Vous êtes sur la page 1sur 12

TP N°01 La formulation du béton ( la méthode de Dreux Gorisse )

1-Introduction :
Le béton est un matériau utilisé pour construire nombreux type d’ouvrage dans les
domaine du bâtiment , des travaux public et d’hydraulique .

A ce TP applique la formulation de Dreux Gorisse qui contient plusieurs étapes de


calcul successive sont nécessaire à l’obtention de la formulation théorique de béton .

2- Objectif :
Déterminer en fonction des critères de maniabilité et de résistance définis par le cahier
des charges, la nature et les quantités de matériaux nécessaires à la confection d’un mètre
cube de béton (eau E, ciment C, sable S, gravillon g et gravier G en kg/m3).

Partie théorique
1-Définition du cahier des charges :
Il s'agit de définir, en fonction du type d'ouvrage à réaliser, les paramètres
nécessaires à la mise en œuvre du béton et à la stabilité à court et long terme de l'ouvrage.
Les paramètres principaux devant être définis sont : la maniabilité et la résistance du
béton, la nature du ciment et le type de granulats.

2-Données de base :

a-Ouvrabilité:
L'ouvrabilité est, en effet, la capacité du béton à pouvoir être mis en œuvre facilement
(remplissage des coffrages et enrobage des armatures) : elle caractérise, avant que le
matériau ne durcisse, la fluidité du béton. Une des grandeurs définissant l'ouvrabilité est la
consistance.

UFAS2020 1|Page
TP N°01 La formulation du béton ( la méthode de Dreux Gorisse )

b- Nature de l’ouvrage:
La connaissance de la nature de l’ouvrage est nécessaire: ouvrage massif ou au contraire
élancé et de faible épaisseur, faiblement ou très ferraillé. Il sera nécessaire de connaître
l’épaisseur minimale et les dispositions des armatures dans les zones les plus ferraillées
distance minimale entre elles et couvertures par rapport au coffrage.

c-Détermination de la compacité du béton :


Pour déterminer les masses de granulats entrant dans la composition de béton, il est
nécessaire de déterminer la compacité du béton qui correspond au volume absolu en m3 de
solide contenu dans un mètre cube de béton (volumes absolus de ciment, de sable, de
gravette et de gravier). Sa valeur de base c0 est fonction de la taille des granulats, de la
consistance du mélange et des moyens de vibration

d- Coefficient de compacité (γ):


C’est le rapport à un mètre cube du volume absolu des matériaux solides (ciment et
granulats) réellement contenus dans un mètre cube de béton frais en œuvre.

e-Serrage :
Étape de la fabrication des bétons, qui consiste, essentiellement par vibration, à chasser
l'air et à optimiser l'arrangement des grains du mélange pour en améliorer la compacité

Serrage du béton par vibration. (Pratique)

Après avoir rappelé le principe et le but du serrage du béton, cet article décrit la technique
de serrage du béton par vibration à l'aide d'aiguilles vibrantes, de vibreurs de coffrage et de
vibreurs de surface.

f-Consistance :
La consistance est une mesure de la fluidité ou de l'ouvrabilité du béton. , on utilise
l'affaissement ou le Slump. Il s'agit de l'affaissement (en mm) d'un cône d'Abrams de 300
mm de hauteur, qui est exprimé en classe S (de Slump)

UFAS2020 2|Page
TP N°01 La formulation du béton ( la méthode de Dreux Gorisse )

Partie pratique
1-Classification des granulat :
On fait l’essai de l’analyse granulométrie :

a) But de l'essai :
- Déterminer les dimensions des grains.
- Déterminer les proportions de grains de même dimension (% pondéral).

b)principe de l’essai:
-L'essai consiste a fractionner au moyen d'une série de tamis un matériau en
plusieurs classes granulaires de tailles décroissantes
-Les masses des différents refus et tamisas sont rapportées a
La masse initiale du matériau. Les pourcentages ainsi obtenus sont
Exploites sous forme graphique.

c)Matériel nécessaire :
- une série de tamis conformes (24 tamis + le fond) –fig1
- un couvercle qui évite la perte de matériau pendant le
tamisage et un
réceptacle de fond pour recueillir le dernier tamis
- une main écope pour le remplissage
- une balance . fig 2 fig 1

d)Matériaux utilisés :
- un échantillon de sable (1000g)
- un échantillon de gravions 8/15 ( 4504g)
- un échantillon de graver 15/25 (6000g) fig 2

*Remarque : on à trouvée les poids des échantillons d’après la norme :


0.2D <mi <0.6D
*Exmple : d/D gravier 15/25 5kg<mi <15 . On trouvé mi (gravier) =6000g

UFAS2020 3|Page
TP N°01 La formulation du béton ( la méthode de Dreux Gorisse )

e)Mode opératoire :
-monter la colonne de tamis dans l’ordre décroissant de l’ouverture des
mailles en ajoutant le couvercle et le fond
-verser le matériau sec dans la colonne de tamis
-agiter manuellement cette colonne(10min)
-après on à balancer le refus cumulé .

