Vous êtes sur la page 1sur 48

EXTENSION DE LA SALLE DES SPORTS DE TEMPLEUVE

DCE
DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES
DATE : 22 .09.2010

C.C.T.P

Lot 11 : Electricité courants forts et faibles


Ville de Templeuve
Extension d’une salle de sports
Lot 11 électricité courants forts et faibles

Page 2

SOMMAIRE

1 CHAPITRE I - PRESCRIPTIONS GENERALES.................................................................................. 4


1.1 INSTRUCTIONS AUX SOUMISSIONNAIRES ............................................................................. 4
1.1.1 Présentation du projet : ...................................................................................................... 4
1.1.2 Définition des pièces constitutives du Dossier : .............................................................. 4
1.2 REGLES DE CALCUL ................................................................................................................. 4
1.3 NORMES ET REGLEMENTS ...................................................................................................... 8
2 CHAPITRE II - DESCRIPTION DES INSTALLATIONS COURANTS FORTS ................................... 10
2.1 NEUTRALISATION PHASAGE ................................................................................................. 10
2.2 DESCRIPTION SOMMAIRE DES INSTALLATIONS ................................................................. 11
2.3 ORIGINE DES INSTALLATIONS ............................................. ERREUR ! SIGNET NON DEFINI.
2.4 PROTECTION DES CIRCUITS ET DISTRIBUTION .................................................................. 11
2.4.1 Alimentation Générale : .................................................................................................... 11
2.4.2 Tableau divisionnaire salle de sport (T.D.) : ................................................................... 12
2.5 DISTRIBUTION COURANTS FORTS ET FAIBLES .................................................................. 14
2.5.1 Câbles : .............................................................................................................................. 14
2.5.2 Chemins de câbles et autres canalisations : .................................................................. 15
2.6 MISE À LA TERRE .................................................................................................................... 16
2.7 ECLAIRAGE NORMAL.............................................................................................................. 16
2.7.1 Généralités : ...................................................................................................................... 16
2.7.2 Eclairage Normal - Niveaux d’éclairement : .................................................................... 17
2.7.3 Description des luminaires : ............................................................................................ 18
2.8 APPAREILLAGE DE COMMANDE ........................................................................................... 21
2.8.1 Généralités : ...................................................................................................................... 21
2.8.2 Descriptions des asservissements et commandes :...................................................... 21
2.8.3 Appareillages de commandes : ....................................................................................... 23
2.9 ECLAIRAGE DE SECURITE ..................................................................................................... 25
2.10 PRISES DE COURANT ET FORCE MOTRICE ......................................................................... 28
2.11 ALIMENTATIONS DIVERSES ................................................................................................... 29
2.12 COFFRET D’ARRET D’URGENCE ........................................................................................... 30
3 CHAPITRE III : DESCRIPTION DES INSTALLATIONS COURANTS FAIBLES ............................... 31
3.1 ORIGINE DES INSTALLATIONS : ............................................................................................ 31
3.2 DISTRIBUTION GENERALE : ................................................................................................... 31
3.3 INFORMATIQUE : ..................................................................................................................... 31
3.4 TELEPHONE : ........................................................................................................................... 31
3.4.1 Généralités : ...................................................................................................................... 31
3.4.2 Principe de fonctionnement : ........................................................................................... 32
3.4.3 Caractéristiques des équipements téléphoniques : ....................................................... 32
3.5 ALARME INCENDIE :................................................................................................................ 33
3.5.1 Présentation du système : ............................................................................................... 33
3.5.2 Documents de référence : ................................................................................................ 33
3.5.3 Mode de fonctionnement : ............................................................................................... 33
3.5.4 Descriptif du matériel : ..................................................................................................... 34
3.6 ALARME TECHNIQUE .............................................................................................................. 37
C.T.H. Bureau d’Etudes
7B, rue de Trévise 59000 Lille Tél 03.20.17.93.10 Fax : 03.20.30.71.06 – E-mail : infos@cthnord.com
Ville de Templeuve
Extension d’une salle de sports
Lot 11 électricité courants forts et faibles

Page 3

Généralités : ..................................................................................................................................... 37
3.6.1 Informations à visualiser :................................................................................................ 38
3.6.2 Câblage .............................................................................................................................. 38
3.7 ALARME INTRUSION ............................................................................................................... 38
3.7.1 Description du matériel .................................................................................................... 39
3.7.2 Locaux à équiper .............................................................................................................. 41
3.7.3 Report d’alarme ................................................................................................................ 41
3.7.4 Câblage de l’installation ................................................................................................... 41
3.8 PANNEAUX D’AFFICHAGE ...................................................................................................... 41
3.8.1 Tableau d’affichage : ........................................................................................................ 42
3.8.2 Tableaux des 24 secondes : ............................................................................................. 43
3.9 FORMATION DU PERSONNEL ................................................................................................ 43
4 CHAPITRE IV – ESSAIS ................................................................................................................... 44
4.1 CONTROLE ET RECEPTION DES OUVRAGES ...................................................................... 44
4.1.1 Contrôle de qualité et conformité .................................................................................... 44
4.1.2 Procédure autocontrôle.................................................................................................... 44
4.1.3 Essais ................................................................................................................................ 44
4.1.4 Contrôle de bonne exécution ........................................................................................... 45
4.1.5 Documents fournis après exécution ............................................................................... 46

C.T.H. Bureau d’Etudes


7B, rue de Trévise 59000 Lille Tél 03.20.17.93.10 Fax : 03.20.30.71.06 – E-mail : infos@cthnord.com
Ville de Templeuve
Extension d’une salle de sports
Lot 11 électricité courants forts et faibles

Page 4

1 CHAPITRE I - PRESCRIPTIONS GENERALES

1.1 INSTRUCTIONS AUX SOUMISSIONNAIRES

1.1.1 Présentation du projet :

Le présent document a pour objet la description des installations électriques en courants forts et en
courants faibles pour extension de la Salle de Sport de Templeuve

1.1.2 Définition des pièces constitutives du Dossier :

Les pièces constituant le DOSSIER sont les suivantes :

Le Cahier des Clauses Administratives Particulières (C.C.A.P.),


Le présent C.C.T.P.,
Les plans courants forts et faibles

NOTA :

Les plans du Dossier Marché n’ont d’autre but que celui de préciser les termes du CCTP.
En aucun cas, ils ne constituent des plans d’exécution.

Le prestataire ne pourra invoquer les quantités d’appareils implantés sur les plans pour justifier son offre,
laquelle doit être le résultat de notes de calculs réalisé par le titulaire du présent lot.

1.2 REGLES DE CALCUL

Calculs de puissance :

Pour calculer le bilan de puissance, l'entrepreneur devra respecter les puissances indiquées sur les plans
et sur le présent C.C.T.P.

Eclairage :

Les valeurs des puissances des appareils d'éclairage et des appareils électriques décrits sont celles que
donnent les catalogues des constructeurs.

Le titulaire devra concevoir ses installations en adoptant l'hypothèse que la puissance à prendre en
compte pour les appareils fluorescents est égale à :

Puissance luminaires fluorescent = Nombre de tubes x Puissance du tube x 1,20

La base des calculs sera pour le dimensionnement des éclairages :

C.T.H. Bureau d’Etudes


7B, rue de Trévise 59000 Lille Tél 03.20.17.93.10 Fax : 03.20.30.71.06 – E-mail : infos@cthnord.com
Ville de Templeuve
Extension d’une salle de sports
Lot 11 électricité courants forts et faibles

Page 5

a) Calcul d’éclairement de l’aire de jeu :

Facteurs de réflexion :

- 0.7 pour les plafonds,


- 0.5 pour les murs
- et 0.3 pour le plan utile (le plan utile sera porté à 0,80m du sol fini).

Facteur de maintenance : 0,8

Aire de jeu 40m x 20m


Eclairement minimal horizontal requis : >= 350
lux
Uniformité : Eh. Mini/Eh moy >=0,70
Maillage de calcul : 15 points x 7 points au sol (NF EN 12 193)

Les projecteurs seront implantés au niveau des poutres, soit une hauteur de feu de 7m et 9m

L’éclairage sera réalisé de sorte que la salle de sport soit conforme à l’homologation de type H3-
NF1 de la ligue professionnelle de basket.

b) Calcul d’éclairement pour le reste du bâtiment :

Facteurs de réflexion :

 0.7 pour les plafonds,


 0.5 pour les murs
 et 0.3 pour le plan utile.

Facteur de maintenance : 0,8

Le Prestataire s’assurera que les facteurs de réflexion choisis par l’Architecte ne sont pas
inférieurs à ces valeurs.

Coefficient d’uniformité :

Le coefficient d’uniformité sera égal a :

Emini/Emoy ≥ 0,7 sur le plan utile à 0,80m

Le nombre de points de calcul sera au minimum de 1 point pour 1 m².

Le coefficient d’uniformité entre le plan de travail et les parois verticales (hors tableau) sera supérieur a :
Emoyen vertical / Emoyen horizontal > 0,4
Le nombre de points de calcul sera au minimum de 1 point pour 1 m²)

C.T.H. Bureau d’Etudes


7B, rue de Trévise 59000 Lille Tél 03.20.17.93.10 Fax : 03.20.30.71.06 – E-mail : infos@cthnord.com
Ville de Templeuve
Extension d’une salle de sports
Lot 11 électricité courants forts et faibles

Page 6

Prises de courant :

Dans tous les cas, le nombre maximal de points d'utilisation par circuit de protection ne sera pas
supérieur à 8 points d'utilisation.
Les circuits de prises de courant dont l'intensité nominale est inférieure à 32 A seront protégées par un
disjoncteur équipé par un relais à courant résiduel différentiel 30 mA instantané.

Les circuits de prises de courant "Service" seront d'un type de prise différent des prises standard de
l'Etablissement, et seront protégés par des disjoncteurs équipés par un relais à courant résiduel
différentiel 30 mA instantané.

Force :

Les sorties de câbles seront évaluées pour la puissance apparente (VA) à délivrer en bout de câble,
précisée dans les plans et dans le présent C.C.T.P. Un facteur de puissance de 0.8 doit être intégré à
toutes les machines ou utilisateurs consommant de l'énergie réactive.

Coefficient d'utilisation :

Les coefficients d'utilisation maximum retenus sont les suivants :


1,0 pour l'éclairage
1.0 pour les installations de chauffage électrique
0,3 pour les prises
0,8 pour la force
1,0 pour le chauffage, la ventilation mécanique contrôlée
1,0 pour les équipements de Sécurité
1,0 pour la force des besoins spécifiques

Coefficient de simultanéité :

1,0 pour l'éclairage


1,0 pour les équipements de Sécurité
0,9 en général pour l'ensemble du bâtiment
0,8 pour la ventilation mécanique contrôlée et le chauffage

Calcul des canalisations et appareils :

Tous les câbles seront calculés pour supporter la puissance maximum de l'installation qu'ils desservent,
les influences de ceux cheminant à proximité, ainsi que l'intensité de court circuit pendant le temps
nécessaire au fonctionnement des protections. Ils devront être adaptés aux conditions d'implantation et
de pose.

Cependant, le câble d’alimentation du Tableau Général Basse Tension (T.G.B.T.) de la salle de sport, les
sections de câbles devront être déterminées en fonction de la valeur de l'intensité nominale du départ et
non pas en fonction de la valeur de l'intensité maximale calculée par rapport au bilan de puissance.

Eclairage :

Chaque circuit d'éclairage sera protégé pour une puissance maximale de 2200W.

C.T.H. Bureau d’Etudes


7B, rue de Trévise 59000 Lille Tél 03.20.17.93.10 Fax : 03.20.30.71.06 – E-mail : infos@cthnord.com
Ville de Templeuve
Extension d’une salle de sports
Lot 11 électricité courants forts et faibles

Page 7

Canalisations :

Les sections devront être calculées pour assurer un service continu en tenant compte des éléments
suivants :
Les Chutes de tension maximales tolérées sont de :

 3 % pour les circuits d'éclairage


 5 % pour la force motrice, avec 7 % pour le démarrage des moteurs.

Cette chute de tension est celle qui concerne l'appareil le plus éloigné de l'origine de l'installation, pour
chaque type d'utilisation, et lorsque simultanément les autres circuits sont sous tension et chargés sous
leur puissance maximale.

Pour déterminer ces chutes de tension, le point dit "ORIGINE", sur lequel est mesurée la tension de
référence, correspond aux bornes aval du transformateur HT/BT. La tension de référence est celle de ce
transformateur mesurée à vide.

