Vous êtes sur la page 1sur 35

Ecole Centrale d’Electronique

ING4 - Octobre 2009

Troisième partie
Les réseaux multiplexés en longueur d’onde
Systèmes WDM

Jean-Jacques BERNARD
OPTEL Formation
Tél. : 06 88 48 89 70
E-mail : bernardjj@free.fr

JJB - Oct. 2009 1


Sommaire

 Systèmes WDM (wavelength division multiplexing) : Pourquoi ?


 Généralités sur les systèmes WDM
 Limitations dues aux effets non-linéaires dans la fibre de ligne
 Mélange à quatre ondes FWM (four-wave mixing)
 Spécificités de l’amplification WDM
 Platitude de la courbe de gain
 Considérations sur le bruit
 Influence du nombre d’amplificateurs et du nombre de canaux sur le rapport S/B
 Impact de la puissance d’entrée de l’amplificateur sur sa courbe de gain
 Description de systèmes de transmission WDM

JJB - Oct. 2009 2


Evolution des systèmes TDM
sur fibre optique

 Aujourd’hui, le taux d’accroissement du débit double tous les 2,5 ans


 On cherche à accroître le produit débit x distance

Transmetteur Récepteur

Régéné- Amplificateur
Transmetteur Récepteur
rateur OEO optique

Transmetteur Récepteur

Transmetteur Récepteur
Monocanal
2,5 Gbit/s

Et ensuite ?.....
Le débit TDM de 10 Gbit/s (facteur 4) commence à être installé
Le débit TDM de 40 Gbit/s (facteur 16) est en cours de développement

JJB - Oct. 2009 3


Etat actuel des réseaux terrestres

 Systèmes déjà installés et opérationnels


 Basés sur la fibre monomode standard type G.652 à 1550 nm
– Atténuation minimum de la fibre ( 0.2-0.3 dB/km)
– Possibilité d’amplification optique (EDFA)
 Débits en TDM
– Couramment 2,5 Gbit/s
– Démarrage du 10 Gbit/s
 Spécificités des systèmes TDM à 2,5 Gbit/s
 Modulation directe
 Booster et/ou pré-amplificateur
 Distance sans régénération  150 km

 Evolution court terme


 Contrainte due au nombre limité de fibres installées
 Capacité accrue : passage à 10 Gbit/s multicanaux
 Plus grande distance sans régénération

JJB - Oct. 2009 4


Multiplexage temporel
(TDM : Time Division Multiplexing)

400 ps
Multiplexeur synchrone
4 vers 1
STM-16 # 1 a b c d
400/4 = 100 ps

STM-16 # 2 a b c d
aaaabbbbccccdddd Transmetteur
optique
10 Gbit/s
STM-16 # 3 a b c d

STM-16 # 4 a b c d
Signaux numériques Train binaire
multiplexés à 10 Gbit/s optique à
Temps (signaux électriques) 10 Gbit/s

Trains binaires 2,5 Gbit/s


(signaux électriques)
4 bits sont montrés

JJB - Oct. 2009 5


Multiplexage en longueur d’onde
WDM (Wavelength Division Multiplexing)

400 ps Multiplexeur optique


passif 4 vers 1
1
STM-16 # 1 a b c d Tx optique
2,5 Gbit/s
2
a b c d Tx optique
STM-16 # 2
2,5 Gbit/s 1 2 3 4
Fibre
de ligne
3
a b c d Tx optique a b c d
STM-16 # 3
2,5 Gbit/s
a b c d
4 a b c d
Tx optique
STM-16 # 4 a b c d
2,5 Gbit/s a b c d
Temps Temps

Trains binaires à 2,5 Gbit/s Trains binaires Trains binaires


(signaux électriques) optiques à 2,5 Gbit/s optiques à 2,5 Gbit/s
4 bits sont montrés (1 par fibre) (4 par fibre)

JJB - Oct. 2009 6


Multiplexage en longueur d’onde
WDM (Wavelength Division Multiplexing)

