Vous êtes sur la page 1sur 2

Université Djillali Liabés –Sidi Bel Abbes

Faculté de technologie – département de génie civil


Travaux pratiques : Matériaux de construction MDC2- L3

TP N°4 : confection de béton et l’Essai d’ouvrabilité au cône d’ARAMS


1- Objectif :
Fabriquer un béton répondant aux exigences requises d’ouvrabilité et de résistance mécanique :

2- Matériel utilisée :
 Balance ;
 Matériel de manutention et de nettoyage (brouette,
bacs, pelles, truelles, brosses, chiffons..) ;
 Bétonnière ;
 Cône d’ABRAMS et une tige de piquage ;
 2 moules cylindriques ø 16 x 32 cm ;
 moule prismatique 10x10x40 cm ;
 Table Vibrante (pour la mise en place du béton) ;
 Huile de démoulage et pinceaux ;
3- Mode d’opératoire
La composition de béton : La formulation du béton a été déterminée par la méthode de Dreux – Gorisse.
4- Malaxage et confection des éprouvettes :
Cette opération permet le mélange des différents constituants. Les matériaux (ciment, sable, gravillons
et eau) sont pesés et placés près du malaxeur. Le remplissage du malaxeur se fait dans l’ordre suivant : graviers
– ciment - sable.
 malaxage à sec pendant 3 minutes ;
 introduction du 1/3 de la quantité d’eau puis malaxage pendant 30 secondes.
 introduction du 2/3 de la quantité d’eau avec l’adjuvant puis malaxage pendant 3 minutes.
5- Mesure de l’ouvrabilité de béton à partir de cône d’abrams
 Humidifier le matériel, puis fixer le cône sur sa base. Remplir le cône en 3 couches (en
remplissant chaque couche subit un piquage de 25 coups avec la tige.
 Démouler le moule avec précaution et soulever le cône verticalement (en 3 à 5 secondes).
 Mesurer l’affaissement.

6- Confection des éprouvettes


1
a- Huilés les moules ;
b- La mise en place des éprouvettes se fait par piquage (ou une légère vibration). Les moules
sont remplis en trois couches, chaque couche 25 coups, et procéder l’arasement a la dernière
couche ;
c- Après 24 heures, procéder au démoulage et conserver les éprouvettes dans l’eau à
température ambiante.

7- Travail demandé
a- D’après des résultats trouvés Caractériser l’ouvrabilité du béton avec le cône d’ABRAMS.