Vous êtes sur la page 1sur 13

Dr AYMONINO LES BI-ZHENG le 10.11.

99

I DEFINITION 2

2.ETIOPATHOGENIE

3.DIAGNOSTIC: positif 3
différentiel

4.PRINCIPES THERAPEUTIQUES: 4
a -traitement local:
points locaux traditionnels
points ASHI
points gachettes points barrières
b-les points spécifiques
c Traitement étiopathogénique

5.TABLEAUX CLINIQUES ET TRAITEMENTS: 6

-FENG BI
-HAN BI
-SHI BI
-RE BI
HUAN BI
-BI de la peau et BI des poumons
-BI des tendons et BI du foie
-BI des chairs et BI de la rate
-BI des os et BI des reins
-BI des vaisseaux et BI du coeur
-BI de vide d'énergie et de sang
-BI de vide de YANG
-BI de vide de YIN
-BI du thorax
-BI de l’intestin
-BI de la vessie

6. BIBLIOGRAPHIE 13

1
I DEFINITION:

BI a le sens d’obstrustion qui s’oppose à la libre circulation des souffles.

-dû à l’attaque des Pervers du Vent, Froid, de l’Humidité et de la Chaleur sur un


organisme affaibli, ce qui provoque une entrave à la circulation du QI et du SANG et par la
suite une stagnation au niveau des Méridiens (JingLuo).

Dans la phase chronique, il peut y avoir formation de glaires troubles (concrétion


del’humidité) et stagnation de Sang qui s’amassent dans les méridiens, puis pénètrent
profondément dans les articulations et les tendons (ce qui donne les gonflements et
déformations articulaires).

2.ETIOPATHOGENIE

L’apparition d’un syndrome BI dépend de 2 facteurs principaux:


-l’état de l’organisme du patient
-les facteurs pervers externes :variations climatiques, conditions
de vie

Le patient:
L’état de faiblesse du patient, surtout le vide de QI et de Sang, favorise la pénétration
des Pervers externes.
Sur un organisme fort, des circonstances particulières peuvent faciliter cette pénétration: un
habitat froid et humide, travail dans un lieu humide....
Chez un sujet en vide de Yang, sa défense extérieure n’est pas solide, il sera facilement blessé
par les pervers Froid, Vent et Humidité.
Chez un sujet en vide de Yin, il existe une chaleur latente, le BI sera plutôt de type Vent-
Chaleur-Humidité.

Organisme affaibli

Pervers externe

Vide de YANG Vide de YIN

BI du vent-froid-humidité BI du vent-châleur-humidité

DEBUT : plénitude de pervers, la maladie se localise aux membres, dans la


peau, les muscles, les méridiens….

PHASE CHRONIQUE : VIDE (du QI orthodoxe ZHENG QI) avec incrustation


de pervers : se localise en profondeur dans les tendons, les os, les viscéres…

2
3.DIAGNOSTIC:

POSITIF:

- DOULEUR
- LASSITUDE INTENSE
- ENGOURDISSEMENTS
- PESANTEUR
- IMPOTENCE FONCTIONNELLE des membres et articulations
de début progressif: -pas franc, soit douleur erratique ou
localisée,piqure, engourdissement, gonflement avec oedème.
de caractère évolutif progressif, ou à rechutes irrégulières.
(avec parfois des nouures en regard des articulations..)

Cadre en médecine occidentale: (d’après les auteurs chinois)


-arthrites rhumatismales
-polyarthrite rhumatoïde
-arthrose
-sciatalgies ... mais aussi des maladies comme la Brucellose,
thrombophlébites, sclérodermie, érythème noueux, lupus, polymyosite qui
peuvent présenter des manifestations évocatrices de BI.

DIFFERENTIEL:

LE WEI: -Diminution de la force musculaire


-ATROPHIE
en général, les articulations et les membres ne sont pas douloureux, les
signes prédominent aux membres inférieurs.

3
4.PRINCIPES THERAPEUTIQUES:

Objectifs: - résolution de la douleur


- élimination des pervers
- harmonisation des souffles nourriciers et de défense
- prévention des récidives

De nombreux syndromes BI présentent souvent des crises irrégulières.


Dans l’ensemble, lors des poussées, il faut principalement chasser les pervers et
lors des périodes d’accalmie, le but essentiel du traitement d’accroître la
nutrition et la défense, nourrir le Souffle (Qi) et le SANG, tonifier le Foie et le
Rein.

a -traitement local:

-But: détendre les muscles, relâcher les articulations, éliminer la douleur,


activer les Luo, harmoniser localement le Souffle et le Sang, chasser le Pervers.

