Vous êtes sur la page 1sur 2

BENEDICTION D'UN PANTACLE OU D'UNE MEDAILLE

Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, Amen.


- Notre aide est dans le nom du Seigneur,
- Qui a fait le ciel et la terre.
- Seigneur, exaucez ma prière,
- Et que mon cri monte jusqu'à vous.
- Que le Seigneur soit avec vous,
- Et avec votre esprit

Prions -
Seigneur, à la lumière duquel sont sanctifiées toutes nos actions et moindres
pensées, veuillez répandre (+) votre bénédiction sur cette créature (de parchemin,
de
métal, de papier, etc.), ce Pantacle salutaire (ou cette médaille), et faites que celui ou
ceux qui en useront avec reconnaissance, conformément à votre volonté et
à votre loi, obtiennent de vous et par l'invocation de votre saint Nom, la protection et
la santé corporelles, le salut spirituel, la sauvegarde de l'Ame, et tout ce que les
nécessités de la vie leur font demander. Par Jésus Christ. Amen.

Prions -
Bénissez donc, Adonaï, cette créature (de parchemin, de métal, de papier, etc.), ce
Pantacle salutaire (ou cette médaille), pour qu'elle devienne remède salutaire à votre
Créature rachetée par votre Précieux Sang et faites, par l'invocation de votre saint
Nom et de tous vos saints comme de tous les Anges, que vos serviteurs et vos
servantes qui en useront avec confiance, reçoivent bénédiction, santé, protection
contre toutes les maladies, les embûches des Esprits du Mal et d'ennemis
quelconques, hommes, animaux, végétaux ou minéraux, autant que de tous dangers
émanant d'un élément quelconque, feu, air, eau ou terre.
C'est pourquoi, moi, N..............., Evêque (ou Prêtre de Dieu), en votre nom et en
celui de tous les Izchims et de tous les Anges et Archanges, je bénis (+), je
sanctifie (+) cette créature (de parchemin, de métal, de papier, etc.), afin qu'elle soit
une défense pour vos serviteurs et vos servantes, un feu dévorant contre les
démons eux-mêmes et contre leurs auxiliaires terrestres; qu'elle soit la destruction,
l'expulsion et l'anéantissement de toutes leurs oeuvres, comme des
Démons eux-mêmes. Aux noms de AB (+), BEN (+), VEROUAH
HAKODESH (+). Amen.
Je vous conjure donc (+), (parchemin, métal, papier, etc.), par ces saintes lettres
I.N.R.I., qui signifient IESUS NAZAREUS REX IUDEORUM, titre triomphal du Christ;
je vous conjure donc, signes et lettres qui y rayonnez, par tous les noms sacrés qui
s'appliquent à IAWEH, créateur de toute chose, au nom de celui qui a puissance de
faire et donner à vous, objet et signes consacrés, une vertu telle que tout ce qui se
trouve transcrit, gravé, sur vous et par vous, soit comblé de
bénédictions et possède pour effet de conduire sûrement à la Vie Eternelle.
Que de vous, caractères et leur support naturel sortent toute tromperie et toute
puissance diabolique et qu'en vous, en retour, se trouve infusée toute la
puissance que nous venons d'évoquer, et tout ceci sans plus tarder, aux noms de AB
(+), BEN {+), VEROUAH HAKODESH (+). Amen.

L'Evêque ou le Prêtre, asperge alors le Pantacle, la médaille ou l'image, avec l'eau


bénite et, si possible, la fait figurer sur l'Autel lors de sa prochaine Messe