Vous êtes sur la page 1sur 17

#° 8

Les bons gestes clés


pour peindre à l’huile

Un collection créée par la rédaction du magazine


1
L’huile facile !

i VIII
Nature morte
en 10 étapes
PLEIN D E C O N S E ILS E T
POUR PEINDRE À L’HUILE SA NS
D E G ESTES CLÉS

SE PRENDRE LA TÊTE !

II
Un moulin
sous la neige

XII
Marine
au couteau
alla prima
L’huile facile !

RENÉ MILONE
Né à Marseille en 1959,
il s’intéresse très tôt aux
arts visuels. Il expérimente
l’aquarelle, puis la peinture à
l’huile en autodidacte. Installé
au Québec en 1998, il suit
une formation artistique
à l’université et auprès
d’artistes professionnels.
Il participe à de nombreuses
expositions et remporte
plusieurs prix et bourses.
Il ouvre sa propre école en
2006, où il enseigne aux
adultes et aux enfants, et
réalise une longue série de
cours en vidéo.

#
Un moulin
sous la neige
en deux temps : une première couche qui
pose la composition et toutes les couleurs,
et une deuxième couche pour les détails
et les valeurs.

DÉCOUVREZ SA MÉTHODE, SES VIDÉOS EN LIGNE, SES LIVRES ET DVD


SUR LE SITE DE RENÉ MILONE : www.cours-de-peinture.com

Temps de réalisation : 2 h 30
i
Peindre alla prima, c’est peindre vite, dans
la spontanéité et sans les contraintes de
séchage de l’huile. Nous allons travailler

Les couleurs : J’ai choisi une palette limitée


FICHE
D’ID EN
TITÉ

à six couleurs et un blanc. L’harmonie colorée sera


La méthode : La peinture alla prima est rendue par une dominante bleue équilibrée de
surtout utilisée par les artistes lorsqu’ils peignent bruns chauds. Quelques verts intermédiaires et des
sur le vif, car elle permet une exécution rapide du contrastes rouges viendront compléter la tétrade.
tableau et de figer l’instant présent sur la toile. Palette : huiles Gamblin blanc de titane, jaune de
On peut aussi l’utiliser en atelier, avec plusieurs cadmium moyen, rouge de cadmium clair, cramoisi
avantages. L’œuvre conserve une certaine fraîcheur d’alizarine, terre de Sienne brûlée,
car l’artiste doit limiter sa manipulation de la bleu phtalo, bleu outremer.
matière sur la toile. C’est aussi une façon plus
rapide et plus simple de peindre à l’huile, en Les pinceaux : Pinceaux en soie
comparaison avec une peinture plus léchée. de porc Connoisseur Filbert nos 2, 6
La technique consiste à appliquer la peinture en et 8, pinceaux en soies synthétiques
une seule séance, sans séchage entre les couches. Princeton nos 2 et 4, un pinceau traînard
Après un dessin sommaire, l’artiste applique une Royal Langnickel 10/0.
première couche de peinture diluée, sur la toile,
afin de représenter les principaux éléments du Les médiums : Du solvant sans
tableau sans s’attarder sur les détails. Ensuite, odeur et un médium à peindre obtenu
il peint le tableau dans son intégralité, jusqu’aux d’un mélange de 75 % d’huile de lin et
finitions. de 25 % de solvant.

Le support : Une toile montée sur châssis,


traitée au gesso, format 6F (41 x 33 cm).

II Plaisirs de peindre La peinture à l’huile… facile


Démo, texte et photo : René Milone.

LE SUJET

Les paysages de neige sont toujours très


intéressants à réaliser. La lumière ambiante est
très présente et de nombreuses nuances colorées,
à peine perceptibles, peuvent être accentuées pour
rendre le tableau plus joyeux.
J’ai choisi cette photo prise lors d’une promenade
dans un parc provincial du Québec. Ce « Vieux
Moulin » très pittoresque du XVIIIe siècle nous offre
une architecture simple avec de belles boiseries
rouges contrastant dans le paysage. La photo a
été recadrée afin d’améliorer la composition, en
y appliquant la règle des tiers. La porte du moulin
se trouve désormais proche d’une intersection de
lignes. Le grand pin, la ligne d’horizon et le haut
du moulin se trouvent près des lignes des tiers.

