Vous êtes sur la page 1sur 2

Bien se tenir à table avec Nadine de Rothschild

Publié le 27/10/2011 - Imprimé le 19/07/2019

Bien se tenir à table est un art, ce n'est pas Nadine de Rothschild


qui dira le contraire ! Petite mise au point avec la baronne sur les
bonnes manières afin d'être irréprochable aux dîners mondains.

 
DkoMaison : Arriver à l’heure, est-ce vraiment poli ?

Nadine de Rothschild : Bien sûr ! Personne n’aime attendre ses invités alors que l’on est impatient de les voir. Cependant, vous pouvez vous
accorder ce que l’on appelle le « quart d’heure de politesse ». Cela consiste à arriver 15 minutes après l’heure indiquée, ce qui permet à la
maîtresse de maison de finaliser les derniers détails déco ou de se recoiffer en toute tranquilité. En revanche, lorsque l’on rejoint des amis
dans un restaurant, il est hors de question de les faire attendre. En cas de soucis, prévenez le plus tôt possible. 

 
DkoMaison : Lever le petit doigt pour boire est-il vraiment distingué ?

N.d.R : Au contraire ! Faites attention à bien garder le petit doigt au creux de votre main en buvant. Il faut savoir se tenir en toute sobriété. Il
me semble que ce geste populaire vient du temps des précieuses où les jeunes femmes avaient tendance à exagérer les signes de
politesse. N’oubliez pas, c’est en restant simple et souriant que l’on se conduit le mieux. 

 
DkoMaison : Pourquoi ne faut-il pas couper sa salade avec son couteau ? 

N.d.R : Cette règle de politesse remonte au temps où les couverts étaient en argent. Le vinaigre oxydait le métal et donc l’abîmait. Il est
conseillé de couper les feuilles de salade du côté de la fourchette. Cependant, une bonne maîtresse de maison aura préalablement coupé la
salade et vous évitera une telle situation. 

 
DkoMaison : Justement, au sujet des couverts, pourquoi faut-il que les dents des fourchettes touchent la nappe ? 
 

N.d.R : L’explication est aussi un héritage de l’Histoire. Avant, lorsqu’on sortait l’argenterie des grands jours, les armoiries des familles
étaient gravées au dos des couverts et devaient être ainsi exposées. On a gardé cette habitude. C’est le contraire en Grande-Bretagne où les
armoiries étaient gravées à l’intérieur des couverts. Les dents des fourchettes pointent donc vers le ciel. 

 
DkoMaison : Faut-il oui ou non couper ses spaghettis ? Comment les manger avec classe ?

N.d.R : Le pire c’est de les enrouler dans une cuillère ! Les italiens sont souvent outrés de cette tradition qu’ils jugent vraiment indélicate.
Comme pour la salade, essayez de ne pas toucher au couteau. Si vous rencontrez quelques difficultés, utilisez le côté de la fourchette. 

 
DkoMaison : Est-il essentiel de se souhaiter bon appétit en début de repas ?

N.d.R : Même si, aujourd’hui, cette expression largement utilisée est ressentie comme un geste de convivialité, elle est souvent mal perçue
dans le beau monde. Le fait de souhaiter un bon appétit induit qu’il y a un risque pour que le maître de maison n’ait pas réussi son repas.
Partez dans l’idée que de toute façon le repas sera délicieux et vous ouvrira l’appétit. 
 
 
DkoMaison : Il n’est pas toujours aisé de s’essuyer la bouche pendant le dîner. Avez-vous une astuce pour le faire avec discrétion et élégance ? 

 
N.d.R : Utilisez le coin de la serviette, d’une ou deux mains. Sachez qu’on ne la frotte pas énergiquement mais qu’on la tapote négligemment.
Le tout est de le faire avec délicatesse. Il suffit d’écouter sa féminité pour garder une certaine classe même dans des situations peu
gracieuses. 
  
 
DkoMaison : A ce sujet, que fait-on de sa serviette une fois le dîner terminé ?

 N.d.R : Au début du repas, la serviette doit se trouver à gauche. A la fin du repas, reposez la serviette à droite sans la plier. 
 
 
DkoMaison : On peut se retrouver face à un nombre impressionnant de couverts. Comment savoir par où commencer ? 

 N.d.R : Généralement, on commence par utiliser les couverts les plus éloignés de l’assiette pour se rapprocher petit à petit. Cependant,
pensez toujours à regarder votre hôte pour savoir quoi faire. Si le maître de maison se trompe, il serait malpoli de lui faire remarquer en
utilisant d’autres couverts que lui.
 
 
DkoMaison : Quel est la pire chose que l’on puisse faire durant un dîner mondain ?
 

 N.d.R : Pour moi, c’est se nettoyer les dents avec les doigts ! Mais il y en a plein : poser le téléphone sur la table, parler la bouche pleine,
s’accouder et donc ne plus se tenir droit, etc. 

Dorine Lamo

Lire aussi :  Et si la cave représentait notre subconscient ? 


                   Donnez une seconde vie à vos meubles !
                   Un lit flottant pour défier les lois de la gravité