Vous êtes sur la page 1sur 26

Guide technique

Les besoins d’eau chaude sanitaire


en habitat individuel et collectif
page 2 I Préface

A l’heure où les bâtiments sont de plus en plus économes


Préface en énergie, l’eau chaude sanitaire (ECS) devient l’un des
postes les plus consommateurs dans les logements
récents. L’ADEME l’a anticipé et a décidé de s’attaquer
au défi de l’ECS depuis 2009 en lançant le Programme
d’Actions Concerté sur les Technologies de l’Energie
relatives à l’Eau Chaude Sanitaire (PACTE ECS).
Cinq consortiums, soit 33 partenaires au total, soutenus
par l’ADEME ont participé au PACTE ECS et ont permis
d’aboutir à des technologies performantes de production d’ECS. Au-delà de ces
premiers résultats concrets, le programme PACTE ECS a été aussi l’occasion de
mutualiser un certain nombre de données issues des projets en particulier sur les
besoins d’eau chaude sanitaire des occupants.
En effet, une meilleure connaissance des besoins s’avère cruciale aussi bien
pour optimiser le dimensionnement des systèmes de production que pour
l’estimation des consommations d’énergie et pour des applications en recherche
et développement. Les valeurs qui sont aujourd’hui classiquement utilisées
dans la profession sont relativement anciennes et divergent selon les sources.
Partant d’un constat unanime de tous les acteurs de la filière, un travail transversal
de capitalisation a été initié afin de réactualiser ces valeurs de besoins en
habitat en cohérence avec ceux réellement observés aujourd’hui sur le terrain.
L’ADEME a confié cette mission au COSTIC, qui a mutualisé et analysé les données
issues de ces travaux. Par la suite, ces valeurs de besoins ont été consolidées
par une analyse conséquente de relevés annuels de compteurs et de suivis
instrumentés.
Aujourd’hui, l’ensemble de ces travaux ont abouti à la rédaction de ce premier
guide sur les besoins d’eau chaude sanitaire, que nous mettons à disposition
de l’ensemble des acteurs de la filière de l’eau chaude sanitaire. Je tiens
à remercier le COSTIC pour son travail de capitalisation et de rédaction ainsi que
les nombreux participants qui ont mis à disposition des données et qui ont fait
de ce guide un ouvrage de référence pour la profession. Enfin, dans l’optique
d’optimiser le dimensionnement des installations de production d’ECS pour une
meilleure efficacité énergétique, cet ouvrage sera prochainement complété par la
publication d’un deuxième volet abordant ce dimensionnement.

Marie-Christine Prémartin
Directrice Exécutive des Programmes
ADEME

Les besoins d’eau chaude sanitaire en habitat individuel et collectif  I Guide technique
Les besoins d’un logement I page 3

AVANT - PROPOS 4

Sommaire
INTRODUCTION 5

1. LES BESOINS INDIVIDUELS D’UN LOGEMENT 6


1.1. Les besoins journaliers moyens 6
1.1.1. Par personne 6
1.1.2. Par taille de ménage 7
1.1.3. Par type d’appartement 8
1.2. La part d’ECS dans le besoin total d’eau du logement 9
1.3. Les variations journalières 9
1.4. Exemples de profils 11

2. LES BESOINS D’UN IMMEUBLE D’HABITATION 13


2.1. Le calcul du nombre de logements standards 13
2.2. Les besoins journaliers 14
2.2.1. Les besoins journaliers moyens 14
2.2.2. Les variations journalières 15
2.3. Les pointes de consommations 16
2.3.1. Les pointes de 10 minutes 17
2.3.2. Les pointes horaires 17
2.4. Exemples de profils 18
2.4.1. Profils journaliers maximaux 18
2.4.2. Profils horaires, hebdomadaires et mensuels moyens 19

3. LES PARAMÈTRES LES PLUS INFLUENTS 22


3.1. Les taux d’occupation des logements 22
3.2. Les températures d’eau froide 23
3.3. Les systèmes d’économie d’eau et d’énergie 24

4. RÉCAPITULATIF 25

Les besoins d’eau chaude sanitaire en habitat individuel et collectif  I Guide technique
Dans le contexte actuel où l’eau chaude Pour enrichir les connaissances, de nouveaux
Avant-propos
sanitaire (ECS) est devenue un véritable enjeu indicateurs ont été également ajoutés afin
pour diminuer la consommation énergétique d’appréhender la variabilité des besoins.
des bâtiments d’habitation, il est important de Ce guide est le fruit de ces travaux. Cet ouvrage
disposer de données fiables sur les besoins de référence sur les besoins d’ECS en habitat
d’ECS. Partant du constat que les valeurs est destiné à tous les acteurs de la filière :
utilisées habituellement par la profession sont industriels, maîtres d’ouvrage, bureaux d’études,
relativement anciennes et souvent divergentes installateurs, exploitants, centres de recherche,…
(Recommandation ECS AICVF, Mode de calcul, Divers indicateurs sont donnés pour des
Calculs pratiques de plomberie1 ,…), l’ADEME a applications variées : le dimensionnement
initié des travaux afin de réactualiser ces valeurs, des systèmes de production d’ECS individuel
dans le cadre du programme de recherches et collectif mais aussi la prévision des
PACTE ECS2. Ces travaux ont été menés par le consommations énergétiques au stade de
COSTIC en synergie avec les 5 consortiums la conception, l’analyse des consommations
participants à ce programme. Une capitalisation en phase d’exploitation ou bien encore des
des suivis de consommations d’ECS menés ces applications de R&D… Afin de répondre au mieux
dernières années, à laquelle 16 partenaires ont aux diverses attentes, le comité de rédaction de
contribué, a été réalisée. cet ouvrage, rédigé par le COSTIC, était constitué
Plus de 15 500 relevés annuels de compteurs et de représentants des différents acteurs de la
400 suivis instrumentés ont ainsi été analysés filière (ATLANTIC, CSTB, EDF, ENGIE, GRDF, ICO,
par le COSTIC afin d’établir de nouvelles valeurs TECSOL, UECF, UNICLIMA et USH).
de référence de besoins d’ECS en habitat.

L’ADEME tient à remercier tous ceux qui ont contribué à la réalisation de cet ouvrage

Remerciements
de  référence :
• Le COSTIC pour le travail de collecte et analyse • Les différents partenaires qui ont mis
de données et la rédaction du présent guide, à disposition des données de suivis
sur les besoins d’ECS :
• Les participants au comité de rédaction :
ACD2,
Farid Abachi, USH,
AIGUILLON CONSTRUCTION,
Olivier Broggi, GRDF,
ALDES,
Jean-François Doucet, EDF,
ATLANTIC,
Valérie Laplagne, UNICLIMA,
AUVERGNE HABITAT,
Didier Miasik et Wanda Bouisson, ATLANTIC,
BELENOS,
Daniel Mugnier et Luc Greliche, TECSOL,
CEREMA,
Charles Pelé, CSTB,
CHAROT,
Pierre Picard, ENGIE,
CIAT,
Nicolas Vincent, UECF,
COFELY,
Gilles Wegner, ICO.
EDF,
ENGIE,
OPAC DE LA SAVOIE,
TECSOL,
USH.

1 Recommandation Eau Chaude Sanitaire 02.2004, AICVF - G. Baeckeroot et J-M Cadoret, Mode de calcul des installations d’eau
chaude sanitaire, EDIPA - G. Dubreuil et A. Giraud, Calculs pratiques de plomberie sanitaire, EDIPA
2 Le PACTE ECS est un Programme d’Actions Concerté sur les Technologies de l’Energie relatives à l’Eau Chaude Sanitaire, destinées
à l’habitat individuel et collectif. Ce programme de recherche de l’ADEME, qui s’est déroulé de 2010 à 2015, avait pour objectif de
faire émerger une nouvelle offre d’équipements d’ECS. Cinq consortiums regroupant des industriels, des centres de recherche, des
énergéticiens, des prescripteurs et des mainteneurs ont participé à ce PACTE.
Introduction I page 5

INTRODUCTION
Quel est le contenu de ce guide ? de ces indicateurs, au début du 1er et du 2ème chapitre, une figure
Ce guide présente différents indicateurs permettant d’estimer les précise les valeurs de pertes prises en compte.
besoins d’ECS en habitat, pour des applications variées :
• Le 1er chapitre porte sur les besoins d’un logement ; le terme
Quels sont les équipements sanitaires des logements ?
Les équipements sanitaires des logements instrumentés sont
« logement » désignant à la fois les maisons et les appartements.
généralement « standards ». Avant d’utiliser ces résultats, il est
Dans ce chapitre sont données des valeurs de besoins moyens
journaliers ainsi que des indications sur les variations de ces donc nécessaire d’identifier les éventuels logements atypiques
besoins et sur la part d’ECS dans le besoin total d’eau du logement. comportant des équipements très consommateurs (douches hydro,
Des exemples de profils sont aussi présentés, baignoires balnéo,…) qui entraînent des besoins supplémentaires.
• Le 2ème chapitre présente différents indicateurs à l’échelle de Les valeurs de besoins sont exprimées à 40°C, pourquoi ?
l’immeuble d’habitation : des valeurs de besoins journaliers Elles ont été établies pour 40°C, une température proche de la
moyens, minimaux et maximaux ainsi que des monotones température d’usage afin d’obtenir des valeurs de besoins en litres
montrant la variation de ces besoins, des valeurs de besoins pratiquement indépendantes de la température d’eau froide du site,
de pointes sur 10 minutes ou horaires et des profils moyens contrairement aux valeurs exprimées à 55 ou 60°C. Le volume
journaliers, hebdomadaires ou mensuels. d’eau mitigée nécessaire à 40°C est pratiquement indépendant de
• Le 3ème chapitre porte sur les principaux paramètres influant sur la température d’eau froide par contre le volume à 55 ou 60°C ainsi
les besoins. Dans ce chapitre sont données des valeurs moyennes que l’énergie nécessaires augmentent lorsque la température d’eau
de taux d’occupation et de température d’eau froide ainsi que des froide diminue.
indications qualitatives sur l’impact des systèmes d’économie Pour plusieurs indicateurs, des valeurs équivalentes en litres sont
d’eau et d’énergie sur les besoins.
aussi indiquées à 55 ou 60°C, pour une température d’eau froide
Pour quels usages ? de 16 ou 9°C. 16°C correspond à la valeur moyenne annuelle de
Les applications visées varient selon l’indicateur : dimensionnement la température d’eau froide observée (voir chapitre 3.2.) et est donc
des systèmes individuels de production pour les besoins d’un utilisée pour le calcul des besoins moyens annuels équivalents à
logement et des systèmes collectifs pour ceux à l’échelle de 55 ou 60°C. 9°C est la température minimale moyenne observée
l’immeuble, prévisions et analyses des consommations énergétiques et sert à l’estimation des besoins de pointes à 55 ou 60°C pour le
ou bien encore utilisations en R&D. Au début de la présentation de dimensionnement.
chaque indicateur, des exemples d’applications sont indiqués.
Les écarts types sont également indiqués, pourquoi ?
Pour mieux appréhender la variabilité des besoins moyens journaliers
Pour ce qui est du dimensionnement de la production d’ECS, les d’un ménage ou d’un immeuble, l’écart type obtenu est indiqué juste
travaux de révision des méthodes qui vont être entrepris et qui après la valeur moyenne. Par exemple, 56 ± 23 litres correspond à
aboutiront à une publication (en 2017) préciseront pour chaque la valeur moyenne des besoins journaliers moyens par personne à
système, quel indicateur utiliser et comment. Le dimensionnement de 40°C ± un écart type.
la distribution d’ECS relève du NF DTU 60.11. Concrètement, si pour un ménage ou un immeuble, les relevés
réalisés conduisent à un besoin moyen compris entre la valeur
Comment ont été déterminés les indicateurs ? moyenne indiquée ± un écart type, cela signifie qu’il se situe dans
Ils ont été établis à partir de l’exploitation de données issues d’environ la plage des « comportements moyens ». Pour une distribution
400 suivis instrumentés de maisons, appartements ou immeubles gaussienne, entre la valeur moyenne et ± un écart type, on trouve
neufs ou existants, sur une année. Plus de 15 500 relevés annuels environ 68% des ménages ou immeubles considérés et 95% entre la
de compteurs d’eau ont également enrichi ces résultats. Ces valeur moyenne et ± 2 écarts types.
suivis et relevés ont été effectués entre 2002 et 2015, en France Comment utiliser ce guide ?
métropolitaine. Selon la nature des données exploitées (volumes, La mise en forme de cet ouvrage a été conçue de manière à permettre
énergies, températures d’eau froide et d’ECS connues ou non), la plusieurs niveaux de lecture, pour chaque indicateur :
précision sur les indicateurs déterminés varie. Elle est spécifiée pour
• Un encadré en bref avec l’information essentielle pour une
chacun d’entre eux en même temps que la taille de l’échantillon
estimation rapide des besoins,
utilisé pour établir l’indicateur.
• Un graphe ou un tableau qui présente l’indicateur de manière un
Qu’entend-on par besoins ? peu plus détaillée,
Les valeurs indiquées dans cet ouvrage étant généralement issues • Des commentaires qui décrivent les résultats présentés et
de mesures réalisées au niveau de la production d’ECS, elles incluent, donnent des informations complémentaires pour permettre une
en partie, les pertes de distribution. Il ne s’agit pas des valeurs de appréhension plus fine.
besoins au niveau des points de puisages telles que définies dans
les règles de calcul de la réglementation thermique mais des valeurs En fin d’ouvrage, un récapitulatif des principaux indicateurs est
de besoins vues de la sortie de la production. Avant la présentation présenté.

Les besoins d’eau chaude sanitaire en habitat individuel et collectif  I Guide technique
page 6 I Les besoins individuels d’un logement

1. LES BESOINS INDIVIDUELS D’UN LOGEMENT


Ce chapitre présente différents indicateurs, établis à partir de plus de • des valeurs moyennes en fonction du type d’appartements dans le
400 suivis instrumentés et 14 250 relevés annuels de compteurs, parc privé et social (T1, T2, T3,…).
permettant d’estimer les besoins d’ECS à l’échelle d’une maison ou
d’un appartement : Quel que soit le type de ratios, les valeurs de besoins journaliers
• des valeurs de besoins moyens journaliers par personne, par taille moyens indiquées ont été déterminées sur une année. Elles prennent
de ménage et par appartement, en compte les besoins nuls durant les périodes d’absence.
• des indications sur la part d’ECS dans le besoin total d’eau du
logement, 1.1.1. Par personne
• des monotones montrant la variation des besoins journaliers au
cours d’une année,
• des exemples de profils journaliers, hebdomadaires et mensuels.
En Bref
Ces valeurs sont destinées au dimensionnement des systèmes de Les besoins journaliers moyens par personne sur une
production mais aussi à la prévision et l’analyse des consommations année sont en moyenne de 56 ± 23 litres à 40°C soit
ou bien encore à des applications de R&D. 35 ± 14 litres à 55°C pour une température moyenne
Elles ont été établies à partir de mesures réalisées au niveau de
annuelle d’eau froide de 16°C.
la production individuelle d’ECS ou à l’entrée de l’appartement
(mesures de volumes et/ou d’énergies). Elles incluent donc les
pertes de distribution individuelle jusqu’aux points de puisage,
Quelles données exploitées ?
Les résultats présentés ci-après, figure 2, sont issus de l’exploitation
comme indiqué figure 1. Les pertes de distribution prises en compte
de 275 télésuivis sur une année, de maisons ou d’appartements,
sont variables, selon les longueurs, les diamètres et les températures
aussi bien dans le parc privé que social, situés dans différentes
de distribution rencontrées.
régions :
• 200 télésuivis de consommations d’énergie électrique de ballons
Figure 1 Les valeurs de besoins déterminées à l’échelle d’un
électriques d’ECS, au pas horaire. L’incertitude sur les volumes à
appartement ou d’une maison 40°C déterminés à partir de ces données est estimée de l’ordre
Exemple d’instrumentation réalisée au niveau de la production de ± 35% compte tenu des hypothèses considérées sur les
individuelle.
rendements des ballons, les températures d’eau froide, d’ECS et
Les pertes de distribution incluses les taux d’occupation inconnus.
dans les valeurs de besoins • 134 télésuivis des besoins d’ECS, au pas généralement de
Température d’ECS 10 minutes. L’incertitude sur ces résultats est estimée de l’ordre
± 5 à 10%.
Production
d’ECS
individuelle Pour 213 de ces télésuivis, les taux d’occupation étant inconnus, ils
sont supposés égaux aux valeurs moyennes issues des statistiques
USH-DEEF1 (voir chapitre 3.1). Les valeurs moyennes de besoins
Volume Température ainsi obtenues sont similaires à celles déterminées pour les sites
Eau froide T d’eau froide
avec des taux d’occupation connus.
Ces données ont été enrichies par les résultats de 64 autres
suivis provenant de sources bibliographiques2 pour lesquels
1.1. Les besoins journaliers moyens des hypothèses ont été faites sur les températures d’eau froide.
Quelles applications visées ? L’incertitude sur ces résultats est estimée de l’ordre de ± 15%.
Connaître les besoins journaliers moyens peut être utile pour des
calculs prévisionnels de consommations ou bien encore lors d’audits. A partir de l’ensemble de ces résultats ont été déterminés les besoins
journaliers moyens par personne, sur une année, à 40°C. Le volume
Trois types de ratios sont donnés :
équivalent à 55°C, indiqué, à été calculé en prenant la valeur de
• une valeur par personne pour une estimation rapide, très
température moyenne annuelle d’eau froide observée de 16°C (voir
approximative, des besoins. Il s’agit d’une valeur moyenne
chapitre 3.2.).
déterminée pour des tailles de logements et un nombre
d’occupants variables. En réalité, les besoins varient notablement
en fonction du nombre d’occupants,
• des valeurs moyennes en fonction de la taille du ménage pour une
estimation des besoins, notamment, en maison individuelle. En habitat 1 Sources : calculs USH-DEEF, à partir des données INSEE Recensement population
individuel, le nombre de pièces reflète généralement mal le nombre 2008 et Enquête nationale logement 2006 en France métropolitaine
d’occupants réels par contre ce dernier est généralement connu, 2 B. Allibe- Modélisation des consommations d’énergie du secteur résidentiel
français à long terme – Rapport de thèse - 2012

Les besoins d’eau chaude sanitaire en habitat individuel et collectif  I Guide technique
Les besoins individuels d’un logement I Page 6
Les besoins individuels d’un logement I page 7
Les besoins individuels d’un logement I Page 6

Quels résultats ? Quels résultats ?


