Vous êtes sur la page 1sur 17

 

  2009
   

La Mondialisation 
économique 
Licence Géographie et Aménagement 
 

I. Problématique de la mondialisation : présentation synthétique de 
l’état du monde 
II. Le commerce international et son organisation 
III. Investissement Direct à l’Etranger 
IV. Les Firmes transnationales dans la mondialisation 
V. La Chine et l’Inde dans la mondialisation 
VI. Villes dans la mondialisation 

MAILLET ESTEBANE 
Forum Histoire – Géographie Université Lyon 3 
23/01/2009 
La Mondialisation économique 
Introduction Générale 
Sujet d’actualité depuis les années 1990.  

Sondage : page « Google » et recherche du mot « globalization » : 
• Janvier 2005 : 7,3 M 
• Janvier 2006 : 55 M 
• Janvier 2009 : 19,8 M 
Une première mondialisation : Ensemble de phénomènes factuels 
Une seconde mondialisation : Idéalisation du monde, mondialisation intellectuelle, réussite du système capitaliste 
libéral.  

A. Définition, enjeux et tendance 
a. Définition de mondialisation ou « globalization » 

  Processus de constitution d'un marché unique qui tend à  devenir universel par abaissement des frontières 
entre les économies, les nations.  

  Les espaces économiques nationaux laissent place à  un espace mondial intégré : c'est l'image du "village 
planétaire" d'un système‐monde. 
La mondialisation est l'expression de l'expansion spatiale du capitalisme : en ce sens, elle est aussi une intégration 
croissante de la production à  l'échelle mondiale.  

b. Les enjeux de la mondialisation 

On peut retenir trois principaux débats portant sur la mondialisation :  

• La sphère politique : 
o D'une part, le rôle nouveau de l'Etat et la question de sa souveraineté : dépérissement de l'Etat‐
nation ? quelles marges de manœuvre des politiques publiques ?  
o D'autre part, la question de l'organisation du pouvoir à  l'échelle internationale : l'hégémonie d'une 
puissance nationale ou une gouvernance économique mondiale ? la nature de cette dernière : 
démocratique ou bureaucratique ?  

• La sphère économique : les effets de la mondialisation sur le développement permettent‐ils une 
convergence entre nord et sud ?  la mondialisation aggrave‐t‐elle au contraire les inégalités entre les pays et 
au sein d'un même pays ? Ce débat s'organise aussi autour de la question du rapport entre régionalisation et 
mondialisation : ces deux mouvements s'opposent‐ils ou expriment‐ils une même tendance ?  
• La sphère culturelle : y a‐t‐il homogénéisation ou différenciation des modes de pensée, des modes de vie ? 
assiste‐t‐on à  un mouvement vers l'universalité des valeurs ?  

c. Les tendances en 3 étapes 

Trois étapes peuvent être repérées au cours des trois derniers siècles :  

1. L'internationalisation des échanges commerciaux qui se produit dans la seconde moitié du XIX siècle 
(l'Angleterre adopte le libre échange entre 1848 et 1875) et qui intensifie la diversification géographique des 
marchés ainsi que l'ouverture et la spécialisation des économies.  
2. L'internationalisation de la production ou transnationalisation : essor surtout après la seconde guerre 
mondiale des flux d'investissements directs à  l'étranger et stratégies de délocalisation géographique des 
firmes transnationales.  
Introduction Générale |Forum Histoire–Géographie Université Lyon 3 

http://www.univ‐lyon3histgeo.etudiantforum.com 
La globalisation qui met en place au cours de la période récente (années 80) des réseaux mondiaux de production, 
de capitaux et d'information, dont le symbole est la globalisation financière. 

B. Bibliographie de Mr Pascal Orcier 

CARROUE Laurent, 2004, Géographie de la mondialisation, Coll. U, Armand Colin. 

DURAND M‐F., 2008, Atlas de la mondialisation, comprendre l’espace mondial contemporain, Presses de 
Sciences Po. 

