Vous êtes sur la page 1sur 64

EN VEDETTE CETTE SEMAINE Ä NOVARTIS page 12 Ä CARREFOUR page 16 CAC 40

4.058,01 – 1,19%
PAGESJAUNES page 22 Ä AIR LIQUIDE et VINCI page 23 Ä ESSILOR et M6 page 24 en clôture
sur la semaine

SPÉCIAL
IMPÔTS NOS CO
NS
ACTION EILS AUX
LES COURS DE CLÔTURE NAIRES
DE VENDREDI À 17 H 30
4 € - N° 1948
DU 7 AU 13 MAI 2011

VOS DIVIDENDES ET PLUS-VALUES 2010


COMMENT LES DÉCLARER
ET PAYER MOINS
DES CHANGEMENTS alues
ées e
n
rééaliliiss reess de PEA ;
N°20
N

N°2042 C
774
2011

N°11222 * 13
2010 REVENUS 2010 COMPLÉMENTAIRE
A39744
1JG

10
Nom, prénom 02 35
ins-v similés et les clclôtô
ur
u
tu 10 48
mo Adresse sip-sie. 00
ou fecam

DÉJÀ EFFECTIFS
res as
lus tit n; SIP FE p@dg
des p ilières, droits solecis et les bons d’
aux, optio CAMP fip.f
SAID FE
ra tion 20 RU CAMP
Décla ssions de valeurés d’options né
ob ciab
905 *
11 sm go 76400 E JEAN LO
N°11 FECA UIS LLE
DIRECTION GÉNÉRALE MP
les ce march FCIM
T
– sur IF, les rts de DES FINANCES PUBLIQUES 23 juin
le MAT ns de pa
– sur

ET À PRENDRE EN COMPTEE
ssio 30 m ai
les ce
– sur 12 34 M OU
567 89
0 123 MME RE
VOS REVENUS
C 12
30 987 TI PA
P
SE 654 12
DRES 3C 9
TRE A 999 998 145 RU
ET VO 1 ı GAINS DE LEVÉE D’OPTIONS, SALAIRES
M 76400 E JULIAR

DANS VOTRE DÉCLARATIONN


E NO VOUS CONJOINT
FECAMP D
VOTR Gains de levée d’options sur titres en cas de cession ou de conversion au porteur dans le délai d’indisponibilité
1 Inscrivez les gains sur la ligne correspondant au temps écoulé entre l’attribution de l’option et la cession ENTRE 1 ET 2 ANS 1TV 1UV
ou la conversion au porteur des titres. ENTRE 2 ET 3 ANS 1TW 1UW
ation)
ENTRE 3 ET 4 ANS 1TX 1UX
(D. : déclar ANT icicu
TION LE CÉD s paarrtittic
ieers)
cullie Gains et distributionsprovenant de parts ou actions decarried-interest, déclarés cases 1AJ ou 1BJ,
ÉC LARA R
ITÉ PAplicative p. 8
> ca
soumis à la contribution salariale de 30 %. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1NY 1OY
TRE D CCRÉD
TS À VO NT A oir no
tice ex Agents d’assurance : salaires exonérésoption pour le régime fiscal des salariés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1AQ 1BQ
JOIN ENTA S À 25 % (v
1DY 1EY
ENTS EPRÉS
Salariés impatriés : salaires et primes exonérés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
CE : R SUPÉRIEU
RE
ÉLÉM
FRAN ICIPATIONS
Salaires imposables à l’étranger, non déclarés cases 1AJ ou 1BJ, retenus pour le calcul de la prime pour l’emploi .................. 1LZ 1MZ
2
S DE
ES HOR UR LES PART Remplissez également le cadre PPE de votre déclaration n° 2042
ILIÉ CIAUX PO 1SM 1DN
OMIC
Sommes exonérées transférées du CET au PERCO ou à un régime supplémentaire de retraite d’entreprise. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
D OITS
SO
NNES NS DE DR
PERSODE CESSIO 2 ı REVENUS DES VALEURS ET CAPITAUX
pôts.
MOBILIERS

DERNIÈRE ANNÉE
3 EN CA
S im
l des perçus ationen 2010. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2SU
Revenus distribués de source néra suisse cl
gé dé ar
code ente
gner B du la prés
et à si 3eettı24
PLUS-VALUES
4 bis de ET GAINS DIVERS
léter rt u
n t à comp le s
bis A
24444 b Gains
x
x,,
en ve
tantde levée d’options sur titres taxables à 18 %, 30 % ou 40 %, acquisition d’actions gratuites, Mon
senta x artic oits so ociau 18% 3VI sieur30%
repré ues au s dr titres souscrits en exercice de bons de souscription de parts de créateur d’entreprise. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3VD 3VF 40%
t du

POUR ÉVITER L'IMPOSITIONN


s prév -value de RETI
emen ition us Gains imposables sur option dans la catégorie des salairesLevée d’options sur titres ou acquisition d’actions gratuites. . . . . . . . . . . . . 3VJ 3VK
engag s cond sur la pl
é da ns le pô t iq ué e. Gains de levée d’options sur titres et gains d’acquisition d’actions gr
atuites attribuées à compter du 16 .10 .2007,
ussign s, m appl
Je so de -dessu ace, l’i être
en qu
alité gné ci s lieu et pl pourrait soumis à la contribution salariale de 2,5 %. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ... 3VS
sant eu r dési en se qu i
agis nd er, de Plus-values de cession de droits sociaux réalisées par des personnes domiciliées dans les DOMReport de la déclaration n° 2074-II DOM . . . . . . . . . . 3VE
r le ve à acquitt l’amen
ente e, i que 3VL
représ uenc , ains Distributions par des sociétés de capital-risque taxables à 18 %. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
e de nséq rieur

DE VOS PLUS-VALUES
accept age, en co ntrôle ulté Clôture du PEA avant l’expiration de la 2e année : gains taxables à 22,5 % . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . PA . . . . .TR
. . . . .IC
.............
K 3VM
’e ng el co
Je m entu Produits et plus-values exonérésprovenant de structures de capital-risque. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3VC
un év
que d’ Plus-values exonérées de cession de titres de jeunes entreprises innovantes. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3VP

ouvé
Abattement = net pour durée de détention des titres en cas de départ à la retraite d’un dirigeantReport de la déclaration19 n° 2074 11DIR19 : 66
lu et
appr – appliqué = sur des plus-values. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ................... 3VA
+ 3VB

AVEC LE SEUIL DE CESSIONN


– appliqué sur des moins-values. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .31 ....... ................
TOUL
% = + Impatriés : cession de titres détenus à l'étranger
CIERS
Report de la déclaration n° 2074 IMP : OUSE
× 19 = – plus-values exonérées (50 %) . . . . . . . . . .FI . . .N. .A. . .N............................................................................................................ ................ 3VQ
× 50
% IRES
IA(50 3VR
RMÉD
– moins-values non imputables %). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ........
IN TE
Transfert du domicile OS hors de France avant le 1.01.2005 : plus-values imposées immédiatement en sursis de paiement. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
RV
3VN
ES PA
C4ULÉ
ALLC ı REVENUS FONCIERS
ÉTTÉÉ C
ONT

Lire notre dossier pages 38 et 39

INTERVIEW. Pierre Graff, RÉSULTATS. La Bourse salue les CHRONIQUE. Le « J’accuse »


Pdg d’Aéroports de bonnes publications. Mais la parité de Christian de Boissieu
Paris, dévoile son plan euro-dollar pourrait jouer les à la BCE pour avoir été
de modernisation des trouble-fête dans les comptes du la première à relever
infrastructures. Page 41 deuxième trimestre. Pages 2, 3, 13 à 15 son taux. Page 42

ENQUÊTE La trésorerie brute 11,3


14,5 16,2 VALEURS DU TOURISME. Le Maghreb
jette le trouble sur le secteur
Ces sociétés cotées qui pourraient des sociétés
en phase de reprise. Les titres à
non financières
utiliser la montagne de cash du Cac 40 en 2010 vendre et les actions à acheter
qu'elles ont accumulée Lire pages 6 et 7 En milliards d'euros GDF Suez Total EADS
malgré tout. Pages 8 et 9

FRANCE : 4 € - BELGIQUE ET LUXEMBOURG : 4,50 € - DOM RÉUNION : 5,35 € - MAROC : 47 DH - SUISSE : 7,90 FS - TOM : 1.300 XPF - ALLEMAGNE : 4,80 € - ZONE CFA : 3.200 CFA - ANDORRE : 4,50 € - IMPRIMÉ EN FRANCE
L'ESSENTIEL
2 L'ESSENTIEL
VARIATIONS DE LA SEMAINE
CAC 40 DOW JONES EUROSTOXX 50 EURO/DOLLAR ONCE D’OR PÉTROLE
4.058,01 Ä - 1,19 % 12.726,45 Ä - 0,66 % 2.952,95 Ä - 1,94 % 1,4519 Ä - 2,21 % 1.487,75 Ä - 3,11 % 110 $ Ä - 12,31 %
LES PISTES D’INVESTISSEMENT NOS CHANGEMENTS DE CONSEILS

La faiblesse du dollar, un frein pour la VALEUR

Altran Technologies
CONSEIL
PRÉCÉDENT
Acheter
DATE DU
CONSEIL
3-2-2011
NOUVEAU
CONSEIL
Conserver

croissance des bénéfices en Europe Club Méditerranée


Iliad
Acheter
Vente partielle
1-7-2010
17-12-2010
Vente partielle
Acheter
Renault Vendre 15-04-2011 Ecart
Les investisseurs ont pu, en se hausse leurs estimations de crois- Trigano Achat spéculatif 3-2-2011 Acheter
PAR FRANÇOIS positionnant avant les publications, sance bénéficiaire pour 2011... et cor- Voir également les changements d’objectif en page I de notre cote.
MONNIER réaliser quelques belles opérations. rigé à la baisse celles des sociétés
Par exemple, Arkema, que nous avons européennes (lire ci-dessous et
recommandé d’acheter, a gagné 7 % page 3). Il reste que les devises sont LE BILAN DE NOTRE STRATÉGIE
U n premier bilan des résultats tri-
mestriels peut être dressé : il est
excellent. Aux Etats-Unis, alors que
jeudi, le jour de la présentation de ses
comptes. Il faut reconnaître aussi que
certains conseils ont été décevants.
capricieuses et le trimestre n’est pas
terminé. Les entreprises disposant de
beaucoup de trésorerie dans leur Un bon «timing» dans nos décisions d’investissement
88 % des 500 plus grandes sociétés du Le même jour qu’Arkema, Bureau bilan devraient profiter d’un euro fort Augmenter l’exposition en actions Réduire l’exposition en actions
S&P 500 ont déjà publié leurs comp- Veritas, que nous avions mis en avant, pour faire leurs emplettes aux Etats- 4200 4.101,31 4.106,92
tes, les bénéfices ont été supérieurs a présenté un encéphalogramme Unis, comme PPR (pages 6, 7 et 14). «Investir-JDF» «Investir-JDF»
daté du daté du
aux attentes dans 68 % des cas. En boursier totalement plat : – 0,1 % . En attendant, n’oubliez pas de 4100 11-2 29-4
Europe, le taux de bonnes surprises Au deuxième trimestre, il est à remplir votre déclaration de revenus. Cac 40
en points
au sein du Stoxx 600 est un peu moins redouter que les entreprises améri- Vous avez jusqu’au 30 mai minuit 4000
élevé (46 %) mais il reste largement caines creusent l’écart avec les grou- pour l’envoyer, voire au-delà si vous
satisfaisant puisque les entreprises pes européens en affichant de bien décidez de faire cet exercice sur Inter- 3900 3.865,58
«Investir»
n’ont pas bénéficié autant que leurs meilleures performances. La baisse net. Pour aider les épargnants, nous daté du 4.058,01
3800 7-1 le
consœurs d’outre-Atlantique du vaste du dollar leur est favorable. Au vous présentons un guide fiscal 6-5
Un excellent choix de valeurs
plan de relance américain. demeurant, les analystes ont revu à la express (pages 38 et 39). Investir 10 Grandes Valeurs 3.810,22
3700 + 8,9 % + 5,3 % + 109,5 % «Investir-JDF»
+ 12,6 % daté du
Evolution des estimations des analystes pour le bénéfice net par action 2011... 3.728,65 18-3
3600 «Investir»
... des sociétés américaines du S&P, en $ ... des sociétés européennes du Stoxx 600, en € daté du Cac 40 Cac 40
27-11 Depuis le début Depuis fin 2003
05
105 30 de l’année
3500
Novembre Décembre Janvier Février Mars Avril Mai
2010 2010 2011 2011 2011 2011 2011
00
100 27
Nos arbitrages sont gagnants. Nous augmentons le poste des
actions dans un patrimoine financier classique lorsque la
95 2
24 Bourse est basse, et inversement à le réduire lorsqu’elle est
haute. Dernièrement (fin avril) avec un Cac 40 au-dessus de
J. F. M. A. M. J. J. A. S. O. N. D. J. F. M. A. M. J. J. A. S. O. N. D. J. F. M. A. M. J. F. M. A. M. J. J. A. S. O. N. D. J. F. M. A. M. J. J. A. S. O. N. D. J. F. M. A. M.
4.100 points, nous avons conseillé de prendre quelques
90 21 bénéfices pour accroître la part des liquidités dans son por-
2009 2010 2011 2009 2010 2011
Source : FactSet tefeuille.

LA SEMAINE DU CAC 40. LA CONSOLIDATION A TOURNÉ COURT VENDREDI


Variation
du Cac 40 Lundi 2 + 0,05 % Mardi 3 - 0,84 % Mercredi 4 - 1,31 % Jeudi 5 - 0,95 % Vendredi 6 + 1,33 %
en clôture
+ haut / + bas / vol 4.137,97 4.108,77 1,9 Md 4.107,76 4.070,69 3,3 Mds 4.116,66 4.032,22 4,5 Mds 4.052,23 3.981,19 4,1 Mds 4.064,50 3.991,53 4,1 Mds
Le marché Le marché Le marché Le marché Le marché
L’indice a fait une tentative de hausse Les 4.000 points ont tenu de L’indice s’est brusquement retourné
4.106,92 dans la matinée, soutenu justesse en clôture avec un rattrapage à la hausse peu avant l’ouverture de
le vendredi 4.096,84 par les valeurs bancaires, partiel des pertes de l’après-midi. Wall Street à l’annonce de créations
en clôture A l’image du vendredi 4.108,77 Le Cac 40 a cédé jusqu’à 1,5 %, d’emplois bien supérieures aux
précédent, le Cac 40 déprimé par l’augmentation des attentes en avril, outre-Atlantique.
a clôturé en hausse symbolique inscriptions hebdomadaires au chômage La publication a fait oublier
et dans un volume étroit. Porté dans puis il s’est retourné aux Etats-Unis, de mauvais augure les déconvenues nées
la matinée par la mort d’Oussama La consolidation a fini par se
4.058,01
à la baisse avec pour les chiffres mensuels de vendredi. des statistiques diffusées
Ben Laden, le marché s’est essoufflé, manifester, sous l’effet du recul la publication d’indicateurs Le statu quo sur les taux mercredi et jeudi.
4.050 assez logiquement, tout en signant des matières premières et d’un certain décevants aux Etats-Unis de la BCE a plutôt rassuré.
sa huitième séance consécutive dans attentisme des investisseurs avant pour avril : les créations d’emplois
le vert et un rebond de 11,2 % depuis l’annonce des chiffres de l’emploi en dans le secteur privé et le niveau
le point bas du 16 mars. avril aux Etats-Unis et les déclarations d’activité dans les services. 4.043,13 4.004,87
d’intention de la BCE en matière sur la
de taux d’intérêt. semaine
4.000 Les valeurs - 1,19 %
Les valeurs Les valeurs Les valeurs
Les valeurs - Alcatel-Lucent. Les résultats
- Sanofi-Aventis. La valeur, en hausse - Lagardère. Lors de la publication de - BNP Paribas. L’augmentation trimestriels, pourtant redevenus
de 0,9 %, a profité de l’OPA de l’israélien ses ventes trimestrielles, le groupe s’est de 15 % du bénéfice net au premier - Pernod Ricard. La progression
bénéficiaires de 13 millions, ont été
Teva sur le laboratoire américain montré prudent dans ses perspectives. trimestre a dépassé les attentes de 5 % du chiffre d’affaires trimestriel,
suivis de dégagements. La valeur
3.950 Cephalon. L’action a perdu 1,5 %. du marché. à données comparables, a été apprécié.
a presque doublé depuis le début
- PPR. La valeur s’est reprise après - Lafarge. A la veille de ses résultats - Société Générale. La banque n’a pas de l’année.
- STMicroelectronics. La prudence avoir légèrement baissé la veille à trimestriels, le cimentier a été plombé réédité le succès de BNP Paribas la
de la direction envers l’activité l’annonce d’un projet d’OPA sur - EADS. Le reflux de l’euro a profité
par le chiffre d’affaires décevant veille : son bénéfice net trimestriel,
du deuxième trimestre a continué l’équipementier sportif américain au groupe d’aéronautique, qui a rebondi
annoncé par son concurrent suisse en recul de 14 %, est inférieur aux
de susciter la défiance. Volcom. de 2,7 %.
Holcim. prévisions.
+ 1,7 Alcatel-Luc. - 1,3 Technip + 1,8 STMicroelectr. - 1,7 Vivendi + 1,1 BNP Paribas - 2,9 Accor + 3,7 Alcatel-Luc. - 2,8 Renault + 3,7 Vallourec - 1,2 Accor
Le palmarès + 1 Natixis - 1,5 Alstom + 0,8 PPR - 1,7 Accor + 0,8 Sanofi-Av. - 3,6 Lafarge + 1,9 Pernod Ric. - 3,8 Technip + 3,3 Technip - 1,9 Alcatel-Lucent
en %
+ 0,9 Bouygues - 1,5 STMicroelectr. + 0,6 Saint-Gobain - 2 Alcatel-Luc. + 0,1 Michelin - 4,6 Alcatel-Luc. + 1,6 Accor - 5 Société Gén. + 2,8 Peugeot

*Samedi 7 mai 2011 Investir-Le Journal des Finances n° 1948


L'ÉVÉNEMENT
L'ESSENTIEL 3

TAUX DE CHANGE. Depuis le début de l’année, l’euro a bondi de 11 % par rapport au dollar sans que les investisseurs ne
s’en émeuvent.... jusqu’à présent. Les secteurs de l’énergie, de la chimie, du luxe et des biens d’équipement sont les plus tou-
chés.

LES DEVISES, LE POISON DE CE


PRINTEMPS POUR LES SOCIÉTÉS
L a présentation des comptes du
premier trimestre des entreprises
se déroule comme si de rien n’était.
Le dollar : un sujet central pour les résultats
du deuxième trimestre 2011 des sociétés...
... conséquence d'une hausse de 10 %
de l'euro pour les entreprises européennes
Pas un mot, ou très peu, sur l’envolée
de l’euro par rapport au dollar. Aucun L'euro contre le dollar, en dollar
Impact moyen sur...
grand patron ne crie au loup ou ne
... le chiffre
menace d’augmenter la délocalisation - 6,5 % d'affaires ... le profit

}
de sa production pour rester compéti- en 2010 + 10 %
tif alors que l’euro a bondi d’environ 1,45 1,4504
+ 8,6 %
9 % depuis le début de l’année. Les en 2011
(+ 13,9 % par Variation
entreprises françaises seraient-elles rapport au de l'euro/
deuxième - 2,4 %
devenues insensibles aux taux de 1,40 trimestre 2010) dollar
change ? La réponse est bien évidem- 1,3844 -3%
ment non. Les stratégistes de la Société 1,3691
1,3580
Générale calculent qu’une hausse de 1,35 (- 1,1 % par
10 % de la monnaie européenne face
rapport au Les secteurs les plus touchés au niveau
premier
au dollar provoque en moyenne une trimestre 2010) de leurs bénéfices opérationnels
baisse de 2,4 % du chiffre d’affaires des 1,30 Biens
1,2921
entreprises de la zone euro et de 3 % d'équipement
1,2740 dont aéronautique-
des profits. Certains secteurs sont Automobile défense Luxe Chimie Energie
beaucoup plus fortement affectés, 1,25
comme l’énergie où l’impact sur les Moyenne de la parité €/$
sur le trimestre -3%
bénéfices atteint 6 % en l’absence - 3,8 %
1,20
d’une politique de couverture des - 5,3 % - 5,5 %
changes. La chimie (– 5,5 %), le luxe 201
10 20
011 -6%
(–5,3 %), les biens d’équipements dont Janv. Févr. Mars Avr. Mai Juin Juill. Août Sept. Oct. Nov. Déc. Janv. Févr. Mars Avr. Mai
l’aéronautique-défense (– 3,8 %) sont
également très touchés.
vertures de change, difficile à appré- mière ligne dans les biens d’équipe-
Les cours de Bourse n’intègrent La parité euro-dollar risque de faire hender, il s’avère que dans l’énergie ment. Une hausse de 10 % de l’euro
pas encore la hausse de l’euro une hausse de 10 % de l’euro peut pro- peut en théorie affaiblir de 19 % son
Le silence qui règne sur les taux de parler d’elle lors de la publication voquer un manque à gagner de 15 % au résultat opérationnel. C’est cinq fois
change, en pleine période de publica- niveau du résultat opérationnel pour plus que chez Schneider Electric.
tion, vient du fait qu’en moyenne, la des résultats du deuxième trimestre Bourbon, de 12 % pour CGG Veritas, Dans ce contexte, nous recomman-
monnaie européenne vaut quasiment de 9 % pour Total et de 5 % pour Tech- dons de réduire un peu la présence des
la même chose qu’au premier trimes- nip, calcule la Société Générale. Dans valeurs dollars dans les portefeuilles
tre 2010. Elle est même 1 % moins deuxième trimestre 2010. C’est 13 % de Grèce, oubliant un peu trop vite tous la chimie, l’impact théorique serait lorsque vous avez réalisé un joli gain
chère qu’il y a un an malgré la hausse plus. L’environnement devient donc les avantages que procure la monnaie pour Rhodia et Arkema de respective- mais cela ne signifie pas systématique-
de 6 % durant les trois premiers mois plus délicat pour les entreprises. unique depuis 1999 au sein de la zone ment 9 % et 7 %, et dans le luxe de 10 % ment de les vendre car elles peuvent
de l’année : 1,3691 $ contre 1,3844 $. Reste que les investisseurs n’ont euro. pour LVMH et 5 % pour Hermès. Dans avoir d’autres qualités. Concrètement,
Dans ces conditions, l’impact est pas encore « joué » la thématique des l’automobile, ce sont surtout les cons- alors que nous restons à l’achat d’Als-
« maîtrisé » dans les comptes des valeurs dollars en Bourse. Le trimestre Réduire un peu son exposition tructeurs allemands qui sont touchés. tom, nous sortons la valeur de notre
sociétés au premier trimestre. n’est pas encore terminé et la visibilité aux valeurs dollars Dans l’aéronautique-défense, le man- sélection « Investir 10 Grandes
Mais la situation sera totalement reste faible sur l’évolution des devises Il n’empêche que même si le tri- que à gagner au niveau du résultat Valeurs » après avoir gagné 16,3 %
différente au deuxième trimestre car (lire ci-dessous). Le marché se souvient mestre n’est pas encore terminé, un opérationnel pourrait atteindre en depuis son entrée le 24 décembre (lire
l’euro continue de grimper face au que certains experts se risquaient, il y a risque de change pèse désormais sur théorie sans couvertures de change et pages 10 et 11) alors que le Cac 40 a
billet vert. Depuis avril, il se négocie en un an, à prédire la fin de l’euro sous le certaines entreprises. Il faut donc en hausses des prix, 40 % chez Safran et progressé de seulement 2,2 % sur la
moyenne à 1,4504 $ contre 1,2740 $ au coup des déboires financiers de la tenir compte. En dehors de toutes cou- 15 % chez Zodiac. Alstom est en pre- période. François Monnier

Malgré le récent repli, l’euro pourrait franchir la barre de 1,50 $


L’euro-dollar franchira-t-il le seuil symboli- longs mois. Tout comme la perception par les Taux d’intérêt interbancaire à 3 mois à la légère. Avant la crise financière (2007), le
que de 1,50 $ après l’avoir effleuré cette analystes que le risque souverain en Europe Depuis janvier 2003, en données mensuelles
nsuelles en % yen était la devise internationale d’emprunt.
semaine ? La réponse est risquée, encore plus est en passe d’être réglé. L’annonce du détail 6 Zone euro Après que la Fed a réduit ses taux d’intérêt à
après la consolidation de jeudi. Une chose du plan de soutien au Portugal cette semaine 5
Royaume-Uni presque 0 %, le dollar a progressivement joué
Etats-Unis
semble certaine en revanche. Si cette bar- (lire page 4) est un élément supplémentaire ce rôle. Les cambistes empruntent ainsi des
4
rière psychologique devait être franchie, cela limitant l’aversion au risque. Toutefois, ce liquidités aux Etats-Unis « gratuitement » et
3
serait dans les semaines qui viennent. Plu- scénario est déjà bien ancré dans l’esprit des les placent à l’étranger à de meilleures condi-
sieurs éléments favorisent à court terme un opérateurs de marché. Il faudrait donc des 2 tions financières. Ce mécanisme tire le dollar
1,42
renforcement de l’euro face au billet vert. La événements inattendus pour pousser l’euro 1 0,82 vers le bas, sauf dans les périodes de remon-
Banque centrale européenne est entrée dans beaucoup plus haut ou, au contraire, le faire 0 0,27 tée de l’aversion au risque. Dans ce cas, ces
2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 .11
une phase de durcissement monétaire alors reculer. Quels sont-ils ? opérations sont brutalement débouclées, ce
que la Réserve fédérale (Fed) est plus pru- La Banque centrale européenne pourrait se drait le billet vert. Autre risque, le marché qui, mécaniquement, fait rebondir le dollar.
dente. Certes, la Fed a annoncé son intention sentir contrainte d’accélérer son resserre- semble ne plus jouer le scénario d’une chute Ces opérations vont perdurer, mais prudence
de mettre fin à son assouplissement quantita- ment monétaire s’il lui semblait que l’accélé- de l’Espagne. Une mauvaise surprise de en cas de retournement. Enfin, le rebond
tif (QE2) à la fin du deuxième trimestre. Mais ration de l’inflation prenait une tendance nature économique, bancaire, ou une émis- technique donne l’illusion que le dollar joue
les hausses de taux d’intérêt sont repoussées durable, contraire à son actuel diagnostic. sion obligataire publique qui tournerait mal, un rôle de valeur refuge. Il n’en est rien. Une
au début de 2012. Le différentiel de taux Cela donnerait évidemment un coup d’accé- et l’euro en serait immédiatement pénalisé. dégradation de la note souveraine des Etats-
entre les deux zones économiques restera lérateur à la monnaie unique. A l’inverse, une Enfin, la question de la pérennité des opéra- Unis par une agence fragiliserait le billet vert.
donc favorable à la devise européenne de accélération du calendrier de la Fed soutien- tions de « carry trade » ne doit pas être prise Philippe Wenger

Investir-Le Journal des Finances n° 19481Samedi 7 mai 2011


ECONOMIE
4 L'ESSENTIEL

ZONE EURO. La Banque centrale européenne patientera certainement


POINT DE VUE DE CHARLES GAVE* jusqu’au mois de juillet pour durcir à nouveau sa politique monétaire.
Il me paraît plus raisonnable dans
les circonstances actuelles de baisser
les impôts sur les Allemands
que de les augmenter sur les Grecs.
LA BCE NE MODIFIE PAS
SES TAUX DIRECTEURS
La Grèce, l’Allemagne
et l’ultimatum R aisonnable. La Banque centrale
européenne (BCE) a maintenu
cette semaine ses taux directeurs
La BCE devra poursuivre le resserrement monétaire
En %
inchangés. Ce geste était parfaite- 4,0
ment anticipé par les économistes. Taux de refinancement de la BCE

L es économistes adorent inventer des tests pour vérifier la rationalité


des agents économiques. L’un d’entre eux s’appelle « le test de l’ulti-
matum » et en voici les règles. Il se joue à deux joueurs. Le premier reçoit
Aucun ne tablait en effet sur un nou-
veau durcissement monétaire après
celui décidé en avril. Les experts
3,5
2,8 %
3,0
une somme d’argent, mais il doit en donner un pourcentage de son choix s’interrogeaient en revanche sur le
à un second joueur. Si le second joueur refuse cette proposition, personne message qu’allait délivrer la banque
2,5
ne touche rien. En bonne logique, le premier joueur devrait donner une centrale pour les prochains mois. La
toute petite partie de ce qu’il a reçu, en partant du principe que l’autre sera BCE va-t-elle augmenter ses taux
2,0
très content dans la mesure où il vaut mieux avoir quelque chose que rien directeurs en juillet comme les éco- 1,25 %
du tout. Cependant, dans la réalité il n’en est rien, et le second joueur nomistes le pensaient début avril, le 5 mai
refuse souvent l’offre s’il la juge « injuste ». De ce fait, la plupart des joueurs ou dès le mois de juin comme pou- 1,5
offrent au second joueur 50 % de la somme totale, en partant du principe vait le faire craindre le renforcement
que cette offre ne sera refusée en aucun cas. La raison pour laquelle je récent des pressions inflationniste 1,0
porte à l’attention des lecteurs ce petit test est que la Grèce et l’Allemagne (l’inflation a atteint 2,8 % en avril) ?
sont exactement dans les termes de ce jeu, la seule différence étant qu’il ne La réponse semble être le mois de 0,5
faut pas attribuer des gains mais des pertes… juillet. C’est du moins l’analyse que
Les Grecs (et les Irlandais et les Portugais et les Espagnols) ont encouru font les observateurs des termes 0,0
des pertes massives sur leurs obligations d’Etat et ils aimeraient bien les employés dans la déclaration intro- Zone euro : prix à la consommation, variation annuelle
partager avec les Allemands qui sont leurs créditeurs. Si les Grecs propo- ductive à la conférence de presse de -0,5
sent de prendre la quasi-totalité de la perte, les Allemands seront bien sûr son président, Jean-Claude Trichet.
Avril
fort contents mais il est évident que les Grecs seront bien incapables de L’expression « forte vigilance » n’a -1,0
2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 .11
rembourser leurs dettes. C’est la situation actuelle. Parallèlement, si la pas été employé, ce qui garantirait
l’absence de durcissement en juin.
Trouver une solution élégante pour En revanche, le texte conclut :
« L’information disponible confirme conditions d’octroi de crédit dès le çais. L’amélioration de l’emploi n’a
que l’électeur allemand n’ait pas notre appréciation qu’un ajustement
de la politique monétaire très accom-
premier trimestre.
La politique monétaire reste sou-
jamais été aussi nette depuis l’année
2000. Même en Espagne, le nombre
l’impression qu’il paie pour les modante doit être assuré. » Il devrait
donc avoir lieu en juillet pour peu
ple car les indicateurs sont bien
orientés. Selon Chris Williamson, le
des chômeurs a baissé de 64.000 en
avril. Certes, le taux de chômage y
Grecs, mais qu’il sauve ses banques que la BCE conforte ce sentiment
lors de son prochain conseil des
chef économiste de Markit, l’expan-
sion dans la zone euro est plus
dépasse toujours 21 % de la popula-
tion active. « Le regain de croissance
gouverneurs. Les experts sont assez robuste que celle en œuvre aux en France stimule l’expansion de
Grèce fait supporter une grosse partie de la perte à l’Allemagne et à la BCE sûrs de leur analyse car la BCE sou- Etats-Unis ou au Royaume-Uni. l’activité dans le secteur des services
en faisant faillite ou en sortant de l’euro, les Allemands seront très fâchés et haite par sa communication guider Dans ces deux derniers pays, cer- de l’eurozone en avril », n’hésite pas
pourraient couper toutes les lignes de crédit à la Grèce et tout le monde les anticipations des investisseurs et tains indicateurs se sont d’ailleurs à écrire Markit.
serait perdant. C’est la situation qu’il faut éviter à tout prix. Logiquement, limiter ainsi les fluctuations des taux dégradés en avril. Toutefois, des Pas d’emballement non plus.
dans le jeu de l’ultimatum, les pertes devraient être réparties 50-50, mais d’intérêt et des changes. Elle est économistes doutent de la perti- Certains économistes dénoncent le
malheureusement d’autres contraintes apparaissent immédiatement donc très transparente, tout particu- nence de ces indicateurs. Ils comportement de la BCE (lire la
pour empêcher cet arrangement. Un « hair cut » de 50 % s’il était appliqué lièrement sous l’ère Trichet. auraient surestimé le rebond de la chronique de Christian de Boissieu
à toute la dette des pays douteux en Europe, soit 2.000 milliards d’euros, croissance. Vu l’ampleur de la crise page 42). La situation conjonctu-
mettrait tout le système bancaire européen en faillite et, de toute façon, les Amélioration de l’emploi passée, les chefs d’entreprise expri- relle nécessite une attention de tous
électeurs allemands ne veulent pas payer. La BCE adopte ainsi un compor- meraient au travers de ces enquêtes les instants de la Banque centrale
Une solution élégante à ce qui apparaît comme un problème insoluble tement prudent. Le resserrement un soulagement. A niveau de satis- européenne. Certains risques per-
pourrait être la suivante. Il faudrait transformer les pertes que les banques est sur un rythme de seulement faction identique, la situation éco- durent. Quid de la consommation
devraient enregistrer si la dette grecque était valorisée à 50 cents par euro 0,25 point de pourcentage par tri- nomique serait moins flatteuse. privée si le prix du pétrole demeu-
en crédits d’impôts et ces crédits d’impôts devraient être inclus dans le mestre, soit 1 % par an. La BCE a Pas de telles inquiétudes en rait au niveau actuel ou pire s’il con-
capital primaire des banques. Faisons l’hypothèse d’une banque alle- ainsi clairement pris en compte la Europe. L’enquête PMI des direc- tinuait de s’apprécier ? En mars, les
mande qui détient 10 milliards de dette grecque valorisée à 100 %. Si la vigueur de l’euro (lire page 3). teurs des achats a atteint en avril un ventes au détail ont déjà reculé de
Grèce renégocie sa dette à 50 %, cette banque risque de se retrouver en D’ailleurs, les banques commercia- niveau ignoré depuis quinze mois 1 % par rapport à février et de 1,7 %
faillite puisque ni Bâle II ni Bâle III ne prévoient de mettre le moindre capi- les, elles, ont commencé à durcir les dans le secteur manufacturier fran- en un an ! Philippe Wenger
tal en réserve pour une dette étatique et ne forcent pas non plus la banque
à valoriser à la valeur du marché si la dette est inscrite dans le livre bancaire
et non dans le livre de trading. La solution que je propose est simple. Cette
banque allemande inscrirait à son bilan la dette grecque à 50 et en même
temps pourrait ajouter à son capital un crédit d’impôts consenti par l’Etat
Portugal : accord avec l’Europe et le FMI
allemand pour 50. En termes comptables, une dette de 100 serait rempla-
cée par deux dettes, l’une vis-à-vis de la Grèce, l’autre vis-à-vis de l’Allema- « Un bon accord. » Tels sont les PIB cette année, 4,9 % en 2012 et teur de 26 Mds€ au plan. Le solde
gne. On pourrait imaginer que ces crédits d’impôts pourraient être vendus mots du Premier ministre démis- 3 % en 2013. Auparavant, le seuil de sera pris en charge par le Méca-
aux autres acteurs du secteur privé contre du cash, ce qui permettrait de sionnaire portugais, José Socrates, 3 % devait être atteint dès l’an nisme européen de stabilité finan-
recapitaliser les banques à peu de frais… Bien sûr, une telle solution serait annonçant que son gouvernement prochain. Cet objectif était intena- cière (MESF), 37,5 Mds€ sont
équivalente à une baisse des impôts consentie aux agents du secteur privé avait trouvé un compromis avec ble, car le déficit a atteint 9,1 % en encore disponibles. Le reste devra
tant allemands qu’européens, mais au moins l’électeur allemand n’aurait l’Union européenne. L’aide attein- 2010. être financé par le FESF, qui néces-
pas l’impression qu’il paie pour les Grecs, mais qu’il sauve ses banques… dra le montant de 78 milliards Les objectifs ont été assouplis, mais site, lui, un accord à l’unanimité des
Qui plus est, il me paraît plus raisonnable dans les circonstances d’euros étalés sur trois années. Pour les contraintes sont bien là. Le membres de la zone euro. Des
actuelles de baisser les impôts sur les Allemands que de les augmenter sur mémoire, la Grèce avait obtenu Portugal s’est engagé à réduire ses résistances pourraient toutefois
les Grecs. Bien sûr, il s’agit d’une solution qui ne punit pas le pécheur et 110 Mds€ et l’Irlande 85 Mds€. José dépenses, à augmenter les impôts apparaître en Finlande avec la
tout le monde va immédiatement hurler au risque moral qu’une telle solu- Socrates estime l’accord raisonna- et privatiser pour un montant de montée du parti eurosceptique lors
tion ferait peser sur le système, mais en bon élève des jésuites, si je suis ble car les objectifs de réduction quelque 5 Mds€. Le projet vise des dernières élections. L’accord
férocement contre le péché, je ne veux pas automatiquement la mort du des déficits publics ont été allégés également à renforcer la compétiti- pourrait être entériné ce week-end
pécheur. par rapport aux précédents engage- vité de l’économie portugaise en avant qu’un nouveau gouvernement
* charlesgave@gmail.com ments portugais. Lisbonne doit favorisant des baisses du coût du finlandais soit mis en place avec des
ainsi ramener le déficit à 5,9 % du travail. Le FMI contribuera à hau- représentants de ce parti. P. W.

Samedi 7 mai 2011 Investir-Le Journal des Finances n° 1948


ECONOMIE
L'ESSENTIEL 5

MONNAIES ET TAUX
Euro contre dollar Cours des principales devises Livre Sterling contre dollar Taux d’intérêt (%) le 6-5-2011 Taux à 10 ans en Espagne
En dollar En dollar En %
29-4-2011 6-5-2011 3 mois (1) 10 ans (2)
1,48 1,64
Euro/dollar 1,4847 1,4519 France 1,37 3,53 5,5
1,62 Allemagne 1,37 3,19 5,4
1,46 Euro/yen 120,85 117,18
1,60 Royaume-Uni 0,82 3,40 5,3
Euro/franc suisse 1,2881 1,2713 1,58 1,6435
1,44 1,4519 Etats-Unis 0,27 3,22 5,2
Euro/livre sterling 0,89212 0,88430 1,56 5,1
Japon 0,19 1,15 5,25
1,42 Dollar/yen 81,394 80,705 1,54 5,0
Janv. 2011 Mai (1) Taux interbancaires à Londres (BBA). (2) Rendements
15 avril 2011 6 mai des emprunts d’Etat (Bloomberg). Janv. 2011 Mai
Les cours indiqués sont relevés le vendredi à 15 heures.

L’euro en berne. La communication de la semaine), l’euro a consolidé rement de l’or noir (lire ci-dessous) mains de la BCE. La décision de l’ins- taire, malgré un rythme de hausse
de la Banque centrale européenne brutalement jeudi jusqu’à 1,4507 $. renforce le scénario d’une hausse titution a aussi limité la dégradation des prix plus élevé que sur le conti-
(BCE), quant à ses intentions futures Les opérateurs ont pris conscience temporaire de l’inflation et d’un dur- des rendements obligataires espa- nent, a favorisé une nouvelle détente
en termes de politique monétaire que la BCE adopterait une démarche cissement monétaire modéré en gnols après une émission décevante. de la livre sterling. Enfin, les resserre-
(lire ci-contre), a favorisé jeudi une pragmatique et non dogmatique face Europe. L’euro continuera-t-il pour La Banque d’Angleterre, qui se réu- ments des politiques monétaires se
nette détente de la monnaie euro- à la hausse de l’inflation. En outre, la autant à consolider ? Rien n’est nissait jeudi, a également maintenu sont poursuivis en Malaisie, aux Phi-
péenne. Alors qu’il s’approchait de la correction brutale des cours des moins certain (lire page 3). Le sort de inchangés ses taux directeurs. Ce lippines et en Inde. Et cela durera de
barre de 1,50 $ (1,4940 $ au plus haut matières premières et tout particuliè- l’euro n’a jamais été autant entre les refus de durcir sa politique moné- nombreux mois encore. P. W.

LE PÉTROLE
Marché à terme (en $/baril)
29-4-2011 6-5-2011
Brent 125,44 110
WTI 113,11 98,68
Cours à la première échéance mensuelle sur l’IPE
pour le Brent et sur le Nymex pour le WTI.

Consolidation. Enfin, les cours de


l’or noir ont consolidé. Faut-il y voir
une réaction des marchés à l’élimina-
tion du terroriste Ben Laden ? Non,
lundi, les cours ont résisté. C’est plu-
tôt du côté du rebond du billet vert
qu’il faut chercher une explication.
La brutalité du repli montre, s’il était
durable, à quel point la spéculation a
pris une part élevée dans le niveau
des cours. L’or noir, négocié à New
York, a même franchi allégrement à
la baisse la barre de 100 $. Une
bonne nouvelle pour les économies.
L’annonce de la création de 244.000
emplois nets en avril aux Etats-Unis,
chiffre supérieur aux attentes, a tou-
tefois rendu possible un léger rebond
du pétrole vendredi.

L’OR
Cours de l’or
29-4-2011 6-5-2011
L’once à Londres en $ 1.535,50 1.487,75
Le lingot en € 33.370 32.600
Le napoléon en € 200,10 201,90
La cote complète du marché de l’or à Paris se
trouve sur Investir.fr.

Repli. Les cours des matières pre-


mières ont reculé cette semaine. Le
métal jaune n’a pas fait exception à
cette tendance. L’once d’or a ainsi
abandonné quelque 5 % en l’espace
de cinq séances. Les analystes tech-
niques ont qualifié ces ventes de
« dégagements », ce qui illustre la
violence des débouclements de
positions. Le repli a encore été plus
net pour l’argent. Le métal blanc a
ainsi chuté de près de 30 % cette
semaine. La décision du Chicago
Mercantile Exchange de relever le
montant des dépôts obligatoires
pour les transactions à terme sur
l’argent a favorisé cette débâcle. le
dépôt est ainsi passé de 12.825 $ à
14.513 $ par contrat.

Investir-Le Journal des Finances n° 19481Samedi 7 mai 2011


ENQUÊTE
6 LA STRATEGIE

TRÉSORERIE. Les ressources financières des entreprises cotées ont atteint des montants record et la Bourse spécule sur
l’utilisation de cette manne. Investissements internes, acquisitions, rachats d’actions ou dividendes exceptionnels... tout est ouvert !

CES SOCIÉTÉS QUI POURRAIENT


UTILISER LEURS CAGNOTTES
La trésorerie brute des sociétés non financières du Cac 40 Les champions de la trésorerie nette
DS z SA 2010 2009 En milliards d'euros ont battu le Cac 40
EA otal F Sue eot P t en
tis en
t
T GD ug aul Av em Technip Cours des actions en base 100 le 31-12-2008
e
P Re n f i - n n
no s iro nt 350
Sa inci ygue Env Luce EADS
V Bou olia tel- l* m tric
15 Ve Alca F itta léco Elec STMicroelectronics
D e l orM e Té ider 300 Capgemini
E rc anc ne
A Fr h di
Sc iven farge efour in Cac 40
V La arr ip oba 250
C hn G en
t
10 Tec aint- om** mini em
S
Als
t
p ge H r o nn ics
*
Ca VM blicis Envi l e t ron 200
L z a d c
Pu Sue Oré iqui oele
L' Air L cr
Mi rd
ST PR cor ne ica 150
5 P Ac no d R rec co
a n o
D Per llou elin am
od
Va ich ilor ail-R 100
M Ess nib
U
0 50
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 2009 2010 2011
* Comptes en dollars, montants convertis aux taux de change des 31 décembre 2009 et 2010. ** Résultats au 31 mars 2011. Source : sociétés Source : Factset

« Cash is king ». Aidé par le redressement des résultats et les fonds levés en Bourse, les entreprises du Cac 40 ont fortement accru leurs réserves financières d’une année sur l’autre avec une trésorerie brute qui a
atteint 156 milliards d’euros en 2010. Et celles qui jouissent d’une trésorerie nette positive bénéficient de la préférence des investisseurs car elles signent de meilleures performances sur le long terme.

C’ est une conséquence heu-


reuse de la crise des subpri-
mes : jamais le niveau de trésorerie
maturité de leurs dettes. Ce type
d’opération permet d’optimiser la
trésorerie et d’améliorer les bilans.
de ressources financières, comme
EDF et GDF Suez, car ils supportent
aussi une dette importante. Il y a les
par crainte d’une nouvelle crise de
liquidité, mais aussi parce qu’avoir
du cash à l’actif contrebalance les
aux concurrents , note Laurent Fré-
sard, professeur de finances à HEC
dont l’étude porte sur un échantillon
brute (disponibilités et autres Selon le cabinet Ricol Lasteyrie, le « vaches à lait » comme EADS et variations des flux de trésorerie de sociétés américaines. Il y a une
dépôts à vue placés à court terme) ratio dettes nettes sur capitaux pro- Total, dont la trésorerie pléthorique d’exploitation et réduit le risque de prime pour les plus riches car une
dans les entreprises cotées n’a été pres des sociétés du Cac 40 a ainsi (16,2 et 14,5 milliards d’euros) est l’investissement pour l’actionnaire. » fraction de cash supplémentaire
aussi élevé qu’aujourd’hui. retrouvé son niveau d’avant la crise liée aux avances sur le carnet de détenue par une entreprise se traduit
En effet, le brusque tarissement (légèrement au-dessus de 40 %). commandes dans un cas et à la Une prime pour les plus riches par une valeur boursière supérieure
de l’accès aux liquidités à l’automne hausse du pétrole dans l’autre. Figu- En revanche, l’excès qui consiste de 6 % à celle des concurrents moins
2008 a marqué les esprits et remis La part de la trésorerie au bilan rent aussi des entreprises cycliques à garder de façon permanente des bien dotés financièrement. » Logi-
depuis au cœur des préoccupations a doublé en dix ans qui ont fortement réduit leur con- sommes anormalement élevées au que, car les groupes les plus riches
des entreprises la nécessité de géné- Les sociétés du Cac 40 croulent sommation de trésorerie et dont les bilan (au lieu de les réinvestir dans affichent des performances opéra-
rer des flux de trésorerie disponible sous 156 milliards d’euros de liquidi- liquidités ont ensuite grimpé en flè- l’entreprise ou d’en faire profiter les tionnelles souvent supérieures.
ou « free cash-flows » positifs. tés disponibles en 2010 (hors sec- che avec la reprise, à l’instar de Peu- actionnaires via un dividende Non sans raison. Avoir du cash,
Depuis la fin de la crise, les teur bancaire) : 10 milliards de plus geot et Renault. Enfin, il y a ceux qui exceptionnel ou des rachats c’est pouvoir saisir des opportunités
niveaux de trésorerie ont été recons- que sur l’année précédente. Pour la s’arrangent pour maintenir un cash d’actions) reste mal vu par les inves- de croissance externe, avoir les
titués au-delà du nécessaire. Grâce première fois depuis des années, six élevé dans le but premier de rassurer tisseurs. Cet argent peut donner une moyens d’investir (en recherche et
au redressement des profits induit groupes (Alcatel-Lucent, EADS, leurs créanciers comme Alcatel-Lu- trop grande latitude d’action aux développement, dans le renouvelle-
par la reprise économique et les Capgemini, Technip, Publicis et cent avec environ 5 milliards d’euros dirigeants avec le risque qu’en cas ment de l’outil de production, en
plans de restructuration (économies STMicroelectronics) affichent une logés à son actif. de gouvernance défaillante un mau- marketing et commercial, etc.) ou
des coûts, réduction du besoin en trésorerie nette (solde positif entre la Dans tous les cas de figure, le vais usage en soit fait, à l’image des encore bénéficier d’un coût de la
fonds de roulement, contrôle des trésorerie brute et les dettes finan- poids du numéraire au bilan grossit acquisitions surpayées par Vivendi dette plus faible (négociations plus
investissements, cessions d’actifs cières) : seul « juge de paix » pour au fil des ans. Selon la Lettre Vernim- sous l’ère Jean-Marie Messier. « La faciles avec les banques).
non stratégiques, etc.), mais aussi apprécier la solidité financière men, il représente entre 6 % et 9 % de crainte d’une acquisition surpayée Investir-Le Journal des Finances a
grâce aux fonds levés sur les mar- d’une entreprise. L’Oréal, Vallourec l’actif des sociétés françaises : deux sera toujours plus préjudiciable sur le passé en revue la cote et identifié
chés (emprunts obligataires, aug- et Essilor ont réduit leurs dettes et fois plus qu’il y a dix ans (entre 3 % et cours de Bourse que la non-utilisa- quatre sociétés du Cac 40 et sept
mentation de capital...). Profitant de n’en sont plus très loin, non plus. 4 %). « Les entreprises ont tendance à tion des réserves de trésorerie », souli- autres entreprises dont la trésorerie
la faiblesse des taux d’intérêt en A y regarder de près, le profil des épargner une fraction croissante des gne Olivier Biraud. est historiquement élevée et pour-
2010, de nombreux groupes se sont sociétés, dont les caisses se sont bien profits qu’elles génèrent dans une R e s t e q u e l ’e n t r e p r i s e q u i raient être utilisée à bon escient.
refinancés à moindre coût. GDF remplies, est très divers. On y trouve perspective de gestion prudente des s’appuie sur des liquidités abondan- Dossier réalisé par Jérôme Marmet,
Suez, Air Liquide, Saint-Gobain ou des groupes à forte intensité capita- risques, explique Olivier Biraud, tes est avantagée. « Ce qui importe, Yann Morell y Alcover
encore Bouygues ont rallongé la listique ayant besoin d’énormément directeur associé chez Mediobanca, c’est l’écart de richesse par rapport et la rédaction financière.