* Points locaux traditionnels:


- en fonction des localisations et de l’expérience clinique

* Points ASHI:
- points douloureux révélés à la palpation

* Points Gâchettes: (Trigger points) (TRAVELL et HAKET,


TAILLANDIER, AFERA)
- basé sur la notion de douleurs référées d’origine musculaire et tendineuse.Le
point Gâchette, souvent ignoré du patient car en dehors de la zone douloureuse
ressentie, est douloureux à la pression mais surtout caractérisé par une irradiation
douloureuse projetée qui reproduit la douleur spontanée.
- le traitement du point Gâchette fait disparaître la douleur projetée spontanée.

* Points Barrière: ( étude spécifique de l’AFA avec JM KESPI)

b-les points spécifiques

- permettent d’intervenir dans la régulation des grandes fonctions de


l’organisme.

* V11: Point de Réunion des Os


* VB34: Point de Réunion des tendons et des muscles
* VB39: Point de Réunion des Moelles

4
* P9: Point de Réunion des Vaisseaux Sanguins
* V17: Point de Réunion du Sang
* VC17: Point de Réunion de l’Energie
* VC3: lien étroit avec toute la charpente osseuse
* V57: point de commande de la charpente musculaire
* E38: expression motrice et gestuelle, agit sur toutes les articulations et
récapitule l’action des points:
- GI14: point de commande de l’épaule
- GI12: point de commande du coude
- E31: point de commande de la hanche
- E35: point de commande du genou.

c Traitement étiopathogénique:

- il a pour but de faire communiquer les méridiens Jing et Luo, éliminer les
Pervers, rétablir l’harmonie entre le Ying et le Wei.

Si courbattures, douleurs, paresthésies moxibustion


enflure douloureuse, rougeur, gonflement aiguilles seules
pour chasser le Vent aiguilles
pour disperser le Froid moxibustion
pour transformer l’Humidité aiguilles chauffées

Régulation par les points SHU antiques:

* selon les procédés de Tonification-Dispersion:


- en fonction des Saisons, des horaires des flux Energétiques des Méridiens, des
heures de fermeture et ouverture des Points ( Théorie des Troncs et des Branches)

* selon la localisation de la maladie:


- lorsque l’affection se trouve dans le YIN de YIN (organe), on puncture les
points YUNG et SHU des méridiens YIN
- lorsque l’affection se trouve dans le YANG de YIN (entraille), on puncture les
points HE des méridiens YANG
- lorsque l’affection se trouve dans le YIN de YANG (muscles, tendons, os), on
puncture les points “JING proximal”
- lorsque l’affection se trouve dans le YANG de YANG (peau, chair, muscle),
on puncture les points des vaisseaux secondaires

* selon les saisons:


- PRINTEMPS : - affection de la chair et épiderme
- traiter les points douloureux + pts JING distal + pts
tonification
- ETE: - affection de la chair

5
- Pts SHU + Lo
- AUTOMNE: - os, muscle, moelle
- Jing proximal + Shu
- HIVER: - Jing distal + Yung

5 . TABLEAUX CLINIQUES ET TRAITEMENTS:

On peut distinguer plusieurs tableaux:


--- classifiication selon les facteurs pathogénes:
Bi du Froid, Bi de l’Humidité, Bi du Vent et Bi de la Chaleur

--- classification selon la localisation dans les tissus et les Zang:


Bi peau (automne) ------------- Bi des poumons
Bi os (hiver) --------------------- Bi des reins
Bi tendons (printemps) ------- Bi du foie
Bi des vaisseaux (été) ---------Bi du coeur
Bi de la chair (5° saison) ------ Bi de rate

--- formes particulières des Bi internes:


Bi du thorax
Bi des intestins
Bi de la vessie

Une autre classification permet une meilleure approche pathogénique et par là


méme une meilleure efficacité thérapeutique.
Elle consiste à distinguer deux grandes catégories de BI:

- les BI de Plénitude: Bi à prédominance Vent, à prédominance chaleur, à


prédominence Froid, à prédominence Humidité et Bi tenace

- les BI de Vide: Bi du vide de Qi et de Sang, Bi du vide de Yin, Bi du vide de


Yang

Les autres BI n’étant que des formes cliniques ou évolutives.

