Vous êtes sur la page 1sur 71

Le Grand Remplacement

Le Grand Remplacement

N’entre pas apaisé dans cette bonne nuit, La vieillesse devrait s’embraser et se déchaîner face au jour qui s’achève ; Rage, rage contre la lumière qui se meurt.

Même si sur leur fin, les hommes sages savent que l’obscurité est méritée, Parce que leurs mots n’ont fendu nul éclair ils N’entrent pas apaisé dans cette bonne nuit.

Les hommes bons, près de la vague ultime, pleurant Sur leurs frêles exploits dont l’éclat aurait dansé sur une verte baie, Rage, rage contre la lumière qui se meurt.

Les hommes insoumis qui s’emparent du soleil en plein vol et le chantent, Apprenant trop tard qu’ils l’ont peiné dans sa course, N’entrent pas apaisé dans cette bonne nuit.

Les hommes graves, qui, agonisant, voient avec une vision aveuglante Que l’œil aveugle pourrait flamboyer tel un météore et se réjouir, Rage, rage contre la lumière qui se meurt.

Et toi, mon père, là-bas sur ce triste promontoire, Maudis-moi, bénis-moi maintenant de tes larmes de colère, je t’en supplie. N’entre pas apaisé dans cette bonne nuit. Rage, rage contre la lumière qui se meurt.

Dylan Thomas, Do not go gentle into that good night

Introduction

C'est les naissances. C'est les naissances. C'est les naissances.

S’il y a une chose que je veux que vous reteniez de ces écrits, c'est que le taux de naissance doit changer. Même si nous devions déporter tous les non-européens hors de nos terres demain, le peuple européen serait encore dans une spirale de décomposition et de mort éventuelle.

Chaque jour, nous devenons moins nombreux, nous vieillissons, nous devenons plus faibles. En fin de compte, nous devons contrer les niveaux de fécondité du remplacement, sinon cela nous tuera.

Pour maintenir une population, elle doit atteindre un taux de natalité atteignant celui du remplacement. Dans le monde occidental, cela représente environ 2,06 naissances par femme.

Il n'y a pas un seul pays occidental, pas une seule nation blanche, qui l’atteint. Pas en Europe, pas en Amérique, pas en Australie ou en Nouvelle-Zélande. Les blancs ne parviennent pas à se reproduire, ne créent pas de familles, ne parviennent pas à avoir des enfants.

Mais malgré ce taux de fécondité qui sous-remplace, la population de l’Occident augmente, et rapidement. Comment est-ce possible ?

L’immigration de masse et le taux de fécondité supérieur des immigrés eux-mêmes causent cette augmentation de la population. Nous vivons une invasion à un niveau jamais vu auparavant. Des millions de personnes traversent nos frontières légalement. Invité par l'État et par des entités corporatives pour remplacer les blancs qui ont échoué à se reproduire, qui n’ont pas réussi à créer de la main-d'œuvre bon marché, à créer les nouveaux consommateurs et l'assiette fiscale que les entreprises et les États ont besoin pour prospérer.

Cette crise d'immigration de masse et de fécondité sous-remplaçante est un assaut aux citoyens européens qui, si elles ne sont pas combattues, aboutiront finalement au remplacement racial et culturel complet du peuple européen.

Pour voir cela pleinement, il suffit de regarder les statistiques de la population dans les pays occidentaux pour l'année 2100.

)

En 2100, malgré l’effet persistant de la fécondité qui sous-remplace, les données démographiques montrent que la population ne diminue pas parallèlement avec les niveaux de fécondité qui sous-remplace, mais qu’elle se maintient et, même dans beaucoup de nations blanches, augmente rapidement. Tout au long de l'immigration. C'est un remplacement ethnique. C'est un remplacement culturel. Ceci est le remplacement racial.

C’est le GÉNOCIDE BLANC.

Pour contrer le remplacement, le taux de fécondité est la priorité numéro un. Mais ce n’est pas une tâche facile. La baisse du taux de fécondité et la destruction de l'unité familiale traditionnelle s'expliquent par une myriade de raison. Nous devons inévitablement corriger le désastre des hédonistes, nihilistes individualistes. Mais cela prendra un peu de temps, temps que nous n’avons pas à cause de la crise de l'immigration de masse.

En raison de l’immigration massive, nous n’avons pas le temps nécessaire pour promulguer les changements de paradigme civilisationnel que nous devons entreprendre pour revenir à la santé et à la prospérité. L’immigration de masse va nous priver de notre droit de vote, renverser nos nations, détruire nos communautés, détruire nos liens ethniques, détruire nos cultures et détruire nos peuples. Bien avant que les faibles taux de fécondité n’aient jamais pu le faire. Ainsi, avant de traiter les taux de fécondité, nous devons faire face à la fois aux envahisseurs sur nos terres et aux envahisseurs qui cherchent à entrer sur nos terres.

Nous devons détruire l'immigration et déporter les envahisseurs vivant déjà sur notre sol. Ce n’est pas seulement une question de prospérité, mais la survie-même de notre peuple.

Réponses aux questions probables

1. En général

Qui es-tu ? Juste un homme blanc ordinaire âgé de 28 ans. Né en Australie dans la classe ouvrière, d’une famille à faible revenu. Mes parents sont d'origine écossaise, irlandaise et anglaise. J'ai eu une enfance régulière, sans grands problèmes. Je n’avais que peu d’intérêt pour l’éducation pendant ma scolarité, atteignant de justesse la note de passage. Je n’ai pas fréquenté d’université car je n’avais aucun intérêt particulier pour les filières proposées. J'ai travaillé quelques temps avant de gagner de l'argent en investissant dans le Bitconnect, puis j’ai utilisé cet l’argent pour voyager. Plus récemment, j'ai travaillé à temps partiel en tant que spécialiste du boutage de kebab. Je ne suis qu'un homme blanc ordinaire, issu d'une famille ordinaire. Qui a décidé de prendre position pour assurer un avenir à mon peuple ?

Pourquoi avez-vous mené l'attaque ? Pour montrer par dessus tout aux envahisseurs que nos terres ne seront jamais les leurs, que nos patries sont les nôtres et que, tant qu’un homme blanc vit encore, qu’ils ne conquerront JAMAIS nos terres et qu’ils ne remplaceront jamais notre peuple.

Pour se venger des envahisseurs pour les centaines de milliers de morts causées par les envahisseurs étrangers sur les terres européennes à travers l'Histoire.

Pour se venger de l'esclavage de millions d'européens dont leurs terres ont été prises par des esclavagistes islamiques.

Pour se venger des milliers de victimes européennes tuées par des attaques terroristes sur les terres européennes.

Pour venger Ebba Åkerlund.

Pour réduire directement les taux d'immigration sur les terres européennes en intimidant et en enlevant physiquement les envahisseurs eux-mêmes.

Pour agiter les ennemis politiques de mon peuple dans l'action, pour les amener à sur- étendre leur propre main et pour les faire expérimenter l'éventuel et inévitable jeu en conséquence.

Pour inciter à la violence, aux représailles et à la division entre le peuple européen et les envahisseurs occupant actuellement le sol européen.

Pour venger les hommes et les femmes européens perdus dans la constance et pour ne jamais mettre fin aux histoires des guerres européennes où ils sont morts pour leurs terres, morts pour leur peuple, tout ça pour avoir leurs terres cédées à toute la racaille étrangère qui se donne simplement la peine de se présenter.

Pour agiter les ennemis politiques de mon peuple dans l'action, pour prolonger leur propre main et l'expérience d’un éventuel contrecoup final.

Pour montrer l’effet de l’action directe, pour éclairer la voie à suivre pour ceux qui souhaitent la suivre. Un chemin pour ceux qui souhaitent libérer les terres de leurs ancêtres des envahisseurs et d'être un phare pour ceux qui souhaitent créer une culture durable, pour leur dire qu'ils ne sont pas seuls.

Pour créer une atmosphère de peur et de changement dans laquelle l’action drastique, puissante et révolutionnaire peut se produire.

Pour donner un nouvel élan aux mouvements pendulaires de l’Histoire, déstabilisant et polarisant la société occidentale afin de finalement détruire la folie nihiliste, hédoniste, individualiste actuelle qui a pris le contrôle de la pensée occidentale.

Pour creuser un fossé entre les pays européens de l’OTAN et des turcs qui font également partie des forces de l'OTAN, transformant ainsi l'OTAN une fois de plus en une armée européenne unifiée repoussant la Turquie de nouveau à sa position véritable, celle d’une force étrangère ennemie.

Enfin, pour créer un conflit entre les deux idéologies au sein des États-Unis sur la possession des armes à feu afin de promouvoir le développement social, culturel, politique et raciale au sein du pays. Ce conflit sur le deuxième amendement et sur la tentative de suppression des droits de possession d’armes à feu va finalement aboutir à une guerre civile qui finira par balkaniser les États-Unis le long des lignes politiques, culturelles et, surtout, raciales. Cette balkanisation des États-Unis ne se traduira pas seulement par la séparation raciale des personnes aux sein des États-Unis et de l’assurance d’un avenir pour la race blanche sur le continent nord-américain, mais en assurant également la mort de cette chimère de "melting pot". En outre, cette balkanisation réduira également la puissance des États-Unis dans le monde et garantira ainsi que plus jamais une telle implication des États-Unis au Kosovo ne survienne de nouveau (où l’on considère que les forces US/OTAN se sont battues aux côtés de musulmans et qui ont massacrés des chrétiens européens qui tentaient d'éliminer ses occupants islamiques en Europe).

Qu'est-ce que vous voulez ? Nous devons assurer l’existence de notre peuple et un avenir pour les enfants blancs.

Y a-t-il un événement ou une raison particulière pour lequel vous avez décidé de vous engager dans une attaque violente ?

Il y a eu une période deux ans avant l'attaque qui a changé radicalement mes points de vue. Cette période a duré du mois d'avril jusqu'à fin mai 2017.

Durant cette période, une série d’événements a fait éclaté mes propres réserves et mon cynisme, et a révélé la vérité de la situation actuelle de l’Occident. Ces événements ont détourné mes pensées de la poursuite d’une solution démocratique et politique et ont finalement causé la révélation de la vérité, qu'une solution violente révolutionnaire est la seule solution possible à notre crise actuelle.

J’ai voyagé à l'époque en tant que touriste en Europe occidentale, en France, en Espagne, au Portugal et dans d’autres pays. Le premier événement qui a commencé mon changement a été l’attaque terroriste à Stockholm, le 7 avril 2017. Ce fut une énième attaque terroriste de ces séries d’attaques apparemment sans fin qui se produisaient régulièrement tout au long de ma vie adulte. Mais pour une raison quelconque, c'était différent. Le cynisme blasé avec lequel j'avais salué les attaques précédentes n'a pas eu lieu. Ce quelque chose qui faisait partie de ma vie d’aussi longtemps que je me souvienne. Le cynisme face aux attaques contre l'Occident par l’envahisseur avait soudainement disparu. Je ne pouvais plus apporter de ricanement à mon visage, je ne pouvais plus me détourner de la violence. Quelque chose a fait que cette fois c'était différent.

Cette différence était Ebba Åkerlund. La jeune, innocente et décédée Ebba. Ebba marchait à la rencontre de sa mère après l’école quand elle fut assassinée par un attaquant islamique conduisant un véhicule volé à travers la promenade commerçante sur laquelle elle marchait. Ebba était partiellement sourde, incapable d'entendre l'attaquant venir. Ebba morte aux mains des envahisseurs, l'indignité de la violence de sa mort et mon incapacité à l'arrêter a brisé mon propre cynisme blasé comme un coup de marteau. Je ne pouvais plus ignorer ces attaques. C'était des attaques contre mon peuple, des attaques contre ma culture, des attaques contre ma foi et des attaques contre mon âme. Elles ne seraient plus ignorées.

Le deuxième événement était l'élection présidentielle française de 2017. Les candidats étaient un signe évident de notre époque : un mondialiste, capitaliste, égalitaire, ex-banquier d’investissement qui n’avait pas d’autre conviction nationale que celle de la poursuite du profit. Contre une soumise sans cervelle nationaliste. Un personnage contesté dont l’idée la plus courageuse et inspirée était la possible expulsion des immigrants clandestins.

En dépit de ce combat ridicule, la possibilité d’une victoire par la quasi-nationaliste était au moins, pour moi, le signe que peut-être une solution politique était encore possible. L’internationaliste, mondialiste, anti-blanc, ex-banquier avait gagné. Et de loin. La vérité de la situation politique en Europe était soudainement impossible à accepter. Mon désespoir s’était installé. Ma croyance en une solution démocratique avait disparue.

La dernière ligne droite a été témoin de l'état des villes françaises. Pendant beaucoup d’années j’ai entendu et lu à propos de l’invasion de la France par les non-blancs. J'ai cru que beaucoup de ces histoires et rumeurs étaient des exagérations créées pour alimenter la narration politique. Mais une fois arrivé en France, j’ai découvert que ces histoires étaient non seulement vraies, mais profondément amoindries. Dans chaque ville française, dans chaque village français, les envahisseurs étaient présents. Peu importe où je suis allé, peu importe la taille de la communauté ou la ruralité que j'ai visité, les envahisseurs étaient là. Les français étaient souvent eux-mêmes minoritaires. Et les français qui étaient dans les rues étaient souvent seuls, sans enfant ou d'un âge avancé. Alors que les immigrés étaient jeunes, énergiques et avec des familles nombreuses et de nombreux enfants. Je me souviens d’être entré dans le parking d’un centre commercial pour faire les courses dans une ville de taille moyenne de l’Est de la France, d’environ 15 à 25 000 habitants. Je me suis assis au parking dans ma voiture de location, j'ai regardé les envahisseurs traversant les portes du centre commercial. Pour chaque homme ou femme français, il y avait le double du nombre d’envahisseurs. J'en avais assez vu et, en colère, j’ai quitté la ville en refusant de restez plus longtemps dans cet endroit maudit et je me suis dirigé vers la ville suivante.

