Vous êtes sur la page 1sur 7

Mme Oualha S Série Sciences Physiques 4eme Année

Le dipôle RC
Exercice 1
I- On se propose d'étudier l'évolution de la tension aux A i
bornes d'un condensateur dans le but de déterminer la K
capacité du condensateur.
E Figure 1
Un générateur de tension de force électromotrice E alimente
un conducteur ohmique de résistance R=100  et un C R
condensateur de capacité C, associés en série. +q
i
Un dispositif d'acquisition de données relié à un ordinateur M
permet de suivre l'évolution de la tension uC aux bornes du uC
condensateur en fonction du temps.
À la date t=0, on ferme
l'interrupteur K et l'ordinateur
enregistre la courbe uC=f(t).
1.  Quel phénomène physique est
mis en évidence ?
2.  Déterminer la valeur de E.
Expliquer.
3.  Déterminer la valeur de la
constante de temps τ  du circuit.
4.  En déduire une valeur
approchée de C.
5.  Évaluer, à partir de la figure ci-dessus, la durée Δt nécessaire pour charger complètement le
condensateur. Comparer Δt a τ.
6.  Faut-il augmenter ou diminuer la valeur de R pour charger plus rapidement le condensateur? Justifier
la réponse.
7. En respectant l'orientation d'intensité sur la figure 1, établir l'équation différentielle vérifiée par la
tension uC
8.  Sachant que uC= E(1−e−t/RC) est
uC

uG
6V

solution de l'équation différentielle et en 0


T/2 T
t

respectant l'orientation d'intensité qui est


indiquée sur la figure 1, établir l'expression
de i(t). En déduire l'allure de la courbe
i=f(t).
II- On débranche le générateur de tension
et on le remplace par un générateur qui
impose entre A et M un échelon de tension
uG de période T= 400 ms. A l’aide d’un
oscilloscope bi-courbe on visualise la
tension uG et la tension uC aux bornes du
condensateur.
1. Reproduire le schéma du montage et indiquer les branchements de l’oscilloscope à réaliser pour
observer les deux tensions uG sur la voie A et uC sur la voie B.
2. a- Etablir l’équation différentielle vérifiée par la tension u C. Lors de la décharge pour uG=0.
b- La solution de cette équation différentielle s’écrit de la forme u C(t)=Ae-αt. Sachant qu’à t=0,
uC(t=0)=E=6V. Déterminer les valeurs de A et α.
c- Calculer uC pour t=20ms. et pour t’ = 350 ms. Conclure.
3. Représenter sur la figure l’allure de la courbe uC(t) sur laquelle on indiquera la durée t1 du régime
transitoire.
Exercice 2
Condensateur de capacité C = 5μF est initialement chargé sous un échelon de tension E  ; On étudie
expérimentalement la décharge de ce condensateur dans un conducteur de résistance R réglable.

4émé Sciences ,Math & Tech Le dipôle RC Prof : Oualha Page


Sonia 1
1. Donner, à tout instant, au cours de la décharge la relation liant i et la dérivée première de u AB la
tension aux bornes du condensateur. Déduire l’équation différentielle :
du AB
u AB  RC 0.
dt
2. Ayant utilisé un conducteur de résistance R 1, On 6

a obtenu sur l’écran de l’oscillographe la courbe1. UAB(v)


On remplace R1 par R2 ; On charge de nouveau le 5

condensateur sous la tension E ; On obtient alors,


4
la courbe2.Déduire de l’examen des deux courbes
quelles est la plus grande des deux résistances. 3

3.a- Pour R=R1 déterminer la valeur de l’énergie


apparue sous forme de chaleur lors de la décharge. 2
2
1
b- Cette énergie est-elle modifiée lorsqu’on utilise 1
R =R2 ? Justifier la réponse. t (ms)

4. Pour R=R2 quelle est la valeur numérique de 0


0 1 2 3 4 5 6 7 8
l’énergie apparue sous forme de chaleur dans le
conducteur à la date t =4ms, Cette énergie est –elle modifiée lorsqu’on utilise la résistance R1 ? Justifier.
Exercice 3
Un montage est constitué par :  Un condensateur de capacité C.
 Un générateur de tension de f.é.m. E=5V.  Un interrupteur k.
 Un conducteur ohmique de résistance R.
Une interface reliée à un ordinateur, permet l’acquisition de la charge électrique q du condensateur au
cours du temps.
I- Proposer un schéma pour le montage qui a servi à tracer la courbe q=f(t).
II- A la date t=0, on ferme l’interrupteur k. La Q(µC)

courbe des variations de q est donnée par la figure 12.5

ci-contre.
1. Etablir l’équation différentielle vérifiée par la 10

charge q du condensateur.
2. a - Rappeler les conditions aux limites que doit
vérifier la charge q du condensateur.
5.5
b- On cherche une solution de l’équation
différentielle q  t   Ae RC  B où A et B sont des
t

