Vous êtes sur la page 1sur 78

PHARE

Collection

e
Mathématiques
Laurent Ploy
Professeur au Collège Vincent Auriol à Revel (31)
Roger Brault
4
Professeur au Lycée Maréchal Soult à Mazamet (81)

Cahier d’activités

Nom :

Prénom :

Classe :
Maquette de couverture : N. Piroux
Maquette intérieure : F. Jély
Mise en page : CMB Graphic
Dessins techniques : G. Poing
Suivi éditorial : P. Lamy
Crédit photographique couverture : © Stephan Leyk – Fotolia.com

© Hachette Livre 2011, 43, quai de Grenelle, 75905 Paris Cedex 15.
ISBN : 978-2-01-120104-1
Tous droits de traduction, de reproduction et d’adaptation réservés pour tous pays.
Le Code de la propriété intellectuelle n’autorisant, aux termes des articles L. 122-4 et L. 122-5, d’une part, que les « copies ou reproductions strictement
réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective », et, d’autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but
d’exemple et d’illustration, « toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l’auteur ou de ses ayants droit ou
ayants cause, est illicite ».
Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que ce soit, sans autorisation de l’éditeur ou du Centre français de l’exploitation du droit de
copie (20, rue des Grands-Augustins 75006 Paris), constituerait donc une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal.
SOMMAIRE
Nombres et calculs
1 Nombres relatifs : addition, soustraction, comparaison 4

2 Nombres relatifs : multiplication, division 7

3 Nombres relatifs en écriture fractionnaire 11

4 Calcul littéral 16

5 Équation du premier degré à une inconnue 20

6 Puissances d’exposant entier relatif 24

7 Ordre et opérations – Comparaison 29

Organisation et gestion de données


8 Utilisation de la proportionnalité 32

9 Traitement et organisation de données 37

Géométrie
10 Triangle : milieux et parallèles 41

11 Égalité de Pythagore 45

12 Pyramide et cône de révolution 49

13 Triangle rectangle : cercle circonscrit 53


La photocopie non autorisée est un délit.

14 Distance à une droite – Tangente à un cercle 58

15 Triangles : droites parallèles 61

16 Triangle rectangle : cosinus d’un angle aigu 65

17 Triangles : bissectrices, cercle inscrit 69


© Hachette Livre, 2011, Mathématiques 4 e , Collection PHARE, Cahier d’activités.

Grandeurs et mesures
18 Aires et volumes 72

19 Vitesse moyenne 76

3
A P I TR
H
Nombres relatifs : addition,
E
C

1 soustraction, comparaison
SC1 Calculer une somme, une différence de nombres relatifs simples.
SC2 Comparer deux nombres relatifs.

JE REVOIS LE COURS... SOMME ET DIFFÉRENCE


D E N O M BRE S RE L AT I F S
■ Cas de la somme de deux nombres relatifs de même signe
Le signe du résultat est le signe des deux nombres relatifs.
La distance à zéro du résultat est égale à la somme des distances à zéro.
■ Cas de la somme de deux nombres relatifs de signes contraires
Le signe du résultat est le signe du nombre ayant la plus grande distance à zéro.
La distance à zéro du résultat est égale à la différence des distances à zéro.
Soustraire un nombre relatif revient à ajouter son opposé.

1 SC1 Calculer mentalement. 4 Calculer les expressions simplifiées suivantes :


a) (– 7) + (+ 4) = – 3 b) (+ 3) + (+ 5) = + 8 A = 15 – 24 + 11 – 9 + 2 C = – 7 + 13 – 12 – (– 5)
c) (– 3) + (– 4) = – 7 d) (+ 8) + (– 6) = + 2 A= 28 – 33 C= – 7 + 13 – 12 + 5
e) (– 9) + (+ 13) = + 4 f) (– 5) + (– 11) = – 16 A= –5 C= – 19 + 18
C= –1
2 SC1 Compléter, puis calculer. B = – 16 + 14 – 13 + 18
a) (– 7) – (+ 9) = (– 7) + (– 9) = – 16 B= – 29 + 32

La photocopie non autorisée est un délit.


b) (+ 15) – (– 10) = (+ 15) + (+ 10) = 25 B= 3
c) (– 13) — (– 18) = (– 13) + (+ 18) = 5
d) (+ 24) — (+ 16) = (+ 24) + (– 16) = 8
5 Un carré magique est tel que les sommes des
e) (– 29) – (– 11) = (– 29) + (+ 11) = – 18
nombres écrits sur chaque ligne, sur chaque colonne et
f) (– 54) – (+ 24) = (– 54) + (– 24) = – 78
sur chacune des diagonales sont égales.
© Hachette Livre, 2011, Mathématiques 4 e , Collection PHARE, Cahier d’activités.

Compléter les carrés ci-dessous pour qu’ils soient des


3 SC1 Compléter le tableau suivant :
carrés magiques.
a b a+b a–b b–a
3 5 8 –2 2 –3 +2 –5 5 0 –7 –4
–2 9 7 – 11 11
–4 –2 0 –6 –5 6 –1
6 – 10 –4 16 – 16
– 14 – 25 – 39 11 – 11 1 –6 –1
– 7,5 5 – 2,5 – 12,5 12,5 4 1 –8 –3

8,2 6,1 14,3 2,1 – 2,1


–9 –2 3 2
– 4,5 – 6,7 – 11,2 2,2 – 2,2

4
JE REVOIS LE COURS... ● C O M PAR E R D E UX N O M BR E S R E L AT I F S
■ Tout nombre négatif est inférieur à tout nombre positif.
Si deux nombres sont négatifs, alors le plus petit est celui qui a la plus grande distance à zéro.

6 Compléter avec  ,  ou = . 11 Tester l’inégalité 3x +7  5x – 1 pour :


a) 5,3  + 5,1 b) – 3,4  – 3,5 a) x = 2 b) x = 4 c) x = 6
c) – 1,72  1,72 d) 41,50 = + 41,5 a) 1er membre : 3 × 2 +7 = 6 + 7 = 13.
e) – 3,2  – 3,15 f) 2,03  + 2,2 2 nd membre : 5 × 2 – 1 = 10 – 1 = 9.
g) 4,75  — 5,85 h) – 37,5  – 37,6 Or, 13 > 9 donc, l’inégalité est fausse pour
i) Opposé de – 0,5  –1 x = 2.
j) Opposé de 3,3 = – 3,3 b) 1er membre : 3 × 4 + 7 = 12 + 7 = 19.
2 nd membre : 5 × 4 – 1 = 20 – 1= 19.
Or, 19 = 19 donc, l’inégalité est vraie pour
7 Ranger les nombres suivant dans l’ordre croissant :
x = 4.
– 2,5 | + 2,6 | 0 | – 3 | 2,7 | – 2,9 | 2
c) 1er membre : 3 × 6 + 7 = 18 + 7 = 25.
– 3  – 2,9  – 2,5  0  2  2,6  2,7
2 nd membre : 5 × 6 – 1 = 30 – 1= 29.
Or, 19  29 donc, l’inégalité est vraie pour
8 Ranger les nombres suivants dans l’ordre
x = 6.
décroissant :
5,23 | – 5,27 | – 5,31 | 5,32 | 5,27 | – 5,29
12 Tester l’inégalité x – 3  4x – 9 pour x = 3.
5,32  5,27  5,23  – 5,27  – 5,29  – 5,31 er
1 membre : 3 – 3 = 0.
2nd membre : 4 × 3 – 9 = 12 – 9 = 3.
Or, 0  3 donc, l’inégalité est fausse pour
9 Ranger les nombres dans l’ordre croissant : x = 3.
La photocopie non autorisée est un délit.

– 0,6 | 0,5 | – 0,65 | 0,65 | 0,56 |


– 0,6 | – 0,55
13 Compléter le tableau suivant :
– 0,65  – 0,6  – 0,56  –0,55  0,5  0,56
Nombre Troncature à l’unité Arrondi à l’unité
 0,65
6,573 6 7
4,716 4 5
© Hachette Livre, 2011, Mathématiques 4 e , Collection PHARE, Cahier d’activités.

10 Tester l’égalité 4x – 10 = x – 4 pour x = 2 et 25,442 25 25


pour x = 3. 0,239 0 0
1er membre : 4 × 2 – 10 = 8 – 10 = – 2.
2nd membre : 2 – 4 = – 2. 14 Compléter le tableau suivant :
Les deux membres de l’égalité sont égaux, donc
Troncature
l’égalité est vraie pour x = 2. Nombre Arrondi au dixième
au dixième
1er membre : 4 × 3 – 10 = 12 – 10 = 2. 6,1842 6,1 6,2
2nd
membre : 4 – 4 = 0. 41,02516 41,0 41,0
Les deux membres de l’égalité sont différents, 7,9502 7,9 8,0
10,5423 10,5 10,5
donc l’égalité est fausse pour x = 3.
Chapitre 1 – Nombres relatifs : addition, soustraction, comparaison 5
Questions à Choix Multiples

Pour chacune des questions suivantes, entourer la (ou les) bonne(s) réponse(s).

Attention : Il peut y avoir plusieurs réponses exactes pour chaque énoncé ! Les trouver toutes.

Énoncé A B C D

15 – 2,3 – 1,8
– 0,5 – 4,1 4,1 0,5
est égal à :

16 – 5,8 + 3,2 – 2,6 –9 – 8,10 2,6


est égal à :

17 1,7 – (– 2,4) – 0,7 – 4,1 4,1 0,7


est égal à :

18 28 – 17 – 12 23 – 23 –1 1
est égal à :

19 – 27 –15 – (– 9) – 51 3 –3 – 33
est égal à :

20 L’inégalité 7 – x  15 + x
x=3 x = –5 x=4 x = –4

La photocopie non autorisée est un délit.


est vraie pour :

21 Comparer les nombres


– 5,12  – 5,6 – 5,12  – 5,6 – 5,6  – 5,12 – 5,6  – 5,12
– 5,12 et – 5,6.
© Hachette Livre, 2011, Mathématiques 4 e , Collection PHARE, Cahier d’activités.

22 Comparer les nombres


– 2,5  1,4 – 2,5  1,4 1,4  – 2,5 1,4  – 2,5
– 2,5 et 11,4.

23 La troncature au dixième
153,8 153,79 153,7 154
de 153,793 1 est

24 L’arrondi au dixième de
13 13,4 13,5 13,45
13,457 1 est :

6
A P I TR
H
Nombres relatifs :
E
C

2 multiplication, division
SC1 Calculer le produit de deux nombres relatifs.
SC2 Déterminer une valeur approchée du quotient de deux nombres décimaux relatifs.

JE REVOIS LE COURS... PROD U I T D E N O M BRE S RE L AT I F S


■ La distance à zéro du produit de nombres relatifs est égale au produit des distances à zéro.
■ Le signe du produit de deux nombres relatifs de même signe est positif.
■ Le signe du produit de deux nombres relatifs de signes contraires est négatif.

1 SC1 Calculer mentalement les expressions 5 Compléter ces pyramides sachant que la valeur
suivantes : de chaque case est égale au produit des valeurs des
a) (– 6) × (+ 4) = – 24 b) (+ 9) × (+ 5) = + 45 deux cases situées juste en dessous.
c) (– 3) × (– 8) = + 24 d) (+ 8) × (– 6) = – 48 a) 216 b) 192
e) (– 9) × (+ 7) = – 63 f) (– 5) × (– 11) = 55 – 18 – 12 24 8
–3 +6 –2 –6 –4 –2
–1 +3 +2 –1 +3 –2 +2 –1
2 Donner le signe du produit suivant en justifiant :
A = (– 5,2) × (– 2,3) × 4,3 × 7,4 × (– 8,6)
3 6 SC1 Compléter le tableau suivant :
Il y a facteurs négatifs, donc A est un
nombre négatif. a b c a×b a×b×c
2 3 –1 6 –6
–3 4 5 – 12 – 60
3 1) Alain veut calculer un produit de 12 facteurs
La photocopie non autorisée est un délit.

6 –8 –2 – 48 96
positifs et de 9 facteurs négatifs.
–5 –6 –7 30 – 210
Quel est alors le signe de ce produit ?
–6 –2 9 – 12 – 108
Il y a un nombre impair de facteurs négatifs,
donc le produit est négatif. 7 On considère le programme de calcul suivant :
2) Boris veut calculer un produit de 7 facteurs positifs et ● Choisir un nombre relatif.
© Hachette Livre, 2011, Mathématiques 4 e , Collection PHARE, Cahier d’activités.

de 10 facteurs négatifs. ● Multiplier ce nombre par – 2.


Quel est alors le signe de ce produit ? ● Ajouter 8 au produit.
Il y a un nombre pair de facteurs négatifs, ● Multiplier le résultat par – 3.
donc le produit est positif. ● Écrire le résultat obtenu.
1) Lorsque le nombre de départ est 3, quel résultat
4 Camille veut calculer un produit de 15 facteurs obtient-on ?
positifs, dont 9 sont positifs. (3 × (2) + 8) × (– 3) = – 6.
Quel est alors le signe de ce produit ? 2) Lorsque le nombre de départ est – 1, quel résultat
Il y a 6 facteurs négatifs, donc le produit est obtient-on ?
positif. ((– 1) × (– 2) + 8) × (– 3) = – 30.
Chapitre 2 – Nombres relatifs : multiplication, division 7
JE REVOIS LE COURS... D I V I S I O N D E D E UX N O M BRE S RE L AT I F S
■ La distance à zéro du quotient de deux nombres relatifs est égale au quotient des distances à zéro.
■ Le quotient de deux nombres relatifs de même signe est positif.
■ Le quotient de deux nombres relatifs de signes contraires est négatif.

8 Calculer mentalement les expressions suivantes : 12 Compléter ces pyramides sachant que la valeur
a) (– 24) : (+ 8) = –3 b) (+ 49) : (+ 7) = 7 de chaque case est égale au produit des valeurs des
c) (– 36) : (– 9) = 4 d) 48 : (– 6) = –8 deux cases situées juste en dessous.
e) (– 72) : 6 = – 12 f) (– 75) × (– 15) = 5 a) – 20 b) 96
g) 99 : (– 9) = – 11 h) (– 200) : (– 25) = 8 –4 5 –8 – 12
–4 1 5 –4 2 –6
+4 –1 –1 –5 4 –1 2 –3
9 Compléter les égalités suivantes :
a) 8 × (– 7) = – 56 b) – 6 × (– 9) = 54
13 Un carré magique de produits est tel que les
c) – 11 × 4 = – 44 d) 12 × 5 = 60
produits des nombres écrits sur chaque ligne, sur chaque
e) 25 × (– 9) = – 225
colonne et sur chacune des
f) – 13 × (– 11) = 143 –12 –1 –18
diagonales sont égaux.
Compléter le carré ci-contre
–9 –6 –4
10 SC2 Compléter le tableau suivant : pour qu’il soit un carré

Arrondi à l’unité Arrondi au dixième magique de produits. –2 –36 –3


a b
de a : b de a : b
17 –3 – 6 – 5,7
14 On considère le programme de calcul suivant :
– 16 7 – 2 – 2,3
● Choisir un nombre relatif.
51 –8 – 7 – 6,4
● Diviser ce nombre par – 2.

La photocopie non autorisée est un délit.


–5 –6 1 0,8
6 6,1
● Ajouter 4 au produit.
– 79 – 13
● Diviser le résultat par – 5.
● Écrire le résultat obtenu.
11 Pour chacun des calculs suivants :
a) Lorsque le nombre de départ est – 12, quel résultat
● déterminer mentalement un ordre de grandeur du
obtient-on ?
© Hachette Livre, 2011, Mathématiques 4 e , Collection PHARE, Cahier d’activités.

résultat ;
(– 12 : (– 2) + 4) : (– 5) = – 2.
● déterminer à l’aide de la calculatrice, l’arrondi au
Donc on obtient le nombre – 2.
centième du résultat.
b) Lorsque le nombre de départ est 10, quel résultat
Arrondi obtient-on ?
Ordre de grandeur
Calculs au centième
du résultat (10 : (– 2) + 4) : (– 5) = 0,2.
du résultat
– 34,8 : (– 7,1) 5 4,90 Donc on obtient le nombre 0,2.
57,3 : (– 8,2) –7 – 6,99 c) Quel nombre doit-on choisir pour que le résultat soit 0 ?
– 38,4 : 4,25 –9 – 9,04 (8 : (– 2) + 4) : (– 5) = 0.
– 42,52 : 7,1 –6 – 5,99 Donc, si le nombre choisi est 8 alors on obtient
– 63 : (– 8) 8 – 7,87 le nombre 0.
8
JE REVOIS LE COURS... CALCUL D’UNE EXPRESSION ALGÉBRIQ U E
■ Pour calculer une expression avec parenthèses, on effectue d’abord les calculs entre parenthèses.
■ Pour calculer une expression sans parenthèses, on effectue d’abord les multiplications et les divisions.
■ Pour calculer une expression sans parenthèses où ne figurent que des additions et des soustractions, on effectue
les calculs de la gauche vers la droite.
■ Calculer une expression avec quotient revient à calculer une expression avec parenthèses.

15 Calculer les expressions suivantes : 19 Tester l’égalité 5x +7 = (6x + 2) : (– 1 – x) pour :


A = 35 – (2 × (– 3) + 17) B = 26 + 144 : (16 – 52) a) x = – 2
A = 35 – (– 6 +17) B = 26 + 144 : (–36) 5 × (– 2) + 7 = – 10 + 7 = – 3.
A = 35 – 11 = 24 B = 26 – 4 = 22 (6 × (– 2) + 2) : (– 1 + 2) = – 10 : 1 = –10.
Les deux membres de l’égalité sont différents ;
C = (– 9 + 6) × (7 – 18) D = (– 38 – 18) : (8 × 2)
donc l’égalité est fausse pour x = – 2.
C = – 3 × (– 11) D = – 56 : 16
C = 33 D = 3,5
b) x = – 3
5 × (– 3) + 7 = – 15 + 7 = – 8.
16 Calculer les expressions suivantes : (6 × (– 3) + 2) : (– 1 + 3) = – 16 : 2 = –8.
A = 19 – 25 + 5 – 9 B = – 6 × 4 – 18 : (– 3) Les deux membres de l’égalité sont égaux ;
A = (+ 24) + (– 34) B = – 24 + 6 donc l’égalité est vraie pour x = – 3.
A = (– 10) B = 18

C = – 7 + 13 : 2 – (– 5) D = – 48 : (– 3) + 8 × (– 4)
C = – 7 + 6,5 + 5 D = 16 – 32
–4 × 3 + 5
C = 4,5 D = – 24 20 a) Calculer A = .
1–9
– 12 + 5 –7
La photocopie non autorisée est un délit.

A= = = 0,875
–8 –8
17 Placer les parenthèses pour que les égalités b) Pour calculer A, Kevin a tapé sur sa calculatrice :
ci-dessous soient vraies. (–) 4 × 3 + 5  1 – 9
a) – 2 × (5 – 3) = –4 DEG áâ

-4x3+5÷1-9
b) 3 – (5 – 8) + 1 = 7
c) (7 2) ×
© Hachette Livre, 2011, Mathématiques 4 e , Collection PHARE, Cahier d’activités.

– 9 + 4 =0
d) – 5 + 8 : (2 – 6) = – 7 Expliquer pourquoi il n’obtient pas le bon résultat et
donner la bonne séquence à taper sur la calculette.
A est une expression avec un quotient et
18 Compléter avec les signes « + », « – », « × » et « : »
cela revient à calculer une expression avec
pour que les égalités ci-dessous soient vraies.
parenthèses. Mais Kevin a oublié de placer
a) 4 × (– 6 + 1) = – 20
les parenthèses.
b) (5 – 11) : (6 – 9) = 2
– 10 – 2 Il aurait dû taper :
c) =6
–4 + 2 ( (–) 4 × 3 + 5 )  ( 1
–6 × 2
d) =–3 – 9 )
6 – 2

Chapitre 2 – Nombres relatifs : multiplication, division 9


Questions à Choix Multiples

Pour chacune des questions suivantes, entourer la (ou les) bonne(s) réponse(s).

Attention : Il peut y avoir plusieurs réponses exactes pour chaque énoncé ! Les trouver toutes.

Énoncé A B C D

21 – 5 × 3,4 est égale à : – 15,20 15,20 – 17 17

22 – 1,6 × (– 7) est égale à : 11,2 – 11,2 – 7,42 7,42

23 – 3,6 : 0,9 est égale à : 0,4 – 0,4 –4 4

24 – 10 : (– 25) est égale à : 2,5 – 2,5 – 0,4 0,4

25 Quels sont les produits


– 7 × 5 × (– 6) 7 × 5 × (– 6) – 7 × (– 5) × (– 6) –7 × 5 × 6
négatifs ?

26 Quelles sont –3 × 5 3 × (– 5) 3×5 – 3 × (– 5)


les expressions positives ? 7 × (– 2) (–7) × (– 2) 7 × (– 2) (–7) × (– 2)

La photocopie non autorisée est un délit.


27 3 × (– 8 + 5)
– 39 39 –9 9
est égale à :

28 7 – 4 × (– 3)
19 – 19 –9 –5
est égale à :
© Hachette Livre, 2011, Mathématiques 4 e , Collection PHARE, Cahier d’activités.

29 L’égalité 1 + 3x = 5x + 9
x=4 x = –4 x=3 x = –3
est vraie pour :

30 L’égalité 3 – 4x = 7y – 4
x = 7 et y = 3 x = 7 et y = – 3 x = – 7 et y = 5 x = 7 et y = 5
est vraie pour :

10
A P I TR
H
Nombres relatifs
E
C

3 en écriture fractionnaire
SC1 Additionner deux nombres relatifs en écriture fractionnaire dont le dénominateur de l’un est un multiple
de l’autre.
SC2 Multiplier deux nombres positifs en écriture fractionnaire.

JE REVOIS LE COURS... ADDITIONS ET SOUSTRACTIONS


■ Pour additionner (ou soustraire) deux nombres en écriture fractionnaire de même dénominateur, on additionne
(ou soustrait) les numérateurs et on garde le dénominateur .
■ Pour additionner (ou soustraire) deux nombres en écriture fractionnaire qui n’ont pas le même dénominateur,
on doit d’abord les réduire au même dénominateur.

1 Calculer les expressions suivantes :


SC1 4 Compléter le carré 1 5
1
7 – 11 4 6 6
A = 7 – 11 = =– ci-contre pour qu’il soit un
3 3 3 3 4 2
carré magique. 0
–8 6 – 8 – 6 = – 14 3 3
B= – =
5 5 5 5 1 1 7
– 1,4 + 2,5 1,1
C = – 1,4 + 2,5 = = 2 3 6
9 9 9 9
1,4 0,6 1,4 – 0,6 = 0,8
D= – = 5 Le carré ci-contre
5,7 5,7 5,7 5,7 –3 1 –9
1
est-il un carré magique ? 4 2 4
3 –1 1
Justifier. –2
2 Calculer, puis simplifier les fractions obtenues.
SC1 4 2 4
6 3×2 3
La photocopie non autorisée est un délit.

3 –7 –5
A = – 7 + 13 = = = 0
4 4 4 2×2 2 2 4 4
7 5 7 15 – 8 –4 × 2 4 –1 5 –3
B= – = – = = =– –1
6 2 6 6 6 2×3 3 4 4 2
21 3 18 2 × 9 9
C=3– 3 = – = = =
Le carré est magique, car la somme des
4 28 28 28 28 14 × 2 14
–5 1 – 25 1 – 24 – 6 × 4 4 nombres écrits sur chaque ligne, chaque
D= + = + = = =–
6 30 30 30 30 6×5 5 3
© Hachette Livre, 2011, Mathématiques 4 e , Collection PHARE, Cahier d’activités.

– 3 7 – 10 colonne et chaque diagonale est égale à – .


