Vous êtes sur la page 1sur 25

Paul A.

Leonovich
Miami, Floride Assistant Directeur
Mai 2009 Opérations Bancaires et Financières
Département du Trésor des
États-Unis
Bureau d’Assistance Technique
MISSION DE L’OTA

Renforcer la gestion financière publique


et les institutions financières
dans les pays en voie de développement
et en transition
La Crise Financière
Internationale
Impacts sur les Pays et Réactions aux
Crises Bancaires Systémiques avec
des Politiques Appropriées
Des Circonstances Uniques

La Crise Financière Mondiale


&
La Récession Économique Globale
La Crise Financière Internationale

Effets du Premier Ordre


 Gel du crédit sur les marchés financiers internationaux et dans les
systèmes bancaires nationaux;

 Taux forfétaires sur les prêts en pleine croissance;

 Difficulté à reconduire la dette nationale et la dette externe;

 Déficits fiscaux qui s’agrandissent;

 Echec généralisé des banques émergentes; et

 Dévaluation des devises.


La Crise Financière Internationale

Régions Affectées
 L’Europe de l’Ouest
 L’Asie
 Les États-Unis
 L’Europe Naissante
 L’Amérique Latine et La Caraïbe
 L’Asie du Sud-Est
 Le Nouveau Moyen-Orient
La Récession Économique Globale

Effets du Deuxième Ordre


 Faillite des Entreprises;

 Chômage en Hausse;

 Niveaux décroissants du PIB/Engagements économiques; et

 Difficultés économiques insinuantes.


La Récession Économique Globale

Régions Affectées
 Toutes les régions
La Crise Financière Internationale

Comment en sommes-nous arrivés là?


La Crise Financière Internationale

Échec en gestion des risques


La Crise Financière Internationale

Trois Catalystes
Niveaux Excessifs de capital d’investissement
Attentes élevées des investisseurs
Croissance économique mondiale durable
La Crise Financière Internationale

Le Facteur Liquidités
Sources altérées de financement bancaires
traditionnels
Disparités ingérables des devises
Détérioration des pratiques de prêts
La Crise Financière Internationale

Le Facteur Prix des Actifs


Performance Saine (i.e. excessive)
Prix élevés du logement sur de multiples
marchés
Manque d’appréciation pour le caractère
conjecturel du secteur
Surexposition des prêteurs
Fondamentalement différent des baisses
précédentes de l’économie
La Crise Financière Internationale
Le Facteur Bilan
Taux Excessifs des Rendements sur les Actifs
Climat de plus en plus chargé
Actifs soustraits du bilan (nouveaux
instruments financiers complexes: CDO,
CDS)
Prestations inadéquates de capitaux
réglementaires
Ségrégation des incitations
Aspect des risques d’atteinte à la réputation
sous-estimé
La Crise Financière Internationale

Le Facteur Croissance
Expansion rapide des Actifs
Profil de risques plus élevés des prêts sur de
nombreux marchés
Capacités institutionnelles insuffisantes
La Crise Financière Internationale

Le Résultat
La Crise Financière Internationale

Tendance à la Baisse Brutale


Déflation des prix des Actifs
Immobilisation des marchés du crédit (à la fois
au consommateur et commercial)
Crise de confiance, particulièrement entre les
banques
La Crise Financière Internationale

Quelles sont les prochaines étapes?


La Voie à suivre
Application Ameliorée de Normes Réglementaires
 Concentration renouvelée sur les Principes
Centraux de Base
 Efforts pour renforcer la supervision basée sur les
risques
 Adhérence aux principes de Sécurité et de Sûreté
 Distribution de risques appropriée
 Alignement conjecturel des normes d’adéquation
de capital
 Utilisation d’actions correctives rapides
 Approche de surveillance holistique
 Utilisation de systèmes statistiques de première
alerte
La Voie à suivre

Approches de Résolution pour les Banques à Problèmes


Pratiques d’excellence établies
 Intervention Prématurée
 Approches optimales axées sur les marchés
 Remplacement de la direction bancaire
 Recapitalisation par le gouvernement seulement après
établissement d’un diagnostic complet sur la viabilité des
banques
 Extraire les mauvais actifs (actifs “toxiques”) si le marché
est considéré comme non redressable à terme quasi-
moyen
La Voie à suivre
Approches de Résolution pour les Banques à Problème
Fusions & Acquisitions (M&A)
Solutions de Bonnes Banques/Mauvaises
Banques
Banques-Ponts
Transactions d’Achat & de Prise à Charge
(P&As)
Unités pour les Banques à Problèmes (PBUs)
La Voie à suivre

Rôle des Banques Centrales


Détente des politiques monétaires
Défis des taux d’échanges
Eviter la déflation
Besoin d’une stratégie de sortie sûre
Même si le redressement prend pied, il sera
difficile de déceler l’amélioration
La Voie à suivre

Rôle des Gouvernements


Stimuli Fiscaux
Dispositions pour un filet de protection sociale
Besoin d’une stratégie de sortie
Merci

Paul A. Leonovich
Assistant Directeur des Opération Bancaires et Financières
Département du Trésor des États-Unis
Affaires Internationales – Bureau d’Assistance Technique
740 15th Street, N.W., 4th Floor
Washington, D.C. 20005
Email: PLeonovich@ota.treas.gov