P. 1
Support Cours Téléinfo

Support Cours Téléinfo

|Views: 497|Likes:
Publié parciscozy

More info:

Published by: ciscozy on Dec 11, 2009
Droits d'auteur :Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PPT, PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

02/21/2013

pdf

text

original

TELEINFORMATIQUE (TIC

)

Introduction
Aujourd’hui Internet connaît un déploiement et une utilisation massive à travers le monde. Une nouvelle ère est donc née, un nouveau monde de communication s’impose (TICs). Ce monde où les progrès technologiques ont autorisé la banalisation des flux de données avec la convergences des réseaux spécialisés vers les réseaux multimédias et les réseaux intelligents pour offrir un service global (voix, données et images). Mais quelque soit la complexité des systèmes, ils doivent toujours assurer un transfert fiable d’une information (données) d’une entité communicante A vers une autre entité B.

Progression
•Introduction •I/ Liaison de données •II/ Techniques de transmission •III/ Les support de transmission •IV/ Procédures et protocoles •V/ Réseaux numériques et les Multimédias

I/ GENRALITES 1. TYPES D’INFORMATION
Les informations « utilisateur » peut être de plusieurs types: • Sonore ou acoustique • Visuelle (images fixe ou animé, graphique) • Donnée ou logique • Nombre • Date et heure • Texte ou caractères • Vidéotex

2. Formes d’information
Les informations « utilisateur » sont représentées par des signaux disponibles sous une forme: Analogique: variations analogues ou proportionnelles aux variations de l’information Numérique: signal à temps discret et amplitude discrète (signal de nombre binaire)

Informations analogiques

Informations numériques

•Sonore ou acoustique •Donnée ou logique •Visuelle (images fixe ou •Nombre animé, graphique) •Date et heure •Texte ou caractères •Vidéotex

3.Transmission de l’information
Le transfert nécessite donc: • Des données dans une forme compréhensible par les systèmes (codage ou traitement) • Un support de transmission simple assurant le lien entre les entités communicantes • La définition claire d’un mode d’échange des données (mode d’exploitation) entre les systèmes et le support de transmission • La mise en place d’un protocole d’échange. Ces différents points énumérés font donc l’objet des prochains chapitres

Schéma fonctionnel de la transmission de l’information

4. Rôle de la téléinformatique
Le but des réseaux est de faire communiquer plusieurs terminaux dans un ensemble bien défini. Si les hommes communiquent entre eux grâce aux différentes langues, les ordinateurs et les terminaux utilisent différents protocoles sur des liaisons de données. Il est donc important de faire une description formelle de règles et de conventions à suivre dans un échange d'informations,

Représentation de l’information
Les grandes normes de logiques de codification de l’information sont : • Les codes de longueur fixe
– Le code DCB (Décimal Codé Binaire) – Le code binaire réfléchi (ou code GRAY) – Le code ASCII (American Standard Code for Information Interchange) – Code ANSI – Code VIDEOTEX – Le code Barre – Le Code MIC – Le code EBCDIC (Extended Binary Coded Decimal Interchange Code)

• Les codes de longueur variable
– Le code Huffmann

Codes de longueur fixe
Chaque symbole est codé par n bits appelé longueur du mot code (V) valence ou nombre total de symbole à coder V=2n Ces codes sont équiprobables de probabilité p La quantité d’information exprimée en shannon est donnée par la relation: • Q = log2(1/p)

Les codes à longueur variable
Ce sont des codes ayant des états non équiprobables. La quantité d’information apportée est définie par la connaissance de la probabilité l’occurrence pi des symboles de longueurs variables (li) La quantité moyenne d’information apportée est appelée entropie (H) • H = Σpilog2(1/pi) La longueur moyenne du code • Lmoy = Σlipi Ex: le code Huffmann

Le code Huffmann

Exercice
Une source génère des lettres {A, B, C, D, E, F} avec les probabilités P(A)=0.10, P(B)=0.10, P(C)=0.25, P(D)=0.15, P(E)=0.35 et P(F)=0.05. 1. représente les étapes de la construction d'un code de Huffman pour l'alphabet source 2. Calculer l’entropie de cette source 3. Quelle est la longueur moyenne du code?

Codec ITU G.711

Algorithme PCM (modulation de code d'impulsion)

Débit binaire (Kbps) 64

Commentaires G.711 avec la mu-loi utilisée en Amérique du Nord et au Japon, tandis que G.711 avec l'Un-loi utilisée dans le reste du monde.