LesQuels
Quels résultats
besoins ??
journaliers
résultats moyens sur une année, pour Quels
Les
Quelsrésultats
besoins ??
journaliers
résultats moyens par personne à 40°C, sur une
Les
l’ensemble besoins
Les besoins journaliers
des 398 moyens
sites (avecmoyens
journaliers sur
desune année,
taux pour l’ensemble
surmoyens
une d’occupation
année, pour des Les
Lesbesoins
année, besoins journaliers
varient, moyens
en moyenne,
journaliers moyens pardepersonne
80personne
par litresà 40°C,
pourà suruneunepersonne
40°C, année,
sur une
398 sites
de l’ensemble
2,5 personnes) (avec des
des 398 taux
sont, moyens
en (avec
sites moyenne, d’occupation
de 56
des taux de 2,5 personnes)
litres àd’occupation
moyens 40°C par varient,
seule
année, en
à 45 moyenne,
litres pour
varient, de 80 litres
une famille
en moyenne, pour
dede une personne
805 litres
personnes. seule à 45
pour une personne litres
sont,
de 2,5
personne. en personnes)
moyenne,
Compte de 56 litres
sont,
tenu desenàincertitudes
40°C par personne.
moyenne, deet56
des Compte
litres tenu
à 40°C
écarts des
par
types, pour
seule
Plus une famille
laàtaille
45 dudeménage
litres 5 personnes.
pour une augmente,
famille de 5plus personnes.
ces besoins sont, en
personne.
cesincertitudes
résultats et Compte
desproches
sont tenu
écarts deslaces
types,
de incertitudes
résultats
valeur 33etlitres
de sont des àécarts
proches de la types,
50°C valeur
(soit Plus la
moyenne, taille
Plus la taille du ménage
faibles. Enaugmente,
du ménage effet, lesplus
augmente, cesplus
ménages besoinsde sont,
ces 3 à en
besoins5 moyenne,
sont, en
personnes
ces 33résultats sont proches de froide
àla40°C
valeur de une
33 obtenue
litres à 50°C (soit faibles.
moyenne, En effet, les
faibles. ménages
En effet, de
les 3 à 5
ménages personnes
de 3 àcorrespondent
5 personnes
47de litres litres
à 40°Cà 50°Cpour(soit
une47 eau
litres àpour
16°C) eau froide à 16°C)
dans le correspondent à des familles avec des enfants qui peuvent ne
àcorrespondent
des familles avec à desdesfamilles
enfants avecqui peuvent ne pasquiêtre présents
47 litres
obtenue
cadre desà 40°C
dans suivispourADEME
le cadre une eau menés
des suivis froide à 16°C)
ADEME sur obtenue
menés sur une
une centaine dans le
centaine pas être présents tout au long dedes enfants
l’année peuvent
(étudiants, gardesne
tout
pas au êtrelong de l’année
présents (étudiants, gardes partagées,…), d’où
cadre dessolaires
d’installations
d’installations suivis individuelles.
solaires ADEME menés sur une centaine
individuelles. partagées,…), d’où tout
des au long de
besoins, en l’année
moyenne, (étudiants,
sur l’année gardesplus
d’installations
Les analyses solaires
statistiques individuelles.
réalisées montrent des besoins, en moyenne,
partagées,…), d’où des sur l’année
besoins, plus
enoccupés faibles.sur
moyenne, A contrario,
l’année les
plus
Les analyses statistiques réalisées montrentparpar ailleurs queque
ailleurs le type
le faibles.
logements
A occupés
contrario, par
les une
logements
personne peuvent
parponctuellement
avoir
une personne
type d’habitat (social ou privé, collectif ou individuel) n’aque
Les analyses
d’habitat (socialstatistiques
ou privé, réalisées
collectif ou montrent
individuel) parn’a ailleurs
pas pasle
d’impact faibles. Aavoir
peuvent contrario, les logements
ponctuellement desoccupés
taux par une personne
d’occupation plus
des taux d’occupation plus élevés (garde alternée, couple vivant
type d’habitat
significatif
d’impact sur les(social
significatif besoins
sur les oud’ECS
privé,par
besoins collectif
ménage.
d’ECS ouIl individuel)
par Il n’a
en est de même
ménage. pas
en est de peuvent
élevés avoir
(garde ponctuellement
alternée, couple des
vivant taux
dans d’occupation
deux logements,…), plus
dans deux logements,…), d’où des besoins, en moyenne, sur l’année
delad’impact
région.designificatif
même la région.sur les besoins d’ECS par ménage. Il en est élevés
d’où des(garde
besoins, alternée, couple vivant
en moyenne, dans deux
sur l’année plus logements,…),
importants.
plus importants.
de même de la région. d’où des
D’une manière besoins,
manière générale, en moyenne,
générale, les les taux sur l’année
taux d’occup
d’occupation plus importants.
deslogements
logements
Répartition des besoins journaliers moyens par D’une ation des
Figure 2 Figure 2 Répartition des besoins journaliers moyens D’une manière
déclarés peuvent générale,
être trèsles différents
taux d’occupation
des tauxdesd’occupation
logements
Figure 2 Répartition des besoins journaliers moyens par déclarés peuvent être très différents des taux d’occupation réels tout
personne à 40°C déclarés peuvent être très différents des tauximportante
d’occupation
par personne
personne à 40°C à 40°C
2/3 des 398 logements ayant fait l’objet d’un suivi ont un
réels
au longtoutdeau long de
l’année, d’oùl’année, d’où une
une variation variation
importante des valeurs de des
2/3 2/3
des 398398
logements ayant
réels tout au
valeurs journaliers long
de besoinsmoyens de l’année,
journaliers d’où une variation
moyens par personne. importante des
besoin des
moyen logements
compris entre 35fait
ayant l’objet
etfait80 l pard’un
l’objet jour,suivi
d’un suivi ontununbesoin
ont
la valeur besoins par personne.
besoin moyen compris entre 35 et 80 l par jour, la valeur valeurs
Le type ded’habitat
besoins journaliers oumoyens par personne.
moyen compris entre 35 et 80 l par
moyenne étant de 56 l. L’écart type est de 23 l. jour, la valeur moyenne étant de Le type d’habitat (social (social
ou privé, collectif privé, collectif
ou individuel) ou individuel)
n’impacte pas de
moyenne
56 l. étant
L’écart de
type 56
estl.
deL’écart
23 l. type est de 23 l. Le type d’habitat (social ou privé, collectif ou individuel)
30% n’impacte
manière pas de sur
significative manière
les besoinssignificative sur les
d’ECS par taille besoins d’ECS
de ménages.
30% n’impacte pas de manière significative sur les besoins d’ECS
2/3 des logements par taille de ménages.
25% 2/3 des logements par taille de ménages.
25% Figure 3 Les besoins journaliers moyens par personne à 40°C
Figure 3 Les besoins journaliers moyens par personne à
Figure 3 Les en besoins
fonction journaliers
de la de
taille moyens par personne à
20%
20% 40°C en fonction la du ménage
taille du ménage
40°C en fonction de la taille du ménage
Fréquences*

Valeursmoyennes
Valeurs moyennes obtenues
obtenuespourpour182182
logements ayant ayant
logements fait l’objet
Fréquences*

15% Valeurssuivi.
moyennes obtenues pour 182 logements ayant
15% faitd’un
l’objet d’un suivi.
fait l’objet d’un suivi.
Moyenne de 56 l
Moyenne de 56 l

1…
1…
1…
1…
1…
1…
1…
1…1…
1…
1…1…
1…
1… 2…
2…
2…2…2…2…2…
2…
2…2…
2…
2…2…
2…
2…2…
2…
2…2…
2…
2…
2…
2…
2…
2 …3 …
3…3…
3…
3…3…
3…
3…3…
3…
3…3…
3…3…3…3…
3…
3 …4 …
4…
4…4…
4…
4…4…
4…
4…
4…
4…
4…
4…
4…
4…
4…
4…4…
4…
4…4…
4…
4…4…
4…4 …5 …
5…5…5…5…
5…
5…5…

10% 180 1…
1…
1…
1…
1…
1…
1…
1…1…
1…
1…1…
1…
1… 2…
2…
2…2…2…2…
2…
2…2…
2…
2…2…
2…
2…2…
2…
2…2…
2…
2…
2…
2…
2…
2…
2 …3 …
3…
3…3…
3…
3…3…
3…
3…3…
3…
3…3…
3…3…3…
3…
3 …4 …
4…
4…4…
4…
4…4…
4…
4…
4…
4…
4…
4…
4…
4…
4…
4…
4…
4…4…
4…
4…4…
4…
4…4 …5 …
5…
5…5…5…5…5 … 180
5…

10% 180 180


Habitat privé
160 Habitat privé 160
40°C

160
moyens

160
en litres par personne àà40°C

5% 5% Habitat social
journaliersmoyens

140 Habitat social 140


140 140
Typed'habitat
Type d'habitatinconnu
inconnu
120
personne

0% 0% 120
120
120
80 Moyennesarrondies
arrondies
5 515 1525 2535 35454555556565757580
Besoinsjournaliers

8585 9595105 100 Moyennes


105115
115125
125135
135 100
100
100

Besoins journaliers moyens en l par personne à 40°C


Besoins journaliers moyens en l par personne à 40°C 80
80 80
80
par

* Fréquences auxquelles sont rencontrées lesles valeurs de de 60


** Fréquences auxquelles sont les valeurs debesoins
besoins journaliers
journaliers moyens 60 60
Fréquences auxquelles sont rencontrées valeurs besoins journaliers 60
litres
Besoins

moyens
moyensindiquées
indiquées en en
indiquées abscisse.
en abscisse. ParPar
Par exemple,
abscisse. exemple,
9% des
exemple, 9%9% desdes
398 398398logements
logements ont un
logements ontontunundes
des besoins
des 40
40 40
40

besoins journaliers
besoins
journaliers moyens
journaliers
moyens sur lessur365
moyens lesjours
sur 365365
les jours
de dede
jours
l’année l’année
l’année
compris compris
compris
entre entre
20 entre2020Ces
et 30 l. etet30valeurs
30l. l.
en

Cesprennent
valeurs prennent enles
compte lesles
besoins nuls 20
20
lesdurant lesles
absences. 20
Ces valeurs
en prennent
compte enbesoins
compte besoins
nuls durant nuls durant
absences. absences. 20

00 0 0

11 11 2 3 44 55
1.1.2. Par taille de ménage Nombre
Nombre de
de personnes composant
composant le
leménage
ménage
EnEn
bref
bref
Nombre
Nombre de personnes
de personnes
LesLes
besoinsEnjournaliers
besoins Bref
journaliersmoyens
moyenspar parpersonne
personnesur suruneune Nombre de personnes
composantleleménage
composant ménage
année diminuent en fonction de la taille du ménage. IlsIls
année diminuent en fonction de la taille du ménage. 1 composant le ménage
22 33 44 55
varient,
varient,
Lesen en moyenne,
moyenne,
besoins à 40°C,
à 40°C,
journaliers dede8080
moyens 3535
par litrespour
litres
personne pour une
surune
une Taillede
Taille del’échantillon*
l’échantillon* 1 27 2 51 3 36 36 4 51
51 5 1717
personne
personne seule
seule à à
4545 2020 litres
litres pour
pour une
une
année diminuent en fonction de la taille du ménage. famille
famille de
de 55 Besoins
Besoins
Valeurs
Valeurs
Taille de l’échantillon* 80 60 50
36 50 45
51 45 17 45
45
moyennes 27
moyennes 51
personnes.
personnes.
Ils varient, en moyenne, à 40°C, de 80 ± 35 litres pour journaliers
journaliers par personne
35 25
25 20
20 20
20 20
20
moyens par personne
en Valeurs
moyens
Besoins en Valeurs
Quelles
Quelles données
unedonnées
personne exploitées
seule à 45?±? 20 litres pour une famille de
exploitées litres
litres à 40°C
à 40°C
Valeurs
moyennes 80
80
60
120
50
150
45
170
45
220
journaliers moyennes ±35 80 ±25120 ±20150 ±20170 ±20220
moyennes
Les résultats
5 personnes. présentés ci-après,figure
Les résultats présentés ci-après, figure3,3, sont sont issus
issus de
de  écart type
écart type
moyens
par
par ménage
ménage
35
35 45
45 50
50  70
 70 105
105
par
personne
l’exploitation
l’exploitation : : * *en
Nombres
litres de
Nombres deménages
ménages ayant
ayant permis
permis de
de déterminer
déterminer ces
ces valeurs
valeursmoyennes
moyennes
 de de
Quelles 118 118 télésuivis
télésuivis
données dedebesoins
exploitées besoins
? d’ECS d’ECSsur surune uneannée
annéede de à 40°C Valeurs 80 120 150 170 220
maisons
maisonsprésentés ou d’appartements,
ou d’appartements, aussi bien dans le parc ± écart
ci-après, figure 3,aussi biende l’exploitation
dans le parc moyennes
Les résultats sont issus : type ±35 ±45 ±50 ±70 ±105
privéquequesocial, social,situés
situés dans
dans différentes régions. régions. par ménage
• deprivé
118 télésuivis de besoins d’ECS sur unedifférentes
année de maisons ou En bref
bref
L’incertitude
L’incertitude sursur
cesces résultatsestestestimée
résultats estiméededel’ordrel’ordre55 *Les
En
d’appartements,
à 10%,
aussi
excepté
bien
pour
dans le parc privé que
23 suivis pour
social, situés
lesquels des besoins
Nombres journaliers
de ménages moyens
ayant permis à 40°C,
de déterminer sur moyennes
ces valeurs
Les besoins journaliers moyens à 40°C, sur une année une année
à 10%, excepté
régions.pour 23 suivis pour lesquels des sont, en
en moyenne,
moyenne, de de 110
110 ±± 80 80 litres
litres pour
pour un
dans différentes L’incertitude sur ces résultats est estimée
hypothèses ont été faites sur les températures d’eau sont, un
dehypothèses
l’ordre ± 5 àont 10%, étéexcepté
faites pour
sur 23lessuivis
températures
pour lesquels d’eau
des appartement T3 dans le parc social et par extrapolation
froide
froide et et d’ECS,
d’ECS, appartement T3 dans le parc social et par extrapolation
hypothèses ont été faites sur les températures d’eau froide et d’ECS,
 des résultats de 64 suivis, provenant de sources de100
de 100ll±± 70
70 litres
litres pour
pour un
un T3
T3 dans
dans le
le parc
parc privé.
privé.
desrésultats
• des résultats
de 64de 64provenant
suivis, suivis, de provenant
sources de sources
bibliographiques, La dispersion importante des besoins moyens
bibliographiques, pour lesquels des hypothèses ont été La dispersion importante des besoins moyens
bibliographiques,
pour lesquels pour lesquels dessurhypothèses ont été journaliers d’un logement à l’autre est due en grande
faites surdesles
hypothèses
températuresont étéd’eau
faites les températures
froide. L’incertituded’eau sur journaliers d’un logement à l’autre est due en grande
faitesL’incertitude
froide. sur les températures
sur ces résultats d’eau
est froide.deL’incertitude
estimée l’ordre de ± sur
15%. partie à des taux d’occupation très variables.
ces résultats est estimée de l’ordre de  15%. partie à des taux d’occupation très variables.
ces résultats est estimée de l’ordre de  15%.
Les besoins d’eau chaude sanitaire en habitat individuel et collectif  I Guide technique
Les besoins d’eau chaude sanitaire en habitat individuel et collectif I Guide technique
Page 78 I Les
page I Les besoins individuels
besoins d’un logement
individuels d’un logement
Page 7 I
Page 7 I Les besoins individuels d’un
Les besoins individuels d’un logement
logement

Quelles données exploitées ? Figure 4 Répartition des besoins journaliers moyens à 40°C
Quelles 1.1.3. exploitées
données Par type d’appartement ? 4 Répartition
4 Répartition desdes besoins journaliers moyens à 40°C
des besoins journaliers
le parcmoyens
social àà 40°C
Figure
Quelles
Les données
résultats présentés exploitées ci-après, ? figures 4 et 5, sont issus de Figure
Figure 4 par type d’appartements
Répartition besoins dans
journaliers moyens 40°C
Les résultats
résultats: présentés ci-après, figures
l’exploitation
Les présentés ci-après, figures 44 et et 5, 5, sont
sont issusissus de de par type
type d’appartements
parpar type dans
d’appartements
d’appartements dans le
le parc
dans parc social
le parc social
social
l’exploitation
 de 8 550
l’exploitation En : Bref
: relevés annuels de compteurs d’ECS, installés
70%
70%
1 135 T2 Résultats issus des relevés
 de 88 550 1 135 T2
550 relevés annuels
annuels de du compteurs
parc social,d’ECS, installés 70% Parc social annuels
Résultatsde compteurs
issus des relevés
à l’entrée
de d’appartements
relevés de compteurs pourvus
d’ECS, d’une
installés 60% 1 135 T2 Résultats issus des relevés
annuels de compteurs
Lesproduction Parc social Résultats extrapolés des
ààbesoins
l’entrée journaliers
d’appartements
collective d’ECS.
l’entrée d’appartements moyens du à
du parc40°C,
parc Lessocial,sur
social, une
températures année
pourvus
pourvus d’une sont,
non
d’une
60%
60%
50%
Parc social annuels de
statistiques
compteurs
USH-DEEF
Résultats extrapolés des
Résultats extrapolés des
en production collective d’ECS. Les températures non

Fréquences*
moyenne,
mesurées
production ontcollective de 110 ±
été supposées 80 litres
d’ECS.enLes pour moyenneun appartement
de 55°C pour
températures T3
non 50%
50%
statistiques USH-DEEF
statistiques USH-DEEF

Fréquences*
mesurées ont été supposées en moyenne de 55°C pour 40% Moyenne issue des relevés = 80  65 l*

Fréquences*
Fréquences*
dansl’ECSle
mesurées parc
et de social
ont16°C et par extrapolation
pour l’eauenfroide
été supposées moyenne de 100
(voir de l ±
chapitre 70
55°C pour litres
3.2). 40% Moyenne issue des relevés = 80  65 l*
l’ECS 40% Moyenne obtenue
issue desàrelevés
partir des
pour un T3et
L’incertitude
l’ECS etdans de
de 16°Csur
16°C
le parc lespour
pour
privé. l’eau
valeurs
l’eau de froide
froide besoins (voir
(voir chapitre
obtenues3.2).
chapitre est
3.2). 30%
30% Moyenne
statistiques obtenue
de taux à partir
= 80  65 l*
des
Moyenne obtenue à partir des = 95 l
d'occupation
La L’incertitude
estimée
L’incertitude
dispersion sur
sur les
de importante
l’ordre lesde valeurs25%.
valeurs
des de
de besoins
Les
besoins moyensobtenues
résultats
besoins obtenus
obtenues
journaliers est
pour
est 30%
20% statistiques de taux d'occupation = 95 l
statistiques de taux d'occupation = 95 l
estimée
les
estimée280 T1de
de l’ordre
ne sont
l’ordre de
pas
de 
 25%.
représentés
25%. Les
Les résultats
figure
résultats 4, obtenus
obtenus pour
pour 20%
20%
d’unles
logement
280 T1
à l’autre est due en grande partie à des 10%
 taux desd’occupation
les 280 T1 ne
statistiques ne sontsont
très
pas
USH-DEEF
pas représentés
3 sur les
représentés
variables.
figure
figuretaux 4,
4, d’occupation 10%
10%
 des des statistiques
appartements
statistiques USH-DEEF
(voir chapitre
USH-DEEF
3 sur les taux d’occupation
3 sur 3.1). les taux A partir de ces
d’occupation
0%
0% 0 15 50 100 150 200 250 300 350 400 450 500 550 600
des
des appartements
statistiques
appartements et des (voir valeurs
(voir chapitre
moyennes
chapitre 3.1).
3.1). A Adepartir
besoins
partir de
de ces par
ces
0%
0 15 50 100 150 200 250 300 350 400 450 500 550 600
0 Besoins
15 50 journaliers
100 150 200 250 en300litres
350à40040°C450 500 550 600
Quelles statistiques
données
personne
statistiquesindiquées et des
exploitées
et des valeurs valeurs ?
au chapitre moyennes
moyennes précédentde besoins
de besoins (chapitre par
par
moyens
Besoins journaliers moyens en litres à 40°C
personne
Les résultats
1.1.2),
personne il a été indiquées
présentés déterminé
indiquées au
ci-après,
au les chapitre
figures 4 précédent
besoinsprécédent
chapitre et 5, sont
journaliers(chapitre(chapitre
issus
moyens de 70%
Besoins journaliers moyens en litres à 40°C
3 120 T3 Résultats issus des relevés
1.1.2),
1.1.2), ilil aa été
l’exploitation :
correspondants été déterminé
pour les différents
déterminé les
les besoins
besoins types journaliers
d’appartements.
journaliers moyens
moyens 70%
70% 3
3 120
Parc T3
120social
T3 annuels
Résultatsde compteurs
issus des relevés
60% Résultats issus des relevés
• de 8correspondants
550 relevés annuels pour les
de différents
compteurs types
d’ECS, d’appartements.
installés à l’entrée Parc social annuels de
Résultats compteurs
extrapolés des
correspondants pour les différents types d’appartements. 60%
60% Parc social annuels de
statistiques
compteurs
USH-DEEF
Résultats extrapolés des
d’appartements du parc social, pourvus d’une production 50%
Quels résultats ? Résultats extrapolés des

