Vous êtes sur la page 1sur 3

λ ≤ λmax

lf
λ=
i
λ max=50
II faut normalement envisager les deux possibilités : flambement dans le plan parallèle au
petit côté et flambement dans le plan parallèle au grand côté.

√12∗lf
b∗a 3 a
λ=Max a

b
{
√12∗lf
;I=
12
b∗b
12
3

l f =0,707∗h=0,707∗5,5
;I=
; B=a∗b ; i=

; B=a∗b ; i=
√ 12
b
√ 12

√ 12∗l f √ 12∗( 0,707∗5,5 )

{
a≥

b≥
50
=
50
√ 12∗l f √ 12∗( 0,707∗5,5 )
50
=
50
Ont retient a=30 cmet b=30 cm
=0,26 m

=0,26 m

Profondeur d’appui nominale devant être réservée sur la structure porteuse pour permettre la
pose des prédalles compte tenu d’obstacles éventuels (cadres de poutre, par exemple) et des
différentes tolérances.

Détermination de la portée utile de calcul


Dans la suite du document, la portée utile de calcul est appelée « portée utile ».
La portée utile est déterminée conformément au paragraphe 5.3.2.2 de la norme NF EN 1992-
1-1 avec son Annexe nationale (NF EN 1992-1-1/NA).
Dans le cas d’éléments pour lesquels l’ancrage est assuré par des armatures dépassantes, la
portée utile, Leff, est déterminée :
pour les appuis de rive, comme indiqué dans la Figure 2 ;
pour les appuis intermédiaires, selon la Figure 5.4 b) de la norme NF EN 1992-1-1 avec son
Annexe nationale.
Φ

Appuis de rive et intermédiaire Appuis intermédiaires avec


Type d’appuis
sans continuité continuité
Poutres en béton
Poteaux Espacement entre les faces des appuis
Murs en béton
Distance entre les bords des Entraxe des appuis
Poutrelles mécaniques
ailes (côté travée)
Maçonnerie de petits
Espacement entre les faces des appuis + 5 cm
éléments
Appareils d’appui Entraxe des appuis

Poutres noyées Entraxe des poutres

Repos minimal
Avec étaiement intermédiaire Sans étaiement intermédiaire
15 mm 30 mm

Avec étaiement Sans étaiement


intermédiaire intermédiaire
Support métallique ou en 30 mm 45
béton
Support en maçonnerie de 45 55
petits éléments

3,8
α= =1
3,8
M ox =μ x∗p∗l 2x
M ox =μ y∗M ox
Avec pour valeur approchée des coefficients μ x et μ y donnés par l’annexe des règles BAEL
91 ;
μx μy
Sollicitations à l'ELU et à 1 α 3 (1 ,9−0,9 α )
1’ELS . 8(1+2,4 α 3 )
Déformations1’ELS 1 3
8(1+2,4 α 3 ) [
α 2 1+ (1−α )²
2 ]

1
μx= 3
=0,036
8(1+2,4 ¿ 1 )

Lx 3,8 m
Ly 3,8 m
Ps 3 , 82 kN /m2
μx 1 ¿ 0,036
3
8(1+2,4 α )
μy α 3 (1,9−0,9 α ) ¿1
M ox μ x∗p∗l 2x