Vous êtes sur la page 1sur 46

Comment faire votre propre parfum à la

maison

Fabriquer un parfum dans votre maison n’est pas une affaire compliquée, vous avez besoin de trois
ingrédients principaux,

• Huile essentielle • Eau • Alcool

Vous pouvez obtenir l’huile essentielle facilement d’un magasin ou sur

l’Internet

L’huile essentielle est un extrait concentré des fleurs, si vous ne pouvez pas payer son cout vous
pouvez le substituer par des fleurs naturelles.

Recette de base :

Tout ce que vous avez besoin pour cette recette est quelques fleurs coupées mélangées avec quelques
gouttes d’huile d’olive extra vierge et d’alcool, laisser le tout se reposer une nuit, le lendemain filtrez
la solution et diluez avec de l’eau et de l’alcool selon vos goûts.

Pour conservez votre parfum mettez le dans des bouteilles colorées et sombre pour durer le plus
longtemps possible.

Vous pouvez de cette manière obtenir un parfum de jasmin, de rose, romarin, … à moindre coût.

Comment fabriquer son propre parfum ?

FABRICATION D'UN PARFUM


Tout d'abord, il faut savoir que toutes les huiles essentielles entrent dans la
composition de base des parfums.

En aromathérapie, les huiles essentielles sont classées selon la note qui les
caractérisent :

- note de tête : celle que l'on perçoit en premier (plutôt agrumes et


conifères)

- note de coeur : le caractère du parfum (essences de fleurs)

- note de fond : le fondement du parfum, cette note en assure sa stabilité (fixateur). C'est
cette note que l'on perçoit plus longtemps (huiles extraites d'écorces, de racines et de
résines).

Un parfum réussi associera donc ces trois notes.

Préparation :

- Choisissez un flacon en verre teinté (200 à 300 ml)

- Pour la réalisation d'une eau de toilette : versez 250 ml d'alcool à 70°

- Pour la réalisation d'un parfum : versez 100 ml d'alcool à 70°

Mélangez ensuite environ de 5 à 15 ml d'huiles essentielles au choix (en associant les trois
notes)

Afin de "fixer" votre parfum, ajoutez quelques gouttes d'huile essentielle de sauge sclarée
dans le flacon.

Afin de "développer" votre parfum, ajoutez quelques gouttes d'huile essentielle de bois de
cèdre.

Une fois votre mélange terminé, mélangez le tout et testez sur votre peau.

Il faudra ensuite vous armer de patience et laisser mûrir votre parfum ou votre eau de toilette
durant 4 semaines au moins. Le flacon devra être stocké au frais et à l'abri de la lumière.

Durant cette période, les différentes senteurs vont se lier, l'ensemble du parfum s'équilibrera et
s'arrondira.
Au bout de quatre semaines, il vous faudra filtrer votre parfum afin d'éliminer les impuretés
(filtre à café) et vous n'aurez plus qu'à le transvaser dans un joli flacon.

Votre parfum pourra se conserver pendant plusieurs années !

Mais pour vous aider avant que vous ne vous lanciez dans la réalisation de votre parfum, je
vais vous livrer ici la "recette" d'une eau de toilette que j'ai réalisée moi même il y a quelques
temps aux notes fleuries et chaleureuses :

- Dans un flacon en verre teinté contenant 250 ml d'alcool à 70°, 10 gouttes d'huile
essentielle de sauge sclarée et 10 gouttes d'huile essentielle de bois de cèdre, j'ai ajouté les
huiles essentielles suivantes :

- Mandarine : 1 ml + 10 gouttes

- Géranium rosat : 1 ml + 5 gouttes

- Orange : 3 ml

- Citron : 2 ml

- Lavande : 1 ml + 5 gouttes

- Ylang Ylang : 5 gouttes

Pour mesurer les quantités d'huiles essentielles, procurez-vous des petites seringues en
pharmacie, ou pour indication :

- 1 ml : 20 gouttes

- 5 ml : 1 cuillère à café

- 20 ml : 1 cuillère à soupe

NB :

- N'oubliez pas de noter la constitution de vos mélanges afin de pouvoir les réaliser à
nouveau.

- Pensez à noter aussi sur le flacon la date de fabrication

- Enfin, faites preuve d'imagination et donnez un nom à votre parfum !


Voilà, peut être êtes-vous un "nez" sans le savoir, terme que l'on emploie pour tous les
créateurs de parfums ?

En tout cas, j'espère que vous prendrez beaucoup de plaisir à en réaliser vous même !

Bonnes compositions !

Tu peux trouver des huiles essentielles en pharmacie,dans les magasins "bio",certaines grandes
surfaces en vendent aussi quelques unes.
Effectivement, et c'est une erreur de ma part, il faut de l'alcool non modifiée (à 70°en pharmacie,
mais à 90° à moins d'être bien avec son pharmacien, c'est pratiquement impossible à obtenir !) ou
alors utilise de la vodka (qui tient moins bien sur la peau) mais ça marche très bien !
A part les agrumes, il n'y a pas d'huile essentielle de fruits,désolée! La note est reproduite en labo
d'après une technique nommée "headspace" qui vise à reconstituer les odeurs naturelles d'une fleur
lorsque celles-ci sont impossibles à obtenir sous forme d'huile essentielle.
Cependant, tu trouveras sûrement des huiles synthétiques aux fragrances que tu désires (leur coût
en sera moindre d'ailleurs), mais attention aux risques d'allergies cutanées !(sur le site SUN D'KOH
par exemple)
En ce qui me concerne, j'ai fait le choix de n'utiliser que des matières "nobles" et naturelles, mais tu
peux tout à fait faire ce choix si tu préfères.
Quoi qu'il en soit, il faut se faire plaisir, alors si tu aimes vraiment ces senteurs (pêche et poire),fais
ton parfum quand même mais ne l'applique pas sur ta peau ! Amuse toi bien en tout cas ! à bientôt !

L'huile essentielle de rose s'associe très bien à l'HE de géranium rosat, de bois de rose, de verveine,
de jasmin (notes de coeur)...
Pour renforcer le parfum tu peux utiliser de l'huile essentielle de cannelle, de girofle, de santal, de
vétiver, de patchouli, mais surtout en ce qui te concerne de l'huile essentielle de Badiane (appelée
aussi anis étoilé) pour son odeur proche de la réglisse (notes de fond).
Comme notes de tête, tu as le choix entre l'HE d'ylang-ylang, de lavandin, de citron, de bergamote,
de mandarine...
Pour ton parfum, tu peux donc ne mettre que de l'HE de rose (note de coeur), une ou deux HE au
choix citées ci-dessus (note de tête) et de l'huile essentielle de badiane (note de fond). Ce qui devrait
faire un parfum plutôt réussi et correspondant à tes goûts.
Voilà, j'espère avoir répondu entièrement à ta question.
En tout cas, n'hésite pas si tu as d'autres questions, je suis là pour t'aider.
Tout d'abord, merci d'être venue me rendre visite ! ça me fait plaisir que des personnes soient
intéressées et posent des questions.

Donc je vais essayer de répondre aux tiennes le mieux possible sachant que ce n'est pas évident de le
faire sans rentrer dans trop de détails.

En ce qui concerne ta première question : Toutes les huiles essentielles entrent dans la composition
de base des parfums !

2) Toutes les combinaisons sont possibles à partir du moment où tu respectes l'équilibre du parfum
en tenant compte des notes (tête, fond, coeur)

Voici la liste des huiles essentielles photosensibilisantes : bergamote, petit grain, coriandre, cumin,
mandarine, orange douce, pamplemousse. Elles peuvent être mélangées !

Effectivement, il vaut mieux éviter d'appliquer le parfum à même la peau avant une exposition au
soleil au risque de voir apparaître des tâches brunes sur la peau qui auront du mal à s'effacer ensuite.

3) L'alcool éthanol à 95° ne peut être obtenue en France que sur ordonnance, j'utilise donc de l'alcool
à 90° qui est aussi bien.
Les eaux de toilette sont constituées de 60% d'alcool, 15% d'eau distillée (ou florale) et de 5%
d'huiles essentielles.

4) L'huile essentielle de cannelle ne doit pas dépasser 1% du volume total de ta base (tout comme
l'HE de néroli, de bergamote, de girofle, de thym, de gingembre, d'origan, de menthe)compte tenu
de l'agressivité des phénols qu'elle contient, cela pourrait irriter ta peau !
Mais si tu respectes bien les concentrations, tu ne risques rien et de toute manière, je le dis souvent
dans mes billets, il faut mieux faire un test cutané avant l'application d'une huile essentielle sur la
peau.
(Rappel : pose 1 goutte de l'HE que tu veux utiliser à l'intérieur de ton poignet, attends quelques
heures, aucune réaction, c'est bon !)

Bon, je pense avoir fait le tour de tes questions. J'espère ne pas avoir été trop "technique".
En tout cas, n'hésite pas, si j'ai répondu de façon incomplète ou "pas très claire", c'est avec plaisir
que je t'aiderai à nouveau.

Alors, à bientôt et bonne soirée !

Bravo ! Félicitations ! Mais avoue que ce n'est pas évident, hein ?

Alors, en résumé, quoi qu'il est difficile de donner des conseils sans pouvoir sentir ce que ça donne
vraiment, je peux te dire qu'en ce qui concerne ton parfum n°1, les HE utilisées comme notes de tête
(bergamote, lavande, mais aussi menthe et basilic qui sont aussi des notes de coeur) sont en trop
grosse quantité, elles "étouffent" les autres notes (notes de coeur : romarin, menthe et basilic, et
notes de fond : cèdre, cannelle, encens)

Ton parfum n° 2 me parait déjà plus équilibré. Par contre, je serais tentée de rajouter de l'HE de
lavande (5 g maxi, et 1 g à la fois) (note de tête) voir ce que ça donne, et surtout 5 gouttes d'HE de
sauge sclarée que tu as du oublier et qui vont fixer ton parfum !

