Vous êtes sur la page 1sur 60

LPAII, AS Acquisition de données S2

I / Aspects Matériels
A - Rappels
Stockage /
1 - Structure d'une chaîne de contrôle de process : Partage

Chaîne d'Acquisition
Procédé
Traitement
Grandeurs Grandeurs
physiques à numérisées
surveiller

Contrôle /
Régulation
Alarmes -
Indicateurs

IUT de Toulon Département GEII 1


LPAII, AS Acquisition de données S2

2 - Structure d'une chaîne d'acquisition :

1 2 3 Convertisseur
Process Analogique
Capteur Conditionneur
Numérique

1 : Grandeur Physique
2 : Grandeur Electrique
3 : Signal Electrique Mis en
forme Vers
4 : Donnée numérique Traitement

IUT de Toulon Département GEII 2


LPAII, AS Acquisition de données S2

3 - Exemple d'association capteur/conditionneur :

R0

E
PT100 :
V=f (T°C)
R = f (T°)

On désire mesurer une température. On utilise, par exemple, une sonde platine
PT100 qui fournit une résistance variant avec la température. Un montage en pont
(conditionnement) permet d'obtenir une variation de tension à partir de cette variation
de résistance. Cette tension sera ensuite amplifiée pour correspondre à la plage
d'entrée du CAN.

IUT de Toulon Département GEII 3


LPAII, AS Acquisition de données S2

4 - Numérisation d'un signal (1) : Echantillonnage


Cette opération consister à prélever de manière régulière et ponctuelle le
signal à numériser. La fréquence à laquelle on prélève les échantillons est
appelée "fréquence d'échantillonnage".

Selon le théorème de Shanon, la fréquence d'échantillonnage doit être au moins 2


fois supérieure à la fréquence maximum utile du signal à numériser :

Fech > 2.FUmax

IUT de Toulon Département GEII 4


LPAII, AS Acquisition de données S2

5 - Numérisation d'un signal (2) : Quantification


Cette opération consiste à attribuer une valeur numérique à chaque
échantillon prélevé. Cette valeur sera codée sur N bits, N est appelé
résolution du convertisseur A/N. La résolution détermine la précision avec
laquelle on pourra espérer travailler.

Un convertisseur N bits est capable de générer 2N valeurs, l'erreur relative commise


sur la mesure sera donc :

e% = 1 / 2N
IUT de Toulon Département GEII 5
LPAII, AS Acquisition de données S2

B – Critères de choix d'une carte d'acquisition


> Le format de la carte : PCI, USB, Firewire...

> Le nombre d'entrées analogiques ( = voies d'acquisition)

> La fréquence max d'échantillonnage à laquelle la carte peut travailler

> Le nombre de sorties analogiques (si l'on doit effectuer des opérations de
contrôles/régulation)

> La résolution des convertisseurs A/N (entrées analogiques) et N/A (sorties


analogiques)

> Le nombre d'E numériques, si l'on doit gérer des capteurs T.O.R

> Le nombre de sorties numériques si l'on désire enclencher des actionneurs,


alarmes...

> Fonctions supplémentaires : compteurs d'évènements, commandes de


relais...
IUT de Toulon Département GEII 6
LPAII, AS Acquisition de données S2

IUT de Toulon Département GEII 7


LPAII, AS Acquisition de données S2

Exercice :

Calculer l'erreur relative maximale due à la quantification


commise sur une mesure réalisée par la carte d'acquisition NI-
6024E.

Quelle est la fréquence maximale des signaux que l'on peut


échantillonner avec cette carte ?

IUT de Toulon Département GEII 8


LPAII, AS Acquisition de données S2

C – Couplage des Entrées Analogiques


1 – Mode Différentiel :

Avantages :

- Meilleur immunité aux parasites


- Chaque mesure possède sa
propre référence

Inconvénients :

- Utilise 2 x plus de voies que les


autres modes de couplage.