Echauffement :

Le calcul des sections des conducteurs devra intégrer le facteur "Echauffement", conformément aux
Règles de la Norme NFC 15 100 déterminées dans le cas où les Protections des circuits sont réalisées
au moyen de disjoncteurs magnétothermiques.

Un coefficient de proximité de 0,7 sera appliqué pour le calcul des sections de câbles.

Cependant, la section des conducteurs ne sera pas inférieure à :

 1,5 mm2 en conducteur de cuivre dans tous les cas, soit pour les circuits d'éclairage, de
commande et les alimentations de faible puissance, etc...
 2,5 mm2 en conducteur de cuivre pour les prises de courant bipolaires 10/16A+T
 4 mm2 en conducteur de cuivre pour les prises de courant 20A+T
 6 mm2 en conducteur de cuivre pour les prises de courant 32A+T

Toutes les canalisations de distribution secondaire seront en cuivre.

Les circuits qui alimentent les moteurs à démarrage fréquents auront une section calculée tenant compte
à la fois du courant de démarrage et de la fréquence de ces démarrages.

En aucun cas, la section des conducteurs ne devra être inférieure à la section susceptible de supporter le
courant de court circuit maximum pouvant apparaître dans celui-ci pendant le temps nécessaire à
l’organe de protection de déclencher.

Les chemins de câbles, tubes apparents ou encastrés, gaines, etc..., devront être dimensionnés de
manière à préserver un volume de réserve minimum de 30 %.

C.T.H. Bureau d’Etudes


7B, rue de Trévise 59000 Lille Tél 03.20.17.93.10 Fax : 03.20.30.71.06 – E-mail : infos@cthnord.com
Ville de Templeuve
Extension d’une salle de sports
Lot 11 électricité courants forts et faibles

Page 8

1.3 NORMES ET REGLEMENTS

Les installations seront réalisées conformément aux normes et règlements en vigueur.

En particulier seront appliqués :

 Les prescriptions générales et particulières du Règlement de Sécurité et additifs, concernant les


Etablissements Recevant du Public (E.R.P.).

 Les prescriptions de la norme NFC 15 100 (Edition 2002) et additifs relatifs aux installations Basse
Tension et les fiches d'interprétations et les guides pratiques U.T.E de mise en œuvre.

 Les prescriptions de la norme NFC 12 100 et additifs, relatives à la protection des travailleurs
dans les établissements mettant en œuvre des courants électriques (décret du 14 novembre
1988)

 L’arrêté du 19 Novembre 2001, modifiant l’intégralité des articles EL et EC du règlement de


sécurité du 25 Juin 1980 modifier,

 L’arrêté du 26 Février 2003, relatif aux installations de sécurité dans les locaux de travail,
abrogeant l’arrêté de 10 Novembre 1976 et applicable au 26 Août 2003,

 L’arrêté du 22 Mars, applicable au 2 Juillet 2004, relatif à la nouvelle rédaction de l’instruction


technique IT 246,

 L’arrêté du 13 Janvier 2004, applicable au 15 Mai 2004, modifiant la quasi-totalité de l’arrêté de 4


Juin 1982 relatif aux Types « R, N et X ».

 Les décrets, circulaires d'application, ainsi que les notes techniques relatives aux prescriptions ci-
dessus.

De l'arrêté modifié du 25 juin 1980 en particulier par l'arrêté du 2 Février 1993 portant sur l'approbation
des dispositions générales du règlement de sécurité contre les risques d'incendie et de panique dans
les Etablissements recevant du public, repris par la brochure n° 1477- 1 des J.O. et notamment par ses
articles :

 MS56 paragraphe 3 et 4 sur l'utilisation des foyers de contrôler l'efficacité pour


l'installation.

 MS59 MS67 sur les généralités concernant les systèmes de mise en sécurité
incendie (SMSI) et les systèmes d'alarmes.

 MS68 et MS69 ainsi que MS72 MS74 sur la réception, la vérification, le contrôle et
l'entretien de ces systèmes.

 De l'article R31 de l'arrêté du 25 juin 1980 faisant objet de la brochure n° 1477-IV


des J.O. pour ce qui concerne l'Etablissement considéré.

L'installateur sera titulaire de la qualification AP-MIS/APSAD et d'une police d'assurance couvrant sa

C.T.H. Bureau d’Etudes


7B, rue de Trévise 59000 Lille Tél 03.20.17.93.10 Fax : 03.20.30.71.06 – E-mail : infos@cthnord.com
Ville de Templeuve
Extension d’une salle de sports
Lot 11 électricité courants forts et faibles

Page 9

responsabilité biennale et décennale concernant ce type de travaux. Les justifications correspondantes


seront présentes avant conclusion du marché.

 est titulaire de la qualification AP-MIS/APSAD.


 est couvert quant à sa responsabilité biennale et décennale concernant ce type de
travaux.
 assurera l'assistance technique complète lors des travaux telle que définie au
paragraphe "ASSISTANCE TECHNIQUE DU CONSTRUCTEUR" ci-après.

C.T.H. Bureau d’Etudes


7B, rue de Trévise 59000 Lille Tél 03.20.17.93.10 Fax : 03.20.30.71.06 – E-mail : infos@cthnord.com
Ville de Templeuve
Extension d’une salle de sports
Lot 11 électricité courants forts et faibles

Page 10

2 CHAPITRE II - DESCRIPTION DES INSTALLATIONS COURANTS FORTS

2.1 Neutralisation Phasage


Nota :
Les installations électriques des gradins de la salle des sports existantes seront conservées.
L’éclairage et les équipements de la salle des sports seront remplacées

Pendant la durée des travaux, l'ensemble des installations existantes devra rester en
fonctionnement.
Le chantier se déroulera en plusieurs phases de travaux et selon un calendrier précis,
Les bâtiments étant occupés, le titulaire du présent lot devra prévoir l’ensemble des installations
provisoires :

- Dévoiements de câbles,
- Mise en provisoire des installations,

Dans les parties non modifiées, le titulaire du présent lot devra prévoir l’adaptation des réseaux
existants aux nouvelles installations (ces prestations comprendront, entre autre, les déposes et
reposes de faux plafonds – Nota : cette liste de travaux collatéraux n’est pas exhaustive).

L'entreprise devra se rendre impérativement sur place pour apprécier l'ensemble des travaux à
réaliser. En aucun cas, le titulaire du présent lot ne pourra faire valoir, une non prise en compte
du site, pour réclamer des travaux supplémentaires en cours de chantier.

L’ensemble des installations provisoires sera déposé et évacuer par le titulaire du présent lot, sur
ordre de la maîtrise d’œuvre.

L’ensemble des installations ne servant plus sera déposé par le titulaire du présent lot. Ces
installations seront mise à la disposition de l’établissement et de la maîtrise d’ouvrage, et évacué
par tri sélectif à la décharge si ceux-ci ne désiraient pas les récupérées.

Certains travaux, nécessitant l’inoccupation des bâtiments, seront réalisées : le week-end ou en


période de vacances scolaires. Notamment les travaux très bruyants ou les coupures secteurs
de certains bâtiments.

Les travaux sur les réseaux provisoires peuvent amener l’entreprise à travailler dans des zones
qui ne sont pas en travaux, dans ce cas, le titulaire du présent lot devra prévoir la protection, le
nettoyage minutieux, le balisage et la signalétique de ces zones. Un état des lieux sera
consigné, avec un représentant de l’établissement, avant et après intervention de l’entreprise.

C.T.H. Bureau d’Etudes


7B, rue de Trévise 59000 Lille Tél 03.20.17.93.10 Fax : 03.20.30.71.06 – E-mail : infos@cthnord.com
Ville de Templeuve
Extension d’une salle de sports
Lot 11 électricité courants forts et faibles

Page 11

Neutralisation et dépose

- Neutralisation et dépose des alimentations électriques du bâtiment existant,

2.2 DESCRIPTION SOMMAIRE DES INSTALLATIONS

Le présent dossier comprend les travaux d’électricité suivants :

 Alimentation générale du bâtiment

 Tableau Général Basse Tension de la salle de sport

 Installations d’Eclairage Normal

 Installations d’Eclairage de Secours

 Installations d’Eclairage Extérieur

 Installations de Prises de Courant

 Installations Force Motrice

 Installations d’Alarmes Techniques

 Installations du Système de Sécurité Incendie

 Installations de tableaux d’affichages sportifs

 Installations de Pré câblage Multimédia

 Installation Téléphoniques

2.3 PROTECTION DES CIRCUITS ET DISTRIBUTION

Le réseau distribué sera régi sous le régime du Neutre T.T. (Neutre à la terre et Masses à la
Terre).

Le titulaire du présent corps d’état veillera à ce que les consignes de sécurité sujettes à ce régime
de Neutre soient respectées dans toutes les installations.

L’origine des installations nécessaires aux différents calculs de dimensionnement des


canalisations et protections sera les bornes BASSE TENSION du transformateur HT / BT ERDF.

Le titulaire du présent corps d’état déterminera le choix des protections en fonction de la


puissance nominale du transformateur EDF.

2.3.1 Alimentation Générale :


Le titulaire du présent corps d’état devra la fourniture et pose d’un coffret de coupure extérieur en limite de
propriété.
C.T.H. Bureau d’Etudes
7B, rue de Trévise 59000 Lille Tél 03.20.17.93.10 Fax : 03.20.30.71.06 – E-mail : infos@cthnord.com
Ville de Templeuve
Extension d’une salle de sports
Lot 11 électricité courants forts et faibles

Page 12

Ce coffret sera équipé de connecteurs de raccordement et d’une embase téléreport, il sera conforme à la
spécification EDF HN 62-S-19 et sera de type IP44 et IK10.

A l’intérieur du local Courant Fort, l’entreprise installera le panneau de comptage fournit par ERDF.

Le titulaire du présent corps d’état déterminera le choix des protections en fonction de la puissance nominale
du transformateur ERDF.

Pour le cas où les caractéristiques techniques, du transformateur ERDF, n’étaient pas connues, les calculs
seront basés sur un ICC de 20KA, aux bornes coffret de coupure, situé en limite de propriété.

Le Disjoncteur Général Basse Tension sera de type sera tétrapolaire et dimensionné en fonction de
l'intensité nominale souscrite et de la valeur théorique du courant de court-circuit. Il sera associé à
un interrupteur sectionneur à coupure visible.

Il sera équipé d'un relais de déclenchement électronique type AB, sur lequel l'intensité nominale de réglage
sera celle déterminée par rapport au bilan de puissance, et d'un relais à courant résiduel différentiel réglable
en sensibilité et en temps de déclenchement pour permettre une sélectivité totale. Il sera installé dans
l’armoire TGBT.

Le TGBT sera alimenté à partir du panneau de comptage en câble U1000 RO2V sur chemin de câble.

Une ligne téléphonique sera prévue pour permettre le télécomptage.

2.3.2 Tableau divisionnaire salle de sport (T.D.) :

Rappel : toutes les installations électriques de l’ancienne salle des sports et de ses annexes
seront ré alimentées depuis le nouveau TGBT par le présent lot

Les installations électriques seront protégées par un tableau divisionnaire « TD Salle de Sport » alimenté
directement par le TGBT de l’établissement.

Ce tableau sera installé dans le local TGBT

Ce Tableau Divisionnaire sera de même type et de même marque que le TGBT et aura les
caractéristiques suivantes :

- Armoire sur socle équipée de :


 Gaine verticale associée pour arrivée des câbles et installation des borniers,
 Platines et rails modulaires pour support d’appareillage,
 Jeux de barres,
 Borniers de raccordement,
 Collecteur de terre,
 Répartiteurs,
 Goulotte de distribution,
 de plastrons de protection permettant la commande manuelle des protections.
 une réglette fluorescente commandée automatiquement par contact dés l’ouverture
de la porte du TD
 une prise
- Portes avant équipée de :
 1 bouton poussoir d’arrêt d’urgence,
 1 compteur d’énergie (Puissance, Tension, Intensité, etc…) de type électronique
avec report sur la GTB. Ce compteur fournira en temps réel la mesure de l’énergie
C.T.H. Bureau d’Etudes
7B, rue de Trévise 59000 Lille Tél 03.20.17.93.10 Fax : 03.20.30.71.06 – E-mail : infos@cthnord.com
Ville de Templeuve
Extension d’une salle de sports
Lot 11 électricité courants forts et faibles

Page 13

consommée par l’armoire.