– 21 7 – = = –2 2
E= – =
35 5 5 5 5

6 Calculer et simplifier le résultat des expressions


3 Calculer les expressions suivantes : suivantes.
4 5 1
A=1–5= – =–
A=1–1=
3

2
=
1
4 4 4 4 2 3 6 6 6
– 10 8 2
B = –2 + 8 = + =– B=5+4=
25 24
+ =
49
5 5 5 5 6 5 30 30 30
14 – 9 14 5 4 15 11
C = –3 + =
3
+
3
=–
3 C=1–5= – =–
3 6 8 24 24 24
– 41 – 36 41 5 – 25 16 – 9 – 3 × 3 3
D = –4 – = + = D = –5 + 8 = + = = =–
9 9 9 9 6 15 30 30 30 3 × 10 10
Chapitre 3 – Nombres relatifs en écriture fractionnaire 11
JE REVOIS LE COURS... M U LT I P L I C A T I O N D E N O M B R E S
EN ÉCRITURE FRACTIONNAIRE
■ Pour multiplier deux nombres en écriture fractionnaire, on multiplie les numérateurs entre eux et les
dénominateurs entre eux.
■ Soient a, b, c et d quatre nombres relatifs avec a  0 et d  0.
a ab a b ab
On a alors × b = et × = .
c c c d cd

7 SC2 Calculer et donner le résultat de chaque 10 Au collège Rolland Garros, deux cinquièmes des
expression sous forme d’une fraction la plus simple élèves sont des garçons. Parmi les garçons du collège,
possible. cinq neuvièmes sont externes.

A = 12 × 14 = 3 × 4 × 2 × 7 = 8 a) Quelle est la proportion de garçons externes parmi


21 3×7
les élèves du collège ?
25 –5 × 5 × 2 × 8 50
B= × (– 16) = =– On calcule la proportion de garçons
24 3 × 8 3
–2 × 5 5 externes :
C = –2 × 5 = × ×
=–
3 4 3 2 2 6 3 5 3×5 1
A= × = = .
–7 × 3 × 2 14 5 9 5×3×3 3
D = 7 × (– 6) = =
(– 9) 5 – 3 × 3 × 5 15 Donc un tiers des élèves sont des garçons
–2 × 9 × 3 × 8 3 externes.
E = – 18 × (– 24) = =–
16 (– 36) 2 × 8 × 9 × 2 × 2 4
b) Sachant qu’il y a 417 élèves dans ce collège, quel
– 7 × 5 × 8 × 5 8
F = 35 × 40 = 5×5×7×7
=–
7 est le nombre de garçons externes ?
(– 25) 49
– 7 × 3 × 3 × 2 × 13 6 On calcule le nombre de garçons externes :
G = 63 × (– 26) = =–
(– 21) (– 65) 3 × 7 × 5 × 13 5 1 417
B= × 417 = = 139.
3 3
Donc, il y a 139 garçons externes dans ce
8 Compléter le tableau suivant : collège.

La photocopie non autorisée est un délit.


a b 5a 6b 5a – 6b
5
1 3 9 –7 11 Tester l’égalité x – 1 = 5 – 2x pour :
1 8 2
5 4 2 2 4
a) x =
3
–4 5 –4 5 5 4 5 –1
15 18 3 3
–3
8
× ()
3
–1=
6
–1=
6
5 4 5 8 15 16 – 1
9 –7 9 –7 23 –2× = – = – =
© Hachette Livre, 2011, Mathématiques 4 e , Collection PHARE, Cahier d’activités.

2 3 2 3 6 6 6
20 12 4 2 4
Les deux membres de l’égalité sont égaux,
–3 –5 – 15 – 10 –5 4
donc l’égalité est vraie pour x = .
4 9 4 3 12 3
6
b) x =
5
5 6 3 1
9 Compléter les expressions suivantes avec les 8
× ()
5
–1=
4
–1=–
4
5 6 5 12 25 24 1
signes « + », « – » ou « × » afin que l’égalité soit vraie : –2× = – = – =
2 5 2 5 10 10 10
a)
5 – 3 1
= b)
5 × 3 15
= Les deux membres de l’égalité sont différents,
4 4 2 4 2 8 6
donc l’égalité est fausse pour x = .
2 7 2 17 3 5
c) × =1 d) + =
7 2 7 14 2
12
JE REVOIS LE COURS... INVERSE ET DIVISION
■ Deux nombres relatifs sont inverses lorsque leur produit est égal à 1.
1
■ L'inverse d'un nombre relatif x non nul est .
x
■ Diviser par un nombre non nul revient à multiplier par son inverse.
a c a d
■ Soient a, b, c et d quatre nombres relatifs avec b  0, c  0 et d  0. On a : : = ×
b d b c

12 Compléter le tableau ci-dessous. 14 Compléter le tableau ci-dessous en donnant le

Nombre a Opposé de a Inverse de a résultat sous forme d’une fraction la plus simple possible.
1 A B A:B
7 –7
7 7 6
–2 3
–2,5 2,5 2 7
5
–2 –2
1 –1 1 9
5 45
–4 4 –3
4 –2
3 3 4 –6
3 9
–8 8 – 11
11 11 8 4 –9 32
–5 8 45
13 – 13 7
7 7 13 – 14 – 21 10
n’a pas 15 25 9
0 0 56 42 8
d’inverse
63 54 7

13 Calculer les expressions suivantes et donner


15 On considère le programme de calcul suivant :
le résultat sous forme d’une fraction la plus simple
● Choisir un nombre relatif.
possible :
● Ajouter 2 à ce nombre.
5 = 2 × 4 × 5 = 10
A = 8 : 12 = 8 × 14
La photocopie non autorisée est un délit.

5 12 3×4 3 ● Diviser le résultat par .


9
5 5 1 5×1 5 Écrire le résultat obtenu.
B= :9= × = = ●
2 2 9 2 × 9 18
–3 7 –3 × 7 –7 a) Lorsque le nombre de départ est – 9, quel résultat
C = –3 : 6 = × = =
4 7 4 6 4×2×3 8 obtient-on ?
14 (– 12) 14 × 25 14 9 –9
D= : = (– 9 + 2) : = –7 × =
(– 15) 25 (– 15) (– 12) 9 14 2
7 × 2 × 5 × 5 35 Donc on obtient le nombre – 4,5.
© Hachette Livre, 2011, Mathématiques 4 e , Collection PHARE, Cahier d’activités.

= =
3 × 5 × 2 × 6 18 b) Lorsque le nombre de départ est
10
, quel résultat
–8 3
15 –8 6 – 8 10 obtient-on ?
E= 6 = : = ×
15 10 15 6 10 14 16 9 2×8×3×3 24
( + 2) : = × = =
10 3 9 3 14 3×2×7 7
24
= –2 × 4 × 2 × 5 = –8 Donc on obtient le nombre
7
.
3×5×3×2 9
14 c) Quel nombre doit-on choisir pour que le résultat soit 0 ?
18 14 21 14 24 14 9
F = 21 = : = × (– 2 + 2) : =0× =0
18 24 18 21 9 14
24 Donc si le nombre choisi est – 2, alors on
7×2×3×8 8
= = obtient 0.
2×9×3×7 9
Chapitre 3 – Nombres relatifs en écriture fractionnaire 13
J ’ UT I L I SE LE S Q UAT RE O P É RAT I O N S

16 Calculer les expressions suivantes et donner 18 Pour son cocktail préféré, Justine utilise du sirop
le résultat sous forme d’une fraction la plus simple de grenadine et un mélange de jus de fruits :
1
possible. – le sirop de grenadine représente du volume
10
3 7 9 7 16 total ;
A=3+6× 7 = + = + =
5 5 18 5 15 15 15 15 – le mélange de jus de fruits est constitué pour moitié
5 2 × 4 ×5
B = 8 : 12 = 8 × = de jus d’orange, d’un tiers de jus d’ananas, et du jus
5 12 3×4
10 de citron.
=
3 a) Quelle fraction du volume total représente le jus
10 6 35 20
C= 2+2 × 5–5 =
3 5( 4 7) ( +
15 15
×
) (

28 28 ) ( ) de citron ?
1 1 6 3 2 1
16 15 4 A=1– – = – – = .
= × = 2 3 6 6 6 6
15 28 7 Le mélange de jus de fruits contient 1/6 de jus
– 5 18 25
D = – 5 + 18 : 27 = + × de citron.
3 15 25 3 15 27
1 1 9 1 3
–5 3 × 3 × 2 × 5 × 5 B = (1 – )× = × = .
= + 10 6 10 6 20
3 3×5×3×9
Le cocktail contient 3/20 de jus de citron.
–5 2 – 15 2 – 13
= + = + =
3 9 9 9 9 b) De quelle quantité de jus de citron a-t-elle besoin
21 pour réaliser 75 cL de ce cocktail ?
5 3 5 × 3 × 5 × 3 45
+2 8 21 7 C = 75 × = = = 11,25
E=8 = = × 20 4×5 4
2 12 8 12
2– Elle a besoin de 11,25 cL de jus de citron.
7 7
7×2×3×8 49
= =
2×9×3×7 32
3 –2 –4
+1 19 Dounia a choisi le nombre relatif . Elle le
5 5 2 5 3
F= =– × 9 7
3= 8 multiplie par , puis elle enlève à ce produit. Enfin,

La photocopie non autorisée est un délit.


2+ 5 8 5 6
2+5 5 8
elle divise le résultat par .
15
–2 × 5 1 a) Quel résultat obtient-elle ?
= =–
5×4×2 4 –4 9 7 8 – 12 7 8
( 3
× –
5 6 15
: )
=
5
– :
6 15 ( )
– 72 35 15 – 107 15 – 107
= (30

30
× )
8
=
30
×
8
=
16
© Hachette Livre, 2011, Mathématiques 4 e , Collection PHARE, Cahier d’activités.

17 On donne : b) Pour calculer le résultat à la calculatrice elle a tapé :


x = 2 , y = – 5 et z = 2 . (–) 4  3 × 9  5 –
3 6 5
x et donner le résultat sous ( 7  6 )  ( 8  1 5 )
Calculer l’expression A = z +
y
la forme d’une fraction la plus simple possible. Expliquer pourquoi elle n’obtient pas le bon résultat.
2 Donner une séquence de touches qui donnerait le bon
2 3
A= + résultat.
5 –5
6 Dounia n’a pas respecté les priorités de calculs.
2 2 6 Dounia aurait dû taper la séquence suivante :
= – ×
5 3 5 ((–)4 : 3 × 9 : 5 – 7 : 6) : (8 : 15)
= 2 – 4 = –2
5 5 5
14
Questions à Choix Multiples

Pour chacune des questions suivantes, entourer la (ou les) bonne(s) réponse(s).

Attention : Il peut y avoir plusieurs réponses exactes pour chaque énoncé ! Les trouver toutes.

Énoncé A B C D

– 7 15 – 22 8 – 22
20 + est égale à : 2
4 4 8 4 4

1 2 1 –1
21 – est égale à : 1 –1
2 3 6 6

–3 5 – 30 – 15 – 15 – 30
22 × est égale à :
2 4 4 2 8 16

–5 3 – 15 15 1 –1
23 × est égale à :
9 – 10 90 90 6 –6

–1 1
24 L’inverse de – 2 est : – 0,5 2
2 2

3 5 –3
25 L’inverse de est : – 0,6 1,66
5 3 5
La photocopie non autorisée est un délit.

7 4 7 4 3 5 3 4 7 5
26 : est égale à : × × × ×
3 5 3 5 7 4 7 5 3 4

8 7 72 12 17 73
© Hachette Livre, 2011, Mathématiques 4 e , Collection PHARE, Cahier d’activités.

27 : est égale à :
6 9 42 7 13 43

2 4 5 –5 – 10 –8 16
28 – × est égale à :
3 3 2 3 6 3 6

4 5 2 6 22 23
29 + : est égale à : 1,64
7 7 3 7 21 14

Chapitre 13 – Nombres relatifs en écriture fractionnaire 15


A P I TR
H
Calcul littéral
E
C

4
SC Calculer une expression littérale en donnant aux variables des valeurs numériques.

JE REVOIS LE COURS... CA L C U LE R L A VA LE U R
D’UNE EXPRESSION LITTÉRALE
Une expression littérale est une expression dans laquelle un ou plusieurs nombres sont désignés par
des lettres.

1 SC On considère l’expression A = 7x – (5 + 3x). 3 SC Compléter le tableau suivant :


Calculer l’expression A pour : x y z 3x+y 5yz z(x–y)
a) x = 1 0 1 2 1 10 –2
–2 3 1 –3 15 –5
A = 7 × 1 – (5 + 3 × 1) = 7 – (5 + 3)
5 –2 3 13 – 30 21
= 7 – 8 = –1 1,5 – 0,5 – 4 4 10 –8
b) x = – 3 – 0,6 0,7 – 0,4 – 1,1 – 1,4 5,2
A = 7 × (–3) – (5 + 3 × (–3)) = –21 – (5 – 9)
= –21 – (-4) = –17 4 Informatique
On se propose de trouver, à l’aide d’un tableur, une
c) x = 0,4
valeur pour laquelle 3x² – 18x + 15 soit égale à 180.
A = 7 × 0,4 – (5 + 3 × 0,4) = 2,8 – ( 5 + 1,2)
= 2,8 – 6,2 = –3,4 1) Ouvrir une
2 feuille de calcul de
d) x =
3 tableur et repro-
2 2 14
A=7× – (5 + 3 × )= – (5 + 2)

La photocopie non autorisée est un délit.


3 3 duire la situation
3
14 14 21 7 ci-contre.
= –7= – =– .
3 3 3 3

2 SC On considère l’expression B = 2x² – 5x + 3.


© Hachette Livre, 2011, Mathématiques 4 e , Collection PHARE, Cahier d’activités.

Calculer l’expression B pour : 2) Donner la formule à taper dans la cellule B2.


a) x = 2 Il faut taper : « =3*A2^2 – 18*A2 + 15 ».
B = 2 × 2² – 5 × 2 + 3 = 2 × 4 – 10 + 3 Compléter la 2e colonne jusqu’à B20.
= 8 – 10 + 3 = 1 3) Pour quelle valeur de x a-t-on :
b) x = – 5 3x² – 18x + 15 = 180 ?
B = 2 × (–5)² – 5 × (–5) + 3 = 2 × 25 + 25 + 3 Pour x = 11.
= 50 + 25 + 3 = 78 4) En s’inspirant des questions précédentes, déterminer
c) x = 1,5 une autre valeur entière comprise entre – 10 et 0 pour
B = 2 × 1,5² – 5 × 1,5 + 3 = 2 × 2,25 – 7,5 + 3 laquelle 3x² – 18x + 15 est égale à 180.
= 4,5 – 7,5 + 3 = 0 3x² – 18x + 15 = 180 pour x = –5.

16
JE REVOIS LE COURS... DÉVELOPPER, FACTORISER
ET RÉDUIRE UNE EXPRESSION
■ Quand on transforme un produit en une somme algébrique, on dit que l’on développe.
■ Quand on transforme une somme ou une différence en un produit, on dit que l’on factorise.
■ On peut supprimer un couple de parenthèses et le signe – qui le précède, à condition de changer tous les
signes des termes à l’intérieur des parenthèses.

5 Supprimer les parenthèses, puis réduire : 8 Factoriser chaque expression suivante :


a) 6a – (3 + 4a) = 6a – 3 – 4a = 2a – 3 a) 9a + 6 = 3 × 3a +3× 2 = 3(3a + 2)
b) – 7 + (3b – 8) – b = –7 + 3b – 8 – b b) 14b – 49 = 7 × 2b – 7 × 7 = 7(2b – 7)
= –15 + 2b c) x + 35x² = 1 × x + 35x × x = x(1 + 35x)
c) (5 + 3x – 2x²) – 5x = 5 + 3x – 2x² – 5x d) 11y² – 25y = y × 11y – y × 25 = y(11y – 25)
= 5 – 2x – 2x² e) – 2x² + 4x = 2x × (–x) + 2x × 2
d) y² – (1 + 2y – y²) = y² – 1 – 2y + y² = 2x(– x + 2)
= –1 – 2y + 2y² f) – y – 7y² = –y × 1 – y × 7y
e) (2 – 3x) – (4x – 7) = 2 – 3x – 4x + 7 = –y(1 + 7y)
= 9 – 7x g) 16x² – 12x = 4x × 4x – 4x × 3
= 4x(4x – 3)
6 Supprimer les parenthèses, puis réduire : h) 42y – 54y² = 6y × 7 – 6y × 9y
a) 2(a + 5) – (1 + 3a) = 2a + 10 – 1 – 3a = 6y(7 – 9y)
= –a + 9
b) 4(2b – 7) + (5b – 11) = 8b–28 + 5b – 11
9 La cantine du collège est composée de 2 salles.
= 13b – 39
Il y a « x » tables dans la première salle et « y » tables
c) (1 + 4x) – x(3 – 2x) = 1 + 4x – 3x + 2x²
dans la seconde. À chaque table, il y a 6 places.
La photocopie non autorisée est un délit.

= 1 – x + 2x²
1) Donner deux expressions permettant de calculer le
d) – 4y(2+y) – 3(2y – y²) = – 8y – 4y² – 6y + 3y²
nombre total de places en fonction de x et y.
= – 14y – y²
Expression 1 : 6 × y + 6 × x.
e) 3(2y² + 4y) + 2y(– 6 + 2y) = 6y² + 12y – 12y + 4y²
Expression 2 : 6 × ( y + x).
=10y²
2) a) Calculer, à l’aide de ces deux expressions, le
© Hachette Livre, 2011, Mathématiques 4 e , Collection PHARE, Cahier d’activités.

7 Réduire les expressions suivantes : nombre total de places si x = 28 et y =17.


6 + 3a 2a + 6 + 3a A = 6 × 28 + 6 × 17 = 168 + 102 = 270.
a) a + =
2 2 2 Autre méthode :
2a + 6 + 3a 6 + 5a
= = A = 6 × (28 + 17) = 6 × 45 = 270.
2 2
5b –1 6 5b – 1 Donc, le nombre total de places est 270.
b) 2 – = –
3 3 3 b) Même question si x = 25 et y = 21 .
6 – 5b + 1 5 – 5b
= = A = 6 × 25 + 6 × 21 = 150 + 126 = 276.
3 3
3 + 2x 4x – 3 + 2x Autre méthode :
c) x – =
4 4 4 A = 6 × (25 + 21) = 6 × 46 = 276.
4x – 3 – 2x 2x – 3
= = Donc, le nombre total de places est 276.
4 4
Chapitre 4 – Calcul littéral 17
JE REVOIS LE COURS... LA DOUBLE DISTRIBUTIVITÉ
Si a, b, c et d désignent des nombres relatifs, on a : (a + b)(c + d) = ac + ad + bc + bd.

10 Développer et réduire les expressions suivantes : 13 Développer et réduire les expressions suivantes :
a) (x + 1)(2 + x) = x × 2 + x × x + 1 × 2 + 1 × x 3x + 1 4 + x (3x + 1) × (4 + x)
A= × = 5×7
5 7
= 2x + x² + 2 + x = x² + 3x + 2 3x × 4 + 3x × x + 1 × 4 + 1 × x
=
b) (2 + 3x)(5 + x) = 2 × 5 + 2 × x + 3x × 5 + 3x × x 35
= 10 + 2x + 15x + 3x² 12x + 3x² + 4 + x
=
35
= 3x² + 17x + 10 3x² + 13x + 4
=
c) (2x + 7)(3x + 4) = 2x × 3x + 2x × 4 + 7 × 3x + 7 × 4 35
= 6x² + 8x + 21x + 28 x – 2 3 + 2x (x – 2) × (3 + 2x)
B= × =
3 4 3×4
= 6x² + 29x + 28 x × 3 + x × 2x – 2 × 3 – 2 × 2x
=
d) (6 + 9x)(7x + 8) = 6 × 7x + 6 × 8 + 9x × 7x + 9x × 8 12
3x + 2x² – 6 – 4x 2x² – x – 6
= 42x + 48 + 63x² + 72x = =
12 12
= 63x² + 114x + 48 3 – 5x 1 + 3x (3 – 5x) × (1 + 3x)
C= × = 4×7
4 7
11 Développer et réduire les expressions suivantes : 3 × 1 + 3 × 3x – 5x × 1 – 5x × 3x
=
28
a) (x – 2)(3 + x) = x × 3 + x × x – 2 × 3 – 2 × x
3 + 9x – 5x – 15x² – 15x² + 4x + 3
= 3x + x² – 6 – 2x = =
28 28
= x² + x – 6
b) (4 + x)(1 – x) = 4 × 1 + 4 × (–x) + x × 1 + x × (– x) 14 Développer et réduire les expressions suivantes :
= 4 – 4x + x – x² 2
A = (4x – )(2 + 3x)
= – x² – 3x + 4 3
2 2
= 4x × 2 + 4x × 3x – ×2– × 3x
c) (x – 5)(4 – x) = x × 4 + x × (– x) – 5 × 4 – 5 × (– x) 3 3
4 4

La photocopie non autorisée est un délit.


= 4x – x² – 20 + 5x = 8x + 12x² – – 2x = 12x² + 6x –
3 3
= – x² + 9x – 20 x
B = (3 + )(4 – x)
d) (– 2 – x)(x – 7) = –2 × x – 2 × (– 7) – x × x – x × (–7) 2
x x
= – 2x + 14 – x² + 7x = 3 × 4 + 3 × (– x) + ×4+ × (– x)
2 2
= – x² + 5x + 14 x² x²
= 12 – 3x + 2x – =– – x + 12
2 2
© Hachette Livre, 2011, Mathématiques 4 e , Collection PHARE, Cahier d’activités.

12 Développer et réduire les expressions suivantes : 2x


C = (1 – )(3x +2)
5
a) (3x – 2)(3x + 2) = 3x × 3x + 3x × 2 –2 × 3x – 2 × 2 2x 2x
= 1 × 3x + 1 × 2 – × 3x – ×2
= 9x² + 6x – 6x – 4 5 5
6x² 4x 6x² 15x 4x
= 9x² – 4 = 3x + 2 – – =– + – +2
5 5 5 5 5
b) (5 + x)(1 – 2x) = 5 × 1 + 5 × (–2x) + x × 1 + x × (– 2x) – 6x² 11x
= + +2
5 5
= 5 – 10x + x – 2x²
3 x
= – 2x² – 9x + 5 D = (x – )( – 5)
4 3
c) (x – 7)(4x – 3) = x × 4x + x × (– 3) – 7 × 4x – 7 × (– 3) x 3 x 3
=x× + x × (– 5) – × – × (– 5)
3 4 3 4
= 4x² – 3x – 28x + 21 x² x 15 x² 21x 15
= 4x² – 31x + 21 = – 5x – + = – +
3 4 4 3 4 4
18
Questions à Choix Multiples

Pour chacune des questions suivantes, entourer la (ou les) bonne(s) réponse(s).

Attention : Il peut y avoir plusieurs réponses exactes pour chaque énoncé ! Les trouver toutes.

Énoncé A B C D

15 Pour a = 3, l’expression
–2 2 –5 9
a² – 4a + 1 est égale à :

16 Pour a = – 1, l’expression
–4 4 6 0
2a² + 5a + 3 est égale à :

17 L’expression réduite
0 – 4x + 4 4 – 4x 0x
de 8x + 4 – 12x est :

18 L’expression réduite
7x²–2x–5x – x² – 3x 7x² – 3x 7x² – 7x
de 3x² – 2x + 4x² – 5x est :

19 6(3x + 8) est égale à : 6x + 48 9x + 48 18x + 8 18x + 48

20 4 – (a – 2 + b) est égale à : a+6–b 6–a–b 2–a+b 2+a+b

3a + (–5a – 3 + b)
La photocopie non autorisée est un délit.

21
2a + 3 – b 8a + 3 – b – 2a – 3 + b 2a – 3 + b
est égale à :

22 (3x + 4)(2 + x)
4x + 6 3x² + 10x + 8 10x 13x + 8
est égale à :
© Hachette Livre, 2011, Mathématiques 4 e , Collection PHARE, Cahier d’activités.

23 (2x – 3)(x + 5)
2x² + 8x + 15 2x² + 2x + 15 4x – 15 2x² + 7x – 15
est égale à :

24 (x – 3)(2 – 4x)
– 4x² + 14x – 6 10x – 6 – 4x² – 10x – 6 – 4x² – 6
est égale à :

Chapitre 4 – Calcul littéral 19


A P I TR
H
Équation du premier degré
E
C

5 à une inconnue
SC La résolution d’un problème simple sans contrainte de méthode.

