Vous êtes sur la page 1sur 6

1.

explorations complémentaires en néphrologie


a. citer les différentes formes de protéinurie, leur mécanisme et leur signification
b. reconnaître les techniques de recherche d’une protéinurie
c. interpréter les résultats du sédiment urinaire et l’uroculture
d. citer les principes utilisés pour mesurer le débit de filtration glomérulaire chez les
patients
e. définir le pouvoir de concentration et de dilution du rein ainsi ue le pouvoir
d’acidification
f. connaître les principaux syndromes en néphrologie
g. connaître les indications et les contre-indications de la ponction biopsie rénale
h. préciser les précautions à prendre avant la pratique d’une ponction biopsie rénale et
les éléments de surveillance après
2. classification des néphropathies glomérulaires chroniques
a. reconnaître les lésions élémentaires rencontrées au cours des GNC
b. évoquer le diagnostic de LGM devant les lésions qui la caractérisent
c. évoquer le diagnostic de GEM devant les lésions qui la caractérisent
d. évoquer le diagnostic de GN mésangiale devant les lésions qui la caractérisent
e. évoquer le diagnostic de GNEC devant les lésions qui la caractérisent
f. évoquer le diagnostic de HSF devant les lésions qui la caractérisent
g. évoquer le diagnostic de GN proliférative segmentaire et focale à dépôts mésangiaux
devant les lésions qui la caractérisent
3. néphropathies à médiation immune
a. connaître les caractéristiques immunologiques du glomérule
b. préciser le rôle des anticorps dans les maladies rénales
c. préciser le rôle des complexes immuns dans les maladies rénales à médiation
immune
d. indiquer les mécanismes lésionnels impliqués dans les néphropathies à médiation
immune
4. glomérulonéphrites aiguës post-infectieuses
a. définir la GNA post-infectieuse
b. citer les éléments du syndrome néphritique aigu
c. connaître la physiopathologie des œdèmes
d. connaître le tableau clinique et biologique de la GNA post-infectieuse commune
e. poser les indications de la ponction biopsie rénale (PBR) devant un patient qui
présente une GNA post-infectieuse
f. citer les éléments de surveillance et les modalités évolutives de la maladie
g. citer les modalités thérapeutiques des GNA post-infectieuses
5. syndromes néphrotiques
a. définir le syndrome néphrotique (SN)
b. distinguer les différences entre SN pur et impur, ente SN primitif et secondaire
c. expliquer les mécanismes de la protéinurie et de l’œdème
d. connaître les signes cliniques, biologiques et histologiques de la lésion glomérulaire
minime
e. connaître les éléments de surveillance clinique et biologique du SN
f. rechercher les complications du SN
g. énumérer les principales GNC primitives pouvant se compliquer de SN et dire
schématiquement leurs modalités évolutives
h. connaître les principales étiologies du SN
i. citer les mesures hygiéno-diététiques à suivre chez un patient ayant une GNC
j. citer les différents traitements symptomatiques au cours des GNC
k. prescrire un traitement étiopathogénique au cours des GNC
l. rédiger l’ordonnance médicale d’un patient ayant un SN en rapport avec une lésion
glomérulaire minime (LGM)
m. connaître les indications du traitement étiopathogénique au cours des autres GNC
(en dehors de la LGM)
n. connaître les effets secondaires des principaux immunosuppresseurs utilisés au cours
des GNC
6. glomérulonéphrites chroniques secondaires
a. connaître la démarche diagnostique devant une néphropathie glomérulaire pour
préciser son caractère primitif ou secondaire
b. savoir mener à partir d’éléments cliniques et certains examens complémentaires une
enquête étiologique chez tout patient ayant une NG à la recherche d’une cause
c. devant certaines pathologies, rechercher systématiquement les anomalies urinaires
au début de la maladie ainsi qu’au cours de l’évolution
d. savoir à partir de la symptomatologie rénale et extra-rénale que présente un patient
évoquer une étiologie
e. apprécier l’importance de la PBR dans le diagnostic, le pronostic et la thérapeutique
des GNC secondaires
7. amylose rénale
a. définir l’amylose rénale
b. citer les différents composants de la substance amyloïde
c. énumérer les circonstances de découverte de l’amylose rénale
d. rechercher les signes extra-rénaux d’amylose
e. réunir les arguments cliniques et paracliniques pour le diagnostic positif de l’amylose