Si je peux te donner un conseil pour l'avenir, ne mets jamais toutes tes huiles d'un seul coup !
Commence par une seule goutte de chaque note et rajoute les une par une jusqu'à ce que tu
obtiennes une fragrance à ton goût.
Mais je reconnais que ce n'est pas évident...
Il faut ensuite essayer de s'imaginer le résultat final quand toutes les HE seront rentrées en synergie
et qu'elles arrondiront le parfum.

Mais, il faut bien commencer et encore une fois, Félicitations !

1) la sauge est un excellent fixateur pour les parfums, et le bois de cèdre sert à le développer, mais ça
n'est pas obligatoire. Le parfum aura moins de tenue c'est tout.
2) alcool ou vodka, peu importe. Il est peut être plus facile de se procurer de la vodka que de l'alcool
à 90°, mais le résultat est idem.
3)En fait moi, je préfère utiliser des hydrolats (ou eaux florales) de préférence, ceci renforce le
parfum, mais pour l'eau du puits tout dépend de sa qualité et de ce qu'elle "renferme", mais
pourquoi pas !
3)J'ai proposé plusieurs idées de parfum, mais celui que j'ai fabriqué et que je propose dans mon
premier billet concernant la fabrication d'un parfum pourrait te convenir il me semble, car moi aussi
j'aime les parfums plutôt fleuris et fruités et celui là me correspond tout à fait. Mais tous les coups
sont permis.....

Sache cependant que même si je conseille de laisser reposer le parfum 4 semaines au minimum, il ne
prendra toute "sa force" qu'au bout de 6 mois !

Une chose que j'ai oublié de préciser lors de la rédaction de mon billet, c'est qu'avant d'utiliser ton
parfum après "mâturation" (au bout des 4 semaines), il faut le filtrer (avec filtre à café) et le
transvaser dans un autre flacon.
Voilà, j'espère avoir bien répondu ?
En tout cas, merci de ta visite et à bientôt !
Qu'est-ce que je mets dans mon éprouvette?
On trouve très peu de choses en ligne sur le sujet, il y a un peu plus de littérature mais j'ai eu
beaucoup de mal à trouver des informations quand je m'y suis mise (raison pour laquelle je fais un
article assez complet sur le sujte).
J'utilise, pour créer les parfums, la méthode donnée sur la page de Christiane d'Héliotropia (cliquer
ici), la page est un peu austère mais très complète et propose plusieurs approches pour construire
son parfum.

Je commence par faire le parfum pur en mélangeant les huiles essentielles en très petites quantités:
quelques gouttes seulement. Je mets dans l'ordre:

 la note de tête
 la note de coeur
 la note de fond

Je respire et je brode autour en corrigeant ou renforçant les senteurs, on peut forcer un peu plus sur
la note de tête et il faut avoir la main très légère avec la note de fond qui va se prononcer lors du
vieillisement. Je fais un test: une goutte au creux du poignet pour voir comment l'odeur s'épanouit sur
la peau. Quand ça me plait, je note la date de fabrication en détaillant TRES exactement la formule
finale. J'oublie ensuite le flacon au moins 4 semaines: les odeurs vont s'accorder et se modifier.

Au bout de 4 semaines, si le parfum ne plait pas, on l'oublie ce qui n'est pas trop grave puisqu'on aura
mis que quelques gouttes. Si le parfum doit être améliorer, on complète et rectifie et on
attend nouveau 4 semaines. Si le parfum est satisfaisant, on ajoute les he en conservant le
pourcentage et on ajoute l'alcool ou l'hv de base.

J'ai longtemps hésité sur la dilution, je dilue habituellement les huiles essentielles à 10 %, c'est
légèrement supérieur aux parfums de Melvita ou Centifolia qui semblent diluer leurs préparations à
8% et je pense que je vais monter à 15/20% pour mes prochaines préparations. Voici les
concentrations habituelles:
- 15 à 30% pour un parfum
- 8 à 15% pour une eau de parfum
- 4 à 8 % pour une eau de toilette ..

On peut utiliser alcool ou huile végétale pour diluer le parfum. L'alcool permet de proposer un parfum
traditionnel qui peut être mis dans un vaportisateur mais dénature légèrement le parfum des he.
L'huile restitue mieux l'odeur du mélange mais elle est moins pratique d'usage.

Pour l'apprentie-sorcière, le plus difficile est de trouver de l'alcool non dénaturé en France. En effet;
pour éviter la consommation domestique, on ne trouve en pharmacie que de l'alcool camphrée à
90%. Il est interdit de vendre autre chose! Merci l'Europe, on peut heureusement commander de
l'alcool à 96° non dénaturé sur le site d'Héliotropia. Sinon on peut toujours utiliser de la vodka
(composant que l'on trouve majoritairement dans la littérature) mais personnellement, je trouve que ça
ne tient pas sur la peau.

Je sais pas quoi mettre dans mon éprouvette...

Pour éviter que vous ne sentiez comme votre voisine du métro ou comme moi, je ne propose pas de
recette ici: vive la créativité! Mais voici un petit tableau pour aider l'apprentie-sorcière (cliquer ici pour
plus de détails):
Notes de tête Notes de coeur Notes de fond
Ce sont les odeurs que constituent le coeur ou le apparaissent quand les
l'on sent en premier caractère dominant du notes de coeur
mais qui disparaissent parfum, elles signent le commencent à se dissiper,
vite pour laisser place parfum et le classe elles garantissent la
aux notes de coeur parmis les familles de durée du parfum sur la
parfums ( article à venir) peau, son intensité et sa
 les agrumes ( profondeur. Ce sont
orange, citron,  jasmin souvent des résineuses ou
petit grain,  rose des huiles assez épaisses.
verveine,  géranium
mandarine,  romarin  benjoin
pamplemousse.  lavande  racines d'iris
..)  ...  vétiver
 pin  ylang-ylang
 cyprès  bois de santa
 sapin  patchouli
 ...  vanille
 ...

Je ne travaille qu'avec des he, il existe des huiles parfumées qui sont souvent des huiles de synthèse,
bien moins chères ou qui permettent d'avoir des odeurs qui n'existent pas naturellement (notamment
les odeurs de fruit: fraise, pomme...), mais je n'utilise que des matières "nobles" et naturelles quand je
le peux donc je les évite.

Quelques liens et biblio


Mon article Composer ses parfums pour vous guider dans le choix des ingrédients

La page de Christiane d''Héliotropia

Un cours de marketing sur le parfum, très intéressant pour les consom-acteurs

"Même les parfums contiennent des poisons", article de La maison du 21ème siècle

"My toxic Valentine", l'excellente enquête de Greenpeace

Osmoz, un très beau site conseillé par Raffa pour explorer l'univers des parfums
Les Huiles essentielles (he)
(Je reprends ici une fiche que j'avais préparée pour un forum à partir de diverses sources, la principale
étant la Bible de l'Aromathérapie, elle est assez courte, il manque des choses mais elle a le mérite de
la concision. En attendant une fiche plus complète, je vous invite à aller sur Aromalves, pour découvrir
les he ou sur Antimythe Naturel pour tout ce qui est précaution d'usage.

Relaxantes ou tonifiante, on les utilise pour la santé et le bien-être.

ATTENTION

Les huiles essentielles sont puissantes! Apprivoisées, elles sauront vous servir à merveille,
mais elles restent potentiellement dangereuses! Aussi, il est important de garder à l'esprit les
quelques avertissements suiavnts:

 Ne JAMAIS utiliser d'he par voie orale sans l'avis d'un naturopathe ou d'un phyto-
aromathérapeute qualifié.
 Conserver les he hors de portée des enfants, certaines sont des poisons mortels en cas
d'ingestion. Les conserver dans un lieu sombre et frais.
 Assurez-vous de la qualité et de l'identité (nom latin) de l'he que vous achetez. Avant
de l'utiliser, vérifiez ses propriétés et faites un test .
 Faîtes un test en appliquant un peu d'he diluée au creux du coude. Couvrir d'un
pansement pendant quelques heures. Si absence de réaction au bout de 48 heures, c'est
bon!
 Respectez les doses des recettes et suivez le tableau des concentrations

CONCENTRATION

(attention ici "g" = goutte)

Atomiseur: 50 à 100 g pour 30 cl de liquide


Bain: 10 g maximum, diluée dans une cas d'hv (ou autre mais pas de l'eau)
Bain de pied: 4 à 6 g
Crème de massage: 2 à 2,5 %
Lotion: 1 à 1,5%
Répulsif contre les insectes: 2 à 2,5 %
Shampoing et après shampoing: 20 à 30 g pour un verre
Chémotypes ou race chimique

jeudi 6 juin 2002. par Lydie Bonnet-Alves

La composition chimique d'une Huile Essentielle est complexe et chaque classe chimique est
étroitement liée à une réponse thérapeutique précise.

Les composés aromatiques ne sont cependant pas immuables pour une même plante
aromatique. Différents facteurs tels, l'ensoleillement, l'altitude, la nature et la composition du
sol, peuvent influer sur la biosynthèse végétale.

Afin de différencier, dans une même espèce, cette variation chimique, on utilise le terme de :
Chémotype ou race chimique

Cette notion fondamentale de CHEMOTYPE est parfaitement illustrée par l'exemple du


THYM de l'espèce botanique THYMUS VULGARIS L.