 Un voyant TRI-LED indiquant la présence de Tension sur chacune des trois
phases
 1 prise de courant 16A 2P+T
 1 poignée avec serrure fermant à clé
 1 porte documents dans lequel seront placés les des plans d’armoire, mis à jour.

Toutes dispositions et traitements seront pris pour la protection contre la corrosion et contre
l'empoussièrement du TD. Le coffret, les plastrons et les portes seront revêtus d'une peinture réalisée à
base de poudre de résines Epoxy, et de couleur RAL à faire approuver.

Afin de permettre d'éventuelles modifications ultérieures, l'enveloppe du T.D. permettra une extension
minimale de 30 % des équipements.

En aval de l’interrupteur général, le tableau électrique sera subdivisé de la manière suivante :

- 3 disjoncteurs différentiels (minimum) Tétrapolaires sélectifs 300mA :


 Général éclairage public n°1
 Général éclairage public n°2
 Général éclairage non public

6 Disjoncteurs divisionnaires, maximum, 2P10A par général éclairage.


Chaque disjoncteur ne pourra protéger que 8 huit appareils d’éclairage.

- des disjoncteurs différentiels Tétrapolaires sélectifs 30mA :


 Général prises de courant

6 Disjoncteurs divisionnaires 2P16A, maximum, par général. Chaque


disjoncteur ne pourra protéger que 8 prises de courant.

- des disjoncteurs différentiels Tétrapolaires sélectifs 30mA :


 Général prises de courant de service

6 Disjoncteurs divisionnaires 2P16A, maximum, par général. Chaque


disjoncteur ne pourra protéger que 8 prises de courant de service

- 1 interrupteur général tétrapolaire avec commande extérieure calibré pour la puissance


nominale des circuits prises de courant informatique :
 Général prises de courant détrompées

1 Disjoncteur divisionnaires 2P16A 30mA de type Si. Chaque disjoncteur ne


pourra protéger que 6 prises de courant détrompées

- 1 disjoncteur différentiel (30mA ou 300mA) par force motrice ou alimentation électrique


spécifique. Leurs caractéristiques seront dimensionnées en fonction des courants
nominaux des circuits qu'ils protègent, des facteurs de sélectivité thermique, magnétique
de la valeur théorique du courant de court-circuit.

- L’ensemble des télérupteurs, minuteries pour permettre la télécommande des appareils


d’éclairage

- Les modules entrées/sorties pour la gestion des alarmes techniques et éclairages


C.T.H. Bureau d’Etudes
7B, rue de Trévise 59000 Lille Tél 03.20.17.93.10 Fax : 03.20.30.71.06 – E-mail : infos@cthnord.com
Ville de Templeuve
Extension d’une salle de sports
Lot 11 électricité courants forts et faibles

Page 14

- Etc…

Conformément à la réglementation thermique, le tableau divisionnaire sera équipé d’un compteur de


puissance active de type électronique équipé d’un report à distance installé sur le jeu de barre principal
éclairage.

Pour le suivi des consommations électriques, par le gestionnaire de l’établissement, les compteurs seront
raccordés à un centralisateur d’impulsion.

L’ensemble des locaux recevant du public disposera, au minimum, de deux circuits d’éclairage (1 repris
sur le jeu de barre public 1 et l’autre sur le jeu de barre public 2).

Les PC public et non public seront sur des protections différentielles bien distinctes.

Les équipements électriques des salles d’eau (Douches/Vestiaires) seront protégés par des
disjoncteurs différentiels 30mA.

L'entreprise veillera à l'équilibrage des phases.

2.4 DISTRIBUTION COURANTS FORTS ET FAIBLES

2.4.1 Câbles :

Tous les câbles courants forts seront du type U 1000 RO2V. La section minimale du conducteur de
protection sera de section égale à celle des conducteurs actifs, pour tout conducteur actif inférieur à 35
mm2. Au delà de cette valeur, cette section ne devra pas être inférieure à la moitié de la section des
conducteurs actifs.

C.T.H. Bureau d’Etudes


7B, rue de Trévise 59000 Lille Tél 03.20.17.93.10 Fax : 03.20.30.71.06 – E-mail : infos@cthnord.com
Ville de Templeuve
Extension d’une salle de sports
Lot 11 électricité courants forts et faibles

Page 15

Les câbles chemineront sur les chemins de câble, les conducteurs unipolaires sous conduits ICT ou IRO
ayant une protection mécanique tout au long du cheminement. Le titulaire du présent lot est tenu de
veiller au maintien des étanchéités des fourreaux lors de leur remontée de dalle.

2.4.2 Chemins de câbles et autres canalisations :

Chemins de câbles :

Les chemins de câbles seront obligatoires dés que le nombre de câbles jointifs est supérieur à 5.

Tous les chemins de câbles courants forts seront de type fil d’acier soudés, ils auront une capacité
permettant d'augmenter la quantité de câbles supportés de 30 % minimum. La hauteur des ailes sera de
52 mm au minimum. Ceux-ci seront galvanisés à chaud.

Tous les chemins de câbles courants faibles seront de type tôle perforée, à bords rabattables et auront
une capacité permettant d'augmenter la quantité de câbles supportés de 30 % minimum. Ces chemins de
câbles seront du type dalles perforées à bords rigides et non coupants. La hauteur des ailes sera de 52
mm au minimum. Ceux-ci seront galvanisés à chaud après perforation.

Un couvercle de protection sera prévu sur l’ensemble des parcours verticaux (sur une hauteur de 2,50
mètres) sur tous les chemins de câbles.

Le titulaire du présent lot devra tous les accessoires de fixation tant pour les éléments suspendus que
pour les éléments posés en applique. Les modes de pose respecteront les écartements aux espaces
nécessaires pour permettre le passage ultérieur de canalisations.

Les écartements entre fixations devront être suffisamment rigidité. Les fixations devront pouvoir résister
aux contraintes électromagnétiques engendrées par des courts circuits. Les écartements ne pourront
toutefois être supérieurs à 1.5 m.

Les canalisations courants forts et celles courants faibles ne devront pas cheminer à moins de 30 cm
l’une de l’autre. Dans le cas de cheminement sous goulotte, cette distance étant inférieure, le titulaire du
présent lot prévoira ses câblages afin que les cheminements à écartements réduits ne dépassent pas 30
m.

Canalisations encastrées :

Les canalisations électriques chemineront dans des tubes ICO en encastré dans tous les locaux équipés
de faux plafond et de cloisons de type légères.

Canalisations apparentes :

Les canalisations électriques chemineront dans des tubes IRO en apparent dans tous les locaux
techniques

Dans la salle de l’aire de jeux, les descentes des canalisations chemineront sous tubes en acier
inoxydable ou équivalent IK10.

Nota : le montage de type « métro » sera proscrit. Le titulaire du présent lot prévoira tous les accessoires
tels que manchons, tés, etc.
Tous les tubes seront fixés par attaches de type colliers en plastique ou métallique
C.T.H. Bureau d’Etudes
7B, rue de Trévise 59000 Lille Tél 03.20.17.93.10 Fax : 03.20.30.71.06 – E-mail : infos@cthnord.com
Ville de Templeuve
Extension d’une salle de sports
Lot 11 électricité courants forts et faibles

Page 16

2.5 MISE À LA TERRE

La prise de terre sera constituée d'un câble de cuivre nu de section 29 mm² mis en place en fond de
fouille.

Les deux extrémités de ce conducteur aboutiront à la barrette de terre matérialisée par une barrette de
cuivre montée sur isolateurs. Cette prise de terre sera également reliée au radier du plancher béton.

Chaque conducteur aboutissant sur cette barrette sera dûment repéré.

Sur cette barrette seront raccordées et interconnectées, les masses Basse Tension, la liaison
équipotentielle principale desservant le TD de la salle de sport.

Toutes les prises de courant, châssis métalliques seront reliées à la terre sur le réseau de terre général.

Tous les chemins de câbles (courants forts ET courants faibles) comporteront sur toutes leurs longueurs
un conducteur de mise à la terre. Il sera réalisé en cuivre nu d’une section de 29 mm².

Ce conducteur sera fixé sur l'aile du chemin de câbles par attaches plastiques ou métalliques, et sera
relié à chaque longueur de chemin de câbles au moyen de chapes en laiton.

Sont en particulier à relier directement au réseau de terre :

- les huisseries métalliques,


- les conduits métalliques d'eau chaude,
- les conduits métalliques d'eau froide,
- les ossatures métalliques des faux plafonds,
- les gaines de ventilations.

Ces liaisons seront réalisées via la barrette de terre. Aucune liaison directe sur un poteau métallique ne
sera autorisée.

2.6 ECLAIRAGE NORMAL

2.6.1 Généralités :

Tous les luminaires comportant un ballast seront impérativement de type ballast électronique à
cathode chaude.

Les luminaires seront conformes à la norme NFEN 60-598, les niveaux d’éclairement seront conformes à
la norme NF EN 12464-I.

Les appareillages et fileries devront être accessibles et démontables sans dépose des appareils.
Les pénétrations des canalisations à l'intérieur des luminaires seront réalisées au moyen de presse
gaines (pour les conduits IRO et ICT) ou de presse-étoupe en matière plastique.

Les raccordements seront réalisés par l'intermédiaire de barrettes de connexion munies de vis
imperdables et mises en place dans des boîtes de dérivation.

C.T.H. Bureau d’Etudes


7B, rue de Trévise 59000 Lille Tél 03.20.17.93.10 Fax : 03.20.30.71.06 – E-mail : infos@cthnord.com
Ville de Templeuve
Extension d’une salle de sports
Lot 11 électricité courants forts et faibles

Page 17

Les lampes fluorescentes seront sélectionnées parmi les lampes ayant un IRC (Indice de Rendu des
Couleurs) minimal de 85 et une température de lumière pouvant être choisie entre 3000 et 4000 °K.
Aucun repiquage ne sera admis sur les appareils.

Les circuits d’éclairage extérieur seront commandés par la GTB du lycée et par des commutateurs
marche automatique/marche forcée/arrêt installé sur le tableautin de commande en loge concierge.

Une horloge journalière / hebdomadaire autorisera le fonctionnement de l’éclairage extérieur pendant les
périodes d’ouverture.

Conditions de mise en œuvre :

Les appareils seront fournis avec leurs lampes et tubes de première utilisation.

Les appareils seront fixés ou suspendus individuellement, de manière constamment accessible et


réglable de façon à éviter tout risque de chute causée par des vibrations ou par toute autre cause.

La fixation des luminaires sera autonome et totalement désolidarisée des prestations des autres lots.
En aucun cas les appareils d’éclairage ne devront reposer sur les faux plafonds.

2.6.2 Eclairage Normal - Niveaux d’éclairement :

Locaux techniques

Local Dépréciation Eclairement moyen


en lux
Locaux techniques 1.20 150

Locaux Principaux

Local Dépréciation Eclairement moyen


en lux
Bureaux 1.20 300
Salle de réunion 1.20 300
Dépôt 1.20 150
Circulations /hall 1.20 200
Sanitaires 1.20 150
Vestiaires 1.20 200
Eclairage extérieur 1.20 30

Aire de jeu

Local Dépréciation Eclairement moyen


en lux
Salle de sport (aire de jeu) 1.20 500

C.T.H. Bureau d’Etudes


7B, rue de Trévise 59000 Lille Tél 03.20.17.93.10 Fax : 03.20.30.71.06 – E-mail : infos@cthnord.com
Ville de Templeuve
Extension d’une salle de sports
Lot 11 électricité courants forts et faibles

Page 18

2.6.3 Description des luminaires :

TYPE DESIGNATION PUISSANCE


Luminaire type sportif 3x54W
Saillie avec grille de protection

Localisation : Salle de sport

DESCRIPTIF :

Appareil saillie spécial salle de sport pour sources fluorescentes.


Corps en acier galvanisé laqué blanc
Réflecteur aluminium anodisé brillant de haute qualité. Grille de défilement parabolique,
Grille de protection rendant l’appareil IK09,
Longueur 1320mm, largeur 231, épaisseur 157mm,
Classe 1 / Degré de protection IP23 / Energie de choc IK09 / Essai fil incandescent 850C°
Ballast électronique à cathode chaude incorporé.

TYPE DE SOURCE :

Fluorescente compacte

CARACTERISTIQUES :

2x26W, 220V, TC-DEL, Tc 4000K, 12000 heures.

TYPE DESIGNATION PUISSANCE


Hublot 38cm plat 2x26W

Localisation : Accès à la salle de l’aire de jeu, escalier

DESCRIPTIF :

Appareil de type hublot pour sources fluorescentes compactes.