Je conduisais vers la prochaine ville française de mon itinéraire, sachant qu’inévitablement, les envahisseurs seraient aussi passés par là. Mes émotions oscillaient entre la rage fumante et le désespoir étouffant devant l’indignité de l'invasion de la France, du pessimisme des français, de la perte de culture et d’identité et de la farce des solutions politiques proposées. Je suis tombé sur un cimetière, un des nombreux cimetières de masse créés pour enterrer les français et autres soldats européens tombés durant les guerres qui paralysèrent l'Europe. J'avais vu beaucoup de photos et entendu beaucoup de gens discuter de ces cimetières, mais même en les connaissant à l'avance, je n'étais toujours pas préparé pour cette vue. De simples croix blanches en bois s'étendant sur des champs de part et d’autre de la route, apparemment sans fin, jusqu’à l'horizon. Leur nombre incalculable, la représentation de leur perte insondable. J'ai garé ma voiture de location, et je me suis assis, regardant fixement ces croix en se demandant comment était-ce possible que,

malgré ces sacrifices d'hommes et de femmes, malgré leur courage, nous étions quand même tombés si bas. J'ai fondu en larmes en sanglotant seul dans ma voiture, regardant les croix, les morts oubliés.

Pourquoi avons-nous laissé ces soldats mourir en vain? Pourquoi avons-nous permis aux envahisseurs de nous conquérir ? De nous vaincre ? Sans un seul coup de feu tiré en retour ?

POURQUOI QUELQU'UN NE FAIT-IL PAS QUELQUE CHOSE ?

Devant ces croix à perte de vue, devant ces soldats morts dans des guerres oubliées, mon désespoir s'est transformé en honte, ma honte en culpabilité, ma culpabilité en colère et ma colère en rage.

POURQUOI QUELQU'UN NE FAIT-IL PAS QUELQUE CHOSE ? POURQUOI QUELQU'UN NE FAIT-IL PAS QUELQUE CHOSE ?

POURQUOI NE FAIS-JE PAS QUELQUE CHOSE ?

Le sortilège brisé, pourquoi ne faisais-je pas quelque chose ? Pourquoi pas moi ? Si ce n’est pas moi, alors qui ? Pourquoi eux quand je pouvais le faire moi-même ? C’est là que j’ai décidé de faire quelque chose, c’est là que j’ai décidé de prendre action, de m'engager dans la force. De commettre de la violence.

De combattre moi-même les envahisseurs.

Qui représentez-vous ? Des millions d’européens et autres ethno-nationalistes qui souhaitent vivre dans la paix au sein de leur propre peuple, en vivant sur leurs propres terres, en pratiquant leurs propres traditions et en décidant de l'avenir de leurs semblables.

Faites-vous partie de groupes ou mouvements politiques ? Je ne suis membre direct d'aucune organisation ni d'aucun groupe, même si j'ai fait don à de nombreux groupes nationalistes et que j’ai interagi avec beaucoup d’autres.

Est-ce que les groupes que vous soutenez / dont vous faites partie ont ordonné ou promu votre attaque ? Non. Aucun groupe n'a ordonné mon attaque, j’ai pris la décision moi-même. Bien que j’ai contacté les Chevaliers Templiers pour une bénédiction et à comme appui pour l’attaque, ce qui m’a été donné.

Ces groupes détiennent-ils le pouvoir ? / qui sont les membres de ces groupes ? Le nombre total de personnes dans ces organisations est de plusieurs millions, le nombre total de groupes est de plusieurs milliers. Des gens de tous les horizons, de toutes les professions et de toute région, mais employé de manière disproportionnée dans les services militaires et de la justice. Sans surprise, les ethno-nationalistes et les nationalistes cherchent un emploi dans des régions qui servent leurs nations et leurs communautés. J’estime le nombre de soldats dans les forces armées européennes appartenant également à des groupes nationalistes à plusieurs centaines de milliers, avec tout autant d’employés dans des postes du maintien de l’ordre.

Avez-vous mené l'attaque pour la gloire ? Non. Mener une attaque pour la gloire serait risible. Après tout, vous rappelez-vous du nom des assaillants dans l'attaque du 11-septembre à New York ? Ou de ceux de l'attaque du pentagone ? Ou encore des assaillants dans l'avion qui s'est écrasé dans un champs le même jour ? Je serai vite oublié. Ce qui ne me dérange pas. Après tout, je suis une personne réservée et très introvertie. Mais mes actions vont se répercuter dans les années à venir, entraînant des discours politiques et sociaux, créant une atmosphère de peur et de changement qui est nécessaire.

Pourquoi avez-vous ciblé ces personnes ? C’était un groupe évident, visible et d’importants envahisseurs, issu d’une culture avec des taux de fécondité plus élevés, une confiance sociale accrue et des traditions fortes et solides qui cherchent à occuper les terres de mon peuple et à le remplacer ethniquement.

Depuis combien de temps planifiez-vous cette attaque ? J'ai commencé à planifier une attaque environ deux ans à l'avance et une attaque à Christchurch trois mois à l'avance.

Pourquoi avez-vous choisi ce moment pour attaquer ? Le meilleur moment pour attaquer était hier, le prochain meilleur moment est aujourd'hui. L’attaque a été planifiée de manière à me laisser assez de temps pour m’entraîner, élaborer un plan, régler mes affaires, écrire mes points de vue, puis promulguer l'attaque.

Pourquoi avez-vous choisi d'utiliser des armes à feu ? J'aurais pu choisir n'importe quelle arme ou moyen. Un fourgon de location rempli d’explosif. De la farine, une méthode de dispersion et une source d'inflammation. Un marteau et un bouclier en bois. Du gaz, du feu, des attaques véhiculaires, des attaques aériennes, tous les moyens étaient disponibles. J'avais la volonté et les ressources.

J'ai choisi les armes à feu pour l'impact que cela aurait sur le discours social, en supplément de la couverture médiatique qu'on fournirait et de l'effet que cela pourrait avoir sur la politique des États-Unis et, de ce fait, de la situation politique du monde. Les États-Unis sont déchirés en de nombreuses factions à cause de son deuxième amendement, tout le long de l'État, des lignes sociales, culturelles et, surtout, raciales. Avec suffisamment de pression, la gauche aux États-Unis cherchera à abolir le deuxième amendement et la droite verra ceci comme une attaque contre sa liberté- même. Cette tentative d’abolition des droits par la gauche se traduira par une dramatique polarisation de la population aux États-Unis et finalement par une fracturation du pays le long des lignes culturelles et raciales.

Pourquoi avez-vous choisi la Nouvelle-Zélande comme lieu d'attaque ? La Nouvelle-Zélande n'était pas le choix initial pour l'attaque, je suis arrivé en Nouvelle-Zélande seulement pour y vivre temporairement pendant que je planifiais et que je m’entraînais, mais j’ai vite trouvé que la Nouvelle-Zélande avait un environnement aussi riche que partout ailleurs en Occident. Deuxièmement, une attaque en Nouvelle-Zélande ferait apparaître la vérité sur l'invasion de notre civilisation, que nulle part dans le monde on n'est en sécurité, que les envahisseurs sont dans toutes nos régions, même celles les plus reculées du monde et qu'il n'y a plus d'endroit où aller sans risque et sans immigration de masse.

Y a-t-il une raison pour laquelle vous avez attaqué cette (ces) mosquée(s) en particulier ? À l’origine, la mosquée de Dunedin était la cible principale, en particulier après avoir regardé une vidéo sur leur page Facebook nommée “Otago Muslim Association”.

Cette vidéo était intitulée “Vidéo très intéressante. Seulement pour les musulmans. S'il vous plaît, ne pas propager” qui prouvait leur connaissance de leurs actions et leur culpabilité.

Mais après avoir visité les mosquées de Christchurch et de Linwood et d’avoir vu la profanation de l'église qui a été convertie en mosquée à Ashburton, mes plans ont changé.

Les mosquées de Christchurch et de Linwood ont eu beaucoup plus d’envahisseurs, dans des bâtiments plus proéminent et optiquement étrangers, avec moins d'étudiants, plus d'adultes et une histoire antérieure d'extrémisme. Attaquer ces mosquées a également permis une attaque planifiée supplémentaire à la mosquée d’Ashburton, bien que je ne suis pas sûr à l’heure où j’écris si je vais atteindre cette cible, c'était un objectif supplémentaire.

Considérez-vous cela comme une attaque terroriste ? Selon la définition, alors oui. C'est un attentat terroriste. Mais je crois que c'est surtout une action partisane contre une force d'occupation.

Avez-vous des remords pour l'attaque ? Non. J’aurais seulement voulu tuer plus d’envahisseurs et plus de traîtres.

Avez-vous / détestez-vous personnellement les musulmans ? Un homme ou une femme musulman vivant dans leur pays d’origine ? Non. Un homme ou une femme musulman qui choisit d'envahir nos terres, vit sur notre sol et remplace notre peuple ? Oui, je ne les aime pas. Les seuls musulmans que je déteste vraiment, ce sont les convertis, ceux de notre peuple qui se détournent de leur héritage, de leur culture, tournent le dos à leurs traditions et sont devenus des traîtres à leur propre race. Je les déteste.

Avez-vous / détestez-vous personnellement les étrangers / les autres cultures ? Non. J'ai passé de nombreuses années à voyager dans de nombreux pays. Partout où j'ai voyagé, sauf quelques petites exceptions, j'ai été traité merveilleusement bien, souvent en tant qu'invité et même en tant qu'ami. Les cultures variées du monde entier m'ont accueilli avec chaleur et compassion, et j'ai beaucoup apprécié presque chaque moment que j'ai passé avec eux. Je souhaite tout le meilleur possible aux différents peuples de ce monde, indépendamment de leurs appartenances ethniques, de leurs races, de leurs cultures, de leurs fois et du fait qu'ils vivent dans la paix et dans la prospérité, parmi leur propre peuple, pratiquant leurs propres traditions, dans leurs propres nations. Mais, si ces mêmes personnes cherchent à venir sur les terres de mon peuple, à le remplacer, à le soumettre, à lui faire la guerre, et bien je serai forcé de me battre pour eux et de ne rien garder en réserve.

Pensez-vous que ceux que vous avez attaqués étaient innocents ? Ils ne sont pas des innocents dans une invasion, tous ceux qui colonisent d'autres peuples et terres partagent la culpabilité.

Avez-vous commis l’attaque pour recevoir une couverture médiatique et pour propager vos propres écrits / croyances / idéaux ? Non. L'attaque était une fin en soi, avec tous les effets nécessaires requis. Ces écrits et leurs couvertures ne sont qu'un bonus.

Aviez-vous l'intention de survivre à l'attaque ? Oui. Mais la mort était une possibilité définitive. Ces situations sont chaotiques et pratiquement impossible à contrôler, peu importe la planification. La survie était une meilleure alternative à la mort pour mieux diffuser mes idéaux par les couvertures médiatiques et pour épuiser les ressources de l’État par mon propre emprisonnement.

L'attaque était-elle raciste à l'origine ? Les taux de fécondité sont intrinsèquement liés à la race, alors oui. Il y avait une composante raciale à l'attaque.

L'attaque était-elle xénophobe à l’origine ? Les taux de fécondité sont culturels, on ne peut pas le nier, donc il y avait une guerre des cultures combattue par les envahisseurs, et mon attaque était une réponse à ceci. Bien que je n’aie aucune peur ou méfiance vis-à-vis des autres peuples.

L'attaque était-elle islamophobe à l'origine ? Les pays islamiques, en particulier, ont des taux de natalité élevés, sans distinction de race ou d’appartenance ethnique, et en cela il y avait une motivation anti-islamique aux attaques, ainsi qu'un désir de vengeance contre l'islam pour les 1 300 années de guerre et de dévastation qu'il a provoqué aux peuples d’Occident et à d'autres peuples du monde.

L'attaque était-elle anti-immigration d'origine ?

Oui,

remplacement culturel.

sans

aucun

doute. Anti-immigration,

anti-remplacement

ethnique

et

anti-

L'attaque était-elle anti-diversité ? Non. L’attaque n’était pas contre la diversité, mais une attaque au nom de la diversité. Pour que les peuples demeurent diversifiés, séparés, uniques, non dilués dans l’effrénée de l’expression et de l’autonomie culturelle ou ethnique. Pour veiller à ce que les peuples du monde restent fidèles à leurs traditions et à leurs religions et à ne pas devenir dilué et corrompu par l'influence des étrangers. L’attaque visait à préserver la beauté, l’art et la tradition. Dans mon esprit, un arc-en-ciel n’est beau que pour sa variété de couleurs, mélangez les couleurs et vous les détruisez toutes et elles sont parties pour toujours et le résultat final n’a rien de beau.

Aviez-vous l'intention de tuer des officiers de police ou d'autres forces de l'ordre de l'État ? Non. Les forces de police néo-zélandaises entretiennent de bonnes relations avec le public et, contrairement à d’autres pays européens tels que la France, le Royaume- Uni ou la Norvège, ils sont restés jusqu'à présent fidèles à la population. Les policiers devaient être évités à tout prix, à moins qu’ils ne soient de l’origine des envahisseurs. Frapper rapidement puis s’exfiltrer de la zone d’attaque était le plan, pour éviter les forces de l’ordre et pour éviter une situation où j’aurais été forcé de leur nuire. En cas d’engagement, j’aurais eu la notion quelque peu chevaleresque de crier aux policiers, pour les intimider à déposer leurs armes, et si cela échouait, je n’aurais ciblé que les zones non vitales de leur corps tel que la cuisse, l’épaule, le mollet, les ischio-jambiers ou les muscles fessiers de manière à causer le moins de préjudice possible et de permettre un rétablissement rapide. Comment cela a-t-il fonctionné dans la réalité ? Eh bien… Vous seul le savez.

Si vous avez survécu, avez-vous l'intention d'aller en procès ? Oui. Et de plaider non coupable. L’attaque était une action partisane contre l’occupant, et je suis un combattant légitime en uniforme.

Y avait-il d'autres cibles prévues dans votre attaque ? Beaucoup. Une chose qui peut être dit à propos de l'état actuel de l' Occident est que nous vivons dans un environnement riche en cibles, les traîtres et les ennemis abondent.

