Vous êtes sur la page 1sur 7

Exercice 1 :

Etude de la localisation latérale des sons.


Source
Les premières mesures de
localisation furent conduites à
l’aide d’un dispositif extrêmement lG lD
simple (figure ci-contre)
permettant de régler de façon
indépendante les différences de Bras coulissant
marche des signaux diffusés au G D
niveau des canaux auditifs.
Soit lD la longueur du bras menant à l’oreille droite et lG la longueur du bras menant à l’oreille gauche. On
appelle lD – lG la différence de marche des trajets suivis par l’onde sonore.

a) Pour une différence de marche de 8 cm, le décalage temporel ∆t entre le canal gauche et le canal droit est
de 230 µs. Calculer la célérité de l’air et en déduire la température T en degré Celsius.
b) Déterminer la différence de marche correspondant à un décalage temporel de 600 µs.
c) Pour la situation précédente, l’auditeur à l’impression d’entendre un son totalement sur sa gauche .
expliquer pourquoi .
d) Quelle est l’impression sur la localisation du son lorsqu’on diminue le bras coulissant ?

Correction Exercice 1
a) Pour une différence de marche de 8 cm, le décalage temporel ∆t entre le canal gauche et le canal droit
est de 230 µs.
Soit C la vitesse de propagation du son. On peut écrire la relation suivante :
C. ∆t
∆ = « différence de marche »
D’où numériquement : C = 0,08/(230.10-6) = 347,83 m/s-1

b) Pour un décalage temporel de 600 µs, la différence de marche est :


lD – lG = C. ∆t
∆ = 347,83.(600.10-6) =0,208 m (soit 20,8 cm).

c) Cette différence de marche correspond à peu près à la distance entre nos deux oreilles. Pour un son
venant complètement de la gauche, notre oreille gauche est sollicité en premier.

a) A partir de la situation précédente, si on diminue le bras coulissant, on à la sensation d’entendre un


son qui se déplace de la gauche vers le centre.

Exercice 2 :
Un chanteur produit un niveau sonore de 50 dB à 2 m. Il est accompagnée d’un guitariste qui produit 70 dB à
2 m.
1) Calculer le niveau global à 2 m.
2) En supposant le chanteur seul, de combien le niveau sonore chute lorsqu’on double la distance ?
3) Etablir la relation entre le niveau sonore Lp et Lw :
Lp = Lw – 11 +10.Log(Q) – 20.Log(r)
4) Déduire de la question précédente Lw(chanteur) et Lw(guitare)
5) Le chanteur se place à l’intersection de 2 murs . Comment le facteur Q évolue-t-il ?
6) Calculer le niveau sonore Lp’ produit à 2 m par le chanteur dans les conditions de la question
précédente.
L3 SON / O. CALVET p 1
Correction Exercice 2 :
Lp1 Lp 2
1) Lpglobal = 10.Log[ 10 10 + 10 10 ]
Avec Lp1 : niveau de pression du chanteur
Et Lp2 : niveau de pression du guitariste.

On obtient : Lpglobal = 10.Log[105 + 107] = 70 dB (le niveau du chanteur est négligeable).

2) Le niveau sonore chute de 6 dB à chaque fois que l’on double la distance. D’où Lp = 44 dB.

3) (Démonstration vue dans le cours)


Lw(chanteur) = 50 + 11 + 20.Log(2) = 67 dB
Lw(guitare) = 70 + 11 + 20.Log(2) = 87 dB

4) A l’intersection de deux murs : Q = 4

5) D’où le niveau sonore devient : Lp’ = 67 – 11– 20.Log(2) + 10.Log(4)


Lp’ = 50 + 10.Log(4) = 50 + 6 = 56 dB

Exercice 3

Calculer l’augmentation de niveau sonore correspondant


1 - au doublement de l’intensité.
2 - au doublement de la pression.