constantes. Exprimer A et B en fonction des


données de l’exercice. t(s)

c- En déduire l’expression de q(t). 0 0.02 0.03 0.05 0.1

3. a- Déterminer à partir de la courbe, la charge maximale Q max emmagasinée par le condensateur


b- En déduire la valeur de C.
4. a- En se servant de la tangente (Δ) représentée sur la courbe, déterminer à la date t=30 ms l’intensité i
du courant électrique.
b- Déterminer la constante du temps τ du dipôle RC.
5. On remplace le condensateur précédent par un autre de capacité C’=1µF.
a- Calculer la nouvelle constante de temps τ’ du dipôle RC’.
b- Comparer τ et τ’. Que peut-on conclure.
c- Reproduire la courbe et tracer l’allure des variations de la charge q’ du nouveau condensateur.
Exercice 4
Un générateur de f.e.m E est branché aux bornes d’un dipôle 10

RC constitué par un résistor de résistance R et un condensateur 9 u (V)


R
de capacité C ayant initialement la tension u C(0) = 0 entre ses 8

bornes. A t = o, on ferme l’interrupteur k et un système 7

d’acquisition qui a permis de donner la courbe de la figure


6

5
suivante qui représente les variations de la tension u R en 4
fonction de la charge q du condensateur. 1. Justifier l’allure de 3

la courbe. 2

2. Déterminer à partir de la courbe la capacité C et la charge 1

électrique q0 emmagasinée par le condensateur à t=0s. 0 q(μC)


0 20 40 60 80 100

3. a- Qu’elle est la valeur maximale Qmax emmagasinée par le condensateur.


4émé Sciences ,Math & Tech Le dipôle RC Prof : Oualha Page
Sonia 2
b- En déduire la valeur de E.
c- Tracer sur la courbe des variations de uC en fonction de q.
4. Pour un courant de charge d’intensité i =3mA, le condensateur emmagasine la charge q = 40μC.
a- Vérifier que R=2000Ω.
b- calculer la constante de temps τ du dipôle RC.5. Représenter les allures des tensions u C(t) et uR(t).
Exercice 5
Un condensateur de capacité C =1μF initialement 10
q(μC
déchargé est chargé à t=0 sous une tension E. On 9
)
donne la variation de la charge q en fonction du 8

temps.
7
6.3
6
1. Déterminer E. 5

2. Montrer que l’intensité I0 du courant à t = 0 4

vaut I0=E/R. 3

3. Par une méthode graphique, montrer que 2

1
l’intensité i du courant dans le circuit décroît 0
t(ms)
jusqu’a s’annuler. 0 10 20 30 40 50 60 70 80

4. En utilisant la courbe, déterminer I0.En déduire R


5. déterminer graphiquement τ. Retrouver cette valeur par calcul.
6. Déterminer uC ,uR et ià l’instant de date t = 10-2s. En déduire l’énergie stockée par le condensateur à
cet instant.
Exercice 6
Un générateur de tension, de force électromotrice E,
alimente un conducteur ohmique de résistance R= 100
 et un condensateur de capacité C, associés selon le
schéma représenté sur la (figure 2) ci-contre. Un
oscilloscope numérique est utilisé pour suivre
l’évolution temporelle de 2 tensions du circuit (en voie
YA et en voie YB). A la date
t0 = 0, le condensateur étant préalablement déchargé,
on ferme l'interrupteur K et l'oscilloscope enregistre
les tensions dont les évolutions temporelles sont
traduites par les courbes données (figure 3).
1. Préciser les tensions mesurées dans ce montage.
2. Des courbes (a) et (b) de la (figure 3), fournies à
la feuille annexe, quelle est celle qui correspond à la
tension aux bornes du condensateur ? Justifier la
réponse.
3. a- Evaluer, à partir de la (figure 3), la durée Δt
nécessaire pour charger complètement le
condensateur.
b- Faut-il augmenter ou diminuer la valeur de R pour
charger plus rapidement le condensateur ? Justifier la
réponse.
4. a- A partir de l'orientation du courant qui est indiquée sur la (figure 2), établir l’équation différentielle
du circuit, en uc (tension aux bornes du condensateur).
t
b- Montrer que u  E (1  e
c

) est une solution de l'équation différentielle si  correspond à une
expression que l’on déterminera.
uC
5. Calculer la valeur du rapport lorsque t =  ; utiliser ce résultat pour déterminer à partir de la
E
(figure 3) la valeur de  et calculer la valeur de la capacité C du condensateur.
6. En respectant l'orientation du courant qui est indiquée sur la (figure 2), établir l'expression de i(t). En
déduire l'allure de la courbe i = f(t) en précisant sa valeur initiale I 0 à l’instant t= 0
7. Lorsque le condensateur est totalement chargé, on ouvre l’interrupteur K et on court-circuite le circuit
RC en reliant par un fil les points M et D. En conservant l’orientation du courant indiquée sur la ( figure 2),
tracer l’allure de la courbe montrant l’évolution temporelle de u C pendant la décharge.