IUT de Toulon Département GEII 9


LPAII, AS Acquisition de données S2

Exemple d'utilisation d'une voie différentielle :

- Montage en pont de wheatstone : Mesure de contrainte


mécanique -
Jauge de
contrainte

R0 R0 Référence de
la mesure
Vm
E
Rm R0

IUT de Toulon Département GEII 10


LPAII, AS Acquisition de données S2

2 – Mode Asymétrique référencé :

Avantages :

- Utilise peu de voies


- Câblage simple

Inconvénients :

- Mauvaise immunité aux


perturbations
- Chaque mesure doit être
référencée par rapport à la masse

IUT de Toulon Département GEII 11


LPAII, AS Acquisition de données S2

3 – Mode Asymétrique non-référencé :

Avantages :

- Utilise peu de voies


- Câblage simple
- Assez bonne immunité aux
parasites

Inconvénients :

- Toutes les mesures doivent être


référencées par rapport à un même
potentiel.
IUT de Toulon Département GEII 12
LPAII, AS Acquisition de données S2

II / Rappels Labview

A - Introduction :

LABView signifie "LABoratory Virtual Instrument Engineering


Workbench" et a été créé par National Instruments.

Il permet de créer des appareils de mesure et de contrôle


virtuels implantés de façon logicielle sur PC.

IUT de Toulon Département GEII 13


LPAII, AS Acquisition de données S2

Ces instruments virtuels sont capables de gérer des appareils


de mesure ou des cartes d'acquisition; les données récoltées
peuvent alors être :

Analysées (statistiques...)

Traitées (Filtrages, opérations mathématiques ...)

Echangées (avec d'autres logiciels comme Excel, ou


mises en réseau)

Présentées : L'appareil virtuel créé sous Labview


permet de visualiser les données (graphes déroulants, graphes
XY, vu-mètres, jauges...) ainsi que les contrôles (boutons
rotatifs, boutons poussoirs, interrupteurs, saisies numériques...)

IUT de Toulon Département GEII 14


LPAII, AS Acquisition de données S2

B – Domaines d'application :
Les utilisations de Labview sont de plus en plus diversifiées. A
la base, LabVIEW était destiné au contrôle d'instruments de
laboratoire.

Cependant, les possibilités de communications offertes (RS232,


Ethernet, GPIB...), la diversité des bibliothèques disponibles, la
possibilité de créer très rapidement des interfaces graphiques
efficaces en font un outil de plus en plus utilisé par les
industriels.

IUT de Toulon Département GEII 15


LPAII, AS Acquisition de données S2

C – Les points forts du logiciel :

- Une gestion complète des données issues des capteurs


( acquisition, traitements...)

- La compatibilité assurée avec un grand nombre de cartes


d'acquisition

- Un langage de programmation graphique intuitif

- La création aisée d'IHM

- Les possibilités de communication

IUT de Toulon Département GEII 16


LPAII, AS Acquisition de données S2

D – Exemples d'instruments virtuels :


- Contrôle des grandeurs physiques critiques d'un process :

IUT de Toulon Département GEII 17


LPAII, AS Acquisition de données S2

D – Exemples d'instruments virtuels :


- Suivi de mesures en temps réel : Alarmes, statistiques

IUT de Toulon Département GEII 18


LPAII, AS Acquisition de données S2

- Collecte & traitement de données :

IUT de Toulon Département GEII 19


LPAII, AS Acquisition de données S2

Structure d'un instrument virtuel :


Un programme Labview est appelé "Instrument virtuel" ou "VI"
et utilise le langage 'G'.

Le langage G est un langage de programmation graphique : le


concepteur du VI n'a aucune ligne de code à taper, mais
simplement des icônes à interconnecter entre elles.

Le "code" Labview porte l'extension ".vi". L'application finale


pourra bien sûr être un fichier éxécutable (".exe" ou autres) sur
un poste dépourvu du logiciel.

