMENTS D’UN POST ELECTRIQUE
VII. LES DIFFERENTES POSTES DE TRANSFORMATION
VIII. ETUDE D’UN CAS PRATIQUE
IX. CONCLUSION

1
I. Introduction :

A. Objectif du stage :
L’objectif principal de ce stage d’initiation est de permettre des stagiaires d’acquérir des
compétences et de devenir des personnes ressources pour leurs collègues dans leur
milieu respectif, une fois la formation reçue. Ce stage est sue approche pratique qui
permettra au stagiaire de parfaire ses connaissances et pratiquer de techniques
essentielles en soins de plaies complexes.
Quatre grands objectifs
 Découvrir un nouvel environnement, rechercher et traiter des informations
 Découvrir l’entreprise, ses services et ses métiers
 Se sensibiliser aux réalités et contraintes de la vie active et du monde du travail
 L’utilisation de mes acquis scolaires
Pendant mon stage, je peux observer pour :
 Connaitre l’entreprise : sa nature, son histoire, son évolution, sa taille, sa
structure, son organisation
 Comprendre son fonctionnement

B. Présentation de la SOMELEC
La SOMELEC (société Mauritanienne d’Electricité) est née en 2001 de scission de la
SONELEC (société Nationale d’Eau et d’Electricité), qui a été créée en 1975.
Elle a en charge la production, le transport, la distribution et la commercialisation de
l’électricité en milieu et périurbain sur la totalité du territoire national.
S’est lancée dans un programme de mise à niveau intégral à l’effet de la conférer un
niveau de compétitivité lui permettant de soutenir la concurrence aussi bien sur la
marché national qu’international.
L’exploitation du réseau électrique qu’ils soient transport ou de distribution a
essentiellement pour objet d’assurer à la clientèle la fourniture d’énergie électrique dans
les meilleures conditions de qualité et de régularité.
Donc l’efficacité du processus de la surveillance et télécommande.

2
Historique :

 1960 : 5 villes sont électrifiées : Nouakchott, Nouadhibou, Rosso, Kaédi et Atar.


 1960 : service d’électricité assuré par la gérance des eaux remplacée par la
SAFELEC en 1965 puis par la MAURELEC à partir de 1960
 Construction de la centrale électrique de l’usine de dessalement
 1975 : création de la SOMELEC qui remplace la MAURELEC
 1978 : construction de la centrale II dite centrale chinoise
 1985 : plan de redressement de la SONELEC
 1989 : mise en service de la centrale thermique Arafat
 1989 : contrat programme entre la SONELEC et l’Etat
 1994 : lancement du projet Electrification des 13 villes qui sera achevé en 1995
 1998 : orientation visant la libéralisation du secteur de l’énergie
 2001 : création de la SOMELEC après la scission de la SONELEC en deux
entités
 2001 : promulgation d’un code de l’électricité qui libéralise le secteur
 2002 : interconnexion de la ville de Nouakchott au barrage hydroélectrique de
MANATALI
 2010 : mise en service de la centrale Arafat II de 10.5 MW
 2010 : mise en service des postes source Nord et Ouest de 33/15 KV
 2010 : projet d’extension de réseaux électriques à Nouakchott visant à généraliser
l’accès à l’énergie électrique
 2011 : construction à Nouakchott d’une centrale de 36 MW
 2012 : pose de la 1ère pierre de la centrale duale Nord 180 MW
 2013 : mise en service de la centrale solaire PHOTOVOLTAIQUE 15 MW à
Nouakchott

3
C. Organigramme de la D.T.D

DTD

DERB DDN
DCEVI
yahya Mahfoud

SEP S.EXP.N SCVI


Fall Alpha Bouh

SMVI
SEB S.MAIN
Dia

SPMS
Moussa

SEP : Service programmation et Etude


STM : Service de Travaux et Mesures
SCEI : Service de Coordination Exploitation Intérieures

