Vous êtes sur la page 1sur 17

Université Aboubakr Belkaid - Tlemcen

Mécaniques des Sols


Chapitre 4 : L’eau
L eau dans le sol

Mr. AISSA MAMOUNE Sidi Mohammed Mme. ROUISSAT Nadia


Département de Génie Civil Département de Génie Civil
Faculté des Sciences de l’Ingénieur Faculté des Sciences de l’Ingénieur
E-mail : mamoune@mail.univ-tlemcen.dz E-mail : n_rouissat@mail.univ-tlemcen.dz
Université Aboubakr Belkaid - Tlemcen

Chapitre 4 : L’eau dans le sol


(C i
(Consistance) )
4. Détermination de la perméabilité
1. Généralités
d sols
des l
2. Dynamique de l’écoulement
5. Essai de pompage- DUPUIT
2.1. Hypothèses
6. Ecoulement dans les sols stratifiés
2.2. Conservation de la masse
7. Ecoulement à travers les ouvrages
2 3 Ch
2.3. Charge hhydraulique-
d li E éi
Expérience de
d Darcy
D
8. Capillarité
2.4. Gradient hydraulique
9. Notion de contrainte effective
2.5. Loi de darcy
10. Influence de l’écoulement sur les
3. Perméabilité des sols
contraintes
t i t effectives
ff ti
Mr. AISSA MAMOUNE Sidi Mohammed Mme. ROUISSAT Nadia
Département de Génie Civil Département de Génie Civil
Faculté des Sciences de l’Ingénieur Faculté des Sciences de l’Ingénieur
E-mail : mamoune@mail.univ-tlemcen.dz E-mail : n_rouissat@mail.univ-tlemcen.dz
Chapitre 4 : L’eau dans le sol
Essais de pompage

University of Aboubakr Belkaïd –Tlemcen


Mme N. ROUISSAT Janvier 2008
‫ﺟــﺎﻣﻌــﺔ اﺑـﻮﺑﻜـﺮ ﺑﻠﻘــﺎﻳـﺪ – ﺗـﻠـﻤـﺴــــﺎن‬
Ecoulement de révolution à trois dimensions
VII. Essai de pompage – Formule de DUPUIT
l’alimentation en eau
Deux applications principales des pompages sont :

Rabattement des nappes

Il s’agit d’un essai en grand . Il est effectué dans un sondage crépiné


et a pour objet de mesurer le coefficient de perméabilité du sol .
L’essai consiste a pomper de l’eau jusqu’à l’obtention d’un régime
permanent.
Le débit q et la perte de charge (H - h) sont alors constants.

R est le rayon d’action du puits . Au- delà de R , l’action du pompage


n’est plus perceptible.

L’abaissement de la nappe est relevé dans les piézomètres installes a


différentes distances du sondage.
g

University of Aboubakr Belkaïd –Tlemcen


Mme N. ROUISSAT Janvier 2008
‫ﺟــﺎﻣﻌــﺔ اﺑـﻮﺑﻜـﺮ ﺑﻠﻘــﺎﻳـﺪ – ﺗـﻠـﻤـﺴــــﺎن‬
Hypothèses de DUPUIT

• L’écoulement est horizontal


• La succion est ignorée pour que la nappe phréatique coïncide
avec la
l surface
f libre
lib ett par ailleurs
ill avec la
l valeur
l
piézométrique
• Le gradient hydraulique est le même pour nn’importe
importe quel
rayon r c’est dh/dr

University of Aboubakr Belkaïd –Tlemcen


Mme N. ROUISSAT Janvier 2008
‫ﺟــﺎﻣﻌــﺔ اﺑـﻮﺑﻜـﺮ ﺑﻠﻘــﺎﻳـﺪ – ﺗـﻠـﻤـﺴــــﺎن‬
VII.Essai de pompage – Formule de DUPUIT
1. Nappe libre y
Q

u=0
s

rw

h h2
h1
H hw
r1
r2

x
University of Aboubakr Belkaïd –Tlemcen
Mme N. ROUISSAT Janvier 2008
‫ﺟــﺎﻣﻌــﺔ اﺑـﻮﺑﻜـﺮ ﺑﻠﻘــﺎﻳـﺪ – ﺗـﻠـﻤـﺴــــﺎن‬
VII. Essai de pompage – Formule de DUPUIT
Nappe libre