A l'ancienne dénomination d'"essence de thym rouge" et d'"essence de thym jaune " ou


d'"essence de thym fort" et d'"essence de thym doux", se substitue la notion de Chémotype :

 Linalol
 Thuyanol
 Carvacrol
 Acétate de Terpényle
 Géraniol
 Thymol
 Paracymène

Le Thym qui pousse spontanément sur tout le pourtour Méditerranéen, présente de profondes
variabilités en fonction de la situation géographique où il se développe.

- Ainsi, dans le Var, en bord de mer, ce thym dégage une odeur forte, phénolée :

Constituant majeur : Thymol = H.E.C.T THYMUS VULGARIS THYMOL

- Dans l'arrière pays, il garde cette même odeur phénolée, mais avec des nuances qui
rappellent sa voisine la Sarriette

Constituant majeur : Carvacrol = H.E.C.T. THYMUS VULGARIS CARVACROL

Etc. etc..

Botaniquement, il s'agit de la même plante : THYMUS VULGARIS L. , mais chimiquement,


tout se passe comme si l'on avait affaire à des espèces différentes.
L'espèce botanique THYMUS VULGARIS L. a en fait, dans son patrimoine génétique, toutes
les possibilités de biosynthèse de ces différentes molécules.

Chaque étape de cette biosynthèse est sous la dépendance d'enzymes spécifiques, lesquelles
vont agir différemment en fonction de l'environnement (nature du sol, ensoleillement,
altitude...)

Les Huiles Essentielles ainsi générées, portent le nom de :

HUILES ESSENTIELLES CHEMOTYPEES


H.E.C.T.

Cette notion de CHEMOTYPE est devenue essentielle et fondamentale en


Aromathérapie de pointe, car les indications thérapeutiques qui découlent
de ces divers chémotypes peuvent être fort différentes.

Le Chémotype d'une Huile Essentielle ne signifie pas pour autant que le constituant chimique
précisé est fortement majoritaire. Il peut être seulement à un faible taux, mais sa seule
présence justifie une indication thérapeutique précise.

Ainsi l'Huile essentielle de ROMARIN, de l'espèce botanique ROSMARINUS


OFFICINALIS L. présente 3 Chémotypes différents et par la même, 3 indications
thérapeutiques différentes :

 H.E.C.T. Rosmarinus Officinalis Camphre : a des propriétés anti-inflammatoires.


 H.E.C.T. Rosmarinus Officinalis Cinéole : a des propriétés antiseptiques pulmonaires
et mucolytiques
 H.E.C.T. Rosmarinus Officinalis Verbénone : a des propriété cholagogues et
hépatoprotectrices.

En conclusion : La dénomination de l'Huile Essentielle, pour sa


prescription en Aromathérapie, tiendra compte de 3 critères fondamentaux
:

 Espèce Botanique précise


 Chémotype
 Partie de la plante distillée
Les Hydrolats
(conférence 2e Symposium International d’aromathérapie scientifique, Grasse 1999)

dimanche 21 novembre 2004. par michel

Conférence donné par Michel Vanhove et Herviane Viaud. J’espère que les analyses en
images vont etre visible ... Michel Vanhove, 19/11/2004

Histoire des hydrolats (eaux distillées)

Définition des hydrolats :

« Les eaux distillées ou hydrolats sont des eaux chargées, par la distillation, des principes
volatils des végétaux.

Codex 1908.

4e Siècle :

Les eaux distillées étaient probablement déjà connues des Egyptiens, les premières indications
de leur connaissance nous viennent par les écrits de Synesios de Ptolomais (*1) et de
Zozymos de Panapolis (*2) qui décrivirent de manière détaillée les appareils distillatoires des
Egyptiens.

6e Siècle :

Aetius d’Amida (*3), médecin et écrivain, vivant à Constantinople décrivit a la distillation


empyreumatique (*25) par hydrodifusion (Destillatio per descensum).

8 e au 11 e Siècle apogée de la science Arabe :

Geber (Dschabir) (*4) est probablement le savant le plus influent de son époque. -Mésué le
jeune (*5) la description des eaux distillées de rose et d’absinthe.
Ibn Khaldun (*6) Mentionne que les hydrolats étaient déjà connus et estimés. (l’eau de
roses )
Nonus Theophanes (*7) Médecin de l’Empereur Michael VIII de Constantinople)
recommandait l’eau de roses comme remède.
Le médecin syrien Serapion (Janus Damascenus), 9 e Siècle et
Avenzoar (*8) (médecin du calife Ebn Attafin du Maroc employaient l’eau de rose comme
collyre. (10 e Siècle)
Abn Dschafar Achmed (*9)(traduit par Synesius de Constantinople en grec) décrivait l’eau
de roses, l’huile essentielle de roses et le camphre comme médicaments usuels. (11 e Siècle)
Albucasis donne dans son œuvre « Liber servitoris »une description minutieuse de la
distillation. (*10)

Après les Croisades : relève par l’Occident :


Nous voyons à travers des écrits de l’époque que les eaux distillées étaient le but de la
distillation, les huiles essentielles étaient considérées comme quantité négligeable... Les
recherches étaient orientées vers l’alchimie, la transmutation des métaux...

L’alchimie et distillation : vulgarisation grâce à l’imprimerie :


Hieronymus Brunschwig (1500). (*11)
Philippi Ulstadii (commencement du 16 e Siècle) (*12)
Walter Hermann Reiff (Ryff) (1556) : medecin à Strasbourg. (*13) « New gross
Destillirbuch », Ce livre donna beaucoup de détails sur les appareils distillatoires puis les
hydrolats leur production et leurs actions médicales sont décrites dans la seconde partie du
livre.

Nous voyons aussi que les auteurs sont encore bien imprégnés par la recherche de la
« Quintessence », puisqu’ils distillaient toutes les matières végétales, pommes, poires, cerises
etc...le sang humain, l’urine et « autres substances subtiles », parfois après des « digestions »
et « circulations », après des fermentations et des putréfactions... A noter également les
importants travaux sur les « eaux distillées » de Mathiolus et Lonicer.

Conrad Gesner à Zurich et Valerius Cordus étendirent la connaissance par des recherches
plus approfondies. (*14) Dispensatorium Noricum 1543, 1552, 1563.

La distillation des eaux aromatiques entre dans les pharmacies.

Jean Winther, professeur de médecine à Strassbourg (1487-1574) (*15) Nous voyons ici
que la distillation se déplace des laboratoires des alchimistes vers les laboratoires des
pharmaciens. Les techniques s’améliorent.

Guerres de Religion : grande perte pour l’humanité et la recherche scientifique.

Seuls les savants se trouvant loin des tumultes de la guerre pouvaient continuer leurs
recherches :
Jean Baptiste van Helmont (Bruxelles 1577-1644)
Jean-Rodolphe Glauber (Amsterdam 1604-1668)
Nicolas Lemery (Paris 1645-1715)
Guillaume Homberg (1652-1715)

On commençait a ajouter aux produits à distiller des sels tels que le sel de cuisine, la potasse,
l’alun, la crème de tartre...

La parfumerie, la chimie...

Au moins 120 huiles essentielles étaient déjà connues en 1708. Eau de Cologne (Jean Marie
Farina) en 1725. Grand essor de l’industrie de la parfumerie, déjà pratiqué dans le sud de la
France depuis un bon moment.

Les connaissances chimiques se multiplièrent :


Herman Boerhave : 1728 « traité de Chimie » (*16) Il décrit les huiles essentielles comme
formées de deux éléments : 1)Un principe résineux, brut, insoluble dans l’eau (Mater).
Invariable et commun à toutes les essences... 2)Un principe très subtil, à peine pondérable,
éthéré et peut-être gazeux (Spiritus rector). Ceci constitue les propriétés odorantes et
aromatiques, particulier à chaque plante, caractérise les huiles essentielles, soluble dans l’eau
et communique aux eaux distillées son odeur, sa saveur et ses propriétés.

Par suite du principe admis de la solubilité dans l’eau du « spiritus rector », les eaux distillées
devaient résumer les propriétés actives des arômes volatils des plantes.

Nous comprenons alors que selon certains auteurs le véritable apogée des eaux distillées se
trouvait au 18e Siècle. (Juillet 1914, Lemery). (*17) Lemery en décrit environ 200...

Abandon du principe dualiste de Boerhave des « arômes ».

Les premiers à abandonner le principe dualiste étaient :


F.A.C Gren, professeur de médecine à Halle (*18)
Antoine François de Fourcroy (célèbre chimiste de Paris. (*19)

Début du « commerce », « l’industrie » des huiles essentielles ...

Le but des nouvelles recherches était d’augmenter les rendements de la production des huiles
essentielles, Les « eaux distillées » devinrent moins importantes. Plusieurs livres apparurent,
(*20) parmi lesquels :
Production en gros ou art de fabriquer industriellement les produits chimiques, Demachy
(Traduits en allemand par le médecin Samuel Hahnemann...)

Fin de la théorie du phlogistique : la nouvelle science par Lavoisier

La découverte des éléments constitutifs de l’eau par Cavendish en 1766, de l’oxygène par
Priestley et de Scheele de 1771 à 1774 amena Lavoisier a rédiger une nouvelle théorie sur la
constitution des éléments matériels. La première analyse scientifique d’une huile essentielle
est celle de Houton-Labbillardière. (*21) Suit une course à la découverte des différents
composants des huiles essentielles jusqu’à nos jours...