4
Villes électrifiées par le DTD
Ville électrifiées Puissance disponible Puissance installé en
en KW KW
Nouakchott(Arafat) 30000 42000
Nouakchott(Ksar) 14000 17500
Nouadhibou 12000 22080
Atar 1200 3680
Nema 400 1450
Tembedgha 400 800
Aioun 600 1000
Tintane 250 400
Kiffa 500 2400
Gurou 320 760
sélibabi 600 1200
M’bout 200 360
Tidjikja 250 800
M.lhjar 300 560
Aleg 400 1056
Boutilimit 700 1050
Akjoujt 500 1440
Diguenni 268 268
Kobenni 216 216
Kankoussa 216 216
Bababe 268 268
Maghama 268 268
chinguetti 450 450

5
II. Service d’exploitation :
C’est le service qui assure toutes les taches concernant la gestion technique des ouvrages
sa distribution en veillant sur le bon fonctionnement des installations (BT et MT).
Parmi les taches exécutées au sein de service :
 Satisfaire aux réclamations pour le rétablissement de coupure de courant et
prendre les dispositions nécessaires pour le rétablissement de fourniture
d’énergie dans les plus brefs délais.
 Ces réclamations proviennent du service abonné sous forme d’un bon de liaison
ou par l’abonné lui-même par téléphone même si dehors des heures des travails.
 Réaliser les manœuvres nécessaires pour consigner une installation et délivrer les
autorisations de travail et d’assurer toutes les conditions de sécurité sont respecter
avant toute intervention sur le réseau.
 Dépannage
 Entretient

Les postes de transformation :


L’énergie électrique arrive en HTA par les lignes triphasées sur le primaire d’un
transformateur HTA/BT.
La SOMELEC est responsable de :
Poste de transformateur MT :
 Poste 33/15 KV
 Poste 15/0.4 KV (H61)

6
III. Service de programmation & Etudes
Suit à une demande de l’intéressé à la SOMELEC pour l’électrification d’un logement
ou d’une zone, le chef de service est chargé d’ établir un devis estimatif.
Le chef de service de programmation et études envois un agent pour faire une
prospection, établir un devis estimatif et remplir la fiche d’estimation qui sera retransmis
avec la correspondance au centrale pour répondre l’intéressé.
Cette correspondance revient pour le chef d’étude pour faire :
 Le levé topographique
 Préparation d’un dossier technique MT
 Préparation d’un dossier technique BT
 La poste de distribution
 Le branchement

1. Levé topographique :
Le levé topographique de la basse tension vient sous forme d’un plan, la brigade qui va
réaliser le topo de la basse tension se compose :
 D’un topographe
 D’un dessinateur projecteur
2. Préparation d’un dossier MT :
a. Mémoire descriptif :
Prenons l’exemple d’une construction d’une ligne aérienne HTA(MT) 15 kV, cette
mémoire a pour objet la description de l’équipement électrique et du raccordement d’un
poste de transformations à desservir en énergie électrique, cette mémoire comporte :
 L’endroit du projet à l’électrifier
 La largeur de la ligne MT
 Le matériel à installer
 Le type du support
 La puissance souscrite de la poste de MT/BT
b. Extrait de la carte au 1/100000
c. Plan de piquetage
Comprend les différents obstacles existants dans l’endroit de projet, ces obstacles
doivent être pris en compte lors de l’étude de projet :
7
 Hauteur des supports
 Flèche de conducteurs
 Les traversés
D. carnet de piquetage :
Comprend :
 le numéro des supports
 la portée
 la nature des conducteurs, des supports
 les équipements

E. calcul justificatif des supports :


Comprend :
 la tension du support
 le type de support
 la hauteur du support
 l’armement du support
F. liste des propriétaires
Elle localise tous les propriétaires qui sont surplombés par la ligne MT.