 Intérêts du multiplexage en longueur d’onde


 Très haute capacité de transmission sur la fibre de ligne
– 2,5 ou 10 Gbit/s par canal (longueur d’onde)
– Grand nombre possible de canaux (typiquement 16 à 64 canaux)
– Capacité globale équivalente transportée : 40 à 640 Gbit/s
 Ne nécessite pas de circuits électronique à très haut débit
– Electronique à 2,5 Gbit/s pour systèmes N x 2,5 Gbit/s (capacité jusqu’à 160 Gbit/s)
– Electronique à 10 Gbit/s pour systèmes N x 10 Gbit/s (capacité jusqu’à 640 Gbit/s)
 Possibilité d’exploiter la fibre standard SMF déjà installée à 1,55 µm
– Supporte la forte dispersion chromatique de cette fibre si débit limité à 2,5 Gbit/s

 Contraintes du WDM
 Sensibilité aux effets non-linéaires générés dans la fibre de ligne (FWM)
 Spécificités propres des amplificateurs optiques (platitude du gain…)
 Sources d’émission très stables en longueur d’onde

JJB - Oct. 2009 7


Limitations de la transmission
Dispersions chromatique et de polarisation

Hypothèses : - transmission monocanal


- propagation linéaire
- modulation d’intensité NRZ sans chirp
Distance sans régénération (km)

10000
PMD =
Fibres DSF Polarization
futures Mode
Fibres SMF
Dispersion

PM
actuelles

D
1000

=
0,
5
400 km

Dc 0.5
ps =
PM

=
/k 1 7
Dc

2
m
D

ps
=

/n
2
100

m
ps

ps

.k
/

/n
km

m
m
0.

.k
5
10 km

m
10
0.1 1 2.5 10 100
Débit (Gbit/s)

JJB - Oct. 2009 8


Stratégies pour accroître
la capacité par fibre

Nombre de canaux WDM Capacité

40

16
10
2.
64

0
totale

Gb
Gb
Gb

Gb

WDM
it/
par fibre

it/
32

it /

it/
s
s
s

s
16

1 TDM

10 Mbit/s 100 Mbit/s 1 Gbit/s 10 Gbit/s 100 Gbit/s


Débit par canal
622 Mbit/s STM-4
155 Mbit/s STM-1

2.5 Gbit/s STM-16

10 Gbit/s STM-64

Limitations dues à la
dispersion chromatique et à la
dispersion de polarisation

JJB - Oct. 2009 9


Avantages techniques du WDM
pour les systèmes terrestres de haute capacité

Données TX RX

Données TX RX

 Pour les systèmes 2.5 Gbit/s : plus grande tolérance sur les
artères optiques déjà installées :
 à la dispersion chromatique (fibres SMF G.652)
 à la dispersion de polarisation (fibres SMF G.652 et DSF G.653)

-> Distance plus grande sans régénération : accroissement d’un


facteur 4
 Transparence aux débits et aux standards, modularité,
protection type (N+1)

JJB - Oct. 2009 10


Propagation dans les systèmes WDM
Effets non-linéaires dans les fibres

 Systèmes WDM : propagation simultanée sur une même fibre de


plusieurs porteuses optiques

 Régime linéaire (Pcanal < 0 dBm = 1 mW) :


 Pas de différence entre propagation monocanal et multicanaux

 Auto-modulation de phase SPM (self-phase modulation) :


 Effet non-linéaire présent à la fois en propagation monocanal et
multicanaux

 Effet non-linéaire limitant la performance des systèmes WDM :


 Mélange à quatre ondes FWM (four-wave mixing)

JJB - Oct. 2009 11


Mélange à quatre ondes (FWM)
dans les systèmes WDM
 Le mélange à quatre ondes (Four Wave Mixing FWM) génère des
fréquences optiques parasites par intermodulation du 3ème ordre :
 Fi = F1 – F Fj = F2 + F où F = F2 - F1

F0 F1 F2 F3
Diaphonie Diaphonie
hors bande dans la bande
Fi Fj

F0 F1 F2 F3 Fréquence
optique
Fréquence optique

 La diaphonie FWM est générée par :


 une puissance importante par canal (> 0 dBm)
 une faible dispersion chromatique (< 2 ps/nm.km)
 un faible espacement ou un espacement égal entre canaux