TROIS FAÇONS D’ALLOUER SES DISPONIBILITÉS


L e pactole accumulé par les gran-
des entreprises cotées n’aiguise
pas seulement l’appétit des ban-
dente pour la majorité des entrepri-
ses passe par les acquisitions.
Celles-ci reprennent depuis quel-
s’est réduit comme peau de chagrin,
était de troquer une trésorerie plé-
thorique contre un portefeuille de
ration chez Schneider Electric, il y a
quelques semaines, en est une
bonne illustration.
3. Verser un dividende
exceptionnel
Enfin, lorsque les bonnes affaires
quiers d’affaires. Les actionnaires ques trimestres. Lentement mais molécules bien plus prometteur. semblent vraiment lointaines, il
suivent également de très près les sûrement, les volumes de transac- Cette pression à la croissance est 2. Racheter ses actions reste toujours l’arme de la distribu-
intentions des dirigeants. tions rebondissent (8,8 milliards courante pour les sociétés cotées. Dans l’attente de trouver de bon- tion exceptionnelle.
Peu de présentations financières d’euros en France au premier trimes- C’est elle qui motive le bras de fer nes affaires, certaines sociétés ont C’est celle qu’a choisi en octobre
de sociétés se concluent sans que la tre selon Mergermarkets). L’une des entre l’allemand Deutsche Börse et privilégié le rachat de leurs propres dernier la foncière Unibail-Ro-
question ne soit posée de l’utilisa- opérations récentes les plus emblé- Nasdaq OMX et ICE pour le contrôle actions. Selon la banque Natixis, les damco pour restituer le produit des
tion des réserves de trésorerie. Et, matiques sur ce plan, impliquant un de Nyse Euronext, l’opérateur de la montants dépensés dans ce cadre par cessions d’actifs réalisées depuis
généralement, trois options sont grand groupe français, aura été le Bourse de New York, entre autres. les sociétés du SBF 120 auraient triplé trois ans.
évoquées en dehors, évidemment, rachat de la biotech américaine Gen- Dans d’autres cas, bien que les atten- l’an dernier, à 3,4 milliards d’euros. Ces opérations sont par nature
des investissements en interne. zyme, pour 20 milliards de dollars tes soient grandes, la spéculation Carrefour en a été le champion, avec assez rares, mais alimentent tou-
(13,5 milliards d’euros), au terme de peut aussi tourner à la panique en près de 4 % de son capital racheté. jours une certaine spéculation.
1. Réaliser des acquisitions plusieurs mois de bataille boursière. Bourse, si la cible ne semble pas Mais d’autres groupes comme GDF Capgemini, par exemple, fait régu-
Face à ces attentes de plus en plus L’enjeu pour Sanofi-Aventis, dont le adaptée. L’exemple des rumeurs Suez, Essilor, ou Danone se sont aussi lièrement l’objet de rumeurs con-
pressantes, la réponse la plus évi- nombre de médicaments en devenir concernant une opération en prépa- adonnés à cette pratique. cernant une telle distribution.

*Samedi 7 mai 2011 Investir-Le Journal des Finances n° 1948


ENQUÊTE
LA STRATEGIE 7

Capgemini. Opérations ciblées EADS. Un premier pas offensif


« Notre trésorerie est avant tout destinée aux Capgemini u L’OPA sur Vector Aerospace par Eurocopter, EADS
En euros 40,59 En euros
acquisitions », explique Nicolas Dufourcq, filiale d’EADS, en mars dernier aurait pu pas- 20,40
le directeur financier de la société de servi- 40 ser inaperçue compte tenu du montant de 20
ces informatiques (voir l’entretien p. 15). Et 35 l’opération : 450 millions d’euros quand le
15
en annonçant, cette semaine, dans la fou- 30 groupe d’aéronautique et de défense affiche
lée de son chiffre d’affaires trimestriel, le 25 un chiffre d’affaires de plus de 45 milliards. 10
rachat d’une société états-unienne spécia- 20 C’est pourtant le premier signe tangible du 5
lisée dans les logiciels décisionnels 2009 2010 .11 passage à l’offensive du groupe en matière de 2009 2010 .11
(« business intelligence », en anglais), croissance externe. Or compte tenu du sys-
Capgemini a montré que ses ambitions en d’opérations ciblées successives. Avec tème des avances clients et des avances rem- à 2020 ses activités civiles et militaires et se
matière de croissance par acquisitions sont l’accélération de la reprise elle pourrait se boursables chez Airbus, le groupe franco-alle- développer outre-Atlantique ou dans les pays
toujours là. L’an dernier ce sont 611 mil- montrer plus offensive. En revanche ni les mand génère de façon structurelle une émergents. L’enveloppe dépendra des oppor-
lions d’euros de chiffre d’affaires supplé- rachats d’actions ni un dividende excep- importante trésorerie. Mais sa trésorerie nette tunités mais le budget, un temps évoqué, allait
mentaires qui étaient venus s’ajouter aux tionnel ne sont à l’ordre du jour. Y. M. A. a été multipliée par 5,7 en dix ans quand le car- de 1 à 2 milliards. D. T.
revenus du groupe par ce biais. Pour 2011, net de commandes d’Airbus a été multiplié par
la direction avait expliqué en début ACHETER 3. Et de fait, le groupe intègre dans sa stratégie ACHETER
d’année souhaiter rester sur cette ligne Nous visons toujours 49 € (mnémo : CAP). une partie acquisitions pour rééquilibrer d’ici Nous visons 26 € (EAD).

Essilor. Des ressources intactes Technip. Une possible acquisition


C’est une marque de fabrique, le leader mon- Essilor International u Lors de l’assemblée générale du 28 avril, Technip
70,09
En euros 56,09 En euros
dial des verres correcteurs affiche, depuis des Thierry Pilenko, le président du groupe a
années, une structure financière très solide. 50 été très clair : Technip a fait des efforts
Ainsi en dépit de l’accélération des acquisi- d’investissements au cours des dernières 60
40
tions marquée par deux opérations stratégi- années et va poursuivre dans ce sens. Des 40
ques en 2010, le rachat de FGX et de Signet 30 initiatives stratégiques ont déjà été prises,
Armorlite entrant dans sa nouvelle stratégie 20 comme la construction d’une usine de 20
de conquête du segment « milieu de 2009 2010 .11 flexibles au Brésil, la montée en puissance 2009 2010 .11
gamme », Essilor présente toujours un haut de celle de Malaisie, la construction d’un
de bilan « impeccable ». La dette nette se limi- une progression régulière du dividende qui a nouveau navire dédié aux marchés asiati- Pilenko a indiqué qu’il n’écartait pas la
tait, au 31 décembre, à 296 millions d’euros augmenté de 18,5 % au titre de 2010, plus vite ques et la prise de participation dans un possibilité d’effectuer une acquisition, afin
face à des capitaux propres supérieurs à que le bénéfice net. A. B. chantier naval en Malaisie. Si le groupe a pu « d’augmenter son portefeuille de solutions
3 milliards. Le groupe a généré un cash-flow ainsi se développer c’est notamment grâce et d’équipements » pour ses clients. S. A.
libre proche de 500 millions d’euros en 2010 ACHETER à son solide bilan. En effet, la trésorerie
porté par un niveau de rentabilité record. Ce Le PER élevé de 19,7 fois pour 2012 se justifie par les nette se montait à fin mars à 1,3 milliard ACHETER
qui devrait lui permettre de poursuivre les belles perspectives. La reprise du marché de l’opti- d’euros pour des capitaux propres de Nous maintenons l’objectif de cours à 86 €
acquisitions tout en assurant à l’actionnaire que est encourageante. Viser 64 € (mnémo : EI). 3,3 milliards. Pour cette année, Thierry (mnémo : TEC).

DU «CASH» AUSSI Investir sur le long terme constitue une belle entreprise
POUR LES MID-CAPS Lundi 30 mai 2011
I l n’y a pas que du côté des gran-
des capitalisations que les réser-
ves de liquidités abondent, les
verser sans encombre le retourne-
ment du marché immobilier
de 2008 et 2009. Sa force de frappe
à 15h30
entreprises de taille moyenne ont atteint 657 millions d’euros et doit
aussi fortement accru leur niveau lui permettre de prendre d’ici à l’été
de trésorerie. Nous avons sélec- une participation dans l’adminis-
tionné dans le tableau ci-dessous trateur de biens Colliers UFG Pro-
sept sociétés dont les finances auto- perty.
risent soit des acquisitions, des Après son OPA ratée sur Wave-
rachats d’actions ou éventuelle- com en 2008, puis le rachat de CVM
ment une distribution exception- payé en numéraire en 2010, le fabri-
nelle.
La plus riche d’entre elles, Das-
cant de cartes à puce Gemalto pour-
rait, quant à lui, jeter son dévolu sur
Actionnaires de Wendel
sault Systèmes pourrait ainsi procé- d’autres cibles dans le secteur. Votre Assemblée générale mixte se tiendra
der, comme par le passé, à des Enfin un geste envers les action- Au Pavillon d’Armenonville,
acquisitions ciblées, mais il n’est naires minoritaires de NRJ Group
pas impossible qu’elle décide de serait le bienvenu à moins que le Allée de Longchamp, Bois de Boulogne - 75116 Paris
distribuer un dividende exception- groupe de radio ne préfère utiliser
nel. sa manne pour renforcer la grille de L’avis de réunion, valant avis de convocation, publié au Bulletin des Annonces Légales
Depuis le rachat de sa participa- programmes de sa chaîne NRJ12. et Obligatoires (www.journal-officiel.gouv.fr/balo) le 8 avril 2011, contient l’ordre du jour,
tion dans le Crédit Foncier par Une dernière option possible serait le projet des résolutions et les modalités de participation. Vous pouvez le consulter,
BPCE, le promoteur immobilier un retrait de la cote comme le également, sur le site du Groupe www.wendelgroup.com,
Nexity dispose aussi d’un matelas cofondateur Jean-Paul Baudecroux dans l’« Espace actionnaires », rubrique « Assemblée générale ».
confortable, qui lui a permis de tra- l’avait évoqué en 2007. J. M.
Il sera proposé à cette Assemblée de verser un dividende de 1,25 euro par action,
Des sociétés riches pas seulement au Cac 40 avec une date de détachement le 2 juin 2011 et une mise en paiement le 7 juin 2011.
Trésorerie (en M€) Vous pouvez vous procurer le dossier de convocation :
Valeurs Conseil / Objectif
brute 2010 nette 2010 • pour les détenteurs de titres au nominatif : auprès de la Société Générale,
BIC 411,9 397,1 Achat / 74 € Service des Assemblées, 32 rue du Champ de Tir, BP 81236,
44312 Nantes cedex 3.
BULL 326,3 283,2 Achat / 5,2 € • pour les détenteurs de titres au porteur : auprès de votre intermédiaire
DASSAULT SYSTEMES 1.140 845,7 Achat / 65 € financier.
GEMALTO 404 255 Achat / 45 € Centre d’appel des cartes d’admission : 0 825 315 315 (0,12 € ht/mn
M6 376,9 377,5 Achat / 23 € depuis la France) du lundi au vendredi de 8 h 30 à 18 h 00.
NEXITY 657,7 291 Achat / 43 €
NRJ GROUP 110,3 108,9 Achat / 10 € BUREAU VERITAS • DEUTSCH • LEGRAND • MATERIS • SAINT-GOBAIN • STAHL

Investir-Le Journal des Finances n° 19481Samedi 7 mai 2011*


SECTORIELLE
8 LA STRATÉGIE

De belles L’Afrique et le Moyen-Orient pèsent peu Plus de 60 % des français partent La


performances Répartition de l’offre hôtelière globale mondiale, en nombre de chambres * Taux de départ selon les revenus mensuels nets (avant impôt) Evolut
(donn
en Bourse des foyers en 2010 en tourisme de loisirs en France
09
100 le 1-9-20
Indices base
160 me
Indice tourisite Europe 80 %
échelle de dro Amérique
du Nord 32 %
150
26 % 67 %
61 % 4e
140 Afrique et
Moyen-Orient
50 %
6%
130
Amérique du Sud
33 %
3
et centrale
120
10 % Asie-

110
Océanie
26 %
2
100 IndicedeCagacuc40
he
< 1.000  De 1.000  De 2.000  > 3.000  Global
échelle à 2.000  à 3.000 

90 2011
2010 * Données 2009. Source : MKG Conseil Source : Opodo
2009

VISIBILITÉ. Les révoltes dans le monde arabe et l’attentat au Maroc assombrissent l’horizon touristique. Cela dit, le secteur
est en phase de reprise et cette dynamique devrait se poursuivre. En Bourse, c’est l’occasion de réaliser des arbitrages.

LE MAGHREB JETTE LE TROUBLE


SUR LE SECTEUR DU TOURISME
R isque de vent froid sur le secteur
du tourisme. Ce blizzard, chose
rare, vient d’Afrique du Nord. En effet,
vont pas, cette année encore, se
replier vers la résidence secondaire de
la belle-famille ou le gîte rural...
le croyons pas. Dans l’univers de notre
étude, soit les entreprises sont bien
structurées et très diversifiées, ce qui
Ces événements ne doivent pas
occulter le fait que tout le secteur béné-
ficie d’un retour à meilleure fortune.
Stéphane Botz. Malgré un tassement
en mars, les performances cumulées
dans l’hôtellerie française au premier
la révolution arabe, en marche en leur permet de proposer facilement L’hôtellerie, durement frappée par la trimestre restent en croissance sur la
Tunisie et en Egypte, devrait freiner
les réservations pour l’été vers cette
Besoin de voyager d’autres destinations à prestations et
prix identiques (Club Méditerranée,
crise en 2009, après un pic d’activité en
2008, a commencé à se redresser l’an
majorité des destinations, selon l’étude
de Deloitte. Opodo, dans son baromè-
partie du monde, habituellement très Stéphane Botz, directeur du dépar- Voyageurs du Monde). Soit elles vont dernier. Selon la World Tourism Orga- tre 2011, va dans le même sens, expli-
fréquentée par les européens. L’atten- tement tourisme, hôtellerie, loisirs de faire jouer la carte de la « proximité » nization, le tourisme international a quant qu’après six ans de baisse des
tat meurtrier au Maroc a fait monter KPMG, ne le pense pas. Les vacanciers comme Pierre & Vacances ou Homair repris de la vigueur en 2010 avec des départs, les Français sont plus nom-
d’un cran le stress des professionnels bougent davantage qu’avant. « Après Vacances. Soit elles ne sont pas con- taux de croissance positifs dans toutes breux à partir en vacances. « Je suis
du tourisme, car ce pays est une des deux années difficiles, ils ont besoin de cernées, comme Compagnie des Alpes les régions du monde et la dynamique optimiste sur les perspectives du secteur
destinations préférées des adeptes de changer d’air et aspirent au voyage. Ils ou Téléverbier, dont l’activité dans les reste bonne en ce début de 2011. en France. Nous sommes dans une
vacances ensoleillées à prix raisonna- vont sans doute reporter leur séjour au parcs à thème ou sur les pistes de ski phase de reprise de cycle, avec une pro-
bles. « On a constaté qu’après un atten-
tat, la clientèle revenait trois ou quatre
Maghreb et partir ailleurs. Il y aura un
effet vases communicants. Par exem-
dépend davantage des conditions
météorologiques. Le parc d’Accor est
La France est « sûre » gression des taux d’occupation, mais
surtout une remontée des prix », expli-
mois plus tard. Or, c’est maintenant ple, les Canaries n’ont jamais aussi bien surtout situé en Europe, avec une offre « Les événements au Maghreb ne que David Dupont-Noël, associé res-
que les familles réservent leurs vacan- marché, tout comme les Antilles. » importante en hôtellerie économique devraient pas inverser la bonne ten- ponsable du département hôtellerie,
ces d’été, ce qui pose un problème pour Les groupes cotés du secteur vont- de centre-ville (Formule 1, Ibis) et en dance du secteur soutenu aussi par les tourisme et loisirs de Deloitte France.
l’Afrique du Nord », explique Vangue- ils souffrir de ce problème en Afrique hôtels pour une clientèle d’affaires voyages d’affaires. De plus, la France En Bourse, certains titres ont fait de
lis Panayotis, directeur du développe- du Nord ? Si la situation ne se dégrade (Pullman, Novotel, Mercure). Les fac- crée souvent la surprise en période esti- très beaux parcours. Cette étude nous
ment de MKG Hospitality. Ainsi, on pas davantage (il ne faudrait pas que se turations sont engrangées tout au long vale. L’offre d’hébergement est très com- donne l’occasion de réaliser des arbi-
peut se demander si les vacanciers ne produisent d’autres attentats), nous ne de l’année et pas seulement l’été. plète et la destination est sûre », estime trages. Sylvie Aubert

Accor. Pas d’inquiétude Club Med. Alléger ses positions


u Accor ne brille plus en Bourse. Après un beau Accor u Pour plusieurs sociétés de gestion, les Club Méditerranée
En euros En euros 16,12
parcours l’an dernier (+ 23 %), l’action, qui cotait 29,20 troubles géopolitiques actuels devraient se
au-dessus de 35 € début janvier, vient de repasser traduire par un manque à gagner dans les
35 16
sous les 30 €. Cette désaffection n’a rien à voir villages du Club Méditerranée situés en
avec les événements au Maghreb. Accor est avant 30 Afrique du Nord. Bien que la société n’ait 14
tout un groupe international orienté vers le 25 fermé aucun village, ni en Tunisie (6 % des 12
monde des affaires avec des hôtels économiques 20
capacités du groupe) ni au Maroc (7 %), les 10
de centre-ville très fréquentés par une clientèle événements au Maghreb auront sans
locale. Le marché doute de la capacité de la 15 doute un impact. Cela dit, il devrait rester 8
2009 2010 .11 2009 2010 .11
société à retrouver un nouveau souffle. Lors de la limité.
dernière publication (chiffre d’affaires trimestriel En effet, nous pensons que la société sera
conforme aux attentes), le ton de la directrice cialiste de la baisse des coûts). Accor est sur la commercialement assez réactive pour vers le haut de gamme et à la mise en place
financière ayant été très prudent, les analystes bonne voie et son savoir-faire en matière de offrir des prestations identiques aux d’un programme de réduction de coûts.
ont estimé les perspectives peut-être pas aussi « franchise » portera ses fruits. Les actionnaires mêmes prix aux clients désireux d’éviter
bonnes que prévu et réduit leurs estimations de peuvent aussi compter sur un dividende extraor- l’Afrique du Nord. En outre, les réservations PRENDRE PARTIELLEMENT SES BÉNÉFICES
bénéfice pour 2011. En outre, le nouveau prési- dinaire (issu de la vente de la participation dans cumulées au 26 février, en augmentation de Depuis notre conseil d’achat à 11,52 € en
dent, Denis Hennequin, « un as du marketing », Groupe Lucien Barrière et du traiteur Lenôtre). 9,7 %, offraient un bon matelas de sécurité juin 2010, l’action a gagné près de 40 %. Dans le
met en place une nouvelle politique dont les pour absorber le contrecoup du Maghreb. même souci de bonne gestion d’un portefeuille,
résultats ne seront pas visibles aussi vite que si sa ACHETER Du côté de la rentabilité, la société est sur la nous préconisons des prises partielles de béné-
renommée avait été celle d’un « cost killer » (spé- Pour viser 36 € (mnémo : AC). bonne voie, grâce à l’évolution des villages fice au cours actuel (mnémo : CU).

Samedi 7 mai 2011 Investir-Le Journal des Finances n° 1948


SECTORIELLE
LA STRATÉGIE 9

La reprise est là, dans l’hôtellerie française Dettes


Evolution de janvier à mars 2011 par rapport à la même période de 2010 nettes /
(données cumulées) HOTEL
Chiffre Marge Résultat BNPA * fonds PER Rendement Capitalisation
DE
d'affaires opérationnelle net propres (nombre (en %) boursière
TOURISME (Mds) (Mds) (Mds) () (en %) de fois)) (Mds)
Taux
d’occupation

+ 2,9 %
Recette
moyenne
par chambre louée

+4%
Revenu moyen
par chambre
disponible

+ 7,1 %
2011
H
MINISTERE
Sociétés
Codes
2010

Accor 5.948 6.200


2011
(e)
2010

7,5
2011
(e)

8,9
2010

3.600
2011
(e)

318
2010

1,24
2011
(e)

1,41
2010

20
2011
(e)

21
2010

2,1 %
le 5-5-2011

6.570
4 5
chargé du

% et TOURISME (AC)
Club Mediterranée 1.353 1.395 1 2,15 -14 20 0,28 0,71 48 23 0% 456
(CU)
Compagnie des Alpes 596,6 630 12,8 14,5 42 45,8 1,74 1,9 78 11,8 4,5 % 540
+ 1,4 % + 4,5 % +6% (CDA)
3 Euro Disney 1.220 1.290
(EDL)
2,8 3,3 - 57 -40 - 1,46 -1 812 NS 0% 369

Homair Vacances 46,6 60 15 14,7 2,15 2,8 0,21 0,23 111 19 0% 53


(ALHOM)
+ 3,1 % + 0,8 %
2 Pierre & Vacances 1.427 1.440
(VAC)
1,9 3,8 7,3 25 0,83 2,8 18 20,6 1,2 % 514

- 2,2 % Téléverbier 38,1 45 12,9 13,3 24,6 4,6 1,7 3,3 52 21,1 1,4 % 91
(TVRB)
Hôtel Voyageurs du monde 260,5 280 3,6 3,6 6,5 7 1,84 1,9 - 140 12 4% 83
(ALVDM)

Source : Deloitte Conseil * Hors éléments exceptionnels

Pierre et Vacances. L’atout de la proximité Homair. Vive la France !


« Nos projets au Maroc sont mainte- Pierre & Vacances et les réservations étaient compara- u Le numéro un européen des puisque les réservations à fin mars
En euros 58,30
nus. Les travaux devraient commen- bles à celles de l’an dernier à la mobile homes (8.000 depuis ont augmenté de 35 %. Le groupe a
cer en 2012. Je suis convaincu que ce même période. l’achat de Al Fresco) réalise 73 % de récemment étoffé son offre euro-
60
pays retrouvera la ferveur des esti- « La proximité » est un des grands son activité en France et le reste, péenne en acquérant le pôle hôtel-
vants. Mais pour l’heure nous n’y 50 atouts du groupe, qui joue à son surtout en Espagne et en Italie. lerie de plein air de TUI.
sommes pas présents. Notre activité avantage en période troublée. Pour Philippe de Trémiolles, le Nous pensons que Homair sera
est réalisée pour deux tiers en France 40 directeur financier, « les événe- tout à fait capable d’atteindre ses
et l’hébergement touristique français 30
ACHETER EN BAISSE ments au Maghreb pourraient objectifs, soit une augmentation
devrait être un très bon cru cette 2009 2010 .11 L’action qui avait pris 40 % entre octobre générer un report de clientèle vers supérieure à 20 % des ventes et de
année », déclare Gérard Brémond, et mars est en train de refluer. En effet, le l’hôtellerie de plein air de proxi- l’excédent brut d’exploitation en
président du groupe, qui confirme titre apparaissait à son prix, raison pour mité. Le début et la fin de saison, 2011.
une très forte progression de son coup de promotions et à relever les laquelle nous étions précédemment à aux prix plus intéressants, sont éga-
activité dans les résidences de tou- prix de vente à taux d’occupation l’écart. Avec un PER de près de 21 fois le lement attractifs et participent
risme pendant les vacances de égal devrait soutenir la rentabilité résultat attendu à fin septembre de cette alors à un meilleur remplissage de ACHETER
Pâques. La politique du groupe qui du groupe. Le premier semestre a vu année, on attendra un retour vers 55 € l’ensemble de la période estivale. » Objectif relevé à 4,70 € (mnémo :
consiste à ne pas proposer beau- les ventes progresser de près de 4 % pour se placer (mnémo : VAC). Jusqu’ici, tout s’est très bien passé, ALHOM).

Compagnie des Alpes. Une bonne gestion Téléverbier. Chère mais belle
u Les domaines skiables et les parcs Compagnie des Alpes (hausse à deux chiffres) pendant les Parmi les valeurs du secteur cotées (exercice clos le 31 octobre). Au
de loisirs de Compagnie des Alpes ne En euros vacances scolaires. Si davantage à Paris, la société suisse est la seule premier trimestre de l’exercice en
22,41
sont, bien sûr, pas concernés directe- d’étrangers affluent sur Paris, destina- à être exclusivement tournée vers cours, le chiffre d’affaires s’est
ment par les événements internatio- 24 tion « sûre », le Musée Grévin devrait les sports d’hiver. L’activité de Télé- accru de 5,5 %, grâce à une bonne
naux (Afrique, Japon). Les conséquen- aussi en profiter. D’un point de vue verbier est donc davantage dépen- saison (soleil et neige). Un rem-
22
ces indirectes peuvent, en revanche, plus général, la société a publié un dante des conditions météorologi- boursement en cash aux action-
favorablement jouer, dans la mesure 20 chiffre d’affaires du premier semestre ques et de l’enneigement que des naires de 1,10 € par action, lié à des
où une annulation d’un voyage à (+ 2,2 %, à 363,8 millions) conforme événements géopolitiques. La opérations exceptionnelles, sera
l’étranger peut donner l’envie à des 18 aux attentes et la politique d’optimisa- société, qui regroupe à la fois des effectué à la mi-juin.
2009 2010 .11
vacanciers ayant choisi une destina- tion de la rentabilité des capitaux domaines skiables (Verbier, les
tion « de proximité » de s’offrir un ou investis mise en place par le groupe 4 Vallées) des restaurants d’alti- ACHETER
plusieurs parcs d’attractions pendant cet égard un atout pour Compagnie devrait soutenir le cours de Bourse. tude et des maisons de vacances, a L’action se paye un peu plus de 21 fois
leurs vacances. La reprise du Futuros- des Alpes. Même raisonnement pour dégagé un bénéfice net de l’exercice en cours mais la société est de
cope (1,8 million de visiteurs accueillis les parcs Walibi qui ont, par ailleurs, ACHETER 35,8 millions de francs suisses qualité et le bilan est solide (mnémo :
en 2010, en augmentation de 8 %) est à connu une fréquentation soutenue Nous fixons l’objectif à 26 € (mnémo : CDA). (24,5 millions d’euros) en 2010 TVRB).

Voyageurs du Monde. Trou d’air Euro Disney. Trop


Passage à vide pour Voyageurs du
Monde en Bourse : depuis le pic de jan-
Voyageurs du monde
En euros
les départs de l’année étaient en hausse
de plus de 5 %. Selon la direction, 2011
de spéculation
22,50
vier, la valeur a perdu près de 20 %. Les est déjà bouclé à 63 %.
mouvements de révolte en Afrique du 25 Cela dit, les derniers résultats annuels, u L’action Euro Disney continue de avec ses banquiers (c’est le moins que
Nord (les bureaux de la société en Algé- avec une marge d’exploitation revenue monter en Bourse. Pourtant aucune l’on puisse dire) : sa dette nette
20
rie et en Mauritanie ont été fermés) et à 3,6 % contre 4 % en 2009 ont un peu raison fondamentale, liée à l’activité dépasse 1,6 milliard d’euros pour des
au Moyen-Orient, ainsi que la catastro- 15 déçu les analystes. Le volcan islandais ou aux perspectives, n’explique ce fonds propres de 130 millions. En
phe au Japon vont freiner les départs a certes pesé à hauteur de 700.000 €, mouvement. Même l’annonce de outre, les actifs immobiliers dont la
vers ces destinations. C’est Nomade 10 mais une concurrence plus forte sur le l’incident du « train de la Mine », le valeur nette comptable était estimée à
2009 2010 .11
(une des sept marques du groupe) qui créneau de l’aventure a aussi eu un 25 avril, qui a fait cinq blessés dont un 1,2 milliard dans le document de réfé-
devrait être la plus affectée, en atten- impact négatif. grave, n’a pas fait dévier la trajectoire rence 2010, sont hypothéqués ou nan-
dant que de nouveaux voyages à bud- 15 %, Asie 15 %). En outre, grâce à de la valeur. Pourtant cet incident a tis.
gets similaires soient proposés. Toute- l’achat récent de Chamina Sylva, spé- PRENDRE PARTIELLEMENT remis à l’avant-scène la nécessité pour
fois, Voyageurs du Monde ne devrait cialiste du chemin de Saint-Jacques- SES BÉNÉFICES la société d’augmenter son enveloppe RESTER À L’ÉCART
pas être trop pénalisé, car le groupe est de-Compostelle, la société a renforcé Depuis notre conseil d’achat à 12,50 € en d’investissement de maintenance. Or Nous ne recommandons pas ce titre, sou-
géographiquement très diversifié (Afri- ses positions en Europe (23 % des ven- mai 2009, l’action a gagné plus de 40 %. On le groupe n’est pas dans une situation mis, selon nous, à des mouvements pure-
que 10 % des ventes, Proche-Orient tes). Au 16 avril, les inscriptions pour peut s’alléger (mnémo : ALVDM). financière favorable pour négocier ment spéculatifs (mnémo : EDL).

Investir-Le Journal des Finances n° 19481Samedi 7 mai 2011


INVESTIR 10
10 LA STRATEGIE

Grandes valeurs Valeurs moyennes Rendement International


Variations sur la semaine Variations sur la semaine Variations sur la semaine Variations sur la semaine
Notre sélection Cac 40 Notre sélection Cac Small Notre sélection Cac 40 Notre sélection MSCI World
– 0,4 % – 2,4 % – 0,4 % – 0,1 % 0% – 2,4 % + 0,7 % – 2,1 %
Variations en 2011 Variations en 2011 Variations en 2011 Variations en 2010
Notre sélection Cac 40 Notre sélection Cac Small Notre sélection Cac 40 Notre sélection MSCI World
+ 8,9 % + 5,3 % – 0,8 % + 15,3 % + 2,8 % + 5,3 % + 3,8 % + 5,9 %
Variations depuis fin 2003 Variations depuis fin 2003 Variations depuis fin 2003 Variations depuis fin 2003
+ 109,5 % La sélection
+ 92 % + 147,5 % MSCI World + 38,7 %
La sélection
+ 100 + 50
+ 100 + 100 La sélection
+ 100 + 25
+ 50 + 50 La sélection
Cac Small + 50 0
Indice Cac 40
0 0 Indice Cac 40
0 - 25
+ 12,6 % + 82,6 % + 12,6 % + 30,8 %
- 50 - 50 - 50 - 50
2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 .11 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 .11 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 .11 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 .11

VALEUR Cours (5-5-11) PER 2010 VALEUR Cours (5-5-11) PER 2010 VALEUR Cours (5-5-2011) PER 2010 VALEUR Cours (5-5-11) PER 2010
Mnémo Objectif PER 2011 (e) Mnémo Objectif PER 2011 (e) Mnémo Objectif Rdt 2009 Isin Objectif PER 2011 (e)
Prix de revient Potentiel Rdt 2010 Prix de revient Potentiel Rdt 2010 Prix de revient Potentiel Rdt 2010 Prix de revient Potentiel Rdt 2010
Air Liquide 97,48 € 19,5 Argan 13,50 € 3,4 ABC Arbitrage 7,36 € 12,9 ExxonMobil 82,62 $ 14,3
AI 120 € 17,5 ARG 18 € 2,7 ABCA 9€ 10,2 % US30231G1022 100 $ 11,7
57,55 € 23 % 2,4 % 12,75 € 33 % 5,6 % 7,47 € 22 % 7,5 % 47,09 € 21 % 2,1 %
Alstom
36,31 €
Danone
BN
Ä 42,24 €
49 €
58 €
19
2,4 %
Aurea
AURE
8,16 €
9,03 €
11 €
22 %
23,8
21
1,1 %
Alten
ATE
25,50 €
27,74 €
32 €
15 %
16,4
3,2 %
3,2 %
Henkel
DE0006048432
45,78 €
à 47,90 €
55 €
15 %
17
15,1
1,5 %
Arkema 73,49 € 12,4 Bastide Le Confort Médical 9,11 € 16,9 Casino 73,46 € 14,5 Kingfisher 278 £ 14
AKE
48,45 €
BNP Paribas
86 €
17 %
53,98 €
9,5
1,4 %
8,2
BLC
8,39 € Ä
Lanson-BCC
12 €
32 %
59 €
13,4
1,1 %
17,2
CO
44,04 € Ã
CA Nord de France
88 €
20 %
20,48 €
3,8 %
3,8 %
5,9
GB0033195214
3€
Linde
330 £
19 %
118,50 €
12,6
2,4 %
17,2
BNP 67 € 7,6 LAN 70 € 15 CNF 25 € 6,1 % DE0006483001 140 € 15,8
55,67 € 24 % 3,9 % 60,43 € 19 % 0,7 % 17,94 € 22 % 6,3 % 84,93 € 18 % 1,9 %
Bureau Veritas 58,25 € 21,9 Médica 14,10 € 30,7 GL Events 26,15 € 17,8 McDonald’s 78,60 $ 17,6
BVI 70 € 17,9 MDCA 17 € 15,8 GLO 30 € 3,4 % US5801351017 95 $ 16,9
59,55 € 20 % 2% 15,40 € 21 % 0,7 % 21,00 € 15 % 3,4 % 37,56 € 21 % 2,9 %
Eutelsat Comm. 29,32 € 20,6 Naturex 51,50 € 22,3 Nexity 35,97 € 15,5 Novartis 52,05 FS 9,6
ETL 35 € 18,9 NRX 65 € 17,9 NXI 43 € 4,4 % CH0012005267 60 FS 9,1
25,27 € 19 % 2,6 % 27,59 € 26 % 0,2 % 35,90 € 20 % 5,6 % 39,74 € 15 % 4,7 %
Ipsen
IPN
25,38 €
à 27,25 €
33 €
21 %
24,1
14,7
2,9 %
Oeneo
SBT
2,33 €
2,37 €
2,80 €
1,8 %
5,3
4,6
0%
Rubis
RUI
58,55 €
82,46 €
100 €
21 %
20,9
3,5 %
3,7 %
Royal Dutch Shell A
GB00B03MLX29
25,71 €
Ä
25,15 €
31 €
23 %
11
8,8
5%
JCDecaux 22,87 € 29,2 Pharmagest Inter. 47,25 € 13,4 SES 17,88 € 14,4 Sap AG 42,97 € 19,6
DEC 29 € 21,6 PHA 58 € 11,6 SESG 23 € 4,1 % DE0007164600 55 € 15,5
21,39 € 27 % 0% 45,10 € 23 % 3,2 % 17,80 € 29 % 4,5 % 36,85 € 28 % 1,4 %
Nexans 69,70 € 24,3 Synergie 22,36 € 20,1 Thermador Groupe 132,01 € 14,2 SGS 1.672 FS 20,7
NEX
61,20 €
80 €
15 %
15,3
1,6 %
SDG
22,22 € Ã 28 €
25 %
16,4
2,2 %
THEP
115,38 €
155 €
17 %
4,6 %
4,6 %
CH0002497458
990,71 €
2.000 FS
20 %
19
2,2 %

Ä
Safran 25,35 € 20 Weborama 15,45 € 21,7 Total 41,18 € 9,1 Wal Mart 55,07 $ 13,8
SAF 30 € 15,1 ALWEB 19 € 16,8 FP 55 € 5,5 % US9311421039 65 $ 12,5
24,49 € 18 % 2% 13,30 € 23 % 2,3 % 44,36 € 34 % 5,5 % 37,19 € 18 % 2,1 %

Valeur sortante
Prix de revient
Valeur entrante
Mnémo
Cours actuel
Cours actuel
Objectif de cours
PER 2010
Rdt net 2010
Coup de projecteur dans la sélection

Analyse de la favorite page 12


Ã
Ä
Signalent la plus forte baisse et la plus forte hausse
de la sélection de cette semaine

COUP DE PROJECTEUR. UN DÉBUT D’ANNÉE QUI PÉTILLE POUR LANSON-BCC Lanson-BCC


En euros 59
120
u Les trois premiers mois de l’année consti- refroidie sans doute par l’appel à la prudence désormais gage d’un retour à une meilleure
tuent traditionnellement un tout petit trimes- du groupe (coutumier, toutefois, de la part du profitabilité pour les maisons. Pernod Ricard
tre d’activité pour le champagne, mais les président, Bruno Paillard !). « Il faut modérer a annoncé, jeudi, une croissance de 21 % (à 100
publications successives des négociants cotés tout optimisme excessif », prévient le numéro devises constantes) de sa marque Perrier-
viennent confirmer le retour d’une demande deux du champagne, rappelant que le pre- Jouët, tandis que les champagnes et vins de 80
soutenue. La dernière en date est le chiffre mier trimestre compte pour 15 % à 16 % seule- LVMH ont crû de 8 % en volume et de 18,2 %
d’affaires de Lanson-BCC, annoncé jeudi soir. ment des ventes annuelles. en valeur. Lanson-BCC, plus comparable par
Au 31 mars dernier, la société de Reims a Il ajoute encore que « renouer avec une la taille à Vranken Pommery, affiche en tous 60
constaté des facturations de 54,8 millions meilleure croissance n’exclut pas une concur- les cas une progression bien supérieure à ce
d’euros, en amélioration de 12,2 %. rence forte ». La concurrence, justement, a dernier dont le chiffre d’affaires champagne 40
Si l’on exclut la société de négoce CGV, les aussi rassuré par la forte progression de ses ne s’est amélioré « que » de 9,4 % au premier
propres marques de Lanson-BCC ont vu leurs chiffres, traduisant notamment un fort regain trimestre. Nous conservons donc une préfé-
ventes décoller de 17,9 %, à 51,9 millions. La d’intérêt pour les cuvées haut de gamme, les rence pour Lanson-BCC (mnémo : LAN). 20
2007 2008 2009 2010 .11
Bourse a boudé ces chiffres, vendredi matin, plus malmenées par la crise de 2008-2009 et C. L. C.

*Samedi 7 mai 2011 Investir-Le Journal des Finances n° 1948


INVESTIR 10
LA STRATEGIE 11

« INVESTIR 10 ». Parmi les 900 valeurs de la cote, «Investir-Le Journal des Finances» présente ici ses 40 préférées,
regroupées en quatre sélections de 10 valeurs. Les arbitrages ont lieu dans de vraies conditions du marché et sont réalisés de
façon hebdomadaire avec une exécution sur la base des cours d’ouverture du lundi, pour les achats comme pour les ventes.

NOS SÉLECTIONS RÉSISTENT


À LA BAISSE DU MARCHÉ
N os « Investir 10 » ont d’autant
mieux traversé cette semaine
agitée que nous attendions un repli
nes, mais la division par deux du
dividende nous laisse perplexe. Le
coupon est un gage de confiance
titre. Nous la sortons avec un gain
significatif de 16,3 % depuis son
entrée dans l’« Investir 10 Grandes
La semaine dernière, les entrées
de Novartis et d’Oeneo dans nos
sélections se sont révélées payantes.
car la publication du chiffre d’affai-
res s’est révélée conforme, voire
légèrement inférieure aux attentes.
du marché. Face à une baisse de dans l’avenir. Une baisse aussi bru- Valeurs » le 24 décembre 2010, alors Depuis le 2 mai à l’ouverture, le pre- Nous conservons néanmoins ce
2,4 % du Cac 40 d’un jeudi à l’autre, tale combinée à un risque devise qui que le Cac 40 n’a progressé que de mier a gagné 3,4 % et le second, titre dans notre « Investir 10 » du fait
nos sélections « Grandes Valeurs » et augmente (page 2) fait que cette 2,5 % dans le même temps. Lundi à 1,7 %, alors que le Cac 40 a perdu de son profil défensif. Rappelons
« Valeurs Moyennes » ont reculé action ne peut plus figurer dans l’ouverture, nous remplacerons Als- 3,2 % sur la période. A l’inverse, la que nous sommes devenus pru-
légèrement, de 0,4 %. Mieux , notre liste de valeurs favorites, tom par Danone, une valeur en sélection de Bureau Veritas a été dents sur le marché des actions à
l’« Investir 10 Rendement » est resté même si nous restons à l’achat du retard depuis le début de l’année. décevante. Le titre a reculé de 2,2 % court terme. François Monnier
stable et nos « Valeurs Internationa-
les » ont progressé de 0,7 %.

NOS ARBITRAGES
Comme de nombreux investis-
seurs, nous avons été surpris par les
performances d’Alstom lors de la
publication de ses résultats (page
16). Les perspectives restent bon- RESULTATS AU 31 MARS 2011
Principales variations de la semaine
(d’un jeudi à l’autre)
Les valeurs étrangères à l’honneur Contribution positive de tous les métiers au résultat
Henkel + 5,1 %
Arkema +5% PRODUIT NET RÉSULTAT BRUT RÉSULTAT NET SOLVABILITÉ
BANCAIRE D’EXPLOITATION PART DU GROUPE (RATIO TIER 1)
Ipsen + 4,2 %
Casino +4%
Novartis*
Wal-Mart
+ 3,4 %
+ 2,9 %
11,7 Md€ 4,9 Md€ 2,6 Md€ 11,7%
Kingfisher + 2,7 %
Le Groupe BNP Paribas réalise Le résultat brut d’exploitation La bonne performance Grâce à la forte capacité
Le secteur de l’énergie en berne
une très bonne performance au progresse de + 0,5% sur la opérationnelle de l’ensemble des bénéficiaire du Groupe, le ratio
JCDecaux – 2,6 % 1er trimestre 2011, démontrant période. Tous les métiers ont métiers du Groupe, alliée aux Tier 1 s’établit à 11,7% au
ExxonMobil – 3,4 % à nouveau l’efficacité de son poursuivi leur développement effets de l’intégration de BNP 31 mars 2011. Le ratio Common
business model diversifié et commercial et dégagé une Paribas Fortis et à la baisse du Equity Tier 1, à 9,5%, est en
Bastide Le Confort Médical – 3,4 %
intégré, ancré sur la banque contribution positive à ce coût du risque, permet au hausse de 0,3 pt par rapport
Royal Dutch Schell – 3,7 % de détail. résultat : les volumes ont crû résultat avant impôt de au 31 décembre 2010.
Total – 4,3 % Le produit net bancaire, nourri dans les réseaux domestiques progresser de 7% par rapport à
par une activité soutenue (Belgique, France, Italie et celui du 1er trimestre 2010, à Le Groupe bénéficie d’une
Hi-Media** – 5,5 % dans l’ensemble des domaines Luxembourg) ; 4 109 millions d’euros. situation de liquidité favorable
Alstom – 6,2 % d’activité, s’établit à la collecte nette est positive dans BNP Paribas réalise ainsi un grâce à la qualité de sa signature,
11 685 millions d’euros, en tous les métiers d’Investment bénéfice net, part du groupe, sa large base de dépôts, sa
* Novartis a été sélectionné le 2 mai à réserve d’actifs éligibles auprès
l’ouverture de la Bourse. hausse de 1,3% par rapport au Solutions (1), et CIB (2) est n°1 des de 2 616 millions d’euros
niveau élevé du 1er trimestre émissions obligataires en euros. (+14,6 % par rapport au des banques centrales,
** Hi-Media a été sortie le 2 mai à sa capacité à sécuriser des
l’ouverture de la Bourse. Il s’agit de sa 2010 qui avait été marqué par Les synergies avec BNP Paribas 1er trimestre 2010).
une performance exceptionnelle Fortis et BGL BNP Paribas Le bénéfice net du 1er trimestre émissions par des crédits
variation entre le 28 avril et le 2 mai. immobiliers de première qualité
dans les activités de marchés de (135 M€) sont en ligne avec atteint 2,12 € par action, en
capitaux. le nouveau plan. hausse de 13,6% par rapport et à sa base diversifiée
Enfin, le coût du risque poursuit au 1er trimestre 2010. d’investisseurs.
Principales variations depuis l’entrée sa décrue (-31,3% ).
des valeurs dans les sélections
Var. depuis l’entrée
Valeur Var. de l’indice de « Ce trimestre, les excellents résultats du Groupe illustrent à nouveau son rôle actif au service
Date d’entrée référence sur la A G E N D A 2011
période des ménages et des entreprises, de leurs besoins de financement et de la gestion de leur épargne.
Les plus gros gains Grâce à l’engagement de l’ensemble des collaborateurs, tous les métiers ont contribué à cette très Assemblée Générale des actionnaires
Naturex + 86,7 % 11 mai 2011
bonne performance, démontrant l’efficacité du modèle diversifié, intégré et centré sur la clientèle.
8-2-2011 + 23,6 %
Mise en paiement du dividende
Air Liquide + 69,4 %
6-3-2006 – 20,3 % de l’exercice 2010 (3)
BNP Paribas dégage le meilleur résultat des grandes banques européennes, cela lui donne les 25 mai 2011
Casino + 66,8 %
31-10-2008 + 18,2 % moyens de poursuivre sa croissance organique au service d’un nombre toujours croissant de clients. » Publication des résultats
Arkema + 51,7 % du 1er semestre
22-11-2010 + 2,9 % Baudouin PROT, Administrateur – Directeur Général 2 août 2011
McDonald’s + 44 %
27-4-2009 + 53,6 % Chiffre d’affaires du 3ème trimestre
(1) Investment Solutions : pôle d’activité regroupant la gestion d’actifs et les services liés
9 novembre 2011
Les plus fortes pertes (2) CIB (Corporate and Investment Banking) : pôle regroupant les activités de banque de financement et d’investissement
(3) Sous réserve d’accord par l’Assemblée Générale du 11 mai
Royal Dutch Shell – 2,2 %
31-1-2011 + 4,2 %
I N F O R M AT I O N S
Lanson-BCC – 2,4 %
4-4-2011 + 3,3 % Relations actionnaires : 01 42 98 21 61 Relations investisseurs : 01 40 14 63 58
BNP Paribas – 3%
7-2-2011 – 1,2 %
Total – 7,2 % invest.bnpparibas.com
21-4-2008 – 19,2 %
Médica – 8,4 %
29-3-2010 + 17,5 %

Investir-Le Journal des Finances n° 19481Samedi 7 mai 2011


INVESTIR 10
12 LA STRATEGIE

FAVORITE. Grâce à la productivité exceptionnelle de sa recherche, une diversification « Investir 10


Valeurs Internationales »
unique et l’intégration d’Alcon, le laboratoire suisse va absorber la perte des brevets de Performance depuis l'entrée
trois médicaments vedettes en 2012. Le cours actuel constitue un point d’entrée attractif. + 3,4 %
MSCI World

NOVARTIS DISPOSE Novartis - 22,55 %

DE CATALYSEURS POUR REBONDIR Date d’entrée dans l’« Investir 10 » : 2-5-11


Cours d’entrée retraité des dividendes : 39,74 €

D ans un secteur de la pharmacie


en pleine tourmente, confronté
à la disparition de 130 milliards de
er Une forte capacité
d’innovation
2e Une diversification pa
p
payante
y nte
ya
Répartition de l’activité et évolution attendue en 2011
3e Une valorisation
attrayante
dollars de chiffre d’affaires d’ici à Vaccins,
Part des nouveaux produits et diagnostics PER 2013 (estimé)
2014, du fait de l’expiration des bre- dans le chiffre d’affaires Alcon
vets de la plupart de ses grands médi- + 12 % (ophtalmologie)
Santé, + 10 %
caments, le numéro trois mondial, + 45 % 26 % grand public 5% 16 %
Novartis, tire particulièrement bien +9% 8% 9,5
son épingle du jeu. Le laboratoire
Sandoz 8,3
suisse n’est pourtant pas épargné par 19 % (génériques) 16 %
+ 15 %
55 %
les pressions tarifaires et réglementai- En % Oncologie
res, la concurrence générique et un Respiratoire
effet de change négatif sur ses marges +8% Cardio- Novartis Secteur
Neurologie vasculaire
lié au renchérissement du franc suisse pharmaceutique
par rapport au dollar (monnaie dans + 2,5 % mondial
Croissance Croissance Pharmacie
laquelle il publie ses comptes). Toute- du groupe du secteur
fois, la stratégie d’innovation et de Mars 2010 Mars 2011 en 2011 (e) en 2011 (e) + 5 %* Décote de 13 %
(A données constantes) * Estimation Investir
diversification qu'il a engagée depuis
dix ans, avant les principaux acteurs
du secteur qui cherchent, désormais, suivre. Il est bien supérieur à celui du domaine où il n’est pas présent. Leur commercialiser le générique d’Advair, en fin 2011 et début 2012, des tombées
à dupliquer ce modèle, se révèle marché pharmaceutique en Europe potentiel cumulé est estimé à 3 mil- traitement vedette (contre l’asthme) de de brevets de son plus gros médica-
payante . attendu en hausse de 2,5 %. Cela grâce liards de dollars. GlaxoSmithKline. Enfin, le suisse fait ment, Diovan (l’hypotenseur le plus
à la dynamique des nouveaux pro- partie des trois premiers acteurs mon- vendu au monde) et de celles des anti-
Une capacité duits qui représentaient 26 % des fac- Une diversification diaux du vaccin, activité qui connaît cancéreux Femara et Zometa. Ces
d’innovation unique turations du groupe au 31 mars, con- très pertinente une croissance annuelle moyenne de produits contribuent à 16 % des ven-
L’innovation est au cœur de la stra- tre 19 % un an auparavant. « Novartis Le groupe qui réalise 50,6 milliards 15 %. Avec l’acquisition d’Alcon en tes et à 30 % du résultat d’exploitation
tégie du groupe. A titre d’exemple, il présente un taux de remplacement du de dollars de chiffre d’affaires (34 mil- 2010, Novartis s’est hissé au rang de lea- du groupe.
est parvenu avec le succès de Gleevec, chiffre d’affaires de 45 %, l’un des plus liards d’euros et 43,5 milliards de francs der mondial de l’ophtalmologie, un Toutefois, le bénéfice par action ne
un traitement qui ralentit la proliféra- élevés de l’industrie », indique Béatrice suisses) a opté depuis longtemps pour marché en croissance de 7 %. Cette reculera pas, comme c’est le cas pour
tion des cellules cancéreuses dans la Muzard,analyste financier chez la diversification. Numéro deux mon- division qui réunit les anciennes activi- la plupart des grands laboratoires
leucémie (il a généré 4,2 milliards de Natixis. dial des génériques derrière Teva, via sa tés du groupe dans ce domaine comme européens, sur la période 2012-2013.
dollar de ventes en 2010) à devenir Enfin, deux annonces cliniques division Sandoz qui génère 16 % de ses Ciba Vision (lentilles de contact) avec Il devrait progresser (en francs suis-
numéro deux mondial dans l’oncolo- majeures sont attendues en 2011, ventes consolidées, Novartis intervient Alcon est désormais aussi importante ses) en moyenne de 4 % par an sur
gie. Autre succès fulgurant avec l’approbation d’Onbrez aux Etats- sur un marché très porteur. Le labora- en taille que Sandoz. cette période après un recul non
Lucentis, médicament révolution- Unis et les résultats de phase 3 de toire s’est spécialisé dans les génériques significatif en 2011, lié à un double
naire dans le traitement de la dégéné- NVA 137. Ces deux molécules dans le de médicaments biologiques à forte Une valorisation effet de change et de comparaison
rescence maculaire liée à l’âge lancé traitement de la bronchite obstructive valeur ajoutée. Après la copie de l’anti- attrayante négatif (après une année 2010 dopée
en 2008, dont les ventes ont atteint pourraient ouvrir à Novartis le mar- coagulant phare de Sanofi (Lovenox) Grâce à cette stratégie, Novartis par les ventes de vaccins H1N1).
1,5 milliard de dollars en 2010. La divi- ché des maladies respiratoires, en 2010 il pourrait être le premier à devrait passer le cap de l’expiration, Selon Oddo Securities « la croissance
sion pharmacie qui représente 55 % du bénéfice par action, certes infé-
des facturations a obtenu 13 homolo- Les marges devraient continuer à s’améliorer Novartis à Zurich rieure à celle de Roche, n’est pas fondée
gations l’année dernière parmi les- A Zurich, en francs suisses sur des commercialisations potentiel-
2010 2011 (e) 2012 (e)
quelles deux produits majeurs, Tasi- Chiffre d’affaires (en M$) 50.615 57.995 60.152 les avec les risques d’échec attachés
70 Objectif
gna (leucémie myéloïde)et Gilenya mais sur des produits déjà lancés ».
(sclérose en plaques). Ce dernier pro- Résultat opérationnel courant (ajusté) (en M$) 14.008 16.249 17.445 62 Une visibilité rare qui n’est pas inté-
60
duit, qui a été rapidement adopté par Marge opérationnelle (en %) 27,6 % 28 % 29 % grée dans le cours, pénalisé par l’opé-
le corps médical, pourrait générer à Résultat net part du groupe (en M$) 11.767 12.943 13.719 ration de rachat minoritaires d’Alcon
50
terme 3,5 milliards de dollars de ven- (lire ci-dessous). Sa finalisation devrait
tes. La progression des volumes de la Bénéfice par action (en FS/en $) 5,35/5,79 5,25/5,80 5,61/5,85 52,10
redonner des couleurs au titre, qui a
40
division pharmacie s’est élevée à 9 % Ratio cours/bénéfice (en nombre de fois) 9,7 9,9 9,2 reculé de 6 % depuis un an et se traite
au premier trimestre, et le rythme de Cours le 5-5 : 52 FS ; CB : 101,7 Mds$ ; FP : 70 Mds$ ; dette nette : 14 Mds$ ; avec une décote de 13 % par rapport
30
croissance de 7 % (qui intègre l’effet ratio d’endettement : 20 % ; dividende 2011 (e) : 2,42 CHF ; rendement : 4,7 % ; 2008 2009 2010 .11 au multiple moyen du secteur euro-
mnémo : NOVN.VX (Zurich)
prix) affiché en 2010 devrait se pour- péen en 2013. Anne Barloutaud

2011, l’année de l’intégration d’Alcon ACHETER


La pression devrait se relâcher après la
fin de l’opération de rachat d’Alcon qui
s’est révélée ponctuellement dilutive
L’année a bien commencé avec des partielle d’Alcon qui a généré des d’Alcon puis les 54 % détenus par dilution du bénéfice par action liée pour le bénéfice par action. Outre
résultats supérieurs aux attentes. Le restructurations ponctuelles, le Nestlé en mars 2010 et enfin la part à l’émission de nouveaux titres pour l’impact positif de l’intégration de cet
chiffre d’affaires s’est inscrit en résultat d’exploitation a augmenté de des minoritaires (23 %) en le rachat des minoritaires va dispa- actif très rentable, la montée en puis-
hausse de 16 % (+ 8 % à données 16 %. La direction a réitéré son avril 2011. « C’est un très bel actif raître avec la relance du programme sance des nouveaux produits qui ont très
constantes) à 14 milliards de dol- objectif d’une croissance brute qui repose à 40 % sur une activité de de rachat d’actions que Novartis bien démarré au premier trimestre,
lars. Le trimestre a été marqué par supérieure à 10 % de l’activité et chirurgie ophtalmique et affiche une compte monter à près de 5 milliards l’abondance des annonces de résultats
un effet de comparaison défavorable d’une amélioration de la rentabilité rentabilité opérationnelle de 35 %, de dollars. Cerise sur le gâteau, en cliniques et d’homologations devraient
lié à la non-récurrence des ventes opérationnelle en 2011. Le fait de 9 points supérieure à celle du dépit de ces opérations, le labora- profiter au titre dont la valorisation ne
très rentables de vaccins H1N1 en majeur de l’année réside dans la groupe.Son intégration totale va toire qui génère une capacité reflète pas la capacité du groupe à amor-
2010. Ainsi, la marge opérationnelle fusion totale avec Alcon, société qui générer des synergies supérieures à d’autofinancement représentant tir le choc des génériques. Viser 62 FS.
s’est dégradée de 3,3 points à 28,6 % réalise 7 milliards de dollars de 350 millions de dollars, ce qui aura près de 20 % de son chiffre d’affaires
et le bénéfice n’a augmenté que de chiffre d’affaires. Novartis aura un effet positif sur le bénéfice par affiche un ratio d’endettement de PROCHAIN RENDEZ-VOUS
2 %, à 3,3 milliards. Corrigé de l’effet déboursé au total 51 milliards pour action de 6 % en 2012 et de 7 % en seulement 21 %. De quoi poursuivre Le 19 juillet, résultats semestriels.
H1N1 et de l’intégration encore acquérir, en 2008, 25 % du capital 2013 », explique Béatrice Muzard. La les emplettes. A. B.