G. Plan type de poste :


Lorsque le projet à réaliser nécessite l’implantation d’une poste de transformateur il est
obligatoire de réaliser en plan qui comporte des dimensions du poste et celles de leurs
matériels disponibles.

3. Préparation d’un dossier BT :


a) Mémoire descriptif et technique
b) Extrait d’une carte au 1/10000
c) Carnet de piquetage
d) Liste des abonnées
e) Calcul de chute de tension : le calcul de tension d’une liaison est la différence
entre les tensions à ses extrémités
Pour veiller à la bonne marche des appareils alimentés, il faut que la chute de tension ne
dépasse pas des limites préadolescent fixées.
8
On se propose de fixer les valeurs de la chute de tension minimale par rapport à la
tension nominale du réseau, en suite on présente la méthodologie de calcul de chute de
tension.

4. Les postes de distributions :


L’équipement d’un poste comporte :
 Des transformateurs
 Des sectionneurs fusibles et des recharges fusibles.
 Des parafoudres
 Un équipement BT
Les connexions entre le transformateur et disjoncteur d’une part et la ferrure d’un départ
BT d’une autre sera respectivement en câble isolé NYY.
Toutes les parties métalliques des postes et neutre du transformateur seront mises à la
terre au moyen de deux prises de terre réglementaires à trois piquets districts et placés à
trois mètres et distance minimum l’une de l’autre. Soit la poste aérien monophasés
MT/BT de distribution publique.

5. Les branchements :
Les branchements sont posés sur façade ou tendus sur supports. Les faisceaux sont
tendus par des pinces d’ancrage ; l’ensemble des conducteurs est inséré dans la pince en
veillant à réduire la flèche par la poste de colliers. Pour les portés aériens supérieurs à
40m, on pose un poteau intermédiaire.
Les branchements sous terrain toujours égales ou inférieur à 80m, par-ce-que la hauteur
du poteau est 12m.

9
IV. Service de coordination exploitation intérieures :
Le rôle de cet service comme les services de l’exploitation de NKC et de travaux &
mesures mais aux wilayas de l’intérieurs est composé de :
 Le chef de service
 La division de centrales intérieurs : et décomposé en :
 Chef de division
 Deux contre maitre électriciens
 Electricien
 Responsables de réseaux de l’intérieur :
Le chef de service reçoit un bon de liaison, ou un responsable de réseaux de l’intérieur
pour exposé des problèmes, et à partir de cette liaison, ou appel le chef de l’unité avec
le chef de division centrales intérieurs pour trouver la solution, ils font un bon de
consommation qui contient les prix, et après tout, le chef de service fait un ordre de
mission de la division centrales intérieures signé par le directeur général de la
SOMELEC et le chef de cette service avec le directeur de la direction technique pour
faire le travail (déterminer le problème) dans le plus brefs délais pour assurer la
continuité de service et la qualité de l’énergie dans les wilayas de l’intérieurs.
Parmi les taches exécutées au sein de service :
1) Le contrôleur : il est responsable de :
 L’étude des dossiers techniques avant l’exécution des travaux.
 L’établissement des bons de livraisons dont la fourniture est à la charge de la
SOMELEC
 Contrôler la bonne exécution des travaux dans les détails prévus par le planning
et leur conformité avec le projet en respectant les plans
 Faire l’inventaire du matériel installé et veiller sur son retour aux magasins du
SOMELEC avant de fournir à l’entreprise le dernier attachement du projet
2) Les contremaitres : ils sont chargés de :
 Se rendre sur le lieu du futur chantier et estimer les difficultés qui pourrait se
présenter, envisager les équipements et les taches de chaque équipe.
 Effectuer le recollement du matériel et veiller sur le retour du matériel
excédentaire et le matériel de pose.
 Control de mesures de sécurités des par les monteurs de lignes et chefs d’équipes.

