Vous êtes sur la page 1sur 5

QUAND LE SEIGNEUR NOUS REVÊT DE SA PUISSANCE

PAR SMITH WIGGLESWORTH LE 23 DÉC, 2011


ENSEIGNEMENTS
Ce message a été prononcé en août 1925 à Llarely, dans le sud du Pays de Galles. Il est toujours d'actualité !Si tu
crois, tu verras le salut de Dieu ! Crois seulement !
Crois qu'il y a quelque chose qui peut nous transporter dans le Royaume de Dieu, hors de ce domaine naturel, et
nous faire pénétrer dans le domaine divin, revêtus de la puissance divine et transformés par la puissance de Dieu,
par un Autre qui est plus grand que nous !
La Bible dit :
"Elle (la lumière) est venue chez les siens, et les siens ne l'ont point reçue. Mais à tous ceux qui l'ont reçue, à ceux
qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu" (Jean 1 : 11-12).
Nous sommes dans une situation merveilleuse, quand nous ne pouvons plus nous tourner vers personne d'autre que
Dieu ! S'il ne nous reste plus que Dieu qui puisse nous venir en aide, nous ne pouvons pas être dans une meilleure
situation ! Car là, Dieu transformera cette situation qui nous tient liés. Qui le fera ? "Ce n'est pas moi, c'est Christ !"
C'est ce que Paul nous rappelle dans Galates 2 : 20.
Un ordre divin entièrement nouveau nous attend, pour que nous y pénétrions. C'est dans ce lieu divin que Dieu
fera le miracle dont nous avons besoin. Mais Dieu attend que nous agissions. Nous devons nous tourner vers Lui.
Certaines chaudières sont construites pour résister à une pression de 5 kilos, d'autres peuvent résister à une pression
de 125 kilos, d'autres encore à 175 kilos. Quel bouchon, quel problème, voulez-vous faire sauter aujourd'hui ? Dieu
veut vous aider dans votre problème. Il vous suffit de croire !
Tout est possible ! Croyez seulement !
"Mais vous recevrez une puissance, le Saint-Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins" (Actes 1 : 8).
Qu'y a-t-il pour nous dans ce puissant baptême du Saint-Esprit ? Avec ce baptême, nous pouvons être tellement
revêtus de puissance divine que tout Llarely et tout le sud du Pays de Galles pourront connaître à nouveau la
puissance de Dieu ! Les gens sauront quel est leur immense héritage en Jésus-Christ. Et ils sauront que nous avons
été avec Jésus, Celui qui les change
Il en était de même quand les gens rencontraient Jésus, et nous sommes os de Ses os, chair de Sa chair. Il nous a
donné Son Esprit, et grâce pour grâce. Jésus était plein de grâce, rempli de la puissance de l'Esprit. Par le Saint-
Esprit, Il a donné Sa grâce aux hommes. En Lui a été manifestée la Trinité. Il nous a promis une puissance semblable
à la Sienne. Il a connu l'agonie, mais l'œuvre devait se poursuivre. Ceux qu'Il a laissés derrière Lui devaient être
revêtus de la même puissance. Ils devaient être chargés de la puissance divine, par l'action de l'Esprit de Dieu. Nous
sommes participants de la nature divine ! Nous vivons un changement divin permanent, et tout notre être est
enflammé de la même passion qui animait Jésus.
Cela ne s'arrêtera jamais !
Peut-être pensez-vous que ce merveilleux baptême dans le Saint-Esprit devait calmer les disciples ? Au contraire !
Cela me rappelle l'histoire de la première machine à vapeur. Quand Stephenson eut terminé de la construire, il fut
tout excité de la montrer à sa sœur Mary. Quand Mary vit la machine, elle dit : "John, cela ne marchera jamais !
Cela ne marchera jamais !"
Stephenson dit à sa sœur : "Monte !" Elle monta, et il poussa un bouton. La machine s'avança. Quand Mary vit cela,
elle dit : "John, cela ne s'arrêtera jamais ! Cela ne s'arrêtera jamais !"
Quand les disciples priaient dans la chambre haute, il pouvait leur sembler que le baptême de l'Esprit ne viendrait
jamais. Mais il est venu, et maintenant nous savons que cela ne s'arrêtera jamais ! Ils ont eu raison d'attendre jusqu'à
ce qu'il vienne !
Voulez-vous savoir ce que je pense quand je vois des gens attendre toujours que vienne le Saint-Esprit ? Bien-aimés,
je crois qu'il n'est pas bon d'attendre que vienne le Saint-Esprit. C'est le Saint-Esprit qui attend que nous venions !