Correction Exercice 3

Pour une intensité I, le niveau sonore est : L I = 10.Log  I  . Pour une intensité 2.I, le niveau
−12
 10 
sonore sera de L I ' = 10.Log 2.I .
 D’où : LI’ = LI + 10.Log2 = LI + 3 dB
−12
 10 

Pour une pression p, le niveau sonore est :.  pe  Pour une pression 2.p, le niveau
L p = 20.Log −5 
 2.10 
sonore sera de  2.p e  . D’où : Lp’ = Lp + 20.Log2 = LI + 6 dB
L p ' = 20.Log −5

 2.10 

Exercice 4

Pour une source directive (Q > 1), l’expression se met sous la forme :
Lp = LW - 11 + 10.Log(Q) - 20.Log(r)
4 - Application numérique 1 : soit un haut-parleur considéré comme une source isotrope ayant un niveau de
puissance LW=105 dB, déterminer la distance r, pour que le niveau sonore perçu soit de 90 dB.
5 - Application numérique 2 : Le haut-parleur de niveau Lw = 105 dB est encastré au centre d’un mur.
a) Quelle est la directivité Q du haut-parleur ?
b) Déterminer la distance r, pour que le niveau sonore perçu soit de 90 dB.
6 - Application numérique 3 : On mesure 102 dB à 1 m d’un haut-parleur.
a) Calculer le niveau de puissance du haut-parleur, sa puissance W.
b) Calculer le niveau sonore à 10 m.
c) Jusqu’à quelle distance entendrait-on quelque chose si la propagation s’effectuait sans atténuation,
ni obstacle.

L3 SON / O. CALVET p 2
Correction Exercice 4
4- LW=105 dB et Lp=90 dB (source isotrope Q = 1)
de l’équation 2 ⇒ 90 = 105 –11 –20.Log(r) ⇔ 20.Log(r) = 4 ⇔ r = 1,58 m

5- LW=105 dB
a) encastré dans un mur  Q = 2 (la surface de rayonnement est réduite de moitié).
b) On cherche r pour avoir :Lp=90 dB. La relation à utiliser est celle de la question 3 (Q > 1), d’où : 90
=105 –11 +10.Log2 –20.Log(r) ⇔ 20.Log(r) = 7 ⇔ r = 2,24 m

6-
a) on cherche LW : 102= LW –11 –20.Log(1) ⇔ LW = 113 dB
b) A 10 m : Lp = 113-11 – 20.Log(10) = 82 dB
c) Lp = 0 = 113 –11 – 20.Log(r) ⇔ 20.Log(r) = 102 ⇔ r = 126 km
Résultat absurde (sur cette distance, les phénomènes d’amortissement dans l’air ne sont plus
négligeables).

Exercice 5

r1
Lpiano = Lchant

r2

Une chanteuse produisant un niveau sonore de 50 dB à 1m est accompagné


par un piano qui produit 70 dB à 1 m.

1 - A quelle distance r1 et r2 respectivement du piano et de la chanteuse faut-il se placer pour que les
intensités dues à chaque source soient égales.
2 - Le piano est à 2 m derrière la chanteuse, déterminer l’amplification nécessaire pour que les intensités
soient égales à 10 m de la chanteuse.

L3 SON / O. CALVET p 3
Correction Exercice 5

1- Calculons les niveaux en puissances du piano et de la chanteuse (on supposera que chaque source est
isotrope) :
(le piano produit 70 dB à 1m)  Lw(piano) = 70 +11 = 81 dB
(la chanteuse produit 50 dB à 1m)  Lw(chant) = 50 +11 = 61 dB

Les distances r1 et r2 sont déterminées à partir de la relation suivante :


Lpiano = Lchant ⇔ Lw(piano) –11 –20.Log(r1) = Lw(chant) –11 –20.Log(r2)
⇔ Lw(piano) - Lw(chant)= 20.Log(r1) – 20.Log(r2)
⇔ 20 = 20.Log(r1/r2)
⇔Log(r1/r2) = 1
La relation entre les distances est donc : r1 = 10.r2
Il faut placer le piano 10 fois plus loin que la chanteuse pour avoir la même sensation sonore.
2- Le piano est à 2 m de la chanteuse, il est donc atténué de 20Log2 par rapport à la chanteuse. Soit
6dB. La chanteuse devra avoir un gain de : (70 –6) –50 = 14 dB, pour arriver au même niveau que le
piano. Réellement il faut prendre plus.

