Vous êtes sur la page 1sur 17

Guidelines

Eur Thyroid J 2013;2:147–159 Received: April 11, 2013


Accepted after revision: July 18, 2013
DOI: 10.1159/000354537
Published online: September 5, 2013

2013 European Thyroid Association Guidelines for


Cervical Ultrasound Scan and Ultrasound-Guided
Techniques in the Postoperative Management of
Patients with Thyroid Cancer
L. Leenhardt a M.F. Erdogan b L. Hegedus c S.J. Mandel d R. Paschke e
T. Rago f G. Russ a
a
Department of Nuclear Medicine, Pitié Salpêtrière Hospital, Cancer Institute, Pierre et Marie Curie University,
Paris, France; b Department of Endocrinology and Metabolism, University of Ankara School of Medicine, İbni Sina
Hastanesi, Ankara, Turkey; c Department of Endocrinology and Metabolism, Odense University Hospital,
Odense, Denmark; d Division of Endocrinology, Diabetes and Metabolism, Perelman School of Medicine, University
of Pennsylvania, Philadelphia, Pa., USA; e Department of Endocrinology, University of Leipzig, Leipzig, Germany;
f
Endocrine Unit 1, Department of Internal Medicine, Ospedale Cisanello, University of Pisa, Pisa, Italy

Key Words This report presents (1) standardization of the US scanning


Contexte  et  Objec,fs  
•  CONTEXTE:  rôle  central  de  l’échographie  dans  la  surveillance  
des  cancers  thyroïdiens    
 -­‐  60-­‐75%  des  récidives  surviennent  dans  les  ganglions  cervicaux  et  20%  
   dans  le  lit  thyroïdien  
–  95%  des  récidives  sont  détectées  par  l’échographie  
–  Elles  mesurent  moins  de  10mm  dans  29-­‐50%  des  cas  

•  OBJECTIFS  
–  Définir  un  référen,el  de  bonnes  pra,ques  techniques  de  l’examen  
–  Savoir  différencier  les  images  bénignes  et  suspectes  
–  Définir  le  rythme  et  les  indica,ons:  
•  De  l’échographie  
•  Des  prélèvements  cyto-­‐biologiques  
–  Présenter  les  nouvelles  méthodes  de  repérage  préopératoires  et  de  
traitement  non  chirurgical  guidées  par  l’échographie  
Méthodes  de  travail  
–  Groupe  de  travail  de  6  membres  approuvé  par  
l’ETA    
–  S’appuyant  sur  les  consensus  ETA,  ATA  et  SFE  
–  Recherche  Pubmed  (“ultrasound”  and  “thyroid  
cancer”)  
–  Recommanda,ons  
•  Fondées  sur  la  liaérature  ou  à  dire  d’expert  
•  Approuvées  par  groupe  de  travail  
•  Puis  par  l’ETA  (guidelines  Board,  membres  de  l’ETA,  
reviewers  anonymes)  
European Thyroid Association guidelines for cervical ultrasound scan and
ultrasound - guided techniques in the postoperative management
of patients with thyroid cancer
Annal of Endocrinol 2011, 72: 173-197 et European Thyroid Journal 2013
Grading  des  recommenda,ons  
(Force  de  la  Recommanda,on  FR)  

(Niveau  de  Preuve  NP)  

Swiglo  et  al.  J  Clin  Endocrinol  Metab  2008;93:666-­‐673  


echo  
Thyroïdectomie totale + 131I !