La fabrication des huiles essentielles quitte le domaine de la pharmacie...

La fabrication des huiles essentielles quitta le domaine de la pharmacie vers 1840, pour entrer
dans le domaine de la chimie.

Nous voyons encore apparaître dans le « traité de pharmacie Galénique » de 1880 : Edme
Bourgoin.

« Les eaux distillées sont des eaux chargées, par distillation, des principes volatils contenus
dans les végétaux. Ce sont les hydrolats du codex, de Bérat, de Guibourt, etc... »

Les distillations s’opéraient encore à feu nu. Les idées anciennes de l’esprit recteur, l’eau
essentielle et les eaux distillées sont encore abordés rapidement, pour passer à la pratique.

On divisait les eaux distillées en deux parties : 1 Les eaux distillées de plantes inodores. 2 Les
eaux distillées de plantes odorantes.

Exemples : Plantes odorantes : Badiane Baies de genévrier Bourgeons de sapin Fenouil


Lavande Matricaire Origan Sabine Sassafras Sauge Serpolet
Plantes inodorantes : Bourache Chardon bénit Coquelicot Laitue Mauve Pourpier
Quintefeuille Tilleul

L’emploi des plantes fraîches est préféré par rapport aux plantes sèches pour les raisons
suivantes : 1 Elles se conservent plus longtemps 2 Elles ont une limpidité plus grande, leur
arôme est toujours plus suave et plus développé

Exceptions sur cette règle : Fenouil Lierre terrestre Mélilot Origan Serpolet Sureau Tilleul

Des règles très précises sont données quand a la quantité d’eau que l’on pouvait retirer de la
distillation, la durée de la distillation etc ...

Dans le Dorvault de 1923 (Officine de préparation générale de pharmacie pratique) nous


voyons les mêmes données reprises qu’auparavant.

Pour la Menthe poivrée il est écrit :

Eau distillée de menthe poivrée Sommités fraîches. Incis.de menthe 1000 Eau comm..Q.S.

Retirez à la vapeur un poids d’hydrolat égal à celui de la plante. A défaut de menthe fr.
Prendre 200gr. De menthe sèche (Codex). Préparez de même les eaux distillées ou hydrolats
d’hysope, de marjolaine, de menthe crépue, de mélisse, d’armoise.

Nous trouvons plus de précisions dans la pharmacie Galénique T1 de A. Gomis et de A. Liot


de 1942. Les eaux distillées figurent au Codex 1965 pour la dernière fois. (*17)

Auparavant le Codex indiquait :

42 Hydrolats en 1837 22 Hydrolats en 1884 7 Hydrolats en 1908

Livre de Henri Viaud en 1983 : Huiles essentielles-Hydrolats avec une longue liste
d’hydrolats et leur emploi médical. (*24)

Pratique de la préparation ; selon méthode tradionnelle : 1 Choix de l’eau Cet aspect prends
toujours plus de valeur, le codex de 1884 ne donnait pas de spécification, celui de 1908 parle
de « eau potable », le codex de 1937 parle d’une eau de rivière ou de source, a présent des
données plus précises quant à la qualité de l’eau sont données.

2Choix de la substance : De préférence des plantes fraîches (à l’invers des habitudes des
« anciens », qui préféraient les plantes sèches, à cause des alambics moins performants ). La
dessiccation amène, par l’évaporation, un appauvrissement de la plante en essence, celle-ci
peut, d’autre part, s’altérer à l’air et à la lumière. La lavande fournit 10% de moins d’essence.
La menthe sèche, au contraire, donne le même rendement que la plante fraîche. D’ailleurs,
cette règle ne peut être absolue, car il y a des plantes (cannelle, girofle) que l’on ne peut
employer que desséchées. D’autres produits tels que : tilleul, mélilot, origan, sureau, sont plus
aromatiques à l’état sec qu’a l’état frais.

3Parties de la plante à employer :


Nous trouvons ici les mêmes précautions et règles que nous rencontrons avec la distillation
des huiles essentielles. (choix et moments de la récolte, couper certaines herbes, râper le
bois...) Certaines plantes doivent être macérées quelque temps avant la distillation (cannelle,
valériane).

4Choix du mode opératoire :

Des détails sont données sur la distillation, les précautions à prendre pour éviter que les
hydrolats ne prennent un mauvais goût. Les codex ont fixé les rendements pour chaque plante.
Il y a en effet une certaine mesure à observer, car les parties qui passent à divers moments
dans une distillation ne présentent pas toujours la même composition et l’eau distillée est un
mélange de ces diverses fractions.

Il faut toujours filtrer l’eau, après l’avoir agitée pour la saturer d’essence. Le filtre doit être
mouillé préalablement, afin de séparer les essences non dissoutes.

Les adultérations ou faux hydrolats

1 Eaux distillées alcoolisées

On ajoute de l’alcool soit dans l’eau distillée obtenue, soit sur la plante, avec l’eau de la
cucurbite. Cette technique n’a jamais été acceptée en France, mais adoptée dans d’autres pays
par leurs Pharmacopées

2 Eaux artificielles

Certains auteurs et certaines Pharmacopées font préparer les eaux distillées au moyen des
essences dissoutes dans de l’eau distillée, en employant différents procédés. a)Agitation de
l’essence avec l’eau, sans substance intermédiaire b)Emploi d’un intermède pour diviser
l’essence (kaolin, talc, silice, pierre ponce, pâte à papier) ; l’usage de la magnésie, du
phosphate tricalcique... c)Distillation de l’essence avec de l’eau. d)Avec les teintures
d’essences que l’on ajoute dans la proportion de 10 grammes, c’est à dire 0,2 gramme
d’essence pour 1000.

Ces eaux artificielles étaient préconisées par certaines pharmacopées :

Ex : (... La Pharmacopée des Etats Unis écarte complètement le processus de la distillation.


Elle indique que l’eau doit être imprégnée avec l’huile essentielle en triturant avec du
magnésium, suivi par la filtration) (*22) Suisse : pour certaines d’entre elles. (La
pharmacopée suisse de 1934 (5e édit.) fait sauf prescriptions spéciales (eau de rose, eau de
fleur d’oranger, eau de laurier-cerise), préparer les eaux aromatiques au moyen des essences
respectives, selon la formule générale suivante : Essence 1,5 partie, talc purifié 15 parties et
eau récemment bouillie et refroidie à +45°+50°, 1000 parties. On triture l’essence avec le talc
et on ajoute l’eau peu à peu. On laisse déposer et on filtre de façon à obtenir un liquide
limpide ou très légèrement opalescent. On prépare ainsi l’eau de menthe, l’eau de fenouil,
etc... ) La Pharmacopée suisse de 1907 (4e édit.) faisait préparer des « eaux distillées
concentrées » (sureau, tilleul). On faisait macérer pendant vingt-quatre heures 50 grammes de
drogue sèche avec 15 grammes d’alcool et on distillait à la vapeur jusqu’à obtention de 200
grammes. On redistillait et obtenait 50 grammes de produit. Ces eaux étaient utilisées diluées
au 1/10. (*23)
Dans la Pharmacopée allemande de 1926 (6e édit), toutes les eaux distillées sont remplacées
par des eaux aromatiques, qui sont des solutions d’essences dans l’eau, additionnées ou non
d’alcool.

Composition des eaux distillées (analyses anciens) :

A coté des compositions que nous retrouvons dans les essences étaient indiqués des composés
tel que :
des acides acétique (eau de roses) isovaléranique (valériane) cinnamique (canelle)
des principes alcalins : ammoniaque (eau de poivre) -amines (eau de Chenopodium
vulvaria L.) Les essences qui sont dissoutes dans l’eau, ne sont pas absolument semblables à
celles recueillies dans le récipient florentin. Les essences sont formées de produits divers qui
se dissolvent en proportions différentes dans l’eau. Un corps peut abonder en une essence,
mais s’il est insoluble dans l’eau, l’essence retirée de l’eau distillée par extraction au moyen
d’un solvant, ne contient qu’une faible proportion de ce produit. C’est ainsi que :

a)L’eau de néroli cède à l’éther une essence plus suave que le néroli b)Les essences d’anis et
de badiane se comportent de la même façon vis à vis du réactif de Viron, et cependant les
essences des eaux distillées de ces plantes réagissent différemment c)Goris et Vischniac ont
montré que si l’on distille de la cannelle et si l’on dose l’aldéhyde cinnamique dans l’essence
non dissoute et dans celle contenue dans l’eau distillée on trouve :

pour l’essence non dissoute : 75 p. 100 d’aldéhyde cinnamique


pour l’essence dissoute : 92 p.100 d’aldéhyde cinnamique De même pour le thym : Essence
non dissoute : 32 p. 100 de composés phénoliques. Essence dissoute : 46 p. 100 de composés
phénoliques. Pour la valériane, l’essence non dissoute est bien moins acide que l’essence
dissoute, indice d’acidité 275 pour la première et 543 pour la seconde (Janot et Cionga).

La composition des essences dissoutes s’éloigne donc de celle des essences qui se séparent
après distillation, les hydrocarbures s’y trouvent en quantités plus faibles, les dérives
alcooliques en quantités plus élevées. On ne peut donc déduire, avec certitude, la composition
de l’eau distillée d’une plante de celle de son essence.