Étais-tu / es-tu raciste ? Oui, par définition. Car je crois que des différences raciales existent entre les peuples et elles ont un grand impact sur la façon dont nous façonnons nos sociétés. Je crois aussi que les taux de fécondité font partie de ces différences raciales et que les immigrés avec un fort taux de fécondité dans nos pays doivent être forcés de partir pour assurer l'existence de notre race. Donc oui, je suis raciste.

Étiez-vous / êtes-vous un xénophobe ? Non. Aucune culture ne me fait peur. Je me méfie seulement des cultures avec un taux de fécondité supérieur, remplaçant ainsi les autres.

Étiez-vous / êtes-vous un islamophobe ? Non. Je n’ai pas peur de l’islam, seulement que, en raison de son taux de fécondité élevé, il va grandir pour remplacer les autres peuples et croyances.

Étiez-vous / êtes-vous nationaliste ? Oui. Majoritairement ethno-nationaliste (j’accorde une grande importance à la santé et le bien être de ma race avant tout).

Étiez-vous / êtes-vous un nazi ? Non. Les nazis n'existent plus. Ils n'ont été une force politique ou sociale nulle-part dans le monde depuis plus de 60 ans.

Étiez-vous / êtes-vous antisémite ? Non. Un juif vivant en Israël n’est pas mon ennemi, tant qu'il ne cherche pas à subvertir ou nuire à mon peuple.

Étiez-vous / êtes-vous un néo-nazi ? C'est une très large catégorie de personnes et la définition est floue au plus haut point. Donc non, je ne crois pas.

Étiez-vous / êtes un conservateur ? Non. Le conservatisme est du corporatisme déguisé, je n'en veux pas.

Étais-tu / es-tu chrétien ? C'est compliqué. Quand je le saurai, je vous le dirai.

Étiez-vous / êtes-vous fasciste ? Oui. Pour une fois, la personne qui sera appelée fasciste est un fasciste réel. Je suis sûr que les journalistes vont adorer ça. Je partage principalement les vues de Sir Oswald Mosley et je me considère comme un écofasciste par nature. Le peuple avec les valeurs politiques et sociales les plus proches des miennes est celui de la République Populaire de Chine.

Y a-t-il une figure ou un parti politique de l'histoire dont vous vous associez le plus avec ? Sir Oswald Mosley est la personne de l'Histoire qui est le plus proche de mes propres croyances.

Étiez-vous / êtes-vous homophobe ? Non. Je ne me soucie tout simplement pas beaucoup de ce que font les homosexuels. Tant qu’ils sont loyaux envers leur peuple et placent le bien-être de ce dernier en premier. Là je n'ai aucun problème.

Étiez-vous / êtes-vous de droite ? Selon la définition, bien sûr.

Êtiez-vous / êtes-vous de gauche ? Selon la définition, bien sûr.

Étiez-vous / êtes-vous socialiste ? Selon la définition. Les moyens de production sont-ils la propriété des travailleurs ? Cela dépend de qui sont ces travailleurs et quelles sont leurs intentions, qui possède actuellement les moyens de production et quelles sont leurs intentions et qui est propriétaire de l'État et quels sont ses intentions.

Étiez-vous / êtes-vous un partisan de Donald Trump ? En tant que symbole d'une identité blanche renouvelée et d'un objectif commun ? Bien sûr. Comme un responsable politique et leader ? Bon Dieu, non.

Étiez-vous / êtes-vous un partisan du Brexit ? Oui. Mais pas pour une politique officielle. La vérité est que finalement les gens doivent faire face au fait que ce n'était pas pour une raison économique mais que c’était le peuple britannique qui ripostait contre l’immigration de masse, le déplacement culturel et le globalisme, et c'est une merveilleuse chose.

Étiez-vous / êtes-vous un partisan du Rassemblement National ? Non. C’est un parti de boomers nationalistes civiques soumis, complètement incapables de créer un réel changement et sans plan viable pour sauver leur nation.

En vivant en Nouvelle-Zélande, n'êtes-vous pas un immigrant vous-même ? Oui. Et il semble que nous, les immigrants, apportons beaucoup de problèmes. Non, pas vraiment. Un Australien vivant en Nouvelle-Zélande est un peu la même chose qu’un Autrichien vivant en Bavière. Ils ne vont pas remplacer ethniquement les gens, ni changer la culture des nations. Ils sont les mêmes personnes, ils sont la même culture.

Êtes-vous intolérant ? Bien sûr. Les dernières vertus d’une nation mourante sont la tolérance et l’apathie. Je n'en veux pas.

Comment avez-vous développé / cherché / reçu vos points de vue et croyances ? Au fil du temps, depuis de nombreux endroits.

D'où avez-vous reçu / cherché / développé vos croyances ? Sur Internet, bien sûr. Vous ne trouverez la vérité nulle part ailleurs.

Y a-t-il une personne qui vous a radicalisé le plus ? Oui. La personne qui m'a le plus influencé est Candace Owens. Chaque fois qu'elle parlait, ses idées et ses opinions me stupéfiaient. Elle m’a aidé à me pousser de plus en plus loin dans la conviction de la violence sur la douceur. Bien que je devrai renier certaines de ses croyances, les actions qu’elle appelle sont trop extrêmes, même pour mes goûts.

Vous a-t-on appris la violence et l'extrémisme dans les vidéo-jeux, la musique, la

littérature, le cinéma

Oui. Spyro le Dragon m'a appris l'ethno-nationalisme. Fortnite m'a formé à être un tueur et à faire la danse du floss sur les cadavres de mes ennemis. Non.

?

Avez-vous toujours eu ces vues ? Non. Quand j'étais jeune j'étais communiste, puis anarchiste et enfin libertarien avant de devenir écofasciste.

Qui considérez-vous comme blanc ? Ceux qui sont ethniquement et culturellement européens.

Qui considérez-vous comme non-blanc ? Ceux qui ne sont pas ethniquement et culturellement européens.

Vos croyances vous ont-elles été données par votre famille / amis / société / etc ? Non. Ceux autour de moi étaient des Australiens typiques, apathiques et en grande partie apolitique, ne montrant que véritablement la motivation en matière du droit animalier, de l’environnementalisme et de la fiscalité.

Vous considérez-vous comme un leader ? Non. Juste un partisan.

As-tu / as-tu eu des liens avec d'autres partisans / combattants de la liberté / ethno-soldats ? Je soutiens beaucoup ceux qui prennent position contre les génocides ethniques et culturels. Luca Traini, Anders Breivik, Dylan Roof, Anton Lundin Pettersson, Darren Osborne, etc. Mais j’ai seulement eu un bref contact avec le Chevalier Justicier Breivik, recevant une bénédiction pour ma mission après avoir contacté ses frères chevaliers.

Vos croyances ont-elles été influencées par d'autres agresseurs ? J'ai lu les écrits de Dylan Roof et de beaucoup d'autres, mais j’ai été réellement inspiré uniquement par le Chevalier Justicier Breivik.

Si vous êtes reconnu coupable, prévoyez-vous de rester en prison ? Oui. Jusqu'à ce que je sois tué, relâché ou que le temps passe et que le plus grand scénario soit une défaite évidente de notre peuple. Ensuite, je vais commettre un suicide, heureux de savoir que j'ai fait de mon mieux pour empêcher la mort de ma race.

Pourquoi pensez-vous que vous serez libéré de prison ? Je ne m'attend pas seulement à être libéré, je m'attends également à un éventuel prix Nobel de la paix. Comme a été décerné au terroriste Nelson Mandela quand son propre peuple a remporté la victoire et a pris le pouvoir. Je m'attends à être libéré dans 27 ans, le même nombre d'années que pour Mandela, pour le même crime.

Pourquoi te soucies-tu autant de l'Europe, n'es-tu pas Australien ? L’Australie, à l’instar du reste des colonies européennes, est simplement une des descendances du peuple européen. Un doigt sur la main du corps de l'Europe. Les origines de ma langue sont européennes, ma culture est européenne, mes convictions politiques sont européennes, mes convictions philosophiques sont européennes, mon identité est européenne et, plus important encore, mon sang est européen.

2. Réponses aux questions sur mon peuple / mes supporters

Quels sont vos points de vue ? Je suis un ethno-nationaliste écofasciste. De l’autonomie ethnique pour tous les peuples en mettant l'accent sur la préservation de la nature et de l'ordre naturel.

Qui suivez-vous ? Personne en particulier, je soutiens beaucoup de groupes mais n’en suis membre d’aucun.

Qui soutenez-vous ? Ceux qui souhaitent un avenir aux enfants blancs et assurer l’existence de notre peuple.

Êtes-vous de la réserve fédérale / du Shill / du Mossad / de la fausse bannière / du Patsy / un infiltrateur / un antifa / un luisant dans l'obscurité / etc ? Non. Mais ça pourrait être la prochaine personne à attaquer, alors un scepticisme sain est un bonne chose. Ne laissez pas votre scepticisme se tourner vers la paranoïa et vous empêcher de soutenir ceux qui veulent le meilleur pour vous.

Quels sont tes souhaits ? Assurer l'existence de notre peuple et un avenir aux enfants blancs, tout en préservant et en exaltant la nature et l'ordre naturel.

Que nous encouragez-vous à faire ? Préparez vos projets, entraînez-vous, formez des alliances, équipez-vous puis agissez. Le temps de la douceur est passé depuis longtemps, le temps d’une solution politique a depuis longtemps été passé. Les hommes occidentaux doivent redevenir des hommes.

Est-ce vos écrits complets et vos points de vue ? Malheureusement non. Il y avait un travail écrit beaucoup plus grand et long d’environ 240 pages, qui évoquait de nombreuses questions et qui est entré dans beaucoup de profondeur, mais dans un moment d’autocritique, j’ai supprimé l’ensemble de mon travail et j’ai recommencé deux semaines avant l'attaque. Il me restait peu de temps pour créer une nouvelle œuvre et de ne laisser que mes visions à moitié finies. Je laisserai mes actions parler pour elles-mêmes.

3. Réponses aux détracteurs et à ceux qui s’opposent à mes croyances / méthodes

Votre attaque ne fera-t-elle pas plus de mal que de bien ? Non. Il n’existe pas encore de réussite de l’établissement d’un grand mouvement influent, et d’aucune organisation dirigeante, il n'y a donc pas de grande structure créée qui pourrait être porté à nuire. Quant à la façon dont le public nous perçoit ? Nous ont-ils perçus différemment après l'attaque ?

Votre attaque ne donnera-t-elle pas lieu à des appels au retrait des droits de possession d'armes à feu pour les blancs aux États-Unis ? Oui. C'est le plan depuis le début. Vous avez dit que vous vous battriez pour protéger vos droits et la constitution, et bientôt le temps sera venu.

Votre attaque ne donnera-t-elle pas lieu à des appels au retrait des droits de possession d'armes à feu en Nouvelle-Zélande ? Les propriétaires d'armes à feu en Nouvelle-Zélande sont des tas de misérables baby- boomers qui ont depuis longtemps abandonné le combat. Quand était-ce la dernière fois qu’ils ont gagné de nouveaux droits ? Leur perte était inévitable. J’ai juste un peu accéléré les choses. Ils avaient depuis longtemps perdu leurs villes, jetez un coup d'œil à Auckland. Vous attendez-vous vraiment à ce qu'ils ne perdent pas également leurs droits ?

Vous êtes un fanatique, raciste, xénophobe, islamophobe, nazi, fasciste !

A. Les compliments ne vous mèneront nulle part.

B. Ce n'est pas une question.

C. Qu'est-ce que tu viens de dire à propos de moi, sale pute ? Je vais te faire savoir

que j’ai été diplômé en tête de ma classe dans les Navy Seals et que j'ai été impliqué dans de nombreux raids secrets sur Al-Quaïda, j'ai plus de 300 tirs confirmés. J’ai été formé à la guerre et je suis le meilleur tireur d'élite dans l'ensemble des forces armées américaines. Tu n'es rien pour moi, juste une autre cible. Je vais t’anéantir avec précision comme cela n’a jamais été vu auparavant sur Terre, crois-moi sur parole. Tu penses que tu peux t'en sortir en me disant ça sur Internet ? Pense s’y encore, enculé. En ce moment même, je contacte mon réseau d'espions secrets à travers les États- Unis et ton adresse IP est en cours de traçage alors tu ferais mieux de te préparer pour la tempête, l’asticot. Le genre de tempête qui efface cette pathétique petite chose que t’appelles la vie. Tu es putain de mort, gamin. Je peux être n'importe où, à tout moment, et je peux te tuer de plus de 700 façons, et ce, juste avec mes mains nues. Non seulement je suis intensément formé au combat non-armé, mais j'ai accès à tout l'arsenal de la marine américaine et je vais l'utiliser dans toute sa mesure pour effacer ton cul de la face du continent, petite merde. Si seulement tu pouvais savoir quel châtiment pour ton commentaire est sur le point de te tomber dessus, peut-être que tu

aurais tenu ta putain de langue. Mais tu ne pouvais pas, et maintenant tu en paye le prix, espèce d'idiot. Je vais chier la fureur sur toi et toi va te noyer. Tu es putain de mort, gamin.

La démocratie est la seule solution, alors pourquoi employer la force ? La démocratie est la règle du peuple. Et le peuple lui-même est gouverné par nos ennemis. Le presse dirigée par les entreprises mondiales le contrôle, le système éducatif (qui en ai depuis longtemps arrivé à une longue traversée à travers des institutions menées par des marxistes) le contrôle, l’État (depuis longtemps lourdement perdu à ses bailleurs de fonds) le contrôle et la machine médiatique anti- blanc le contrôle. Ne souffrez pas de l’illusion d’une victoire démocratique sans risque et sans effort. Préparez-vous à la guerre, préparez-vous à la violence et préparez-vous au risque, à la perte, à la lutte, à la mort. La force est la seule voie vers le pouvoir et la seule voie vers la vraie victoire.

La violence n'est pas la solution, pourquoi utilisez-vous la force ? Il n’existe dans le monde aucune nation qui n’a pas été fondée ou maintenue par l'usage de la force. La force est le pouvoir. L'Histoire est l'histoire-même du pouvoir. La violence est le pouvoir et la violence est la réalité de l'Histoire. Réveillez-vous.