6
SYMPTOMATOLOGIE
Les syndromes Bi se présentent sous différents aspects selon que l'on distingue les formes
anciennes ou récentes, les formes Vide ou Plénitude, ou selon que le Vent, le Froid, la
Chaleur ou I' Humidité prédominent.
Pour une plus grande efficacité des indications thérapeutiques, ce chapitre sépare les BI en
deux grandes catégories : les bi de Plénitude et les bi de Vide.
Les bi de Plénitude englobent les bi du Vent, du Froid, de l'Humidité (bi erratique, bi
douloureux, bi fixe), les bi de la Chaleur et les bi tenaces.
Les bi du Vide regroupent les bi du Vide de qi et de Sang, les bi du Vide de yin, les bi du Vide
de Yang.

BI DE PLENITUDE - SHI BI
Bi ERRATIQUE - XING BI, BI DU VENT - FENG BI

Symptomatologie

Douleur des membres, articulaires et musculaires ; la douleur est mobile et n'a pas de
localisation fixe. Les articulations sont entravées dans leur motilité. La localisation porte
surtout au niveau des membres supérieurs, des épaules et du dos.
Au début de la maladie, on observe souvent une fièvre, avec crainte du Vent; l'enduit de la
langue est mince et blanchâtre ; le pouls est superficiel (fu) et lent (chi).

Pathogénie

Le bi erratique est provoqué par le Vent Pervers qui profite de la faiblesse du yang Défensif
(wei yang) et de la perméabilité des cou li (pores de la peau), pour pénétrer au niveau de la
peau, des muscles et des méridiens.
La nature du Vent est d'être mobile, d'où la dénomination bi erratique.
Le Vent est un Pervers yang. "Quand la maladie est en haut, c'est le yang qui est atteint ou qui
le reçoit."
Le membre supérieur est le lieu de rencontre des six méridiens de la main ; lorsque le Vent
Pervers y pénètre, il circule dans les vaisseaux du Sang (Xue mai) et dans les méridiens (jing
luo). il fait que les Voies de l'Eau ne sont pas perméables, la circulation du qi et du Sang est
entravée, c'est pour cela qu'il y a apparition de douleur et de difficultés de mobilisation.
Au début de la maladie, la crainte du Vent, la fièvre, les myalgies témoignent de la lutte entre
'Orthodoxe et le Pervers. Le pouls superficiel et lent est un signe de localisation du Pervers
dans la superficie (biao) l'enduit de la langue mince et blanchâtre est également un signe
d'atteinte du biao.

Traitement:

- pour chasser le Vent, il faut traiter le Sang: V17 Rt6


- on peut aussi disperser les points Vent: VG16 VB20 V12 Ig12 VB31 TR17

7
Bi DOULOUREUX - TONG BI, BI DU FROID - HAN BI

Symptomatologie

Douleur violente des membres, des articulations et des muscles. Lorsque la douleur est
importante, elle est comparable à la coupure d'un couteau ou à des piqûres d'aiguilles. Elle est
aggravée par le froid, améliorée par la chaleur, sa localisation est plus stable. Elle s'atténue le
jour et s'accroît la nuit. Les articulations ne peuvent ni s'étendre, ni se fléchir. La zone
douloureuse n'est ni chaude, ni froide, mais souvent il y a une sensation de froid. L'enduit de
la langue est blanchâtre le pouls est tendu (xian) et pressé (ji).

Pathogenie

Le bi douloureux a pour caractéristique principale la violence de la douleur. Cette douleur est


localisée parce que le Froid est un Pervers yin dont la nature est de figer.
Lorsque le qi et le Sang sont perturbés par le Froid Pervers, les méridiens sont dérangés,
apparaissent des douleurs, des spasmes comparables au gel de l'eau froide. De plus, l'intensité
de la douleur est telle que la flexion-extension est difficile.
L'application de chaleur fait que le Froid Pervers est momentanément dispersé, le qi et le Sang
circulent, d'où apaisement transitoire de la douleur ; le froid ralentit le Sang et le qi qui
deviennent plus rugueux et la douleur s'aggrave.
Le Froid Pervers blesse plus facilement le qi yang, alors le qi et le Sang stagnent; il se produit
une stagnation de Sang et des Glaires Humidité qui aggravent encore la symptomatologie.
Cliniquement, le bi douloureux s'accompagne souvent d'une Stagnation de Sang dont les
manifestations sont les suivantes:
douleur pongitive des membres et des articulations, engourdissement, perte de la motilité des
membres.
Il est assez fréquent que le Froid soit associé à l'Humidité, ce qui se traduit par des douleurs
accompagnées d'une sensation de froid, de pesanteur ou de gonflement des articulations.
L'association des Pervers Froid-Humidité s'observe principalement au niveau de la région
lombaire ou des membres inférieurs. Lorsque les Glaires Froides pénètrent dans les quatre
membres, la douleur n'est plus fixe et l'endroit douloureux devient pesant.

