Vous êtes sur la page 1sur 1

2

Banque Thse de Grgory Marlier, Lille 1, 2007


Mondiale Introduction gnrale
[1994], Holzmann
[1997].

retraits / actifs devrait s'lever de 0,44 en 2000 0,83 en 2040 en France. Comme les systmes de
retraite par rpartition versent des pensions aux retraits partir des cotisations des actifs du
moment, le vieillissement de la population tend remettre en cause la viabilit de ces rgimes de
retraite.

Pour faire face ces difficults annonces, de nombreux pays ont procd des rformes
structurelles de leur systme de retraite. Ces rformes structurelles modifient le type de gestion en
introduisant une part capitalise. Des institutions internationales comme la Banque Mondiale'
prconisent le passage d'un systme d'un pilier fond uniquement sur la rpartition un systme
trois piliers : un pilier financ par la rpartition, qui aurait comme fonction de limiter la pauvret
chez les personnes ges, un pilier financ par capitalisation, obligatoire et priv et des rgimes
complmentaires facultatifs, privs et financs par capitalisation. L'exprience chilienne est mme
souvent prise en exemple : en 1981, le Chili a radicalement transform son systme de retraite en
basculant d'un systme par rpartition un systme entirement fond sur la capitalisation.

1 Le dveloppement des piliers financs par capitalisation : les principales tendances

Comme nous allons le prsenter brivement dans la suite de cette introduction gnrale, le recours
la capitalisation pour rformer les systmes de retraite se traduit par deux faits. Le premier est le
dveloppement des fonds de pension li la cration de comptes d'pargne retraite privs et leur
rle de plus en plus important sur les marchs des capitaux. Cette monte en puissance des fonds
de pension au sein des conomies europennes s'accompagne de deux autres tendances : une
diversification des portefeuilles d'actifs grs par les fonds de pension et une croissance des plans
cotisations dfinies au dtriment des plans prestations dfinies. La seconde forme de
apitalisation est la cration de fonds de rserve dans les rgimes par rpartition. Ces rserves
accumules au sein des rgimes de retraite par rpartition constituent une forme de capitalisation
collective et publique.

3
2008 Tous droits rservs. http://www. univ-lille 1. fr/bustl