1
LA COULEUR DU DESSIN
Vous pouvez faire le dessin au fusain ou directement à
la peinture. Dans ce cas, préparez un violet foncé avec
du bleu phtalo et du cramoisi d’alizarine, et diluez-le avec
du solvant pour qu’il soit assez liquide.

LE DESSIN
Esquissez le sujet, avec le pinceau Filbert n° 2 en soie de porc, en
commençant par les grandes lignes puis en ajoutant les éléments
des plans les plus éloignés vers les plus proches. Représentez les
arbres les plus importants en dessinant les troncs et les branches
principales. Pour les autres, indiquez juste leur contour. Il n’est pas
2 nécessaire de dessiner les petits détails, tels que l’intérieur des
fenêtres et les pierres du moulin.

Plaisirs de peindre La peinture à l’huile… facile III


L’huile facile !
PREMIÈRE COUCHE

3 4
Pour la première couche, diluez la peinture avec du solvant. Utilisez un pinceau en soie de porc assez gros et diluez cette
Il peut arriver qu’elle soit assez liquide pour couler sur la toile. couleur avec du solvant avant de l’appliquer sur le ciel en partant
Ce n’est ni grave ni gênant. Ces coulures seront recouvertes à du haut vers le bas et du foncé vers le clair. Placez quelques
la deuxième couche. Préparez un dégradé de bleus pour le ciel, touches de ce bleu sur les zones ombragées de la neige.
avec du blanc, du bleu phtalo et une pointe de cramoisi.

Pour la forêt de
l’arrière-plan, préparez
un mélange de blanc,
de jaune, de cramoisi,
de terre de Sienne
brûlée et d’une pointe
ASTUCE MATÉRIEL de bleu. Ne mélangez
pas trop les couleurs,
Pour la première couche, afin de conserver
utilisez des pinceaux plusieurs nuances.
en soie de porc. Ils sont
robustes et s’usent moins
1 que les pinceaux en poils
synthétiques, sur une toile
vierge dont la surface est
5
abrasive. Lors de la deuxième
couche, des pinceaux
synthétiques sont plus Appliquez ces couleurs,
appréciés car ils déposent en modulation sur
mieux la peinture sans risque la forêt, avec un
d’usure prématurée. pinceau moyen en soie
de porc. Posez des
touches verticales en
débordant un peu sur
le ciel.

6
IV Plaisirs de peindre La peinture à l’huile… facile
7 8
Ensuite, avec un mélange de bleu outremer et de jaune, placez Avec de la terre de Sienne brûlée mélangée à du blanc, peignez le
quelques verts sur les pins et sur les sapins de l’arrière-plan. mur du moulin, puis mélangez du jaune et du rouge afin d’obtenir
Utilisez aussi du blanc, légèrement réchauffé de jaune et de rouge, un orange, que vous appliquerez sur la porte. Peignez les boiseries
pour peindre le toit du moulin et poser les lumières dans la neige. des fenêtres et du toit en rouge.

ASTUCE TECHNIQUE
La neige doit être interprétée, en
peinture, avec la couleur de la lumière
ambiante (ici le jaune orangé du
soleil à la mi-journée), et sa couleur
complémentaire dans les ombres.
Soit du bleu, dans ce cas-ci. Lorsque
le ciel est nuageux, sa teinte peut être
très variable. Dans ce cas, il faut bien
l’observer afin de déterminer sa couleur
et l’appliquer à la neige.
9
Avec un mélange de terre de Sienne
brûlée, de cramoisi et de bleu outremer,
préparez des tons foncés allant du brun
au mauve, que vous appliquez sur les
troncs et la zone ombragée du moulin.
Il peut arriver que les couleurs se
mélangent aux blancs frais présents sur la
toile, ce qui fait apparaître de nouvelles
nuances intéressantes.

