Vous êtes sur la page 1sur 6

[1]

République Algérienne Démocratique et Populaire


Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche Scientifique
Université Ibn Khaldoun –Tiaret
Faculté des Sciences et de la Technologie et Sciences de la Matière
Département des Génie Civil

TP N° 01 : Teneur en eau et Poids spécifique sec


A/ Teneur en eau
I- Définition :
La teneur en eau d’un échantillon de sol, est le rapport exprimé en pourcentage (%) de la
quantité d’eau évaporé après un étuvage de cet échantillon pendant une durée de 24 heures à
la température de 105°c au poids de l’échantillon sec.

Wh  WS W
W .100  W .100
WS WS
Où :
Wh : Poids humide de l’échantillon.
Ws : Poids de l’échantillon sec.
Ww : Poids de l’eau (Wh-Ws).

B/ Le poids spécifique Apparent sec :


I- Définition :
Le poids spécifique apparent sec est la quantité exprimée par le rapport du poids des grains
solides au volume apparent de cet échantillon.

Wh WS  WW WS WW
   
Va Va Va Va

WS WW WS
  .
Va Va WS

WS WW WS
  .
Va WS Va

   d  W . d

  d (1  W )


d’où d 
1W
 d : Poids spécifique apparent sec ;
 : Poids spécifique apparent ;
W : Teneur en eau ;
[2]

V a : Volume apparent ;
I-2 Appareillage utilisé :
- Boite de pétri - Balance de précision 1/100 de gramme - Etuve - Spatule -
-Anneau volumique .
I-3- Mode opératoire :
La méthode consiste à déterminer le volume apparent d’un échantillon de sol à l’aide d’un
anneau volumétrique de dimensions connues, et sa teneur en eau.
1- Déterminer le volume apparent de l’échantillon (volume de l’anneau
volumétrique) ;
2- Maître l’anneau dans un fond de boite à pétri (le tout ayant été préalablement
lavé et séché).
3- Enfoncer l’anneau dans l’échantillon et araser les deux faces à l’aide d’une
spatule ;
4- Faire la pesée de l’ensemble (fond de boite + anneau + échantillon humide) ;
5- Etuver l’échantillon pendant 24 heures ;
6- Déterminer le poids de l’échantillon sec.

I-4- Feuille d’essai :


- Méthode classique :
N° d’essai 01 02 03
Diamètre de anneau (m)

Hauteur (m)

Volume apparent Va (m3)

Masse humide (Kg)

Poids humide Wh (KN)

Masse sec (Kg)

Poids sec Ws (KN)


Wh
Va
KN / m 
3

Wh  WS
W%  .100
WS

d 
1W
KN / m 
3
[3]

Une boîte de Petri est une boîte cylindrique transparente peu profonde, en verre ou
en plastique, munie d'un couvercle.

une spatule est un outil permettant de prélever une quantité de matière.


[4]

II/ Méthode de la paraffine :


II-1- Principe :
Le principe est le même sauf que le volume apparent de l’échantillon est déterminé de façon
hydraustatique.
 P  0.86 g / cm 2 .
[5]

II-2- Mode opératoire :


1- l’échantillon est isolé au moyen d’une couche de paraffine pour éviter toute
pénétration d’eau ,après avoir effectué la pesée de l’échantillon du sol seul Wh ;
2- Faire enrober l’échantillon dans la paraffine ;
3- Pesé à nouveau l’échantillon paraffiné on a (We+P) ;
4- On met l’échantillon paraffiné dans une éprouvette remplie de 500 ml d’eau, on
remarque que le niveau d’eau augmente, la différence de niveau nous permettra de
calculé le volume paraffiné, qui est (Ve+P) ;
5- On prélève la même quantité de paraffine (G) pour déterminer le volume par pesé
hydraustatique, tout en connaissent la densité de la paraffine (  P  0.86 g / cm 2 ) ;
6- On refait l’essai trois fois sur trois échantillons ;

Formule utilisé :

Wh W  WS 
WP=We+P –Wh , VP=WP/  P , Va=Ve+P –VP ,  ,W %  h , d  .
Va WS 1W

II-3- Feuille d’essai :


- Méthode de la paraffine :
[6]

N° d’essai Unité 01 02 03

Poids de l’échantillon humide Wh g

Poids de l’échantillon paraffiné (We+P) g

Poids de la paraffine (WP) g

Volume initial de l’eau Cm3

Volume (échantillon + Paraffine) Cm3

Poids sec WS g

Volume de la paraffine Cm3

Volume apparent Cm3


Wh
 g/cm3
Va
wh  ws
%  %
ws

d  g/cm3
1 