Samedi 7 mai 2011 Investir-Le Journal des Finances n° 1948


LES ACTIONS 13

ON MURMURE
AUTOUR DU PALAIS VALEURS EN MOUVEMENT
BRONGNIART...
... QU’en voulant jouer la carte
LA HAUSSE DE LA SEMAINE
« djeuns » en se portant acqué-
reur de 30 % du capital la station
de radio Skyrock sur les 70 %
détenus par Axa Private Equity et
TRIGANO. Un retour aux bénéfices salué à la mi-parcours de l’exercice
en sauvant par la même occasion
la tête de son fondateur et actuel BIENS DE CONSOMMATION Trigano + 5,63 % est bien orientée et les nouveaux modèles de
patron à la réputation sulfu- 50 véhicules de loisirs sont vendus avec un taux de
25,50
reuse, Pierre Bellanger, Crédit LES FAITS. L’action du fabricant de camping- 40
marge brute supérieur et donc contribuent plus
Agricole SA (Casa) a passable- cars et de caravanes a bondi de plus de 5 % depuis 25,5 fortement à la rentabilité.
ment fâché la toute-puissante la publication, le 29 avril, de ses résultats pour le 30 En outre, Trigano a profité d’une meilleure
Fédération nationale du Crédit compte premier semestre de l’exercice 2010-2011 25,0 absorption des frais fixes et de la non-récurrence
Agricole. Cette décision d’inves- (mois de septembre à février) qui – effet saison- 20 des charges de réorganisation (liées au plan mis
tissement, Jean-Paul Chifflet, le nier oblige – sont toujours moins importants que 24,5
en place durant la crise), qui avaient pesé l’an
10
directeur général de Casa, l’aurait le reste de l’exercice. Comme prévu, Trigano a dernier à pareille époque. Enfin, les pertes de la
prise à la va-vite, en à peine qua- rassuré en renouant avec les profits puisque son 0 24,14 Mai filiale Euramobil devraient être divisées par deux
24,0
rante-huit heures, sans même en résultat opérationnel s’est établi à 14,5 millions 2007 2008 2009 2010 .11 2 3 4 5 au terme de l’exercice. J. M.
référer à la « fédé ». Une entorse d’euros (contre une perte de 1,2 million un an
aux bonnes règles de savoir-vivre plus tôt) et son bénéfice net à 9,6 millions d’euros ACHETER
entre Casa et sa fédération. C’est (à comparer à un déficit de 3,2 millions). des manifestations d’octobre contre la loi sur les Cette publication conforte notre opinion positive sur
d’autant plus surprenant de la part retraites – découlent de l’augmentation des ven- l’action, dont le rattrapage a toutes les chances de se
de Jean-Paul Chifflet qu’en tant L’ANALYSE. Les comptes laissent espérer un très tes (+ 8,8 % à 358 millions d’euros) sur un marché poursuivre. Viser 30 € soit 22 fois notre estimation de
qu’ancien secrétaire général de la bon millésime sur l’exercice en cours. Les résul- resté stable. Cette réussite commerciale cou- bénéfices (TRI).
fédé il n’ignore rien des usages à tats – qui auraient pu être encore meilleurs sans ronne l’effort pour renouveler l’offre produit. PROCHAIN RENDEZ-VOUS
respecter par Casa vis-à-vis de les perturbations sur les sites de production lors Après deux années de déstockage, la production Le 27 juin, chiffre d’affaires du troisième trimestre.
l’organe politique « suprême » de
réflexion et d’expression des cais-
ses régionales. C’est en effet les
caisses régionales actionnaires
majoritaires de Casa et la FNCA
LA BAISSE DE LA SEMAINE
qui l’ont intronisé en lieu et place
de Georges Pauget, son prédéces-
seur, après avoir fait expier ses fau-
tes à ce dernier. Jean-Paul Chifflet
CGG VERITAS. Un premier trimestre faible, mais des espoirs pour fin 2011
connaît donc mieux que quicon-
que le prix qu’on finit tôt ou tard PÉTROLE CGG Veritas - 5,86 % nes zones à l’initiative de la société pour être
par payer quand on manque à ses 50 ensuite vendues aux clients).
devoirs vis-à-vis de la fédé. LES FAITS. Le groupe parapétrolier spécialisé 40
Le résultat net aurait été de meilleure facture sans
24,0 30,83
dans les équipements et les études sismiques, des frais financiers non récurrents de 15 millions
... Que la fusion entre les deux indispensables pour détecter de nouveaux gise- 30 23,5 d’euros, liés au refinancement de l’emprunt obli-
Bourses de valeurs new-yorkai- ments d’hydrocarbure ou pour augmenter la pro- gataire 2015. Le carnet de commandes, un peu
ses, Nyse et Nasdaq, poserait un ductivité des puits, vient d’annoncer ses comptes 20 23,0 faible, de 1,22 milliard de dollars devrait se ren-
problème insurmontable en ter- pour le premier trimestre. Le résultat net s’est forcer au second semestre. Le ratio de dettes net-
10
mes de concurrence pour les soldé par une perte de 27 millions pour un chiffre 22,5 22,48 tes sur fonds propres a été légèrement abaissé de
introductions en Bourse outre- d’affaires de 534,3 millions (7,2 %). 0 Mai 41 % à 38 %. S. A.
22,0
Atlantique. Depuis la création du 2007 2008 2009 2010 .11 2 3 4 5
Nasdaq en 1971 (il fête donc ses L’ANALYSE. Début d’année en demi-teinte pour ACHETER
40 ans cette année !) les autorités CGG Veritas, dont la marge opérationnelle a Nous maintenons notre conseil d’achat. La stratégie
se seraient habituées à la compéti- perdu 2 points pour revenir à 3 %. Le contraste est rouge. La contre-performance provient surtout visant à améliorer le profil opérationnel est la bonne car
tion entre leurs deux champions. resté très fort entre l’activité services et la filiale de la sismique marine, affectée par les événe- le groupe pourra mieux profiter de l’amélioration du mar-
Et ce ne sont pas les intentions de équipement Sercel. ments en Afrique du Nord et au Moyen-Orient et ché de la sismique attendu fin 2011 et en 2012. Viser
l’opérateur de plates-formes alter- Cette dernière a réussi à nettement augmenter sa par le recul saisonnier des études multiclients 27 € (mnémo : GA).
natives, Bats, de se lancer dans rentabilité (taux de marge de 34 %, contre 22 % il (contrairement aux études exclusives faites pour PROCHAIN RENDEZ-VOUS
cette activité qui changent vrai- y a un an) alors que les services ont plongé dans le un client, ces études sont effectuées dans certai- Le 29 juillet pour les résultats du deuxième trimestre.
ment la donne.

... QUE La Poste a bloqué plu-


sieurs jours durant l’achemine-
ment de la lettre mensuelle aux
LE VOLUME INHABITUEL
actionnaires du groupe Wendel
datée d’avril. Motif invoqué ? La
présence en dernière page de ce
bulletin d’information, dans la
MAUREL & PROM. La filiale nigériane pour les actionnaires
rubrique «Agenda du lieu», de la
date et de l’heure de l’assemblée PÉTROLE Maurel et Prom 14,68 scission) en valorisant les actifs nigérians à leur
14,8
générale de la société cotée. La 18 valeur comptable. La production actuelle est proche
14,6
Poste qui, dans sa mission bien LES FAITS. Le conseil d’administration a décidé 16 de 6.000 barils par jour en net pour le groupe et elle
14,4
connue de service public, ne rate d’étudier la distribution aux actionnaires de Maurel & devrait grimper à 30.000 b/j d’ici à 5 ans. Les réserves
14 14,39
14,2
jamais une occasion d’appliquer le Prom des titres de sa filiale nigériane. Les modalités C1 et C2 (identifiées et quantifiées mais pas encore
tarif le plus élevé à ses clients, a de l’opération seront fixées le 24 mai prochain et cette 12 14,0 développées) sont de 53 millions de barils équiva-
Moy. des volumes
jugé de fait que l’édition d’avril de scission sera proposée au vote lors d’une assemblée 10
2000 lent-pétrole (bep) pour le pétrole (l’huile est de très
1500 En milliers
cette lettre d’information adressée générale dont la date a été repoussée au 29 juin. bonne qualité et se vend 3 à 4 $ au-dessus du Brent)
8 1000
à quelque 10.000 actionnaires de 500 et 40 millions de bep de gaz naturel. La direction de
Wendel pouvait tenir lieu d’avis de L’ANALYSE. Le « syndrome Accor » a encore frappé ! 6 0
Mai
Maurel & Prom ajoute que les futurs investissements
convocation. En conséquence, Jean-François Hénin, le président de Maurel & Prom, 2007 2008 2009 2010 .11 2 3 4 5 nécessaires pour développer les champs pourront
Wendel s’est vu contraint de payer lassé de voir que le cours de Bourse de sa société ne être financés par le cash-flow généré. S. A.
au prix fort l’acheminement de ce décolle pas assez vite, a décidé de passer à l’action et
que La Poste considérait de fait de donner de la valeur à l’un de ses actifs en l’intro- cette opération rapidement, c’est-à-dire avant une ACHETER À TITRE SPÉCULATIF
comme un simple courrier en lieu duisant en Bourse. Il a choisi de distribuer à ses réforme fiscale imminente au Nigeria, j’évite une taxa- Nous maintenons notre conseil pour viser 17 € (mnémo :
et place du tarif réduit pratiqué actionnaires les actions de sa filiale au Nigeria. Cet tion plus forte pour les actionnaires », explique Jean- MAU).
pour le publipostage. actif, entré récemment chez Maurel & Prom a été François Hénin, qui espère aussi réaliser une belle PROCHAIN RENDEZ-VOUS
racheté moins de 140 millions d’euros. « En effectuant plus-value (il dit vouloir garder ses actions après la Le 24 mai pour les détails sur l’opération de scission.

Investir-Le Journal des Finances n° 19481Samedi 7 mai 2011


VALEURS DU SRD
14 LES ACTIONS

FINANCE. Les premières publications des résultats trimestriels des banques françaises donnent des signaux contradictoires.
Globalement, la baisse du coût du risque permet la progression des résultats et les ratios de solvabilité s’améliorent.

BNP PARIBAS ENTHOUSIASME TANDIS QUE


LA SOCIÉTÉ GÉNÉRALE DÉÇOIT LES INVESTISSEURS
P arcours contrastés pour les
deux grandes banques non
mutualistes, qui ont, comme
BNP Paribas reste loin devant
2.616 M€
BNP Paribas
0,3 point, soit autant que celui de
BNP Paribas, mais qu’il lui reste
inférieur (8,8 % pour la SG contre
cole SA, risquent de pâtir de la
même mésaventure que la Société
Générale en termes de revalorisa-
(+ 14,6 %) Société Générale
d’habitude, publié leurs résultats 42,4 % 9,5 % pour BNP Paribas). Certains tion de la dette.
trimestriels l’une après l’autre. 39 % analystes financiers (Oddo) En revanche, BNP et SG se main-
L’exercice a de nouveau été cruel 33,9 % s’inquiètent en vue de la conformité tiennent assez bien dans les métiers
pour la Société Générale, qui a 916 M€ aux règles Bâle III. d e b a n q u e d e f i na n c e m e nt e t
(- 13,8 %)
dévoilé un bénéfice décevant tandis d’investissement, ce qui peut paraî-
que la publication de BNP Paribas a 18,5 % Quels enseignements tre rassurant pour leurs confrères.
provoqué une belle surprise à la pour les publications à venir ? Nous restons, enfin, toujours
Bourse de Paris. 9,5 % 8,8 % Après ces publications, l’action particulièrement inquiets pour
BNP Paribas a fait mieux que le reste Dexia, notamment car le poids de la
Bénéfice en hausse de 14,6 % du marché (+ 1,1 % mercredi 4 mai dette souveraine nous paraît parti-
pour BNP Bénéfice net Rentabilité brute Poids du coût du risque Ratio de solvabilité avec un Cac 40 en baisse), tandis culièrement lourd rapporté à ses
BNP Paribas a annoncé mercredi part du groupe d'exploitation dans l'excédent brut core tiers one que l’action de la Société Générale a fonds propres. S. B.
d'exploitation
un bénéfice net de 2,6 milliards nettement accusé le coup avec un
d’euros, bien supérieur à nos prévi- recul de 5 % le jeudi 5 mai. SÉLECTIVITÉ
sions et à celles du marché (de 15,1 %, correspondant à l’objectif mestre 2011, en recul de 13,8 % et Jeudi soir, BNP Paribas capitali- Nous demeurons très positifs sur BNP
l’ordre de 2,1 milliards). Malgré une fixé, alors même que la situation inférieur à nos prévisions comme à sait seulement 7,3 fois les bénéfices Paribas, compte tenu de sa solidité et de
base de comparaison élevée au pre- économique et financière ne s’est celles du marché. Les dirigeants attendus pour cette année, contre sa régularité, encore démontrées ce tri-
mier trimestre 2010 grâce à un mar- pas normalisée et que les principa- soulignent que l’amélioration des 7,5 fois pour la Société Générale. mestre. Viser 67 € (BNP). Concernant la
ché très actif dans le trading obliga- les synergies avec Fortis n’ont pas conditions d’emprunt a – parado- Pour 2012, les PER sont très proches. Société Générale, malgré la confirmation
taire, elle a fait progresser son encore été dégagées. L’amélioration xalement – entraîné une moins-va- BNP Paribas reste naturellement du redressement de la banque, nous res-
bénéfice net de 14,6 %. L’améliora- du ratio de solvabilité – un ratio core lue comptable nette de 239 millions. plus chère en termes de capitalisa- tons à l’écart compte tenu de la persis-
tion provient essentiellement du tier one de 9,5 % – a rassuré le mar- Le résultat se serait alors établi à tion rapporté aux fonds propres tance d’un profil plus risqué (GLE).
recul du coût du risque (les provi- ché en ce qui concerne la capacité 1,16 milliard (+ 16 %). La Société (près d’une fois pour BNP Paribas et Nous continuons de prendre le pari
sions pour créances douteuses et de BNP Paribas à atteindre les nou- Générale a elle aussi bénéficié de 0,7 fois pour la Société Générale), d’acheter Natixis (KN) mais de rester à
litigieuses). Nous maintenons pour veaux ratios réglementaires Bâle III. d’une forte baisse (– 22 %) du coût mais elle est aussi plus solide. l’écart de Crédit Agricole SA (ACA) et de
le moment notre anticipation de du risque. Nous maintenons égale- Les résultats publiés cette Dexia (DEXB).
bénéfice annuel à 8,5 milliards Bénéfice en recul de 13,8 % ment pour le moment notre attente semaine ne sont pas faciles à extra-
d’euros, que nous plaçons cepen- à la Société Générale d’un bénéfice net annuel de poler pour les autres établissements PROCHAINS RENDEZ-VOUS
dant en quelque sorte « sous sur- Pour sa part, la Société Générale 4,3 milliards d’euros (+ 10 %). On qui publieront leurs comptes la Publication des résultats de Dexia
veillance positive ». La rentabilité a annoncé jeudi un bénéfice net de notera aussi que le ratio de solvabi- semaine à venir. Les banques en (10 mai), Natixis (12 mai) et du Crédit
des capitaux propres s’établit à 916 millions d’euros au premier tri- lité core tier one progresse de redressement, telle que Crédit Agri- Agricole SA (13 mai).

RÉSULTATS. Le premier trimestre s’est déroulé conformément aux attentes. OPA. Le groupe va lancer une offre amicale
Le titre a néanmoins fait l’objet d’importantes prises de bénéfices. proche de 410 millions d’euros sur Volcom.

ALCATEL-LUCENT MAINTIENT SA PPR SE MET AU SURF


FEUILLE DE ROUTE POUR 2011 EN CALIFORNIE
Une forte amélioration des performances fnacières en un an
V olatil parmi les plus volatils, le
titre Alcatel-Lucent a encore fait le
grand écart lors de la publication de ses
Premier trimestre, données ajustées
%
U n mois et demi après avoir
encaissé le produit de la vente
de Conforama, PPR a annoncé, lundi,
sera de redresser les résultats par la
mise en œuvre de synergies avec
Puma dans le domaine de la logisti-
+ 15,2 2010 2011
résultats du premier trimestre, le 3.740 M€ la première des acquisitions promi- que et des approvisionnements (Vol-
6 mai : + 4,2 % au plus haut, – 6,7 % au 3.247 M€ ses. Le groupe souhaite en effet se com n’a pas d’usine). L’entreprise
plus bas. Pourtant, le chiffre d’affaires désengager de la distribution (la californienne, dont l’activité est réali-
de l’équipementier télécoms a atteint Fnac, La Redoute et le solde de CFAO sée aux deux tiers aux Etats-Unis,
3,7 milliards d’euros sur les trois pre- doivent aussi être cédés) pour se devra aussi être développée à l’inter-
+ 0,3 %
Source : Alcatel-Lucent

miers mois de l’année, en progression recentrer sur ses marques de luxe et national, en Europe (22 % des ventes
de 15,2 % par rapport à la même l’équipement sportif, représenté par actuellement) et en Asie.
période de l’an dernier. Les activités - 213 M€ Puma. C’est sur une affaire califor- A près de deux fois le chiffre
- 429 M€
liées à l’IP (protocole internet) et au -6% nienne spécialisée dans la glisse d’affaires, le prix d’offre a été jugé un
mobile ont, notamment, tiré la crois- (essentiellement des vêtements pour peu cher par certains analystes mais
Chiffre d'affaires Marge d'exploitation Génération de trésorerie
sance. Le résultat d’exploitation ajusté le skateboard et le surf) que PPR a jeté le profil de cette acquisition a rassuré
(hors allocation du prix d’acquisition son dévolu pour un montant proche par sa taille relativement modeste à
de Lucent) redevient même très légè- génération de trésorerie est négative valeur, une croissance ou une marge de 410 millions d’euros (24,50 $ par l’échelle de PPR, dont le chiffre
rement positif de 13 millions d’euros, sur le trimestre mais moins qu’en 2010. opérationnelle moins fortes qu’atten- action). Il s’agit de Volcom, société d’affaires total a atteint 14,6 milliards
contre une perte d’exploitation de Les événements japonais devraient dues par les analystes, un possible née en 1991 et cotée au Nasdaq. En en 2010. C. L. C.
195 millions un an plus tôt. avoir un impact sur les performances ralentissement à venir dans certains croissance rapide, elle a réalisé en
du groupe, non chiffré par la société, pays,etc. Plus simplement, après une 2 0 1 0 u n c h i f f r e d ’a f f a i r e s d e VENDRE PARTIELLEMENT
Objectifs annuels réitérés mais il devrait être limité. Les pénuries hausse de presque 90 % du titre depuis 323,2 millions de dollars (environ Le franchissement des 120 € nous a inci-
En données publiées le poste reste de composants intervenues l’an der- le début d’année, les prises de bénéfi- 217 millions d’euros). Mais PPR devra tés, dans notre précédente édition, à quel-
négatif mais de façon moindre, la perte nier lui ont en effet appris à faire face. ces ont pu paraître tentantes à certains s’employer à redresser une rentabilité ques allégements après les achats effec-
revenant de 263 millions à 55 millions. Sur l’année, la société confirme ses investisseurs. D. T. opérationnelle tombée à 9,4 % l’an tués sous 100 € mi-mars. La
De même, le groupe franco-américain anticipations : une croissance supé- dernier après avoir culminé à 21,2 % transformation du périmètre d’activité a
affiche un bénéfice net en données rieure à celle du marché, une marge ACHETER À TITRE SPÉCULATIF en 2006. Dans l’intervalle, Volcom a connu une nouvelle étape avec Volcom
ajustées de 32 millions contre une perte opérationnelle ajustée de plus de 5 % et Nous ne modifions pas nos estimations affronté la crise, racheté des licences mais sa poursuite recèle encore des incon-
de 473 millions en 2010, et s’il réalise une génération de trésorerie positive. pour l’année. Viser 5 € (mnémo : ALU). et beaucoup investi, selon Jean-Fran- nues (mnémo : PP).
encore une perte en publié, elle passe Dès lors, plusieurs raisons ont été PROCHAIN RENDEZ-VOUS çois Palus, directeur financier de PPR. PROCHAIN RENDEZ-VOUS
de 515 millions à 10 millions. Enfin, la avancées pour expliquer le recul de la Le 27 mai, assemblée générale. L’enjeu pour le groupe français Le 19 mai, assemblée générale.

Samedi 7 mai 2011 Investir-Le Journal des Finances n° 1948


VALEURS DU SRD
LES ACTIONS 15

CHIFFRE D’AFFAIRES. La SSII a réalisé un très bon début d’année dans tous ses domaines d’activité et presque tous les pays
où elle est présente. Elle ne revoit toutefois pas ses objectifs annuels à la hausse en raison de la baisse du dollar.

CAPGEMINI CONFIRME SES OBJECTIFS POUR 2011


APRÈS UN PREMIER TRIMESTRE PROMETTEUR
L a société de services informati-
ques a agréablement surpris en
publiant un chiffre d’affaires du pre-
nalisés. En termes géographiques, la groupe, la tendance est atone. La
reprise est particulièrement marquée direction espère un retour de la
aux Etats-Unis (18 % du chiffre d’affai- croissance cette année, mais celle-ci
d’éventuels effets de change négatifs
liés à la baisse du dollar face à l’euro.
Y. M. A.
Evolution des revenus trimestriels
En millions d'euros
2.381 2.350
mier trimestre 2011 supérieur aux res total), avec une hausse des reve- devrait rester assez molle. 2.052 2.159 2.105
attentes, en hausse de 14,5 %, à nus de 10,2 % hors effets de change ou Compte tenu de ce bon début ACHETER
2,35 milliards d’euros. A périmètre de périmètre comptable. d’année, les dirigeants envisagent Cette annonce est encourageante même
comptable et taux de change cons- En France (22,3 % des factura- 2011 avec optimisme. En revanche, il si nous préférons pour l’instant ne pas
tants, la hausse atteint 6,4 %. tions) la croissance est également se contentent de confirmer leurs modifier nos prévisions pour 2011. Nous
La reprise est visible dans presque très marquée (+ 7,4 % d’un an sur objectifs annuels (hausse des reve- maintenons l’objectif de 49 € (mnémo :
tous les domaines d’activité du groupe l’autre). En revanche, au Royaume- nus entre 9 % et 10 % et amélioration CAP).
mais les hausses les plus visibles con- Uni et aux Pays-Bas, troisième zone de la marge opérationnelle courante PROCHAIN RENDEZ-VOUS 1er Trim. 2e Trim. 3e Trim. 4e Trim. 1er Trim.
2010 2010 2010 2010 2011
cernent le conseil et les services exter- géographique majeure pour le de
ALSTOM-RESULTATS10-11-INV_Mise en50 à 100
page 1 points de base),
04/05/11 14:08 en raison
Page1 Le 26 mai, assemblée générale.

TROIS QUESTIONS À
NICOLAS DUFOURCQ,
directeur financier résultatsannuelsd’alstom
de Capgemini
L’activité au
Royaume-Uni
Résultats opérationnels 2010/11 conformes aux prévisions
est restée à la
traîne. Que
et rebond des commandes
peut-on
attendre pour
la suite ?
Le fil rouge de notre plan au
Royaume-Uni est le rééquilibrage de
Transport

notre portefeuille de clients


aujourd’hui concentré à 70 % dans le
secteur public. Ce rééquilibrage
Power

devrait prendre jusqu’à l’été 2012.


Nous avons indiqué aux analystes
tabler sur un retour de la croissance
Grid
cette année. Mais elle sera modérée,
même si certaines parties de notre
activité croissent très vite, à l’image de
l’intégration de systèmes dans la ban-
que et l’assurance, qui a progressé de
60 % au premier trimestre.

La reprise vous incite-t-elle à être “Après trois semestres consécutifs de faibles


commandes, le second semestre 2010/11 commandes reprisedescommandes
plus offensif en matière recues
d’acquisitions ? Envisagez-vous a été marqué par un fort rebond.
d’autres utilisations pour votre Cette évolution positive de la situation
€19 Après un point bas au premier semestre,
Crédit photo : ALSTOM 2011 / Eric Lamperti – TSN – ALSTOM, X

trésorerie ? commerciale a entraîné une amélioration sensible Alstom a enregistré des commandes en forte
En début d’année, nous avions de la génération de cash dans la seconde partie milliards hausse sur la deuxième partie de l’exercice.
annoncé vouloir réaliser à peu près le de l’année. La reprise des commandes s’appuie
même volume d’acquisitions en 2011 sur de nombreux succès remportés dans les pays
qu’en 2010. C’est-à-dire une opéra- émergents où la demande devrait continuer de
tion de taille moyenne accompagnée marge performanceconformeauxprévisions
croître. Au cours de l’exercice, Alstom a poursuivi opérationnelle
d’une série de rachats de sociétés plus

7,5%
petites. Quant à l’utilisation de notre son implantation dans les BRICs et signé Avec un résultat opérationnel de € 1,6 milliard
trésorerie, elle est avant tout destinée plusieurs accords de partenariat dans sur € 21 milliards de chiffre d’affaires, le Groupe
aux acquisitions. Il est trop tôt pour ces zones clés, alors que des plans d’ajustement a réalisé une solide performance.
parler d’un éventuel dividende excep- de la capacité de certains sites ont été lancés
tionnel prélevé sur les résultats 2011. en Europe et en Amérique du Nord. Par ailleurs,
les dépenses de recherche et développement ont
dividende
Avec la chute du dollar, comment été maintenues à un niveau élevé pour permettre paraction dividende
gérez-vous le risque de change ? à Alstom de rester à la pointe de la technologie.

€0,62 Dividende proposé à l’assemblée générale


* nous façonnons l’avenir

La seule chose que nous pouvons confortéparlareprisedescommandes


faire, c’est de nous couvrir contre les
observéeausecondsemestre2010/11,le des actionnaires du 28 juin 2011.
fluctuations de la roupie indienne
face au dollar. De manière générale,
groupeconfirmequelamargeopérationnelle
nous couvrons les flux fermes de con- del'exercice2011/12devraitsesituerentre
trats de production multinationaux 7%et8%”, a déclaré Patrick Kron,
En juin 2010, Alstom a finalisé l’acquisition de son nouveau Secteur Alstom Grid dédié aux activités de transport
[pour lesquels la devise de facturation Président-Directeur Général d’Alstom. d’électricité. L’ensemble des données chiffrées présentées incluent la consolidation de l’activité d’Alstom Grid sur dix mois.
est différente de celle des dépenses de
production]. Nous les couvrons à
environ 65 %. En revanche, nous ne Information actionnaires :
nous couvrons pas contre les défor-
mations de notre portefeuille d’activi-
www.alstom.fr
tés liées à l’évolution des devises.
Propos recueillis par
Yann Morell y Alcover

Investir-Le Journal des Finances n° 19481Samedi 7 mai 2011


VALEURS DU SRD
16 LES ACTIONS

INCERTITUDES. Le groupe de nucléaire REDÉMARRAGE. Le dividende 2010-2011 sera divisé par deux après la
passe en revue ses perspectives 2011 et 2012. forte baisse du bénéfice. Le groupe doit s’adapter à un nouveau contexte.

BIENTÔT LES LES COMMANDES D’ALSTOM


ACTIONS AREVA SONT REPARTIES
Un fort rebond second semestre
L a situation n’est décidément pas
idéale pour faire ses premiers
(739 millions) et aval (retraitement,
371 millions) ont vu leurs activités «N ous sommes sortis de la
période de basses eaux en Grid* 3,5
rie au second semestre. En consé-
quence, si le niveau de résultat distri-
– vrais – pas en Bourse. L’offre publi- reculer de respectivement 4,7 % et matière de commandes », a estimé Mds€ bué est en progression, de 30 % à 40 %,
que qui propose aux actionnaires 10,1 %. Des évolutions en deçà des Patrick Kron, PDG d’Alstom, lors de la le dividende proposé par action
d’Areva d’échanger leurs certificats attentes. publication des résultats annuels du 9,9 devrait être divisé par deux, à 0,62 €,
d’investissement contre des actions Or, la catastrophe de Fukushima groupe, clos en mars. Pour les action- Mds€ représentant un rendement de 1,5 %
en bonne et due forme cotées sur le n’a pas encore eu d’effets compte tenu naires, cela reste à démontrer compte 7,8 au cours actuel. Le président du
compartiment A d’Euronext prendra de sa survenue en fin de trimestre. tenu de la baisse du titre depuis trois 7,1 Mds€ groupe espère toutefois reprendre
fin le 11 mai. La première cotation Pour autant, ces événements ont ans et celle à venir du dividende. Mds€ rapidement la distribution d’un divi-
5,6
aura lieu le 30 mai. Mais, comme pour changé la donne pour le groupe et Après un recul de 21 % des com- Mds€ dende plus satisfaisant pour les

Source : Alstom
compliquer un peu plus ces premiers l’obligent à revoir ses perspectives mandes au premier semestre, le fabri- actionnaires. En attendant, pour
p a s, l e n u m é r o u n m o n d i a l d u financières 2011 et 2012, celles com- cant d’équipements pour la produc- l’exercice en cours, la direction attend
S1 S2 S1 S2
nucléaire vient d’annoncer des per- muniquées auparavant n’étant doré- tion et la gestion d’électricité et les 2009-2010 2010-2011
une progression des commandes par
formances commerciales décevantes navant plus « pertinentes ». Le groupe transports ferroviaires tablait sur une * activité transmission consolidée d’ Areva depuis juin 2010 rapport à l’an dernier. Surtout, alors
pour le premier trimestre. L’activité tablait ainsi sur une hausse significa- reprise des commandes à la fin de que « le centre de gravité des com-
d’un trimestre seul est peu significa- tive de son carnet de commandes l’exercice 2010-2011, et le rebond a été mandes » s’est déplacé vers les pays
tive dans ce domaine. Mais si le ainsi que sur une progression de ses au rendez-vous. « Le second semestre a matière de commandes. Cette baisse émergents et les Brics, la direction
groupe a réalisé sur les trois premiers ventes et sur une marge opération- même représenté le meilleur semestre des volumes s’en ressent au niveau du assure qu’Alstom a la capacité de cap-
mois de l’année un chiffre d’affaires de nelle supérieure à 5 %. Les nouvelles depuis le pic atteint au premier semes- bénéfice opérationnel qui revient à ter cette croissance. Cela ne se fait
1,9 milliard d’euros, en progression de perspectives devraient être communi- tre 2008-2009 », indiquait la direction. 1,5 milliard d’euros, à périmètre cou- toutefois pas sans mal au regard des
2,2 % à périmètre et taux de changes quées au plus tard fin juillet à l’occa- Dans ces conditions, sur l’ensemble rant. La marge ressort toutefois à 7,5 % restructurations et réductions d’effec-
courants, et de 2,7 % à données com- sion des résultats semestriels. D’ici là, de l’exercice les commandes reçues des ventes, soit exactement le milieu tifs engagées (5.400 personnes). Au
parables, une seule de ses trois divi- attention aux remous sur le titre. D. T. ont progressé de 5 %, en dehors de de la fourchette donnée pour objectif. final, le groupe table sur le maintien
sions a progressé. « Grid », l’activité transmission rache- La prise en compte d’environ 700 mil- de la marge opérationnelle entre 7 %
RESTER À L’ÉCART tée à Areva, et de 28 % avec celle-ci. lions d’euros d’éléments non récur- et 8 %. Delphine Tillaux
Deux divisions en baisse Les investisseurs ayant suivi notre conseil rents avant impôts dont des charges
I l s’a g i t a i n s i d e l a d i v i s i o n de vente resteront à l’écart tandis que ceux Dividende divisé par deux de restructuration a fait tomber le ACHETER
« mines/amont », qui regroupe les qui détiennent encore des cer tificats Pour autant, si du fait des acquisi- bénéfice net à 462 millions d’euros, Les résultats ne peuvent que progresser l’an
activités des mines d’uranium, de d’investissements les apporteront à l’offre tions, le chiffre d’affaires apparaît en soit 2,6 fois moins qu’un an plus tôt. prochain. Nous tablons sur un bénéfice par
vente et d’enrichissement, dont l’acti- d’échange (mnémo : CEI). progression de 6 %, sans Grid, à Le bilan est toutefois resté solide action de 3,20 € (mnémo : ALO). Viser 52 €.
vité a crû de 18,9 % en données PROCHAIN RENDEZ-VOUS 17,2 milliards d’euros (20,9 milliards même si la dette nette a atteint PROCHAIN RENDEZ-VOUS
publiées (802 millions d’euros). Les Le 11 mai, clôture de l’OPE pour une cota- d’euros au total), l’activité recule de 1,3 milliard d’euros. Le groupe a Le 28 juin, assemblée générale des action-
d i v i s i o n s ré a c t e u r s e t s e r v i c e s tion des nouveaux titres le 30 mai. 12 % après deux années difficiles en généré, comme attendu, de la trésore- naires.

REVIREMENT. Lars Olofsson reprend la direction COURSE. Les deux américains ont confirmé le lancement prochain
de la France et reporte la cotation de l’immobilier. d’une offre hostile sur Nyse Euronext, qui, lui, reste toujours impassible.

CARREFOUR NASDAQ ET ICE HÂTENT LEUR


SURPREND ENCORE ASSAUT SUR NYSE EURONEXT
N ouveau coup de théâtre : Lars
Olofsson, le directeur général et
numéro un du groupe, a « remercié »
censés « réenchanter » les hypermar-
chés du groupe. Après plusieurs mois
d’hésitation entre différents concepts,
U ne offre de Nasdaq OMX et
Intercontinental Exchange
(ICE) ? Connais pas ! La direction de
Evolution des offres de Nasdaq OMX ICE et DB
L'action NYSE Euronext valorisée par les différentes offres
(en euros)
Offre Nasdaq Ice calculé à dollar constant
John McCann, le patron de la France, Carrefour a enfin identifié le magasin Nyse Euronext est restée insensible 30
29,16
et, en attendant de lui trouver un rem- « idéal », véritable modèle à reproduire. à l’annonce, en début de semaine, Offre Nasdaq Ice 28,36
plaçant, il se charge lui-même des opé- La France en comptera 42 à la fin de par les deux opérateurs de marchés 28
Cours de NYSE en euros 27,10
rations dans l’Hexagone. « Le Viking » l’année, sur un total de 98 dans les cinq financiers, du lancement d’une offre
n ’a p a s é t é l o n g à r é a g i r a p r è s pays phare en Europe (France, Espa- publique d’achat sur son groupe 26
26,11
l’annonce, le 14 avril, des performances gne, Belgique, Italie, Grèce). L’objectif dans le courant du mois. Officielle- Offre DB
décevantes du groupe sur son propre 2013 de 241 à mi-2013 est maintenu. ment, le projet qu’ils proposent 24
marché. S’il reprend en main la France, Devant la nécessité de remobiliser reste entaché de risques d’exécution 31 mars Avril 5 mai
c’est avec la ferme intention de redon- ses équipes autour de la France et de « inacceptables ». Les dirigeants lui Le temps presse. La prime de l’offre de Nasdaq et ICE s’est considérablement
ner du lustre aux activités des hyper- ses Carrefour Planet, Lars Olofsson a préfèrent toujours une alliance avec réduite ces dernières semaines. La baisse du dollar face à l’euro n’a pas aidé.
marchés, en déclin depuis trop long- différé la mise en Bourse de 25 % de l’allemand Deutsche Börse (DB),
temps. Les ventes entre janvier et Carrefour Property. Le projet, lors de pourtant moins favorable en termes positions et, entre-temps, le cours des 10 %. La baisse du dollar face à
mars 2011 ont fléchi de 1 % (hors effet son annonce, n’avait soulevé que des de valorisation. de l’action DB s’apprécie peu à peu, l’euro d’avril n’a pas aidé.
calendaire, à magasins comparables, critiques chez certains actionnaires et De son côté DB a annoncé mer- réduisant d’autant l’écart entre les Quelle que soit l’issue du combat
hors essence) et tous les indicateurs ont les analystes. Plusieurs sociétés de credi que ses actionnaires pou- deux prix proposés aux actionnaires en Bourse, il restera de toute façon
baissé : les débits (– 2,2 %), le panier Bourse avaient même calculé le mon- vaient désormais apporter leurs de Nyse Euronext. Une majorité un long chemin à parcourir pour le
moyen (– 0,5 %), les ventes alimentaires tant de la « destruction de valeur » titres au holding créé avec Nyse d’analystes financiers recommande vainqueur, tant les enjeux régle-
(– 2,5 %) et non alimentaires (– 3,1 %). d’une telle opération pour Carrefour. Euronext dans le cadre de la fusion, d’acheter le titre de l’allemand pour mentaires et de concurrence sont
Seule la mise en Bourse de Dia sera ins- l’autorité allemande des marchés ses qualités intrinsèques, même si importants de part et d’autre de
« Réenchanter » les hypers crite à l’ordre du jour de l’assemblée financiers ayant approuvé les docu- l’opération venait à échouer. l’Atlantique. Y. M. A.
En outre, Carrefour ne parvient pas générale du 21 juin. Sylvie Aubert ments de l’offre. Celle-ci restera Le temps presse pour Nasdaq
à regagner des parts de marché, ouverte jusqu’au 14 juillet, soit sept OMX et ICE. La prime de son offre CONSERVER
notamment face à son grand rival ACHETER EN BAISSE jours après la date, pour l’instant par rapport à celle de DB a fondu en Le cours de l’action Nyse Euronext reste
Leclerc. L’an dernier, le groupe avait Nous maintenons notre précédent conseil officieuse, prévue pour l’assemblée u n m o i s, p a s s a n t d e 1 9 % , a u cantonné entre les deux offres. Nous
ratéla rentrée des classes et il n’est pas d’acheter vers 29 € (mnémo : CA). générale extraordinaire des action- moment de l’annonce, à seulement maintenons notre objectif de 30 €
question de manquer à nouveau ce PROCHAIN RENDEZ-VOUS naires de Nyse Euronext censée 7 % mercredi soir (voir graphique ci- (mnémo : NYX).
rendez-vous essentiel. L’enjeu numéro Le 12 mai pour une visite d’un Carrefour entériner le rapprochement. contre). Elle s’est ensuite un peu PROCHAIN RENDEZ-VOUS
un sera de réussir les Carrefour Planet, Planet en Espagne avec Lars Olofsson. Chacun campe donc sur ses redressé mais reste très en dessous Le lancement de l’offre Nasdaq OMX/ICE.

Samedi 7 mai 2011 Investir-Le Journal des Finances n° 1948


VALEURS DU SRD
LES ACTIONS 17

Variations par secteur du 28 avril au 5 mai. Date de prorogation du SRD :


Une semaine très contrastée selon les secteurs le 25 mai. Nous traitons dans cette section des valeurs du SRD et du Cac.

Banques-Services Biens d’équipement BTP-Matériaux Equipements Pharmacie-Santé Produits de base


financiers technologiques
Nyse Euronext + 1,3 % Faiveley – 1,2 % Vicat – 1,7 % STMicroelectronics + 0,5 % Ipsen + 3,1 % Arkema + 4,5 %
BNP Paribas + 1% Nexans – 2,6 % Ciments Français – 1,8 % Alcatel-Lucent – 1,5 % BioMérieux + 2,5 % Rhodia + 0,4 %
Natixis – 1,9 % Neopost – 3% Saint-Gobain – 2,3% Gemalto – 2,7 % Médica + 1,2 % Air Liquide – 2,4 %
Crédit Agricole SA – 3,9 % Legrand – 3,7 % Vinci – 2,7 % Technicolor – 2,8 % Sanofi + 1,2 % ArcelorMittal – 2,6 %
Société Générale – 4,2 % Schneider Electric – 4,2 % Eiffage – 4,1 % Ingenico – 4,1 % Orpéa – 1,6 % Sequana – 4%
Le secteur est plutôt orienté à la Alstom – 5,9 % Lafarge – 5,3 % Soitec – 5,2 % Stallergènes – 2% Eramet – 4,1 %
baisse. Les deux établissements
qui ont publié cette semaine L’ensemble du secteur a fait Dans le sillage du marché, les Petite semaine pour le secteur Le laboratoire pharmaceutique Les chimistes français ont été à
arrivent aux deux extrêmes du l’objet de dégagements, en valeurs du secteur ont reculé. avec des prises de bénéfices Ipsen a profité de la publication la fête, cette semaine, avec des
classement : BNP Paribas à la particulier Alstom qui a signé la Les sociétés qui ont publié de sur plusieurs titres malgré la d’un chiffre d’affaires résultats trimestriels explosifs.
hausse grâce à son beau plus forte baisse à la suite de sa bons résultats trimestriels à publication de résultats trimestriel supérieur aux Arkema en a plus profité que
bénéfice du premier trimestre, dégradation auprès des l’instar de Vinci n’ont pas trimestriels rassurants, pour attentes. Sanofi-Aventis Rhodia sous le coup de l’OPA de
mais la Société Générale à la analystes financiers de Credit échappé au mouvement Alcatel-Lucent notamment. désormais dénommé Sanofi a Solvay. En revanche,
traîne après avoir déçu les Suisse. De son côté, Legrand a baissier. Quant à Lafarge, Soitec et Ingenico ont accusé poursuivi son rebond amorcé le producteur de nickel et de
investisseurs (un résultat fait l’objet de prise de bénéfices l’action accuse le plus fort repli les plus fortes baisses. Seul depuis l’OPA sur Genzyme pour manganèse Eramet a pâti d’une
trimestriel en baisse). après la forte hausse de ses avant même la publication de STMicroelectronics a résisté. toucher un plus-haut annuel. correction des cours de
résultats trimestriels. résultats décevants. certaines matières premières.

FRANCE TÉLÉCOM. Le déclin reste maîtrisé au premier trimestre


TÉLÉCOMMUNICATIONS sur le résultat opérationnel. Les Cours (extr. 52 sem.) 15,61 (17,45 / 14,01) savoir une tendance légèrement
investissements ont représenté France Telecom positive pour la croissance des
Capi. en M€ (comp.) 41 335 (SRD, comp. A, C )
LES FAITS. L’opérateur historique 9,6 % du chiffre d’affaires.
26,34 CA 2010-2011 (M€) 45 503 / 45 900 ventes hors impacts réglementai-
a réalisé un chiffre d’affaires de Néanmoins, le premier trimestre a res, un recul de la marge limité à
25 MM200 BNPA 2010-2011 1,84 / 1,77
11,2 milliards d’euros au premier tout de même réservé ponctuelle- 1 %, des investissements d’environ
trimestre, en recul, à périmètre ment quelques surprises, c’est le PER 2010-2011 8,5 / 8,8 13 % du chiffre d’affaires, une tré-
comparable, de 1,4 %. Le résultat ca s p ou r l’a c t i v i t é e n F ra n c e Div. net 2009-2010 1,40 / 1,40 sorerie interne de 8 milliards
20
opérationnel avant amortisse- notamment. Ainsi, le recul de
15,61 Rdt net 2009-2010 9%/9% d’euros et un dividende de 1,40 €.
ments et dépréciations est revenu 2,5 % des ventes totales dans FP en M€ (end. net/FP) 28 748 (111 %) Enfin, s’il a confirmé passer en
à 3,7 milliards d’euros, soit une l’Hexagone, sur une base compa- 15 Tendance graphique Neutre revue ses actifs européens, hors
marge de 33,3 % en recul de 1,3 %. rable, à 5,6 milliards d’euros, du 13,5 Résist. / Supports 16,25-16,65 / 15,25-14,65 France, Pologne et Espagne, il a
fait notamment de la poursuite de Mnémo - Volume quot. moyen FTE - 8 503 128 indiqué que cela ne donnerait pas
L’ANALYSE. Les performances l’érosion du parc de téléphonie 10 2006 2007 2008 2009 2010.11 forcément lieu à des cessions. D. T.
Acheter ➤ 20
globales de l’opérateur historique traditionnelle, a constitué une
se sont révélées globalement con- déception. En revanche, la stabi- aiguisant leurs armes avant l’arri- 29,2 % à 20 % mais elle était à un ACHETER
formes aux attentes des analystes lité de la part de marché réseau vée l’an prochain d’un nouvel niveau bien meilleur qu’il y a un an Nous restons acheteurs pour le rende-
financiers, malgré un impact mobile à 46,6 % et le léger fléchis- acteur. Sur le haut débit, par puisqu’elle avait été nulle au pre- ment et visons un objectif de cours de
réglementaire lié au changement sement dans le grand public à Chart laFRANCE
ailleurs, TELECOM
part de marché de con- (5 Years)
mier trimestre 2010. 20 €.
de TVA sur le « triple play » de 41,6 % a plutôt rassuré alors que la quête de nouveaux abonnés s’est L’opérateur a, au final, laissé PROCHAIN RENDEZ-VOUS
240 millions d’euros au niveau du concurrence s’est renforcée sur le inscrite en baisse par rapport au inchangé l’ensemble de ses prévi- Le 7 juin, assemblée générale des
chiffre d’affaires et de 114 millions marché mobile, tous les acteurs quatrième trimestre, passant de sions pour l’exercice complet, à actionnaires.

ILIAD. L’offensive Révolution a porté ses premiers fruits


TÉLÉCOMMUNICATIONS depuis quatre ans en la matière, Iliad Cours (extr. 52 sem.) 88,26 (89,89 / 62) aucun élément de rentabilité n’a
selon la société. La part de marché été donné sur cette nouvelle box,
89,89 Capi. en M€ (comp.) 4 828 (SRD, comp. A, C )
LES FAITS. Iliad a réalisé un chif- de Free sur les nouveaux abonnés CA 2010-2011 (M€) 2 038 / 2 120 le directeur financier du groupe se
fre d’affaires de 509,8 millions haut débit a ainsi atteint 38 %, soit veut rassurant sur le coût de cel-
BNPA 2010-2011 5,78 / 5,17
d’euros au premier trimestre, en 32 % au niveau du groupe. 80 le-ci, qu’il estime à 300 €, un
MM200 PER 2010-2011 15,3 / 17,1
hausse de 1,1 % par rapport au pre- Par ailleurs, le revenu moyen par « niveau de départ, toutefois, qui
mier trimestre l’an dernier. La abonné a légèrement fléchi au Div. net 2009-2010 0,37 / 0,40 devrait décroître par la suite ». D. T.
société affiche 4,66 millions niveau du groupe, à 35,80 €, mais, 88,26 Rdt net 2009-2010 0,4 % / 0,5 %
d’abonnés haut débit et un taux de pour les seuls abonnés à la nou- FP en M€ (end. n…et/FP) 1 078 (64 %) ACHETER
60
dégroupage de 90,2 %, le niveau le velle box il dépasse d’ores et déjà Tendance graphique Hausse Le titre Iliad a bien réagi à cette publica-
plus élevé jamais atteint. l’objectif de 38 € que s’était fixé Résist. / Supports 90,50-91,60 / 86,10-85,10 tion, gagnant 2,8 % le jour même (le
l’opérateur, après seulement deux Mnémo - Volume quot. moyen ILD - 91 881 4 mai) et 3 % sur la semaine. Après
43,23
L’ANALYSE. Le premier trimestre mois de lancement. Ces éléments 40 2006 2007 2008 2009 2010.11 Acheter ➤ 106
avoir fait prendre des bénéfices en
s’est bien déroulé pour Iliad, la confirment que « la nouvelle Free- décembre dernier, nous redevenons
maison mère de Free. Ce sont, en box devrait permettre une réaccélé- Ces bonnes performances com- lions par le changement de TVA acheteurs compte tenu d’un PE d’envi-
effet, 154.000 nouveaux abonnés, ration de la croissance pour le merciales ne se sont pas traduites sur les offres « triple play » inter- ron 17 fois pour 2011 (BNPA attendu de
net des résiliations, qui ont adopté groupe sur l’ensemble de l’année entièrement dans le chiffre d’affai- venu en début d’année et par la 5,20 €) et du bon accueil de la nouvelle
l’offre haut débit de Free, attirés 2011, en attendant l’arrivée du res, du fait d’une certaine saison- baisse des tarifs de terminaison box.
notamment par la sixième version mobile en 2012 », commente Tho- nalité dans l’activité et surtout des appels fixes. La performance a PROCHAIN RENDEZ-VOUS
de la Freebox, la « Révolution ». Il mas Reynaud, directeur financier parce que le chiffre d’affaires a été toutefois correspondu aux attentes Le 24 mai, assemblée générale des
s’agit du meilleur trimestre réalisé d’Iliad. affecté à hauteur de quelques mil- des analystes financiers. Et si actionnaires.

