Vous êtes sur la page 1sur 7

Cours de structure en béton Prof.

André Oribasi
Rupture
Application 8.2.4.1

Chapitre 8
Les sections soumises à la torsion

Section 8.2
Le dimensionnement à la rupture

8.2.4.1 Exercice n°1 – Le plancher en béton supporté par des sommiers

Charge sur dalle :


− Poids propre, e = 22 cm
− Chape, e = 6 cm
− Surcharge q = 4kN/m2

Rigidité du sommier à la
torsion : 1/3 par rapport à un
encastrement parfait (ce qui
revient à reprendre au droit du
sommier 1/3 du moment
d’encastrement de la dalle)

Par simplification, on négligera


la participation de la dalle dans
la reprise des efforts dans l’axe
du sommier.

On demande de
− Dimensionner le sommier à la résistance, vis-à-vis de la flexion, de l’effort tranchant et de la
torsion…
− Faire une esquisse des armatures du sommier

Réflexion : la reprise du moment de torsion est-elle nécessaire pour garantir la stabilité de la


structure

Dernière mise à jour le 18/10/2004 1/7


Cours de structure en béton Prof. André Oribasi
Rupture
Application 8.2.4.1

1. Etude de la dalle
Système statique
On considère les sommiers rigides et donc, on a le système statique suivant :

Définitions des charges


Poids propre : g0 = 25 × 0.22 × 1.00 = 5.5 kN/m
Chape : g1 = 24 × 0.06 × 1.00 = 1.44 kN/m
Surcharge : q= 4.00 kN/m

Combinaison déterminante
( g+q) d = 1.35 × (5.5+1.44) + 1.5 × 4 = 15.4 kN/m
Efforts intérieurs
Vd [kN/m

Md [kN.m/m]

Dernière mise à jour le 18/10/2004 2/7


Cours de structure en béton Prof. André Oribasi
Rupture
Application 8.2.4.1

2. Etude du sommier
Système statique
Le sommier peut être considéré comme une poutre sur plusieurs appuis avec le
même entraxe.
On peut donc admettre le système suivant :

Définitions des charges


Les charges agissant sur le sommier, sont obtenues en déterminant la valeur de
l’effort tranchant au bord de la dalle.
A cela, on additionne la valeur de calcul due au poids propre du sommier.
( g+q) d= 38.4 + ( 25 × 0.30 × 0.55 × 1.35 ) = 44 kN/m
Mdx = 32/3 = 11 kNm/m

Efforts intérieurs
Mdy [kN.m]

Vdz [kN]

Td [kN.m]

Dernière mise à jour le 18/10/2004 3/7


Cours de structure en béton Prof. André Oribasi
Rupture
Application 8.2.4.1

3. Dimensionnement du sommier
Caractéristiques
Acier B 500 B
fsd = 435 N/mm2

Béton C30/37
fcd = 20 N/mm2
τ cd = 1.1 N/mm2

Armature de flexion
En travée
Calcul avec le bras de levier approximatif
d = 550 - 50 = 500 mm
MEd = 22.5 kN.m/m
donc
MEd 22.5 ⋅ 106
As = = = 115 mm2 → 3 Ø8 (151 mm2 )
0.9 × fsd × d 0.9 × 435 × 500
Calcul avec le bras de levier exact (tableur Excel)
fsd = 435 N/mm2
fcd = 20 N/mm2
d = 550 - 50 = 500 mm
MEd = 22.5 kN.m
donc
MEd 22.5 ⋅ 106
As = = = 105 mm2 → 3 Ø8 (151 mm2 )
χ d × fsd × d 0.929 × 435 × 500

Vérification de la contrainte de béton


d = 550 - 30 - 10 - 4 = 506 mm
M = 16 kN.m
σ c = 4 kN.m < fcd → OK

Sur appuis
Calcul avec le bras de levier approximatif
d = 550 - 50 = 500 mm
MEd = 45 kN.m/m
donc
MEd 45 ⋅ 106
As = = = 230 mm2 → 3 Ø10 (236 mm2 )
0.9 × fsd × d 0.9 × 435 × 500