Comparaison des compositions qualitatives et quantitatives d’une huile essentielle et d’un


hydrolat :

L’hydrolat retient en son sein une quantité de composés aromatiques supérieure à celle de
l’infusé aqueux et qualitativement différente. ...l’hydrolat de Canelle contient en dissolution
92% d’aldéhyde cinnamique, l’huile essentielle n’en contient que 75-76%. L’hydrolat de
thym renferme 46% de phénols (surtout du carvacrol)alors que l’huile essentielle n’en
contient que 32%. (Goris et Vischniac 1914) (*17)

Etude moderne :

Etude comparative des hydrolats, les extraits hydroalcoholic et les huiles :

Double étude d’un hydrolat de camomille romaine(Chamaemelum nobili L.) et d’un hydrolat
de menthe poivrée (Mentha x piperita L.).

A HYDROLAT DE CHAMOMILLE ROMAINE :


Spécifications : (selon la société Fytosan)

1° L’analyse d’un lot d’hydrolat de Chamaemelum nobili (L.) All.syn Anthemis nobilis de la
société Fytosan (Die) montre les spécifications suivantes :

Hydrolat :

Aspect : liquide Couleur : incolore à très légèrement opalescent Odeur : suave Densité à
20°C : 0,998-1,002 Composition : min 0,30% d’huile essentielle de camomille romaine

2°Etude chromatographique comparée entre l’huile essentielle de chamomille romaine et


l’hydrolat de camomille romaine. (Laboratoire de Combe D’Ase)

Hydrolat de camomille romaine.

L’HE contenu dans l’hydrolat est extrait par « pentane » et analysée par CPG. L’hydrolat de
Chamomille romaine contient environ 310 mg d’HE par litre.

Nota : On constate que pour l’Hydrolat de Chamomille romaine le profil est assez différent de
celui de l’HE !

Prédominance des composants suivants :


isobutyl 3-Hydroxy 2 Méthylène Butanoate
2 Hydroxy 2 methyl 3 butenyl 2 methyl 2 butenoate
transpinocarveol
myrtenol

Ce qui, regroupés par groupes chimiques donne le profil suivant :

Profil par groupes de constituants :

Hydrolat de Camomille romaine :

100

95

90

85

80

75

70

65

60
55

50

45

40

35

30

25

20

15

10

33,83% 23,93% 6,53% 0,59%

Esters Monoterpenol Cetones Monoterpenes

B HYDROLAT DE MENTHE POIVREE :

1° Spécifications (selon la société Fytosan) :

L’analyse d’un lot d’hydrolat de Mentha x piperita L. de la société Fytosan (Die) montre les
spécifications suivantes :

Hydrolat :

Aspect : liquide Couleur : incolore nuance verte Odeur : aromatique, poivrée, caractéristique
de la plante Densité à 20°C : 0,998-1,002 Composition : min 0,30% d’huile essentielle de
menthe poivrée.

2° Etude chromatographique comparée entre l’huile essentielle de Mentha piperita et


l’hydrolat de mentha piperita (laboratoire de Combe D’ase) :

L’HE contenu dans l’hydrolat est extrait par « pentane » et analysé en CPG. L’hydrolat de
Menthe piperita contient environ 320 mg d’HE par litre.

On notera ici la plus grande similitude de l’hydrolat avec l’HE correspondante, que dans le
cas précédent.
Prédominance des composées suivants :
Menthol
Menthone
Piperitone
Isomenthone
Isomenthol
Cineol 1,8

Ce qui regroupé par Groupes Chimiques donne le profil suivant :

Hydrolat de Menthe Piperita

100

95

90

85

80

75

70

65

60

55

50

45

40

35

30

25

20

15

10
5

49,55% 30,46% 4,62% 3,72% 0,99%

Monoterpenols Cetones Oxydes Sesquiterpenols Alcools

monoterpeniques

Nous comprenons ici après cette étude comparative qu’on ne peut a priori déterminer à
l’avance le profil d’un hydrolat aromatique ; chaque hydrolat devait faire l’objet d’une
analyse pour connaître sa constitution. Par ailleurs des analyses plus poussées peuvent très
certainement faire découvrir la présence d’éléments autres de types : Acides organiques etc...

Cette étude nous permet d’aborder maintenant :

Les éventuelles applications thérapeutiques des hydrolats.

Comme nous venons de le voir les hydrolats sont à la fois des produits « originaux » et très
doux par rapport aux huiles essentielles desquels ils demeurent bien sur très
complémentaires !

Double usage :

voie interne
voie externe

A Voie interne :

Ce sont avant tous de bons draineurs de fond et connecteurs subtils de « terrain ». Ils sont très
bien tolérés par l’organisme même le plus sensible (Enfants, personnes âgés ou malades), sans
phénomène d’accoutumance ou d’interaction médicamenteuse.

Ils sont un « complément thérapeutique » à utiliser en « cures » d’apport, d’entretien


saisonnier par exemple selon le principe de la « médecine chinoise » : entretien des organes
liés aux saisons. Ou bien traitement sous forme de complexes Huiles Essentielles/Hydrolats
finement dosés.

Préparations types :

A Mélange d’hydrolats entre eux et tels que en association complémentaire.

Complexe digestion : Laurus nobilis Levisticum officinale Menthe piperita Ocimum


basilicum Peumus boldus Rosmarinus verbenone

Complexe relaxant : Chamaemelum nobile Citrus aurantium Crataegus Lavandula


angustifolia Lippia citriodora Origanum majorana

B Mélanges d’hydrolats dynamisés et renforcés à 1/1000 par des huiles essentielles.


Complexe circulatoire :

C Complexe hydrolat/ Huiles essentielles à dynamiser :

Souvent utilisé pour un traitement de fond de 3 semaines à 1 mois. Le dosage en HE allant de


1,5% à 5% dispersées dans un hydrolat ou un mélange d’hydrolats, par le biais d’un
dispersant Alcoolisé ou non. Cupressus sempervirens Erigeron canadensis Melilotus
officinalis Ruscus aculeatus

+ HE cupressus sempervirens HE pistacia lentiscus Infections urinaires : ( 60 cc)

HE : Cinnamomum verum (feuilles) Mentha piperita Origanum compactum 1 gra


Rosmarinus verbenon Thymus vulgaris thymoliferum

Qsp Hydrolat de thym linalol

Problèmes d’estomac ( 100 cc)

HE : Rosmarinus officianalis verbenon Artemisia dracunculus 2 gra Ocimum basilicum


Lavandula angustifolium

Qsp Hydrolat de -Lavandula vera -Origanum majorana

Les complexes ainsi dosés peuvent se prendre en gouttes à raison de 15 à 25 gouttes de 2 à 3


fois/jour. res.D’autre part on peut également très facilement créer des complexes : Hydrolats
renforcés par des Teintures -M

B Voie externe

Les hydrolats très doux pour la peau s’adaptent particulièrement bien pour les soins « dermo-
cosmétiques » sous forme de « lotions ». (Mélanges d’hydrolats entre eux)

Ils servent également dans la fabrication de Masques tres (phase aqueuse), fabrication de
bains aromathérapiques, deempl crèmes...

Les hydrolats sont adaptés aux soins esthétiques pour les différents types de peaux et leurs
problèmes :

peaux sèches
peau sensible
peau grasse
rougeurs diffuses
acné
également dans le cadre de dermatoses et soins du cuir chevelu.

Exemple de lotion rougeur diffuses :

Cupressus sempervirens Hélichrysum italicum Mélange d’hydrolats : Hamamelis Matricaria


recutita
Problèmes de conservation : (*23)

1 Altérations d’ordre physico-chimique -La chaleur, la lumière et l’air sont trois causes
importantes de l’altération des eaux distillées. -L’oxydation amène des changements dans la
constitution des principes : l’aldéhyde benzoique et l’aldéhyde cinnamique se transforment en
acides. L’oxydation de l’essence provoque le jaunissement de l’eau de fleur d’oranger, cette
coloration est due à l’altération de l’anthranilate de méthyle.
On a signalé autrefois, du plomb dans l’eau de fleur d’oranger, due a l’emballage (des
estagnons de fer étamé avec du plomb). 2 Altération d’ordre biologique

Les eaux distillées sont facilement envahies par les micro-organismes, lesquels y forment des
dépôts mucilagineux ou dans certains cas plus rares, rendent les eaux filantes. Quelques fois
ils donnent une coloration verte à l’eau, il est très difficile de se débarrasser de ces micro-
organismes lorsque les usines en sont in festées (eau de fleur d’oranger)
Les micro-organismes trouvés dans les eaux distillées se classent en trois groupes
différents : 1 Bactéries (Micrococcus, Bacillus, Vibrio et Spirillus) Micrococcus luteus dans
l’eau de fleur d’oranger Micrococcus aurantiacus dans l’eau de menthe. Ces bactéries sont
susceptibles de colorer l’eau distillée par leurs pigments. 2Algues. Les algues sont
relativement rares dans les eaux distillées. 3Champignons. Pénicillium glaucum
Hormodendron ...

La nature des végétations et la réaction de l’eau donnent des indications sur le degré
d’altération des eaux distillées. Si dans une eau normalement acide il se développe des
bactéries, c’est qu’elle est profondément altérée puisque les bactéries ne vivent qu’en milieu
neutre ou alcalin. Inversement, des eaux qui présentent à l’état normal une réaction alcaline
auraient perdu toute valeur si elles renferment des champignons, puisque ceux-ci ne se
développent qu’en milieu acide.

Conservation :

Les hydrolats naturels ne se conservent pas au delà d’un ans. Il est du reste préférable de les
refaire « frais » si possible tous les 6 mois-ce qui présuppose que l’on fasse de véritables
hydrolats, c’est à dire une distillation spécifique et non de recueillir le produit aqueux de la
distillation d’une huile essentielle.

Tout l’appareillage de distillation doit être au préalable bien nettoyé à la vapeur d’eau.