COMMENT LIRE NOS CONSEILS. Ils sont donnés dans une optique de . les dividendes 2009 (versés en 2010) et 2010 estimés (versés en 2011) cotées à Paris) et le volume quotidien moyen de transactions
moyen terme (12-18 mois) même si, naturellement, la vie des sociétés et
l’évolution des cours de Bourse peuvent nous conduire à modifier ces recom- .
ainsi que les rendements associés ;
les fonds propres au bilan et le ratio d’endettement. Un ratio négatif signifie . observé sur les trois derniers mois ;
la dernière ligne du tableau reprend le conseil et le cas

.
mandations plus rapidement.
Un tableau synthétique rassemble les principales données clés sur la
que la trésorerie nette est positive. Exceptionnellement, des fonds propres
négatifs peuvent conduire à un ratio négatif. Pour les secteurs banque, assu-
échéant l’objectif de cours. Chaque semaine, la rédaction dis-
tingue des valeurs à l’aide de symboles : un conseil de la

.
société et sur l’action :
le cours du jeudi soir ainsi que les extrêmes sur 52 semaines ;
la capitalisation boursière et le compartiment de cotation de l’action ;
rance, holdings, immobilier, ces deux indicateurs sont remplacés par l’actif

.
net par action et la surcote (ou décote) du cours de Bourse ;
pour les valeurs du SRD, des indications sur la tendance graphique et sur
semaine (actions SRD), un coup de cœur et une valeur à décou-
vrir (actions hors SRD en ouverture des valeurs moyennes). Ces
trois achats forts, signalés par un logo du palais de la Bourse à l’intérieur du jour-

.
les chiffres d’affaires estimés en 2010 et 2011 ;
nos prévisions de bénéfices par action pour ces deux années ainsi que les
ratios cours/bénéfice ;
les deux plus proches seuils de résistance (à la hausse) et de support (à la

.
baisse) ;
le code mnémonique de l’action (Isin pour les valeurs qui ne sont pas
nal, sont également repris en dernière page. Les valeurs préférées d’Investir-Le
Journal des Finances composant les «Investir 10» sont également signalées
dans le journal lorsqu’elles sont traitées au moyen d’un logo.

Investir-Le Journal des Finances n° 19481Samedi 7 mai 2011


VALEURS DU SRD
18 LES ACTIONS

BLOG-NOTES DE GEORGES VALANCE


VEOLIA ENVIRONNEMENT. Un début un peu timide
De Georges Valance SERVICES AUX ENTREPRISES Cours (extr. 52 sem.) 22,27 (24,30 / 17,97)
Veolia Environnement
à Jean-Pierre Clamadieu, 66,25
Capi. en M€ (comp.) 11 113 (SRD, comp. A, C )
LES FAITS. Le chiffre d’affaires tri-
président-directeur général de Rhodia mestriel a progressé de 11,3 %, pour MM200
CA 2010-2011 (M€) 34 787 / 36 900
60 BNPA 2010-2011 1,17 / 1,26
atteindre 8,2 milliards d’euros dont
PER 2010-2011 19 / 17,7
3,4 % à périmètre et taux de change
constants. Mais l’excédent brut Div. net 2009-2010 1,21 / 1,21
40
d’exploitation ne s’est amélioré que 22,27 Rdt net 2009-2010 5,4 % / 5,4 %
Monsieur le Président-Directeur général, de 3,7 % et le résultat opérationnel FP en M€ (end. net/FP) 10 895 (140 %)
récurrent a reculé de 1,1 %, à 636 mil- 20 Tendance graphique Neutre

C’ est entendu ! Vous avez fait un excellent travail en remettant


sur pied Rhodia, une entreprise plombée au départ par sa
maison mère, Rhône-Poulenc, qui l’a mise en Bourse en 1998 sans
lions d’euros.

L’ANALYSE. Impossible de ne pas


15

0 2006 2007 2008 2009 2010.11


Résist. / Supports 23,50-24,30 / 21,25-20
Mnémo - Volume quot. moyen VIE - 1 803 299
Acheter ➤ 28
fonds propres mais avec la charge de 2 milliards d’euros de passifs faire le rapprochement entre la per-
sociaux et environnementaux. Généreusement, Rhône-Poulenc ne formance trimestrielle de Veolia mes dans l’eau et de la renégociation une croissance annuelle du résultat
vous a-t-il pas abandonné quarante sites industriels qui n’étaient Environnement et celle de Suez Envi- du contrat du Sedif, le Syndicat des opérationnel récurrent compris entre
plus exploités mais qui restaient à dépolluer ! ronnement. Il s’avère que ce dernier a eaux d’Ile-de-France, formé par des 4 % et 8 % entre 2011 et 2013. F. M.
C’est entendu ! L’OPA amicale annoncée le 4 avril dernier par le fait mieux que le numéro un mondial Chart
élus VEOLIA
municipaux ENVIRON.
de 142 communes. (5 Years)
groupe familial belge Solvay a un sens stratégique : les deux sociétés du secteur à tous les niveaux : crois- Les 4 millions de Franciliens ont ACHETER
sont complémentaires aussi bien dans les fabrications que dans les sance brute, variation à périmètre et bénéficié d’une baisse des prix de Détenir cette action revient à parier sur une
localisations, les pays émergents étant le point fort de Rhodia. taux de change constants dans les 20 % de l’eau potable. En concur- reprise de la croissance économique en
C’est entendu ! A 31,60 € par action, l’offre de Solvay offre une branches eaux et propreté, améliora- rence avec Suez Environnement pour Europe avec un redressement à confirmer
prime de 50 % par rapport au cours de Bourse de Rhodia la veille de tion de la rentabilité... Mais les inves- le renouvellement du contrat, Veolia dans les déchets, une activité très cyclique.
l’annonce de l’opération. Dans ces conditions, allez-vous me dire, tisseurs s’attendaient à un début a dû faire quelques concessions pour Viser 28 €.
de quoi vous plaignez-vous ? Tout n’est-il pas pour le mieux dans le d’année timide pour Veolia du fait en garder la gestion. En revanche, les PROCHAIN RENDEZ-VOUS
meilleur des mondes capitalistiques ? Laissez-moi cependant faire notamment d’une baisse des volu- prévisions sont confirmées, à savoir Le 17 mai, assemblée générale.
trois remarques.
La première est surtout un regret et elle s’adresse également aux
boursiers et analystes qui, des années durant, ont boudé votre titre
et conduit à sa sous-estimation notoire. C’est cette dernière qui a fait
de Rhodia une cible et non un prédateur et permet à Solvay de réali-
ALTRAN TECHNOLOGIES. Encore un bon trimestre
ser cette belle opération. Certes, le capitalisme belge ne pratique pas
les mœurs du capitalisme anglo-saxon et la société familiale Solvay SERVICES INFORMATIQUES tion à se montrer plus offensive en Cours (extr. 52 sem.) 5,21 (5,60 / 2,57)
n’est pas Alcan. Il n’empêche, c’est encore un centre de décision qui matière de communication sur ses Capi. en M€ (comp.) 749 (SRD, comp. B, C )
quitte la France. Comme hier Pechiney. LES FAITS. Altran a publié son chif- réalisations. Le groupe confirme CA 2010-2011 (M€) 1 437 / 1 550
Ma deuxième remarque concerne le prix offert. D’abord, les 50 % fre d’affaires du premier trimestre avoir avancé sur le sujet Arthur
BNPA 2010-2011 -0,18 / 0,28
tant mis en avant ne sont plus que 35 % si l’on tient compte des 15 % 2011, en hausse de 10,3 % sur un an, D. Little, qui handicape depuis long-
de baisse du titre lors du coup de froid provoqué sur les marchés par à 387,7 millions d’euros (+ 10,1 % à temps les comptes du groupe, et que PER 2010-2011 ns / 18,7
la catastrophe japonaise. Pour le moins, Solvay a habilement su données comparables). Le groupe a la rentabilité opérationnelle cou- Div. net 2009-2010 0/0
par ailleurs indiqué que la cession rante devrait fortement s’améliorer Rdt net 2009-2010 nul / nul
des activités brésiliennes avait pris au premier semestre 2011. FP en M€ (end. net/FP) 447 (46 %)
Solvay a tiré parti de la conjoncture effet en janvier dernier. Enfin, une La situation reste donc favorable au Tendance graphique Hausse
décision concernant le sort de sa redressement de ses performances
boursière et d’une baisse filiale de conseil Arthur D. Little opérationnelles, qui restent très en
Résist. / Supports 5,51-5,68 / 4,85-4,68
Mnémo - Volume quot. moyen ALT - 1 213 005
aurait été prise mais elle ne sera deçà de celles des meilleures socié-
du titre Rhodia qui ne devait dévoilée qu’au moment de l’assem- tés du secteur. Mais la principale
Conserver ➤ 5,80

blée générale, le 10 juin. inconnue des mois qui viennent est


rien à l’entreprise l’issue de la bataille engagée entre le
CONSERVER
En attendant l’issue du conflit entre la
L’ANALYSE. Le bras de fer qui s’est président, Yves de Chaisemartin, et direction et Apax et avant d’en savoir plus
tirer parti de la conjoncture boursière et d’une baisse du titre qui ne engagé entre le président du groupe Apax, qui souhaite le remplacer. sur ses éventuelles conséquences nous
devait rien à l’entreprise. Surtout : les actionnaires qui ont acquis et son principal actionnaire Altrafin Faute d’issue amiable ce sera aux réduisons notre objectif de cours à 5,80 €.
leurs titres lorsque le cours frôlait les 2 € sont gâtés, mais ceux qui Participations (contrôlé par Apax actionnaires de trancher lors de PROCHAIN RENDEZ-VOUS
sont entrés à 174 € lors de l’introduction de 1998 sont proprement Partners) a poussé l’actuelle direc- l’assemblée générale. Y. M. A. Le 10 juin, assemblée générale.
« rincés », comme l’on disait au Palais Brongniart. Drôle de façon de
récompenser les actionnaires fidèles, ceux dont les entreprises van-
tent volontiers les vertus dans les moments difficiles mais qu’ils
oublient si facilement dès que les choses vont mieux ! Et, lorsqu’on
observe que le cours de Solvay a pris 20 % depuis l’annonce de
CIMENTS FRANÇAIS. Inflation et Egypte grèvent la marge
l’OPA, on peut légitimement s’interroger : si l’opération est jugée si
belle du côté de l’acheteur, n’est-ce pas parce qu’elle se fait au BTP-MATÉRIAUX Cours (extr. 52 sem.) 70,10 (73,99 / 57,85)
moins partiellement au détriment des vendeurs, les actionnaires de Ciments Français
179,4 Capi. en M€ (comp.) 2 550 (SRD, comp. A, C )
Rhodia ? LES FAITS. Le deuxième cimentier CA 2010-2011 (M€) 4 171 / 4 300
La troisième remarque, qui découle logiquement de la précé- français, filiale de l’italien Italce- 150 MM200 BNPA 2010-2011 5,55 / 6,04
dente, est un vœu, un double vœu peut-être : que l’offre soit sponta- menti, a enregistré au premier tri-
PER 2010-2011 12,6 / 11,6
nément améliorée par Solvay ou qu’une contre-offre vienne rebattre mestre un recul de sa marge
les cartes. Les louanges adressées à votre gestion depuis l’annonce d’exploitation. Pour un chiffre 70,10 Div. net 2009-2010 3/3
100
de l’OPA belge ne peuvent-elles pas donner des idées à d’autres d’affaires consolidé de 972,6 mil- Rdt net 2009-2010 4,3 % / 4,3 %
grands chimistes, style BASF ? Certes, il peut être délicat pour quel- lions d’euros, en hausse de 7 %, le FP en M€ (end. net/FP) 4 268 (33 %)
qu’un qui sait que, dans deux ans, il dirigera l’ensemble du groupe, résultat d’exploitation a reculé de 50 Tendance graphique Neutre
44,16
de demander un relèvement de l’offre. Les arguments ne manquent 56,8 millions d’euros (– 7,1 %). Résist. / Supports 71,40-72,10 / 68,80-68,10
cependant pas. Citons-en trois : Rhodia est excellemment posi- Quant au résultat net (qui com- Mnémo - Volume quot. moyen CMA - 14 521
0
tionné en outil de production et en base de clientèle chez les Brics, prend la plus-value de cession de 2006 2007 2008 2009 2010.11 Acheter ➤ 82
Chine et Brésil surtout. Il est très bien placé dans des métiers por- Set Groupe Holding pour 109,1 mil-
teurs, comme la silice destinée aux pneus ou les terres rares pour lions d’euros), il s’est inscrit à Egypte, Ciments Français, le plus plus favorables que celles de l’hiver
lesquelles il s’installe en Australie et ne dépend donc pas seulement 142,1 millions (contre 28,1 millions) gros cimentier du pays, a subi un 2010, mais la rigueur budgétaire
des approvisionnements chinois. Enfin, si l’on regarde le détail des dont 115,5 millions pour la part du arrêt temporaire de l’activité du fait rendue nécessaire par les impor-
activités du groupe, on s’aperçoit que certaines d’entre elles sont très groupe (contre une perte de 1,1 mil- Chart
de la criseCIMENTS FRANCAIS
politique. Dans (5 déficits
les autres tants Years)publics devrait modé-
bien valorisées dans d’autres sociétés et lors d’autres opérations lion). pays émergents, la dynamique de rer les premiers effets de la reprise,
financières. D’ailleurs, les excellents résultats trimestriels que vous croissance s’est confirmée. Sur notamment en France. J.-L. M.
venez de publier ne plaident-ils pas suffisamment en faveur du réa- L’ANALYSE. La mise en service de l’ensemble de l’exercice, l’Inde, le
justement des conditions d’une opération bâtie sur les comptes nouvelles usines a eu pour consé- Maroc et la Thaïlande devraient ACHETER
2010, bien moins avantageux ? quence une augmentation des compenser la baisse des résultats de Le groupe poursuit ses efforts de rationa-
En vous remerciant de l’attention que vous voudrez bien porter amortissements qui a largement l’Egypte. lisation pour faire face à la facture éner-
à cette correspondance, je vous prie de croire, Monsieur le Prési- contribué au recul de la marge. En Europe et aux Etats-Unis, le mar- gétique et à l’inflation. Viser 82 €.
dent, à l’expression de ma plus haute considération. Parallèlement, les coûts énergéti- ché de la construction a profité de PROCHAIN RENDEZ-VOUS
ques ont pesé sur la rentabilité. En conditions météorologiques bien Le 29 juillet, résultats semestriels.

Samedi 7 mai 2011 Investir-Le Journal des Finances n° 1948


VALEURS DU SRD
LES ACTIONS 19

ARKEMA . Résultats spectaculaires qui conduiront à un relèvement des objectifs


PRODUITS DE BASE près de 30 % depuis le début de Cours (extr. 52 sem.) 73,49 (73,87 / 27,44) avec une rentabilité élevée. Arkema
Arkema
l’année, le chimiste est parvenu à Capi. en M€ (comp.) 4 519 (SRD, comp. A, C ) disposera alors d’un portefeuille uni-
LES FAITS. Tout comme son confrère répercuter ces hausses dans ses prix.
80
73,87 CA 2010-2011 (M€) 5 905 / 7 000 que dans les applications pour peintu-
Rhodia, l’ex-filiale de Total a affiché La plus belle performance provient de BNPA 2010-2011 5,91 / 7,72 res et revêtements qui représentera
des résultats trimestriels record dopés la division chimie industrielle (acryli- PER 2010-2011 12,4 / 9,5 18 % de son chiffre d’affaires contre
par une forte demande mondiale. ques, fluorés), qui a affiché une renta- 60 MM200 seulement 3 % en 2006. A. B.
Div. net 2009-2010 0,60 / 1
L’excédent brut d’exploitation a doublé bilité opérationnelle brute de 24 %. Au Rdt net 2009-2010 0,8 % / 1,4 %
à 287 millions d’euros pour un chiffre global, la marge d’excédent brut 40 ACHETER
FP en M€ (end. net/FP) 2 240 (4 %)
d’affaires en progression impression- d’exploitation du groupe a atteint 73,49 En dépit d’une hausse du titre de 46 %
nante de 33 % à 1,7 milliard. Le béné- 16,16 % (contre 10,5 % à la même 20
Tendance graphique Hausse depuis janvier et de 145 % en un an, les
fice a quasiment quadruplé pour période en 2010). La direction a indi- Résist. / Supports 76,10-77,50 / 70,50-69,10 ratios de valorisation appliqués dans le
9,71 Mnémo - Volume quot. moyen AKE - 403 761
atteindre 151 millions. Le titre s’envo- qué que les objectifs à moyen terme, à 0 20062007 cadre de l’OPA de Solvay sur Rhodia font res-
2008 2009 2010 .11
lait de 7 % jeudi pour clôturer à 73,49 €, savoir un excédent brut d’exploitation Acheter ➤ 86 sortir une valorisation de 86 € pour Arkema,
un plus-haut historique. d’un milliard d’euros représentant soit un potentiel de près de 18 %. Viser 86 €
14 % du chiffre d’affaires, paraissaient nir au deuxième trimestre, attendu du l’intégration des résines de Total, une (mnémo : AKE).
L’ANALYSE. En dépit d’une flambée désormais prudents. Un probable relè- même acabit que le premier. Le activité qui apportera au groupe près PROCHAIN RENDEZ-VOUS
du coût de ses matières premières de vement de ces derniers devrait interve- second semestre sera marqué par de 10 % de chiffre d’affaires additionnel Le 24 mai, assemblée générale.
Chart ARKEMA (5 Years)

EIFFAGE. Un début d’année convenable et sans surprise


BTP-MATÉRIAUX truction – 0,8 % ; énergie – 0,9 % ; Cours (extr. 52 sem.) 44,77 (47,80 / 32,38) laire du contrat PPP (partenariat
Eiffage
travaux publics + 5,7 % et métal 129,3 Capi. en M€ (comp.) 4 029 (SRD, comp. A, C) public-privé) pour la conception, la
LES FAITS. Le groupe de construc- + 7,7 %. Dans la branche conces- CA 2010-2011 (M€) 13 330 / 13 700 construction la maintenance et le
tion et de concessions a publié un sions, l’activité s’est amélioré de 9 %. BNPA 2010-2011 2,58 / 2,78 financement de la ligne à grande
chiffre d’affaires trimestriel de près 100 PER 2010-2011 17,4 / 16,1 vitesse Bretagne-Pays de la Loire.
de 3 milliards d’euros (2.988 mil- L’ANALYSE. Au 1er avril, le carnet de MM200 Précisons que ce contrat n’a pas été
Div. net 2009-2010 1,20 / 1,20
lions exactement) en hausse de commandes s’élevait à 11,7 mil- 44,77 Rdt net 2009-2010 2,7 % / 2,7 %
pris en compte dans le carnet de
2,7 %, conforme aux attentes. En liards d’euros, en progression de commandes. J.-L. M.
50 FP en M€ (end. net/FP) 2 501 (558 %)
France, le groupe a enregistré une 13,2 % sur un an. Il représentait alors
croissance de 2,9 %, tandis qu’en douze mois d’activité. Dans ces con- Tendance graphique Hausse ACHETER
Europe (hors Hexagone), l’activité a ditions, la direction de la société a 24,19 Résist. / Supports 46,45-47,30 / 43,13-42,28 Le projet de la ligne à grande vitesse Bre-
légèrement fléchi de 0,5 %. Dans le pu confirmer sa prévision d’un chif- 0 Mnémo - Volume quot. moyen FGR - 200 610 tagne-Pays de la Loire est un sérieux atout
2006 2007 2008 2009 2010.11
reste du monde, encore peu signifi- fre d’affaires annuel de 13,7 mil- Acheter ➤ 55 pour le groupe. Nous réitérons notre con-
catif pour le groupe, la progression liards d’euros. Pour notre part, nous seil pour viser 55 €.
de près de 42 % est spectaculaire. confirmons nos estimations d’un 250 millions d’euros. Au-delà de ces tante pour le groupe qui s’est vu, en PROCHAIN RENDEZ-VOUS
Dans la division travaux, le chiffre résultat opérationnel de 1.095 mil- performances, le premier trimestre janvier, désigné attributaire pres- Le 29 juillet, publication du chiffre
d’affaires s’est accru de 1,6 % : cons- lions d’euros et d’un bénéfice net de de 2011 a été une période impor- senti, et, le 14 avril, confirmé titu- d’affaires semestriel.
Chart EIFFAGE (5 Years)

LAFARGE. Le premier trimestre décevant


ne remet pas en cause les perspectives annuelles
BTP-MATÉRIAUX Cours (extr. 52 sem.) 45,24 (52,36 / 35,57)
Lafarge Capi. en M€ (comp.) 12 959 (SRD, comp. A, C)
LES FAITS. Le premier cimentier 119,2 CA 2010-2011 (M€) 16 169 / 17 500
mondial a publié jeudi matin des
résultats trimestriels décevants,
MM200 BNPA 2010-2011 2,89 / 3,84 Assemblée Générale Mixte
100 PER 2010-2011 15,7 / 11,8
comme en témoigne l’évolution du Div. net 2009-2010 2/1 du mercredi 8 juin 2011
cours de Bourse. Si la baisse a été
45,24 Rdt net 2009-2010 4,4 % / 2,2 %
limitée à 0,95 % jeudi, c’est parce
FP en M€ (end. net/FP) 18 616 (75 %)
(sur première convocation)
que le cours avait déjà reculé de 50
3,64 % la veille, dans le sillage de la Tendance graphique Neutre
publication du cimentier suisse 26,06 Résist. / Supports 50-52 / 40-39 à 16 h au CNIT Paris La Défense
Holcim. Alors que le chiffre d’affai- Mnémo - Volume quot. moyen LG - 1 383 083
res consolidé de Lafarge a aug- 0
2006 2007 2008 2009 2010.11
Amphithéâtre Léonard de Vinci - Niveau D
Acheter ➤ 60
menté de 9 %, à 3.557 millions 2, Place de la Défense
d’euros, l’excédent brut d’exploita- 92053 LA DEFENSE
tion est resté stable à 514 millions perte de 30 millions d’euros. Pour En ce qui concerne les perspectives L’avis de réunion valant avis de convocation comportant
d’euros et le résultat d’exploitation autant, cette déception ne décou- annuelles, les dirigeants estiment l’ordre du jour et les projets de résolutions de cette Assemblée
courant s’est inscrit en retrait de 5 %, Chart
rage LAFARGE
pas la (5 Years)
direction qui précise que que les résultats du groupe pour- Générale a été publié au BALO le 4 mai 2011.
à 224 millions d’euros. Ainsi, la « le groupe continue d’anticiper une raient progresser. Par ailleurs, les
marge est ressortie à 6,3 % contre reprise de la demande globale de objectifs d’une réduction de 2 mil- Les actionnaires détenteurs d’actions nominatives recevront
par courrier le dossier de convocation à l’Assemblée Générale
7,2 % au 31 mars de l’année der- ciment et table sur une croissance du liards des dettes nettes et la baisse
dans les délais légaux.
nière. Dans le principal métier du marché comprise entre 2 % et 5 % en des coûts structurels de 200 millions
g ro u p e, l e c i m e n t , l e ré s u l t a t 2011 par rapport à 2010 ». ont été confirmés. Les actionnaires détenteurs d’actions au porteur doivent, pour
d’exploitation a reculé de 10 %, alors En effet, le dynamisme des pays Pour notre part, nous ne remettons obtenir les documents relatifs à cette Assemblée, contacter
que dans le plâtre, sous l’effet conju- émergents ne se dément pas et la pas en cause, pour l’instant, nos directement l’intermédiaire financier qui assure la gestion de
gué de l’augmentation des volumes situation en Egypte pourrait rapide- estimations. Nous tablons toujours leurs titres.
et de la hausse des prix, il a rebondi ment se normaliser et peut-être sur un chiffre d’affaires de 17,5 mil- Les documents et renseignements concernant l’Assemblée
de 80 %. Parallèlement, la situation même une partie du rattrapage liards d’euros, un résultat opéra- Générale seront tenus à la disposition des actionnaires dans
dans les granulats et béton s’est pourrait-elle se faire au cours de tionnel courant de 2,6 milliards et les conditions prévues par la réglementation en vigueur.
améliorée tout en restant déficitaire, l’année. Par ailleurs, la reprise pro- un bénéfice net part du groupe, de
avec une perte ramenée à 58 mil- gressive dans les pays développés se 1,1 milliard. J.-L. M.
lions contre 72 millions au 31 mars confirme. Aux Etats-Unis, où le Retrouvez les documents relatifs à cette
Assemblée Générale sur notre site Internet :
2010. groupe est bien implanté, la situa- ACHETER
tion des métiers du BTP reste ten- Le premier trimestre est peu significatif
www.technicolor.com/ag2011
L’ANALYSE. Les dirigeants ont pré- due, mais le niveau de la construc- dans ces métiers. Nous réitérons notre Contact
cisé que cette contre-performance tion de maisons par rapport à la conseil. Objectif : 60 €. Service Actionnaires
dans le ciment s’expliquait par population du pays est exception- PROCHAIN RENDEZ-VOUS
l’inflation et les événements en nellement faible. A terme, un fort Le 28 juillet, publication des résultats APPEL GRATUIT DEPUIS UN POSTE FIXE

Egypte où Lafarge a enregistré une rebond pourrait se manifester. semestriels.

Investir-Le Journal des Finances n° 19481Samedi 7 mai 2011


VALEURS DU SRD
20 LES ACTIONS

AXA. Les volumes reculent globalement mais les marges s’améliorent


ASSURANCES France s’inscrit en repli de 4 %, Cours (extr. 52 sem.) 15,03 (16,16 / 10,88) décollecte nette représente encore
Axa
pénalisé par les ventes en Fonds 34,08 Capi. en M€ (comp.) 34 860 (SRD, comp. A, C ) 13 milliards d’euros, « provenant
LES FAITS. Axa a publié cette Général-Epargne, « suite aux incerti- CA 2010-2011 (M€) 90 972 / 93 701 principalement des clients institu-
semaine des indicateurs d’activité tudes, en février et mars 2011, sur la 30 MM200 BNPA 2010-2011 1,20 / 2,16 tionnels d’AllianceBernstein », pré-
au titre du premier trimestre 2011. Il fiscalité de l’assurance-vie », explique PER 2010-2011 12,5 / 7 cise Axa. M. B.
en ressort un chiffre d’affaires de l’assureur. Néanmoins, sur l’impul- 15,03 Div. net 2009-2010 0,55 / 0,69
plus de 27,9 milliards d’euros, stable sion du groupe, les produits à forte 20 ACHETER
Rdt net 2009-2010 3,7 % / 4,6 %
à données publiées, mais en retrait valeur ajoutée (prévoyance et santé AN/action (décote) 23,54 (36 %) Nous tablons sur une amélioration des
de 2 % sur une base comparable. mais aussi contrats en unités de résultats en 2011, soutenue notamment
10 Tendance graphique Neutre
compte) gagnent du terrain. Si bien par une hausse des ventes de produits à
L’ANALYSE. Conformément aux que la marge sur affaires nouvelles Résist. / Supports 16,30-17,60 / 14,25-13,35 marge élevée. La valorisation reste fai-
5,58
attentes, les activités « vie, épargne, progresse de 4,5 points, à 25,8 %. Mnémo - Volume quot. moyen CS - 9 558 451 ble : le cours actuel capitalise environ
0 2006 2007 2008 2009 2010.11
retraite » reculent au premier tri- L’activité dommages, à taux de Acheter ➤ 18 7 fois les bénéfices attendus pour 2011
mestre, à 16,5 milliards d’euros. Soit change et périmètre constants, aug- (autour de 5 milliards d’euros). Viser
une baisse de près de 5 % à données mente de 2,3 %, à 9,2 milliards volume des assurances des entrepri- sur les comptes de l’assureur. Le 18 €.
comparables. En particulier, le d’euros, portée par une hausse des ses diminue. c h i f f re d’a f f a i re s gag n e 1 % , à PROCHAIN RENDEZ-VOUS
volume des affaires nouvelles en tarifs de 3 % en moyenne. Mais le La gestion d’actifs continue de peser 827 millions d’euros. Toutefois, la Le 1er juin, journée investisseurs.
Chart AXA (5 Years)

PERNOD RICARD. Une croissance tirée par les pays émergents et les produits chers
ALIMENTATION ment a été apprécié des investisseurs Cours (extr. 52 sem.) 68,28 (72,78 / 58,32) gamme s’affirme en cette sortie de
Pernod Ricard Capi. en M€ (comp.) 18 042 (SRD, comp. A, C )
tout comme la croissance supérieure crise. Les 14 marques phare de Pernod
LES FAITS. Le numéro deux aux attentes au troisième trimestre. 83,33 CA 2010-2011 (M€) 7 700 / 8 100 Ricard ont crû de 7 % en volume sur
mondial des spiritueux, dont Un ralentissement était en effet 80
MM200 68,28 BNPA 2010-2011 4,05 / 4,62
neuf mois et de 11 % en valeur, avec des
PER 2010-2011 16,9 / 14,8
l’exercice se termine le 30 juin, a fait attendu en raison de la date plus pré- bonds de 25 % (à devises constantes)
Div. net 2009-2010 1,34 / 1,40
part d’un chiffre d’affaires à neuf mois coce, cette année, du nouvel an chi- Rdt net 2009-2010 2 % / 2,1 % pour le cognac Martell, de 26 % pour le
de 5,9 milliards d’euros, en progrès de nois : les whiskys et cognacs consom- 60 coûteux whisky Royal Salute, apprécié
FP en M€ (end. net/FP) 9 704 (100 %)
11 %. L’augmentation à taux de change més à cette occasion ont été expédiés Tendance graphique Neutre en Asie, et de 21 % pour le champagne
et périmètre comparables est ressortie dès la fin 2010. C’est donc le premier Résist. / Supports 71-73 / 65,65-64,24 Perrier-Jouët. C. L. C.
40
à 7 %. La publication a été saluée jeudi semestre (juillet-décembre) qui en a 38,6 Mnémo - Volume quot. moyen RI - 779 730
par une hausse de 1,9 % de l’action. profité, affichant une croissance Acheter ➤ 80 ACHETER
interne de 7 %. Mais elle a encore 20 2006 2007 2008 2009 2010.11 2010 : exercice clos le 30-6-2011 Nous restons positifs pour l’exposition du
L’ANALYSE. Le niveau d’activité cons- atteint 5 % de janvier à mars, portée 2011 : exercice clos le 30-6-2012 groupe aux nouveaux marchés (plus d’un
taté au 31 mars a permis à Pernod par l’Asie (+ 10 %), ainsi que par les tiers des ventes et des profits). Malgré son
Ricard de confirmer pour l’exercice marchés américains (+ 11 %), où la En matière de géographie, on signa- tre, contre une baisse de 6 % pour le rebond de jeudi, la valeur perd encore 3 %
l’objectif d’une progression d’environ reprise se confirme pour les spiri- lera aussi la bonne tenue des ventes en reste de l’Europe. depuis début janvier. Objectif à 80 €.
7 % du bénéfice opérationnel, à don- tueux chers et consommés dans les France (10 % des facturations totales) Autre point apprécié du marché, le PROCHAIN RENDEZ-VOUS
nées comparables. Ce premier élé- bars.
Chart PERNOD RICARD (5 Years)
en hausse de 4 % au troisième trimes- dynamisme des produits haut de Le 1er septembre, résultats annuels.
Annonce_H156xL149_B 3/02/11 10:40 Page 1

Bolloré. Trimestre Hermès vend


Profitez du Pack en forte croissance ses parts dans
Le chiffre d’affaires de Bolloré a Jean Paul Gaultier
1er
bondi de 27 % au premier trimestre
2011 (+ 16 % à périmètre et change La maison du créateur Jean Paul

MOIS
constants), à plus de 2 milliards Gaultier va passer sous la coupe du
d’euros. Les quatre piliers du con- groupe espagnol Puig, très présent

OFFERT
glomérat ont contribué à cette crois- dans la parfumerie. Hermès a ainsi
sance. L’activité transport et logisti- vendu le 3 mai sa participation de 45 %
que progresse de 11 %, à 1,2 milliard dans la société du couturier, ce qui va
d’euros, malgré les troubles en Côte se traduire pour le groupe de luxe par
d’Ivoire. La distribution d’énergie un profit comptable de 30 millions
(+ 27 %) a été dopée par la hausse d’euros. Inter Parfums, intéressé par la
des prix de vente des produits pétro- reprise de Jean Paul Gaultier, a profité
liers. Les activités industrielles indirectement de la transaction : sa
grimpent de 16 %. Les recettes mise à l’écart du dossier a rassuré la
publicitaires des médias continuent Bourse, où l’action s’est octroyé 2,8 %
● l'hebdo : chaque semaine, analyses, ● le site : l'information financière et boursière,
perspectives et conseils boursiers. l'accès à l'espace Privilèges abonné de s’apprécier (mnémo : BOL). mercredi (mnémos : RMS et ITP).
(les sélections Investir 10, la cote enrichie,
● le magazine (offert) : 8 fois par an, tendances le journal en PDF).
et placements patrimoniaux.
Vicat. Satisfaction Chute du marché
À RENVOYER SANS AFFRANCHIR, accompagné de votre règlement à : Investir, libre réponse n° 963-075, 75482 Paris Cedex 10. OU CONNECTEZ-VOUS SUR : http://abonnement.investir.fr

✔ OUI, je m’abonne au Pack, j'ai bien noté que le 1 Le début de l’année de Vicat est automobile français
❏ er
mois d'abonnement est offert. bien meilleur que celui de ses con-
Mes coordonnées : ❏ JeJ’aichoisis la formule simple et pratique du paiement par prélèvement mensuel de : 9, 95
bien noté que mes prélèvements débuteront à partir du deuxième mois de mon abonnement.

IK90UH19
currents français. Le chiffre d’affaires
trimestriel s’est élevé à 513 millions
en avril
❐ Mme ❐ Mlle ❐ M. IK90VH05

Nom AUTORISATION DE PRÉLÈVEMENT AUTOMATIQUE À COMPLÉTER NE PAS OUBLIER DE JOINDRE un RIB ou un RIP. d’euros, contre 398 millions d’euros Comme on pouvait le redouter
N° national d’émetteur Titulaire du compte à débiter
Prénom
417 372
au 31 mars 2010, soit une augmenta- après un premier trimestre encore tiré
Adresse Nom Prénom
J’autorise l’établissement teneur de mon Adresse
tion de 28,8 %, dont 18,2 % à périmè- par les primes à la casse (beaucoup de
compte à prélever sur ce dernier, si sa
situation le permet, le montant des avis de Code Postal Ville
tre et taux de change constants. Par voitures livrées au premier trimestre
Code postal prélèvements présentés par Investir
Publications. Je vous demande de faire Compte à débiter ailleurs, la situation financière est bénéficiaient de la prime car elles
Ville apparaître mes prélèvements sur mes
extraits de compte habituels.
Code établissement Code guichet très solide, avec un ratio dettes net- avaient été commandées avant la fin
Tél. Je m’adresserai directement à Investir N° de compte Clé RIB tes sur fonds propres de 43 %. de l’année), la tendance s’est nette-
Publications pour tout ce qui concerne mon
E-mail Établissement teneur du compte à débiter (banque ou CCP)
abonnement. Je peux interrompre mon
abonnement à tout moment par simple
Les conditions climatiques très ment dégradée en avril. Les immatri-
@ Agence
RCS Paris B351 660 808

courrier ou e-mail.
Adresse
satisfaisantes ont largement contri- culations en France ont chuté de
J'accepte de recevoir des offres de la part d'Investir/ Le journal des Finances / Date et Signature :
Groupe Les Echos ❑ oui ❑ non Code Postal Ville bué à cette bonne performance. 11,2 % (– 6,8 % à nombre de jours
J'accepte de recevoir des offres de la part des partenaires D’ailleurs, la direction s’est empres- comparable). Les groupes français
Organisme créancier : Investir Publications
d'Investir/Le journal des Finances/Groupe Les Echos ❑ oui ❑ non
Offre valable jusqu’au 30/06/2011 réservée aux non-abonnés sée de préciser qu’elle ne devait pas ont été particulièrement affectés, les
et limitée à la France métropolitaine et Corse.
Les informations seront utlisées par Investir/Le journal des Finances conformément à la loi Informatique et Libertés.
❏ Par
Je préfère régler le montant de mon abonnement en une seule fois, pour 1 an : 129
chèque bancaire établi à l’ordre de : INVESTIR PUBLICATIONS.

être extrapolée sur l’ensemble de ventes de Renault baissant de 19,1 %


Un droit d’accès et de rectification peut être exercé librement auprès d’Investir/Le journal des Finances. J’ai bien noté que je recevrai 13 mois d'abonnement, le premier mois m’étant offert.
l’exercice (mnémo : VCT). et celles de Peugeot-Citroën de 20,2 %.

Samedi 7 mai 2011 Investir-Le Journal des Finances n° 1948


VALEURS DU SRD
LES ACTIONS 21

LEGRAND. Un bon début d’année, déjà intégré dans les cours


BIENS D’ÉQUIPEMENT fabricant d’équipements et de sys- Cours (extr. 52 sem.) 29,70 (32,09 / 22,21) tabilité confortée par sa prévision
Legrand
tèmes électriques avec une pro- 32,09 Capi. en M€ (comp.) 7 818 (SRD, comp. A, C ) d’une marge opérationnelle
LES FAITS. Legrand a réalisé un gression, à structure et taux de
30
CA 2010-2011 (M€) 3 891 / 4 250 moyenne de 20 % après prise en
chiffre d’affaires de 1 milliard change constants, de 16 % dans les BNPA 2010-2011 1,59 / 1,71 compte des acquisitions, à moyen
d’euros au premier trimestre, en « nouvelles économies », Russie, PER 2010-2011 18,7 / 17,4 terme. D. T.
progression de 13,7 % par rapport à Chine, Brésil, Inde mais aussi Tur- 25 MM200
Div. net 2009-2010 0,70 / 0,88
la même période l’an dernier, et de quie ou Pérou. La croissance a, par Rdt net 2009-2010 2,4 % / 3 % RESTER À L’ÉCART
5 % en interne. La société limou- ailleurs, bénéficié d’un effet de base 20 29,70 Les performances de la société sont soli-
FP en M€ (end. net/FP) 2 736 (40 %)
geaude a dégagé un bénéfice opéra- particulièrement favorable sur des, mais nous semblent déjà prises en
Tendance graphique Hausse
tionnel ajusté de 218,2 millions deux zones importantes que sont la 15 compte par le marché au regard d’un
d’euros, faisant ressortir une marge France et l’Italie, effets qui Résist. / Supports 30,40-30,79 / 28,86-28,47 ratio de PER de plus de 17 fois les bénéfi-
de 21,1 %. Le bénéfice net part du devraient s’inverser au cours de 10,2 Mnémo - Volume quot. moyen LR - 851 653 ces attendus pour 2011 (1,71 €) pour
10 20062007 2008 2009 2010 .11
groupe a bondi de 41,2 % pour l’année. Ce bon niveau d’activité du Ecart - une moyenne sur les derniers exercices
atteindre 127,5 millions d’euros. premier trimestre lui permet de de 14 fois.
confirmer l’objectif d’une crois- En ce qui concerne la rentabilité, la 20,5 % atteint l’an dernier, celle du PROCHAIN RENDEZ-VOUS
L’ANALYSE. Les pays émergents sance interne de 5 % visée sur société souligne que, au regard du premier trimestre démontre la forte Le 26 mai, assemblée générale des
ont soutenu les performances du l’année. niveau de marge opérationnelle de amélioration structurelle de sa ren- actionnaires.
Chart LEGRAND (5 Years)

IPSEN. Une performance trimestrielle supérieure aux attentes


PHARMACIE-SANTÉ avec une performance de 5,7 %. Elle Cours (extr. 52 sem.) 27,25 (35,66 / 22,01) chain. Un événement très attendu
Ipsen
a profité d’une bonne dynamique à Capi. en M€ (comp.) 2 295 (SRD, comp. A, C ) qui pourrait marquer le début
LES FAITS. Le laboratoire pharma- l’international notamment pour les 45 43,72 CA 2010-2011 (M€) 1 100 / 1 155 d’une transformation du groupe,
ceutique français a agréablement traitements gastriques en vente MM200 BNPA 2010-2011 1,13 / 1,85 avec à la clé une possible cession de
surpris. Alors que les investisseurs libre, Forlax et Smecta. En France, 40 PER 2010-2011 24,1 / 14,7 l’activité médecine générale en
s’attendaient à une maigre crois- cette activité affectée par des bais- Div. net 2009-2010 0,75 / 0,80 France et une priorité probable
sance de 2,5 % au premier trimestre, ses de prix et le déremboursement 35 donnée à la remontée des marges.
27,25 Rdt net 2009-2010 2,8 % / 2,9 %
Ipsen a affiché une progression de est en perte de vitesse. A. B.
30 FP en M€ (end. net/FP) 1 079 (-17 %)
7,4 % (+ 6,1 % à périmètre constant) La division des médicaments de
de son chiffre d’affaires, à 285,8 mil- spécialités a continué à bien se Tendance graphique Hausse ACHETER
25
lions d’euros. Le titre gagnait 2,6 % comporter affichant une croissance Résist. / Supports 30-31,50 / 26-24 Le rebond du titre de 19 % depuis janvier
mardi, jour de la publication. de 8,5 %, à 182,8 millions d’euros. La 20 2006 2007 2008 200922,01
2010.11
Mnémo - Volume quot. moyen IPN - 125 825 fait suite à une chute de près de 50 % en
montée en puissance des nouveaux Acheter ➤ 33 2010. On pourra jouer les annonces du
L’ANALYSE. Contrairement aux produits (Somatuline et Dysport 9 juin qui devraient redonner des cou-
attentes, la division médecine géné- dans les indications esthétiques et sance de plus de 60 %, a contribué à 2011. Les objectifs seront probable- leurs à l’action.
rale (qui représente un tiers des fac- neuromusculaires) en Amérique du cette performance. La direction n’a ment revus lors de la présentation PROCHAIN RENDEZ-VOUS
turations globales) a bien résisté, Nord, zone qui connaît une crois- pas donné plus de précisions pour du plan stratégique le 9 juin pro- Le 9 juin, revue stratégique.
Chart IPSEN (5 Years)

Lagardère prudent De bons comptes


Le chiffre d’affaires du premier
trimestre (1,8 milliard d’euros) est
pour Boursorama
stable à périmètre et taux de chan- Le banquier et courtier en ligne a
ges constants, compte tenu d’un publié des résultats trimestriels
effet de base encore difficile dans supérieurs à nos attentes. Le produit
l’édition de livres (succès des ouvra- net bancaire (56,8 millions d’euros)
ges de Stephenie Meyer l’an passé). affiche une croissance de 18 %, tirée
Par ailleurs, les recettes publicitaires notamment par l’international. Une

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE
ont été bien orientées (+ 6 %, contre progression moins forte des charges
un objectif annuel de + 3 %), mais le (+ 12 %) a permis un rebond de 37 %
groupe souligne l’attentisme actuel du résultat brut d’exploitation et de
des annonceurs. L’entrée en Bourse
de Canal+ France pourrait être à
nouveau tentée au second semestre.
35 % du résultat net part du groupe,
à 11,1 millions.
L’action a consolidé le jour de la
publication (– 2,2 % le 4 mai), en
Mixte 2011
Rhodia en très
partie parce qu’elle avait fortement
monté avant. De surcroît, certains
MARDI 24 MAI 2011 À 10 HEURES 30
analystes financiers estiment que au Palais des Congrès - Amphithéâtre bleu
grande forme les recrutements pèseront plus for-
tement sur la marge qu’ils ne l’atten- 2, place de la Porte Maillot - 75017 Paris
Le chimiste français a publié daient (mnémo : BRS).
d’excellents résultats trimestriels, Dividende soumis à l’approbation de l’Assemblée Générale :
supérieurs aux attentes. Dans un con-
1e par action, en hausse de 67 % par rapport à 2009
texte de forte demande, il a pu répercu-
ter sans difficulté la hausse des matiè-
Glencore affole
Tous les documents d’information relatifs à cette Assemblée Générale, y compris l’intégralité
res premières dans ses prix. Le chiffre
d’affaires a progressé de 28 %, à
les compteurs de la brochure de convocation qui précise les modalités de participation à l’Assemblée, sont
disponibles sur le site internet : www.finance.arkema.com.
1,5 milliard d’euros, et la marge brute Les investisseurs ont pris
d’exploitation a atteint le niveau record d’assaut l’offre de titres Glencore en
Pour toute information complémentaire, n’hésitez pas à nous contacter :
de 18,8 %. Le bénéfice a été multiplié souscrivant à la totalité dès le pre-
par deux, à 151 millions d’euros. La mier jour, option de surallocation 0 800 01 00 01 actionnaires-individuels@arkema.com
direction a relevé son objectif et vise comprise. La fourchette de prix indi-
désormais un excédent brut d’exploita- cative, de 480 à 580 pence, valorise le
PREMIER CHIMISTE FRANÇAIS, ACTEUR MAJEUR DE LA CHIMIE MONDIALE,
tion supérieur à 1 milliard d’euros pour géant suisse du négoce de matières Arkema invente chaque jour la chimie de demain. Une chimie de spécialité, moderne et responsable,
2011. Des résultats qui vont profiter à premières autour de 36,5 milliards tournée vers l’innovation, qui apporte à ses clients des solutions concrètes pour relever les défis du
Solvay dont l’offre sur Rhodia (au prix de livres, soit 40 milliards d’euros. Le changement climatique, de l’accès à l’eau potable, des énergies du futur, de la préservation des
de 31,60 € par action) pourrait être lan- groupe doit entrer en Bourse à Lon- ressources fossiles, et de l’allégement des matériaux. Présent dans plus de 40 pays avec 14 000 colla-
borateurs, 8 centres de recherche, Arkema a réalisé un chiffre d’affaires de 5,9 milliards d’euros en 2010.
cée mi-juin pour se clôturer en sep- dres le 24 mai et à Hong Kong le
* Le monde est notre inspiration
tembre. (lire aussi le blog-notes de 25 mai, et prévoit de mettre environ
Georges Valance p. 18). Mnémo : RHA. un tiers de son capital sur le marché.

ARKP023_INVESTIR_149X156.indd 1 Investir-Le Journal des Finances n° 19481Samedi27/04/11


7 mai 18:15
2011
VALEURS DU SRD
22 LES ACTIONS

ANALYSE FINANCIÈRE. L’éditeur d’annuaires va collecter cette année plus de la moitié de ses recettes publicitaires grâce à
ses sites Internet. Cette mutation vers le numérique, bien engagée, devrait permettre une reprise de la croissance courant
2011, malgré l’érosion inexorable de l’activité traditionnelle, et sans affecter la marge d’exploitation, toujours confortable.