Dernière mise à jour le 18/10/2004 4/7


Cours de structure en béton Prof. André Oribasi
Rupture
Application 8.2.4.1

Calcul avec le bras de levier exact (tableur Excel)


fsd = 435 N/mm2
fcd = 20 N/mm2
d = 550 - 50 = 500 mm
MEd = 45 kN.m
donc
MEd 45 ⋅ 106
As = = = 210 mm2 → 3 Ø10 (236 mm2 )
χ d × fsd × d 0.985 × 435 × 500

Vérification de la contrainte de béton


d = 550 - 30 - 10 - 5 = 505 mm
M = 32 kN.m
σ c = 6.5 kN.m < fcd → OK

Vérification à l’effort tranchant et à la torsion


d = 505 mm
z = 0.9 × d = 455 mm
α = 45°
a = z × cotα = 455 × cot 45 = 455 mm
77 (1.75 - 0.409 )
Vd1 = = 59 kN
1.75

• Bielles de compression
VRd,c = b w × z × k c × fcd × sin(α ) × cos(α )
On prend k c = 0.6
VRd,c = 300 × 455 × 0.6 × 20 × sin(45) × cos(45) = 818 kN > Vd1 = 59 kN → OK

TRd,c = A k × t k × k c × fcd × 2 × sin(α ) × cos(α )


On prend k c = 0.6
dk = 300 - (2 × 30 +10) = 230 mm
dk
tk ≤ = 28.8 mm
8
A k = 230 × 460 = 105′800 mm2

TRd,c = 105′800 × 28.8 × 0.6 × 20 × 2 × sin(45) × cos(45) = 36′564 kN > Td = 19.3 kN → OK

Dernière mise à jour le 18/10/2004 5/7


Cours de structure en béton Prof. André Oribasi
Rupture
Application 8.2.4.1

Vérification de l’interaction
VEd T
+ Ed ≤ 1
VRd TRd
59 19.3
+ <1 → OK
818 36564

• Dimensionnement de l’armature d’effort tranchant


⎛ Asw ⎞ Vd1 59 × 106
⎜ ⎟ Vd1 = = = 299 mm2 /m
⎝ s ⎠ z × fsd × cot(α ) 455 × 435 × cot(45)
⎛ Asw ⎞ Td 19.3 × 109
⎜ s ⎟ d T = = = 210 mm2 /m
⎝ ⎠ 2 × z × A k × cot(α ) 2 × 455 × 105 ′800 × cot(45)
Combinaison :
1 ⎛ Asw ⎞ ⎛ Asw ⎞ 299
As,tot = ⎜ ⎟ Vd1 + ⎜ ⎟ Td = + 210 = 359 mm2 /m → étriers Ø10/200 (393 mm2 /m)
2⎝ s ⎠ ⎝ s ⎠ 2

• Armature minimale
As,min 0.2
> 0.2% × b w = × 300 × 103 = 600 mm2 /m
s 1000
As,min = 300 mm2 /m → OK

• Armature longitudinale
1 VRd,s × cot(α ) 1 29.6 × 103
Asl,sup = Asl,inf = × = × = 34 mm2 → 3Ø8 (151 mm2 )
2 fsd 2 435
⎛ Asw ⎞
Avec VRd,s = ⎜ ⎟ Vd1 × z × fsd × cot(α ) = 0.15 × 455 × 435 × 10-3 = 29.6 kN
⎝ s ⎠

TRd,s × uk × cot(α ) 23011× 103 × 2 × ( 230 + 460 )


Asl = = = 345 mm2
2 × fsd × A k 2 × 435 × 105′800
⎛ Asw ⎞
Avec TRd,s = ⎜ ⎟ Td × 2 × fsd × A k × cot(α ) = 0.25 × 2 × 435 × 105′800 × 10-3 = 23011 kN
⎝ s ⎠

Combinaison :
As,tot = Asl,Vd + Asl,Td = 34 + 345 = 379 mm2 /m → 4 Ø12 (452 mm2 )

4. Schéma d’armature

Dernière mise à jour le 18/10/2004 6/7


Cours de structure en béton Prof. André Oribasi
Modes de calcul
Application 8.2.4.1

Section sommier Plan de la dalle

Dernière mise à jour le 18/10/2004 7/7