Outils à utiliser en plus du cours : 

• S’inscrire sur www.brises.org : il y a le cours sur la mondialisation en économie vu en terminale (très bien fait 
et bien expliqué, écrit par des professeurs de SES) 
• Site de Francis Monthé (professeur d’Histoire et de Géographie) : avec le cours sur la mondialisation vu en 
terminal : http://f.monthe.club.fr 
• S’ajouterons au cours, les fiches de lectures de la bibliographie ainsi que des exemples d’actualité ou 
d’articles de journaux ainsi que des liens internet ! 
• Ne pas oubliez de consulté les sites de l’INSEE, du ministère de l’économie et des finances et des affaires 
étrangères, de l’OMC, le site d’une unité de recherche canadienne (http://www.mondialisation.ca/) ainsi 
que tout les quotidiens nationaux et étrangers. 
• Utiliser son esprit critique ainsi que son instinct de curiosité ! 

Introduction Générale |Forum Histoire–Géographie Université Lyon 3 

http://www.univ‐lyon3histgeo.etudiantforum.com 
I. Problématique de la mondialisation, présentation 
synthétique de l’état du monde  
A. Mondialisation factuelle 
PROCESSUS DE TRANSFORMATION DE PHENOMENE LOCAUX EN PHENOMENE GLOBAUX DANS LEQUEL LES MEMBRES DES SOCIETES DU 
MONDE SONT UNIS DANS UNE SOCIETE COMMUNE. 

a. Les échanges mondiaux ne sont pas un phénomène récent 

  Tendance à l’élargissement de l’échelle des interactions au sein de la société humaine. 
Des interactions à l’échelle humaine existent depuis très longtemps : grandes migrations (installation des 
populations aux Amériques), voyages de Marco Polo, développement du commerce international depuis l’époque 
moderne (route des épices, soie), etc. 

  C’est avec la révolution industrielle que la mondialisation affecte l’ensemble des populations qui 
exponentiellement arrive à notre époque contemporaine baignée dans les échanges et les interactions mondiales. 
Des entreprises mènent des investissements directs à  l'étranger au XIX°siècle, exemple de l'entreprise américaine 
de machines à coudre Singer (1851) qui s'implante en Ecosse dès 1867, au Canada, en Autriche 

b. La Mondialisation : phénomène de nos sociétés contemporaines 

  La mondialisation touche inégalement les ménages, les entreprises ou les nations. ! Les entreprises ne sont 
pas toutes des FTN ou des FMN. Les agriculteurs chinois  de la Chine profonde ne sont pas encore imprégnés par 
l’économie mondiale (et pourtant, influence sans cesse grandissante : Monsanto). 
 
  Elle devenue aussi l’excuse et le coupable des maux de notre société. Elle est accusée d’être la responsable 
des délocalisations, du chômage, de la croissance des inégalités, du travail des enfants, de la crise financière, de 
mettre en péril les cultures locales, etc. 
 
  La mondialisation n’est pas une cause ni un dieu malfaisant, mais une conséquence. C’est l’enchainement 
des politiques économiques et sociales qui a pour conséquence la mondialisation. La mondialisation s’est 
l’assemblage de phénomènes différents, en interactions, qui converges, et dont la mondialisation en est le résultat. 
 

c. La mondialisation avec l’exemple du tsunami en Asie (2004)  

• Catastrophe qui a été vécue en direct, les téléspectateurs du monde entier observent désormais la « mort en 
direct » grâce à la mondialisation de l’information et des nouvelles technologies lié à l’émergence des NTIC. 
Raz‐de‐marée médiatique : information mondialisé, agence de presse internationale déjà sur place 
(REUTERS),  émergence des NTIC (appareils photos, caméra, youtube, etc.) 
• Mondialisation du tourisme : Plages de Pucket « mondialisé », rôle des ambassades étrangères, etc. 
• La mondialisation est la conséquence de la réduction des coûts de transports, de l’ouverture des frontières, 
etc. 

d. Pourquoi depuis les années 90, y­a­t’il un phénomène politico­médiatique 
autour de la mondialisation ? 

Il faut contextualiser le phénomène en tenu compte de sa dimension historique. 
• La mondialisation contemporaine est vécu par certains comme un retour logique à l’expérience de 
mondialisation opéré à la fin du moyen‐âge (interaction avec le monde méditerranéen) avec la « libre 
circulation » à la fois des intellectuels (langue commune, diplomatie, Humanisme, langue commune), et des 
marchandises (monnaie en or, foire de Lorraine, nation en thalassocratie).  