Fréquences*
50% statistiques USH-DEEF
statistiques USH-DEEF
Quels résultats
collective d’ECS. ? Les températures non mesurées ont été 50%
Fréquences*
LesQuels résultats
valeurs de besoins ? journaliers moyens à 40°C, issues des 40% Moyenne issue des relevés = 110  80 l*
Les valeurs de enbesoins
moyennejournaliers moyens l’ECS àet40°C, issues Fréquences*
Fréquences*
issues des
supposées de 55°C pour de 16°C pour l’eau 40% Moyenne issue desàrelevés = 110  80 l*
8Les 550 relevés
valeurs deannuelsbesoinsde compteurs,
journaliers moyens varient, en moyenne,
à 40°C, de
des 40%
30% Moyenne obtenue partir des
issue des relevés = 110  80 l*
Moyenne obtenue
statistiques de tauxààd'occupation
partir des = 120 l
8875550 froide relevés
(voir
litresrelevés
550 pour un annuels
chapitre
appartement
annuels de
3.2). compteurs,
L’incertitude
de compteurs, varient,
T1 à 190varient,
sur les
litres pour en
valeursmoyenne,
de
un T5, dans
en moyenne, de
besoins
de 30%
30%
Moyenne obtenue partir des
statistiques de taux d'occupation = 120 l
20% statistiques de taux d'occupation = 120 l
75
le parc
75 litres
obtenues pour
litressocial.
estunestimée
pour unPour appartement de l’ordre
un appartement
appartement T1 deà
T1 à 190 190
± 25%. litres
T1litres
Lespour
et unpour T2, unun
résultats
cesT5,T5, dans
obtenus
valeurs
dans 20%
pour les 280 T1 ne un sont pas représentés figure 4, ces valeurs 20%
le
le parc
sont parc social.
social. Pour
pratiquement un appartement
Pouridentiques. appartement T1
T1 et et unun T2, T2, ces valeurs 10%
• d
 es statistiques USH-DEEF sur les taux d’occupation des 10%
sont
sont pratiquement
pratiquement identiques.
1
10%
identiques. 0%
appartements (voir chapitre 3.1). A partir de ces statistiques et des 0% 0 15 50 100 150 200 250 300 350 400 450 500 550 600
Pour un même
valeurs moyennes
typededebesoins logement, des variations
par personne indiquées
importantes
au chapitre
0%
Pour
des
Pour un
besoins même
un même type
journaliers
type 1.de de logement,
moyens
logement, des
sont variations
des observées,
variations importantes
comme
importantes le
0 15 50 100 150 200 250 300 350 400 450 500 550 600
0 Besoins
15 50 journaliers
100 150 200 250 en
moyens 300litres
350à40040°C450 500 550 600
des précédent
besoins (chapitre
journaliers 1 .2), il
moyensa été déterminé
sont les
observées, besoins journaliers
comme le Besoins journaliers moyens en litres à 40°C
montre
desmoyens la figure
besoins 4 ainsi
journaliers
correspondants quemoyens
pour le rapport
les sont
différents écart
observées,type
types sur moyenne
comme
d’appartements. le Besoins journaliers moyens en litres à 40°C
montre
supérieur
montre la figure la figure
à 0,6.4 Cette 4 ainsi
ainsi que que le
dispersion rapport
le rapport écart
desécart besoinstype
type sur sur moyenne
est moyenne
due, en
70% 3 270 T4 Résultats issus des relevés
70% 3
supérieur
grande
supérieur
Quels résultats àà 0,6.
partie, 0,6.aux ?Cette
Cettetaux dispersion
d’occupation
dispersion des
des besoins très variables
besoins est
est due,due, des en
en
70%
60% 3 270
Parc
270 T4
social
T4 annuels
Résultatsde compteurs
issus des relevés
Résultats issus des relevés
Parc social annuels
Résultatsde compteurs
extrapolés des
grande
appartements,
grande
Les valeurs partie,
partie,
de besoins aux
comme taux
aux journaliers
taux d’occupation
l’illustre également
d’occupation
moyens à 40°C,très variables
trèsla issues
figuredes4. 8 des
variables des
Les
550
60%
60%
50%
Parc social annuels de
statistiques
compteurs
USH-DEFFdes
Résultats extrapolés
Résultats extrapolés des
appartements, comme l’illustre deségalement la figure 4.
4.3, Les
Fréquences*

statistiques USH-DEFF
résultats
appartements,
relevés annuels obtenus, comme
de à partir
compteurs, l’illustre
varient, données
également
en moyenne, USH-DEEF
la figure
de 75 litres en
Les
pour 50%
50% statistiques USH-DEFF
Fréquences*

40% Moyenne issue des relevés = 145  100 l*


résultats obtenus, à partir des données USH-DEEF 3, en
Fréquences*
Fréquences*

multipliant
résultats
un appartement les taux
obtenus, T1 à 190 d’occupation
à partir
litres pour desun variables
T5, dans des
données parclogements
le USH-DEEF social. Pour 3, par
en
un 40%
40%
Moyenne issue
obtenue
Moyenne issue
des relevés
desàrelevés
= 145  100 l*
partir des
= 145  100 l*
multipliant
les valeursles
multipliant
appartement T1taux
de
les etbesoins
tauxun T2,d’occupation
moyens
d’occupation
ces valeurs sont variables
par pratiquement
variablespersonne, des
des logementsidentiques.par
indiquées
logements au
par 30% Moyenne obtenue
statistiques
Moyenne de taux
obtenue
àd'occupation
à
partir des = 145 l
partir des
30%
les
chapitre valeurs de besoins moyens par personne, indiquées au 30% statistiques de taux d'occupation = 145 l
les
Pourvaleursun 1.1.2., de sont besoins dans l’ensemble
moyens par relativement
personne,importantes proches des
indiquées au 20% statistiques de taux d'occupation = 145 l
chapitre même
1.1.2., type
sont de logement,
dans l’ensemble des variations
relativement proches des
des 20%
valeurs
chapitre réellement
1.1.2.,
besoinsréellement sont
journaliersobservées observées
dans
moyens sont issues
l’ensemble des relevés.
relativement
observées, proches
comme le montre des 20%
10%
valeurs
valeurs réellement observées issues
issues des
des relevés.
relevés. 10%
la figure 4 ainsi que le rapport écart type sur moyenne supérieur 10%
0%
Les
à 0,6. valeurs
Cettede besoins moyens
dispersion des besoins des est logementsdue, endu parc privé,
grande partie, 0% 0 15 50 100 150 200 250 300 350 400 450 500 550 600
Les
pour
Les valeurs
lesquels
valeurs de
de on besoins
dispose
besoins moyens
de
moyens peu des
desde logements
données
logements du
de
du parc
suivis,
parccomme privé,
sont
privé,
0%
0 15 50 100 150 200 250 300 350 400 450 500 550 600
aux
pour taux
lesquels d’occupation
on dispose très devariables
peu de desdonnées appartements,
de suivis, sont 0 Besoins
15 50 journaliers
100 150 200 250 en
moyens 300litres
350à40040°C450 500 550 600
déterminées
pour lesquels par on extrapolation
dispose de des
l’illustre également la figure 4. Les résultats obtenus, à partirsont
peu valeurs
de données de besoins
de moyens
suivis, des Besoins journaliers moyens en litres à 40°C
déterminées
des logements par extrapolation
parduextrapolation
parc social, des des
en les valeurs
tenant de besoins moyens Besoins journaliers moyens en litres à 40°C
déterminées
données USH-DEEF 1
, en multipliant tauxcompte
valeurs de besoins
d’occupation seulement moyens
variablesde
des
la logements du parc social, en tenant compte seulement de 70% 745 T5 Résultats issus des relevés
desdifférence
des logementsde
logements du taux
parparc les valeursd’occupation
social, en besoins
de tenant ; lecompte paramètre
moyens seulement le plus
par personne, de 70% 745 T5 annuels
Résultatsde compteurs
issus des relevés
la différence
influent. Lesauvaleurs de taux d’occupation
de1.besoins ; le paramètre le plus 70% Parc
745 T5 social Résultats issus des relevés
laindiquées
différence de taux
chapitre .2., sontainsi
1d’occupation dans ;obtenues
lel’ensemble
paramètrepourrelativement
des le T1pluset 60%
Parc social annuels de
Résultats compteurs
extrapolés
annuels de compteurs des
influent.
T2 sont
influent. Les valeurs
identiques dans de besoins
le parc ainsi
privé et obtenues
social, lespourtaux desmoyensT1 et 60% Parc social
proches des valeurs réellement observées issues des relevés. et
Les valeurs de besoins ainsi obtenues pour des T1 60% statistiques USH-DEEF
Résultats extrapolés des
50% Résultats extrapolés des
T2 sont identiques dans le parc privé et social, les taux moyens
Fréquences*

statistiques USH-DEEF
d’occupation
T2 sont identiques étant dans les mêmes.
le parc privé Pouret des social, T3,lesT4taux et moyens
T5, les 50%
50% statistiques USH-DEEF
Fréquences*

40% Moyenne issue des relevés = 190  120 l*


d’occupation sontdeétant les mêmes. desPour des
des T3, T4
parcet T5, les
Fréquences*

Les valeurs besoins les moyens logements leduparc privé,


T5, pour
Fréquences*

besoins
d’occupation légèrement
étant supérieurs
mêmes. Pour dans T3, T4 social
et par
les 40%
40%
Moyenne issue
Moyenne obtenue
des relevés
issue desàrelevés
= 190  120 l*
partir des
= 190  120 l*
besoins
lesquels
rapport
besoins au sont
on dispose
sontparc légèrement de peu supérieurs
privé, de supérieurs
légèrement de données
par une occupation dans
de
dans le parc le
suivis, parc
sont
moyenne social
déterminées
social plus par
par 30% Moyenne obtenue
statistiques de taux àd'occupation
partir des = 170 l
30% Moyenne obtenue à partir des
rapport
importante
rapport au
par extrapolation
au dansparc
parc des privé,
le parc
privé, de
valeurs par
de social.
par une
de besoins
une occupation
L’ensemble moyens des
occupation moyenne
des
moyennevaleurs plus
logements
plusdu
est 30%
20%
statistiques de taux d'occupation = 170 l
statistiques de taux d'occupation = 170 l
importante
parc social, dans
indiqué
importante figure dans 5. le
en tenant
le parc compte
parc social.
social. L’ensemble
seulement
L’ensemble des
des valeurs
de la différence
valeurs est
de taux
est 20%
20%
10%
indiqué
d’occupation figure
indiqué figure 5.
; 5.le paramètre le plus influent. Les valeurs de besoins 10%
10%
ainsi obtenues pour des T1 et T2 sont identiques dans le parc privé et 0%
0% 0 15 50 100 150 200 250 300 350 400 450 500 550 600
social, les taux moyens d’occupation étant les mêmes. Pour des T3, T4 0%
0 15 50 100 150 200 250 300 350 400 450 500 550 600
et T5, les besoins sont légèrement supérieurs dans le parc social par 0 Besoins
15 50 journaliers100 150 200 moyens250 en 300litres
350à40040°C450 500 550 600
Besoins journaliers moyens en litres à 40°C
rapport au parc privé, de par une occupation moyenne plus importante ** Fréquences Besoins
Fréquencesauxquelles
auxquellessont journaliers moyens
sontrencontrées
rencontrées les lesen litres
valeurs
valeurs à 40°C
de besoins
de besoins journaliers
journaliers moyens
dans le parc social. L’ensemble des valeurs est indiqué figure 5. *indiquées
Fréquences
moyens indiquéesauxquelles
en
en abscisse. abscisse.
Parsont sont rencontrées
Par
exemple, exemple,
pour un lesles
pourvaleurs
un
appartement de
T2,besoins
appartement
22% desT2,journaliers
22% des
1135 T2 ont
*moyens
Fréquences auxquelles rencontrées valeurs de besoins journaliers
3 Sources : calculs USH-DEEF, à partir des données INSEE Recensement
1135 T2 indiquées
des besoins
moyens ont des en abscisse.
besoins
journaliers
indiquées moyens
en abscisse.
Par
journaliers
Par
exemple,
sur moyens
les 365 sur
exemple,
pour
lesdeun
jours
pour 365appartement
jours de
l’année,
un à 40°C,
appartement
T2,compris
l’année, 22%
T2, 22%
des
à 40°C,
entre
des
1135
comprisT2 ont
entre des besoins
75 et journaliers
125 l, d’après moyens
les moyens sur
résultatssur les
desles 365
relevés jours de
annuels l’année, à
de compteurs.40°C,
3 Sources : calculs USH-DEEF, à partir des données INSEE Recensement
3population 2008 USH-DEEF,
et Enquête 1135
75 et T2
125 ont des besoins
l, d’après journaliers
les résultats des relevés annuels 365 jours de l’année,
de compteurs. à 40°C,
Sources :: calculs
1 Sources calculs USH-DEEF, à nationale
partir
à partir des logement
données
des données 2006, Recensement
INSEE en population
INSEE Recensement France compris
La valeurentre
compris
valeurentre
La valeur
75 età125
indiquée côtél,l, de
75 et à125
indiquée côtéde
d’après les résultats
la moyenne
d’après
des relevés
est l’écart
les résultats
delalamoyenne
moyenne
type. annuels
des relevés
estl’écart
l’écart
de compteurs.
type. annuels de compteurs.
population
métroplitaine
population 2008 et
et Enquête
2008 nationale
2008 et Enquête Enquête nationale
2006, enlogement
nationale
logement logement 2006,
2006, en
France métroplitaine en France
France La indiquée à côté est type.
La valeur indiquée à côté de la moyenne est l’écart type.
métroplitaine
métroplitaine
Les besoins
Guide d’eau
technique chaude
I Les sanitaire
besoins en habitat
d’eau chaude individuel
sanitaire et collectif 
en habitat I Guide
individuel technique
et collectif
Guide technique I Les besoins d’eau chaude sanitaire en habitat individuel et collectif
Lesbesoins
Les besoins individuels
individuelsd’un logement
d’un I Page 8
logement I page 9

Figure 5 Les valeurs moyennes de besoins journaliers Figure 6 Part de l’ECS par rapport au besoin total d’eau
Figure 5 Les valeurs moyennes de besoins journaliers moyens Figure 6 Part de l’ECS par rapport au besoin total d’eau en
moyens à 40°C par type d’appartements en appartement
Les àvaleurs
40°Cmoyennes
par type d’appartements
données pour les appartements du appartement
L’ECS représente entre 25 et 45% des besoins totaux
parcLessocial sont
valeurs issues données
moyennes des relevés
pour annuels de 8 550du parc
les appartements d’eau surreprésente
L’ECS l’année pour
entre 2/3
25 etdes
45%appartements, la valeur
des besoins totaux d’eau sur
compteurs individuels.
social sont Les relevés
issues des valeurs annuels
indiquéesdepour
8 550le parc
compteurs moyenne
l’annéeétant de 35%.
pour 2/3 L’écart type la
des appartements, estvaleur
de l’ordre
moyenne10%.
étant de
privéindividuels.
en sont déduites, en prenant
Les valeurs en compte
indiquées pour le laparc
différence
privé en sont Ces35%.
valeurs onttype
L’écart étéest
établies sur 10%.
de l’ordre un échantillon
Ces valeursd’environ
ont été établies
de taux d’occupation
déduites, en prenantentre ces deux
en compte types d’habitat.
la différence de taux d’occupation 5700
surappartements
un échantillondu parc social.
d’environ 5700 appartements du parc social.
Type Besoins
entre ces deux journaliers moyens en litres à 40°C*
types d’habitat. 50%
Besoin d’ECS
2/3 des à ≃ 55°C
d’appartements Parc social
Besoins Parc privéà 40°C*
journaliers moyens en litres
Type appartements Besoin
T1d’appartements 75  60 75  60 40% total
Parc social Parc privé d’eau Besoin
T2 80  65 80  65 d’eau froide
T1 75 ± 60 75 ± 60 30%

Fréquences*
T3 110  80 100  70

Moyenne de 35 %
T2 80 ± 65 80 ± 65
T4 145  100 110  75
T3 110 ± 80 100 ± 70 20%
T5 190  120 140  90
T4 moyennes sur 365 jours (absences
* Valeurs 145 ± 100éventuelles incluses) 110
un ± 75 type
écart
10%
T5 190 ± 120 140 ± 90

1.2. La part d’ECS dans le besoin total


* Valeurs moyennes sur 365 jours (absences éventuelles incluses) ± un écart type
0%
d’eau du logement 0 5% 15% 25% 35% 45% 55% 65% 75% 85%

1.2. La part d’ECS dans le besoin total ** Fréquences


Fréquencesauxquelles
auxquellessont rencontrées
sont les différentes
rencontrées proportions
les différentes d’ECS indiquées
proportions d’ECS
En bref en abscisse.
indiquées Par exemple,
en abscisse. 22% des22%
Par exemple, 5 666 desappartements de l’échantillon
5 666 appartements analysé
de l’échantillon
d’eau
Les dud’ECS
besoins logement à 55°C représentent en moyenne ont des besoins
analysé ont des d’ECS pard’ECS
besoins rapportparauxrapport
besoinsauxtotaux d’eautotaux
besoins de l’appartement,
d’eau de
l’appartement, sur l’année,
sur l’année, compris entrecompris entreLes
20 et 30%. 20 besoins
et 30%. Les besoins
d’ECS d’ECSrelevés
sont ceux sont ceux
sur les
environ un tiers du volume total d’eau nécessaire pour relevés
compteurssur individuels
les compteurs individuels
à l’entrée à l’entrée des (la
des appartements appartements
température(laentempérature
ce point étant
En sur
le logement Bref
l’année. en ce point étant
considérée considérée
d’environ 55°C).d’environ 55°C).

Quelles applications
Les besoins d’ECSvisées
à 55°C? Connaître la partend’ECS
représentent dans
moyenne 1.3. Les variations journalières
le besoin
environ un tiers du volume total d’eau nécessaire pourune
total d’eau peut être utile lors d’un audit pour le 1.3. Les variations journalières
estimation dessur
besoins d’ECS à partir des factures d’eau froide
En bref
logement l’année. Les besoins d’ECS d’un même logement peuvent
du logement.
différer En Bref d’un jour à l’autre : les temps de
fortement
Quelles applications visées ? présence, les activités et le nombre d’occupants étant
Quelles
Connaîtredonnées exploitées
dans le ?besoin
Les total
résultats
d’eauprésentés ci-
après,
la part d’ECS
figure 6, sont issus de l’exploitation de
peut être utile
relevés annuels trèsLes
variables.
besoins d’ECS d’un même logement peuvent différer
lors d’un audit pour une estimation des besoins d’ECS à partir des
de compteurs Aufortement
maximum,d’un ils jour
peuvent atteindre
à l’autre jusqu’à
: les temps 5 fois, voire
de présence, les
factures d’eau individuels d’eau froide et d’ECS d’environ 5 700
froide du logement. plus, les besoins journaliers moyens du type de
appartements du parc social, desservis par des productions activités et le nombre d’occupants étant très variables.
collectives d’ECS, en
Quelles données région Auvergne.
exploitées ? La température d’ECS logements considérés.
Au maximum, ils peuvent atteindre jusqu’à 5 fois,
àLes
l’entrée desprésentés
résultats appartements estfigure 6,
ci-après, supposée sontdeissus
55°C.
de l’exploitation Durant 90% de l’année, les besoins journaliers restent
voire plus,
inférieurs à 2,8lesfois
besoins journaliers
les besoins moyensmoyens
dansdu 90% typedesde
de relevés annuels de compteurs individuels d’eau froide et d’ECS logements considérés.
Quels
d’environrésultats ? Les volumes
5 700 appartements du parc d’ECS
social,soutirés
desservispar un
par des 270 logements ayant fait l’objet d’un suivi, à l’exception
appartement représentent, en moyenne, 35% de ses besoins
productions collectives d’ECS, en région Auvergne. La température desDurant
T1 et 90%
des logements
de l’année,occupés par une
les besoins personne.
journaliers restent
totaux
d’ECS àd’eau surdes
l’entrée l’année. Les analyses
appartements réalisées
est supposée montrent que
de 55°C. inférieurs à 2,8 fois les besoins moyens dans 90% des
le type d’appartements (T1, T2, …) influe peu sur cette Quelles applications
270 logements ayantvisées ? Connaître
fait l’objet d’un suivi,la àvariation
l’exception des
Quels résultats
répartition de même ? que le climat. Entre 2014, une année besoins
des T1 et des logements occupés par une personne. le
journaliers d’un logement peut être utile pour
Les volumes d’ECS soutirés par un appartement représentent,
relativement chaude avec une température d’eau froide donc, à dimensionnement des systèmes de production d’ECS
en moyenne, 35% de ses besoins totaux d’eau sur l’année. Les
priori, plus élevée et 2013, proche de la normale, les valeurs individuelle à accumulation ou bien encore pour des
analyses réalisées montrent que le type d’appartements (T1, T2, …) Quelles applications
applications de R&D. visées ?
moyennes obtenues sont similaires. Connaître la variation des besoins journaliers d’un logement peut être utile
influe peu sur cette répartition de même que le climat. Entre 2014,
En maison individuelle, l’ECS représente une part plus faible
une année relativement chaude avec une température d’eau froide
qu’en appartement compte tenu des autres usages venant Quelles données exploitées
pour le dimensionnement des systèmes? Les
de production
monotones d’ECSde
individuelle
besoinsà
donc, à priori, plus élevée et 2013, proche de la normale, les valeurs accumulationprésentées
journaliers ou bien encore pour desfigure
ci-après, applications
8, ontdeété
R&D.choisies à titre
s’ajouter qui ne requièrent que de l’eau froide (arrosage,…).
moyennes obtenues sont similaires.
Une étude bibliographique4 a estimé que dans les maisons, le d’exemple, parmi celles établies à partir :
En maison individuelle, l’ECS représente une part plus faible qu’en
pourcentage d’ECS à 55°C, dans le volume total d’eau, est de  dedonnées
Quelles 171 télésuivis
exploitéesdes ? consommations d’énergie
appartement compte tenu des autres usages venant s’ajouter qui ne
l’ordre de 28,% pour une eau froide à 15°C. Selon cette même1 électriquedede
Les monotones ballons
besoins électriques
journaliers d’ECS, ci-après,
présentées sur unefigure
année,8,
requièrent que de l’eau froide (arrosage,…). Une étude bibliographique ont étédans desà appartements
choisies titre d’exemple, du parc
parmi social.
celles L’incertitude
établies à partir : sur
étude, la consommation moyenne totale d’eau, par occupant,
a estimé que dans les maisons, le pourcentage d’ECS à 55°C, dans le
en France, est de l’ordre de 130 l par jour. les volumes
• de 171 télésuivisàdes40°C déterminés, à partir
consommations de ces
d’énergie données,
électrique de
volume total d’eau, est de l’ordre de 28,% pour une eau froide à 15°C. est électriques
ballons estimée de l’ordre
d’ECS, sur unedeannée,
 35% danscompte tenu des
des appartements
Selon cette même étude, la consommation moyenne totale d’eau, par hypothèses
du parc considérées
social. L’incertitude sursur
lesles rendements
volumes à 40°Cdes ballons,
déterminés,
occupant, en France, est de l’ordre de 130 l par jour. les de
à partir températures
ces données, d’eau froide etded’ECS
est estimée l’ordreinconnus,
de ± 35% compte
4 Consortium BBC PACS (CSTB, Atlantic, Armines, EdF) – Identification des
1  Consortium BBC PACS (CSTB, Atlantic, Armines, EDF) – Identification des besoins tenu des hypothèses considérées sur les rendements des ballons,
besoins
d’ECS – d’ECS
Rapport–pour
Rapport pourECS
le PACTE le PACTE ECS – Juin 2011
– Juin 2011 les températures d’eau froide et d’ECS inconnus,