IUT de Toulon Département GEII 20


LPAII, AS Acquisition de données S2

Un instrument virtuel comporte toujours 2 parties :

La "face avant" : Cette partie simule la façade d'un appareil


de laboratoire. C'est la partie qui sera accessible à l'utilisateur
(IHM).
On y trouvera des affichages (graphes, vu-mètres...) et des
contrôles (boutons poussoirs, rotatifs...)

Le "diagramme" : Cette partie représente le “code” de


l'application, elle ne sera pas accessible à l'utilisateur du VI
dans sa version finale (.exe).

Le diagramme est composé de blocs reliés entre eux réalisant


différentes fonctions .
IUT de Toulon Département GEII 21
LPAII, AS Acquisition de données S2

B – Un premier exemple :
Nous allons créer un programme simple réalisant l'addition de 2
nombres saisis par l'utilisateur et affichant le résultat.

Lors de la création d'un nouveau fichier, LabVIEW génère


automatiquement une face avant et un diagramme.

IUT de Toulon Département GEII 22


LPAII, AS Acquisition de données S2

➢Palette de commande :

La palette de commande permet de


placer des objets sur la face avant,
notamment des commandes (entrées)
et des indicateurs (sorties).
Commandes &
indicateurs numériques

Commandes &
indicateurs booléens

Graphiques,
courbes...

IUT de Toulon Département GEII 23


LPAII, AS Acquisition de données S2

On place sur la face avant ...

- 2 commandes de type
numériques dans
lesquelles l'utilisateur
saisira les nombres à
additionner,

- 1 indicateur
numérique qui
affichera le résultat

IUT de Toulon Département GEII 24


LPAII, AS Acquisition de données S2

➢Palette de fonctions :

La palette de fonctions permet de


placer des objets sur le diagramme.
Ces objets réaliseront les fonctions du
programme.
Fonctions numériques

Fonctions booléennes

Acquisition de données

Traitement des données

Communication

IUT de Toulon Département GEII 25


LPAII, AS Acquisition de données S2

On place sur le diagramme la fonction numérique addition ...

...Puis on relie les


entrées et sorties
de la fonction aux
terminaux
associés aux
éléments de la
face avant avec
l'outil « bobine »
de la palette
d'outils.

Terminaux associés aux objets de la face avant

IUT de Toulon Département GEII 26


LPAII, AS Acquisition de données S2

Principe du flot de données :


Le langage G fonctionne selon le principe du flot de données : une fonction
(parfois appelée 'noeud') s'exécute lorsqu'une donnée est présente sur
chacune de ses entrées.

Il faut donc toujours se référer à ce principe pour connaître l'ordre


d'exécution des différentes fonctions.

Notre VI « addition » peut être testé; on peut également visualiser les flots
de données lors du fonctionnement en choisissant le mode « animation »,
ce qui peut être utile pour debogger un programme.

IUT de Toulon Département GEII 27


LPAII, AS Acquisition de données S2

Encapsulation :
Comme la plupart des langages de programmation évolués, Labview
permet la réutilisation de programmes au sein de nouveau
programmes.

Pour cela, on peut appeler un VI au sein du VI que l'on est en train de


créer.

Pour qu'un VI soit ainsi réutilisable, il suffit qu'une icône ait été créée et
que ses E/S (ou plutôt commandes/indicateurs) aient été définis.

L'utilisation de cette technique dite "d'encapsulation" facilite


grandement la lisibilité des diagrammes et donc le développement des
VI complexes.

Un VI utilisé au sein d'un VI plus complexe est appelé « sous-VI ».


IUT de Toulon Département GEII 28
LPAII, AS Acquisition de données S2

Les différents types de données :


Scalaire Tableau 1D Tableau 2D Couleur :

Nombre flottant orange

Nombre entier blue

Booléen green

Chaîne de pink
caractères

IUT de Toulon Département GEII 29


LPAII, AS Acquisition de données S2

Les principaux indicateurs & commandes.


Les commandes et les indicateurs sont les éléments qui vont
permettre de créer l'interface utilisateur. Il s'agit de graphes, de
vu-mètres, de boutons poussoirs, rotatifs etc...