10
V. Réseau de distribution
En Mauritanie la distribution de l’énergie électrique se fait en deux différents types de
lignes :
 Ligne (réseaux) de distribution MT
 Ligne (réseaux) de distribution BT

Ligne de distribution MT :
La finalité de ce réseau est d’acheminer l’électricité du réseau de répartition aux points
de moyenne consommation qui sont : soit du domaine publique, avec accès aux postes
de distribution publique MT/BT ; soit du domaine privé, avec accès aux postes de
livraison aux abonnés à moyenne consommation.
Les lignes moyennes tension permettant le transport de l’électricité à l’échelle locale
vers les petites industries, elles font également le lien entre les clients et les postes de
transformations des compagnies de distribution du courant. Les lignes MT ont une
tension comprise entre 15 KV et 33 KV, ils représentent 932 Km sur le réseau électrique
mauritanien.

Système de commande de moyenne tension :


L’installation de commande de moyenne tension distribue l’électrique. Fournie par les
générateurs aux consommateurs. L’installation de commande de moyenne tension
comprend un certain nombre d’armoires pour les connexions du générateur du électrique
le système de distribution externe par un transformateur élévateur supplémentaire.
Un transformateur auxiliaire pour alimenter énergie électrique le système de basse
tension de l’usine est également connecté de commande moyenne tension.

Les lignes de distribution BT :


La finalité de ce réseau est d’acheminer l’électricité du réseau de distribution MT aux
points de faible consommation dans le domaine publique avec l’accès aux abonnés BT.
Ce réseau permet d’alimentation un nombre très élevé de consommateur correspondant
au domaine domestique, les tensions sur ces réseaux sont comprises entre 100 et 400V.

11
Les lignes basses tension sont les plus petites lignes du réseau, leur tension est comprise
entre 230 et 380 V. ce sont celles qui nous servent tous les jours pour alimenter nos
appareils ménagers. Elles permettent donc la distribution d’énergie électrique vers les
ménagers et les artisans. Sa structure, de type aérien ou souterrain, est souvent
influencée par l’environnement, ils représentent 1934 Km sur le réseau électrique
mauritanien.

VI. Les Equipements d’un poste électrique :


Un poste électrique est un élément du réseau électrique servant à la fois à la transmission
et à la distribution d’électricité ; il permet d’élever la tension électrique pour sa
transmission, puis de la redescendre en vue de sa consommation par les utilisateurs
(particuliers ou industriels).
Les postes électriques se trouvent donc aux extrémités des lignes de transmission ou de
distribution.

VII. Les différentes postes de transformation :


La SOMELEC utilise plusieurs types de poste selon différents facteurs
(l’environnement, la puissance demandé, distribution populaire) qui sont :
 Poste cabine
 Poste préfabriqué
 Poste simplifié
 Poste H61

Poste cabine
La SOMELEC n’utilise généralement que le poste de transformation du type MT/BT
(15 KV/400 V) dans les zones où il y a un grand appel de puissance, le poste cabine est
utilisé lorsque la gamme du transformation varie entre (500-1800) KVA il est constitué
de :
 Cabine H59 généralement du type 630 KVA
 Les cellules
 Les jeux de barres
 Les tableaux BT (T8 ou T4 selon la puissance d’appel)

12
 Les appareils de protection (disjoncteur, fusibles, gants, fils mise à la terre, etc..).

Cabine H59 :
C’est un transformateur monobloc complétement équipé de ses accessoires de
couplage au réseau et muni de l’ensemble de ses équipement de sécurité.
 Il est du type self protected
 Il peut être monophasé ou triphasé
 Il est rapidement installé est opérationnel
 Il peut servir de transformateur d’urgence et de sécurité
 Il peut être raccordé directeur à ligne MT

Sa conception et son désigne lui permettent de s’intègre dans tous les environnements
est d’une importance primordiale.
Il peut être installé auprès du réseau de distribution. De ce fait il est très économique.
La distribution peut se faire en moyenne tension. D’où une réduction de pertes en ligne
et un coût de câblage réduit(MT).