Pose en applique ou en plafonnier
Boitier et enveloppe en technopolymère. Diamètre 380mm, épaisseur 71mm
Réflecteur aluminium. Verrine satinée
Couleur blanche
Classe 1 / Degré de protection IP44 / Energie de choc IK09 / Essai fil incandescent 960C°
Ballast électronique à cathode chaude incorporé.

TYPE DE SOURCE :

Fluorescente compacte

CARACTERISTIQUES :

2x26W, 220V, TC-DEL, Tc 4000K, 12000 heures.

C.T.H. Bureau d’Etudes


7B, rue de Trévise 59000 Lille Tél 03.20.17.93.10 Fax : 03.20.30.71.06 – E-mail : infos@cthnord.com
Ville de Templeuve
Extension d’une salle de sports
Lot 11 électricité courants forts et faibles

Page 19

TYPE DESIGNATION PUISSANCE


Plafonnier étanche 1x39W
tubulaire
Localisation : sanitaire

DESCRIPTIF :

- Appareil de type plafonnier pour sources fluorescentes type T5.


- Corps tubulaire en polycarbonate transparent Ø70mm traité anti UV.
- Réflecteur intensif en tôle d’aluminium grand brillant.
- Flasques d’extrémité en acier inoxydable. Entrée de câble par presse étoupe en laiton nickelé
- Fixation par bandeau à vis (vis de type anti-vandales). Orientation du luminaire sur 360C°
- Appareillage masqué en dos de platine. Bornier de raccordement débrochable.
- Classe 1 / Degré de protection IP68 / Energie de choc IK10 / Essai fil incandescent 850C°
- Ballast électronique à cathode chaude incorporé.

TYPE DE SOURCE :

Fluorescente Ø16mm

CARACTERISTIQUES :

1x39W/840, 220V, Ø16mm, flux 3500 lm, durée de vie 19000 heures.

TYPE DESIGNATION PUISSANCE


Hublot 2x18W
avec détecteur intégré

Localisation : Sanitaires, vestiaires arbitres, zones techniques

DESCRIPTIF :

- Appareil de type hublot pour sources fluorescentes compactes.


- Pose en applique ou en plafonnier
- Détecteur de présence intégré au hublot. Le détecteur sera réglable en temps et en luminosité.
- Corps en fonte d’aluminium, diffuseur polycarbonate et inserts en laiton. Couleur blanche
- Diamètre 350mm, épaisseur 110mm
- Classe 2 / Degré de protection IP55 / Energie de choc IK09 / Essai fil incandescent 960C°
- Ballast électronique à cathode chaude incorporé.

TYPE DE SOURCE :

Fluorescente compacte

CARACTERISTIQUES :

2x18W, 220V, TC-DEL, Tc 4000K, 12000 heures.

TYPE DESIGNATION PUISSANCE


Downlight encastré 2x18W
C.T.H. Bureau d’Etudes
7B, rue de Trévise 59000 Lille Tél 03.20.17.93.10 Fax : 03.20.30.71.06 – E-mail : infos@cthnord.com
Ville de Templeuve
Extension d’une salle de sports
Lot 11 électricité courants forts et faibles

Page 20

avec cône décoratif

DESCRIPTIF :

- Appareil de type downlight pour sources fluorescentes compactes.


- Réflecteur en aluminium grand brillant. Diamètre 240
- Disque suspendu en polycarbonate dépoli, avec partie centrale conique transparente.
- Angle de Cut off 30° (luminance <200 cd/m² pour un angle de 65°)
- Classe 1 / Degré de protection IP23 / Energie de choc IK02 / Essai fil incandescent 960C°
- Le rendement photométrique total sera > 70%.
- Ballast électronique à cathode chaude incorporé.

TYPE DE SOURCE :

Fluorescente compacte

CARACTERISTIQUES :

2x18W, 220V, TC-DEL, Tc 4000K, 12000 heures.

CARACTERISTIQUES :

2x26W, 220V, TC-DEL, Tc 4000K, 12000 heures.

TYPE DESIGNATION PUISSANCE


F Downlight encastré 2x26W
avec vasque IP44

Localisation : Sanitaires

DESCRIPTIF :

- Appareil de type downlight pour sources fluorescentes compactes.


- Réflecteur en aluminium grand brillant. Diamètre 240
- Verre de protection anneau dépoli IP44.
- Angle de Cut off 30° (luminance <200 cd/m² pour un angle de 65°)
- Classe 1 / Degré de protection IP44 / Energie de choc IK02 / Essai fil incandescent 960C°
- Le rendement photométrique total sera > 70%.
- Ballast électronique à cathode chaude incorporé.

TYPE DE SOURCE :

Fluorescente compacte

CARACTERISTIQUES :

2x26W, 220V, TC-DEL, Tc 4000K, 12000 heures.

C.T.H. Bureau d’Etudes


7B, rue de Trévise 59000 Lille Tél 03.20.17.93.10 Fax : 03.20.30.71.06 – E-mail : infos@cthnord.com
Ville de Templeuve
Extension d’une salle de sports
Lot 11 électricité courants forts et faibles

Page 21

DESCRIPTIF :
Borne de balisage chemin piétonnier de type :
Lampe à vapeur de mercure HME 80w
Hauteur 950mm, diamètre 185mm
Corps en aluminium extrudé laqué noir
Tête en aluminium injecté laqué noir, avec dôme cannelé
Optique paralume en aluminium, protégé par diffuseur anti-vandalisme
Classe I, IP 54
Energie de choc 20joules

Localisation : Extérieur en façade du bâtiment

2.7 APPAREILLAGE DE COMMANDE

2.7.1 Généralités :

Le principe de fonctionnement des commandes sera réalisé de la manière suivante :

L’ensemble des commandes d’éclairages du bâtiment sont commandés localement par :

 Interrupteur
 Va et vient
 Variateur
 Bouton poussoir
 Détecteur de présence
 Tableaux de commande d’éclairage
 Interrupteur à clé

La gestion des ces éclairages sera réalisé par la le tableau de commande des éclairage situé dans le
club House électricité. Celle-ci autorisera ou non l’allumage des luminaires selon des critères bien
spécifique tel que :

- Marche automatique – forcée – arrêt


- Asservissement à détection de présence
- Asservissement à la luminosité extérieur
- Asservissement à un programme horaire d’occupation (récréations, inter cours, arrivée,
départs)
- Asservissement à un programme horaire général
- Asservissement à un bouton de dérogation.
- Asservissement au contrôle intrusion

Les appareils de commandes seront installés en encastrement dans les cloisons, ils seront implantés à
une hauteur de 1,20m du sol fini.

Les télérupteurs, minuteries et contacteurs nécessaires au bon fonctionnement de cette installation sont à
prévoir dans chaque tableau divisionnaire.

2.7.2 Descriptions des asservissements et commandes :

Les commandes d'éclairage s’effectueront comme suit :

a) Bureaux, club house etc


C.T.H. Bureau d’Etudes
7B, rue de Trévise 59000 Lille Tél 03.20.17.93.10 Fax : 03.20.30.71.06 – E-mail : infos@cthnord.com
Ville de Templeuve
Extension d’une salle de sports
Lot 11 électricité courants forts et faibles

Page 22

En période d’occupation :

Les commandes se feront localement à l’entrée de chaque salle par interrupteur, va et vient ou
bouton poussoir.

En période d’inoccupation :

L’éclairage sera asservi au contrôle d’intrusion

b) Dégagements et halls :

L’éclairage des dégagements commandé depuis :


- des détecteurs de présence avec réglage du temps d’allumage,
- tableautin de commande.

Chaque dégagement et hall comportera 2 circuits d’éclairage protégés par des disjoncteurs repris sur 2
jeux de barres différents (public 1 et public 2).

En période d’occupation :

Les commandes seront asservies à la détection de présence, à la luminosité extérieure, à un


programme horaire, à un programme d’occupation ou en marche forcée.

Chaque dégagement aura un bouton de dérogation, intégré aux tableaux de commandes


d’éclairages de la salle de sport.

c) Vestiaires

En période d’occupation :

Les commandes seront asservies à la détection de présence,

En période d’inoccupation :

d) Aire de jeu - Gradins

En période d’occupation :

Les commandes s’effectueront depuis les tableaux de commande d’éclairage.


Les commandes d’allumage des éclairages du terrain de sport et des gradins seront distinctes.

e) Eclairage extérieur

En période d’occupation :

Les commandes seront asservies programme horaire, à la luminosité extérieure ou en


marche/arrêt forcée.
C.T.H. Bureau d’Etudes
7B, rue de Trévise 59000 Lille Tél 03.20.17.93.10 Fax : 03.20.30.71.06 – E-mail : infos@cthnord.com
Ville de Templeuve
Extension d’une salle de sports
Lot 11 électricité courants forts et faibles

Page 23

2.7.3 Appareillages de commandes :

2.7.3.1 Commandes manuelles locales :

L’appareillage de commande de type Interrupteurs simple allumage, va et vient, boutons poussoirs, etc…
se déclineront en 3 finitions différentes selon leur localisation :

C.T.H. Bureau d’Etudes


7B, rue de Trévise 59000 Lille Tél 03.20.17.93.10 Fax : 03.20.30.71.06 – E-mail : infos@cthnord.com
Ville de Templeuve
Extension d’une salle de sports
Lot 11 électricité courants forts et faibles

Page 24

a) étanche IP55 :

Degré de protection IP55,


Appareillage de type saillie dans les locaux techniques et en encastré dans les vestiaires,
Coloris gris dans les locaux techniques, blanc dans les vestiaires,
Joint d’étanchéité surmoulé, afin de garantir un IP55,
Bornes de connexion automatique,
Presse étoupe intégrée au boîtier saillie

Localisation : Locaux techniques, vestiaires - sanitaires

b) Anti vandale haute résistance au choc :

Appareillage haute résistance aux chocs IK10,


Degré de protection IP55,
Matériaux en alliage métallique,
Installation encastrée,
Fixation à vis,
Bornes de raccordement automatique,
Fixation par chevillage direct de la plaque en 4 points sur le mur. (Démontable uniquement par perçage),

Localisation : Salle de l’aire de jeu

c) Encastré finition haute qualité :

Ergonomie et esthétique soignée,


Matière moulée coloris blanche,
Fixation sur boite encastrée par vis,
Boîte d'encastrement,
Coloris de la plaque Blanc,
Borne de raccordement automatique,
Format du mécanisme 45x45

Localisation : Hall, circulations, bureaux, salles de réunion, etc…

2.7.3.2 Détecteurs de présence :

Détecteurs de présence double technologie de type infrarouge et hyperfréquence. Les détecteurs seront
fixés impérativement sur rotule orientable.

Localisation : Circulations, sanitaires, vestiaires

Ces détecteurs servent :

- à la commande d’éclairage en période d’occupation


- pour la détection intrusion en période d’inoccupation.

Toutes ces commandes seront également commandées depuis le tableautin de commande dans
le club house

C.T.H. Bureau d’Etudes


7B, rue de Trévise 59000 Lille Tél 03.20.17.93.10 Fax : 03.20.30.71.06 – E-mail : infos@cthnord.com
Ville de Templeuve
Extension d’une salle de sports
Lot 11 électricité courants forts et faibles

Page 25

2.7.3.3 Tableautins de commandes :

Un tableautin de commande, de couleur blanche et de finition soignée, seront installés dans le club
House
Les commandes seront matérialisées par des commutateurs 3 positions reprenant les modes de
fonctionnement Arrêt/Automatique/Marche forcée.

Chaque commutateur sera équipé d’un voyant attestant de l’état des appareils d’éclairage (allumés ou
éteint).

Un porte étiquette avec étiquette gravée identifiant le circuit et la commande.

Les relayages qu’ils commandent seront contenus dans le tableau divisionnaire de la salle des sports.

Description du tableautin de commande d’éclairage :

Les commandes de circuits d’éclairage :

- des gradins de la salle de sport : 2 circuits d’éclairage,


- de l’aire de jeu de la salle de sport : 4 circuits d’éclairage,
- Hall d’accueil : 2 circuits d’éclairage,
- de l’éclairage extérieur périphérique : 1 circuit d’éclairage,
Les commandes d’éclairage ne seront pas accessibles au public, le tableautin
sera fermé à clé.