Le Saint-Esprit a déjà été répandu, et Il ne quittera pas la Terre tant que l'Eglise ne sera pas enlevée, pour être
toujours avec le Seigneur. Quand je vois des Chrétiens attendre le Saint-Esprit, je sais que quelque chose ne va pas.
Le Saint-Esprit commence à nous révéler toute impureté. Il juge la dureté de cœur et tout ce qui est impur dans
l'homme. Mais quand les corps sont purifiés et sanctifiés, Jésus est tellement heureux de les remplir de Son Saint-
Esprit !
Je sais que cela ne s'arrêtera jamais
Nous sommes entièrement à Dieu, quand le Saint-Esprit entreprend de purifier et de préparer notre corps pour
être le temple du Saint-Esprit, et pour que nous soyons transformés à Son image. La volonté de Dieu, c'est notre
sanctification, c'est que nous soyons remplis de toute la plénitude de Dieu, comme une armée revêtue du Seigneur.
La Trinité est comme de la dynamite qui s'écoule au travers de vous, et qui œuvre en vous, dans votre nature
humaine, par Sa sainte puissance.
Dieu veut que nous entrions dans Son ordre divin, que nous soyons engloutis en Lui, pour recevoir un corps
nouveau, une âme nouvelle, une langue nouvelle ! Personne ne peut maîtriser cette langue ! Mais Dieu, par le Saint-
Esprit, peut changer tout notre corps, y compris notre langue, pour le placer dans une position parfaite. Cet ordre
divin implique une coopération avec Dieu : nous permettons à Christ d'occuper le trône dans notre cœur.
Remplis de la puissance divine
Actes 1 : 8 dit que vous recevrez une puissance, quand le Saint-Esprit viendra sur vous, pour vous perfectionner,
vous ajuster et vous mettre au point, avec une efficacité toute divine. La sanctification de l'Esprit permet la mise en
œuvre du plan divin. C'est l'empreinte du mystère du plan divin, qui doit pleinement s'accomplir dans notre temps.
Si vous avez reçu le Saint-Esprit, vous avez reçu une capacité et une puissance divines. Jésus était oint du Saint-
Esprit et Il allait partout, faisant du bien, car Dieu était en Lui d'une manière corporelle, dans toute Sa plénitude
(Actes 10 : 38).
Je vois, je connais l'ordre divin. Nous devons nous efforcer d'y entrer pleinement. Nous devons parler de ce que
nous savons, et témoigner de ce que nous avons vu, car le Saint-Esprit est notre témoin.
Je peux contempler le Maître revêtu de Son vêtement royal de sainteté, rempli d'amour, Se mouvant et agissant au
temps présent de la puissance divine. Il y a une association qui vous est réservée. Selon Actes 8 : 1, c'est "vous" qui
recevrez une puissance.
C'est le Maître qui parlait dans Actes 1 : 8. Les disciples devaient Le rejoindre dans Sa position. Nous y sommes
entrés, nous y sommes intégrés, nous y pénétrons toujours. Il ne nous est pas possible de nous en dégager, une fois
que cette puissance divine est entrée en nous.
C'est quelque chose d'extraordinaire ! Oui, lorsque vous avez été greffé, c'est quelque chose de très sérieux
d'attrister le Saint-Esprit. Le baptême du Saint-Esprit est une expérience très dangereuse si vous ne continuez pas à
marcher avec Dieu, car grande est alors notre conviction de péché.
Le Saint-Esprit vient en nous pour y demeurer. Dieu veut nous éveiller à notre responsabilité : vivre une vie de
puissance qui est venue nous remplir. Nous ne pouvons plus jamais être les mêmes quand le Saint-Esprit est venu
sur nous ! Remplis du Saint-Esprit, nous devons toujours être immédiatement disponibles, à tout moment,
favorable ou non, toujours remplis, toujours pleins de la vie de Dieu, prêts à répondre à toute urgence !
Je sais que le Seigneur a posé Sa main sur moi !
Je sais que le Seigneur a posé Sa main sur moi !
Il m'a rempli du Saint-Esprit.
Je sais que le Seigneur a posé Sa main sur moi !
Criez ! La victoire est à nous !
Je suis toujours, toujours dans une position où je dispose de plus de ressources que les besoins qui se présentent. Le
baptême du Saint-Esprit nous est donné pour nous préparer à agir chaque fois qu'une occasion de présente. Seul
Dieu peut nous révéler la décision ou la direction que nous devons prendre. Lui seul peut nous donner la victoire
dont nous avons besoin. Il nous faut simplement rester tranquilles, et contempler le salut de notre Dieu.
Quelle merveilleuse position ! Il est extraordinaire d'atteindre une telle position de dignité, de pouvoir crier à Dieu,
alors que les murailles sont encore dressées, et que nous avons l'impression que rien ne peut réussir.