ITU G.722 ITU G.723 ITU G.726 ITU G.727 ITU G.728 ITU G.729 ILBC GSM – Full rate GSM – Full rate augmenté GSM – Half Rate DoD FS-1016

SBADPCM (modulation de code d'impulsion différentielle adaptative de sous-bande) codeur de Multi-taux ADPCM (modulation de code d'impulsion différentielle adaptative) Variable-Taux ADPCM

48, 56 et 64 5.3 et 6.4 16, 24, 32, et 40 16-40

LD-CELP (Bas-Retarder la prévision linéaire passionnante par 16 code) CS-ACELP (prévision linéaire passionnante parCode conjugué 8 de structure) Bas codec de Bitrate d'Internet RPE-LTP (prévision à long terme d'excitation régulière d'impulsion) 13.33 et 15.20 13

ACELP (prévision linéaire passionnante par code algébrique) 12.2 CELP-VSELP (prévision linéaire passionnante par code prévision linéaire passionnante de somme de vecteur) CELP (prévision linéaire passionnante par code) 11.4 4.8

Codecs audio commercialisés
Codecs audio Echantillonnage ( k bit/s ) 8 / 11,025 / 22,050 8 / 11,025 / 22,050 8 8 Résolution ( bits) 8 8 1 Débit (kOctets/s) Mono - Stéréo G711 : CITT A-Law G711 : CITT u-Law DSP GroupTrueSpeech GSM 6.10 8 à 86 8 à 86 1 mono ou stéréo mono ou stéréo mono Mono

IMA ADPCM Lernout&Hauspie CELP Lernout&Hauspie SBC Microsoft ADPCM Microsoft G 723.1

8 / 11,025 / 22,050 / 44,100 8 12 / 16 / 8 8 à 44 8

4 16 16 4 1

8 à 43 1 2 4 à 43 1

Mono Mono Mono mono ou stéréo Mono

5 : La liaison de données
Pour transmettre des données entre un émetteur et un récepteur il est nécessaire d'établir une liaison sur une voie de transmission munie d'équipements de transmission à ses extrémités.

5.1. Structure d’un système de transmission de données

Station de données A

Support de transmission ou systèmes de transmission

Station de données B

La liaison de données
La liaison de données est composées de stations de données et de supports de transmission (système de transmission)

5.1.1 la Station de données
• Station de données = ETTD  ECTD, les deux équipements, ETTD et ETCD étant reliés par une Jonction • ETTD = Equipement Terminal de Traitement de Données • ETCD = Equipement de Terminaison de Circuit de Données

a. ETTD
• L’ETTD est l’unité fonctionnelle d’une station de données (C’est l’équipement de l’utilisateur) • Les deux unités fonctionnelles de l’ETTD sont:
Unité de traitement Ou Machine de traitement

ETTD

Contrôleur de communication

a1. L’unité de traitement Source Ou 10011010 Emetteur Collecteur ou Récepteur (Puits) Unité de traitement

10011010

Contrôleur de Com

a2. Le contrôleur de communication
• Organes chargés des fonctions de communication • Il assure la protection contre les erreurs de transmission et la gestion des échanges. • Il effectue la gestion et la supervision des communications selon un protocole ou une procédure • Il détermine le mode de transmission (série ou parallèle)

b. l’ETCD
L’ETCD est un convertisseur de signaux. C’est adaptateur car il transforme le signal numérique NRZ issu de l’ETTD en un signal adapté à la transmission en ligne et vis versa. L’ETCD met fin au support de transmission Il existe deux types d’ETCD:
• ETCD analogique ou Modem analogique • ETCD numérique ou Modem numérique (ERBdB) pour la transmission en bande de base.

Le Modem Analogique (photos)

b1. Le modem analogique
• Il transforme le signal numérique NRZ en un signal analogique dans la bande passante téléphonique. • Les modems s’adapte aux différents types de support. • Il se caractérise par: Sa rapidité de modulation Le type de modulation Le taux de transfert Le mode d’exploitation

ETCD ou DCE (Modem Analogique)

Ligne analogique Fonction ETTD ETCD (analogique)

Architecture fonctionnelle d’un Modem

Modem analogique : transmission en large bande

La transmission en ligne utilise un signal électrique de type sinusoïdal électrique ou électromagnétique. Ce type de signal, même affaibli, pourra être décodé par le récepteur. Principe : Une porteuse de la forme Aocos(Wot+φo). Il existe trois grands types de modulation numérique :
– La modulation d'amplitude : ASK, – La modulation de fréquence : FSK, – La modulation de phase : PSK.

Modulation d’amplitude :ASK

La modulation de fréquence: FSK

La modulation de phase: PSK

ETCD ou DCE (Numérique)

1001011 Fonction Numérique

Ligne Numérique

ETCD ETTD

ETCD ou DCE (Numérique)

1001011 Fonction Numérique

Ligne Numérique

ETCD ETTD

You're Reading a Free Preview

Télécharger
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->