Pour un écoulement permanent,


permanent le débit est le même pour
n’importe quel rayon r
Par application de la loi de Darcy:
Q = V.S = S.k.i

• Avec S surface latérale d’écoulement = 2 .π.r.h


• k la perméabilité du sol
• i le gradient hydraulique dh/dr
Donc Q = 22.π.r.h
π r h kk.dh/dr
dh/dr

University of Aboubakr Belkaïd –Tlemcen


Mme N. ROUISSAT Janvier 2008
‫ﺟــﺎﻣﻌــﺔ اﺑـﻮﺑﻜـﺮ ﺑﻠﻘــﺎﻳـﺪ – ﺗـﻠـﻤـﺴــــﺎن‬
VII. Essai de pompage – Formule de DUPUIT
Nappe libre

dr 2π k
= . h . dh
r Q
Après intégration entre r1 et r2 , et h1 et h2
on obtient :
⎛ r2 ⎞ π k 2
ln⎜⎜ ⎟⎟ = (
. h2 − h12 )
⎝ r1 ⎠ Q

Q ln (r2 / r1 )
k = . 2
(
π h 2 − h12 )
University of Aboubakr Belkaïd –Tlemcen
Mme N. ROUISSAT Janvier 2008
‫ﺟــﺎﻣﻌــﺔ اﺑـﻮﺑﻜـﺮ ﺑﻠﻘــﺎﻳـﺪ – ﺗـﻠـﻤـﺴــــﺎن‬
VII. Essai de pompage – Formule de DUPUIT
1. Nappe captive

y
Q

u=0
s

rw
h h2
Toit imperméable
h1
H hw
e r1
r2

x
University of Aboubakr Belkaïd –Tlemcen
Mme N. ROUISSAT Janvier 2008
‫ﺟــﺎﻣﻌــﺔ اﺑـﻮﺑﻜـﺮ ﺑﻠﻘــﺎﻳـﺪ – ﺗـﻠـﻤـﺴــــﺎن‬
VII. Essai de pompage – Formule de DUPUIT
Nappe captive

• Pour un écoulement permanent, le débit est le même pour


n’importe quel rayon r
• Par application de la loi de Darcy:
• Q = V.S = S.k.i

S = 2.π.r.e
Q = 2.π.r.e.k.(dh/dr)

Après intégration on obtient :

2.π .e.k . h2 − h1 ( ) k=
(
Q. ln r2 / r1 )
Q=
ln (r2 / r1 ) 2.π .e.(h2 − h1 )

University of Aboubakr Belkaïd –Tlemcen


Mme N. ROUISSAT Janvier 2008
‫ﺟــﺎﻣﻌــﺔ اﺑـﻮﺑﻜـﺮ ﺑﻠﻘــﺎﻳـﺪ – ﺗـﻠـﻤـﺴــــﺎن‬
VII. Essai de pompage – Formule de DUPUIT
Rayon d’action

• Le rayon d’action est défini comme la distance à partir de laquelle le


pompage n’a plus d’effet sur la nappe
• Sichardt donne ce rayon
y comme

R = 3000 ((H-h).(k)1/2
).( ) /

– Avec R rayon d’action


d action
– h hauteur dans le puits
–Hh hauteur d
de lla nappe
– K perméabilité du sol.
University of Aboubakr Belkaïd –Tlemcen
Mme N. ROUISSAT Janvier 2008
‫ﺟــﺎﻣﻌــﺔ اﺑـﻮﺑﻜـﺮ ﺑﻠﻘــﺎﻳـﺪ – ﺗـﻠـﻤـﺴــــﺎن‬
VII. Essai de pompage – Formule de DUPUIT
Rayon d’action

Valeur du Rayon
y d’action en fonction de la nature des sols

Type de Sol D10(mm) R(m)