Qu'est-ce qui vous fait penser que vous avez toutes les réponses ? Je ne sais pas,. Mais j'en ai peut-être. Prenez de mon point de vue ce qui fonctionne, jetez ce qui ne l’est pas. La victoire est tout ce qui compte.

Qu'est-ce qui vous fait croire que vous pouvez parler pour un groupe ? Je parle pour mes points de vue et mes idéaux, et pour ceux qui me soutiennent. Certains peuvent être d'accord avec eux, d'autres non.

Qu'est-ce

australien ? Qu'est-ce qu'un australien sinon un européen ivre ? Je plaisante, mais l'australien est un colon européen, en particulier de souche britannique et donc une extension de l'Europe.

seulement

qui

vous

fait

croire

que

vous

êtes

européen

et

pas

Qu'est-ce qui vous fait croire qu'il existe des différences raciales et que ces différences comptent ? Recherche de données. haplogroupes, phénotypes et tests globalisés. Dans quelques temps la vérité sera révélée.

Pourquoi blâmez-vous les immigrés et non les capitalistes ? Je blâme les deux, et je prévois de traiter les deux.

Pourquoi attaquer les immigrants quand « X » est le problème ? Parce que les groupes « X » peuvent être traités à temps, mais la fécondité élevée des immigrants vont nous détruire, ce sera bientôt une question de survie, nous devons les détruire en premiers.

Pourquoi attaquer les musulmans si tous les immigrés à forte fécondité sont le problème ? Raisons historiques, sociales et statistiques. Ils sont le groupe d’envahisseurs le plus méprisé en Occident, les attaquer fait recevoir le plus haut niveau de soutien. Ils constituent également l’un des groupes les plus forts, avec une fertilité élevée, une préférence des groupes également élevée et une volonté de conquérir.

Pourquoi se concentrer sur les taux d’immigration et de natalité quand le changement climatique est un tel problème ? Parce qu'il est le même problème, l'environnement est détruit par la surpopulation, nous, européens, sommes l’un des groupes qui ne surpeuple pas le monde. Les envahisseurs sont ceux qui peuplent le monde. Tuez les envahisseurs, tuez la surpopulation et, ce faisant, sauvez l’environnement.

Si vous pensez que nous devons corriger le taux de natalité des blancs, pourquoi ne pas fonder une famille et le faire vous-même ? Parce que si nous ne détruisons pas les envahisseurs d’abord, nos propres taux de naissance ne voudront rien dire. Nous n'avons pas le taux de natalité suffisant pour les combattre à leur jeu, mais nous ne devrions pas non plus car au final c’est destructeur pour la nature et pour la culture. Alors j’ai pris les choses en mains.

Votre attaque n’a-t-elle pas entraîné le dénigrement des ethno-nationalistes / autonomistes raciaux ? Non. Les gens oublieront vite mes motivations et ne se souviendront que de l’attaque en elle-même. Est ce que n’importe qui pourrait vous donner les motivations des terroristes du train de Madrid ?

Les enfants sont toujours innocents, ne pensez-vous pas être un monstre pour avoir tué un innocent ? Les enfants des envahisseurs ne restent pas des enfants, ils deviennent adultes et se reproduisent, créant plus d’envahisseurs pour remplacer votre peuple. Ils grandissent et votent contre les souhaits de votre peuple, pour l’intérêt de leur propre peuple et identité. Ils grandissent et prennent les potentielles maisons de votre propre peuple pour eux-mêmes, ils occupent des postes de pouvoir, suppriment les richesses et détruisent la confiance sociale. Tout envahisseur que vous tuez, quel que soit son âge, est un ennemi de moins que vos enfants auront à faire face. Préféreriez-vous tuer ou laisser cela à vos enfants ? À vos petits-enfants ?

Section I

Adressé à divers groupes

Cela ne faisait pas partie de leur sang, Cela leur est arrivé très tard, Avec de longs arrérages à faire, Quand le Saxon a commencé à détester.

Ils n'étaient pas facilement déplacés, Ils étaient glacés - prêts à attendre Jusqu'à ce que chaque compte soit prouvé, Avant le Saxon a commencé à détester.

Leurs voix étaient égales et basses, Leurs yeux étaient levés et droits. Il n'y avait ni signe ni spectacle Quand le Saxon a commencé à détester.

Ce n'était pas prêché à la foule, Ce n'était pas enseigné par l'État. Aucun homme n'a parlé à haute voix Quand le Saxon a commencé à détester.

Il n'a pas été élevé soudainement, Il ne va pas rapidement diminuer, Au cours des années froides à venir, Quand le temps comptera de la date Que le Saxon a commencé à détester.

Version modifiée de “The Beginnings” par Rudyard Kipling

Aux conservateurs

Demandez-vous sincèrement, qu’est ce que le conservatisme moderne a réussi à conserver ? Que cherche-t-il à conserver ? La nature ? La culture occidentale ? L’autonomie ethnique ? La religion ? La nation ? La race ?

Rien n'est conservé. La nature est industrialisée, pulvérisée et banalisée.

La culture occidentale est banalisée, réduite en pâte et mélangée dans un frottis sans signification, avec les seuls principes et croyances apparemment tenus qui sont le mythe de l'individu, la valeur du travail (productivité pour les bénéfices de vos propriétaires capitalistes) et la souveraineté de la propriété privée (pour nous assurer que personne n’aura de grandes idées pour exploiter la richesse non gagnée de nos propriétaires).

L’autonomie ethnique ? Détruite au nom de la main d’œuvre bon marché, alors qu'ils peuvent s'opposer publiquement à l'immigration illégale du tiers monde. En privé, ils réclament autant de migration que possible, tout pour diminuer les coûts de main- d'œuvre de la production et aligner leurs poches avec les bénéfices. Ils ont supprimé l'autonomie et la souveraineté des peuples européens pour leur propre soif de pouvoir et de richesse.

La religion ? Qu’est ce qui en reste ? Des églises vides et des centres commerciaux remplis ? Conduire à travers des confessionnaux et pas de divorce sans faute ? Tout idéal religieux qui se tient entre la richesse et la génération riche a été minimisé, mis à l'écart et discrètement démantelé. Tout cela pour qu'ils puissent se remplir les poches sans plaintes ni objections.

La nation ? Quelles nations devons-nous conserver ? Sur quoi nos propres nations sont maintenant basées ? Il n’existe pas de culture partagée, d’appartenance ethnique, de langue, de valeur ou de croyance. Tout le monde peut être membre de notre nation, à condition d’avoir les formalités administratives. Ils n’ont pas besoin d’être nés ici, de partager notre race, notre langue, notre culture ou nos croyances. Écoutez les conservateurs pleurer, tant qu'ils sont prêt à travailler, laissez-les entrer ! Laissons-les prendre nos riches bienfaiteurs, leurs deuxièmes yachts et leurs cinquièmes propriétés !

La race ? Ils ne CROIENT même pas en la race, ils n'ont même pas le culot de dire que la race existe. Et surtout, ils ne se soucient même pas de le faire. C'est le profit et le profit seul qui les motive, tout le reste est secondaire. la notion d’avenir ou de destin racial leur est aussi étrangère que les responsabilités sociales.

Rien d’autre n'a été préservé que les bénéfices des sociétés et la richesse sans cesse croissante du 1% qui exploite le peuple pour son propre avantage.

Le conservatisme est mort. Dieu merci. Maintenant enterrons-le et passons à quelque chose qui en vaut la peine.

LE CONSERVATISME EST MORT, DIEU MERCI

Aux chrétiens

Les gens dignes de gloire, les gens bénis par Dieu notre Seigneur, gémissent et tombent sous le poids de ces outrages et de ces humiliations les plus honteuses. La race des élus subit des persécutions scandaleuses et la race impie des sarrasins ne respecte ni les vierges du Seigneur ni les collèges des prêtres. Ils courent sur les faibles et les personnes âgées, ils saisissent les enfants de leurs mères pour qu'ils oublient, parmi les barbares, le nom de Dieu. Cette nation perverse profane les hospices… Le temple du Seigneur est traité comme un criminel et les ornements du sanctuaire sont volés.

Que puis-je vous dire de plus ?

Nous sommes déshonorés, fils et frères qui vivons en ces temps de calamités ! Pouvons-nous regarder le monde en ce siècle réprouvé par le Ciel qui témoigne de la désolation de la ville sainte et reste en paix alors qu'il est si opprimé ? N'est-il pas préférable de mourir à la guerre plutôt que de souffrir plus longtemps dans cet horrible spectacle ? Pleurons tous pour nos fautes qui élèvent le feu du divin, oui, pleurons… Mais que nos larmes ne soient pas comme la graine jetée dans le sable. Que le feu de notre repentance suscite la guerre sainte et que l'amour de nos frères nous conduise au combat. Que nos vies soient plus fortes que la mort pour lutter contre les ennemis du peuple chrétien.

DEMANDEZ-LE VOUS, QU’AURAIT FAIT LE PAPE URBAIN II ?

Pour les antifas, les marxistes, les communistes

Je ne veux pas vous convertir, je ne veux arriver à une entente. Les égalitaristes et ceux qui croient en l’héritage n’arriveront jamais à terme. Je ne veux ni vous à mes côtés ni partager le pouvoir.

Je vous veux dans ma mire. Je veux votre cou sous ma botte.

ON SE REVOIT DANS LA RUE, BANDE D’ORDURES ANTI-BLANC

Aux turcs

Vous pouvez vivre en paix sur vos propres terres et puisse aucun mal ne vous arrive.

Du côté est du Bosphore.

Mais si vous essayez de vivre sur des terres européennes, n’importe où à l’ouest du Bosphore, nous allons vous tuer et vous conduire hors de nos terres. Nous viendrons à Constantinople et nous allons détruire toutes les mosquées et minaret de la ville. La basilique Sainte-Sophie sera dépourvue de minarets et Constantinople sera redevenu chrétien une fois de plus.

FUYEZ SUR VOS PROPRES TERRES, TANT QUE VOUS EN AVEZ LA CHANCE

Section II

Pensées générales et stratégies potentielles

“Cela viendra dans un sens et dans un unique sens, pas par le biais de gouvernements. Pas par les manœuvres des lobbys, des parlements et des congrès, il viendra sous le stress de la nécessité. Ça viendra par une grande vague de popularité, dans un grand réveil de l'âme européenne.”

Sir Oswald Mosley

Qui est vraiment à blâmer ?

Les gens qui sont les plus responsables sont nous-mêmes, les hommes européens. Les hommes forts ne sont pas remplacés par l'ethnie, les hommes forts ne permettent pas à leur culture de se dégrader, les hommes forts ne permettent pas à leur peuple de mourir. Les hommes faibles ont créé cette situation et des hommes forts sont nécessaires pour y remédier.

JUSQU’À CE QUE SAINTE-SOPHIE SOIT LIBÉRÉE DE SES MINARETS, LES HOMMES D'EUROPE SONT DES HOMMES SEULEMENT PAR LE NOM

Le viol des envahisseurs européens

Beaucoup d’entre vous connaissent peut-être déjà les viols de femmes britanniques par les forces envahissantes, Rotherham étant bien sûr le cas le plus connu. Mais ce que peu de gens savent, c’est que Rotherham n’est que l’une des tendances actuelles du viol et de la molestation perpétré par ces salopards de non-blancs. Ci-dessous, une liste d’article Wikipédia parmi les cas de viols britanniques les plus connus.

Ce que beaucoup ignorent, c’est que ces cas ne se produisent pas uniquement en Grande-Bretagne, mais aussi ailleurs dans le monde occidental, comme le montrent ces deux cas connus en Australie :

Et même en Finlande :

Les cas d’agression sexuelle publique et de violences sexuelles sont tout aussi choquants et commis par ces enfoirés envahissants qui semblent se produire de plus en plus fréquemment dans le monde européen, comme ceux en Allemagne avec les agressions sexuelles du nouvel an à Cologne, Hambourg, Dortmund, Düsseldorf, Stuttgart et Bielefeld :

Le nombre exact de ces événements perpétrés dans le monde occidental est inconnu et certainement sous-évalué, tant que l’État, les médias et le système judiciaire travaillent à l'unisson pour cacher ces atrocités, dans la crainte que la connaissance de ces événements feraient enrager les occidentaux de souche et nuisent à la perception de notre nouvelle « utopie multiculturelle ».

Enfin, je voudrais envoyer un message aux auteurs de ces attaques et à leurs familles. Vous allez être pendus. Si vous êtes libérés, nous vous retrouverons et tuerons. Si vous êtes en prison, nous vous atteindrons là-bas. Si vous essayez de cacher ces salopards de violeurs, nous allons vous tuer aussi. Pour la disgrâce que vous avez accumulé au peuple européen et pour la détresse que vous avez causée à ces femmes européennes, vous allez tous mourir.

TUEZ LES VIOLEURS, PENDEZ LEURS FAMILLES

La diversité est faible

Pourquoi dit-on que la diversité est notre plus grande force ? Est-ce que quelqu'un se demande même pourquoi ? On en parle comme un mantra et on répète à l'infini « La diversité est notre plus grande force, la diversité est notre plus grande force, la diversité est notre plus grande force… ». Dit par les journalistes, les politiciens, les éducateurs et les célébrités. Mais personne ne semble jamais expliquer pourquoi.

Qu'est-ce qui donne sa force à une nation ? Et comment la diversité augmente-t-elle cela ? Quelle partie de la diversité provoque cette augmentation de force ? Personne ne peut donner une réponse.

Dans le même temps, les "divers" pays du monde sont des scènes d’interminables conflits sociaux, politiques, religieux et ethniques. Les États-Unis est l’une des nations les plus diversifiée sur Terre, et ils sont à deux doigts de se déchirer en morceaux. Le Brésil avec toute sa diversité raciale est complètement fracturé en tant que nation, où les gens ne peuvent pas s'entendre et s'isolent à chaque fois que c’est possible. L’Afrique du Sud avec toutes sa "diversité" se transforme en un coin perdu sanglant à mesure que sa diversité augmente, noirs contre noirs, noirs contre blancs, blancs contre noirs, noirs contre indiens, peu importe, c’est l’appartenance ethnique contre l’ethnie. Au final, ils se montent tous dessus les uns les autres.