f)Résultats:
Les refus partiels dans les différents tamis sont donnés sur le tableau suivant:

Tab1 :Sable (1000g):


D Tamis(mm) Refus cumulé(g) Refus cumulé(%) Tamisât cumulé(%)

6.3 3 0.3 99.7


5 3 0.3 99.7
4 18 1.8 98.2
3.15 69 6.9 93.1
2.5 171 17.1 82.9
2 265 26.5 73.5
1.6 366 36.6 63.4
1.25 494 49.4 50.6
1 674 67.4 32.6
0.8 676 67.6 32.4
0.63 708 70.8 29.2
0.5 796 79.6 20.4
0.315 885 88.5 11.5
0.2 939 93.9 6.1
0.125 967 96.7 3.3
0.08 988 98.8 1.2
Tn 13 1.3 98.7

UFAS2020 4|Page
TP N°01 La formulation du béton ( la méthode de Dreux Gorisse )

Ereur %= ([mi − (Rn + Tn )]/mi ) × 100

si E < 2% on a accepté les résultats .


si E > 2% n’accepte pas les résultats et Nous revenons l’essai
𝟏𝟎𝟎𝟎−(𝟗𝟖𝟖+𝟏𝟑)
E=100( )= -0.1
𝟏𝟎𝟎𝟎

Tab2 Gravion8/15 (4504g):


D Tamis(mm) Refus cumulé(g) Refus cumulé(%) Tamisât cumulé(%)
20 0 0 100
16 20 0.44 99.56
12.5 1137 25.24 74.76
10 3641 80.83 19.17
8 4111 91.27 8.73
6.3 4339 96.33 3.67
5 4473 99.31 0.69
Tn 36 0.79 99.21

𝟒𝟓𝟎𝟒−(𝟒𝟒𝟕𝟑+𝟑𝟔)
E=100( )= -0.11
𝟒𝟓𝟎𝟒

UFAS2020 5|Page
TP N°01 La formulation du béton ( la méthode de Dreux Gorisse )

Tab3 Gravie15/25 (6000g):

D Tamis(mm) Refus cumulé(g) Refus cumulé(%) Tamisât


cumulé(%)
40 0 0 100

31.5 0 0 100

25 1471 24.51 75.49

20 4643 77.38 22.62

16 5200 86.67 13.33

12.5 5803 96.71 3.29

10 5948 99.13 0.87

Tn 63 1.05 98.95

𝟔𝟎𝟎𝟎−(𝟓𝟗𝟒𝟖+𝟔𝟑)
E=100( )= -0.18
𝟔𝟎𝟎𝟎

*Remarque :
1<d<4 limite 200g mtamis < limite

d> 4 limite 700g

Malgré l’erreur (E) est négatif, on accepté les résultats a cause de manque de temps de TP

g)La courbe granulométrique : ( la page13 )

UFAS2020 6|Page
TP N°01 La formulation du béton ( la méthode de Dreux Gorisse )

2-Formulation Des Betons : (METHODE DE DREUX-GORISSE)

UFAS2020 7|Page
TP N°01 La formulation du béton ( la méthode de Dreux Gorisse )

a-Choix de la dimension maximale des granulats " 𝐃𝐦𝐚𝐱 " :


A Partir de la courbe granulométrique nous allons projeté 95% de tamisats
sur la courbe de gravier 𝑫𝒎𝒂𝒙 = 31.5mm
b- Détermination de la résistance moyenne du béton " σ′28 ‘’ :
On fixe en premier lieu une résistance caractéristique "𝐟𝐜𝟐𝟖 " choisie en
fonction de l'importance de l'ouvrage à réaliser, 𝐟𝐜𝟐𝟖 =25MPa.
σ′28 = 1,15 X 𝐟𝐜𝟐𝟖 = ; σ′28 = 28.75MPa.
C. Détermination le rapport C/E :
Après la formule de BLOMEY donne : avec σ′𝑐 = 42.5MPa.
σ′28 = G. σ′𝑐 (C/E -0.5) ; C/E= (σ′28 /( G X σ′𝑐 )) + 0.5
C/E = 28.75/ (0. 5 X42.5) + 0.5 ; C/E = 1.85
Avec ce TABLEAU en détermine le ‘G’ :

𝑫𝒎𝒂𝒙 = 31.5mm
d-Détermination du dosage :

La valeur de C est déterminée


grâce à l’abaque au-dessus en
fonction des valeurs de C/E et de
l’affaissement au cône
d’Abrams. .enAlors en déduire à
partir de l’abaque que le dosage de
ciment, C=350 Kg/𝐦𝟑 .