2.8 ECLAIRAGE DE SECURITE

- Principe de fonctionnement

Généralités :

L’ensemble de l’éclairage de sécurité devra être conforme aux normes de la série NFC 71800, NF EN 60
598-2-22 et à la NFAEAS.
L’entreprise du présent lot aura à sa charge le réseau d’éclairage de sécurité répondant aux objectifs
suivants :

- éclairer les circulations, escaliers, évacuations de secours,

- assurer la reconnaissance des obstacles,

- signaler les issues et les changements de directions à l’évacuation des locaux,

- permettre l’intervention du personnel de sécurité.

L'éclairage de Sécurité sera assuré par des blocs autonomes non permanents, débrochables, à patère
universelle.

Ils seront auto testables, SATI (Système Automatique de Test Intégré), d’autonomie 1 heure.

Il sera prévu un dispositif de télécommande de mise en repos ainsi qu’un boîtier de test.
Cette télécommande sera installée dans le TD de la salle de sport.
C.T.H. Bureau d’Etudes
7B, rue de Trévise 59000 Lille Tél 03.20.17.93.10 Fax : 03.20.30.71.06 – E-mail : infos@cthnord.com
Ville de Templeuve
Extension d’une salle de sports
Lot 11 électricité courants forts et faibles

Page 26

L’indice de sécurité des blocs, degré de protection et énergie au choc, sera adapté aux risques des
locaux,

Blocs de balisage :

Les blocs fluorescents seront implantés à chaque changement de direction.

La distance entre les blocs ne sera pas supérieure à 15m en circulation.

Des blocs Fluorescents seront implantés au dessus des issues, issues de secours, pour signaler des
obstacles, ainsi qu’à chaque changement de direction.

Les blocs d’éclairage de sécurité seront rendus inaccessible au public soit par éloignement, en les
positionnant à une hauteur minimale de 2.25m du sol fini, soit par interposition d’un obstacle de type grille
de protection.

a) Bloc de balisage de type 1 :

- Auto contrôlable SATI


- Flux assigné : 55 lumens
- Non permanent
- Degré de protection : IP42
- Energie aux chocs : IK07
- Classe 2
- Lampe de secours : tube 6W
- Lampe témoin : LEDs blanches
- Dimensions (L x l x p) : 255 x 130 x 55 mm

Localisations : Circulations, , hall, etc…

b) Bloc de balisage de type 2 (étanche) :

- Auto contrôlable SATI


- Flux assigné : 45 lumens
- Non permanent
- Degré de protection : IP66
- Energie aux chocs : IK10
- Classe 2
- Lampe de secours : tube 6W
- Lampe témoin : LEDs blanches
- Dimensions (L x l x p) : 300 x 140 x 90 mm

Localisations : Locaux techniques, chaufferie TGBT, etc…

c) Bloc de balisage de type 3 (haute résistance aux chocs) :

- Auto contrôlable SATI


- Flux assigné : 55 lumens
- Non permanent
- Degré de protection : IP42
- Energie aux chocs : IK10 (par ajout d’une grille de protection)
C.T.H. Bureau d’Etudes
7B, rue de Trévise 59000 Lille Tél 03.20.17.93.10 Fax : 03.20.30.71.06 – E-mail : infos@cthnord.com
Ville de Templeuve
Extension d’une salle de sports
Lot 11 électricité courants forts et faibles

Page 27

- Classe 2
- Lampe de secours : tube 6W
- Lampe témoin : LEDs blanches
- Dimensions (L x l x p) : 255 x 130 x 55 mm + grille

Localisations : Salle de l’aire de jeu

Tous les blocs de balisage seront équipés de leurs étiquettes de signalisation conformes à la
réglementation sur la signalisation d’affichage de sécurité.

Blocs phares :

Dans la salle de l’aire de jeu, l’éclairage d’ambiance sera assuré par l’intermédiaire de blocs phares. Ils
seront composés d’un bloc batterie en polycarbonate et de 2 phares orientables là faisceau long. Les
caractéristiques de ces blocs seront les suivantes :

- Auto contrôlable SATI


- Flux assigné : 1800 lumens
- Non permanent
- Degré de protection : IP55
- Energie aux chocs : IK08
- Classe 2
- Lampe de secours : Incandescente
- Lampe témoin : LEDs blanches
- Dimensions (L x l x p) : 300 x 170 x 330 mm
- Equipé de grille de protection rendant l’ensemble IK10

Localisations : Salles de l’aire de jeu

Blocs portatifs :

Certains locaux techniques spécifiques seront équipés de blocs d’éclairage portatif. Ces blocs seront
raccordés sur prise de courant 10/16A+T. Ils seront conformes à la norme NFC 71-810 et auront les
caractéristiques suivantes :

- Eclairage 100% LED


- Flux assigné : 100lm/45lm (interrupteur 2 puissances au dos)
- Patte de fixation murale
- Poignée articulée
- Degré de protection : IP65
- Energie aux chocs : IK10
- Classe 2
- Lampe de secours : LED forte puissance
- Lampe témoin de charge : LEDs verte
- Double fonction : BAPI/BAES
- Dimensions (L x l x p) : 240 x 138 x 60 mm

- le local TGBT de la salle de sport

- local chaufferie .

C.T.H. Bureau d’Etudes


7B, rue de Trévise 59000 Lille Tél 03.20.17.93.10 Fax : 03.20.30.71.06 – E-mail : infos@cthnord.com
Ville de Templeuve
Extension d’une salle de sports
Lot 11 électricité courants forts et faibles

Page 28

2.9 PRISES DE COURANT ET FORCE MOTRICE

La hauteur minimum d’implantation des prises de courant sera de 0,40m du sol fini.

Les prises dédiées aux installations informatiques seront de type détrompées. Les détrompeurs
correspondants à ces prises seront fournis à la réception des installations.

Toutes les prises de courant standard seront munies d'éclipse de protection.

De même que les appareils, de commandes d’éclairages locales, les prises de courant se déclineront en
3 finitions différentes selon leur localisation :

a) étanche IP55 :

Degré de protection IP55,


Appareillage de type saillie dans les locaux techniques et en encastré dans les vestiaires,
Coloris gris dans les locaux techniques, blanc dans les vestiaires,
Joint d’étanchéité surmoulé, afin de garantir un IP55,
Bornes de connexion automatique,
Presse étoupe intégrée au boîtier saillie

Localisation : Locaux techniques, vestiaires - sanitaires

b) Anti vandale haute résistance au choc :

Appareillage haute résistance aux chocs IK10,


Degré de protection IP55,
Matériaux en alliage métallique,
Installation encastrée,
Fixation à vis,
Bornes de raccordement automatique,
Fixation par chevillage direct de la plaque en 4 points sur le mur. (Démontable uniquement par perçage),

Localisation : Salle de l’aire de jeu

c) Encastré finition haute qualité :

Ergonomie et esthétique soignée,


Matière moulée coloris blanche,
Fixation sur boite encastrée par vis,
Boîte d'encastrement,
Coloris de la plaque Blanc,
Borne de raccordement automatique,
Format du mécanisme 45x45

Localisation : Hall, circulations, bureaux, , etc…

C.T.H. Bureau d’Etudes


7B, rue de Trévise 59000 Lille Tél 03.20.17.93.10 Fax : 03.20.30.71.06 – E-mail : infos@cthnord.com
Ville de Templeuve
Extension d’une salle de sports
Lot 11 électricité courants forts et faibles

Page 29

2.10 ALIMENTATIONS DIVERSES

Le titulaire du présent lot devra se mettre en rapport avec les autres lots afin de prendre en compte
l’ensemble de leurs besoins électriques

Chauffage - ventilation :

Le titulaire du présent lot aura à sa charge pour la fourniture, pose et raccordement des alimentations des
armoires principales d'électricité du lot chauffage - VMC, réalisées en câble U1000 RO2V posés sur
chemins de câble ou sous fourreaux, jusqu'aux endroits prévus sur les plans.

AUTRES ALIMENTATIONS :

- alimentation de la centrale de détection incendie,


- baie de brassage informatique,
- alimentation gâches électrique,
- panneaux scores
- ....

Le titulaire du présent lot devra prendre connaissance de l’ensemble des plans et documents
concernant les lots chauffage - ventilation, plomberie, menuiserie, électricité courants faibles
etc...En aucun cas, le titulaire du présent lot ne pourra faire prévaloir des travaux supplémentaires
relatifs à toute alimentation non prévue.

Ces puissances sont données à titre indicatif, celles-ci peuvent variées selon le choix du matériel
des autres lots.

Liste des points en attente


Puis. TensionLocalisations Désignations Asservissement Type Repère
7 KW 400V+N+ T
Zone technique CTA double flux D, CAL
terrasse
3 KW 400V+N+ T En toiture Extracteur de D, CR1
Localisation suivant ventilation
plans cvc Nombre 4
15 KW 400V+N+ T Chaufferie Equipement cvc DTU CAL

15 KW 400V+N+ T Salle de sports Equipement cvc DTU CAL


(nombre 2)
3 kW 220V+N +T 1 par sanitaire Sèches mains CAL
collectif
2KW 220V+N+T Panneau score Aire de jeu CAL

2KW 220V+N+T Panneau des 24 Aire de jeu CAL


secondes (Nbre 2)

Cette liste n’est pas limitative.

C.T.H. Bureau d’Etudes


7B, rue de Trévise 59000 Lille Tél 03.20.17.93.10 Fax : 03.20.30.71.06 – E-mail : infos@cthnord.com
Ville de Templeuve
Extension d’une salle de sports
Lot 11 électricité courants forts et faibles

Page 30

Asservissement :

- I : contact incendie,
- H : contact horaire,
- D : contact de défaut,
- AEP : attente équipement particulier

- AV : Arrêt d’urgence ventilation,


- AU : Arrêt d’urgence.

Type d’attente :

- CAL : câble en attente,


- PC : câble sur prise de courant,
- CR1 : les alimentations en câbles type CR1 seront repris en amont des protections du
TGBT.

En aucun cas, les câbles ne chemineront sans protection mécanique, ils seront protégés soit par :
Chemin de câbles
Tube IRO
Tube ICO
Tube MRB

Pour tous les points en attente situés en toiture, le titulaire du présent lot devra la fourniture des
crosses de sortie de câbles.

2.11 COFFRET D’ARRET D’URGENCE

COFFRET D’ARRET D’URGENCE

Le titulaire du présent lot devra prévoir la fourniture, la pose et le raccordement d’un arrêt d’urgence
général Force/Eclairage et d’un arrêt d’urgence « ventilation ». Ces arrêts d’urgences seront de type
coffret bris de glace.

Ils seront installés dans le bureau secrétariat à une hauteur de 1,30m du sol fini

C.T.H. Bureau d’Etudes


7B, rue de Trévise 59000 Lille Tél 03.20.17.93.10 Fax : 03.20.30.71.06 – E-mail : infos@cthnord.com
Ville de Templeuve
Extension d’une salle de sports
Lot 11 électricité courants forts et faibles

Page 31

3 CHAPITRE III : DESCRIPTION DES INSTALLATIONS COURANTS FAIBLES

3.1 ORIGINE DES INSTALLATIONS :


Rappel : les installations de l’anciennes salle des sports seront remplacées et raccordées sur les
nouvelles mises en place (incendie, intrusion etc. )

3.2 DISTRIBUTION GENERALE :

D’une manière générale, les installations primaires Courants Faibles seront posés sur chemins de câbles
spécifiques, distants des chemins de câbles Courants Forts de 30 cm minimum, installés en faux plafond
ou faux plancher.

Ces chemins de câbles seront de type tôle à bords rabattables h=52mm, renforcé ou équivalent.

Ils auront une réserve disponible de 30%.

Tous les chemins de câbles courants faibles sont à la charge du présent lot, les éventuels câbles
résistants au feu seront fixés sur l’aile extérieure de ces derniers.

La distribution terminale des locaux sera identique à celles des courants forts, c’est à dire soit en faux
plafond des locaux et circulations, soit dans les gaines de distribution ou soit sous fourreaux encastrés.

Les câbles mis en œuvre seront pour la plupart des câbles à paires torsadées écrantées, répondant aux
exigences techniques de chaque constructeur.

NOTA :

Les parcours verticaux seront protégés mécaniquement par des couvercles sur une hauteur de 2,50 m.
Les chemins de câbles seront obligatoires dés que le nombre de câbles jointifs est supérieur à 5.

3.3 INFORMATIQUE :
Sans objet

3.4 TELEPHONE :

3.4.1 Généralités :

Les installations téléphoniques seront distribuées via

L’autocommutateur ainsi que les appareils téléphoniques du réseau n°2 ne seront pas repris à la charge
du présent corps d’état.