4émé Sciences ,Math & Tech Le dipôle RC Prof : Oualha Page


Sonia 3
Exercice 7
I-/ Le condensateur de capacité C utilisé dans le montage K
schématisé ci-contre est alimenté par un générateur de tension 2 Fig 1
supposé idéal délivrant entre ses bornes une tension E=6V. Un
conducteur ohmique a une résistance R=300 Ω alors que l’autre sa R’
résistance R’ est inconnue. Le condensateur étant initialement A R
déchargé, le commutateur K est placé sur la position 1 à un instant B
pris comme origine de temps et à l’aide d’un ordinateur muni d’une E A C
B
interface on a pu suivre l’évolution de l’intensité de courant électrique
dans le circuit voir figure 2.
1. En désignant par q  la charge positive portée par l’armature A
du condensateur à une date t. Indiquer sur le schéma le sens
arbitraire positif du courant i(t).
2. En appliquant la loi des mailles, établir l’équation différentielle
régissant les variations de l’intensité du courant i(t).
3. Cette équation différentielle admet pour solution: i(t)=A.e-t où
A et  sont deux constantes positives qu’on déterminera leurs
expressions.
4. Déterminer l’expression de la tension aux bornes du
condensateur uAB(t).
5. En utilisant le graphe de i(t), déterminer :
a- la valeur de la résistance R’.
b- la valeur de la constante de temps. Déduire la valeur de la
capacité C.
II-/ Lorsque l’intensité de courant s’annule dans le circuit, on bascule le commutateur K sur la position 2 à
une date considérée comme origine de temps alors qu’on a programmé l’ordinateur pour tracer la courbe
d’évolution de l’énergie dissipée dans le résistor R en fonction de u AB2. La courbe obtenue est donnée par
la figure 3
1. En appliquant la loi des mailles, établir l’équation différentielle régissant les variations de la tension
uAB(t).
2. La solution de l’équation différentielle précédente est
uAB(t)=E.e-t/.
3. Trouver l’expression de l’intensité du courant et déduire le sens
du courant réel.
4. Montrer que l’énergie dissipée par effet joule dans le résistor R
s’écrit sous la forme :
Edissipée=- C.uAB2 + C.E2
5. En utilisant le graphe de la figure 3 :
a- Retrouver la valeur de la capacité du condensateur.
b- Déterminer l’instant t pour lequel l’énergie dissipée est
égale à l’énergie emmagasinée dans le condensateur.
Exercice 8
On dispose au laboratoire d’un condensateur de
capacité C inconnue, pour déterminer U (V)
Uc (V)
C
expérimentalement la valeur de C, deux groupes 9

d’élèves proposent deux solutions différentes. 8

I- Le premier groupe réalise un circuit


7
Fig 1
électrique comportant :
6

*Un générateur idéal de courant débitant un courant


5

d’intensité constante I= 20 µA.


4

*Un voltmètre.
3

*Le condensateur de capacité C inconnue. 2

*Un conducteur ohmique de résistance R 1

*Un interrupteur K et un chronomètre. 5 10 15 20 25 30 35 40 45


t (s)
A la date t=0, ils ferment l’interrupteur K et t(s)
mesurent à différentes dates la tension aux bornes q(μC
4émé Sciences ,Math & Tech Le dipôle RC Prof : Oualha Page )
Sonia 4
du condensateur, ce qui leur a permis de tracer la courbe de variation de la tension uc aux bornes du
condensateur en fonction du temps (figure1).
1- Représenter le schéma du circuit en indiquant le branchement du voltmètre.
2- Etablir l’expression de uc en fonction de I, C et t.
3- Déterminer graphiquement la valeur de la capacité C.
4- Calculer à la date t=20 s, l’énergie emmagasinée dans le condensateur.
II - Le deuxième groupe réalise un circuit électrique comportant :
 Un générateur basse fréquence G.B.F de signaux carrés, de fréquence N, fournissant
alternativement
une tension nulle ou positive Um (Tension créneaux).
 Un oscilloscope bi courbe,
 Le condensateur de capacité C inconnue.
 Un conducteur ohmique de résistance R réglable et un interrupteur K.
1- Représenter le schéma du circuit en indiquant les branchements des fils de masse et les entrées YA et
YB de l’oscilloscope nécessaire pour visualiser respectivement la tension fournie par le G.B.F et la
tension aux bornes du condensateur.
2- Avec R = 40  , on observe sur l’écran de l’oscillo les courbes de la figure 2 .Les réglages de
l’oscilloscope indiquent Sensibilité verticales sur YA : 2V.div-1 et sur YB :1V.div-1. Sensibilité
horizontale:1ms.div-1.
a- Identifier les courbes 1 et 2, interpréter le phénomène observé principalement, dans les zones OA et
AB.
b- Etablir l’équation différentielle régissant les variations de uc dans la zone OA. Donner l’expression de
sa solution en fonction de Um, R, C et t.
c- Déterminer graphiquement
 La période T du G.B.F et la tension maximale Um fournie. Calculer la fréquence N.
 la constante de temps. Déduire la valeur de la capacité C du condensateur, la comparer à celle
trouvée par le premier groupe.
d- Tracer sur le même graphe l’allure de la courbe de variation de la tension uR aux bornes du résistor
en fonction du temps. Préciser sur le graphe les deux régimes.

