Vous êtes sur la page 1sur 40

Dr Jean-Blaise ROCH

Phoniatre, Ostéopathe.

Ajustement manuel de la voix.


Apprendre
le réglage manuel fin
du geste vocal

Voice Adjustment Ajustement Vocal


1
Le Luthier de la voix

ajuste

l’instrument vocal.

2
Un instrument a besoin

d’être accordé et réglé

c’est-à-dire:

équilibrer exactement

les tensions internes.

3
De même pour les chanteurs,

il est nécessaire de rétablir

l’harmonie des tensions internes.

Pour l’enseignant, c’est :

être en écoute digitale,

comprendre le geste vocal fin,

proposer une induction correctrice.

4
La voix comporte trois sous-fonctions distinctes…
3

3 les résonateurs
modulation du son primaire
systèmes cervico-faciaux

2 2

2 vibrateur laryngé
transforme le souffle
émission primaire

1 souffle phonatoire
1 pression et débit aérien
soutien de la voix
0 L’ensemble se réalise dans un contexte de disponibilité posturale
5
… et ces sous-fonctions sont coordonnées.

3 résonateurs

Accord audio-vocal
Accord phono-résonantiel
2 2

2 vibrateur laryngé

Coordination pneumophonique

1 souffle phonatoire
1

6
Le contexte neurologique organise le tout en boucles rétroactives:

3 les résonateurs

Accord audio-vocal
Accord phono-résonantiel
2 2

2 vibrateur laryngé

Coordination pneumophonique

1 souffle phonatoire
1

7
Le problème, c’est d’optimiser l’organisation complexe du geste vocal,
surtout dans les couches cachées.

Modélisation en réseaux de neurones

8
3

1 couche cachée

en réalité, les couches cachées sont nombreuses et mélangées

9
Ici, un exemple à deux couches cachées,

modèle réduit à l’extrême du schème vocal.

« Chante ! »

Ce schème neuronal aboutit à la production de voix

10
Le schème vocal:

Chante plus clair!

Chante plus sombre!

La plasticité d’un automatisme est de s’adapter aux entrées, mais il ne change pas.

Chante plus clair!

Chante plus sombre!

11
Chante !

Le biais est un élément perturbateur de la fonction

On ne peut pas corriger


un biais par les entrées.

12
induction mouvement
manuelle

+
Chante ! !

Le biais est en général une hypertonie ou un mouvement anormal ou inutile.


Pour le corriger,
l’induction manuelle le recrute dans une autre fonction, ici de mouvement.

13
14
3

1
2

15
Le principe d’indépendance et complémentarité
des 3 sous-fonctions de la voix :
3

1 -Le travail du souffle, premier dans le temps


ne doit pas gêner le larynx ni les résonateurs,
(attention à l’hypertonie proactive).
2 2

2 -Le travail du larynx ne doit pas gêner les résonateurs,


émission et résonance sont deux sous-fonctions distinctes:
(attention au recrutement abusif avec les aigus).

3 -Le travail des résonateurs doit se faire en toute liberté,


pour définir une forme souple et expressive.
1
16
Quelques critères de distinction entre les deux sous-fonctions:

Emission primaire - Résonance-


LARYNX RESONATEURS

Structure de la voix , son primaire Enveloppe, modulation harmonique


« Brillance, lumière de la voix » « Couleur du son »

Fonctionnement extrêmement Fonctionnement souple, détendu,


précis, tonique, vif ouvert

Aspect clair, brillant, fin, précis Aspect rond, coloré, chaleureux

Pas de sensibilité kinesthésique mais Sensibilité kinesthésique, moyenne,


très bon contrôle acoustique contrôle acoustique secondaire

Problème fréquent : un muscle suspenseur du larynx


appartient à la sous-fonction ‘résonateurs’
avant d’éventuellement aider à l’émission primaire du son.
17
18
LE BILAN MANUEL DE LA VOIX COMPREND 8 POINTS D’OBSERVATION :

NEUTRE CHANT

POSTURE X X

RESPIRATION X X

RESONATEURS X X

LARYNX X X

19
Le bilan manuel pour la voix

 Le contexte postural

Organisation respiratoire (=1 du geste vocal)

Equilibre du conduit pharyngo-buccal (=3 du geste vocal)

Examen du larynx (=2 du geste vocal)

20
Sujet globalement hypertonique

Sujet globalement hypotonique

La tonicité ‘normale’ est celle qui optimise la réalisation de la fonction,


elle donne le meilleur rapport coût énergétique/efficacité.
21
L’hypertonie peut être limitée à une chaîne musculaire

Exemple d’attitude en prédominance


de chaîne postérieure:

genoux fixés
lordose accentuée donc
limitation diaphragmatique
rachis compacté donc
perte de puissance vocale.

Photo: H. Ponchon
22
L’hypertonie peut être très localisée et passagèrement, liée à la fonction.