LesLes besoins
besoins d’eau
d’eau chaude
chaude sanitaire
sanitaire en habitat
en habitat individuel
individuel et collectif 
et collectif I Guide
I Guide technique
technique
Page 9 I Les besoins individuels d’un logement
Page 910 I Les
page besoins
I Les besoins individuels
individuels d’un logement
d’un logement

•dede de94
94 94télésuivis
télésuivis des des
télésuivis desbesoins
besoins d’ECS,d’ECS,
besoins sur unesur
d’ECS, sur une
unede
année, année,
année, de
ménagesde Figure 77 Exemple d’évolution
Figure
7 Exemple
7 Exempled’évolution
des besoins
desbesoins
besoins journaliers,
journaliers, au
au
Figure
Figure d’évolution des journaliers, au cours
deménages
1ménages dede11ààhabitant
à 5 personnes, 55personnes, habitant en maisons
personnes, habitant en maisons àoula
en maisons ou appartements, ou cours
cours de l’année,
de l’année,
de l’année,
observée
observée
observée pour un
pour
pour un appartement
un appartement
appartement
T4
T4
T4 occupé
foisappartements,
appartements, ààlalafois
dans le parc privé etfoisdans
social. leleparc
dansLes parcprivé
régions etetsocial.
et les
privé social. Les
appareils de
Les occupé
occupé par
par une
une famille
famille de
de 44 personnes
personnes
régions et les appareils de production sont variés par une
Variation desfamille
besoinsde 4 personnes
journaliers de cet appartement T4 par
production
régionssont et variés (pompes à chaleur
les appareils double-service,
de production sont chauffe-
variés Variation des besoins journaliers de cet appartement T4 par
(pompes àà chaleur double-service, chauffe-eau rapport
rapport àà ses
Variation besoins
sesdes
besoins moyens
besoins annuels,
journaliers
moyens de ààcet
annuels, 40°C. Ces valeurs
valeurs
appartement
40°C. Ces T4 par
eau thermodynamiques,
(pompes micro-cogénérateurs,
chaleur double-service, systèmes solaires).
chauffe-eau sont issues
issuesàd’un
sontrapport télésuivi.
ses besoins
d’un moyens annuels, à 40°C. Ces valeurs sont
télésuivi.
thermodynamiques,
L’incertitude sur ces besoins micro-cogénérateurs,
est estimée de
thermodynamiques, micro-cogénérateurs, systèmes l’ordre ± 5 systèmes
à 10%. issues d’un télésuivi.
solaires).
solaires).L’incertitude
L’incertitude sur sur ces
ces besoins
besoins est est estimée
estimée de de 5.0
5.0

Besoins
5.0

journaliers//Besoins
l'appartement
l’ordre
A partir de  5
ces à 10%.
données, ont été déterminées les monotones de 4.5
4.5

del'appartement
l’ordre  5 à 10%. 4.5
4.0
4.0
besoins journaliers à 40°C, sur une année, qui satisfont 50, 90, 95 4.0
3.5
3.5
AAetpartir
100%dede
partir desces données,
données,ont
appartements,
ces T1 été
ont T5,déterminées
àété du parc socialles
déterminées monotones
et des
les ménages
monotones
3.5

Besoinsjournaliers
3.0
3.0
3.0
dededebesoins
1 à 5 journaliers
personnes. Les à 40°C,
monotonessur une année,
présentées qui satisfont
ci-après,
besoins journaliers à 40°C, sur une année, qui satisfont sont 50,
celles
50, : 2.5
2.5
2.5
90,
90, 95 et 100% des appartements, T1 à T5, du parc social etet
95 et 100% des appartements, T1 à T5, du parc social

moyensde
• d
 es appartements T3 du parc social ; le type d’appartement le plus 2.0
2.0
2.0

moyens
1.5
1.5
des ménages
desrencontré
ménages ende 11àà55personnes.
France,
de personnes.Les Les monotones
monotones présentées
présentées 1.5

Besoins
1.0
Moyenne
Moyenne
1.0
1.0
ci-après,
ci-après,sont
• d
 es sontcelles
ménages celles: :
de 2 personnes, un nombre proche de la taille 0.5
0.5
0.5
moyennedes
des appartements
des ménages enT3
appartements T3 du
Francedu(voirparc social
chapitre
parc 3.1); ; lele type
social type 0.0
0.0
0.0
d’appartement
d’appartementleleplus plusrencontré
rencontréen enFrance,
France,
janv.janv.
janv.
janv. févr.
févr.
janv.
févr.
janv.
févr. mars
févr.
mars
févr.
marsmars
avr.
mars
avr.
mars avr. mai
mai
avr.avr. mai
mai
avr. juin
maijuin
mai juinjuil.
juinjuin
juin juil.
juil.juil. août
août
août
juil.
juil. août
août sept.
sept.
août sept.
sept.
sept.
sept. oct.nov.
oct.
oct.
oct.
oct.
oct. nov.
nov.
nov.
nov.
nov. déc.
déc.
déc.
déc.
déc.
déc.

 des ménages ? de de22personnes,


personnes, un un nombre
nombre proche
proche de de lala
Mois
Mois de
de l'année
l'année 2010
Quels résultats
des ménages 2010

taille
taillemoyenne
Les besoins moyenne des
journaliers des ménages
d’un ménages en
ménage en France
varientFrance (voir
(voir chapitre
fortement au cours
chapitrede
Figure 8 Les variations des besoins journaliers à 40°C
3.1)
l’année,3.1)comme le montre la figure 7. Ils atteignent, pour l’ensemble
Figure888 Les variations à 40°C
40°C
des télésuivis, jusqu’à 7 fois les besoins moyens du type de ménages
Figure
Figure Lesobservées pourdes
variations besoins journaliers
72 appartements T3 du parc àsocial et
observées
observées pour
pourde722 personnes
appartements T3 du du parc
parc social
social
Quels résultats 24 ménages
Quels résultats??Les
considéré. Lesbesoins
besoinsjournaliers
journaliersd’und’unménage
ménagevarient
varient et 24
et 24 ménages de 2 personnes
Pour
fortement95% de l’ensemble des logements, leurs besoins journaliers Les ménages
fortementauaucours
coursde del’année,
l’année,comme
commelelemontre
montrelalafigure
figure 7.7.Ils
Ils Les
monotones des besoins journaliers sur une année qui satisfont
monotones
Les100,
monotones des besoins année qui
journaliers sur une année qui
ne dépassent pas 3,7 fois lesdes
besoins moyensjusqu’à
du type de logement 95, 90 etdes 50%besoins
des 24 ménages ou des 72des appartements T3
atteignent,
atteignent, pour
pour l’ensemble
l’ensemble des télésuivis,
télésuivis, jusqu’à 77 fois
fois les
les satisfont
satisfont 100,
ayant
100, 95,
fait
95, 90
l’objet
90 et
et 50%
d’un
50% des 24 ménages ou des 72
télésuivi.
72
considéré,
besoins durantdu
moyens 95%typedudetemps.
ménages appartements
appartements T3 T3 ayant
ayant fait l’objet d’un télésuivi.
besoins moyens du type de ménagesconsidéré.
considéré.
77
Pour
Pour 95% de l’ensemble des logements, leurs
95% de l’ensemble des logements, leurs besoins
besoins 800

40°C
moyen

litres àà 40°C
Besoin moyen

100% des ménages 95% 90% 50%


50%
La moitié des logements ont des besoins journaliers
journaliers
journaliersnenedépassent
dépassentpas pas3,73,7fois
fois les besoins: moyens
les besoins moyens du du 66 700
personnes
de 22 personnes

de
de 22 personnes
personnes 700
• ade
u maximum,
type
type logementcorrespondant
delogement considéré,
considéré,durant à 3 fois
durant 95%
95%lesdubesoins
dutemps.
temps.moyens du type

en litres
55 600
600
journaliers/ Besoin

de logement considéré,
LaLa 500
•moitié
imoitiédes
desàlogements
fois cesont
logements ontdes
desbesoins
besoinsjournaliers
journaliers:: 44 500

journaliers en
nférieurs 2,3 besoins pendant 95% du temps.
95%
95% des ménages de 2 personnes (370 l)l)
des ménages
Besoins journaliers/

 auaumaximum,
maximum,correspondant
correspondantàà33fois foisles
lesbesoins
besoinsmoyens
moyens 400

Besoins journaliers
400
ménage de

33
Dansdudutype
typededelogement
logement considéré,
considéré,
d'un ménage

l’ensemble, plus la taille du logement et du ménage augmente, 300


300
22
 inférieurs
plus inférieurs
les àà2,3
amplitudes 2,3fois
fois
des ces
cesbesoins
besoins
variations pendant
pendant
relatives 95%
95%du
des besoins temps.
dujournaliers
temps. 200
200
diminuent. Les plus fortes fluctuations sont observées pour les 11
Besoins
d'un

100
100
Moyenne (120 l)
Dans
Dans l’ensemble,
l’ensemble,
appartements etplus
T1 plus la taille
taille du
les laménages du logement
logement
d’une personne.etet du
du ménage
ménage
Pendant 90% 00 00
augmente,
augmente,
du temps, pourplus90%
plus les amplitudes
les amplitudes
des T1 et desdes des variations
variations
ménages relatives des
d’une relatives
personne, des
leurs 0%
0%0%
0% 2%10%
2% 20% 30%
10% 20%
20% 40% 50% 60%
40%
30% 40%
40% 60% 70% 80% 80% 90%95%
95%
90% 100%
100%
100%
100%
besoins
besoins journaliers
besoinsjournaliers
varient jusqu’àdiminuent.
diminuent.
3,7 foisLes Les plusfortes
les plus
besoinsfortes fluctuations
fluctuations
moyens de ce type sont
sontde 00 jj 77 jj 73 j 146 j 219 j 347j 365
292 j 347j 365 jours
jours
Pourcentage du
Pourcentage du temps
temps et
et nombre de jour correspondant*
observées
observées
logementspour pour
ou les appartements
deles appartements T1
ménages. T1 etet les
les ménages
ménages d’une d’une
personne.Pendant
personne. Pendant90% 90%du dutemps,
temps, pour
pour 90%90% des des T1T1 etet des
des 77
moyen
Besoin moyen

ménages
ménages d’une
Quel qued’une
soit personne,
lepersonne,
type leursbesoins
leurs
de logements, besoins varient
varient
les fortes jusqu’à
jusqu’à
variations 3,7
des3,7 fois
fois
besoins 100% des
100% des T3
T3 95% 90% 50% 700
700 40°C
litres àà 40°C
66
les
les besoinsmoyens
besoins
observées moyens
d’un jour deàde cecetype
l’autre type
pour de
de logements
unlogements oude
ou
même logement derésultent,
ménages.
ménages. pour 600
600
social
parc social
journaliers // Besoin

en litres

une part importante, de leurs taux d’occupation très variables au 55


500
500
Quel
cours
Quel que soitleletype
de soit
que l’année typede
delogements,
logements,
(déplacements les fortes
fortesgardes
professionnels,
les variations des
partagées,
variations des 44
du parc

journaliers en

95% des T3 (370 l) 400


besoinsobservées
observéesd’un
étudiants,
besoins accueil d’unjour
jourààl’autre
d’amis,…). l’autrepour
pourun unmême
même logement
logement 400
Besoinsjournaliers
Besoinsjournaliers
T3 du

33
résultent,pour
résultent, pourune
unepart
partimportante,
importante,dedeleurs
leurstaux
tauxd’occupation
d’occupation 300
300
d'unT3

très
très variables
L’influence
variables au
du typeau cours de
de production
cours de l’année
d’ECSl’année (déplacements
sur les besoins journaliers
(déplacements 22 200
d'un

200
professionnels,
maximaux n’agardes
professionnels, gardes
pas pupartagées, étudiants,
être déterminée
partagées, étudiants, accueildes
à accueil
partir d’amis,…).
données
d’amis,…).
Besoins
Besoins

11 100
100
analysées. Il n’a pas pu être démontré par exemple, que la présence Moyenne (110
Moyenne l)
(110 l)
d’un ballondu électrique 00 00
L’influence
L’influence du type de
type deavec un volume
production
production d’ECSsur
d’ECS
d’ECS disponible
sur les limité,
les besoins
besoins 0% 2%10% 20% 30% 40%50% 60% 70% 80% 90%
conduisait à des valeurs de besoins maximaux plus faibles qu’avec 0%0%2%
0% 10% 20%
20%
20% 30% 40%
40%
40% 50% 60%
60%
60% 70% 80%
80%
80% 90%95%
95% 100%
100%
100%
100%
journaliersmaximaux
journaliers maximauxn’a n’apas
paspupuêtre
êtredéterminée
déterminée àà partir
partir des
des 00jj 77 jj 73 jj
73 146 jj
146 219 jj
219 292 jj 347j
292 347j 365
365 jours
jours
d’autres systèmes,
données analysées. comme
Il n’a on
paspeut
puleêtre
supposer.
démontré par exemple,
données analysées. Il n’a pas pu être démontré par exemple, Pourcentage du
Pourcentage du temps
temps et
et nombre
nombre de
de jour
jour correspondant*
correspondant*
quelalaprésence
que présenced’un
d’unballon
ballonélectrique
électriqueavec
avecun
unvolume
volume d’ECS
d’ECS ***Nombre
Nombre de
Nombre de
de jours
jours durant
de jours
durant lesquels
lesquels les
durant lesquels
les besoins
besoins journaliers
les besoins
journaliers dede 50,
journaliers
50, 90,
devaleurs
50,
95
95 ou
90, 90, ou 100% des
95 100% des
ou 100%
disponible limité, conduisait à des valeurs de besoins ménages de
ménages 2 personnes
2 personnes ou ou des
des T3 T3 sont
sont inférieurs
inférieurs auxaux valeurs indiquées
indiquées en
en
disponible limité, conduisait à des valeurs de besoins des ménages
ordonnées.Par
ordonnées.
de 2
Parexemple, personnes
exemple, pendant ou
pendant 80% des
80% du T3 sont
du temps inférieurs
temps (292
(292 jours), aux
jours), les valeurs
les besoins
besoins
indiquées
journaliers
journaliers
en
de
de
maximauxplus
maximaux plusfaibles
faiblesqu’avec
qu’avecd’autres
d’autressystèmes,
systèmes, comme
comme on
on ordonnées.
50% des
50% des 72 Par
72 T3 exemple,
T3 sont pendant
sont inférieurs
inférieurs àà 1,4 80%
1,4 fois du
fois les temps
les besoins (292
besoins moyens jours),
moyens d’un les besoins journaliers
d’un appartement
appartement T3 T3 du
du
peutlelesupposer.
peut supposer. de 50%
parc
parc
dessoit
social
social
72ààT3
soit 154
154
sont inférieurs
litres
litres 40°C.à 1,4 fois les besoins moyens d’un appartement T3
àà 40°C.
Le
Le trait horizontal
du trait
parc horizontal
social soiten en
à 154pointillé en
litres en
pointillé partie haute
à 40°C.
partie haute indique
indique queque 95%
95% des
des T3T3 ont
ont des
des
besoins
besoins journaliers
Le trait horizontal
journaliers inférieursen àpartie
en pointillé
inférieurs à environ
environ
haute3,4 3,4 fois que
indique
fois les95%
les besoins
des T3moyens
besoins d’un
ont des besoins
moyens d’un
appartement T3 du
du parc
journaliers inférieurs
appartement T3 parc social soit
à environ
social soit
3,4ààfois
370les
370 litres
litres àà 40°C
40°Cmoyens
besoins pendantd’un
pendant 95%appartement
95% du
du temps.
temps. T3 du
parc social soit à 370 litres à 40°C pendant 95% du temps.