Problématique de la mondialisation, présentation synthétique de l’état du monde |Forum Histoire–
4  Géographie Université Lyon 3 

http://www.univ‐lyon3histgeo.etudiantforum.com 
 
• Le début du 20e siècle entraine de nombreuses crises économiques qui ont favorisées le protectionnisme 
o Fin de la première guerre mondiale : fin des taux fixes 
o Crises de 1929 : fin des flux migratoires, arrêt des investissements, chômage élevé  
• La révolution bolchévique en Russie puis en Chine, le morcellement de l’Europe par le « rideau de fer » mais 
surtout avec la guerre froide empêche les flux humains et économique de circuler entre les deux blocs 
antagonistes ; empêchant ainsi les échanges mondiaux se qui a contribuer à enraciner les pays dans un 
protectionnisme nationale. 
• Cependant en de 1989 jusqu’à 1991, une série d’événement vont permettre la libéralisation du monde : 
Effondrement du communisme et fin de la guerre froide  
o Disparition de l’URSS (le 25 décembre 1991) 
o Mur de Berlin (1989) 
o Révolution de velours (1989) 
• « La guerre froide rendait les gens heureux » : les 30 Glorieuses ! 
o Pas de chômage 
o Pas de nouvelle maladie 
o Pas de confrontation ethnique ou religieuse 
• Après 1980 et la fin des 30 Glorieuses s’est le début des problèmes mondiaux : 
o 1973 : 1ère crise pétrolière 
o Problème sanitaire : épidémie avec les flux touristiques et migratoires (SIDA, paludisme) 
o Question environnementale : 1986 depuis Tchernobyl, pollution atmosphérique et marine, la crise 
de l’environnement (Global warning) 
o Mondialisation de la criminalité : politique (terrorisme), délinquance (mafia), réseau mondiaux de la 
pédophilie, trafic d’esclave, trafic de drogues, la délinquance financière  
• Rôle de la technologie et des NTIC : 
o Adoption de normes, de standards qui ont permis une efficacité croissante (transport, information, 
média) 
o Normes mondiales : internet, Windows&Mac, format de fichier (MP3 et USB), le container, le baril, 
anglais,  etc. 
o Renforce le sentiment d’une mondialisation instantanée en direct ! 
• Peur lié à la mondialisation : économie mondiale subie par l’homme 
o Peur du chômage 
o Peur de l’ascenseur social (Génération suivante qui vivra moins bien que la génération précédente) 
o La Mondialisation s’accorde avec l’emploi précaire ou emploi flexible (guerre des coûts) 
o On réalise que l’on vit dans une société multiethnique, avec l’emploi flexible (fin du travail à vie, 
émergence de l’emploi à temps partiels), avec un chamboulement de la hiérarchie des valeurs, etc. 
 
• Actuellement, la fin du communisme a permis l’ouverture à l’économie de marché et a mis sur le marché un 
stock d’1 Milliard de travailleurs. Si on rajoute 1 milliard d’indiens, les capitalistes ont à outrance un capital 
travail trop élevé. Le travail est devenu très abondant face à un capital devenu rare. Ce qui explique en 
grande partie la stagnation du pouvoir d’achat dans le monde occidental. 
• Loi de Riccardo : division croissante du travail  
o Pays qui ont tendance à se spécialiser (les avantages comparatifs) 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Problématique de la mondialisation, présentation synthétique de l’état du monde |Forum Histoire–
5  Géographie Université Lyon 3 

http://www.univ‐lyon3histgeo.etudiantforum.com 
II. Chapitre 1 : Convergence et inégalités 
A. Des dynamiques de convergence 

• Théorie de la convergence : 
(Libéral néo classique vs Théorie de la croissance endogène) + Critique marxiste : croissance pourquoi faire ? 

