Vous êtes sur la page 1sur 1
CHRONIGE DE PARIS Quelques jourhaux ont mené et mi nent encore ‘grand bruit de la mort re- grettable de Mlle-Priola, tuée, diseut-ils, aries silflets 4 rouleties de ées mi bles: Marseillais. Nous sommes, certe: des premiers & déplorer ‘eplte porte! Mile Priola a eu son heure. de suceas, ct tous nous Va¥ons ayiplaudie a Opéra Gomique. Mais il nous semble que ‘c'est aller bien loin dans la sensiblerie ct faire dlu drame a bon marché que’ de mettre Ja fevre typhoide ui vient d'emporter Ta sympathique. snfsto aur comple lee Marseillais et de lours siffets. Rien ne ‘prouve queysi Mlle Priola, au lieu d'avoir. Cle siflée, avait, au contfaire, remporté um ‘sucets, la maladie s‘en fut al- IGo honteusemént devant les bravos, ) Cest une coincidence qu’én n'a point mangqué d’exploiter, a grand renfort de Jarmes ct de phrases gonfiées d’émo- tions. Mais la vie est pleine de coinciden- ees quine prouvent rien. On est parti de lA pour organiser une campagne indignée contre Te siftet au ~ theatre, et Yon donne comme exemple, aux salles de spectale de la, province, 1a courtoisie et la politesse indifférentes des nOlres. Cest d'un bon ewur, Je concoi qu'un auteur médiocre et qu'un mauv artiste s'accommodent fort decesystéme: mais west-il pas juste que, interdisant le sifflet, la manifestation contraire— le bravo —soit également interdite? La cla- que,qui approtive quand rhéme et applat- it de,ses cent paires de mains a toutes Jes turpitudes d'une. pitce, défle néces- sairement le sifflet. Le public, qui paye ¢t qui juge,a bien le droit, ce me semble, de manifester sa satisfaction ou son mé~ contentement; et, s'il ne veut ni-d'un acteur ni d'un auteur, c'est son droit absolu de Je déclarer par le siffet. Si le Public parisien, an lieu de se calfeutrer, comme ie fait dans une imperturbable indifference, -sifflait énergiquement cer- tains auteurs et cer otins, peut #tre.ne serions-noug pas exposés a’ toutes les platitudes qui ‘courent aujourd'hui dest , comme jadis esprit courait Jesrues..* = F Je Ne veux pas extuser les brutalités idiotes de: ce ‘bon publi marseillais. Je le. bidme:méme-séveremem d'avoir, en gelle cireonstance, couvert tc ses huées féroces a iste, souffrante ung pauvre artis! Gs; Mats de & Tacenser de avoir as- : » Hy aloin, et dela a proscrire sugéntallgcittet grand merci! — octave te Liocelte , t¥uovecubre LYRE