Les besoins d’eau chaude sanitaire en habitat individuel et collectif  I Guide technique
Guide technique I Les besoins d’eau chaude sanitaire en habitat individuel et collectif
Guide technique I Les besoins d’eau chaude sanitaire en habitat individuel et collectif
Les besoins individuels d’un logement I Page 10
Les besoins individuels d’un logement I page 11

1.4. Exemples de profils L’analyse des profils hebdomadaires d’une cinquantaine de


1.4. Exemples de profils ménages
L’analyse desmontrent que :
profils hebdomadaires d’une cinquantaine de
Quelles applications
1.4. Exemples devisées ? Les
profils exemples de profils de  le pic éventuel
ménages montrent quehebdomadaires
L’analyse des profils : du mercredi d’uneestcinquantaine
plus fréquemment
de
soutirages
Quelles journaliers de
applications ménages
visées ? Lesdeexemples
1 à 5 personnes de profils peuvent
de  le observé
ménages dans les
pic éventuel
montrent que : du familles
mercredide est 4 ouplus
5 personnes,
fréquemment
être utilisés,
soutirages par exemple,
journaliers de
Quelles applications pour
ménages
visées des applications
? de 1 à 5 personnes peuvent de R&D. la dispersion
 observé
• le pic éventuel les des
du mercredi
dans besoins
est
famillesplus 4 entre
defréquemment les logements
observé dans
ou 5 personnes, et les
au sein
être utilisés, par
Les exemples de exemple, pour des applications
profils de soutirages journaliers dede R&D. de 1 à
ménages familles d’un
de 4 ou
la dispersionmême desménage
besoinsest
5 personnes, plus
entre lesgrande
logementsle week-end
et au seinqu’en
Quelles
5 personnesdonnées
peuvent êtreexploitées ? Les pour
utilisés, par exemple, profils journaliers
des applications • la dispersion
d’unsemaine,
même desménage
besoins est entre
pluslesgrande
logements et au seinqu’en
le week-end d’un
Quelles
de R&D. données
présentés figure 11 exploitées
sont issus ?de Les l’analyse profilsde 10 journaliers
télésuivis même ménage
 semaine, est plus grande le week-end qu’en semaine,
les variations d’une semaine à l’autre sont généralement
présentés figure 11 sont issus de
d’appartements et de maisons, parmi un ensemble de 50 l’analyse de 10 télésuivis •les variations
les plus d’uned’une
variations semaine
importantes à l’autre
semaine
pour sont sont
à l’autre
un logementgénéralement
occupé plus
généralement
par une
d’appartements
télésuivis.
Quelles donnéesPour etsélectionner
de maisons,
exploitées ? parmi
ces profils,unil aensemble
été recherché de 50les importantes pour
pluspersonne. un logement occupé par une
importantes pour un logement occupé par une personne.
télésuivis.
lundis
Les profils Pour
et les sélectionner
dimanches,
journaliers présentésences profils,
dehors
figure 11desilsont
apériodes
été recherché
issus dedel’analyse les
congés, personne.
lundis et les dimanches, en dehors
avec des besoins d’ECS se rapprochant des valeurs moyennes
de 10 télésuivis d’appartements et de des
maisons, périodes
parmi de
un congés,
ensemble Figure 10 Exemples de profils hebdomadaires moyens, sur
avec
de 50des
journalières besoins
télésuivis.parPour d’ECS
ménage, se rapprochant
indiquées
sélectionner au
ces profils,deschapitre
ilvaleurs moyennes
1.1.3,
a été recherché lelesbut Figure 10 Exemples de profils hebdomadaires moyens, sur
Exemples de4profils hebdomadaires moyens, sur
Figure 10 l’année, de ménages
journalières
lundis et les par ménage,
dimanches, en
étant d’obtenir des profils « moyens ». indiquées
dehors des au
périodeschapitrede 1.1.3,
congés, le
avec but
des l’année,
l’année,de 4
de ménages
4 ménages
Ces profils moyens représentent les 52 semaines de l’année.
étant
Ces d’obtenir
besoins d’ECS
profils sontdes profils
se rapprochant «
au pas de desmoyenstemps ».
valeurs
de 10 moyennes
minutes, journalières
le pas de CesCes
profils
Par moyens
exemple,
profils le représentent
moyens dimanche, lesles
pour
représentent 52 semaines
un52dessemaines de l’année.
logements de occupé
l’année. par
Ces
temps d’enregistrement de ces télésuivis. Le poidsled’impulsion
par profils
ménage, sont au
indiquées pasau de temps
chapitre 1.1de
.3, 10
le minutes,
but étant pas des
d’obtenir de ParPar exemple,
exemple,
une le dimanche,
personne, le le pour
coefficient
dimanche, un des
estun
pour logements
dedes ce qui occupé
0,2logements laisse parpar
supposer
occupé
temps
profils d’enregistrement
« moyens ». de ces télésuivis. Le poids d’impulsion uneune
personne, le coefficient est de 0,2 ce qui laisse
que cet occupant est vraisemblablement absent presque tous
personne, le coefficient est de 0,2 ce qui supposer
laisse supposer
des compteurs utilisés lors de ces suivis étant de 1 litre, les queque
cetdimanches
les occupant
cet occupant estdevraisemblablement
est vraisemblablementabsent
l’année. absent presque tousles
presque tous
des
Ces compteurs
profils sont utilisés lorstemps
soutirages de au moinspas de
de 1delitre ces
de 10suivis étant ledepas
minutes,
n’apparaissent 1 de
pas litre,temps
surlesces les dimanches
dimanchesde del’année.
l’année.
soutirages
d’enregistrementde moins de ces de 1télésuivis.
litre n’apparaissent
Le poids d’impulsion pas sur ces des 2
profils. 2
profils.
compteurs utilisés lors de ces suivis étant de 1 litre, les soutirages de 1.8

hebdomadaires
1.8
moins de 1 litre n’apparaissent pas sur ces profils. 1.6

pour des besoins à 40°C


Coefficients hebdomadaires
Les figures 9 et 10 présentent, par ailleurs, des exemples de à 40°C 1.6
Les figures 9 et 10 présentent, par ailleurs, des exemples de 1.4
profils
profils hebdomadaires
hebdomadaires
Les figures 9 et 10 présentent, etetmensuels
mensuels
par ailleurs, moyens
moyens dede4 4ménages,
des exemples ménages,
de profils
1.4
1.2
1.2
pour des besoins

choisis
choisis aléatoirement.
aléatoirement.
hebdomadaires Ces figures
Ces figures
et mensuels moyens montrent
montrentde 4bien bien la très
la très grande
ménages, grande
choisis 1
1
variabilité
variabilité
aléatoirement. d’un
d’un ménage
ménage
Ces figures montrent à l’autre.
à l’autre.
bien la très LesLes
grande coefficients
coefficients
variabilité 0.8
Coefficients

0.8
hebdomadaires
d’un ménage à et
l’autre. mensuels
hebdomadaires et mensuels indiqués sur ces figures
Les coefficients indiqués
hebdomadaires sur ces
et mensuelsfigures 0.6 0.6
représentent les variations moyennes
représentent les variations moyennes des besoins à 40°C des
indiqués sur ces figures représentent les des
variations besoins à
moyennes 40°C de de 0.4 0.4
ces
ces 4 ménages,
4 ménages,
besoins à 40°C de tels
tels que
cesque décrits au chapitre
décrits autelschapitre
4 ménages, que décrits 2.4.2.
2.4.2. au chapitre 2.4.2. 0.2 0.2
0 0
Quels
Quels résultats??Les
Quels résultats Lesprofils
profilssontsonttrèstrèsvariables
variablesd’un d’unjourjour
à à
l’autre
Les pour
profils un
sont même
très ménage
variables et
l’autre pour un même ménage et d’un ménage à l’autre.
d’un d’un
jour ménage
à l’autre à l’autre.
pour un même
Les
Lesménage profils
profils mensuels
mensuels
et d’un ménage fluctuent
fluctuent fortementselon
à l’autre.fortement selonlesles périodes
périodes de de
vacances
vacances choisies,
Les profilschoisies,
mensuels comme
comme lelemontre
fluctuent montre lalafigure
fortement figure
selon9.les 9.
Ces Ces variations
variations
périodes de
Les profils journaliers figure 11 présentent un pic le matin et/ou le
sont
sont
vacances plusimportantes
plus importantes
choisies, comme quelecelles
que celles
montre observées
observées
la figure 9. pourpour
Ces un un immeuble.
immeuble.
variations sont
soir, correspondant vraisemblablement aux douches. Selon une
AAplusl’échelle
l’échelle de
del’immeuble,
importantes l’immeuble, les
lesécarts
que celles observées écarts sont
poursontunlissés,
lissés,lesles
immeuble. variations
Avariations
l’échelle Les profils
Les
enquête journaliers
profils BVA figure
journaliers
de l’institut 11enprésentent
figure
réalisée 11 un pic
présentent
2012, 68% des unlepic
matin
français le et/ou et/ou
matin
déclarent
d’un
d’un logement
de logementààl’autre
l’immeuble, les l’autresesecompensant
écarts sontcompensant(voir
lissés, les (voirchapitre
variations d’un
chapitre 2.4.2).
logement
2.4.2). à le soir, correspondant
soir, correspondant vraisemblablement
vraisemblablement aux douches.
aux Selon
prendre une douche par jour et 11% plusieurs par jour. La pratique deSelon
le douches.
IlIl enen est
l’autre est de
se de même
mêmedes
compensant desvariations
(voir variationsobservées
chapitre observéespour
2.4.2). pourleslesprofils
profils une uneenquête
la douche enquête de del’institut
a maintenant BVABVA
l’institut
supplantée réalisée en 2012,
celleréalisée
du bain. 68% 68%
en 2012, des des
hebdomadaires,
Il en est de tels
même que
des présentés
variations
hebdomadaires, tels que présentés figure 10. figure 10.
observées pour les profils français
français déclarent
déclarent prendre
prendre une une douchedouche par par
jour jour
et 11% et 11%
hebdomadaires, tels que présentés figure 10. plusieurs par jour. La pratique de la douche a maintenant
Lesplusieurs
pics du matin parobservés
jour. Lafigure pratique
11 sontde pluslatardifs
douche a maintenant
les dimanches
supplantée
quesupplantée
les lundis.cellecelle
du bain.
du bain.
9 Exemples de profils mensuels de 4 ménages LesLes picspics
du dumatin observés figure 11 sont plus plus
tardifstardifs
les les
FigureFigure
Exemples de profils mensuels de 4 ménages
Figure 9 9 Exemples de profils mensuels de 4 ménages matin observés figure 11 sont
dimanches
dimanches
A noter que les lundis.
que que
par ailleurs les lundis.
les durées de soutirages sont très brèves.
1.6
1.6 A
Dansnoterun par
A noter ailleurs
par
exemple que que
ailleurs
de profils les durées
les durées
journaliers de soutirages
de soutirages
enregistrés à dessont très
passont
de très
1.4 brèves.
temps Dans
plus fins, un
pour exemple
une de
famille profils
de 4 journaliers
brèves. Dans un exemple de profils journaliers enregistrés
personnes, la enregistrés
durée totale desà à
40°C

1.4
mensuels
pour des besoins à à40°C

des pas deétait


pas temps plus fins, pour une famille de 4sur
personnes, la
mensuels

1.2 soutirages
1.2 des de de 31
temps minutes
plus soitpour
fins, de 2%une du temps
famille de une journée.
4 personnes, la
duréedestotale des soutirages
réalisésétait de 31 minutes desoit de 2% du
besoins

1.0 19 durée 38totale


soutirages
des soutirages étaient
étaitdedemoins
31 minutes 3 litres,
soit d’une
de 2% du
1.0
temps
durée sur une
inférieure journée.
à 20 journée. 19
secondes,19 des 38
chacun, soutirages
et 6soutiragesréalisés
de moins deréalisés étaient
1 litre. étaient
Coefficients

0.8 temps sur une des 38


Coefficients

0.8 de moins de 3 litres, d’une durée inférieure à 20 secondes,


des

0.6
0.6
Absences
Absences
en avril
en avril à Noël de moins
chacun,
demoins
3 litres,
et 6 de moyennes
d’une
de 1pour
durée inférieure à 20 secondes,
litre. l’ensemble des ménages sont
en février à Noël Les tendances
pour

0.4 en février chacun, et 6 de moins de 1 litre.


0.4 en aout
présentées à travers les profils horaires, hebdomadaires et mensuels
0.2
0.2 en aout Les tendances
à l’échelle moyennes
de l’immeuble pour l’ensemble
au chapitre 2.4.2. des ménages sont
0.0 Les tendances
présentées à travers moyennes
les profils pourhoraires,
l’ensemble des ménages
hebdomadaires et sont
0.0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 présentées à travers les profils
mensuels à l’échelle de l’immeuble au chapitre 2.4.2. horaires, hebdomadaires et
1 2 3 4 5 Mois
6 7 8 9 10 11 12
mensuels à l’échelle de l’immeuble au chapitre 2.4.2.
Mois

Les besoins d’eau chaude sanitaire en habitat individuel et collectif I Guide technique
Les besoins d’eau chaude sanitaire en habitat individuel et collectif  I Guide technique
Les besoins d’eau chaude sanitaire en habitat individuel et collectif I Guide technique
page
Page 12 I Les
Page
11 11
I11 Les besoins
II Les besoins
besoins individuels
individuels
individuels d’un d’un
d’un logement
logement
logement
Page
Page 11 11
Page
11
Page II Les
Les besoins
Les
Ibesoins
Les
besoins individuels
besoins
besoins
individuels d’un
individuels
individuels
d’un logement
d’un
d’un logement
logement
logement
Page 11
Page I 11
Les I Les besoins
individuels
individuels
d’un d’un
logement
Page 11 I Les besoins individuels d’un logement logement

Figure
Figure 111111
11 Exemples
Exemples
Exemples de
de
Exemples
Exemples de
de
dede profils
profils
profils
profils
profils journaliers
journaliers
journaliers de
journaliers
journaliers de de
de besoins
besoins
debesoins
besoins d’ECS
d’ECS
d’ECS
besoins
d’ECSd’ECS
à 40°C àà de
àà 40°C
40°C40°C
de de
dede
40°C ménages
ménages
de 1de
ménages
de
ménages de
ménages 5de
de
à de àà1155ààpersonnes,
11personnes,55 personnes,
au pasau
personnes,
personnes, au
pas
audepas
au pas
de de
10
dede
pas
10pas 10
1010
de minutes
minutes
minutes
10
minutes minutes
Exemples
Exemples
de profils
profils
journaliers
journaliers
de de
besoins
besoins
d’ECS
d’ECSà 40°C
à 40°C
de ménages
ménages
de 1 à1 5à personnes,
5 personnes,au au
pas de 10 minutes
minutes
Figure
Figure
Figure 11
Figure
Exemples
Figure
11 11
de
Figure1111 Exemples
FigureFigure
11 profils
Exemplesde journaliers
deprofils de
profilsjournaliers besoins
journaliersde d’ECS
debesoins à
besoinsd’ECS 40°C
d’ECSàà40°C de ménages
40°Cde de
deménages 1
ménagesde à 5 personnes,
de11àà55personnes, au pas
personnes,au de
aupas 10
pasde minutes
de10
10minutes
minutes
70 70
70 70 70 70
70 70
70 70 1
1 1 personne
personne
personne -
- Un
Un - Un
lundi
lundi lundi en
en en
octobreoctobre
octobre 70 70 70 1 personne
11 personne
personne -- Un
Un - Un dimanche
dimanche
dimanche en
en en en
février
févrierfévrier
1 personne - Un lundi 11 personne
personne -- Un
Un dimanche en février
7060 70 en octobre 70

enenen
enenen

minutes
60
70
minutes

70
60

en
en

minutes
60
minutes

1 personne
1 personne - Un - Un lundi lundi en en
octobreoctobre 1 personne - Un dimanche
dimanche en févrierfévrier

enen
enen

àminutes
60 60 1 personne
àminutes

60 60 1 personne

en
en

minutes
minutes

1 1 personne
personne- Un -lundi
-Un Un en
lundi
lundi octobre
enen octobre
octobre 1 1 personne
personne - Un -dimanche
- Un
Un dimanche
dimanche en février
en
en février
février

àminutes
minutes
60 60
àminutes
minutes

60 60 Volume total à 40°C


Volume Volume total total
à 40°Cà 40°C= 65 = l65 l Volume total à 40°C == 72==ll72
72 72 lll

40°C
40°C

40°C
40°C

en
en

àminutes
àminutes

605060

40°C en
Volume total à 40°C
40°C en

Volume total à 40°C = 65= l65 l

10 minutes
minutes
60 5060
10 minutes
minutes

Volume total à 40°C Volume total à 40°C

en
en

à40°C
à40°C

minutes
60
50
minutes

60
50

40°C
40°C

50 50 VolumeVolume total total


à 40°C à 40°C = 65= l65 l 50 50 VolumeVolume totaltotal
à 40°Cà 40°C
= 72= l72

à40°C
40°C
à40°C
40°C

50 50 Volume Volume total totalàtotal


40°C àà40°C
=40°C
65 l==65 ll 50 50 Volume Volume
total total
Volume àtotal
40°C àà40°C
=40°C
72 l==72 72 ll

soutirés àà 40°C
40°C
Volume 65
soutirés àà 40°C
40°C

40°C
40°C

504050 50 4050
40 50
40 40 5040

10
10

à10
à10

40 40

àà10
àà10

soutirés
soutirés

10
10

soutirés
soutirés

40 40 40 40

soutirés
soutirés

soutirés
10
10
soutirés
10
10

4030 40 30

de
de

40

de
40
de

soutirés
soutirés
soutirés
soutirés

30 40
30 30 4030

de 10
10
de 10
10

dede
dede

dede10
dede10

de
de

30 30

Volumessoutirés
soutirés
Volumessoutirés
soutirés

soutirés
soutirés

30 30 30 30

pas
pas

pas
pas

de
de

302030

de
de

pas
pas

30 30

pas
pas

30
20 20 20 20
30

pas
pas
pas
pas

20 20 20
Volumes

Volumes
pas
Volumes pas

Volumes
20 20

au pas
pas
au pas
pas

20 20
au

au
auaupas
auaupas
au

au
Volumes

Volumes
Volumes

Volumes
2010 20 10
auau

auau
20
au

au
20
20
10 10
20
Volumes
Volumes

Volumes
Volumes
10 10 10 10
litres

litres
litres

litres
Volumes
Volumes

Volumes
Volumes
Volumes

Volumes
10 10
au

au
litres

litres
10 10 10
au

au
litres

litres
10 010
litres
litres

litres
litres
0010
100 0 1000
litres

litres
litres
litres

litres
litres
0
litres

litres
0 0 0h 0 0h 0
0 00h 0h0 0h 4h
4h 4h4h 8h 8h 12h 12h
8h 8h 12h12h 16h16h 20h20h 0h 0h 16h 16h 20h 20h 0h 0h 0 0 0h
00h 0h 4h 4h 4h 4h 8h 8h 8h 8h 12h 12h12h
12h 16h 16h16h16h 20h 20h20h 20h 0h 0h 0h
0h
0h 0h 4h 4h 8h 8h 12h 12h 16h 16h 20h 20h 0h 0h 0h 0h 4h 4h 8h 8h 12h12h 16h16h 20h20h 0h 0h
0h 0h 0h 4h 4h 4h 8h 8h 8h 12h Une 12h
12h 16h 16h
16h 20h 20h20h 0h 0h
0h 0h 0h0h 4h 4h
4h 8h 8h8h 12h 12h
12h 16h 16h
16h 20h 20h
20h 0h 0h
0h
Une personne
Une personne
personne seule,
seule, occupant
seule, occupantoccupantun
unappartement
un appartementT1, dans
T1, un
dans immeuble
un immeuble du parc
du parcprivé privé
UneUne personnepersonne seule, seule, occupantoccupant un appartement
appartement
un appartementT1,
appartementT1, dans
dansdans
T1, un
un immeuble
immeuble
un immeuble
immeuble du
du parc
parc privé
du parcprivéprivé
parc
UneUne personne
personne seule, seule, occupant
occupant un appartement
un T1, T1,
dans dans
un immeuble
un du parc
du privéprivé
Une personne
Une
Unepersonne seule,seule,
personne occupant
seule,occupant un appartement
occupant un
unappartement
T1, dans
appartement T1,
T1,un
dans immeuble
dans un unimmeubledu parc
immeuble du
duprivé
parc
parcprivé privé
70 70
70 70 70
70 70
70
70 70 2 personnes
22 personnes
personnes -- Un
Un - Unlundi
lundi lundi en
en en en décembre
décembre
décembre 70 70 22 personnes
22 personnes -- Un -- Un dimanche
dimanche en en novembre
novembre
70 6070 22 personnes
personnes -- Un
Un lundi en décembre personnespersonnes Un dimanche
Un dimanche en ennovembre
enenen

60 70
60 en novembre
minutes
en

706070
minutes

enenen
2 personnes - Un lundi lundi en décembre
décembre

minutes
60 70 60

en
minutes
enen

2 personnes
2 personnes - Un - Un
dimanche
dimanche en novembre
novembre
àminutes
en

60 2 personnes
minutes

enen
àminutes
en
minutes
60 60 22personnes
personnes - Un - lundi
-UnUn lundi
en
lundi décembre
enen décembre
décembre 60 2 personnes - Un dimanche en novembre
àminutes
minutes

Volume total à 40°C = 103 l 2 2 personnes


personnes - -UnUn dimanche
dimanche enen novembre
novembre

àminutes
minutes
Volume total àà 40°C == 103 ll l 60 60
40°C

Volume total à 40°C = 112 ll ll


40°C
en

Volume total à 40°C == 112


àminutes

40°C
40°C en

Volume total 40°C 103

40°C
en
60 5060
10 minutes
minutes

Volume total à 40°C = 103

àminutes
60
en
à40°C

50 60
minutes

50

40°C en
Volume total à 40°C 112
40°C

10 minutes
minutes
60 Volume total àà 40°C
40°C == 112
112

en
à40°C
50

minutes
50 60

40°C
Volume Volume total totalà 40°Cà=40°C = 103 =l 103 l l 50
à40°C
40°C

50 50 Volume
Volume total total
à 40°C = 112 l l

à40°C
40°C
50 50 Volume Volume total
Volume àtotal
40°C
total à à40°C 103
40°C = = 103 103 l l
soutirés àà 40°C
40°C