3- On règle la résistance R à la valeur 60  .


a- Calculer la nouvelle valeur de la constante de temps.
b- Tracer, sur le même graphe, l’allure de la courbe
représentant uc en fonction du temps.
Fig 2
Exercice n° 9 :
Le circuit électrique représenté par la figure ci-
contre (fig 2) est constitué des éléments suivants :
 Un générateur de tension idéale de f.e.m E.
 Deux conducteurs ohmiques de résistances R1 et R2.
 Un condensateur de capacité C initialement déchargé. E
 Un commutateur K.

4émé Sciences ,Math & Tech Le dipôle RC Prof : Oualha Page


Sonia 5
I- A l’instant t=0, on place le commutateur K dans la position 1. Un système d’acquisition
approprié permet d’obtenir les courbes de variation de la charge q(t) du condensateur et la
tension uR1(t) aux bornes du résistor R1. (voir fig 3 et fig 4)
…… …
…. …
….
Fig 4
Fig 3

1-a- Préciser, en le justifiant, le graphe correspondant à la charge q=f(t) et celui correspondant à la


tension uR1=g(t).
b-Etablir, à un instant de date t quelconque la relation entre q, u R1, E et C.
c-Montrer qu’à la date t=0, la tension u R1 est égale à E. En déduire sa valeur (pour le graphe de
uR1(t) : 1 carreau 2 V).
d-A partir du graphe de q(t), prélever la valeur de la charge électrique maximale Q max du condensateur
(1 carreau 2.10-4 C).
2- a- Définir la constante de temps  d’un dipôle RC. Montrer que  est un temps.
b- Montrer que l’équation différentielle régissant les variations de u R1 au cours du temps peut s’écrire
sous la forme 1 + uR1 =0 avec 1=R1C.
c- La solution générale de cette équation est de la forme : uR1=Ae-t. Déterminer A et .
d- Montrer que lorsque le condensateur est complètement chargé, sa tension est égale à E. Déduire la
valeur de la capacité C.
3- a- Déterminer graphiquement 1. Préciser la méthode utilisée.
b- Calculer la valeur de R1.
c- Calculer l’énergie électrique emmagasinée dans le condensateur lorsque u R1 = uC.
II-Lorsque le condensateur est complètement chargé, on bascule le commutateur K à la position 2 à un instant
choisi comme nouvelle origine des dates.
1-a- Ecrire la loi des mailles correspondante.
b- Montrer qu’à la date t=0, la tension aux bornes du résistor R2 est uR2 = - E.
2-La tension aux bornes du résistor R2 est donnée par l’expression uR2=- E.e-t/2 avec 2 = R2C.
a- Sachant qu’à la date t2 = 4.10-2 s, la charge du condensateur est q=3,7.10-4 C. Calculer R2.
b- Représenter sur le même graphe l’allure de la courbe représentant q en fonction
du temps au cours de la décharge. Même question pour la tension u R2(t)
 Exercice 10
Au cours d'une séance de TP on étudie la décharge d'un condensateur de capacité C
(préalablement chargé) à travers un dipôle ohmique de résistance R. Un ordinateur muni
d'une interface et d'un tableur a permis de tracer les courbes représentant l'évolution de
la tension u=uAB et de l'intensité du courant dans le circuit (voir ci-dessus).
1. Établir la relation entre i et du/dt.
2. Donner, en justifiant la réponse, le signe de qA à l'instant t=0.
3. Indiquer, en justifiant les réponses, le sens réel du courant et le sens de déplacement des électrons.
4. Déterminer la valeur de la constante de temps  du dipôle RC.
5. Déterminer les valeurs de R et de C.

4émé Sciences ,Math & Tech Le dipôle RC Prof : Oualha Page


Sonia 6
E

i(mA)
0,5 1 ,0 1,5 2
0,0
t(s)
-0,2

-0,4
-0,6
-0,8
-1,0
-1,2
-1,4

4émé Sciences ,Math & Tech Le dipôle RC Prof : Oualha Page


Sonia 7