Exercice 6:

Soient deux sources HP1 et HP2 distantes de 5 m sur une même horizontale. Le rayonnement de ces deux
sources est uniforme.
HP1
M1
2,5 m
5m

M2

M3
HP2
r1

I] Les sons produits par HP1 et HP2 sont tels qu'à 1 m de chaque source, le niveau sonore est de 90
dB, chaque haut-parleur est alimenté sous 1 watt électrique.

1) Seul HP1 fonctionne. HP2 n'émet rien.


a) Calculer la pression acoustique au point M1 à 2 m du haut-parleur HP1.
b) En déduire l'intensité acoustique IHP1(2m) et la puissance acoustique W de la source
HP1.
c) Quelle est la pression acoustique en M2 (r1 = 3 m)
d) Déterminer la relation générale entre la pression acoustique à une distance r1 et la
pression acoustique à 1m.
2) HP1 et HP2 fonctionnent.
a) Calculer la pression acoustique résultante en M2 pour r1 = 5 m (on calculera l’intensité
acoustique résultante auparavant).
b) Quel est le gain acoustique G par rapport au cas précédent ?

L3 SON / O. CALVET p 4
II] La source HP1 émet un signal de 1000 Hz tel qu’à 1 m le niveau sonore soit de 90 dB. La source
HP2 émet un signal de 500 Hz tel qu’à 1 m le niveau sonore soit de 86 dB.

a) Calculer le niveau sonore résultant en M1 pour r1 = 5 m


b) Calculer le niveau sonore résultant en M2 pour r1 = 5 m
c) Calculer le niveau sonore résultant en M3 pour r1 = 5 m
d) Conclure.

CORRECTION exercice 6
I]-1
a) Sachant que nous avons une source rayonnant de manière homogène (pas de directivité), on peut utiliser
la relation suivante :
Lp = LW - 11 - 20.Log(r)
On sait qu’à 1 m on a Lp = 90 dB, on peut donc en déduire la puissance de la source Lw :
LW = Lp + 11 = 101 dB [Log(1) = 0 ]

D’où à 2m, le niveau sonore est : Lp = 101 - 11 - 20.Log(2) = 84 dB


La définition du niveau de pression L p = 20.Log pe −5  permet d’établir la valeur de la pression acoustique
 2.10 
correspondant au niveau de 84 dB :
 Lp 
(84 20 )
−5
pe = 2.10 .10  20 
= 2.10−5.10 = 2.10−5.10(4,2 ) = 0,31 Pa

b) Intensité et Puissance de la source


Les relations fondamentales de l’acoustique permettent de déterminer l’intensité et la puissance :
pe2 0,312
IHP1(2m) = = = 2,4.10-4 W.m-2
ρ.C 400
et W = I.(4.π.r12) = 2,4.10-4 . (4.π.22) = 0,012 W= 1,2.10-2 W

c) Pression en M2 HP1
M1
2,5 m

Application du thèoréme de
pythagore pour trouver la
distance HP1- M2 :
(HP1,M2)2 = 2,52 + 32 3m M2
d’où :

(HP1,M2) = 3,9 m
Le raisonnement reste identique à la question a) :
Calcul de Lp en M2 : Lp = 101 - 11 - 20.Log(3,9) ≈ 78 dB
(78 20 )
On en déduit la pression acoustique : pe = 2.10−5.10 = 2.10−5.10(3.9 ) = 0,158 Pa
d) Relation générale entre la pression acoustique à r1 et la pression acoustique à 1m.
On peut remarquer que :
Lp(r1) = LW - 11 - 20.Log(r1) et Lp(1) = LW - 11
D’où : Lp(r1) = Lp(1) - 20.Log(r1)

Si on exprime les niveaux de pression en fonction de leur pression respective, on obtient :


 p (r1 )   p (1 ) 
20.Log e −5  = 20.Log e −5  - 20.Log(r1)
 2.10   2.10 
L3 SON / O. CALVET p 5
⇔  p (r1 )   p (1 ) 
20.Log e −5  = 20.Log e −5  (propriété des « log » : loga - logb = log(a/b))
 2.10   r1.2.10 
D’où pe(r1) = p e( 1 )
r1
La pression acoustique à la distance r1 est égale à
la pression acoustique à 1m divisé par la distance HP1
r1.
2) HP1 et HP2 fonctionnent.