rénale
f. indiquer la coloration spécifique nécessaire pour le diagnostic de l’amylose rénale
g. citer les différents types de biopsie permettant de faire le diagnostic de l’amylose
rénale
h. énumérer les complications de l’amylose rénale
i. reconnaître les complications de l’amylose rénale
j. connaître les moyens de prévention des complications de l’amylose rénale
k. citer les principes de traitement de l’amylose rénale selon le type d’amylose et le
stade évolutif de l’atteinte rénale
8. néphropathie diabétique
a. définir la néphropathie diabétique
b. décrire la fréquence de la ND dans les 2 types de diabète
c. décrire les mécanismes physiopathologiques expliquant les lésions rénales observées
au cours de la ND
d. décrire les 5 stades évolutifs de Mogensen de la ND
e. poser le diagnostic de la ND au stade IV de Mogensen sur des arguments cliniques et
biologiques
f. poser l’indication de la PBR au cours de certaines situations particulières
g. décrire les principales lésions histologiques au cours de la ND
h. énumérer les paramètres cliniques et paracliniques de surveillance chez un patient
de ND
i. énumérer les principales complications de la ND liées au syndrome néphrotique et
au traitement
j. reconnaître les particularités de la ND au cours du diabète de type 2
k. préciser les modalités thérapeutiques capables de ralentir l’évolution de la ND vers
l’insuffisance rénale chronique
l. préciser les modifications à apporter au traitement du diabète chez un patient en IRC
m. connaître l’importance de l’équilibre tensionnel sur l’évolution de la ND
n. préparer le patient diabétique insuffisant rénal au traitement par épuration extra-
rénale
o. savoir indiquer le moment du début de la dialyse chez le diabétique au stade d’IRC
terminale
9. néphropathies interstitielles
a. définir les néphropathies interstitielles
b. décrire les principales caractéristiques cliniques et biologiques des NTIA et des NIC
c. établir le diagnostic étiologiques des NIA à partir des données clinico-biologiques
d. reconnaître les arguments cliniques et biologiques en faveur d’une pyélonéphrite
aiguë
e. adapter le traitement d’une NIA en fonction de son étiologie
f. dépister les NIC chez les patients à risque
g. établir précocement le diagnostic d’une NIC à partir des données cliniques et
paracliniques
h. reconnaître les moyens visant à ralentir l’évolution des NIC
10. polykystose rénale de l’adulte
a. définir la polykystose rénale de l’adulte (PRAD)
b. décrire son mode de transmission
c. connaître les différents gènes codant pour la maladie
d. expliquer les principales hypothèses d’étiopathogénie de la kystogénèse
e. énumérer les circonstances de découverte de la maladie
f. citer les atteintes extra-rénales kystiques et non kystiques de la maladie
g. réunir les arguments cliniques et anamnestiques permettant d’évoquer le diagnostic
de PRAD
h. reconnaître la place respective des différents examens complémentaires pour le
diagnostic et les complications de la maladie
i. décrire les signes échographiques permettant de poser le diagnostic de la maladie
j. citer les principales complications de la PRAD
k. énumérer selon la présentation les diagnostics différentiels
l. justifier les différentes mesures thérapeutiques
11. troubles de l’hydratation
a. connaître les facteurs qui déterminent l’osmolarité plasmatique et la distribution de
l’eau
b. citer le mécanisme des différents troubles de l’hydratation
c. identifier par les données de la clinique et la biologie les troubles de l’hydratation du
patient
d. citer les principales étiologies de chaque trouble de l’hydratation
e. justifier les modalités thérapeutiques en fonction du trouble de l’hydratation
f. savoir évaluer l’efficacité du traitement
12. dyskaliémies
a. définir une hypokaliémie et une hyperkaliémie
b. reconnaître les manifestations cliniques et électrocardiographiques d’une
hypokaliémie et d’une hyperkaliémie
c. distinguer les principales étiologies des hypokaliémies et des hyperkaliémies
d. planifier le traitement d’urgence et la surveillance d’un malade atteint d’une
hypokaliémie et celui atteinte d’une hyperkaliémie
e. énoncer les éléments de surveillance cliniques et biologiques du traitement d’une
dyskaliémie
f. expliquer les mesures de prévention d’une dyskaliémie
13. rein et HTA