C.T.H. Bureau d’Etudes


7B, rue de Trévise 59000 Lille Tél 03.20.17.93.10 Fax : 03.20.30.71.06 – E-mail : infos@cthnord.com
Ville de Templeuve
Extension d’une salle de sports
Lot 11 électricité courants forts et faibles

Page 32

3.4.2 Principe de fonctionnement :

Le réseau téléphonique sera distribué par l’intermédiaire du pré câblage

Depuis la réglette France TELECOM installé dans le local buvette, il sera distribué les lignes suivantes :

- une ligne vers autocom


- une ligne fax / appareil de carte de crédit

Seul un poste téléphonique sera prévu dans le club house .

3.4.3 Caractéristiques des équipements téléphoniques :

a) Câblage

Le câblage sera identique au câblage informatique.

Les câbles multi paires de rocades seront des câbles 32 paires, 56 paires ou 112 paires suivant le cas, et
seront calculées et dimensionnées de manière à prendre 100% des paires distribuées, au niveau de
chaque sous répartiteur ; ces câbles seront ramenés individuellement et directement au répartiteur
général.

b) Poste téléphonique

Il sera de type poste dit « évolué » numérique.

Visuel :
Affichage : 1x20 caractères

Touches :
Touches programmables : 8
Touches fixes : 5
Diodes / icônes associés aux touches : 6 diodes
Nombre de lignes : 2 lignes maxi

Audio :
Haut parleur

Répertoires :
Individuel : 10 à 12 entrées
Collectif
Appel par le nom
Messages texte
Non répondu

C.T.H. Bureau d’Etudes


7B, rue de Trévise 59000 Lille Tél 03.20.17.93.10 Fax : 03.20.30.71.06 – E-mail : infos@cthnord.com
Ville de Templeuve
Extension d’une salle de sports
Lot 11 électricité courants forts et faibles

Page 33

3.5 ALARME INCENDIE :

La Salle de sport sera équipée de sa propre centrale incendie.

Celle-ci sera de type 2B

CLASSEMENT DE L’ETABLISSEMENT :

L’établissement est classé :

- Type X/R/N 2ème Catégorie

Le système de sécurité incendie catégorie E.

3.5.1 Présentation du système :

Au titre de la protection contre l’incendie et en application de Code de la Construction, l’activité principale


de l’établissement est de type X/R/N, et l’effectif global des personnes pouvant être accueilli, classe
l’établissement en 2ème catégorie.

L’Equipement d’Alarme (EA) sera de type 2b.


Le matériel central sera composé d’un Bloc Autonome d’Alarme Sonore d’évacuation d’urgence de type
Pr
Le matériel périphérique sera composé de :
– Déclencheurs Manuels d’Alarme (DM).
– Blocs Autonomes d’Alarme Sonore d’évacuation d’urgence de type Sa et de type Sa Me

3.5.2 Documents de référence :

L’installation du Système de Sécurité Incendie sera réalisée conformément aux dispositions des textes en
vigueur, notamment :
– Arrêté du 25 juin 1980, relatif au règlement de sécurité contre les risques d'incendie et de panique
dans les établissements recevant du public.
– Arrêté du 12 décembre 1984 relatif aux établissements du type X : établissements sportifs couverts.
– Arrêté du 13 janvier 2004 relatif aux établissements du type R : établissements scolaires.
– Arrêté du 21 juin 1982 relatif aux établissements du type N : bars, restaurants.
– Norme NF C 48-150 relative aux Blocs Autonomes d’Alarme Sonore d’évacuation d’urgence
– Normes NF S 61-930 à NF S 61-940 relatives aux systèmes concourant à la sécurité contre les
risques d’incendie.
– Norme NF C 15-100 relative aux installations électriques basse tension « règles » et ses additifs.
– Instruction technique 246 relative au désenfumage dans les établissements recevant du public.

3.5.3 Mode de fonctionnement :

Diffusion de l'alarme
Le déclenchement de l’alarme devra être général dans l'ensemble de la zone d’alarme.
Il sera prévu des blocs autonomes d’alarme sonore émettant un son conforme à la norme NF S 32-001.
Cette signalisation sera audible en tout point de la zone d’alarme.

C.T.H. Bureau d’Etudes


7B, rue de Trévise 59000 Lille Tél 03.20.17.93.10 Fax : 03.20.30.71.06 – E-mail : infos@cthnord.com
Ville de Templeuve
Extension d’une salle de sports
Lot 11 électricité courants forts et faibles

Page 34

Dans la salle de l’aire de jeu, les Baas seront de type à message préenregistré

3.5.4 Descriptif du matériel :

3.5.4.1 Matériel Central :

L’équipement d’alarme sera organisé autour d'un Bloc Autonome d’Alarme Sonore de type BAAS Pr.

Le BAAS Pr sera hors de porté du public, installé dans un volume de sécurité situé dans le local
billetterie.

Le matériel central se présentera en coffret mural.

Le BAAS Pr sera conforme aux dispositions de la norme NF C 48-150 et certifié dans le cadre de la
marque NF AEAS.

Le BAAS Pr devra comporter :

– une alimentation électrique assurant une autonomie de 12h en veille suivie de 5mn en
alarme ;
– jusqu’à 8 boucles de commande, chaque boucle pouvant recevoir 32 déclencheurs
manuels ;
– une sortie d’alarme générale permettant le raccordement de 256 BAAS de type Sa ou
SA-Me ;
– un contact auxiliaire (contact inverseur libre de tout potentiel) ;
– un contact associé à l’ouverture de chaque boucle (contact à fermeture libre de tout
potentiel).

3.5.4.2 Périphériques :

Déclencheurs manuels d’alarme :

Les déclencheurs manuels, associés à l’équipement de contrôle et de signalisation, seront installés dans
les circulations, à proximité de chaque escalier, au rez-de-chaussée à proximité des sorties.

Ils seront placés à 1,30 mètres au-dessus du sol.

Ils devront répondre aux conditions d'exploitation suivantes :


- Température ambiante: - 25... + 80 °C
- Humidité relative maximum admissible : < 95 %
- Mode de protection selon CEI : IP 30

Ils se présenteront sous la forme d'un boîtier en matière thermoplastique de couleur rouge, du type à
membrane déformable.

Chaque déclencheur manuel sera équipé d’un capot de protection, afin d’éviter les manœuvres
accidentelles.

C.T.H. Bureau d’Etudes


7B, rue de Trévise 59000 Lille Tél 03.20.17.93.10 Fax : 03.20.30.71.06 – E-mail : infos@cthnord.com
Ville de Templeuve
Extension d’une salle de sports
Lot 11 électricité courants forts et faibles

Page 35

Dans la salle de l’aire de jeu, les déclencheurs manuels auront, en plus du capot, une grille de protection
rendant l’ensemble IK10.

La conception de ces grilles ne devra, en aucun cas, gêner l’utilisation des BG incendie.

Diffuseurs sonores :

Les diffuseurs sonores de type BAAS Sa, devront émettre un son conforme à la norme NF S 32-001.
Ils seront audibles en tout point du bâtiment.

Les BAAS Sa seront équipés de flash intégré

Ils seront hors de portée du public et des chocs par éloignement (hauteur minimum d’installation : 2,25 m)
ou par interposition d’un obstacle.

Dans la salle de l’aire de jeu, les Baas auront une grille de protection rendant l’ensemble IK10.

3.5.4.3 Câblage et modes de transmission :

Les sections et les natures des câbles sont données à titre indicatif, il est nécessaire de tenir compte de
leur longueur, de la puissance installée et de leurs implantations (traversées de locaux à risques par
exemple),

Eléments commandés Tension Modes de transmission Types de câbles Sections Super-


visée

MATERIEL CENTRAL
Bloc autonome d’alarme sonore 230 v Tension permanente C2 (U1000 RO2V) 3 x 1,5² NON
(BAAS Pr) Contact sec NF C2 (SYT1) 1 p 8/10 NON
(commande)

MATERIEL PERIPHERIQUE
Déclencheur manuel d’alarme 24 vcc Manque tension C2 (SYT1) 1 p 8/10 NON

SIGNALISATION D’ALARME 230 v Tension permanente (alim) C2 (U1000 RO2V) 3 x 1,5² NON
Bloc autonome d’alarme sonore
(BAAS Sa)

SIGNALISATION D’ALARME 230 v Tension permanente (alim) C2 (U1000 RO2V) 3 x 1,5² NON
Bloc autonome d’alarme sonore
(BAAS Sa)

DAS ou DCT
Arrêt sonorisation et mise en lumière 24 ou 48 vcc Contact sec NF C2 (U1000 RO2V) 2 x 1,5² NON

C.T.H. Bureau d’Etudes


7B, rue de Trévise 59000 Lille Tél 03.20.17.93.10 Fax : 03.20.30.71.06 – E-mail : infos@cthnord.com
Ville de Templeuve
Extension d’une salle de sports
Lot 11 électricité courants forts et faibles

Page 36

3.5.4.4 Réception et mise en service :

Dossier technique de l’Equipement d’Alarme


En cours de chantier, avant la réception, l'entreprise devra fournir les pièces nécessaires à la constitution
du Dossier technique de l’équipement d’alarme.

Documents de réalisation à la charge de l'installateur :


- Liste des matériels fournis et documents donnant leurs caractéristiques.
- Schéma(s) de principe de l'installation.
- Liste des plans.
- Plans de câblage détaillés et carnets de câbles.

Le fabricant fournira les pièces suivantes :


- Certificats de conformité aux normes et Procès-verbaux d'essais.
- Documents attestant de la compatibilité des matériels entre eux.
- Notices d'exploitation et de maintenance - Instructions de manœuvre.

Essai et réception de l’installation


L’installation de l’équipement d’alarme devra faire l’objet d’une réception en présence de l’utilisateur et de
l’installateur

3.5.4.5 Formation du personnel

Conformément aux articles MS 51 et MS 69, la mise en service sera ponctuée par la formation à
l’utilisation et à l’exploitation du système de sécurité incendie du personnel chargé de la surveillance de
l’établissement.
Cette formation fera l’objet d’un compte rendu accompagné d'une feuille d’émargement des personnes
présentes. Ces informations devront être jointes au registre de sécurité.

RESPONSABILITES et CERTIFICATION de L’INSTALLATEUR - GARANTIE et CERTIFICATION du


MATERIEL

Responsabilités et certification
Le présent CCTP définit un marché de type MOR (marché à obligation de résultat), concernant l'étude et
la réalisation du Système de Sécurité Incendie.
A ce titre, les types, caractéristiques, fonctions, quantitatifs et implantations des divers constituant de
l'installation donnés dans le descriptif et ses annexes éventuelles n'ont qu'une valeur indicative. Le
titulaire du marché reste entièrement responsable du résultat qui sera sanctionné lors de la visite de
réception, en conformité par rapport aux règlements et normes en vigueur, aux fonctionnalités décrites
dans le présent CCTP et en performances par rapport aux différents essais de l'installation.

Garantie et certification du matériel


L’ensemble du matériel de l’EA devra être garanti par le ou les constructeurs pendant un an à la date de
réception de l’installation par le client.
Cette garantie ne comprendra pas la main-d’œuvre et les déplacements.

Les matériels de l’EA devront être admis à la marque NF et être estampillés comme tels, ou faire l’objet
de toute autre certification de qualité en vigueur dans un Etat-membre de la Communauté économique
européenne.

C.T.H. Bureau d’Etudes


7B, rue de Trévise 59000 Lille Tél 03.20.17.93.10 Fax : 03.20.30.71.06 – E-mail : infos@cthnord.com
Ville de Templeuve
Extension d’une salle de sports
Lot 11 électricité courants forts et faibles

Page 37

Les matériels couverts ou non couverts par les normes, devront toujours faire l’objet d’une associativité
précisée dans le certificat du matériel avec lequel il est utilisé.

CONTRAT D’ENTRETIEN

L’entreprise devra fournir un projet de contrat d’entretien, comprenant les prestations suivantes :
3.5.4.6 Visites périodiques

Une visite annuelle avec tests et essais fonctionnels du matériel central de l’EA, des déclencheurs
manuels et des signaux sonores.

3.5.4.7 Visites de dépannage

Rappel par un technicien dans les 4 heures suivant l’appel du client, tous les jours (dimanche et jours
féries compris) et 24 heures sur 24.
Intervention, sur appel du client, sous 48 heures, pendant les jours ouvrables de 8h à 18h.
Remplacement dans le cadre du contrat de toutes les pièces défectueuses en dehors d’une utilisation
anormale de l’installation ou du remplacement des batteries et des produits consommables.