Pourquoi est-ce que ce qui fait la force (la diversité) des nations occidentales n’est pas ce qui fait la force des pays de l'Est (Chine, Japon, Taïwan, Corée du Sud…) ? Comment sont-ils si forts ? La Chine est en passe de devenir la nation la plus dominante au monde en ce siècle, tout en manquant de diversité ? Pourquoi est-ce que leur nation non-diversifiées font tellement mieux que les nôtres ?

La diversité n'est pas une force. L’unité, l’objectif, la confiance, les traditions, le nationalisme et le nationalisme racial est ce qui fait la force. Tout le reste est juste un slogan.

LA DIVERSITÉ EST LA FAIBLESSE, L'UNITÉ EST LA FORCE

La radicalisation des hommes occidentaux

La radicalisation des jeunes occidentaux est inévitable. Ça ne devrait pas choquer que les hommes européens, dans tous les pays et sur tous les continents se tournent vers des notions radicales et des méthodes pour lutter contre la dégradation sociale et morale de leurs nations et de la poursuite du remplacement ethnique de leur peuple.

Une action radicale et explosive est la seule réponse souhaitée et requise à une tentative de génocide. Ces hommes et ces femmes ne sont pas en train de se faire laver le cerveau, d’être corrompu ou induit en erreur. Ils ouvrent enfin leurs yeux et voient la réalité du monde et l’avenir de leur peuple.

La vérité est que l'Occident a tué la notion de dieu et a procédé au remplacement de ceci avec rien. Ça a principalement mis deux idéologies en compétition (le communisme et le fascisme) pour remplacer cette perte de dieu, ça a permis aux deux côtés de se massacrer les uns les autres jusqu'au point mort, puis ça a laissé les capitalistes déchirer les survivants. Résultant une société sans noyau de croyance, sans but et sans vision pour l'avenir. Une société de rampants nihilistes, consuméristes et individualistes, où chaque individu est un concurrent et les droits de l'individu l'emportent sur toutes les notions de responsabilité. Dans cet enfer, l'individu est tout et la race ne vaut rien, quelque chose à contrer et à utiliser autant que possible, une structure de pouvoir à gravir ou à renverser.

La vérité est qu’ils deviennent rapidement, non seulement une minorité mondiale, mais une minorité sur leurs propres terres.

La vérité est qu'ils sont laissés, seul. Un individu dans une société idolâtrant le culte de l'individu, pour répondre à un afflux d'étrangers des quatre coins du monde. Des ennemis liés par la foi, la culture ou la tradition avec des niveaux plus élevés de fécondité, de confiance et de préférence de groupe, entraînant beaucoup de communauté plus fortes.

La vérité est qu'ils ne sont pas censés combattre ces chimères sans fin et ces maraudeurs dédiés, mais de les embrasser, d’accepter leur propre privation du droit de vote, d’accepter la perte des terres de leurs pères, d’accepter leur appauvrissement et leur propre REMPLACEMENT.

Mais ils n'accepteront pas cette mort. Cette éradication de leur peuple, de leur culture et de leur propre âme.

Ils voient la pourriture qui les entoure et la chute des taux de natalité en chute libre partout en Occident. Des millions d’envahisseurs débarquant sur leurs côtes, conquérant nos villes et sans un seul coup de feu tiré en retour. Des familles brisées avec des taux de divorce en augmentation, c'est déjà si difficile d'obtenir un mariage.

Les taux de suicide augmentent chaque année, pas seulement pour les adultes, aussi pour les adolescents. Et la seule fois où les gens semblent le remarquer c’est quand

une de leurs propres idoles commet cet acte (chanteurs, sportifs, acteurs

de drogues est à tous les niveaux de la société, dans tous les groupes d’âge. Toutes sources de distraction ou de soulagement pour échapper à une culture de nihilisme. L’urbanisation rampante et l’industrialisation, les villes en expansion constante et la réduction des forêts est une élimination complète de l'Homme et de la nature, avec des résultats évidents. Les politiciens pédophiles, les prêtres pédophiles et les popstars pédophiles démontrant toute la vraie dépravation de notre époque. L’art et la beauté subjugue au delà de toute reconnaissance, les travestis du Bauhaus remplacent les nouvelles merveilles, l’architecture métropolitaine de verre et d’acier sans âme ne reflète pas de société, pas de culture, pas de peuple et donc convient partout, et nulle part. Des icônes pop suicidaires, nihilistes et dégénérées, créées à partir d’une culture morte : Michael Jackson (pédophile, se détestant, se mutilant, addict aux opioïdes), Madonna (dégénérée, toxicomane, sans enfant, pute, anti-chrétien, pro-métissage), Kurt Cobain (suicidaire, toxicomane, auto-haineux, anti-social), Freddy Mercury (crise d’identité permanente, combat constant avec l'hédonisme et la consommation de drogue, le décès éventuel est dû à l'hédonisme sexuel) juste pour en citer quelques- uns. Des crèches vides, des casinos remplis, des églises vides et des mosquées remplies, l’entropie à la vitesse éclair. Les politiciens écrivent dans la même encre qu’Héliogabale, adorant tout ce qui est étranger, toxique et subversif.

L’usage

).

Alors ces jeunes hommes et femmes voient ce nihilisme suicidaire et s’isolent eux- mêmes de ce courant « multiculturel », égalitaire, follement individualiste et cherchent des alliés partout où ils peuvent en trouver, en chair ou en ligne. Ils se rassemblent, discutent, désespèrent, élaborent des stratégies, débattent et planifient. Ils décrivent la faiblesse, se moquent de l’inconséquence et adorent le pouvoir. Et dans ce culte de la force, ils radicalisent et trouvent la solution.

En quelque sorte, cet isolement, puis cette radicalisation sont vus comme une surprise, mais pour quiconque qui y a fait attention, c'était long à venir. Une fois que les médias d’entreprise et d’état agrippant le zeitgeist de la modernité ont finalement été brisés par Internet, une véritable liberté de pensée et de discussion a fleuri et la fenêtre d'Overton n'a pas été simplement déplacée, mais brisée. Toutes les possibilités d'expression et de croyance étaient ouvertes à l’enseignement et à la discussion.

Cette discussion ouverte et souvent anonyme a permis d’échanger des informations, en dehors des états et des sociétés, auxquels ils ont souvent accès la première fois. Le résultat est évident. Les gens trouvent le chemin pour la maison. Trouvent les gens de leur peuple, trouvent leurs traditions, regardent à travers les mensonges de l’Histoire, le lavage de cerveau des institutions et ils sont en colère, ils sont sous tension et oui, contre leurs sociétés dégénérées, ils se radicalisent.

LA RADICALISATION EST LA RÉPONSE RATIONNELLE A LA DÉGÉNÉRESCENCE

L'échec de l'assimilation

Attendre que les immigrants s’assimilent à une culture mourante et décadente est ridicule. Qui voudrait laisser leur propre culture forte, dominante et croissante pour rejoindre une culture âgée, en décomposition et dégénérée ? Quelle culture attirerait un homme ? Une de traditions, de beauté, d’architecture, d’art et de prospérité ou une culture de décadence, de haine de soi, de désordre, de nihilisme et sans enfant ?

De plus en plus d’immigrants choisissent de conserver leur propre culture saine, année après année. Et plus révélateur encore, notre propre peuple commence à se joindre à eux, commence à regarder à l'extérieur de leur propre culture diluée et détériorée en recherchant des objectifs et des conseils de sources extérieures.

Plus nous devenons faibles, plus les immigrés refuseront de nous rejoindre et refuseront de participer au suicide culturel que nous exaltons. Cela ne devrait pas en surprendre un seul.

PERSONNE NE REJOINDRA VOLONTAIREMENT LA DÉCOMPOSITION

Le nationalisme vert est le seul vrai nationalisme

Il n'y a pas de conservatisme sans la nature, pas de nationalisme sans l’environnementalisme. L’environnement naturel de nos terres nous a façonnés tout comme nous l'avons façonné. Nous sommes nés de nos terres et notre propre culture était façonnée par ces mêmes terres. La protection et la préservation de ces terres est de la même importance que la protection et la préservation de notre propres idéaux et croyances.

Pendant trop longtemps nous avons laissé la gauche coopter le mouvement environnementaliste pour servir leurs propres besoins. La gauche a contrôlé toutes les discussions en ce qui concerne la préservation de l'environnement tout en présidant simultanément la destruction continue de l'environnement naturel à travers une immigration massive et une urbanisation incontrôlée, sans offrir de véritable solution à l'un ou l'autre problème.

Il n'y a pas d'avenir vert avec une croissance démographique sans fin, le monde idéal vert ne peut pas exister dans un monde de 100, 50, ou même 10 milliards de personnes. L'immigration continue en Europe est une guerre environnementale et finalement destructrice pour la nature elle-même.

L'Europe du futur n'est pas celle du béton, de l'acier, du smog et des câbles mais un lieu de forêts, de lacs, de montagnes et de prairies. Pas un endroit où l'anglais est en fait la langue, mais un endroit où chaque langue européenne, chaque croyance et chaque tradition sont valorisées. Chaque nation et chaque ethnie ont été fusionnées par leur propre environnement et si elles doivent être protégées alors leur environnement doit l’être.

IL N'Y A PAS DE TRADITIONALISME SANS ENVIRONNEMENTALISME

Tuez des ennemis de haut profil

Il y a des ennemis bien connus de nos nations, des ennemis de notre race qui se promènent librement dans nos sociétés, la tête haute, se croyant intouchable. Ils vont bientôt découvrir à quel point ils se trompent. Ces traîtres méritent une mort de traître. Peu importe si cela prend 3 ou 30 ans, ces gens doivent payer pour leurs attaques écœurantes contre notre race.

Des paquets de TATP attachés à des drones, du EFP dans une sacoche de moto, une embuscade d’un convoi avec des camions malaxeurs. Toute méthode qui donne à ces traîtres leur récompense est viable et devrait être encouragée. Où il y a une volonté, il y a un moyen.

Merkel, la mère de tous les actes anti-blancs et anti-germaniques, est en top de liste. Rares sont ceux qui en ont fait plus pour endommager et nettoyer racialement l'Europe de son peuple.

Erdoğan, le chef de l’un des plus vieux ennemis de notre peuple et le leader du plus grand groupe islamique d'Europe. Ce seigneur de guerre doit se vider de son sang alors qu’il rend visite à ses soldats qui occupent actuellement l'Europe. Sa mort va également creuser un fossé entre les envahisseurs turcs occupant actuellement nos terres et le peuple européen tout en affaiblissant simultanément l’occupation de la Turquie sur la région, supprimant ainsi l’ennemi principal de la Russie et déstabilisant l’OTAN.

Sadiq Khan, maire actuel de Londres au moment de la rédaction de ce manifeste, a signé la privation du droit de vote et le remplacement ethnique des anglais dans les îles britanniques. Cet envahisseur musulman pakistanais siège maintenant comme représentant du peuple de Londres. Londinium, le cœur-même des îles britanniques. Quel meilleur signe de la renaissance blanche que la suppression de cet envahisseur ?

TUEZ ANGELA MERKEL, TUEZ ERDOĞAN, TUEZ SADIQ KHAN

Le paradoxe de l'égalité diverse

La plus grande blague de tous les temps est la folie chimérique de la société diversifiée mais égale. La diversité, par sa définition même, est contraire à l’égalité. Deux choses différentes ne peuvent jamais être vraiment égales, en particulier chez les humains. Il n'y a aucune personne égale à une autre, aucuns jumeaux identiques, aucun compatriote, aucun travailleur dans un groupe de classe et certainement pas ceux de races différentes. Les humains ne valent que leur propre valeur, ni plus ni moins.

Plus un groupe devient diversifié, moins il devient égal. La diversité est anathème à l'égalité. L'un ne peut pas exister avec l'autre.

LA DIVERSITÉ EST INÉGALE, LES HIÉRARCHIES SONT CERTAINES

Le présent est un cadeau de ceux de notre passé

Vos ancêtres n'ont pas transpiré ou saigné et sont morts au nom d'une nation multiculturel et égalitaire. Ils ont construit des maisons pour leurs enfants, ils ont construit des communautés pour que leur peuple prospère, ils ont construit des nations pour que leur peuple survive. Ils ont asservi pour un meilleur avenir pour leur peuple, et maintenant, les autres peuples serrent les poings et pointent leurs doigts, nous réprimandant d’avoir une vie meilleure, des vies plus riches dans des pays plus riches. Cette richesse et prospérité ont été payées dans la sueur et le sang de vos ancêtres. Notre vie confortable, privilégiée et prospère nous a été offerte par nos ancêtres, avec la conviction que nous allions maintenir, chérir et même développer leur travail, de sorte qu’un jour, nos enfants peuvent profiter des récompenses de notre travail.

Nous devons nous efforcer à créer une nation digne de nos ancêtres, que nous donnions à notre peuple les meilleures vies et nations qui leur en sont dignes. Une nation qui vénère ses ancêtres mais qui vit pour sa progéniture.

VÉNÉREZ LES ANCÊTRES MAIS TRAVAILLEZ POUR LES ENFANTS

Un combat de soldats

L’idéal d’une guerre héroïque, sans perte, sans raté, sans aucun grand échec, est idéaliste et carrément impossible. Même à Vienne en 1683, nous, européens, avons encore perdu plus de 14 000 bons hommes. C'était lors d'une VICTOIRE triomphante. Croyez-vous que vous êtes meilleur que ces hommes ? Plus méritant d’avoir la vie ? Plus habile et courageux ? Vous ne l’êtes pas. Si ils pouvaient mourir, vous aussi. S'attendre à la mort, s'attendre à une lutte, s'attendre à une perte que vous n'oublierez jamais. Ne vous attendez pas à survivre, la seule chose que vous devez attendre est une vraie guerre d’avoir la mort d'un vrai soldat.