JJB - Oct. 2009 12


Solutions possibles pour
minimiser l’impact du FWM
 L’efficacité du FWM décroît avec :

 une faible puissance par canal (< 0 dBm)


 un large espacement entre canaux (> 50 GHz)
 un arrangement judicieux de la polarisation des canaux (polarisations
croisées entre canaux adjacents)
 l’utilisation de nouvelles fibres
(0 en dehors de la plage du multiplex) :

– Conception de nouvelles fibres de ligne du type NZ-DSF :


(Lucent TrueWave, Corning LEAF, Alcatel TeraLight...)

 Réduction de l’impact du FWM :

 Espacement inégal entre canaux...


Solution abandonnée car non gérable pour un très grand nombre de canaux

JJB - Oct. 2009 13


Fibres SMF standard, DSF et NZ-DSF

 Fibres SMF standard type G.652 :


25

Dispersion chromatique (ps/nm.km)


 Longueur d’onde d’annulation de la
dispersion chromatique (0) entre 1290 20
et 1320 nm
 Atténuation typique : 0.25 dB/km 15

)
m
.k

Bande
EDFA
m2
 Fibre à dispersion décalée DSF

/n
10

ps
(dispersion-shifted fiber) G.653 :

08

3
65
.
(0

G.
5

2
0 entre 1530 et 1570 nm

65

G.
 Atténuation typique : 0.28 dB/km 0

 Fibre NZ-DSF (non-zero

5
-5

65

5
dispersion-shifted fiber) G.655 :

G.

65
G.
 0 vers 1520 ou 1580 nm -10
1200 1300 1400 1500 1600
 La fibre la plus prometteuse ?
Longueur d’onde (nm)
 Déjà déployée aux USA

JJB - Oct. 2009 14


Fibres NZ-DSF pour systèmes WDM

 Fibre à dispersion décalée (DSF) G.653 : 8

Dispersion chromatique (ps/nm.km)


 0 entre 1530 et 1570 nm
6
 Pire cas : 0 à l’intérieur du multiplex

 Développement d’une nouvelle fibre 4 0 1520 nm

avec 0 en dehors du multiplex défini par 2


la bande d’amplification des EDFA :
0
 NZ-DSF G.655

 2 alternatives: -2

 0 1520 nm @ D +2 ps/nm.km 0 1580 nm


-4
Bande
 0 1580 nm @ D -2 ps/nm.km EDFA
-6
– évite les instabilités de modulation
– permet la compensation de dispersion -8
par concaténation de plusieurs fibres 1500 1520 1540 1560 1580 1600
standard Longueur d’onde (nm)
 Fibre de l’avenir ?

JJB - Oct. 2009 15


Spécification en diaphonie
pour les démultiplexeurs WDM

@ BER = 10-10 (dB)


Pénalité en sensibilité
10
Système 4 canaux
sans amplificateur 8

6
D
E 4
M
2
U
X 0
-25 -20 -15 -10 -5 0
Diaphonie totale hors bande (dB)
 Pénalité de 0.5 dB pour diaphonie de -13 dB
 Diaphoniecanal < -20 dB pour 8 canaux avec spectre plat à
l’entrée du démultiplexeur
 Diaphoniecanal < -25 dB pour 8 canaux après la chaîne
d’amplificateurs

JJB - Oct. 2009 16


Considérations concernant
l’espacement entre canaux

 Limite inférieure :
 Stabilité de la longueur d’onde de l’émetteur nécessitant des circuits de contrôle
complexes et coûteux
 Contraintes technologiques sur le démultiplexeur (diaphonie et stabilité en
longueur d’onde)
 Effets non-linéaires dans la fibre de ligne :
(mélange à quatre ondes FWM)

 Limite supérieure :
 Courbe de gain non uniforme des amplificateurs optiques
 Bande passante totale pour accroissement du nombre de canaux

-> Un espacement de 50 à 100 GHz est un bon compromis


(en accord avec la recommandation ITU-T G.692)