50 50 Volume Volume
total total
à 40°C à 40°C
= 112 = l112 ll
40°C

Volume total à 40°C = 112

soutirés àà 40°C
40°C
50 4050

40°C
40 50
40 504050 40
50
10
à10

10
40

à10
40 40
àà10
soutirés
10
soutirés

àà10
soutirés
10
40 40

soutirés
soutirés

40 40
soutirés
10
10

soutirés
soutirés
10
10
de

40 3040 403040
de
soutirés
soutirés

de
30 40
30

de
de 10
10

30

soutirés
soutirés
30 40
dede
dede10

de 10
10
de

dede
dede10
de
30
Volumessoutirés
soutirés

30
soutirés

Volumessoutirés
soutirés
soutirés
30 30 30 30
pas
pas

pas
pas
de

30 20
de
pas

de
30
pas

de
pas
30
20 30 30

pas
20 20
30
pas
pas

20 20 20
pas
pas
20
Volumes
Volumes pas

20 20
au pas
pas

Volumes
pas
au

20 20
Volumes
auaupas

au pas
pas
au
Volumes

au
auaupas
Volumes

au
Volumes
auau

Volumes
au

20 1020
auau
10 20
10 201020

au
Volumes
Volumes

10
20
Volumes
10 Volumes 10
litres

10
Volumes
Volumes litres

litres
Volumes

litres
Volumes
Volumes
au

10 10 Volumes
litres

10 10 10
au
litres

au
litres
au
litres
litres
litres

10 010 10 10
litres
0 litres 0 0
0 10
litres

0
litres
litres

litres

0 00 0h 0 00 0h 4h 4h 8h 8h 12h12h 16h16h 20h20h 0h 0h


litres

litres
litres
litres
0 00h 0h0 0h 4h 4h 4h 4h 8h 8h
8h 8h 12h12h
12h 12h 16h16h
16h 16h 20h20h
20h 20h 0h 0h
0h 0h 0 00h 0 0h 4h 4h 8h 8h 12h12h 16h16h 20h20h 0h 0h
0h
0h 0h0h 0h
0h 4h 4h
4h 4h 8h 8h 8h 12h12h12h 16h16h16h 20h20h20h 0h 0h 0h
4h 8h8h UnUn 12h
ménage12h
Un dede
ménage 216hpersonnes,
16hde 2 20h
personnes, 20hoccupant 0h
un
0h
occupant appartement
un appartementT2, 0h 0h 0h
dans
T2, 0h0hun 4h 4h 4h 8h 8h 8h 12h12h12h16h16h16h20h20h20h 0h 0h 0h
immeuble 4h4h dudu du parc 8h 8hprivé 12h 12h 16h
16h 20h
20h 0h
0h
ménage
Un ménage
Un ménage 2 personnes,
de 2depersonnes,
2 personnes, occupant
occupant un appartement
un appartement
occupant un appartementT2, dansdans
dans
T2, T2, dansun un
un immeubleimmeuble
immeuble
un immeuble du parc
parc parc
du parc privéprivé
privé
parc privé
Un ménage
Un ménage de 2depersonnes,
2 personnes, occupant
occupant
un appartement
un appartement T2, T2,
dansdans un immeuble
un immeuble du parc
du privéprivé
Un ménage
Un ménage
de 2 personnes,
de 2 personnes, occupant
Un ménage de 2 personnes, occupant un appartement occupant
un appartement
un appartement
T2, dans
T2, un
dans immeuble
un immeuble du parc du privé
parc privé
70 70
70 70 70T2,
70 70 dans un immeuble du parc privé
70
70 70 33 personnes
33 personnes -- Un -- Unlundi lundi en en
févrierfévrier 70 70 3 personnes
33 personnes -- Un - Un dimanche
dimanche en en novembre
novembre
70 60 70 personnes
personnes Un Unlundi lundi en février
en février 70 60 70 personnes Un dimanche en en novembre
33 personnes
personnes -- UnUn dimanche en novembre
enenen

enenen
minutes

minutes

70
60 70
60
en

en
minutes

minutes

60 60 3 personnes3 personnes - Un - Un lundi lundi en en févrierfévrier 60 60 3 personnes - Un dimanche


dimanche en novembre
novembre
enen

enen
àminutes

àminutes
en

en
minutes

minutes

3 personnes
3 personnes - Un -lundi
Un lundi
en février
en février
àminutes
minutes

3 personnes
3 personnes - Un - dimanche
Un dimanche
àminutes
minutes

60 60 3 personnes Volume
Volume -
total Un
totalà lundi
40°Cà 40°C
= en
153 = février
153
l l 60 60 3 personnes - Un
Volume dimanche
Volume total en
total
à novembre
en
à
40°Cen novembre
40°C
=novembre
170= 170 ll ll
40°C

40°C
40°C

40°C
en

en
àminutes

àminutes

Volume total à 40°C = 170


40°C en

40°C en

Volume total à 40°C = 153 l l


10 minutes
minutes

10 minutes
minutes

60 5060 Volume total à 40°C = 153 60 60 Volume total à 40°C == 170


170
en

en
à40°C

à40°C
minutes

minutes

60
50 60
50
40°C

40°C

50 50 Volume
Volume total totalà 40°C à 40°C = 153 = 153l l 50
50 50 Volume Volume totaltotal
à 40°C
à 40°C = 170 l l
à40°C
40°C

à40°C
40°C

50 50 VolumeVolume
total total
à 40°C à 40°C
= 153 = l153 l 50 50 Volume Volume
Volume total à 40°C = 170l l
total total
à 40°C à 40°C
= 170 = l170
soutirés àà 40°C
40°C

Volume total à 40°C = 153 l


soutirés àà 40°C
40°C
40°C

40°C

50 405050
40 50 4050 50
40
10

10
à10

à10

40 40 40 40
àà10

àà10
soutirés

soutirés
10

10
soutirés

soutirés

40 40 40 40
soutirés

soutirés
soutirés

soutirés
10
10

10
10
de

de
de

de

40 3040 40 3040
soutirés
soutirés

soutirés
soutirés

30 40
30 30 40 30
de 10
10

de 10
10
dede

dede
dede10

dede10
de

de
Volumessoutirés
soutirés

30
Volumessoutirés
soutirés

30
soutirés

soutirés

30 30 30 30
pas

pas
pas

pas
de

de
de
pas

de
pas
pas

pas

30 2030 30 30
20 30
20 20 30
20
pas
pas

pas
pas

20 20 20
Volumes

Volumes
pas

pas
Volumes

Volumes
au pas
pas

au pas
pas

20 20 20 20
au

au
auaupas

auaupas
au

au
Volumes

Volumes
Volumes

Volumes
auau

auau

20 10
au

au

20 20 1020
Volumes
Volumes

Volumes
Volumes

10 20
10 10 20 10
litres

litres

10 10
litres

litres
Volumes
Volumes

Volumes
Volumes
Volumes

Volumes
au

au
litres

litres
au

10 10
au

10 10
litres

litres
litres
litres

litres
litres

10 010 10 10 10
00 1000
0 00
litres

litres
litres
litres

litres
litres
litres

litres

0 0 00h0h
0
0 0h
0h 4h 4h 4h 4h 8h 8h 8h 8h 12h 12h12h12h 16h 16h16h16h 20h 20h20h 20h 0h 0h 0h0h 0 0 00h 0
0 0h
0h 0h 4h 4h 4h 4h 8h 8h 8h 8h 12h 12h12h
12h 16h 16h16h16h 20h 20h20h 20h 0h 0h 0h
0h
0h 0h 4h 4h 8h 8h 12h12h 16h16h 20h20h 0h 0h 0h 0h 4h 4h 8h 8h 12h12h 16h16h 20h20h 0h 0h
0h 0h 0h 4h 4h
4h 8h 8h8h 12h 12h
12h 16h 16h
16h 20h 20h20h 0h 0h
0h 0h 0h0h 4h 4h
4h 8h 8h8h 12h 12h
12h 16h 16h
16h 20h 20h
20h 0h 0h
0h
UnUn ménage
Un Un
ménage
ménageménage
Un ménage dede
ménage 33de
3 personnes,
de de 3 personnes,
personnes,
personnes, occupant occupant
occupant
occupant unun un appartement
appartement
unappartement
appartement T3, T3,
dansdans
dans
T3,dans un un
un immeubleimmeuble
immeuble
immeuble du
duparc
du du
parc
parc parc
privé
privé
privé privé
Un ménage
Un de 3de 33 personnes,
personnes,
personnes, occupant
occupant
occupant un appartement
appartement
un appartement
un T3,
70
T3,
T3,
dans
70
dans
dans un immeuble
un immeuble
un immeuble du parcdu parc
du parc privé
privéprivé
70
70 7070 Un ménage
Un ménage
de 3 personnes,
de 3 personnes, occupant
Un ménage de 3 personnes, occupant un appartement occupant
un appartement
un appartement
T3, dans
70 T3, un
dans immeuble
un immeuble du parc
70 dans un immeuble du parc privé
T3, du privé
parc privé
70 70 4 personnes
44 personnes -- Un - Un lundi lundi en en
décembre décembre 70 70 4 personnes
44 personnes
personnes -- Un
Un - Un dimanche
dimanche
dimanche en
en en en
mars
mars mars
44 personnes
personnes -- Un
Un dimanche
personnes Un lundi en en décembre 70 6070 en mars
enenen
minutes

44 personnes
personnes -- Un
Un lundi en décembre 60 70 60
en
minutes

70 6070 4 personnes - Un dimanche


dimanche en mars mars
enenen
minutes

60 7060
en

enen
minutes

àminutes
en

4 personnes - Un lundi lundi en décembre


décembre
minutes

60 4 personnes
enen
àminutes
en
minutes

60 4 personnes 4 4personnes
personnes - Un -dimanche
-Un Un dimanche
dimanche en mars
en
en mars
mars
àminutes
minutes

4 personnes
4 personnes - Un -lundi
-UnUn lundi
en
lundi décembre
enen décembre
décembre 60 60 Volume Volume totaltotal
à à
40°C 40°C
= =
188 188
ll ll
àminutes
minutes

40°C

60 60 Volume total à 40°C = 193 l


40°C
en

Volume total à 40°C = 193 l


àminutes

Volume total à 40°C = 188


40°C en
40°C

10 minutes
minutes

60 60 Volume total à 40°C = 188


40°C

en
en

à40°C

minutes
àminutes

60 5060 Volume total à 40°C = 193 l 60


50
40°C

Volume total àà=40°C


40°C =l= 193
193
l ll
40°C en

50
10 minutes
minutes
en
à40°C

minutes

50 6050
40°C

50 50 Volume Volume totaltotal


à 40°Cà 40°C= 188= 188 l l
à40°C
40°C

Volume Volume total totalà 40°C = 193


à40°C
40°C

50 Volume total à 40°C 193 50 50 Volume Volume total


Volume total
à 40°C
total àà 40°C
= 188
40°C = l
= 188
188 ll
soutirés àà 40°C
40°C

Volume
Volumetotal totalàà40°C 40°C==193 193l l
40°C

50 50
soutirés àà 40°C
40°C

50 4050
40°C

50 4050 50
40
10

50
à10

40 40 40
10
à10

àà10
soutirés
10

40 40
soutirés
àà10
soutirés

40 40
10
soutirés

soutirés
soutirés
10
10

40 40
soutirés
soutirés
10
10

de
de

40 3040
soutirés
soutirés

40 30 30 40 30
de

de 10
10
de

40
dede
soutirés
soutirés

dede10
de

30 4030
de 10
10
dede
dede10

Volumessoutirés
soutirés

30
de

soutirés
Volumessoutirés
soutirés

30
soutirés

30 30
pas
pas

30 30
de
pas
pas

de
pas
pas

30 30
de

30
20
de
pas

20
pas

30 2030 30
pas
pas

20 20 20
pas
pas

20 20
Volumes
Volumes pas
au pas
pas

20 20
au
Volumes

auaupas
pas

au
Volumes

Volumes
au pas
pas

Volumes

20 20
au
auaupas
au

auau

20 10
Volumes

au
Volumes

20
auau

Volumes
Volumes

20
10
au

20 1020
Volumes
Volumes

10 2010 10
litres

10
litres
Volumes
Volumes
Volumes
litres

10
au
litres
Volumes
Volumes

litres
au

10 10
litres
Volumes
au
litres
au

10 10 10
litres

litres
litres

10 010 100
litres
litres

0010
litres

100
litres
litres

0
litres
litres

00
litres
litres
litres

0 00 0h 0 0 00h 0 0h 4h 4h 8h 8h 12h12h 16h16h 20h20h 0h 0h


0 00h 0 0h 4h
0h 4h 4h
4h 8h 8h
8h 8h 12h12h
12h 12h 16h16h
16h 16h 20h20h
20h 20h 0h 0h
0h 0h 0h
0h 0h 4h
0h 4h 4h 4h 8h 8h 8h 8h 12h 12h 16h
12h12h 16h16h16h 20h 20h20h 20h 0h 0h
0h 0h
0h 0h 4h 4h 8h 8h 12h12h 16h16h 20h20h 0h 0h 0h 0h0h 4h 4h
4h 8h 8h 8h 12h 12h
12h 16h 16h
16h 20h 20h
20h 0h 0h
0h
0h 0h 0h 4h 4h 4h 8h 8h 8h 12h 12h 12h 16h 16h 16h 20h 20h 20h 0h 0h 0h
UnUn ménage
Un Un
ménage
ménageménage
Un ménage dede
ménage 44de
4 personnes,
de de 4 personnes,
personnes,
personnes, occupant occupant
occupant
occupant unun un appartement
appartement
unappartement
appartement T4,
T4, T4,
dansdans
dans
T4,dans un
un un
un immeubleimmeuble
immeuble
immeuble du
duparc
du du
parc
parc parc
privé
privé
privé privé
Un ménage
Un de 4de 44 personnes,
personnes,
personnes, occupant
occupant
occupant un appartement
appartement
un appartement
un T4,
T4, T4,
dans dans
dans un immeuble
un immeuble
un immeuble du parcdu parc
du parc privé
privéprivé
70 70 Un ménage
UnUn ménage
de
ménage 4 personnes,
de de 4 4personnes,
personnes, occupant occupant
un appartement
occupant un
un appartement
T4,
appartement dans
T4,
70 T4, un
dans
70 dansimmeuble
un un immeuble
immeuble du parc du
du privé
parc
parc privé
privé
70 70 70 70
70 70 5 personnes
55 personnes
personnes -- UnUn - Un lundi
lundi lundi en
en en en
décembredécembre
décembre 70 70 5 personnes
55 personnes
personnes -- UnUn - Un dimanche
dimanche
dimanche en
en enen
octobreoctobre
octobre
70 6070 55 personnes
personnes -- Un
Un lundi en décembre 70 6070 55 personnes
personnes -- Un
Un dimanche en octobre
enenen
enenen

minutes
minutes

60 7060 60 70 60
en
en

minutes
minutes

5 personnes - Un lundi lundi en décembre


décembre 5 personnes - Un dimanche
dimanche en octobre
octobre
enen
enen

àminutes
àminutes

en
en

minutes
minutes

60
60 60 5 personnes 55personnes - Un -lundi
Un lundi
en décembre
en décembre 60 5 personnes 5 personnes - Un -dimanche
Un dimanche en octobre
en octobre
personnes - Un lundi 5 personnes - Un dimanche en octobre
àminutes
minutes

en décembre
àminutes
minutes

Volume Volume total totalà 40°Cà 40°C= 220 = 220


l l 60 60 Volume
Volume total total
à à
40°C 40°C == 250 = 250ll ll
40°C
40°C

40°C
40°C

en
en

àminutes
àminutes

Volume total à 40°C = 220 l


40°C en
40°C en

Volume total à 40°C = 220 l


10 minutes
minutes

Volume total à 40°C 250


10 minutes
minutes

60 5060 60 60
en
en

Volume total à 40°C =l= 250


250
à40°C
à40°C

minutes
minutes

50 6050 50 60 50
40°C
40°C

Volume Volume total totalà 40°Cà 40°C = 220 = 220 l l 50 Volume


Volume total total
à 40°C
à=40°C = 250 l l
à40°C
40°C
à40°C
40°C

50 5050 Volume Volume total total


à 40°C à 40°C
= 220 = l220 l 50 50 50 Volume total
Volume à 40°C 250
Volume total à 40°C = 220 l Volumetotal totalàà40°C 40°C==250 250l l
soutirés àà 40°C
40°C
soutirés àà 40°C
40°C

40°C
40°C

50 40 50
50
40 50 40 5050
40
10
10

à10
à10

40 40 40 40
àà10
àà10

soutirés
soutirés

10
10

soutirés
soutirés

40 40 40 40
soutirés
soutirés

soutirés
soutirés

10
10
10
10

de
de

de
de

40 3040 40 3040
soutirés
soutirés
soutirés
soutirés

30 4030 30 40 30
de 10
10
de 10
10

dede
dede

dede10
dede10

de
de

Volumessoutirés
soutirés

30
Volumessoutirés
soutirés

30
soutirés
soutirés

30 30 30 30
pas
pas

pas
pas

de
de

30 20 30
de
de

pas
pas

pas
pas

30
30
20 20 3030
20
pas
pas
pas
pas

20 20 20 20
Volumes
Volumes

pas
pas

Volumes
Volumes

au pas
pas
au pas
pas

20 20 20 20
au
au

auaupas
auaupas

au
au

Volumes
Volumes

Volumes
Volumes

auau
auau

au
au

20 1020 20 1020
Volumes
Volumes
Volumes
Volumes

10 2010 10 20 10
litres
litres

10 10
litres
litres

Volumes
Volumes
Volumes
Volumes

Volumes
Volumes

au
au

litres
litres

au

10 10
au

10 10
litres
litres

litres
litres
litres
litres

10 010 10 10 1010
0 0 0
0
litres
litres

litres
litres
litres
litres

0
litres
litres

0 00 0h 0 00 0h
0 00h 0 0h 4h
0h 4h 4h
4h 8h 8h
8h 8h 12h12h
12h 12h 16h16h
16h 16h 20h20h
20h 20h 0h 0h
0h 0h 0 00h 0 0h 4h
0h 4h 4h 4h 8h 8h 8h 8h 12h 12h12h
12h 16h 16h16h16h 20h 20h20h20h 0h 0h 0h
0h
0h 0h0h 0h 4h 4h 4h 8h 8h 8h 12h12h12h16h16h16h20h20h20h 0h 0h 0h 0h 0h 0h 4h 4h 4h 8h 8h 8h 12h12h12h 16h 16h16h 20h 20h20h 0h 0h 0h
0h 4h
4h 8h8h 12h
12h 16h
16h 20h
20h 0h
0h 0h 0h 4h 4h2 8h 8h 12h
12h 16h
16h 20h
20h 0h0h
Un
Un Un
ménage
ménageménage de
de 5de 5 personnes,
personnes, propriétaire
propriétaire d’uned’une
maisonmaison de
de 170 de 170
mm2 m
2
Un Un ménage
Un ménage
ménage
Un ménage dede55de personnes,
5depersonnes,
55 personnes,
personnes, propriétaire
personnes,propriétaire
propriétaire
d’une
propriétaire
propriétaired’une
d’une
maison
d’une
d’une maison
maison
maisonmaison dede
170
de170
170
de 170
m2mm
22170
m222
Un ménage Un Un ménage de 5 personnes, propriétaire d’une maison de 170mm2 2
ménagede 5 personnes,
de 5 personnes,
propriétaire
propriétaire
d’une d’une
maison maison
de 170 de m170

Les besoins d’eau chaude sanitaire en habitat individuel et collectif  I Guide technique
Guide
Guide technique
technique I Les
II Les besoins
besoins d’eau
d’eau chaude
chaude sanitaire
sanitaire en en habitat
en habitat individuel
individuel et et collectif
et collectif
II Les
Guide technique
Guide technique Les besoins
Les d’eau
besoins chaude
d’eau sanitaire
chaude sanitaire habitat individuel
en habitat
habitat individuel collectif
et collectif
collectif
Guide
Guide
technique I Les
technique besoins
besoins
d’eau
d’eau
chaude
chaude
sanitaire
sanitaire
en habitat
en individuel
individuel
et collectif
et
Les besoins d’un immeuble d’habitation I page 13

2. LES BESOINS D’UN IMMEUBLE D’HABITATION


Ce chapitre présente différents indicateurs, établis à partir d’une Ces valeurs de besoins d’un immeuble d’habitation sont indiquées
quarantaine de suivis instrumentés et d’environ 1 250 relevés par logement standard. La définition et le calcul du nombre de
annuels de compteurs, permettant d’estimer les besoins d’ECS logements standards d’un immeuble sont présentés dans le premier
à l’échelle de l’immeuble : chapitre ci-après. Seules les pointes sur 10 minutes sont déterminées
• des valeurs de besoins moyens, maximaux et minimaux ainsi que en fonction du nombre de logements.
des monotones montrant la variation de ces besoins,
• des valeurs de besoins de pointes sur 10 minutes et 1 à 8 heures, Même si les valeurs sont exprimées par logement standard,
• des exemples de profils moyens journaliers, hebdomadaires et elles diffèrent des valeurs à l’échelle du logement indiquées au
mensuels ainsi des exemples de profils journaliers maximaux au chapitre 1, compte tenu des pertes de distribution collectives qui
pas de temps de 10 minutes. viennent s’ajouter, des éventuels appartements inoccupés et du
foisonnement entre les logements. Ainsi les variations observées
Ces valeurs sont destinées au dimensionnement des systèmes à l’échelle de l’immeuble sont moins importantes qu’à l’échelle de
de production collective mais aussi à la prévision et l’analyse des l’appartement ; elles se compensent mutuellement.
consommations des immeubles d’habitation ou bien encore à des
applications de R&D. 2.1. Le calcul du nombre de logements
Elles ont été établies, pour la plupart, à partir de mesures réalisées standards
au niveau de la production collective d’ECS. Elles incluent donc une
partie des pertes de distribution collective et individuelle jusqu’aux
points de puisage, comme indiqué figure 12. Ces mesures ayant En Bref
été effectuées à la fois dans des immeubles neufs et existants de
plusieurs dizaines d’années, les pertes de distribution prises en Par définition, le logement standard est un T3 d’un
compte sont donc variables, selon les épaisseurs de calorifuge, immeuble du parc social.
les longueurs, les diamètres et les températures de distribution Les équivalences considérées pour le calcul du nombre
rencontrées. de logements standards d’un immeuble dépendent des
taux moyens d’occupation. Elles diffèrent donc entre
l’habitat privé et social. Ainsi un logement T3, en habitat
Figure 12 Les valeurs de besoins déterminées à l’échelle de privé, correspond à 0,9 logement standard.
l’immeuble
Exemple d’instrumentation réalisée.
Les besoins d’un immeuble sont déterminés en fonction du nombre
Les pertes de distribution
de logements standards qu’il compte. Par définition, le logement
incluses dans les valeurs standard est :
de besoins • un T3, le type d’appartement le plus rencontré,
• dans le parc social, le type d’habitat pour lequel les données de
suivis sont les plus nombreuses,
• occupé par 2,1 personnes, correspondant aux taux moyens
d’occupation d’après les statistiques USH-DEEF (voir chapitre 3.1).