Tous ces éléments sont à placer sur la face avant et sont


accessibles via la palettes de commandes.

IUT de Toulon Département GEII 30


LPAII, AS Acquisition de données S2

1 - Sous-palette « Numérique »

Cette palette permet de créer des


commande et indicateurs représentés par
des valeurs numériques.

Pour les commandes, il s'agira de boutons


rotatifs, de glissières ou encore de boîtes
permettant la saisie d'un nombre au clavier.

Pour les indicateurs, il pourra s'agir de vu-


mètres, d'afficheurs numériques, de jauges...

IUT de Toulon Département GEII 31


LPAII, AS Acquisition de données S2

2 - Sous-palette « Booléen»

Cette palette permet de créer des


commande et indicateurs représentés par
des valeurs booléennes.

Pour les commandes, il s'agira de boutons


poussoirs ou de commutateurs.

Pour les indicateurs, il pourra s'agir voyants


ou leds.

IUT de Toulon Département GEII 32


LPAII, AS Acquisition de données S2

3 - Sous-palette « Liste »

Cette palette permet de créer des


commande et indicateurs représentés par
des tableaux.

Cette palette sera notamment utiliser pour


proposer des choix à l'utilisateur sous
forme de listes déroulantes.

IUT de Toulon Département GEII 33


LPAII, AS Acquisition de données S2

3 - Sous-palette « Graphe »

Cette palette permet de créer des


indicateurs graphiques.

On peut créer des graphes fixes,


déroulants, XY, 3D etc...

IUT de Toulon Département GEII 34


LPAII, AS Acquisition de données S2

Les principales fonctions :


La palette de fonctions permet d'accéder à l'ensemble des
opérations que l'on peut placer sur le diagramme.

Certaines de ces fonctionnalités sont des opérations


élémentaires (fonctions mathémétiques, booléennes etc...), alors
que d'autres sont déja des VI composés de fonctions
élémentaires.

L'utilisateur peut donc crée ses propres bibliothèques de


fonctions (sous-VI) réutilisables c'est le principe de
l'encapsulation évoqué précédemment.

IUT de Toulon Département GEII 35


LPAII, AS Acquisition de données S2

1 - Sous-palette « Numérique »

Cette palette contient toutes


les fonctions mathématiques
courantes :

IUT de Toulon Département GEII 36


LPAII, AS Acquisition de données S2

Exemple : Fonction cosinus

Face avant diagramme

IUT de Toulon Département GEII 37


LPAII, AS Acquisition de données S2

2 - Sous-palette « Booléen »

Cette palette contient toutes


les fonctions logiques
courantes :

IUT de Toulon Département GEII 38


LPAII, AS Acquisition de données S2

Exemple : Fonction ET

Face avant diagramme

IUT de Toulon Département GEII 39


LPAII, AS Acquisition de données S2

3 - Sous-palette « Mesures »
Cette palette contient
un très grand nombre
de fonctions relatives à
l'acquisition de
données, c'est à dire la
gestion des E/S.

IUT de Toulon Département GEII 40


LPAII, AS Acquisition de données S2

Exemple : Acquisition de 100 échantillons d'un signal (entrée


analogique n°2 du périphérique d'acquisition n°1), échantillonné à
10 kHz, et affichage sur un graphe :

IUT de Toulon Département GEII 41


LPAII, AS Acquisition de données S2

4 - Sous-palette « Structures »
Séquence déroulée

Séquence empilée
Condition

Boucle for
Boîte de calcul

Evènement

Boucle While

IUT de Toulon Département GEII 42


LPAII, AS Acquisition de données S2

> Structure « Séquence » (empilée ou déroulée) :

Ces structures permettes d'effectuer une série d'opérations


successives. La séquence représente une succession d'étapes,
représentée graphiquement sous la forme d'une pellicule de film. Dans
chaque « image » de la « pellicule », on vient placer les différentes
actions à effectuer; dès qu'une action est réalisée, le programme
passe automatiquement à la suivante.