a. reconnaître le rôle du rein dans la régulation de la pression artérielle
b. définir l’hypertension réno-vasculaire
c. décrire le rôle du système rénine angiotensine aldostérone dans la physiopathologie
de l’hypertension artérielle réno-vasculaire
d. citer les différentes causes de sténose de l’artère rénale
e. évoquer l’origine réno-vasculaire d’une hypertension artérielle d’après les données
de l’histoire clinique et de l’examen physique
f. citer les différents examens d’imagerie médicale utilisés pour le dépistage et le
diagnostic d’une hypertension réno-vasculaire
g. décrire les signes urographiques en faveur d’une sténose fonctionnelle d’une artère
rénale
h. planifier une démarche diagnostique pratique devant une hypertension artérielle
suspecte d’être d’origine réno-vasculaire
i. résumer les différents moyens thérapeutiques proposés en cas d’hypertension
artérielle réno-vasculaire
j. citer les différentes néphropathies parenchymateuses qui peuvent s’associer à une
hypertension artérielle
k. distinguer, par les données cliniques et paracliniques, entre les différentes formes
que peut prendre le retentissement rénal d’une hypertension artérielle dite
essentielle
l. réunir les arguments en faveur d’une microagniopathie thrombotique devant une
hypertension artérielle sévère
m. reconnaître les causes rénales d’hypertension artérielle chirurgicalement curables
14. insuffisance rénale aiguë
a. définir l’IRA
b. citer les 3 classes de l’IRA
c. connaître les complications pouvant mettre en jeu le pronostic vital
d. expliquer les mécanismes physiopathologiques de l’IRA fonctionnelle et organique
e. citer les particularités biologiques des IRA fonctionnelles et organiques
f. citer les causes des IRA fonctionnelles
g. citer les causes de la nécrose tubulaire aiguë
h. connaître l’évolution de la nécrose tubulaire aiguë
i. connaître le traitement symptomatique de l’IRA organique
j. citer les indications de la dialyse en urgence
15. insuffisance rénale chronique
a. pouvoir expliquer les mécanismes compensateurs au cours de l’IRC
b. réunir les arguments cliniques, biologiques et morphologiques en faveur du
caractère chronique de l’insuffisance rénale
c. décrire et traiter les troubles biologiques de l’IRC
d. reconnaître et traiter les manifestations viscérales au cours de l’IRC
e. préciser les facteurs de décompensation d’une IRC
f. prescrire un traitement néphroprotecteur
g. citer les différents modes d’épuration extra-rénale
16. rein et médicaments
a. décrire, en s’aidant d’exemples, les néphropathies médicamenteuses aiguës et
chroniques
b. connaître les principaux médicaments néphrotoxiques et les mécanismes de leur
néphrotoxicité
c. savoir décrire les modifications de la pharmacocinétique des médicaments chez
l’insuffisant rénal
d. citer les critères de choix et d’adaptation de la posologie d’un médicament lors
d’insuffisance rénale
e. adapter grâce à l’abaque de Dettli et la clairance de la créatinine, la posologie d’un
médicament chez un malade atteint d’insuffisance rénale
17. immunologies de la transplantation rénale
a. préciser les critères du couple donneur-receveur
b. définir rejets subaigu, aigu, chronique
c. détailler les modes de présentation des allo-antigènes
d. décrire les mécanismes effecteurs de la réaction de rejet
e. connaître les traitements immunosuppresseurs utilisés en transplantation rénale
18. diététique des hyperuricémies
a. savoir prescrire un régime pour un sujet présentant des lithiases uriques récidivantes
ou une goutte
b. reconnaître les aliments purinophores
c. reconnaître les aliments acidifiants urinaires
d. reconnaître les aliments alcalinisants urinaires
19. alimentation de l’adulte insuffisant rénal chronique
a. connaître les complications métaboliques au cours de l’insuffisance rénale chronique
b. déterminer les critères de dénutrition chez l’insuffisant rénal chronique
c. préciser les apports nutritionnels recommandés au cours de l’insuffisance rénale
chronique
20. prévention des maladies rénales chroniques
a. connaître les groupes à risques pour un dépistage ciblé de la maladie rénale
chronique
b. connaître les moyens de dépistage des groupes à risque de maladie rénale chronique
c. identifier les facteurs de progression des maladies rénales chroniques
d. connaître les moyens de prévention de l’évolution des maladies rénales chroniques