13
Les cellules modulaires SM6 MT/BT :
SM6 est composé de cellules modulaires équipées d’appareillages fixes, sous
enveloppe métallique, utilisant l’hexafluorure de soufre (SF6) ou le vide :
- Interrupteur-sectionneur
- Disjoncteur SF1, SF set ou evolis
- Contacteur à coupure dans le vide
- Sectionneur
Les cellules SM6 permettent de réaliser la partie MT des postes de transformation
MT/BT de distribution publique et des postes de livraison ou de répartition MT
jusqu’à 36 KV.
Facilité d’installation : SM6, une gamme simple à mettre en œuvre :
 Une réduction des dimensions et de la masse.
 Un génie civil unique
 Une solution adaptée au raccordement des câbles.
 Une conception simplifiée du jeu de barres et de tableau.
Il existe plusieurs types de cellules selon leurs fonctions :
Cellules pour fonction interrupteur
Cellules pour fonction protection
Cellules pour fonction comptage
Cellules pour autre fonctions

14
Les tableaux BT :
Tableau BT destinés à équiper les postes urbains de distribution publique, ils sont
parfaitement adaptés aux exigences de l’exploitation, ainsi qu’aux problèmes de
sécurité et de travail sous tension.
4 modèles disponibles :
 800A et 1200A avec 5 ou 8 départs maximum
-TRX 5-800
-TRX 5-1200
-TRX 8-800
-TRX 8-1200
Equipements :
 Un appareil de coupure général à coupure visible
 Un jeu de barres collectrices protégées pouvant recevoir jusqu’à 5 ou 8 unité de
départ
 Prises M12 permettant une réalimentions avec des connecteurs à visser 400A
 Fonction auxiliaires en option :
-protection par coupe circuit de tous les auxiliaires pouvant être connectés au
tableau (connecteur, coffret CPL)
-unité de départ d’éclairage publique type ACG

15
Les appareils de protection :
Il y a plusieurs appareil de protection dans le poste électrique ‘cabine’, ils sont
divisé selon le type de réseau :
Appareil de protection du réseau MT :
Les disjoncteurs, les fusibles MT, etc….

Appareil de protection du réseau BT :


Les fusibles hauts pouvoir de coupure HPC, l’appareil de coupure manuelle

Ces équipements sont placés dans bâtiment généralement en béton ‘poste


cabine’.

16
Poste préfabriqué :
Les postes préfabriqués sont définis comme un ensemble soumis à essais de
type et comprenant :
-une enveloppe béton armé en fibre de verre, également appelé CCV
(composite ciment et fibre de verre).
-incluant un ou plusieurs transformateurs de la puissance varie de 800KVA
jusqu’à 630KVA.
-des connexions et des équipements auxiliaires.
-tableau MT, modulaire ou compact, avec 4 unités fonctionnelles de largeur de
largeur 375mm.
-tableau basse tension TUR jusqu’à 8/1200A
Ces postes sont appliquées pour une tension alternative varie entre 1 et 50 KV.

Propriétés de la poste préfabriqué :


Le ccv suit la loi de masse pour la réduction du bruit ; une feuille de ccv de
9mm de 17,5/m2 donne un indice d’affaiblissement du bruit de 23 dB à 125 Hz,
qui s’élève à 40 dB à 4000 Hz.

17
Poste simplifié :

Le poste bas de poteau (poste simplifié) est conçu pour recevoir un


transformateur allant jusqu’à 250 KVA.
Les équipements d’un poste simplifié :
-grille de ventilation haute et basse masquées situées en face arrière.
-cuve rétention du diélectrique transformateur intégrée dans le vide technique.
-revêtement extérieur par enduit projeté.
-deux portes de passage libre de 1050*1940 mm pour accès au local BT et au
local transformateur.

