Vous êtes sur la page 1sur 28

Chapitre I: Communication numériques

Partie 3
représentation géométrique dans
une transmission en bande de base

Introduction

Cette partie traite des communications numériques en


bande de base.
On y présente des concepts fondamentaux tel que
représentation géométrique le calcul de probabilité
d’erreur, le récepteur optimal, le codage de ligne,
l’interférence entre symboles et les critères de Nyquist.

1
Qu'est-ce qu'un espace de signal?
Des représentations vectorielles de signaux dans un
Espace orthogonal de dimension N
Pourquoi avons-nous besoin d'un espace de signal?
C'est un moyen de convertir des signaux en vecteurs et inversement.
C'est un moyen de calculer l'énergie des signaux et les Distances euclidiennes
entre les signaux.

Pourquoi sommes-nous intéressés aux distances euclidiennes entre


Signaux?
A des fins de détection: Le signal reçu est transformé en
Un vecteur reçu. Le signal qui a le minimum de Distance au signal reçu est estimée
comme étant le signal émis.

2
Signaux à une dimension
• Bande de base PAM ou NRZ
le PAM binaire est un codage en bande de base
antipodale binaire

3
PAM à 8 niveaux

S0(t) S1(t) S2(t) S3(t) S4(t) S5(t) S6(t) S7(t)


PAM à 8 niveaux

Les signaux seront representés par

S 0  t  as  7  t 
S1  t  as  5  t 
S 2  t  as  3  t 
S3  t  as  1  t 
S 4  t  as  t
S 5  t  as 3  t 
S 6  t  as 5  t  (t)

S 7  t  as 7  t 
(t) vecteur unitaire

• Un espace vectoriel à une dimension (une ligne)

• Si nous supposons que (t) est un vecteur unitaire i, nous pouvons alors représenter
les signaux s0 (t) à s7 (t) sous forme de points sur une ligne (espace vectoriel à une
dimension)

(t)

S0(t) S1(t) S2(t) S3(t) S4(t) S5(t) S6(t) S7(t)


Signaux à deux dimensions
deux signaux sont orthogonaux sur
l’intervalle (0; T) si leur produit scalaire

tous ces signaux ont une énergie identique,

7
Nous pouvons représenter les signaux
par les fonctions de base
Qui representent un espace vectoriel orthonormé

8
Rappelons que leurs normes au carré donnent de l'énergie

La distance euclidienne entre les deux signaux est

les deux autres formes d'onde s’1(t) et s’2(t) sont orthogonales et peuvent être
représentées en utilisant les mêmes fonctions de base
9
10
• Pour former un espace vectoriel de signal, il faut d'abord
connaitre
Le produit scalaire entre deux signaux (les fonctions):

11
• La distance dans l'espace des signaux est mesurée en calculant la norme.

Norme d'un signal:

•  Norme entre deux signaux:

• Nous nous référons à la norme entre deux signaux


Euclidienne distance entre deux signaux.

12
13
L'espace de signal orthogonal à N-dimensions est caractérisé par N fonctions linéairement
indépendantes appelées base
. Les fonctions de base doivent satisfaire la condition d'orthogonalité

Si tout Ki=1, l'espace du signal est orthonormé

14
rappel

Où t0 Est arbitraire et fr= 1 / T. Les sinusoïdes (ou exponentielles complexes) de


Fréquence harmonique, kfr, Sont orthogonales sur un intervalle de temps de T secondes.
15
16
Un ensemble de M signaux de durée T peuvent être exprimés
par une base orthogonale de N fonctions

17
exemple
Les signaux forment -ils un espace orthogonal

18
19
20
Gram -schmidt procédure
Pour trouver une base de fonctions orthonormée pour un Ensemble de signaux, la procédure de Gram-
Schmidt peut être utilisée.
Compte tenu d'un ensemble de signaux, calculer une base orthonormée

1. Définir

2. Pour i=2 à M calculer

Si

Si n’assignez aucune fonction de base.

3. Renuméroter les fonctions de base de sorte que la base soit

Cela n'est pas nécessaire si pour tout i à l'étape 2


21
Trouver les fonctions de base et tracer l'espace de signal pour les signaux transmis suivants:

22
Implémentation des filtres adaptés

23
Implémentation des filtres de corrélation

24
Implémentation des filtres adaptés

25
Implémentation des filtres de corrélation

26
exemple

27
Bruit blanc dans l’espace orthogonal

28