Traitement:

- pour chasser le Froid, il faut tonifier le YANG QI: Moxas prolongés aux points V23 et VC4

Bi FIXE - Zhuo bi, bi DE L'HUMIDITÉ - shi bi

Symptomatologie
Douleurs articulaires et musculaires, le siège de la douleur est relativement fixe. De plus, il
existe une sensation de pesanteur évidente.
La peau et les muscles sont engourdis ou bien la zone atteinte est le siège d'un oedème. Les
mouvements sont limités, la douleur est atténuée par la chaleur et la pression. La langue est
pâle, l'enduit blanchâtre et graisseux, le pouls est lent (chi), relâché (huan) et mou (rou).

Pathogénie

8
L'Humidité est un Pervers yin, sa nature est pesante, trouble, collante et stagnante, d'où la
dénomination de bi Fixe (zhuo bi).
La douleur est le plus souvent localisée, l'Humidité Perverse stagne, la circulation du Sang et
du qi n'est pas aisée, il apparaît une sensation de pesanteur et d'engourdissement.
Bien que la douleur ne soit pas très violente, elle est permanente, la pesanteur et
l'engourdissement sont ses caractéristiques. Comme les articulations et les membres sont
lourds et engourdis, la mobilisation est difficile et les activités sont limitées.
L'Humidité Perverse est produite, soit par pénétration de l'Humidité Externe à travers les cou
li relâchés, soit par la stagnation pathologique des Liquides Organiques (jin ye). Qu'elle soit
d'origine externe ou d'origine interne, il y a des relations directes avec le dysfonctionnement
de la Rate qui a pour fonction le Transport et la Transformation. C'est pour cette raison qu'il y
a une sensation de gêne thoracique, inappétence, digestion difficile, ballonnement abdominal,
selles semi-liquides, langue pâle, enduit graisseux, pouls relâché et mou qui sont des signes de
Vide de Rate avec Stagnation de l'Humidité.
Les articulations périphériques présentent souvent un oedème, c'est un signe d'accumulation
d'Humidité Perverse à ce niveau. Lorsque l'Humidité est en excès, le yang est faible, d'où la
tendance à rechercher la chaleur et la crainte du froid avec l'application locale de chaleur, les
massages, le qi yang est momentanément perméabilisé, d'où la diminution de la douleur et de
l'engourdissement, mais l'Humidité Perverse se rassemble rapidement et on revient à la
situation antérieure.

Traitement:

- il faut tonifier la rate pour transformer l’Humidité:


- moxas sur V20 Rt9
- aiguilles chauffées sur E36 Rt5
- si les douleurs sont sensibles au changement de temps: YANG WEI
- TR5 VB35 (Xi de YANG WEI)

Bi DE LA CHALEUR - RE bi

Symptomatologie
Douleur des articulations des rnembres, la zone douloureuse est rouge et chaude, la
sensation de tension, la douleur, le gonflement sont marqués. Les tendons et les vaisseaux
sont tendus, leur palpation est douloureuse, l'impotence est grande. La douleur s'atténue le
jour et s'accroît la nuit. Il s'y associe souvent de la fièvre, une soif, une agitation, une tendance
à rechercher le froid et à rejeter la chaleur, La langue est rouge, l'enduit jaunâtre et sec, le
pouls est glissant (hua) et tendu (xian).

Pathogénie
La Chaleur est un Pervers yang, sa nature est vive.
Quand elle pénètre dans les méridiens et dans les articulations, elle lutte contre le Sang et le qi
de l'organisme.
A cause de la tension des tendons et des vaisseaux, de la Stagnadon au niveau des méridiens,
il apparaît une douleur violente.
La chaleur et la rougeur locales, de même que la fièvre, la soif, l'inquiétude, le pouls rapide, la
langue rouge avec son enduit jaunâtre et sec, sont tous des signes caractéristiques du Feu et de
la Chaleur, ils indiquent également que le Feu et la Chaleur blessent facilement les Liquides
Organiques.