JE REVOIS LE COURS... VOCABULAIRE


Résoudre une équation d’inconnue x, c’est trouver toutes les valeurs possibles du nombre x qui vérifient
l’égalité.

1 SC On considère l’équation : 5x + 1 = x + 9. 3 Dans chacun des cas suivants, déterminer le


1) Le nombre 2 est-il solution de l’équation ? nombre manquant :
1er membre : 5x + 1 = 5 × 2 + 1 = 10 + 1 = 11. a) 7 + 9 = 16 b) 18 – 4 = 14
2nd membre : x + 9 = 2 + 9 = 11. c) 23 – 15 = 8 d) 11 × 6 = 66
Les deux membres de l’égalité sont égaux , e) 36 : 9 =4 f) 72 :8=9
donc le nombre 2 est solution de l’équation.
2) Le nombre 3 est-il solution de l’équation ? 4 Dans chacun des cas suivants, déterminer le
1er membre : 5 × 3 + 1 = 15 + 1 = 16.
nombre manquant :
2nd membre : 3 + 9 = 12. 25 47
a) 37 + = 62 b) 82 – = 35
Les deux membres de l’égalité sont différents,
c) 71 – 37 = 34 d) 23 × 15 = 345
donc le nombre 3 n’est pas solution de 9 450
e) 108 : = 12 f) : 25 = 18
l’équation.

5
10 g 5g 20 g 20 g

La photocopie non autorisée est un délit.


2 On considère l’équation : 7 – 4x = x + 11. x x
1) Le nombre – 1 est-il solution de l’équation ?
1er membre : 7 – 4 × (– 1) = 7 + 4 = 11.
2nd membre : – 1 + 11 = 10. Donner une équation traduisant l’équilibre de la balance,
Les deux membres de l’égalité sont différents, puis la valeur de la masse x.
donc le nombre – 1 n’est pas solution de L’équation traduisant cet équilibre est :
© Hachette Livre, 2011, Mathématiques 4 e , Collection PHARE, Cahier d’activités.

l’équation. 2x + 10 = 45. La valeur de x est alors 17,5 g.


–4
2) Le nombre est-il solution de l’équation ?
5
–4 16
1er membre : 7 – 4 × =7+ 6
5 5 20 g
35 16 51 5 g 10 g 20 g
= + = . x x x
5 5 5
–4 – 4 55
2nd membre : + 11 = +
5 5 5
51
=
5 Même consigne qu’à l’exercice 5.
Les deux membres de l’égalité sont égaux, donc L’équation traduisant cet équilibre est :
51
le nombre est solution de l’équation. 2x + 20 = x +35. La valeur de x est alors 15 g.
5
20
JE REVOIS LE COURS... RÉ SO U DRE U N E ÉQ UAT I O N
■ Une égalité reste vraie lorsqu’on ajoute (ou l’on soustrait) un même nombre chacun de ses membres.

■ Une égalité reste vraie lorsqu’on multiplie (ou l’on divise) par un même nombre non nul chacun de ses
membres.

7 Résoudre les équations suivantes : 8 Résoudre les équations suivantes :


a) 2x – 5 = 7 a) 4x + 1 = 16 – x
2x – 5 + 5 = 7 + 5 4x + 1 – 1 + x = 16 – x – 1 + x
2x = 12 5x = 15
2x 12 5x 5x
= 2 =
2 5 5
x=3
x= 6
Vérification :
Vérification : 2 × 6 – 5 = 12 – 5 = 7
4 × 3 + 1 = 12 + 1 = 13
L’équation admet une solution : 6.
16 – 3 = 13
b)
x+4=6
3 L’équation admet une solution : 3.
x+4– 4 =6– 4
3 b) 3(5 – x) = 6x + 1
x= 2
3 15 – 3x = 6x + 1
3 ×x 2×3 15 – 1 – 3x + 3x = 6x + 1 – 1 + 3x
=
3
14 = 9x
x= 6
14 9x
6 =
Vérification : +4=2+4=6 9 9
3 14
L’équation admet une solution : 6. =x
9
Vérification :
La photocopie non autorisée est un délit.

c) 8 = 6 – 2x
14 14 31
8 – 8 + 2x = 6 – 2x – 8 + 2x 3(5 – )=3× =
9 9 3
2x = – 2 14 28 31
6× +1= +1=
2x –2 9 3 3
= 14
2 2 L’équation admet une solution : .
9
x = –1
Vérification : 6 – 2 × (–1) = 6 + 2 = 8
© Hachette Livre, 2011, Mathématiques 4 e , Collection PHARE, Cahier d’activités.

3x – 5
c) =7
L’équation admet une solution : –1. 3
3x – 5 = 7 × 4
d) 15 = 9 + 7x
3x – 5 + 5 = 28 + 5
15 – 9 = 9 + 7x – 9
3x = 33
6 = 7x
6 7x 3x 33
=
= 3 3
7 7
6 x = 11
=x Vérification :
7
6 3 × 11 – 5 33 – 5 28
Vérification : 9 + 7 × = 9 + 6 = 15 = = =7
7 4 4 4
6
L’équation admet une solution : . L’équation admet une solution : 7.
7
Chapitre 5 – Équation du premier degré à une inconnue 21
JE RÉSOUS UN PROBLEME

9 SC Aujourd’hui, Hedi a 11 ans et Pierre 32 ans. 11 SC Lors des trois premiers contrôles de mathé-
Dans combien d’années l’âge de Pierre sera-t-il le matiques Margot a eu 11,5/20 ; 13,5/20 et 9,5/20.
double de celui de Hedi ? Quelle note doit-elle obtenir au dernier contrôle pour
Choix de l’inconnue : On note x le nombre avoir une moyenne égale à 12/20 ?
d’années nécessaires pour que l’âge de Pierre Choix de l’inconnue : on note x la note que doit
soit le double de celui de Hedi. obtenir Margot au dernier contrôle pour avoir
Mise en équation : 2 × (x + 11) = 32 + x une moyenne de 12/20.
Résolution : Mise en équation :
2x + 22 = 32 + x (11,5 + 13,5 + 9,5 + x) : 4 = 12
2x + 22 – 22 – x = 32 + x – 22 – x Résolution : (34,5 + x) : 4 = 12
x = 10. 4 × (34,5 + x) : 4 = 4 × 12
Vérification : 2 × (10 + 11) = 42 34,5 + x = 48.
32 + 10 = 42 34,5 + x – 34,5 = 48 – 34,5
La solution de l’équation est 10. x = 13,5
Conclusion : Vérification :
Dans 10 ans, Hedi aura 21 ans et Pierre aura (11,5 + 13,5 + 9,5 + 13,5) : 4 = 48 : 4 = 12
alors 42 ans, soit le double de l’âge de Hedi. Conclusion :
Margot doit obtenir 13,5/20 au prochain
10 Les économies d’Olivia sont égales aux deux tiers
contrôle pour avoir 12/20 de moyenne.
de celles de Sofia. En réunissant leurs économies, il leur
manque encore 17 € pour s’offrir un ordinateur portable 12 50 supporters d’une équipe de rugby veulent
à 292 €. assister à un match de la Coupe du monde. Ils ont le
Trouver le montant des économies de chacune d’elles. choix entre des places « tribunes » à 25 € ou des places

La photocopie non autorisée est un délit.


Choix de l’inconnue : On note x la somme
« gradins » à 18 €. Le groupe a payé 1 047 €.
d’argent dont dispose Sofia.
Combien de supporters ont choisi les places en tribunes ?
2
Olivia dispose alors de x Choix de l’inconnue : on note x le nombre de
2 3
Mise en équation : x + x + 17 = 292 places tribunes choisies par le groupe. Ils ont
3
Résolution : alors choisi 50 – x places en gradins.
© Hachette Livre, 2011, Mathématiques 4 e , Collection PHARE, Cahier d’activités.

5 Mise en équation : 25x + 18(50 – x) = 1 047


x + 17 – 17 = 292 – 17
3
5 Résolution : 25x + 900 – 18x = 1 047
x = 275
3 7x + 900 – 900 = 1 047 – 900
3 5 3
× x= × 275 7x = 147.
5 3 5
x = 165 7x : 7 = 147 : 7
Vérification : x = 21
2
× 165 + 165 + 17 = 110 + 165 + 17 = 292 Vérification :
3
La solution de l’équation est 165. 25 × 21 + 18(50 – 21) = 525 + 522 = 1 047
Conclusion : Sofia dispose de 165 € et Olivia Conclusion : le groupe a acheté 21 places en
possède 110 €. tribunes et 29 places en gradins.
22
Questions à Choix Multiples

Pour chacune des questions suivantes, entourer la (ou les) bonne(s) réponse(s).

Attention : Il peut y avoir plusieurs réponses exactes pour chaque énoncé ! Les trouver toutes.

Énoncé A B C D

13 Résoudre l’équation déterminer déterminer


remplacer x
2x + 1 = 5 – 4x d’inconnue x, toutes les solutions simplifier l’équation une solution
par un nombre.
c’est : de l’équation de l’équation

14 L’équation 17 – x = 9 : n’a pas de solution a pour solution – 8 a pour solution 8 a pour solution 26

a pour solution 12
15 L’équation 5x = –12 : n’a pas de solution a pour solution – 17 a pour solution
– 2,4 5

4
16 L’équation 3x + 5 = –1 : n’a pas de solution a pour solution – 2 a pour solution 2 a pour solution –
3

17 L’équation 4 (3x + 2) = 8 : n’a pas de solution a pour solution – 12 a pour solution 12 a pour solution 0

18 Si 7x – 5 = 9 + 3x alors : 10x = 4 – 14 = – 4x 4x = 14 2x = 12x

19 Si
3
x = 4 alors : 3x = 20 x = – 12 x = 4 –3 x=4×5
5 5 5 3
La photocopie non autorisée est un délit.

2x – 5 1 + 3x 5 × 2x – 5 2x – 5 – 5 5(2x – 5)
20 Si = alors : 2x – 5 = 1 + 3 x
3 5 = 3 × 1 + 3x = 1 + 3x – 3 = 3(1 + 3x)

21 Le double d’un nombre


diminué de 7 est égal à sa moitié x – 7 = 2x + 2 2x – 7 =
x +2 x – 7 = 2x + 2 2(x – 7) =
x+2
augmenté de 2. Ce nombre 2 2 2 2
© Hachette Livre, 2011, Mathématiques 4 e , Collection PHARE, Cahier d’activités.

est solution de :

22 Si Yann donne 8 € à Paul,


alors Paul aura autant d’argent
que Yann.
Si Paul et Yann mettent solution de solution de solution de solution de
leur argent en commun, ils ont x – 8 + x = 48 x – 8 = 48 x – 8 = x +8 x + x – 16 = 48
alors 48 €.
La somme d’argent dont dispose
Yann est :

Chapitre 5 – Équation du premier degré à une inconnue 23


A P I TR
H
Puissances d’exposant
E
C

6 entier relatif
SC1 Calculer an et a– n pour des nombres très simples.
SC2 Utiliser les règles de calcul avec les puissances de 10.

JE REVOIS LE COURS... P U I S SAN C E S D ’ U N N O M BRE RE L AT I F


EXPOSANT ENTIER POSITIF
■ a désigne un nombre relatif et n un nombre entier positif non nul.
n
a désigne le produit de n facteurs égaux à a : an = a × a × ... × a

r
w
q
n facteurs
–n n –n 1 1
a désigne l’inverse de a : a = n=
a a × a × ... × a
r
w
q

n facteurs
■ 1
a = a et pour tout a  0 on convient que a0 = 1 .

1 Exprimer chaque produit suivant sous la forme an : 4 Exprimer chaque produit sous la forme 2n :
a) 11 × 11 × 11 × 11 × 11 = 115 1 2–2
a) =
4
b) (– 7) × (– 7) × (– 7) ×(– 7) × (– 7) × (– 7) = (– 7)6
–64 b) 64 = 26
c)
–6
5 ( ) ( ) ( ) ( ) ( )
×
–6
5
×
–6
5
×
–6
5
=
5 c)
1 2–4
=
16
d) 1 = 2º
2 SC1 Calculer mentalement :
1 2–1

La photocopie non autorisée est un délit.


a) 17 = 1 × 1 × 1 × 1 × 1 × 1 × 1 = 1 e)
2
=
b) 24 = 2 × 2 × 2 × 2 = 16 f) 8 = 2³
c) 33 = 3 × 3 × 3 = 27
d) (– 1)5 = (– 1) × (– 1) × (– 1) × (– 1) × (– 1) = – 1
5 SC1 Calculer mentalement :
e) – 18 = – 1 × 1 × 1 × 1 × 1 × 1 × 1 × 1 = – 1 1 1
–2 –2 –2 –2 16 a) 5–2 = =
( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )
–2 4 × × × 5 × 5 25
© Hachette Livre, 2011, Mathématiques 4 e , Collection PHARE, Cahier d’activités.

f) = =
3 3 3 3 3 81 1 1
5 5 5 125 b) 2–5 = 5 =
g)
53
4 () () () () ( )
=
4
×
4
×
4
=
64
2
1
32
1
c) 3–4 = 4 =
3 81
3 Compléter le tableau suivant : 1 1
d) (– 1)–7 = = = –1
(– 1)7 – 1
0 1 2 3
a a a a a 1 –1
e) (– 7)–1 = =
5 1 5 25 125 –7 7
4
– 25 1 – 25 625 – 15 625 2 –4 1 3 81
11 11 121 1 331
f) ( ) 3
= 4 = 4 =
2 2 16
1 3
9 9 81 729
– 1–3 (– 5)³ = – 125
0,15 1 0,15 0,0225 0,003375 g) ( )
5
=

24
JE REVOIS LE COURS... PUISSANCES DE 10
n désigne un nombre entier positif non nul.
10n = 10 × 10 × ... × 10 = 10...0
r
u
w
u
q

r
w
q
n facteurs n zéros
1 1
10–n = = 0,0...01
10n 10...0

r
w
q
r
w
q

n zéros n chiffres après la virgule

101 = 10 et on convient que 100 = 1 .

6 SC1 Calculer les puissances suivantes : 10 Exprimer chaque produit sous la forme 10n :
a) 107 = 10 000 000 a) 1 000 000 = 106
b) 102 = 100 b) 10 = 10¹
c) 100 = 1 c) 10 000 = 10 4
d) 1012 = 1 000 000 000 000 d) 1 = 10 0
e) 101 = 10 e) 10 000 000 000 = 1010
f) 1010 = 10 000 000 000 f) 0,000 001= 10–6
g) 105 = 100 000 g) 0,001 = 10–3
h) dix milliards = 1010
7 SC1 Calculer les puissances suivantes : i) cent mille = 105
a) 10–5 = 0,000 01
11 Exprimer chaque produit sous la forme 10n :
b) 107 = 10 000 000
a) 0,000 1 = 10–4
c) 10 = 0,001
–3
b) 100 = 102
d) 10–9 = 0,000 000 001
c) 100 000 = 10
e) 10–1 = 0,1
La photocopie non autorisée est un délit.

d) 0,1 = 10–1
f) 10–4 = 0,000 1
e) 0,000 000 1 = 10–7
g) 10 = 10 000
4
f) 100 000 000= 108
g) 0,000 1 = 10–4
8 Parmi les nombres suivants, entourer les nombres
h) un dix millième = 10 –5
négatifs :
© Hachette Livre, 2011, Mathématiques 4 e , Collection PHARE, Cahier d’activités.

i) dix-mille = 10 4
14 8 9
(– 10) ; 10 ; – 10
(– 9)13 ; (– 3)18 ; (– 10)7 × (– 9)8 12 Calculer :
a) 10 + 105 = 100 + 100 000
2
– 216 × 1014 ; (– 10)0 ; (– 10)1
= 100 100
b) 10– 1 + 101 = 0,1 + 10
9 Parmi les nombres suivants, entourer les nombres
= 10,1
positifs :
c) 103 – 100 = 1 000 – 1
(– 10)–5 ; 35–7 ; – 10–6
= 999
(– 10)13 ; 3–8 ; (– 10)–8
d) 10– 3 – 10– 2 = 0,001 – 0,01
– 2 × 10
6 –5
; 925 0
; 5 349 –1
= – 0,009
Chapitre 6 – Puissances d’exposant entier relatif 25
JE REVOIS LE COURS... CA LC U LE R AV EC D E S P U I S SAN C E S
Soient n et p deux nombres entiers relatifs.
10n 10n – p
10n × 10p = 10 n + p = 10np = 10 n × p
10p

13 Écrire chaque nombre sous la forme an : 16 SC2 Écrire chaque puissance sous la forme 10n :
a) 32 × 33 = 3 × 3 × 3 × 3 × 3= 35 a) (105)3 = 105 × 3 =1015
b) (53 )2 = ( 5 × 5 × 5) × ( 5 × 5 × 5) b) (10–4)6 = 10 –4 × 6 =10 –24
= 56 c) (102)–9 = 10 2 × (–9) =10 –18
25 2×2×2×2×2 d) (10–8)–3 = 10 –8 × (–3) =10 24
c) 3 = = 2²
2 2×2×2
1
d) 7–3 × 72 = × 7 × 7= 7 –1
7×7×7 17 SC2 Écrire chaque expression sous la forme 10n :
e) 34 × 24 = 3 × 3 × 3 × 3 × 2 × 2 × 2 × 2
106 × 102 106 + 2 – 5 = 10 3
4 a) =
=6 105
62 6×6 b) 107 × (105)–2 = 107 × 10 –10 =10 7 – 10 = 10 –3
f) = = 6 –4
66 6 × 6 × 6 × 6 × 6 × 6 109 109
1 c) = 15 = 10
9 – 15
= 10 –6
g) (– 2)3 × (– 2)– 1 = (– 2) × (– 2) × (– 2) × (105)3 10
(– 2) 108 × 10–6 10 8 + (–6) + 4 =10 6
d) =
= (– 2)² 10–4
–9 + 3
10–9 × 103 10 10–6
e) = = = 10 –6 + 2 = 10–4
105 × 10–7 105 – 7 10–2
106
3 106 × 3 1018
14 SC2 Écrire chaque produit sous la forme 10n : f) = = = 1018 + 6 = 10 24
10–8 × 102 10–8 + 2 10–6
a) 105 × 103 = 10 5 + 3 = 10 8
b) 107 × 108 = 10 7 + 8 = 10 15
18 SC2 Compléter les égalités suivantes :
c) 103 × 10–9 = 103 – 9 = 10–6 7
–18 + 12 –6 a) 102 × 10 3
= 105 b) 10 5 = 102
d) 10 –18
× 10 = 10
12 = 10 10
10–3
e) 10–27 × 10–14 = 10–27 – 14 = 10 –41 c) 10 –1
× 104 = 103 d) = 10–4
10 1

La photocopie non autorisée est un délit.


f) 10–9 × 105 × 10–1 = 10–9 + 5 –1 = 10–5 –3

7–4+3 6
e) 10–7 × 10 11
= 104 f) 10 4 = 10–7
g) 10 × 10 × 10 = 10
7 –4 3 = 10 10
3 10–3
g) (10 )3 = 109 h) = 105
10 –8
15 SC2 Écrire chaque quotient sous la forme 10n :
107 107 – 2 =105 19 En informatique, l’octet est une unité de mesure
a) =
102
© Hachette Livre, 2011, Mathématiques 4 e , Collection PHARE, Cahier d’activités.

103 103 – 5 =10–2 de la quantité de données.


b) =
105 Un kilooctet, noté ko, est composé de 210 octets.
105 105 – (–3) = 105 + 3 = 108
c) = Un mégaoctet, noté Mo, est composé de 210 ko.
10–3
10–4 10–4 – 8 =10–12 Un gigaoctet, noté Go, est composé de 210 Mo.
d) =
10–8
Déterminer le nombre d’octets dans 1 Go.
1037 10 37 – 25 =10 12
e) = 1Go = 210 Mo =210 × 210 × 210 octets
1025
1074 1074 + 24 =1098 = 230 octets = 1 073 741 824 octets.
f) =
10–24
10–26 10–26 + 12 =10 –14 Donc il y a 1 073 741 824 octets dans un Go.
g) =
1012
10–17 10 –17 – (–13) =10 –17 + 13 = 10 –4
h) =
10–13
26
JE REVOIS LE COURS... L’ÉCRITURE SCIENTIFIQUE D’UN NOMBRE
L’écriture scientifique d’un nombre décimal positif est l’unique forme a × 10n dans laquelle le nombre a
vérifie : 1 a< 10 , et n est un nombre entier.

20 Donner l’écriture décimale des nombres suivants : 24 Calculer les expressions ci-dessous et donner
a) 3,52 × 105 = 352 000 les résultats en écriture scientifique.
b) 9,53 × 10–4 = 0,000 953 A = 7 × 10 × 3 9× (10 )
–21 6 4

6 × 10
c) 7,01 × 107 = 70 100 000
7×3 10–21 × (106)4
d) 4,83 × 10–8 = 0,000 000 048 3 A= ×
6 109
e) 547 × 103 = 547 000 10 × 106 × 4
–21
A = 3,5 ×
109
f) 315 × 10–6 = 0,000 315
A = 3,5 × 10–21 + 24 – 9
A = 3,5 × 106
21 Donner l’écriture scientifique des nombres
suivants :
B = 35 × 10 × 48 ×–8 (10 )
9 –3 5

a) 0,002 45 = 2,45 × 10–3 21 × 10


7 × 5 × 3 × 2 × 8 109 × (10–3)5
b) 490 000 000 = 4,9 × 108 B= ×
3×7 10–8
c) 307,01 = 3,070 1 × 10² 10 × 10
9 –3 × 5
B = 80 ×
d) 0,437 = 4,37 × 10–1 10–8
B = 8 × 10 1 × 10 2
e) 5 940 = 5,94 × 10³
B = 8 × 103
f) 0,000 051 = 5,1 × 10–5

22 Donner l’écriture scientifique des nombres


25 Calculer les expressions ci-dessous et donner les
suivants :
résultats en écriture scientifique.
a) 32,4 × 103 = 3,24 × 10–1 × 103 = 3,24 × 104
b) 0,017 × 10–1 = 1,7 × 10–2 × 10–1 = 1,7 × 10–3 9 × 1018
La photocopie non autorisée est un délit.

A=
25 × 10 × 16 × (10–2)3
15

c) 902 × 106 = 9,02 × 102 × 106 = 9,02 × 108 9 1018


A= ×
d) 0,003 8 × 10 = 3,8 × 10
8 –3
× 10 = 3,8 × 10
8 5
25 × 16 10 × (10–2)3
15
1 1018
e) 621 000 × 10 = 6,21 × 10 × 10 –4 = 6,21 × 10
–4
A = 0,022 5 × 15
10 × 10–2 × 3
f) 0,005 2 × 103 = 5,2 × 10–3 × 103 = 5,2 × 100 A = 0,022 5 × 1018 + 15 + 6
A = 2,25 × 10–3 × 109
© Hachette Livre, 2011, Mathématiques 4 e , Collection PHARE, Cahier d’activités.

23 Calculer les expressions ci-dessous et donner


A = 2,25 × 106
les résultats en écriture scientifique :
B = 27 × 1026 × 42 × (10–7)3
–31 4 5
A = 5 × 105 × 9 × 106
48 × 10 × 56 × (10 )
A = 5 × 9 × 105 × 106
3×9×3×2×7 10–31 × (104)5
A = 45 × 105 + 6 B= ×
3×2×8×7×2×4 1026 × (10–7)3
A = 45 × 101 × 10 11 = 4,5 × 10 12 10 × 10
–31 4×5
B = 0,421 875 × 26
10 × 10–7 × 3
B = 3,6 × 10–8 × 0,2 × 103 10–11
B = 0,421 875 ×
B = 3,6 × 0,2 × 10–8 × 10 3 10–5
B = 0,72 × 10–8 + 3 B = 0,421 875 × 10–1 × 10–16
B = 7,2 × 10–1 × 10–5 = 7,2 × 10 –6 B = 4,218 75 × 10–17
Chapitre 6 – Puissances d’exposant entier relatif 27
Questions à Choix Multiples

Pour chacune des questions suivantes, entourer la (ou les) bonne(s) réponse(s).