6-12 mois: (LT4) rhTSH-Tg + écho  

Tg indétectable Tg détectable< seuil Tg > seuil institutionnel"


écho normale" institutionnel. Pas écho    
d’autre anomalie" scanner  cou  thorax  

- +

Faible risque:" rhTSHTg + Sevrage + " Chirurgie


Diminuer dose LT4" écho à 1 an" Traitement par 131I" cou
Suivi annuel: TSH, Tg " Scintigraphie J5
écho - +

Haut risque" Re  
TEP-­‐CT  
LT4 frenateur" 18FDG   traitement  
echo par  131I  

Pacini  2006  
Classifica,on  TNM  2010  
Défini,on  d’un  référen,el  de  qualité  des  examens  et  compte-­‐
rendus  échographiques  et  des  techniques  de  cytoponc,ons  

•  R1.  L’échographie  cervicale  devrait  être  effectuée  par  un  


opérateur  expérimenté.    
•  Une  sonde  à  large  bande  de  12Mhz  au  moins  est  conseillée  
pour  le  mode  B  et  l’étude  doppler  doit  y  être  intégrée:  Grade:  
QOE  =  +;  SOR=grade  1  
•   L’échographie  devrait  inclure  la  loge  de  thyroïdectomie  et  les  
ganglions  des  secteurs  II  à  VI.    
•  Les  ganglions  peuvent  être  classés  en  trois  groupes:  normal,  
intermédiaire  et  suspect.    
•  Ils  peuvent  être  représentés  sur  un  schéma  indiquant  les  
secteurs:  Grade:  QOE=  +;  SOR=  grade  1  
 
Le  schéma  de  repérage  
Bénin   Intermédiaire   Suspect   Liquide   Solide  
Classifica,on  des  ganglions  cervicaux  en  3  groupes  
R5  
 

INTERMEDIAIRE  
NORMAL  (VPN  :  99%)   SUSPECT  (spécifique)  
QOE  =  +++;  SOR  =  grade  1    
QOE  =  +++;  SOR  =  grade  1     QOE  =  +++;  SOR  =  grade  1    
HILE  NON  VU  ET:  
EPAISSEUR  >  NORME  
HILE  PRESENT   (>8mm  EN  II  ET  >4mm   MICROCALCIFICATIONS  
en  III,  IV)  
FORME  OVALAIRE,   LOGETTES  
FORME  ARRONDIE  
APLATIE   KYSTIQUES  
HYPERECHOGENICITE  

VASCULARISATION  
HYPERVASCULARISATION   VASCULARISATION  
HILAIRE  D’ABONDANCE  
CENTRALE   SOUS-­‐  CAPSULAIRE  
NORMALE  
Indica,ons  des  cytoponc,ons  R12  
•  Des  prélèvements  cyto-­‐biologiques  sont  indiqués  quand  un  ganglion  est  suspect,  
en  tenant  compte  toutefois  de  sa  taille.    
QOE  =  +++;  SOR=  grade  1    
 
•  Les  indica,ons  des  prélèvements  cyto-­‐biologiques  dans  les  ganglions  indéterminés  
en  échographie  devront  tenir  compte  à  la  fois  du  stade  TNM,  de  l’histologie,  de  la  
taille  et  de  la  valeur  de  la  thyroglobulinémie.  QOE  =  +++;  SOR=  grade  1  
 
•  La  mesure  de  la  Tg  in-­‐situ  est  très  fiable  pour  le  diagnos,c  de  métastase  cervicale  
des  carcinomes  thyroïdiens  papillaires,  même  dans  les  cas  où  la  Tg  s,mulée  est  
néga,ve  ou  les  an,corps  an,-­‐Tg  sont  posi,fs.  Toutefois,  des  concentra,ons  
élevées  d’Ac  an,-­‐Tg  sériques  peuvent  interférer  avec  les  dosages  de  Tg  in  situ  et  
provoquer  des  résultats  faussement  néga,fs  de  Tg  in-­‐situ.  Grade:  QOE  =  +++;  SOR=  
grade  1  
 