PAGESJAUNES, DU RENDEMENT
EN ATTENDANT LA CROISSANCE
A près deux ans de baisse de
leurs investissements en com-
munication, les entreprises clientes
Une audience enviable…
Millions de visiteurs uniques en mars en France
…qui attire les annonceurs
au détriment des annuaires imprimés
Points forts
Audience. Les sites du groupe sont
Les sites les plus visités sur... Recettes publicitaires nettes en M€ parmi les plus visités de France, y
de PagesJaunes, principalement compris dans leur version pour télépho-
... l'Internet fixe ... et mobile
des PME locales et des artisans, ont nes portables connectés à Internet.
repris leurs efforts commerciaux. Google 35,4 Google 12,2 Sites Internet 2010 Annuaires papier Marges. La marge d’exploitation a
Les commandes ont augmenté de Microsoft (MSN,…) 26,5 Facebook 11,1 537,6 540,7 atteint 42,8 % en 2010 (+ 1 point). Elle
1,4 % au dernier trimestre 2010, puis Facebook 26,4 Orange 9,8 est aussi élevée sur Internet que pour les
2009
de 3,1 % lors des trois premiers mois Orange 20,6 SFR 7,5 annuaires imprimés.
de 2011. Le rythme serait plus élevé 506,4 602,2
Youtube 20,4 Apple 5,5 Rendement. La société distribue désor-
en avril. A fin mars, les réservations Free 17,4 Bouygues 5,1 2008 mais les deux tiers de ses profits et non
pour des campagnes par Internet Pagesjaunes 15,9 Microsoft 4,7 471,4 663 plus la totalité. Malgré cela le rendement
ont même augmenté de 15 %. Ces s’élève à 8 % au cours actuel.
commandes se traduisent en chiffre
Yahoo! 15,5 PagesJaunes 4,7 2007
SFR 12,6 Twitter 4,7 379,7 706,4 Points faibles
d’affaires avec six mois de décalage
TF1 / Wat 11,7 Lagardere 4,2 Google. Le moteur de recherche améri-
pour les annuaires imprimés. Le
Source : Mediametrie Source : Pagesjaunes cain est un puissant concurrent.
délai est plus long, un peu plus d’un
an, pour les sites Web, où les factu- Recettes numériques. Les sites Web du groupe (pagesjaunes.fr, mappy.fr...) sont parmi les plus fréquentés par les internautes. Dettes. Le groupe était endetté à
rations s’étalent sur la durée des Leurs recettes publicitaires en ligne ont atteint 538 millions d’euros en 2010 : presque autant que sur les annuaires imprimés. hauteur de 1,79 milliard d’euros fin
mars, soit 3,48 fois son excédent brut
contrats. d’exploitation. Toutefois, les banques ont
lièrement bien adaptée au Web est aussi soutenue par certains sites « UrbanDive » (plongée urbaine), ce relevé le plafond qu’elles autorisent de 4
Retour à la croissance mobile, et profite de l’engouement complémentaires (annoncesjau- système entre sans complexe en à 4,25 fois fin 2011.
Compte tenu de ces éléments pour les smartphones, ces télépho- nes.fr et avendrealouer.fr, embau- concurrence avec Street View (Goo-
encourageants pour l’avenir, Tho- nes connectés au réseau (un porta- che.com, 123people.fr). gle). Plus récente, la technologie Actionnariat
mas Jorion, analyste financier chez ble sur trois, actuellement). A fin Interrogé sur la concurrence de serait plus ouverte, pour permettre Moins-value. Le capital est contrôlé à
Natixis, estime que le chiffre d’affai- mars, 4,9 millions d’applications Google, le directeur général, Jean- aux utilisateurs de développer leurs 54,7 % par le holding Mediannuaire, qui
res du groupe devrait progresser de PagesJaunes et 2,2 millions d’appli- Pierre Remy, répond que « Pages- applications. Un lien est prévu avec regroupe des fonds d’investissement de
1 % cette année, malgré la baisse de cations Mappy avaient déjà été télé- Jaunes permet une recherche locale Facebook, parfois plus utilisé que KKR (80 %) et Goldman Sachs (20 %).
Ils ont acheté les titres en octobre 2006
1 % constatée au premier trimestre. chargées par les « mobinautes ». ciblée et non une simple exploration Google par les jeunes. UrbanDive à France Télécom, au prix de 22 €.
Cette hausse de 1 % se décompose- préliminaire ». Il explique aussi que couvre 90 villes, et en vise 200 d’ici à Depuis, 12,65 € de dividendes ont été
rait entre un recul de 7,5 % pour les Faire mieux que Google si le groupe a pris la décision straté- fin 2011. versés (dont 9 € à titre exceptionnel). Le
annuaires imprimés (soit le rythme Les bons résultats d’audience gique de développer son propre Quant à l’activité de création de prix de revient de ces fonds est ainsi
enregistré fin mars) et une hausse sur le Net fixe et mobile ont permis système de recherche sur cartes « à sites Internet (et d’aide au référen- réduit à 9,35 € (hors frais financiers),
de 8 % pour les sites Internet, dont une hausse des tarifs publicitaires réalité augmentée » (intégrant les cement sur les moteurs de recher- mais fait encore ressortir une perte
latente.
les recettes frôleraient ainsi (de + 2 à + 3 % début 2011). Elle va se informations contenues dans les che), elle offre un précieux service,
581 millions d’euros. Elles dépasse- poursuivre grâce au nouvel outil de annuaires), c’est que « de plus en alors que Google propose une tech- Répartition du capital
raient pour la première fois celles suivi de la performance des campa- plus de recherches locales se feront en nologie à utiliser soi-même. De fait, Mediannuaire
des annuaires papier ( 500 mil- gnes par les annonceurs. L’audience environnement 3D ». Baptisé assure Jean-Pierre Remy, « peu de
lions). menuisiers ou de coiffeurs ont envie 54,7
Les revenus numériques n’ont Marges stables à un haut niveau de passer leurs soirées à faire leur
progressé que de 5,5 % au premier site ! ». Malgré une concurrence ren-
2010 2011 (e) 2012 (e) En %
trimestre, mais PagesJaunes va pro- forcée, PagesJaunes vise 20 % de ce
fiter d’un nouveau relais de crois- Chiffre d’affaires (en M€) 1.125,2 1130 1.155 marché en 2011, soit de 30.000 à
sance avec les versions de ses sites Résultat opérationnel (en M€) 481,7 480 490 40.000 sites créés. Un créneau 45,3
Web pour mobiles, commerciali- d’avenir, alors qu’un quart seule-
Marge opérationnelle (en %) 42,8 % 42,5 % 42,4 %
sées séparément. ment des PME françaises sont équi- Autres
Dès cette année, les recettes Résultat net part du groupe (en M€) 244,9 240 255 pées d’un site Web.
publicitaires sur l’Internet mobile Bénéfice par action (en €) 0,87 0,85 0,91 Jean-Luc Champetier
pourraient s’élever à 15 millions,
soit tout de même 1,3 % du chiffre
Ratio cours/bénéfice (en nombre de fois) 8,3 8,5 8
ACHETER
Analyse graphique
Cours le 5-5-2011 : 7,25 € ; CB : 2.037M€ ; FP : – 2.154 M€ ; dette nette au 31-03-2011 :
d’a f f a i re s 2 0 1 0 . L a re c h e rc h e 1.790 M€ ; ratio d’endettement : NS ; dividende 2010 : 0,58 € ; rendement : 8% ; Nous visons 8,50 €, soit 9,3 fois le béné- PagesJaunes
d’informations locales est particu- mnémo : PAJ . fice net 2012, estimé à 0,91 € par action. En euros
7,25
MM50
14

Un potentiel de hausse du cours de 20 % 11


MM200

8
Sans être encore une pure valeur augmentée de la dette nette) se Un ratio raisonnable peu déçu (+ 5,5 %) et n’a pas tout
Internet, PagesJaunes a réalisé limite à 5,8 fois son excédent brut En M€ à fait suffi à compenser le déclin
3.788 5
47,8 % de son chiffre d’affaires sur d’exploitation (EBE) estimé pour Capitalisation
des annuaires imprimés (– 7,5 %) 2007 2008 2009 2010 .11
le Web en 2010 et 58,4 % au pre- l’exercice 2011 clos fin mars 2012. 1.793 et du renseignement téléphoni-
boursière
7,3 Tendance graphique Hausse
mier trimestre 2011. La numérisa- Ce ratio s’élève à 9,3 fois pour le fois que (118 008), d’où un effritement
tion des recettes est beaucoup moteur de recherche Google, de 1 % du chiffre d’affaires total, à Résistance 7,835 €-8,130 €
Dette nette VE/EBE
plus avancée que celle des autres leader mondial de la publicité sur fin mars 2011 1.995 231,6 millions. Mais l’objectif de Supports 6,826 €-6,347 €
« annuairistes ». Ainsi, le britan- Internet, et à 11,5 fois pour son PagesJaunes reste d’obtenir une Le test du support à 6,826 € a permis au
nique Yell Group (annuaires concurrent Yahoo!. En retenant 518 stabilité des facturations et de titre de rebondir. Les indicateurs techniques
Valeur Excédent brut
Yellow Pages) ne collecte que un ratio raisonnable de 8 fois d’entreprise (VE) d’exploitation l’excédent brut d’exploitation sur se sont retournés à la hausse et s’inscrivent
25,3 % de ses recettes sur le Net, pour PagesJaunes, qui se paie 2011 estimé l’ensemble de 2011 (pour notre désormais en territoire positif. Leur orienta-
selon les derniers chiffres publiés actuellement 7,3 fois, le potentiel part, nous attendons un peu tion milite pour la formation d’une nouvelle
(neuf mois à fin décembre 2010). de hausse du cours frôle 20 % (à dra d’une accélération de la crois- plus), puis une croissance de 5 % jambe de hausse en direction de 7,835 €,
Résultat : son chiffre d’affaires est dette constante), d’où notre sance des recettes publicitaires à moyen terme, grâce au moindre puis 8,13 €. Alternativement, l’enfonce-
ment des 6,826 € entraînera un retour vers
en fort recul (– 11,8 %) et sa objectif de 8,50 €. des sites Web du groupe. Au pre- poids relatif des annuaires papier.
les 6,347 €.
valeur d’entreprise (capitalisation La revalorisation du titre dépen- mier trimestre, ce rythme a un J.-L. C.

Samedi 7 mai 2011 Investir-Le Journal des Finances n° 1948


ASSEMBLÉES
LES ACTIONS 23

LES CONSEILS
Assemblée générale mixte du 4 mai 2011

DE VOTE AIR LIQUIDE. Une action au plus haut


et des actionnaires toujours aussi satisfaits
L es assemblées se poursuivent à
un rythme soutenu au mois de
mai. Nous passons en revue ci-contre
la crise des subprimes pourraient ne
pas vouloir confier encore une fonc-
tion à des membres de l’ancienne
LE FAIT NOU-
VEAU. Interrogé sur
Evolution des rémunérations...
... pour les actionnaires
Les principaux actionnaires
Aucun actionnaire ne détenant plus de 5 % du
et dans les pages suivantes sept réu- direction. les projets gouverne- capital, la société ne fait mention d’aucun
Dividende voté 2010 2,35 € actionnaire dans son rapport annuel. Il est
nions de grands groupes qui se sont 8e résolution. mentaux de prime seulement indiqué qu’au cours de l’année
Evolution par rapport à 2009 + 11,4 %
tenues au cours des derniers jours. VOTER POUR. Cette résolution pré- accordé aux salariés 2010 Credit Suisse a franchi à la baisse le
Par ailleurs, comme nous le faisons voit d’élire comme administrateur de sociétés augmen- Taux de distribution 2010 48,7 % seuil des 2 % en mai avec une participation
toutes les semaines, nous examinons Christian Streiff, qui fut notamment Benoît Potier tant leurs dividen- Taux de distribution 2009 49,5 % de 1,97 %. En avril, Natixis Asset
Management a également franchi à la baisse
ci-dessous les résolutions proposées président du directoire du groupe des, Benoît Potier, le président du ... pour le président ce seuil des 2 % et possédait alors 1,97 %.
dans le cadre des prochaines assem- Peugeot Citroën SA de 2006 à 2009. groupe, s’est montré assez critique : Rémunération totale Le capital présent 50,2 %
2,66 M€
blées de sociétés du Cac 40. Cette Espérons qu’il pourra occuper ses « Un certain nombre de gens n’ont pas (fixe + variable)
fois, nous nous concentrons sur la fonctions avec plus de continuité au encore réalisé que la croissance des Evolution par rapport à 2009 + 20,9 %
semaine du 16 au 20 mai. Nous met- Crédit Agricole qu’à EADS ou chez dividendes vient en fait de la crois- nibles pour être réinvestis. En y ajou-
tons en évidence uniquement certai- Peugeot. sance des profits réalisée à l’interna- tant une dette supplémentaire de 20
nes résolutions, soit pour insister sur 19e et 20e résolutions. tional et pas nécessairement en à l’exception de celle relative à l’émis- à 30 €, le groupe consacre de 160 à
notre opposition, soit pour exposer le VOTER CONTRE. Ces résolutions France », a-t-il indiqué, insistant sur sion de bons de souscription en 170 € à des investissements qui per-
débat qu’elles peuvent susciter soit, autorisent le conseil d’administra- l’indispensable équité entre salariés période d’OPA (bons Breton). Elle n’a mettent d’augmenter les ventes de
encore, pour saluer des initiatives tion à augmenter le capital social par français et étrangers dans un groupe été approuvée qu’à 57,9 % (contre 8 % à 10 %.
qui nous semblent intéressantes. émission d’actions, avec suppression qui compte 43.600 collaborateurs 63 % l’an dernier) bien que le taux de Le groupe est numéro un mondial
du droit préférentiel de souscription dans 80 pays et donc sur la difficulté dilution potentiel, auparavant de des gaz et services avec une part de
uVeolia Environnement (VIE) (DPS) pour les actionnaires actuels. de mettre en place le système envi- 50 %, ait été ramené à 33 %. marché de 22 % devant Linde (19 %)
(17 mai) Nous sommes, par principe, contre sagé. Par ailleurs, une nouvelle adminis- et les américains Praxair et Air Pro-
17e résolution. l’abandon par les actionnaires de tratrice, Mme Siân Herbert-Jones, ducts (13 % et 12 %).
VOTER POUR. Cette résolution leurs droits. Il sera toujours temps de AMBIANCE. La grand-messe de directeur financier de Sodexo, a été Le nombre d’actionnaires indivi-
modifie les statuts afin de rendre se prononcer au cas par cas à l’occa- l’actionnariat individuel en France a nommée. Le conseil compte désor- duels s’élève à 390.000, ils détiennent
possible la participation à l’assem- sion d’opérations importantes le rassemblé 5.100 fidèles au palais des mais 13 membres, dont 3 femmes et 36 % du capital.
blée via Internet. Nous y sommes nécessitant. Congrès à Paris. Le grand auditorium 5 étrangers. Entre 2000 et 2010, le taux de rentabi-
favorables dans la mesure où cela n’y suffisant pas, une salle annexe lité annuel pour l’actionnaire d’Air
favorise l’accès d’un plus grand nom- uPPR (PP) (19 mai) avait dû être ouverte. Très satisfaits, ENTENDU À L’ASSEMBLÉE. Benoît Liquide (plus-value et dividende
bre d’actionnaires à ce moment clé 9e, 10e et 11e résolutions. alors que l’action a progressé de 22 % Potier a présenté de façon simple le réinvesti) s’est élevé à 10,2 % alors
de la vie de la société. VOTER CONTRE. Ces trois résolu- l’an dernier et évolue à son plus haut modèle de croissance et d’investisse- qu’il a été négatif pour le Cac 40.
tions autorisent la société à émettre niveau historique, les actionnaires ment du groupe : pour 1.000 € de ven- R. L. B.
u Crédit Agricole SA (ACA) des actions ou d’autres valeurs mobi- ont abondamment applaudi Benoît tes, Air Liquide dégage 200 € de cash-
(18 mai) lières sans droit préférentiel de sous- Potier et les différents dirigeants du flow ; 50 €, soit la moitié du bénéfice, ACHETER
6e résolution. cription (DPS). Rappelons que ce groupe. sont distribués sous forme de divi- Le taux de croissance annuel de 8 % à 10 %
VOTER POUR. Cette résolution pré- sont des résolutions auxquelles nous dende ; 10 € sont consacrés à l’aug- attendu pour les prochaines années justifie
voit de mettre à disposition de nous opposons systématiquement. RÉSOLUTIONS. Toutes les résolu- mentation du besoin en fonds de les plus-hauts historiques atteints ces der-
l’ancien président René Carron des En revanche, nous votons pour à la 7e tions ont été adoptées à plus de 90 %, roulement. Donc 140 € restent dispo- niers jours. Viser 120 € (mnémo : AI).
« moyens administratifs [...] dans résolution qui concerne des aug-
l’exercice des fonctions de président de mentations de capital avec maintien
la Fondation Grameen Crédit Agri- du DPS.
cole et de la Fondation pour l’agricul-
Assemblée générale mixte du lundi 2 mai 2011
ture et la ruralité dans le monde ». Retrouvez nos comptes
Nous n’y sommes pas opposés, mais
certains actionnaires plus critiques
rendus en direct des
assemblées
VINCI. Après une belle année 2010, L’exercice
envers les erreurs de la banque avant sur Investir.fr en cours s’annonce aussi sous de bons auspices
LE FAIT NOU- Evolution des rémunérations... Les principaux actionnaires
VEAU. Même si le ... pour les actionnaires Capital Droits de vote
premier trimestre a

investir La Bourse Dividende voté en 2011 1,67 € Salariés FCP 9% 9,2 %


bénéficié de bonnes
Evolution par rapport à 2010 + 3,1 % Qatari Diar 5,7 % 5,8 %
à la radio conditions climati-
Taux de distribution 2010 51,1 % Financière Pinault 3,8 % 3,9 %
ques en opposition
Retrouvez
Xavier Huillard avec le début de l’an Taux de distribution 2009 53,2 % Le capital présent 55,9 %
dernier, la publication d’un chiffre ... pour le président

les points d’affaires trimestriel de 7,7 milliards,


en hausse de 25,4 %, dont 9,5 % de
Rémunération totale
(fixe + variable)
1,57 M€
ENTENDU À L’ASSEMBLÉE. Vinci
Bourse croissance interne, augure d’un exer-
cice très prometteur. Le carnet de com-
Evolution par rapport à 2009 Stable est la troisième société du Cac 40 pré-
férée des actionnaires individuels. Son
mandes en hausse de 3 % au 31 mars club des actionnaires a été reconnu
de la rédaction ne tient pas compte de l’énorme con- augmentation de capital destinée à comme le meilleur. Les actionnaires
trat Sud Europe Atlantique dont le financer l’acquisition majeure de individuels, au nombre de 300.000,
d'investir.fr sur RFI financement devrait être très bientôt Cegelec qui a permis au groupe de détiennent environ 12 % du capital de
bouclé. devenir le leader européen des servi- la société. Un actionnaire qui aurait
Déjà, l’an dernier, le groupe avait enre- ces à l’énergie, métier très résistant à la investi 1.000 € au 1er janvier 2000 aurait
gistré de bonnes per for mances crise. aujourd’hui 5.426 € (en tenant compte
Tous les jours à 9 h 08 pour l'ouverture annuelles. Le chiffre d’affaires avait des dividendes). Alors que, sur la
progressé de 8,6 %, à 33,4 milliards AMBIANCE. Dans une ambiance période, l’indice Cac 40 a reculé de
d’euros, dont 16 % ont été réalisés dans bon enfant, Xavier Huillard, le prési- 36 %, l’action Vinci s’est appréciée de
A 13 h 38 pour la mi-séance les pays émergents (et même 19 % en dent-directeur général, a été très plus de 250 %. La politique du groupe
ce qui concerne le seul contracting, attentif aux questions des actionnai- consiste à racheter des actions pour
et la découvertede la valeur du jour c’est-à-dire la construction, la route et res en y répondant de façon exhaus- éviter la dilution. Ainsi, ce sont
l’énergie). L’exercice a été un record tive. 8,7 millions d’actions qui ont été
pour les partenariats public-privé. Les rachetées ces douze derniers mois.
A 18 h 28 pour la clôture marges, quant à elles, se sont amélio- RÉSOLUTIONS. Toutes les résolu- J.-L. M.
rées tant dans le contracting que dans tions ont été très largement adoptées.
les concessions. Un dividende de 1,67 € par action, en ACHETER
Dans cette dernière branche, l’objectif augmentation de 3,1 %, a été voté. Un La stratégie du développement du groupe
d’une marge d’excédent brut d’exploi- acompte de 0,52 € ayant déjà été versé de construction et de concessions est con-
tation de 70 % (contre 68,8 % l’an der- le 16 décembre, le solde de 1,15 € sera vaincante. Le potentiel d’appréciation nous
RFI 89 FM nier) a été confirmé. Le bénéfice par
action a progressé de 3 %, malgré une
détaché le 6 juin et mis en paiement le
9 juin.
semble important. Viser 55 € (mnémo :
DG).

Investir-Le Journal des Finances n° 19481Samedi 7 mai 2011


ASSEMBLÉES
24 LES ACTIONS
Assemblée générale mixte du 29 mai 2011

RENAULT. Une ambiance calme, comme si de rien n’était...


LE FAIT NOU- réponse, le patron de Renault a passé gestion quotidienne qu’impose à Car- Evolution des rémunérations... Les principaux actionnaires
VEAU. Même si ce la parole à Marc Ladreit de Lachar- los Ghosn sa double casquette de ... pour les actionnaires Capital Droits de vote
n’est pas à propre- rière, le président du comité des patron de Renault et de Nissan. Dividende voté 2010 0,30 € Etat français 15 % 17,9 %
ment parler un fait nominations et de la gouvernance,
NS (pas de Nissan Finance 15 % 0%
nouveau, ce fut cer- qui a juste précisé de façon lapidaire RÉSOLUTIONS. Toutes les résolu- Evolution par rapport à 2009 dividende
tainement l’événe- « à l’unanimité le comité de gouver- tions ont été largement adoptées, y en 2009) Daimler AG 3,1 % 3,7 %
Carlos Ghosn ment marquant de nance a indiqué au conseil d’adminis- compris celle relative au renouvelle- Salariés 3,1 % 3,7 %
Taux de distribution 2010 2,5 %
l’assemblée : alors qu’on attendait un tration qu’il n’y avait aucune raison de ment du mandat d’administrateur de ... pour le président Le capital présent 67,9 %
climat agité et tendu, la réunion des proposer la démission du président ». Philippe Lagayette, président du
Rémunération totale
actionnaires s’est déroulée dans un Par ailleurs le groupe a indiqué être comité d’audit élu à 95,6 %. Le cabinet (fixe + variable) 1,2 M€ Carlos Ghosn a confirmé qu’il espé-
calme étonnant. Comme si le groupe en phase active de recherche du rem- Proxinvest spécialisé dans les conseils rait que Renault s’implante directe-
Evolution par rapport à 2009 Stable*
n’avait pas été secoué depuis de longs plaçant de Patrick Pélata, auquel un de vote avait pourtant conseillé de ment en Chine avant 2016, c’est-à-
* Carlos Ghosn a renoncé à sa part variable
mois par une rocambolesque fausse hommage appuyé a été rendu. « Le voter contre. au titre de 2010.
dire avant la fin du plan « Drive the
affaire d’espionnage. processus de sélection et d’audition des Change » lancé en février dernier. Le
personnalités susceptibles d’assurer les ENTENDU À L’ASSEMBLÉE. Le groupe s’appuierait sur la base indus-
AMBIANCE. Les salariés, dont on fonctions de directeur général délégué groupe redistribuera chaque année à voulu rassurant, indiquant :« Il sera trielle dont dispose Nissan dans ce
pensait qu’ils choisiraient l’assemblée aux opérations a commencé. Nous ses actionnaires l’intégralité des divi- sans doute difficile d’éviter quelques pays. R. L. B.
comme tribune pour exprimer leurs sommes très attentifs à ce qu’une déci- dendes reçus de ses participations arrêts de production mais ils seront de
interrogations et leurs reproches, sion soit prise dans des délais compati- dans Nissan, Volvo et AvtoVAZ. courte durée et il n’y en aura pas en RESTER À L’ÉCART
étaient étrangement absents. Quant bles avec le bon fonctionnement de S’ajoutera à cela, selon l’environne- mai. » Le groupe s’est adapté en fai- Comme le montrent les chiffres d’immatri-
aux actionnaires, un seul s’est risqué à l’entreprise », a indiqué Marc Ladreit ment, une partie de l’autofinance- sant évoluer son offre. Il a ainsi sus- culation en France en avril (– 11,2 % pour le
demander à Carlos Ghosn pourquoi il de Lacharrière. Cela signifie que la ment libre. pendu certaines teintes de peinture marché et – 19,1 % pour le groupe
n’avait pas, comme son bras droit désignation à ce poste stratégique A propos des conséquences de la qui ne peuvent plus être fabriqués en Renault), les annonces risquent d’être
Patrick Pélata, remis sa démission lors devrait être rapide, une nécessité situation au Japon, Gérard Leclercq, raison de la rupture d’approvisionne- défavorables dans les prochains mois
du conseil du 11 avril. En guise de compte tenu de l’éloignement de la le directeur des fabrications, s’est ment de pigments fabriqués au Japon. (mnémo : RNO).

Assemblée générale mixte du 5 mai 2011

ESSILOR. Hubert Sagnières, futur président directeur général


LE FAIT NOU- première fois, le Palais Brongniart RÉSOLUTIONS. C’est une pre- Evolution des rémunérations... Les principaux actionnaires
VEAU. Le président pour tenir son assemblée au palais mière et une surprise pour la direc- ... pour les actionnaires Capital Droits de vote
Xavier Fontanet est des Congrès, au salon Bleu, parfaite- tion : la quatorzième résolution rela- Dividende voté 2010 0,83 € Salariés 8,2 % NC
intervenu en fin ment adapté pour recevoir les très t i v e à l ’é m i s s i o n d e b o n s d e
Evolution par rapport à 2009 + 18,6 % Autocontrôle 1,3 % NC
d’ass emblé e pour nombreux et fidèles actionnaires souscription « Bons Breton » a été
faire le point sur la individuels. Le président Xavier Fon- refusée à plus de 56 %. Toutes les Taux de distribution 2010 37 % Le capital présent 62,67 %
Xavier Fontanet gouvernance tanet précisait que c’était un réel plai- autres résolutions ont été approu- Taux de distribution 2009 37 %
actuelle. Il a précisé qu’elle devait sir de les recevoir. vées, notamment l’augmentation du ... pour le directeur général ACHETER
évoluer. « Le temps est venu de réunir Une assemblée très attentive aux dif- dividende de 18,6 % à 0,83 €. Les Rémunération totale La performance boursière depuis le
1,81 M€
les deux fonctions, président et direc- férentes présentations : résultat, re n o u v e l l e m e n t s d e s m a n d a t s (fixe + variable) début de l’année est remarquable. Le
teur général, un prochain conseil en stratégie et perspective. « La d’administrateurs ont été approuvés Evolution par rapport à 2009 + 31 % titre s’adjuge 16 % alors que le Cac 40
décidera », a-t-il indiqué. Il a par meilleure croissance depuis 15 ans. » à hauteur de 95 % à 99,18 %, tel était ne progresse que de 5 %, signe de la con-
ailleurs rappelé « qu’Essilor était un En effet pendant cette période le le cas pour Hubert Sagnières direc- fiance des investisseurs dans le fort
authentique leader mondial mais éga- cours d’Essilor a été multiplié par 7 teur général et futur président. d’un outil en cas d’offre hostile. Le potentiel du groupe.
lement un “challenger” ». Des applau- alors que le Cac 40 doublait seule- directeur général n’a pas souhaité Au vu d’un premier trimestre supérieur
dissements, nombreux et nourris, ont ment. Le taux de rentabilité annuelle ENTENDU À L'ASSEMBLÉE. Aux revoir à la hausse les objectifs aux attentes et d’une structure finan-
salué la brillante et dernière interven- de l’action depuis 25 ans ressort à trois questions posées par Investir- annuels et ce malgré un excellent cière très solide (voir page 7) nous res-
tion de Xavier Fontanet. 15 %. Les différents dirigeants ont Le Journal des Finances, il a été premier trimestre. Enfin il a con- tons acheteurs en dépit d’un PER élevé
fait leurs exposés avec beaucoup de répondu que l’intérêt de la création firmé que la concurrence était forte de 22 fois pour 2011. V iser 64 €
AMBIANCE. Essilor quittait, pour la passion. « Bons Breton » était de disposer mais qu’elle était stimulante. A. B. (mnémo : EI).

Assemblée générale mixte du 4 mai 2011

M6. Priorité à l’acquisition de nouvelles chaînes de la TNT


L E FA I T N O U - particulièrement difficile et d’une RÉSOLUTIONS. Toutes les réso- Evolution des rémunérations... Les principaux actionnaires
VEAU. Le groupe a saisonnalité différente de certai- lutions ont été adoptées à de for- ... pour les actionnaires Capital Droits de vote
publié, le matin nes activités. Le chiffre d’affaires tes majorités, à l’exception de Dividende voté 2010 1€ RTL Group 48,4 % 34 %
même de l’assem- c o n s o l i d é s ’é t a b l i t a i n s i à celle relative à l’augmentation de
Evolution par rapport à 2009 + 17 % Groupe CNP 7,1 % 7,1 %
b l é e, s o n c h i f f re 342,7 millions, en repli de 5,1 %. capital par émission d’actions
d’affaires du pre- réservées aux adhérents d’un Taux de distribution 2010 82 % Le capital présent 83 %
Nicolas mier trimestre. Le AMBIANCE. Pour la première plan d’épargne d’entreprise qui a Taux de distribution 2009 NS
de Tavernost
président du direc- fois, le groupe tenait son assem- été rejetée par plus de 83 % des ... pour le président du directoire
toire, Nicolas de Tavernost, l’a blée générale dans l’hôtel particu- voix. Rémunération totale Le Journal des Finances concer-
1,87 M€
commenté lors de son interven- lier Salomon de Rothschild situé (fixe + variable) nant les mauvaises performances
tion. dans le VIIIe arrondissement de ENTENDU À L'ASSEMBLÉE. A la Evolution par rapport à 2009 + 13 % du club de football des Girondins
Le chiffre d’affaires publicitaire est Paris, dans une magnifique salle question posée par Investir-Le * Hors prime exceptionnelle versée en 2009. de Bordeaux, Nicolas de Tavernost
en croissance à + 8,8 % (194,9 M€), parfaitement adaptée. Le prési- Journal des Finances relative à a confirmé que le club serait en
confirmant ainsi la dynamique dent du directoire nous a confié l’importance de la trésorerie nette déficit en 2011 et que chaque
impulsée en 2010 avec le rebond que l’assemblée générale de 2012 positive (445 M€) Nicolas de tualité d’un dividende exception- place gagnée au championnat
du marché publicitaire. La chaîne se tiendrait dans les mêmes lieux. Tavernost a répondu qu’il était très nel comme en 2010. représente 1,5 million d’euros de
M6 a bénéficié de ses bonnes Une assemblée très attentive a attentif à de nouveaux investisse- Par ailleurs, il a confirmé la forte recettes supplémentaires pour le
audiences, en particulier dans les appréciée la présentation faite par ments, notamment dans l’acquisi- probabilité de la reconstitution du groupe. D. D.
programmes de l’avant-soirée et Nicolas de Tavernost qui s’est tion de chaînes de la TNT qui tandem Thier r y Roland-Jean
de début de soirée. montré résolument optimiste pourraient être remises sur le mar- Michel Larqué pour commenter ACHETER
En revanche, les revenus non pour son groupe. Les actionnaires ché. les matchs de l’équipe de France La hausse des recettes publicitaires au
publicitaires sont en baisse de en repartant se voyaient remettre Dans le cas contraire, le conseil de football. premier trimestre est de bon augure.
18,8 % en raison d’un effet de base un coffret Top Chef. pourrait examiner en 2012 l’éven- A une seconde question d’Investir- Viser 23 € (mnémo : MMT).

Samedi 7 mai 2011 Investir-Le Journal des Finances n° 1948


ASSEMBLÉES
LES ACTIONS 25
Assemblée générale mixte du 4 mai 2011 Assemblée générale mixte du 2 mai 2011

SCOR. Le plan stratégique « Strong GDF SUEZ. La marge trimestrielle a tenu


Momentum » est sur les rails malgré un hiver moins rigoureux cette année
L E FA I T N O U - Evolution des rémunérations... L E FA I T N O U - Evolution des rémunérations... Les principaux actionnaires
VEAU. Malgré une ... pour les actionnaires VEAU. Une demi- ... pour les actionnaires Capital Droits de vote
concentration Dividende voté 2011 1,10 € heure avant Dividende voté en 2011 1,50 € Etat 36 % 36,5 %
exceptionnelle de l’assemblée géné-
Evolution par rapport à 2010 + 10 % Evolution par rapport à 2010 + 2% Capital Research 5,74 % 5,74 %
catastrophes natu- ra l e, G D F Su ez a
relles en début Taux de distribution 2010 48 % publié ses résultats Taux de distribution 2010 73,1 % GBL (Albert Frère) 5,2 % 5,3 %
Denis Kessler d’année (inonda- Taux de distribution 2009 47 % Gérard Mestrallet du premier trimes- Taux de distribution 2009 73,4 % Actionnariat 2,8 % 2,8 %
tions en Australie, séismes en Nou- tre. Ils sont conformes aux attentes salarié
... pour le président ... pour le président
velle-Zélande et au Japon), Scor des investisseurs. Le chiffre d’affai- Caisse des Dépôts 2% 2%
Rémunération totale Rémunération totale
2,2 M€ 3,32 M€
limite la casse. Le groupe publie une (fixe + variable) res a progressé de 6,9 %, pour (fixe + variable) Le capital présent 72,48 %
perte nette de 80 millions d’euros au Evolution par rapport à 2009 – 3,6 % atteindre 25,5 milliards d’euros, du Evolution par rapport à 2009 – 0,5 %
titre du premier trimestre 2011, fait du dynamisme des activités à en mesurer les conséquences sur la
grâce à des mécanismes de protec- l’international, des bonnes perfor- filière », avant d’ajouter « nous en
tion (rétrocessions) et aux perfor- Les principaux actionnaires mances de Suez Environnement et nistrateur délégué en 2012. Il sera connaissons seulement aujourd’hui
mances de la branche de réassuran- Capital Droits de vote de l’intégration d’International remplacé par Isabelle Kocher, le sens : un coût plus élevé et un
ce-vie notamment. Patinex AG 7,4 % 7,7 % Power à compter du 1 e r février actuellement directeur général de rythme plus lent pour le développe-
Scor se félicite également du bon 2011. la filiale Lyonnaise des Eaux. ment des nouvelles centrales ».
Alecta
niveau de renouvellement de l’acti- Kapitalförvaltning 5,7 % 5,9 % L’excédent brut d’exploitation a Concernant la Belgique où GDF
vité Scor Global P&C (dommages et AB suivi quasiment l’évolution du AMBIANCE. Pas moins de Suez dispose de sept réacteurs
responsabilité) au premier trimes- Groupe Malakoff 3,1 % 3,2 % chiffre d’affaires en s’adjugeant une 1.800 actionnaires étaient venus nucléaires, Gérard Mestrallet a rap-
tre, avec une croissance de 13 % au Generali
hausse de 6,1 %, à 5,5 milliards écouter Gérard Mestrallet, le prési- pelé que le « débat aujourd’hui por-
1er avril. Il en profite pour confirmer Investments 2,8 % 2,9 % d’euros. Mais à périmètre et taux de dent, et son numéro deux, Jean- tait davantage sur la taxation des
son objectif d’une progression de France change constants, la croissance de François Cirelli, dans une centrales plutôt que sur les risques
9 % de cette activité en 2011. Blackrock Fund l’activité n’a atteint que 2,4 % et ambiance studieuse et courtoise. d’allongement de la durée de vie des
Advisors 2,6 % 2,7 %
Le cash-flow opérationnel dépasse l’excédent brut d’exploitation a centrales ». Le ministre de l’Energie
200 millions d’euros sur les trois Le capital présent 63,5 % reculé de 1,3 %. L’énergéticien a été RÉSOLUTIONS. Toutes les résolu- belge souhaiterait que la taxe attei-
premiers mois de 2011, contre fortement pénalisé par un hiver tions ont été adoptées. Albert Frère gne 500 millions, contre 250 mil-
104 millions au premier trimestre moins froid qu’en 2010. Les prévi- et Edmond Alphandéry, président lions inscrits pour l’instant au bud-
2010. C’est d’ailleurs en cohérence avec sions annuelles ont été confir- d’EDF entre 1995 et 1998, ont été get 2011 dont 210 millions à la
celui-ci que Scor a fait l’acquisition mées. reconduits à leur poste d’adminis- charge de GDF Suez. F. M.
AMBIANCE. L’assemblée, réunie en avril du portefeuille de réassu- Plus surprenant : trois jours après trateur.
au siège de Scor à La Défense, était rance du risque de mortalité de l’assemblée, Gérard Lamarche a ACHETER
très tranquille. A tel point que les Transamerica Re (division annoncé qu’il allait démissionner ENTENDU À L’ASSEMBLÉE.Inter- L’augmentation de la demande de gaz
actionnaires n’ont posé aucune d’Aegon). L’opération permet au de son poste de directeur financier. rogé sur les répercussions dans le devrait conduire à une plus forte corréla-
question avant le vote des résolu- groupe de se positionner en tant Il rejoindra l’un des actionnaires secteur de la catastrophe nucléaire tion des prix de marché de la molécule
tions. que deuxième réassureur-vie aux de GDF Suez, Groupe Bruxelles au Japon, Gérard Mestrallet a avec les prix du pétrole. Acheter pour
Etats-Unis, le plus gros marché Lambert, pour en devenir l’admi- répondu qu’« il était trop tôt pour viser 35 € (mnémo : GSZ).
RÉSOLUTIONS. Les 32 résolutions mondial, et « crée de la valeur pour annonce presse lyon 17 mai_v3_1 06/05/11 09:20 Page1
soumises au vote des actionnaires les actionnaires », insiste le PDG, qui
ont été approuvées. A noter : le assure que l’impact sur le bénéfice
renouvellement du mandat de net par action sera positif dès 2011.
Denis Kessler au conseil d’adminis- Denis Kessler s’est aussi montré ras-
tration (avec moins de 84 % des surant pour la suite de l’exercice les Rendez-vous
voix) et la nomination de deux nou- 2011. « Même si, dans les prochains
veaux administrateurs : Guylaine trimestres, d’autres événements
Saucier et Charles Gave (écono- exceptionnels interviennent, nous
miste et chroniqueur régulier allons protéger la valeur actionna-
d’Investir-Le Journal des Finances). riale : les mécanismes de rétrocession Investir-Le Journal des Finances a le plaisir de vous convier à une réunion-débat pour mieux
Ce dernier a été nommé à la quasi- et de cat bonds [obligations catastro-
connaître et comprendre le groupe VINCI, son modèle économique et sociétal, ses métiers,
unanimité des votes. phe] vont jouer. » M. B.
Les actionnaires ont également ses résultats et sa stratégie de développement.
approuvé le versement d’un divi- ACHETER
INVITATION

dende de 1,10 € par action. Le groupe démontre sa capacité à résister


dans les périodes les plus critiques, par
ENTENDU À L’ASSEMBLÉE. « En rapport à ses concurrents. Nous confir-
2011, l’ensemble des axes du plan mons notre conseil d’achat avec un
sont en bonne voie », a affirmé Denis objectif de 24 €, d’autant que le divi-
Kessler. Le plan stratégique de dende fait ressortir un rendement attrac- Christian Labeyrie
moyen terme « Strong Momentum » tif d’environ 5 % au cour s actuel directeur général adjoint
a été lancé en septembre dernier. (mnémo : SCR). et directeur financier

investir.fr Réunion-débat animée par Bruno Segré,


directeur de la rédaction
d’Investir-Le Journal des Finances

Créez des
alertes
sur vos RÉUNION D'ACTIONNAIRES À LYON
MARDI 17 MAI 2011 À 18H
valeurs
préférées CONTACT
Valérie Menghi - Tél. : 01 49 53 64 80 - vmenghi@lesechosmedias.fr
Tous les Rendez-vous sur www.investir.fr
Infos & Conseils Boursiers - Agenda - Marchés Autres
La Bourse en temps réel
Investir-Le Journal des Finances n° 19481Samedi 7 mai 2011
VALEURS MOYENNES
26 LES ACTIONS

LES BÉNÉFICES DES MIDCAPS ATTENDUS


EN FORTE PROGRESSION EN 2011
C omme souvent lorsque
l’ i n d i c e Ca c 4 0 t rébu ch e
(–2,5 % sur quatre séances, à jeudi
VM 100, 13,7 %, tandis que le
Cac 40 ne monte que de 5,3 %.
Les analystes financiers d’Oddo
avec l’attente de profits record ». La
plus forte hausse de la semaine est
le fait de la société de services
en début de semaine (+ 12,7 % le
2 mai), bien avant, donc, la publi-
cation vendredi du bon chiffre
Indice Investir VM 100
Base 1.000 le 1-1-2005
1.500 1.298,98
soir) en raison de craintes sur l’éco- ont fait le point sur les comptes informatiques O verlap (avec d’affaires 2010-2011 de 169,2 mil- 1.300
n o m i e m o n d i a l e, l e s va l e u r s 2010 des Midcaps marqués par une notamment + 12,4 % le 5 mai dans lions d’euros (+ 14,2 %).
1.100
moyennes amortissent le mouve- croissance moyenne des chiffres d’importants volumes) sans actua- Du côté des baisses, le gestion-
ment. L’indice Cac Small n’a cédé d’affaires de 11 % et le retour des lité particulière, mais le chiffre naire de bases de données sur le 900
que 0,3 % et notre indice équipon- marges opérationnelles à leur d’affaires de l’exercice 2010-2011 marché de l’art Artprice, dont le
700
déré Investir VM 100, 0,8 %. niveau historique (9,1 %). Pour (clos fin mars) est attendu le cours avait triplé en avril, conso-
Depuis le début de l’année, le eux, « cet impressionnant redresse- 12 mai. Le distributeur informati- lide dans l’ordre. 500
2008 2009 2010 2011
Ca c S ma l l ga g n e 1 5 , 3 % e t l e ment devrait se poursuivre en 2011, que en ligne LDLC.com a monté S. B.

LA VALEUR COUP DE CŒUR LA VALEUR À DÉCOUVRIR LE SUIVI D’INVESTIR.FR


GFI Informatique Maesa Orolia - 2,17 %
10 35 30
12,88
30 25
8 12,8 12,60
25
20
6 20 12,40 12,6
4,08 15
15
12,4
4
10 10
12,2
2 5 5 Mai
2007 2008 2009 2010 .11 2007 2008 2009 2010 .11 2007 2008 2009 2010 .11 2 3 4 5

GFI INFORMATIQUE MAESA Un début d’année OROLIA


Le rebond se confirme boursière à la peine Prudence pour 2011
SERVICES INFORMATIQUES LUXE-BIENS DE CONSOMMATION ÉQUIPEMENT TECHNOLOGIQUE

L’ACTIVITÉ. GFI Informatique est une société de ser- L’ACTIVITÉ. Maesa conçoit et commercialise des pro- L’ACTIVITÉ. Le groupe, spécialiste des applications «cri-
vices informatiques implantée principalement en duits de beauté et de senteur, des coffrets et des embal- tiques » du GPS, fabrique des équipements et vend des
France et, dans une moindre mesure, en Espagne et au Portugal. lages pour le compte d’enseignes de distribution. systèmes de haute précision pour les applications de positionne-
Fin 2010, elle employait un peu plus de 9.000 personnes dans ment, de navigation et de timing, balises de détresse, horloges
sept pays. L’ANALYSE. Le parcours boursier de Maesa a de quoi décevoir : atomiques spatiales et industrielles, analyseurs de fréquence.
l’action accuse une baisse de 18 % depuis le plus-haut annuel de
L’ANALYSE. Le redressement de l’activité du groupe s’est con- 15,30 € touché le 25 janvier, peu après notre dernière recomman- L’ANALYSE. La société a réalisé en 2010 un chiffre d’affaires de
firmé au premier trimestre 2011. GFI Informatique a publié un dation d’achat. Notre conseil avait été gagnant jusque-là puisque 57,8 millions d’euros, en progression de 25 % à périmètre compa-
chiffre d’affaires en hausse, certes modeste, de 1,8 %, à 171 mil- Maesa avait déjà été notre « Valeur à Découvrir » du 28 août 2010, rable, grâce notamment au projet de GPS européen Galileo. Et en
lions d’euros, mais, à périmètre et taux de change constants, la à 12 €, après l’obtention d’un contrat de parfumerie pour l’ensei- comprenant les acquisitions de Kannad et McMurdo, la hausse
progression atteint 3,9 %. L’embellie est surtout visible sur le gne de prêt-à-porter Zara. atteint 86 %. Forte de cette belle dynamique commerciale et de
marché français (73 % des revenus) où le groupe a vu ses factu- Un premier décrochage est intervenu le 1er mars (– 9,1 %) en réac- réorganisations, elle a dégagé un résultat d’exploitation (normes
rations grimper de 5 % à périmètre comptable et taux de change tion à un avertissement sur les résultats 2010. Publiés le 5 avril, ils comptables françaises) de 5,1 millions, multiplié par 3,2 fois par
constants. A l’étranger, après de nombreux trimestres difficiles, ont montré une progression de 31 % du chiffre d’affaires annuel, rapport à 2009. Cela traduit une marge opérationnelle de 8,8 %,
la situation se stabilise enfin. Même sur le difficile marché espa- à 73,5 millions d’euros, et un doublement du bénéfice opération- supérieure aux attentes des investisseurs bien que conforme à
gnol, la société est parvenue à faire progresser son chiffre nel, à 4,6 millions, mais cela a été jugé insuffisant. Le résultat net l’objectif de la direction de retrouver à terme une rentabilité de
d’affaires de 3 %. est resté déficitaire de 0,7 million. Maesa a dû constater pour sa 10 % des ventes. Au final, la société redevient bénéficiaire, affi-
Le groupe évoque également l’intégration de la société Arès, filiale américaine des charges imprévues qui ne devraient pas se chant un résultat net proche de 1 million – moins que ce que nous
reprise en tout début d’année alors qu’elle se trouvait en liqui- renouveler, assure Pascal Magne, le directeur financier. prévoyions compte tenu de l’évolution défavorable du franc
dation judiciaire, et confirme ses objectifs de redressement des Cette semaine, c’est le recul de 14,1 %, du chiffre d’affaires du pre- suisse face à l’euro du fait de la fabrication des horloges atomi-
marges. mier trimestre (15 % des ventes annuelles, seulement), à 9,4 mil- ques en Suisse – contre une perte publiée en 2009 de 3 millions.
Cette annonce a été bien accueillie en Bourse, où le titre a vu son lions d’euros, qui a déçu. La baisse vient des parfums d’ambiance, Côté perspectives, Orolia estime avoir connu un bon début
cours progresser de 5,7 % le jour de l’annonce. L’accélération dopés un an plus tôt par un contrat avec les magasins The Body d’année, avec un chiffre d’affaires de 14,7 millions d’euros, en
progressive de la croissance devrait, en effet, permettre à GFI Shop. « Notre carnet de commandes de 58 millions, en augmenta- croissance de seulement 3,5 % toutefois en raison d’une base de
Informatique de redresser d’autant plus vite sa rentabilité, con- tion de 29 %, est très bon », estime Pascal Magne. La tendance est comparaison désavantageuse. Pour autant, si la société entend
sidérablement mise à mal en 2009. La direction du groupe ne à « des clients plus importants et plus récurrents, ce qui donne à continuer à profiter d’un environnement porteur pour ses diffé-
donne cependant aucun élément supplémentaire concernant Maesa une meilleure visibilité. La division beauté, la plus profita- rentes activités, elle se veut prudente, du fait de l’évolution des
la suite de 2011. En début d’année, elle s’était contentée d’indi- ble, sera encore en forte croissance cette année ». Cela dit, l’accent devises et des incertitudes sur certains programmes gouverne-
quer anticiper une croissance du chiffre d’affaires à périmètre et est mis désormais sur la rentabilité plus que sur la progression du mentaux. Dans ce contexte, elle a entrepris des initiatives pour
taux de change constants, ainsi qu’une nouvelle amélioration chiffre d’affaires. En attendant les prévisions annuelles de la soutenir sa croissance et poursuit sa réorganisation, ce qui
de la marge opérationnelle. Y. M. A. société, les analystes tablent sur un bénéfice net de 3,4 millions devrait peser sur sa marge qui pourrait revenir à 8,5 % des ventes.
pour un chiffre d’affaires de 82 millions. C. L. C. M. E. et D. T.
ACHETER
Le rebond de l’activité se confirme. Celui des marges devrait logiquement ACHETER VENDRE PARTIELLEMENT
suivre, malgré un petit effet négatif passager, lié à l’acquisition d’Arès. A 12,40 € jeudi, ou 11 fois le bénéfice estimé 2011, la valeur peut être Nous avons acheté la valeur en octobre 2010 soit un gain de près de 30 %.
Nous anticipons toujours un bénéfice net 2011 proche de 22 millions « redécouverte ». Pour la direction les charges de 2010 ne devraient pas Le PER ressort à plus de 20 fois nos prévisions de bénéfices par action
d’euros, valorisé actuellement une dizaine de fois. Viser 4,80 € (mnémo : se renouveler, tandis que la rentabilité est devenue une priorité (mnémo : pour 2011 (0,60 €), nous encaisserons donc une partie de nos gains
GFI). ALMAE). Viser un retour à 15 €. (mnémo : ALORO).
PROCHAIN RENDEZ-VOUS PROCHAIN RENDEZ-VOUS PROCHAIN RENDEZ-VOUS
Le 19 mai, assemblée générale. Le 28 juin, assemblée générale. Le 27 juillet, activité du deuxième trimestre.

Samedi 7 mai 2011 Investir-Le Journal des Finances n° 1948


VALEURS MOYENNES
LES ACTIONS 27

GROUPE FLO. Une conjoncture qui devient moins porteuse


TOURISME-TRANSPORTS qu’il subsiste un potentiel d’amélio- Flo (groupe) Cours (extr. 52 sem.) 6,96 (7,48 / 4,08) sur son créneau derrière Buffalo
ration de cette marge, malgré le 13,71 Capi. en M€ (comp.) 271 (SRD LS, C ) Grill et Courtepaille. La chaîne doit
L’ACTIVITÉ. Le groupe de restaura- record de 12,9 % déjà atteint sur aussi faire face à McDonald’s, qui
CA 2010-2011 (M€) 379 / 400
tion dirigé par Dominique Girau- l’ensemble de l’exercice 2010. propose un service à table. D’où le
dier exploite principalement L’objectif à moyen terme est fixé à 10 MM200 6,96 BNPA 2010-2011 0,39 / 0,44 lancement de l’enseigne Red Hippo
l’enseigne Hippopotamus, ainsi 15 %. Toutefois, il est probable que le PER 2010-2011 17,7 / 15,9 (service rapide, vente à emporter).
que La Taverne de Maître Kanter, rythme de hausse de la marge va J.-L. C.
Div. net 2009-2010 0 / 0,12
Tablapizza et des brasseries tradi- ralentir. Groupe Flo souligne en effet
5 Rdt net 2009-2010 nul / 1,7 %
tionnelles. la faiblesse actuelle de la consom- VENDRE PARTIELLEMENT
mation et les tensions inflationnis- FP en M€ (end. net/FP) 139 (61 %) A court terme, le titre est désormais cor-
L’ANALYSE. Les comptes du pre- tes sur les matières premières. 1,77 rectement valorisé. la capitalisation bour-
mier trimestre sont satisfaisants, Compte tenu de cette conjoncture, il Mnémo - Volume quot. moyen FLO - 52 182 sière correspond en effet à 15,9 fois le
0 2006 2007 2008 2009 2010.11
avec un bénéfice net en hausse de se montre « prudent sur les perspecti- Vente partielle - bénéfice net 2011 estimé (17 millions
48 %, à 3,1 millions d'euros. A 11,5 %, ves de reprise commerciale en 2011 ». d’euros).
la marge brute d’exploitation est en La direction réaffirme en revanche volumes d’activité perdus pendant que de prix agressive. Rappelons PROCHAIN RENDEZ-VOUS
hausse de 1,8 point. Cela confirme que la priorité est de retrouver les la crise, ce qui passe par une politi- qu’Hippopotamus est numéro trois Le 27 juillet, résultats semestriels.
Chart GROUPE FLO (5 Years)

GIFI. Dans l’attente des conditions de l’offre publique d’achat


DISTRIBUTION premier semestre, le chiffre d’affaires Cours (extr. 52 sem.) 76,20 (77,50 / 45,05) pas encore connus. Le déclencheur de
Gifi
s’établit à 351,3 millions (+ 5,2 %). Les Capi. en M€ (comp.) 502 (comp. B, C ) l’offre risque de n’être pas très géné-
L’ACTIVITÉ. Gifi est le numéro un marges devraient être en recul sur le CA 2010-2011 (M€) 636 / 670 reux, mais nous jugeons que, tout
français de la distribution d’équipe- premier semestre en raison d’une 77,5 comme pour Camaïeu, la valeur
80 BNPA 2010-2011 6 / 6,31
ments de la maison et de la personne base de comparaison élevée. Mais, sur PER 2010-2011 12,7 / 12,1 d’entreprise doit valoir au moins 9 fois
MM200
de premier prix (meubles, décoration, l’ensemble de l’année, le résultat opé- Div. net 2009-2010 1,50 / 3 le résultat opérationnel soit 594 mil-
habillement, etc.) à travers s es rationnel courant devrait être au 60 lions, et donc 540 millions pour la
Rdt net 2009-2010 2 % / 3,9 %
345 magasins. moins égal à celui de l’exercice passé, seule capitalisation, soit 82 € par
soit 66 millions. FP en M€ (end. net/FP) 219 (24 %) action. S. B.
40 Mnémo - Volume quot. moyen IGF - 639
L’ANALYSE. Au deuxième trimestre Pour l’exercice entier, nous tablons
76,20
de son exercice 2010-2011 clos fin sep- toujours sur un chiffre d’affaires de Attendre - ATTENDRE
tembre, Gifi a réalisé un chiffre d’affai- 670 millions (+ 5 %) et un bénéfice net 22,85
20 2006 2007 2008 2009 2010.11 2010 : exercice clos le 30-9-2010 Au cours actuel, on tiendra la position dans
res consolidé de 139,1 millions de 41,5 millions (+ 5 %). 2011 : exercice clos le 30-9-2011 l’attente de précisions sur l’offre.
d’euros (+ 7,5 %), comme prévu en Pour les actionnaires minoritaires, PROCHAIN RENDEZ-VOUS
croissance plus forte qu’au premier l’enjeu principal reste surtout l’offre pare le groupe familial Ginestet, qui suivie d’un retrait obligatoire (OPR). Les modalités de l’offre à une date non pré-
trimestre (+ 3,7 %). Sur l’ensemble du publique d’achat simplifiée que pré- détient déjà plus de 95 % du capital, Les modalités et le calendrier ne sont cisée.
Chart GIFI (5 Years)
INFORMATIONS DES SOCIÉTÉS

INTRODUCTION
AKD. Les soins Adriana Karembeu
veulent séduire la Bourse Société anonyme à conseil d’administration au capital de 4 653 020 308,80 €.
Siège social : 30, avenue Pierre Mendès France – 75013 Paris. 542 044 524 R.C.S. Paris.