9
Traitement:

- points qui éliminent la chaleur : GI4 GI11 VG14 mais aussi VG8 VG9 VG11 VG12
- pour rafraichir le Sang: Rt10 F2

Bl TENACE - HUAN Bi

Symptomatologie
Il s'agit d'un bi qui présente déjà une certaine durée d'évolution et des rechutes. Les
articulations sont enraidies et déformées, la zone péri-articulaire est légèrement terne et
violacée, la douleur est violente, fixe, la flexion-extension est impossible, ou bien il s'agit d'un
engourdissement douloureux. L'articulation est rouge, enflée, douloureuse il s'y associe de la
fièvre, une soif, des urines rares et foncées, ou bien l'articulation est froide. Ces mani-
festations sont sensibles aux variations climatiques pendant les périodes de froid, les douleurs
se majorent ; ail contraire, la chaleur les apaise, Sur la langue on observe souvent des taches
violettes, Je pouls est fin (Xi) et rugueux (se)

Pathogénie
Quand le bi est chronique, le Sang et le qi des méridiens sont ralentis par les Pervers Externes,
la circulation est entravée et il se produit une Stagnation de Sang et des Glaires Troubles qui
se localisent au niveau des articulations et s'enracinent profondément, d'où la difficulté à les
éliminer.
Les Glaires et le Sang Stagnant s'cnchevêtrent, l'entrave provoquée par le bi s'accentue, la
douleur est pongitive et violente. Quand le Sang et le qi ne peuvent plus circuler, apparaissent
des engourdissements. Comme les Glaires Troubles et le Sang Stagnant ont tendance à se
fixer au même endroit, la douleur reste localisée. La région péri-articulaire est terne et
violacée. la langue présente des taches violettes (pétéchies), le pouls est fin et rugueux, ce
sont là des signes de Stagnation de Sang. Si en même temps on observe une rougeur des
articulations et qu'il y a de la fièvre, une soif excessive, des urines foncées, un enduît de la
langue graisseux, un pouls rapide, c'est que l'Humidité-Chaleur siège dans les méridiens et
s'associe avec le Sang Stagnant.
Si le froid accentue les douleurs alors que la chaleur les calme, Si la langue a un enduit
blanchâtre et que le pouls est lent, c'est que les Pervers du Vent, du Froid et de I 'Humidité
pénètrent profondément dans les tendons et les os et qu'ils s'associent au Sang Stagnant et aux
Glaires.

Traitement:

- il faut chasser le Vent, vivifier le Sang, chasser le Froid, purifier la chaleur, soutenir
l’orthodoxe.
- fait appel à la PHARMACOPEE+++

10
BI DE VIDE - XU BI

Bi VIDE D'ENERGIE ET DE SANG

Symptomato/ogie
Après une longue évolution le bi ne guérit pas, les os et les articulations sont douloureux,
mais la douleur est plus ou moins intense elle est surtout évidente lors des mouvements, les
muscles et les tendons présentent parfois des spasmes (contractures). Le teint du visage est
jaunâtre, sans éclat. Il y a des palpitations, une asthénie, un souffle court, des transpirations
spontanées, un amaigrissement, une inappétence, des selles liquides, la langue est pâle,
l'enduit cst blanchâtre ou absent, le pouls est mou (rou) et faible (wu li) ou fin (Xi) et menu
(wei).

Pathogénie
Lorsque le bi devient chronique, le Sang et le Souffle sont affaiblis et insuffisants, le qi
Orthodoxe est faible, le Pervers est tenace, les tendons et les os perdent leur nutrition, aussi la
douleur est plutôt traînante.
Bien que les douleurs articulaires et musculaires ne soient pas violentes, elles sont chroniques.
Dans le même temps, à cause du Vide d'Energie et de Sang, la pénétration des Pervers
Externes est facilitée ou encore, en raison de l'imprudence des patients qui s'exposent au vent
ou à la pluie, ils sont victimes d'une nouvelle agression par les Pervers du Vent, du Froid et de
l'Humidité, les douleurs du bi récidivent et se constitue un tableau de Vide de qi Orthodoxe et
de Plénitude de Pervers.
Le bi du Vide de qi et de Sang est souvent la conséquence d'un état d'insuffisance chronique
de qi et de Sang, ou bien survient après une hémorragie, ou est en rapport avec un état
d'insuffisance de yang de Rein et de Rate, ou encore apparaît dans les suites d'une affection
chronique.Enfin, il peut s'agir d'un bi de Plénitude qui évolue vers la chronicité et se
transforme en bi de Vide de Sang et de qi.

