Vous êtes sur la page 1sur 2

ENSA Tétouan Année universitaire 2019-2020

GC2

Module: Résistance des matériaux 2


Série 1

Les poutres considérées dans les exercices suivants sont constituées d’un matériau élastique,
linéaire, homogène et isotrope de module d’Young E et possèdent une section droite constante
d’aire S et de moment quadratique I suivant l’axe.

Exercice 1:
On considère la structure de la figure 1.
En utilisant le théorème des travaux virtuels :
1.1 Déterminer la réaction d’appui en B.
1.2 Déterminer le moment fléchissant en C.

y

F

x
A C B

L/3 2L / 3

Figure 1

Exercice 2:
On considère la structure de la figure 2. C’est une poutre dont la partie BC est en console et qui est
sollicitée par une charge uniformément répartie q.
En utilisant le théorème des travaux virtuels :
2.1 Calculer la valeur du moment en B.
2.2 Déterminer la réaction d’appui en B.

y
q

A B C x
L L/2

Figure 2

1
Exercice 3:

L’expression de la déformée v(x) de la poutre encastrée-libre montré sur la figure 3, lorsqu’une


1
force unitaire verticale descendante agit à l’extrémité x = L est donnée par: v(x) =
6EI
x 3 − 3Lx 2 . ( )
On demande de trouver l’expression du déplacement vertical du point x = L lorsqu’une force P agit
en x = p .

y 
P

O x
x=p

L
Figure 3

Exercice 4:

Un camion stationné en un point c d’un pont, ayant la forme d’une travée isostatique, cause une
flèche δc = −5.2mm au point c et δv = −3.8mm au point v , l’axe des y étant orienté vers le haut.
Par la suite, une voiture de 1000kg s’amène au point v du pont. On mesure les flèches à nouveau
et on trouve δ′c = −5.3mm et δ′v = −4mm .
On demande: quelle est la masse du camion?

Exercice 5:
( )
On considère un problème d’élastostatique régulier dont les données sont fi ,Tid . On considère sur

le même domaine, le problème homogène caractérisé par les données: ( fi = 0, Tid = σij0 n j ) où σij0

est constant. Ce deuxième problème admet la solution évidente: σij = σij0 , u i = Λ ijklσ0kl x j .
5.1 En appliquant le théorème de Maxwell-Betti en prenant comme problème (1) le problème posé,
et comme problème (2) le problème homogène associé défini précédemment, démontrer que:

σij0 ∫ εijdΩ = ∫ Λijkl σ0k x jfi dΩ + ∫ Λ ijkl σij0 x jTid dΣ


Ω Ω Σ

5.2 En prenant un champ σij0 particulier, démonter la relation suivante:

1 1
∫Ω ε11dΩ = E ∫Ω f1x1 − ν ( f 2 x 2 + f 2 x 2 ) dΩ + E ∫Σ T1 x1 − ν ( T2 x 2 + T3 x3 ) dΣ
d d d

5.3 En déduire que la variation de volume du domaine est:

1
∆V = ∫ εii dΩ =
Ω 3λ + 2µ
{∫ ∫
f x dΩ + Tid x i dΣ
Ω i i Σ }