Attention : Il peut y avoir plusieurs réponses exactes pour chaque énoncé ! Les trouver toutes.

Énoncé A B C D

26 23 est égale à : 2×3 2+2+2 2×2×2 6

– 53 5 × (– 3) 1 1
27 5–3 est égale à :
125 53

28 105 est égale à : 50 100 000 0,000 01 0,000 001

29 10–4 est égale à : – 10 000 10 000 0,000 01 0,000 1

30 – 6² est égale à : – 12 12 – 36 36

31 (– 2)4 est égale à : 16 – 16 8 –8

La photocopie non autorisée est un délit.


1
32 105 × 10–7 est égale à : 10–35 10–2 0,01
102

102 10–8 10–2 106 1 000 000


33 est égale à :
10–4
© Hachette Livre, 2011, Mathématiques 4 e , Collection PHARE, Cahier d’activités.

34 1,58 × 106 est égale à : 1 580 000 158 000 000 0,000 158 0,000 001 58

35 L’écriture scientifique
37 × 10–5 37 × 105 3,7 × 10–5 3,7 × 10–4
de 0,000 37 est :

28
A P I TR
H
Ordre et opérations
E
C

7 Comparaison
SC1 Comparer deux nombres en écriture fractionnaire.
SC2 Utiliser les propriétés de l’ordre avec l’addition ou la soustraction.

JE REVOIS LE COURS... C O M PAR E R D E S N O M BR E S R E L AT I F S


EN ÉCRITURE FRACTIONNAIRE
■ Pour comparer deux nombres ayant le même dénominateur positif, on compare leurs numérateurs.
■ Si a  b et si c > 0, alors
a  b.
c c
■ Pour comparer deux nombres relatifs en écriture fractionnaire, on les met au même dénominateur.

1 Compléter à l’aide du signe  ou .


SC1 6 Ranger dans l’ordre croissant les nombres
257  184  158  suivants :
1; 1; 1;
198 243 159 –4 19 – 21 3 15
12  13 245  218 2,5  3,4 ; 0; ; ; ; 1 et .
; ; . 17 17 17 17 17
13 12 237 223 2,6 3,3 – 21 –4 3 15 19
 0 1  .
2 Compléter à l’aide du signe  ou .
SC1 17 17 17 17 17
23  24 119  118 3  3
; ; ;
17 17 259 259 7 8 7 1) Compléter la démonstration suivante :
SC1
3,79  3,8 17  17 7  –5 –5 × 3 – 15 – 5  – 13
; ; 3. = = ; donc .
33 33 21 19 2 6 6× 3 18 6 18
– 3 – 16
3 Ranger dans l’ordre croissant les nombres 2) Comparer de même et .
7 35
suivants : – 3 = – 3 × 5 = – 15 , donc – 3  – 16 .
5 17 11 3
; ; ; ;
7
; 1 et
15
. 7 7×5 35 7 35
La photocopie non autorisée est un délit.

13 13 13 13 13 13
3 5 7 11 15 17
   1  . 8 1) Compléter la démonstration suivante :
13 13 13 13 13 13
–7 –7 × 4 – 28
= =
4 1) Compléter la démonstration suivante :
SC1 9 9× 4 36
4 4× 3 12 4  11 –3 –3 × 9 – 27
= = ; donc . et = = .
7 7× 3 21 7 21 4 4× 9 36
7 43 – 28 – 27
2) Sur ce modèle, comparer et .  –7  –3
Comme , on a .
© Hachette Livre, 2011, Mathématiques 4 e , Collection PHARE, Cahier d’activités.

5 30
7 = 7 × 6 = 42 ; donc 7  43 . 36 36 9 4
5 5 × 6 30 5 30 2) Sur le même modèle, comparer :
– 17 –4
1) Compléter la démonstration suivante : a) et ;
5 13 3
3 3× 9 27 4 4× 7 28 – 17 – 17 × 3 – 51 – 4 – 4 × 13 – 52
= = et = = . = = et = = .
7 7× 9 63 9 9× 7 63 13 13 × 3 39 3 3 × 13 39
28 – 51 – 52 – 17 –4
Comme
27 
, on a
3  4
. Comme  , on a  .
63 63 7 9 39 39 13 3
5 9 –5 –8
2) Comparer de même et . b) et .
6 11 6 9
5 5 × 11 55 9 9×6 54 – 5 – 5 × 3 – 15 – 8 – 8 × 2 – 16
= = et = = . = = et = = .
6 6 × 11 66 11 11 × 6 66 6 6×3 18 9 9×2 18
54 55 9 5 – 15 – 16 –5 –8
Comme  , on a  . Comme  , on a  .
66 66 11 6 18 18 6 9
Chapitre 7 – Ordre et opérations – Comparaison 29
JE REVOIS LE COURS... UTILISER LES PROPRIÉTÉS
D E L ’ ORDR E AV EC LE S O P É RAT I O N S
a, b et c désignent trois nombres relatifs.
■ Les nombres a + c et b + c sont rangés dans le même ordre que les nombres a et b.
Par exemple : si a  b, alors a + c  b + c.
■ Si c  0, alors ac et bc sont rangés dans le même ordre que les nombres a et b.
Par exemple : si a  b et c  0, alors ac  bc.
■ Si c  0, alors ac et bc sont rangés dans l’ordre contraire des nombres a et b.
Par exemple : si a  b et c  0, alors ac  bc.

9 SC2 On sait que a  b . Compléter les 14 On sait que a  3. Compléter les inégalités
inégalités suivantes à l’aide du signe d’inégalité qui suivantes :
convient : a×4  12 6a 18
a + 45  b + 45 a – 17  b – 17 a × (–5)  – 15 a× 11  33
b + 3,4  a + 3,4 b – 0,95  a – 0,95 –3 a  –9 a: 3 1

10 SC2 On sait que a  – 2. Compléter les


15 Dans chaque cas, écrire une inégalité de premier
inégalités suivantes :
membre x.
a+1> –1 a+3  1 a+ 2 0
a) x × 3  – 12, donc x  – 4
a–1  –3 a – 2  –4 a– 5  –7
b) – 2 x  14, donc x  – 7
c)
x  – 5, donc x  – 40
11 SC2 Dans chaque cas, écrire une inégalité de
8
premier membre x. x  – 1, donc x  3
d)
a) x + 3  5, donc x  2 –3
3x 5
b) 5 + x  – 4, donc x  – 9 e)  1, donc x 

La photocopie non autorisée est un délit.


5 3
c) x – 0,5  8, donc x  8,5
d) – 6 + x  – 2, donc x  4 16 Dans chaque cas, écrire une inégalité de premier
membre a.
12 SC2 Dans chaque cas, écrire un encadrement
a) 8 a  24, donc a  3
du nombre x.
b) a – 8  24, donc a  32
© Hachette Livre, 2011, Mathématiques 4 e , Collection PHARE, Cahier d’activités.

a) 2  x – 3  4, donc 5 x 7
a  2, donc a  – 16
c)
b) – 1  x – 4  2, donc 3  x  6 –8
c) 7  x + 5  9, donc 2  x  4 d) a + 8  – 2, donc a  – 10

d) – 2  x + 1  1, donc – 3  x  0 e) 2a – 5  7, donc 2a  12 et donc a  6

13 On sait que a  b. Compléter les inégalités 17 On sait que : – 3  2x – 1  5.


suivantes à l’aide du signe qui convient : 1) Écrire un encadrement de 2x.
7×a  7×b a:5  b:5 – 3 + 1  2x  5 + 1, donc – 2  2x  6.
–2 × a  –2×b 8a  8b 2) En déduire un encadrement de x.
–5 a  –5 b
a  b a  b
9 9 –3 –3 – 2 : 2  2x : 2  6 : 2, donc – 1  x  3.

30
Questions à Choix Multiples

Pour chacune des questions suivantes, entourer la (ou les) bonne(s) réponse(s).

Attention : Il peut y avoir plusieurs réponses exactes pour chaque énoncé ! Les trouver toutes.

Énoncé A B C D

18 Concernant les fractions


chacune est 20 16 20 16 20 16
  
20 16 inférieure à 1 19 19 19 19 19 19
et :
19 19

19 Concernant les fractions


chacune est 7 7 7 7 7 7
  =
7 7 inférieure à 1 9 8 9 8 9 8
et :
9 8

20 Concernant les fractions elles sont


chacune est –3 2 –3 2
  de signes
–3 2 inférieure à 1 7 9 7 9
et : contraires
7 9

21 Concernant les fractions elles sont


3 8 3 8 3 8
=   de signes
3 8 5 15 5 15 5 15
et : contraires
5 15

22 Si a – b > 0, alors on a : ab ab ab ab


La photocopie non autorisée est un délit.

23 Concernant les fractions


–5 –3 –5 –3 –3 –5 5 3
–5 –3    
et , on a : 9 5 9 5 5 9 9 5
9 5

1
24 Si x + 6  – 1, alors on a : x5 x  –5 x– x  –7
6
© Hachette Livre, 2011, Mathématiques 4 e , Collection PHARE, Cahier d’activités.

25 Si –7x > 56, alors on a : x  –8 x  –8 x  63 x  49

x x2 x  –8 x > – 15 x  – 15
26 Si  – 3, alors on a :
5

27 Si – 1  3x + 2  8, 1 8
– 3  3x  6 – x+2 –1x2 1  3x  10
alors on a : 3 3

Chapitre 7 – Ordre et opérations – Comparaison 31


A P I TR
H
Utilisation de la proportionnalité
E
C

8
SC1 Reconnaître et exploiter une situation de proportionnalité.
SC2 Utiliser des pourcentages.
SC3 Calculer une distance en utilisant l’échelle d’une carte.

JE REVOIS LE COURS... DES GRANDEURS PROPORTIONNELLES


■ Un tableau est dit de proportionnalité lorsque le quotient d’un nombre de la seconde ligne par le nombre
correspondant de la première ligne est toujours le même.
■ Ce quotient s’appelle le coefficient de proportionnalité.

1 SC1 Pour chaque tableau ci-dessous, dire s’il 3 SC1

traduit une situation de proportionnalité ou non. Justifier. 7,5 m


L E
a)
Grandeur A 5 7,5 12
Grandeur B 8 12 19 h
8 12 19
= 1,6 ; = 1,6 et  1,6. S N
5 7,5 12
Donc cette situation n’est pas proportionnelle. 1) Justifier que l’aire du parallélogramme LENS est
b) proportionnelle à sa hauteur h et préciser le coefficient
Grandeur A 14 35 49
Grandeur B 6 15 21 de proportionnalité.
6 3 15 3 21 3 L’aire du parallélogramme LENS est donnée
= ; = et = .
14 7 35 7 49 7 par la formule : Ꮽ = 7,5 × h.
Donc cette situation est proportionnelle.

La photocopie non autorisée est un délit.


Pour calculer l’aire du parallélogramme il
c) Grandeur A 44 99 143 suffit de multiplier sa hauteur par 7,5.
Grandeur B 28 63 91
Donc l’aire du parallélogramme est pro-
28 = 7 ; 63 = 7 et 91 = 7 .
portionnelle à sa hauteur et son coefficient
44 11 99 11 143 11
Donc cette situation est proportionnelle. est 7,5.
© Hachette Livre, 2011, Mathématiques 4 e , Collection PHARE, Cahier d’activités.

2 SC3 1) Compléter la phrase : sur un plan à 2) Compléter le tableau suivant :


l’échelle, les longueurs sur le plan sont propor- Longueur de la hauteur
3 5 6,2 7,8
tionnelles aux longueurs réelles. (en m)
Aire du parallélogramme
2) Sur un plan à l’échelle, une distance de 4,65 m est 22,5 37,5 46,5 58,5
(en m²)
représentée par un segment de 62 mm.
Quelle est l’échelle de ce plan ?
4,65 m = 4 650 mm. 4 Compléter le tableau de proportionnalité suivant :

Je calcule l’échelle du plan : 25 50 5 55 15


62
=
1
. L’échelle de ce plan est 1/75. × 0,48
4 650 75 12 24 2,4 26,4 7,2

32
JE REVOIS LE COURS... CALCU L D ’ U N E Q UAT R I E ME
PROPORTIONNELLE
On souhaite calculer la valeur x, sachant que les grandeurs A et B sont proportionnelles.
Grandeur A 12 x
Grandeur B 5,6 8,4
5,6 8,4 12 × 8,4
Ce tableau étant proportionnel, on a : = . Ainsi x = = 18 .
12 x 5,6

5 Dans chaque cas, calculer la quatrième 6 La masse d’un objet en argent est propor-
proportionnelle sachant que les grandeurs A et B sont tionnelle à son volume.
proportionnelles. Jeanne possède un bijou en argent dont la masse est
a) de 3 g et le volume 31,5 cm3.
Grandeur A x 24
En complétant le tableau ci-dessous, déterminer :
Grandeur B 12 25
a) la masse d’un objet en argent de 64 cm3 (arrondir
12 25
On a : = . les résultats au dixième) ;
x 16
12 × 16 Masse (en g) 3 x 7
Ainsi x = = 7,68.
25
Volume (en cm3) 31,5 64 y
b)
Grandeur A 18 24 3 × 64 128
x= = ;
Grandeur B y 15 31,5 21
donc, la masse d’un objet en argent de
y 15
On a : = . 64 cm³ est d’environ 6,1 g ;
18 24
18 × 15
Ainsi y = = 11,25.
24
b) le volume d’un objet en argent de 7 g.
c) 31,5 × 7
Grandeur A 7 z y= = 73,5 ;
3
La photocopie non autorisée est un délit.

Grandeur B 3 7 donc, le volume d’un objet en argent de 7 g


3 7 est 73,5 cm³.
On a : = .
7 z
7 × 7 49
Ainsi z = = .
3 3
7 SC3 Sur le plan, fait à l’échelle, de la maison de
d)
Grandeur A 42 27 Malik, une longueur de 76 mm représente en réalité
© Hachette Livre, 2011, Mathématiques 4 e , Collection PHARE, Cahier d’activités.

Grandeur B 66 t une longueur de 9,5 m.


66 t En utilisant le tableau ci-dessous, déterminer la longueur
On a : = .
42 27
réelle correspondant à 54 mm sur le plan.
27 × 66 297
Ainsi t = = . Distance sur le plan (en mm) 76 54
42 7
e) Distance réelle (en m) 9,5 z
Grandeur A a 2
54 × 9,5
Grandeur B 3,5 4,2 Ainsi : z = = 6,75 ;
76
3,5 4,2 donc, la longueur réelle correspondant à
On a : = .
a 2
54 mm sur le plan est de 6,75 m.
3,5 × 2 5
Ainsi a = = .
4,2 3
Chapitre 8 – Utilisation de la proportionnalité 33
JE REVOIS LE COURS... CA LC U L D ’ U N P O U R C E N TAG E
Exemple : sur les 6 650 milliers d’élèves français du second degré, 77 % vivent en province.
Parmi ces élèves, 22 % ont choisi un établissement privé.
77
6 650 × = 5 120,5 .
100
Donc, le nombre d’élèves en province est : 5 120,5 milliers.
22
5 120,5 × = 1 126,51 .
100
Donc, le nombre d’élèves du privé en province est : 1 126,51 milliers.

8 SC2 Pablo a acheté un pantalon à 70 € soldé à 10 SC2 Au 1er janvier 2008, la France comptait
15 % et une chemise à 54 € soldée à 25 %. 208 000 médecins dont 49 % de spécialistes, parmi
1) Quel est le montant total de la remise dont bénéficie lesquels 25 % de chirurgiens.
Pablo ? 1) Combien y avait-il de chirurgiens en 2008 ?
15 25 49
70 × + 54 × = 10,5 +13,5 = 24. 208 000 × = 101 920.
100 100 100
Le montant total de la remise est 24 €. Il y avait donc 10 192 spécialistes.
2) À quel pourcentage correspond cette remise ? 25
101 920 × = 25 480.
Prix sans remise (en €) 124 100 100
Remise (en €) 24 x Donc, il y avait 25 480 chirurgiens.
24 × 100 2) Quelle part, en pourcentage, représente les
Donc, x = 艐 19,35.
124 chirurgiens parmi l’ensemble des médecins ?
La remise correspond à environ 19,35 %.
Nombre de médecins 208 000 100
Nombre de chirurgiens 25 480 x
9 SC2 Dans un collège de 650 élèves, 60 % des 25 480 × 100
x= = 12,25.
208 000
élèves sont des filles. De plus, 40 % des filles et 30 %
Donc, il y avait 12,25 % de chirurgiens.
des garçons du collège sont externes.

La photocopie non autorisée est un délit.


1) Déterminer le nombre de filles externes. 11 SC2 Éric veut s’acheter une voiture dont le prix
650 × 60
= 390. Il y a 390 filles. affiché est 22 000 €. Le vendeur lui fait alors une
100
390 × 40 première remise de 15 %.
= 156.
100 1) Quel est le nouveau prix après cette remise ?
Il y a 156 filles externes dans ce collège. 15
22 000 × = 3 300.
2) Quelle est le nombre de garçons externes ? 100
Donc le montant de la remise est de 3 300 €.
© Hachette Livre, 2011, Mathématiques 4 e , Collection PHARE, Cahier d’activités.

650 – 390 = 260. Il y a 260 garçons.


22 000 – 3 300 = 18 700 €.
260 × 30
= 78.
100 Le prix après cette remise est 18 700 €.
Il y a 78 garçons externes dans ce collège. 2) Après négociation, Éric a obtenu une nouvelle
3) Quelle est le pourcentage d’externes dans ce collège ? remise de 1 039 €. À quel pourcentage, par rapport au
156 + 78 = 234. Donc il y a 234 externes. nouveau prix, correspond cette remise ?
Nombre d’élèves 650 100 Prix (en €) 18 700 100
Nombre d’externes 234 x Prix (en €) 1 039 x
234 × 100 1 039 × 100
Donc, x = = 36. x= = 7.
650 18 700
Donc, il y a 36 % d’externes dans ce collège. Donc la seconde remise est de 7 %.
34
JE REVOIS LE COURS... R E PR É SE N TAT I O N S GRAP H I Q U E S
■ Une situation de proportionnalité est représentée graphiquement dans un repère par des points alignés avec
l’origine de ce repère.
■ Si les points d’un graphique sont alignés avec l’origine du repère, alors ces points représentent une situation
de proportionnalité.

12 Dans chacun des cas suivants, préciser si les 13 Un cinéma propose trois tarifs :
points du graphique ci-dessous représentent une situa- ● tarif normal : chaque place coûte 7,50 € ;
tion de proportionnalité. Justifier la réponse. ● tarif réduit : achat d’une carte d’abonnement à 10 €
qui permet de payer 5 € la place ;
● tarif sérénité : achat d’une carte à 70 € qui permet
P de ne pas payer ses places ensuite.
F 1) Compléter le tableau suivant :

U I Nombre de places 1 4 8 12
R Dépense
7,5 30 60 90
O avec le tarif normal
E Dépense
15 30 50 70
S avec le tarif réduit
C Dépense
1 70 70 70 70
L avec le tarif sérénité
0 1
2) Dans le repère ci-dessous, représenter :
a) Les points L, O, U, P.
a) en bleu, les dépenses avec le tarif normal ;
Les points L, O, U, P sont alignés avec l’origine
b) en vert, les dépenses avec le tarif réduit ;
du repère, donc ils représentent une situation
c) en rouge, les dépenses avec le tarif sérénité.
de proportionnalité.
100
La photocopie non autorisée est un délit.

b) Les points C, O, E, U, R.
Les points C, O, E, U, R ne sont pas alignés,
donc ils ne représentent pas une situation de
proportionnalité. 50
© Hachette Livre, 2011, Mathématiques 4 e , Collection PHARE, Cahier d’activités.

c) Les points S, O, I, F.
Les points S, O, I, F ne sont pas alignés avec 10
l’origine du repère, donc ils ne représentent 0
1 5 10
pas une situation de proportionnalité. Nombre de places

3) De ces tarifs, lequel est proportionnel au nombre


d) Les points C, E, R, F. de places achetées ?
Les points C, E, R, F sont alignés avec l’origine Le tarif normal est le seul tarif représenté
du repère, donc ils représentent une situation par des point alignés avec l’origine, donc lui
de proportionnalité. seul est proportionnel au nombre de places
achetées.
Chapitre 8 – Utilisation de la proportionnalité 35
Questions à Choix Multiples

Pour chacune des questions suivantes, entourer la (ou les) bonne(s) réponse(s).

Attention : Il peut y avoir plusieurs réponses exactes pour chaque énoncé ! Les trouver toutes.

Énoncé A B C
Pour les exercices 14 à 18, on utilise les tableaux suivants dans lesquels les masses des métaux sont proportionnelles
à leurs volumes :
Fer Plomb Platine
Volume (en cm3) 5,2 a Volume (en cm3) 4,6 5,2 Volume (en cm3) c 3,2
Masse (en g) 40,56 27,3 Masse (en g) 52,21 b Masse (en g) 98,67 68,64

14 Le nombre a vérifie 5,2 27,3 40,56 27,3 5,2 a


= = =
l’égalité : 40,56 a 5,2 a 40,56 27,3

15 Le nombre b vérifie
4,6 × b = 5,2 × 52,21 5,2 × b = 4,6 × 52,21 4,6 × 5,2 = b × 52,21
l’égalité :

16 Le nombre c est égal à : 4,6 2,22 2 116,5

17 Le volume de 27,3 cm3


7,7 cm3 213 cm3 3,5 cm3
de fer est de :

18 La masse de 5,2 cm3


46 g 59 g 50 g
de plomb est d’environ :

19 Le prix d’un baril de pétrole


le prix est le même, le prix à augmenté le prix a baissé
était 80 €. Il a augmenté de 10 %, à savoir de 80 € de 20 % de 1 %.
puis a diminué de 10 %. Au final :

La photocopie non autorisée est un délit.


20 Une veste à 54 € est
soldée avec une remise de 25 % ; Le montant total Le montant total Le montant total
le vendeur propose une remise de la remise est :17,55 € de la remise est :14,85 € de la remise est :18,90 €
supplémentaire de 10 %
sur le prix soldé.
Pour les exercices 21 et 22, on utilise l’énoncé suivant :
une entreprise est composée de 300 hommes et 200 femmes ; 40 % des hommes et 50 % des femmes sont des
© Hachette Livre, 2011, Mathématiques 4 e , Collection PHARE, Cahier d’activités.

fumeurs.
21 Le nombre de fumeurs
450 90 220
de cette entreprise est :

22 Le pourcentage de fumeurs
44,4 % 45 % 22 %
dans cette entreprise est :

23 Parmi ces graphiques,


lequel ou lesquels représente(nt)
une situation de proportionnalité ?

36
A P I TR
H
Traitement
E
C

9 et organisation de données
SC1 Calculer la moyenne d’une série statistique.
SC2 Utiliser un logiciel tableur ou une calculatrice.

JE REVOIS LE COURS... C A L C U L D ’ U N E M OY E N N E N O N P O N D É R É E
■ La moyenne d’une série de données est égale à la somme de toutes ces données divisée par
l’effectif total.
■ La moyenne est toujours comprise entre les valeurs extrêmes.

1 SC1 Les notes de Marc en Russe sont : 4 SC1 Des élèves ont été questionnés sur leur
11 ; 10 ; 18 et 15. temps de trajet pour venir au collège.
Calculer sa moyenne : Voici les temps indiqués, en minute :
11 + 10 + 18 + 15 54 13,5. 12 ; 17 ; 25 ; 5 ; 8 ; 45 ; 23 ; 20 ; 3 ; 8 ; 17 ; 25 ;
m= = =
4 4
18 ; 5 ; 2 ; 35 ; 8 ; 30 ; 22 ; 14 ; 13 ; 7 ; 9 ; 11.
2 SC1 Les notes de Suzy en Anglais sont : Calculer le temps de trajet moyen, arrondi à l’unité.
11 ; 7 ; 14 ; 8 et 16. Il y a 24 données, donc il y a 24 élèves.
1) Calculer sa moyenne : 12 + 17 + ... + 9 + 11 382
11 + 7 + 14 + 8 + 16 56 = 艐 15,917.
m= = 24 24
5 5 Le temps de trajet moyen est d’environ
m = 11,2. 16 minutes.
2) Quelles sont ses notes extrêmes ?
5 SC2 On jette 8 fois un dé à 6 faces.
La photocopie non autorisée est un délit.