Terminez la première couche


en ajoutant des tons bleus avec
de l’outremer et du phtalo, pour
10 représenter les taches d’ombre
dans la neige.

Plaisirs de peindre La peinture à l’huile… facile V


L’huile facile !
DEUXIÈME COUCHE

GRAS SUR MAIGRE

Pour la deuxième couche,


utilisez la peinture pure ou
légèrement diluée avec un
médium fait de 75 % d’huile
de lin et de 25 % de 11
solvant.
Avec un nouveau mélange de blanc, de bleu phtalo et d’une petite
pointe de cramoisi, peignez le ciel de haut en bas en le dégradant
du foncé vers le clair. Placez quelques rappels de ce bleu dans les
parties ombragées de la neige.

12 13
Avec du blanc, de la terre de Sienne et du phtalo, créez des gris Précisez les détails du moulin avec beaucoup d’attention.
colorés puis, avec un petit pinceau, simulez des pierres sur le mur C’est le sujet principal et le point focal du tableau.
du moulin, en déposant de petites touches franches.

Pour assurer la précision de


la touche, vous pouvez
utiliser un appuie-main ou en
improviser un avec un bâton
accoté au-dessus de la toile.

Avec du jaune et du bleu outremer, réalisez des verts foncés


que vous utiliserez pour peindre les feuillages des arbres.
14 Pour bien représenter les aiguilles du pin, appuyez le côté
du pinceau, à plat, et soulevez-le en l’éloignant de la toile.

VI Plaisirs de peindre La peinture à l’huile… facile


i
15
Accentuez les troncs et les branches des arbres avec des noirs et
des bruns pour les ombres, puis des beiges clairs pour les lumières.
Pour faire le noir, mélangez du bleu outremer avec de la terre de
Sienne brûlée.

17
16
Préparez un gris clair chaud et un noir bleuté, que vous diluerez
avec beaucoup de médium jusqu’à l’obtention d’une consistance
aussi liquide que de l’encre.

Au pinceau traînard, prélevez ces


deux mélanges à tour de rôle et
appliquez-les sur la toile pour
former les branches fines des
arbres. Alternez les couleurs pour
croiser les ombres et les lumières.
Rechargez votre pinceau aussi
souvent que nécessaire pour
peindre des lignes fines, sans
mettre de pression avec
le traînard sur la toile.

TABLEAU TERMINÉ

Pour finir, modulez


la neige dans les
ombres avec des bleus
et dans les lumières
avec des blancs
chauds.

POUR ALLER PLUS LOIN


René travaille actuellement
sur l’écriture d’un livre destiné
aux enfants qui souhaitent
apprendre le dessin et la
peinture, et devenir de grands
artistes. Il espère pouvoir
l’éditer durant l’année 2014.

Plaisirs de peindre La peinture à l’huile… facile VII


i
L’huile facile !

Nature morte
L’ARTISTE
Diplômé de l’École nationale
supérieure d’arts de
Nancy, Yann Hovadik se
en 10 étapes
distingue par sa maîtrise des
techniques du dessin et de Non, la peinture à l’huile n’est pas
la peinture et un sens aigu
de l’observation.
si difficile ! Pour vous le prouver, je
Influencé par les grands vous fais partager ici une pratique
maîtres tels que Velázquez, particulière, celle du dailypainting,
Rodin ou Repin, Yann
partage son temps entre qui invite à peindre un tableau
un travail artistique réaliste chaque jour. Palette réduite, pas
et l’enseignement du dessin FICHE D’IDENTITÉ
et de la peinture dans
de médium, juste vous, la peinture
diverses associations et un sujet simple. Ne cherchez Temps de réalisation :
à Nancy. pas à réaliser un chef-d’œuvre, 2 h 30 - 3 h
mais envisagez ce travail La méthode : Cette peinture est
comme un exercice pour peinte directement (dans le frais), alla
progresser à coup sûr. prima (en une séance) et d’après nature.
Peindre alla prima nécessite de simplifier
le sujet en formes, valeurs et couleurs.
Les pinceaux : J’ai utilisé ici des

# RETROUVEZ DES TONNES DE CONSEILS ET ASTUCES


SUR LE BLOG DE YANN HOVADIK : www.yannhovadik.blogspot.fr
brosses plates en soie de porc pour poser
les masses et des martres pour les détails
et subtilités.
CONSEIL : Toujours peindre avec les plus
gros pinceaux possible !