3.6 ALARME TECHNIQUE


Généralités :

La centrale, installée dans le bureau direction, devra centraliser les défauts des éléments techniques
et de sécurité suivants :

- Déclenchements BT au TGBT,
- détection Incendie,
- centrale d’alarme intrusion,
- chauffage & Ventilation,
- l’ensemble des défauts décrits au chapitre « Alimentations diverses »

Cette liste n’est pas limitative

Centrale d'alarmes techniques :

La centrale d’alarme technique possédera son alimentation 220V CA/24V CC incorporée. Cette
alimentation permettra le maintien en fonctionnement de la centrale pendant 24 heures. La centrale
fonctionnera sur défauts fugitifs ou sur défaut permanent.

La centrale d'alarmes techniques se présentera sous la forme d’un coffret. Elle sera équipée de :

- 1 voyant : "batteries basses"


- 1 poussoir d'acquittement
- 1 poussoir test des lampes
- 1 poussoir test alarme
- 1 ronfleur
- 1 fusible secteur 0,5A
- 2 fusibles alimentations

Le tableau synoptique de contrôle sera divisé en plusieurs zones.

C.T.H. Bureau d’Etudes


7B, rue de Trévise 59000 Lille Tél 03.20.17.93.10 Fax : 03.20.30.71.06 – E-mail : infos@cthnord.com
Ville de Templeuve
Extension d’une salle de sports
Lot 11 électricité courants forts et faibles

Page 38

L'activation des reports d'alarmes techniques de chacune des zones mettra en fonctionnement une
alarme sonore et visuelle. Alors, l'alarme sonore pourra être désactivée manuellement, mais jamais
l'alarme visuelle, laquelle sera automatiquement annulée lors de la suppression du défaut concerné.

Les défauts pris en compte pourront être à ouverture ou à fermeture, la commutation s'effectuant sur les
cartes de détection. Si nécessaire, l'entrepreneur procèdera à l'installation d’interfaces antiparasites

NOTA : la séquence d’alarme sera étudiée pour éviter tout fonctionnement intempestif en cas de
microcoupure sur le réseau de distribution.

L’effacement de l’alarme ne pourra s ‘effectuer qu’après suppression et intervention sur l’appareil ou la


zone en défaut. Les alarmes seront repérées par fonction.

Un report téléphonique se fera via un transmetteur à la charge du présent corps d’état. Il du type multi
protocole permettra le report de l’information sur 6 numéros différents.

3.6.1 Informations à visualiser :

Toutes les alarmes techniques seront raccordées par l’entreprise du présent corps d’état laissé en attente
dans les équipements des différents lots, à savoir :

- manque tension EDF,


- déclenchement disjoncteur général BT,
- Défaut manque tension GTB chauffage,
- Défaut manque tension centrale Alarme intrusion,
- Défaut manque tension centrale Alarme Incendie,
- Défaut manque tension extracteur ventilation,
- Défaut manque tension centrale de traitement d’air,
- Défaut manque tension chaufferie,

- Etc. Suivant liste de point en attente chapitre alimentations diverses,

Cette liste n’est pas limitative.

Les synthèses de défaut ne seront pas admises (un défaut par contact SD).
Les canalisations chemineront sur les chemins de câbles courants faibles.

3.6.2 Câblage

Le raccordement des câbles sera réalisé par l’Entrepreneur du présent corps d’état.

Les liaisons entre chaque équipement spécifique et la centrale seront réalisées en câble SYT1.

Liaison principale sur chemin de câbles spécifiques courants faibles ou courants forts suivant le cas en
faux plafond des circulations ou sous fourreaux ICT.

3.7 ALARME INTRUSION

Il sera installé une centrale pour l’école.


C.T.H. Bureau d’Etudes
7B, rue de Trévise 59000 Lille Tél 03.20.17.93.10 Fax : 03.20.30.71.06 – E-mail : infos@cthnord.com
Ville de Templeuve
Extension d’une salle de sports
Lot 11 électricité courants forts et faibles

Page 39

Le matériel devra être NF A2P et les installations devront impérativement être conformes aux Normes en
vigueur.

La centrale d’alarme intrusion de sera implantée dans la gaine technique du répartiteur général.

Elle sera de type filaire. Sa distribution se fera en mode BUS et comportera au minimum 2 zones.

Les zones de détections des sont définies comme suit :


- zone administration
- zone Hall principale espace jeux

La programmation sera faite par clavier avec afficheur implanté dans le local répartiteur général

Une imprimante au fil de l’eau sera raccordée, elle sera fournit et raccordée par le titulaire du présent
corps d’état.

La mise en ou hors fonctionnement des zones sera réalisée par un clavier à code aux endroits suivants :

 accès hall principal


 circulation pour l’accès à la salle de jeux

Localisation : suivant plans

Par un code, l’utilisateur pourra mettre en ou hors service chaque zone indépendamment ou toutes les
zones ou encore un ensemble de zones.

3.7.1 Description du matériel

La centrale sera NF A2P est de type bus

Le titulaire du présent corps d’état prévoira :


- Batterie d’autonomie 16 h
- Transmetteur téléphonique
- Digicode antivandale
- Modules déportés
- Alimentation en coffret avec batterie
- Sirène intérieure 120 dB
- Sirène extérieure avec flash
- Les modules relais pour commande d’éclairage
- Détecteur double technologie avec réglage de sensibilité

Elle sera agrée NF A2P et permettra une extensibilité future de 20%, elle sera à zones éjectables.

L’alimentation de la centrale sera issue du TGBT, elle comportera également une alimentation secourue
d’une autonomie de 16 heures.

Le transmetteur sera multi protocole compatible avec les centrales de télésurveillance.


Il permettra l’appel de 6 numéros différents minimum en vocal.

- En cas d’intrusion l’allumage de l’éclairage extérieur s’effectuera automatiquement

C.T.H. Bureau d’Etudes


7B, rue de Trévise 59000 Lille Tél 03.20.17.93.10 Fax : 03.20.30.71.06 – E-mail : infos@cthnord.com
Ville de Templeuve
Extension d’une salle de sports
Lot 11 électricité courants forts et faibles

Page 40

Le titulaire du présent corps d’état devra tout le relayage nécessaire pour le bon fonctionnement de
l’installation.

Détecteurs de présences :

Les détecteurs d'intrusion seront NF A2P et de type à infrarouge et hyperfréquence, ils seront équipés
de rotules pour permettre une orientation horizontale et verticale.

Les détecteurs auront une immunité élevée aux radiofréquences. Leurs optiques seront hermétiques. Ils
posséderont une mémoire d'alarme et une compensation automatique par rapport à la température.

Ils seront de type bi-volumètrique et infrarouge.

La sensibilité sera ajustable. Les détecteurs auront une technique anti-masque garantissant une efficacité
totale.

Les spécifications des détecteurs seront :

Alimentations 10.5 à 16Vcc


Consommation 45mA maxi à 12Vcc
Ondulation résiduelle 250mV crête à crête
Sortie d'alarme par contact Normalement Fermé (130V/50mA avec une résistance de 10 ohm
en série).
Durée d'alarme 2s
Sortie d'autoprotection par contact NF 24V/50mA
Information par 2 LED's rouge = alarme jaune = mémorisation
Comptage d'impulsions sélectionnable
Réglage Verticale suivant miroir et 10° horizontalement
Température de fonctionnement -10°/+55°C

Localisations : Suivant plans

Les détecteurs situés près des entrées pourvues de clavier à code seront reliés à une boucle temporisée.

Aucun repiquage ne sera admis sur les appareils.

L’éclairage extérieur s’activera en cas de déclenchement de l’alarme.

Sirène :

Il sera prévu une sirène intérieure 115 dB installée dans le hall. Elle comprendra :

 une batterie auto alimentée,


 un contact d’autoprotection,
 le câblage sera réalisé en SYT1 3 P9/10 avec écran,

Localisations : Hall d’entrée

Il sera prévu la mise en place d’une sirène extérieure avec flash :


C.T.H. Bureau d’Etudes
7B, rue de Trévise 59000 Lille Tél 03.20.17.93.10 Fax : 03.20.30.71.06 – E-mail : infos@cthnord.com
Ville de Templeuve
Extension d’une salle de sports
Lot 11 électricité courants forts et faibles

Page 41

- une batterie auto alimentée,


- un contact d’autoprotection,
- le câblage sera réalisé en SYT1 3 P9/10 avec écran.

Localisations : Suivant plan

3.7.2 Locaux à équiper

Tous les dégagements, tous les locaux ayant un accès sur l’extérieur ou baie vitré avec vue sur
l’extérieur.

3.7.3 Report d’alarme

Il sera prévu un report d’alarme par transmetteur téléphonique :

- sur les numéros programmés personnel


- sur une société de télésurveillance

3.7.4 Câblage de l’installation

Interfaces E/S ou entre ces interfaces et les différentes entrées et sorties (radar et clavier…)

Le titulaire du présent corps d’état devra la fourniture, pose et raccordement des modules relais pour les
commandes d’éclairage.

Câblage

Le câblage des sirènes et des commandes d’éclairage se fera en câble U 1000 R02V section 1.5 mm²
minimum sur chemin de câbles spécifiques courants forts suivant le cas en faux plafond des circulations
ou sous fourreaux ICT.

Le câblage des détecteurs et claviers digicode en câble type SYT1 sur chemin de câbles courants faible
ou sous fourreaux.

NOTA : Le câblage des sirènes se fera en câble U 1000 R02V section 1.5 mm² minimum.

3.8 PANNEAUX D’AFFICHAGE

Un panneau d’affichage des scores sera installé au droit des spectateurs

Ce panneau électronique devra avoir reçu l’agrément de la F.F.B (Fédération Française de Basketball) et
les fonctions suivantes :

- Affichage électronique,
- Affichage des fautes d’équipes,

C.T.H. Bureau d’Etudes


7B, rue de Trévise 59000 Lille Tél 03.20.17.93.10 Fax : 03.20.30.71.06 – E-mail : infos@cthnord.com
Ville de Templeuve
Extension d’une salle de sports
Lot 11 électricité courants forts et faibles

Page 42

- Affichage des fautes individuelles : numérotation de 0 à 55

A chaque extrémité de l’aire de jeu, un afficheur électronique du temps de possession sera installé
(affichage des 24 secondes).

Les commandes de ces afficheurs s’effectueront par pupitre sans fil rechargeable assurant une liberté de
mouvement totale dans la salle.

Un système radio HF pour transmission immédiate et sécurisée entre le pupitre et le tableau d'affichage
sera mis en place.

3.8.1 Tableau d’affichage :

Le tableau d'affichage sportif sera modulable et extensible avec télécommande radio sans fil agréé
Télécoms (multifréquences et bidirectionnel 869 MHz).

Il aura les fonctions suivantes :

- Affichage du chronomètre temps de jeu (comptage – décomptage),


- Scores 2x999,
- Numéro de période,
- Fautes d'équipes,
- Temps morts
- Klaxon puissant
- Affichage de l'heure avec synchronisation radio et température en dehors des matchs,
- Lecture à 100 mètres,
- Tableau protégé contre les chocs de ballons
- Fixation murale pour installation en intérieur
- Affichage par chiffres à LEDs CMS haute luminosité, pour une meilleure lisibilité (avec
réglage de la luminosité depuis le pupitre)
- Hauteur chiffres 25 cm (Fautes d'équipes et numéro de période) et 30 cm (Score et
chronomètre)
- Programme paramétrable depuis le pupitre
- Fautes d'équipes ou temps de pénalité,
- 3 temps morts,
- Répond à la norme DIN 18032-3
- Affichage du décompte de 2 pénalités par équipe en 20 cm
- Affichage du rappel de la dernière faute individuelle en 20 cm
- Numéros des joueurs paramétrables de 0 à 99 en 10 cm
- Affichage permanent des fautes individuelles.