JJB - Oct. 2009 17


Amplification WDM
Exigences et spécificités

Equipement Amplificateur Equipement


terminal de ligne de ligne terminal de ligne
1
DATA IN Tx 1 M Super-  Rx DATA OUT
U vision 2
DATA IN Tx 2 Rx DATA OUT
L 3
DATA IN Tx 3 T
D Rx DATA OUT
I 4
DATA IN Tx 4 P
E Rx DATA OUT
L M 5
DATA IN Tx 5 U Rx DATA OUT
E
X X 6
DATA IN Tx 6 Rx DATA OUT
E 7
DATA IN Tx 7 U Rx DATA OUT
R 8
DATA IN Tx 8 Rx DATA OUT

 Les amplificateurs optiques WDM doivent présenter :


 Une puissance uniforme par canal tenant compte
– de la dynamique du récepteur
– des effets non-linéaires dans la fibre de ligne
 Un rapport Signal/Bruit uniforme
– pour assurer une excellente performance en taux d’erreur (BER) quel que soit le
nombre de canaux

JJB - Oct. 2009 18


Amplification WDM
Limitation due à l’autofiltrage
de la courbe de gain G()

4 canaux, 7 EDFAs (800 km) 16 canaux, 7 EDFAs (800 km)


Accroissement
du nombre de
canaux :
5 dB/div

8 canaux, 1 EDFA (200 km) 8 canaux, 7 EDFAs (800 km)


Accroissement
du nombre
d’amplificateurs:
5 dB/div

50 nm

JJB - Oct. 2009 19


Platitude de la courbe de gain
Co-dopants et nouveaux matériaux de base

Différents co-dopants

Fluorescence
dans les fibres à base
silice dopée Erbium
-> intérêt du dopage Al

1500 1550 1600


Longueur d’onde (nm)

Silice et verre fluoré

Fluorescence
Atténuation
comme matériaux de base
pour le dopage Erbium
Fibre silice dopée Erbium
Fibre verre fluoré dopée Erbium
1450 1600 1450 1650
Longueur d’onde (nm)

JJB - Oct. 2009 20


Platitude de la courbe de gain
Impact de la puissance d’entrée

0
Influence de la

Puissance (dBm)
PIN = -22 dBm
puissance d’entrée -1
PIN = -15 dBm
(puissance pompe constante) PIN = -10 dBm
PIN = -5 dBm
-2
Un seul EDFA avec
co-dopage Aluminium
-3
1546 1548 1550 1552 1554 1556 1558 1560

Longueur d’onde (nm)

 La platitude de la courbe de gain dépend directement de la


puissance totale d’entrée sur l’amplificateur:
 Une puissance d’entrée trop faible conduit à un gain plus faible vers les
grandes longueurs d’onde
 La bonne platitude du gain nécessite un contrôle permanent de la puissance
d’entrée pour l’ajuster à sa valeur optimale

JJB - Oct. 2009 21


Platitude de la courbe de gain
Filtrage spectral

Chaîne de 10 EDFA : impact du filtre aplatisseur de gain

Sans filtre Avec 1 filtre


Puissance (dBm)

Puissance (dBm)
5 5
0 0
-5 -5
-10 -10
-15 -15
-20 -20
-25 -25
-30 -30
-35 -35
1550 1552 1554 1556 1558 1560 1562 1550 1552 1554 1556 1558 1560 1562
Longueur d’onde (nm) Longueur d’onde (nm)

JJB - Oct. 2009 22


Limitations de l’amplification WDM
Considérations sur le bruit

Accroissement du nombre de canaux :


1 canal 4 canaux 8 canaux

S/B

S/B
Accroissement du nombre d’amplificateurs de ligne :
200 km - 1 amplificateur 400 km - 3 amplificateurs 800 km - 7 amplificateurs
5 dB/div

S/B
S/B

20 nm

JJB - Oct. 2009 23


Mise en œuvre pratique
des amplificateurs optiques WDM

 La réponse d’un EDFA WDM (platitude de la courbe de gain,


puissance de sortie par canal) dépend directement de la
puissance totale d’entrée