Les couleurs : Je limite en général


ma palette aux blanc de titane, jaune de
cadmium clair, jaune de cadmium foncé,
rouge de cadmium foncé, terre d’ombre
brûlée, bleu outremer, bleu céruléum.
CONSEIL : Une palette limitée permet
de mieux connaître ses couleurs et donc
de mélanger plus facilement.
Par commodité, j’ai ajouté à ma palette
limitée de l’ocre jaune.

L’éclairage : Le modèle ainsi


que mon support sont éclairés
artificiellement avec une lumière
simulant la lumière naturelle.

VIII Plaisirs de peindre La peinture à l’huile… facile


LE DAILYPAINTING

Très répandu aux États-Unis et encore peu connu en


France, le dailypainting est une pratique consistant à
peindre une peinture par jour. De manière générale, les
dailypainters peignent des petites natures mortes, mais
les possibilités de sujets sont infinies !
Le dailypainting est avant tout un excellent moyen de
progresser dans la mesure où le peintre peint tous les
jours. Dans l’apprentissage de la peinture, la quantité et
la fréquence de la pratique sont fondamentales. Le fait
de peindre alla prima (en une séance) est excellent pour
apprendre à travailler efficacement. Il s’agit de peindre
méthodiquement et rapidement.
Sur le plan artistique, chercher à donner de la puissance
expressive à une peinture de petite taille est un challenge
intéressant. Une peinture est bonne ou mauvaise et cela peu
importe sa taille ou le sujet abordé.
Aujourd’hui, nous allons peindre une clémentine épluchée !

Les médiums : À votre convenance,


je préfère peindre sans médium.
CONSEIL : Quand on peint sans médium,
la peinture doit être la plus onctueuse
possible, soit fraîchement sortie du tube.

Le support : Papier entoilé ou


panneau de bois (MDF 3 mm) enduit
de gesso.
ASTUCE : J’ai utilisé ici une simple feuille
de papier enduite de gesso.

1
LE DESSIN. En fonction de la complexité du sujet,
j’exécute ou pas un crayonné avec un crayon HB. Le
crayonné est la mise en place des formes (contours
des objets et des ombres) simplifiées par des traits
droits. Ne pas dessiner de détails à ce stade, ceux-ci
seront peints durant l’approfondissement.
Conseil : pour mieux voir le crayonné, il est
possible de le reprendre avec par exemple de
la terre d’ombre diluée au white-spirit.

Plaisirs de peindre La peinture à l’huile… facile IX


1
L’huile facile !

2 3
MISE EN PLACE DES DEMI-TEINTES. Je débute par le fond Je pose la demi-teinte du support sur lequel repose la clémentine
en mélangeant de la terre d’ombre brûlée à du bleu outremer. Je (ocre jaune + terre d’ombre brûlée + bleu outremer + blanc de titane).
cherche une couleur. Je peins toujours du foncé vers le clair, après Conseil : posez la couleur dans le sens des formes.
avoir posé le fond, je mets en place l’ombre portée à gauche de la Ici, peignez le support horizontalement.
clémentine (ocre jaune + terre d’ombre brûlée + bleu outremer).
Pensez-y : à ce stade, il ne s’agit pas de nuancer mais de remplir
rapidement le support. Demandez-vous : si je devais résumer
cette zone par une seule couleur, ce serait laquelle ? Pensez à fermer un œil pour voir
les formes du modèle en 2D.

4 5
Le contexte étant dégrossi, Je peins la clémentine avec une demi-teinte composée de rouge de
je m’attaque à la clémentine. cadmium foncé, jaune de cadmium foncé et terre d’ombre brûlée.
Je commence par peindre la pelure
à gauche (rouge de cadmium foncé
+ jaune de cadmium foncé + terre
d’ombre brûlée). J’en profite pour VARIANTE
poser une touche de cette même
teinte sur la pelure à droite. Je peins
le restant de la pelure en orangé
(rouge de cadmium foncé + jaune
de cadmium foncé).
Conseil : prenez la bonne habitude
de peindre du foncé vers le clair.