a. Graphique de la croissance du PIB / habitant  

• Analyse rapide : plus on est mondialisé plus le PIB est fort ?  
• Les pays en retard sont les pays les plus à l’écart des flux mondiaux 
• Aucun pays n’est complètement à l’écart : Contrat de production d’uranium 
d’Areva au Niger mais les populations seront maintenues à l’écart 

b. Graphique du nombre d’habitant vivant sous le seuil de pauvreté 

• Pauvreté qui est en baisse 
• La part des très pauvre diminue  

c. Graphique : PIB mondiale et avenir 

• Taux de croissance moyen qui sont dans les 8‐10% 

Taux de croissance annuel moyen en Inde 
1950‐ 1980  1990‐2002  2006 
3,5%  5,9%  8,9% 

Chapitre 1 : Convergence et inégalités |Forum Histoire–Géographie Université Lyon 3 

http://www.univ‐lyon3histgeo.etudiantforum.com 
 

d. Graphique : Prospective en matière automobile 

• Chine : 0% en 2000, 29% en 2040, 400 000 
voitures en 2040 
• USA : 200 000 voitures en 2040 
• Inde : 300 000 voitures en 2040 
• Réflexion : doit‐on interdire aux autres ce que 
nos pays ont fait pendant plus de 60 ans ? Pillage des 
ressources, pollution, exploitation, etc. 

e. Graphique: The poor sip, the rich guzzle (consomation de pétrole) 

• Ecart de consommation énergétique de 1 à 10 voir 1 à 20 
• Singapour : consommation qui est 5 fois plus petite qu’une 
ville comme Houston : écart de densité 

 
Chapitre 1 : Convergence et inégalités |Forum Histoire–Géographie Université Lyon 3 

http://www.univ‐lyon3histgeo.etudiantforum.com 
B. Les causes fondamentales du développement 
• La géographie 
• L’échange international 
• Les institutions 

a. Géographie : 
o Situation : pays coffre fort (Suisse) 
o Ressource naturelles et institutions : sol, climat, etc. 
o Distance des marchés 
o Santé de la population et productivité agricole 
 
b. Institution 
o Capacité de commerce : service public, route, infrastructure, politique d’accueil, etc. 
o Droits de propriété et état de droit : sécurité, régulation juridique stable, absence de production, 
protections des droits et des libertés individuelles, etc. 

C. Brouillage des vieilles notions de « Tiers Monde » 
• Pays industrialisé ? (80% de l’économie dans les services !) 
• Pays de l’OCDE (Mexico et Pologne, exclut Hong‐Kong et Singapour) 
• Pays riche (inclut les pays pétroliers du Golfe) 
• Nord (Quid de Singapour ?) 
• Pays avancé (moins avancés) : subjectif et péjoratif 
• Pays en voie de développement : idem en haut 

Usage international : Developing/emerging countries (Nécessité d’une base stable pour faire des comparaisons) 

Chapitre 1 : Convergence et inégalités |Forum Histoire–Géographie Université Lyon 3 

http://www.univ‐lyon3histgeo.etudiantforum.com 
D. La Mondialisation et effets socio­économique 
a. Graphique : le triomphe du capitalisme 

b. Graphique : The bill from the China shop, La part des salaires dans le revenu dans les 
pays du G10 

• Baisse de 12 point en 25 ans 
• Les salaires baissent face aux rentes, revenues du capital, qui 
augmentent. 
• Convergence : le niveau des ouvriers peu qualifié tend à se rapprocher de 
celui des ouvriers du pays émergent 

LA THEORIE DE RICARDO DIT QUE : « LA CROISSANCE DES ECHANGES DEVRAIT PROFITER A 
TOUT LE MONDE »   

 
c. Pour quoi le salarié est­il perdant ? 
  Actuellement, la fin du communisme a permis l’ouverture à l’économie de marché et a mis sur le marché un 
stock d’1 Milliard de travailleurs. Si on rajoute 1 milliard d’indiens, les capitalistes ont à outrance un capital travail 
trop élevé. Le travail est devenu très abondant face à un capital devenu rare. Ce qui explique en grande partie la 
stagnation du pouvoir d’achat dans le monde occidental. 
 
d. Graphique : body count 

• L’Inde et la Chine produise plus de diplômé en science et ingénieur 
que les Etats‐Unis et l’Europe 

Chapitre 1 : Convergence et inégalités |Forum Histoire–Géographie Université Lyon 3 

http://www.univ‐lyon3histgeo.etudiantforum.com 
E. La Mondialisation est elle nuisible ? 
a. Des indicateurs mondiaux au vert 

• Espérance de vie qui passe de 60 à 67 ans 
• Mortalité infantile recule de 96 à 56 par mille 
• IDH médian augmente de 0,614 à 0,751 

b. Pourquoi les niveaux de puissance et de développement économique sont évalués en 
parité de pouvoir d’achat ? 