Gravier grossier 10 1500

Gravier moyen 10 – 2 1500 – 500

Gravier fin 2–1 500 – 400

Sable grossier 1 - 0,5 400 – 200

Sable moyen 0,5 - 0,25 200 – 100

S bl fin
Sable fi 0 25 - 0,1
0,25 01 100 – 50

Sable très fin 0,1 - 0,05 50 - 10

University of Aboubakr Belkaïd –Tlemcen


Mme N. ROUISSAT Janvier 2008
‫ﺟــﺎﻣﻌــﺔ اﺑـﻮﺑﻜـﺮ ﺑﻠﻘــﺎﻳـﺪ – ﺗـﻠـﻤـﺴــــﺎن‬
Chapitre 4 : L’eau dans le sol
Ecoulement dans les sols stratifiés

University of Aboubakr Belkaïd –Tlemcen


Mme N. ROUISSAT Janvier 2008
‫ﺟــﺎﻣﻌــﺔ اﺑـﻮﺑﻜـﺮ ﺑﻠﻘــﺎﻳـﺪ – ﺗـﻠـﻤـﺴــــﺎن‬
VIII. Ecoulement dans les sols stratifiés

Pour un écoulement unidirectionnel horizontal, la vitesse dans chaque tranche


est donnée par la loi de Darcy:

v1 = k1.i v 2 = k 2 .i v n = k n .i

University of Aboubakr Belkaïd –Tlemcen


Mme N. ROUISSAT Janvier 2008
‫ﺟــﺎﻣﻌــﺔ اﺑـﻮﺑﻜـﺮ ﺑﻠﻘــﺎﻳـﺪ – ﺗـﻠـﻤـﺴــــﺎن‬
Ecoulement dans les sols stratifiés
Le gradient hydraulique, étant le même à la traversée de chaque
couche le débit qui traverse une section de largeur unité est donné par:
couche,

q = v(H 1 + H 2 +...+ H n ) = v 1 . H 1 + v 2 . H 2 +...+ v n . H n

q = (H 1 + H 2 +...+ H n ). k x .i = ( k 1 . H 1 + k 2 . H 2 +...+ k n . H n ). i

Le coefficient de perméabilité kx s'écrit:

k .H + k 2 .H 2 + ... + k n .H n ∑ k .H
i i
kx = 1 1 = i
H1 + H 2 + ... + H n H
University of Aboubakr Belkaïd –Tlemcen
Mme N. ROUISSAT Janvier 2008
‫ﺟــﺎﻣﻌــﺔ اﺑـﻮﺑﻜـﺮ ﺑﻠﻘــﺎﻳـﺪ – ﺗـﻠـﻤـﺴــــﺎن‬
Ecoulement dans les sols stratifiés

• Si l'écoulement est dans le sens vertical, le principe de continuité exige que


la vitesse de décharge soit la même à la traversée des différentes couches,
c’est à dire:

v = k 1 .i1 = k 2 .i 2 = ... = k n .i n
Le gradient hydraulique s'écrit:
h h1 + h2 + ... + hn
i= =
H H 1 + H 2 + ... + H n
où h1,
h1 h2,...,
h2 hn sont les pertes de charges
respectivement dans les couches 1, 2,...,n.

University of Aboubakr Belkaïd –Tlemcen


Mme N. ROUISSAT Janvier 2008
‫ﺟــﺎﻣﻌــﺔ اﺑـﻮﺑﻜـﺮ ﺑﻠﻘــﺎﻳـﺪ – ﺗـﻠـﻤـﺴــــﺎن‬
Ecoulement dans les sols stratifiés

h1 + h2 + ... + hn h h h
v = k y .i = k y . = k1. 1 = k 2 . 2 = ... = k n . n
H1 + H 2 + ... + H n H1 H2 Hn

h h h H H
= 1 = ... = n ⇒ =∑ i
H H1 Hn ky i ki
ky k1 kn

H
k y =
H
∑ k
i

i i

University of Aboubakr Belkaïd –Tlemcen


Mme N. ROUISSAT Janvier 2008
‫ﺟــﺎﻣﻌــﺔ اﺑـﻮﺑﻜـﺮ ﺑﻠﻘــﺎﻳـﺪ – ﺗـﻠـﻤـﺴــــﺎن‬