UFAS2020 8|Page
TP N°01 La formulation du béton ( la méthode de Dreux Gorisse )

e-Détermination du dosage en eau "E" :


La quantité d’eau E nécessaire à la confection du béton se calcule grâce aux
valeurs de E/C et de C.
E= C X (E/C) , en prend E/C= 0.54

E=350 X 0.54= 189.18 L/𝐦𝟑 .


Correction :
100 189.18
4 X X=189.18 x 4 /100 = 7.56

𝐄𝐜𝐨𝐫𝐫𝐞𝐜𝐭𝐢𝐨𝐧 = 189.18 – 7.56 = 181.62 L/𝐦𝟑

f-Traçage de la courbe granulaire de référence : :(OAB) :


On trace le courbe de référence OAB :
O (0.08, 0) ; B (𝐃𝐦𝐚𝐱 , 100).
Si 𝐃𝐦𝐚𝐱 > 20 donc XA= milieu de segment limité par le tamis
de 5mm et le tamis correspondant à D
XA= 12.5
YA=50-√𝑫+K+𝐊 𝐬 +𝐊 𝐩 avec K : coef de correcteur

Vibration Faible Normale Puissante


Forme des granulats Roulé Concassé Roulé Concassé Roulé Concassé
(du sable en particulier)
Dosage 400 + Fluid -2 0 -4 -2 -6 -4
400 0 +2 -2 0 -4 -2
en
350 +2 +4 0 +2 -2 0
Ciment
300 +4 +6 +2 +4 0 +2
250 +6 +8 +4 +6 +2 +4
200 +8 + 10 +6 +8 +4 +6

UFAS2020 9|Page
TP N°01 La formulation du béton ( la méthode de Dreux Gorisse )

Donc : Mf =2.53 ( sable ) ; K=+2 , Ks=(6.Mf – 15 )= 0.18


Kp=0.
Alors : A (12.5 ; 46.56 )
g- Détermination en pourcentage des différents : granulats :
A partie de la courbe de référence en obtient :
Un mélange de 44% de sable et 15% de gravillon 8/15 et 41% de gravier
15/25 .

h- Détermination du volume des matériaux secs :


1. détermination du volume absolu "V" de l'ensemble des granulats, y
compris le ciment :
V = 1000 γ avec γ=0.830 ; γ :coefficient de compacité

UFAS2020 10 | P a g e
TP N°01 La formulation du béton ( la méthode de Dreux Gorisse )

2. détermination du volume absolu "Vc" du ciment:


Vc = C/3.1 =350/3.1, Vc=112.9 L
Avec C: dosage en ciment (kg).
3. détermination du volume absolu "Vgt" des granulats:
Vgt = V – Vc , Vgt= 1000* 0.830 – 112.9 =717.1L
4. détermination du volume absolu "Vs" du sable:
Vs = Vgt x %sable , Vs= 717.1*44%, Vs=315.524L.
5. détermination du volume absolu "Vg" du gravier 8/15et gravier 15/25:
Vg = Vgt x %gravillon , Vg= 717.1*15%, Vg=107.565L.
Vg = Vgt x %gravier Vg=717.1*41%, Vg=294.011 L.

i- Détermination du dosage en matériaux pour 1𝐦𝟑 de béton :


Ms=315.524*2.6=820.3624Kg /𝑚3
Mg8/15=107.565*2.61=280.744Kg /𝑚3 .
Mg15/25=294.011*2.65=767.36Kg /𝑚3 .
MEAU =181.61L
MCIMENT =350 Kg /𝑚3

On veut effectuer le gâcher suivant :


Pour (1) éprouvette V=6434 𝑐𝑚3
La majoration 20% V=6434 (1+20%) = 7720.8 𝑐𝑚3
106 𝑐𝑚3 350
3
7720.8 𝑐𝑚 MCIMENT

MEAU =1.4 L.
MGRAVIER 8/15 = 2.16 Kg. MSABLE =6.33 kg.
MGRAVIER 15/25 = 5.92 kg. MCIMENT = 2.7 kg

UFAS2020 11 | P a g e
TP N°01 La formulation du béton ( la méthode de Dreux Gorisse )

Conclusion :
- Apres avoir obtenu les résultats du calcul on ferra les essais d’études en préparant des
gâchées d’essais et en fonctionnant des éprouvettes afin de vérifier la consistance et la
résistance du béton.
-avec cette expérience je doit déterminer la formulation du béton et je métrise la méthode
de Dreux Gorisse
-L’ingénieur en génie civil a besoin de ces méthodes dans la vie professionnel.

référence bibliographique :
Béton de ciment — Wikipédiafr.wikipedia.org
Formulation du beton: Methode de DREUX | Béton | Cimentfr.scribd.com

(PDF) FORMULATION ET SIMULATION DES BETONS COMPACTES AU ROULEAU: APPLICATION AUX


MATERIAUX DE GISEMENTS LOCAUXwww.researchgate.net
Methode de Dreux Gorissefr.scribd.com

UFAS2020 12 | P a g e