ESPÉREZ DES COMBATS DE SOLDATS ET DES MORTS DE SOLDATS

Le danger de l'envahisseur

Si vous deviez tuer soixante envahisseurs armés ayant montré la volonté et l’intention de nuire à votre nation et à votre peuple, vous seriez salué comme un héros, et décoré des médailles civiles les plus élevées de votre nation, défilé devant les médias et le public en adoration. Mais tuez soixante envahisseurs non armés ayant montré la volonté et l'intention de nuire à votre nation et à votre peuple, et vous serez considéré comme un monstre, traîné dans les rues, ridiculisé, attaqué, votre image assassinée de toutes les manières possibles et enfin jugé au tribunal et emprisonné pour le reste de votre vie.

Mais voici la vérité, l'envahisseur non armé est beaucoup plus dangereux pour notre peuple que l'envahisseur armé. Nous pouvons combattre l'envahisseur armé, nous savons comment, nous avons la capacité, nous avons les soldats et les armes pour le faire. Mais l’envahisseur non armé, nous n’avons aucune idée précise de la façon dont il faut le gérer, nous sommes incapables de les attaquer ou de les repousser de manière significative.

Les deux chercheraient à détruire notre nation, les deux chercheraient à déplacer et remplacer notre peuple, les deux chercheraient à détruire notre culture et notre nation. Mais un seul en a la capacité et un seul a démontré son efficacité pour le faire.

L’ENVAHISSEUR NON ARMÉ EST PLUS DANGEREUX QUE CELUI ARMÉ

La marche éclair à travers les institutions

Alors que les gauchistes traversaient les institutions, c'était long et extrêmement réussi, nous devons atteindre le même objectif, mais dans un délai bien plus court. En raison de la menace du remplacement ethnique et de notre propre taux de naissance horriblement faible, nous n’avons pas 150 ni même 50 ans pour atteindre une capacité de puissance. Nous devons être intrinsèquement induits par les institutions politiques, militaristes, judiciaires, éducatives et économiques, et ce, dans un délai de 25 ans.

Nous n’avons pas le luxe de prendre le temps comme la gauche, nous devons être prêts à agir et agir bientôt. Cela signifie que ceux qui peuvent ou qui en ont la capacité devraient chercher à s’enraciner dans ces institutions et à grimper autant que possible la hiérarchie des pouvoirs dans les meilleurs délais. Quand le temps viendra vous devrez être prêt à agir.

PRENEZ LES POSITIONS DOMINANTES

Tous les vrais mouvements sont des mouvements populistes

Alors que le mouvement lui-même, du moins à l’avant-garde, n’a pas besoin d’avoir le soutien de toute la population, nous aurons éventuellement besoin de notre peuple pour rejoindre notre nouvelle société, et volontairement. Ils doivent être disposés et souhaitant faire partie de ce nouvel avenir que nous envisageons. Nous ne pouvons pas, et ne devrions pas, compter sur l’oppression pour inciter la population à s’adapter à ce nouveau paradigme.

Par nos propres actions et discours, nous leur montrerons un nouveau chemin. Un sentier centré sur la nature et le respect de l’environnement, des traditions, de la famille, des droits des travailleurs et des responsabilités personnelles et raciales. Nous devons exceller à la fois personnellement et en tant que société.

Bien que nous puissions utiliser un humour et des mèmes offensants au stade d’avant- garde pour attirer un public jeune, nous devrons éventuellement montrer la réalité de nos pensées, de nos intentions et des souhaits les plus sérieux pour l'avenir. Pour l’instant, nous faisons appel à l’humour noir et énervé du présent. Mais finalement, nous devrons montrer la chaleur et le véritable amour que nous avons pour notre peuple.

MONTREZ-LEUR LA VOIE À SUIVRE

Il n'y a pas de prairie protégée

Il n’y a plus nulle part où courir, faire demi-tour, affronter votre ennemi, créer votre clan. Il ne reste plus aucun endroit que les vrilles de la migration remplaçante n'ont pas touché. Il n'y a pas un seul endroit en Occident qui a un taux de fécondité qui se rapproche de celui du remplacement, ni même qui indiquent un niveau de vitalité et de vigueur.

Il n’existe pas de prairie agréable dans laquelle vous pourrez reposer votre corps, reposer votre tête et attendre que tout s’écroule.

Vous ne trouverez pas de répit, ni en Islande, ni en Pologne, ni en Nouvelle-Zélande, ni en Argentine, ni en Ukraine, ni nulle part ailleurs dans le monde. Je le sais parce que je suis allé là-bas.

Pourquoi ne devriez-vous pas non plus avoir la paix quand vos frères d'Europe font face à une guerre certaine ? Pourquoi vous ne devez rien risquer alors que d'autres risquent tout ? Pourquoi les autres devraient-ils se battre pour vous si vous n'êtes pas disposé à vous battre pour vous-même ?

Ne fuyez pas le combat, courez vers le combat. Regardez au cœur du conflit, marchez s’y, allez faire votre service militaire, donnez tout à votre peuple.

ARRÊTEZ DE FUIR, COMMENCEZ LA LUTTE

Les émotions dominent les faits

Arrêtez d'essayer de persuader la population en général avec des statistiques, des graphiques, des tableaux et des figurations. Une différence de 1,7 % peut signifier quelque chose à certains, mais une expression ingénieusement libellée ou une affiche brillamment conçue convaincra le plus grand nombre.

Les humains sont émotifs, ils sont motivés par des émotions, guidés par des émotions et recherchent des expressions et des expériences émotionnelles. La répétition monotone des faits et des statistiques en matière d’immigration ennuieront tout simplement les masses et ça éloignera les gens loin des orateurs usés et sans inspiration qui les propagent.

Soyez créatif, expressif, émotif et surtout passionné. Ce sont des choses qui parlent aux gens, connectent les gens et les conduisent. Peindre, écrire, chanter, danser, réciter de la poésie. Et les mèmes. Créer des mèmes, poster des mèmes et diffuser des mèmes. Les mèmes ont fait plus pour le mouvement ethno-nationaliste que n’importe quel manifeste.

Surtout, ne soyez pas fade, placide et ennuyeux. Personne n’est inspiré par Jeb Bush.

SOYEZ PASSIONNÉ, PAS PLACIDE

Aucun bénéfice pour les anti-blancs

Pendant trop longtemps, ceux qui ont le plus profité de l'importation de la main- d'œuvre bon marché sont restés impunis. Ces élites économiques qui alignent leurs poches avec le profit reçu de notre propre remplacement ethnique. Ces bâtards remplis de cupidité espèrent remplacer notre peuple par une race de faible intellect, de peu de pouvoir, de masses confuses, afin que leur propre richesse et pouvoir puissent augmenter.

Ils vont bientôt se rendre compte qu'il y a des répercussions sur le fait d'être un traître. Ces répercussions vont les frapper durement, rapidement et sans aucune pitié. Si ils fuient, nous les suivrons, si ils se cachent, nous les retrouverons, si ils essaient de se protéger derrière l'état, nous allons faire une percée et les atteindre.

Si un particulier est le propriétaire ou contrôle une société ou une entreprise et préconise ou même accepte l'importation en masse de non-blancs pour remplacer les populations européennes indigènes, alors ce traître doit être éliminé.

TUEZ VOTRE PDG ANTI-BLANC LOCAL

Protégez votre peuple, éliminez le poison

Les vendeurs de poison et les épandeurs de toxines sont libres de multiplier leurs effets néfastes des produits complètement non-contrôlés par la loi ou la société. Chaque année ces dégénérés sont responsables de dizaines de milliers de morts, dans nos propres villes et à travers le monde.

Les trafiquants de drogue légaux et illégaux sont nos ennemis raciaux, ruinant la santé, la richesse, la structure familiale, la culture et l’avenir de notre peuple. Ces colporteurs d'ordures sont actifs dans toutes les nations et se comportent sans aucune pensée de leur impact sur leurs sociétés.

Trouvez où ils se trouvent dans vos villes, planifiez votre attaque, détruisez-les. Protégez votre peuple et protégez vos enfants. Soyez l'antidote à leur poison.

TUEZ VOTRE DEALER DE DROGUE LOCAL

L’Europe pour les européens

Les envahisseurs doivent être virés du sol européen, sans faire attention d’où ils sont venus ou de quand ils sont venus. Roms, africains, indiens, turcs, sémitique ou autre. Si ils ne sont pas de notre peuple et qu’ils vivent sur nos terres, ils doivent être dégagés.

Leur déplacement n’est pas notre préoccupation ni notre responsabilité. Nos terres ne sont pas leur maison. Ils peuvent retourner sur leurs propres terres ou trouver leur patrie ailleurs. Mais ils n'occuperont pas notre sol.

La façon dont ils sont enlevés est sans importance, pacifiquement, avec force, dans la bonne humeur, violemment ou diplomatiquement. Ils doivent être enlevés.

Jusqu'à ce que ces intrus soient rapatriés sur les terres de leurs peuples, alors l'Europe n'a pas de véritable souveraineté, et quiconque, peu importe son appartenance ethnique ou ses croyances, peuvent appeler l'Europe sa maison.

VIREZ LES ENVAHISSEURS, REPRENEZ L'EUROPE

Vous attendez un signal, pendant que votre peuple vous attend

Pendant que vous attendez un signal, quelqu'un pour prendre la lance, pour pleurer alarmé, votre peuple VOUS attend. Vous êtes la voix, vous êtes le coup de klaxon, vous tenez la première lance à lancer sur les envahisseurs.

Arrêtez d’attendre que quelqu'un vous indique la voie à suivre, VOUS êtes celui qui va de l'avant. Attendre que quelqu'un commence le combat est débile, parce que c'est vous qui allez commencer le combat. Si vous lisez ceci, vous êtes le nouveau dirigeant qui va pousser notre peuple à la victoire, vous êtes le soldats qui se battra pour l'avenir de votre race. Les gens qui parlent maintenant, agissent maintenant, se battent maintenant, sont l'avant-garde de la force du peuple.

Dirigez et votre peuple vous suivra. Montrez la force de vos convictions, votre honnêteté et la force de votre volonté et ils vous suivront.

VOUS ATTENDEZ UN SIGNAL PENDANT QUE VOTRE PEUPLE VOUS ATTEND

Il n'est jamais sage de devenir un groupe minoritaire

Dans tous les pays, sur tous les continents, ceux qui appartiennent à la minorité sont opprimés. Si vous devenez une minorité sociale, politique ou ethnique, ça vous mènera toujours à votre oppression.

Qu'ils soient une minorité politique, perdant donc le contrôle de la majorité du pouvoir, et de fait, perdant le contrôle des lois et des règlements qui définit la vie publique. Ou ceux qui sont la minorité culturelle trouvant que l'art dans toutes ses formes sont créées et contrôlées par un public différent, à partir de différentes personnes d'une histoire différente, avec des expériences et des idéaux différents et par conséquent ils se retrouvent isolés, exclus et retirés de la création de la culture contemporaine.

Ceux qui se retrouvent nés linguistiquement dans la minorité souffrent quotidiennement, comme la continuité de la vie qui les exclut. Les médias les isolent et les entreprises les refusent, tout comme l’opinion publique elle-même.

Enfin, il y a ceux qui se trouvent dans la minorité ethnique ou raciale et qui voient leurs propres gènes disparaître à cause du métissage et des taux de natalité raciaux différents. Les mêmes personnes se trouveront eux-mêmes de moins en moins représentés politiquement et culturellement, devenant essentiellement des étrangers sur leurs propres terres.

LES MINORITÉS NE SONT JAMAIS BIEN TRAITÉES, N’EN DEVENEZ PAS UNE

Ne laissez pas vos ennemis se développer sans contrôle

Lorsque vous découvrez un nid de vipères dans votre jardin, épargnez-vous les œufs ? Leur permettez-vous de se développer librement, ouvertement, jusqu’au jour où ils mordent votre enfant qui joue dans son propre jardin ? Non. Vous brûlez le nid et tuez les vipères, peu importe leur âge.

Les ennemis de nos enfants sont en train de naître sur nos terres, même pendant que vous lisez ceci. Ces mêmes enfants deviendront un jour des adolescents, puis des adultes, en votant contre les souhaits de notre peuple, en pratiquant la culture et les pratiques religieuses des envahisseurs, prenant les terres de nos frères, leurs emplois, leurs maisons et tuant même nos enfants.

Mieux vaut prévenir que guérir. Prévenir que ces ennemis atteignent l'âge adulte et tout leurs effets est d’une importance capitale. Pourquoi obliger vos enfants à se battre, alors que vous pourriez vous battre à leur place ?

Peu de parents, peu importe les circonstances, seront disposés à risquer la vie de leurs enfants, peu importe les incitations économiques. Par conséquent, une fois que nous leur auront montré le risque d'amener leur progéniture sur notre sol, ils éviteront nos terres.

Ce sera désagréable, ce sera dommageable pour l'âme, mais sachez que c'est nécessaire et tout envahisseur que vous épargnerez, quel que soit son âge, sera un jour un ennemi auquel votre peuple devra faire face. Mieux vaut les affronter maintenant plutôt que de laisser vos enfants le faire dans le futur.

NE LAISSEZ PAS DE NID DE VIPÈRE IMBRÛLÉ

Ne quittez pas les villes, foncez vers le combat

Foncez vers les villes, foncez vers le conflit, foncez vers l'ennemi. Fuir l'ennemi c'est la lâcheté. Les campagnes sont déjà les nôtres, comme elles l'ont toujours été. Les gens de la campagne sont déjà traditionnels, déjà proches de la nature, soutenant déjà leur peuple.

Ce sont les villes où la lutte se situe, ce sont les villes où les envahisseurs sont massés, ce sont les villes où les marxistes ont empoisonné les institutions, ce sont les villes où se trouvent les médias et les sociétés traîtres et ce sont les villes où les politiciens anti-blancs et les ONG ont élu domicile.

Envahissez les villes, prenez les villes, battez dans les rues pour les villes. Les villes sont le champ de bataille économique, judiciaire, politique, ethnique et culturel de notre peuple et c’est là que nous mènerons notre guerre.