•  Les  prélèvements  à  visée  cytologique  sont  recommandés  pour  les  lésions  
suspectes  de  la  loge  de  thyroïdectomie  de  plus  de  10mm  ou  qui  augmentent  de  
taille  de  manière  prouvée.  Une  simple  surveillance  peut  être  proposée  pour  les  
lésions  de  plus  pe,te  taille  ou  stables.  Grade:  QOE=  +;  SOR=  grade  1  
•  Un  ganglion  dont  le  pe,t  axe  est  <  5-­‐7  mm  peut  être  difficile  à  évaluer.  Sa  
significa,on  clinique  est  limitée  et  une  surveillance  peut  être  conseillée.  Grade:  
QOE  =  +;  SOR  =  grade  1    
Défini,on  d’un  référen,el  de  qualité  des  
cytoponc,ons  
•  R2.  La  cytoponc,on  échoguidée  des  ganglions  suspects  doit  
être  faite  aux  moyens  d’aiguilles  de  pe,t  calibre  (24-­‐27  
gauge).  Le  produit  de  ponc,on  doit  être  analysée  
cytologiquement  et  par  dosage  de  la  thyroglobuline  in  situ:  
Grade:  QOE=  +;  SOR=  grade  1    
 
•  R3.  Les  an,agrégants  et  an,coagulants  oraux  peuvent  être  
maintenus  du  moment  que  l’INR  est  ≤  2,5  –  3.  Les  précau,ons  
suivantes  doivent  être  prises:  u,lisa,on  d’aiguilles  de  faible  
calibre  (24-­‐27G),  guidage  échographique,  nombre  minimal  de  
passages,  compression  post-­‐procédure  jusqu’à  10  minutes  et  
contrôle  échographique  à  la  recherche  d’hématome  à  la  fin  
de  la  compression:  Grade:  QOE=  +;  SOR=  grade  1    
Indica,ons  de  l’échographie  
Les  6  premiers  mois  
R6  
Au  moment  de  l’IRA  thérapie  
Surtout  en  l’absence  d’échographie  préopératoire  de  qualité  
OU  
En  cas  de  découverte  d’une  fixa,on  ectopique  ou  d’une  Tg  plus  élevée  
qu’aaendu  
QOE  +  SOR  Grade  2  

R7  3  MOIS  APRES  ABLATION  


si  pT4  ou  R1    
Echo  +/-­‐  TDM,  IRM,  18-­‐FDG  
 
QOE++  SOR  Grade  1  
Indica,ons  de  l’échographie  
6  –  12  MOIS  après  thyroïdectomie  

R8    
ECHOGRAPHIE  SYSTEMATIQUE  à  6  –  12  MOIS  

Risque  élevé  
Faible  risque  
Très  faible  risque   pT1b  et  pT2N0   pT3,  pT4,  N1,  M1  
pT1aN0M0  
Tg  sous  L-­‐thyroxine  ou   Tg  en  s,mula,on  
Tg  sous  L-­‐thyroxine   en  s,mula,on   QOE++  SOR  grade  1  
QOE++  SOR  grade  2   QOE++  SOR  grade  1  
Echo préchirurgicale!
Thyroïdectomie totale +
écho préiode + 131I !

3 mois: écho si pT4, R1!

6-12 mois: (LT4) rhTSH-Tg + écho!

Tg indétectable Tg détectable< seuil Tg > seuil institutionnel"


écho normale" institutionnel. Pas écho !
d’autre anomalie" scanner cou thorax"

Faible risque:" - +
Diminuer dose LT4"
Suivi annuel: TSH, Tg rhTSHTg + Sevrage + " Chirurgie
Traitement par 131I"
répétition écho : non écho à 1 an" cou
Scintigraphie J5
Derniere à 5-7 ans
- +
Haut risque"
LT4 frenateur" Re  
TEP-­‐CT  
répétition écho 18FDG   traitement  
par  131I  
annuelle pdt 5 ans puis
fc de la restratification
du risque
Conclusion  
Échographie  et  niveau  de  risque  

•  Niveau de risque initial


§  Palpation cervicale
§  Echographie cervicale pré-opératoire
§  Analyse compte-rendu histologique: pTNM
§  Tenir compte : N1 et variantes histologiques

•  Réévaluation du risque
§  Bilan 6 -12 mois: échographie cervicale + rh-TSH Tg:
§  Normal : faible risque → suivi simplifié
§  Anormal: haut risque → suivi classique