• Tenir compte des variations de changes et des différences des pouvoirs d’achat des dits monnaies 
• Bien réel en fonction du taux de change et des prix 

c. Qu’est ce que l’IDH ?  

L'IDH ESSAIE DE MESURER LE DEVELOPPEMENT PLUS QUE LA CROISSANCE ECONOMIQUE EN INTEGRANT DES INDICATEURS 
QUALITATIFS. 

Chapitre 1 : Convergence et inégalités |Forum Histoire–Géographie Université Lyon 3 
10 
http://www.univ‐lyon3histgeo.etudiantforum.com 
 

    L'Indicateur de Développement Humain, ou I.D.H., a comme objectif d'essayer de mesurer le niveau de 
développement des pays, sans en rester simplement à leur poids économique mesuré par le PIB ou le PIB par 
habitant. Il intègre donc des données plus qualitatives. C'est un indicateur qui fait la synthèse (on l'appelle indicateur 
composite ou synthétique) de trois séries de données : 

• l'espérance de vie à la naissance (qui donne une idée de l'état sanitaire de la population du pays), 
• le niveau d'instruction mesuré par deux indicateurs : le taux brut de scolarisation (nombre d'élèves dans le 
primaire, le secondaire et le supérieur / effectifs des classes d'âge concernées) et le taux d'alphabétisation 
des adultes, 
• le PIB réel (c'est‐à ‐dire corrigé de l'inflation) par habitant, calculé en parité de pouvoir d'achat (c'est‐à ‐dire 
en montant assurant le même pouvoir d'achat dans tous les pays) ; le PIB par habitant donne une indication 
sur le niveau de vie moyen du pays. 

    L'IDH est calculé par le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD). Il se présente comme un 
nombre sans unité compris entre 0 et 1. Plus l'IDH se rapproche de 1, plus le niveau de développement du pays est 
élevé. Le calcul de l'IDH permet l'établissement d'un classement annuel des pays. 

    L'IDH, s'il est sans doute un meilleur indicateur du niveau de développement d'un pays que le PIB par habitant, 
n'est cependant pas exempt de faiblesses, en particulier parce qu'il inclut celui‐ci et on sait que la mesure du PIB 
pose de nombreux problèmes [reportez‐vous à la notion "PIB"]. D'autre part, il faudrait sans doute prendre en 
compte davantage de critères qualitatifs, en particulier en ce qui concerne les inégalités.) 

• IDH commun 
• niveau de vie en PPA : 11.000$ de différence 
• IDH France : Esperance de vie plus grande, taux de 
mortalité infantile plus bas 
• 68 millions de personnes qui n’ont pas de couverture 
sociale aux USA 

Chapitre 1 : Convergence et inégalités |Forum Histoire–Géographie Université Lyon 3 
11 
http://www.univ‐lyon3histgeo.etudiantforum.com 
Calcul de l’IDH : Moyenne de 3 indices 

• Standardisation des données : on fixe des valeurs de min et max 
o Taux d’alphabétisation :  
o PPA : min 100$, max : 40.000$ 
o Esperance de vie : 25 ans min, 85 max 
• Formule de standardisation 

 
   
max    
Exemple pour une espérance de vie de 65 ans  
• I = (65‐25) / (85‐25) = 0, 667 
• Max : 1 
• Min : 0 
 
Pour le calcul de l’indicateur de revenu : 
• Application de la formule de l’utilité marginale décroissante du revenu 
• Une valeur de seuil de 5711$ PPA correspond au revenu mondial moyen 
• Les revenus supérieurs à ce seuil sont écrêtés 
• Le minimum est de 100 PPA 
• Le maximum corrigé est calculé à 6040 PPA 