Criez ! Criez ! La victoire est à nous ! La victoire est à nous ! Ne l'espérons pas dans quelque avenir lointain ! La
victoire est à nous maintenant !
Au moment où vous ferez retentir votre cri de triomphe, la bannière s'élèvera et les murailles s'écrouleront. Vous
pénétrerez dans la ville, et vous la posséderez. C'est une position qui vous est destinée. Ce n'est pas vous qui en
avez le mérite. C'est une position élevée, qui honore le cri de votre Maître : "Tout est accompli !" (Jean 19 : 30).
Il n'a pas dit : "Tout doit être accompli !"
Tout EST accompli ! Si nous restons loyaux à Ses desseins divins, le Seigneur nous révélera quelle est notre position.
Ce n'est pas une petite chose que d'être baptisé du Saint-Esprit, que d'être délivré de la puissance de Satan pour
passer à celle de Dieu ! Pour Dieu, nous faire passer de notre position terrestre à une position qui correspond à Son
désir divin, c'est quelque chose d'encore plus grand que de faire trembler le Mont Sinaï ! Oh, être à la place que
Dieu veut pour nous !
Bien-aimés, Jésus était parfaitement à Sa place dans l'ordre divin. Il a commencé à agir et à enseigner. Il S'est
manifesté tel qu'Il était. Il vivait dans une pleine assurance de Sa nature et de Sa position. Nous aussi, nous devons
vivre dans une pleine assurance de notre nature et de notre position. Dieu l'a dit ! Nous devons être des épîtres
vivantes de Christ, connues et lues de tous les hommes (2 Corinthiens 3 : 2). Nous devons Le connaître par Sa
Parole, qui demeure dans notre cœur. C'est une Parole agissante, une Parole de puissance, qui demeure dans notre
cœur ! C'est une Parole agissante, une Parole de puissance ! C'est cette même puissance que nous avons reçue quand
le Saint-Esprit est venu sur nous, et a fait de nous des témoins à Jérusalem, en Judée, en Samarie, et jusqu'aux
extrémités de la terre.
"Il y aura là un chemin frayé."
Quelle est votre marche dans le Royaume du Maître ?
Dans une compassion toujours présente, qui peut voir ce que personne ne voit, et ressentir ce que personne ne
ressent. C'est une compassion divine. Elle nous est donnée par la Parole, car le Maître est la Parole de Dieu. Nous
sommes maintenus du côté de Dieu à la mesure de notre foi. L'Ecriture dit : "Qui est celui qui a triomphé du
monde, sinon celui qui croit que Jésus est le Fils de Dieu ?" (1 Jean 5 : 5). Notre vie de foi est ancrée en un Autre,
en association avec un Autre. Notre foi est dans le Maître. Nous ne vivons que pour Lui. Il peut donc agir au travers
de nous. C'est par nous qu'Il prend les devants.
Un jour, très tôt le matin, j'étais dans un train, en Suède. Une dame âgée monta dans notre compartiment, appuyée
sur le bras de sa fille. Elle s'assit. Son visage était tellement angoissé que je m'en inquiétai. Je dis à mon interprète :
"Quel est le problème de cette femme ? Je veux le savoir."
Cette chère dame nous dit : "J'ai plus de 70 ans. J'espérais conserver mon corps en bonne santé, mais la gangrène
s'est déclarée dans mes jambes. Je me rends à l'hôpital pour me faire amputer de mes jambes, et la douleur est
terrible. Je ne veux pas que l'on me coupe mes jambes à mon âge !"
Je fus poussé à lui dire que Jésus pouvait la guérir. Son visage s'illumina. Ses yeux se mirent à briller. Elle rayonnait
d'espérance.
Puis le train s'arrêta. Le compartiment se remplit d'ouvriers, qui occupèrent l'espace entre cette dame et nous. Le
diable me dit : "Maintenant, c'est terminé pour toi !"
Quand Il était sur la terre, Jésus savait comment répondre au diable ! Il lui a répondu en citant la Parole de Dieu.
Même quand le diable nous fait un cadeau, il est toujours empoisonné !
Je répondis : "Non ! Mon Seigneur a dit : Il y aura là un chemin frayé !" (Esaïe 35 : 8).
Le gros homme qui se tenait entre nous s'écarta un peu. Je posai ma main sur cette dame, et je dis : "Au nom de
Jésus, je lie ce démon et je délie cette femme !"
L'homme ne sut pas ce qui s'était passé, mais Dieu le sut ! A ce moment précis, elle fut guérie.
Quel est mon but en vous racontant cette histoire ?
"La Saint-Esprit viendra sur vous, et vous recevrez une puissance !" (Actes 1 : 8). Jésus était revêtu de puissance.