LUXE-BIENS DE CONSOMMATION Marché de cotation : Marché Libre


Procédure : offre à prix ouvert ASSEMBLÉE GÉNÉRALE MIXTE DE NATIXIS
L’ACTIVITÉ. La société AKD, créée en et placement global
2005, est contrôlée à parts égales par Période de l’OPO : du 5 au 30 mai 2011
le mannequin Adriana Karembeu, Début des négociations : 6 juin 2011 L’Assemblée Générale Mixte de Natixis aura lieu le jeudi 26 mai 2011 à 15 heures
vice-présidente, et son associé Alain Fourchette de prix : 1,21 € - 1,39 € au Carrousel du Louvre situé au 99, rue de Rivoli à Paris (75001).
Legout, président. Elle conçoit et pro- Montant brut du placement : 1,35 M€
Pour participer à l’Assemblée, les actionnaires doivent justifier de la propriété de leurs
duit dans son laboratoire de Metz des sans la clause d’extension de 15 %.
produits de soins antiâge pour le BNPA 2009, 2010, 2011 (e) : – 0,21 €, titres au troisième jour ouvré précédant l’Assemblée soit le 23 mai 2011.
visage, le corps et les cheveux, à base – 0,11 €, – 0,04 € Si vous souhaitez participer à cette Assemblée, deux cas se présentent à vous :
de silicium. Ils sont vendus auprès de PER 2010, 2011 (e) : NS
professionnels, en instituts de beauté Fonds propres (après opér.) :1,6 M€ • Vous êtes un actionnaire au nominatif :
et dans des spas. Capitalisation boursière : 4,45 M€ Vous pourrez vous présenter sans formalité particulière, mais il est préférable, pour
Code mnémo : MLAKD
votre confort, de retourner la demande de carte d’admission renseignée qui vous a
L’ANALYSE. Etudiante en médecine
puis top-modèle et maintenant tre le nombre d’instituts clients, ainsi été envoyée par Caceis Corporate Trust (Centralisateur de l’Assemblée et teneur du
femme d’affaires, à près de 40 ans, que prendre en gérance des spas registre des actions au nominatif).
Adriana Karembeu, et son associé, d’hôtels. Deux de ces derniers ont
sollicite désormais les investisseurs déjà ouvert, en Alsace et en Charente- • Vous êtes un actionnaire au porteur :
pour introduire AKD au Marché Maritime. Vous devez demander directement à votre intermédiaire financier une attestation
Libre, selon une procédure lancée le Le chiffre d’affaires est encore très de participation qui justifie de votre qualité d’actionnaire ou une carte d’admission.
5 mai. L’enjeu est de lever 1,3 million modeste, à 0,9 million d’euros en
d’euros (sans la clause d’extension de 2010, à 2,5 millions prévus cette Il faut bien comprendre qu’il n’y a pas d’inscription automatique à l’Assemblée.
15 %) pour moitié auprès d’actionnai- année et à 5,9 millions en 2012, selon Pour assister et voter dans de bonnes conditions, il est très important que les actionnaires
res individuels. L’objectif de l’intro- l’analyse d’Euroland Finance. La
informent leur banque de leur souhait d’assister à l’Assemblée au plus vite.
duction vise « à financer notre projet », perte nette se réduit (0,73 million en
nous a déclaré Adriana Karembeu, 2009, puis 0,38 million en 2010), mais Les actionnaires qui se présentent sans carte d’admission ni attestation de participation
Alain Legout souhaitant aussi y asso- les premiers et modestes bénéfices peuvent être admis à l’Assemblée, mais seulement après vérification de leur qualité
cier « clients et distributeurs ». (95.000 €) ne sont anticipés qu’en d’actionnaire. Ces actionnaires sont donc susceptibles de devoir faire la queue
AKD prévoit de lancer cette année 2012. C. L. C.
plus longtemps que les autres.
plusieurs lignes de produits nou-
veaux, dont un parfum et une gamme ACHETER À TITRE SPÉCULATIF
« prestige » de soins (« à la demande Pour les amateurs de petites valeurs et à De plus amples informations sont disponibles sur le site Internet de
des clients », précise la top-modèle), titre spéculatif seulement, même si la Natixis (www.natixis.com) ou auprès du numéro vert 0800 41 41 41 (appel
vendus à des prix très supérieurs aux société opère sur un marché des cosméti- gratuit depuis un poste fixe en France métropolitaine).
produits actuels, jusqu’à 400 € le pot. ques en expansion. Mais elle ne devrait
La jeune société compte aussi accroî- montrer un léger bénéfice qu’en 2012.

Investir-Le Journal des Finances n° 19481Samedi 7 mai 2011


VALEURS MOYENNES
28 LES ACTIONS

EUROPACORP. Une nouvelle équipe pour une stratégie plus prudente


MÉDIAS-PUBLICITÉ de 9,8 millions un an plus tôt. La Cours (extr. 52 sem.) 4,20 (5,38 / 3,50) Taken 2, The Lady (avec Michelle
Europacorp
nouvelle directrice financière, Capi. en M€ (comp.) 85 (comp. C, C ) Yeoh dans le rôle de l’opposante
L’ACTIVITÉ. Le studio de cinéma a Carole Ferrand, a toutefois assuré 16,49 CA 2010-2011 (M€) 158 / 200 birmane Aung San Suu Kyi), Un
produit 85 films depuis sa création que les fonds propres restaient suf- 15 BNPA 2010-2011 -1,53 / 0,05 monstre à Paris (animation en 3D),
par Luc Besson en 1999. fisants (132 millions avant les pertes PER 2010-2011 ns / 85,3 Lock Out (science-fiction) et
de l’an passé) et que les limites Div. net 2009-2010 0/0 Colombiana (avec l’actrice princi-
L’ANALYSE. C’est un nouveau d’endettement fixées par les ban- 10 MM200 pale d’Avatar). Par ailleurs, la décli-
Rdt net 2009-2010 nul / nul
départ pour la minimajor française. quiers (1,7 fois l’excédent brut 4,20 naison des succès du groupe en
En présentant son plan stratégique, d’exploitation) sont et seront res- FP en M€ (end. net/FP) 115 (87 %) lucratives séries TV (Transporteur,
5 Mnémo - Volume quot. moyen ECP - 10 726
Luc Besson n’a pas éludé les diffi- pectées. par exemple) permettra de mieux
cultés récentes : « Toute l’équipe a Le directeur général nommé en 3,15 Achat spéculatif ➤ 5,20 rentabiliser le catalogue. J.-L. C.
changé. Le mal était profond. Cela a juillet dernier, Christophe Lambert, 0 20072008 2010 : exercice clos le 31-3-2011
2009 2010 .11
prix six mois pour tout bien net- a expliqué que « plus des deux tiers » 2011 : exercice clos le 31-3-2012 ACHETER À TITRE SPÉCULATIF
toyer. » EuropaCorp a essuyé une des pertes de l’exercice clos sont Le seul catalogue de droits (500 films)
perte estimée par Gilbert Dupont à liées à l’échec commercial du troi- (seul) les décisions de mise en pro- couverture (préventes aux distribu- peut être estimé vers 4,40 € par action.
31 millions d’euros au titre de l’exer- sième opus d’Arthur et les Mini- duction, en se montrant plus exi- teurs). Cette année, au moins PROCHAIN RENDEZ-VOUS
cice clos fin mars, après un déficit moys. Il a indiqué qu’il prendrait geant que par le passé sur le taux de 11 films sont annoncés, notamment Le 26 mai, chiffre d’affaires annuel.
Chart EUROPACORP (5 Years)

SIDETRADE. Un rythme de croissance élevé et un premier dividende à 0,90 €


SERVICES INFORMATIQUES cela après un exercice 2010 solide Sidetrade Cours (extr. 52 sem.) 28,91 (29,37 / 20,24) sera lors de son assemblée générale
(le bénéfice net s’est amélioré de Capi. en M€ (comp.) 38 (Alternext, C ) du 16 juin le versement de son pre-
29,37
L’ACTIVITÉ. Cet éditeur propose 46 % à 1,76 million d’euros). 30 mier dividende (0,90 € par action),
CA 2010-2011 (M€) 11 / 13
aux entreprises des logiciels en Pionnier du « cloud computing » qui lequel procure un rendement de 3 %
mode Saas (location en ligne) desti- permet aux entreprises de ne pas 25 BNPA 2010-2011 1,35 / 1,69 sur la base d’un cours à 28,90 €.
nés à optimiser le besoin en fonds avoir à héberger des serveurs mais PER 2010-2011 21,4 / 17,1 J. M.
de roulement et la gestion des factu- d’utiliser des solutions à distance, 20
28,91
MM200 Div. net 2009-2010 0 / 0,90
res et des impayés. Il vient de Sidetrade laisse entendre que l’acti- ACHETER POUR LE RENDEMENT
15 Rdt net 2009-2010 nul / 3,1 %
publier un chiffre d’affaires en vité doit continuer d’évoluer sur un Les qualités du dossier sont indéniables,
hausse de 20,2 % au premier trimes- rythme de croissance élevé : le car- FP en M€ (end. net/FP) 8 (-78 %) mais les perspectives sont en partie déjà
10
tre à 3,3 millions d’euros. net de commandes (9,7 millions intégrées, ce qui explique que nous
d’euros) représente 80 % des reve- 6 Mnémo - Volume quot. moyen ALBFR - 540 recommandions une vente partielle. Tou-
5 20062007 2008 2009 2010 .11
L’ANALYSE. Cette publication a été nus 2010 (11 millions) et les contrats Acheter ➤ 35 tefois, on peut se replacer dans l’optique
bien accueillie. Elle traduit la pour- portent sur un engagement initial du dividende.
suite d’une bonne dynamique : il de 37,2 mois. Sur le plan boursier, (+ 166 % sur un an). Revers de la sommes un pure player du cloud », se PROCHAIN RENDEZ-VOUS
s’agit du dixième trimestre consécu- l’action (qui a été introduite à 12,50 € médaille, les multiples de valorisa- justifie le PDG. L’assemblée générale des actionnaires le
tif de croissance à deux chiffres et en 2007) signe un beau parcours tions paraissent élevés ; mais « nous Enfin, à noter que Sidetrade propo- 16 juin.
Chart SIDETRADE (5 Years)

I2S. Retour aux bénéfices annuels et début d’année en trombe


ÉQUIPEMENT TECHNOLOGIQUE L’ANALYSE. Après deux années de I2s Cours (extr. 52 sem.) 4,66 (5,01 / 1,98) interne « maîtrisée » de son chiffre
pertes et de fortes restructurations, 13,75 Capi. en M€ (comp.) 8 (Alternext, C ) d’affaires « associée à une améliora-
L’ACTIVITÉ. I2S propose des systè- les comptes de la société sont rede- tion de sa rentabilité ». Elle n’exclut
CA 2010-2011 (M€) 13 / 16
mes de caméras, des scanners pour venus bénéficiaires en 2010. Forte pas, par ailleurs, de réaliser des opé-
documents et les services qui y d’un chiffre d’affaires de 12,8 mil- 10 BNPA 2010-2011 0,32 / 0,55 rations de croissance externe. D. T.
sont associés, ainsi que des servi- lions d’euros, en progression de MM200 PER 2010-2011 14,6 / 8,5
ces de numérisation et de valorisa- 31,7 %, elle a ainsi dégagé un résul- 4,66 ACHETER À TITRE SPÉCULATIF
Div. net 2009-2010 0/0
tion de contenus (livres, archives, tat d’exploitation de 0,3 million Le titre a gagné 20 % sur la semaine, dont
5 Rdt net 2009-2010 nul / nul
etc.). d’e u ro s e t u n b é n é f i c e n e t d e 17 % le lendemain de la publication.
La société est organisée en deux 0,57 million d’euros. La situation FP en M€ (end. net/FP) 7 (-52 %) Nous gagnons presque 50 % par rapport
divisions de taille proche, « Vision » financière est solide avec une tréso- 1,5 à notre conseil d’achat de septembre der-
pour les systèmes de vision numéri- rerie nette positive et des fonds pro- Mnémo - Volume quot. moyen ALI2S - 1 992 nier. Néanmoins, compte tenu des pers-
0 2007 2008 2009 2010 .11
que, et « DigiBook » pour les scan- pres en progression de presque Achat spéculatif ➤ 5,50 pectives et d’un ratio de PE de 8 fois pour
ners pour documents. Elle cherche 10 %, à 6,6 millions d’euros. 2011 (pour un BNPA de 0,55 €) qui sem-
à développer ses activités de servi- Et le début d’anné e s’est bien (+ 35,5 %). La division Vision a forcément extrapolables sur l’année ble raisonnable, nous relevons notre
ces de valorisation de contenus par déroulé sur le plan commercial avec bondi de 42,9 %, et DigiBook de et se veut prudente compte tenu du objectif à 5,50 €.
rapport à son métier d’équipemen- une hausse de 35,5 % du chiffre 26,4 %. La société prévient toutefois contexte économique. Elle table PROCHAIN RENDEZ-VOUS
tier technologique. d’affaires par rapport à l’an dernier
Chart I2S (5 Years)
que ces performances ne sont pas néanmoins sur une croissance Le 6 septembre, résultats semestriels.

CAPITAL EN MOUVEMENT
Ce rendez-vous hebdomadaire participation d’ici à la fin de 2012 des fonds qu’elle gère. Elle en bert Dentressangle a déclaré le
est réalisé en partenariat (mnémos : FP et SAN). détient désormais 9,93 % et 6,41 % 2 mai avoir soldé sa position, à la
avec Tradition Securities and Futures des droits de vote. Elle reste néan- faveur d’une transaction « hors
ALERTE. Le boursier est friand d'informations. Pour se forger une idée sur une moins le principal actionnaire aux marché ». Il s’agit du premier fran-
entreprise, les perspectives de résultats ou la solidité du bilan ne sont pas Infotel : Alto Invest côtés des dirigeants (mnémo : INF). chissement de seuil enregistré
depuis près de dix-huit mois pour
suffisantes. Savoir quel actionnaire s'est renforcé au capital ou au contraire si un
dirigeant a vendu des titres est aussi essentiel avant d'investir. C'est désormais Stef TFE.
précisément l'objet de ce rendez-vous, orienté vers le « capital en mouvement ». Dentressangle La participation de Minosfin au
sous la barre capital de Stef TFE avait atteint
Total s’allège encore 4,99 %. Sa part du capital était de est sorti du tour de jusqu’à 5,49 % du capital en février
5,51 % au 31 décembre dernier. des 10 % 2008.
au capital de Sanofi Par ailleurs, le directeur financier
de Total a, lors de la présentation La société de gestion Alto Invest a
table de Stef TFE Par ailleurs, les dirigeants
actionnaires de la société, en
La société pétrolière a ramené sa des résultats du premier trimestre déclaré avoir franchi à la baisse le Prés ent dans le capital du action de concert, contrôlent tou-
participation dans le groupe phar- 2011 aux analystes financiers, con- seuil des 10 % de la société de servi- transporteur routier depuis 2006, jours plus de 70 % des droits de
maceutique sous la barre des 5 %, à firmé vouloir céder l’intégralité de la ces informatiques, pour le compte à travers la société Minosfin, Nor- vote (mnémo : STF).

Samedi 7 mai 2011 Investir-Le Journal des Finances n° 1948


INFORMATIONS DES SOCIÉTÉS
29

CRÉDIT AGRICOLE BRIE PICARDIE


Résultats au 31 mars 2011*

Hebdomadaire édité par Investir Publications, société


anonyme au capital de 4.177.350 €, Une proximité et une utilité relationnelle sources Le résultat brut d’exploitation s’élève à 90,6 millions d’euros, en hausse de 26,5 %.
de développement des activités
16, rue du Quatre-Septembre, 75112 Paris Cedex 2. Les créances douteuses et litigieuses représentent 358,6 millions d’euros, soit 2,3 % des
En s’appuyant sur son réseau multicanal, avec des agences de proximité, des pôles
encours de crédits contre 2,4 % en mars 2010, et sont provisionnées à 74,8 % à fin mars
professionnels dédiés, des Centres d’Affaires Entreprises, des espaces Banque Privée,
2011. La Caisse Régionale a poursuivi sa politique prudente de couverture des risques
Commission paritaire : des Plateformes Téléphoniques et la Banque en ligne sur Internet, le Crédit Agricole Brie
individuels et généraux.
Picardie a poursuivi son action au service de ses clients et prospects, et accueilli plus de
n° 0915K79929-ISSN 0759-7673 15 700 nouvelles entrées en relation sur le premier trimestre 2011. Il en est résulté un fort Après prise en compte de l’impôt sur les sociétés de 29,8 millions d’euros, le résultat net
développement des activités de la Caisse Régionale sur ce trimestre. social ressort à 34,3 millions d’euros, en augmentation de 14,7 % par rapport au premier
Téléphone : 01-44-88-48-00 trimestre 2010.
Télécopieurs. Rédaction : 01-44-88-48-02 Les dépôts collectés s’élèvent à 21 milliards d’euros à fin mars, en augmentation de 4,4 %
sur un an. En données consolidées au 31 mars 2011, le produit net bancaire s’établit à 155,6 millions
Publicité : 01-44-88-48-04 La collecte monétaire est en hausse de plus de 187 millions d’euros par rapport à mars d’euros en hausse de 11,9 %. Après enregistrement des charges de fonctionnement nettes
Promotion : 01-49-53-68-52 2010, portée par la progression des dépôts à vue. Parallèlement, les encours d’épargne de près de 69,1 millions d’euros, le résultat brut d’exploitation ressort à 86,5 millions
Abonnements : 01-55-56-71-10 bancaire sont supérieurs de 6,9 %, en soulignant l’augmentation notable des encours sur d’euros, en évolution de 21,7 %. Le résultat net consolidé s’établit à 46,4 millions d’euros
livrets (+ 367 millions d’euros). Enfin, malgré l’aversion persistante au risque, l’épargne contre 34,6 millions d’euros au 31 mars 2010, soit une progression de 34,2 %.
Président, directeur de la publication : pour compte de tiers est en croissance de 1,4 % sur l’année, avec un développement des
encours d’assurance-vie de 4,7 %. Chiffres clés (en millions d’euros)
Nicolas Beytout Le développement marqué de la collecte de bilan contribue à conforter la liquidité déjà Base individuelle Mars 2010 Mars 2011 Variation en %
satisfaisante de la Caisse Régionale qui affiche un coefficient de liquidité de 147 pour un
Produit Net Bancaire 139,0 159,1 14,4 %
Directeur de la rédaction : minimum de 100, et lui permet de continuer à assurer pleinement son rôle de partenaire
Bruno Segré financier de l’économie. Charges de Fonctionnement Nettes 67,4 68,5 1,7 %

En tant qu’acteur majeur de l’économie locale, le Crédit Agricole Brie Picardie a mis en Résultat Brut d’Exploitation 71,6 90,6 26,5 %
Directeur du pôle Investir :
place un important volume de financements sur ce premier trimestre, comme l’illustre Résultat Net Social 29,9 34,3 14,7 %
Jean-Marie Guérout l’augmentation de 16,4 % des réalisations de crédits à moyen et long terme par rapport
au premier trimestre 2010. Base consolidée Mars 2010 Mars 2011 Variation en %

Rédacteurs en chef : Rémi Le Bailly, Denis Lantoine, Les réalisations de crédits au logement confirment la dynamique constatée l’année Produit Net Bancaire 139,0 155,6 11,9 %
précédente, avec une augmentation de 17 % par rapport au 31 mars 2010.
Frédéric Mauger, François Monnier, Marie-Christine Sonkin. Les encours de crédits atteignent ainsi 15,6 milliards d’euros à fin mars, en hausse de 7,8 % Charges de Fonctionnement Nettes 68,0 69,1 1,6 %

Rédacteurs en chef adjoints : Jean-Laurent Maurel, grâce à l’évolution conjuguée des crédits à l’équipement et à l’habitat. Résultat Brut d’Exploitation 71,0 86,5 21,7 %

Sylvain de Boissieu, Michel Lemosof. Le développement des activités de services à la clientèle se poursuit également, avec une Résultat Net Consolidé 34,6 46,4 34,2 %
progression de 8,6 % du nombre de contrats d’assurances IARD en portefeuille.
La performance financière du premier trimestre renforce la capacité du Crédit Agricole Brie
Abonnements : 01-55-56-70-67 Picardie à faire face aux défis et évolutions majeures de la société de demain, dans un
Télécopieur : 01-55-56-71-10 En millions d’euros Mars 2010 Mars 2011 Variation en % contexte où la réglementation devient de plus en plus contraignante.
Son niveau de fonds propres lui permet d’afficher un ratio CRD de 15,85 % au 31 décembre
E-mail : serviceclients@investir.fr Encours de collecte 20 121,7 21 015,1 4,4 %
2010, bien au-delà du minimum réglementaire de 8 %.
Encours de crédits 14 501,9 15 639,4 7,8 %

Tarif 1 an France métropolitaine : 129 € Une hausse du dividende distribué sur le CCI Brie Picardie
Un premier trimestre marqué par une bonne tenue de la Le premier trimestre 2011 a vu se tenir les Assemblées Générales des Caisses Locales qui
Autres durées et pays : nous consulter.
performance financière ont rassemblé plus de 15 500 participants et un nombre croissant de nouveaux sociétaires.
Le Produit Net Bancaire s’élève à 159,1 millions d’euros, en progression de 14,4 % sur le L’Assemblée Générale de la Caisse Régionale du 29 mars 2011 a décidé la distribution d’un
Les conseils donnés relatifs aux instruments financiers ou premier trimestre de l’exercice précédent, soutenu par l’augmentation de 13,6 % du PNB dividende de 1,23 euro par CCI Brie Picardie (FR0010483768) contre 1,16 euro pour l’exercice
aux placements sont établis en conformité avec les règles d’activité clientèle qui a atteint 139,2 millions d’euros pendant le trimestre sous revue. Cette 2009, soit un rendement de 7 % sur la base du cours de fin 2010. La mise en paiement a
de la profession et sur la base de sources sérieuses et progression concerne tous les métiers de la Caisse Régionale, activité d’intermédiation, eu lieu le 26 avril 2011.
réputées fiables. La responsabilité d’« Investir » ne saurait offres de services et d’assurances. En parallèle, le PNB sur portefeuille et activités pour Dans un contexte de forte volatilité des marchés, et plus particulièrement des valeurs
être engagée du fait de leur utilisation. compte propre s’établit à 19,9 millions d’euros à fin mars. Sur le premier trimestre, la bancaires, le CCI Brie Picardie s’établit à 19,65 euros au 31 mars 2011, et affiche une
matérialisation d’une plus value réalisée suite à un échange de titres est venue conforter progression de près de 12 % sur le premier trimestre, alors que l’indice CAC 40 connaissait
Prix au numéro : France : 4 € - Belgique et Luxembourg :4,50 € - l’évolution positive du PNB sur portefeuille. une évolution de 4,8 % sur la même période.
DOM Réunion : 5,35 € - Maroc : 47 DH - Suisse : 7,90 FS - Les charges de fonctionnement nettes s’élèvent à 68,5 millions d’euros. Leur hausse
maîtrisée de 1,7 % par rapport à mars 2010, liée à la construction du futur système
TOM : 1.300 XPF - Allemagne : 4,80 € - Zone CFA : 3.200 CFA - d’information unique (NICE) de toutes les Caisses Régionales, permet d’améliorer encore
Andorre : 4,50 € le coefficient d’exploitation. (coût de la communication au tarif en vigueur selon opérateur).
Accéder aux informations
financières de l’année
en flashant ce code.
* Article L-451-1-2 du code monétaire et financier Caisse Régionale de Crédit Agricole Mutuel Brie Picardie - 500 rue Saint-Fuscien 80095 AMIENS CEDEX 3.

Travail exécuté par une équipe d’ouvriers syndiqués

Impression : POP (La Courneuve). MOP (Vitrolles).

Les nom, prénom et adresse de nos abonnés sont


index
Ces sociétés vous informent :

page
communiqués à nos services et aux organismes liés
contractuellement à « Investir » sauf opposition. • ALSTOM 15
Dans ce cas, leur utilisation est exclusivement limitée
à l’abonnement.
• ARKEMA 21
Tirage du samedi
Tirage 307avril
du samedi 2011: 118.500
mai 2011 : 119.500exemplaires
ex.
• BNP
Reproduction interdite sauf accord avec le Centre français PARIBAS 11
d’exploitation du droit de copie (CFC), 3, rue Hautefeuille,
75006 Paris.Société anonyme au capital de 306.000.000 €
• CRCAM
BRIE
PICARDIE 29
Principal associé : Ufipar (LVMH)
• L'ORÉAL 5
Président-directeur général :
Nicolas Beytout • NATIXIS 27
Directeur général délégué :
Mathieu Cosson
• TECHNI-
COLOR 19
Directeur délégué :
Bernard Villeneuve
EN VENTE 4 €
• WENDEL 7
CHEZ VOTRE MARCHAND DE JOURNAUX
Graphiques : Idé

Investir-Le Journal des Finances n° 19481Samedi 7 mai 2011


AGENDA
30 LES ACTIONS

L’AGENDA

LES RENDEZ-VOUS DE LA SEMAINE


DU 9 AU 13 MAI 2011
La semaine sera encore HolosFind. AGM à 18 heures, 16 heures, 161, avenue premier trimestre 2011.
marquée par un flot de 29, rue du Louvre, Gallieni, 93170 Bagnolet. Delfingen. Chiffre d’affaires
DES DIVIDENDES publications de chiffre
d’affaires trimestriel de
75002 Paris.
Millet Innovation. AGO à
ArcelorMittal. Assemblée
générale à 11 heures,
du premier trimestre 2011.
DL Software. Chiffre d’affaires
sociétés de taille moyenne 11 heures, ZA Champgrand, 19, avenue de la liberté, du premier trimestre 2011
alors que les assemblées 309, allée des Lavandes, L-2930 Luxembourg, grand- (après Bourse).
Nom Montant Date générales restent nombreuses 26270 Loriol sur Drôme. duché de Luxembourg. Hermès International. Chiffre
CRCAM Toulouse 31 3,56 9-5 (D) pour les grands groupe. Du Clayeux. AGE à 10 heures, d’affaires du premier trimestre
côté de l’économie, on sera restaurant Le Mood, 2011.
Mr. Bricolage
CNP Assurances
0,58
0,77
9-5 (D)
10-5 (D)
vigilant sur les publications,
vendredi, des chiffres de
Mardi 114, avenue des Champs-
Elysées, 75008 Paris.
Korian. Chiffre d’affaires du
premier trimestre 2011 (après
Cottin Frères croissance du PIB au premier Foncière Inea. AGM à Bourse).
4,64 10-5 (D)
(div. exceptionnel)
Danone 1,30 10-5 (D)
trimestre 2011 dans la zone
euro. La Commission
10-5 10 heures, 2, rue des
Moulins, 75001 Paris.
Meetic. Résultats du premier
trimestre 2011 (après
Terreïs (solde) 0,26 10-5 (D) européenne publiera le même Groupe Flo. AGM à 10 h 30, Bourse).
jour ses prévisions de
Économie dancing de la Coupole, 102, OL Groupe. Chiffre d’affaires
Air Liquide 2,35 11-5 (D)
Printemps. Jour férié à Hongkong et en boulevard du Montparnasse, du troisième trimestre
M6-Métropole TV 1 11-5 (D) Corée du Sud. Les marchés 75014 Paris. 2010-2011 (après Bourse).
Locindus 1,10 12-5 (D) sont fermés.
Bongrain
Eramet
1,60
3,50
13-5
13-5
(D)
(D)
Lundi France. Statistiques de la
production industrielle du
Havas. AGM à 9 heures,
2, allée de Longchamp,
92150 Suresnes.
Pharmagest Interactive.
Chiffre d’affaires du premier
trimestre 2011.
mois de mars (8 h 45). Lagardère SCA. AGM à PSB Industries. Résultats du
Fromageries Bel
Nexity
6
2
13-5
13-5
(D)
(D) 9-5 Etats-Unis.
– Evolution des prix à
10 heures, carrousel du
Louvre, 99, rue de Rivoli,
premier trimestre 2011.
Stentys. Chiffre d’affaires du
Vicat 1,50 13-5 (V) l’importation en avril
Affine 2,43 16-5 (D)
Économie (14 h 30).
75001 Paris. premier trimestre 2011.
Octo Technology. AGO à Thales. Chiffre d’affaires du
Japon. Publication du compte – Stock de commerce en gros premier trimestre 2011 (après
Affiparis 0,42 16-5 (V) 8 heures, 50, avenue des
rendu du Conseil de politique en mars (16 heures). Bourse).
Entreprose Champs Elysées,
3,10 16-5 (V) monétaire de la Banque du
Contracting 75008 Paris. Unibel. Chiffre d’affaires du
Japon des 6 et 7 avril. Sociétés
Foncière des Régions 4,20 16-5 (V) SIIC de Paris. AGM à premier trimestre 2011.
Allemagne.
Foncière Lyonnaise 15 heures, centre de
1,40 16-5 (V) – Orientation des prix du
(solde) commerce extérieur en mars
¢ PUBLICATIONS ET conférences Edouard-VII, ¢ INTERNATIONAL
Renault 0,30 16-5 (V) (8 heures).
RÉUNIONS 23, square Edouard-VII, Cisco Systems. Résultats du
Alten. Chiffre d’affaires du 75009 Paris. troisième trimestre
Sanofi-Aventis 2,50 16-5 (D) – Excédent commercial en
premier trimestre 2011. SIIC de Paris 8e. AGM à 2010-2011.
Silic 4,65 16-5 (D) mars (8 heures)
Assystem. Chiffre d’affaires 12 heures, centre de Dexia. Résultats du premier
France. Enquête de
Unibel 5,20 16-5 (D) du premier trimestre 2011 conférences Edouard-VII, trimestre 2011.
conjoncture de la Banque de
Havas 0,10 17-5 (V) (après Bourse). 23, square Edouard-VII, E.On. résultats du premier
France pour le mois de mai
NRJ Group 0,30 17-5 (D) Atos Origin. Chiffre d’affaires 75009 Paris. trimestre 2011.
(8 h 30).
du premier trimestre 2011. Sopra Group. AGM à Macy’s. Résultats du premier
Lagardère SCA 1,30 18-5 (D) OCDE. Indicateurs
Ausy. Chiffre d’affaires du 14 h 30, centre Etoile-Saint- trimestre 2011.
Aéroports de Paris 1,52 19-5 (V) composites avancés de mars
premier trimestre 2011 (après Honoré, 21-25, rue Balzac, Symantec. Résultats
(12 heures).
CRCAM Touraine Bourse). 75008 Paris. 2010-2011.
3,10 19-5 (V)
Poitou Devoteam. Chiffre d’affaires
Essilor International 0,83 19-5 (V)
Sociétés du premier trimestre 2011.
Seb
ANF Immobilier
1,17
1,54
19-5
20-5
(D)
(D)
¢ PUBLICATIONS ET
Eurazeo. Chiffre d’affaires du
premier trimestre 2011.
Mercredi ¢ CONVOCATIONS
D’ASSEMBLÉES
RÉUNIONS Euro Disney. Résultats Bic. AGM à 9 h 30, 14, rue
BNP Paribas
Gemalto
2,10
0,28
20-5
20-5
(D)
(D)
Air France-KLM. Trafic du
mois d’avril 2011.
semestriels 2010-2011.
Eutelsat Communications.
11-5 Jeanne-d’Asnières,
92110 Clichy.
BNP Paribas. AGM à
Michelin 1,78 20-5 (D) Avenir Telecom. Chiffre Chiffre d’affaires du troisième
trimestre 2010-2011.
Économie 15 h 30, Palais des Congrès,
SIIC de Paris 0,04 20-5 (D) d’affaires 2010-2011. Allemagne. Orientation des
FFP. Chiffre d’affaires du 2, place de la Porte-Maillot,
SIIC de Paris 8e 0,33 20-5 (D) Clasquin. Chiffre d’affaires du prix à la consommation en
premier trimestre 2011. 75017 Paris.
premier trimestre 2011. avril (8 heures).
Canal+ 0,27 23-5 (D) CNP Assurances. Résultats Keyyo. Chiffre d’affaires du Dexia. AGO à 14 h 30,
CRCAM Atlantique du premier trimestre 2011. premier trimestre 2011. France. Auditorium 44, Dexia
4,50 23-5 (V)
Vendée Eurofins Scientific. Résultats Le Noble Age. Chiffre – Balance des paiements en Congress Center, boulevard
PPR 3,50 23-5 (D) du premier trimestre 2011. d’affaires du premier trimestre mars (8 h 45). du Jardin-Botanique 44,
Total (solde) 1,14 23-5 (D) 2011 (après Bourse). – Enquête sur les 1000 Bruxelles, Belgique.
JCDecaux. Chiffre d’affaires
Maurel & Prom. Chiffre investissements dans Eramet. AGM à 10 h 30,
Veolia du premier trimestre 2011.
1,21 23-5 (D) d’affaires du premier trimestre l’industrie en avril (8 h 45). Maison de l’Amérique latine,
Environnement Maisons France Confort.
2011 (après Bourse). – Présentation attendue de la 217, boulevard Saint-
Afone 0,40 24-5 (D) Chiffre d’affaires du premier
Media 6. Chiffre d’affaires réforme de la fiscalité du Germain, 75007 Paris.
CIC 8,80 24-5 (D) trimestre 2011 (après
semestriels 2010-2011. patrimoine en Conseil des JCDecaux. AGM à 15 h 30,
Bourse).
Harvest (solde) 0,80 24-5 (V) Médica. Chiffre d’affaires du ministres. 17, rue Soyer, 92200 Neuilly-
Safetic (ex-Easydentic).
Suez Environnement 0,65 24-5 (D) premier trimestre 2011. Opep. Publication du rapport sur-Seine.
Résultats 2010 et chiffre
Aubay 0,14 25-5 (D) Nexity. Chiffre d’affaires du mensuel et prévision de Nexity. AGM à 10 h 30,
d’affaires du premier trimestre
premier trimestre 2011. demande pétrolière. Pavillon Gabriel, 5, avenue
Bic 1,90 25-5 (V) 2011 (après Bourse).
Outremer Telecom. Chiffre Royaume-Uni. Gabriel, 75008 Paris.
Christian Dior (solde) 1,23 25-5 (V) Vilmorin & Cie. Chiffre
d’affaires du premier trimestre – Balance commerciale en Paref. AGM à 16 h 30, musée
d’affaires du troisième
Courtois 4,20 25-5 (D) 2011. mars (10 h 30). des Arts et Métiers, 60, rue
trimestre 2010-2011 (après
Euler Hermes 4 25-5 (D) Rubis. Chiffre d’affaires du – Publication du rapport Réaumur, 75003 Paris.
Bourse). premier trimestre 2011.
LVMH (solde) 1,40 25-5 (V) trimestriel sur l’inflation de la
SII. Chiffre d’affaires Banque d’Angleterre
¢ INTERNATIONAL
Rhodia
Scor
0,50
1,10
25-5
25-5
(D)
(D) HSBC. Résultats du premier
trimestre 2011.
2010-2011 (après Bourse).
VM Matériaux. Chiffre
d’affaires du premier trimestre
(11 h 30).
Etats-Unis.
Jeudi
Sopra Group 0,80 25-5 (V) – Déficit commercial en mars
Stef-TFE
Tour Eiffel (solde)
1,25
2,20
25-5
25-5
(V)
(D)
Tyson Foods. Résultats
semestriels 2010-2011.
2011 (après Bourse).

¢ INTERNATIONAL
(14 h 30).
– Situation budgétaire 12-5
mensuel du mois d’avril (20
Cegid Group 1,05 26-5 (V) ¢ CONVOCATIONS Adecco. Résultats du premier heures). Économie
CRCAM Ille-et-Vilaine 3,30 26-5 (V) D’ASSEMBLÉES trimestre 2011. Japon.
Crédit Agricole 0,45 26-5 (D) Brasseries de l’Ouest Aperam. Résultats du premier – Evolution des agrégats
Africain. AGO à 8 heures, trimestre 2011. Sociétés monétaires en avril (1 h 50).
Dassault Aviation 10,70 26-5 (V)
route des Brasseries, BP 290 Dexia. Résultats du premier – Balance commerciale en
Eurazeo 1,20 26-5 (V)
Dakar, Sénégal. trimestre 2011. ¢ PUBLICATIONS ET mars (1 h 50).
Sword Group 0,69 26-5 (V) Walt Disney. Résultats RÉUNIONS
Foncière Lyonnaise. AGM à – Commande de machines-
Thales 0,50 26-5 (D) 11 heures, centre de semestriels 2010-2011. Actia Group. Chiffre d’affaires outils d’avril (8 heures).
* La date correspond soit à celle du détachement (D), conférences Edouard-VII, du premier trimestre 2011. France. Evolution des prix à la
soit à celle du versement (V).
immeuble Edouard-VII, 23, ¢ CONVOCATIONS ArcelorMittal. Résultats du consommation en avril
La date de détachement du dividende est, en D’ASSEMBLÉES
principe, antérieure de trois jours de Bourse à square Edouard-VII, premier trimestre 2011. (8 h 45).
la date de versement ou de mise en paiement de 75009 Paris. Acropolis Telecom. AGO à Bourbon. Chiffre d’affaires du Royaume-Uni. Statistiques de
ce dividende.

Samedi 7 mai 2011 Investir-Le Journal des Finances n° 1948


AGENDA
LES ACTIONS 31

OPÉRATIONS

PROCHAINES CONVOCATIONS D’ASSEMBLÉES


la production industrielle de Tour Eiffel. Chiffre d’affaires Sociétés Lundi 16-5
mars (10 h 30). du premier trimestre 2011. Bricorama. AGM à 14 h 30, ZAC des
Zone euro. Orientation de la Ubisoft Entertainment. Boutareines, 21a, boulevard Jean-Monnet,
production industrielle en Résultats 2010-2011. ¢ PUBLICATIONS ET Offres publiques
Vallourec. Résultats du RÉUNIONS 94350 Villiers-sur-Marne.
mars (11 heures).
Etats-Unis. premier trimestre 2011. Aéroports de Paris. Chiffre Mardi 17-5 Offres de la semaine
– Nouvelles inscriptions Vivendi. Résultats du premier d’affaires du premier trimestre Tesfran (Euronext). Projet d’OPR de la
hebdomadaires au chômage trimestre 2011 (après 2011. Afone. AGM à 9 heures, hôtel Mercure,
société Testa au prix de 20,10 € par
pour la semaine achevée le Bourse). Bigben Interactive. Résultats 1, place Mendès-France, 49100 Angers.
action.
7 mai (14 h 30). 2010-2011. ANF. AGM à 10 heures, centre de
– Evolution des prix à la ¢ INTERNATIONAL BioAlliance Pharma. Chiffre conférence Capital 8, 32, rue de Monceau, Projets annoncés
production en avril (14 h 30). Aegon. Résultats du premier d’affaires du premier trimestre 75008 Paris.
– Ventes au détail en avril EDF Energies Nouvelles (SRD). Projet
trimestre 2011. 2011. Bourse Direct. AGM à 8 h 30, pavillon
(14 h 30). d’offre mixte d’EDF à 40 € par action
Enel. Résultats du premier Capelli. Chiffre d’affaires Ledoyen, 1, avenue Dutuit, 75008 Paris.
– Stocks d’entreprises en (coupon détaché) ou par remise de
trimestre 2011. 2010-2011. Explosifs & Produits Chimiques. AGO à
mars (16 heures). 13 actions EDF (coupon détaché) pour
Nvidia. Résultats du premier Crédit Agricole SA. Résultats 14 h 30, 61, rue Galilée, 75008 Paris. 11 actions EDF Energies Nouvelles
trimestre 2011-2012. du premier trimestre 2011. Foncière 7 Investissement. AGO à
Sociétés (coupon détaché).
Repsol. Résultats du premier Crédit Agricole du Morbihan. 10 heures, chez Morgan Stanley,
Chiffre d’affaires du premier Metrologic Group (Euronext). Projet
trimestre 2011. 61, rue de Monceau, 75008 Paris. d’OPA de Tridimension Holding SAS à 38 €
¢ PUBLICATIONS ET REW. Résultats du premier trimestre 2011. Foncière Atland. AGM à 15 heures,
Duc. Chiffre d’affaires du par action (avant détachement du coupon
RÉUNIONS trimestre 2011. 10, avenue George-V, 75008 Paris. exceptionnel) et 22,50 € (après
TUI. Résultats du premier premier trimestre 2011.
Akka Technologies. Chiffre Foncière Masséna. AGO à 14 heures, détachement du coupon exceptionnel).
trimestre 2011. EADS. Résultats du premier
d’affaires du premier trimestre 42, rue des Mathurins, 75008 Paris. Rhodia (SRD). Projet d’OPA de Solvay à
trimestre 2011.
2011 (après Bourse). ESR. Chiffre d’affaires du Samse. AGM à 14 heures, 31,60 € par action (après détachement
Altarea. Chiffre d’affaires du ¢ CONVOCATIONS 2, rue Raymond-Pitet, 38100 Grenoble. du dividende), 52,30 € par Oceane, la
D’ASSEMBLÉES premier trimestre 2011 (après
premier trimestre 2011. Bourse). Seb. AGM à 14 h 30, palais Brongniart, contre-valeur en USD de 31,60 € par ADR
ANF Immobilier. Chiffre Assystem. AGM à 9 h 30, Euro Ressources. Résultats place de la Bourse, 75002 Paris. (après détachement du dividende) et
d’affaires du premier trimestre centre de conférence Capital du premier trimestre 2011. Soft Computing. AGM à 14 h 30, 1,09 € par bon de souscription d’actions
2011. 8, 32, rue de Monceau, IEC Professionnel Media. 55, quai de Grenelle, 75015 Paris. (après détachement du dividende).
Avanquest Software. Chiffre 75008 Paris. Chiffre d’affaires du premier Sword Group. AGM à 9 heures,
d’affaires 2010-2011. Cybernétix. AGM à trimestre 2011. 9, avenue Charles-de-Gaulle, Offres en cours
Belvédère. Chiffre d’affaires 10 heures, Technopole de Index Multimedia. Chiffre 69370 Saint-Didier-au-Mont-d’Or. * Areva (Euronext). OPE par remise de
du premier trimestre 2011. Château-Gombert, domaine d’affaires du troisième Veolia Environnement. AGM à 15 heures, 1 action ordinaire Areva pour 1 certificat
Derichebourg. Chiffre de l’Annonciade, rue Albert- trimestre 2010-2011. d’investissement (CI) Areva du 19-4 au
carrousel du Louvre, 99, rue de Rivoli,
d’affaires semestriel Einstein, 13382 Marseille. La Perla World. Chiffre 11-5 ; et une offre de conversion
75001 Paris.
2010-2011. Fromageries Bel. AGM à d’affaires du premier trimestre volontaire, à raison de 1 action ordinaire
EDF. Chiffre d’affaires du 11 heures, hôtel Le Bristol,
premier trimestre 2011. 112, rue du Faubourg-Saint-
2011. Mercredi 18-5 Areva par action de préférence sans droit
Parrot. Résultats du premier de vote (ADPCI) apporté du 19-4 au 11-5
Foncière des Régions. Honoré, 75008 Paris. Bernard Loiseau. AGM à 10 heures,
trimestre 2011. (souscrire à l’offre).
Résultats du premier trimestre Lafarge (1re convocation). Risc Group. Chiffre d’affaires 2, rue d’Argentine, 21210 Saulieu.
Cofigeo (Euronext). OPA de Financière des
2011 (après Bourse). AGM à 17 heures, carrousel du troisième trimestre CCA International. AGM à 14 h 30, Minquiers à 530 € par action (dividende
Heurtey Petrochem. Chiffre du Louvre, 99, rue de Rivoli, 2010-2011 (après Bourse). 77, avenue de Ségur, 75015 Paris. attaché) du 19-4 au 25-5.
d’affaires du premier trimestre 75001 Paris. SIPH. Chiffre d’affaires du Crédit Agricole SA. AGM à 10 h 30,
2011 (après Bourse). LVL Médical (Euronext). Opra à 20 € par
Linedata Services. AGM à premier trimestre 2011. Palais des Congrès, avenue Herrenschmidt,
Homair. Résultats semestriels action accompagnée d’une OPA simplifiée
10 h 30, 19, rue d’Orléans, UTI Group. Chiffre d’affaires 67000 Strasbourg.
2010-2011 (après Bourse). sur les Bsaar au prix de 3,80 € du 29-4
92200 Neuilly-sur-Seine. du premier trimestre 2011. Dassault Aviation. AGM à 15 heures,
Icade. Chiffre d’affaires du au 19-5.
Maurel & Prom. AGM à Ventos. Résultats du premier 9, rond-point des Champs-Elysées-Marcel-
premier trimestre 2011 (après 10 heures, pavillon Gabriel,
Bourse). 5, avenue Gabriel, 75008
trimestre 2011. Dassault, 75008 Paris. Augmentation de capital
Viel & Cie. Chiffre d’affaires Eurazeo. AGM à 10 heures, Pavillon Auplata (Alternext). 1 action nouvelle
Innelec Multimedia. Chiffre Paris. du premier trimestre 2011. Gabriel, 5, avenue Gabriel, 75008 Paris. pour 18 droits préférentiels de
d’affaires 2010-2011 (après NRJ Group. AGM à 14 h 30,
Exonhit Therapeutics (2e convocation). souscription du 5 au 24-5.
Bourse). 22, rue Boileau, 75016 Paris. ¢ INTERNATIONAL
IT Link. Chiffre d’affaires du Séché Environnement. AGM AGE à 10 heures, 63-65, boulevard Groupe Partouche (Euronext). 2 actions
premier trimestre 2011. à 10 h 30, Le Golf, restaurant Agilent Technologies. Masséna, 75013 Paris. nouvelles pour 57 droits préférentiels de
Latécoère. Chiffre d’affaires Le Green, La Chabossière, Résultats semestriels souscription du 3 au 16-5.
Gemalto. Assemblée générale à
du premier trimestre 2011. 53811 Changé. 2010-2011.
10 heures, hôtel Sheraton Aéroport Attribution gratuite
Metabolic Explorer. Chiffre Unibel. AGM à 16 h 30, 16, London Stock Exchange.
d’Amsterdam & Centre de conférence, Eurazeo (SRD). 1 action ANF Immobilier
d’affaires du premier trimestre boulevard Malesherbes, Résultats 2010-2011.
Telefonica. Résultats du Schiphol Boulevard 101, 1118 BG, pour 30 actions Eurazeo le 26-5
2011. 75008 Paris. aéroport de Schiphol, Pays-Bas.
MRM. Chiffre d’affaires du premier trimestre 2011. (distribution exceptionnelle aux
ThyssenKrupp. Résultats Rhodia. AGM à 15 heures, pavillon actionnaires d’Eurazeo inscrits au 25-5).
premier trimestre 2011.
Natixis. Résultats du premier
trimestre 2011. Vendredi semestriels 2010-2011.
UniCredit. Résultats du
premier trimestre 2011.
d’Armenonville, allée de Longchamp,
bois de Boulogne, 75016 Paris.
Solutions 30. AGM à 10 heures,
Introductions
AKD (Marché Libre). OPO à un prix
Novagali Pharma. Chiffre
compris entre 1,21 € et 1,39 € du 5 au
d’affaires du premier trimestre
2011 (après Bourse).
Passat. Chiffre d’affaires du
13-5 ¢ CONVOCATIONS
D’ASSEMBLÉES
« Les Bureaux de la Colline »,
1, rue Royale, 92210 Saint-Cloud.
Somfy. AGM à 10 h 30, 50, avenue du
30-5; première cotation le 31-5 (mnémo :
MLAKD ; Isin : FR0011034750).
premier trimestre 2011 (après Économie Dietswell. AGO à 10 heures, Nouveau-Monde, 74300 Cluses. ConcoursMania (Alternext). OPO à un prix
Bourse). France. 1, rue Alfred-Kastler, Le compris entre 8,50 € et 10 € du 27-4 au
Sporever. AGM à 14 h 30,
Poweo. Chiffre d’affaires du – Première estimation de la Naïade, 78280 Guyancourt. 9-5 ; première cotation le 10-5 (mnémo :
73, rue Henri-Barbusse, 92110 Clichy.
premier trimestre 2011. croissance du PIB du premier Edenred. AGM à 10 heures, ALGCM ; Isin : FR0011038348).
Stef-TFE. AGM à 10 h 30,
Rexel. Résultats du premier trimestre 2011 (7 h 30). hôtel Pullman Paris-Tour Eiffel, Eurinnov (Marché Libre). OPO à un prix
93, boulevard Malesherbes, 75008 Paris. compris entre 7,53 € et 8,75 € du 2 au
trimestre 2011. – Emploi salarié au premier 18, avenue de Suffren,
Thales. AGM à 10 h 30, grand auditorium 25-5 ; première cotation le 26-5
Rougier. Chiffre d’affaires du trimestre 2011 (8 h 45). 75015 Paris.
du palais Brongniart, place de la Bourse, (mnémo : MLERI ; Isin : FR0011035187).
premier trimestre 2011 (après Allemagne. Croissance du Egide. AGM à 10 heures,
Bourse). pavillon Kléber, 7, rue 75002 Paris. Silc (Marché Libre). Par cotation directe à
PIB au premier trimestre
Rue du Commerce. Chiffre 2011 (8 heures). Cimarosa, 75016 Paris. Tour Eiffel. AGM à 11 heures, à 8 € le 6-5 (mnémo : MLSIL ; Isin :
d’affaires 2010-2011. Zone euro. Première Ipsogen. AGM à 15 heures, L’Automobile Club de France, 6, place de FR0010679365).
SES. Résultats du premier estimation du PIB au premier Luminy Biotech Entreprises, la Concorde, 75008 Paris.
trimestre 2011. trimestre 2011 (11 heures). parc scientifique de Luminy, * Opérations se terminant dans la semaine
SQLI. Chiffre d’affaires du Union Européenne. 13009 Marseille.
premier trimestre 2011 (après Prévisions économiques de la Michelin. AGM à 9 heures,
Bourse). Commission européenne.
Store Electronic Systems. Etats-Unis.
Polydôme, place du 1er-Mai,
63100 Clermont-Ferrand. Retrouvez chaque
– Evolution des prix à la
Chiffre d’affaires du premier
trimestre 2011. consommation et des revenus
Steria (Groupe). AGM à
14 heures, 46, rue Camille jour en direct
TF1. Chiffre d’affaires du
premier trimestre 2011 (après
réels en avril (14 h 30).
– Indice de confiance de
Desmoulins, 92130 Issy-les-
Moulineaux.
nos commentaires
Bourse).
Touax. Chiffre d’affaires du
Reuters-Université du
Michigan pour le mois de mai
Total. AGM à 10 heures,
Palais des Congrès, 2, place
et analyses
premier trimestre 2011. (16 heures). Porte-Maillot, 75017 Paris. sur Investir.fr
Investir-Le Journal des Finances n° 19481Samedi 7 mai 2011
ANALYSE GRAPHIQUE
32 LES ACTIONS
Par CHART'S
LES INDICES (www.charts.fr)

Indice Cac 40 Objectif : 4.300 points Evolution sur six semaines 4.058,01
4150 Bourse de Stockholm 1.148,82
1.300
Evolution sur dix-huit mois Indice OMX 30, en points
Indice CAC 40 4.100
4.400
Moy. mob. 50 jours
Moy. mob. 200 jours 1.200
4.200 4.050 Moy. mob.
50 jours

4.000 1.100
4.000

3.800 Fausse cassure


3.950 1.000
3.600 Moy. mob.
200 jours
3.900 900
3.400

3.200 3.850
800
Déc. 2009 Mai 2011 28-3 6-5 Déc. 2009 Mai 2011

Le Cac a entamé la phase de stabilisation qui lui Indice OMX 30 :


permettra, à terme, de dépasser ses sommets de 2011 essoufflement acheteur
u La semaine dernière, concernant le mobiles simples à 50 et 100 jours milite continue de se diviser en deux parties. La u La configuration de Ce biseau ascendant fait suite
court terme, nous insistions sur le fait que d’ailleurs en ce sens. La diminution de la première, une période de stabilisation à l’indice suédois reflète des à la rupture d’une oblique
la borne basse de la période de stabilisa- volatilité vient conforter notre vision mettre à profit pour accumuler des posi- vents contraires. Dans un ascendante de long terme
tion était ajustée à 4.000 et non plus positive à moyen terme. Cet élément vient tions acheteuses avant de profiter de la sens, la fausse cassure à la initiée en mars 2009. Enfin,
3.900 points. s’ajouter à ceux déjà expliqués depuis le seconde, le retour du consensus acheteur baisse des 1.087 points per- l’indicateur de tendance ADX
Cette semaine, c’est au tour de la borne début d’avril. Ainsi, le maintien du canal qui permettra de dépasser les sommets met de maintenir une pres- décroît, ce qui nous indique
haute d’être affinée. Ainsi, la correction ascendant « en cadrage hebdomadaire », de 2011 et de viser 4.300 points. Seule la sion acheteuse en évitant de que la récente reprise n’est
de la semaine dernière permet d’abaisser la tendance qu’ont les investisseurs à per- cassure du support à 3.860 invaliderait casser durablement les pré- pas soutenue. En somme, il
ce seuil de 4.150 à 4.110 points. En cevoir l’avenir à l’image de leur passé pro- notre scénario. Une baisse additionnelle cédents creux moyen terme convient de rester à l’écart de
résumé, la large période de stabilisation che (« biais de représentativité ») et le serait alors envisagée vers 3.700 points. datant de l’automne 2010. l’indice suédois. Seule la cas-
envisagée entre 3.900 et 4.150 devrait dépassement récent d’une oblique des- Dans un autre sens, les élé- sure de la droite de tendance
désormais rester cantonnée entre 4.000 et cendante sur laquelle un mouvement de DONNÉES CLÉS ments d’essoufflement à la favorable qui passe au-
4.110 points, ce qui prouve que la volati- retour est en cours continuent de mainte- Tendance graphique : hausse hausse s’accumulent. Ainsi, jourd’hui à 1.134 permettrait
lité se réduit et que les incertitudes dimi- nir notre biais positif. Supports : 3.860-3.700 points une figure en biseau ascen- d’adopter un biais négatif
nuent. L’aplatissement des moyennes En conclusion, la configuration du Cac Résistances : 4.150-4.300 points dant se forme. vers 1.055 points.