Le calcul du nombre de logements standards d’un immeuble est


Température d’ECS réalisé à partir des coefficients d’équivalence indiqués dans le
tableau, figure 13, ci-après, pour les différents types d’appartements
Ballon du parc privé et social. Ces coefficients prennent en compte les
d’appoint
Ballon écarts de taux moyens d’occupation entre ces différents logements,
solaire
dont dépendent directement les besoins.
Seules les pointes sur 10 minutes sont déterminées en fonction
Température du nombre de logements car elles varient peu selon le type
d’eau froide T Eau froide
d’appartements.
Volume
L’équipement sanitaire du logement (douche, baignoire,…) n’est
pas pris en compte car son influence est moindre. Même si les
appartements sont équipés de baignoires, les occupants prennent
maintenant essentiellement des douches. L’équipement est, par
ailleurs, inconnu pour les données issues de télésuivis exploitées.

Les besoins d’eau chaude sanitaire en habitat individuel et collectif  I Guide technique
page 14 I Les besoins d’un immeuble d’habitation

Page 13
Page 13 II Les
Les besoins
besoins d’un
d’un immeuble
immeuble d’habitation
d’habitation

Figure 13 Les coefficients d’équivalence permettant de calculer • de 42 télésuivis réalisés sur au moins une année, à des pas de temps
Figure
Figure 13
13 Les
Les coefficients
coefficients
le nombre d’équivalence
d’équivalence
de logements standards permettant
permettant dede Pour
de 10
Pour chacun
minutes,de
chacun ces
dedans 34 relevés
ces immeubles
relevés et
etdutélésuivis,
parc social effectués
télésuivis, dans
et 8 copropriétés.
effectués dans
calculer
calculer le nombre
le nombre
Par exemple,
de logements
de logements
un appartement
standards
T4 dans unstandards
immeuble du parc social
différentes
différentes régions en France métropolitaine, les valeurs de
régions
L’incertitude sur ces en France
données est métropolitaine,
estimée de l’ordre les
de ± valeurs
5 à 10%. de
Par
Par exemple,
exemple, un
un appartement
est considéré appartement T4
T4 dans
égal à 1,4 logementdans un
un immeuble
immeuble du
standard du besoins
besoins
Pour chacunjournaliers
journaliers moyens,
moyens,
de ces relevés sur
sur une
une année,
et télésuivis, effectuésàà dans
année, 40°C, ont
ont été
40°C,différentes
été
parc
parc social
social est
est considéré
considéré égal
égal àà 1,4
1,4 logement
logement standard
standard déterminées.
déterminées.
régions en France métropolitaine, les valeurs de besoins journaliers
Parc privé Parc social moyens, sur une année, à 40°C, ont été déterminées.
Type de Parc
Type
Type de
de Parc privé
privé Parc
Parc social
social Quels
Quels résultats
résultats ? ? La
La valeur
valeur de de besoins
besoins journaliers
journaliers moyens moyens par par
logements Taux moyen Coefficient Taux moyen Coefficient
logements
logements Taux
Taux moyen
moyen Coefficient Taux moyen
Coefficient d’occupation* Coefficient
Taux moyen d’équivalence
Coefficient logement standard obtenue sur l’année, pour l’ensemble des
d’occupation* d’équivalence logement
Quels résultats standard ? obtenue sur l’année, pour l’ensemble des
d’occupation* d’équivalence d’occupation* d’équivalence sites, est, en moyenne, de
d’occupation* d’équivalence d’occupation* d’équivalence sites, est, en moyenne,
La valeur de besoins journaliers de 125 ll àà 40°C,
125 moyens 40°C, soit environ
parsoit environstandard
logement
70
70 ll àà
T1
T1T1 1,2
1,2
1,2 0,6
0,6
0,6 1,2
1,2
1,2 0,60,6
0,6 60°C pour une eau froide à 16°C (température moyenne
60°C
obtenuepour une eau
sur l’année, pourfroide
l’ensembleà 16°C (température
des sites, est, en moyenne, moyenne de
T2
T2 1,4
1,4 0,7
0,7 1,4
1,4 0,7 annuelle observée, voir chapitre 3.2). Cette valeur àà 40°C est
T2 1,4 0,7 1,4 0,70,7 annuelle observée, voir chapitre 3.2).
125 l à 40°C, soit environ 70 l à 60°C pour une eau froide Cette valeur 40°C est
à 16°C
T3
T3 1,9
1,9 0,9
0,9 2,1
2,1 11 très proche,
très proche, au au regard
regard des des incertitudes,
incertitudes, de de la la valeur
valeur moyenne
moyenne
(température
de 110 l moyennepour
déterminée annuelle
un observée, voir
appartement chapitre à3.2).
équivalent, Cette
T4
T4T3 2,3
2,3
1,9 1,1
1,1
0,9 2,133 1,4
1 1,4 de 110àl 40°C
valeur
déterminée
est très
pour
proche,
unau appartement
regard des
équivalent,de
incertitudes,
à l’échelle
l’échelle
la valeur
T5
T5 2,7
2,7 1,3
1,3 3,7
3,7 1,8
1,8 du
du logement
logement (un (un T3 T3 dudu parc
parc social,
social, voir voir chapitre
chapitre 1.1.3.).
1.1.3.). Ce Ce qui
qui
T6T4 plus 2,3 1,1 33,9 1,41,9 moyenne deces
différencie 110 deuxl déterminée
valeurs, pourlaunprise
c’est appartement
en compte équivalent,
à l’échelle à
T6 ou
ou plus 2,9
2,9 1,4
1,4 3,9 1,9 différencie ces deux valeurs, c’est la prise en compte à l’échelle
l’échelle du logement
de (un T3 des du parc social, voir chapitre 1.1.3.). Ce
T5 2,7 1,3 3,7 1,8 de l’immeuble
l’immeuble d’une d’une partie
partie des pertes pertes de de distribution
distribution collective,
collective,
** Sources
Sources :: calculs
calculs USH-DEEF,
USH-DEEF, àà partir
partir des
des données
données INSEE
INSEE Recensement
Recensement comme explicité
qui
comme explicité figure
différencie ces figure 12,
deux 12, et
valeurs, et des
c’est la des éventuels
prise éventuels
en compte à logements
l’échelle de
logements
population
population 2008
2008 et
et Enquête
Enquête nationale
nationale logement
logement 2006
2006 en
en France
France métropolitaine.
métropolitaine.
T6 ou plus 2,9 1,4 3,9 1,9 inoccupés
l’immeuble (vacants).
inoccupés d’une partie des pertes de distribution collective, comme
(vacants).
explicité figure 12, et des éventuels logements inoccupés (vacants).
* Sources : calculs USH-DEEF, à partir des données INSEE Recensement population Dans les
Dans les immeubles
immeubles du du parc
parc privé,
privé, les les besoins
besoins moyensmoyens par par
2.2.
2.2. Les
2008 et Enquête besoins
Les nationale
besoins journaliers
journaliers
logement 2006 en France métropolitaine. logement
logement sont,
sont, en
en moyenne,
moyenne, un
un peu
peu plus
plus faibles
faibles que
que dans
dans le
le
Dans les immeubles du parc privé, les besoins moyens par logement
parc
parc social, compte tenu des taux d’occupation moindres en
sont, social,
en moyenne, compteuntenu peu des
plus tauxfaibles d’occupation
que dans lemoindres parc social, en
secteur
secteur privé.
privé. Ces
Ces besoins,
besoins, exprimés
exprimés par
par logement
logement et
et non
non par
par
2.2. Les besoins journaliers compte tenu des tauxsont,
logement d’occupation moindres enl’année, secteur privé. Ces
En
En bref
bref logement standard,standard, sont, en en moyenne,
moyenne, sur sur l’année, de de l’ordre
l’ordre
besoins,
de exprimés par logement et non par logement standard, sont,
Les
Les besoins de 110
110 ll àà 40°C
40°C en en habitat
habitat privé
privé et et dede 130
130 ll dans
dans le le parc
parc social.
social.
2.2.1. journaliers
besoins journaliers
Les besoinsmoyens
moyens d’un
d’un immeuble
journaliers moyens sur
immeuble sur en
Pour moyenne,
ce qui sur
est l’année,
des de
besoins l’ordre de
exprimés
Pour ce qui est des besoins exprimés par logement standard,
110 l
par à 40°C
logementen habitat privé
standard,
l’année sont, en moyenne, de 125 ± 50 litres àà 40°C
l’année sont, en moyenne, de 125 ± 50 litres 40°C et
cet de 130 l dans le parc social.
par
par logement
logement standard
standard soitsoit environ
environ 7070 ± ± 2525 litres
litres àà cet écart
écart est est réduit
réduit compte
compte tenu tenu de de la la prise
prise en en compte
compte des des taux
taux
60°C,
En une Bref moyens
Pour ce qui d’occupation
est des besoins dans le calcul
exprimés
moyens d’occupation dans le calcul du nombre de logements du
par nombre
logementdestandard, logements cet
60°C, pour une température moyenne annuelle d’eau
pour température moyenne annuelle d’eau standards.
écart est réduit compte tenu de la prise en compte des taux moyens
froide
froide de
de 16°C.
16°C. standards.
Les besoins journaliers moyens d’un immeuble sur d’occupation dans le calcul du nombre de logements standards.
Sur juillet
juillet et
Surl’année août,
etsont,
août, ces besoins
besoinsdechutent àà 105 ± 45 litres A
A noter
noter également
également que, que, dans
dans certains
certains immeubles,
immeubles, le le nombre
nombre de
àà 40°C ences
moyenne, chutent 105
litres±50
125 à± environ
50 à45
40°C litres
par de
40°C par logement standard soit à environ 50 l ± 20
par logement standard soit l ± 20 logements
logements inoccupés
inoccupés semble
semble important
important
A noter également que, dans certains immeubles, le nombre de
comme
comme le
le laisse
laisse
logement
litres standard soit environ 70 ± 25 litres à 60°C,
litres àà 60°C,
60°C, pour pour une
une température
température moyenne
moyenne d’eau d’eau supposer
supposer
logementsles
les très
très faibles
inoccupés faibles
semble
valeurs
valeurs de
de besoins
important besoins journaliers moyens
commejournaliers moyens
le laisse supposer
froide
pourde 21°C
une sur ces
température deux
froide de 21°C sur ces deux mois. mois.
moyenne annuelle d’eau froide de observées
observées sur
sur la
la figure
figure 14
14 ci-après.
ci-après.
16°C. les très faibles valeurs de besoins journaliers moyens observées sur
Figure 14
la figure
14 14 Les
Lesci-après. besoins
besoins journaliersjournaliers moyens moyens des des
Quelles
Quelles applications
Sur juillet visées
et août, ces
applications ?
? La
besoins
visées connaissance
Lachutent à 105 ±des
connaissance besoins
45 litres
des besoins à Figure
immeubles
immeubles
journaliers
journaliers moyens
40°C parmoyens
logement est requise
eststandard pour
requise soit prévoir
pourà prévoir
environ et et analyser
50 analyser
l ± 20 litres les
les 2/3
consommations d’un immeuble ou 2/3 desdes 1 282
282 immeubles
Les 1besoins immeubles ayant ayant faitfait l’objet
l’objet d’un
d’un suivi
suivi ont
ont
ou bien encore
froidepour moyen journaliers
sur l’année àmoyens des immeubles
Figure 14
consommations
à 60°C, pour une d’untempérature
immeuble moyenne biend’eauencore pour
de un besoin 40°C compris
un besoin moyen sur l’année à 40°C compris entre 75 et entre 75 et
dimensionner
dimensionner les systèmes
les deux
systèmes de production d’ECS collective par 175 ll par jour et
et par logement standard. La
La valeur
mois.de production d’ECS collective par 175 2/3 pardes 1 282
jour immeubles
par logementayant fait l’objet
standard. d’un suivi ont un besoin
valeur
21°C sur ces moyenne est de 125 l et l’écart type de 50 l.
accumulation.
accumulation. moyenne est de 125 l et l’écart type de 50 l. et 175 l par jour et par
moyen sur l’année à 40°C compris entre 75
logement standard. La valeur moyenne est de 125 l et l’écart type de 50 l.
12%
12%
Quelles données
données exploitées
Quelles applications
Quelles visées ??? Les
exploitées Les résultats
résultats présentés
présentés ci- ci- 2/3 140
2/3 des
des immeubles
immeubles 140
après,
après, figures 14 et 15, sont issus de l’exploitation :: est requise
La figures
connaissance 14 et 15,
des sont issus
besoins de l’exploitation
journaliers moyens 10%
10% 120
d'immeuble*

120
Nombred'immeuble*

pour de
de 11 240
 prévoir 240 et relevés
analyserannuels
relevés de
de compteurs
les consommations
annuels compteursd’un d’eau
d’eau installés
immeuble
installésou àà 8%
8% 100
Fréquences*

l’entrée de productions
productions lescollectives d’ECS dans 730 100
Fréquences*

bien encore
l’entréepour dedimensionner systèmes de
collectives production
d’ECS dans d’ECS
730
immeubles du parc social et 510 immeubles du parc 6% 80
80
collective par accumulation.
immeubles du parc social et 510 immeubles du parc 6%
125l l
de125

privé.
privé. Les Les températures
températures non non mesurées
mesurées ont ont été été 60
60
Nombre

4%
4%
moyennede

Quelles supposées en
donnéesenexploitées
supposées moyenne
moyenne ?de 60°C pour l’ECS et de
de 60°C pour l’ECS et de 16°C
16°C 40
40
moyenne

pour
pour l’eau
Les résultats l’eau froide.
froide. Les
présentés Les types de
de logements
typesfigures
ci-après, logements
14 et 15, étant
sontinconnus,
étant inconnus,
issus de 2%
2% 20
20
le
le nombre
nombre
l’exploitation : de
de logements
logements standards
standards aa été été estimé
estimé àà partir
partir 0% 0
0% 0
• de 1du nombre total de logements et de
du nombre total de logements et de la surface moyenne
240 relevés annuels de compteurs d’eau la surface
installés à moyenne
l’entrée de 15
15 35
35 55
55 75
75 95
95 115
115 135
135 155
155 175
175 195
195 215
215 235
235 255
255 275
275
par
productions logement.
collectives L’erreur
d’ECS danssur 730les
par logement. L’erreur sur les valeurs de besoins valeurs
immeubles dude besoins
parc social Besoins
Besoins journaliers
journaliers moyens
moyens des
des immeubles
immeubles
obtenues
obtenues
et 510 immeubles est
est estimée
du parc de
estimée de l’ordre
l’ordre
privé. de
de   30%.
30%. non mesurées
Les températures en
en litres par logement standard àà 40°C
litres par logement standard 40°C
ont de
de 42
été 42 télésuivis réalisés
télésuivisenréalisés
supposées moyenne sur au moins
surdeau60°C
moins pour une
une année,
et deàà16°C
année,
l’ECS des
des *** Fréquences auxquelles
Fréquences auxquelles
sont
auxquelles sont
rencontrées
sont rencontrées
lesles
rencontrées les
valeurs de besoins
valeurs
valeurs de
journaliers
de besoins
moyens
besoins journaliers
pourpas
pas
l’eaude temps
tempsLesde
defroide. 10
10 minutes,
detypes minutes, dans
dansétant
de logements 34
34 immeubles
inconnus, ledu
immeubles du parc
parc
nombre moyens indiquées en
journaliers
indiquées
moyens indiquées en abscisse.
en abscisse. abscisse. Par
Par exemple,
Par exemple, 7%
7% des
7% des
exemple, 1282
des 1282 immeubles,
immeubles,
1282 soit
immeubles,soit environ
soit environ
environ 90
social
social et
de logements et 88standards
copropriétés.
copropriétés. a étéL’incertitude
estimé à partir
L’incertitude sur
surduces
ces données
nombre
données totalest
de
est 90 immeubles
immeubles
90 immeubles ontontun un
ont besoin
besoin
un journalier
journalier
besoin moyen
moyen
journalier moyen àà 40°C,
à 40°C, sursur
40°C, sur l’année,
l’année,
l’année, compris
compris
compris entre
entre 120 et
entre
estimée de l’ordre de  5 à 10%. 120
130 et 130
l par ll par
par logement
130logement standard.standard.
Le nombre Le nombre
nombre d’immeuble
Le d’immeuble correspondant
correspondant aux
aux fréquences
logements et de la surface
estimée de l’ordre de  5 à 10%. moyenne par logement. L’erreur sur les 120 et
fréquences
logement standard. d’immeuble correspondant aux
est indiquéest
fréquences surindiqué
est indiqué sur le
le second
sur axe
le second second axe
axe d’ordonnées.
d’ordonnées.d’ordonnées.
valeurs de besoins obtenues est estimée de l’ordre de ± 30%.