Caractéristiques techniques :

- Dimensions du tableau : 3950 x 2000 x 83 mm


- Poids du tableau : 102 kg
- Protection : IP 41
- Tableau en aluminium - fixation murale
- Alimentation tableau 230V +/- 10 %, 50/60 Hz
- Klaxon 230V intégré
- Alimentation pupitre par accumulateur rechargeable Ni-Mh - autonomie 10 heures
- Distance d'émission maximum : 100 m
- Pupitre fourni avec valise de rangement
C.T.H. Bureau d’Etudes
7B, rue de Trévise 59000 Lille Tél 03.20.17.93.10 Fax : 03.20.30.71.06 – E-mail : infos@cthnord.com
Ville de Templeuve
Extension d’une salle de sports
Lot 11 électricité courants forts et faibles

Page 43

- Antenne de synchronisation radio France-Inter pour les changements automatiques


d'heure été/hiver et une précision horaire absolue

3.8.2 Tableaux des 24 secondes :

Le titulaire du présent lot aura également à sa charge la fourniture, pose et raccordement de 2 afficheurs
avec signal sonore, fixés sur les panneaux de basket pour l'affichage des temps de possession 24 sec.
Les 2 afficheurs seront commandés par un pupitre annexe :

- Dimensions de chaque afficheur : 760 x 600 x 115 mm


- Dimensions du pupitre : 146 x 91 x 30 mm
- Distance de lecture : de 60 à 100 mètres
- Hauteur chiffres 15 cm et 25 cm
- Technologie d'affichage : LEDs CMS haute luminosité
- Angle de lecture : 160°
- Système radio HF : bidirectionnel 869 MHz agréé TELECOMS
- Poids de chaque afficheur : 10,5 kg
- Tableau en aluminium, fixation sur panneau de basket
- Alimentation sur chaque afficheur : 230V +/- 10 %, 50/60 Hz
- Klaxon 230V intégré
- Antenne radio intégrée à l'afficheur
- Commande par pupitre "Temps de possession" relié au pupitre principal radio HF
Nota : fonctionne si raccordé au pupitre de commande principal.

Chaque pupitre sera spécialement étudié pour les opérateurs de table.

3.9 FORMATION DU PERSONNEL

FORMATION DU PERSONNEL

L’entreprise devra la formation du personnel exploitant pour l’ensemble de l’installation courants forts et
faibles.

C.T.H. Bureau d’Etudes


7B, rue de Trévise 59000 Lille Tél 03.20.17.93.10 Fax : 03.20.30.71.06 – E-mail : infos@cthnord.com
Ville de Templeuve
Extension d’une salle de sports
Lot 11 électricité courants forts et faibles

Page 44

4 CHAPITRE IV – ESSAIS

4.1 CONTROLE ET RECEPTION DES OUVRAGES

4.1.1 Contrôle de qualité et conformité

Le contrôle de qualité et conformité comporte 3 types d'action :

- l'autocontrôle et les essais effectués par l'entrepreneur, qui peuvent être délégués sous sa
responsabilité et pour la part qui les concerne à ses sous-traitants fabricants et fournisseurs.
- le contrôle de bonne exécution et d'obtention des résultats contractuels, exercé par le Maître
d'Ouvrage.
- les vérifications du Contrôleur Technique dans le cadre de la mission.

Les deux premières démarches auront lieu sur site ou hors site (en entreprise, en bureau d'étude, ou en
usine).

L’entreprise devra prévoir les incidences financières nécessaire à l’obtention des consuels électriques.

4.1.2 Procédure autocontrôle

La procédure autocontrôle est matérialisée par un recueil de fiches établies par l'entrepreneur du présent
Lot en cohérence avec l'organisation du présent C.C.T.P., avec les recueils de fiches des autres lots du
présent ensemble et avec la décomposition des tâches du calendrier détaillé contractuel des travaux.

Avant utilisation, les fiches autocontrôle ainsi établies seront soumises à l'avis de la Maîtrise d'Ouvrage
et, le cas échéant, du Contrôleur Technique, qui pourront demander des adaptations ou compléments.

Les fiches autocontrôle sont remises à la Maîtrise d'Ouvrage au même titre que les documents
d'exécution.

La Maîtrise d'Ouvrage peut :

- participer aux opérations autocontrôle à une date prédéterminée ou de façon inopinée

- vérifier par sondage les pointages effectués par l'entrepreneur dans ses fiches

4.1.3 Essais

L'entrepreneur doit procéder au minimum aux vérifications et essais de fonctionnement des installations
conformément aux dispositions figurant dans le Document Technique COPREC N°1 publié dans le
supplément spécial N°85-21 du Moniteur (Décembre 1982) et toutes les réglementations parues avant la
date de soumission des marchés. Les résultats doivent être transcrits sur des procès-verbaux établis
suivant les modèles figurant dans le document Technique COPREC n°2 publié dans le supplément
spécial n°82-5bis du Moniteur (Décembre 1982).

Ces pièces sont à communiquer au Maître d'Ouvrage et au Contrôleur Technique, préalablement aux
contrôles par la Maîtrise d’œuvre de la bonne exécution et de l'obtention des résultats contractuels.

L'Entrepreneur a également à sa charge la totalité des essais préalables à l'implantation du matériel sur
C.T.H. Bureau d’Etudes
7B, rue de Trévise 59000 Lille Tél 03.20.17.93.10 Fax : 03.20.30.71.06 – E-mail : infos@cthnord.com
Ville de Templeuve
Extension d’une salle de sports
Lot 11 électricité courants forts et faibles

Page 45

le site, y compris la mise en œuvre hors site, des bancs d'essais et du matériel permettant une
vérification exhaustive des différents éléments. Ces essais se dérouleront en présence de la Maîtrise
d'Ouvrage et du Bureau de contrôle.

La remise de ce cahier dont la présentation sera préalablement soumise à l'agrément de la Maîtrise


d'Ouvrage, fait l'objet d'une échéance du Calendrier Contractuel des travaux assujettie aux pénalités pour
retard définis à l'article du C.C.A.P.

Ils porteront sur :

- le fonctionnement des systèmes, avec toutes simulations matérielles nécessaires

En particulier, seront effectués les mesures suivantes, transcrites en Procès Verbal :

- Mesure des isolements des circuits,


- mesure de la valeur de la prise de terre,
- mesure des continuités des liaisons équipotentielles sur tous les points et appareils
d'éclairage,
- chutes de tension à pleine charge pour les points les plus défavorisés,
- déclenchement de tous les dispositifs à courant résiduels différentiels. Mesure de la
sensibilité, du temps de déclenchement et des sélectivités verticales.
- mesure des niveaux d'éclairement atteints. Cette mesure devra être effectuée la nuit,
hors de toute influence extérieure, à pleine charge. Le titulaire du présent lot mettra à
disposition pour cette ou ces mesures le personnel nécessaire.

Un Cahiers d'essais sera soumis au visa du Maître d'Ouvrage à mesure de l'avancement des essais par
sous-ensembles cohérents.

Après remise des Cahiers d'essais, la Maîtrise d'Ouvrage pourra faire procéder de nouveau à des essais
sur un échantillonnage de points réputés testés par l'entrepreneur du présent lot.

4.1.4 Contrôle de bonne exécution

4.1.4.1 Dispositions générales

Lors des essais de contrôle, l'installateur doit fournir tout le matériel nécessaire, les installations
provisoires éventuelles, les instruments de mesure et de contrôle, (thermomètre, anémomètre,
sonomètres, enregistreurs divers, compte-tours, voltmètres, etc...), ainsi que le personnel qualifié.

4.1.4.2 Vérification générales/cours travaux

Elles ont lieu avant le rebouchage des trémies, la fermeture des gaines techniques, la pose des faux-
plafonds et faux planchers.

Elles s'effectuent en présence du Maître d'Ouvrage, de ses représentants et de l'installateur.

Il est procédé à la vérification :

- de la mise en œuvre du matériel

- de la conformité des installations en fonction des prestations figurant au Marché (certificats de


CONSUEL)
C.T.H. Bureau d’Etudes
7B, rue de Trévise 59000 Lille Tél 03.20.17.93.10 Fax : 03.20.30.71.06 – E-mail : infos@cthnord.com
Ville de Templeuve
Extension d’une salle de sports
Lot 11 électricité courants forts et faibles

Page 46

- de l'état du matériel

Tous les essais peuvent être différés tant qu'une partie quelconque des fournitures ou de leur mise en
œuvre n'est pas acceptée.

4.1.5 Documents fournis après exécution

4.1.5.1 Généralités

L'entrepreneur devra fournir :

- 5 séries de tous les plans et schémas des installations conformes aux installations exécutées sous
version AUTOCAD 2000.
- 1 jeu de CD-ROOM des documents ci-dessus.
- 5 séries de tous les plans à l'échelle 2cm/m des plans repérage techniques des matériels.
- 1 jeu de CD-ROOM des documents ci-dessus.
- 1 jeu de contre-calques des documents ci-dessus.
- 5 séries de nomenclatures de tout le matériel installé précisant leur nom codé, leur fonction, leur
marque, leur type, leur caractéristique principale, leur localisation, la position de leurs organes de
protection et de commande.
- 5 séries de plans indiquant le parcours des canalisations, câbles, gaines avec leurs indications de leur
nature et de leur station.
- 5 séries de plans indiquant l'implantation de l'ensemble des volets et clapets coupe feu sur format A3
pour le matériel installé.
- 5 séries de fiches techniques avec indications des provenances.
- 5 exemplaires des consignes d'entretien et de réparation de chaque matériel.
- 5 exemplaires des spécifications des pièces détachées avec indications des pièces détachées
soumises à usure de première urgence, des pièces détachées soumises à usure de deuxième
urgence.
- 5 exemplaires de la liste des fournisseurs avec adresses, numéros de téléphone des personnes à
contacter.
- 5 exemplaires du bordereau récapitulatif des documents constituant le dossier ci-dessus défini.

4.1.5.2 Notes de calculs

Les notes de calcul qui auront été remises à l'approbation au fur et à mesure des études (suivant
spécifications article du C.C.A.P.) seront ensuite classées en bon ordre, systèmes par système dans
l'ordre du C.C.T.P. Chapitre III, dans un classeur à anneaux comportant une nomenclature.

4.1.5.3 Plans et schémas conformes/exécution

Ceux-ci seront répertoriés et classés suivant l'ordre logique des étages et des zones tels que les plans du
dossier PROJET et comprendront :

C.T.H. Bureau d’Etudes


7B, rue de Trévise 59000 Lille Tél 03.20.17.93.10 Fax : 03.20.30.71.06 – E-mail : infos@cthnord.com
Ville de Templeuve
Extension d’une salle de sports
Lot 11 électricité courants forts et faibles

Page 47

1) Les plans généraux d'implantation

Réalisés pendant le chantier et qui seront complétés avant la mise en service par les indications
complémentaires suivantes :

- positionnement du cloisonnement

2) Les plans d'exécution de détail et plans de synthèse

A noter que les plans des constructeurs seront classés dans les notices descriptives du matériel.

3) Les schémas électriques

En relation cohérente avec les organigrammes fonctionnels.

4.1.5.4 Notices descriptives matériel

a) Etablir une nomenclature générale de tous les matériels précisant :

- Marque, adresse du constructeur et type de matériel.

b) Pour chaque matériel

1) Etablir un fiche précisant en détail, modèle, type, grandeur, orientation, performances, caractéristiques,
nature des matériaux, etc... en bref, tout ce qui est nécessaire pour passer une commande au
constructeur, y compris les éventuelles options retenues.

2) Joindre photocopie de la documentation technique ou éventuellement plan du constructeur.

3) Pour toute machine tournante, joindre la courbe avec indication du point de sélection sur celle-ci et
puissance absorbée.

4) Eventuellement, copie des procès-verbaux d'essais et description d'essai par un Organisme Officiel,
par exemple :

- . Procès-verbaux de clapet coupe-feu


- . Procès-verbaux de matériel coupe-feu, etc.

4.1.5.5 Guides d'exploitation

Le guide d'exploitation de chaque entité réunira en un seul dossier

a) La description complète et détaillée de l'installation avec localisation et repérage des organes de


commande et sécurité pour commandes locale ou à distance

b) Les schémas de l’installation et les notices de fonctionnement précisant les diverses configurations
d'exploitation par des schémas de principe simplifiés.

C.T.H. Bureau d’Etudes


7B, rue de Trévise 59000 Lille Tél 03.20.17.93.10 Fax : 03.20.30.71.06 – E-mail : infos@cthnord.com
Ville de Templeuve
Extension d’une salle de sports
Lot 11 électricité courants forts et faibles

Page 48

c) Les consignes d'exploitation comportant obligatoirement les chapitres suivants :

- mise en service et arrêt des installations en mode manuel, réaliser, conditions à vérifier, précautions à
prendre.

L'entrepreneur ne pourra dégager sa responsabilité en cas de faute de l'exploitant si celle-ci résulte de


lacunes, défauts de mises à jour ou erreurs dans les guides d'exploitation remis.

C.T.H. Bureau d’Etudes


7B, rue de Trévise 59000 Lille Tél 03.20.17.93.10 Fax : 03.20.30.71.06 – E-mail : infos@cthnord.com