 Les amplificateurs WDM sont conçus pour être utilisés à une


puissance d’entrée spécifique pour optimiser la platitude de la
courbe de gain

 La puissance totale d’entrée peut ne pas être constante :


 Perte en ligne non uniforme entre amplificateurs de ligne
 Variation du nombre de canaux :
– Augmentation progressive du nombre de canaux (upgrade)
– Défaillance possible d’une carte transmetteur
– Réseaux à routage en longueur d’onde avec fonction ADM

JJB - Oct. 2009 24


Transmission de 16 canaux à 2,5 Gbit/s
sur 440 km de fibre standard G.652
Tx 1 M
Tx 2 U 110 km 110 km 110 km 110 km
. L
T
. I i
P
. L Rx
. E
X
. E
Tx 15 U 2.5 Gbit/s
R 16 à 2,5 Gbit/s DATA OUT
Tx 16
50 dB

2.5 Gbit/s
DATA IN

40 nm

 Utilisation d’amplificateurs large bande à verre fluoré :


 16 canaux WDM, espacement de 200 GHz soit 1,6 nm (1533.7  1558.2 nm)
 Débit par canal 2,5 Gbit/s :
 Capacité totale de 40 Gbit/s avec excellente tolérance à la dispersion
chromatique et à la dispersion de polarisation

JJB - Oct. 2009 25


Transmission de 16 canaux à 10 Gbit/s
sur 531 km de fibre standard G.652
Tx 1 M
Tx 2 U 16  à 10 Gbit/s 60 km 66 km 86 km
. L
T DCF DCF DCF DCF
. I
P
. L
. E
X 93 km 60 km 77 km
. E
Tx 15 U DCF DCF DCF
R
Tx 16

10 Gbit/s 61 km 28 km
DATA IN
DCF
10 Gbit/s
Rx
i DATA OUT

Sortie transmetteur Entrée récepteur


DCF : Fibre à
compensation de
30 dB

dispersion

: EDFA à verre fluoré

32 nm

JJB - Oct. 2009 26


Expérience NEC à 2,6 Tbit/s :
132 canaux à 20 Gbit/s sur 120 km
120 km
fibre G.652 Récepteur
DCF D
E
132 canaux
M
à 20 Gbit/s
U
X

JJB - Oct. 2009 27


Démonstrateur système WDM
non-régénéré 16 x 2,5 Gbit/s sur 427 km

TX 1 Coupleur 16 -> 1 Pompe


#1
...

EDFA WDM Mux


50 km EDF 277 km
Booster
TX 16 déporté
Pompe
#2
Terminal transmetteur 50 km

Pré-ampli déporté

Mux
RX
WDM EDFA
Isolateur EDF 100 km DCF APD
optique Pompe Filtre
#3 optique

Pompe
#4 Terminal récepteur
100 km

JJB - Oct. 2009 28


Démonstrateur système WDM
non-régénéré 8 x 2.5 Gbit/s sur 461 km
TX 1

Coupleur 8 vers +30 dBm


...

EDFA
361 km
TX 8
1

Terminal transmetteur avec FEC

Pompe Terminal récepteur avec FEC


Pré-ampli déporté Pré-ampli déporté 140 mW
Isolateur
optique
Mux Mux Mux
Rx
EDF EDF
EDFA DCF APD
50 km 50 km
Filtre
optique
Pompe
350 mW
BER inférieur à 10-15
Pompe après code correcteur
100 km 350 mW d’erreur (FEC)

JJB - Oct. 2009 29


Démonstrateur système WDM
non-régénéré 8 x 2,5 Gbit/s sur 377 km

Pré-amplification
Raman BER inférieur à 10-15
après code correcteur
TX 1 Pompe d’erreur (FEC)
Coupleur 8 vers

350 mW

+30 dBm Mux APD


EDFA EDFA DCF RX
377 km
Optical
TX 8 filter
1

Terminal transmetteur avec FEC Terminal récepteur avec FEC

JJB - Oct. 2009 30


Terminal commercial 8 x 2,5 Gbit/s

ADM ADM
#1 TX 1 Débit ligne 2.666 Gbit/s (FEC) RX #1
(STM 16) D (STM 16)