Démo, texte et photo : Yann Hovadik.

X Plaisirs de peindre La peinture à l’huile… facile


6 7
Je pose les ombres portés sous l’ensemble (terre d’ombre brûlée, Je peins les parties claires de la clémentine principalement sur
bleu outremer, pointe de rouge de cadmium foncé), puis la partie gauche puisque la lumière provient de la gauche. J’affine
la pelure de droite (jaune de cadmium foncé, blanc de titane, les bords de la pelure de gauche et pose la tranche blanchâtre.
rouge de cadmium foncé, terre d’ombre brûlée). Conseils : les bords des formes sont à peindre soit nets
À retenir : les ombres sont chaudes quand la lumière soit doux.
est froide et inversement.

8 9
Je booste les clairs sur la clémentine avec une teinte presque blanche Je peins délicatement le filet
puis pose les parties sanguines (rouge de cadmium foncé + jaune de blanchâtre situé entre les deux
cadmium foncé + terre d’ombre brûlée). moitiés de la clémentine.
Je force la tranche orangée
de la pelure de droite, puis je
TABLEAU TERMINÉ creuse la pelure en posant une
touche plus simple composée
d’ocre jaune, terre d’ombre brûlée
et blanc de titane et dessine sa
tranche blanchâtre. J’en profite
pour terminer de peindre en
orange la deuxième partie
de la pelure tout à droite.

La peinture est terminée et


la clémentine, peinte la veille,
semble juste cueillie !

Plaisirs de peindre La peinture à l’huile… facile XI


L’huile facile !

Marie-Pierre Le Sellin
Elle naît à Paris en 1967.
Diplômée de l’École
supérieure des Arts
appliqués de Paris en 1988,
elle s’installe en Charente-
Maritime en 1991. Travaillant
comme graphiste PAO, elle
ne cesse jamais de peindre
et enseigne pendant dix ans
l’aquarelle botanique au
Muséum d’histoire naturelle
de La Rochelle. Elle pratique
également l’huile et le pastel
sec, travaillant toutes sortes
de sujets. Elle vient de sortir
un DVD sur le thème du
portrait au pastel.
Marine
au couteau
alla prima
Ce travail en empâtements
nécessite des huiles de bonne
qualité, qui vont pouvoir se
superposer dans le frais.
Pas de dessin possible: les
différents éléments devront
donc être posés directement
sur la toile, au couteau.
i
# POUR PARTICIPER À SES COURS OU À SES STAGES, RENDEZ-VOUS
SUR SON SITE : http://pastelslesellin.blog4ever.com LE SUJET

Travailler alla prima ou en une seule


séance est un exercice excitant car
il confronte l’artiste à un certain nombre
de difficultés techniques.
J’ai trouvé intéressant de relever ce défi
car je ne travaille que rarement de cette
façon, préférant laisser sécher la peinture
à chaque étape.
J’ai choisi un paysage que je connais bien,
proche de chez moi, utilisant la photo d’un
ami photographe car la météo n’a pas été
assez clémente pour me permettre
de travailler en extérieur.
La pluie incessante m’a obligée à me
réfugier dans mon atelier…

XII Plaisirs de peindre La peinture à l’huile… facile


Démo, texte et photo : Marie-Pierre LeSellin.

FICHE D’IDENTITÉ
LE CIEL
Je prépare du bleu
Temps de réalisation : céruléum + un peu
3à4h de cobalt et du
blanc pour le ciel
La méthode : Travailler au couteau et je commence par
permet de suggérer les matières. C’est parfait la gauche (je suis
pour ce genre de sujet, d’autant que le travail droitière) en posant
dans le frais est délicat et seul le couteau peut le bleu très clair. Je
tiens mon couteau
permettre de superposer les couches sans ôter à pleine main afin
les précédentes. de poser la couleur
Le matériel :
1 toile 50 x 70 cm
1 avec le plat.