LA SÉLECTION DES VALEURS


Bouygues Objectif de cours : 38,50 € Ipsen Objectif de cours : 31,50 €
40 Moy. mob. 45 Moy. mob. COUP D'AVANCE Alten Objectif de cours : 32 €
50 jours 50 jours
38 40 Moy. mob.
Alten (ATE) 35
Moy. mob. 27,74
200 jours 33,28 200 jours Le leader européen de l’ingénierie et du conseil en
36 35 30
27,25 hautes technologies publiera le 10 mai son chiffre Moy. mob.
d’affaires du premier trimestre 2011. Au début du 50 jours
34 30 25
mois de mars, Alten avait affiché sa confiance dans
32 25
l’atteinte d’une croissance organique d’au moins 8 % 20
30 20 en 2011. Mettant en avant sa trésorerie excédentaire Moy. mob.
Déc. 2009 Mai 2011 Déc. 2009 Mai 2011 200 jours
et sa capacité d’endettement intacte, le groupe a 15
Déc. 2009 Mai 2011
Le titre a dépassé la zone de prix entre 32,50 et Le franchissement à la hausse de la résistance à 26 € souligné qu’il disposait des moyens pour accélérer
33 €, libérant ainsi un nouveau potentiel de hausse (à présent support) confirme la construction d’une son développement par acquisitions. Après un échec positif, et ne montrent aucun signe de retournement.
moyen terme. Le retournement à la hausse des large zone de fondation à la hausse. La voie est ouverte fin février sur la zone des 26,75 €, le cours s’est Ainsi, tant que 26,25 € reste support, la tendance est
moyennes mobiles et de l’indicateur technique de pour une remontée du cours vers 30 €. L’orientation retourné à la baisse. Le test des 24,36 € a permis un favorable avec des cibles à 30 € puis 32 €. Acheter
tendance, le MAC, plaide pour une poursuite du favorable des indicateurs techniques plaide rebond et le dépassement de la résistance à en visant 32 €. Prises de bénéfices partiels à 30 €.
mouvement ascendant. Acheter avec des objectifs également pour la hausse du titre. Acheter avec des 26,75 €. Les indicateurs sont inscrits en territoire Invalidation au-dessous de 26,25 €.
à 36 € et 38,50 €. Invalidation sous 32,50 €. objectifs à 30 € et 31,50 €. Invalidation sous 26 €.

Michelin Objectif de cours : 83 € Rallye Objectif de cours : 45,25 € Renault Objectif de cours : 55 € Wendel Objectif de cours : 112 €
80 45 60 120
66,05 35,43
70
40
50
100 81,97
Moy. mob.
39,67
50 jours 35 Moy. mob. 80
50 jours Moy. mob.
60 Moy. mob. 40 50 jours
50 jours
30 60
Double creux
50 30
Moy. mob. 25 Moy. mob. 40
200 jours Moy. mob. 200 jours Moy. mob.
40 20 200 jours 20 20 200 jours
Déc. 2009 Mai 2011 Déc. 2009 Mai 2011 Déc. 2009 Mai 2011 Déc. 2009 Mai 2011

Le cours reste bien orienté. Le franchissement à la Le cours est bien orienté et la tendance favorable est Le double rebond au-dessus des 35 € a permis au cours Le cours poursuit une tendance favorable. Le
hausse des 62,20 € met fin à plusieurs mois soutenue par une droite ascendante renforcée par les de stopper le mouvement de correction. La figure de dépassement de la résistance à 77 € ouvre la voie en
d’évolution horizontale. La dynamique favorable long moyennes mobiles longs termes 100 et 200 jours. Le retournement à la hausse en « double creux » qui se direction des 100 €. Les moyennes mobiles soutiennent
terme est relancée. Les indicateurs techniques ne dépassement des 33,80 € libère un nouveau potentiel dessine et le rebond de l’indicateur technique de la remontée du cours. De même, l’orientation de
montrent pas de signe de retournement ; la hausse de hausse. L’indicateur technique, bien orienté, tendance plaident pour une poursuite de la hausse vers l’indicateur technique plaide pour une poursuite de la
devrait se poursuivre. Acheter avec des objectifs à renforce ce scénario. Acheter avec des objectifs à les sommets de février dernier. Acheter avec des tendance à long terme. Acheter avec des objectifs à
77 € et 83 €. Invalidation sous 62,20 €. 41,75 € et 45,25 €. Invalidation sous 33,80 €. objectifs à 50 € et 55 €. Invalidation sous 38 €. 100 € et 110 €. Invalidation sous 77 €.

LE SUIVI DE NOS CONSEILS Nous avions pris de premiers bénéfices partiels à 100 €, mais notre Recommandé à l’achat la semaine dernière pour viser 33,50 € et
Peu d’évolutions cette semaine dans notre portefeuille de positions seuil d’invalidation ajusté à 97 € a finalement été touché avant la 39,70 €, le titre a au contraire vu son cours se replier et toucher le niveau
ouvertes, malgré les évolutions en dents de scie du marché. seconde cible, à 105 €. d’invalidation fixé à 29,50 €.
Opérations sur l’action Air Liquide stoppées Invalidation de la position prise sur Saft
Samedi 7 mai 2011 Investir-Le Journal des Finances n° 1948
AU-DELÀ DES ACTIONS 33

SOUS-PERFORMANCE. Les actions asiatiques ont sous-performé les actions des pays développés entre novembre et février.
Depuis, un mouvement inverse, durable, semble enclenché en raison de la fin prochaine des hausses de taux d’intérêt.

POURQUOI IL FAUT REVENIR


SUR LES FONDS ASIATIQUES
E ntre le 10 novembre 2010 et fin
février 2011, les actions asiati-
ques ont reculé de 6,5 % (en euros)
le MSCI World entre fin février et le
26 avril, soit 9 points de mieux.
« Excepté l’Inde, qui a pris du
indiens ou quelques entreprises
technologiques taïwanaises dépen-
dantes de composants spécifiques
du krach de 2008, un rebond sur-
vient alors. »
Selon ce gérant expérimenté,
que prévu dans l’autre sens, à savoir
des actions occidentales vers les
actions asiatiques. » Cet expert
pendant que le MSCI World gagnait retard sur le calendrier prévu, les produits au Japon pourraient être une prime ne serait cependant pas estime que le moment est sans
7,7 %. Une sous-performance mar- banques centrales asiatiques ont agi pénalisés, mais des concurrents justifiée malgré des perspectives doute venu de s’intéresser à nou-
quée de 14,2 points, expliquée par de manière responsable, poursuit coréens ou taïwanais des entrepri- économiques favorables. Des ris- veau à cette zone par le biais d’un
Christian Thonier, gérant de Sélec- Stéphane Barthélemy. L’essentiel du ses nippones seront favorisés. A q u e s sp é c i f i q u e s d e m e u re nt, fonds bien géré.
tion Multi-Gérants Asie Emergente. mouvement semble donc derrière moyen terme, l’Asie dans son comme le manque de transparence
« Après une forte hausse, les investis- nous. De plus, les pressions inflation- ensemble tirera aussi parti de la des comptes des entreprises, et les Sélectionner les fonds
seurs ont éprouvé le besoin de pren- nistes amènent les investisseurs à reconstruction du pays du Soleil- risques géopolitiques sont plus Les divergences de performan-
dre des bénéfices. Ils ont prétexté privilégier les actions, et en particu- Levant, à condition évidemment marqués qu’en Europe. L’instabilité ces sont en effet élevées, de Fidelity
l’apparition de tensions inflationnis- lier celles des zones en croissance. A qu’une catastrophe nucléaire en Corée du Nord, des tensions épi- South East Asia, en progrès de
tes. Cette dernière a eu pour consé- cet égard, l’Asie est bien placée. Bien majeure ne se produise pas. sodiques entre la Chine et le Japon , 72,3 % % sur cinq ans, à BNL Asian
quence des hausses de taux d’intérêt sûr, il ne faudrait pas que le cours du des problèmes religieux et politi- Tigers, qui cède 33,3 %. Les choix
de la part des banques centrales de baril de pétrole continue son envo- Une décote de 12 % ques en Thaïlande ainsi qu’en Indo- géographiques prennent d’autant
nombreux pays asiatiques, et donc lée, car les pays asiatiques en impor- Dans un contexte qui revient à la nésie pèsent dans la balance. plus d’importance que les valorisa-
une restriction de la liquidité. Les tent beaucoup. A cet égard, l’accal- normale, la valorisation des actions En dehors des valorisations, le tions sont disparates d’un pays à
anticipations des opérateurs avaient mie à Bahreïn, dont une asiatiques devient un élément cru- sentiment de marché doit être pris l’autre. Ainsi, si le PER de la Corée
aussi changé, avec des craintes sur le déstabilisation aurait pu avoir des cial. Actuellement, elles capitalisent en compte. Or « les banques centra- du Sud est de 9,3 fois et celui de la
niveau de croissance économique à conséquences sur son voisin saou- 11,3 fois leurs bénéfices, contre les européenne et américaine ont Chine de 11,1 fois, celui de l’Inde
venir. » dien, est de bon augure. » 12,8 fois pour l’indice MSCI World. commencé ou vont commencer leur s’élève à 14,2 fois. C’est pourquoi
Dans le même temps, les pays La décote de 12 % est donc politique de hausse des taux d’intérêt Stéphane Barthélemy surpondère
développés ont bénéficié de révi- Un resserrement monétaire attrayante, même si un niveau de plus rapidement que prévu , anticipe de 5,2 points le marché coréen et
sions en hausse de leurs perspecti- proche de sa fin 20 % constituerait l’idéal. « Cela Christian Thonier. La concomitance sous-pondère de 3,5 points les
ves économiques. Les investisseurs Quant au tsunami nippon, il était le cas fin février, remarque Sté- de l’achèvement d’un mouvement actions indiennes. La plus forte
ont arbitré en vendant des actions aura des conséquences variées en phane Barthélemy. Mais comme à similaire en Asie et d’un démarrage sous-pondération concerne cepen-
émergentes en général et asiatiques fonction des pays et des industries. chaque fois lorsque la situation n’est dans les pays développés pourrait dant Taïwan (– 5,5 points), en raison
en particulier pour acheter des Certains fabricants automobiles pas atypique, ce qui était le cas lors provoquer des arbitrages plus tôt d’absence d’avancées concernant la
titres américains et européens. levée des contraintes sur les partici-
Les dix meilleurs fonds d’actions asiatiques hors Japon sur cinq ans pations capitalistiques entre les
Arbitrages en faveur Performances (en %) (1) banques taïwanaises et chinoises.
des pays développés Nom (promoteur) Code Isin
Sur 5 ans Sur 3 ans En 2011
Pascal Estève
« Les professionnels veulent éviter
d’être investis quand un mouvement Fidelity South East Asia (Fidelity Investment) (2) GB0003879185 + 72,3 + 35,4 – 2,6 NOTRE CONSEIL
de resserrement monétaire est Fidelity Institutional South East Asia (Fidelity Investment) (2) GB000337140 + 70,7 + 39,1 – 5,6 Dans une optique à moyen terme, les
enclenché et quand on ne sait pas Templeton Asian Growth A (Franklin Templeton Investments) (3) LU0029875118 + 69,5 + 34,7 – 4,5 actions asiatiques sont incontournables
lorsqu’il prendra fin », précise Sté- First State Asia Pacific Leaders (First State Investments) (2) GB0033874214 + 66,9 + 27,4 – 5,8 en raison de la croissance rapide de
phane Barthélemy, en charge de FF - South East Asia A USD (Fidelity Investment) (3) LU004859758 + 66,7 + 32,2 – 1,3 cette zone et de valorisations actuelle-
SSgA Emerging Asia Alpha Equity. First State Asia Pacific Sustainability (First State Investments) (2) GB00B0TY6S22 + 64,4 + 33,9 – 6,8 ment modérées. Les épargnants qui n’en
Mais, dès mars, la visibilité s’est ont pas constitueront leur ligne ces pro-
Investec GSF Asian Equities A (Investec AM Luxembourg) (3) LU034577625 + 63,6 + 21,7 – 3,1
améliorée, ce qui explique la sur- chaines semaines, à hauteur de 10 %
performance enregistrée depuis par First State Asia Pacific (First State Investments) (2) GB003018389 + 63,2 + 28,9 – 6,5 maximum de leur portefeuille d’actions.
les actions asiatiques en dépit du Skandia Pacific Equity A1 (Skandia Fund Management) (3) IE0005264431 + 60,6 + 26,3 – 5,2 Nos fonds favoris sont Templeton Asian
tsunami japonais qui aurait dû les Abs Asia AM Pacific Rim Equities Fund (Natixis AM) (3) LU0103015219 + 59,9 + 16,8 – 5,2 Growth, Fidelity South East Asia et First
affecter : + 4,9 %, contre – 4,1 % pour (1) Au 28 avril 2011. (2) Parts libellées en livres sterling. (3) Parts libellées en dollars. Source © Morningstar. State Asia Pacific Sustainability Fund.

Fidelity South Templeton Asian First State Asia Pacific


East Asia Growth Fund Sustainability
Fidelity South u Leader sur cinq ans et 7e sur trois ans, Templeton Asian u Géré par le célèbre Mark Mobius, Tem- First State As Pac u Piloté par First State Investments,
East Asia + 72,3 % Fidelity South East Asia (Isin : Growth A Acc pleton Asian Growth Fund (Isin : Sustainability A société de gestion australienne, filiale
Base 100 le 29-4-06 Base 100 le 29-4-06 Base 100 le 29-4-06
GB0003879185) est la star de la catégorie. + 69,5 % LU0229940001) fait preuve d’une grande + 64,4 % du groupe Commonwealth Bank, qui a
+ 50 + 50 + 50
Depuis 2005, il a battu chaque année son régularité, avec des places de 3e sur cinq obtenu les Lauriers d’argent d’Investir
0 indice de référence et a fait mieux que la 0 ans et de 8e sur trois ans. Par rapport aux 0 Magazine pour la qualité de sa gamme
- 50 Source : morningstar moyenne de la catégorie ! Sur dix ans, la - 50 Source : morningstar autres fonds investis en Asie émergente, il - 50 Source : morningstar actions, First State Asia Pacific Sustaina-
.06 .07 .08 .09 .10 .11 .06 .07 .08 .09 .10 .11 .06 .07 .08 .09 .10 .11
surperformance moyenne annuelle a pour originalité de ne pas avoir de titres bility Fund (Isin : GB00B0TY6S22) est
s’élève à 2,8 % par rapport à cette dernière. Le gérant, Allan Liu, taïwanais et singapouriens, pays en fait développés. aussi régulier, avec des places de 6e sur cinq ans et de 9e sur
sélectionne de grandes sociétés à la fois sous-évaluées ou en Mark Mobius n’hésite pas non plus à prendre des paris marqués, trois ans. Les gérants privilégient les grandes capitalisations
croissance. Il surpondère actuellement la Chine de 3 points (31 % puisqu’il consacre 20,2 % du portefeuille à la Thaïlande et 10,2 % décotées. Ils font en ce moment preuve de prudence, avec 7 %
du portefeuille) et Hongkong de 1 point (14,2 %). En revanche, il à l’Indonésie, pays beaucoup moins représentés chez ses con- de l’actif consacrés aux liquidités.
sous-pondère de 2 points Taïwan (15,3 %) ainsi que la Malaisie currents. Avec 19,6 %, l’Inde est aussi surpondérée. En revanche, Les pays du Sud-Est asiatique (29,2 % du portefeuille contre
(2 %). Au niveau sectoriel, l’industrie (14,9 %) et les biens de con- la Corée du Sud est réduite à 8,8 %, alors que la Malaisie et les 12,9 % dans leur indice de référence) et le sous-continent
sommation courante (13 %) sont surpondérés de 3 points, les Philippines brillent par leur absence. Les choix sectoriels sont indien (11,9 % contre 7,8 %) sont privilégiés au détriment de la
matériaux (10,9 %) de 2 points. Les principales sous-pondéra- tout aussi forts, avec 38,6 % consacrés à l’énergie, 16,5 % aux Corée du Sud (11,4 % contre 14,9 %), de la Chine et de Hong-
tions concernent l’énergie (5,9 %) et les biens de consommation financières, 12,1 % aux matériaux et 10,4 % à l’automobile. Le kong (34 % contre 37,9 %) et, surtout, de l’Australasie (6,5 %
durables (1,9 %). D’une façon générale, les déviations par rap- portefeuille est également concentré, avec les dix premières contre 26,5 %). Sur le plan sectoriel, l’industrie (17,8 %), les
port à l’indice de référence sont bien moins marquées que pour lignes (PetroChina en tête) qui pèsent chacune au moins 3,5 % de biens de consommation durable (12,3 %), les télécoms
Templeton Asian Growth (voir ci-contre), avec à la clé une volati- l’en-cours. Conséquence logique de cette gestion de conviction, (10,5 %) et les services publics (8 %) sont les principales sur-
lité de 22,6 %, légèrement inférieure à la moyenne de la catégorie. la volatilité annualisée est élevée, à 26,5 %, contre une moyenne pondérations. Les matériaux (1 %), les financières (22,8 %),
Négociez, cependant, avant d’acheter ce fonds, le droit d’entrée, de 22,8 % sur les trois dernières années. Ce fonds s’adresse donc l’énergie (3,5 %) et les biens de consommation courante (0)
dont le maximum de 7 % est confiscatoire. P. E. aux épargnants avertis. P. E. représentent les sous-pondérations les plus marquantes.P. E.

Investir-Le Journal des Finances n° 19481Samedi 7 mai 2011


SICAV ET FONDS
34 AU-DELÀ DES ACTIONS

LE PALMARÈS DES CATÉGORIES. La quête des bonnes affaires continue frénétiquement, ce qui
profite principalement aux catégories de fonds spécialisées sur l’Europe du Sud et le Japon.
STRATÉGIE
FRANCK NICOLAS,
L’APPÉTIT POUR LE RISQUE REVIENT ET directeur de
l’allocation globale
et ALM, chez
BÉNÉFICIE AUX CATÉGORIES ACTIONS Natixis AM

Une année 2011


L es investisseurs reprennent peu
à peu le chemin de la Bourse.
Bien que les cours continuent à faire
sente le marché monétaire conduit
à une érosion lente mais inexorable
du capital, les taux d’intérêt réels
exergue. Il en va ainsi cette semaine
de deux groupes de fonds d’actions.
Il s’agit de la catégorie actions Alle-
Mais on voit aussi émerger des caté-
gories malmenées ces derniers
mois. Il en va ainsi pour les fonds
favorable aux actions
preuve d’une forte volatilité en rai- étant négatifs. Dans ces conditions magne Grandes Capitalisations qui d’actions japonaises (voir ci-des- Natixis Asset Management recon-
son de la présence de facteurs néga- adverses à l’absence de risques, ce bénéficie de la vigueur de l’écono- sous) et de ceux qui sont spécialisés duit le scénario proposé à partir de
tifs tels que la hausse du prix des sont les catégories de fonds qui pré- mie allemande dont les entreprises sur les actions espagnoles et italien- la fin de l’année dernière.
matières premières, et notamment sentent les plus grands espoirs de continuent à engranger du chiffre nes. Quelles que soient les difficul- Nous continuons de penser que
du pétrole, des révoltes dans les gains à court terme qui se placent en d’affaires avec les pays émergents. tés de ces deux pays, il y existe de 2011 sera une année favorable aux
pays arabes et de l’incapacité de la nombreuses entreprises bien gérées actions, même si nous n’attendons
plupart des Etats les plus endettés à La volatilité reste favorable aux catégories actions dont les bénéfices proviennent bien pas d’envolée spectaculaire sur ce
revenir rapidement à un équilibre Performances plus de leur activité dans les zones segment. Toutefois, relativement
budgétaire. Bref, les raisons pour Le palmarès hebdomadaire de croissance que de la vieille aux autres classes d’actifs, les
par catégorie Sur Sur Depuis Sur Sur Sur
éviter les placements à risques ne 1 sem. 1 mois le 1-1-11 1 an 3 ans 5 ans Europe. J. A. actions semblent peu chères et les
manquent pas. entreprises bénéficient d’un envi-
Actions Japon Moy. et Petites Cap. 2,78 – 2,35 – 10,20 – 8,24 – 0,10 – 10,75
Cependant, les différentes politi- NOTRE CONSEIL ronnement plutôt favorable.
ques monétaires des pays de Actions Allemagne Gdes Cap. 2,58 5,46 6,33 21,52 3,61 4,01 Le rebond des catégories Actions Espa- Les taux d’intérêt demeureront bas
l’OCDE conduisent à privilégier le Actions Japon Grandes Cap. 2,52 – 1,79 – 11,18 – 7,84 – 3,75 – 9,40 gne et Actions Italie montre qu’il peut être sur l’ensemble de l’année, même si
maintien d’une croissance mini- intéressant d’investir lorsque les mauvai- des resserrements monétaires inter-
Actions Espagne 2,46 2,62 10,93 8,29 – 3,92 0,60
male au détriment de la rémunéra- ses nouvelles s’accumulent. Dans ces viennent en Europe ou dans les
tion de l’argent au jour le jour. Le Actions Italie 2,21 2,90 9,03 7,54 – 5,93 – 5,92 moments, le stress tend à faire baisser les émergents et si les Etats-Unis
placement sans risque que repré- Source © 2011 Morningstar, Inc. Tous droits réservés, valeurs liquidatives au 3-5-2011. cours plus que de raison. devraient interrompre en juin les
assouplissements quantitatifs en

Allocation d’actifs
Actions
LE PALMARÈS DES FONDS. Pénalisées par les faux départs, les sociétés nippones semblent Actions
émergentes

avoir été sanctionnées exagérément après le tremblement de terre. Un rattrapage sensible s’opère. Etats-Unis
5 Obligations
15 souveraines
25
LES FONDS D’ACTIONS JAPONAISES 35
En %

10
REDRESSENT TIMIDEMENT LA TÊTE Actions
Europe
5 5
Obligations
indexées
inflation
Obligations
Matières crédit

L es actions japonaises souffrent


d’un manque de confiance très
profond. Les conséquences du
maintenant à leur valeur d’inven-
taire. Autrement dit, la sanction a
été trop sévère et s’est appliquée
(Caper) se situait à 9,2 fois, pour une
moyenne historique de près de
15 fois, rappelle-t-on chez JPMorgan
formance » de Métropole Japon, pré-
cise l’équipe de gestion. J. A. Source : Natixis AM
premières

tremblement de terre de mars der- aveuglément. D’où le rebond des AM. « Certains secteurs ont connu des NOTRE CONSEIL vigueur depuis plusieurs mois. En
nier vont pénaliser pendant de actions japonaises ces dernières variations extrêmes, comme toutes La probabilité de voir les actions japonai- outre, l’activité, bien qu’en léger
nombreux mois l’activité économi- semaines. D’ailleurs, les fonds du les valeurs liées à la reconstruction ses baisser semble plus faible, que la pro- ra l e nt i s s e m e nt a c t u e l l e m e nt,
que de l’archipel. La Bourse a sanc- tableau ci-dessous extériorisent par qui sont en hausse, tandis que les uti- babilité de gain. Principal atout : la devrait rester soutenue.
tionné très rapidement l’ensemble rapport au début d’année des pertes lities ainsi que les financières ont Bourse japonaise est décorrélée de celle La croissance dans les émergents,
des entreprises mais tel n’est pas le relativement faibles. beaucoup souffert. Bridgestone, des autres pays de l’OCDE. En tout cas, les dépenses d’investissement des
cas de la plupart des gestionnaires. A fin 2010, le ratio cours sur béné- KDDI et Asics ont été les trois pre- privilégiez les parts couvertes du risque entreprises et le marché de l’emploi
Ainsi, chez Barings, l’allocation fices ajusté en fonction du cycle miers contributeurs positifs à la per- de change. pourraient continuer de s’améliorer.
d’actifs recommande une position Certes, plusieurs risques restent
neutre sur les actions japonaises. Les fonds d’actions japonaises pansent leurs plaies d’actualité, comme la dette d’Etat,
Mieux, du côté de JPMorgan AM on Performances en particulier en zone euro, les coûts
souligne que les conditions d’un Les meilleurs fonds Catégorie occasionnés par la reconstruction
Promoteur 1 sem. 1 mois depuis le 3 ans 5 ans
sur la semaine Morningstar
rebond solide apparues en début (en %) (en %) 1-1-11 (en %) (en %) (en %) au Japon, les troubles politiques au
d’année ne sont pas remises en AB Japan Strategic Value AllianceBernstein (Lux) 4,82 1,22 – 11,80 – 4,39 – 8,21 Act. Japon Gdes Cap. Moyen-Orient, l’incertitude liée aux
cause alors que les cours ont forte- Métropole Japon Métropole Gestion 4,58 0,23 – 12,09 – 2,99 – 10,65 Act. Japon Gdes Cap.
« stress tests » des banques et surtout
ment reculé. Ryusuke Ohori, direc- l’inflation importée partout par la
Sully Sélection Sully Asset Management 4,41 4,77 3,52 – – Act. Euroland Gdes Cap.
teur de la gestion actions japonaises hausse du prix des matières premiè-
chez le gestionnaire américain, sou- Franklin Templeton Japan A Franklin Templeton Investments 4,34 2,76 – 9,11 – 9,13 – 13,39 Act. Japon Gdes Cap. res.
ligne ainsi que les entreprises fai- Elan Japindice Rothschild & Cie Gestion 4,24 0,60 – 3,01 – 17,20 – 14,64 Act. Japon Gdes Cap. Mais ce dernier argument est préci-
sant partie de l’indice Topix cotent Source © 2011 Morningstar, Inc. Tous droits réservés, dernières valeurs liquidatives au 3-5-2011. sément le plus important pour res-
ter à l’écart des obligations, dont le
potentiel de rendement devrait for-
tement être handicapé par la possi-

BANC D'ESSAI Ils ont tous les deux une durée de


vie théorique de trois ans. Toutefois,
en cas de performance au moins
remboursé. En revanche, avec un
effondrement de plus de 50 %, un
repli similaire sera supporté par le
çoit avec un droit d’entrée de 1 %. Nous
ne conseillons pas ce fonds dans un por-
tefeuille d’actions, car sa rentabilité
bilité d’accélération de la hausse des
prix. De ce point de vue, les indexées
inflation ou le crédit constituent des
nulle de l’indice Euro Stoxx 50 entre s o u s c r i p t e u r. D r o i t d ’e n t r é e devrait être bien inférieure à celle d’une bonnes pistes de diversification
Deux nouveaux le niveau initial et le 29 juin 2012, un
remboursement anticipé sur la
maximal : 2,5 % ; frais de gestion,
3 % ; valeur de la part, 100 €.
immense majorité de fonds d’actions
européennes. En revanche, avec une pré-
obligataire.
Sur le plan géographique, les Etats-
fonds à formule base d’un gain de 7 % aura lieu.
Sinon, une constatation similaire NOTRE AVIS
servation du capital jusqu’à une baisse
de 50 % de l’indice Euro Stoxx 50 – hypo-
Unis conservent notre préférence,
tandis que nous restons encore pru-
du LCL sera faite le 1er juillet 2013, avec, à la
clé, un gain de 14 %. Enfin, en
Etant donné les valorisations modérées
des actions européennes, il serait éton-
thèse que nous écartons, car cela signi-
fierait que les plus-bas de mars 2003 et
dents sur les émergents en raison
des craintes inflationnistes que l’on
l’a b s e n c e d e re m b o u r s e m e n t nant qu’une hausse ne soit pas constatée mars 2009 seraient nettement enfon- considère un peu trop vite réglées.
LCL propose jusqu’au 10 juin a n t i c i p é, l e f o n d s o f f r i ra u n e à l’une des trois dates d’anniversaire. Le cés –, il constitue une source de diversifi- Les matières premières nous parais-
LCL Triple Horizon (avril 2011) progression de 21 % à son échéance taux de rendement brut annuel probable cation dans un portefeuille obligataire. sent un thème d’investissement
( Is i n : F R 0 0 1 1 0 1 3 6 5 5 ) , f o n d s du 30 juin 2014 si l’Euro Stoxx 50 n’a est donc compris entre 6,56 % et 7 %. En Non seulement sa rentabilité devrait être t ou j ou r s i nt é re ssa nt ma i s q u i
éligible au PEA et au compte titres, pas baissé par rapport à son niveau tenant compte du droit d’entrée maxi- meilleure que celle d’un fonds classique, devient un peu spéculatif désor-
ainsi que LCL Triple Horizon AV initial. En cas de recul inférieur à mal, il n’est plus que de 4,39 % à 5,68 %. mais son comportement sera décorrélé mais, ce qui n’est pas le cas des
(avril 2011) (Isin : FR0011013663). 50 %, le capital initial sera C’est pourquoi une souscription se con- de celui du marché obligataire. actions.

Samedi 7 mai 2011 Investir-Le Journal des Finances n° 1948


SICAV ET FONDS
AU-DELÀ DES ACTIONS 35

LE PORTEFEUILLE DE SICAV FOCUS. La sélection de valeurs dope la performance en ce début d’année.

Nouvelle consolidation LES FONDS ACTIONS EUROPE


sur les mines d’or ENGRANGENT DE GROS GAINS
u Notre portefeuille de sicav recule de 1,18 % au cours d’une semaine
haussière dans sa première moitié, excepté pour notre fonds de
L es stratégistes de salles de mar-
ché s’attendaient à une année
2011 marquée de fortes amplitudes
oblige, la place des technologiques a
été renforcée au détriment de l’éner-
gie. Au niveau des valeurs, les
sur des écarts de cours. Sur les trois
dernières années, le fonds enregis-
tre une performance annualisée de
mines d’or qui, à l’instar de la catégorie, a consolidé continuellement. dans les mouvements de cours. gérants privilégient tant les grandes 1,44 % malgré la forte chute des
Pour la plupart des gérants spécialisés, l’accélération à la hausse du Pour la plupart des gérants de porte- capitalisations (Total 5,26 %, Vinci marchés en 2008. Par comparaison,
prix du métal jaune appelait à une pause, si ce n’est à une consolida- feuilles investis en actions euro- 4,54 % et ArcelorMittal 4,01 %) que l’indice de référence a perdu 0,56 %.
tion. Au 5 mai 2011, le lingot de 1 kg a perdu 4,76 %, son prix revenant péennes, l’environnement se révèle des petites et moyennes (Piaggio La méthode de gestion a donc
à 32.600 €. Rien d’inquiétant de ce côté-là. D’autant plus que les com- semé d’embûches. 4,16 % et Orpéa 3,97 %). résisté efficacement aux à-coups
pagnies aurifères n’ont pas bénéficié de l’appréciation du métal pré- Pour autant, notre sélection Autre fonds mis en exergue par le boursiers. Dans ce style de gestion,
cieux, ce qui réduit l’effet de montre que certains fonds réalisent classement sur les performances les gérants traquent les écarts de
Allocation d’actifs levier qu’elles extériorisent par d’excellentes performances sur ces par rapport au début de l’année, le valorisation les plus faibles, si bien
Alternatif rapport à leur sous-jacent. Selon quelques mois. Ainsi, Alcis Sélec- JPM Europe 130/30. Ce fonds a la qu’ils parviennent à obtenir une
Actions Europe
Morningstar, la catégorie recule tion Actions arrive en tête depuis le particularité de pouvoir prendre des performance assez régulière. J. A.
Obligations
convertibles en moyenne de 13,42 % depuis le début de l’année avec un gain de positions acheteuses jusqu’à 130 %
18
début de l’année. Notre fonds 9,64 %. Très vite, les deux gérants de son en-cours et de se porter ven- NOTRE CONSEIL
CM-CIC Or et Mat réalise une ont pris la mesure du regain de deur net pour 30 %. Au total, son ris- Le contexte continue à être très favorable
29
performance légèrement faveur des titres bancaires. Ce sec- que de marché est équivalent à celui aux fonds gérés en sélection de valeurs,
En % meilleure en limitant sa perte teur était encore leur favori à fin de l’indice MSCI Europe mais les quel que soit le style mis en œuvre. Toute
20
depuis le début de l’année à mars (13,66 % du portefeuille). En gérants augmentent sensiblement baisse sensible des cours doit être privilé-
22 13,28 %. revanche, rotation s e ctor ielle leur capacité à engranger des gains giée pour renforcer les investissements.
5
6
Au début d’octobre 2010, nous
Or et matières
Actions Etats-Unis
avons adopté une approche pru- Les performances restent empreintes d’une forte volatilité
premières dente sur le dollar qui nous a
Les meilleurs fonds actions européennes Performances (en %)
Actions pays émergents
conduits à arbitrer les parts libel- grandes capitalisations mixtes depuis le Promoteur Sur Sur depuis Sur Sur
lées en billet vert de nos deux début de l’année 1 sem. 1 mois le 1-1-11 3 ans 5 ans
fonds Actions Etats-Unis au profit
Alcis Sélection Actions Alcis Gestion 5,39 3,33 9,64 – 2,59 – 0,65
des parts couvertes du risque de change. Bien nous en a pris car,
depuis, la devise américaine ne cesse de tanguer. Jeudi 5 mai, elle a CM-CIC Actions ISR Crédit Mutuel-CIC 2,64 4,23 8,35 – 4,63 – 3,27
regagné 1,81 % en séance mais abandonne 8,54 % depuis le début de JPM Europe 130/30 A (acc)-EUR JPMorgan Asset Mgt (Europe) SARL 1,42 2,87 7,80 1,03 –
l’année. KBL EPB Equity Selected Equities Europe KBL European Private Bankers 2,21 3,68 7,75 – –
S’il est aisé de couvrir le risque de change sur des produits purs tels ICG Actions Rendement International Capital Gestion 2,09 3,07 7,74 – 1,54 – 0,97
que les fonds d’actions Etats-Unis, il en va autrement lorsqu’il s’agit Source © 2011 Morningstar, Inc. Tous droits réservés, dernières valeurs liquidatives au 2-5-2011.
de produits investis sur un grand nombre de pays, ou bien lorsque les
prix de référence sont libellés en dollars, comme dans le secteur de
l’énergie, ou encore lorsque les entreprises réalisent une part impor-
tante de leur chiffre d’affaires aux Etats-Unis. Deux de nos fonds sont
plus sensibles aux fluctuations du dollar, dont le fonds Or et Matières LE GÉRANT DE LA SEMAINE. Les actions restent bon marché.
premières. Celui-ci bénéficie en partie de la baisse du dollar, l’or étant
inversement corrélé au cours du métal jaune. En revanche, le fonds
d’obligations convertibles est négativement impacté à la baisse du
dollar. Géré en sélection de valeurs, le M&G Global Convertibles
« Notre approche consiste à investir
Fund ne subit aucune limite géographique reposant sur des perspec-
tives macroéconomiques ou sectorielles. La mission du gérant con-
siste à sélectionner les convertibles offrant un potentiel de hausse
dans les thèmes peu valorisés »
supérieur à leur risque de baisse du fait de leurs caractéristiques tech-
niques. L’évolution bénéficiaire des entreprises sous-jacentes et la ZEHRID Prenez-vous des orientations d’investir dans des thèmes qui sont
valorisation des titres entrent également en compte. J. A. OSMANI, thématiques ou votre déjà survalorisés.
performance est-elle le résultat
gérant du de la seule sélection de valeurs ? Quelle a été votre stratégie au
Les valeurs dollar sèment le trouble fonds GBF Notre approche consiste à ne pas premier semestre 2011 ?
Portefeuille Sicav European *, investir simplement dans des thè- En janvier nous avons acheté des
BlackRock mes en tant que tels, mais dans les banques, comme BBVA et Santan-
+ 1,41 % thèmes peu valorisés. C’est le point der en Espagne, Intesa en Italie, et
depuis début 2011 Quelles sont vos marges de clé. Tout d’abord, nous ne disso- des sociétés d’assurances, avec des
Qté VL VL au Variation Code Isin
d'entrée 6-5- depuis le manœuvre par rapport à l’indice cions pas la macroéconomie de la valeurs attrayantes comme Axa.
+ 17,15 % en porte- 2011* 29-4-11
MSCI Europe ? microéconomie. Nous sommes revenus sur ces
depuis début 2010 feuille (en €) (en %)
(en €) Nous prenons des positions en Quand nous étudions les valeurs titres parce que leur valorisation
Actions Europe fonction de nos convictions. Le por- cycliques, nous partons d’un point était tombée à un niveau tel qu’ils
Prévoir Gestion Actions 102 150,03 155,66 + 1,14 FR0007035159
tefeuille du fonds BGF European de vue sur le cycle macroéconomi- avaient un ratio de risque rende-
Ofi Flex 7 1.105,03 1.233,82 - 0,26 FR0000982910
Stelphia Convergence Actions 127 100,28 124,39 - 0,85 FR0010292292 peut s’écarter de 2,5 à 5 % de l’indice que européen et mondial, si la m e n t a t t r a c t i f. E n o u t re, l e u r
Actions Etats-Unis MSCI Europe, c’est un fonds assez société exporte une part importante momentum de cours était haussier.
Saint-Honoré US Value & Yield 139 99,81 108,15 - 2,40 FR0010589044 concentré car il comporte de 45 à de ses produits. Donc quand nous Nous avons financé ces acquisitions
Robeco US Premium Eq. D euro 118 99,70 117,65 - 0,63 LU0320896664 65 valeurs. anticipons un redémarrage de en réduisant notre exposition aux
Actions pays émergents En ce moment, nous sous-pon- l’économie, nous privilégions les valeurs de consommation discré-
Uni-Global Mini. Var. Em. Markets 7 1.003,90 1.207,02 - 1,25 LU0487501099
dérons le Royaume-Uni de 3,8 % car valeurs cycliques bien valorisées et tionnaire dont le poids dans notre
Obligations convertibles
DWS Invest Convertibles LC 149 103,93 138,61 - 0,92 LU0179219752 nous avons une vue négative sur son inversement si nous attendons une portefeuille est passé de 10,6 % à
M&G Global Convertibles 607 11,44 10,88 - 0,26 GB00B1Z68494 économie. récession. Nous tenons toujours 2,4 %. Depuis, nous avons subi la
Or et matières premières Nous y évitons les valeurs de la compte des niveaux de cours afin volatilité du Japon et la crise du
CM-CIC Or et Mat 120 28,64 50,14 - 11,59 FR0007390174 consommation qui sont pénalisées d’éviter de commettre l’erreur Moyen-Orient avec une forte pres-
Alternatif par la politique de rigueur budgé- sion à la hausse sur le prix du pétrole
Convictions Premium 7 1.638,72 1.689,35 - 0,22 FR0010687038
taire. La chute de 2008 est comblée et l’inflation qui se met à impacter
AFIM-OFP 400 12 1.038,56 1.038,88 - 1,14 FR0010737478 Base début 2007
Cependant, au-delà de cette pre- BGF European A2 EUR négativement les perspectives de
+ 35,24 % Indice MSCI Europe NR - 0,47 %
mière allocation, nous disposons Catégorie Action Europe grande Capi mixte croissance mondiale.
0
+ 17,15 % d’un système de contrôle de risques Malgré ces éléments, nous som-
Variation qui permet de calculer la répartition - 20 mes encore positifs sur le marché
de la sélection + 1,41 %
depuis... géographique des chiffres d’affaires, boursier européen car il est faible-
- 1,18 % - 40
VL : valeur liquidative si bien que d’un point de vue écono- ment valorisé.
* Source : Morningstar ... le 7-1-09 ... le 30-12-09 ... le 30-12-10 ... le 29-4-11
mique, la sous-pondération du - 60 Propos recueillis par Joël Antoine
2007 2008 2009 2010 .11
Royaume-Uni est de 4,5 %. *Isin : LU0011846440

Investir-Le Journal des Finances n° 19481Samedi 7 mai 2011


DÉRIVÉS
36 AU-DELÀ DES ACTIONS

« INVESTIR 10 DIVERSIFICATION ». La liste DÉRIVÉS SPÉCULATIFS. Nos conseils sur les produits dérivés à effet de
s’est bien comportée dans un marché chahuté. levier sur actions, indices et matières premières. Pour investisseurs avertis.

LES ÉMERGENTS PARIER SUR ARCELORMITTAL EN


CONSOLIDENT HAUSSE ET SUR EDF À LA BAISSE
L es derniers arbitrages opérés
dans la liste « Investir 10 Diversi-
fication » se révèlent judicieux dès
investisseurs à la prudence bien que
les banques centrales fassent preuve
d’une vigilance tout à fait rassurante.
L es publications trimestrielles
touchent à leur fin, mais quel-
ques poids lourds du Cac 40 doi-
ArcelorMittal
En euros

30 24,19
LE SUIVI DE
leur première semaine. Le tracker En Inde, la banque centrale a relevé vent encore dévoiler leurs perfor- 25
NOS CONSEILS
Lyxor ETF Commodities CRB recule pour la neuvième fois depuis mances au titre des trois premiers Nouveau
20 Produit Perf.
en effet de 1,77 % sur les cinq derniè- mars 2010 son principal taux direc- mois de l’année. C’est le cas d’Arce- conseil
res séances. En fait, c’est l’ensemble teur. Une action qui révèle la diffi- lorMittal et d’EDF qui communi- 15
Turbo call Prise de
des matières premières qui recule culté à calmer la dérive des prix dans queront respectivement les 11 et + 31,9 % bénéfices
10 Sanofi-Aventis
2009 2010 2011
sur des prises de bénéfices. une économie en surchauffe, mais 12 mai. Turbo call Prise de
+ 21 % bénéfices
Le certificat bonus cappé Bou- qui confirme également la priorité Le sidérurgiste (qui publiera ses L’Oréal
ygues qui vient d’être introduit donnée à la stabilité des prix, l’indice chiffre d’affaires et résultats) devrait s’annonce prudent. EDF pâtit de Turbo put Prise de
engrange 0,49 %, tandis que le bonus local étant composé en majorité de faire état d’une nette amélioration l’incertitude sur la prolongation Société Générale + 25,5 % bénéfices
cappé Vinci se tasse de 1,40 %. produits alimentaires. de sa rentabilité grâce à la hausse des réacteurs de la centrale de Fes-
L’action cotait près de 43,80 € le ven- Du côté des plus fortes hausses, le des prix de l’acier et il devrait con- senheim ; l’Autor ité de sûreté Plusieurs positions prises ces
dredi 6 mai, donc bien au-delà de la tracker sur les actions japonaises firmer l’accélération de la demande nucléaire se décidera en juin. Nous dernières semaines sont gagnantes
borne basse de 32,50 € à ne pas fran- continue à récupérer une partie de sur le deuxième trimestre. Le titre sélectionnons donc un put warrant et l’on peut prendre ses gains.
chir pour conserver le bonus. ses pertes occasionnées par le raz de est susceptible de bien réagir et légèrement en dehors de la mon- Acheté le 7 février, la prime du turbo
Les plus fortes pertes de la sélec- marée survenu en mars dernier. nous conseillons un turbo call émis naie (avec un prix d’exercice de call Sanofi-Aventis (1531Z) est
tion proviennent des ETF investis sur L’ETF adossé à l’indice des obliga- par Commerzbank avec une bar- 26 €) et avec une échéance loin- ainsi passée de 0,91 € à 1,20 €.
les indices de marchés émergents. Le tions des marchés émergents enre- rière désactivante à 22 € (ce qui taine (décembre). Recommandé le 18 avril, le turbo
Lyxor ETF Pan Africa recule de 2,80 % gistre aussi un très bon score, avec laisse une très grande marge de Ce produit dispose d’un delta de call L’Oréal (2886Z) a aussi tenu
sur la semaine, le Lyxor ETF MSCI un gain de 0,96 % sur la semaine. sécurité) et une élasticité de 8,4 %. 32 % et d’une élasticité de 4,7 %. Si ses promesses. Enfin, les résultats
Emerging Markets, diversifiés sur Si la hausse des taux d’intérêt A l’inverse, le chiffre d’affaires de d’ici au 13 mai l’action EDF venait à décevants de Société Générale ont
l’ensemble des marchés émergents, peut ralentir la croissance des entre- l’électricien est attendu en ligne, se replier de 4 %, ce put s’apprécie- permis à notre turbo put (H791Z)
le suivant de peu avec une perte de prises émergentes, elle s’avère en mais le discours de la direction sur rait alors de près de 24 %. de s’apprécier de 25 %.
2,70 %. Cette classe d’actifs continue revanche favorable aux devises loca- les perspectives des prochains mois Jérôme Marmet
à subir les prises de bénéfices, ce qui les. D’où le bon comportement de
n’est pas inquiétant, les indices de l’indice des obligations émergentes.
marchés émergents ayant doublé sur J. A. Nos nouveaux paris
les deux dernières années. Libellé (code) Emetteur Cours produit Cours sous-jacent Echéance
Outre une forte progression sur le NOTRE CONSEIL Turbo call ArcelorMittal (J799Z) Commerzbank 0,26 € 36,10 € 16-6-2011
long terme, le retour de l’inflation Nous maintenons inchangée la liste pour
Put EDF 26 € (M843B) BNP Paribas 0,38 € 28,24 € 14-12-2011
dans les pays émergents incite les le moment.

– 2,1 %
Variation depuis le 31 décembre 2010
Notre sélection Référence
2,2 %
JOUER LE NIKKEI ET LE REBOND
Notre sélection
– 0,7 %
Variation sur la semaine
Référence
–1 %
DU SECTEUR TÉLÉCOMS
Nom (code) Cours précédent Cours au 5-5-2011

Bonus cappé Bouygues (M426B)


Certificats
34,38 € 34,55 €
E n toute logique les marchés japo-
nais avaient fortement chuté en
mars, au lendemain de la catastrophe,
Indice Nikkei 225
En points
9.859,20 LE SUIVI DE
Bonus cappé Vinci (M436B) 44,20 € 43,58 € pour reprendre un peu de hauteur 10.000 NOS CONSEILS
Trackers depuis : l’indice Nikkei des 225 plus 8.000 Nouveau
Lyxor ETF Dax (DAX) 73,37 € 72,23 € grosses sociétés nippones a ainsi rega- Produit Perf. conseil
Amundi ETF DJ Stoxx 600 (C6E) 47,69 € 46,86 € gné presque 15 % depuis la mi-mars. 6.000
2009 2010 .11 Turbo put Once
Pour accompagner la poursuite du + 25,7% Vendre
Am. ETF GEM Bond Mkit iBoxx (AGEB) 96,38 $ 97,31 $ d’or

Lyxor ETF Japan (JPN)


Ä 71,50 € 72,79 €
mouvement haussier, nous nous inté- Turbo put Cac 40 + 18,7% Conserver
resserons à un turbo call. De nom- péennes, a presque effacé cette
Lyxor ETF MSCI Emerging Mkts (LEM) 8,17 € 7,95 € breux produits ont succombé lors de semaine ses gains depuis le début de Le put sur l’once d’or (mnémo :
Lyxor ETF Nasdaq 100 (UST) 6,51 € 6,55 € l’effondrement des marchés mais, l’année. Au regard d’un certain nom- K150B), conseillé dans notre précé-
Lyxor ETF Pan Africa (PAF)
Ä Obligations
11,41 € 11,09 € depuis, les émetteurs se sont à nou-
veau intéressés à ce sous-jacent. Nous
bre de publications satisfaisantes
dans le secteur, on s’intéressera à un
dente édition, s’est déjà octroyé 25 %.
Encaisser ses bénéfices. Au lieu d’un
avons sélectionné un turbo offrant turbo call pour parier sur un rebond turbo put sur le Cac 40, nous avions
Crédit Agricole 4,7 % TSDI (ACADC) 87,30 % 87,07 %
une élasticité de 4,8, sans échéance, et de l’indice. Trois produits sont dispo- recommandé par erreur, le 30 avril
Ä Plus forte baisse hebdomadaire à Plus forte hausse hebdomadaire qui est quanto (couvert contre les nibles, nous avons sélectionné celui également, un turbo call sur le Cac 40
variations de change). Sa barrière offrant l’élasticité la plus élevée (3,1) alors que nous voulions jouer un repli
désactivante est située à 16,8 % du tout en ayant une barrière désacti- de l’indice après son rebond. Pour

LE SONDAGE
niveau actuel du Nikkei 225, soit vante raisonnable (231,04 points, soit ceux qui ont suivi notre rectificatif sur
8.200 points. 15 % sous le niveau actuel du sous- Investir.fr lundi 2 mai, le turbo put
Dans un autre domaine, l’indice jacent). Si l’indice venait à gagner 4 % (mnémo : F286Z) conseillé à la place
> L’euro franchira-t-il le seuil de 1,50 $ avant la décision de la BCE, jeudi 5 mai ? Stoxx Europe 600 télécommunica- dans les quinze prochains jours, le du call a été profitable. Le conserver.
34 % tions, qui intègre 21 sociétés euro- turbo aurait gagné 23 %. D. T.
40 %
OUI Nos nouveaux paris
54 % Libellé (code) Emetteur Cours produit Cours sous-jacent Echéance
Turbo call Nikkei 225 (3405Z) Commerzbank 1,03 € 9.859,20 points Aucune
NON
Turbo call Stoxx Europe 600 télécommunications Société Générale 0,50 € 271,05 points Aucune
(7626S)
6% Vous avez été près de 1.300 internautes
à vous exprimer sur cette question,
Je n’ai pas d’opinion arrêté jeudi à 13 heures.
Les produits dérivés ne s’adressent qu’aux investisseurs avertis. Avant de vous y intéresser, assurez-vous que vous comprenez bien
Votez sur Investir.fr Selon vous, le recul des cours de l’or amorcé cette semaine les risques inhérents à chacun. N’hésitez pas à vous informer auprès de l’émetteur, de votre banque ou de votre courtier.
pour notre va-t-il se poursuivre ? Dans le cas d’un compte standard, la perte sur les CFD peut être supérieure au dépôt initial. Les conseils donnés dans le cadre de
nouveau sondage Résultat dans votre prochain hebdomadaire. cette rubrique sont de court terme et peuvent se trouver en contradiction avec ceux de l’analyse fondamentale.