7 et 16 .
On note les résultats obtenus dans la feuille de calculs
Quelle est la moyenne des notes extrêmes ?
7 + 16 23 suivante :
= = 11,5.
2 2
3) On remarque que la moyenne des notes est
différente de la moyenne des valeurs extrêmes.
© Hachette Livre, 2011, Mathématiques 4 e , Collection PHARE, Cahier d’activités.

3 Voici le nombre de SMS envoyés chaque jour par


Natan dernièrement :
12 ; 5 ; 15 ; 0 ; 16 ; 7 ; 2 et 9.
Calculer le nombre moyen de SMS envoyés par Natan : 1) Pour calculer la moyenne de ces résultats, on saisit
12 + 5 + 15 + 0 + 16 + 7 + 2 + 9 66 dans la cellule B9 la formule suivante :
= = 8,25.
8 8
= MOYENNE( A2 : A9 )
Le nombre de SMS envoyés par jour est obligatoirement
2) Le résultat 3,3 est-il exact ou arrondi ?
un nombre entier .
1 + 3 + 5 + 5 + 6 + 4 + 2 + 3 29
Pourtant, le nombre moyen de SMS envoyés n’est = = 3,625
8 8
pas un nombre entier. Le logiciel a arrondi le résultat au centième.
Chapitre 9 – Traitement et organisation de données 37
JE REVOIS LE COURS... C A L C U L D ’ U N E M OY E N N E P O N D É R É E
La moyenne pondérée d’une série de valeurs est égale à la somme des produits de chaque valeur par son
effectif divisée par l’effectif total.

6 SC1 Des élèves ont répondu à la question 9 Le diagramme en bâtons ci-dessous représente
suivante : combien de verres d’eau boivent-ils le matin, le nombre de points marqués par les joueurs d’une
du lever à midi ? équipe de basket lors d’un match.
Effectifs
Nombre de verres 0 1 2 3 4
3
Effectif 12 25 42 54 17
Calculer le nombre moyen de verres d’eau bus :
12 × 0 + 25 × 1 + 42 × 2 + 54 × 3 + 17 × 4 2
n=
12 + 25 + 42 + 54 + 17
339
n= = 2,26. 1
150
Ces élèves boivent en moyenne
2,26 verres d’eau le matin. 0
0 2 4 6 8 10 12
Points marqués
7 SC1 Voici les pointures de chaussures des
1) Combien y a-t-il de joueurs dans l’équipe ?
élèves d’une classe :
1 + 2 + 1 + 3 + 2 + 1 + 2 = 12.
36 ; 39 ; 37 ; 36 ; 40 ; 36 ; 38 ; 38 ; 37 ; 38 ; 37 ;
Il y a 12 joueurs dans cette équipe.
38 ; 36 ; 39 ; 36 ; 37 ; 38 ; 39 ; 37 ; 37 ; 40 ; 38 ;
2) Quel est le nombre moyen de points marqués par ces
36 ; 39 ; 37 ; 40 ; 37 ; 37 ; 38 ; 36 ; 37 ; 38 ; 37.
joueurs, arrondi au dixième ?
1) Compléter le tableau d’effectif suivant :
0 + 2 × 2 + 4 + 18 + 16 + 10 + 24 76
p= =
Pointure 36 37 38 39 40 12 12
Effectif 7 11 8 4 3 p艐 6,3.

La photocopie non autorisée est un délit.


Le nombre moyen de points marqués est
2) Calculer la pointure moyenne de ces élèves :
7 × 36 + 11 × 37 + 8 × 38 + 4 × 39 + 3 × 40 environ 6,3.
m=
7 + 11 + 8 + 4 +3
1 239
m= .
33 10 SC2 Cet exercice est à réaliser à la calculatrice.
3) Donner l’arrondi au dixième de la pointure moyenne Lors d’un contrôle commun, les élèves de 4e ont obtenu
© Hachette Livre, 2011, Mathématiques 4 e , Collection PHARE, Cahier d’activités.

de ces élèves : m 艐 37,5 une note sur 5 points :


Leur pointure moyenne est environ 37,5.
Note 0 1 2 3 4 5
8 Sur les 6 notes sur 20 que Sofia a obtenu en Effectif 17 15 28 35 14 23
Français, toutes sont des 14 sauf une qui est 8. Quelle est la note moyenne, arrondie au dixième, obte-
Quelle est la moyenne de Sofia ? nue par ces élèves au contrôle ?
Sofia a obtenu 5 fois 14 et une fois 8. 0 + 15 + 56 + 105 + 56 + 115 347
m= =
5 × 14 + 1 × 8 78 17 + 15 + 28 + 35 + 14 + 23 132
m= = = 13. m 艐 2,6.
6 6
Sofia a une moyenne de 13 en Français. La note moyenne obtenue par ces élèves est
environ 2,6 sur 5.
38
JE REVOIS LE COURS... R E PR É S E N TAT I O N S
D ’ U N E S É R I E STAT I S T I Q U E

11 Un sondage a été réalisé auprès d’enfants pour connaître le nombre d’animaux domestiques qu’ils
possèdent :

Nombre d’animaux 0 1 2 3 4 Total


Effectif 66 30 24 12 3 135
Angle correspondant 176° 80° 64° 32° 8° 360°

1) Compléter le tableau ci-dessus et réaliser un dia- 2) Calculer le nombre d’animaux domestiques moyen,
gramme circulaire représentant ces données. arrondi à l’unité, de ces enfants.
66 × 0 + 30 × 1 + 24 × 2 + 12 × 3 + 12
m=
66 + 30 + 24 + 12 + 3
1 126
animal m= 艐 0,933.
135
m 艐 1.

Aucun 2 Le nombre moyen d’animaux domestiques


animal animaux de ces enfants est environ 1.
3) Interpréter ces résultats.
3
Environ la moitié des enfants ne possèdent
animaux
pas d’animal domestique. En moyenne,
4 animaux ces enfants possèdent un seul animal
domestique.

Questions à Choix Multiples


La photocopie non autorisée est un délit.

Document A
On a demandé à des personnes combien de fois elles étaient allées au cinéma le mois dernier :

Nombre de sorties cinéma 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10


Effectif 92 38 17 8 24 6 10 0 1 3 1
© Hachette Livre, 2011, Mathématiques 4 e , Collection PHARE, Cahier d’activités.

Document B
Un professeur d’Anglais a interrogé ses élèves à l’oral. Il a Effectifs
donné une note sur 5 à chacun d’eux. Le graphique ci-contre 8
indique la répartition des notes obtenues. 7
6
5
4
3
2
1
0
0 1 2 3 4 5
Notes sur 5

Chapitre 9 – Traitement et organisation de données 39


Questions à Choix Multiples

Pour chacune des questions suivantes, entourer la (ou les) bonne(s) réponse(s).

Attention : Il peut y avoir plusieurs réponses exactes pour chaque énoncé ! Les trouver toutes.

Énoncé A B C D

12 La moyenne des données


8 ; 10 ; 15 10 11 11,5 12
est égale à :

13 La moyenne des données


42 42 56 56
7 ; 12 ; 8 ; 7 ; 15 ; 7
4 6 6 4
est égale à :

14 La moyenne des données


9; 0; 5; 8; 1; 7; 5; 3 4,8 4,4 3,2 4
est égale à environ :

égale à la moyenne comprise entre supérieure supérieure


15 La moyenne d’une série
des données les données à la donnée à la donnée
de données est toujours : extrêmes extrêmes la plus grande la plus petite

16 On a le tableau d’effectifs
suivant :
Donnée 0 2 5 8
3,75 3,9 5 5,2
Effectif 5 3 8 4
La moyenne pondérée de ces
données est égale à :

La photocopie non autorisée est un délit.


Pour les exercices 17 à 19, on utilise l’énoncé du document A, page 39.

17 Le nombre de personnes
11 55 200 201
interrogées est :

18 La fréquence de personnes
92 % 92 0,46 46 %
© Hachette Livre, 2011, Mathématiques 4 e , Collection PHARE, Cahier d’activités.

ayant répondu 0 est :

19 Le nombre moyen 327 100 334 327


de sorties au cinéma est : 200 11 200 108

Pour les exercices 20 et 21, on utilise l’énoncé du document B, page 39.

20 Le nombre total compris compris


15 25
d’élèves interrogés est : entre 1 et 7 entre 0 et 5

21 La note moyenne sur 5


0,4 2,7 2,76 3
obtenue par ces élèves est égale à :

40
A P I TR
H
Triangle :
E
C

10 milieux et parallèles
SC1 Utiliser la propriété d’une droite passant par les milieux de deux côtés d’un triangle.
SC2 Utiliser la propriété d’un segment d’extrémité les milieux de deux côtés d’un triangle.

JE REVOIS LE COURS... LES PROPRIÉTÉS


■ Propriété 1 Dans un triangle, si une droite passe par les milieux de deux côtés, alors elle est parallèle
au troisième côté.
■ Propriété 2 Dans un triangle, si un segment a pour extrémités les milieux de deux côtés, alors sa longueur
est égale à la moitié de la longueur du troisième côté.
■ Propriété 3 Dans un triangle, si une droite passe par le milieu d’un côté et est parallèle à un autre côté, alors
elle coupe le troisième côté en son milieu.

Pour les exercices 1 à 3, on utilise la figure ci-contre A


où ABC est un triangle avec (d ) // (AC ). G
E
1 Quelles sont les données de cette figure ? F C
Données : E est le milieu de [AB], G est le milieu
B 6 cm (d)
de [AC] et (d) // (AC).

2 On veut démontrer que le point F est le milieu 3 SC2 On veut déterminer la longueur du segment
du segment [BC]. [EG].
1) Quelle propriété utilise-t-on ? 1) Quelle propriété utilise-t-on ?
On utilise la propriété 3 : dans un triangle, si On utilise la propriété 2 : dans un triangle, si
La photocopie non autorisée est un délit.

une droite passe par le milieu d’un côté et est un segment a pour extrémités les milieux de
parallèle à un autre côté, alors elle coupe le deux côtés, alors sa longueur est égale à la
troisième côté en son milieu. moitié de la longueur du troisième côté.

2) Quelles sont alors les données utiles ? 2) Quelles sont alors les données utiles ?
© Hachette Livre, 2011, Mathématiques 4 e , Collection PHARE, Cahier d’activités.

Les données utiles sont : E est le milieu de [AB] Les données utiles sont : E est le milieu de [AB]
et (d) // (AC). et G est le milieu de [AC].

4 SC2 On considère la figure ci-contre. Déterminer les longueurs IJ, IK et KJ. S

Dans le triangle RST, on sait que I est le milieu de [RS], J est le milieu de [ST]
et K est le milieu de [RT]. Or, dans un triangle, si un segment a pour extré-
6 cm
7 cm

mités les milieux de deux côtés, alors sa longueur est égale à la moitié de J
I
la longueur du troisième côté.
Donc IJ = RT : 2 = 5 cm : 2 = 2,5 cm ; K
T
IK = ST : 2 = 6 cm : 2 = 3 cm ; KJ = RS : 2 = 7 cm : 2 = 3,5 cm.
R 5 cm
41
J’UTILISE LES PROPRIÉTÉS

5 SC2 l = 75°.
Soit un triangle LAC tel que AC = 2,3 cm, AL = 2,1 cm et LAC
B
On note B symétrique de A par rapport à C et S symétrique de A par rapport
à L.
On note K le milieu du segment [BS].
K
1) Faire une figure dans le cadre ci-contre. C
2) Déterminer la longueur LK.

2,3 cm
On sait que A et S sont symétriques par rapport à L,
donc L est le milieu de [AS]. 75° S
Dans le triangle BAS, on sait de plus que K est le milieu de [BS]. L
A 2,1 cm
Or, dans un triangle, si un segment a pour extrémités les
milieux de deux côtés, alors sa longueur est égale à la moitié
de la longueur du troisième côté.
Donc LK = AB : 2 = AC = 2,3 cm.
3) Démontrer que (LK) // (AB).
On sait que L est le milieu de [AS] et K est le milieu de [BS].
Or, dans un triangle, si une droite passe par les milieux de deux côtés, alors elle est parallèle au
troisième côté. Donc (LK) // (AB).
4) En déduire la nature de LACK.
On sait que LK = AC et (LK) // (AB).
Or, si un quadrilatère non croisé a deux côtés parallèles et de la même longueur, alors c’est un
parallélogramme. Donc LACK est un parallélogramme.

6 SC2 1) a) Construire un parallélogramme IJKL O

délit.
n délit
tel que IL = 3,2 cm, IJ = 5,4 cm et LJ = 7 cm.

torisée est un
La photocopie non aautorisée
b) Construire le point O, symétrique du point L par
rapport à I.
On note U le point d’intersection des droites (IJ) et (OK).
2) Déterminer la longueur IU. I U J
d’activités.
ités

On sait que IJKL est un parallélogramme. 5,4 cm


PHARE Cahier d’acti

Or, un parallélogramme est un quadrilatère


m
3,2 c

dont les côtés opposés sont parallèles.


atiq es 4 e , Collection PHARE,

m
Donc (IJ) // (LK). 7c

On sait de plus que le point O est le symétrique


L K
© Hachette Livre, 2011, Mathématiques

du point L par rapport à I, donc I est le milieu


du segment [OL].
Or, dans un triangle, si une droite passe par le milieu d’un côté et est parallèle à un autre côté,
alors elle coupe le troisième côté en son milieu.
Donc U est le milieu du segment [IJ] et IU = IJ : 2 = 5,4 cm : 2 = 2,7 cm.
42
J’UTILISE LES PROPRIÉTÉS

7 On considère la figure ci-contre où les points F, L, U et A, B, C I O


sont alignés. A est le milieu de [FI ] et B le milieu de [IL] et [FO].
1) Démontrer que le point C est le milieu du segment [OU].
A B C
Dans le triangle FIL, on sait que A est le milieu de [FI] et B
est le milieu de [IL].
Or, dans un triangle, si une droite passe par les milieux
F 2,4 cm L 3,3 cm U
de deux côtés, alors elle est parallèle au troisième côté.
Donc (AB) // (FL).
Dans le triangle FOU, on sait que B est le milieu de [IL] et (BC) // (FU).
Or, dans un triangle, si une droite passe par le milieu d’un côté et est parallèle à un autre côté,
alors elle coupe le troisième côté en son milieu. Donc C est le milieu de [OU].
2) Calculer la longueur AC.
Dans le triangle FIL, on sait que A est le milieu de [FI] et B est le milieu de [IL].
Or, dans un triangle, si un segment a pour extrémités les milieux de deux côtés, alors sa longueur
est égale à la moitié de la longueur du troisième côté.
Donc AB = FL : 2 = 2,4 cm : 2 = 1,2 cm.
De la même manière, on a : BC = FU : 2 = 5,7 cm : 2 = 2,85 cm.
Donc AC = AB + BC = 1,2 cm + 2,85 cm = 4,05 cm.

8 SC1 Avec un logiciel


Pour cet exercice, on utilise un logiciel de géométrie dyna-
mique tel que GeoGebra, Cabri-géomètre...
1) Placer quatre points A, B, C et D, puis tracer le
La photocopie non autorisée est un délit.

quadrilatère ABCD.
2) Placer les points I, J, K et L, milieux respectifs des seg-
ments [AB], [BC], [CD] et [DA].
3) Tracer le quadrilatère IJKL, puis déplacer les points A,
B, C et/ou D.
© Hachette Livre, 2011, Mathématiques 4 e , Collection PHARE, Cahier d’activités.

4) Faire une conjecture sur la nature du quadrilatère IJKL.


Le quadrilatère IJKL semble être un parallélogramme.
5) Démonter que (IJ) // (KL) et (IL) // (JK). En déduire la nature du quadrilatère IJKL.
Dans le triangle ABC, on sait que I est le milieu de [AB] et J est le milieu de [BC].
Or, dans un triangle, si une droite passe par les milieux de deux côtés, alors elle est parallèle
au troisième côté. Donc (AC) // (IJ).
De la même manière, on a : (AC) // (KL), (BD) // (IL) et (BD) // (JK).
On en déduit alors que : (IJ) // (KL) et (IL) // (JK).
Or un parallélogramme est un quadrilatère ayant les côtés opposés parallèles.
Donc IJKL est un parallélogramme.
Chapitre 10 – Triangle : milieux et parallèles 43
Questions à Choix Multiples

Pour chacune des questions suivantes, entourer la (ou les) bonne(s) réponse(s).

Attention : Il peut y avoir plusieurs réponses exactes pour chaque énoncé ! Les trouver toutes.

Énoncé A B C
Pour les exercices 9 à 13, on considère O
le triangle ROC ci-contre. E
L

R
S C
9 Une droite des milieux
(SL) (CE) (ES)
du triangle ROC est :

10 Dans le triangle ROC,


(OR) // (SL) (CO) // (ES) (CR) // (EL)
on peut démontrer que :

11 La longueur OC est égale à : 2 × OL 2 × ES 2 × LC

12 La longueur OE est égale à : SL RE 2 × SL

13 Si on sait de plus que LERS


L est le milieu de [OC] LERS est un losange
(EL) // (RC), alors : est un parallélogramme
Pour les exercices 14 à 18, on considère L
la figure ci-contre où :
– le point E est le milieu de [LJ ] ;
– le point T est le milieu de [EM] ; E
– le point T est le milieu de [JU] ;

La photocopie non autorisée est un délit.


– (JU) // (AM). U
T
J
A
M
14 Dans le triangle JUL,
une hauteur une médiane une droite des milieux
la droite (EM) est :
© Hachette Livre, 2011, Mathématiques 4 e , Collection PHARE, Cahier d’activités.

15 Dans le triangle JEU,


une hauteur une médiane une droite des milieux
la droite (EM) est :

16 La longueur JU est égale à : EM LU MA

17 À l’aide des propriétés


des droites des milieux, (EM) // (LU) (JU) // (MA) (EU) // (JM)
on peut démontrer que :

18 Le périmètre du triangle
au périmètre de JTM au périmètre de ETU au demi-périmètre de JUL
JET est égal à :

44 Chapitre 10 – Triangle : milieux et parallèles


A P I TR
H
Égalité de Pythagore
E
C

11
#
SC1 Calculer la longueur d’un côté d’un rectangle à partir de celles des deux autres.
SC2 Reconnaître qu’un triangle est rectangle à partir des longueurs de ses côtés.
SC3 Utiliser la calculatrice.

JE REVOIS LE COURS... ÉGALITÉ DE PYTHAGORE


Dans un triangle rectangle, le carré de l’hypoténuse est égal à la somme des carrés des longueurs des
deux autres côtés.

1 SC1 On considère le triangle MUR rectangle en U 3 SC1 Calculer une valeur approchée au millimètre
ci-dessous. des longueurs OL et PU.
R 13 cm
m O
1c
M
U
U 12 cm

Calculer la longueur MU.


Puisque le triangle MUR est rectangle en U, P L
2 cm
l’égalité de Pythagore est vraie et on a :
MR² = MU² + UR² Puisque le triangle LOP est rectangle en P,
donc 13² = MU² + 12². l’égalité de Pythagore est vraie et on a :
Donc MU² = 169 – 144. LO² = OP² + LP²
MU² = 25. Donc LO² = 2² + 2² ; LO² = 4 + 4 ; LO² = 8
La photocopie non autorisée est un délit.

À l’aide de la calculatrice, on a : À l’aide de la calculatrice, on a LO 艐 2,8.


MU : 5 cm. Donc la longueur LO est d’environ 2,8 cm.
Puisque le triangle POU est rectangle en U,
2 SC2 On considère un triangle ABC rectangle en A. l’égalité de Pythagore est vraie et on a :
Compléter le tableau ci-dessous (Si nécessaire, arrondir PO² = OU² + UP².
© Hachette Livre, 2011, Mathématiques 4 e, Collection PHARE, Cahier d’activités.

les résultats au dixième près). Donc 2² = 1² + UP².


Longueur AB Longueur AC Longueur BC Donc UP² = 4 – 1. Donc UP² = 3

Triangle 1 4,5 cm 6 cm 7,5 cm À l’aide de la calculatrice on a UP 艐 1,7.


La longueur UP est d’environ 1,7 cm.
Triangle 2 30 mm 72 mm 78 mm
Triangle 3 2,4 dm 0,7 dm 2,5 dm
4 SC3 Déterminer l’arrondi au centième de la
Triangle 4 2m 3m 3,6 m
longueur L :
Triangle 5 7 cm 7,1 cm 10 cm
5 7
Triangle 6 3,3 mm 5 mm 6 mm L2 11 30,6 13
4 3
Triangle 7 5 cm 5 cm 7,1 mm L 3,32 5,53 3,61 1,12 1,53

Chapitre 11 – Égalité de Pythagore 45


JE REVOIS LE COURS... COMMENT RECONNAÎTRE UN TRIANGLE
R E CTAN G LE
On considère le triangle ABC ci-contre : B
A
■ Si AB2 + BC2 = AC2, alors le triangle ABC est rectangle en B.
?

■ Si AB2 + BC2  AC2, alors le triangle ABC n’est pas rectangle


en B.
C

5 SC1 On considère E 7 SC2 Dans chacun des cas ci-dessous, déterminer


2,4
cm
le triangle NET ci-contre. si le triangle NIL est rectangle ou pas. Justifier la
cm
1,8

réponse.
T
3 cm 1) NI = 6 m ; IL = 4 m et NL = 10 m.
N
Dans le triangle NIL, le côté le plus long est
Démonter que le triangle NET est rectangle.
[NL]. NL² = 10² = 100
Dans le triangle NET, le côté le plus long est
NI² + IL² = 6² + 4² = 36 + 16 = 52
[NT].
On constate que NL²  NI² + IL².
NT² = 3² = 9
L’égalité de Pythagore n’est pas vérifiée, on
NE² + ET² = 1,8² + 2,4² = 3,24 + 5,76 = 9
en déduit que NIL n’est pas rectangle.
On constate que NT² = NE² + ET².
2) NI = 70 mm ; IL = 56 mm et NL = 42 mm.
Pour le triangle NET, l’égalité de Pythagore est
Dans le triangle NIL, le côté le plus long est [NI].
vraie, donc NET est rectangle en E.
NI² = 70² = 4 900
NL² + IL² = 56² + 42² = 3 136 + 1 764 = 4 900
On constate que NI² = NI² + IL².
L’égalité de Pythagore est vraie, donc NIL est

La photocopie non autorisée est un délit.


rectangle en L.
6 SC2 Le triangle U
3) NI = 24 cm ; IL = 25 cm et NL = 7 cm.
SUD représenté
Dans le triangle NIL, le côté le plus long est [NI].
ci-contre est-il 5
cm
IL² = 25² = 625
rectangle ?
NL² + NI² = 7² + 24² = 49 + 576 = 625
Justifier la réponse.
© Hachette Livre, 2011, Mathématiques 4 e, Collection PHARE, Cahier d’activités.

On constate que IL² = NL² + NI².


D L’égalité de Pythagore est vraie, donc NIL est
S 3,5 cm rectangle en N.
Dans ce triangle, le côté le plus long est [UD]. 4) NI = 4 cm ; IL = 4,5 cm et NL = 6 cm.
UD² = 5² = 25 Dans le triangle NIL, le côté le plus long est
SU² + SD² = 3,5² + 3,5² = 12,25 + 12,25 = 24,5 [NL]. NL² = 6² = 36
On constate que UD²  SU² + SD². NI² + IL² = 4² + 4,5² = 16 + 20,25 = 36,25
L’égalité de Pythagore n’est pas vraie, donc On constate que NL²  NI² + IL².
SUD n’est pas rectangle. L’égalité de Pythagore n’est pas vraie, donc
NIL n’est pas rectangle.
46
J’UTILISE LES PROPRIÉTÉS

A
8 SC1 SC2 On considère la figure MARS ci-contre. 6,5 c
m
1) Déterminer la longueur AM.
Puisque le triangle MAS est rectangle en M, l’égalité R
6c
de Pythagore est vraie et on a : m

cm
AS² = MA² + MS² ; donc 6² = MA² + 4,8²

2,5
Donc MA² = 36 – 23,04 = 12,96. Donc MA = 3,6
M S
Donc la longueur MA est de 3,6 cm. 4,8 cm
2) Déterminer la nature du triangle RAS.
Dans le triangle RAS, le côté le plus long est RA. RA² = 6,5² = 42,25
AS² + RS² = 6² + 2,5² = 36 + 6,25 = 42,25
On constate que RA² = AS² + RS².
L’égalité de Pythagore est vraie, on en déduit que RAS est rectangle en S.
3) En déduire l’aire du quadrilatère MARS.
Je calcule l’aire de MAS : A(MAS) = (3,6 × 4,8 ) : 2 = 8,64. Donc l’aire de MAS est de 8,64 cm².
On calcule l’aire de RAS : A(RAS) = (6 × 2,5 ) : 2 = 7,5. Donc l’aire de RAS est de 7,5 cm².
On calcule l’aire de MARS : A (MARS) = A(MAS) + A(RAS) = 8,64 + 7,5 = 16,14.
Donc l’aire de MARS est de 16,14 cm².