Graphique : Coefficient de corrélation PIB/hab. PPA et mortalité infantile : ‐0,644   

Pays riche sur l’axe des abscisses : les dollars supplémentaires 
ne font pas baisser le taux de mortalité 

Comparaison de la Malaisie et de l’Arabie Saoudite : PIB de 
Malaisie plus bas que l’Arabie Saoudite alors que le taux de 
mortalité est bien meilleur 

Graphique : Corrélation IDH/Inégalités + agrandissement sur les pays développés 
• Les pays les plus inégalitaires sont les pays d’Amérique Latine 
• Pour les pays développé : les pays d’Europe du Nord sont les plus égalitaires 

III. Développement et libéralisation du commerce mondial 
A. Balance commerciale et balance des paiements – rappel des concepts 
clés 
• Balance commerciale : Importations et exportations de marchandises 
• Balance des services : importation et exportation de services (transports, assurance, tourisme) 
• Biens et services : commerce international 

Transferts : flux sans contrepartie 
• Ex : dons publics aux PVD, rapatriements  de bénéfices, envoi d’argent par les travailleurs émigrés dans leur 
pays d’origine 
 
Développement et libéralisation du commerce mondial |Forum Histoire–Géographie Université Lyon 3 
12 
http://www.univ‐lyon3histgeo.etudiantforum.com 
La somme de la balance commerciale et des transferts donne la Balance des paiements courants (ou balance des 
paiements) 
• Un pays qui est déficitaire doit emprunter de l’agent pour que son bilan soit de 0 
• Endettement 

Marchandises + service + transferts = balance des 
opérations (ou des paiements) courantes

+ Flux de capitaux et flux financiers (aide au 
développement, revenus des actifs financiers, IDE, etc.)

Excédent ou besoin de financement

+ Mouvement monétaire du secteur officiel

Balance Mondiale = 0
 

NE PAS CONFONDRE LE DEFICIT COMMERCIAL (OU DE LA BALANCE DES PAIEMENTS COURANTS) AVEC LE DEFICIT BUDGETAIRE ! 

B. La notion de dette 
Ne pas confondre les 3 types de dettes : 
• Dette publique (de l’Etat) : cause du déficit budgétaire 
• Dette des ménages et entreprises 
• Dette extérieure (du pays) 

Une dette est une donné de stock et rétrécie par des flux. 

 
Blue = countries in current account surplus; Red = countries in current account deficit, 2005 

Développement et libéralisation du commerce mondial |Forum Histoire–Géographie Université Lyon 3 
13 
http://www.univ‐lyon3histgeo.etudiantforum.com 
a. Une dette mondiale financée par les pays pauvres (voir carte) 
• De nombreux pays riches sont déficitaires 
• Des pays très pauvres sont excédentaires 
• Les pays pauvres financent les déficits des pays riches 

b. Graphique : US census bureau Foreigneir Trade division 

• Le déficit américain est entretenu par 
les autres puissances notamment la Chine qui 
achète de nombreuse devises américaines et 
bons du trésor ! 
• Il est ralentit par :  
• Les d’Flux investissement étranger aux 
USA et le Rapatriement des bénéfices des 
entreprises américaines 

c. Graphique : Déficit budgétaire Américain, Yearly US Budget Deficit or Surplus  

• Lente descente aux 
enfers 
• Clinton a redressé le 
budget  
• Laxisme budgétaire 
obtenu par la diminution des 
impôts et l’augmentation des 
dépenses militaires (sous 
Reagan)  

Développement et libéralisation du commerce mondial |Forum Histoire–Géographie Université Lyon 3 
14 
http://www.univ‐lyon3histgeo.etudiantforum.com 
d. Graphique : The national Debt as a percentage of GDP 

• Exprimé en pourcentage du PIB  brut 
• Dette qui part des crises 

e. Pourquoi les pays excédentaires font­ils des efforts pour rembourser le déficit des 
pays qui ont une balance déficitaire ? 