Traitement:
- Tonifier et harmoniser le QI et le Sang: V17 VC17 E36 GI4
- Tonifier le YANG de Rate et de Rein: Moxas sur V20 V23 Rn3

Bi VIDE DE YANG

Symptomatologie
Dans un bi chronique les articulations sont douloureuses, en raidies et déformées, le
refroidissement local est manifeste, les tendons et les muscles sont atrophiés. Le faciès est
pâle, sans éclat, l'apparence est maigre, le sujet est recourbé, la région 1ombaire et les genoux
sont faibles, les urines abondantes, les selles liquides ou bien ce sont des diarrhées matinales,
la langue est pâle, blanchâtre, le pouls profond (chen) et faible (wu li).

Pathogénie
Lorsque le patient est malade deprns longtemps, le qi yang est msuffisant, la Superficie (biao)
et la Défense ne sont pas solides, la pénétration des Pervers est aisée, aussi les articulations
sont douloureuses, mais l'intensité est variable.

11
Lorsque le Pervers séjourne longtemps, le Souffle et le Sang perdent leur fonction de
nutrition, les mouvements de flexion-extension sont gênés, les articulations sont enraidies et
déformées, les tendons et les muscles s'atrophient.
La région lombaire est le logis des Reins, les genoux sont le logis des tendons, lorsque les
genoux et les lombes s'affaiblissent ou lorsque le sujet est recourbé, ce sont des signes
d'extension de la maladie vers le Foie et tes Reins qui engendrent un Vide à ce niveau.
L'inappétence, les selles liquides, le manque de force, la respiration courte témoignent d'un
affaiblissement du yang de la Rate, la source de production et de transformation est déficiente.
L'amaigrissement, le refroidissement des articulations, la transpiration spontanée, la crainte du
vent sont des signes de Vide de yang et de Froid Externe.

Traitement:
- Réchauffer le YANG, fortifier le QI:
- Tonification et moxas sur VG4 V23 VC6 VC12 VC17

Bi VIDE DE YIN

Symptomatologie
Evolution chronique d'un syndrome de bi, les articulations sont douloureuses, les tendons et
les vaisseaux sont rétractés, la douleur et la contracture s'accentuent lors des mouvements. La
fatigue est générale et s'accompagne d'amaigrissement, de nervosité, de transpiration subite,
de vertiges, de bourdonnements d'oreille, de rougeur du visage, de bouffées de chaleur ou d'un
fébricule chronique. Pendant la journée, la température se normalise et s'élève le soir. Les
lombes sont endolories, les genoux sont faibles. Au niveau des articulations, il y a souvent
une rougeur, un oedème, une chaleur locale, parfois une déformation avec entrave à la
flexion-extension. Les symptômes s'atténuent le jour et s'accentuent la nuit. Par ailleurs, on
note une sécheresse de la bouche, une inquiétude, une inappétence, les selles sont sèches et
dures, la langue est rouge, l'enduit rare, le pouls faible (wu li).

Pathogénie
Lorsque la maladie est chronique, le yin est en état de Vide, le Foie et les Reins sont
déficients. Ou bien, Si le patient prend en permanence et en excès des médications chaudes et
asséchantes, elles blessent le yin du Foie et des Reins, provoquant un défaut de nutrition des
tendons et des os, le Sang est en état de Vide, il se produit du Vent, d'où la rétraction des
tendons et des vaisseaux, des douleurs osseuses et articulaires à la mobilisation.
Le yin est en Vide, le yang en excès, d'où vertiges, bourdonnements d'oreille, transpiration
subite, rougeur du visage, état subfébrile chronique, sécheresse de la bouche, nervosité.
Les lombes endolories, les genoux faibles sont des signes d'insuffisance d'Essence jing et de
Sang du Foie et des Reins.

Traitement:
- Tonifier le YIN du Rein et nourrir le Foie: V23 Rn3 V52 V18 F8

12
6. BIBLIOGRAPHIE

1. AUTEROCHE- P.NAVAILH:
LE DIAGNOSTIC EN MEDECINE CHINOISE - Ed. MALOINE

2. DINOUART: cours d’acupuncture pour la préparation du DU . BORDEAUX II

3. MACIOCIA Giovanni:
LES PRINCIPES FONDAMENTAUX DE LA MEDECINE CHINOISE - Ed. SATAS

4. ROSS Jeremy:
ORGANES ET ENTRAILLES EN M.T.C - Ed. France Médic

5. ROUSTAN.C:
TOME1: Bases fondamentales - Ed. MASSON

6. GUILLAUME - MACH CHIEU:


RHUMATOLOGIE et médecine traditionnelle chinoise

13