9 Informatique
Pour cet exercice, utiliser un logiciel de géométrie dynamique
(GeoGebra, Cabri-géomètre...).
M
1) Tracer un segment [AB], puis placer le point I, milieu de [AB].
2) Tracer le cercle de centre I et passant par A.
La photocopie non autorisée est un délit.

m.
3) Placer un point M sur ce cercle ; marquer l’angle AMB
I
4) Déplacer le point M. Quelle conjecture peut-on faire sur la nature
A B
du triangle AMB ?
Le triangle semble être rectangle en M.
5) Placer un point N à l’extérieur du cercle, puis tracer les segments
© Hachette Livre, 2011, Mathématiques 4 e, Collection PHARE, Cahier d’activités.

[AN] et [BN].
l , puis déplacer le point N jusqu’à ce que le triangle ABN soit rectangle.
6) Marquer l’angle ANB
Quelle conjecture peut-on faire sur la position du point N lorsque que le triangle ABN est rectangle ?
Le point N semble être sur le cercle.
7) Application : on donne AB = 7 cm et BM = 3 cm.
En admettant que le triangle MAB est rectangle en M, donner l’arrondi au centième de la longueur AM.
On sait que le triangle MAB est rectangle en M.
L’égalité de Pythagore est vraie et on a : AB² = MA² + MB², donc 7² = MA² + 3²
Donc MA² = 49 – 9 ; soit MA² = 40.
À l’aide de la calculatrice, on trouve : MA = 6,32 cm.

Chapitre 11 – Égalité de Pythagore 47


Questions à Choix Multiples

Pour chacune des questions suivantes, entourer la (ou les) bonne(s) réponse(s).

Attention : Il peut y avoir plusieurs réponses exactes pour chaque énoncé ! Les trouver toutes.

Énoncé A B C
Pour les exercices 10 à 13, on considère le triangle ROC ci-contre. R

10 D’après l’égalité
RO² = OC² + RC² CO² = OR² + RC² RC² = OC² + OR²
de Pythagore, on a :

11 Si on donne OR = 4 cm
25 cm 7 cm 5 cm
et RC = 3 cm, alors OC est égale à :

12 Si on donne OR = 5 cm
12 cm 8 cm 144 cm
et OC = 13 cm, alors RC est égale à :

13 Si on donne CR = 4,5 cm
6 cm 36 cm 3 cm
et OC = 7,5 cm, alors RO est égale à :

14 Un triangle NIL
LI² = NL² + NI² NI² = NL² + IL² NL² = NI ² + IL²
est rectangle en L, alors :

15 Si SU² = SD² + UD²,


est rectangle en S est rectangle en U est rectangle en D
alors le triangle SUD :

La photocopie non autorisée est un délit.


Pour les exercices 16 à 19, on considère la figure ci-contre. U
4 cm
I
6 cm
3 cm

cm
5
7,5 cm

© Hachette Livre, 2011, Mathématiques 4 e, Collection PHARE, Cahier d’activités.

O
cm
5

T
2,

cm
R E 4,5
3,5 cm

16 Le triangle ROE : est rectangle en O est isocèle en O n’est pas rectangle.

17 Le triangle ETU : est rectangle en T est rectangle en E n’est pas rectangle

18 Le triangle OUE : est rectangle en U est rectangle en O n’est pas rectangle

19 Le triangle OUI : n’est pas rectangle en O n’est pas rectangle en I n’est pas rectangle en U

48
A P I TR
H
Pyramide et cône de révolution
E
C

12
SC Reconnaître un solide.

JE REVOIS LE COURS... DESCRIPTION D’UN PRISME DROIT


■ Une pyramide est un solide dont :
– une face appelée base est un polygone ;
– les autres faces sont des triangles ayant un sommet en commun.
■ La hauteur d’une pyramide de sommet S est le segment [SH] tel que H appartienne au plan de la
base et tel que la droite (SH) soit perpendiculaire à ce plan.

1 SC Entourer les pyramides parmi les solides 3 Observer les figures suivantes et compléter le
suivants : tableau ci-dessous :
Solide 1 Solide 2 Solide 3

Nombre Nombre Nombre


Solide
de sommets d’arêtes de faces
1 4 6 4
2 5 8 5
3 7 12 7
La photocopie non autorisée est un délit.

4 Le dessin ci-dessous est la représentation en


perspective cavalière d’une pyramide.
Compléter les légendes avec une expression choisie
parmi les suivantes :
© Hachette Livre, 2011, Mathématiques 4 e, Collection PHARE, Cahier d’activités.

face latérale ; hauteur ; base ; arête ; sommet.


2 Le dessin ci-contre est N sommet
.....................
la représentation en perspective
cavalière d’une pyramide. arête
..................... hauteur
.....................
O S I
1) Citer la base de la pyramide. M A
face latérale
.....................
La base de la pyramide est MAISO.
2) Citer les faces latérales de la pyramide.
Les faces latérales sont MAN, AIN, ISN, SON
et MON. base
.....................

Chapitre 12 – Pyramide et cône de révolution 49


JE REVOIS LE COURS... PAT R O N D ’ U N E PY RAM I D E
■ Un patron d’un solide est un dessin qui permet après découpage et pliage de fabriquer ce solide.
■ Chaque face est en vraie grandeur.

H G
5 Entourer les patrons qui correspondent à ceux 7 Construire un patron de
E F
d’une pyramide. la pyramide ABDE ci-contre,
sachant que ABCDEFGH est un
D C
cube d’arête 2,5 cm.
A B

2,5 cm

8 Construire un patron

m
de la pyramide à base carrée 3c
donnée ci-contre.

La photocopie non aautorisée est un délit.


2 cm

6 Compléter le patron de cette pyramide à base


3 cm

rectangulaire :
d’activités.
PHARE Cahier d’activités
2011, Mathématiques 4 e, Collection PHARE,

2 cm
Livre, 2011
© Hachette Livre

50
JE REVOIS LE COURS... DESCRIPTION D’UN CÔNE DE RÉVOLUT I O N
■ Un cône de révolution est formé :
– d’un disque appelé base ;
– d’une surface courbe appelée face latérale ;
– d’un point appelé sommet du cône.
■ La hauteur d’un cône de révolution est la longueur du segment joignant le sommet au centre de la
base.

9 Entourer les représentations en perspective 11 Ce dessin est la représentation en perspective


cavalière des cônes de révolution parmi les solides cavalière d’un cylindre de révolution :
suivants : sommet
.....................

hauteur
.....................

face latérale
..........................

rayon de la base
...................................

base
.....................

centre de la base
...................................

Compléter les légendes avec une expression choisie


parmi les suivantes :
face latérale ; hauteur ; base ; sommet ;
La photocopie non autorisée est un délit.

centre de la base ; rayon de la base.


10 Pour chacun des cônes de révolution suivants :
a) colorier en vert leur base ;
12 Représenter en perspective cavalière un cône
b) colorier en bleu leur sommet ;
de révolution de hauteur 2 cm, de sommet S et de rayon
c) tracer en rouge leur hauteur.
de base 1,5 cm.
© Hachette Livre, 2011, Mathématiques 4 e, Collection PHARE, Cahier d’activités.

S
2 cm

1,5 cm

Chapitre 12 – Pyramide et cône de révolution 51


Questions à Choix Multiples

Pour chacune des questions suivantes, entourer la (ou les) bonne(s) réponse(s).

Attention : Il peut y avoir plusieurs réponses exactes pour chaque énoncé ! Les trouver toutes.

Énoncé A B C

13 Parmi ces solides,


le cône de révolution est :

14 Parmi ces solides,


le (les) pyramides est (sont) :

Pour les exercices 15 à 21, on utilise la pyramide à base carrée B S


et le cône de révolution ci-contre. cm A
3

3 cm
F

4c
E

4 cm
C 1c
m
2,5 cm O
D I

15 La pyramide ABCDE
Le triangle ABE Le quadrilatère ABCD Le triangle ADE
a pour base :

16 Le quadrilatère ABCD est : un parallélogramme un rectangle un carré

La photocopie non autorisée est un délit.


17 La hauteur de la pyramide
2,5 cm 3 cm 4 cm
est :

18 Les arêtes [AB] et [AD]


parallèles perpendiculaires de la même longueur
sont :

19 Le sommet du cône
le point S le point E le point I
© Hachette Livre, 2011, Mathématiques 4 e, Collection PHARE, Cahier d’activités.

de révolution est :

20 La hauteur du cône
2,5 cm 3 cm 4 cm
de révolution est :

21 Le triangle SOI est : isocèle équilatéral rectangle

22 Parmi ces patrons,


le patron d’une pyramide est :

52
A P I TR
H
Triangle rectangle :
E
C

13 cercle circonscrit
Aucune compétence de ce chapitre ne fait partie du socle commun.

JE REVOIS LE COURS... CERCLE CIRCONSCRIT À UN TRIANGLE


Les trois médiatrices d’un triangle sont concourantes . Le point de concours est le centre
du cercle circonscrit à ce triangle.

1 Pour chaque triangle construire le cercle circonscrit. 2 Informatique


a) A Pour cet exercice, utiliser un logiciel de géométrie
dynamique (GeoGebra, Cabri-géomètre...).
1) Placer trois points points A, B et C, puis tracer le
triangle ABC. Construire les médiatrices des segments
O [AB], [AC] et [BC]. Nommer O le centre du cercle
C circonscrit du triangle ABC. Tracer le cercle circonscrit
L du triangle ABC.
2) Déplacer les points A, B et C pour que le triangle ABC
ait un angle obtus. Où se situe alors le point O ?
b)
Le point O est à l’extérieur du triangle ABC.
N
3) Déplacer les points A, B et C de manière à ce que le
I triangle ABC ait 3 angles aigus.
La photocopie non autorisée est un délit.

Où se situe alors le point O ?


Le point O est à l’intérieur du triangle ABC.
M
4) Déplacer les points A, B et C de manière à ce que le
O
point O soit sur l’un des côtés du triangle ABC. Quelle
semble alors être la nature du triangle ABC ?
c)
Le triangle ABC semble être rectangle.
© Hachette Livre, 2011, Mathématiques 4 e, Collection PHARE, Cahier d’activités.

M
E

Chapitre 13 – Triangle rectangle : cercle circonscrit 53


JE REVOIS LE COURS... CERCLE CIRCONSCRIT
À U N T R I A N G LE R E CTA N G LE
■ Si un triangle est rectangle, alors il est inscrit dans le cercle de diamètre son hypoténuse .
■ Si un triangle est rectangle, alors la longueur de la médiane relative à son hypoténuse est égale à la
moitié de la longueur de son hypoténuse.

3 1) Construire un triangle LOU rectangle en O tel que LO = 3 cm et OU = 5 cm.


2) Placer le point P à l’extérieur de LOU tel que LPU soit rectangle et isocèle en P.
3) Démontrer que le quadrilatère LOUP est inscrit dans un cercle dont on précisera le centre.
On sait que LOU est un triangle rectangle en O et LPU est un triangle rectangle en P.
Or, si un triangle est rectangle, alors il est inscrit dans le cercle de diamètre son hypoténuse.
Donc, LOU est inscrit dans le cercle Ꮿ de diamètre [LU] et LPU est aussi inscrit dans le cercle Ꮿ de
diamètre [LU].
Donc, le quadrilatère LOUP est inscrit dans le cercle de diamètre [LU].
4) Tracer alors le cercle circonscrit à LOUP.
P

L
3 cm

O 5 cm

délit.
n délit
non autoriséee est un
4 1) Construire le triangle CAR tel que CA = 7,2 cm, ACR l = 65°.
l = 25° et CAR
La photocopie
2) Démontrer que CAR est un triangle rectangle.
photo

Dans le triangle CAR, ACR


m = 25° et CAR m = 65°. R
d’activités.
PHARE Cahier d’activités

Or, la somme des mesures des angles d’un


triangle est égale à 180°.
© Hachette Livre, 2011, Mathématiques 4 e, Collection PHARE,

Donc : CRA
m = 180° - (65° + 25°) = 180° - 90° = 90°.
Donc, le triangle CAR est rectangle en R. 65°
A
O
3) On note O le milieu de [CA]. Déterminer la longueur OR. 25°
On sait de plus que O est le milieu de [CA], donc C 7,2 cm
(RO) est la médiane de CRA relative à [CA].
Or, si un triangle est rectangle, alors la longueur de la médiane relative à son hypoténuse est
égale à la moitié de la longueur de l’hypoténuse.
Donc : OR = AC : 2 = 7,2 cm : 2 = 3,6 cm.
54
JE REVOIS LE COURS... DÉMONTRER QU’UN TRIANGLE
E ST R E CTAN G LE
Si un triangle est inscrit dans le cercle de diamètre un de ses côtés, alors ce triangle est rectangle.

5 Dans chaque cas, les points M, P et R sont trois points du cercle tracé de centre O.
1) Entourer en pointillés les figures où le triangle colorié est inscrit dans le cercle Ꮿ.
2) Entourer en rouge les figures où le triangle colorié est rectangle.
a) b) c)
M
M M

R R R
O P O P O

O PR
P

d) e) f) M
M
M

R R R
O O O
P
O PR
P
P
La photocopie non autorisée est un délit.

6 Tracer le cercle (Ꮿ) de centre O et de rayon 2 cm.


Placer un point L sur le cercle (Ꮿ) et construire son symétrique I par rapport à O. Placer le point N sur le cercle (Ꮿ) tel
l mesure 58°.
que LIN
l?
Quelle est la mesure de l’angle ILN
© Hachette Livre, 2011, Mathématiques 4 e, Collection PHARE, Cahier d’activités.

On sait que L et I sont symétriques par rapport à O, donc


O est le milieu de [LI].
N (Ꮿ)
On sait maintenant que le triangle LIN est inscrit dans le
cercle de diamètre [LI].
L
Or, si un triangle est inscrit dans le cercle de diamètre un 58° O
de ses côtés, alors ce triangle est rectangle. Donc, le triangle I 4 cm
LIN est rectangle en N.
Or, la somme des mesures des angles d’un triangle est
égale à 180°.
Donc : Il
LN = 180° – (90° + 58°) = 180° – 148° = 32°.
Chapitre 13 – Triangle rectangle : cercle circonscrit 55
J’UTILISE LES PROPRIÉTÉS

7 Dans la figure ci-dessous, BAR est un triangle 8 On considère un segment [FL] de 5 cm de


rectangle en B et O est le milieu du segment [AR]. longueur. On note (Ꮿ) le cercle de diamètre [FL].
Le point M est tel que FM = 4 cm et LM = 3 cm.
A
1) Le point M appartient-il au cercle (Ꮿ) ? Justifier.

6,5 (Ꮿ)
cm M
O 4c (Ꮿ)
m

m
3c
F
I R

4,3 cm L 5 cm
B

2 cm
1) Calculer la longueur BO.
On sait que BAR est un triangle rectangle N
en B.
Or, si un triangle est rectangle, alors la lon-
gueur de la médiane relative à son hypoté- Dans le triangle FLM, le côté le plus long est FL.
nuse est égale à la moitié de la longueur de FL² = 5² = 25
l’hypoténuse. FM² + LM² = 3² + 4² = 9 + 16 = 25
Donc BO = AR : 2 = 6,5 cm : 2 = 3,25 cm. On constate que FL² = FM² + LM².
2) Tracer le cercle (Ꮿ) de diamètre [OR]. Il coupe [BR] en I. Ainsi, l’égalité de Pythagore est vraie, donc le
3) Démontrer que le triangle ROI est rectangle. triangle FLM est rectangle en M.
On sait que ROI est inscrit dans le cercle (Ꮿ) de Or, si un triangle est rectangle, alors il est

La photocopie non autorisée est un délit.


diamètre [BR]. Or, si un triangle est inscrit inscrit dans le cercle de diamètre son hypo-
dans le cercle de diamètre un de ses côtés, alors ténuse. Donc FLM est inscrit dans le cercle (Ꮿ)
ce triangle est rectangle. Donc, le triangle ROI et donc M appartient au cercle (Ꮿ).
est rectangle en I.
4) En déduire que (OI) // (AB). 2) Le point N du cercle (Ꮿ) est tel que FN = 2 cm.
© Hachette Livre, 2011, Mathématiques 4 e, Collection PHARE, Cahier d’activités.

On sait que : (BR) ⬜ (AB) et (OI) ⬜ (IR). Donner l’arrondi au dixième de la longueur LN.
Donc : (AB) // (OI). LNF est inscrit dans le cercle (Ꮿ).
5) En déduire la longueur BI. Or, si un triangle est inscrit dans le cercle de
Dans le triangle BAR, on sait que O est le milieu diamètre un de ses côtés, alors ce triangle est
de [AR] et (AB) // (OI). rectangle. Donc, LNF est rectangle en B.
Or, Dans un triangle, si une droite passe par L’égalité de Pythagore est vraie et on a :
le milieu d’un côté et est parallèle à un autre FL² = NF² + NL².
côté, alors elle coupe le troisième côté en son Donc 5² = 2² + NL² soit NL² = 21.
milieu. Donc, I est le milieu de [BR]. À l’aide de la calculatrice, on a NL 艐 4,6 cm.
Donc : BI = BR : 2 = 4,3 cm : 2 = 2,15 cm.

56
Questions à Choix Multiples

Pour chacune des questions suivantes, entourer la (ou les) bonne(s) réponse(s).

Attention : Il peut y avoir plusieurs réponses exactes pour chaque énoncé ! Les trouver toutes.

Énoncé A B C

9 E est un point du cercle


de diamètre [DF]. rectangle en D rectangle en E rectangle en F
Alors le triangle DEF est :

10 Le triangle MOI
est rectangle en M et on note T
MT = TO MT = IT TO = TI
le milieu du segment [OI].
On a alors :
Pour les exercices 11 à 14, on considère la figure ci-contre où (Ꮿ) est le cercle R
de diamètre [AB], D et E sont des points du cercle (Ꮿ). (Ꮿ)

O
A

E
D
n’appartient pas est à l’intérieur
11 Le point R : appartient au cercle (Ꮿ)
au cercle (Ꮿ) du cercle (Ꮿ).
12 Le triangle RAD est : isocèle rectangle inscrit dans le cercle (Ꮿ)

13 Le triangle BAE : est isocèle en E est rectangle en E n’est pas rectangle en E


La photocopie non autorisée est un délit.

14 Le triangle BOE : est isocèle en O est rectangle en E n’est pas rectangle en E

Pour les exercices 15 à 18, on considère la figure ci-contre où I Z [RE] R


et O est le milieu du segment [PR].
O
I
P
© Hachette Livre, 2011, Mathématiques 4 e, Collection PHARE, Cahier d’activités.

M E

15 Le triangle MER : est rectangle est isocèle n’est pas rectangle

16 Le centre du cercle
d’intersection
circonscrit au triangle MER I O
de ses médiatrices
est le point :

17 Le centre du cercle
d’intersection
circonscrit au triangle PER I O
de ses médiatrices
est le point :

18 La longueur EO est égale à : RP : 2 ME RE : 2

Chapitre 13 – Triangle rectangle : cercle circonscrit 57


A P I TR
H
Distance à une droite
E
C

14 tangente à un cercle
SC Reconnaître qu’une droite est tangente à un cercle.

JE REVOIS LE COURS... D I STAN C E D ’ U N P O I N T À U N E DR O I T E


■ Le point de la droite (d) le plus proche du point A est le point H. M1
■ La distance du point A à la droite (d) est égale à la longueur AH. H
■ Si un point M appartient à la droite (d), alors : AM  AH. M2

A M3

1 1) Tracer la droite P 4 H1
perpendiculaire à la droite
H2
(D) passant par le point K.
A
Noter P le point d’intersec-
H3
tion de ces droites. (d)
K
2) On mesure KP 艐 2,8 cm. O H
À quoi correspond cette longueur ? B

La longueur KP est la distance du point K à la C

droite (Δ).
Compléter la figure ci-dessus afin de remplir le plus pré-
cisément possible le tableau suivant :
2 1) Construire le R
entre le point
point L appartenant à la

La photocopie non autorisée est un délit.


Distance (en cm)
A B C
droite (d) tel que la lon-
(d ) 1,8 0 1,8
gueur RL soit la distance L et la droite
(D) 2,2 3 0
du point R à la droite (d).

2) On mesure : RL 艐 2,3 cm.


5 B
© Hachette Livre, 2011, Mathématiques 4 e, Collection PHARE, Cahier d’activités.

3 1) Construire un point permettant de mesurer la


distance du point M à la droite (D).
C 23°
M 67°
(d)
A
Justifier que la longueur AB est égale à la distance du
point A à la droite (d).
Somme des angles : ABC
m + BCAm + CAB
m = 180°
H
ABC
m = 180° – 23° – 67° = 90°.

2) Mesurer la distance du point M à la droite (D). Donc la longueur AB est la distance du point
MH 艐 2,5 cm. A à la droite (d).

58
JE REVOIS LE COURS... TA N G E N T E À U N C E R C LE
On considère un cercle (Ꮿ) de centre A et un point B de ce cercle. B
■ La tangente au cercle (Ꮿ) en B touche le cercle (Ꮿ) en un seul point :
le point B .
A
■ La tangente au cercle (Ꮿ) en B est perpendiculaire à la droite (AB).

6 SC Compléter à l’aide de la figure. 8 Les cercles (Ꮿ) et (Ꮿ’) ont pour centre G.

A
E
G
A’
B
(d)
F

1) Tracer une droite (d) passant par le point G. Nommer


A un de ses points d’intersection avec le cercle (Ꮿ) et A’
un de ses points d’intersection avec le cercle (Ꮿ’).
2) Construire la tangente (D) au cercle (Ꮿ) en A.
a) La droite bleue semble être la tangente au cercle
Construire la tangente (D’) au cercle (Ꮿ’) en A’.
(Ꮿ ) en F .
1
3) Justifier que : (D) // (D’).
b) La droite rouge semble être la tangente au cercle
La tangente (Δ) du cercle (Ꮿ) en A est perpendi-
La photocopie non autorisée est un délit.

(Ꮿ ) en E .
2
culaire à la droite (d).
c) La tangente au cercle (Ꮿ2) en B semble être la
La tangente (Δ’) du cercle (Ꮿ’) en A’ est aussi
droite verte.
perpendiculaire à la droite (d).
d) La tangente au cercle (Ꮿ1) en B semble être la
Donc les droites (Δ) et (Δ’) sont parallèles, car
droite noire.
perpendiculaires à la même droite (d).
© Hachette Livre, 2011, Mathématiques 4 e, Collection PHARE, Cahier d’activités.

7 Le cercle (Ꮿ) a pour centre R et passe par le


point T. Construire la tangente (d) au cercle (Ꮿ) en T.
9 À l’aide d’un logiciel de géométrie, on
T trace un cercle de centre G et on place un point R sur
ce cercle. Comment tracer la tangente à ce cercle en R ?
Tracer la droite (GR).
R Tracer la perpendiculaire à la droite (GR)
passant par le point R.
(d)

Chapitre 14 – Distance à une droite – Tangente à un cercle 59


Questions à Choix Multiples

Pour chacune des questions suivantes, entourer la (ou les) bonne(s) réponse(s).

Attention : Il peut y avoir plusieurs réponses exactes pour chaque énoncé ! Les trouver toutes.