Les hydrolats doivent être microfiltrés avant d’être mis en fûts.

Les fûts doivent être également passé au préalable à la vapeur d’eau.

Le stockage devrait plutôt se faire dans des fûts petits (32 litres), bien bouchés et mis à
l’abri de la chaleur et de la lumière.

Conservateurs éventuels (Il est bien évident qu’à la demande de certains clients !)

Il est possible d’utiliser une batterie de conservants classiques : Sorbate de potassium


Methyl jodé Prophyl jodé

Une autre possibilité est la mise sous vide en ampoules stériles d’hydrolats.
Il serait intéressant d’étudier l’interaction éventuelle de conservateurs sut l’hydrolat ainsi
que la possibilité d’utiliser d’autres types de conservateurs.

Notes (*) :

1) Tractatum chymicus ad Dioscoridem. In Fabricii biblia Graeca. Tom 8 2) Histoire de la


chimie, Hoefer, 2e Edit. T.1.p 261-270. 3) Aetius Libri medicinalis sedecim. Editio Aldina
1533.fol. 10., médecin et auteur littéraire à Constantinople 4) Gebri « Summa perfectionis
magisterii ». Ex bibliotheca vaticana exemplari. Gedani 1682. Lib. IV,p 156-178. Alchemia
Gebri Arabis libri excud. Joh.Petrius, Nuerembergensis, Bernae 1545. Lib.2, cap 12- Torbert
Bergmann, « De primordiis chimiae »Upsalla 1779. Par 3D en par 4C, Editio Hebenstreit.
Lipsiae 1787. 5) Antidotarium seu Grabbadin medicamentorum compositorum libri XII 6)
Notices et extraits des manuscripts de la bibliothèque impériale à Paris, 1862, T 19, p.364. 7)
Nonus Theophanus Editio Bernardi. Praefatio as Synesius : de febrius. Cap.28, p.112.
Amstelodami, 1749. 8) Liber Theizir Dahalmodana Vahaltabadir proomium Cordubensis ab
Jacobo Hebraeo. 9) Synesius de febribus. Editio Bernardi. Amstelodami 1749, p. 58 en 240.
10) Liber servitoris seu libri 28 Bulchasin Ben-aherazerin :translatus a Simone Juanensi :
interprete Abraamo Judeo Tortuosiensi 1471-Editio Veneti 1502. Fol 339b, 341 et 342. 11)
« Liber de arte Distillandi de Compositis, Das Buch der waren kunst zu distillieren » 12)
patris nobilis Coelum Philosophorum seu liber de secretis naturae, id est quomodo ex rebus
omnibus Quintia essentia paretur. Argentorati 1526 u. 1528-Augustae Treboc. 1530-Lugduni
1540 u 1553- Parisii 1543-Francofurti 1600. Traduction en Allemand : « Dess Edlen und
Hocherfahrenen Herrn Philippi Ulstadii von Nurnberg Buchlein von Heimligkeiten der Natur,
jetzund verdeutischt. Frankfurt a.Mayn 1551. Traduction en Français à Paris : 1547 : « Le
Ciel des philosophes ou secrets de la nature. Paris 1547. 13) Nouveau grand Traité de
Distillation, 1556 à Francfort s/Main. 14) Annotationes, Valerius Cordus Thesaurus Euonymi
Philiatri, Tiguri 1552. 15) Guintheri Andernaei Liber de veteri et nova medicina tum
cognoscenda tum facienda. Basilae 1571. 16) Elementa chimiae, que anniversario labore
docuit, in publicus, privatisque scholis, Hermanus Boerhave. 17) Thèse de Jean-Marc Soulier
18) Gren, Plan de Chimie conforme aux plus récentes découvertes et destiné aux conférences
académiques. T.2 p.217. Halle 1796. 19) Annales de Chimie. T. 25 (1798), p 232. Système de
connaissances chimiques par Fourcroy. Paris 1801. 20) -De la pratique et l’art de distiller.
Préparation de différentes eaux distillées et essences. G.H.Burghart. Breslau 1736. -Traité
raisonné de la distillation, ou de la distillation réduite en principes avec un traité des odeurs.
Dejean. Paris 1764. 21) Journal de Pharmacie T.4, (1818), p 5. 22) (... In relation to most of
the aromatics, The United States Pharmacopeia discards altogether the process by distillation,
and directs that water should be impregnated with the volatile oil by trituration with magnesia,
and subsequent filtration...) The dispensatory of the United States of America, by George
B.Wood, M.D, Professor of Materia Medica in the Philadelphia College of Pharmacy and
Franklin Bache, M.D, professor of chemistry in the Philadelphia college of pharmacy.
Published by Grigg & Elliot, 1833. With gratitude towards Michael A.Flannery , Library
director of the Lloyd Library and Museum, Cincinnati, Ohio, USA for making this copy
available. 23) La pharmacie Galénique T1 de A. Gomis et de A. Liot de 1942. 24) Huiles
essentielles et hydrolats. Distillation, Qualité, Controle de la Pureté. Indications majeures. Par
Henri Viaud distillateur avec le concours des médecins aromathérapeutes Dr.D.H-Dr.A.P et
de Jean-Michel Dufour-pharmacien . Editions Présence 1983 ISBN : 2_901696-33-3 25)
Empyreumatique : se dit d’un Gout, d’une odeur tenant de l’empyreume. Empyreume : Gout,
odeur désagréable que contractent certaines substances organiques soumises à la distillation
ou à l’action d’un feu vif. (Flammarion)
Étape 1 Ce que vous devez:

Ingrédients:

 Vodka (le pourcentage d'alcool plus élevé possible) ou Everclear si vous pouvez l'obtenir
 * Huiles essentielles, huiles parfumées **, huiles infusées , même saveur *** extraits
(assurez-vous qu'il est pur) tels que l'extrait de vanille
 distillée ou eau de source
 glycérine

Autres trucs

 bouteilles en verre plutôt de mettre le produit fini dans, de préférence en verre coloré,
bouteilles réutiliser ou de les trouver au magasin du dollar.
 bocal en verre pour le parfum de mélange dans
 une tasse à mesurer et cuillères
 un compte-gouttes, si vous en avez un
 entonnoir
 une feuille d'aluminium ou de papier d'emballage si vous utilisez des bouteilles en verre clair
 papier et un crayon pour noter votre recette
 un nez élégant est utile

* Vous pouvez aussi créer votre propre parfum d'huile Faites de la science romantique: Distiller votre
huile propre parfum.

** Les huiles de parfum sont des produits synthétiques sont moins chères que les huiles essentielles.

*** Un bon parfum peu utilisé dans les arômes alimentaires, ainsi extraits sont un moyen facile de les
intégrer dans vos propres créations.

Étape 2 bouteilles Préparation


Stériliser les biberons et petits pots dans le lave-vaisselle, surtout si vous êtes réutilisation des
bouteilles. Ils doivent être propres et stériles.

Étape 3 Ajouter l'alcool

Mesure 1 / 4 tasse de vodka / Everclear et versez dans le récipient.


Étape 4 Une note sur les parfums

J'ai inclus quelques mots sur les parfums, si vous souhaitez lancer à droite dans concocter votre
parfum passez à l'étape suivante.

Notes:
Dans les parfums le parfum peut être divisé en trois notes différentes selon le moment où ils
surviennent.

Note de tête: Le parfum initial quand vous mettez le parfum sur, puis disparaît, ils comprennent;
citron, orange, pamplemousse, citron vert, bergamote, menthe verte, menthe poivrée et d'autres.

Note de coeur: Ce parfum apparaît juste après la note de tête disparaît. Senteurs similaires;
coriandre, palmarosa, marjolaine, basilic, romarin, géranium rosat, pettitgrain, lavande et autres.

Note de fond: Il semble que, après la note moyenne et est la base du parfum, ils comprennent;
patchouli, vétiver, encens, bois de cèdre, de santal et d'autres.

Lorsque vous mélangez votre début de parfum en ajoutant votre note de base, puis milieu puis vos
notes dessus.

Familles:
Senteurs peut être divisé en différentes familles telles que la roue floral, oriental, boisé et frais
(comme les agrumes, etc) Voir ci-dessous. C'est beau, mais pourquoi avons-nous besoin de savoir ce
que c'est? Lorsque vous mélangez votre parfum, l'ajout des odeurs provenant de familles voisines
crée l'harmonie en toi le parfum.
Nom de marque de parfum / eau de cologne
Il ya un site qui identifie les différentes composantes de parfums de marque, donc si vous souhaitez
faire une imitation de votre parfum préféré / Cologne check it out; répertoire Fragrance Basenotes

Par exemple:
Notes parfum Obsession

Notes de tête

 Mandarine, bergamote, jasmin, rose, fleurs d'oranger.

Notes de coeur

 Coriandre, Tagète, Armoise.

Base Notes

 Ambre, Mousse de Chêne.

Certains de ces parfums peut être un peu difficile à trouver. (? Armoise)

Aromathérapie
L'aromathérapie fait appel à l'aide des parfums pour affecter l'humeur et le bien-être, si vous voulez
en tenir compte lorsque le mélange de votre parfum, consultez aromathérapie pour bien-être
émotionnel

Homme Cologne
Les gars, ne se sentent pas laissés pour compte, essayer les parfums de la famille ligneuses ou frais
pour faire une belle cologne virile.
Étape 5 Ajouter vous senteurs



C'est là que la magie commence ...

Ajouter environ 25 gouttes d'huile essentielle de parfum /.