La campagne peut attendre, les villes ont besoin de vous, votre jeunesse a besoin de vous. Malgré le nombre d’entre vous qui se sentent peut-être vivre dans la pollution, parmi la crasse culturelle, entassés dans de petits appartements dans des villes étendues, éloigné de l'environnement naturel de l'homme. Mais c’est là que notre avenir sera fait et c’est là que la bataille pour l’avenir de nos peuples sera menée.

REPRENEZ LES VILLES, REPRENEZ VOTRE DROIT DE NAISSANCE

Soutenez vos nations-sœurs

Quand un pays déménage, vous vous déplacez avec lui, vous le soutenez financièrement, politiquement, socialement et physiquement. Ils peuvent être en mesure de discréditer un petit mouvement, d'une seule nation. Mais quand les européens de tous les pays et de tous les continents se déplacent pour soutenir leurs frères, ils ne peuvent pas attaquer l’un de ces groupes.

Le mouvement peut commencer en Pologne, en Autriche, en France, en Argentine, en Australie, au Canada ou même au Venezuela. Mais le mouvement commencera et quand cela se produira, soyez prêt à vous ranger derrière votre peuple, de toutes vos forces.

Soutenez-les économiquement, faites un don à leur cause, achetez des produits à leur population, offrez vos ressources et votre travail.

Soutenez-les socialement, soutenez leurs politiques, attaquez leurs détracteurs, faites entendre leur voix par les médias et dans les conversations quotidiennes, faites le comprendre sur Internet que toutes les nations européennes les soutiennent.

Soutenez-les politiquement, exprimez le soutien de leurs dirigeants, de leurs idéaux et de leur peuple. Faites pression sur ceux qui sont au pouvoir pour montrer votre soutien, protestez devant les ambassades des pays qui ne soutiennent pas la nation, et si besoin, attaquez-les. Élisez seulement des dirigeants qui montrent leur soutien à votre nation-sœur.

Soutenez-les physiquement, soyez prêt à mettre des bottes, envoyez-leur des armes et des munitions, attaquez leurs ennemis. Si le média ou l'état de votre région les attaque, détruisez la société et les traîtres politiciens responsable. La force physique est la forme ultime de soutien.

FAITES EN UN SEUL APPUI TOTAL POUR LES NATIONS-SŒURS

Accepter la mort, embrasser l'infamie

La mort est certaine, vous pouvez mourir au service d'une grande croisade dans un hospice, de toute façon vous mourrez. Ce qui compte, ce sont vos actions pendant le bref laps de temps entre la naissance et mort. La valeur de votre vie ne se mesure pas à sa longueur, mais à vos actions pendant celle-ci.

Demandez-vous maintenant, êtes-vous prêt à fuir vos responsabilités raciales ? À tourner le dos à votre peuple ? À ignorer leur disparition ? Tout ça dans l'espoir d'une mort dans la paix ?

Acceptez la mort : elle est aussi certaine que le coucher du soleil. Quand vous embrassez la mort, la seule chose que vous aurez à craindre c’est l’inaction.

Embrassez l'infamie : les ennemis de votre peuple vont s'attaquer à vous, de tous les côtés. Les médias vous traiteront comme les méchants, l’État vous considérera comme des traîtres, les forces mondialistes vous nommeront criminels et les traîtres parmi votre peuple vous décriront comme des ennemis. Vous serez tristement célèbre jusqu'à ce que la victoire soit obtenue. Prenez-le avec le sourire.

ACCEPTER LA MORT, EMBRASSEZ L'INFAMIE, ATTEIGNEZ LA VICTOIRE

Les chiffres ne sont pas tout

En 2019, nous avons actuellement le plus grand nombre de personnes de notre race de l’Histoire (entre 760 et 980 millions selon les estimations), mais nous perdons déjà jusqu’à nos plus petites villes à cause du remplacement ethnique. Les chiffres ne sont pas tout, dix lions valent mille moutons. La raison pour laquelle nous perdons actuellement nos terres n’est pas due à un manque de chiffres, de richesse ou de force militaire. C'est dû à un manque de volonté. Nous pourrions déporter ou même exterminer toute la population envahissante non- européenne en une semaine, si nous choisissons notre race. Nous en avons la capacité, nous n'avons besoin que de la volonté.

Mettre l'accent sur l'augmentation de la population des blancs ou essayer de gagner en richesse économique ou en puissance militaire, tout en ayant déjà pris connaissance de l’exigence du nombre, de la richesse et de la force militaire nécessaire est tout simplement une tactique de décrochage, évoquée et mise en avant par des hommes trop lâches pour faire ce qui est dû.

Ces hommes saboteraient et retarderaient toute action indéfiniment, jusqu'à ce que toutes les actions nécessaires soient entreprises par un autre homme plus courageux. N’importe qui pour qu’ils n’aient pas besoin de prendre de risque personnel ou de lutter eux-mêmes.

Ignorez les opposants et les rats qui répéteront toujours « Pas maintenant ! Attendez encore ! Pas tout de suite ! Nous pourrions être blessés ! ». Pour eux, le temps ne viendra jamais. Tout comme leur propre courage ne fleurira jamais.

LE MEILLEUR MOMENT POUR L’ATTAQUE ÉTAIT HIER, LE DEUXIÈME MEILLEUR MOMENT EST AUJOURD’HUI

Les taux de naissance doivent être évoqués à tout prix

Même si tous les envahisseurs sont déportés demain et que tous les traîtres sont traités comme ils le méritent vraiment, nous vivrons encore en sursis. Que cela prenne dix ans ou des milliers d'années, tant que nous sommes confrontés à un taux de naissance qui sous-remplace, alors notre peuple se meurt.

Nous vieillissons, sommes moins nombreux, plus faibles et fondamentalement plus proches de la réalité de la mort plus nous permettons à nos taux de naissance de rester si catastrophiquement faible.

Ce n'est pas un problème auquel sont confrontés uniquement nos propres gens, mais beaucoup d’autres peuples du monde entier. Des nations à travers l'Asie, l'Europe et les Amériques sont confrontés à cette catastrophe ensemble. Certains en sont à des stades différents des autres mais tous ressentent cette pression.

La vraie question est, comment est-ce arrivé et que pouvons-nous faire pour l'arrêter ? Les seules personnes qui, apparemment, ne rencontrent pas de tels problèmes sont celles qui ont des traditions fortes, des normes du genre, des normes de société, les pauvres et les religieux, généralement une combinaison de tous. Cela devrait nous donner une indication de ce qui est peut être au cœur du problème.

Que pouvons-nous faire pour réparer ça ? La question est compliquée, beaucoup plus compliquée et difficile à résoudre que la question du remplacement ethnique. Sûrement qu’une nouvelle société devra être créée en mettant beaucoup plus l’accent sur la famille, les valeurs, le genre et les normes sociales ainsi que la valeur et l’importance de la nature, de la culture et de la race.

SANS ENFANTS IL N'Y A AUCUN AVENIR

Il n'y a pas de solution démocratique

Comprenez ici et maintenant qu’il n’existe aucune solution démocratique, aucune tentative de voter pour votre moyen de s’en sortir du remplacement ethnique ne sera rencontré que dans un premier temps avec dérision, puis mépris et enfin par la force.

Cette solution d’un salut démocratique n’est qu’une chimère. Nos ennemis se reproduisent sur nos terres, poussés par une immigration massive. Et les envahisseurs possèdent un taux de natalité plus élevé, il sera poussé de plus en plus loin dans des proportions hors normes.

Les médias du monde seront utilisés contre vous, les systèmes éducatifs des dirigeants seront utilisés contre vous, les pouvoirs financiers des multinationales seront utilisés contre vous, les puissances militaires et législatives de l'ONU, de l'UE et de l'OTAN seront utilisées contre vous et même vos propres chefs religieux, auparavant corrompus, seront utilisés contre vous.

La démocratie est la règle de la foule. Et la foule elle-même est gouvernée par nos propres ennemis. La presse mondiale les contrôle, le système éducatif (qui en est depuis longtemps arrivé à une longue marche à travers les institutions commanditées par les marxistes) les contrôle, l’État (depuis longtemps lourdement perdu aux mains des commanditaires) les contrôle, ainsi que la machine médiatique anti-blanc les contrôle.

Ne souffrez pas des illusions d’une victoire démocratique, préparez-vous à la guerre, préparez-vous à la violence, au risque, à la perte et à la lutte, car c’est le seul chemin vers la victoire.

VOTER EST LA RÈGLE DE L’ OCHLOCRATIE ET LA RÈGLE DE L’ OCHLOCRATIE EST LA RÈGLE DES MÉDIAS ET LA RÈGLE DES MÉDIAS EST LA RÈGLE DE L'ENTREPRISE

Les ONG sont directement impliquées dans le génocide du peuple européen

Le reconnaissant à personne et dissimulant sa véritable intention, voici une façade faussement religieuse. Ces groupes d’ONG transportent les envahisseurs vers les côtes européennes à bord de leurs propres navires, expédiant cette vaste armée directement dans les nations européennes pour piller, violer et faire déplacer ethniquement les européens de souche.

Pendant ce temps, ils harcèlent, trompent et font culpabiliser les peuples européens, confisquant leurs propres revenus durement gagnés et le donnant directement à leurs peuples concurrents, dont beaucoup ont la seule intention de conquérir et de détruire les peuples européens.

Ce dépouillement de la richesse et de la prospérité afin de nourrir et de développer nos concurrents culturels est un acte de terrorisme civilisationnel résultant de la réduction du développement et des conditions de vie de notre peuple pour l’avantage de ceux qui nous détestent.

Le plus souvent, ces ONG cachent leurs véritables intentions derrière une façade de la religiosité et une fois seulement que vous enquêtez sur le leadership et la gouvernance de l'ONG elle-même, vous découvrez que les gens qui dirigent le spectacle sont en fait bien loin d’être religieux et le plus souvent sont des marxistes culturels athéistes utilisant des chrétiens européens naïfs pour le travail et pour trouver des fonds de financent pour leurs propres tentatives de lutte des classes et de guerre raciale.

Ces ONG sont les nouveaux blanchisseurs de monnaie à l'intérieur de l'Église, et doivent être chassé, à la voix ou au fouet. Cela peut en déranger beaucoup, mais la vérité est que ces personnes sont directement responsable de l’invasion et du pillage actuels de l’Europe et que leur trahison a gravement endommagé les perspectives européennes.

Écrasez ces ONG traîtres, tuez leurs dirigeants, incendiez leurs bâtiments, bombardez leurs navires, déchirez leurs affiches et éliminez leurs membres. Conduisez-les hors de vos terres et donnez aux traîtres ce qu'ils méritent : la mort des traîtres.

LES ONG SONT DES ORGANISATIONS DE TRAÎTRES

Si vous perdez, l'Histoire vous décrira comme des monstres, quelle que soit votre tactique. Gagnez d’abord, écrivez le récit ensuite

Les vainqueurs écrivent l'Histoire et les historiens contrôlent le climat de la culture du présent.

Si vous perdez, peu importe comment vous avez agi dans votre perte, que ce soit héroïquement, lâchement, violemment, pacifiquement, vertueusement ou criminellement, si vos ennemis écrivent l'Histoire, ils vous décriront comme le diable.

Ne vous inquiétez pas de la manière dont la victoire est obtenue, toutes les méthodes sont possible face au génocide ethnique, toute moralité est équivoque.

Gagnez d'abord, écrivez l'Histoire ensuite. Un acte, dont vous doutez de la morale présentement, sera écrit par votre peuple avec émerveillement et admiration dans les livres d'Histoire.

VOUS SEREZ VÉNÉRÉ, MAIS SEULEMENT SI VOUS GAGNEZ

Quand tout le monde peut être allemand, britannique ou français, alors être européen a vraiment perdu tout son sens

Ne vous y trompez pas, l'érosion de l'identité locale et nationale n'a pas eu lieu par accident, c’est un effort concerté et ciblé contre le peuple européen.

L'idée qu'un Français n'a pas besoin de parler la langue, de partager la culture, de croire en le même dieu ou, plus important encore, d’être ethniquement français est ridicule à l'extrême. C'est une attaque contre les français de souche eux-mêmes et c’est une stratégie conçue pour détruire les systèmes nationaux, culturels, linguistique et l’unité ethnique.

C’est une tactique pratiquée non seulement sur le peuple français, mais sur tous les peuples d'Europe, détruisant efficacement l'identité des nations en son centre et brisant tous les liens qui construisent une nation unifiée et performante.

Un marocain ne peut jamais être un estonien, pas plus qu'un estonien ne peut jamais être marocain. Il y a des différences culturelles, ethniques et RACIALES qui rendent l’inter-changement des groupes ethniques impossible.

L’idée que tout ce qu’il faut à un chinois pour devenir allemand est d’être né sur le sol allemand est aussi fou qu'un allemand né sur Mars puisse devenir martien.

L’Europe n’est que l’Europe en raison de ses ressources génétiques, culturelles et de son patrimoine linguistique. Quand les non-européens sont considérés comme européens, alors il n'y a pas du tout d'Europe.

LES VALEURS DE L’EUROPE SONT DANS LE PEUPLE EUROPÉEN

Le temps des baby-boomers est fini, ce n’est pas le moment où il faut COMMENCER à agir, mais le moment où nous devrions ATTEINDRE notre victoire

Nombreux sont ceux qui comprennent que la seule véritable raison pour laquelle de nombreuses statistiques sur notre remplacement ethnique ne correspondent pas à la réalité est que ces chiffres sont actuellement portés par la génération du baby-boom.

Comme ces baby-boomers meurent et nous laissent derrière, il y aura un rapide et évident changement dans la composition démographique de nos nations, à la fois statistiquement et socialement. Ce changement rapide de la démographie apportera une période de crise, la réalité d’un possible remplacement ethnique deviendra évident pour tous, même pour nos opposants. On ne peut pas compter à cette heure sur un début de rébellion, elle sera utilisée uniquement comme phase finale d'énergie et d'escalade pour finaliser notre capture du pouvoir.

Si nous attendons que la majorité des baby-boomers commence à mourir (autour de 2028-2038, en fonction des nations et de l'espérance de vie) eh bien ce sera trop tôt. Car dans ce futur, les envahisseurs et les occupants de nos terres, les non-européens, seront d’un nombre qui gonflera à une taille stupéfiante, en raison à la fois de l'immigration de masse et des taux de naissance différents entre les autochtones européens et leurs envahisseurs.