2,5 m
Les distances (HP1,M2) et (HP2,M2) sont égales.

5m
(HP1,M2)2 = (HP2,M2)2 = 52 + 2,52 M2
On trouve :
(HP1,M2) = (HP2,M2) = 5,6 m

La pression produite par un HP est égale à : HP2


5m
pe(5,6) = p e ( 1 ) = 0, 62 = 0,11 Pa
5,6 5,6
(remarque : la valeur de pe(1) est déterminée par la même relation mais en se plaçant à 2 m de la source car on
connaît la pression calculée à la première question pe(2) = 0,31 Pa. La pression à 1 m est donc doublée et égale à
0,62 Pa )
pe2 0,112
l’intensité correspondante est IHP1(5,6) = = = = 3.10-5 W.m-2
ρ.C 400
L’intensité produite par HP2 est la même IHP2(5,6) = 3.10-5 W.m-2

L’intensité résultante en M2 est la somme des intensités produites par chaque source au point M2 (principe
de superposition pour la propagation dans l’espace). D’où :
D’où : IM2 = IHP1(5,6) + IHP2(5,6) = 6. 10-5 W.m-2

La pression résultante est donc : pe = IM2.ρ.C == 6.10 .400 = 0,155 Pa


-5

b) Gain acoustique G.

Si seul le HP1 fonctionnait, on aura une pression en M2 de 0,11 Pa, soit un niveau sonore Lp = 74,8 dB
Avec les deux HP, on obtient une pression en M2 de 0,155 Pa, soit un niveau sonore Lp’ = 77,8 dB

Le gain est donc de : G = Lp’ – Lp = 3 dB.

Quand on double une source sonore, le niveau augmente de 3 dB.

II]
On a LwHP1 = 101 dB et LwHP2 = 97 dB (86+11)

a) niveau sonore en M1 HP1


M1
HP1-M1 = 5 m
HP2-M2 = 7 m

LpHP1(5m) = 101 dB-11- 20.Log(5) = 76 dB


5m

LpHP1(7m) = 97 dB-11- 20.Log(7) = 69 dB

Le niveau résultant est donc :


L3 SON / O. CALVET p 6

HP2
5m
 Lp HP1 Lp HP2

Lptotal = 10.Log 10 10
+ 10 10
 =76,7 dB

b) niveau sonore en M2 HP1


HP1-M1 = 5,6 m et HP2-M2 = 5,6 m

LpHP1(5,6m) = 101 dB-11- 20.Log(5,6) = 75 dB

2,5 m
LpHP1(5,6m) = 97 dB-11- 20.Log(5,6) = 71 dB

5m
Le niveau résultant est donc : M2
 Lp HP1 Lp HP2

Lptotal = 10.Log 10 10
+ 10 10
 =76,45 dB

HP2
5m

c) niveau sonore en M3 HP1


HP1-M1 = 7 m et HP2-M2 = 5 m

LpHP1(5,6m) = 101 dB-11- 20.Log(7) = 73 dB


LpHP1(5,6m) = 97 dB-11- 20.Log(5) = 72 dB
5m

Le niveau résultant est donc :

 Lp HP1 Lp HP2
 M3
Lptotal = 10.Log 10 10
+ 10 10
 =75,54 dB
 HP2
5m

d) Conclusion ; le niveau varie très peu entre M1 et


M3 (1,2 dB entre M1 et M3)

L3 SON / O. CALVET p 7

Centres d'intérêt liés