M +26 dBm
E
U PA PR M
X U
ADM X ADM
#8 PA: Post-amplificateur (booster) #8
(STM 16)
TX 8 RX (STM 16)
1666 UW PR: Pré-amplificateur 1666 UW

 Code correcteur d’erreur FEC (Forward Error Correction)


 Post-amplificateur forte puissance de sortie (+26 dBm)
 Pré-amplificateur faible bruit
 Espacement entre canaux conforme à la norme ITU-T
 Compatible avec les multiplexeurs SDH et SONET

JJB - Oct. 2009 31


Systèmes sous-marins
16 x 2,5 Gbit/s en exploitation
Marge de 4 dB pour réparation
et installation/maintenance
Terminal de ligne avec
FEC et amplificateurs ADM SLTE SLTE ADM

205 km
+ Pré-amplification
et pompage Raman côté ADM SLTE SLTE ADM
réception Pompe
235 km

+ Pré-amplification déportée Fibre dopée


et pompage Raman côté ADM SLTE SLTE ADM
réception Pompe
300 km

Fibre dopée Fibre dopée


+ Pré-amplification déportée
et pompage Raman côtés ADM SLTE SLTE ADM
émission et réception Pompe Pompe
330 km

JJB - Oct. 2009 32


Systèmes sous-marins
16 x 10 Gbit/s en développement
Marge de 4 dB pour réparation
et installation/maintenance
Terminal de ligne avec
FEC et amplificateurs ADM SLTE SLTE ADM

140 km
+ Pré-amplification
et pompage Raman côté ADM SLTE SLTE ADM
réception Pompe
170 km

+ Pré-amplification déportée Fibre dopée


et pompage Raman côté ADM SLTE SLTE ADM
réception Pompe
230 km

Fibre dopée Fibre dopée


+ Pré-amplification déportée
et pompage Raman côtés ADM SLTE SLTE ADM
émission et réception Pompe Pompe
300 km

JJB - Oct. 2009 33


Nouvelles fonctions et nouveaux
composants dans les réseaux WDM
Combinaison de toutes les Possibilité de contrôle/maintenance
longueurs d’onde dans des amplificateurs de ligne
la même fibre de ligne (nouveaux composants réseau)
Amplificateur
de ligne
Equipement terminal de ligne Equipement terminal de ligne
Canal de
supervision 1
DATA IN TX 1 M
RX DATA OUT
RX TX 2
DATA IN TX 2 U  + supervision RX DATA OUT
L 3
DATA IN TX 3 T
D RX DATA OUT
I 
DATA IN TX 4 P
E 4 RX DATA OUT
L M 5
DATA IN TX 5 U RX DATA OUT
E
DATA IN TX 6 X X 6 RX DATA OUT
E 7
DATA IN TX 7 U RX DATA OUT
R 8
DATA IN TX 8 TX sup Amplification RX sup RX DATA OUT
Processeur simultanée de Processeur
contrôle tous les canaux contrôle
système système

Chaque TX fournit Gestion du Gestion du Sélection d’un canal


la puissance réseau réseau par fibre de sortie
correcte et
la bonne longueur
d’onde
JJB - Oct. 2009 34
Multiplexage en longueur d’onde
Avantages clés

 Accroissement de la capacité des réseaux existants


 Upgrade d’un système monocanal vers un système multicanaux
 Exploitation de l’infrastructure existante de fibres standard SMF pour leur
utilisation en WDM à 10 Gbit/s par canal

 Amélioration de la connectivité et de la flexibilité


 Granularité plus fine des canaux WDM (espacement réduit entre
canaux adjacents)
 Adaptabilité à la configuration du trafic

 Possibilité de mise en œuvre du réseau par étapes


successives
 Upgrade progressif en fonction de la demande
 Optimisation globale du coût de réalisation du réseau
 Coût optimisé pour le réseau définitif visé

JJB - Oct. 2009 35