Vous êtes sur la page 1sur 4

www.ofpptland.

com
2020

1.Essais sur béton durci


Control du béton durci :
Le contrôle du béton durci à pour objectif de dévoiler les
caractéristiques (résistance à la compression et à la traction) du béton
et sa qualité. Les essais à effectuer à ce propos sont : essai à la
compression (après surfaçage des éprouvettes) et essai à la traction.
Avant l’effectuer l’essai d’écrasement le béton passe par les étapes
suivantes :

Prélèvement de béton :
1. Enduire la surface intérieure du moule par huile minérale
2. Réorganiser l’échantillon
3. Remplir le moule en prend en considération le serrage du béton
en deux couches
4. Procéder à la vibration de chaque couche
5. Après le remplissage de moule enlever le béton se trouvant au-
dessus du bord supérieur du moule
6. Araser soigneusement la surface
7. Munir les moules d’une étiquette porte la date du prélèvement,
le nom du client, le nom du chantier et le numéro du PV.

Conservation des éprouvettes :


1. Conserver les éprouvettes dans leur moule et protéger les contre
les chocs et les vibrations, pendant un minimum de 16heures et
un maximum de 3 jours, à la température de 25 C ±5C,
2. Démouler les éprouvettes avec soin
3. Eviter toute perte d’humidité et tout écart par rapport à la
température de conservation requise lors du transport,
4. Conserver les éprouvettes après démoulage et transport au
laboratoire dan la salle de conservation a une à une température
www.ofpptland.com
2020

de 20C ±2C dans l’eau ou en chambre humide d’humidité


relative supérieure ou égale à 95٪
Au jour de l’écrasement et avant de passer à la rectification de
l’éprouvette nettoyer l’éprouvette, noter sa masse et ses dimensions
(hauteur et diamètre)

Surfaçage des éprouvettes par soufre :


Le surfaçage a pour objectif de planifier les surfaces de l’éprouvette
auxquelles sera appliquée la charge de compression d’une manière
uniformément reparties.
Le surfaçage normal est le surfaçage à base de soufre. La composition
du mélange pour surfaçage est comme suit :
 60 % de soufre
 40 % de sable fin de granularité 0.125/0.315mm

 Chauffer le mélange à une température permettant d’obtenir la


consistance voulue, remuer le mélange d’une façon continue,
 Appliquer une mince couche d’huile sur le fond du plateau de
surfaçage
 Prélever la quantité voulue du mortier et la verser sur le fond de
l’appareil de surfaçage l’épaisseur de surfaçage ne doit pas
dépasser 5mm,
 Faire descendre l’éprouvette verticalement dans le mortier laissé
durcir le mélange,
 Recommencer l’opération précédente pour surfacer la seconde
face de chargement de l’éprouvette
 Attendre 30min depuis le dernier surfaçage avant d’exécuter un
essai de compression sur l’éprouvette.
 NB : La rectification faite aussi par une machine rectifieuse.
www.ofpptland.com
2020

a. La résistance à la compression des éprouvettes :


Principe :
Les éprouvettes sont chargées jusqu’a a rupture dans une machine
pour essai de compression.
Méthode :
L’essai sur cubes ou prismes se fera toujours transversalement par
rapport au sens de remplissage.
Les faces des éprouvettes sur lesquelles on applique la charge devront
Être rectifiées ou surfacées.

b. Résistance en traction par fendage d’éprouvettes


Principe :
Une éprouvette cylindrique est soumise sur toute sa
génératrice à un effort de compression appliqué sur une zone étroite
.les contraintes de traction orthogonales qui en résultent provoquant la
rupture de l’éprouvette par traction .

Méthode :
L'essai consiste à appliquer une charge de compression centrée selon 2
génératrices de l'éprouvette. Les contraintes induites provoquent la
Rupture suivant un plan diamétral de l'éprouvette.

c. Résistance à la flexion sur éprouvettes


Principe :
Des éprouvettes prismatiques sont soumise jusqu’ a rupture à un
moment de flexion par application d’une charge au moyen de rouleau
supérieur et inferieur .la charge maximale atteinte au cours de l’essai
est enregistrée, et la résistance en flexion est calculée.
www.ofpptland.com
2020

Méthode :
L’essai se fera toujours transversalement par rapport au sens de
remplissage.