Exemple : séquence à 3 étapes : acquisition de la voie 1, attente de


1s puis acquisition de la voie 2.

IUT de Toulon Département GEII 43


LPAII, AS Acquisition de données S2

> Boucle « WHILE » :

Permet d'effectuer une opération un nombre indéterminé de fois. Les


opérations inscrites dans une boucle while (« tant que ») sont réalisées
tant que la condition d'arrêt est fausse.

Exemple : Acquisition de la voie 1 tant que la variable STOP est


fausse.

IUT de Toulon Département GEII 44


LPAII, AS Acquisition de données S2

> Boucle « FOR » :

Permet d'effectuer N fois un ensemble d'opérations.

Exemple : Acquérir 3 échantillons sur la voie 2 en marquant une


pause de 0,5 s à chaque fois.

IUT de Toulon Département GEII 45


LPAII, AS Acquisition de données S2

> Structure «CONDITION » :

Permet de choisir entre plusieurs actions à effectuer.

Exemple : Si la variable booléenne « choix » est vraie, on ajoute 100 à


la valeur échantillonnée sur la voie 0.

IUT de Toulon Département GEII 46


LPAII, AS Acquisition de données S2

Quelques exemples de VI d'acquisition

Nous allons dans cette partie présenter quelques instruments


virtulels mettant en oeuvre les fonctions courantes offertes par
LABVIEW.

1- Thermomètre.

Nous allons dans cet exemple réaliser l'acquisition en continu d'une


mesure de température et afficher à l'écran la valeur correspondante en
degrés.

Le capteur utilisé est un circuit intégré délivrant 10 mV/K.

IUT de Toulon Département GEII 47


LPAII, AS Acquisition de données S2

Diagramme :

Face Avant :

IUT de Toulon Département GEII 48


LPAII, AS Acquisition de données S2

Amélioration de l'interface graphique :


Le VI précédent va maintenant être modifié afin d'afficher la mesure de
température sous la forme d'un graphe déroulant décrivant l'évolution de
de la température en temps réel, à raison de 5 échantillons par seconde.

Nous allons de plus générer une alarme, matérialisée par un éclairage


sur la face avant du VI, lorsque la température mesurée dépasse les
50°C.

IUT de Toulon Département GEII 49


LPAII, AS Acquisition de données S2

IUT de Toulon Département GEII 50


LPAII, AS Acquisition de données S2

Filtrage des mesures :


Afin de limiter l'influence du bruit sur la mesure réalisée, nous allons
effectuer un moyennage sur celle-ci.

Pour cela, on va remplacer l'acquisition précédente par une série de 10


acquisition dont on fera la moyenne.

IUT de Toulon Département GEII 51


LPAII, AS Acquisition de données S2

IUT de Toulon Département GEII 52


LPAII, AS Acquisition de données S2

On peut réaliser le VI précédent de manière + simple en utilisant un VI


de filtrage fourni par LABVIEW :

IUT de Toulon Département GEII 53


LPAII, AS Acquisition de données S2

IUT de Toulon Département GEII 54


LPAII, AS Acquisition de données S2

Statistiques sur les mesures :


Nous allons créer un histogramme des mesures effectuées.

Cet histogrammes affichera 10 intervalles de températures répartis de


-50°C à + 50°C, et présentera le pourcentage d'échantillons dans
chacune de ces 10 plages.

IUT de Toulon Département GEII 55


LPAII, AS Acquisition de données S2

IUT de Toulon Département GEII 56


LPAII, AS Acquisition de données S2

IUT de Toulon Département GEII 57


LPAII, AS Acquisition de données S2

IUT de Toulon Département GEII 58


LPAII, AS Acquisition de données S2

Export des mesures :


Enfin, afin de garder une trace des mesures, l'ensemble des
échantillons va être exporté vers un fichier excel une fois l'acquisition
terminée (appui de l'utilisateur sur STOP).

IUT de Toulon Département GEII 59


LPAII, AS Acquisition de données S2

IUT de Toulon Département GEII 60