Vous êtes sur la page 1sur 4

IGS TD

Module de finesse

Définition
Le caractère plus ou moins fin d'un sable peut être quantifié par le calcul du module de finesse
(MF) d’Abrams (ingénieur américain). Ce module correspond à un nombre compris entre 0 et
10, ce qui caractérise la finesse des granulats du matériau. Un matériau grossier à un module
de finesse qui se rapproche de 10, un matériau fin a un module de finesse qui tend vers zéro.
Le module de finesse est proportionnel à la surface située au dessus de la courbe
granulométrique du matériau.

Remarques
- Les sables doivent présenter une granulométrie telle que les éléments fins ne soient ni en
excès, ni en trop faible proportion.
- Les fines ont une influence sur les caractéristiques du béton à l’état frais et à l’état durci
(maniabilité, pompabilité, mise en place, parement, compacité, performances mécaniques et
chimiques)...
- Le module de finesse est d'autant plus petit que le granulat est riche en éléments fins.

Calcul
Le module de finesse peut être estimé selon deux normes :
Norme Française [NFP 18-540]
1 ème
Le module de finesse est égal au de la somme des refus cumulés exprimée en
100
pourcentages sur les tamis de modules 23, 26, 29, 32, 35 et 38 qui correspondent aux
ouvertures 0,16 - 0,315 - 0,63 - 1,25 - 2,5 - 5 mm

1
MF 
100
 Refus cumulés (%) des tamis (0,16 - 0,315 - 0,63 - 1,25 - 2,5 - 5 mm)
Norme Européenne [EN 12620]
Le module de finesse est calculé de la même façon que la norme [NFP 18-540] sauf que la
colonne de tamis utilisés est constituée de la série 0,125 - 0,250 - 0,5 - 1 - 2 - 4 mm.

1
MF 
100
 Refus cumulés (%) des tamis (0,125 - 0,250 - 0,500 - 1 - 2 - 4 mm)

Remarque 1 : MFEN 12620=MFNFP 18-540+0,3

Remarque 2 : Fines = Fraction granulaire qui passe au tamis de 0,063 mm


Filler = Granulats dont la plupart des grains passe au tamis de 0,063 mm
Règles d’interprétation
Lorsque MF est compris entre :
• 1,8 et 2,2 : le sable est en majorité de grains fins qui confèrent au béton une bonne
maniabilité au détriment de la résistance.
• 2,2 et 2,8 : on est en présence d’un sable préférentiel qui confère au béton une meilleure
résistance et une bonne maniabilité avec des risques de ségrégation limité.
• 2,8 et 3,3 : le sable est un peu grossier. Il donnera des bétons résistants mais moins
maniables (difficultés de mise en œuvre) qui peuvent provoquer des chutes de résistance, par
apparition de ségrégations profondes.

Applications
1- Calculer le MF pour l’échantillon de sable utilisé pour l’analyse granulométrique puis
commenter le résultat obtenu.
2- Compléter les deux tableaux ci-dessous et calculer les modules de finesse pour les
échantillons de sable A et B.
Echantillon A
Module Diamètre des tamis Refus Refus Refus cumulé Passant
AFNOR (mm) partiel (g) cumulé (g) (%) cumulé (%)
40 8 0
38 5 2
35 2,5 5
32 1,25 25
29 0,63 195
26 0,315 1515
23 0,16 220
20 0,08 20

Echantillon B
Module Diamètre des tamis Refus Refus Refus cumulé Passant
AFNOR (mm) partiel (g) cumulé (g) (%) cumulé (%)
40 8 0
38 5 2
35 2,5 100
32 1,25 410
29 0,63 880
26 0,315 475
23 0,16 115
20 0,08 15

3- Est-il possible de mélanger les deux échantillons A et B afin d’obtenir un granulat de


finesse préférentiel de 2,5.

« Appel d’offres »
Document contractuel écrit, qui lie une personne physique ou morale
(organisme, administration) à un professionnel (maître d'œuvre,
ingénieur...), à un entrepreneur ou à un groupe d'entrepreneurs
chargés d'exécuter pour elle des travaux ou prestations déterminés
dans des conditions de prix et de délai convenues à l'avance.

« Armatures en attentes »
Longueur d'armature hors du béton destinée à permettre la continuité
avec d'autres armatures par recouvrement lors de la reprise de
bétonnage.

« Convenance (épreuve de) »


Ensemble d'essais ayant pour but de vérifier a priori qu'un béton -
défini par sa formulation et fabriqué, transporté et mis en œuvre dans
les conditions du chantier - satisfera aux exigences précisées dans le
marché. Cette épreuve n'est pratiquée que pour les ouvrages de génie
civil.

« Devis descriptif »

Document préparatoire à l'établissement du devis estimatif, présentant


l'inventaire des travaux à réaliser (détaillés dans le C.C.T.P.)

« Devis quantitatif »

Document préparatoire à l'établissement du devis estimatif, présentant


l'inventaire des matériaux et produits (détaillés dans le C.C.T.P.) à
mettre en œuvre.

« Devis estimatif »

Document présentant les prix des ouvrages à réaliser, détaillés dans


les devis descriptif et quantitatif.
« Module d’élasticité »
Une des caractéristiques physiques d’un matériau solide. Il caractérise
sa déformabilité sous sollicitation normale (compression ou traction)