Énoncé A B C D
Pour les exercices 10 à 12, on considère un triangle RST rectangle en S.

10 La distance du point R
0 la longueur RT la longueur RS la longueur ST
à la droite (ST) égale à :

11 La distance du point T
0 la longueur RT la longueur RS la longueur ST
à la droite (RS) égale à :

12 La distance du point S
0 la longueur RT la longueur RS la longueur ST
à la droite (ST) égale à :
Pour les exercices 13 à 15, on considère un cercle (Ꮿ) de centre E et passant par un point F.
La droite (d) est la tangente au cercle (Ꮿ) en F.

13 La droite (d) coupe


au point E en un seul point en plusieurs points au point F
le cercle (Ꮿ) :
parallèle perpendiculaire un diamètre
14 La droite (d) est : la droite (EF)
à la droite (EF) à la droite (EF) du cercle (Ꮿ)
la distance la distance
le rayon le diamètre
15 La longueur EF est : du point E du point F
du cercle (Ꮿ) du cercle (Ꮿ)
à la droite (d) à la droite (d)
Pour les exercices 16 à 19, on utilise la figure ci-contre.
L
Les cercles (Ꮿ1) et (Ꮿ2) ont pour centre K.

La photocopie non autorisée est un délit.


Le point L appartient au cercle (Ꮿ1).
Le point M appartient au cercle (Ꮿ2). (d1)
Les points K, M et N sont alignés.
K
M
N
(d2)
(d3)
© Hachette Livre, 2011, Mathématiques 4 e, Collection PHARE, Cahier d’activités.

16 La distance du point L
0 la longueur LK la longueur LM la longueur LN
à la droite (d1) est :

17 La distance du point M
0 la longueur MK la longueur ML la longueur MN
à la droite (d1) est :

18 Une tangente
la droite (d1) la droite (d2) la droite (d3) la droite (LM)
au cercle (Ꮿ1) est :

19 Une tangente
la droite (d1) la droite (d2) la droite (d3) la droite (LM)
au cercle (Ꮿ2) est :

60
A P I TR
H
Triangles : droites parallèles
E
C

15
SC Aucune compétence n’est exigible au socle commun.

JE REVOIS LE COURS... AGRANDISSEMENT ET RÉDUCTION


■ On appelle agrandissement ou réduction d’une figure, la figure obtenue en multipliant
toutes les longueurs de la figure initiale par un nombre strictement positif k et en gardant les mesures
des angles .

1 On considère le triangle ARE où : RE = 3,6 cm, 3 E


U
AR = 3 cm, AE = 2,4 cm. Le triangle A’R’E’ est un P 2,
5

cm
agrandissement de rapport 1,5 du triangle ARE. cm

3,6 cm
2 cm
1) Compléter le tableau suivant :
O
Triangle AR RE AE R
ARE 3 cm 3,6 cm 2,4 cm L 3 cm
× 1,5
Triangle 4,5 cm 5,4 cm 3,6 cm
A’R’E’ J
A’R’ R’E’ A’E’
A 2,4 cm
2) Construire le triangle A’R’E’ en vraie grandeur.
1) Le triangle JRE est-il un agrandissement du triangle
4,5 cm E’
A’ LOU ? Si oui, donner le rapport d’agrandissement.
3 : 2,5 = 1,2 et 3,6 : 3 = 1,2. Donc JRE est un
agrandissement de LOU de rapport 1,2
2) Placer le point A pour que le quadrilatère JARE soit
3,6 cm
La photocopie non autorisée est un délit.

cm
4
5, un agrandissement du quadrilatère LOUP.

4 On veut construire un quadrilatère TOUR, réduc-


R’ 2
tion de rapport du quadrilatère VASE ci-dessous.
3
1) Déterminer la longueur du segment [TO] associé au
2 On considère un triangle PIE tel que :
© Hachette Livre, 2011, Mathématiques 4 e, Collection PHARE, Cahier d’activités.

segment [VA]. Justifier.


PI = 6 cm, IE = 5 cm et PE = 8 cm. 2 2
TO = × VA = × 3 cm = 2 cm.
3 3
Construire une réduction de rapport 0,7 du triangle PIE. 2) Construire le quadrilatère TOUR.
E’ TOU = VAS, car les réductions conservent les
3,5 mesures d’angle.
cm
3 cm 2 cm
cm

V A T O
4,2

70° 70°
I’
cm

R
E 80°
cm

1,6
1,4

80° cm
2,1

m 2,4
5,6 c cm
U
P’
S

Chapitre 15 – Triangles : droites parallèles 61


JE REVOIS LE COURS... ÉNONCÉ DU THÉOREME DE THALES
Dans un triangle ABC, si un point M appartient au côté [AB], si un point N appartient A
au côté [AC ] et si les droites (MN) et (BC ) sont parallèles, alors :
AM AN MN M N
= = .
AB AC BC
B C

5 Sur la figure ci-dessous, les points I et J 7 Informatique


appartiennent aux côtés du triangle EDF. Pour cet exercice utiliser un logiciel de géométrie
De plus, (IJ ) // (EF ). dynamique (GeoGebra, ...).
F
J Le but de cet exercice est de partager un segment [AB]
en trois segments de même longueur.
1) Construire un segment [AB] quelconque.
D I E 2) Placer un point C tel que les points A, B et C ne soient
Compléter la démonstration ci-dessous. pas alignés et AC = 3.
Dans le triangle EDF, on sait que : 3) Placer les points I et J sur le segment [AC ] tels que
I Z [DE], J Z [DF] et (IJ) // (EF). AI = 1 et AJ = 2.
Donc d’après le théorème de Thalès, on a : 4) Tracer la droite (BC ), puis les parallèles à la droite
DI DJ IJ (BC ) passant par I et J. Elles coupent le segment [AB]
= = .
DE DF EF
respectivement en M et N.

6 Dans chacune des figures ci-dessous, les points 5) Afficher les longueurs AM, MN et NB, puis déplacer

A et I appartiennent aux côtés du triangle RTZ et la le point B. Quelle conjecture peut-on faire ?
Les points M et N partage le segment [AB] en
droite (AI ) est parallèle à l’un des côtés du triangle RTZ.
trois segments de même longueur.
Donner alors les quotients égaux :
6) Compléter la démonstration suivante :

La photocopie non autorisée est un délit.


Z R
Dans le triangle ABC, on sait que :
A A
I Z [AC ], M Z [AB] et (IM) // (BC ).
Z
R Donc d’après le théorème de Thalès , on a :
I I MI 1
AI AM AM
T = = , soit = ;
AC AB BC 3 AB
T 1
donc AM = AB.
TI TA IA RI RA IA 3 2
© Hachette Livre, 2011, Mathématiques 4 e, Collection PHARE, Cahier d’activités.

= = = = De même, on a : AN = AB .
TR TZ RZ RT RZ TZ 3
R Z

I 8 En s’inspirant de l’exercice précédent, placer le


A 3
point R sur le segment [LP] tel que LR = LP.
7
A P
I R
T R
Z
T
I
RI RA IA ZI ZA IA 3 cm
= = = =
RZ RT TZ ZR ZT TR 7 cm
62
UTILISER LE THÉOREME DE THALES

9 On considère la figure ci-dessous où : 11 1) Construire un triangle MER rectangle en M


– les points L, I, A et L tel que :
L, T, C sont alignés ; ME = 4,8 cm et MR = 6,4 cm.
– (IT ) // (AC ) ;
I
LA = 5 cm ; T
LT = 5 cm ; AC = 6 cm E
A
et IT = 4 cm. C
Déterminer les longueurs LI et LC.

3,6 cm
Dans le triangle LAC, on sait que :

4,8 cm
J
I Z [LA], T Z [LC] et (IT) // (AC).
Donc, d’après le théorème de Thalès, on a :
LI LT IT LI 5 4 I R
= = , soit = = .
LA LC AC 5 LC 6
6,4 cm
Calcul de la longueur LI : M
10
6 × LI = 5 × 4 ; donc LI = cm.
3
Calcul de la longueur LC :
15
4 × LC = 5 × 6 ; donc LC = cm.
2 2) Calculer la longueur ER.
On sait que le triangle MER est rectangle en
10 On considère la figure ci-contre où : C M. D’après l’égalité de Pythagore, on a :
– les points C, J, O et C, I, K, U sont I ER² = ME² + MR².
alignés. K Donc : ER² = 4,8² +6,4² = 23,04 + 40,96 = 64.
– (JK ) // (OU) ; (IJ) // (OK ) J Donc ER = 8.
U
– CJ = 6 cm ; CO = 10 cm ; CK = 4 cm.
La photocopie non autorisée est un délit.

O 3) Placer le point I tel que :


Calculer les longueurs CU et IK. I Z [ME] et EI = 3,6 cm.
Dans le triangle COU, on sait que :
4) Tracer la perpendiculaire à la droite (EM) passant par
J Z [CO], K Z [CU] et (JK) // (OU).
le point I.
Donc, d’après le théorème de Thalès, on a :
Elle coupe le segment [ER] en J.
CJ CK JK 6 4 JK
= = , soit = = .
© Hachette Livre, 2011, Mathématiques 4 e, Collection PHARE, Cahier d’activités.

CO CU OU 10 CU OU 5) Calculer la longueur IJ.


Calcul de la longueur CU : On sait que (ME) ⬜ (MR) et (EI) ⬜ (IJ).
20
6 × CU = 10 × 4, donc CU = cm. Donc (IJ) // (MR).
3
Dans le triangle COK, on sait que : Dans le triangle MER, on sait que :
J Z [CO], I Z [CK] et (JI) // (OK). I Z [ME], J Z [ER] et (IJ) // (MR) .
Donc, d’après le théorème de Thalès, on a : Donc, d’après le théorème de Thalès, on a :
CJ CI JI 6 CI JI EI EJ IJ 3,6 EJ IJ
= = , soit = = . = = , soit = = .
CO CK OK 10 4 OK EM ER MR 4,8 8 6,4
Calcul de la longueur CI : Calcul de la longueur IJ :
23,04
10 × CI = 6 × 4, donc CI = 2,4 cm. 4,8 × IJ = 3,6 × 6,4 ; donc IJ = = 4,8 cm.
4,8
Or, IK = CK – CI = 4 cm – 2,4 cm = 1,6 cm.

Chapitre 15 – Triangles : droites parallèles 63


Questions à Choix Multiples

Pour chacune des questions suivantes, entourer la (ou les) bonne(s) réponse(s).

Attention : Il peut y avoir plusieurs réponses exactes pour chaque énoncé ! Les trouver toutes.

Énoncé A B C
Pour les exercices 12 à 14, on utilise la figure ci-contre : S 5,4
cm
O
33°
U R
5,6 cm

12 Si on construit la longueur la longueur la longueur


un agrandissement de rapport 2,5 du côté associé du côté associé du côté associé
du quadrilatère OURS, alors : au côté [UR] est 5,6 cm au côté [UR] est 13,5 cm au côté [UR] est 14 cm

13 Si on construit la mesure de l’angle la mesure de l’angle la mesure de l’angle


un agrandissement de rapport 1,6 l
associé à l’angle ABC l
associé à l’angle ABC l
associé à l’angle ABC
du quadrilatère OURS, alors : est 33° est 52,8° est environ 53°

14 On a construit
une réduction du quadrilatère Le rapport de la réduction Le rapport de la réduction Le rapport de la réduction
3 est environ 0,72 est 0,75
OURS, et la longueur du côté est
4
associé au côté SR est 4,05 cm.

M B M B M B
A A A
15 Dans quels cas peut-on
appliquer le théorème de Thalès ? N N C N
C C
M Z [AB] ; N Z [AC] (MN) // (BC) M Z [AB] ; N Z [AC]
Pour les exercices 16 à 21, on considère la figure ci-contre

La photocopie non autorisée est un délit.


B
où on a : M Z [AB], N Z [AC] et (MN) // (BC). M
C
A N

16 D’après le théorème BM CN MN AM AN BC AM AN MN
= = = = = =
de Thalès, on a : MA NA BC BA CA MN BA CA BC
© Hachette Livre, 2011, Mathématiques 4 e, Collection PHARE, Cahier d’activités.

17 AM = 3 ; MN = 2 et BC = 3.
AB = 2 AB = 4,5 AB = 18
Alors :

18 AN = 4 ; AC = 7 et BC = 5. 20
MN = MN = 5,6 MN = 2,8
Alors : 7

19 AM = 5 ; MB = 4 et AN = 3.
AC = 5,4 AC = 2,4 NC = 5,4
Alors :
7 7 7 4
20 Si on a : AC = AN, alors : AM = AB BC = MN AM = AB
4 4 4 7
a les mêmes mesures est une réduction est un agrandissement
21 Le triangle AMN :
d’angle que le triangle ABC du triangle ABC du triangle ABC

64
A P I TR
H
Triangle rectangle :
E
C

16 cosinus d’un angle aigu


SC Aucune compétence n’est exigible au socle commun.

JE REVOIS LE COURS... LE COSINUS D’UN ANGLE AIGU


Soit ABC un triangle rectangle en A. C hypoténuse
On appelle cosinus de l’angle ABC l , le quotient de la longueur du côté
adjacent l par la longueur de l’
à l’angle ABC hypoténuse .
BA A B
l =
On note : cos ABC .
BC côté adjacent à l’angle ABC

L S
1 3
2c
m

cm
4,8 O E
I I
1) En utilisant les points du triangle OSE, donner :
O 5,2 cm
a) le côté adjacent à l’angle bleu : [SE] ;
Compléter les phrases ci-dessous. b) le côté adjacent à l’angle jaune : [SO].
Dans le triangle LOI rectangle en L , son hypoténuse 2) En utilisant les points du triangle SOI, donner :
est le côté [OI] . a) le côté adjacent à l’angle vert : [SI] ;
l
Le côté adjacent à l’angle LOI est le côté b) le côté adjacent à l’angle jaune : [OI].
[LO] . 3) En utilisant les points nommés de la figure, déterminer :
l = LO = 4,8 = 12 .
Ainsi, cos LOI m SE = EI ;
a) le cosinus de l’angle bleu : cos SEO=
OI 5,2 13 OE SE
La photocopie non autorisée est un délit.

Le côté adjacent à l’angle LIO l est le côté SI


b) le cosinus de l’angle vert : cos ISO=
l .
[LO] .
OS
LI 2 5
l=
Ainsi, cos LIO = = .
OI 5,2 13
4 D B
2 U

A C
© Hachette Livre, 2011, Mathématiques 4 e, Collection PHARE, Cahier d’activités.

H
B H S Compléter les phrases ci-dessous.
1) Dans le triangle USB rectangle en U, donner : 1) Dans le triangle ABD rectangle en A ,
a) son hypoténuse : le côté [BS] ; l’hypoténuse est le côté [BD] et le côté
l : le côté [US] ;
b) le côté adjacent à l’angle USB adjacent à l’angle ADB est le côté [AD].
l
l : US ;
c) le cosinus de l’angle USB l = AD .
Ainsi, cos ADB
UB BD
2) Dans le triangle UHB rectangle en H, donner : 2) Dans le triangle CBH rectangle en
a) son hypoténuse : le côté [BU]. H , l’hypoténuse est le côté [BC] et
l : le côté [BH].
b) le côté adjacent à l’angle UBH le côté adjacent à l’angle ACB est le côté [CH].
l
l : BH .
c) le cosinus de l’angle UBH l = CH
Ainsi, cos ACB
BU BC
Chapitre 16 – Triangle rectangle : cosinus d’un angle aigu 65
UTILISER LE COSINUS POUR CALCULER UNE LONGUEUR

5 R 7 On considère un segment [MN] de longueur


10
15° cm 4 cm. On note Ꮿ le cercle de diamètre [MN] et A un
point du cercle Ꮿ tel que AMN
l = 40°.

1) Faire une figure en vraie grandeur.


O C
1) Compléter les phrases ci-dessous. A

Dans le triangle ROC rectangle en O ,


l’hypoténuse est le côté [RC] et le côté
l est le côté [OR]. 40°
adjacent à l’angle ORC M
OR N
l =
Ainsi, cos ORC . 4 cm
RC
AD
Donc cos 54° =
10
Ainsi, OR = 10 × cos 54°.
L’arrondi au millimètre près de OR est 5,9 cm. 2) Déterminer la longueur MA, arrondie au millimètre.
l , puis en utilisant
2) Déterminer la mesure de l’angle OCR On sait que MAN est inscrit dans le cercle Ꮿ de

son cosinus, en déduire une valeur approchée de la diamètre [MN].

longueur OC au millimètre près. Or, si un triangle est inscrit dans le cercle de


Dans le triangle ROC rectangle en C, l’angle diamètre un de ses côtés, alors ce triangle est
ORC
m mesure 54°. rectangle. Donc, MAN est rectangle en A.
m = MA , donc cos 40° = MA .
cos NMA
Donc, OCR
m = 180° – (90° + 54°) = 36°.
MN 4
Le côté adjacent à l’angle OCR
m est le côté [OC]. Ainsi, MA = 4 × cos 40°.
m = OC .
Ainsi, cos OCR L’arrondi au millimètre de MA est 3,1 cm.
RC
OC
Donc cos 36° = .
10 H
8

La photocopie non autorisée est un délit.


Ainsi, OC = 10 × cos 36° .
L’arrondi au millimètre près de OC est 8,1 cm.
29°
6 Déterminer une valeur approchée au millimètre A T
50 m
près de la longueur YS.
1) Montrer que la longueur AH est environ 57,168 m.
E
7 cm Dans le triangle TAH rectangle en T, on a :
© Hachette Livre, 2011, Mathématiques 4 e, Collection PHARE, Cahier d’activités.

m = TA , donc cos 29° = 50 .


cos TAH
18° AH AH
Y S 50
Ainsi, AH = 艐 57,168.
Dans le triangle YES rectangle en E, l’hypoté- cos 29°
2) Déterminer une valeur approchée de la hauteur de
nuse est le côté [YS]
l’arbre au centimètre près.
Le côté adjacent à l’angle m
YSE est le côté [ES].
ES L’angle TAHm mesure 29°.
Ainsi, cos m
YSE = .
YS Donc, AHT
m = 180° – (90° + 29°) = 61°.
7
Donc cos 18° = . m = TH , donc cos 61° 艐
cos THA
TH
.
YS AH 57,168
7
Ainsi, YS = . Ainsi, TH 艐 57,168 × cos 61°.
cos 18°
L’arrondi au millimètre près de YS est 7,4 cm. La hauteur de l’arbre est environ 27,15 m.
66
UTILISER LE COSINUS POUR CALCULER LA MESURE D’UN ANGLE

9 1) Construire un triangle SIR rectangle en R tel 11 1) Construire un losange LION de centre A tel
que SR = 3 cm et SI = 4 cm. que : LO = 4 cm et NI = 3 cm.
S I
4 cm

I
4 cm

m
3c
L O

3 cm
A
R
N
2) On veut déterminer l’arrondi au degré près de l’angle
l . Compléter la justification ci-dessous.
ISR 2) Déterminer l’arrondi au degré près de la mesure des
Dans le triangle SIR rectangle en R , l’hypo- l et ILN
angles ILO l.

ténuse est le côté [SI] et le côté adjacent à On sait que le quadrilatère LI ON est un
l est le côté [SR].
l’angle ISR losange, donc ses diagonales sont perpen-
l = SR = 3 = 0,75.
Ainsi, cos ISR diculaires et se coupent en leur milieu, soit
SI 4
En tapant, à la calculatrice, la séquence : (IN) ⬜ (LO), LA = 2 cm et AI = 1,5 cm.
arccos réinit X norm
Dans le triangle LAI rectangle en A.
D’après l’égalité de Pythagore, on a :
On obtient : arccos(0,75)
DEG áâ

LI² = LA² + AI² ;


41,40962211
donc LI² = 2² + 1,5² = 4 + 2,25 = 6,25.
l est
Donc, l’arrondi au degré près de ISR 41° . Donc LI = 2,5.
l = AL = 2 = 0,8.
Ainsi, cos ILO
10 C IL 2,5
2,5 cm

l 艐 37°.
On obtient : ILO
Par symétrie, on a : OLN l 艐 37°.
m = ILO
La photocopie non autorisée est un délit.

A R
6m Donc ILN
l = OLN l 艐 74°.
m + ILO
1) Calculer la longueur CR.
On sait que le triangle ARC est rectangle en A. 12 Déterminer une valeur approchée au centième
D’après l’égalité de Pythagore, on a : l , puis de la longueur CA.
de la mesure de l’angle HAT
CR² = CA² + AR² ; T 5c
m
© Hachette Livre, 2011, Mathématiques 4 e, Collection PHARE, Cahier d’activités.

donc CR² = 2,5² + 6² = 6,25 + 36 = 42,25.


Donc CR = 6,5. La longueur CR est de 6,5 m. C H A
4,5 cm
2) Déterminer l’arrondi au degré près de la mesure de
Dans le triangle HAT rectangle en H, on a :
l.
l’angle ARC
m = AH = 4,5 = 0,9.
cos HAT
Dans le triangle ARC rectangle en A, TA 5
l’hypoténuse est le côté [CR] et le côté adjacent À l’aide de la calculatrice, on obtient :
m 艐 25,84°.
HAT
à l’angle ARC
m est le côté [AR].
m = AR = 6 = 12 .
Ainsi, cos ARC Dans le triangle CAT rectangle en T, on a :
CR 6,5 13 m = TA , donc 0,9 = 5 .
À l’aide de la calculatrice, on obtient : cos CAT
CA’ CA
m 艐 23°. 5
ARC Ainsi, CA = 艐 5,56.
0,9
Chapitre 16 – Triangle rectangle : cosinus d’un angle aigu 67
Questions à Choix Multiples

Pour chacune des questions suivantes, entourer la (ou les) bonne(s) réponse(s).

Attention : Il peut y avoir plusieurs réponses exactes pour chaque énoncé ! Les trouver toutes.

Énoncé A B C
est toujours compris
13 Le cosinus d’un angle aigu : peut être négatif peut être plus grand que 1
entre 0 et 1

14 A

B C l= AC l= BC l= BC
cos ACB cos ACB cos ACB
BC AC AB
Dans le triangle ABC rectangle
en B, on a :

I Z R

15 Dans quels cas a-t-on :


l= RI
cos RIZ ? Z R Z
IZ
R I I

16 O
H
RI IH RO
R IO IR IO
I
l
cos RIO est égal à :

17 cos 35° est égal à : environ 0,82 environ 0,57 0,819 152 044

l 艐 36,87° l 艐 1° l 艐 0,8°

La photocopie non autorisée est un délit.


18 l = 0,8, alors :
Si cos SEL SEL SEL SEL

Pour les exercices 19 à 22, on considère la figure ci-contre. N O

L Y

19 l = 22°,
Si NO = 6 cm et NOL
LO 艐 5,56 cm LO 艐 6,47 cm LO 艐 0,15 cm
© Hachette Livre, 2011, Mathématiques 4 e, Collection PHARE, Cahier d’activités.

alors :

20 Si YO = 4 m et l
YOL = 49°,
LO 艐 2,62 m LO 艐 6,1 m LO 艐 0,16 m
alors :

21 Si LN = 2,5 dm l 艐 25° l 艐 65° l = 90°


ONL ONL ONL
et ON = 6 dm, alors :

22 Si LY = 3 mm et OL = 5 mm, l 艐 37° l 艐 53° l = 90°


VOL VOL YOL
alors :

68
A P I TR
H
Triangles :
E
C

17 bissectrices, cercle inscrit


SC Connaître la définition et construire à l’aide du rapporteur la bissectrice d’un angle.

JE REVOIS LE COURS... BISSECTRICE D’UN ANGLE


■ La bissectrice d’un angle est la demi-droite qui le partage en deux angles adjacents de même mesure.
■ Si un point appartient à la bissectrice d’un angle, alors il est équidistant des côtés de cet angle.
■ Si un point est équidistant des côtés d’un angle, alors il appartient à la bissectrice de cet angle.

