Vous êtes sur la page 1sur 7

Tracés de routes

221-108-AH
Notes de cours étape 6
Calcul des volumes et diagramme de masse
Session : H-2010

PROFIL EN LONG

Ligne d'infrastructure
Déblai Remblai

SECTION TYPIQUE

E:\Tracés de routes H-2010\Présentations PowerPoint\H-2010 -Tracés de routes - Notes de cours Diagramme de Masse.doc

11 mai 2010

Page 1 sur 7
SECTIONS DÉBLAI/REMBLAI

E:\Tracés de routes H-2010\Présentations PowerPoint\H-2010 -Tracés de routes - Notes de cours Diagramme de Masse.doc

11 mai 2010

Page 2 sur 7
Diagramme de masse
Le diagramme de masse permet de déterminer la distribution la plus adéquate et la
plus économique des matériaux. Le coût du transport fait souvent partie du prix
unitaire d’excavation à l’intérieur d’une certaine distance. Le diagramme de masse
aide à optimiser les distances de déplacement ou de transport à taux fixe et à taux
croissant, et sert donc à calculer le coût de transport.

L’abscisse du diagramme est le chaînage et l’ordonnée représente la somme


algébrique des déblais et remblais corrigés en fonction du tassement et du
foisonnement.

Les déblais sont positifs (génèrent des matériaux)

Les remblais sont négatifs (nécessitent des matériaux)

L’ordonnée représente les différences cumulées entre les déblais et les remblais

Caractéristiques du diagramme :

 Une pente ascendante (positive) représente une excavation en ce point


sur la route.
 Une pente descendante (négative) dénote un emprunt.
 Une forte pente indique de fortes quantités de déblai ou de remblai.
 Une faible pente indique de faibles quantités de déblai ou de remblai.
 Un point de pente nulle sur le diagramme de masse représente un point où la
route passe de déblai à remblai ou vice-versa.
 La différence d’ordonnée entre deux points sur le diagramme représente
l’excès net d’excavation sur l’emprunt entre ces deux points ou, inversement,
l’excès net d’emprunt sur l’excavation entre ces deux points.
 Lorsqu’une droite horizontale coupe le diagramme en deux points,
l’excavation et l’emprunt sont en équilibre (quantité égale entre ces deux
points).

Pour bien construire le diagramme de masse, il faut remplir la feuille des quantités,
dont en voici un exemple à la page suivante.

E:\Tracés de routes H-2010\Présentations PowerPoint\H-2010 -Tracés de routes - Notes de cours Diagramme de Masse.doc

11 mai 2010

Page 3 sur 7
E:\Tracés de routes H-2010\Présentations PowerPoint\H-2010 -Tracés de routes - Notes de cours Diagramme de Masse.doc

11 mai 2010

Page 4 sur 7
Exemple :
Vous venez de concevoir une route et après avoir fixé le tracé, un relevé a été
effectué dans la future emprise. Voici le profil longitudinal de votre route ainsi que le
terrain naturel relevé à la ligne de centre.

Le tronçon représenté est de 550 mètres. La distance de transport incluse au devis


est de 150 mètres. Seulement de la terre doit être excavée (pas de roc). Le
tassement définitif est de 120%. La première étape consiste à remplir la feuille des
quantités.

E:\Tracés de routes H-2010\Présentations PowerPoint\H-2010 -Tracés de routes - Notes de cours Diagramme de Masse.doc

11 mai 2010

Page 5 sur 7
Ensuite, on prépare le diagramme de masse en incorporant les résultats de
l’ordonnée. Voici ce que ça donne.

Volume 2962 m³

E:\Tracés de routes H-2010\Présentations PowerPoint\H-2010 -Tracés de routes - Notes de cours Diagramme de Masse.doc

11 mai 2010

Page 6 sur 7
Détermination des distances de transport à taux fixe

Dans notre cas, la distance maximale est de 150 mètres. Il faut regarder chaque
cas où les déblais/remblais sont en équilibre. Cela veut dire chaque pic vers le
haut ou le bas (représentant 2 pentes opposées vers le haut ou le bas). Indiquer
tous les endroits où la ligne horizontale, reliant deux points de ces pics du
diagramme, est inférieure ou égale à 150 mètres. FH, AC et CE en sont des
exemples. Les déplacements du matériau excavé à taux fixe correspondent aux
flèches pleines sur le profil longitudinal.

Détermination de l’emplacement du déblai restant :

Le diagramme montre que les excavations et les remblais sont en équilibre entre
les points K et I (toutefois la distance dépasse 150 mètres). On pourra déposer le
volume de HI (2 900m3) dans le vide F’K’ (montré en pointillé). L’ordonnée au
chaînage 0+550 indique qu’on doit emprunter 690 m3 de matériaux pour combler
le vide E’K’ entre 0+266 et 0+276.

Si le diagramme de masse montre un excédent important de déblai ou de remblai,


on peut retravailler le profil théorique pour mieux équilibrer.

Détermination distance de transport et calcul transport à taux croissant :

La surface délimitée par les points KFHIK s’exprime en mètres cubes par mètre,
c'est-à-dire en unité de transport à taux fixe et à taux croissant. Ainsi, cette surface
représente les mètres cubes par mètre du transport qu’il faut effectuer afin de
déplacer le volume H’I’ dans le vide F’K’. On trouve la distance de transport en
divisant la surface appropriée (629 188 m3/m) par son ordonnée (2962 m3
d’excavation), ce qui donne 212 mètres.

La distance de transport à taux croissant est la distance de transport moins la


distance de transport à taux fixe. Ici, 212 m – 150 m = 62 mètres. Le coût du
transport à taux croissant est le produit de la distance à taux croissant et du
nombre de m3 excavés (ici 62 m X 2962 m3 = 183 644 m3/m)

E:\Tracés de routes H-2010\Présentations PowerPoint\H-2010 -Tracés de routes - Notes de cours Diagramme de Masse.doc

11 mai 2010

Page 7 sur 7