Couteaux à peindre, court, moyen et long,


en forme de losange Je travaille en tenant
Chiffon le couteau à la
Papier absorbant verticale et j’ajoute
Palette plate jetable. du bleu plus intense
directement sur la
Les couleurs : J’ai choisi une huile très toile dans la couleur
déjà posée et l’étire
haut de gamme, extrêmement compacte, qui vers la droite.
ne coule pas, afin de faciliter les empâtements.
Les couleurs études, trop fluides pour ce genre
d’exercice, ne permettent pas de bien superposer
les couleurs.
Ma palette (Blockx et Williamsburg) : blanc
de titane, bleu céruléum, bleu de cobalt,
indigo, terre de Sienne naturelle, terre d’ombre 2
naturelle.

Le support : Je travaille sur une toile CONSEIL


assez grande, un 20P (73 x 54 cm), afin d’être
plus à l’aise. En effet, sur petit format, vous Préparez une grosse quantité de peinture, car peindre au couteau
seriez contraint d’utiliser de petits couteaux, demande de la générosité : vous travaillerez en empâtement, et la
peu pratiques pour ce genre d’exercice ; en peinture à l’huile est particulièrement adaptée à cette technique
travaillant sur grand format, votre gestuelle et car elle est onctueuse et compacte.
votre créativité seront plus libres. N’ajoutez rien, ni médium, ni huile siccative. Laissez la peinture
telle qu’elle sort du tube.
Utilisez le grand couteau pour cette surface assez grande et
adaptez toujours la taille de votre outil en fonction celle de la
surface à traiter. Cela oblige à en changer plusieurs fois au cours
de votre séance.
Appliquez la couleur avec des gestes larges, amples ; le couteau
laisse des traces dans la couleur et c’est normal : ne cherchez
pas à lisser parfaitement votre pâte.

Pour les nuages blancs, je travaille en posant


des touches horizontales et je tire la couleur
pour donner la forme du nuage.
Il est évident que la couleur ne séchera pas, donc
si vous superposez une couche sur la première,
vous devez charger votre couteau avec une
bonne épaisseur de peinture et la déposer sans
3 appuyer, très légèrement, afin de ne pas ôter
la première couche de peinture.

Plaisirs de peindre La peinture à l’huile… facile XIII


e
L’huile facile !
LA MER ET L’ARRIÈRE-PLAN
ASTUCE

Première difficulté technique : comment tracer une


ligne bien droite sur une couche de peinture fraîche ?
• Si vous n’êtes pas sûr de vous, utilisez une grande
règle en métal fine et posez-la sur la tranche dans la
peinture fraîche pour marquer la ligne d’horizon.
• Si vous avez l’œil et que vous avez l’habitude de
dessiner, posez la couleur directement avec la tranche
de votre couteau. Utilisez le plus fin et le plus long que
vous ayez afin de mieux prolonger votre tracé.
Le plus difficile est de ne pas trembler lorsque vous
posez la couleur. Évitez de respirer à ce moment-là
4 afin de maîtriser votre geste.

Posez la couleur de haut en bas et, lorsque vous aurez peint toute
la ligne, continuez le remplissage avec le plat de votre spatule
jusqu’à la limite des rochers. Je ne fais pas déborder la couleur sur
les rochers de manière à faciliter la pose des couleurs suivantes.
J’utilise ici du bleu céruléum + du blanc pour obtenir un bleu plus
intense que le ciel.

LES ROCHERS ET LE PREMIER PLAN

5 6
Pour peindre la ligne de crête des rochers, je travaille comme Posez à nouveau une grande zone d’eau avec le même mélange
pour l’horizon, mais sans règle, bien sûr. Je prends la couleur sur que pour la mer de l’arrière-plan en gardant une partie centrale
la tranche de mon couteau afin de la déposer avec précision avec plus claire où vous ajouterez du blanc directement sur la toile,
le petit couteau et fais des gestes un peu désordonnés pour poser que vous mélangerez à votre bleu. Laissez les traces de couteau
de petites touches de peinture. et les nuances différentes bien visibles.