Par Son ministère, Il répandait cette puissance divine, sans jamais connaître d'échec ! Vous avez reçu le pouvoir de
recevoir cette vie en vous et de détruire la puissance de l'ennemi, et rien ne pourra vous nuire !
Quand le train s'arrêta à nouveau, la vielle dame entreprit de sortir du compartiment. Sa fille lui dit : "Que fais-tu,
maman ?"
La dame lui répondit : "Je rentre à la maison ! Je suis guérie !"
Pendant tout le temps où le train est resté en gare, elle allait et venait devant notre fenêtre. Elle disait à l'interprète :
"Je rentre chez moi ! Je suis guérie !"
Il n'oubliera jamais de me garder !
Il n'oubliera jamais de me garder !
Mon Père a beaucoup d'enfants chéris,
Mais Il n'oubliera jamais de me garder !
Dieu ne permettra pas que ceux qui Lui font confiance échouent, quand ils sont dans la bonne position. C'est Dieu
qui agit ! Oui, Il peut le faire. Sa Parole est une Parole vivante, pleine de vie et de puissance. Elle a la puissance de
changer la nature des choses, par la puissance de l'Esprit. Dieu le Saint-Esprit peut Se saisir de la Parole de Jésus et
l'insuffler dans celui qui l'écoute, vivifiant son esprit.
Toute maladie et toute infirmité doivent partir, au commandement du Maître !
C'est Dieu qui nous rend capables de parler, de lier l'ennemi, et de libérer les captifs !
Bien-aimés, levez-vous ! La gloire de Dieu s'est levée sur vous, pour donner force et puissance à votre faiblesse.
Dieu ne veut pas que vous soyez la queue, mais Il veut que vous soyez la tête ! (Deutéronome 28 : 13).
Quel jour magnifique, quand nous sommes remplis de l'Esprit, du Souffle du Tout-Puissant !
Jésus a commencé à agir, puis à enseigner. Vous êtes engagés dans un processus divin, avec une révélation et une
puissance divine en train de se manifester. Si je veux simplement distribuer cette vie qui m'a donné la révélation,
Dieu sera avec moi, et la bénédiction suivra.
Un jour, à New York, dans une rue très fréquentée, je remarquai une grande foule assemblée. Je demandai à mon
chauffeur d'arrêter la voiture. Je vis un jeune garçon étendu à terre, agonisant. Je lui dis : "Qu'y a-t-il, mon
garçon ?"
Il me répondit en haletant : "Des crampes !"
Ce n'était pas le moment de prier ! Il fallait agir ! (Je vois là ce que le Seigneur a voulu dire dans Actes 1 : 8, quand
Il a dit : "Vous recevrez une puissance." C'est l'ordre divin). Je sentis un feu brûler en moi, la puissance s'écouler,
la gloire divine ! Je posai mes mains sur le garçon, et je dis : "Dehors !"
Le garçon sauta d'un bond sur les pieds, et s'enfuit, sans prendre le temps de me dire merci !
Un autre jour, alors que j'étais en bateau, je m'étais levé tôt, et j'étais allé sur le pont. Je vis un homme, mais il ne
me voyait pas. Il semblait éprouver de grandes douleurs. Je l'entendis dire : "Oh, c'est insupportable ! Que faire ?"
Je bondis et m'écriai : "Dehors !"
Il me dit : "Qu'est-ce que c'est ?"
Je répondis : "C'est Dieu !"
L'homme s'était blessé au dos en portant un lourd fardeau. A présent, il était guéri.
Oui, bien-aimés, nous avons un Dieu puissant ! Il est capable d'aider, capable de réconforter. Il est le Dieu de tous
les réconforts !
Vous avez reçu le pouvoir de transmettre cette puissance divine à un monde qui en a tellement besoin ! Vous avez
reçu une puissance qui renouvelle. Vous avez reçu une puissance qui change ! Quand le Saint-Esprit vient sur vous,
Dieu est glorifié, et les besoins des nécessiteux sont satisfaits. La puissance que vous avez reçue se répand, et Dieu
est glorifié !
Quand vous avez reçu cette puissance, laissez les flots divins s'écouler !
"Le dernier jour, le grand jour de la fête, Jésus, se tenant debout, s'écria : Si quelqu'un a soif, qu'il vienne à moi, et
qu'il boive. Celui qui croit en moi, des fleuves d'eau vive couleront de son sein, comme dit l'Ecriture. Il dit cela de
l'Esprit que devaient recevoir ceux qui croiraient en lui" (Jean 7 : 37-39).

Llarely, sud du Pays de Galles, août 1925.


Smith Wigglesworth