Parafonction des muscles de la charnière crâniocervicale.


23
L’une d’elles présente une légère hypertonie charnière crânio-cervicale,
l’autre montre une attitude plus ouverte et dégagée.

Photo: CVRA H. Ponchon Photo: CVRA H. Ponchon

24
Le bilan manuel pour la voix

- Le contexte postural

 Organisation respiratoire (=1 du geste vocal)

- Equilibre du conduit pharyngo-buccal (=3 du geste vocal)

- Examen du larynx (=2 du geste vocal)

25
La respiration doit être correctement centrée
pour se déployer dans toutes les 6 directions de l’espace.

D’après dessin B. Calais-Germain

26
La balance thoraco-abdominale apprécie la bonne synchronicité respiratoire,
elle set à éliminer les heurts, les à-coups, les inversions, elles réintègre
les zones fonctionnellement ‘oubliées’…

Ce travail de respiration au neutre, avant tout geste vocal, se fait volontiers


en position allongée, pour se libérer de la posture anti-gravitaire.

Il permet de reconfigurer les données périphériques


pour les ajuster au schéma corporel moteur du geste vocal.
27
L’ajustement du point eupnéique permet d’optimiser le travail respiratoire
et de libérer la meilleure dynamique respiratoire possible du sujet.

insp.

exp.

Le point eupnéique que propose le sujet n’est pas nécessairement le meilleur,


il faut donc le régler.
28
Pour la respiration en situation de chant,
l’aspect énergétique est prédominant sur l’aspect anatomique.

Doc. : Ma Wang Dui


Source internet
dessin d’après L.J. Rondeleux

Il y a adéquation, con-centration du corps physique et du corps énergétique.


29
Le bilan manuel pour la voix

- Le contexte postural

- Organisation respiratoire (=1 du geste vocal)

 Equilibre du conduit pharyngo-buccal (=3 du geste vocal)

- Examen du larynx (=2 du geste vocal)

30
L’anatomie des muscles qui forment le conduit vocal est très complexe:

Syst. hyoidien pariétal (14),

Syst. pharyngé (5),

Syst. manducateur (8),

Syst. lingual (17),

Syst. vélaire (8).

Dessin: A. Piron

31
Rappel: indépendance et complémentarité des sous-fonctions de la voix!

Exemple de recrutement non souhaitable:

Photo Ackland

Dans cette configuration de forçage, le larynx fonctionne à crédit


sur la musculature extrinsèque pour l’émission du son primaire,
Les résonateurs ne sont pas libres, pas disponibles à leur destination.
32
Exemple de complémentarité correcte, physiologique:

Photo Ackland
Activité laryngée Activité musculaire
Interne suffisante pour autour du larynx,
l’émission primaire pour la résonance.

Ici, le larynx fait bien son travail d’émission avec sa musculature intrinsèque.
Le recrutement externe peut être modéré et occasionnel, physiologique.
Les structures résonantielles restent donc libres et souples.
33
Cette zone est complexe parce qu’elle est poly-fonctionnelle:

fonction digestive : préhension et premier traitement du bol alimentaire,


insalivation, malaxage, mastication, déglutition
fonction respiratoire: gestion du croisement aéro-digestif, fonction
vitale bien que plus tardive en phylogénèse.
fonction relationnelle: phonation (résonateurs)
fonction posturale: information de très grande précision

Son tonus de base est facilement perturbé par l’une ou l’autre de ces fonctions:
causes viscérales (ex.: RGO)
causes respiratoires (ex.: filière insuffisante)
causes mécaniques (ex.: conflit postural)
causes traumatiques (ex.: mémoire tissulaire)
causes psycho-émotionnelles (ex.: stress) 34
Le bilan manuel pour la voix

- Le contexte postural

- Organisation respiratoire (=1 du geste vocal)

- Equilibre du conduit pharyngo-buccal (=3 du geste vocal)

 Examen du larynx (=2 du geste vocal)

35
Apprécier la tonicité propre du larynx,
la mobilité de ses espaces,
la liberté que lui donne son environnement proche,
(enfermé, contraint ou libre).

Le larynx est
un système
auto-équilibré.
Dessin: A. Piron

36
Exemple de phonation sur une quinte avec serrage.

Serrage constricteur Serrage constricteur


inférieur du pharynx inférieur du pharynx
Vidéo: J.B. Roch

Ce qui vient ‘naturellement’


Ce muscle fait partie du
n’est pas ce qui est optimal
sous système des résonateurs!
pour une bonne qualité de voix chantée.
37
Réglage de la tension passive des cordes vocales.

Photo: Roch-Piron

38
EN RESUME, LE BILAN MANUEL DE LA VOIX EN 8 POINTS D’OBSERVATION :

NEUTRE CHANT

POSTURE X X

RESPIRATION X X

RESONATEURS X X

LARYNX X X

39
Merci de votre attention

Contact: jean-blaise.roch@orange.fr 40