Les besoins d’eau chaude sanitaire en habitat individuel et collectif  I Guide technique
Les besoins d’un immeuble d’habitation I Page 14
Les besoins d’un immeuble d’habitation I Page 14
Les besoins d’un immeuble d’habitation I page 15

Sur les mois de juillet et août, les besoins journaliers moyens  un ensemble de 116 logements standards (95
Sur les
des mois desont
bâtiments juillet
moins et août,
élevésles compte
besoins tenu journaliers moyens
des vacances un ensemble
 logements) présentantde 116 une forte logements
amplitudestandardsde variation.(95
des
Sur bâtiments
les mois de sont
juilletmoins
et août, élevés
les compte
besoins
estivales. Ils représentent en moyenne, sur ces 2 mois, 84% tenu
journaliers des vacances
moyens des • logements)deprésentant
un ensemble 116 logements une forte amplitude(95
standards de variation.
logements)
estivales.
bâtiments Ils
sont représentent
moins élevés en moyenne,
compte
des besoins moyens sur l’année d’un immeuble, comme tenu sur
des ces 2
vacances mois, 84%
estivales. présentant une forte amplitude de variation.
Pour chacun de ces sites, localisés dans 3 régions différentes
des
l’illustrebesoins
Ils représentent
la figure moyens
en
15moyenne, sur l’année
ci-après. ces 2d’un
sur extrapolant
En mois, immeuble,
84%
ces des comme
résultatsbesoins
issus Pour
en chacun
France de ces sites,il localisés
métropolitaine, a été établi dans 3 régions de
la monotone différentes
besoins
l’illustre
moyens la
surfigure
l’année15 ci-après.
d’un En
immeuble, extrapolant
de 25 télésuivis, on obtient des besoins moyens journaliers,15
comme ces
l’illustre résultats
la figure issus
ci-
sur en
PourFrance
chacun
énergétiques métropolitaine,
de ces sites,sur
journaliers, il localisés
a été
uneétabli dans
année. la monotone
régions de
3L’incertitude besoins
différentes
sur les
de 25
après. télésuivis,
En extrapolanton obtient
ces des
résultats besoins
issus
ces 2 mois, de 105 litres par logement standard à 40°C. demoyens
25 journaliers,
télésuivis, on sur
obtient énergétiques
en France journaliers,
métropolitaine, ilsura une
été année.
établi
valeurs, indiquées figure 16, est estimée de l’ordre de ±15%. la L’incertitude
monotone de sur les
besoins
ces
des 2besoins
mois, de 105 litres
moyens par logement
journaliers, sur cesstandard
2 mois, de à 40°C.
105 litres par valeurs,
énergétiques indiquées
journaliers,figuresur 16,une estannée.
estimée de l’ordresur
L’incertitude deles±15%.
valeurs,
logement
Figure 15
standard à 40°C.
Les besoins journaliers moyens et minimaux indiquées
Quels figure 16,
résultats ? est
Lesestimée
besoins de l’ordre
journaliersde ±15%. fluctuent moins au
Figure 15
enLesjuin,besoins
juillet etjournaliers
août moyens et minimaux Quels résultats ? Les besoins
cours de l’année, à l’échelle de l’immeuble, journaliers fluctuent
qu’à moins
celle du au
en Les
Figure 15
Les juin, juillet
besoins
besoins moyensetjournaliers
août
et minimaux moyens et minimaux
d’un immeuble, en juin,
sur ces cours
logement, de compte
Quels résultats l’année, ? tenu à l’échelle
du foisonnementde l’immeuble, : qu’à celle du
3Les besoins
mois, et moyens
août et en
correspondent,
juillet minimaux
moyenne, d’un immeuble, suràces
respectivement 88 logement,
Les besoins compte tenu
journaliers du foisonnement
fluctuent
 les besoins énergétiques journaliers d’un moins :
au cours de l’année,
immeubleà
3 mois,
et 69% decorrespondent,
ses besoins en moyenne,
moyens respectivement
sur l’année, d’aprèsàles88 lesde besoins
 varient, énergétiques journaliers d’un immeuble
Les besoins moyens l’échelle l’immeuble, qu’à celle du logement,
au plus, jusqu’à 2 fois ses besoins moyens compte tenupourdu
et 69%
résultatsde
deses besoinset moyens
25 télésuivis.
minimauxsur
d’unl’année,
immeuble, sur ces
d’après les3 mois,
correspondent,
résultats en moyenne, respectivement à 88 et 69% de ses
de 25 télésuivis. varient,
foisonnement : au plus, jusqu’à 2 fois
les 32 télésuivis analysés. Les valeurs minimales et ses besoins moyens pour
120%
besoins moyens sur l’année, d’après les résultats de 25 télésuivis les 32 énergétiques
• les besoins
maximales télésuivis analysés.
de l’ensemble journaliers Les
des d’un valeurs
sites sontminimales
immeuble varient, au
égales, et
en
annuels*

120% maximales
plus,moyenne, de ses
jusqu’à 2 respectivement
fois l’ensemble
besoins àmoyens des
0,4 et sites 1,7sont
pour les 32
fois égales,
les en
télésuivis
valeurs
annuels*
minimaux

100% moyenne,
analysés. Les
moyennes, respectivement
valeurs minimales età 0,4 et
maximales 1,7 defois les
l’ensemble valeurs
des
minimaux

100%
moyennes,
sitesles
sont égales,journaliers
besoins en moyenne, respectivement
maximaux à 0,4 et 1,7peuvent
d’un logement fois les
moyens

80%
les
valeurs besoins journaliers maximaux d’un logement peuvent
moyens

80% moyennes,
représenter jusqu’à 5 fois (voire plus) ses besoins
ouou

60% • représenter
les moyens
besoins (voir jusqu’à
journaliers
chapitremaximaux5 fois (voire
1.3). d’un plus)logementses peuvent
besoins
moyens
/ Besoins

60% moyens (voir chapitre 1.3).


représenter jusqu’à 5 fois (voire plus) ses besoins moyens (voir
moyens
/ Besoins

40%
40% Lachapitre
tendance 1.3).
générale est une diminution de la dispersion
Besoins

La tendance générale est une augmente,diminution avec de la dispersion


mensuels

lorsque le nombre de logements toutefois des


Besoins

20%
mensuels

20% lorsque
La tendance le nombre
générale de logements
est une diminution augmente,
exceptions, comme l’illustre la figure 16. Ainsi les besoins
de la avec toutefois
dispersion des
lorsque
0% exceptions,
le nombre de comme logements l’illustre
augmente, la
journaliers, au cours de l’année, fluctuent moins dans figure 16.
avec toutefois Ainsidesles besoins
exceptions,
0% Moy. Min. Moy. Min. Moy. Min. journaliers,
comme l’illustre
l’ensemble deau269cours
la figure 16.
logementsdeAinsi l’année,
standardsfluctuent
les besoins journaliers,
représenté moins dans
au cours
que dans
Moy.
juin Min.
Juin Moy.
Juillet Min.
juillet Moy.
août Min.
août
juin
(97%) Juin
(80%) Juillet
(85%) juillet
(67%) août
(83%) août
(60%)
l’ensemble
de l’année, de
celui de 116 logements. 269
fluctuent logements
moins dansstandards
l’ensemble représenté
de 269 que dans
logements
(97%) (80%) (85%) (67%) (83%) (60%) celui
standardsde 116 logements.
représenté que dans celui de 116 logements.
* Valeurs de besoins moyens et minimaux sur juin, juillet et août des 25 immeubles,
**Valeurs de besoins
besoins moyensetpar
etminimaux
minimaux Figure 16 Exemples types de variations des besoins
Valeurs
ayant de
fait l’objet moyens
d’un télésuivi, rapport àsursur juin,
juin,
leurs juillet
juillet
besoins et août
etmoyens
août desdes 25
25l’année.
sur immeubles,
immeubles,Les 16 16
Figure Exemples
Exemples typestypes de dans
variations
de variations des besoinsdes besoins
énergétiques
ayant fait
faitl’objet
ayantrouges
tirets d’un
l’objet d’untélésuivi, par
télésuivi,
correspondent aux rapport
par rapport
valeurs à leurs besoins
à leurs
moyennes besoins
qui sontmoyens sur sur
moyens
égalementl’année. Les Les
l’année.
indiquées
Figure
énergétiques journaliers trois ensembles
tirets
entre rouges
rouges correspondent
tiretsparenthèses aux
en abscisse.
correspondent auxvaleurs
valeursmoyennes
moyennesquiqui sont également
sont également indiquées
indiquées énergétiques
Lesjournaliers journaliers
dans
trois monotones danslestrois
trois ensembles
représentent ensembles
variations des besoins
entre
entreparenthèses
parenthèsesen enabscisse.
abscisse. LesLes
troistrois
énergétiquesmonotones représentent
journaliers,
monotones au cours les
représentent variations
de l’année,
les dedes
variationsdeuxbesoins
des besoins
énergétiques
ensembles dujournaliers,
énergétiques parc social au
journaliers, cours
etauun de
de l’année,
immeuble
cours dedeux
du parc
l’année, de deux
privéensembles
de
ensembles
respectivement du parc
du parc social et social
269, etet41un
116immeuble
un immeuble
logements du parc
du parc standards,
privé privé defait
ayant
de respectivement
respectivement
l’objet
269,de116 et 41269,
télésuivis. 116 variations
Les et standards,
41 logementsayantstandards,
maximales ayant
et minimales fait
2.2.2. Les variations journalières l’objet de
logements
télésuivis. Les variations maximales
fait l’objet
et
de télésuivis.
minimales
observées sur 29 suivis sont également indiquées.
En bref Les variations maximales et minimales observées sur 29 suivis
observées sur 29 suivis sont également indiquées.
Les En bref énergétiques journaliers d’un immeuble sont également indiquées.
besoins
varient, Enplus,
Les besoins
au Bref
énergétiques journaliers
jusqu’à 2 fois d’unmoyens,
ses besoins immeuble au 200% Besoin maximal
/ /

varient, au plus, jusqu’à 2 fois ses besoins moyens, au Besoin maximal


journaliers

cours de l’année. 200%


l'immeuble
journaliers

cours
Lesdebesoins
l’année.énergétiques journaliers d’un immeuble Variations maximales
l'immeuble

150% Variations maximales


269 logements standards
varient,applications
Quelles au plus, jusqu’à
visées 2? fois ses besoins
Connaître moyens,
la variation des 150% 269
41 logements standards
Quelles applications visées ? Connaître la variation des 116
énergétiques

besoins journaliers d’un immeuble au cours d’une année peut


au cours de l’année. 41 116
dede

100%
énergétiques

besoins
être utile journaliers d’un immeuble des
pour le dimensionnement au cours
systèmesd’une deannée peut
production Besoin moyen
moyen

100%
Besoin moyen
être utile pour le dimensionnement des systèmes de production
moyen

d’ECS collective à accumulation ou bien encore des 50%


d’ECS
Quelles collective
applications de R&D.à visées
applications accumulation
? ou bien encore des Variations minimales
besoin

50% Variations minimales


Besoins

applications
Connaître la de R&D. des besoins journaliers d’un immeuble au
besoin

variation
Besoins

cours d’une année peut être utile 0%


Quelles données exploitées ? pour
Les le dimensionnement
résultats présentés des ci- 0%0% 0%2% 20%
20% 40%
40% 60%
60% 80%
80% 100%
100%
Quellesfigure
systèmes
après, données
de exploitées
production
16, sont issus de? l’exploitation
d’ECS Les résultatsdeprésentés
collective à accumulation ou bien
3 télésuivisci- 00% j 72%
0% j 20%
20%
73 j 40%j
40%
146 60%j
60%
219 80%j
80%
292 100%
100%
365 j
après, figure
encore des 16, sont
applications deissus
R&D.de l’exploitation de 3 télésuivis
choisis pour la représentativité de leur monotone par rapport à
0j 7j 73 j 146 j 219 j
Pourcentage du temps et nombre de jours correspondant*
292 j 365 j
choisis
32 suivispour
: la représentativité de leur monotone par rapport à
Pourcentage du temps et nombre de jours correspondant*
**Nombre
Nombrededejours jours
durantdurant lesquels
lesquels les besoins
les besoins énergétiques
énergétiques journaliers
journaliers de
de l’ensemble
32 suivis
Quelles :
données
 un ensemble exploitées ?
de 269 logements standards du parc social *deNombre
l’ensemble
logements, de logements,
de jours
par durant
rapport par lesquels
à sesrapport
besoinsà les
ses besoins
besoins
moyens énergétiques
moyens annuels,
journaliers journaliers
journaliers annuels,
sont de
inférieurs
 un
Les résultatsensemble
présentésde 269 logements
ci-après,
(208 logements) présentant une figure 16,standards
sontfaible du
issus de parc social
l’exploitation
amplitude de
l’ensemble
sont de aux
inférieurs logements,
valeurs par rapportenà ses
indiquées besoinsPar
ordonnées. moyens
exemple,
aux valeurs indiquées en ordonnées. Par exemple, pour le site de 269 logements journaliers
pour le annuels,
site de
sont inférieurs
269 logementsaux valeurs indiquées
standards, pendant en 20% ordonnées.
du temps Par (73
exemple,
jours),pourles lebesoins
site de
(208 logements)
de 3 télésuivis
variation choisis pourprésentant
des besoins une faible
la représentativité
énergétiques de leuramplitude
monotone
journaliers au cours de
par standards,
269 pendant
logements
énergétiques
20% du pendant
standards,
journaliers
temps (7320%
de cet ensemble
jours),
du les
sont
besoins
temps
inférieurs(73 énergétiques
jours),
à 90%
journaliers
les besoins
de ses
variation
rapportde à l’année,des: besoins énergétiques journaliers au cours
32 suivis de cet ensemble
énergétiques
moyens sont inférieurs
journaliers de cet àensemble
90% de ses sontbesoins moyens
inférieurs à 90% de ses besoins
moyens
de l’année,
•un ensemble
un de 269privé
immeuble logements
de 41standards
logements du parc social (208
standards (52
un
logements) immeuble privé de 41 logements
logements) ayant une amplitude de variation moyenne,des
présentant une faible amplitude standards
de variation (52
logements)
besoins ayantjournaliers
énergétiques une amplitude de variation
au cours de l’année,moyenne,
• un immeuble privé de 41 logements standards (52 logements)
ayant une amplitude de variation moyenne,

Les besoins d’eau chaude sanitaire en habitat individuel et collectif I Guide technique
Les besoins d’eau chaude sanitaire en habitat individuel et collectif I Guide technique
Les besoins d’eau chaude sanitaire en habitat individuel et collectif  I Guide technique
Page 15 I Les besoins d’un immeuble d’habitation
page 16 I Les besoins d’un immeuble d’habitation

2.3. Les pointes de consommations Quels résultats ? Les besoins de pointes sur 10 minutes
varient de 5 à plus de 40 litres par logement à 40°C, soit
2.3. Les pointes de consommations Quels résultats ?
environ de 5 à plus de 30% des besoins moyens journaliers.
Les besoins de pointes sur 10 minutes varient de 5 à plus de 40 litres
2.3.1. Les pointes de 10 minutes Plus la taille de l’immeuble est importante, plus ces besoins par
En bref par logement à 40°C, soit environ de 5 à plus de 30% des besoins
logement diminuent comme le montre la figure 17. Autrement
Les besoins de pointes d’un immeuble, sur 10 minutes, moyens journaliers. Plus la taille de l’immeuble est importante, plus
dit,
à 60°C,En en Bref
litres, pour une température minimale ces besoins nombre
plus le de points
par logement de puisages
diminuent comme le estmontre
élevé,laplus la
figure
proportion de postes qui soutirent en même temps est faible.
moyenne d’eau froide de 9°C, peuvent être estimés à 17. Autrement dit, plus le nombre de points de puisages est élevé,
Ainsi,
partir
Lesdebesoins
l’équation suivante
de pointes : immeuble, sur 10 minutes, à
d’un plus la siproportion
nous supposons quesoutirent
de postes qui ces pointes
en même ne temps
correspondent
est faible.
qu’à
Ainsi, si nous supposons que ces pointes ne correspondent douche,
des douches, avec un volume de 40 l à 40°C par
Vp 10 min. à 60°C d’un immeubleminimale
60°C, en litres, pour une température = 61 x n moyenne
0,503
cela signifierait qu’au demaximum,
qu’à des
n étant
d’eaule froide
nombre ded’appartements.
9°C, peuvent être estimés à partir de douches, avec un volume 40 l à 40°C 36% des cela
par douche, appartements
signifierait
prennent une douche
qu’au maximum, 36%endesmême temps pourprennent
appartements un immeuble de 50
une douche
Cette
l’équation suivante : pour un nombre de logements
équation est valide logements
supérieur à 10. en même temps pour un immeuble de 50 logements et 25% 100
et 25% des appartements pour un immeuble de des
Vp 10 min. à 60°C d’un immeuble = 61 x n 0,503 logements.
appartements pour un immeuble de 100 logements.
Quelles
n étantapplications visées ? Les valeurs de besoins de
le nombre d’appartements. La
La pointe
pointe de de besoins
besoins énergétiques
énergétiques sur
sur 10
10 minutes
minutes estest observée
observée
pointes généralement
généralement un dimanche en hiver, lors du pic du soir ou duou
un dimanche en hiver, lors du pic du soir du
Cette équation est valide indiquées
sur 10 minutes sont de
pour un nombre destinées au
logements matin
dimensionnement des systèmes de production collective matin voire
voire du midi. du midi.
supérieur à 10.
couplant échangeurs et ballons (ballons de stockage sur le
17 17 Volumes soutirés
primaire ou le secondaire de l’échangeur ou bien encore ballon Figure
Figure Volumes soutirés àà 40°C
40°Cpour
pourla lapointe
pointe
de de
besoins
avec
Quellesun échangeur
applications intégré).
viséesPar ? contre, elles ne peuvent pas besoins énergétiques sur 10
énergétiques sur 10 minutes minutes
être utilisées
Les valeurs pour de
de besoins le pointes
dimensionnement
sur 10 minutesdes systèmes
indiquées sont Résultats obtenus pour 42 sites ayant fait l’objet de
Résultats obtenus pour 42 sites ayant fait l’objet de télésuivis
télésuivis
instantanés
destinées au qui dimensionnement
requièrent la connaissance des systèmes des débits de pointe
de production 45
instantanés.
collective couplantUn des suivis sur
échangeurs un immeuble
et ballons (ballons de montre
stockage quesurlesle
40
besoins delepointe sur de10l’échangeur
minutes ou sontbieninférieurs à ceux
Besoins de pointes sur 10 min.

primaire ou secondaire encore ballon avec


en litres par logement à 40°C
35
observés
un échangeur sur intégré).
1 minute, Par eux-mêmes
contre, elles ne inférieurs
peuvent pas auxêtredébits de
utilisées
30 Volume de pointe sur 10 min.
pointe
pour le instantanés.
dimensionnement Les des anciennes
systèmesvaleursinstantanés de quibesoins
requièrentde d'un immeuble à 40°C = 100 x n 0,503 *
pointes sur 10 des
la connaissance minutes,
débits de pointe
la recommandation
instantanés. Un des AICVF 5 par
suivis sur 25
exemple,
un immeuble utilisées
montrepour que leslebesoins
dimensionnement
de pointe sur 10 desminutes
systèmes sont 20
instantanés sont en moyenne 2,5 fois plus élevées que aux
inférieurs à ceux observés sur 1 minute, eux-mêmes inférieurs les 15
valeurs
débits dedepointe
pointes sur 10 minutes
instantanés. indiquées,
Les anciennes issues
valeurs de suivis
de besoins de 10
récents.
pointes sur 10 minutes, de la recommandation AICVF1 par exemple, 5
utilisées pour le dimensionnement des systèmes instantanés sont 0
Quelles
en moyenne données2,5 foisexploitées
plus élevées ? que
Les les résultats
valeurs présentés
de pointes sur ci- 0 50 100 150 200 250
après, figures 17 et 18, sont issus de l’exploitation de 42
10 minutes indiquées, issues de suivis récents. Nombre de logements (n)
télésuivis réalisés sur au moins une année, à des pas de temps ** Equation
Equation dedelalacourbe
courbepermettant
permettantd’estimer
d’estimerlesles
volumes de pointes
volumes sur 10surminutes,
de pointes 10
de 10 minutes
Quelles données (ou exploitées
parfois moins), ? dans différentes régions en à 40°C, en
minutes, litres, pour
à 40°C, un immeuble
en litres, pour un qui satisfont
immeuble quil’ensemble des sites suivis.
satisfont l’ensemble n est le
des sites
France
Les résultats métropolitaine.
présentés ci-après, Les figures
immeubles
17 et 18, suivis
sont issussont de suivis.
nombren d’appartements
est le nombre d’appartements
de l’immeuble. de l’immeuble.
Cette équation estCette équation
valide estnombre
pour un valide de
pour un nombre
logements de logements
supérieur à 10. supérieur à 10.
essentiellement du parc social, néanmoins les résultats
l’exploitation de 42 télésuivis réalisés sur au moins une année, à des Les
Les résultats
résultatsobtenus
obtenuspour
pourlesles8 8sites
sitesenencopropriété
copropriété correspondent
correspondent auxaux
croix.
croix.
obtenus
pas de temps pour de les108 minutes
copropriétés
(ou parfoisne montrent
moins), dans pasdifférentes
d’écarts
significatifs
régions en entre France le parc social et privé.
métropolitaine. Les immeubles suivis sont L’évolution des monotones de besoins sur 10 minutes d’un
Pour chacun deduces
essentiellement parcsites ontnéanmoins
social, été déterminés les volumes
les résultats obtenus immeuble
L’évolution d’une quarantaine
des monotones de logements,
de besoins présentée
sur 10 minutes figure 18
d’un immeuble
d’ECS
pour lesà8 copropriétés
40°C correspondantsne montrent pas auxd’écarts
pointessignificatifs
de besoins entre ci-après, montre que
d’une quarantaine les périodes
de logements, de forts
présentée puisages
figure sont
18 ci-après,
énergétiques sur 10 minutes. L’incertitude sur les valeurs
le parc social et privé. brèves.
montre que Leslespuisages
périodes desur forts10puisages
minutes sontles plusLes
brèves. importants
puisages
Pour chacun
obtenues de ces sites
est estimée ont été
de l’ordre dedéterminés
 5 à 10%.les volumes d’ECS représentent
sur 10 minutesseulement quelques