L’enveloppe en béton armé en fibre de verre protège l’équipement électrique


contre les intempéries et le vandalisme.
Ces gens de poste il est très facile à transporter et réutiliser.

18
Poste H61 :

En règle générale les postes sur poteau sont alimentés en antenne sur une ligne
HTA aérienne nue. Exceptionnellement et avec l’accord du gestionnaire du
réseau de distribution.
Ce sont des postes dont la puissance est comprise entre 50 KVA et 150 KVA et
desservent les milieux ruraux. Ils sont installés sur des supports de bois ou en
béton et sont alimentés par un réseau aérien leur conférant ainsi le nom de
« transformateur haut de poteau ».

Le transformateur est alimenté en aérien et le départ basse tension s’effectue


soit en aérien ou en souterrain. La protection contre la foudre coté moyenne
tension est assurée par un éclateur et coté basse tension par un disjoncteur qui,
protège le transformateur contre surintensités.
A part le transformateur, le poste H61 comporte un disjoncteur appelé
disjoncteur haut de poteau (DHP).
Les sections de ces câbles sont en fonction de la puissance du transformateur
H61 et se présentent comme suit :
Pour le transformateur de puissance égale à 50 KVA ou 100 KVA, on utilise un
câble pré assemble en cuivre de 70 mm2.
Pour le transformateur de 150 KVA, on utilise un HGE de 95 mm2.

19
Dépannage :
 Détection et localisation des défauts de câbles souterrains.
 Entretient et dépannage du matériel de mesure (voltmètre, ampèremètre,
compteur, étalon, etc…)
 Réparations des ouvrages affectés suite à des incidents :
 Remplacement des appareils de sectionnement et de coupure
 Remplacement de transformateurs

VIII. Etude d’un cas pratique :


Calcul électrique des câbles MT chute de tension :
Dans cette on décrit la méthode pratique appliqué pour le calcul de la chute de tension
dans les réseaux MT et on définit les facteurs prépondérants qui interviennent dans le
dimensionnement de ces réseaux.
Les réseaux de distribution à moyenne ou basse tension sont toujours des
consommateurs de puissance réactive. Cependant, le transport de celle-ci ne présente
que des inconvénients, en effet, les fluctuations de la tension, les pertes d’énergie, les
chutes de tension, le surdimensionnement des installations… en sont les conséquences.
Seuils des chutes de tension :
Pour les réseaux à construire, les valeurs des chutes de tensions maximales par rapport
à la tension nominale du réseau sont fixées lors de l’étude comme l’indique le tableau
suivant :

Type de réseau ∆U%

Réseaux souterrains 3
Réseau éclairage publique

Réseau aérien 5

Démarrage des moteurs (cas de pompages) 10

20
IX. Conclusion :
Malgré sa courte durée, j’ai le plaisir d’exprimer ma satisfaction face ce stage, qui était
vraiment utile et bénéfique.
Je me suis intéressé de près aux techniques de distribution de l’électricité et les étapes
d’installation et de contrôle et analyse des mesures et de maintenance des réseaux
électrique chez les unités de travaux et d’exploitation et de coordination intérieurs.
J’ai maitrisé les étapes de l’étude théorique des projets d’électrification chez l’unité
d’étude.
Je suis très content à cette formation que j’ai obtenue dans ce mois. J’étais
profondément touché, non seulement par le climat professionnel qui règne travail dans
la direction technique de la SOMELEC.

Remerciements

Je tiens à remercier l’ensemble des membres de la direction du transport et


distribution et particulièrement mes encadreurs qui m’ont fait confiance,
J’exprime mes remerciements à eux pour leurs soutiens, leurs disponibilités
durant cette période, mais également leurs conseils qui m’ont permis de rendre
bien ce stage.
Je remercie tous les personnels administratifs de la direction technique pour
l’accueil chaleureux qu’ils m’ont réservés et les conditions saines de travail
qu’ils m’ont offerts.

21