Prenez un parfum;

 ajouter quelques gouttes


 tourbillon
 odeur
 ajouter d'autres ou de continuer sur
 écrivez le pétrole et le nombre de gouttes

Prenez le parfum et répéter comme ci-dessus jusqu'à ce que vous avez ajouté le nombre
approximatif de gouttes. N'hésitez pas à ajouter plus ou moins à créer le parfum désiré.

Si vous êtes débutant et ne sais pas qui senteurs d'essayer. Vous pouvez diviser l'alcool en petits
volumes et d'essayer différentes combinaisons, l'expérience, être créatif, avoir du plaisir avec elle.
Supprimer ces annonces par Inscription .
Étape 6 Let it âge

Une fois que vous êtes heureux avec le parfum que vous avez créé, il est temps de le laisser vieillir.
Placez-le dans un endroit frais et sombre pendant un minimum de 48 heures, jusqu'à un mois.

Le vieillissement de votre parfum permet de se mêler les parfums, et devenir plus fort. Une fois que
vous avez votre parfum ans pour la durée souhaitée, le sentir à nouveau, le mélange peut avoir
changé l'odeur dans l'ensemble, alors n'hésitez pas à ajouter quelques gouttes de parfum pour le
modifier (n'oubliez pas que vous aurez besoin à l'âge de nouveau, si plus de parfum a été ajouté).
Étape 7 Ajouter de l'eau et de glycérine

Maintenant que le parfum est prêt, il doit être dilué.

 Ajouter 2 cuillères à soupe d'eau de source distillée /. Si vous faites un vaporisateur de


parfum, ajouter de l'eau.
 Ajouter environ 5 gouttes de glycérine, cette aide à préserver le parfum.
Étape 8 Pour terminer

Verser le parfum dans la bouteille, utiliser un entonnoir si vous avez besoin. Si vous utilisez des
bouteilles claires, vous aurez besoin de les couvrir de papier d'aluminium ou de papier d'emballage
(votre parfum doit être protégé de la lumière ou s'éteint).
Ajouter une étiquette, le décorer, de lui donner un nom de fantaisie et d'être heureux que vous avez
enregistré beaucoup d'argent!
Étape 1 Matériel nécessaire

Vous aurez besoin d'un navire pour chauffer l'eau, une source de chaleur, de la gaze ou de
mousseline, du fil, un tube, un récipient de réception et de la glace.

Vous aurez également besoin d'une jolie bouteille pour stocker votre parfum.

Pour cet exemple, nous avons utilisé une fiole conique, un sac de toile de brins de lavande plus râpé,
un tube en plastique et un tube à essai dans un bécher d'eau froide. L'huile a été stocké dans une
cartouche de film. Vous pouvez utiliser n'importe quel équipement que vous pouvez trouver, à
n'importe quelle échelle vous avez besoin pour produire votre parfum.

Si vous êtes mélanger les huiles, vous aurez besoin d'une pipette compte-gouttes pour chaque huile
premières que vous utilisez.

Étape 2 distillation.

Faire chauffer doucement l'eau de sorte qu'il mijote, plutôt que revient violemment. Vous avez
besoin d'un approvisionnement régulier de vapeur d'eau passant par la lavande.

Remarquez comment l'équipement est disposé de manière que la vapeur doit passer par la lavande
en voie de disparition.

La vapeur passe le long du tube en plastique pour le tube à essai, où il se condense au contact vec le
verre refroidi à la glace.

Étape 3 Faire votre parfum.


Le disillate doit être conservé dans un récipient hermétique.

Essayez une variété de matériaux à extraire les huiles. Ils ne seront pas toujours la même odeur après
l'extraction comme avant, car certaines huiles sont plus faciles à distiller cette façon.

Essayez:
Feuilles odorantes comme la lavande, la menthe ou le thym.
Fleurs - roses ou violettes sont bonnes.
Des fruits comme les agrumes ou de pelures de pommes ou de poires
"Green" odeurs, comme les mousses ou feuilles et des brindilles fraîches en provenance de l'arbre,
les noix et les amandes de forme d'amande ou une pêche de craquage-open-pierre.
Épices, comme le bâton de cannelle, de racine de réglisse ou de gousse de vanille.

Lorsque vous avez une "bibliothèque" de parfums, essayez de les mélanger pour obtenir l'effet
souhaité. Assurez-vous de les ajouter dans un récipient propre, et l'utilisation d'une pipette compte-
gouttes pour chaque huile brute, sinon vous allez les mélanger de manière inattendue.

Nous avons utilisé la lavande, le zeste d'orange, le zeste de citron et le zeste de lime, à la fois
séparément et ensemble dans le ballon.

Etape 4 Utilisation de l'odeur en toute sécurité.


Certaines huiles parfumées ne sont pas appropriées pour l'application directe sur la peau, qui peut
causer une irritation ou des réactions allergiques.

Votre huiles devraient, par conséquent, être utilisée de manière indirecte. Utilisez-les dans l'huile
chauffe-propriétaires, ou ajouter quelques gouttes à des morceaux de tissu et suspendez-les dans
des endroits chauds, comme sur les lampes (pas trop près de l'ampoule), sur des radiateurs ou en
avant de votre voiture entrées d'air.

Il est tentant de faire des bougies parfumées de l'huile, mais il ya trop d'eau dans it - ajouter de l'eau
à la cire fondue et vous risquez une ébullition rapide de pulvérisation de la cire fondue dans tous les
sens.
Comment faire Parfums solides

Parce que c'est facile à faire, parfum solide ouvre la porte à l'expérimentation, la créativité et
l'individualité . Que vous cherchiez à vous démarquer avec un parfum unique ou vous n'êtes
pas si friand de The Undertones alcoolisées dans la plupart des liquides parfums , ces
instructions va vous montrer comment créer une alternative peu coûteuse.

Modifier choses que vous devrez

 1 cuillère à soupe de cire d'abeille (disponible sur la plupart des magasins d'artisanat) ou de
la vaseline
 1 cuillère à soupe d'huile d'amande (ou de l'huile de jojoba ou de la vitamine E - disponible
sur les magasins d'aliments naturels de santé)
 8-15 gouttes d'huile essentielle (disponible auprès de la plupart des magasins d'aliments
naturels.)
 1 pot (de préférence en verre, en céramique ou en pierre mais le plastique est acceptable)
 1 paille (ou un objet similaire)
 1 petit pot de verre ou un bol en pyrex pour le mélange
 1 casserole

Modifier les étapes

1. 1

Rassemblez vos fournitures et d'ingrédients dont la liste figure dans les «choses dont vous
aurez besoin" section.

Ads by Google

TruTone(tm) electrolarynx

Improved voice quality--Buy online or thru distribs. Sound samples on.


www.griffinlab.com

2. 2
Mesurer la cire et l'huile d'amande dans le petit verre pot ou un bol en pyrex.

3. 3

Faire fondre la cire. Mettez environ un pouce d'eau dans une petite casserole, puis mettez le
pot ou un bol (avec la cire et l'huile dans) dans l'eau. Porter l'eau autour de lui à une
ébullition . La cire va fondre peu à peu.

4. 4

Enlever la cire de la chaleur quand la cire est liquide 100%.

5. 5

Incorporer l'huile essentielle avec quelque chose de long et mince. Un bâton mince
agitation est utilisé parce que la cire commence à se former solide sur quoi que vous fassiez
votre agitation avec - votre objectif devrait être de trouver quelque chose qui a la surface
aussi peu que possible de sorte que vous perdez moins du produit final, et aussi quelque
chose de jetable vous n'avez donc pas besoin de le nettoyer. Mélanger soigneusement.

6. 6
Verser la cire liquide dans le récipient final. Dans environ 30 minutes, il sera refroidi, solide
et prêt à l'emploi. Est-ce que le rendement d'environ un demi-once (en volume) de parfum
solide.

7. 7

Appliquez le parfum . Pour utiliser le parfum, il suffit de frotter un doigt sur la surface du
parfum de cire, puis frottez que le doigt sur la zone que vous voulez sentir bon - à l'intérieur
de vos poignets et derrière les oreilles fonctionne bien. Vous pouvez également utiliser
parfum solide en de nombreuses autres façons:

o Faire un parfum de cèdre simple à frotter sur colliers pour chiens. Le parfum de
cèdre repousse les tiques, et sent bon aussi!
o Faire un cèdre ou de cyprès pour frotter les pieds - ce qui empêche champignon et
les bactéries liées à l'odeur de pied.
o Faire un parfum apaisant et relaxant avec des huiles essentielles de lavande ou de
camomille.
o Appliquer en petite quantité sur les cartes de visite - cette tradition japonaise rend
votre carte unique et mémorable.
o Frotter l'intérieur de votre porte-monnaie pour se débarrasser de l'argent sale odeur.