1 SC Construire à l’aide du rapporteur la 3 SC 1) La demi- A


bissectrice de chacun des angles colorés. droite [PR) est-elle la
bissectrice de l’angle 108° R
37°
lC ?
AP
14° 112°
P 33°
14° Justifier la réponse.
C
47° APR
m = 37° et RPC m  RPC.
m = 33°. Ainsi APR m

47° Donc, la demi-droite [PR) n’est pas la bissec-


trice de l’angle APC.
m

2) La demi-droite [RP) est-elle la bissectrice de l’angle


l ? Justifier la réponse.
ARC
35° Somme des angles dans le triangle PAR :
35°
l = 180° – 37 ° – 108 ° = 35
ARP °.
La photocopie non autorisée est un délit.

Somme des angles dans le triangle PRC :


l = 180° – 33° – 112° = 35° .
PRC
2 Construire à l’aide du compas la bissectrice de
Conclusion : ARP
m = PRC,
m donc la demi-droite [RP)
chacun des angles colorés. est la bissectrice de l’angle ARC.
m
© Hachette Livre, 2011, Mathématiques 4 e, Collection PHARE, Cahier d’activités.

4 Le points S appartient-il à la bissectrice de l’angle


l?
ROB B
Justifier la réponse.
S
O
R
D’après les codages, le point S est équidistant
des demi-droites [OB) et [OR), donc le point S
appartient à la bissectrice de l’angle ROB.
m

Chapitre 17 – Triangles : bissectrices, cercle inscrit 69


JE REVOIS LE COURS... CERCLE INSCRIT DANS UN TRIANGLE
Les bissectrices des angles d’un triangle sont concourantes .
Leur point de concours est le centre du cercle inscrit dans le triangle : c’est-à-dire le cercle tangent
à chacun des trois côtés du triangle.

5 Sur la figure ci-dessous, le point O est le centre 71) Terminer la construction du triangle KLM tel
du cercle inscrit dans le triangle EFG. l = 72° et KM = 6 cm.
que LKM
1) Sans utiliser de rapporteur ni de compas, tracer en 2) Construire le cercle inscrit dans le triangle KLM.
rouge les bissectrices des trois angles de ce triangle. K
2) En utilisant uniquement un compas, tracer le cercle
72° H
inscrit dans ce triangle.
F

E G
L

6 l, puis
1) Construire la bissectrice de l’angle RST 8 B
l. Nommer K leur point d’intersection.
celle de l’angle STR
2) Tracer la perpendiculaire à la droite (ST) passant par

La photocopie non autorisée est un délit.


le point K. Tracer le cercle inscrit dans le triangle RST.
O
R

21°
36°
A C
T
© Hachette Livre, 2011, Mathématiques 4 e, Collection PHARE, Cahier d’activités.

l. Justifier la réponse.
Calculer la mesure de l’angle ABO
Les demi-droites [AO] et [CO] sont deux
K
bissectrices du triangle ABC. Or, les bissectrices
des angles d’un triangle sont concourantes.
Donc, la demi-droite [BO) est la bissectrice de
l’angle ABC.
m
m = 180° – 2 × 36° – 2 × 21°
De plus, ABC
ABC
m = 66°.
Donc ABO
m = ABC
m : 2 = 33°.

S
70
Questions à Choix Multiples

Pour chacune des questions suivantes, entourer la (ou les) bonne(s) réponse(s).

Attention : Il peut y avoir plusieurs réponses exactes pour chaque énoncé ! Les trouver toutes.

Énoncé A B C D

9 Dans quel(s) cas la demi-


droite bleue semble-t-elle être
la bissectrice de l’angle orange ?

10 V A

Y l = 19°
AVD l = 19°
DVY l = 38°
DVA l = 48°
AVD
l = 19°,
Si AVY
alors on a : D

11 La demi-droite [FG) est


l.
la bissectrice de l’angle HFO l = 34°
OFG l = 136°
OFG l = 34°
HFG l = 34°
FGO
l
Si HFO = 68°, alors :

12 Dans un triangle quelconque, hauteurs sont médiatrices sont médianes sont bissectrices sont
les : concourantes concourantes concourantes concourantes

13 Le centre du cercle inscrit concours concours concours concours


dans un triangle est le point de : de ses hauteurs de ses médiatrices de ses médianes de ses bissectrices

14 Le centre du cercle
concours concours concours concours
circonscrit d’un triangle de ses hauteurs de ses médiatrices de ses médianes de ses bissectrices
est le point de :

15 Un point équidistant
La photocopie non autorisée est un délit.

bissectrice bissectrice bissectrice médiatrice


des demi-droites [PZ) et [PG) l
de l’angle GZP l
de l’angle PGZ l
de l’angle GPZ du segment [GZ]
appartient à la :
Pour les exercices 16 à 18, le triangle ABC est rectangle en A. C

l.
La demi-droite [BL) est la bissectrice de l’angle CBA M
l.
La demi-droite [CK) est la bissectrice de l’angle ACB
I
Le point M est le milieu du segment [BC].
© Hachette Livre, 2011, Mathématiques 4 e, Collection PHARE, Cahier d’activités.

L 15°
B

J K
A

16 La bissectrice de l’angle
[AI) [AM) [MI) [IA)
l est la demi-droite :
CAB
17 l
La mesure de l’angle ACI on ne peut pas
30° 45° 60°
égale à : savoir

18 Le rayon du cercle inscrit


la longueur IM la longueur IL la longueur IK la longueur IJ
dans le triangle ABC est :

Chapitre 17 – Triangles : bissectrices, cercle inscrit 71


A P I TR
H
Aires et volumes
E
C

18
SC Calculer le volume d’une pyramide et d’un cône de révolution à l’aide de la formule.

JE REVOIS LE COURS... AIRE D’UN SOLIDE


■ L’aire latérale d’un solide est l’aire de l’ensemble de ses faces latérales.
■ L’aire totale d’un solide est l’aire de toutes ses faces.

1 Calculer l’aire latérale de chacun des solides. 2 Calculer l’aire totale de chacun des solides
a) Prisme droit : 11 cm ci-dessous.
a) Pavé droit :
7 cm

0,4 m
8,5 cm 4,5 cm

Les faces latérales du prisme droit sont des


cm
7,5 dm 32
rectangles. Donc :
A = 11 × 7 + 8,5 × 7 + 4,5 × 7 Les 6 faces du pavé droit sont des rectangles,
A = (11 + 8,5 + 4,5) × 7 = 24 × 7 = 168. donc l’aire, en cm², est :
L’aire latérale de ce prisme droit est 168 cm². B = 2 × (75 × 32) + 2 × (40 × 32) + 2 × (75 × 40)
b) Pyramide à base B = 2 × 2 400 + 2 × 1 280 + 2 × 3 000
carrée dont les faces cm B = 4 800 + 2 560 + 6 000
5
4 cm

latérales sont superpo- B = 13 360


sables : L’aire totale du pavé droit est 13 360 cm².

La photocopie non autorisée est un délit.


6 cm
b) Prisme droit :
Les faces latérales de cette pyramide sont cm
62
des triangles identiques de base 6cm et de
m
4d

hauteur 4cm. Donc : 350 mm


4×6
B=4× = 4 × 12 = 48.
2 0,7 m
L’aire latérale de cette pyramide est de
© Hachette Livre, 2011, Mathématiques 4 e, Collection PHARE, Cahier d’activités.

Les faces latérales du prisme sont des


48 cm².
rectangles et ses bases sont des parallélo-
c) Cylindre de révolution 5c
m grammes.
(donner l’arrondi au centième) :
Aire latérale en cm² :
6 cm

C1 = 2 × 40 × 62 + 2 × 70 × 62
C1 = 4 960 + 8 680 = 13 640
La face latérale du cylindre est un rectangle. Aire des bases en cm² :
C = 6 × 5 × π = 30 π 艐 94,25. C2 = 2 × 70 × 35 = 4 900
L’aire latérale de ce cylindre est environ Aire totale en cm² : C = 4 900 + 13 640 = 18 540
94,25 cm². L’aire totale du prisme est 18 540 cm².
72
JE REVOIS LE COURS... VOLUME D’UNE PYRAMIDE
Le volume d’une pyramide est égale au tiers du produit
de l’aire de la base de la pyramide par la hauteur B
de la pyramide. h
1
Autrement dit : ᐂ = × B × h.
3

3 SC Calculer le volume de chacune des pyramides. 5 SC Calculer le

72 mm
1) La base de la pyramide est le triangle ABC rectangle volume de la pyramide
en A avec AB = 3cm et AC = 5 cm : ci-contre. Donner le résul-
S tat en cm3, puis en cL.
0,6

cm
dm

5
4,
7 cm

C 6 × 4,5 27
Ꮽ= = = 13,5.
2 2
L’aire de la base est de 13,5 cm².
A B
On calcule le volume de cette pyramide :
On calcule l’aire de la base de cette pyramide : 1
3 × 5 15 ᐂ= × 13,5 × 7,2 = 32,4.
Ꮽ1 = = = 7,5. 3
2 2 Le volume de cette pyramide est 32,4 cm³,
L’aire de la base est de 7,5 cm².
soit 3,24 cL.
On calcule le volume de cette pyramide :
1
ᐂ1 = × 7,5 × 7 = 17,5.
3 6 SC La pyramide SABCD B
Le volume de cette pyramide est 17,5 cm³. O C
a ses faces latérales superpo- A
2) La base de la pyramide est un rectangle : D
sables, sa base est un carré
ABCD , sa hauteur (SO ) est
4 cm

perpendiculaire au plan ABCD. S


La photocopie non autorisée est un délit.

On donne : AO = 18 mm et SO = 80 cm.

6 cm 2 cm 1) Déterminer la nature du triangle ABO.


On sait que ABCD est un carré, donc ses dia-
On calcule l’aire de la base de cette pyramide.
gonales ont la même longueur, se coupent
Ꮽ2 = 6 × 2 = 12
en leur milieu et sont perpendiculaires.
L’aire de la base est de 12 cm².
© Hachette Livre, 2011, Mathématiques 4 e, Collection PHARE, Cahier d’activités.

Par conséquence le triangle ABO est rectangle


On calcule le volume de cette pyramide :
1 et isocèle en O.
ᐂ2 = × 12 × 4 = 16.
3 2) Calculer AB².
Le volume de cette pyramide est 16 cm³.
D’après l’égalité de Pythagore, on a :
AB² = AO² + BO² , soit AB² = 2 × 18² ;
4 SC Déterminer le volume d’une pyramide de donc AB² = 648.
hauteur 5,4 m et dont la base est un carré de côté 3,2 m. 3) En déduire le volume de la pyramide SABCD.
On calcule le volume de cette pyramide : On calcule le volume de cette pyramide :
1 1 1
ᐂ= × 5,4 × 3,2² = 18,432. ᐂ= × AB² × SO = × 648 × 80 = 17 280.
3 3 3
Le volume de cette pyramide est 18,432 m³. Le volume de cette pyramide est 17 280 mm³.
Chapitre 18 – Aires et volumes 73
JE REVOIS LE COURS... VOLUME D’UN CÔNE DE RÉVOLUTION
Le volume d’un cône de révolution est égale au tiers du produit de l’aire
de la base du solide par la hauteur du solide. h
1
Autrement dit : ᐂ = × π × R² × h .
3 R

7 SC Calculer le volume de chacun des cônes 9 Déterminer le volume, en litre, d’un cône de
de révolution ci-dessous. Donner la valeur exacte, puis révolution de hauteur 8 dm et dont le diamètre de la
3
l’arrondi au cm près. base est 2,4 m. Arrondir le résultat au dL près.
a) On calcule le volume de ce cône de révolution
6 cm

en dm³ :
1 1
ᐂ = × π × R² × h = × π × 12² × 8
4 cm 3 3
ᐂ = 384 π 艐 1 206,4.
Le volume de ce cône de révolution est
On calcule le volume de ce cône de révolution :
1 384 π dm³, soit environ 1 206,4 L.
ᐂ1 = × π × R² × h
3
1
ᐂ1 = × π × 4² × 6 10 Le solide ci-contre 12 cm
3 4,5 cm
ᐂ1 = 32 π 艐 101. est composé d’un cône de A O B
Le volume de ce cône de révolution est 32 π cm³, révolution et d’un cylindre

10
de révolution.

cm
soit environ 101 cm³. S
b) 15 cm
a) Calculer la longueur SO.
On sait que le triangle SAO est rectangle et
9 cm

isocèle en O.
D’après l’égalité de Pythagore, on a :

La photocopie non autorisée est un délit.


On calcule le volume de ce cône de révolution : SA² = AO² + SO², soit 10² = 6² + SO² ;
1
ᐂ2 = × π × R² × h donc SO² = 100 – 36 = 64. Soit SO = 8 cm.
3
1 b) En déduire le volume du solide au cm3 près.
ᐂ2 = × π × 7,5² × 9
3 On calcule le volume du cône de révolution :
ᐂ2 = 168,75 π 艐 530. 1 1
ᐂ1 = × π × R² × h = × π × 6² × 8 = 144 π.
Le volume de ce cône de révolution est 3 3
© Hachette Livre, 2011, Mathématiques 4 e, Collection PHARE, Cahier d’activités.

Le volume du cône de révolution est 144 π cm³.


168,75 π cm³, soit environ 530 cm³.
On calcule le volume du cylindre de révolution :
8 SC Déterminer le volume d’un cône de ᐂ2 = π × R² × h = π × 6² × 4,5
révolution de hauteur 45 cm et dont le rayon de la base = 162 π.
est 24 cm. Arrondir le résultat au cm3 près. Le volume du cylindre de révolution est
On calcule le volume de ce cône de révolution : 162 π cm³.
1 1
ᐂ= × π × R² × h = × π × 24² × 45 On calcule le volume du solide :
3 3
ᐂ = 8 640 π 艐 27 143. ᐂ = ᐂ1 + ᐂ2 = 144 π + 162 π = 306 π 艐 961.
Le volume de ce cône de révolution est Le volume du solide est 306 π cm³, soit environ
8 640 π cm³, soit environ 27 143 cm³. 961 cm³.
74
Questions à Choix Multiples

Pour chacune des questions suivantes, entourer la (ou les) bonne(s) réponse(s).

Attention : Il peut y avoir plusieurs réponses exactes pour chaque énoncé ! Les trouver toutes.

Énoncé A B C

Pour les exercices 11 à 15, on utilise la pyramide à base carrée E S


dont les faces latérales sont superposables et le cône de révolution

2 cm

3 cm
ci-contre.
On donne : EF = 2,5 cm. C B
1 cm
D AF O
3 cm I

11 L’aire latérale de la pyramide est : 15 cm2 24 cm2 6 cm2

12 L’aire totale de la pyramide est : 15 cm2 24 cm2 6 cm2

13 Le volume en cm3
8 cm3 6 cm3 18 cm3
de la pyramide est :

14 Le volume du cône
3 π cm3 π cm3 3,14 cm3
de révolution est :

15 Le volume du cône
3 mL 3,1 mL 3,14 mL
de révolution arrondi au mL près est :

Pour les exercices 16 à 20, on utilise le pavé droit ABCDEFGH, H G


la pyramide ABCDE ci-dessus et le solide 1 constitué

3,5 m
d’un cylindre de révolution et de deux cônes
La photocopie non autorisée est un délit.

2 dm E F
de révolution identiques. D
C
4 dm

m
5

A B
Solide 1 6 dm 4m

16 L’aire totale du pavé droit est : 70 m² 63 m² 103 m²


© Hachette Livre, 2011, Mathématiques 4 e, Collection PHARE, Cahier d’activités.

17 Le volume du pavé droit est : 70 m3 63 m3 103 m3

la moitié du volume le triple du volume le tiers du volume


18 Le volume de la pyramide est :
du pavé droit. du pavé droit. du pavé droit.

19 Le volume de l’un des cylindres


8 dm3 24 dm3 8 π dm3
de révolution du solide 1 est :

20 Le volume du solide 1
42 dm3 41 dm3 40 dm3
arrondi au dm3 près est :

Chapitre 18 – Aires et volumes 75


A P I TR
H
Vitesse moyenne
E
C

19
SC1 Utiliser l’égalité d = v × t pour calculer des distances parcourues, des vitesses moyennes, des durées.
SC2 Changer d’unités de vitesse (mètre par seconde et kilomètre par heure).

JE REVOIS LE COURS... C A L C U L D ’ U N E V I T E S S E M OY E N N E ,
D ’ U N E D I STA N C E , D ’ U N E D U R É E
La vitesse moyenne v d’un mobile est le quotient de la distance parcourue d par la durée t
mise pour effectuer cette distance.
d d
On a les trois formules suivantes : v = t ; d= v × t et t = v .

1 SC1 Une automobiliste parcourt 105 km en 1 h 5 Virginie est allée chez son oncle en scooter.
30 min. Quelle est sa vitesse moyenne ? À l’aller, elle a parcouru les 5,4 km en 12 minutes.
1 h 30 min = 1, 5 h. Au retour, elle a mis un quart d’heure.
105 km Quelle a été sa vitesse moyenne, en km/h, sur le trajet
v= = 70 km/h.
1,5 h
aller-retour ?
Sa vitesse moyenne a été 70 km/h.
● Distance totale parcourue :
2 SC1 Un cycliste a roulé à la vitesse de 24 km/h d = 5,4 km × 2 = 10,8 km.
durant 2 h 15 min.
Quelle distance a-t-il parcourue ? ● Temps du trajet :
2,25 1 1
2 h 15 min = h. 12 min = 12 × h= h = 0,2 h.
60 5
d= 24 km/h × 2,25 h= 54 km.

La photocopie non autorisée est un délit.


15 min = 0,25 h.
Il a parcouru 54 km. t = 0,2 h + 0,25 h = 0,45 h.

3 SC1 Lors d’une randonnée, Chloé a parcouru


● Vitesse :
d 10,8 km
7 km à la vitesse moyenne de 4 km/h. v= = = 24 km/h.
t 0,45 h
Combien de temps a-t-elle marché ? Sa vitesse moyenne est 24 km/h.
7 km
© Hachette Livre, 2011, Mathématiques 4 e, Collection PHARE, Cahier d’activités.

t = 4 km/h = 1,75 h
6 Paul habite Toulouse. Il prend l’avion pour se ren-
t = 1, 75 h=1h 45 min.
dre à Amsterdam. Son avion décolle à 6 h 50 et effectue
Chloé a marché durant 1 h 45 min.
1 080 km à la vitesse moyenne de 480 km.h–1.
4 SC1 Franck effectue en courant cinq tours d’une À quelle heure l’avion atterrit-il à Amsterdam ?
d 1 080 km
piste de 300 m en 12 minutes. t= = = 2,25 h.
v 480 km/h
Quelle est sa vitesse moyenne, en m/min ? t = 2,25 h = 2 h 15 min.
5 × 300 m = 1 500 m. 6 h 50 + 2 h 15 min = 8 h + 65 min
1 500 m
v= = 125 m/min. = 9 h 05 min
12 min
Sa vitesse moyenne est 125 m/min. L’avion atterrit à Amsterdam à 9 h 05.
76
JE REVOIS LE COURS... CONVERSIONS D’UNITÉS DE VITESSE
■ Si la distance est exprimée en kilomètre et la durée en heure, alors la vitesse s’exprime en km / h .
■ Si la distance est exprimée en mètre et la durée en seconde, alors la vitesse s’exprime en m / s .
■ 1h= 3 600 s. Donc 1 m/s = 3 600 m/h = 3,6 km/h.

7 Convertir en m/s la vitesse 90 km/h.


SC2 12 Compléter la conversion suivante :
90 km 90 000 m 5,46 m 5,46 m
90 km/h = = 546 cm/min = =
1h 1h 1 min 60 s
90 000 m 546 cm/min = 0,091 m/s.
90 km/h =
3 600 s
90 km/h = 90 000 : 3 600 m/s.
13 Convertir en m/h la vitesse 85 cm/min.
90 km/h = 25 m/s. 85 cm 85 × 60 cm
85 cm/min = =
1 min 1h
5 100 cm 51 m
8 SC2 Convertir en km.h–1 la vitesse 7 m.s–1. 85 cm/min = = = 51 m/h.
1h 1h
7 m 7 × 3 600 m
7 m.s–1 = =
1s 1h
25 200 m 25,2 km 14 Yasmina effectue 1,2 km en 5 min 20 s.
7 m.s–1= =
1h 1h 1) Quelle est sa vitesse en m.s–1?
7 m.s–1 = 25,2 km.h–1. 1,2 km = 1 200 m.
5 min 20 s = 5 × 60 s + 20 s = 320 s.
1 200 m
9 Convertir en m.s– 1 la vitesse 126 km.h– 1.
SC2 v= = 3,75 m..s –1 .
320 s
126 km 126 000 m
126 km..h–1 = = 2) Exprimer cette vitesse en km.h–1.
1h 3 600 s
v = 3,75 m..s –1 = 3,75 × 3 600 m..h–1
126 km..h–1 = 35 m..s–1
v = 13 500 m..h–1 = 13,5 km.h–1 .

10 Convertir en m.h–1 la vitesse 5 cm.min–1.


La photocopie non autorisée est un délit.

5 cm 5 × 60 cm 15 Une tortue parcourt 7 mètres en 4 minutes


5 cm.min–1 = =
1 min 1h 10 secondes et un escargot parcourt 63 centimètres en
300 cm 3 m
5 cm.min–1 = = 35 secondes.
1h 1h
Comparer les vitesses moyennes de ces deux animaux
–1
5 cm.min = 3 –1
m.h .
en les exprimant dans la même unité.
© Hachette Livre, 2011, Mathématiques 4 e, Collection PHARE, Cahier d’activités.

● Vitesse de la tortue en m/s :


11 SC2 En courant, Fred parcourt 810 mètres en
4 min 10 s = 4 × 60 s + 10 s = 250 s
3 minutes.
7m
v1 = = 0,028 m/s.
1) Quelle est sa vitesse en m/s ? 250 s
3 min = 3 × 60 s= 180 s. ● Vitesse de l’escargot en m/s :
810 m 63 cm = 0,63 m
v= = 4,5 m/s.
180 s 0,63 m
v2 = = 0,018 m/s.
2) Quelle est sa vitesse en km/h ? 35 s
v = 4,5 m/s = 4,5 × 3 600 m/h ● Comparaison des ces deux vitesses :

v = 16 200 m/h 0,018  0,028.


v = 16,2 km/h. L’escargot est plus lent que la tortue.

Chapitre 19 – Vitesse moyenne 77


Questions à Choix Multiples

Pour chacune des questions suivantes, entourer la (ou les) bonne(s) réponse(s).

Attention : Il peut y avoir plusieurs réponses exactes pour chaque énoncé ! Les trouver toutes.

Énoncé A B C D

16 2,25 h est égal à : 2 h 25 min 2 h 15 min 2h+ 1 h 225 min


4

17 Un exemple d’unité
h/km m/min km.h–1 s.m–1
de vitesse est :

Pour les exercices 18 à 23, un véhicule parcourt une distance d à la vitesse v pendant une durée t.

18 Si t = 1,5 h
v = 96 m/s v 艐 110,8 km.h–1 v 艐 0,01 km.h–1 v = 96 km/h
et d = 144 km, alors :

19 Si d = 61,5 km
t = 0,75 h t 艐1,33 h t= 3 h t = 1 h 20 min
et v = 82 km/h, alors : 4

20 Si v = 48 km.h–1
d = 7,2 km d = 720 km d = 1200 km d = 12 km
et t = 15 min, alors :

La photocopie non autorisée est un délit.


21 Si d = 1 200 m
t = 300 min t = 18 min t = 0,3 h t=5h
et v = 4 km/h, alors :

22 Si t = 3 min 20 s
v = 2,75 m/s v = 171,875 m/s v 艐 0,36 m/s v = 2,75 km/h
et d = 550 m, alors :
© Hachette Livre, 2011, Mathématiques 4 e, Collection PHARE, Cahier d’activités.

23 Si v = 12 m.s–1
d = 13,8 m d = 54 km d = 15 m d = 15 km
et t = 1 h 15 min, alors :

24 Une vitesse moyenne


22,5 m/s 291,6 m/s 1 350 km/min 1 350 m/min
de 81 km/h correspond à :

25 Une vitesse moyenne environ 3,61


780 km.h–1 46,8 km.h–1 780 m.min–1
–1
de 13 m.s correspond à : km.h–1

78 Chapitre 19 – Vitesse moyenne