Samedi 7 mai 2011 Investir-Le Journal des Finances n° 1948


TRACKERS
AU-DELÀ DES ACTIONS 37

CONSOLIDATION. Les matières premières subissent une purge qui se réper- Le palmarès des trackers
cute immédiatement sur le cours des « Exchange traded commodities » (ETC). Du jeudi 28 avril au jeudi 5 mai 2011 Valeur liquidative au 5-5
Lyxor ETF Stoxx Europe 600 Basic Res D. Sh. 5,61% 8,28 €

L’ARGENT SUBIT SA PLUS FORTE Db x-trackers DJ Stoxx 600 Oil&Gas Short


Lyxor ETF Stoxx Europe 600 Oil&Gas D. Sh.
5,31 %
5,31 %
22,60 €
23,41 €

CORRECTION DEPUIS 1980 Lyxor ETF XBear Euro Stoxx 50


EasyETF Euro Stoxx 50 Double Short
4,10 %
4,09 %
27,68 €
18,84 €

ETFS Livestock DJ-UBSCI ETC - 7,06 % 2,61 €

N os conseils de vente sur les


ETC adossés à l’argent que
nous avons renouvelés la semaine
enregistrer sa plus importante cor-
rection depuis 1980.
Conséquence de ces folles jour-
pétrole. En effet, d’importantes stra-
tégies vendeuses de dollar via la
hausse du pétrole ont été brutale-
ETFS WTI 2mth ETC
ETFS Crude Oil ETC
- 8,24 %
- 8,24 %
40,40 €
19,69 €
dernière étaient pleinement justi- nées l’ETFS Silver ETC abandonne ment débouclées lorsque le prési-
ETFS Precious Metals DJ-UBSCI ETC - 9,33 % 17,39 €
fiés. La hausse déraisonnable de ce 24,67 % sur la semaine. Il est suivi dent de la BCE a précisé ne pas rele-
métal précieux depuis le début de p a r u n a u t re E TC d e l a m ê m e ver ses taux directeurs dans ETFS Silver ETC - 24,67 % 28,80 €
l’année dernière, et de 56 % depuis le gamme, l’ETFS Precious Metals DJ- l’immédiat. L’euro contre dollar a Source : Morningstar
début de l’année, appelait une con- UBSCI ETC qui recule de 9,33 %. reculé sur la nouvelle. J. A.
solidation. Dès lundi 2 mai, le cours Celui-ci réplique un indice com- Volatilité. Les trackers sur matières premières sont habituellement plus volatils
de l’argent a commencé à se tasser posé d’or pour 76 % et d’argent pour NOTRE CONSEIL que ceux qui répliquent un indice boursier. Les fluctuations de cette semaine sont
mais le jeudi 5 mai, il a dévissé de 24 %. Le rebond du dollar a par Prudence, rien ne presse pour prendre de certes exceptionnelles mais elles illustrent bien les risques auxquels sont confrontés
11,6 %, ce qui au total, le conduit à ailleurs fait baiss er le pr ix du nouvelles positions. les investisseurs qui s’intéressent à cette catégorie de produit.

LA SEMAINE Les Voyages


D'INVESTIR.FR

VENDREDI
Investir-le Journal des Finances et Intermèdes*
Vendre les turbo calls Safran vous proposent un voyage d'exception
(code : 1309C) avec un gain
appréciable de 67 % depuis les
achats réalisés dans l’optique
d’une bonne réaction au chiffre
d’affaires trimestriel de l’équi-
pementier aéronautique.

INDE
LUNDI
Achat de calls Alstom
(code : L434B) en anticipa-
tion des comptes annuels du
groupe industriel. Un rebond
des commandes est attendu

du 8 au 17 octobre 2011
pour l’exercice en cours.

MERCREDI
Achat de turbo puts Cac 40
(code : 1010K) pour se pré-
munir d’une possible consoli-
dation du marché, le Cac 40
de New Delhi à Bombay
ayant repris 400 points en un
mois et demi. Découvrez l'une des places financières les plus dynamiques
Retrouvez chaque jour à 13 heures
notre rubrique sur Investir.fr et les richesses de la culture indienne
En compagnie de Bruno Segré, directeur de la rédaction
Amundi ETF lance d'Investir-le Journal des Finances
quatre produits
Amundi ETF lance quatre nou-
Conférences avec les acteurs locaux de la finance et visite de
veaux fonds indiciels cotés ou ETF Bombay Stock Exchange Limited.
(exchange traded fund). Deux de ces
nouveaux produits sont des ETF
actions éligibles au PEA. Il s’agit Découverte de lieux historiques : le Taj Mahal, Fatehpur Sikri,
d’Amundi ETF MSCI EM Asia et
d’Amundi ETF MSCI EM Latin Ame-
le Sheesh Mahal...
rica. Le premier réplique la perfor-
mance de l’indice MSCI des marchés
émergents asiatiques, qui comporte
quelque 500 valeurs. Le second répli- Prix : 2 980 € par personne
que l’indice de la même famille pour
l’Amér ique latine. Il comp or te
Base chambre double. Ce prix comprend notamment : vols aller/retour Air France,
100 valeurs.
Les deux autres ETF répliquent
8 nuits hôtel ****, transferts, visites...
des indices obligataires. Il s’agit
d’Amundi ETF Euro Corporate Finan-
Renseignements et réservations
cial iBoxx (indice des obligations en Programme disponible sur le site
euro de sociétés privées financières)
et d’Amundi ETF Euro Corporate Ex
01 45 61 97 90 voyages.investir.fr
Financials iBoxx (correspondant de voyages.investir@intermedes.com
l’indice précédent pour les sociétés
privées non financières). * Intermèdes est une agence de voyages spécialisée dans les voyages culturels. Licence n° 075950241

Investir-Le Journal des Finances n° 19481Samedi 7 mai 2011


SPÉCIAL
FISCALITÉ IMPÔTS
38 AU-DELÀ DES ACTIONS

LE MÉMENTO DE L’ACTIONNAIRE POUR


Le service de déclaration en ligne sur impots.gouv.fr est ouvert tions essentielles que se posent les épargnants car, si sur le plan à restitution au titre du « bouclier fiscal », lui aussi en sursis.
depuis le mardi 26 avril. Les contribuables qui optent pour pratique les Français sont plutôt mieux traités, ils voient hélas Notons aussi la suppression du crédit d’impôt de 50 % sur les
cette version modernisée bénéficient d’un délai supplémen- la facture s’alourdir lorsqu’ils sont actionnaires. La déclara- revenus distribués. Une mesure qui profitait seulement aux
taire pour rendre leur copie : le 9 juin minuit pour les départe- tion contient de fâcheuses innovations qui compliquent les petits actionnaires car plafonnée à 115 € pour un célibataire
ments 1 à 19, le 16 juin (minuit) pour les numéros 20 à 49 et le règles du jeu. et à 230 € pour un couple. Le durcissement de la fiscalité est
23 juin (minuit) pour les numéros 50 à 974. Ainsi, avant-goût de la suppression totale du seuil de cession une raison supplémentaire pour remplir sa déclaration au
Les résistants qui préfèrent le formulaire papier sont moins l’année prochaine, les plus-values réalisées en 2010, quel que plus juste et ne pas négliger les frais déductibles ou les pertes
bien traités, puisqu’ils doivent s’acquitter de leurs obligations soit le montant de cession, sont soumises aux prélèvements imputables sur les plus-values.
avant le 30 mai 2011 minuit. Malgré cette modernisation, les sociaux. Autre nouveauté, le taux du prélèvement social sur les
questions s’accumulent avant d’envoyer le formulaire ou de revenus du patrimoine perçus à compter du 1er janvier 2010
cliquer sur « valider ». est porté de 2 % à 2,2 %. En outre, le supplément de prélève- Dossier réalisé par
Nous avons conçu ce guide express pour répondre aux ques- ment résultant de cette majoration de taux ne donne pas droit Nathalie Cheysson-Kaplan

SEUIL DE CESSION. Pour la dernière année, vos gains sont exonérés d’impôts si vos cessions n’ont pas excédées 25.830 €.

COMMENT DÉCLARER VOS PLUS-VALUES


Le taux d’imposition grimpe inexorablement
L es gains réalisés en 2010 lors de
la vente de titres et de parts de
sicav et de fonds communs de pla-
Variation annuelle du Cac 40, en % 26 Taux d’imposition des plus-values boursières,
en % (prélèvements sociaux compris)
ou moins- values, vous devez sous-
crire les formulaires spécifiques,
puis reporter les montants sur le for-
et réalisé une plus-value de 3.000 €.
Elle n’est pas imposable à l’impôt
sur le revenu mais supporte les pré-
cement sont soumis à l’impôt sur le - 21,97 - 33,75 + 16,12 + 7,40 + 23,40 + 17,53 + 1,31 - 42,68 + 22,32 - 3,34 mulaire 2042. lèvements sociaux. Au 1 er janvier
revenu, à un taux forfaitaire de 18 %, 31,3 2010, vous aviez 3.500 € de moins-
mais uniquement si vous avez
30,3
Vous n’avez pas dépassé values reportables aux titres des
vendu pour plus de 25.830 € de 30,1 le seuil de cession de 25.830 € années antérieures. Vous les impu-
titres, l’année dernière. En revan- Votre plus-value n’est pas sou- tez à hauteur de 3.000 € sur votre
29
che, vos gains supportent systémati- mise à l’impôt sur le revenu mais plus-value réalisée en 2010 pour ne
quement 12,3 % de prélèvements aux prélèvements sociaux. Vous pas payer de prélèvements sociaux.
sociaux, recouvrés à l’automne pro- devez indiquer son montant sur la En contrepartie, vous avez le
chain par un avis d’imposition dis- 27 27 27 27 déclaration 2042, ligne 3 VT. S’il droit à un crédit d’impôt de 570 €
tinct de celui de l’impôt sur le 26 26 26 s’agit d’une perte, indiquez-la ligne (19 % de 3.000 €), qui viendra en
revenu. 3 VU : elle sera imputable sur les diminution de votre impôt sur le
2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 plus-values réalisées jusqu’en 2020, revenu dû au titre de l’année 2010.
Les plus-values Matraquage. En quelques années, l’imposition des valeurs mobilières s’est aussi bien en matière d’impôt sur le
ne sont pas pré-imprimées considérablement alourdie. Reste l’oasis fiscale du PEA (lire ci-dessous). revenu que de prélèvements Vous avez dépassé
Contrairement aux revenus des sociaux. le seuil de cession de 25.830 €
placements financiers, le montant n’avez réalisé que des opérations sur que vous avez réalisée l’année der- Si vous avez des moins-values La totalité de votre plus-value est
de vos plus ou moins-values de ces- titres et parts de sicav et de FCP et nière et que votre banque a calculé reportables au titre des années anté- soumise à l’impôt sur le revenu et
sion de titres n’est pas pré-imprimé que vos intermédiaires financiers votre gain ou votre perte : vous pou- rieures à 2010 que vous avez impu- aux prélèvements sociaux (indiquer
sur votre déclaration. En principe, ont calculé le montant de vos plus vez reporter directement le montant tées pour le calcul des prélèvements son montant ligne 3 VG et 3 VT). Si
vous devez les déclarer sur des for- ou moins-values. De même, vous de votre gain ou de votre perte sur la sociaux sur vos plus-values réalisées vous avez enregistré une moins-va-
mulaires spécifiques (n° 2074, n’êtes pas obligé de souscrire une déclaration complémentaire 2042 C en 2010, vous avez le droit à un cré- lue, vous pourrez l’imputer sur des
n° 2074 CSG-S, n° 2074 CSG-S, déclaration spécifique, si vous avez ou sur le formulaire 2042, selon le dit d’impôt de 19 % imputable sur le gains de même nature réalisés au
n° 2074 CSG- Recap, selon le cas). fermé un PEA de moins de 5 ans (ou cas (lire ci-dessous). En revanche, si montant de votre impôt à payer. cours des dix années suivantes, soit
En pratique, vous pouvez reporter de plus de 5 ans, lorsque la clôture vous avez réalisé des opérations Pour cela, vous devez indiquer leur jusqu’en 2020, aussi bien en matière
directement le montant de vos plus s’est soldée par une perte) dont la particulières (échange de titres, ces- montant ligne 3 VV. d’impôt sur le revenu que de prélè-
ou moins-values nettes sur votre valeur liquidative était supérieure à sion de droits sociaux…), ou calculé Exemple : vous avez vendu pour vements sociaux (reporter votre
déclaration d’ensemble 2042 si vous 25.830 €, si c’est la seule opération vous-même le montant de vos plus moins de 25.830 € de titres en 2010 perte ligne 3 VH et ligne 3 VU).

Tous les cas de figure du PEA Les règles d’imputation


u Si vous avez fermé un PEA de
moins de 5 ans en 2010, le gain
d’impôt sur le revenu, si vous n’avez
pas franchi ce seuil. Dans le cas
– Si la clôture est intervenue après
2 ans mais avant le cinquième
des pertes
réalisé depuis l’ouverture du plan contraire, la marche à suivre est la anniversaire du plan, vous devez en u Comment imputer vos pertes ? qui doit être indiqué sur votre
est soumis à l’impôt sur le revenu, suivante. principe remplir le formulaire Pour calculer le montant de la déclaration (ligne 3 VG).
au taux de 22,5 % ou de 18 % selon – Si la clôture est intervenue avant le 2074 ; toutefois, si c’est la seule plus ou moins-value nette réalisée Toutefois, si le montant de vos
que la clôture est intervenue avant deuxième anniversaire du plan, le opération sur titres que vous avez chaque année, il faut tout d’abord pertes des années antérieures est
ou après le deuxième anniversaire montant du gain doit être reporté réalisée en 2010, vous pouvez compenser les gains réalisés en supérieur au montant du gain
du plan, mais seulement si vous sur la déclaration complémentaire reporter le montant de votre gain 2010 avec les pertes subies en réalisé en 2010, vous ne devez
avez franchi le seuil de cession de 2042 C, ligne 3 VM ; si la clôture s’est (ligne 3 VG) ou de votre perte (ligne 2010. rien reporter sur votre déclara-
25.830 €. Vous n’avez donc aucune soldée par une perte, le montant de 3 VH) sur votre déclaration Sachez que pour effectuer cette tion.
obligation déclarative en matière la perte doit être indiquée ligne VH. d’ensemble. compensation, toutes les plus ou En revanche, si, après compensa-
– En cas de clôture d’un PEA de moins-values se compensent, y tion entre les gains et les pertes de
plus de 5 ans dégageant une perte, compris les pertes provenant de la l’année 2010, vous obtenez une
Imposition du gain en cas de retrait vous pouvez reporter directement clôture d’un PEA. perte nette, c’est ce montant que
sur un plan d’épargne en actions en 2010 le montant de la perte calculée par vous devez reporter sur votre
Seuil de cession non Seuil de cession franchi votre banque, ligne 3 VH si c’est la Les pertes déclaration (ligne 3 VH).
franchi seule opération sur titres que vous des années antérieures
12,3 % de prélèvements
22,5 % au titre de l’IR + avez effectuée en 2010 (à défaut, Si cette opération fait ressortir un Détail sur papier libre
Retrait avant deux ans 12,3 % de prélèvements
sociaux (1) sociaux (1) vous devez souscrire une déclara- gain net, vous pouvez ensuite Vous ne devez pas cumuler cette
tion 2074). En revanche, même si déduire les pertes subies au cours perte avec le montant des pertes
12,3 % de prélèvements 18 % au titre de l’IR + 12,3 %
Retrait entre deux et cinq ans de prélèvements sociaux (1) vous n’avez pas franchi le seuil de des années antérieures (de 2002 à subies au cours des années anté-
sociaux (1)
25.830 €, toute clôture ou retrait, 2009), dans la limite de ce gain et rieures. Mais n’oubliez pas d’indi-
12,1 % de prélèvements 12,1 % de prélèvements
Retrait après cinq ans sociaux déjà recouvrés (2) même lorsqu’il intervient après en imputant en priorité les pertes quer leur détail sur papier libre
sociaux déjà recouvrés (2)
(1) Recouvrés à l’automne 2011 par un avis d’imposition distinct de celui de l’impôt sur le revenu. (2) Au
5 ans, entraîne l’imposition du gain les plus anciennes. ou sur le formulaire 2041 P des-
moment du retrait. aux prélèvements sociaux. C’est le résultat de cette opération tiné au suivi des pertes.

Samedi 7 mai 2011 Investir-Le Journal des Finances n° 1948


FISCALITÉ
AU-DELÀ DES ACTIONS 39

POUR LA DÉCLARATION 2011


PRODUITS DE PLACEMENTS. Il faut rester vigilant et vérifier les montants imprimés par l’administration.

CONSEILS SUR COUPONS ET DIVIDENDES


P our la deuxième année consé-
cutive, les revenus de vos place-
ments financiers sont préimprimés
Comment sont imposés les gains de l’assurance-vie
Durée écoulée depuis la souscription Taux d’impôt sur les gains compris
ment forfaitaire libératoire lors de
leur distribution, le montant de vos
dividendes doit figurer ligne 2 DA
tion. Ce n’est que si vous avez effec-
tué un retrait en 2010 qu’ils doivent y
être mentionnés.
sur votre déclaration de revenus. du contrat dans le retrait pour permettre au fisc de calculer – Si vous aviez opté pour le PFL au
Vous devez vous assurer que les Moins de quatre ans IR ou sur option prélèvement de 35 % votre revenu fiscal de référence. Dans moment du retrait, ils doivent être
montants indiqués correspondent le cas contraire, vos dividendes doi- indiqués ligne 2 DH si le contrat avait
De quatre à huit ans IR ou sur option prélèvement de 15 %
bien à ceux figurant sur les docu- vent être mentionnés, même s’ils ne plus de 8 ans, ligne 2 EE dans le cas
ments récapitulatifs que vous ont IR ou sur option prélèvement de 7,5 %, sont pas imposables du fait des deux contraire.
adressés vos intermédiaires finan- Plus de huit ans après abattement de 4.600 € (9.200 € pour abattements de 40 % et de 1.525 € – Si vous n’aviez pas opté pour le
ciers. S’ils sont inexacts, il vous un couple marié) (3.050 € pour un couple) ligne 2 DC et PFL, ils doivent être indiqués ligne
appartient de les corriger. ligne 2 BH. Toutefois, s’il s’agit de 2 CH si le contrat avait plus de 8 ans,
Ils ne seront pas imposés une crédit d’impôt, leur montant doit dividendes de sociétés étrangères ne ligne 2 TR dans le cas contraire.
u La taxation des intérêts seconde fois mais seront pris en également être indiqué ligne 2 AB). bénéficiant pas des abattements, ils
Intérêts des obligations, des compte pour déter miner votre – Les intérêts des comptes à vue, à doivent être indiqués ligne 2 TS. u Déduction des frais
comptes à vue et à terme, des livrets revenu fiscal de référence. terme, des livrets d’épargne… sont A noter : les dividendes perçus Surtout, n’oubliez pas de déduire
d’é p a rg n e, d e s P E L d e p l u s d e Si vous n’avez pas opté pour le indiqués ligne 2 TR. Assurez- vous dans le cadre d’un PEA n’ont pas à vos frais. A condition que vous n’ayez
12 ans… prélèvement forfaitaire libératoire, que le montant mentionné lignes être déclarés et ne sont pas imposa- pas opté pour le prélèvement forfai-
Si vous avez opté pour le prélève- vos intérêts vont être ajoutés à vos 2 TR et 2 TS est bien reporté ligne bles. taire libératoire, vous pouvez déduire
ment forfaitaire libératoire (PFL), autres sources de revenus pour être 2 BH (cela permet au fisc de calculer les frais de garde de votre portefeuille
vos intérêts ont déjà été imposés à la taxés au barème progressif. le montant de la CSG déductible et u Assurance-vie de titres pour leur montant réel, ligne
source, l’année dernière, au taux de – Les intérêts des obligations, y de la déduire directement de votre Tant que vous n’effectuez aucun 2 CA.
18 %, au moment où ils ont été crédi- compris ceux versés par une sicav ou revenu imposable). retrait sur votre contrat d’assurance- En revanche, vous ne pouvez pas
tés sur votre compte : ils doivent un FCP, sont indiqués ligne 2 TS pour vie, vos produits sont provisoirement déduire les frais de courtage, ni vos
néanmoins figurer sur votre déclara- le montant brut (s’il s’agit d’obliga- u Dividendes d’actions exonérés d’impôt sur le revenu et frais d’abonnement à des revues
tion de revenus (ligne 2 EE). tions étrangères ouvrant droit à un Si vous avez opté pour le prélève- n’ont pas à figurer sur votre déclara- financières.

Les réponses aux questions En 2011, choisir ou non


les plus fréquentes le prélèvement libératoire
u Comment savoir si on a franchi Le seuil de cession ne sera plus qu’un souvenir Faut-il toujours opter pour 1.525 € ou de 3.050 €, selon votre
ou non le seuil de cession ? Montant des cessions qui déclenche l’imposition des plus-values, en € le prélèvement forfaitaire libéra- situation de famille.
Il faut retenir l’ensemble des opérations réalisées en 2010, toire (PFL) ? La question mérite
directement ou par personne interposée, par tous les 25.000 25.730 25.830 d’autant plus d’être posée, du fait u S’agissant de l’assurance-vie, si
membres du foyer fiscal, qui ont donné lieu à un transfert 20.000 de la majoration de son taux. Tout vous effectuez un retrait sur un
SUPPRESSION

de propriété à titre onéreux : transactions réalisées sur une 15.000 15.000 15.000 15.000 dépend de la nature des revenus contrat de moins de 4 ans,
Bourse française ou étrangère et cessions réalisées sur un concernés. vous avez également intérêt à
marché non réglementé ou de gré à gré (ventes, échanges 7.623 7.650 renoncer au prélèvement
de titres, apports en société…). u Pour tous les revenus de vos forfaitaire sauf si vous atteignez la
Doivent notamment être retenus pour leur montant brut, placements financiers autres que tranche à 41 %. Si votre
2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011
avant déduction des frais de cession : les dividendes d’actions (intérêts contrat a entre 4 et 8 ans, vous
– les cessions réalisées, y compris les reports de position des obligations, comptes à terme, avez intérêt à opter pour
pour les ordres avec SDR, sur des titres cotés : actions, avec la France, les dividendes sont soumis d’office au livrets d’épargne…) susceptibles de le prélèvement au taux de 15 %, si
obligations, droits de souscription ou d’attribution déta- barème progressif de l’impôt sur le revenu, sans possibilité bénéficier du taux de 19 % (entré votre taux marginal atteint ou
chés des actions, etc. ; d’option pour le PFL, et ne bénéficient ni de l’abattement en vigueur le 1er janvier dernier) dépasse 30 %. A l’inverse, après
– les rachats de parts de sicav ou de FCP, y compris les sicav de 40 % ni de celui de 1.525 € (3.050 € pour un couple). en cas d’option pour le PFL, vous 8 ans, l’option pour le prélèvement
et FCP monétaires et les trackers ; avez intérêt à opter pour ce prélè- forfaitaire est toujours plus avanta-
– la valeur liquidative d’un PEA, en cas de fermeture avant u Quelle est la règle applicable aux intérêts vement dès lors que votre taux geuse, sauf si vous ne dépassez pas
5 ans ou en cas de fermeture après 5 ans uniquement des obligations étrangères ? marginal d’imposition, c’est-à-dire la première tranche du barème.
lorsque la clôture s’est soldée par une perte ; Ce n’est pas exactement la même puisque seuls les inté- le taux le plus élevé auxquels sont
– les sommes reçues lors du retrait ou de la dissolution rêts des obligations d’origine européenne (pays de taxés vos revenus, est de 30 % ou u Dans tous les cas, il peut être
d’un club d’investissement ; l’Union européenne, Norvège, Islande et Liechtenstein) de 41 % ; peu importe le montant judicieux de renoncer au
– les cessions de parts ou d’actions de sociétés non cotées ; peuvent être soumis au prélèvement forfaitaire. Lorsque des intérêts encaissés. prélèvement forfaitaire – pas forcé-
– les cessions d’actions acquises dans le cadre des régimes l’émetteur est situé hors de cette zone, les intérêts sont ment pour tous vos revenus mobi-
des stock-options, des attributions gratuites d’actions, des soumis d’office au barème progressif de l’impôt sur le u Pour les dividendes d’actions, liers mais pour certains d’entre
bons de souscription de parts de créateur d’entreprise. revenu, sans possibilité d’option pour le prélèvement vous n’avez intérêt à opter que si eux – si vous pouvez prétendre à
forfaitaire libératoire. Comment les déclarer ? Si vous les vous vous situez dans la tranche à une ou plusieurs réductions
u Quelles sont les modalités d’imposition avez encaissés en France auprès d’un établissement 41 % et à condition de percevoir au d’impôt dont le montant cumulé
des dividendes distribués par des sociétés étrangères ? français, leur montant doit être porté directement sur la moins 19.500 € de dividendes par risque de dépasser celui de votre
Lorsque la société a son siège social dans un pays de déclaration d’ensemble n° 2042. an (39.000 € pour un couple) ; en impôt calculé au barème progres-
l’Union européenne ou dans un pays ayant signé avec la En revanche, si vous les avez encaissés à l’étranger, c’est-à- dessous de ces montants, l’option sif ; en renonçant au prélèvement,
France une convention en vue de lutter contre l’évasion ou dire en espèces ou s’ils ont été crédités sur un compte n’est pas intéressante car elle vous vous pourrez ainsi éponger le
la fraude fiscales, les dividendes sont imposables dans les ouvert à l’étranger à votre nom, vous devez remplir un fait perdre le bénéfice de l’abatte- « trop-plein » de réductions aux-
mêmes conditions que ceux distribués par des sociétés imprimé spécifique, 2047, avant de reporter les montants ment de 40 % et de l’abattement de quelles vous avez droit.
françaises : qu’ils aient été encaissés en France ou à imposables sur votre déclaration 2042.
l’étranger, vous avez le choix entre les soumettre au Qu’ils soient encaissés en France ou à l’étranger, les POUR DES INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES
barème progressif de l’impôt sur le revenu, après déduc- dividendes et intérêts de valeurs mobilières de source Le site impots.gouv.fr permet d’effectuer l’ensemble des démarches fiscales, de se
tion d’un abattement de 40 % et d’un abattement de étrangère sont imposables pour leur montant net, c’est-à- renseigner et d’accéder à l’ensemble de la documentation. Mais il est toujours possi-
1.525 € pour un célibataire ou de 3.050 € pour un couple dire après déduction de l’impôt payé à l’étranger. Lors- ble de se renseigner par téléphone auprès des centres des Finances publiques dont
marié ou pacsé, ou à un prélèvement forfaitaire libératoire qu’ils vous ouvrent droit à un crédit d’impôt, le montant le numéro figure sur la déclaration. Vous pouvez aussi vous adresser à Impôts-Service
(18 % pour les dividendes encaissés en 2010). En revanche, du crédit d’impôt doit être ajouté au montant des revenus pour tous les renseignements généraux : 0810 IMPOTS (0810 467 687, coût d’un
lorsque la société a son siège social dans un pays hors à déclarer ; il sera automatiquement déduit par le fisc du
appel local depuis un poste fixe) en semaine de 8 h à 22 h et le samedi de 9 h à 19 h.
Union européenne ou qui n’a pas signé de convention montant de l’impôt à payer.

Investir-Le Journal des Finances n° 19481Samedi 7 mai 2011


FISCALITÉ LE FORfiUsM
40 AU-DELÀ DES ACTIONS de la calité

LES REPÈRES DE L’ÉPARGNE DÉCOTE. Le mécanisme de lissage qui sera adopté pour éviter l’effet de
seuil induit par le nouveau barème de l’lSF sera un point clé de la réforme.
CHIFFRES ARRÊTÉS AU 5-5-2011
IMMOBILIER
L’ISF NE SERA PLUS CALCULÉ
l Les prix - Indicateur Seloger.com (avril 2011)
Appartements Paris............................................................................ 9.499 €/m² æ
Lyon.......................................................................................................2.779 €/m²è
PAR TRANCHE
Marseille ..............................................................................................3.210 €/m² æ
l Les loyers - Indicateur Seloger.com Le montant de l’ISF brut nouvelle formule
Appartements Paris ............................................................................. 29,81 €/m²æ
Lyon.......................................................................................................11,13 €/m² =
Marseille ..............................................................................................13,66 €/m² =
C hacun connaît les effets néfastes
induits par le changement de tran-
che de l’impôt sur le revenu.
Tranches
actuelles
Montant du
patrimoine
ISF actuel ISF réformé Ecart %

L’impact n’est pas plus agréable en 1 800.000 € 0€ 0€ - -


l Indice de référence de loyers (IRL) :
Projet 1.300.000 € 2.750 € 0€ - 2.750 € - 100 %
Au 1er trimestre 2011 : ....................................................................................119,69 ce qui concerne l’ISF, surtout quand la
2 1.310.000 € 2.805 € 3.275 € + 470 € + 16,76 %
Variation annuelle : ...................................................................................+ 1,60 % taxation est établie au premier euro. S’il 3 2.570.000 € 12.255 € 6.425 € - 5.830 € - 47,57 %

Source : GVMC Formation


l Indice du coût de la construction (ICC) : avait été déjà confirmé que le taux de Projet 3.000.000 € 16.555 € 7.500 € - 9.055 € - 54,70 %
Au 4e trimestre 2010 : .......................................................................................1.533 0,25 % s’appliquerait à l’ensemble du Projet 3.100.000 € 17.555 € 15.500 € - 2.055 € - 11,71 %
Variation annuelle : .................................................................................... + 1,73 % patrimoine déclaré, on pouvait espérer 4 4.040.000 € 26.955 € 20.200 € - 6.755 € - 25,06 %
l Taux des crédits immobiliers que celui de 0,5% ne serait exigé que sur 5 7.710.000 € 74.665 € 38.550 € - 36.115 € - 48,37 %
Moyenne hors assurance (Crédit Logement/CSA-mars 2011) : ................. 3,67 % 6 16.790.000 € 224.485 € 83.950 € - 140.535 € - 62,60 %
la tranche supérieure à 3 millions
7 30.000.000 € 462.265 € 150.000 € - 312.265 € - 67,55 %
PLACEMENT d’euros. Or, selon nos informations,
Ces résultats seront corrigés d’une décote pour gommer la brutalité des effets de seuil.
c’est la formule la plus défavorable au
l Livret A, livret Bleu, livret de développement durable : ..............................2 %
contribuable qui serait retenue. Dès
l Plan d’épargne-logement : .........................................2,50 % hors prime d’Etat
l Compte d’épargne-logement : ...................................1,25 % hors prime d’Etat lors, deux catégories de redevables ont (voir tableau ci-dessus), Bercy doit nous mais quid de ceux qui déclarent
des sujets d’inquiétude : ceux dont le concocter une formule permettant de 1,5 million d’euros ? Idem pour ceux
TAUX patrimoine se situe légèrement au-des- lisser cet effet de seuil. Toute la question dont la fortune tourne autour des 3,2 à
l Eonia (jour le jour) : .................................................................................0.854 % sus de 1,3 million d’euros et ceux dont la est de savoir à combien se montera la 3,3 millions d’euros. Réponse la
l Euribor 3 mois :........................................................................................ 1,424 % fortune dépasse de peu 3 millions correction et jusqu’où elle sera applica- semaine prochaine car le projet de loi
l BCE (taux de refinancement) : ................................................................. 1,25 % d’euros. Pour éviter que ces contribua- ble. Il est probable que les patrimoines sera présenté au Conseil des ministres
l Emprunt d’Etat 10 ans, indice TEC 10 : ................................................... 3,69 % bles ne soient les dindons de la farce ISF de 1,4 million d’euros en bénéficieront, du 11 mai. Marie-Christine Sonkin
l OAT 10 ans (3,75 % 05-21) : ...................................................................... 3,65 %
Selon nos informations, la date de la déclaration d’ISF serait reportée au 30 septembre.
MARCHÉ DE L’OR Vous retrouverez donc la cote ISF à la rentrée
l Lingot : .................................................................................................... 32.600 €
l Once (Londres, 2e fixage) : ........................................................... 1.511.00 USD
l Napoléon : ............................................................................................... 199,10 €
l 20 francs suisses : ....................................................................................194,90 €
l 20 dollars US : .......................................................................................1.125,00 €
l 50 pesos : ...............................................................................................1.225,00 € Première étape encourageante
VIE PRATIQUE
l Indice des prix. Ensemble des ménages (base 100 en 1998) PHILIPPE réponse à apporter aujourd’hui aux financements complémentaires,
hors tabac : 121,90 à fin mars 2011 ; +1,9 % sur un an glissant. MARINI, problèmes que pour rait pos er voire alternatifs. A cet égard, l’ins-
l Smic (taux horaire brut au 17-12-2010) :....................................................... 9 € rapporteur l’abrogation d’un bouclier né du tauration d’une tranche supplémen-
l Plafond de la Sécurité sociale (par mois) : ............................................ 2.946 € général constat que l’ISF peut présenter un taire d’impôt sur le revenu me sem-
l Valeur du point Agirc (au 1-4-2011) ..................................................... 0,4216 € de la commission caractère confiscatoire pour certains ble toujours mériter un échange
l Valeur du point Arrco (au 1-4-2011)..................................................... 1,1884 € des finances contribuables. approfondi avec le gouvernement :
du Sénat
FISCALITÉ La suppression de la première par définition, cette mesure ne frap-
tranche fera échapper à l’impôt les perait que des contribuables très
l Plus-values des valeurs mobilières
contribuables n’ayant à l’acquitter aisés et qui, en pratique, à un certain
l Seuil de cession déclenchant la taxation : .................................... Suppression
l Imposition forfaitaire (prélèvements sociaux de 12,3 % inclus) : .......... 31,3 %
l Dividendes
Abattement général : ........................................................................................ 40 %
L es grandes lignes de la réforme
de la fiscalité patrimoniale que
le gouvernement doit déposer pro-
que du fait de l’augmentation des
prix de l’immobilier. Et le réaména-
gement du barème, qui n’est en fait
niveau, ne sont pas rémunérés au
titre de leur seul travail, mais aussi
de leur « capital » matériel et imma-
l Abattement forfaitaire :............................................... 1.525 € (personne seule) chainement devant le Parlement qu’une prise en compte réaliste de tériel.
..................................................................................................... et 3.050 € (couple) sont désormais connues. Et, autant l’évolution de la rémunération du
l Ou imposition forfaitaire (prélèvements sociaux de 12,3 % inclus) : 31,3 % le dire, les annonces faites à la suite capital, devrait rendre l’ISF suppor- Encourager l’investissement
l Coupons d’obligations, intérêts des livrets bancaires : prélèvement de l’arbitrage du président de la table pour ses redevables – auxquels en actions
forfaitaire libératoire de 31,3 % (prélèvements sociaux de 12,3 % inclus)
République apparaissent encoura- s’applique aussi l’article 13 de la En outre, je formulerai des pistes
geantes, tant les mesures proposées Déclaration de 1789, selon lequel qui, à mon sens, devront nous gui-
sont équilibrées et rejoignent le bon chacun doit acquitter l’impôt « en der dans la perspective de 2012, tant
sens. raison de ses facultés ». notre pays a besoin d’une réforme
Le barème de l’ISF 2011 Les droits de succession Enfin, des mesures de finance- fiscale d’ampleur. La fiscalité de
(Sous réserve des réformes en cours) et de donation 2011 Le bouclier fiscal ment a priori raisonnables. Tout en l’épargne, qui a perdu tout sens du
Valeur nette taxable Taux (Sous réserve des réformes en cours)
du patrimoine applicable n’est plus l’outil adapté ne remettant pas en cause les exoné- fait de l’accumulation de régimes
Droits de donation et de succession Rappelons-les brièvement. Tout rations dont bénéficient les petites et dérogatoires sans cohérence glo-
N'excédant pas 800.000 € 0% en ligne directe
Comprise entre 800.000 Part taxable Taux par d’abord, la suppression du bouclier moyennes successions et donations bale, mérite d’être profondément
et 1.310.000 € 0,55 % après abattement tranche de part fiscal. Certes, la majorité n’a pas à depuis la loi Tepa de 2007, elles font repensée, dans un souci de simpli-
taxable
Comprise entre 1.310.000 rougir de l’avoir instauré puis ren- porter l’essentiel de l’effort sur les cité et d’efficacité économique.
0,75 % N'excédant pas 8.072 € 5%
et 2.570.000 € forcé dans une période de baisse des transmissions les plus importantes, A minima, comme le chef de
Entre 8.072 et 12.109 € 10 %
Comprise entre 2.570.000 Entre 12.109 et 15.932 € 15 %
prélèvements obligatoires. Nicolas ce qui peut se comprendre en ter- l’Etat l’a exprimé à Saint-Nazaire,
1%
et 4.040.000 € Entre 15.932 et 552.324 € 20 % Sarkozy n’avait d’ailleurs pas fait mes de justice sociale. L’instauration l’imposition de l’assurance-vie doit
Entre 552.324 et 902.838 € 30 % mystère de son intention aux élec- d’une « taxe de sortie » du territoire, encourager davantage l’investisse-
Comprise entre 4.040.000
et 7.710.000 €
1,3 % Entre 902.838 et 1.805.677 € 35 % teurs, qui ont approuvé l’idée selon visant notamment à décourager ment long sur des supports actions.
Au-delà de 1.805.677 € 40 %
Comprise entre 7.710.000
laquelle nul ne doit consacrer plus l’exil fiscal, répond, dès lors qu’elle Le chantier qui s’ouvre est donc
1,65 % de la moitié de ses revenus au paie- est compatible avec le droit commu- vaste et ne saurait se refermer en
et 16.790.000 €
Montant des abattements ment de ses impôts directs. Mais, nautaire, au même besoin d’équité, cette fin de printemps. Mais, dans
Au-delà de 16.790.000 € 1,8 %
- Succession entre époux Exonération dans un contexte de crise économi- fortement ressenti par les Français. l’immédiat, la majorité soutiendra
et partenaires de pacs totale
que et de tension budgétaire, le bou- pleinement la première étape que
Le barème de l'impôt - Donation entre époux
sur le revenu 2011 80.724 € clier fiscal n’est plus l’outil adapté. Le débat n’est pas clos nous soumettent le président de la
et partenaires de pacs
Au contraire, il deviendrait un sym- Bien sûr, le débat n’est pas clos et, République et le gouvernement : ce
Revenu net imposable Taux - Donation et succession
par part applicable en ligne directe ou
bole d’injustice si son maintien en tant que rapporteur général de la projet, à la fois ambitieux, raisonna-
159.325 €
au profit des handicapés devait exonérer de l’effort commun commission des finances du Sénat, ble et équilibré, le mérite bien.
N'excédant pas 5.963 € 0%
- Donation aux petits-enfants 31.865 € les plus aisés de nos compatriotes. j’y prendrai ma part. Ainsi, je serai
Compris entre 5.963 à 11.896 € 5,5 %
- Donation et succession Dès lors, sa suppression est rai- très attentif au bouclage budgétaire
Compris entre 11.896 à 26.420 € 14 % 15.932 €
entre frères et sœurs sonnable, 2011 n’étant, hélas, plus de la réforme, tant il est clair, à mes
Compris entre 26.420 à 70.830 € 30 % - Donation et succession 2007. Ensuite, l’aménagement rai- yeux, que celle-ci ne saurait être
Supérieur à 70.830 € 7.967 €
41 % au profit des neveux et nièces sonnable de l’impôt sur la fortune « financée » par un surcroît de défi-
(ISF). C’est, à mes yeux, la meilleure cit. Si nécessaire, je proposerai des

Samedi 7 mai 2011 Investir-Le Journal des Finances n° 1948


ANALYSES ET OPINIONS 41

PIERRE GRAFF, président-directeur général d’Aéroports de Paris

« AÉROPORTS DE PARIS MÈNE UN IMPORTANT


EFFORT DE MODERNISATION »
Dans les années de crise, le modèle de développement d’ADP a prouvé sa résistance grâce notamment à des activités
de diversification de commerces et d’immobilier. Dans le contrat de régulation de 2011-2015, la société prévoit d’investir
2,4 milliards d’euros pour moderniser ses infrastructures, accroître ses surfaces commerciales et construire des bureaux.
Comment se déroule le début de l’exercice Né le 11 novembre 1947 à réhabilités d’ici à 2013. Enfin, nous nous
2011 et quelles sont vos perspectives Paris, Pierre Graff, ancien élève occuperons du terminal 2B dont la fin des tra-
annuelles ? de Polytechnique et ingénieur vaux est prévue pour 2015. Il ne restera que le
Le début de l’année est assez encoura- de l’Ecole nationale des ponts 2D à rénover. Ce projet pourrait être pro-
geant, bien différent de ces deux derniers et chaussées, est entré en grammé dans le contrat de régulation qui
exercices. Le trafic global du mois de janvier et 1993, en tant que directeur débutera en 2016.
février a progressé de 5,7 %. Celui de mars adjoint, au cabinet de Bernard Nous portons une attention toute particu-
(+ 0,8 %), a été moins satisfaisant du fait du Bosson, ministre de lière aux commerces, dont la surface, sur la
décalage des vacances de Pâques, de l’impact l’Equipement, des Transports et période, devrait augmenter au total de 21 %,
des événements au Moyen-Orient et de l’acci- du Tourisme. Il en est devenu le dont + 35 % en ce qui concerne les boutiques
dent nucléaire au Japon. Au mois d’avril, un directeur à partir de 1995. en zone internationale (boutiques hors taxes).
très beau rattrapage devrait être enregistré, Entre 1995 et 2002, il a Le système de coentreprises mis en place avec
avril 2010 ayant été marqué par l’interruption occupé la fonction de directeur Lagardère nous donne satisfaction.Nous pré-
du trafic en raison de l’éruption volcanique. général de l’Aviation civile. voyons de développer ce modèle sur d’autres
Quant à l’effet de l’attentat au Maroc, il n’est Entre 2002 et 2003, il a été le segments et avec d’autres partenaires comme
pas encore connu. directeur de cabinet de Gilles Relay et JCDecaux. Nous lancerons de nouvel-
Sauf événement exceptionnel et imprévisi- de Robien, ministre de les marques, à l’instar d’Air de Paris consacrée
ble, la croissance annuelle du trafic pourrait l’Equipement, du Logement, du aux boutiques de souvenirs dont les passagers
être de l’ordre de 4 % à 5 %. Cette estimation Tourisme et de la Mer. En étrangers sont très friands. Du côté des bars et
repose sur un effet de base de comparaison septembre 2003, il est nommé des restaurants, les marques connues vont se
favorable d’environ 2 % – l’exercice 2010 ayant président de l’établissement multiplier, comme c’est déjà le cas avec Ladu-
été pénalisé par les conséquences des épiso- public Aéroports de Paris pour rée, la Maison du Chocolat ou encore les
des du volcan islandais et neigeux – et une en devenir le président- sandwichs confectionnés par le célèbre cuisi-
amélioration de l’ordre de 3 %, corrélée sur la directeur général en 2005, nier Guy Martin vendu par Miyou.
progression du PIB français envisagé autour lorsque l’établissement public
de 1 % à 1,5 %, sachant que la corrélation entre deviendra société anonyme. Quels sont les objectifs financiers
notre trafic et la croissance de l’économie d’ici à 2015 ?
national est un multiplicateur de 2 à 2,3. L’effet En matière de commerces, nous souhai-
des événements récents en Libye est à relativi- tons que la dépense moyenne par passager
ser puisque le trafic avec ce pays ne représente tation a augmenté de plus de 4 %. En 2008, le à des investissements de 2,4 milliards sur la atteigne 17,40 €, contre 14,30 € l’an dernier.
que 0,1 % du total. Quant à la région du trafic avait progressé de seulement 0,8 %, au période et nos actionnaires qui devraient Concernant l’immobilier, nous tablons sur un
Maghreb, on constate un report plutôt satis- lieu de 5 % comme nous l’avions envisagé constater une amélioration de notre valorisa- programme de 320.000 m² à 360.000 m².
faisant du trafic sur la Turquie, l’Espagne, la avant la faillite de Lehman Brothers et l'excé- tion grâce à la sortie du périmètre de régula- Enfin, notre excédent brut d’exploitation
Grèce et même le sud de la France. Enfin, nos dent brut d’exploitation avait tout de même tion d’une partie de nos activités commercia- devrait croître de 40 % (par rapport à 2009),
prévisions et informations sont en ligne avec gagné 13,5 %. Ces succès économiques sont les et immobilières. contre 54 % lors du précédent contrat de régu-
celles des compagnies aériennes qui pré- notamment le fruit de la diversification de nos lation, sachant que, pour tenir compte des
voient une saison estivale encourageante. activités dans l’immobilier, et surtout dans les Où allez-vous concentrer effets de la crise sur les compagnies aérien-
commerces qui jouent un rôle de stabilisa- vos investissements ? nes, nous avons privilégié une politique tari-
Et du côté du chiffre d’affaires teur. En ce qui concerne nos infrastructures, faire très raisonnable.
et de la rentabilité ? nous menons un important effort de moder-
Le groupe a bien passé la crise et notre Les ressorts du nouveau contrat nisation. A Paris-Charles-de-Gaulle, la nou- Quelle est la structure de votre capital ?
modèle de développement a largement de régulation économique 2011-2015 velle salle d’embarquement du terminal 2E, le Pourrait-elle évoluer ?
prouvé sa résistance. Avec un trafic en hausse sont-ils les mêmes ? satellite 4, va ouvrir au second semestre de C’est aux actionnaires de vous répondre.
de 0,4 % en 2010, notre excédent brut d’exploi- Les grandes lignes de ce contrat assurent 2012. En outre, nous allons rénover les satelli- L’Etat contrôle 52 % du capital et la loi prévoit
tation a progressé de 5 %. En 2009, l’année la un équilibre entre nos clients, les compagnies tes du terminal 1 dont le cœur a déjà été res- qu’il reste majoritaire. Le FSI détient 8 % du
plus dure depuis la crise et depuis notre intro- aériennes, qui bénéficient d’une modération tructuré. Parallèlement, les deux terminaux capital, tout comme Schiphol Group, l’aéro-
duction en Bourse en 2006, le trafic a reculé de tarifaire, les passagers qui vont profiter de 2A et 2C vont être reliés par un nouveau bâti- port d’Amsterdam.
4,7 %, alors que notre excédent brut d’exploi- l’amélioration de la qualité des services grâce ment de 16.500 m² et seront aussi totalement Propos recueillis par Jean-Laurent Maurel

UNE CULTURE DU SERVICE SE MET EN PLACE


A près avoir largement atteint ses
objectifs entre l’introduction
en Bourse et 2010, Aéroports de
La rentabilité du groupe va encore s’améliorer
l’ordre de 100 millions d’euros, se
porte bien. Elle a notamment décro-
ché de beaux contrats au Moyen-
Quant au bénéfice net, nous tablons
sur un montant de 325 millions
d’euros. J.-L. M.
Paris a adopté une politique offen- Orient, dont les Emirats.
sive validée par le contrat de régula- En ce qui concerne la croissance ACHETER
tion couvrant la période de 2011 1.240 M externe, le groupe ne cache pas ses La stratégie du groupe est cohérente.
à 2015, pour réaliser une nouvelle 883 M + 40 % ambitions de racheter des aéroports L’amélioration des infrastructures d’une
croissance de son excédent brut régionaux si l’Etat souhaite vendre part et les investissements dans l’immo-
d’exploitation de l’ordre de 40 % certains d’entre eux. Pour l’instant, bilier d’autre part devraient permettre au
(entre 2015 et l’année de référence aucune décision n’a été prise par le groupe d’atteindre ses objectifs finan-
2009). La stratégie est organisée Excédent brut Excédent brut gouvernement. ciers de 2015. Le groupe, qui a prouvé sa
autour de trois axes centraux, des d'exploitation d'exploitation Pour l’exercice en cours, nous capacité à résister à la crise, devrait
infrastructures au goût du jour, une estimé en 2015 tablons sur un chiffre d’affaires en désormais profiter de la reprise progres-
culture du service renforcée au hausse d’un peu plus de 4 %, à sive. Viser 75 €.
niveau du management et la créa- létique, ou encore la géolocalisa- A l’international, la filiale ADPI, 2,85 milliards d’euros, et un résultat PROCHAIN RENDEZ-VOUS
tion et l’entretien de services aussi tion. Dans ce dernier domaine, il n’y qui emploie plus de 600 personnes opérationnel courant en progres- Le 13 mai, publication du chiffre d’affai-
divers que les commerces, la signa- a pas de borne à l’imagination. et réalise un chiffre d’affaires de sion de près de 7 %, à 580 millions. res du premier trimestre.

Investir-Le Journal des Finances n° 19481Samedi 7 mai 2011


POINTS DE VUE
42 ANALYSES ET OPINIONS

L’ÉDITORIAL DE BRUNO SEGRÉ LA CHRONIQUE DE


CHRISTIAN DE BOISSIEU*

Prenez garde maintenant aux La crise de la zone euro


n’a pas engendré de crise
de l’euro e