Ads by Google

Parfums

Buy your favorite parfum with discount. worldwide shipping


www.anage.eu

Achetez dans les Landes

Maisons, appartements, terrains Entre Océan et Forêt


www.landes-ocean.com

Maison de vacances Bruges

Holiday House in historical center Tranquille, située dans le centre


www.blonvira.be
Modifier Conseils

 Le seul ingrédient qui peut être cher est les huiles essentielles, surtout si vous faites un
parfum mélange complexe nécessitant un investissement initial dans de nombreuses huiles
différentes. Bien sûr, il n'y a rien de mal à choisir un parfum unique agréable. Une bouteille
de l'huile essentielle fera beaucoup, beaucoup de parfums que vous utilisez uniquement
gouttes d'huile essentielle à la fois.
 La plupart des magasins qui vendent des huiles essentielles ont sampler bouteilles que vous
pouvez utiliser pour "preview" les différentes senteurs. Ouvrir deux ou trois à la fois pour
obtenir une bouffée combinée à trouver une bonne combinaison. Choisissez un parfum
primaire et utiliser plus de celui-là, puis un ou deux "de fond" parfums, en utilisant moins de
chacun. Certains éléments essentiels agréable pour les parfums d'arrière-plan sont les
suivants:
o sauge sclarée, une odeur légèrement fumé à base de plantes pour aider à la
créativité et la concentration
o orange ou de gingembre pour fournir une sensation de chaleur
o ylang-ylang - un floral qui n'est pas trop sucré ou girly pour les gars, mais une odeur
heureux et assez subtile pour une toile de fond
o cèdre pour éloigner les insectes
 Pour un on-the-go applicateur, nettoyer un tube Chapstick et le remplir avec de la cire liquide
fondu.
 Pour un cadeau frais, trouver un contenant appel à votre magasin d'aubaines pour le rendre
spécial. Pour les doigts pour accéder au parfum solide à l'intérieur, le réservoir doit être de
bol, pas de bouteille, etc.
 Consultez les sites aromathérapie différents pour tout savoir sur les propriétés
psychologiques de parfums différents.
 Bougie usines ont huiles parfumées qui imitent les parfums de marque et de bien travailler
dans de la cire.

Ads by Google

House of Aroma (D'Haus)


Essential Oils, Aromatherapy & Spa Wholesale & Retail (Philippines)
www.d-haushome.com

Haut Qulity Soap Machine


Approvisionnement savon machine savon ligne, mixer, plodder...
wx-zt.com/English/index.asp

Bulk Essential oils


Premium Australian Sandalwood oil Buy Direct and save
www.austoils.com.au

Modifier Recette parfum Exemple # 1

 6 gouttes d'huile essentielle d'orange


 4 gouttes d'huile d'ylang-ylang
 4 gouttes d'huile de bergamote
 3 gouttes d'huile essentielle de bois de rose
 3 gouttes d'huile d'encens
 2 gouttes d'huile de jasmin

Modifier Recette parfum Exemple # 2

 5 gouttes d'huile essentielle de jasmin


 4 gouttes huile essentielle de rose
 2 gouttes d'ylang-ylang huile essentielle
 2 gouttes d'huile essentielle de cèdre

Modifier wikiHows connexes

 Comment faire des huiles essentielles


 Comment acheter des huiles essentielles
 Comment faire Lip Gloss
 Comment faire votre propre parfum
 Comment obtenir et appliquer Parfums
 Comment faire solaire , utilise une partie des mêmes ingrédients et une méthode similaire
 Comment faire votre propre parfum L'utilisation d'huiles
 Comment faire pour conserver l'odeur de tes parfums
 Comment faire Parfums Avec les huiles essentielles

Modifier sources et les citations

 Parfum solide de Instructables article par rapiertwit, partagé avec sa permission.

Articles pour vous d'écrire


Voici une liste des articles proposés qui n'ont pas encore été écrite. Vous pouvez aider en faisant des
recherches et écrit un de ces articles. Pour commencer à écrire l'un de ces articles, cliquez sur le lien
rouge d'un titre ci-dessous.

 Comment trouver le parfum droit


 Comment trouver le volume d'un solide
 Comment obtenir des échantillons de parfum gratuits
 Comment se débarrasser du chien Tiques
 Comment faire un Sampler

Article Info

Article vedette

Dernière édition:
27 mars 2011 par Mileycyrussoulja

Catégories:
Articles en vedette | Parfums maison

Dernières modifications par: KommaH , Connor , Elyne ( voir tous )


Faire Parfums aux huiles essentielles

Conseils pour faire des Parfums aux huiles essentielles

Tout le monde connaît les aspects aromathérapie d'huiles essentielles, mais peut-être le plus
délicieux de ses aspects est la capacité d'une à faire de parfum aux huiles essentielles.

Bien qu'il existe de nombreux parfums disponibles sur le marché, vous pouvez réellement
faire votre propre mélange unique en utilisant vos parfums préférés.

Bien qu'il n'y ait pas vraiment de limite à ce que les combinaisons que vous pouvez faire pour
rendre votre propre parfum, il ya un couple de lignes directrices à suivre pour faire un succès
de votre fabrication de parfums.

Les parfums sont en fait assez facile à faire. Tous vous avez besoin est un alcool fort, l'eau
distillée et des huiles essentielles de votre choix. Vous pouvez faire un parfum avec une huile
essentielle ou faire un mélange complexe de plusieurs huiles différentes. Mais si vous
prévoyez de faire un mélange, il ya un autre ensemble de directives que vous devez être au
courant.

Orientation de la fabrication de parfums

Faire Parfums aux huiles essentielles

Lorsque vous utilisez un mélange à faire le parfum aux huiles essentielles, il est important de
combiner les huiles à haute, moyenne et notes de base qui se complètent mutuellement.

Une façon de s'assurer que votre choix d'huiles essentielles n'entre pas en conflit est de choisir
des huiles qui appartiennent à la même famille, comme la famille des agrumes ou de la
famille des bois.
La famille des agrumes est connue pour être une bonne note ce qui signifie que l'odeur est
volatile et disparaît rapidement.

La famille du bois est connu pour être une note de base faisant l'odeur dure plus longtemps.

Notes de cœur comme la lavande et de géranium ont tendance à faire les notes aiguës durent
plus longtemps, mais la note de base vont dominer le parfum si la haute, moyenne et les notes
de base sont utilisées en quantités égales.

La recette

Pour faire vos huiles essentielles sont en harmonie dans un parfum, utiliser le ratio 3-2-1. Cela
représente 3 gouttes d'une note élevée, 2 gouttes d'une note de coeur et 1 goutte d'une note
faible.

Ce rapport doit ensuite être diluée dans 1 once d'huile de porteur. Pour un plus grand lot de
parfum, faire le calcul simple tout en gardant le rapport à l'esprit.

Autres ingrédients

huiles Carrier

huiles de porteur peut être quelque chose de l'alcool de grain pur comme une vodka à faible
odeur ou vous pouvez simplement utiliser de l'huile de jojoba.

Fixatifs

Fixatifs comme pthalates et de la glycérine sont parfois ajoutés aux mélanges de parfums à
faire baisser le taux d'évaporation des huiles essentielles.

Cela signifie simplement que cela rend le parfum persister pendant un temps plus long.
Toutefois, les deux agents sont connus pour provoquer des réactions allergiques.

Les huiles essentielles ne sont pas vraiment s'évaporer trop vite et en raison de la possibilité
d'allergies étant déclenchée, vous pouvez choisir de laisser les additifs de votre mélanges de
parfums.

Garder toutes ces choses à l'esprit, vous pouvez créer votre propre parfum sur plusieurs
combinaisons d'huiles essentielles.

Conseils

Ne pas oublier de prendre des notes sur ce que les mélanges sont efficaces et ce mélange ne
pas juste trop bien. De cette façon, vous pouvez recréer votre parfum préféré chaque fois que
vous exécutez hors de lui.

Aussi, n'oubliez pas que vous devez avoir votre âge parfum pendant 2 semaines avant
d'utiliser si les huiles essentielles peuvent être incorporés et dans l'autre.
Cependant, une odeur peut changer le plus est un mélange. Le changement n'est pas que
drastique, mais il peut encore être surprenant et peut-être même être agréable.

Avec la pratique, assez de patience et de créativité, vous pouvez créer le parfum parfait pour
vous, le cadeau idéal pour vos amis ou même faire une petite entreprise hors de lui.

Certains par exemple pour mélanger votre parfum

 Senteurs Terre: patchouli, vétiver.


 Senteurs florales: géranium, de jasmin, de néroli, rose, ylang-ylang.
 Senteurs fruitées: bergamote, pamplemousse, citron, lime, mandarine, orange, citronnelle.
 Parfums à base de plantes: angélique, basilic, camomille, sauge sclarée, lavande, menthe
poivrée, romarin.
 Spicy Parfums: poivre noir, cardamome, cannelle, clou de girofle, la coriandre, le gingembre,
le genièvre, la noix de muscade.
 Senteurs Boisée: bois de cèdre, cyprès, pin, bois de santal.

Quelle est la prochaine?

Guide de sécurité pour l'utilisation de l'aromathérapie - S'il vous plaît n'oubliez pas de lire et
suivre toutes les consignes de sécurité avant d'utiliser les huiles essentielles aromathérapie.

Conseils pour acheter des huiles aromathérapie - Produits d 'aromathérapie faire des cadeaux
formidables pour les amis, membres de la famille. Acheter des produits d'aromathérapie
propose une occasion unique de partager la valeur thérapeutique des huiles essentielles.

De stockage pour les huiles essentielles - Il est important de stocker aromathérapie huile
essentielle de chaque bien pour le conserver. Il est particulièrement important de la bouteille
dans laquelle il est maintenu ..

Profils des huiles essentielles - Chaque huile essentielle d'aromathérapie a son propre parfum
unique et les propriétés. Ils offrent une variété d'origine naturelle bienfaits physiques et
mentaux.

Aromathérapie Parfums Recettes - Confused sur ce qui se fondre? puis essayez ces recettes
parfum aromathérapie. Fournit des instructions sur la façon de créer des parfums pour
améliorer l'humeur.

Maison Saint-Valentin Cadeaux - Comment faire Parfums utilisant de l'eau florale de base.

De faire le parfum de retour aux huiles essentielles Mélanges Recettes

Retour à l'aromathérapie et les huiles essentielles de l'information