En outre, s’appuyer sur cette période pour notre victoire a un deuxième désavantage majeur, la vulnérabilité face à l'invasion étrangère venue de l'Est, plus précisément de Chine, de Turquie, d'Inde ou d'une combinaison des trois. Cette période d’instabilité éventuelle sera également un moment où nos potentielles nations ennemies à l'Est atteindront leurs propres zéniths du pouvoir. Nous ne devrons pas tomber dans une guerre civile chaotique quand nos nations rivales seront à leur apogée. Le risque est trop grand.

Nous attaquerons le plus tôt possible, nous attaquerons avec force et nous réaliserons une stabilité et une défense avant que les boomers ne disparaissent. Pas durant leur disparition, pas après.

LA VICTOIRE NE PEUT PAS ATTENDRE, VOTRE PEUPLE A BESOIN DE VOUS MAINTENANT

D'où viennent les grands leaders

Les hommes et les femmes dont une société en crise a besoin sont créés par un plus grand groupe sociétal. Ils proviennent de son environnement, de sa lignée, semblant jaillir comme si ils attendaient ce moment. Ils ne sont pas vraiment nés de façon à devenir ce dont on a besoin.

Ces dirigeants seront des exemples de votre peuple. Vertueux, incorruptibles, disant la vérité au pouvoir et la vérité qui résonne avec votre âme.

QUAND VOUS LES VERREZ, QUAND VOUS LES ENTENDREZ, VOUS LES CONNAÎTREZ, COMME ÉTANT VOUS, ET VÔTRE

Ne rien faire, ne rien gagner, ne rien réaliser

L'inaction mènera à la défaite. Être assis à la maison, à l'aise, détendu, poster sur Internet, regarder le football et attendre la victoire à vos pieds, vous n’y gagnerez rien.

Sans effort et sans risque extrême, n'attendez rien.

Vous ne pouvez pas vous attendre à ce que les autres prennent des risques pour vous et vous ne devriez pas non plus souhaiter que d’autres travaillent pour vous, si vous ne voulez pas le faire.

La seule option pour un vrai homme ou une vraie femme de l'Europe est de travailler, de travailler avec tous les efforts vers la victoire. Rien d'autre ne fera l'affaire. Tout le reste est insuffisant. Tout le reste est intolérable. Tout le reste est déshonorant.

Peut-être pourriez-vous vous faire discret, vous allonger, lécher les bottes de vos occupants et prier, ils vous laisseront être à l'aise, seulement pour un petit instant.

Mais vous ne le ferez pas. Vous ne pouvez pas. Pas si vous savez ce que je sais et que vous voulez ce que nous voulons.

Vous allez risquer, lutter, conduire, trébucher, tomber, ramper, charger et transpirer, tout cela au nom de la victoire. Parce que vous ne pouvez rien accepter de moins.

AVEC LES RISQUES VIENNENT LES POSSIBILITÉS, AVEC LES POSSIBILITÉS VIENNENT LES CHANCES POUR LA VICTOIRE

Déstabilisation et accélération : les tactiques pour la victoire

Le vrai changement et le changement que nous devons imposer ne surviennent que dans la grande épreuve de la crise. Un changement graduel ne mènera jamais à la victoire.

La stabilité et le confort sont les ennemis du changement révolutionnaire.

Par conséquent, nous devons déstabiliser et gêner la société là où c’est possible. Un candidat politique qui maintient le statu quo ou qui cherche seulement à introduire un changement minimal, même lorsque le changement minimal est en faveur de notre cause, est finalement inutile ou même dommageable. Le changement révolutionnaire est nécessaire.

Il est de loin préférable d’encourager un changement radical et violent, quelles qu’en soient ses origines. Puisque c’est seulement en période de changement radical et de malaise social que les changements formidables se produisent.

Ces temps tumultueux peuvent être provoqués par l'action. Par exemple, des actions telles que le vote pour des candidats politiques changeant radicalement ou remettant en question des systèmes enracinés, en radicalisant le discours public, en soutenant, attaquant, diffamant, radicalisant et exagérant tous les conflits sociétaux et en attaquant ou même en assassinant les leaders/influenceurs faibles ou moins radicaux des deux côtés des conflits sociaux.

Un vote pour un candidat radical qui s'oppose à vos valeurs et qui incite à l'agitation ou à l'anxiété chez votre peuple travaille beaucoup plus en votre faveur qu'un vote pour un candidat politique chiffe molle qui n'a aucune capacité ou qui souhaite promulguer un changement radical.

Soutenez des positions radicales même si elles ne le sont pas les vôtres.

Incitez les conflits. Placez des affiches dans les parcs publics appelant à la loi, puis la semaine suivante allez placer des affiches sur celles appelant à l'expulsion de tous les immigrés, répétez dans tous les domaines de la vie publique jusqu'à la crise.

Déstabilisez, puis prenez le contrôle. Si nous voulons radicalement et fondamentalement changer la société, alors nous devons radicaliser la société autant que possible.

NE CRAIGNEZ PAS LE CHANGEMENT, NOUS SOMMES LE CHANGEMENT

Les marchés capitalistes mondialisés sont l'ennemi des autonomistes raciaux

Si un avenir européen ethnocentrique doit être réalisé, les marchés globaux libres et le commerce des marchandises doivent être découragés à tout prix.

Une société respectueuse de l'environnement et morale ne pourra jamais rivaliser économiquement avec une société de plus en plus industrialisée, urbanisée et augmentant sa population. La main-d’œuvre bon marché et l’ignorance de la santé environnementale feront toujours aboutir à des produits moins chers qui sont produits avec moins d'effort et qui résulteront inévitablement un marché contrôlé.

Une Europe de la nature, de la culture et de la vie durable ne pourra jamais être mis en pratique sur le marché mondial.

Par conséquent, le marché mondial ne pourra donc jamais être concurrentiel dans le nouveau marché européen. Bannir toute importation de marchandise produite en dehors de la zone de la nouvelle Europe (le nouveau monde occidental) est un pilier essentiel de la future économie.

Les marchandises fabriquées sans souci de la nature, de la dignité des travailleurs, de la culture durable ou de l'avenir des civilisations blanches ne devrait jamais être autorisé dans le nouveau marché européen moralement et éthiquement orienté.

LA MAIN D’ŒUVRE BON MARCHÉ ET TOUTE L’INDUSTRIE CONSOMMATRICE NE SONT PAS DES IDÉAUX. BLOQUEZ LES MARCHANDISES ÉTRANGÈRES DES MARCHÉS BLANCS

Brisez la main d'œuvre bon marché

Ne vous y méprenez pas, l’impulsion majeure de l’importation massive des non- européens en Europe est l'appel et le désir d'une main-d'œuvre bon marché. Rien d’autre ne pousse à l'invasion et rien d’autre ne doit être vaincu que la cupidité qui demande une main-d'œuvre bon marché.

Brisez-la de toute les façons que vous pouvez. Que ce soit en encourageant et en poussant à l’augmentation du salaire minimum, en favorisant la syndicalisation des travailleurs, en augmentant le taux de natalité indigène, en réduisant le besoin d'importation de main-d'œuvre, en augmentant les droits des travailleurs et en faisant la promotion de l'automatisation industrielle et du remplacement du travail manuel.

En fin de compte, la cupidité humaine et la nécessité d’augmenter les marges de profit des propriétaires du capital doivent être combattus et détruits.

LA MAIN D’ŒUVRE BON MARCHÉ EST UN TRAVAIL D’ESCLAVE, REFUSEZ D'IMPORTER DES ESCLAVES MODERNES

Une ébullition dans le melting pot

La guerre civile dans le soi-disant "melting pot" que sont les États-Unis devrait être un objectif majeur dans le renversement de la structure du pouvoir global et des cultures dominantes égalitaires, individualistes et mondialistes.

Aux États-Unis, peut-être plus que partout ailleurs dans le monde, le culte de l'individu est pratiqué depuis toujours et avec la dévotion la plus profonde.

Heureusement pour nous, les résultats finaux de ce programme dé-racialisé, irréligieux et dé-culturalisé commencent à se montrer.

Les États-Unis sont dans la tourmente, plus encore qu'à tout autre moment de

l'Histoire. Les états détestent les autres états, le collège électoral est souvent attaqué

et les races s’en prennent à la gorge les unes les autres. En plus de cela, c’est un

système politique à deux partis dont la fracture est au niveau racial, social, culturel, linguistique et des classes sociales.

Le résultat final est une nation bloquée, incapable de réagir à n’importe quel grand changement, incapable de s’engager dans de grands projets. Une impasse politique et sociale qui rend tout avancement impossible.

Pendant ce temps, le bloc de 10 000 tonnes du changement démographique continue d’avancer, gagnant de l’élan et détruisant éventuellement tout sur son passage. Finalement, lorsque la population blanche des États-Unis réalisera la réalité de la situation, la guerre éclatera. Bientôt, le remplacement des blancs au sein du Texas sera à son paroxysme et avec le contrôle politique et social du non-blanc, le collège électoral sera fortement empilé en faveur d'une victoire démocratique de sorte que chaque cycle électoral soit une certitude.

Après un ou deux cycles d'élection avec une victoire démocratique certaine, ceux qui restent, les blancs non soumis au lavage de cerveau, verront l’avenir clair devant eux.

Et avec cette connaissance, ils réaliseront l’impossibilité d'une victoire diplomatique.

En peu de temps, des manifestations violentes, politiques, sociales et raciales régulières et généralisées commenceront. Ce sera dans cette tempête de conflits où il

y aura une frappe. Un groupe pro-européen et pro-blanc fort, unifié, orienté

ethniquement et culturellement, sera tout ce dont la famille blanche a besoin et pour

longtemps. Avec ces nombres augmentés et avec nos forces unifiées, un contrôle complet des États-Unis sera possible. Surtout soyez prêts pour la violence, et au moment venu, frappez fort et vite.

LE MYTHE DU MELTING POT DOIT PRENDRE FIN, ET AVEC CELA LE MYTHE DE LA NATION ÉGALITAIRE

Aucun impôt aux états anti-blancs

Jusqu'à ce que nos nations soient dirigées par des hommes et des femmes fidèles à notre cause, les taxes devraient être considérées comme du vol et le refus de payer des impôts est un signe de loyauté envers la race. Donner votre propre richesse que vous avez reçue par votre propre travail à une personne ou à un groupe qui vous méprise et faire appliquer des lois qui privent votre peuple de ses droits et qui cherchent à vous remplacer sur le plan ethnique est totalement idiot. Ne payez pas pour détruire votre peuple, ne remplissez pas les poches des traîtres dans nos rangs, ne soutenez pas un état corrompu et brisé.

Refusez de payer des impôts. Refusez. Quand ils vous demandent de payer, refusez. Quand ils vous demandent pourquoi, demandez-leur pourquoi. Ils vont vous menacer de la prison, ils peuvent même vous menacer avec une force directe. Ils peuvent aussi passer par votre emprisonnement ou en vous nuisant physiquement. Mais finalement, quand assez de personnes se défendent et refusent de payer des impôts, refusent de financer les traîtres au pouvoir, l’État lui-même va se faner puis s’effondrer.

Alors, acceptez la prison, acceptez la sanction ou encore défendez-vous. Mais ne payez pas d’impôts aux anti-blancs.

LA FISCALITÉ EST UN VOL DANS UN SYSTÈME TRAÎTRE

Section III

En conclusion

Dans les ténèbres qui m’enserrent, Noires comme un puits où l’on se noie, Je rends grâce aux dieux quels qu’ils soient, Pour mon âme invincible.

Dans de cruelles circonstances, Je n’ai ni gémi ni pleuré, Sous les coups du hasard, Ma tête saigne mais reste droite.

En ce lieu de colère et de pleurs, Se profile l’ombre de la mort, Et bien que les années menacent, Je suis et je resterai sans peur.

Aussi étroit soit le chemin, Nombreux les châtiments infâmes, Je suis le maître de mon destin, Je suis le capitaine de mon âme.

William Ernest Henley, Invictis

Il n'y a qu'une victoire mais plusieurs défaites. Perdre nos terres, notre culture et notre peuple est une défaite. Poursuivre sans notre culture mais toujours posséder nos terres est une défaite. Survivre avec notre culture mais perdre nos terres et perdre notre avenir est une défaite.

Il n'y a qu'une seule victoire. La survie de notre peuple, de notre culture et de nos terres ne suffit pas. nous devons prospérer, nous devons toujours marcher vers notre place parmi les étoiles et nous atteindrons le destin que notre peuple mérite.

Tout le reste est une défaite.

La guerre ne sera pas facile, le nombre de morts sera certainement élevé. Y aller sera difficile et beaucoup d’entre nous mourront.

Je ne peux pas garantir que ce sera confortable, je ne peux pas garantir que ce sera facile et je ne peux pas garantir que chaque acte sera un succès.

Tout ce que je peux garantir, c’est que l’inaction est une défaite, les structures du pouvoir seront testées et susceptibles de tomber. Et surtout, il n'y a que l'avenir à venir et tenter de revenir à un temps antérieure ne vous mènera nulle part.

Vous pouvez trébucher. Vous pouvez tomber. Mais le seul moyen d'arriver à l’objectif final, à la victoire totale, est de se lever et de continuer à avancer. Peu importe ce qu’il en ait. Marchez.

Des erreurs seront commises, des pertes seront subies, certains échecs sont à prévoir et certaines tentatives vont mal tourner.

Mais à la fin, la lutte est une beauté en elle-même. Et tout sera plus doux grâce à la victoire. La victoire finale est à vous, si vous en avez la volonté.

Quant à moi, mon heure est venue. Je ne peux pas garantir mon succès. Tout ce que je sais, c'est la certitude de ma volonté et la nécessité de ma cause. Vivre ou mourir, sachez que j'ai fait tout ça pour vous, mes amis, ma famille, mon peuple, ma culture, ma RACE. Au revoir, que Dieu vous bénisse tous et on se reverra au Valhalla.

L’EUROPE VAINCRA