• Excédent : rembourse leurs dettes 
• Le café, les avions, le soja dégagent des excédents commerciaux qui permettent de rembourser la dette 
brésilienne 

 
Développement et libéralisation du commerce mondial |Forum Histoire–Géographie Université Lyon 3 
15 
http://www.univ‐lyon3histgeo.etudiantforum.com 
Table des matières 
Introduction Générale ...................................................................................... 2 
A.  Définition, enjeux et tendance ...................................................................................... 2 

a.  Définition de mondialisation ou « globalization » ............................................................................................ 2 

b.  Les enjeux de la mondialisation ........................................................................................................................ 2 

c.  Les tendances en 3 étapes ................................................................................................................................ 2 

B.  Bibliographie de Mr Pascal Orcier .................................................................................. 3 

I.  Problématique de la mondialisation, présentation synthétique de l’état du 
monde ............................................................................................................. 4 
A.  Mondialisation factuelle ................................................................................................ 4 

a.  Les échanges mondiaux ne sont pas un phénomène récent ............................................................................ 4 

b.  La Mondialisation : phénomène de nos sociétés contemporaines .................................................................. 4 

c.  La mondialisation avec l’exemple du tsunami en Asie (2004) .......................................................................... 4 

d.  Pourquoi depuis les années 90, y‐a‐t’il un phénomène politico‐médiatique autour de la mondialisation ? ... 4 

II.  Chapitre 1 : Convergence et inégalités ..................................................... 6 
A.  Des dynamiques de convergence .................................................................................. 6 

a.  Graphique de la croissance du PIB / habitant ................................................................................................... 6 

b.  Graphique du nombre d’habitant vivant sous le seuil de pauvreté ................................................................. 6 

c.  Graphique : PIB mondiale et avenir .................................................................................................................. 6 

d.  Graphique : Prospective en matière automobile .............................................................................................. 7 

e.  Graphique: The poor sip, the rich guzzle (consomation de pétrole) ................................................................ 7 

B.  Les causes fondamentales du développement .............................................................. 8 

a.  Géographie : ...................................................................................................................................................... 8 

b.  Institution .......................................................................................................................................................... 8 

C.  Brouillage des vieilles notions de « Tiers Monde » ........................................................ 8 

D.  La Mondialisation et effets socio‐économique .............................................................. 9 
Développement et libéralisation du commerce mondial |Forum Histoire–Géographie Université Lyon 3 
16 
http://www.univ‐lyon3histgeo.etudiantforum.com 
a.  Graphique : le triomphe du capitalisme ........................................................................................................... 9 

b.  Graphique : The bill from the China shop, La part des salaires dans le revenu dans les pays du G10 ............. 9 

c.  Pour quoi le salarié est‐il perdant ? .................................................................................................................. 9 

d.  Graphique : body count .................................................................................................................................... 9 

E.  La Mondialisation est elle nuisible ? ............................................................................ 10 

a.  Des indicateurs mondiaux au vert .................................................................................................................. 10 

b.  Pourquoi les niveaux de puissance et de développement économique sont évalués en parité de pouvoir 
d’achat ? .................................................................................................................................................................. 10 

c.  Qu’est ce que l’IDH ? ....................................................................................................................................... 10 

III.  Développement et libéralisation du commerce mondial ........................ 12 
A.  Balance commerciale et balance des paiements – rappel des concepts clés .............. 12 

B.  La notion de dette........................................................................................................ 13 

a.  Une dette mondiale financée par les pays pauvres (voir carte) ..................................................................... 14 

b.  Graphique : US census bureau Foreigneir Trade division ............................................................................... 14 

c.  Graphique : Déficit budgétaire Américain, Yearly US Budget Deficit or Surplus ............................................ 14 

d.  Graphique : The national Debt as a percentage of GDP ................................................................................. 15 

e.  Pourquoi les pays excédentaires font‐ils des efforts pour rembourser le déficit des pays qui ont une 
balance déficitaire ? ................................................................................................................................................ 15 

Mis à jour le : lundi 9 février 2009 

Développement et libéralisation du commerce mondial |Forum Histoire–Géographie Université Lyon 3 
17 
http://www.univ‐lyon3histgeo.etudiantforum.com