Attention ! Rappelez-vous qu’il faut travailler avec délicatesse pour poser une couleur
sur une autre couleur encore fraîche. Si vous appuyez trop fort, vous enlèverez la
première couche et creuserez la peinture. Ce sera plus difficile à reprendre ensuite.

XIV Plaisirs de peindre La peinture à l’huile… facile


e
7 8
Pour les nuances du premier plan, j’utilise les restes de couleur Je remplis toute la surface sans m’occuper des traces ou
de ma palette en mélangeant le bleu du ciel dans la terre de des petits rochers présents un peu partout. J’alterne bleu
Sienne brûlée et l’ombre naturelle afin de créer ce gris-brun de l’eau pour les petites flaques et gris-brun pour le sable.
particulier au sable mouillé ou à la vase. Avec une bonne épaisseur de terre d’ombre naturelle + de l’indigo,
je peins par superposition les rochers immergés et les bandes
d’algues.

CONSEIL
Pour ce travail, vous ne pouvez pas dessiner les bateaux ou le carrelet
puisqu’on œuvre dans le frais tout du long. Il faut donc visualiser leur place et
leur forme puis se lancer directement. Si vous n’êtes pas sûr de votre main,
dessinez-les sur un calque et superposez-le sur la toile sans toucher
à la peinture. Cela vous aidera à poser la couleur sans vous tromper.

LES BATEAUX BLANCS

9 10
Nettoyez bien vos couteaux pour cette étape. Prenez une bonne Peignez ensuite la ligne sombre en dessous en indigo. Continuez
couche de blanc avec le petit couteau losange et appliquez par l’arrière du bateau, mélange de gris et de bleu foncé que vous
soigneusement la couleur sans trembler sur la première couche de réaliserez avec les restes de peinture de votre palette. N’oubliez
peinture. C’est une étape délicate car il ne faut pas salir le blanc. pas le moteur à l’arrière, que vous peindrez avec une touche de
Commencez par la coque. blanc. Posez ensuite la cabine en blanc et son ombre en gris-bleu
à droite.

Plaisirs de peindre La peinture à l’huile… facile XV


L’huile facile ! LES CARRELETS

ENTRAÎNEZ-VOUS Voici l’étape la plus difficile de ce travail : le tracé


de ligne pour peindre les structures des pontons.
Je commence par la ligne horizontale supérieure et
je repère sa place sur la toile. Je place 2 ou 3 points
avec la pointe de mon couteau pour garder la ligne
bien horizontale et, avec la tranche du plus long
couteau, je pose une très fine ligne brun foncé.
Tenez le manche du couteau du bout des doigts
pour éviter de laisser des traces dans le ciel.
Rechargez souvent votre couteau pour obtenir une
ligne régulière. Après la ligne horizontale,
je continue par les verticales en partant de la
gauche et en allant vers la droite (si vous êtes
gaucher, faites l’inverse !).
11
i 12
Je peins la cabane du premier carrelet avec la même couleur que
les piquets puis je repose une couche de bleu foncé sur la porte
arrière. La partie gauche située à la lumière est peinte avec un
13
Je peins la lumière sur les grandes perches
avec une ligne de blanc à gauche, cela
donne du volume et de la lumière à cette
mélange de Sienne naturelle + blanc et bleu. structure si frêle. Là encore, pas de dessin,
TABLEAU TERMINÉ
lancez-vous directement avec la matière
et le couteau pour crayon : c’est l’occasion
ou jamais de vous dépasser et de vous
surprendre vous-même !
Si vous vous trompez, grattez la couleur
avec la tranche de votre couteau et
recommencez…
Pour peindre les filets de pêche, j’utilise le
brun clair du sable et du blanc en mélange.
Vous pouvez gratter un peu plus la surface
de votre peinture pour l’essuyer un peu.

En fin de séance, vous
pouvez ajouter quelques
rochers foncés devant
afin d’augmenter l’effet
graphique de vos touches.
XVI Plaisirs de peindre La peinture à l’huile… facile